Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



GhostSmith

Pour ou contre l'adaptation ?


Recommended Posts

C'est la version officielle et One Piece est la manga le plus vendu en France.

 

Erreur assez monumentale vu que c'est Naruto le manga le plus vendu en France, c'est nouveau tu connais?

 

Sinon pour le débat, déjà dans Glénat il y a une foule d'erreurs (je ne saurais pas toutes les ressortir mais c'est par petite touche) et ça choque ceux qui connaissent bien l'oeuvre. Genre Zorro qui veut trouver all blue et Sanji qui veut devenir le meilleur escrimeur du monde (bulles inversées) elle est assez célèbre celle-là. Surtout une foule d'expressions vraiment mal faites "ça super roule sur des super roulettes" (sortie par Franky), le fruit bubulle (ils auraient pu nous l'épargner) il y en a plein que je n'ai pas forcément en mémoire à l'instant .

 

Pour les blagues un exemple assez frappant, lorsque Luffy vient défoncer le repaire de la Franky Family il annonce "les gars on ne laissera pas une miette de cet endroit" (traduit comme ça en vostfr en tout cas) et un gars de la FF sort " et nous avec?". En français Glénat traduit par "on va vous écharper et vous broyer les os" et le gars de la FF sort "non pas les os!". Le comique de la situation est totalement perdu je trouve. Ou encore Luffy qui appelle Foxy "tête de puzzle" qui est traduit par "face de pet" ...

 

Pareil pour certains noms, Grandline pour moi ça désigne un lieu, c'est un nom propre il y a un symbole derrière. La route de tous les périls, déjà c'est long à prononcer, en plus ça atténue un peu l'effet je trouve, on dirait plus un nom de film français des années 80. Les sept capitaines corsaires, je trouve aussi ça limite, shishibukai ça fait vrai nom de corporation. Et Zorro est vraiment ridicule lorsqu'on lui inflige le ridicule "moulinet infernal" en français ...

 

Tout un tas de choses qui fait que je suis pour que l'on conserve les noms originaux, y compris des techniques à condition que l'on y indique la traduction. Kheops a raison, si on ne comprend pas le sens la technique perd de son style.

 

Je trouve vraiment que l'évolution parfaite c'est celle de Kana avec Naruto. Ils ont au début pas mal francisé puis se sont petit à petit adaptés pour sortir à chaque fois le double nom, d'abord japonais puis français. Seul regret c'est Yondaime qui est traduit par Hokage le 4e, ça a pas le même impact.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je suis totalement contre. Je trouve ça nettement mieux quand c'est dans la langue original, pour ceux qui est des attaques ou même des prénoms des personnages. Car quand on regarde ce que ça donne en français... C'est vraiment pas terrible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

S

inon pour le débat, déjà dans Glénat il y a une foule d'erreurs (je ne saurais pas toutes les ressortir mais c'est par petite touche) et ça choque ceux qui connaissent bien l'oeuvre. Genre Zorro qui veut trouver all blue et Sanji qui veut devenir le meilleur escrimeur du monde (bulles inversées) elle est assez célèbre celle-là. Surtout une foule d'expressions vraiment mal faites "ça super roule sur des super roulettes" (sortie par Franky), le fruit bubulle (ils auraient pu nous l'épargner) il y en a plein que je n'ai pas forcément en mémoire à l'instant .

 

Pour les blagues un exemple assez frappant, lorsque Luffy vient défoncer le repaire de la Franky Family il annonce "les gars on ne laissera pas une miette de cet endroit" (traduit comme ça en vostfr en tout cas) et un gars de la FF sort " et nous avec?". En français Glénat traduit par "on va vous écharper et vous broyer les os" et le gars de la FF sort "non pas les os!". Le comique de la situation est totalement perdu je trouve. Ou encore Luffy qui appelle Foxy "tête de puzzle" qui est traduit par "face de pet" ...

 

Pareil pour certains noms, Grandline pour moi ça désigne un lieu, c'est un nom propre il y a un symbole derrière. La route de tous les périls, déjà c'est long à prononcer, en plus ça atténue un peu l'effet je trouve, on dirait plus un nom de film français des années 80. Les sept capitaines corsaires, je trouve aussi ça limite, shishibukai ça fait vrai nom de corporation. Et Zorro est vraiment ridicule lorsqu'on lui inflige le ridicule "moulinet infernal" en français ...

 

Comment dire...Whaou...

 

Totale subjectivité, considération dépassé (Glénat à depuis longtemps réglé le problème des bulles) et une certaine...Je me passerai du terme je tiens à ce que ma tête conserve sa place...

 

Non franchement..

 

ON VA FAIRE SIMPLE. SIIIIIIIIIIMPLEUUUUUUUU.

 

Shishibukai fait asiatique! SAuf que pour un asiatique, ça va normale! C'est comme pour les accents. Je vis à Nice est j'ai un putain d'accent parisien. Pour moi ce sont les niçois qui ont un accent alors que pour eux, c'est moi qui en ai un.

 

C'est à dire que le Japonais, il lit sa fioutu phrase avec tout les mots dans sa langue! Sa veut dire qu'il n'a aucun, je dis bien aucun effet d'exotisme.

Ça ressort fatalement en français quand tu ne traduit pas. Et ça ne ressort pas chez les japonais. Donc c'est trahir l'oeuvre que de ne pas traduire.

 

Et puis pour les vannes. Franchement, j'essaye d'être soft pour pas me faire taper sur la tronche, mais venir me dire qu'il faut laisser les blagues en transcription littéraire pour le respect de l'oeuvre avec une trad en fin de tome...Pouha!

 

Vous croyez très sérieusement que c'est l'effet recherché par Oda? Vous croyez que vous ne dénaturez pas l'oeuvre quand u passage perd son comique?

 

Vous sacrifiez la COHERENCE DE L'OEUVRE au profit d'une espece de je ne sais quoi.

 

"Hololo! On ne respecte pas l'oeuvre si on ne garde pas les mêmes vannes, bien qu'elles soient incompréhensibles pour les étrangers au japon!"

 

 

C'est...mais c'est...grotesque! Quel est l'intéret de supprimer le comique d'un manga comique? C'est ça pour vous respecter Oda? Vous croyez qu'Oda veuille que les lecteurs ne comprennent pas ce qu'il écrit?

 

Franchement, c'est de la...Hum...Je l'dis?....Je l'dis pas?...Oh et puis après tout, on est libre de dire ce que l'on pense!

 

C'est de la prétention:"Nous, au dessus du lectorat moyen, cette bande de Kevins Kikoolols puants, considérons que le comique de l'oeuvre passe après un respect sans borne, un fanatisme littéraire qui n'a pas lieu d'être.."

 

Ça rime à quoi?

 

Astérix. Astérix est la Bande dessiné Franco-belge la plus célèbre au monde. Vous croyez que si on avait suivit votre schéma elle aurait eut le succes que l'on sait?

Vous croyez que si les gens avaient dit: "Traduisons littéralement les blagues et le fins jeux de mots de l'auteur depuis le Français pour respecter l'Oeuvre!"

 

Les gens n'y auraient rien compris, ils n'auraient pas vu l'intérêt de lire une BD rébarbative et notre Astérix national ne serai pas connu.

 

Si Goscinny vous lisez, il se retournerai dans sa tombe...

 

Et puis un dernier point, M. Portagas D.Tobi: On ne parle pas ici de la trad Glénat mais de la légitimité d'une adaptation au profit d'une traduction littérale.

 

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi ce que je veux, c'est que quand je lise l'œuvre, je puisse me dire et me rendre compte que c'est AVANT TOUT une oeuvre japonaise. Si tous les noms, concepts sont occidentalisés et que je n'y puisse pas y reconnaitre une œuvre d'inspiration japonaise alors j'ai perdu 90% de la raison qui m'a poussé à commencer sa lecture.

 

Edit : Les codes graphiques du manga sont typiques au manga, ils sont de plus en plus utilisés par des auteurs occidentaux qui se lancent dans le manga, certains manhwa réutilisent ces codes. Donc non aujourd'hui les codes graphiques ne sont plus seulement suffisants pour démarquer une œuvre japonaise d'occidentale dans le milieu du manga. D'où l'intérêt de conserver les noms et l'esprit de l'œuvre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

A parce que le style du dessin et d'humour et de construction de type "Story Board" ne te rappelle pas à chaque instant que tu lis un manga?

 

Oda écrit des choses, et il espére qu'elles nous toucherons. Si on ne les pigent pas, elles ne nous touchent pas...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et sinon, ça t'arrives des fois de parler aux gens sans les prendre pour des abrutis finis ? C'est vraiment un plaisir de te lire... Je sais pas si tu t'en rends compte.

 

Tu te plains que tout le monde reste dans une subjectivité passive mais tu fais exactement la même chose. Tu vois pas les mauvais côtés de Glénat (je prends cet exemple vu que, même si c'est pas le « sujet » officiellement, c'est bien de ça qu'on parle officieusement hein). Le nombre d'erreurs qu'on a vu, plus la perte de saveur de l'œuvre originale ça en devient dingue. Super pour le prix qu'on paie.

Je suis désolé (en fait même pas mais bon), mais depuis que j'ai vu un « saperlipopette » dans un des tomes Glénat ça m'a juste tué quoi. Tu connais encore des gens qui disant ça de nos jours ? Et ça c'est pas de l'adaptation peut-être ? Je te parie qu'en japonais il disait quelque chose d'un poil plus grossier, mais c'est bien connu, faut pas choquer les français, donc à la place on adapte pour mettre de la merde.

 

Je vais pas passer trois jours à écrire mon message (surtout que de toute façon tu as un avis plus que tranché sur la question) mais l'adaptation ça peut être bien, quand c'est bien fait. Or je pense pas que Glénat maîtrise cela, et donc ils feraient mieux de traduire normalement, sans chercher la complication. Je reconnais qu'à certains moments, certains jeux de mots étaient plutôt bien choisis et assez drôles, mais en comparaison de tous les jeux de mots foireux, et tous les noms propres changés on ne sait pourquoi, ça valait clairement pas le coup. Glénat maîtrise pas l'adaptation (ni la mise en page lors de l'impression mais ça c'est un autre problème).

 

Ah ouais, j'allais oublier. Une autre adaptation : les couvertures. Je veux bien que tu m'expliques pourquoi ils se sont cassés le cul à changer les couvertures originales et changer le logo pour mettre un truc tout dégueu à la place. Hein, pourquoi ? Pour moi c'est un non respect.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Oui mais, même si tu le crois, je ne parle pas de Glénat. Glénat n'est pas au centre du problème.

 

Après, pour l'absence de grossièreté dont personne n'avait parler jusqu'a présent, je trouve que cela ajoute un caractère bonne enfant qui colle assez bien à l'ambiance générale.

 

Dernier point, je ne prends pas les gens pour des idiots. C'est bien simple, si c'était le cas je ne prendrais même pas la peine de répondre.

 

C'est juste qu'un certain nombre de personnes prennent les gens qui apprécient l'adaptation au sens large du terme pour des abrutis fini qui ne respectent pas l'oeuvre d'Oda. Je respecte Oda. J'éprouve un sentiment de réverence et de sympathie à l'égard de cet homme qui travail comme un forcené pour ses fans.

Et je trouve d'une prétention sans commune mesure ( A part Roland Barthe, et encore...), que de porter aux nues quelques choses ne voulant rien dire sur un prétexte plus ou moins fallacieux.

 

Ça fait...critiques littéraires des années 50...Oui bah Roland Barthe quoi....

 

J'vais vous appeler comme ça maintenant, les Barthes (Et pas Bartez hein!) ;D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui mais, même si tu le crois, je ne parle pas de Glénat.

 

J'ai dit « on », pas « tu », donc pourquoi te sentir visé directement ?

 

Dernier point, je ne prends pas les gens pour des idiots.

 

Oula...

 

Moi GunSmith, moi ecrire livre et livre à moi marcher bien alors éditeur à moi vouloir faire livre à moi dans autre pays.

 

Moi avoir mis jeux de mot pour faire rire gens avec nom bonhome.

 

Mon heros s'appeller  Bon, Jean Bon, ça être rigolo jeu de mot, moi avoir fait exeprés mettre jeu de mot pour faire rire.

 

Alors si dans traduction étrangère, gens mettre Jean Bon, étrangers pas comprendre et esprit oeuvre mienne pas retranscrit! Moi pas content!

 

C'est plus clair comme ça?

 

Sur un autre topic (qui parlait du même sujet). Mais j'ai dû mal interpréter, c'est vrai :)

 

Après, pour l'absence de grossièreté dont personne n'avait parler jusqu'a présent, je trouve que cela ajoute un caractère bonne enfant qui colle assez bien à l'ambiance générale.

 

Qui colle bien à l'ambiance générale ? Attends je suis désolé, mais si dans l'œuvre originale on a un « merde», on doit avoir un « merde » dans la version française. C'est pas au traducteur ou autres de dire que ça colle ou non à l'ambiance. On va où là ? L'ambiance générale c'est celle voulue par Oda. S'il voulait pas de gros mots en Français, il en mettrait pas en Japonais.

 

Sinon, tu n'as pas répondu à ma question sur l'adaptation des logos & des couvertures ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le but de l'adaptation cela ne doit pas être la dénaturation de l'œuvre, tant dans son état d'esprit que dans son humour, sa philosophie. Jusque là on est d'accord non ?

Par contre je voudrais poser la question inverse. Pourquoi ce serait obligatoirement à l'œuvre de s'adapter et pas au lecteur ?

L'intérêt du lecteur dans la lecture d'une œuvre qui a conservé toute son originalité (dans le sens son origine) c'est de découvrir une nouvelle culture, état d'esprit, humour ou que sais-je encore ?

Les œuvres littéraires quelles qu'elles soient sont vecteur de culture d'où l'intérêt de faire en sorte de garder l'état d'esprit purement japonais de l'œuvre. Et si ça passe par la conservation de certains noms ou terme en version originale.

 

Puis faut pas perdre de vue ou feindre d'oublier, que OP c'est une œuvre japonaise, faite par un japonais et pour des japonais, c'est eux le cœur de cible a la base c'est pas nous. Et ça doit être aussi conservé à travers l'adaptation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et sinon, ça t'arrives des fois de parler aux gens sans les prendre pour des abrutis finis ? C'est vraiment un plaisir de te lire... Je sais pas si tu t'en rends compte.

Non mais ne t'inquiète pas c'est Gunsmith, il est comme ça, ça fait deux mois qu'il fait le troll avec des polémiques bidons et casse les burnes de tout le monde dans la section One Piece en parlant a tout le monde comme a des abrutis finis, moi j'ai l'habitude mais je peut comprendre que ça puisse surprendre au début.

 

N'empeche que le débat commence déja a tourner en rond (normal Gunsmith y participe), mais je tient a souligner la phrase de Venom qui donne le point final pour moi de cette histoire : c'est au lecteur de s'adapter  a l'oeuvre et non pas a l'oeuvre de s'adapter au lecteur, ne serait ce que par respect auprés de l'oeuvre original et de la culture de laquelle elle est tiré.

 

@Gunsmith : ignore ce message et ne prends pas la peine de répondre je ne te lit meme plus.

D'ailleurs petit messages aux modo : il faut regler le cas Gunsmith s'il vous plait, ça ne peut plus continuer comme ça y'en a marre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ça ressort fatalement en français quand tu ne traduit pas. Et ça ne ressort pas chez les japonais.

 

Prenons le terme Haki. En japonais, quand ils parlent du haki la capacité, ils le mettent entre guillemets, pour que çà RESSORTE. Sinon, ils le mettent normal comme quand ils écrivent n'importe quel mot.

En gros, en français quand on parle de Haki (celui entre guillemets, j'espère que je fais assez SIMPLEUH pour toi), il faut aussi que çà ressorte. Normal.

Donc pourquoi adapter avec un terme banal qui ne veut rien dire (le fluide), alors que çà ressort justement en laissant le mot Haki.

 

Après on peut donner une explication quasiment équivalente pour d'autres termes qui bien que non adaptés mais traduits littéralement ou presque ont un rendu pourri en français. Mais çà j'en conviens, c'est du goût de chacun.

 

Et puis pour les vannes. Franchement, j'essaye d'être soft pour pas me faire taper sur la tronche, mais venir me dire qu'il faut laisser les blagues en transcription littéraire pour le respect de l'oeuvre avec une trad en fin de tome...Pouha!

 

Ah mais alors çà, quand une vanne est traduisible sans en changer le sens, il faut un minimum d'adaptation pour passer la barrière de la langue, c'est normal, je suis d'accord, traduisons et hop là effet comique conservé.

Maintenant mettre une blague française débile à la place d'une blague de l'auteur sous prétexte que ce n'est pas traduisible ... Arrêtez moi ou je fais un massacre, C'est une ignominie de faire çà. C'est au niveau des doubleurs de Hokuto no Ken qui s'amusaient à faire des jeux de mots foireux durant les épisodes. (les fameux Hokuto de cuisine etc...)

Dans ce cas là, il est parfaitement logique de laisser la blague de l'auteur, qui a tout son sens dans le contexte et qu'il n'a pas mis là par hasard. Pour nous expliquer après à nous pauvres français (ou autre) voilà au Japon c'est drôle PARCE QUE ...

C'est ruiner une oeuvre que de ne pas faire çà et c'est un irrespect total de l'auteur de son pays et de sa culture.

 

Et c'est tout sauf de la prétention, çà te permet d'apprendre des choses et de te lever moins con, et c'est valable pour tout le monde, du plus con au plus malin d'entre les lecteurs.

Mais çà, c'est peut être encore trop pour toi.

 

@ Bl♠ck' : +1 moi je le lis encore parce qu'il me fait drolement rire le bougre (oui je suis patient ;) )

 

@ modo : pareil que Bl♠ck', limitez un peu la liberté d'expression de ce forum, ou tout du moins, celle de Gunsmith. Edit : C'est clair et net Obito, mais on en a gros. (pour reprendre Kaamelott)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le truc c'est que malgré son égo à deux balles et sa vision très étriquée sur certains aspects je vois pas où Gunsmith outrepasse les règles de la charte du forum et par conséquent "je" (je vais pas parler pour les autres non plus) me permettrais pas de modérer une personne qui défend son avis, peu importe les divergences d'opinions...

 

Donc merci de continuer à vous exprimez normalement et Gunsmith essaie d'arrondir un peu les angles s'il te plait, le débat n'en sera que plus productif, il en va de même pour tout le monde d'ailleurs.

 

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
◊N'empeche que le débat commence déja a tourner en rond (normal Gunsmith y participe), mais je tient a souligner la phrase de Venom qui donne le point final pour moi de cette histoire : c'est au lecteur de s'adapter  a l'oeuvre et non pas a l'oeuvre de s'adapter au lecteur, ne serait ce que par respect auprés de l'oeuvre original et de la culture de laquelle elle est tiré.

 

One Piece est à la base déstiné aux enfants et aux ados, bien que le génie d'Oda le rend agréable à tous le monde. Ce qui veut dire que l'oeuvre doit rester accessible et ne pas devenir l'apanage d'une sorte d'élite intellectuelle.

 

C'est un manga, pas une reflexion sur les tenants et les aboutissements de l'humour japonais.

 

@Judas: Sauf que je ne lis pas One Piece pour ma culture générale. Et puis je fais essayer de me faire comprendre.

 

Quand Oda écrit une vanne, c'est pour qu'au tournant de ta page, elle te prenne par surprise et te face rire. La blague en elle même n'a pas vraiment d'importance, c'est le rire qu'Oda veut provoquer.

 

Avec la chanson de Pappag, Oda ne nous sort pas une réflexion psycologique sur la ressemblance Homme/étoile de mer, il fais un jeu de mot laid, genre "C'est assez dit la baleine, j'me cache à l'eau parce que j'ai le dos fin!". Le caractére et l'humour pourri de Pappag font rire. La traduction de Glénat (parlons en puisque vous le voulez) retranscrit bien l'esprit: même si le jeu de mot est différent, on voit bien que Pappag à un humour pourri et qu'il aime bien plaisanter avec sa condition d'étoile de mer. Donc l'esprit est respecté, donc l'oeuvre est respecté.

 

Personne ne vient cracher sur l'adaptation de Poe par Baudelaire, et dieu sait si il a adapté.

 

@Black': Je n'ai ps l'impression d'être un troll, et dans tout les cas je suis assez...malin pour ne jamais dépasser les bornes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a truc fondamental que t'oublies Gunsmith et là ça transpire dans la première phrase de ton post, c'est qu'OP est destiné aux enfants et adolescents JAPONAIS, pas français ou de je ne sais. C'est eux le public principal, le cœur de cible. Donc l'œuvre d'OP même si il elle prend place dans un monde déjaponisé, si je puis utiliser un tel néologisme, reste un manga qui est sensé plaire aux japonais en premier lieu.

 

Et tu ne te pose jamais la question de savoir si la raison pour laquelle les manga marchent de plus en plus en France, c'est parce que les manga ont été occidentalisés, ou bien parce que les lecteurs français se sont ouvert à la culture japonaise et donc ont adapté un mode de lecture qui leur permet d'appréhender, de comprendre et d'aimer, une œuvre d'une autre culture

 

Je te mets mon écharpe à couper que ça se rapproche plus de la seconde que de la première.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, je vais juste remettre mon post du chapitre 52^^

 

Moi, je suis pour l'adaptation.

 

Pour la traduction des noms, je dirais que c'est une question de point de vue. C'est comme dans Harry Potter où il y a des milliers de jeux de mots dans les noms (ex: Longbottom qui devient londubat), c'est un choix du traducteur de traduire ou non.

Personnellement, je suis pour dans l'ensemble. Par exemple, (de mémoire, il est possible que je me trompe, bien sûr. Je vérifierai ça dans mon tome) au moment où ils débarquent sur l'île de Pipo, ce dernier leur crie un truc genre "Je suis Pipo, un grand capitaine et j'ai 3000 hommes sous mes ordres"(ce n'est pas la phrase exacte mais bon). Et là Nami s'écrie "C'est du pipeau", ça te fait marrer un peu. Tandis que quand tu lis"Je suis Ussop[...]sous mes ordres" et que Nami crie "C'est un mensonge", tu te dis... ouais bon, okay, ce mec est un menteur, tu te marres un peu quand même parce qu'ussop est trippant. Et puis tu remarques l'astérisque et tu te dis "ohhhh c'était un jeu de mots... voilà voilà... bon ben cool quoi." Tu te dis pas "*_* quel respect de l'oeuvre. On sent bien tout le contexte japonais de l'oeuvre dans ce jeu de mots d'une finesse remarquable! je sens que je me suis ouverte à la culture japonaise" (enfin, personnellement, et c'est bien sûr exagéré, mais je veux juste que vous compreniez ce que j'essaie de dire^^)

Au final ça change pas grand chose, mais je trouve que c'est agréable de comprendre le jeu de mot immédiatement. Et je trouve aussi (c'est encore une question de point de vue) que c'est plus honorable d'essayer de faire un truc directement compréhensible pour la majorité des lecteurs, sans rompre leur rythme de lecture, et sans non plus tout changer, que de simplement mettre un mot en pseudo japonais avec une astérisque et une phrase de huit ligne pour expliquer que Ussop en fait ça veut dire un truc genre menteur ou mensonge(je connais pas le sens exact. Je suis pas bilingue, mais je me dis que ça doit être un truc comme ça). Par exemple le mot Fluide (qui est absolument immonde), a quand même une certaine logique. Vous parlez à un gosse de genre huit ans (ou dix fin je sais pas ça m'est égal) qui décide de se mettre au manga. Il voit des mots comme Haki ou bien Gomu gomu no fuzen(pas du tout sûre du nom en japonais, je m'en excuse), il se dira pas forcément "ohh comme c'est charmant! Les traducteurs ont un grand respect de l'oeuvre originale!", mais un truc genre "je capte pas tout..." avant de s'adapter(parce que bon, il est pas stupide non plus. Il voit un mec qui se transforme en ballon géant, il se dit ça doit être l'attaque du ballon géant, ou un truc comme ça). Tandis que s'il voit un mot comme Fluide, même si c'est moche, il aura quand même une image mentale. Idem pour Chewing Ballon, il comprendra beaucoup plus rapidement et facilement l'attaque, avec le texte aussi bien que l'image. L'exemple que j'ai donné est pour un enfant, mais je pense que c'est pareil pour tous.

C'est un équilibre assez dur à conserver je pense. (après, les cas où c'est moins justifié, comme Sandy, je dis pas, je comprends qu'on aime pas, mais moi ça m'a jamais dérangée).

 

Et tu ne te pose jamais la question de savoir si la raison pour laquelle les manga marchent de plus en plus en France, c'est parce que les manga ont été occidentalisés, ou bien parce que les lecteurs français se sont ouvert à la culture japonaise et donc ont adapté un mode de lecture qui leur permet d'appréhender, de comprendre et d'aimer, une œuvre d'une autre culture

 

Je te mets mon écharpe à couper que ça se rapproche plus de la seconde que de la première.

 

Et là je suis pas d'accord.

Déjà, je ne pense pas que parce qu'on traduit trois jeux de mots en français, l'œuvre soit forcément "occidentalisée".  Ce que les traducteurs font vise simplement à une meilleure compréhension du livre. (Et puis, c'est comme dire que, comme les noms dans Harry Potter sont traduits, l'univers n'a plus l'air anglais mais français, alors que les éléments de la culture française sont terriblement présent ;D Je trouve ça dommage que les jeux de mots fassent rire uniquement un genre "d'élite" (mot exagéré, mais vous me comprenez) sur le coup, et que les autres doivent lire en décalé. Bien sûr ce n'est que mon avis. Mais ce ne'st certainement pas, à mon sens, un manque de respect. C'est essayer de retranscrire, en l'occurence, l'humour du manga, en se faisant chier pour le faire. Et si l'humour n'est pas une des qualités principales du manga, alors qu'est-ce que c'est? Et puis, d'un point de vue plus générale, l'adpatation est simplement nécessaire. Vous imaginez lire une texte où il est écrit "Je Ussop m'appelle" ou quelque chose comme ça? Il y a forcément une forme d'adaptation dans une traduction, parce que traduire littéralement c'est moche.

Ensuite je ne pense pas qu'on lise un manga et qu'on aime un manga parce qu'on est ouvert à la culture japonaise. Mon dieu, va interroger deux ou trois touristes de la Japan expo qui sont fans de manga et demande leur ce qu'il connaisse sur la culture japonaise... je te jure qu'à mon avis ce sera pas brillant. Si je veux en apprendre plus sur la culture japonaise, je prends un  livre sur la culture japonaise, si possible d'un auteur japonais. Pas un manga. Après bien sûr que si on lit un manga on aime une oeuvre d'une autre culture. Mais la réciproque n'est pas vraie. A mon avis, lire un manga c'est à la base pour se détendre, pour s'amuser. Et, pour la première partie de ton message, Oda, quand il l'a écrit, pensait bien sûr à ses lecteurs japonais, mais à mon avis maintenant que c'est international, je pense qu'il préfèrerait que ses jeux de mots fassent immédiatement rire (et pas en décalé) et qu'ils soient traduits, plutôt qu'on respecte à la lettre près son manga, et qu'on ne soit pas immédiatement dans le truc. (fin franchement, l'exemple de la chanson de l'étoile de mer est assez vraie).

 

Bref, je le répète, je suis pour l'adaptation dans la plupart des cas(il y a sans doute des exemples isolés qui me plaisent moins, mais bon)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une oeuvre littéraire, quelle qu'elle soit, n'est-elle pas vecteur de culture ? Quand tu lis un manga, tu peux le prendre comme un divertissement simplement, ce qui est son but principal, mais il n'empêche que sont véhiculées, même dans un manga, des notions,  des idées qui sont typiques de l'état d'esprit japonais (le mot culture était peut-être un peu fort, quoique).

Le manga est un pan non-négligeable du patrimoine culturel japonais, et le moyen le plus divertissant à mon goût, de découvrir un peu plus de cette culture. D'autres moyens existent c'est sûr, mais celui-ci est le plus divertissant.

 

SI je veux découvrir un peu de l'Américan Way of life, je vais pas me farcir des encyclopédies dessus, je vais regarder des séries qui me permettront de le voir et de me divertir par la même occasion. Pour le manga c'est un peu pareil pour moi.

 

Edit : Je comprends aussi ton point de vue, je pense que concernant cette question les réponses seront aussi nombreuses que les individus. Je préfère, autant que possible, ne pas regarder, lire une oeuvre par le prisme de la traduction ou même de l'adaptation. C'est pour ça que je ne lis plus de livres ou ne regarde des films (autant que possible) et séries qu'en version originale. Pour les manga malheureusement je ne peux pas le faire, donc je peste un peu, ne m'en tenez pas trop rigueur. :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends ce que tu veux dire. Bien sûr qu'une certaine oeuvre a forcément été influencée par une certaine culture. Mais elle ne suffit pas, selon moi à la comprendre.

Et ce que je voulais souligner c'est justement que comprendre la culture n'est pas le but premier d'un manga, mais bien le divertissement  (Oda le dit lui-même il me semble d'ailleurs... j'irai relire l'interview), et que de ce point de vue là, adapter par rapport au but premier du manga, c'est à dire adapter l'humour, est une action logique. On peut ne pas aimer la façon dont est faite cette adaptation, mais ce n'est, pour moi, certainement pas un manque de respect pour l'auteur (plutôt l'inverse, de mon point de vue), ni forcément une occidentalisation de l'oeuvre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le nombre d'erreurs qu'on a vu, plus la perte de saveur de l'œuvre originale ça en devient dingue. Super pour le prix qu'on paie.

Je suis désolé (en fait même pas mais bon), mais depuis que j'ai vu un « saperlipopette » dans un des tomes Glénat ça m'a juste tué quoi. Tu connais encore des gens qui disant ça de nos jours ? Et ça c'est pas de l'adaptation peut-être ? Je te parie qu'en japonais il disait quelque chose d'un poil plus grossier, mais c'est bien connu, faut pas choquer les français, donc à la place on adapte pour mettre de la merde.

 

 

Je vais pas passer trois jours à écrire mon message (surtout que de toute façon tu as un avis plus que tranché sur la question) mais l'adaptation ça peut être bien, quand c'est bien fait. Or je pense pas que Glénat maîtrise cela, et donc ils feraient mieux de traduire normalement, sans chercher la complication.

 

voilà exactement ce que je pense, que l' adaptation soit justifiée ou pas, le fait que Glénat se complique la tache en cherchant des vieilles phrases qu'on avait du temps de cubitus, au lieu de traduire simplement, ça casse la classe au prix d' un humour écoeurant, le fait est que ça gache vraiment mon plaisir à chaque lecture de one piece, bien plus qu'un Pipo ou Sandy pour mon cas comme pour mes petits cousins qui eux pourtant ne lisent pas les scans, donc ne sont pas génés par des "capitaines corsaires" ou autre et n'aiment pas lire le manga à cause de ça.

 

le problème n'est pas que Glénat est nul puisque ils ne font pas ce genre de chose pour bleach ou berserk par exemple, mais qu'ils voient One piece comme un manga comique tout public, il l' est, mais le comique se suffit à lui même quand luffy dit "une île!" plutôt que mettre "bon sang de bon soir, que ça sent bon l'aventure", selon moi.

 

ce qui m'a tué c' est ce grand moment de one piece où luffy déclare la guerre au gouvernement

vous avez perdu la tête? n'espérez pas survivre en vous opposant au monde!

TU VEUX PARIER? MEME PAS PEUR!!  :'( cette phrase m'a définitivement déçu de la traduction officielle de One piece

 

one piece n' est pas qu'un manga comique, il sait se montrer sérieux quand il le faut, Glénat fait le choix de rajouter/modifier des choses pour le rendre encore plus drôle, ça plait à certains, mais pour d'autres, c'est lourd.

j'accepte, pardonne les erreurs de traductions, et les choix de termes se valent à peu près, mais pas la dénaturalisation volontaire de l'oeuvre, pour moi c' est ne pas la respecter.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens j'ai une question pour ceux qui sont pour l'adaptation (sauf Gunsmith lui il m'interresse pas).

Si il faut adapter le manga a la culture occidentale pour la rendre accessible a tous, pour quoi alors garder le sens de lecture japonais?

Ca peut parraitre trés con mais mettre Pipo a la place d'Ussop ou mettre de gauche a droite au lieu de droite a gauche, ben finalement c'est pareil : on s'adapte a la culture du coin.

Qu'en pensez vous?

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Bien que je sais que Black' ne lira pas (On dirai qu'il boude ;D), la réponse est très simple:

 

Glénat a reçu plein de lettres se plaignant du sens de lecture, et par dessus le marché, s'est rendu compte que ça différencié le manga et le rendait encore plus "tendance".

 

Parce qu'au début, il avait les One Piece en sens de lecture français.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement le sens de lecture français ne me gênait pas plus que cela au début et même s'il est évident pour moi que maintenant j'aurais du mal à me remettre au sens français je ne vois pas ce que cela change dans la compréhension d'une Œuvre.

Cependant cela peut donne un cachet exotique appréciable qui flatte un peu notre soif d'exotisme mais sinon cela ne me dérange pas.

 

Maintenant pour ceux qui soutiennent mordicus de laisser en terme Original

 

Êtes vous déçus de jouer à " Ou est Charlie " quand vous savez qu'en fait le gars s'appelle Waldo?

 

 

 

 

Ps MY Bad je savais pas que c'était Belge les shtroumpfs

 

Mais ce que je voulais dire c'est certaines fois l'adaptation est pas mal faite et qu'on peut très bien se débrouiller avec.

Je pense que le tout est une question de dosage, quand adapter , quand traduire , et quand laisser comme tel

 

Pour moi il faut : adapter les jeux de mots , les expressions

                      Traduire ou laisser tels quel : le nom des attaques , des lieux ou des personnages. Tel Haki ou Mantra ou Chakra.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pensez vous vraiment que vous Les Schtroumps auraient été mieux s'ils s'étaient appelé les Smurfs comme en Langue originale?

 

Les Schtroumpfs c'est belge, donc en version originale c'est Schtroumpfs. C'est pour les anglais que c'est Smurfs.

Ca n'apporte rien au débat, mais pour dire que l'exemple est mal choisi, ou bien je n'ai pas compris le sens de son utilisation.  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai voté contre (même s'il m'a fallu relire trois fois l'énoncé de la question pour bien voter selon mon choix ^^).

Après comme l'a affirmé de nombreux participants à ce sujet l'adaptation peut remplir son rôle pour pouvoir transmettre un message que les lecteurs francophones ne peuvent pas forcément comprendre.

L'exemple de zukkîni est assez parlant.

Prenons l'exemple de notre ami Barbe Noire. Devrait on garder Kurohige ou le traduire pour l'adapter?

 

Il faut savoir faire un bon mélange, j'aime bien le terme mugiwara mais j'apprécie aussi la traduction : chapeau de paille.

Après il est vrai que si l'on transforme Ao kiji en quelque chose d'autre (je crois que c'est faisan bleu en japonais, enfin suis pas sûr) je serai très très déçu donc le choix du contre s'est imposé pour remplir un rôle un peu réac' du "on touche à rien au lieu de dénaturer le manga"

 

Selon moi il manque des choix intermédiaires entre le pour ou le contre, qui fait beaucoup trop plébiscite...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens j'ai une question pour ceux qui sont pour l'adaptation (sauf Gunsmith lui il m'interresse pas).

Si il faut adapter le manga a la culture occidentale pour la rendre accessible a tous, pour quoi alors garder le sens de lecture japonais?

Ca peut parraitre trés con mais mettre Pipo a la place d'Ussop ou mettre de gauche a droite au lieu de droite a gauche, ben finalement c'est pareil : on s'adapte a la culture du coin.

Qu'en pensez vous?

Bah, déjà je suis pas d'accord avec l'énoncé de la question. Pour moi, traduire un jeu de mots, c'est pas occidentaliser le manga.  Pipo au lieu d'Ussop n'est pas une adaptation à la culture du coin... à moins que tu ne connaisses beaucoup de gens qui s'appellent pipo? C'est clair que c'est typiquement francophone comme nom ;D

L'adaptation sert à rendre le manga et les jeux de mots plus compréhensible,( et plus directement "accessible". Justement, après tu n'es pas en décalé. C'est comme quand on te raconte une blague et que tu la comprends pas... on te la réexplique, tu te marreras moins que si tu l'avais comprise immédiatement.(L'exemple n'est pas de moi, mais j'ai la flemme de chercher la citation. J'ai donné un autre exemple dans un de mes posts un peu plus haut aussi) Et d'après moi, c'est pour ça qu'ils adaptent. Après, je peux me tromper, bien sûr) Et changer le sens du manga ne le rend pas plus compréhensible.

Donc, je pense que l'adaptation dans son ensemble c'est plutôt bien, que ya deux ou trois trucs qui sont pas obligatoires (Sanji->Sandy, pour moi ça change pas grand chose, donc pas obligatoire... mais ça me dérange pas pour autant), et d'autres qui sont mieux en étant adaptés. Chacun son avis après.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×