Jump to content


Sign in to follow this  
Lithoos

Aven Tome 1

Recommended Posts

Aven tome 1

 

Couverture_bd_2749302064.jpg

 

Edition: Vent d'ouest

 

Résumé de l'album: Le village de St Jean-en-Aven est en deuil. Deux corps ont été découverts près du presbytère : ceux de Marcel Grange dit « le lièvre », facteur de son état, et d'Augustin chaudron, l'artiste de la région. Les deux compères se seraient jetés du pont qui surplombe le village. Une chute de 468 mètres.

 

Ce pont, construit en 1947, a la triste renommé d'attirer les candidats au suicide. Au fil des années, le village est même devenu une attraction macabre. Cependant, jamais depuis le début des « grands plongeons », un villageois n'avait franchi le pas. Le choc est donc immense. La gendarmerie, lasse, s'est déchargée de cette énième enquête de suicide en passant le relais à la PJ de Paris. Un inspecteur va être dépêché sur les lieux. Mais la veille de son départ, ce dernier est blessé par balle lors d'une interpellation musclée. C'est donc son co-équipier qui le remplace au pied levé. Léo Walec, jeune policier de 25 ans, arrive donc par une chaude après midi d'été, dans la vallée encaissée, sans savoir grand chose de l'affaire.

 

La couverture est engageante, la maquette est super sympa, les matières utilisées sont de très bonne qualité et le prix (8,99€) est plus qu’intéressant. Voici les premiers arguments qui m’ont guidé vers cette B.D.

Aven est accrocheur, le dessin est très moderne. Malgré un découpage assez classique et un trait pas vraiment novateurs, les graphismes sont bien pensés, les angles de vue sont intelligemment agencés et le rythme de planches nous berce agréablement au fil de ces 48 pages homogènes en qualité. Encore quelques imperfections malgré tout au niveau des ombres et des proportions, mais l’ensemble est une réussite à mon goût.

 

Heureuse surprise et très bonne impression pour ce premier tome d’un cycle prévu en 3 tomes. L’ambiance de cette BD est toute particulière, et il arrive à nous présenter un nombre suffisant de chose pour rendre le cours de l’histoire captivant et bien ficelé. De multiples pistes se présentent et il est plaisant de relire cette introduction pour en déceler tous les détails. Les couleurs sont correctes, mention bien pour tout l’album.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aven tome 2

 

aven-tome-2-l-afft-8050881.jpeg

 

Synopsie

 

L’enquête continue dans le petit village d’Aven, avec son vieux pont construit en 1947, duquel personne ne serait tenté de sauter ! Pourtant deux villageois l’ont fait. Suicide ou meurtre... ? Quel secret dort à Aven depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale ? Le jeune inspecteur Léo Walec de la P.J de Paris mène l’enquête, les habitants sont muets et la mort devient pour eux une banalité. La suite des investigations va amener l’inspecteur à de nouveaux indices, confirmant la thèse du meurtre !

 

C’est vers le Maire de la ville Louis Castane, dont les soirées mondaines dans ses caves cachent d’incroyables frivolités et alcools douteux, que Walec dirige la suite de ses investigations,

 

Au fil de l’enquête, les villageois sont de moins en moins coopératifs, sauf le photographe, qui dévoile une histoire, datant de la première guerre Mondiale, et met ainsi l’accent sur un possible incident impliquant de jeunes militaires : les deux suicidés et M. Castane. C’est sur la route que ce serait produit cet "incident". Mais quoi exactement ?

 

Walec commence son enquête et surveille de près les mouvements de Monsieur Le Maire, qui, dans un élan de folie, dénonce "le Fourchu" sous quelques coups de fusils !

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aven tome 3

 

 

9782749303895g1.jpg

 

 

Synopsie

 

En cette année 1969 l’enquête de l’inspecteur Vallec sur la succession de suicides au village de Saint-Jean en Aven prend une autre direction. Il est vrai que lorsque quelqu’un essaie de faire des cartons sur lui cela l’énerve en peu. Il ignore encore les faits s’étant déroulés trente ans auparavant.

En 1939 sur le point de rejoindre leurs régiments quatre jeunes du village ont décidés l’alcool aidant de s’en prendre à "l’ennemi". Certes il n’y a pas d’Allemands dans le village. Mais il s’y trouve un père et sa fille venus d’un pays de l’Est. Les Allemands étant à l’Est il doit y avoir un lien et le fait que la fille soit jolie entraîne un regain de "patriotisme". Du fait de leurs instincts, de leur ivrognerie et de la volonté de nuire ils vont déclencher un drame mais surtout faire une découverte déconcertante.

Les deux premiers tomes exploraient les flancs de la vallée, au-dessus duquel passait un pont à plus de 200 mètres de haut. L’exploration verticale se poursuit à présent dans les profondeurs souterraines alors que la possibilité du fantastique se révèle...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...