Jump to content

A$AP

Members
  • Content Count

    2150
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

59 Excellent

About A$AP

  • Rank
    One Punch-Man

Recent Profile Visitors

1515 profile views
  1. 717 878 676 710 835 790
  2. Vu que j'ai proposé l'idée, autant poster dans le topic ! Groupe 1 999/1000 : 201 726 Groupe 2 693 198 464
  3. - Zoro aurait pu découper les fils de la Birdcage à Dressrosa ? (proposé par Natsu) Non. Le seul qui aurait pu le faire était Fujitora selon moi mais pour le scénario ce n'était pas possible. - On peut considérer Sanji et Zoro comme des rivaux depuis le début du manga ? (proposé par Natsu) Oui. Dans la mesure où il se tire constamment la bourre pour le moindre sujet. - Si Luffy s'avère être Joy Boy, et qu'il y a une prophétie sur lui, pensez-vous que cela soit nocif pour l'histoire du personnage et ce qu'il a accompli jusque-là? Pas vraiment. Et puis Luffy se foutra royalement de cette histoire et fera ce qu'on attends de lui selon ses propres motivations.
  4. Merci @Crocodile pour l'organisation de tout ces tournois. Y a t-il déjà un planning prévu pour la suite ? J'en profite également pour savoir si un tournoi des pages couleurs de OP avait déjà été proposé ? L'idée m'est venu l'autre jour, je me suis dit que cela pourrait être intéressant.
  5. - Les amiraux et les empereurs ont à peu près le même niveau ? (proposé par Natsu) Akainu et Aokiji sont à mon sens un chouia au-dessus des autres amiraux de par la structure narrative. Le premier parce qu'il est l'Amiral en chef, le second pour avoir fait jeu égal avec lui. Donc pour ces deux-là, je dirais que oui, ils peuvent rivaliser avec les empereurs notamment BM qui jusque là m'a fait la moins bonne impression. Pour les Kizaru, Fujitora et autres, je les vois plus comme les équivalents d'un second d'équipage Yonko. - One Piece était plus intéressant avant l’ellipse ? (proposé par Natsu et I shiro) Disons que je n'ai pas le même ressenti. J'ai commencé OP gamin maintenant je suis un adulte et la perception n'est pas la même. Après la recette reste globalement la même, on retrouve les même codes même si les mugi passent plus au second plan post-ellipse. - [Question à Choix Multiples] Est-ce que les personnages suivants vont faire leur retour au premier plan (du style comme Marco pendant l'arc Wano, et pas juste comme Lucci pendant l'arc Reverie) (proposé par Setna) Gin : bof je pense pas, il y a déjà pléthore de personnages secondaires à exploiter. Et puis même si on peut imaginer qu'il est progressé, je le vois mal intervenir à ce stade du manga. Après une petite réapparition du style alliée dans le conflit final, pourquoi pas. Crocodile : oui, c'est un personnage qui à mon avis reste très populaire. En plus Oda nous lâche "régulièrement" une petite info sur son aventure donc je me fais pas de souci sur le fait qu'il joue un rôle à la marco dans un arc futur, sa puissance le permettant également. Ener : J'aimerais bien mais je visualise mal le rôle qu'il pourrait avoir. C'est du 50/50 je dirais. Doflamingo : Non, je le vois plus dans un rôle d'informateur/narrateur que d'alliée ou antagoniste de premier plan. Wiper : Un peu à l'instar de Gin, peut-être un allié pendant la fameuse guerre qui se profile mais pas un rôle majeur. Pour les futurs questions, la question de Setna est intéressante et peut-être réutilisé pour d'autres perso, je propose donc les suivants : - Bon Clay - Magellan - Dorry & Brogy - Crocus - Joz D'autres idées de questions : - OP est-il plus agréable à suivre en scan ou en anime ? - L'équipage des mugis s'agrandira t-il avant la fin du manga ? - Choix multiples : Auriez-vous souhaité que l'un des personnages suivants ait rejoint (ou rejoigne prochainement) les mugis ? (Vivi, Wiper, Bon Clay, Yamato, Carrot, Cariboo 😛, autres) - Le puissance des vice-amiraux est-elle trop disparate ?
  6. Ca fait bien longtemps que j'ai pas posté dans les topics OP. - Le "big 3" existe t’il toujours ? (proposé par Shin-wara) Non. Il y a eu une vraie rupture en termes de gestion de persos avec l'ellipse. Pre-ellipse, Luffy, Zoro et Sanji ont toujours affronté les 3 plus puissants protagonistes de chaque arc, d'où l'appellation big3 ou monster-trio. Post-ellipse, Oda a commencé à introduire des alliés très puissant pour les mugi. Law vient forcément en tête mais sur Dressarosa peut-on dire que Sanji était plus fort que Cavendish ou Sai par exemple ? Pas à mon sens même si dur de juger n'ayant pas vraiment vu Sanji avoir un vrai face à face comme Luffy et Zoro l'ont eu. Je ne parle même de l'arc en cours tant de nombreux alliées me semblent plus puissant que Sanji. Donc c'est surtout la gestion des personnages de l'équipage qui a changé. Avant ils étaient omniprésents, maintenant leur apparition se font au compte goutte pour certains au profit d'alliées (Law, Kidd, etc) - Jinbei a-t-il remplacé Sanji dans le Monster trio ? (proposé par Natsu) En termes de puissance, "j'imagine" que Jinbei est actuellement supérieur à Sanji. Mais même au delà de ça, Jinbei comme Sanji ne sont pas mis en avant comme le 3e larron du groupe. On revient à la première question, un allié autre comme Law, Kidd prend cette place. Donc non Jinbei n'a pas remplacé Sanji puisqu'il n'y a plus de big 3 (j'ai voté neutre du coup vu qu'il n'y a pas cette réponse😛) - Luffy et Zoro ont toujours eu à peu près le même niveau depuis le début du manga ? (proposé par Natsu) Je crois que c'est l'éternel question avec celle sur la puissance de Mihawk. La réponse est non de mon point de vue : Luffy a toujours été plus puissant. Factuellement, Luffy a toujours affronté l'adversaire le plus coriace dans le "duel final" de chaque arc, Zoro le second. Post-ellipse, ils ont à chaque fois galéré contre leurs adversaires respectifs. Post-ellipse, Zoro s'est promené jusqu'à Wano mais bon difficile de dire que Pica (son combat ref avant Wano) ait un niveau ne serait-ce que proche de celui de Doflamingo Les écarts entre les deux ont parfois fluctué. A ennies Lobbies, l'écart n'avait jamais semblé être aussi grand tant Lucci était au dessus de la masse. Cela dit, si l'on revient à l'arc actuel, Zoro est présent dans le même combat de Yonko et la différence semble plus ténue. Même si Luffy, sauf changement majeur de structure narrative, va se faire Kaido en 1v1. Chose que Zoro me semble incapable de faire pendant cet arc malgré ses progrès évidents. Et puis structurellement, les équipages de OP ont toujours fait ainsi en terme de puissance : Capitaine > second > etc. Pourquoi est-ce que ce serait différent pour les mugis ? Zoro sera toujours le second d'exception qui impressionnera de par sa puissance. Comme un Rayleigh, un Marco, un Katakuri, et chaque second d'équipage) mais est-ce que tous ces seconds était plus puissant que leur capitaine ? Non.
  7. Pour le consommateur occasionnel de foot que je suis devenu (5-6 matchs européens / an), l'intérêt de cette SL est pertinent. Le peu de matchs que je regarde consiste dans les grosses affiches de LdC donc voir chaque semaine une énorme rencontre je dis oui. Il faut aussi prendre en compte que les fans de foot sont présents dans le monde entier. Prenons l'exemple d'un thaïlandais fan du Barca : je pense qu'il est beaucoup plus intéressé de voir un match Barça-Tottenham que Barça - Valence ou Espanyol Barcelone (rivaux locaux). Dire que cette SL est la victoire du foot business, je trouve cela légèrement incohérent. Le foot business a déjà gagné depuis une bonne vingtaine d'années. Le dernier "petit poucet" à avoir gagné la LdC ? Porto en 2004 ... Le football pro est un business avant d'être un sport comme bien d'autres disciplines et c'est ainsi que va le monde de par son modèle économique. Donc en soi que ces clubs proposent de se rassembler dans une ligue semi-fermé pour accroitre leur revenus, leur visibilité, leur branding c'est d'une logique difficilement réfutable. Cela dit, je vois tout de même pas mal de points négatifs dans cette histoire. Dans un premier temps la sélection des clubs. Que le Milan AC, Tottenham ou Arsenal soit sélectionnés pour cette ligue c'est plus que normal. Ces clubs ne sont plus de simples clubs mais des marques. La SL est une marque qui va s'associer avec les meilleurs autres marques. Et sur le plan sportif, certains méritent plus, oui, mais les clubs précédemment cités n'ont pas non plus sombrés dans les méandres de leur championnat (quoique l'AC milan n'est pas passé loin). Le problème pour moi c'est surtout que 20 clubs ce n'est pas suffisant. En omettant les 15 membres fondateurs (je compte PSG, Bayern et Dortmund qui sont voués à rejoindre la compétition si elle tient réellement la route), il resterai seulement 5 places à attribuer. Comment choisir entre l'OL, Seville, Bergame, Leicester, Porto, l'Ajax, Leipzig, Leverkusen, Villareal, Naples, etc ? Tout ces clubs serait en capacité d'apporter un plus à ce championnat. Dire que 5 clubs par an rejoindront temporairement la SL, c'est simplement pour passer la pommade sur le cul de ces clubs délaissés. Autre soucis : le manque d'équité au sein même de cette ligue. Si ce que @k.hyuga dit est vrai, alors même certains clubs de la SL verraient leur chance de gagner la compétition s'affaiblir à cause de revenus moindres. Sans parler des 5 invités annuels qui serait là pour faire figuration sur le plan sportif car incapable de générer des revenus constants pour rivaliser ne serait-ce qu'avec le "low-tier" de la SL. En NBA, bien que certaines franchises aient plus d'avantages de par leur location, chaque club a la possibilité de remporter le titre. Dans cette SL, il y aurait bien 7 à 8 clubs dont les chances seraient infimes. Ensuite, le calendrier. Ce dernier est déjà bien serré pour les tops clubs, chercher à rajouter des matchs c'est se tirer une balle dans le pied. Dernier point très gênant, c'est un énorme coup bas envers tous les diffuseurs et organisateurs de la LDC qui est mis des milliards sur la table pour voir les meilleurs joueurs du monde qui se font maintenant la malle. Il y a surement bien d'autres points discutables mais dans l'ensemble je trouve que le fond est intéressant mais pas la forme. La Ldc doit être réformé. N'en déplaise à ces clubs moindres que sont le Locomotiv Moscou, le Maccabi Tel-Aviv ou le FC bruges par exemple, ils n'ont rien à faire dans une top compétition européenne. Je préfèrerai par exemple une Ldc qui accueillerait seulement des équipes des 5 grands championnats européen + Pays Bas et Portugal par exemple.
  8. Et bien, quelle aventure ! Comme à l'instar de chaque bon jeu solo sur lequel on investit du temps, une sensation de manque fait son apparition une fois celui-ci finit. Il m'aura fallu presque 60h pour venir à bout de l'ensemble des quêtes, à l'exception de celles du NCPD. A la question de si le jeu répond à l'énorme hype dont il a bénéficié avant sa sortie, je répondrais non. Est-ce qu'il faut éviter faire l'impasse pour autant ? Absolument pas. Pour tous ceux s'étant intéressé au jeu, difficile de passer à côté du bad buzz à sa sortie. Je vais apporter mon opinion en la matière sachant que c'est un sujet difficile à exclure quand on fait le bilan sur ce jeu. Commençons par le sujet qui fâche comme ça ce sera fait ! Avant de rentrer dans le détail, je dois tout de même préciser que j'ai la chance de pouvoir jouer sur un PC très performant sur lequel chaque option du jeu était en ultra, RTX compris. Le rendu final était donc très similaire à ceux des trailers. De plus, je ne me prononcerais pas sur les versions PS4 ou Xbox One n'y ayant pas joué. Cela dit, j'ai effectivement eu pas mal de bugs d'affichage, du genre un NPC qui pop ou disparait au milieu de nulle part. La plupart venait principalement de la circulation qui apparait au loin et disparait une fois proche, principalement dans les badlands. Des objets qui flottent en l'air, l'ombre de notre personnage qui ne ressemble à rien. Quelques bugs sonores aussi, une musique qui tourne en boucle nous obligeant à revenir sur le menu principal. Des bugs de collision surtout pour les véhicules. Et plus gênant, il m'est arrivé de voir l'un des principales boss du jeu se figé en plein combat, bof pour la tension. Donc oui le jeu est buggé mais rien de bloquant par exemple une quête qui ne se lancent pas ou ayant besoin de recharger une sauvegarde. Cela dit, c'est mon expérience et il n'est pas dit que d'autres n'aient pas autant de chances. Ceci évoqué, passons au "vrai" bilan ! Commençons par l'histoire principale et les quêtes annexes, sans spoils. En terme de structuration, on retrouve un schéma similaire à celui de The Witcher 3, à savoir quêtes principales, secondaires, contrats. A cela on rajoute des "évènements" liés à des agressions d'habitants. The Witcher 3 reste un jeu référence tant chaque quête était scénarisé même les plus petites, une prouesse pour un Open World. Malheureusement Cyberpunk ne fait pas honneur à son ainé là dessus. Les contrats de mercenaires sont malheureusement trop semblables à un camp d'Assassin's Creed où il suffit de nettoyer une petite zone remplit d'ennemis pour atteindre un objectif trop souvent similaire à savoir tuer ou secourir quelqu'un, et voler ou pirater un ordinateur. Celles-ci sont déclenchés par un appel d'un fixer nous faisant un topo de 20-30 secondes sur l'objectif. Il y a certes un mini background pour chacune d'entre elles mais le ressenti n'est clairement pas le même qu'une chasse de monstre dans the Witcher 3. Encore pire, les agressions d'habitants par des membres de gang qui ne servent qu'à loot et xp. En revanche, les quêtes principales et secondaires restent semblables aux standards du studio. Celles-ci nous amènent à découvrir des personnages haut en couleurs, pour la plupart très bien écrits, avec des personnalités et ambitions différentes. Mention spéciale à Johnny qui fait office d'alter ego au joueur. Son intégration à l'histoire tout comme au quêtes secondaires est juste parfaite. Un énorme point fort de ce jeu. Les quêtes principales ont un souci du détail particulier pour la mise en scène. Je me souviens de plusieurs passages où je me suis dit être dans un film. Que ce soit pour des moments d'actions ou de dialogues. Pour cela, la vue à la première s'est avéré comme l'un des meilleurs choix du studio. Alors oui, à certains moment on aimerait voir notre personnage de dos mais les gains sur la mise en scène comblent largement. Les conséquences de certains choix de dialogues se font malheureusement trop peu sentir, tout comme les débouchés de certaines quêtes. Il y a plusieurs fins disponibles bien que j'en n'ai fait qu'une et celle-ci s'avère satisfaisante. Je regrette cela dit que les quêtes scénarisés passent à côté de plusieurs factions majeures de l'univers. Ce n'est pas impossible que le studio en gardent sous le coude pour les futurs DLC ou une suite. Mais on a un peu l'impression que l'univers est sous-exploité. Donc globalement l'histoire du jeu est de qualité mais je me suis retrouvé à consacrer certaines sessions à nettoyer les missions contrats par quartier cassant le rythme de de progression dans l'histoire. Concernant l'immersion, c'est un peu le jour et la nuit. Night City est une merveille. On a vraiment l'impression de se perdre dans une mégalopole futuriste aux ambiances différentes. La ville est répartie en 6 quartiers qui sont eux-mêmes divisés en 2 ou 3 sous quartiers apportant chacun un style différent. China Town, centre corpo, banlieues pavillonnaires américaines ou quartier latinos, c'est un délice de se balader dans cette ville. L'architecture est également intelligente de par sa verticalité. On peut se retrouver au milieu d'une rue à un niveau 0 puis changer de décors à niveau -1 tout en restant à l'extérieur. Puis visiter le haut d'un méga gratte-ciel ou bien les profondeurs des égouts. Pareil pour les habitants au styles variés en fonction des factions ou quartier. Les influences vestimentaires sont plus excentrique que ce à quoi nous habitue le genre cyberpunk mais reste très futuriste. J'ai un peu plus de réserves sur les badlands qui, bien que par défaut désertiques, manque d'ambiance à mon goût. Il manque un peu de contenu pour que ce soit intéressant à arpenter. Les thèmes abordés sont également assez variés bien que j'aurais aimé que la question du transhumanisme soit un peu plus présente. Il y a tout de même quelques petits hics. Le quartier de Pacifica, censé être une zone de droit où la police s'est retirée, où l'on voit apparaitre des missions liées à cette dernière... Le choix également de lifepaths (corpo, street kid, nomades). J'ai personnellement pris street kid mais je m'imagine mal jouer corpo pour un deuxième run par exemple quand je vois les choix de dialogues, le langage de notre joueur ou bien de façon générale l'histoire du jeu qui est clairement orienté pour Street Kid et dans une moindre mesure Nomade. De plus, la gestion d'armures/habits est assez mal pensé sur ce point d'immersion. Etant fortement influencé par les stats de chaque types de vêtements, on se retrouve trop souvent avec un personnage au look complètement loufoque. Un bonnet de lapin avec un veste plutôt classe mais un marcel dessous, couplé par un sarwell futuriste et des bottes militaires. On voit rarement notre joueur mais tout de même 🙄 Cependant le plus gros problème reste l'IA. Les ennemis ne sont pas particulièrement intelligents même s'il n'y a rien de dramatique. Les véhicules peuvent par exemple resté bloquer définitivement et engendrer des bouchons sur une file parce que vous avez laissé garer votre voiture en plein milieu. De même pour le comportement de la population qui manque parfois de cohérence et plus largement de vie, loin des promesses faites par le studio. Je me rends compte que la tâche est autrement plus difficile que pour un Open world comme Rdr2 mais un effort supplémentaire était tout de même nécessaire. L'impression globale reste très satisfaisante mais montre clairement que la sortie du jeu a été précipité. Le gameplay maintenant ! Celui-ci est assez inégale. Les gunfights sont assez nerveux et variés bien qu'il faille attendre d'avancer un peu dans l'arbre des conséquences pour réellement en prendre la mesure. Le joueur se voit offrir plusieurs possibilité de builds avec un panel d'armes à feu divisés en 3 catégories (cinétiques, techniques, intelligentes). On peut également jouer au corps à corps bien que le gameplay de ce style soit peu transcendant. Ou bien privilégier l'approche furtive, encore une fois avec armes à feu ou bien dans le style hacker. Le joueur ne se retrouve pas prisonnier d'une approche particulière, c'est assez agréable. La conduite des véhicules est en revanche à peine passable. Les voitures dérapent en un rien de temps et les collisions sont nombreuses, sans parler de la mini map au recul minuscule qui vous servira de GPS. Attendez vous à rater un nombre incalculable de virage et de demi-tour improvisé. En résumé, pas mal mais loin d'être révolutionnaire. Côté graphisme, j'ai déjà beaucoup évoqué le level design qui est juste excellent selon moi. La qualité des textures est aussi de très haut niveau. Contrairement à AC Valhalla (pour comparer) sorti dernièrement, la très grande majorité des textures sont bien modélisés. Autre excellent point, les personnages et principalement les visages dont les expressions sont très réalistes. Encore une fois, la vue à la première personne sublime cette réussite. Les effets lumineux sont juste superbes. Le jeu a été conçu autour de la technologie RTX de Nvidia et j'ai la chance de pouvoir l'exploiter à fond. Par contre niveau performance, même avec machine de guerre, je me suis retrouvé à plusieurs endroits avec des chutes de fps importantes notamment à certains endroits où la foule est extrêmement dense. Ce sera corrigé à coups de patchs mais une fois de plus, la sortie est précipité. En somme, je pense que c'est un très beau jeu mais malheureusement pas adapté pour la old-gen. Dans quelques mois quand l'ensemble sera bien optimisé, même sans avoir un pc très haut de gamme, il sera possible de profiter pleinement de Cyberpunk. De même pour les versions PS5 et Xbox S (je crois que c'est ça...) qui bénéficieront d'une mise à jour. Enfin pour finir, la bande son est tout simplement excellente. Que ce soit en terme de musique d'ambiance ou de chansons, le studio s'est surpassé pour offrir une bande-son futuriste aux petits oignons. Je crois que la quasi totalité des musiques sont des créations originales pour le jeu, ce qui est encore plus impressionnant. J'ai déjà ajouté plusieurs chansons sur mon Spotify, chose qui ne m'étaient jamais arrivé auparavant sur un jeu vidéo. Seul bémol, une chanson particulièrement insupportable qui reste dans la tête, je pense que les joueurs la reconnaitront 😁 @Haar se posait la question si le jeu allait s'inscrire au panthéon du milieu, la réponse est oui mais peut-être pas pour les bonnes raisons. D'autres jeux ont subi des sorties tumultueuses avec un rendu bien plus inacceptable mais aucun ne possédait la médiatisation de Cyperpunk et malheureusement ce bad buzz restera. La communication du studio avant la sortie du jeu était beaucoup trop ambitieuse. J'ai même l'impression que le studio a légèrement sous-estimé sa capacité à développer un produit aussi ambitieux en sachant qu'ils n'ont pas les effectifs d'Ubisoft ou de EA par exemple. J'imagine qu'une bonne année de développement supplémentaire aurait été l'idéal pour répondre à ces ambitions. Mais la campagne de communication a été lancé trop tôt, les dates de sorties données trop tôt et le jeu sorti lancé trop tôt sous la pression des actionnaires et de la communauté, de mon point de vue. Cela dit, j'ai quand même beaucoup apprécié ce jeu qui se pose malgré tout comme une référence du genre cyberpunk. J'y retrouve les qualités que je recherche principalement à savoir un bon scénario et une bonne immersion basé sur un gameplay basé sur l'action. J'ai personnellement l'intention de refaire une partie surement à la sortie du futur DLC, mais aussi en raison des peaufinages/ajouts apportés par le studio que ce soit sur les graphismes ou le gameplay au cours des mois à venir. Je conseille donc vivement ce jeu, mais d'attendre plusieurs mois pour les patients d'entre vous.🙂
  9. Je reste persuadé que cela a été une bonne décision de donner un nouveau souffle/genre à la franchise avec Origins et les opus suivants. Le modèle Assassin's creed était arrivé en bout de piste. Et même si Unity comme vous le citez est un bon jeu, pour un joueur annuel comme je l'étais, la répétitivité dans le gameplay devenait franchement lassante. Origins et ses suites ont permis de corriger cela. Certaines franchises ont cela dit parfaitement réussi leur reboot sans dénaturer l'adn même de leurs jeux. Je pense personnellement au dernier God of War qui est un pur chef d'oeuvre. Cependant le modèle économique n'est pas le même. Quoi qu'en dise les joueurs, chaque Assassin's Creed reste un best seller et la licence une poule aux œufs d'ors pour Ubisoft. Ils ne sont donc pas prêt de changer la recette. Mine de rien, le nombre de périodes historiques majeures adaptables pour la licence se réduit. Pour l'antiquité, on semble avoir fait le grand tour, quoiqu'un possible retour à l'empire romain avec les peuples germaniques puisse être intéressante dans plusieurs années. L'amérique du nord a été exploité via le 3, cela me semble difficile d'y revenir tant l'histoire est moins riche. On peut éventuellement imaginer les peuples incas, aztèques ou mayas contre les flottes espagnoles. En amérique du sud je ne voie malheureusement pas de période potentielle. L'histoire africaine est très méconnu du marché occidentale donc peu bankable. Reste donc l'Asie. Un opus sera forcément consacré au Japon. Cela dit, j'adorerais voir la licence exploité la période des 3 royaumes tant le potentiel est fou sur le plan scénaristique et même du gameplay, sans parler du marché à aller chercher en Chine.
  10. J'ai personnellement eu une cassure avec la licence suite à AC3 et la fin de l'histoire de Desmond qui est un gâchis sans nom. J'ai bien aimé Black Flag pour le côté fun du gameplay et la réussite des batailles navales. Mais Je n'ai pas voulu continuer avec Unity ni Syndicate tant le studio essorait au maximum la licence, ainsi que les bugs qui étaient omniprésents à la sortie des jeux de souvenirs. De toute manière, j'ai du mal à considérer chaque opus sorti après le 3 comme un véritable AC tant l'histoire du présent n'a plus aucun intérêt. Cela ne m'empêche pas cependant d'apprécier certains opus comme ce qu'ils sont , c'est à dire des jeux actions/aventures. Black Flag qui est un bon jeu de pirate ou Odyssey comme une belle épopée grec. J'ai entendu quelques bons retours sur Unity, j'ai hésité à y jouer. Cependant Syndicate ne m'intéresse ni de près ni de loin.
  11. Très déçu pour ma part. Niveau gameplay on est dans la lignée des précédents, c'est pas mal mais j'attends du renouvellement pour la suite. Le jeu est beau en terme de game design, j'ai bien aimé la représentation de l'Angleterre. Par contre quand on zoom, la qualité des textures est parfois hallucinante tant elle est pauvre. Heureusement ils se sont appliqués sur la végétation. Cela dit, j'ai trouvé la conception globale des quêtes très mauvaise. Donc fini les points d'interrogations amenant à une quête secondaire, place au point lumineux qui se rapproche plus d'un évènement aléatoire dans le style d'un GTA ou Red Dead. Au début pourquoi pas, mais à terme j'ai pas envie de perdre 10min pour trouver qu'une femme lâche des gaz dans les égouts de la ville... Concernant la "quête principale", je mets des guillemets puisque seulement quelques rares régions font réellement avancer l'histoire. La plupart des autres zones ne servent qu'à étoffer le temps de jeu. Je dis cela puisque le schéma est systématiquement le même, à savoir : -Rencontre du chef/prétendant de la région - 3/4 quêtes pour l'aider à se battre contre ses opposants - Assaut final, 1 fois sur 2 en assiégeant un château Les quêtes sont extrêmement répétitives, en plus de n'être pas spécialement palpitantes. Je ne parle même pas du climax concernant l'angleterre et l'ordre, qui n'existe tout simplement pas en réalité... A quelques exception prêtes, la région d'Halfdan au Nord que j'ai bien aimé, et celle avec Fulke. En parlant de cette dernière, j'étais de déçu de voir que c'était bien la seule membre intéressante de son ordre. Odyssey avait réussi de mon côté a insufflé un réel plaisir dans la traque des membres de l'ordre. Hors ici, l'un des cadres de l'organisation peut être par exemple un pauvre menuisier pommé au milieu de nulle part sans histoire ni liée à aucune quête. Odyssey portait très bien son nom puisque le joueur vivait réellement une aventure similaire aux épopées grecs. Les quêtes secondaires, bien que trop nombreuses, avait pour certaines un niveau d'écriture sincèrement louable. Malheureusement, Valhalla ne fait pas un mais deux pas en arrière selon moi. Allez, je me lance dans un petit classement de la franchise: 1 - Assassin's Creed 2 2 - AC 3 3 - AC Brotherhood 4 - AC Odyssey 5- AC Revelations 6 - AC Black Flag 7 - AC Origins 8 - AC 1 9 - AC Valhalla 10 - Unity et Syndicate non faits
  12. Cyberpunk 2077 Studio: CD Projekt Date de sortie : 10 Décembre 2020 Genre : Action RPG Support : PC / PS5 / PS4 / Xbox Séries X & S / Xbox One Trailer : Voilà le dernier jeu, à venir, proposé par le studio CD Projekt a l'origine de la franchise The Witcher dont le dernier opus les a propulsé aux rangs de mastodontes du secteur vidéoludique. Ici changement de décors complets, fini la fantasy médiévale, place au genre cyberpunk. Le studio s'est basé sur un jeu de rôle papier sorti dans les années 80 par Mike Pondsmith. L'action se déroule en 2077, dans un monde où le statut quo mondial que l'on connait est complètement chamboulé suite à un conflit nucléaire provoqué par de grandes entreprises, dont l'influence et le pouvoir dépasse désormais ceux des états. Le joueur incarnera V, un mercenaire, qui tentera de faire son trou dans la ville Night City, symbole de l'influence néfaste des grandes corporations. Le jeu se définit comme un action RPG à la première personne où le joueur aura la possibilité d'explorer une mégalopole et ses alentours. L'aspect RPG sera beaucoup plus à prendre au pieds de la lettre que certains jeux comme Assassin's creed. Cyberpunk 2077 se rapprochera beaucoup plus d'un Skyrim par exemple, dans la mesure où le joueur pourra créer son personnage de A à Z ainsi qu'avancer dans l'histoire comme il le sent à travers de multiples options de dialogues et de narration. Dans la même lignée, l'arbre de compétences se voudra totalement libre laissant la possibilité d'orienter V dans la spécialisation qu'il souhaite ou bien de faire un personnage hybride. Comme toutes bonnes œuvres du genre cyberpunk, le transhumanisme sera au centre des différentes thématiques abordées. Si certains ne connaissent pas bien ce style, il a principalement connu son age d'or dans les années 80-90. Le Japon s'est d'ailleurs positionné comme un maitre en la matière avec certains mangas/anime comme Akira ou Ghost in The Shell. Au cinéma comment ne pas citer l'excellent Blade Runner ainsi que sa suite sorti récemment au cinéma. Et enfin dans le monde du jeu vidéo, la franchise Deus Ex est une référence bien que Cyberpunk 2077 se positionne comme le projet le plus ambitieux. J'attends personnellement beaucoup ce jeu étant un grand partisan des jeux The Witcher que le studio a réalisé précédemment, et je souhaitais partagé mon engouement🙂
  13. A$AP

    Basket

    C'est vrai que ces playoffs sont agréables à suivre comparés à d'autres éditions des années précédentes. Encore une fois, l'ouest montre sa domination. Quand on voit que les moins bonnes équipes de la conférence étaient Portland ou Dallas, c'est assez effrayant. De ce côté de la NBA, bien évidemment grosse mention aux Nuggets. J'ai toujours apprécié cette équipe depuis l'émergence de Jokic. Voir leur parcours depuis quelques années est un modèle de réussite. L'éclosion de Murray joue grandement dans ce step-up. Ca fait 2 ans que j'entends plusieurs spécialistes dire que ce joueur va exploser. Il s'est fait attendre mais on dirait qu'aujourd'hui c'est la bonne. D'ailleurs je vais enchainer sur les jeunes. Après ces playoffs, on peut dormir sur nos deux oreilles quand on voit l'avenir de la NBA. Le duel Murray-Mitchell était monumentale. Doncic continue de jouer comme un MVP (son buzzer-winner😲), et Tatum qui s'impose de plus en plus à l'est. Je suis vraiment impressionné par toutes cette générations qui semble prendre petit à petit le pouvoir. Cela dit, on voit vraiment depuis l'année dernière que le collectif prime sur les individualités (coucou les clippers). Et pour cela comment ne pas féliciter tous ces excellents coachs (Stevens, Nurse, Spoelstra, Malone, Buldenholzer, etc)? Mention aux Rockets dont l'échec m'emplit de joie 😆 Si leur système ultra small ball avait fonctionné, cela aurait sonné comme une évolution encore plus poussé de la NBA vers la ligne à 3pts. La perspective m'aurait fortement déplu. Le front office a eu l'audace de tenter, on peut leur louer ça. Cela dit j'ai toujours été d'avis que l'association Harden-Westbrook ne fonctionnerait pas. Harden confirme qu'il fait partie, pour imager, de l'équivalent d'une NBA 2nd team. Ce qui est déjà exceptionnel mais pas au niveau des Lebron, Leonard, Durant, Curry ou Davis. Et Westbrook, aaaah Westbrook 🙄 Quelle fraude ce mec, quand on voit la saison de Chris Paul par exemple. Sérieusement je prendrais 20 fois des gars comme VanVleet, sans vouloir être médisant (c'est un bon joueur), pour le remplacer. Obliger aussi de passer par la case Clippers. Toute la saison, ils ont été sur la retenue. J'étais de ceux qui pensait voir un réveil de leur part en playoffs, et bien raté. C'est un énorme échec au vu de leur effectif. Une équipe n'est bien évidemment pas la somme des talents de ses joueurs sinon ils seraient champions mais au vu des matchs et des déclas, clairement ils n'avaient pas la bonne mentalité. Les déclas tout au long de la saison de Beverley, ou PG parlent d'elle même. Par contre, plus inquiétant, Kawhi ne semble pas pouvoir incarner un rôle de leader. Aux spurs ils avaient des HoF comme Duncan, Parker, Ginobili. Aux raptors il avait Lowry pour recadrer. Aujourd'hui aux clippers, il n'y a personne pour assumer ce rôle et visiblement il ne peut pas se faire violence là dessus. Je pense que la meilleure alternative serait de changer de coach pour créer un électrochoc, et instaurer une vraie mentalité de champion. Dans l'histoire de la NBA, seulement 13 séries de playoffs se sont soldés par une remontada à 3-1. Doc Rivers en a subi 3... C'est facile de cibler le coach mais l'effectif semble difficilement pouvoir bouger, et le talent est là malgré tout. Donc pourquoi ne pas aller chercher des coachs qui ont déjà été champion dans le style de Kerr par exemple pour instaurer cette mentalité de winner. Petit point sur Milwaukee. J'ai du mal à savoir si l'effectif manque simplement de talent ou si Antetokoumpo, un peu à l'image d'Harden, est ce genre de joueur qui bat tout les records en régulière pour baisser son niveau en playoffs. L'année dernière c'était le cas, cette année je trouve aussi, même s'il s'est blessé sur la fin de série contre Miami. En tout cas pour ces finales de conf, j'ai pu regarder le premier match de l'est qui fut jouissif. Le Heat semble avoir cet ascendant psychologique, bien qu'après la défait du Game 3 il faudra observer leur réaction. Cela dit je ne les vois pas flancher et Bam n'a pas d'opposition dans la raquette donc je penche pour une victoire de Miami. fuck les rockets, vive les big man modernes ! A l'ouest, la défaite au buzzer fait mal pour les Nuggets. Bien qu'ils sortent de 2 exploits consécutifs, les lakers paraissait dès le départ une marche trop haute pour denver. La comparaison est intéressante entre les deux équipes de LA. Les lakers ont certes le meilleur duo de la ligue mais à côté il n'y a même pas de 3e larron, un genre de sixième homme désigné pour faire la diff. Il n'y a que des rôles players avec une mentalité irréprochable qui font leur boulot chaque soir. Bref, les Lakers dégage vraiment cette sérénité, ce contrôle de champion et je les vois aller au bout cette année. En tout cas, ces playoffs sont rafraichissants et j'ai même déjà hâte d'être la saison prochaine 😁 Quand je vois l'homogénéité de la ligue cette saison alors que des équipes comme les warriors (l'ouest l'année prochaine c'est armaggedon 😲) ou les nets n'ont pas pu exploiter leur talents... La NBA édition 2021 pourrait être l'une des plus passionnantes !
  14. Grand fan du premier, je ne peux malheureusement pas y joué mais heureusement des walkthrough m'ont permis de voir le jeu dans sa totalité et ainsi me faire un avis sur celui-ci. Dans un ou deux ans, pourquoi pas l'acheter si il est à bas prix. Une chose est sûr, The Last of Us 2 ne laissera personne indifférent que ce soit via son histoire, gameplay, graphismes et thèmes abordés. Je rejoins @Ike (mercenaire) sur la teneur de son message, sur la haine totalement injustifiée et amplifiée que reçoit ce jeu. J'aborderai non seulement le jeu mais les réactions qui en ont suivi puisqu'il me semble que Naughty Dog à travers son produit a crée quelque chose qui va au delà d'un simple divertissement. Donc je vais commencer par le gameplay, que je n'ai certes pas eu en main mais que j'ai pu observé. Avant tout, je vais parler du savoir faire du studio en la matière pour expliquer mon point de vue sur TLOU2. A travers le premier volet ou les Uncharted, je n'ai jamais éprouvé une "sensation de fun" en jouant à ces jeux. Les mouvements sont lourds, les gunfights peu dynamiques. Globalement le joueur est constamment amené à faire la même chose, il y a peu de variations, d'évolution au sein même de leurs jeux. Cependant c'est aussi un choix fait délibérément à mon sens par le studio qui produit des jeux sur des thématiques plutôt réalistes. Encore plus dans le cas de TLOU qui se veut minimaliste/survivaliste. Ce serait selon moi non immersif d'avoir un gameplay bac à sable comme Far Cry par exemple. Enfin pour TLOU2, je peux quand même comprendre une certaine déception pour une suite qui reprend à 95% les mêmes bases de son prédécesseur sans y ajouter de réelles améliorations. En plus de cela, j'ai trouvé que la prise en main du joueur se résumait beaucoup trop à un schéma : collecte de loot dans les bâtiments, phase d'infiltration/combat. Il manquait par exemple selon moi des phases d'énigmes. Globalement je trouvais cela frustrant de voir qu'entre le début du jeu et sa fin, le joueur n'est pas réellement senti d'évolution dans sa façon de jouer, dans l'approche qu'il pouvait avoir. Ensuite concernant les graphismes/atmosphères. Bon ici on est dans la ligné du studio à savoir un jeu à couper le souffle. La qualité des textures en elle-même ne sera jamais au niveau de ce que peut proposer un PC, ainsi que la fluidité. Cependant, le studio devrait organiser des masterclass en termes de level design. Les différentes zones sont toutes simplement époustouflantes, c'est bien penser en terme de déplacement et pour le parcours du joueur. C'est du niveau du dernier God of War sur cet aspect là. Quant au jeu d'acteur/expressions de visages, ils viennent surement de se hisser à la première place du podium dans l'industrie. Pareil pour l'atmosphère, on sent vraiment la désolation et une évolution par rapport au premier opus avec une nature qui reprend de plus en plus ses droits sur la civilisation. Si je devais mettre un seul défaut à cet aspect ce serait le manque de diversité. Le 1 nous avait transporté de Boston à Salt Lake City et permis de jouer à travers différents environnements, quant le 2 se contente de Seattle ou presque. Couplé à un gameplay répétitif, il y a une forme de monotonie qui se met en place à partir de la moitié du jeu. Ensuite pour l'histoire qui fait tant débat, attention spoil complet du jeu. Je vais dissocier le scénario et thématique LGBT, que j'aborderais par la suite, pour une raison très simple : on ne peut pas mixer les deux pour donner un avis critique. Pour rapidement résumer mon avis sans les spoilers, je dirais que le scénario est à la fois aussi bien écrit que le 1er dans sa cohésion, son réalisme, et sa compréhension de l'homme. Mais cependant moins attachant que le 1 en raison d'une part de sa thématique et aussi de personnages secondaires moins intéressants. Pour finir la thématique LGBT & féministe. Naughty Dog a clairement pris un parti fort via ce jeu. Je vais pas m'étaler 30 ans sur la réaction des joueurs qui a été exécrable. En plus d'un scénario anti-fanboy, aborder un sujet aussi sensible pour une communauté principalement masculine a été la goutte de trop visiblement. Résultat, TLOU2 est un jeu qui vaut 0/20. Pas besoin d'en dire plus... A titre personnel je ne vais pas pour autant faire l'éloge du studio. En l’occurrence, je loue l'intention de vouloir faire bouger les lignes dans un milieu qui reste très masculin et où certains clichés persistent. Par contre je vais remettre en question la manière. Spoil à venir Un bon jeu à mon goût, je mettrais probablement 15 ou 16 sur 20. Comme le dis Ike, les notations sont souvent tronqués. Que ce soit les haters qui mettent 0, les fans ne voyant que les bons côtés mettant 20, et la presse spécialisé qui malheureusement semble peu objective dès lors qu'il s'agit d'un jeu produit par les grands studios/editeurs.
  15. A$AP

    PS5

    C'était plutôt sympa. Le design est pas mal, après c'est affaire de goût. Je suis intrigué par la version digitale, à voir quelle sera la capacité de stockage (et le prix) parce que les jeux sont de plus en plus lourd, et que la fibre sera probablement un must-have pour cette version. Concernant le manque de détails sur les performances, prix, dates, etc : il faut remettre l'annonce dans son contexte avec le covid qui chamboule les agendas et budgets de beaucoup de monde. Et comme l'a dit @Baam ce serait suicidaire d'annoncer le prix de la console avant Microsoft. De plus, le mec de Sony au début de la vidéo exprime implicitement que l'atout principal de la console ce ne sera pas les performances mais son catalogue de jeu. Sony aurait tort de faire autrement puisque c'est exactement ce point qui leur a fait remporté haut la main son duel avec Microsoft durant la génération actuelle. A titre perso, je vais pas faire la fine bouche entre les deux consoles parce que l'une d'entre elles affiche 5 FPS de plus, chose dont je ne me rendrais surement même pas compte. Xbox et Playstation c'est le même marché, si les joueurs veulent une vraiment la meilleure "console" en terme de performance, qu'ils achètent un PC. Concernant les performances graphiques, Sony et Microsoft auront probablement un jeu vitrine à leur sortie (de souvenir c'était killzone 4 pour la PS4 je crois) pour montrer les progrès techniques mais je ne m'attends pas vraiment à sentir une différence durable avant 2022 (en étant optimiste). A propos des jeux présentés, je dirais que c'est correct. Bon j'avoue me demander combien Sony a touché pour mettre un remake de GTAV comme premier trailer mais bon😂 A voir quel sera le line up de départ quand même, c'est assez flou. A prendre en compte que Sony se passe logiquement de son meilleur studio (Naughty Dog) qui sort The last of Us ce mois-ci. J’espérais, sans grand espoir, avoir des nouvelles des aventures de Kratos. Mais je suivrais personnellement Gran Turismo et Horizon, et à voir pour les nouvelles licences comme Returnal ou project Athia. La question Microsoft ou Sony ne s'est jamais vraiment posé de mon côté dans la mesure où j'ai toujours eu un faible pour les licences de la firme japonaise. Cela dit, j'ai cru comprendre que Microsoft avait racheté pas mal de studios pour étoffer leurs exclusivités. A voir donc comment il se débrouille sur la génération à suivre.
×
×
  • Create New...