Jump to content
the-T

Votre livre du moment

Recommended Posts

La maison de Soie, pastiche de l'oeuvre célèbre de Conan Doyle par l'écrivain Anthony Horowitz

 

Synopsis : Holmes et Watson se plonge dans un enquête en apparence banale mais qui révélera le côté sordide de Londres. Watson écrit même en préface que l'on ne doit pas lire le manuscrit avant cent ans car les londoniens ne seraient pas prêts à lire celui-ci.

 

Anthony Horowitz écrit un pastiche de Sherlock Holmes avec une enquête qui tourne au thriller. Ce n'est pas le registre habituel de Sherlock, mais l'ambiance et l'écrit sont très fidèles à l'oeuvre de Conan Doyle. On ne se lasse pas, comme dans toutes ses enquêtes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens tout juste de finir Blanc Fantôme de Laurie Faria Stolarz qui est la suite de Bleu cauchemar .

 

Résumé de Bleu cauchemar : Ce n'est pas la plus belle fille du lycée. Ni la plus populaire. Pourtant, elle est unique : elle a le don de prémonition. Ca commence avec des rêves. Il y a des lys blancs, la fleur des ténèbres. Quelqu'un la traque dans les bois. Elle ignore qui et ne sait pas comment lui échapper. Puis c'est le matin. La vie de Lucy reprend son cours normal. Et ça recommence. Toutes les nuits. Mais ce n'est que le début. Car elle sait que bientôt, très bientôt ses cauchemars vont devenir réels.

 

Résumé de Blanc Fantôme : ça recommence. Encore des cauchemars. Mais cette fois pour Lucy, c'est pire. Elle reçoit des lettres anonymes. Avec des messages menaçants. Qui lui décrivent ses rêves. Et puis il y a Jacob. Le beau jeune homme a aussi de prémonitions. Qui concernent Lucy. Ou plutôt sa mort. Il veut la protéger et elle succombe à son charme. Après tout, ne font-ils pas les mêmes cauchemars ?

 

Je suis une fille qui adore avoir peur. Et quand je dis avoir peur, je ne parle pas de toutes ces horreurs avec du sang partout. Non non, je parle du suspense ! :) Et malheureusement, le plus souvent quand je regarde un film , c'est très violent ! Alors une amie m'a passé ces livres pour que je sois comblée. Au début, j'étais vraiment septique à l'idée qu'un livre puisse m'effrayer mais je me suis laissée tenter . Et bien, j'ai eu raison !! Je trouve que du début à la fin on est dans l'histoire et croyez moi, à plusieurs reprises mes poils se sont hérissés ! xD

Bien sûr, il vaut mieux le lire le soir, quand il n'y a pas de bruit .

Share this post


Link to post
Share on other sites

N'ayant pas vraiment envie de créer un topic pour ça je me permets de poster ici :

 

On vient de m'offrir la collection complète de "Fondation" de Issac Asimov.  Après m'être renseignée dans deux librairies. On me dit que ces 4 livres représentent l'histoire de science fiction la plus populaire au monde (tout livre confondu) : aucun autre roman de ce type ne lui arrive à la cheville. Un livre d'abord paru en 1942 puis "remasterisé" par de nombreux autres écrivains, seul Isaac à réussi à en faire une légende... Voilà ce qu'on me dit de ces livres.

 

Résumé :

En ce début de treizième millénaire, l'Empire n'a jamais été aussi puissant, aussi étendu à travers toute la galaxie. C'est dans sa capitale, Trantor, que l'éminent savant Hari Seldon invente la psychohistoire, une science nouvelle permettant de prédire l'avenir. Grâce à elle, Seldon prévoit l'effondrement de l'Empire d'ici cinq siècles, suivi d'une ère de ténèbres de trente mille ans. Réduire cette période à mille ans est peut-être possible, à condition de mener à terme son projet : la Fondation, chargée de rassembler toutes les connaissances humaines. Une entreprise visionnaire qui rencontre de nombreux et puissants détracteurs...

 

Question : Des membres ont-ils lu ces livres ? Afin de me donner leur avis ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disons que si tu aimes la SF, tu te dois d'avoir lu Asimov, le cycle de Fondation et la série des Robots, en plus d'être d'excellents livres, le top du top de la SF, ça fait partie des fondations (huhu) de tout ce qui a été écrit dans le genre par la suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement en ce moment, je suis à fond sur les livres de Carlos Ruiz Zafòn, qui sortent à la pelle récemment ^^ Cet auteur est juste génial ! Pour les amateur de fantastico/historico/policier, n'hésitez pas. C'est le maitre du roman gothique !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sous le bon conseil de ma copine, j'ai commencé la série des « The Midnight Library ».

 

Le tome un et onze. Une série qui compose trois histoires différentes par tomes donc commencer dans le désordre ne pose aucuns soucis. Et malgré avoir le premier tome sous les mains, j'ai préféré commencer par le onzième parce que le titre me plaisait assez bien qu'il soit banal. « Rêves hantés ».

 

(Non, j'ai encore lu le premier tome, je le commence demain, yea.)

 

Les trois histoires m'ont beaucoup plu, la dernière plus que les autres au sujet des Mayas. Plus particulièrement une légende sur le dieu de la mort, Ah Puch. Une histoire rapide qui se passe en 70 pages environ mais qui est très prenante je trouve. J'ai beau avoir été entièrement plongé dedans, j'ai même pas remarqué certains détails qui sont expliqué à la fin. Et la conclusion, comme celle de chacune des trois histoires sont bien tristounettes.

 

En quatrième de couverture, il n'y a que le résumé de la première histoire, la principale, Rêves hantés, je vous mets quand même un résumé rapide.

 

« En vacances chez sa grand-mère, Alfie doit dormir dans le lit de son oncle mort mystérieusement dans son sommeil lord qu’il était enfant. La maison parait paisible. Mais les rêves d’Alfie sont hantés par un moine sans visage qui le poursuit sans relâche… »

 

Sympa aussi cette histoire. Même si je me doutais bien depuis le début la raison de la mort de l'oncle de Alfie, lol.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le comte de Monte-Cristo que j'ai vraiment adoré , il a beau faire ses 2 tomes de plus de 600 pages pour le premiers et un peu moins pour le deuxième je l'ai dévoré en 1 semaine. C'est un livre qui se lit vite quand on aime la lecture , il se passe toujours quelque chose et quand on referme le livre on a toujours envie de savoir la suite.

Bref livre que je conseille à tous.

 

Sinon là je vais me mettre au dernier tome de la saga Eragon : l'Héritage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une petite cure de Paco Ignacio Taibo II en avant-première avec Le retour des tigres de Malaisie, plus anti-impérialistes que jamais, reprise des héros d'Emilio Salgari, le prince malais Sandokan et le portugais Yañez, génialissime roman d'aventures, bourré d'humour, d'anachronisme, de rebondissements, de références, où on retrouve pèle-mêle le professeur Moriarty, un jeune Rudyard Kipling, Engels et autres.

 

Ensuite, avec Archanges, 12 histoires de révolutionnaires sans révolution possible, tout autre thèmes, avec de courtes histoires dans des styles différents (scénario de télé ou plus classiques)  de révolutionnaires souvent oubliés aujourd'hui, tels l'aventure du syndicat des peintres dans les années 20 au Mexique, Max Hölz, leader de mouvements armés en Allemagne dans l'entre-deux guerres (on profite de décrire les volte-faces des divers partis communistes allemands et la trahison du SPD), le suicide d'Adolf Abramovitch Ioffe, camarade de Trotski qui a vu sa vie brisée par les staliniens ou encore l'autrichien Friedriech Adler, dirigeant du parti social-démocrate, qui en plein désespoir face à 14-18, finit par assassiner le comte Stürgkh, Ministre-Président du pays, afin de créer une "étincelle" pour lever le peuple contre cette guerre absurde.

Un bien beau bouquin, avec encore et toujours l'humour et l'espoir de Taibo II, malgré des récits dont l'issue est presque toujours la défaite, mais qui sont parfois de petites leçons pour nos consciences politiques affaiblies.

 

Jetez-vous dessus dès leur parution (début mai je crois).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le comte de Monte-Cristo que j'ai vraiment adoré , il a beau faire ses 2 tomes de plus de 600 pages pour le premiers et un peu moins pour le deuxième je l'ai dévoré en 1 semaine. C'est un livre qui se lit vite quand on aime la lecture , il se passe toujours quelque chose et quand on referme le livre on a toujours envie de savoir la suite.

Bref livre que je conseille à tous.

 

Je plussoie.

 

A le voir sans l'ouvrir, c'est un livre qui pourrait effrayer plus d'un tellement qu'il est volumineux mais une fois que l'on commence à lire; il n'y a juste plus moyen de s'arrêter. Il est vraiment captivant, je n'avais même pas remarqué que je lisais la dernière page avant de lire "fin" tellement que je l'avais dévoré.

 

Je le conseille aussi à ceux qui lui sont passés à côté  ;)

 

-------

 

J'ai lu sinon de mon côté pas mal de livres ce mois-ci et le dernier en date m'avait été conseillé par une fille que j'avais croisé un jour que j'étais allée acheter quelques animes x) Et franchement je ne regrette pas de l'avoir acheté surtout qu'en plus on m'en avait déjà parlé.

 

Terrible ! Tellement captivant que je ne l'avais ouvert qu'une fois  ;D

 

En premier lieu, alors que l'histoire avançait doucement, ce fut le style qui m'avait le plus captivé, j'ai aimé sa façon d'écrire pour commencer, un style remarquable par sa densité; clarté construit par l’enchaînement de courtes phrases factuelles, parfois un peu dures avec une alternance de paragraphe imperturbable relatant tour à tour l'histoire des deux personnages,leur enfance, leurs amours mais aussi on apprend beaucoup sur leur culture et l'histoire de leur deux pays à savoir la Chine et le Japon qui se font la guerre...un homme et une femme que tout oppose, que tout sépare, se rencontrent pour une partie de go et qu'en dépit de tout un lien les unit, un lien qu'est celui de l'amour ! Cet amour est-il possible? Ont-ils ne serait ce qu'une petite chance alors que la guerre et la haine font rage autour d'eux? Qu'une façon de le savoir, lisez "La joueuse de go" de Shan Sa que je vous recommande fortement ;D

 

C'est fou ce que l'on peut ressentir en lisant des phrases, cette capacité qu'ont certains auteurs à faire respirer leur livres un air auquel on ne peut rester insensible. J'ai adoré la poésie de cette oeuvre aussi sachant que les phrases oniriques employées par l'auteure sont comme chargées de toutes les douleurs et souffrances endurées par les peuples victimes de barbarie.

 

En voici le résumé :

 

"Depuis 1931, le dernier empereur de Chine règne sans pouvoir sur la Mandchourie occupée par l'armée japonaise. Alors que l'aristocratie tente d'oublier dans de vaines distractions la guerre et ses cruautés, une lycéenne de seize ans joue au go. Place des Mille Vents, ses mains infaillibles manipulent les pions. Mélancolique mais fiévreuse, elle rêve d'un autre destin. " Le bonheur est un combat d'encerclement. " Sur le damier, elle bat tous ses prétendants. Mais la joueuse ignore encore son adversaire de demain : un officier japonais dur comme le métal, à peine plus âgé qu'elle, dévoué à l'utopie impérialiste. Ils s'affrontent, ils s'aiment, sans un geste, jusqu'au bout, tandis que la Chine vacille sous les coups de l'envahisseur qui tue, pille, torture."

 

La neige tombe. Les bannières d'un clan mandchou claquent au vent. Shan Sa l'auteure de "La joueuse de go" laisse ses personnages si poignants mener la guerre comme au go. "Pourquoi cette violence insensée? Comment mon peuple, cent fois supérieur en nombre, s'est-il laissé massacrer?" demande t-elle. Comment peut-on aimer son bourreau? (sur la couverture du livre)

 

Un petit mot sur l'auteure :

 

Shan Sa, d'origine chinoise, poètesse, vit en France depuis 1992. Ses premiers livres obtiennent un succès d'estime, et c'est avec "La joueuse de Go" qu'elle fait son apparition au premier plan de la scène littéraire française.

 

Remarqué par L'Académie Goncourt, La joueuse de Go obtient en 2001 le Goncourt des lycéens.

 

 

J'ai personnellement adoré donc je le conseille à mon tour :P

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fini de lire L.A Confidential, un magnifique livre comme tous les livres de James Ellroy que j'ai pu lire d'ailleurs (La trilogie Underword USA = bijoux). C'est prenant, tellement détaillé, avec des personnages et des décors riches en couleurs qui nous plongent directement dans le quotidien des policiers et autres complots des années 50, je le conseille à tous.

 

Et après avoir lu ton commentaire Hancock, je viens de commencer le premier tome de Fondation d'Isaac Azimov. J'en suis à la moitié, et personnellement j'aime beaucoup. Ce qui est vraiment excellent, c'est qu'on sait absolument pas où l'écrivain veut nous emmener, c'est le brouillard total. Mais le monde qu'il a crée est vraiment énorme et les personnages très intéressants et très intelligents. Pour l'instant, je retiens surtout le coup de Hardin fait au Régent d'Anacréon qui est un pur coup de génie (si tu en viens à le lire bien sur). Si tu hésitais, je te le conseille tout de suite :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Miss Dumbass®

 

Ho oui ne t'inquiète pas ! Depuis mon dernier message à propos des fondations, de l'eau à coulé sous les ponts :P

 

Et depuis... J'en ai lu quelques-uns ! Tu verras que ce qui fait la vrai force de la série, c'est que contrairement à ce qu'on peut lire ailleurs, nous n'avons aucune accroche dans un présent particulier. Chaque chapitre (surtout au début) est traité dans des périodes différentes. C'est déroutant au final puisqu'on ne peut pas s'attacher aux personnages, juste à leur actes qui auront des répercutions dans le futur. J'ai peur de trop en dire alors je me tais !

 

J'espère que la série te plaira ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement, je découvre avec joie les ouvrages de Philip K.Dick, en commençant par Souvenir, recueil de nouvelles que je trouve passionnant.

J'attaquerais ensuite Substance Mort je pense.

Les trois premiers Fondation m'attendent tranquillement, ils viendront bientôt!

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai lu Bella Mafia de Lynda La Plante

 

Une plongée réaliste, macabre sur la Mafia italienne, ses agissements et ses réglement de compte sanglant.

 

Lorsque Don Luciano témoigne contre l'assassin de son fils, abattut froidement par un mafioso, il sait qu'il risque sa vie et celles des siens. Mais peu importe, Don Luciano veut faire éclater la vérité aux yeux de tous lors du procès le plus important de l'histoire de la Mafia. Alors que la loi du silence règne à Palerme.

Malgré la protection de la police, les rivals de Luciano massacre tous les hommes de la famille sans exception. Graziella Lucianon appellée la louve de Palerme, épargnée par les tueurs, est décidée à venger son mari et ses fils. Une véritable meute se crée avec les belles-filles de Graziella et Rosa, sa petite-fille.

 

Trahison, réglement de compte sont le quotidien des veuves jusqu'à l'arrivée de Johnny Moreno qui à, lui aussi, une vendetta secrete à mener.

 

Un superbe livre rappelant Gomora ou le Parrain sur une tragédie sicilienne, où l'instint d'une mère  désirant se venger est plus forte qu'un clan. Je le conseille à tous les amateur du genre.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hi =) Ha j'aime ce sujet, les liiiivres <3

Moi en ce moment, je commence la longue série de fantasy :la Belgariade de David Eddings !

Pour ce que j'en ai lu, je suis déjà transportée dans un monde entièrement inventé, à la Seigneur des anneaux, et les persos sont déjà extrêmement charismatiques et attachants !

Je pense que je vais vite les dévorer ! Ca sent la grande épopée !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et n'oublie pas de lire la suite "la Mallorée" :D !

 

Moi j'ai attaqué une autre saga, la Roue du Temps. Merci à Sam' qui m'saoule depuis facilement 4-5 mois avec et je m'y suis enfin mis.

 

J'en suis encore qu'à l'intégrale 1, qui est indigeste dans les 3-4 premiers chapitres tant le nombres de personnages, lieu, références qu'on reverra que dans X tomes, sont présents... Tu sens que y a un énorme chantier qui se met en place au fur et à mesure de l'avancée et que ça va envoyer du lourd à partir du moment où l'aventure va se lancer.

 

Sinon j'ai récupéré "Fondation" après avoir lu les posts de Miss Casquette RF et Miss Hancock, et... les trois premières intégrales de GoT m'attendent toujours... Mon été sera riche en bouquinage  en attendant le retour des séries pour septembre :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi j'ai attaqué une autre saga. Merci à Sam' qui m'saoule depuis facilement 4-5 mois avec et je m'y suis enfin mis.

 

J'en suis encore qu'à l'intégrale 1, qui est indigeste dans les 3-4 premiers chapitres tant le nombres de personnages, lieu, références qu'on reverra que dans X tomes, sont présents... Tu sens que y a un énorme chantier qui se met en place au fur et à mesure de l'avancée et que ça va envoyer du lourd à partir du moment où l'aventure va se lancer.

Il manque un truc essentiel là-dedans, non ? xD

 

Edit GrM : le tiiiiiiiiiiiiiitre et c'est la Roue du Temps comme toi mdr....

 

Lunadreams, quand tu auras fini la Belgariade et la Mallorée, n'oublie pas aussi (dans l'ordre) Belgarath le Sorcier et Polgara la Sorcière ;)

 

Personnellement ça fait quelques mois que j'ai commencé La Roue du Temps, j'en suis au tome 4 français (en VO ça donne quoi ça, moitié du tome 2 ? 9_9). J'avais interrompu un mois pour lire le nouveau GoT mais depuis que je m'y suis remis j'apprécie de plus en plus. Je trouvais ça "bon sans plus" au début mais les personnages commencent à s'émanciper de plus en plus et je sens que du lourd va arriver. Et puis bon, j'en suis qu'à 4/28 donc j'ai le temps lol (saleté de travail, si j'étais encore à la fac j'aurais déjà tout fini).

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'en suis encore qu'à l'intégrale 1, qui est indigeste dans les 3-4 premiers chapitres tant le nombres de personnages, lieu, références qu'on reverra que dans X tomes, sont présents...

 

Cela est une caractéristique des bouquins de Robert Jordan. Soit on déteste soit on adore.

 

Je me suis arrêté au tome 18. Non pas que je n'aimais plus, seulement je ne me rappelais plus des noms et lieux après de longues attentes dues aux délais propres à la vente. J'attend donc que le cycle soit bouclé avant de reprendre du tome 1 jusqu'à la fin. J'ai vraiment hâte de reprendre parce que j'ai adoré. La profondeur de l'oeuvre m'a fait voyager. Puis, l'écriture est plutôt agréable.

 

Pour ne pas être hors-sujet, mon livre actuel est un livre de math que je traîne depuis un mois et qui m'est devenu insupportable. Contrairement à toi, Jaime Lannister, si je n'étais plus à la fac, je serais entrain de lire autre chose. Pour commencer, je pourrais lire le Trône de fer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, j'suis tombé par hasard sur un exemplaire de Laisse-moi entrer (VO: Låt den rätte komma in) chez le bouquiniste du coin. Et en français siouplait, j'ignorais que la traduction en avait été faite. Une bonne nouvelle donc, car ne supportant pas de lire dans la langue de Shakespear et ne comprenant évidemment pas un mot de suédois, je m'étais fait une raison de ne jamais pouvoir faire une comparaison entre l'excellent film d'Alfredson (et pas le pathétique remake amerloque) et l'oeuvre littéraire de Lindqvist.

 

Pavé entre les mains (700 pages quand même) je commence une lecture que je crains d'être imprégné par les images de l'adaptation cinématographique. Au bout d'une cinquantaine de pages, bonne nouvelle, ce n'est pas le cas.

Le livre offre davantage de profondeur aux personnages et à l'histoire. On retrouve même des têtes nouvelles disparues à l'écran. Bref, c'est une toute autre histoire... et quelle histoire!

Le film se voulait froid et glauque, mais le livre le surpasse allégrement. Tant dans le fond que dans la forme. Des sujets dures et sordides sont développés (alcoolisme, maltraitance, pédophilie, etc...). Pour une histoire traitant de vampirisme, on peut dire que c'est plutôt original.

 

Petit bémol, le style (d'écriture) ne m'a pas enthousiasmé. Sympathique, fluide, mais pas transcendant.

Il empreinte ce petit effet de mode "un chapitre/un personnage". Pas ma tasse de thé, mais l'histoire rattrape sans problème ce faux pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi pour le moment je me passe Harry Potter

 

Je pense être la seule à ne pas avoir lu la série dans tous le collège et à datte ça me plaît beaucoup. En plus plus je lis plus le roman devient bon. J'aime particulièrement le fait que certains personnage sont ni noir ni blanc dans le sens ou on se demande continuellement dans quel camp sont certains personnages notamment Rogue.

 

Je ne suis rendu qu'au tome 6 mais je comprend maintenant pourquoi cette série est aussi populaire ;D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Depuis que je suis en vacances, je refais mon retard des livres que je n'ai pas pu lire pendant l'année.

 

Je viens de lire L'odeur de la haine de Tim Willocks et je l'ai adoré.

 

L'univers carcéral décrit de manière violente mais ultra-réaliste, un peu à l'image de Oz.

 

Green River est un pénitencier construit en 1876 et situé au Texas. Il a pour directeur John Campbell Hobbes. Cet homme incarne à lui seul les définitions des mots chatiment, pouvoir et sévérité. Hobbes est aussi appelé le Tout-puissant, ayant une facheuse tendance à la mégalomanie et à se prendre pour Dieu. Si Dieu domine le monde, alors Hobbes de la même façon, domine d'une discipline de fer le pénitencier de Green River. Du batiment jusqu'au prisonniers en passant par le personnel.

Les détenus sont parqués dans les batiments de manière raciale. Les noirs sont séparé des blancs et des latinos pour la même raison qu'on sépare les chiens et les chats: Ils se détestent. Mais tous ont en commun d'avoir commit des actes immorales. Violeurs, meutriers, monstres et psychopathes vivent le reste de leurs existences dans un endroit chaud, humide, exigue et nauséabond.

Mais quand on a rien à espérer, on a rien à perdre. C'est pourquoi une émeute éclate, une guerre tribale opposant noirs contre blancs. Et au milieu de cet enfer, apparait un prisonnier, l'ancien docteur Roy Klein. Ce dernier s'est instauré une doctrine: Quoi que tu vois, quoi qu'il se passe "Rien à foutre".

Pour survivre à Green River face aux prisonniers, aux gardiens mais surtout face au directeur, il est vitale de s'occuper uniquement de soi. Mais pour sauver sa vie, Klein ira jusqu'a refouler son humanité et sa morale au point de devenir une bête parmis les autres ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un pote polardeux m'avait offert Red Room Lounge de Megan Abbott. Je ne lui dirais pas merci. Une action (?) inexistante, une narratrice inutile et agaçante, un style poussif et pour ne rien arranger, une couverture hideuse. Aux deux tiers du bouquin (là où j'ai lâché), il ne s'est absolument rien passé, à part une tentative de montée de tension qui résulte totalement artificielle.

Si c'est ça le polar moderne, je m'en retourne lire avec bonheur mes bons vieux Maigrets et Boileau-Narcejac, avec des pauses pour intercaler du Tony Hillerman et du Arthur Upfield.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de finir Les Furies de Calderon de Jim Butcher.

Pour vous donner une idée, tôt ce matin, j'ai attendu impatiemment que la bibliothèque ouvre pour aller voir s'ils avaient le tome 2 xD. Manque de chance ils l'avaient pas donc j'attend ma commande >.<.

Un très bon livre de fantasy comme je les aime. La fin a des air de bataille du Gouffre de Elm, elle tient en haleine jusqu'au bout de la nuit (littéralement puisque j'attendais de voir le jour paraitre au travers de mes volets pour me décider à lâcher le bouquin xD). Et le début n'est pas en reste, dès les trois premiers chapitres on voit qui est le méchant, quel est son but et après ce n'est qu'une course effrénnée au premier qui mettra son plan en action ou empêchera ce plan de fonctionner.

Le héros dans tout ça, c'est Tavi. Au début on se dit "pourquoi lui?" Et j'ai été un peu rebutée par son jeune âge (14 ans), mais au final ça n'a aucun impact dans l'histoire et chaque étape dans son voyage est plus prenante que la précédente. L'originalité c'est qu'il est le seul de son pays à n'avoir aucun pouvoir. Il y a une raison à cela bien sur, mais on n'en sait rien dans le premier tome en tout cas (probablement l'intrigue du second tome, même si je pense savoir de quoi il retourne  :P). Et ça cache un petit secret dans la haute société.

 

Ensuite, la fin est vraiment bien. Elle boucle l'intrigue du premier tome sans pour autant fermer toute les portes et soulève de nouveaux problèmes/questions qui avaient été jusque là à peine mentionnée bien que très présentent (comme qui est Tavi en premier lieu).

 

Maintenant, il faut que je finisse Les Chants de la Terre, d'Elspeth Cooper, que j'ai laissé planter en plein milieu le temps de lire Les Furies. Ca va être dur de reprendre puisque je me souviens plus des noms xD.

 

Et ensuite, j'ai toujours La Geste du Sixième Royaume d'Adrien Tomas (dont je n'ai lu que le premier chapitre et encore...).

Et j'ai dans ma ligne de mire un livre repéré à la bibliothèque: Les Chroniques de Feals, de M. Gaborit.

 

Voilà, mes livres de l'été  :D! Le grand drame de ma vie c'est que j'ai beau adoré lire, je lit trèèèès lentement (T.T).

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Fify :

 

dis- moi on ce connais ? parce que on dirais vraiment que tu me copis xD je vient juste de finir Les Chroniques des Feals et il y à deja un mois de cela que j'ai lus La Geste du Sixième Royaume !!! en tout Cas je les conseille vraiment , bien que que pour des raisons perso je préfère Les Chroniques des Feals .... je suis en suspens en ce moment ( il faut que je passe à la biblio , j'ai plus de bouquin !!!! quel horreur ! comment je fais faire pour vivre ....... ) simple je lis des mangas ^^

 

sinon , je suis en train de lire le livre de mon père ( je peux pas le lire la nuit étant donné qu'il le lis ...... ) ,À Travers Temps de Robert Charles Wilson ,qui est pas trop mal .

 

mais moi je mange des livre presque a longueur de journée ( presque , quand je prend le temps et quand j'ai le temps ^^) alors demain je pense que je l'aurais finis et je vais mourir si je vais pas à la biblio ( comme suis béte , je n'y est pas était vendredi alors que je sais que la biblio est fermée le Dimanche et le Samedi ... ( *je suis trop co*** * )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis entrain de lire Bête noire Condamné à plaider de maître Eric Dupond-Moretti.

 

Je le recommande vivement à ceux qui s'intéresse un peu au droit, aux procès et autres, car c'est vraiment très intéressant. Il nous expose son point de vue sur pas mal de truc toujours en montrant un exemple concret de client qu'il à eu ou encore d'épisode douloureux de sa carrière.

Moi qui suis des études de droit j'adore vraiment le fait d'être plonger dans les prétoires.

 

Je terminerais par une magnifique citation pleine de vérité sur le rôle de l'avocat : "Acquitter au bénéfice du doute, c'est prendre le risque de laisser un coupable en liberté plutôt que celui d'enfermer un innocent et, pour un avocat, c'est rendre courageusement la justice."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...