Jump to content


Nass

Le dernier film que vous ayez vu ?

Recommended Posts

Tout comme,j'ai vu the Bourne legacy au cinéma hier (qui sait ça se trouve on était dans le même salle Alessl'espoir fait vivre hein)

 

Par contre,pas comme ma voisine du dessus,j'ai fait l'erreur d'y aller sans avoir vu la trilogie précédente,et warning à tous ceux qui comptent faire pareil : il y a des moments où on comprend pas grand chose,que ce soit les allusions à Jason Bourne,ou même de nombreux noms cités qui font juste pas tilt et toi t'es là genre "mais.. qu'est ce que j'ai raté?"

 

Chose à savoir aussi : Le film est long. Rendu à la moitié je me disais qu'ils arriveraient jamais à boucler l'intrigue et qu'il y aurait un 2,mais en fait ditout,juste que ça dure un peu plus de 2h au final. Pas si mal que ça,puisqu'au final on les sent pas vraiment passer,merci aux scènes d'actions et autres courses poursuites entraînantes!

 

Bref,si vous aimez bien les films avec complot,agent secret,suspens tout ça tout ça... Bah regardez le! :P Une amie à moi plutôt calée "Love actually" et autres comandies romantiques a au final bien aimé,sait on jamais si certains se reconnaissent là dedans!

 

 

sinon,second film vu : Le Prestige.

La boîte du dvd m'avait interpellé à Carrefour,en particulier à cause du casting. Christian Bale,Hugh jackman,Scarlett Johansson,Michael Caine. Bref sur le papier ça vend du rêve!

Le synopsis,c'est en gros l'histoire de deux magiciens(respectivement joué par Christian et Hugh (oui on s'appelle par nos prénoms entre nous avec Christian et Hugh,voilà voilà)) dans les années 1900,qui vont vite devenir rivaux et s'efforcer de surpasser l'autre,peu importe les moyens employés.

 

Le film lancé,j'accroche dès les premières secondes.

Le souci,c'est que 2h10 après,je suis un peu frustré. Frustré parce qu'il s'agit d'un de ces films qui pendant 2h te bombardent de questions,d'énigmes. Enigmes dont tu sais que la réponse viendra dans les dernières minutes,et une fois rendu là.. T'es pas satisfait... C'est en tout cas ce que j'ai ressenti et que j'avais déjà ressenti pour d'autres films,notamment Memento.

Hormis ça,le film est bon,le jeu d'acteur est bon,c'est captivant. Mais la fin,je veux dire c'est ce qu'on retient en dernier du film... Et là c'est juste bizarre ^^'

Avec du recul je me dis que ça peut plaire à beaucoup! Bref,à voir pour se faire son propre avis ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les seigneurs.

 

Ça s'voit à mon kit de toute façon.

 

Je dois dire que j'ai pas arrêté de rire tellement c'était bon.

 

Le jeu d'acteur était vraiment bon, j'ai eu des fous-rires... Épique quoi. J'ai vraiment beaucoup aimé le rôle de Gad, dans la peau de Ryan Ziani, un gars un peu perturbé, qui flippe quand tout le monde veux lui sauter dessus quand il marque, un obsédé de la PS3 etc. Nan sérieux, comme d'habitude dans ses sketchs, il sait me faire rire comme il faut. Et la pub pour le poisson à la fin était trop énorme ! xD

 

Tous les autres acteurs aussi étaient géniaux dans leurs rôles, surtout Joeystar qui joue le rebelle de l'équipe !

 

L'histoire principale, le fait que le personnage joué par Garcia doive se refaire, stopper l'alcool pour revoir sa fille etc est assez sympa, sans plus quoi, du déjà vu j'pense. Mais ça restait bien, le moment où il arrive et découvre l'équipe de Molène, quand il fait ses crises de paniques, la première victoire de l'équipe etc.

 

J'ai passé un bon moment et j'ai pas vu le temps passer. 1h30-2h j'crois le film, je sais plus trop. Alors je le conseil fortement histoire de passer un bon moment avec toutes l'équipe des Seigneurs !

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai également vu les seigneurs mais malheureusement tout comme le film moi député, j'ai vraiment été déçu par ce film.

 

Quand j'ai vu le nom des acteurs jouant dans cette "comédie" (si toutefois, on peut qualifier cette daube de comédie), je me suis laissé tenter, pensant passer un agréable moment en le regardant, à rire de sketchs vraiment hilarants et à apprécier l'histoire.

Mais, j'ai eu la désagréable impression que le film se foutait de moi sur toute la longueur. Je sais pas mais quand on peut avoir dans le même film José Garcia, Franck Dubosc, Gad Elmaleh, Omar Sy et Ramzy qui sont des acteurs réputés pour être drôle, on est en droit de s'attendre à avoir un bon film. Hé bien non, tous ou presque sont assez pathétique, voir complètement nul. Je parle même pas de Joey Starr, je pourrai être vulgaire.

 

Pour moi, il n'y a que José Garcia qui arrive à sortir un jeu d'acteur assez bon en incarnant un joueur tombé dans la disgrace avec des magouilles, complètement usé, luttant contre les démons de l'alcool et qui veut prouver au juge qu'il est capable de s'occuper de sa fille... Mais quand on voit le running gag avec Gad Elmaleh et sa passion pour les jeux vidéo qui est pitoyable au possible surtout avec son expression de joie en tirant son maillot. Ramzy et son penchant pour le poste d'attaquant alors qu'il est... gardien de but. Mais c'est génial !!  9_9

 

Et je ne parle même pas de la fable sociale qui en découle sur la vrai-fausse fermeture de la conserverie. Le football et ses joueurs payés des millions à taper dans un ballon qui se serrent les coudes malgrés leurs caractères et leurs égos pour sauver la pauvre petite conserverie qui est menacée d'être fermée à cause d'un manque d'argent. Des zorros des temps modernes en quelques sortes.

 

Heureusement que j'ai été voir le dernier Jason Bourne: "The Bourne Legacy" qui m'a procurer un peu de réconfort après avoir vu les seigneurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais être en décalage total avec un film de science-fiction saupoudré de curry.

 

Obligé de parler de ce film tellement il est....din... din...dingueeeeeeeeeee !!!!

naruto_shocked.gif

 

Endhiran The Robot

 

robot_001.jpg

 

Trailer vostfr :

 

Il y a longtemps, j’étais tombé sur un teaser qui avait fait grand bruit sur la toile et dans la presse spécialisée en raison d’une scène d'action surréaliste, un passage devant laquelle certaines scènes d’action hollywoodienne et hong-kongaise ont l’air peu créatives. Quel spectacle ahurissant !!!! :o

 


 

Il est mieux armé que The Mask

 

original.jpg?1303926015

 

Plus performant que les Transformers

 

259279opwvoj.gif

 

Aussi efficace que Neo de Matrix

 

2216998_o.gif

 

En plus, il sait danser comme le regretté Mickael Jackson

61737516kb7k6.gif

 


 

Vous ne me croyez toujours pas ?! Ben, je vous laisse découvrir par vous-même cet extrait, un peu moins de dix minutes de folie furieuse.

Attention !!! Si vous songez un jour à le regarder en entier, je vous déconseille de voir l'extrait jusqu'au bout, il s'agit là de la dernière scène.

 

Petit point sur le synopsis.

 

Le professeur Vaseegaran dédie sa vie à la construction d’un robot (nommé Chitti) d’apparence humaine, doté d’une intelligence et d’une force hors norme mais dénué de sentiments. Il ne sait pas ce qu’est la peur, la honte, la culpabilité… Tel un nouveau né, il va découvrir le monde qui l’entoure et va commettre des erreurs de jugement. Au fur et à mesure, Chitti va développer des sentiments et l’amour qu’il portera envers Sana (la copine du professeur) lui fera expérimenter un des défauts du genre humain : la jalousie. Le professeur Bhora, le mentor de Vaseegran, voulant s’approprier le projet, va exploiter cette faille pour contrôler Chitti et l’utiliser à de mauvaises fins.

 

Le réalisateur Shankar est connu pour ses films qui traitent des problèmes de société de l’Inde comme la corruption et la pauvreté. Il aborde ici le thème de l’humanisation des machines. L’histoire est inspirée du roman Les Robots d’Isaac Asimov. On retrouve des inspirations et des clins d’œil à des films comme Terminator, I, Robot et Matrix. Tout le génie de Shankar est d’adapter l’histoire pour que le thème des robots soit accessible à un public indien qui n’a pas beaucoup de sensibilité sur les questions de robotique.

 

Du coté des effets spéciaux

 

Mention spéciale aux animatronics qui donnent vie aux robots. Dommage qu’Hollywood les délaisse de plus en plus pour des images de synthèses car ils apportent vraiment un plus dans le rendu des robots. C’est ce qui me plaisait le plus dans les films de robot des années 90. Endhiran révolutionne le cinéma indien en utilisant d’Hollywood pour les effets spéciaux. Au début du projet, ILM (Avatar, La guerre des étoiles, etc) a été approché par les équipes du film mais ce furent finalement des studios asiatiques (Hongkongais) qui créèrent les images de synthèses.

 

(source http://www.scifi-universe.com)

 

Avis perso

 

Une belle histoire qui tient la route avec son triangle amoureux et scènes d'action gavée d’effets spéciaux qui n’ont franchement rien à envier à ceux du cinéma occidental. Franchement, je ne m’attendais pas à tel résultat de la part d'un cinéma connu pour ses histoires d'amour impossible chantées et dansées.

Le film n'est pas parfait, mais il a au moins le mérite de proposer quelque chose d'original et divertissant.

 

Curieux et curieuses, les raisons de le voir :

 

_ De la créativité et de l'originalité

_ Aishwarya Rai Bachchan

_ Premier film SF avec budget conséquent (un peu moins de 40 millions d’euros)

_ Des scènes surréalistes, des combats bien chorégraphiés (le combat dans le train  => http://www.youtube.com/watch?v=TpsoYcXJIZw).

_ Une bonne dose d’humour et quelques passages touchants.

_ Très peu de temps morts (bien sûr, si l'on ne tient pas compte des trois ou quatre intermèdes musicaux. Dans un film indien, c'est inévitable.)

 

Pourquoi le cinéma Francais ose peu dans le fantastique et la SF ?

En attendant, je me dis que dans le futur, il faudra compter sur la créativité indienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Taken 2

 

Vu hier soir à la séance de 22h. Salle comble, on a pu repérer une petite dizaine d'américains dans la salle avec mes potes, personnes refusées, cohue dans les escaliers menant à la salle. Le bordel total. J'aurais jamais cru. Ce qui était un petit film d'action réalisé et produit par un français ayant bien marché il y a quelques années, est devenu une sorte de phénomène.

 

Parlons en justement du film. Très très très plaisant... mais moins bon que le 1. La malédiction des suites. Je m'y attendais donc bon pas déçue non plus, j'ai bien aimé. Aucun temps mort, un scénario qui tient la route, plus d'action pour la femme et la fille de Bryan, surtout pour la fille qui joue les agents secrets pendant 30 minutes du film je dirais ^^

 

Cette fois ci, lors d'un voyage d'affaire à Istanbul de Bryan, sa femme et sa fille l'y retrouve. Mais c'est sa femme et lui même qui se font enlever par les amis des albanais tués par Bryan dans le 1er film, le tout orchestré par le père de Marko (Electro watt vous vous souvenez pas de lui?)

La petite Kimmy qui a bien grandi (elle a raté 2 fois son permis) veut jouer les wonder woman et grâce aux commandes de son père par téléphone arrive à les retrouver et à fournir une arme à son daddy. Il est quand même fort ce Bryan, avec sa tactique du comptage, des grenades et de la carte. Un peu abusé mais c'est Taken donc on s'en fout, c'est même normal.

 

Et ça continue comme ça pendant 45 minutes vu que les albanais arrivent à emmener sa femme ailleurs. Enfin bref, de l'action, des scènes de courses poursuite en voiture (les taxis à Istanbul sont de vrais tanks c'est pas possible), des répliques cultes, un Bryan qui pue la classe et surtout le cuir (non ce n'est pas un film sado maso, je parlais de sa veste), des méchants, de l'humour (les situations avec le petit copain sont bien marrantes)... le cocktail qui faut.

 

N'empêche à la fin du film, j'ai eu un petit sentiment de manque. Je sais pas trop ce que c'était. Surement le fait que le 1 était sacrément réussi et qu'on découvrait Bryan pour la première fois. Et puis les lancers d'extincteurs quoi...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Taken 2

 

Vu hier soir à la séance de 22h. Salle comble, on a pu repérer une petite dizaine d'américains dans la salle avec mes potes, personnes refusées, cohue dans les escaliers menant à la salle. Le bordel total. J'aurais jamais cru. Ce qui était un petit film d'action réalisé et produit par un français ayant bien marché il y a quelques années, est devenu une sorte de phénomène.

 

Parlons en justement du film. Très très très plaisant... mais moins bon que le 1. La malédiction des suites. Je m'y attendais donc bon pas déçue non plus, j'ai bien aimé. Aucun temps mort, un scénario qui tient la route, plus d'action pour la femme et la fille de Bryan, surtout pour la fille qui joue les agents secrets pendant 30 minutes du film je dirais ^^

 

 

N'empêche à la fin du film, j'ai eu un petit sentiment de manque. Je sais pas trop ce que c'était. Surement le fait que le 1 était sacrément réussi et qu'on découvrait Bryan pour la première fois. Et puis les lancers d'extincteurs quoi...

 

idem c'est fou j'étais a la meme séance, mais sur avignon

 

que dire, le meme ressentie...beaucoup moins bien que le 1

quelques incompréhension ( sa fille qui passe le permis au usa " voiture automatique " et qui a louper son permis deja, là arrive a istanbul a conduire des voiture a vitesse...et incroyablement bien....)

 

la fin nous donne deja une idée d'une suite taken 3 ( les deux fils vivant qui reste du vieux albanais veulent encore se venger de la mort de leur frere et leur pere ) on verra bien...

 

bon je prefere me faire a l'idée qu'il y a jamais eu de deux :)

 

passer une bonne séance mais sans plus ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, ça fait longtemps que j'ai pas posté ici  :D!

 

Moi je suis à la traine, je viens juste de voir Taken 1 xD. Le deux ne me tente pas ça sent le réchauffé, ce n'est pas le genre de film qui donne vraiment lieu à une suite alors je n'irais pas le voir (et j'ai plus de sous non plus xD).

Mais le 1 est très bon. Il y a de l'action ça c'est certain! L'intrigue ne casse pas 4 pattes à un canard, mais ça tient en haleine jusqu'au dénouement. Bref, un bon film pour une bonne soirée  :).

 

Et sinon je me suis refait tous les films de la ligue des justiciers xD. Superman et Batman: public ennemies, Justice league: another earth (ou un truc comme ça), justice league: échec, justice league: je-sais-plus-c'est-quoi-le-titre-du-premier-mais-c'est-sur-les-origines xD, et les autres animations dont les titres m'échappent, il y en a bien une petite dizaine en tout xD.

En manque de super héros récemment, je m'étais refaite toute la série, et il m'en fallait plus alors je me suis taper les films  :P. J'adore  ;D!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu hier soir : L'amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder avec Gaspard Proust et Louise Bourgoin (+ accessoirement JoeyStarr)

 

Film qui ne disait rien du tout au début, j'ai succombé au film familial du samedi soir, pour une fois. Et au final, j'ai beaucoup apprécié. Une bonne comédie romantique avec un petit fond philosophique sur l'amour, la passion, le désir.

 

Marc Marronnier, critique littéraire le jour et chroniqueur mondain la nuit, vient de divorcer d’Anne. Il est sûr à présent que l’amour ne dure que 3 ans. Il a même écrit un pamphlet pour le démontrer mais sa rencontre avec Alice va renverser toutes ses certitudes.

 

Plein de surprise, on ne s'ennuie pas dans ce film où le comique prend le devant peu importe la situation,sans devenir lourdingue. On sent un certain décalage entre le héros et les autres qui est intéressant et permet d'opposer différentes visions de l'amour. Peut-être une ou deux lenteurs par moment mais rien de bien méchant et j'ai passé une très bonne soirée ! Je recommande chaudement, même si c'est pas le meilleur film que j'ai vu !

 

 

@Onizuka : nan mais WTF ? C'est quoi les films que tu regardes en ce moment ?! xD ça a l'air un peu kitsh vu comme ça mais pourquoi pas ! ;D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors hier soir j'ai regardé Le parfum: histoire d'un meurtrier

Jean-Baptiste Grenouille naît en 1744. Enfant solitaire, malade, il devient un jeune homme à part grâce à un don unique : son odorat.

Grenouille n'a pas d'autre passion que celle des odeurs, et chaque seconde de sa vie est guidée par ce sens surdéveloppé. Survivant misérablement, il parvient à se faire embaucher comme apprenti chez les maîtres parfumeurs de la capitale. Il découvre alors les techniques

et les secrets de la fabrication des parfums. Son don lui permet de composer quelques chefs-d'oeuvre olfactifs, mais son but ultime devient rapidement la mise au point de la fragrance idéale, celle qui lui permettrait de séduire instantanément tous ceux qui croiseraient son sillage.

Dans sa recherche d'ingrédients, Grenouille est irrésistiblement attiré par le parfum naturel des jeunes filles

 

Franchement très bon film, au début quand ma mère m'en a parlé j'étais pas vraiment intéressé mais des que ça a commencé j'ai directement accroché.

l'acteur principal (Ben Wishaw) est vraiment très bon dans son rôle!

Néanmoins petite "déception" sur les 15 dernières minutes qui sont.... particulières.

Donc je vous le conseil fortement!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement très bon film, au début quand ma mère m'en a parlé j'étais pas vraiment intéressé mais des que ça a commencé j'ai directement accroché.

l'acteur principal (Ben Wishaw) est vraiment très bon dans son rôle!

 

Évidemment que c'est un très bon film ! Mais le livre est mieux ;p

Quand je l'avais vu au cinéma, j'étais agréablement surprise de l'adaptation cinématographique.

 

Hier j'ai vu... The expatriate :

 

 

Je m'attendais à un petit navet, mais qui se laisse regarder. Un peu dans le genre de Sans issu, dernier film en date de Bruce Willis et Sigourney Weaver (gros casting mais film ridicule). Allez encore dans le même genre : Identité Secrète avec Taylor Lautner (le loup garou dans Twilight).

 

Bref tout ça pour dire que mon film n'était pas si mal que ça... J'ai plutôt ressenti le désir de s'inspirer de Taken. Le père doit protéger sa fille d'une certaine organisation (je ne préfère rien dire), et pour se faire, il a une formation à la CIA de commando de la mort. Sur les grandes lignes, le film est déjà-vu à maintes reprise. Mais après l'avoir vu en VO, je dois dire qu'il ne s'en tire pas si mal étant donné la concurrence. on n'échappe pas aux clichés bien sûr, voir même aux niaiserie par moments. Je ne le conseillerai pas pour autant mais si un jour il repasse à la télé, je zapperai bien volontiers dessus !

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai vu récemment The Artist

 

the-artist-veritable-affiche-de-cinema-format-120x160-cm-de-michel-hazanavicius-avec-jean-dujardin-berenice-bejo-john-goodman-james-cromwell-penelope-ann-miller-annee-2011-888107631_ML.jpg

 

 

Hollywood 1927. George Valentin est une vedette du cinéma muet à qui tout sourit. L'arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l'oubli. Peppy Miller, jeune figurante, va elle, être propulsée au firmament des stars. Ce film raconte l'histoire de leurs destins croisés, ou comment la célébrité, l'orgueil et l'argent peuvent être autant d'obstacles à leur histoire d'amour.

 

Le film est en lui-même est assez sympa et audacieux: En temps de crise, faire un film muet et en noir et blanc, il faut oser. Et justement le pari est réussit. J'ai passé un bon moment à le regarder malgré une certaine appréhension au début: Un film en NB et muet, ça peut repousser pas mal de gens. Après, je ne m'enflamme pas sur ce film non plus, ce n'est pas une oeuvre d'art, une merveille mais c'est comme même un très bon film avec une bonne intrigue et surtout un casting réussit.

De toute manière, après avoir subit la torture "Les Seigneurs", n'importe quel film à peu près potable pourrait être candidat aux oscars par comparaison.

 

Bref, un très bon film et si jamais vous avez l'occasion de le voir, n'hésiter pas. :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bachelorette

 

Film dans la lignée de Bridesmaids ou encore Very Bad Trip pour le coté déglingué et déjanté!

Nan franchement, je viens de le finir et je suis de trop bonne humeur, c'est juste fun.

Histoire assez simpliste, c'est les gags à coté mais surtout les personnages du film qui le rendent complètement taré ^^

 

Becky (Rebel Wilson, rappelez vous la rondouillarde qui squatte chez son frère et Annie dans Bridesmaids), la rondouillarde du Biatch Club au lycée composé de Regan, Katie et Gena se marie et bien évidemment ses demoiselles d'honneur sont complètement ouf. Entre cocaïne, stripclub et laverie, elles vont pratiquement tout faire pour faire foirer le mariage sans le faire exprès, en commençant par déchirer la robe de la mariée ;D

Le film est bien évidemment la course contre la montre pour réparer la robe avant la cérémonie.

 

Déjà, au niveau de B-Club, tout le monde a été super bien casté. Regan (Kristen Dunst) surnommé Cunt-Gina (énorme), est celle qui a réussi professionnellement dans la bande et qui est la plus jalouse de Becky en ce qui concerne son mariage. C'est un peu la chef de file du groupe, un peu psychorigide sur les bords mais bien dérangée à l'intérieur. Son sauvetage de Katie est juste nawak.

 

On passe à Katie (Isla Fisher). Bon elle c'est le QI 60 de la bande, plutôt simplette et carrément nympho. Elle fait juste trop rire. Faut la voir quand elle a fumé de l'herbe dans un strip-club.

 

En ce qui concerne Gena (Lizzy Caplan la gothique dans Lolita Malgré Moi), c'est la stone du groupe et carrément vulgaire. Elle a pas tellement de but dans la vie après son histoire avec Clyde. Le mariage sera l'occasion pour elle de se retrouver mais n'empêche qu'elle a un débit d'insulte à la seconde c'est impressionnant.

Pour Becky, elle est un peu secondaire même si cette actrice arrive toujours à me faire rire juste en restant là ^^

 

Des personnages secondaires bien choisis, des situations énormes, quelques scènes cultes et on se retrouve avec cette bonne comédie qui va à 100 à l'heure et qui met de bonne humeur. Je cache pas que c'est un peu catalogué comédie de filles mais bon... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Diary of the dead

 

Encore une très belle réussite de super Romero. Au début j'ai eu un peu peur de ce que peut donner comme résultat le style caméra embarqué mélanger aux zombies, mais ça c'est bien vite dissiper et j'ai passé un bon moment. Ce n'est pas le meilleur film de Romero, mais c'est clairement pas un des pires. Les personnages sont assez plaisant à suivre tout au long des minutes et je suis content, car pour une fois, mon favoris ( le professeur ) survit à la fin du film. Quelques  notes d'humour bien placer rende le film encore meilleur et je pense que je vais le chercher en dvd pour pouvoir me le regarder plus facilement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Infiltrés

 

Que dire à part que ce film est énorme. Heureusement que j'avais pris "face" sinon j'aurais zappé sur la 2 pour revoir le non moins excellent Benjamin Button.

Le début est un peu brouillon, on sait pas trop qui est qui dans le lot de personnages principaux et secondaires mais au bout de 20 minutes, on s'y fait et après on kiffe :)

Sérieusement. Intrigue, acteurs, mise en scène... tout est là. C'est fou. J'ai suivi de bout en bout sans m'ennuyer une seconde, parce qu'il faut suivre!

Rien à redire dessus, à part que je m'y attendais pas du tout pour Costigan à la fin. Avec ma mère, on a sursauté sur le canapé ^^

Enfin, bref, tout le monde fait sa loi, tout le monde joue un double rôle et c'est remarquablement bien joué. Pas juste DiCaprio ou Damon, aussi le reste, Nicholson, Sheen, Wahlberg, Baldwin... Le casting 100000 étoiles. Les Oscars sont amplement mérités. Je conseille ce film à tous fans de film policiers/ polar qui se respectent parce qu'il en vaut la peine ;)

 

À Boston, une lutte sans merci oppose la police à la pègre irlandaise. Pour mettre fin au règne du parrain Frank Costello, la police infiltre son gang avec « un bleu » issu des bas quartiers, Billy Costigan.

Tandis que Billy s'efforce de gagner la confiance du malfrat vieillissant, Colin Sullivan entre dans la police au sein de l'Unité des enquêtes spéciales, chargée d'éliminer Costello. Agent double, Colin informe Costello des opérations qui se trament contre lui.

Risquant à tout moment d'être démasqués, Billy et Colin sont contraints de mener une double vie qui leur fait perdre leurs repères et leur identité.

Traquenards et contre-offensives s'enchaînent jusqu'au jour où chaque camp se rend compte qu'il héberge une taupe. Une course contre la montre s'engage avec un seul objectif : découvrir l'identité de l'autre sous peine d'y laisser sa peau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Paperboy

 

20196843.jpg

 

1969, Lately, Floride. Ward Jansen, reporter au Miami Times, revient dans sa ville natale, accompagné de son partenaire d’écriture Yardley Acheman. Venus à la demande de Charlotte, femme énigmatique qui entretient une correspondance avec des détenus dans le couloir de la mort, ils vont enquêter sur le cas Hillary Van Wetter, un chasseur d’alligators qui risque d’être exécuté sans preuves concluantes. Persuadés de tenir l’article qui relancera leur carrière, ils sillonnent la région, conduits par Jack Jansen, le jeune frère de Ward, livreur du journal local à ses heures perdues. Fasciné par la troublante Charlotte, Jack les emmène de la prison de Moat County jusqu’aux marais, où les secrets se font de plus en plus lourds. L’enquête avance au cœur de cette Floride moite et écrasante, et révèle que parfois, la poursuite de la vérité peut être source de bien des maux…

 

Bon film avec une bonne intrigue et une bonne représentation de ce qu'était la vie dans les années 1970 notamment au niveau du racisme.

 

Apres c'est pas la meilleure intrigue, ni le meilleur sujet mais bon. Et Nicole Kidman dans ce film  :-*

Share this post


Link to post
Share on other sites

Présumé coupable

 

 

Présumé coupable parle de l’affaire D’Outreaux à travers le destin d’Alain Marécaux. Phillipe Torreton est tout énorme dans ce rôle où il s’est investit complètement dans la peau de son personnage, allant même jusqu'à perdre A de nombreux moments, on a envie de rentrer dans le film et de hurler notre innocence et notre incompréhension face à une justice qui condamne arbitrairement Alain Marécaux sous la base d’aucune preuve matérielle, seulement de témoignages bancales et incomplets.

C’est une succession de dramatique engrenages qui a brisé la vie de Mr Marécaux, ses enfants ne lui parlent plus, sa femme, elle aussi accusée un temps, le lâche pour un autre homme et enfin sa mère qui meurt durant son incarcération. Sans compter sur l’atmosphère pesante et glauque de la prison où il ne fait pas bon être un pédophile aux yeux des autres détenus…

Ce qui est d’autant plus choquant, c’est que cette affaire pouvait arriver à n’importe quelle personne en France. Mr Marécaux était Mr tout-le monde, un homme banal avec une vie banale mais qui voit sa vie basculée.

 

Le film raconte l'histoire d'Alain Marécaux, un des accusés de l'affaire d'Outreau. Arrêté en novembre 2001 avec 13 autres personnes, accusé à tort d'actes de pédophilie, il passera 23 mois en prison. Obligé de vendre son étude, sa femme le quittera et il sera séparé de ses enfants avant d'être finalement acquitté en décembre 2005. Sa mère se laissera mourir de tristesse pendant les premiers mois de son incarcération.

Il fera plusieurs tentatives de suicides et une grève de la faim et sera libéré quasiment mourant. Dix ans plus tard, il s'est reconstruit partiellement : une nouvelle compagne, une nouvelle étude... mais n'a jamais réussi à recréer de vrais liens avec ses enfants.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pulp Fiction

 

Ce film est taré. Point. Discussions complètement hors sujet cultes, personnages cultes, mise en scène culte, caméo culte. Franchement tout est culte. Tu regardes le film sans comprendre où Tarantino veut t'emmener, mais tu t'en fous parce que justement c'est Tarantino. Des scènes où on a l'impression d'être sous acide tellement c'est WTF, puis on passe à des scènes de danse, ou des scènes de shoot, ou des discussions complètement out entre Jules et Vincent, qui sont d'ailleurs géniaux. Jules c'est le mec cool par excellence, qui même en te débitant la Bible, il reste archi cool et devient en même temps super classe même si sur le moment, il comprend quedalle à ce qu'il cite ^^

On part d'un point A, on va à un point B puis un point C et on retourne au point A comme si de rien n'était, tu te rends même pas compte de la boucle tellement c'est bien amené et tellement t'étais malmené par les arcs de l'histoire qui ont en même temps à voir et rien à voir les uns avec les autres. Enfin je me comprends. Ce film est ouf, voilà le résumé :)

 

"So please pretty please with sugar on top, clean the fucking car" - Winston Wolf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Blue Valentine

 

Synopsis : A travers une galerie d’instants volés, passés ou présents, l’histoire d’un amour que l’on pensait avoir trouvé, et qui pourtant s’échappe… Dean (Ryan Gosling) et Cindy (Michelle Williams) se remémorent les bons moments de leur histoire et se donnent encore une chance, le temps d’une nuit, pour sauver leur mariage vacillant.

 

très bon film et très bonne performance de deux bon acteurs (Ryan Gosling ; Michelle Williams )

 

J'ai pas vu le temps passer car l'histoire et vraiment prenante , et l'idée du réalisateur de la façon du découpage du film a donné un bon mélange du passé et du présent d'un amour au début flamboyant et a la fin éteint par les circonstance qui ont lier ces deux personnes

 

Un Film a Voire

 

@Miss Sloan Incontournable , j'ai appris ce film par Cœur scène par scène  jusque la ou Butch revient chercher sa montre bien aimé  depuis la pour moi c'est plus comme le début  ;D

 

"Marsellus: What now? Let me tell you what now. I'ma call a coupla hard, pipe-hittin' niggers, who'll go to work on the homes here with a pair of pliers and a blow torch. You hear me talkin', hillbilly boy? I ain't through with you by a damn sight. I'ma get medieval on your ass.

Butch: I meant what now between me and you? "

Share this post


Link to post
Share on other sites

TED

 

Une seule chose à dire : j'ai rigolé pendant tout le film.

Tous les types d'humour y passent, du plus "Pipi-Caca" à au plus subtil en passant par l'humour noir.

Sans oublier une Mila Kunis superbe.

 

Je n'en dis pas plus, je vous laisse le découvrir par vous-même.

Bref, j'ai passé un très bon moment, et je conseille à tout le monde d'aller le voir 'allez le voir en VO ça n'en sera que meilleur).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Infiltrés

 

Que dire à part que ce film est énorme. Heureusement que j'avais pris "face" sinon j'aurais zappé sur la 2 pour revoir le non moins excellent Benjamin Button.

Le début est un peu brouillon, on sait pas trop qui est qui dans le lot de personnages principaux et secondaires mais au bout de 20 minutes, on s'y fait et après on kiffe :)

Sérieusement. Intrigue, acteurs, mise en scène... tout est là. C'est fou. J'ai suivi de bout en bout sans m'ennuyer une seconde, parce qu'il faut suivre!

Rien à redire dessus, à part que je m'y attendais pas du tout pour Costigan à la fin. Avec ma mère, on a sursauté sur le canapé ^^

Enfin, bref, tout le monde fait sa loi, tout le monde joue un double rôle et c'est remarquablement bien joué. Pas juste DiCaprio ou Damon, aussi le reste, Nicholson, Sheen, Wahlberg, Baldwin... Le casting 100000 étoiles. Les Oscars sont amplement mérités. Je conseille ce film à tous fans de film policiers/ polar qui se respectent parce qu'il en vaut la peine ;)

 

Il faut regarder Infernal Affairs, bien meilleur selon moi que les Infiltrés (remake hollywoodien de Infernal Affairs).

 

Sachant qu'il s'agit d'une trilogie, Infernal Affairs II est l'un de mes films préférés je le conseille. Le III faut s'accrocher, beaucoup moins bon même si les 15 dernières minutes sont lumineuses.

Le I est excellent, le II un chef d'oeuvre, le III à voir car ça boucle la trilogie mais on aurait pu s'en passer.

 

Pour ma part ayant vu Infernal Affairs d'abord, j'ai trouvé Les Infiltrés très inférieur à l'original.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Watchmen

 

Aventure à la fois complexe et mystérieuse sur plusieurs niveaux, "Watchmen - Les Gardiens" - se passe dans une Amérique alternative de 1985 où les super-héros font partie du quotidien et où l'Horloge de l'Apocalypse -symbole de la tension entre les Etats-Unis et l'Union Soviétique- indique en permanence minuit moins cinq. Lorsque l'un de ses anciens collègues est assassiné, Rorschach, un justicier masqué un peu à plat mais non moins déterminé, va découvrir un complot qui menace de tuer et de discréditer tous les super-héros du passé et du présent. Alors qu'il reprend contact avec son ancienne légion de justiciers -un groupe hétéroclite de super-héros retraités, seul l'un d'entre-eux possède de véritables pouvoirs- Rorschach entrevoit un complot inquiétant et de grande envergure lié à leur passé commun et qui aura des conséquences catastrophiques pour le futur. Leur mission est de protéger l'humanité... Mais qui veille sur ces gardiens ?

 

Une véritable claque dans le monde des supers ! Malgré quelques lenteurs pour bien poser l'ambiance, le film est génial avec une réalité cruelle, des héros à demi-teinte, une ville glauque et une enquête bien traitée. La fin reste quand même l'une des meilleures parties car impossible à concevoir quand on regarde d'autres adaptations de comics. Les personnages sont attachants et complexes, tous bien traités dans le film en plus.

 

Top 3 des supers ?

1)Rorschach

2)Le Comédien

3)Dr Manhattan

 

Je le conseille vraiment juste pour voir ce à quoi ressemblerait notre monde avec des supers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

PRYING EYES

 

Synopsis : Un groupe de jeunes lors d'une soirée bien arrosée , caméra embarqué décide d'aller visiter un grenier abandonné au dessus de chez eux ... Leur curiosté va leur etre fatale .

 

Bon voilà un film indépendant réalisé sans aucun budget .

 

Vous me direz , ça va être un navet ? Et bien non.

 

On a là tout ce qu'il faut pour être pris dans l'histoire, et sursauter. J'ai plus eu les boules avec ce film que les Paranormal Activity réunis.

Le "aucun budget" ne gache absolument rien, et fait justement son cachet.

 

Film que je conseille vivement. Les indépendants ont encore de bons jours devant eux !

 

LIEN sur Youtube

 

http://www.youtube.com/watch?v=p1BfjtAORJI

Share this post


Link to post
Share on other sites

Max D Seichal

Watchmen, il est passé récemment à la télé. Très bon film qui apporte une autre vision du super-héroïsme plus sombre. 

Rorschach très classe  8)

Dr Manhattan TROP CLASSE :o

 


 

Il y a quelques années, j'apprends à ma grande surprise l’existence d’un concours à la fois drôle et surprenant : Les Darwins Awards. Je me renseigne et découvre les histoires d'hommes et femmes ordinaires mort de façon extraordinaire et l'existence d'un film original.

 

La distinction est nommée en l'honneur de la théorie de l'évolution de Charles Darwin, alors que les prix sont remis par le biais du Web ou par courriel. Aucune valeur, monétaire ou matérielle, n'est associée au prix, sinon l'acquisition d'une mauvaise réputation.Pour se qualifier, une personne doit agir d'une façon extraordinairement stupide.

 

Je l'ai revu hier

 

 

Darwin_awards_poster.jpg

 

Synopsis

 

Michael Burrows, profiler de la Police scientifique de San Francisco, est un expert de sa profession. Mais il a la phobie du sang (dès qu’il en voit, il tombe dans les pommes).

Renvoyé à cause de cela, il tente de convaincre une entreprise d'assurances de l'embaucher afin de détecter les faux accidents et les fausses déclarations. Passionné par les Darwin Awards, il tente de faire le lien entre tous ces accidents stupides. Il fait équipe avec Siri Taylor, une experte en assurance, afin d'établir le profil des potentiels gagnants aux Darwin Awards. Ils vont découvrir que certaines personnes repoussent les limites de la bêtise...

 

Avis :

 

Un film avec un petit côté documentaire qui se regarde sans prise de tête assez drôle traitant de ce sujet délicat qu’est la mort (elles sont originales) avec humour et légèreté. Première fois que je vois un film de ce genre.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Paranormal Activity 4 (fallait faire plaisir à la miss).

 

Avis totalement mitigé. En réalité, je le trouve moins nanar que les précédents dans le sens où ils n'abusent plus des effets de surprise redondant qui reviennent toutes les 15 minutes dans le film. Au début du film et dès que l'on parle d'un certain symbole, on espère en apprendre plus (oui parce que Paranormal Activity possède réellement un scénario qui se suit à travers les 4 films, une intrigue  qui n'est pas totalement bidesque et qui peut s'avérer être intéressante). Seulement non, dès qu'on a l'occasion d'approfondir un minimum le scénario, le film s'arrête et j'avoue n'avoir strictement rien compris à la fin compte tenu du nombre des sorcières/démons. Surtout que le début du 4 n'a aucune cohérence avec la fin du précédent où Hunter se fait enlever. En effet, on débute directement avec la nouvelle famille et le fils, en réalité Hunter, qui a été adopté alors qu'à la base, c'est sa tante qui l'a enlevé. Niveau cohérence, ça frôle le zéro. Enfin bref, on ne sait toujours pas les origines du démon appelé Toby, qu'on entend juste respirer, mais qu'on aperçoit toujours pas, ni sur celles des sorcières etc. c'est dommage, le 4 avait un très bon potentiel. J'ai camouflé le 'spoil', mais de toutes les façons, y a que ceux qui ont vu les précédents qui peuvent lire mon post, car PA 4 ne sert à rien d'être vu si les précédents vous sont inconnus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...