Jump to content
snakes14

Star Wars

Recommended Posts

Il y a 20 heures, k.hyuga a dit :

La critique parodique de l'OC : https://unodieuxconnard.com/2017/12/15/star-wars-episode-viii-les-derniers-jar-jar/

 

J'étais bien plié de lire devant

Moi aussi !

 

Il appuie bien là où ça fait mal pour le film ! En exagérant quelques détails quand même, mais les incohérences sont là ! Enfin bon, le film s'apprécie tout de même :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après juste une semaine d'exploitation, Les Derniers Jedi totalise 573.710.009 $ de recettes mondiales (278.710.009 aux USA, 295.000.000 dans le reste du monde).

 

Il a donc déjà dépassé les recettes du Retour du Jedi (475.106.177 $) et L'Empire Contre-attaque (538.375.067 $)

Share this post


Link to post
Share on other sites

SW VIII vu ! 

 

Quoi dire de cet épisode, c’est un bon film mais pas un bon Star Wars, j’ai plutot un avis mitigé la dessus ! Je suis assez étonné de voir des gens le qualifier de meilleur SW, je ne comprends pas trop, le meilleur pour moi reste le 3 et je trouve que le 7 est meilleur que cette épisode :-X

 

Après il y a des bons points, la relation Kylo Ren/Rey, futur couple ?! ;D , Luke 8) des bonnes/belles scènes d’action mais malheureusement très peu présente, BB8 badass/mastermind. J’ai vu des critiques sur le nouveau bestiaire mais je ne comprends pas trop, moi je les trouves attachantes ces nouvelles betes et je trouve qu’elles n’ont pas un grand role dans le film et ne prennent pas trop de place, elles sont là c’est sympas, c’est tout, je ne pense pas que ça soit ça qui est plombé le film. Mort Snoke assez imprévisible et bien amené, meme si un peu incohérent que Snoke n’a rien vu venir.

 

Concernant les WTF, pour le cas Leia, logique qu’elle maitrise la force vu le cas Rey après ce qui est plus surprenant c’est qu’elle réussis à ce protéger de l’explosion + etre dans l’espace sans combi, cette scène aurait été une belle fin pour le personnage surtout que ça va etre très compliqué de gérer Leia dans le 9, vu ce qui est arrivé à l’actrice :'( On se doute que le début du prochain épisode sera un hommage au personnage avec un enterrement. 

Pour le cas Yoda, ça fait plaisir de le revoir, apparition fantomatique on avait déjà vu à la fin du 6 et le cas de la foudre, avec tout le pitch de la force au début plus la maitrise de la force bien poussé par Yoda, il n’y a rien de choquant je trouve.

 

Pour les mauvais points, je ne vais pas etre original mais Finn et Rose, quelle horreur leur passage, la planète était sympas, leur aventure aussi un peu mais leur personnage sont trop nian nian et ça plombe le tout. Je voulais plus de scène d’action, aucune nouveauté dans la BO, Phasma déjà out :/ Snoke aussi du coup mais je ne serais pas étonné d’avoir un film sur lui. 

 

En fait j’ai une drole de sensation après ce film, j’ai l’impression d’avoir vu un film de transition, un peu HS, un épisode 7,5, ce film ne m’aurait pas géné si ce n’était pas une trilogie, or la le prochain va cloturer cette saga et je ne sais pas quelle serait la grande menace, à voir si le grand combat final sera un Rey VS Kylo Ren mélangé à de l’amour vu que Finn va etre avec Rose et non Rey. Mais si c’est ça le prochain film va vite tourner en rond. Bon après je pense qu’on va avoir des rebondissements, je ne suis pas très convaincu par la révélation des parents de Rey, le roux je le trouve louche, il avait un sabre laser ? Ils sont où les amis de Kylo Ren ? Quelqu’un à compris la fin du film, le gamin, c’est peut etre le héros de la prochaine trilogie ou frère de Rey ?! Je trouve aussi la relation Poe/Leia bizarre limite maternel. 

 

Cet épisode ne m’a pas emballé de fou mais je suis vraiment curieux de voir où ils veulent nous amené. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Film vu hier

C'est juste une honte. C'est navrant et revoltant.

J'ai souvent eu des déceptions, mais c'est la premiere fois que je suis en colère contre un film.

 

Y a presque rien à sauver la dedans, j'en suis à me demander comment une telle abomination a pu être validé. Le mec qui a fait ce film avait juste enie de chier sur Star Wars, rien d'autre.

J'en viens meme à regretter le 7 que j'avais pourtant descendu comme c’est pas permis.

Le pire dans tout ça, c'est que, justement, au vu du 7, je n'attendais RIEN de ce film. Je pouvais uniquement etre soit surpris en bien, soit "mouais bof, sur la meme lignée que le 7 quoi". Bah nan ils ont réussi à faire tellement immonde que j'ai maintenant parmis mes plus grande deception un film dont je n'attendais rien. I-N-C-R-O-Y-A-B-L-E.

 

Pourtant les premieres minutes sont bien (malgré les blagues à 2 balles de Poe et les incoherences en veux-tu en voila de la bataille). Mais alors apres c'est la catastrophe totale.

 

On a Leia qui flotte dans l'espace tel Superman... j'ai cru avoir un fou rire. Et on lui ouvre la porte tranquillou en plus

-"mais vas-y rentre, apres tout la dépressurisation, tout ça, c'est surfait"

-"Oh merci c'est bien aimable"

Alors OK les incohérences "physique" dans starwars c'est depuis le debut (des bruits dans l'espace etc.) mais c'est pas une raison pour continuer à faire du n'importe quoi. Les tirs avec une trajectoire courbe dans l'espace ? Des bombes qui tombent dans l'espace comme sur Terre (justifiable facilement avec des histoire de propulsion ou de magnétisme mais rien n'est dis la dessus) ? Une panne de carburant ? REALLY ? Le carburant ne sert pas à avancer dans l'espace mais à accélérer... C'est carrément le plot du film en plus.

Et l'empire a pas des chasseurs ? Non ? C'était quoi les trucs piloté par Kylo Ren et ses 2 potes qui ont ravagé la flotte rebelle ? Sans déconner ?

 

L'humour est ultraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa lourd, pas drôle du tout, de très mauvais gout, très mal venu la plupart du temps et surtout OMNIPRESENT. Y a toujours eu de l'humour dans Star wars mais c'est quoi ce délire ? C'est (littéralement) du domaine de la parodie la (de la mauvaise parodie en plus).

 

Ensuite on a touuuute une sequence ultra longue et chiante avec Finn et Rose (qui est la pour combler niveau minorité hein. En plus elle est un peu bouboulle histoire que tout le monde soit représenté. Ceci dit on laisse les minorités ensemble hein, on va pas non plus les faire se taper la bonnasse hein). Et le PIRE du PIRE, c'est que TOUTE CETTE SEQUENCE NE SERT A RIEN ! RIEN DU TOUT !

Alors ouai si ok vous allez me dire "mais si c'est pour que l'empire soit au courant pour les navettes"... Hun hun... Ok j'vous la refais :

HOP on vire toute cette séquence pourrave à base de rien et de propagande écolo "sauver les animaux c'est bien" (mais qu'est-ce que j'en ai à foutre ? J'suis dans la salle pour le dernier Star Wars ou pour le dernier Nicolas Hulot ?) et *roulement de tambour* on dit que l'empire peut détecter les navettes ? Non ? Comme ça a toujours été le cas en fait ?

 

D'ailleurs parlons en de la détection. Donc l'empire peut les traquer en vitesse lumières. Technologie que personne connait mais qu'une simple mécanicienne et un balayeur parviennent à identifier ? Et ils ont meme deja des plan du vaisseaux et du truc ? Je vais pleurer...

Mais otez moi d'un doute la. Les mouchards on en voit depuis toujours dans star wars. Leia en utilise meme un dans le film. Donc en quoi c'est juste impensable que l'empire puisse les suivre ?

C'est le coup de la vitesse lumiere ? Ah ouai... donc Obi wan qui trace Jango Fett jusqu'à Geonosis dans le 2 c'était aussi un mouchard ultime spécial vitesse lumiere ?

 

Nan mais sérieusement y a trop de trucs... Jpourrai faire des pavé sur chacun de ces points mais sérieux la flemme

-Le canon belier, soit disant mini etoile de la mort, qui lache un mini prout

-l'humour

-Le suicide à la vitesse lumiere qui dezingue toute une flotte. Mais dans ce cas fallait faire ça depuis le debut... Pourquoi se faire chier à avoir des armes spaciales en plus ? Ce truc est 1 milliard de fois plus simple et meutrier que réunir toute une flotte

-Kylo Ren torse nu

-l'humour

-Les aliens à mamelles.......... Nan mais COMMENT ça a pu être validé ? Vous vous souvenez le coup de la parodie ?

-Plus personne ne tir sur Finn quand il fonce sur le canon belier

-Rose qui sauve Finn avec comme prétexte qu'il faut sauver ceux qu'on aime. Mais t'es complétement abrutie ou quoi ? Le canon va tuer combien de personne que t'aime grosse tache ? Mais donnez leur un scénariste c'est pas possible... Et d'où elle est pilote maintenant ? c'était une mécanicienne...

-La garde "kung fu" imperiale

-l'humour

-Les quadripods qui ont les pieds à l'envers pour un soucis de stabilité j'imagine ? C'est pour mieux tomber vers l'avant ?

-Yoda qui fait tomber la foudre

-Rey toujours plus forte sans aucun entrainement

-Phasma

-l'humour

-l'humour

-Les 3000 storm trooper tuer net après l'attaque suicide de cheveux violet mais finn et rose sont indemne

-La mort bidon de Luke

-l'humour

-la non mort de Leia

-Luke qui est devenu un jack sparrow sur son ile

-l'humour

-Benicio del toro qui imite johnny depp

-les musiques (pas le moindre souvenir de la moindre musique. A un point tel que jme demande même si y en avait... J'ai réellement AUCUN souvenir des musiques

-Les chevaliers de Ren

-le rythme... on se fait chier mais à un point...

-Aucune issue dans la mine, ah attendez en fait si on l'avait pas repertorié, elle est juste la à coté en grand avec des panneaux lumineux autours

-Le gamin qui choppe son balais avec la force... Nan mais meme anakin, aka l'ELU et ses plus de 20 000 midichloriens plusquetouslesjedimemeyoda, faisait pas ça. Est-ce qu'on en a encore quelque chose à faire de la coherence globale ou pas ?

En gros faudrait que je liste pratiquement tout le film.

 

J'vais juste parler de Snoke.

J'ai beaucoup apprécier le personnage et sa personnalité. Et le fait qu'il meurt si vite me dérange pas, c'était le seul truc couillou du film. J'en suis déçu à titre personnel parce que le perso m'apparaissait comme une lueur d'espoir dans toute cette nullité. Par contre y a des problèmes énormes avec lui.

Clairement, il est l'utilisateur de la force le plus puissant qu'on ai vu et de très loin (même palpatine est ridicule à coté). Alors comment un type si puissant peut sortir de nulle part comme ça ?

Faudrait vraiment une explication sur lui MAIS 1) c'est trop tard, fallait expliquer avant pour qu'on ait vraiment de l'enjeu et 2) on l'aura surement jamais cette explication.

 

Autre chose. Il explique que Rey est la reponse de la force à Kylo Ren car elle preserve l'équilibre. Mais dans ce cas... Snoke déroge à la règle ? Lui n'a pas d'alter ego lumineux. Luke ? Luke était la reponse à Vador et on va pas me faire croire qu'un type qui boit du lait de chevre spaciale, ne parvient meme pas à stoper ce faible de Kylo Ren et glande rien du film pourrait être notre homme

 

Puis maintenant le grand méchant est donc Kylo Ren aka le faible et sans charisme. Le mec qui soit disant est le plus sooooombre de la galaxie... mais qui a toujours de la lumière en lui et qui est ravagé par la perte de son père et n'ose pas tuer sa mère.

Tin si lui c'est le plus sombre, Snoke et Palpatine c'était quoi ?

 

Enfin bon j'vais m’arrêter la

Je vois que 2 points positifs à ce film. Il est tres beau (visuellement ça claque severe) et snoke etait plutot reussi. Tout le reste c'est poubelle

Edited by EvilSquid
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Apparemment, Disney et Lucasfilm aurait déjà anticipé à ce que le spin-off Solo - A Star Wars Story (sur les écrans en Mai prochain) soit un flop...

 

Rappelons tout d'abord que le film a changé de réalisateur : le duo Lord et Miller a été remplacé par Ron Howard, suite à un différent de point de vu sur le traitement du film. Le duo, qui avait fait 21 Jump Street et The Lego Movie, avait donné un ton comique, humouristique, trop éloigné de la vision de Lucasfilm, et trop fait reposé le film sur l'improvisation des dialogues, ce qui aurait destabilisé les acteurs.

 

Suite à cela, de nombreux reshoots ont dû être refait à partir d'un scénario remanié et finalement jugé "impossible à retravailler".

 

Ajouté à cela la performance jugée décevante d'Alden Ehrenreich (qui interprète Han Solo) qui a, semble-t-il, dû être assisté par un coach-dialogues dans la plupart de ses scènes. Et pour couronner le tout, le film sortira le même mois que Avengers Infinity War...

 

Après l'excellent résultat de Rogue One en 2016 (1.056.057.273 $ de recettes), le second spin-off de Star Wars semble promis à faire beaucoup moins bien.

 

Rappelons néanmoins que Rogue One avait connu le même de difficultés (modification du scénario, reshoot, etc) avant donc le succès qu'on lui connait. Donc gardons espoir.

 

Selon les même rumeurs, en attendant une annonce officielle, Lucasfilm concentrerait ses forces sur le prochain film du genre (pour 2020, après l'épisode IX) autour d'Obi-Wan Kenobi et en préparerait un autre sur Boba Fett.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si Les Derniers Jedi continue à diviser les fans, d'un point de vue écnomique, le film est déjà un succès.

 

Alors quel ee film se rapproche du milliard $ de recettes mondiales (934.298.228 $ au 28 Décembre), les nouveaux films produits par Disney (Le Réveil de la Force, Rogue OneLes Derniers Jedi) ont rapporté 4.058.579.125 $, et déjà permis de rembourser le montant déboursé pour racheter Lucasfilm et les droits de la saga.

 

Les deux épisode de la Postologie et le spin-off sont même déjà en passe de rattrapper et dépasser les recettes des deux précédentes trilogies produites et distribuées par Lucasfilm et 20th Century Fox, qui avaient engrangé 4.314.077.024 $ entre 1977 et 2005.

 

Pour aller plus loin, voici un comparatif des recettes des 9 films sortis à ce jours :

 

Trilogie Classique :

 

Un Nouvel Espoir : 775.398.00793 $ (G.Lucas, 1977 - budget 11.000.000 $)

L'Empire Contre-attaque : 538.375.067 $ (I.Kershner, 1980 - budget 18.000.000 $)

Le Retour du Jedi : 475.106.177 $ (R.Marquand, 1983 - budget 32.500.000$ )

 

Prélogie :

 

La Menace Fantôme : 1.027.044.677 $ (G.Lucas, 1999 - budget 115.000.000 $)
- L'Attaque des Clones : 649 398 328 $ (G.Lucas, 2002 - budget 115.000.000 $)
- La Revanche des Sith : 848 754 768 $ (G.Lucas, 2005 - budget 113.000.000 $)

 

Postologie + spin-off :

 

- Le Réveil de la Force : 2.068.223.624 $ (J.J.Abrams, 2015 - budget 245.000.000 $)
- Rogue One : 1.056.057.273 $ (G.Edwards, 2016 - budget 200.000.000 $)
- Les Derniers Jedi : 934.298.228 $ (R.Johnson, 2017 - budget 200.000.000 $ estimé) En cours d'exploitation
 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin vu le 8e.

 

Le film me laisse perplexe, et c'est plutôt bon signe. Rien de pire qu'une œuvre cinématographique qui, une fois finie, ne nous fais pas discuter.

 

J'ai un seul regret : ils n'ont pas osé aller assez loin. Et quand on voit déjà les réactions épidermiques, je comprends, et c'est dommage. Mes regrets :

 

- Que Yoda se contente de dire qu'il faut se débarrasser des vieux livres. Non, non, non, je voulais tellement qu'il dise qu'il est temps de passer à autre chose, la fin de l'ordre.

- Que Rey ne prenne pas la main de Kylo. Seigneur, c'aurait été génial ; la fin de cette dichotomie absurde entre Jedi et Sith. Parce qu'au final c'est tout le propos du film : montrer qu'il n'y a pas de dichotomie et que la distinction bien/mal n'est qu'une construction (c'est d'ailleurs un des sujets de l'univers étendu).

- Que Luke se soit ravisé : il fallait y aller jusqu'au bout. Il a tenté d'assassiner Ben Solo. Point.

 

D'ailleurs, finalement, ce film c'est un méta-commentaire :

 

- Yoda qui dit d'oublier le passé, pour moi c'est un message clair : faut accepter que jamais on n'aura à nouveau la trilogie originale.

- Snoke qui dit à Kylo qu'il n'est qu'un enfant avec un masque : pour moi ça s'adresse directement au fan, qui idolâtre la saga et qui perd tout sens critique.

 

Si j'ai le temps, je rédigerai une critique complète, avec le bon et le moins bon.

 

Ah, et un dernier point, personnellement, je m'en fous que ça ne soit pas cohérent que le vaisseau rebelle passe en vitesse lumière pour détruire le croiseur de Snoke. Déjà, que ce n'est pas cohérent, ça reste à voir. On peut imaginer que l'étoile noire est protégée contre ce type d'attaque suicide (un peu d'imagination ! pourquoi tout doit être expliqué tout le temps ?). Ensuite : c'est beau. Le meilleur plan du film.

 

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste un ou deux commentaires en vrac d'ici mon pavé dans quelques jours (j'avais déjà dit cela il y a quelques jours 9_9).

 

Le 16/12/2017 à 18:13, Crocodile a dit :

dans le VIIII

Croco', ce boss. 8)

 

-------------------------------------

 

Le 22/12/2017 à 19:06, Negan a dit :

le roux je le trouve louche, il avait un sabre laser ?

Juste un blaster qu'il a essayé de sortir pour tuer lâchement un Kylo encore inconscient. :P

 

Le 22/12/2017 à 19:06, Negan a dit :

Quelqu’un à compris la fin du film, le gamin, c’est peut etre le héros de la prochaine trilogie ou frère de Rey ?!

Le frère de Rey, cela m'étonnerait, même si ce serait classe. L'un des messages du film est la phrase de Luke : "Dire que la lumière s'éteindrait avec les Jedi serait du pur orgueil", ce qui sous-entend que n'importe qui peut avoir la Force et, à terme, la maîtriser. Ce propos est appuyé à plusieurs autres moments du film (les milliers de Rey dans le trou du côté obscur, la révélation sur les parents de Rey, la relation Rey / Kylo elle-même au final). Donc cela ne serait pas optimal de faire que le deuxième gamin ayant la Force de manière "innée" que l'on rencontre soit comme par hasard le frère de Rey. Par contre, qu'il soit le héros de la prochaine trilogie est une bonne idée, j'y avais pensé, et cela collerait avec la rumeur persistante selon laquelle cette trilogie s'éloignerait des Skywalker.

 

-------------------------------------

 

Le 30/12/2017 à 14:53, goon a dit :

La Menace Fantôme : 1.027.044.677 $ (G.Lucas, 1999 - budget 115.000.000 $)

Juste pour préciser que La Menace Fantôme avait eu une ressortie en 2012 en 3D, ce qui explique qu'il soit si loin devant les autres avant l'épisode VII (même s'il était déjà premier sans cette deuxième exploitation, il me semble).

 

Pour rester sur le box-office, l'épisode VIII a évidemment dépassé le milliard de dollars de recettes depuis le dernier post de @goon. 1 108 413 735 $ très précisément à la date d'aujourd'hui, selon le site référence Box Office Mojo. Comme plus ou moins prévu, c'est moins que le VII, mais le film montre qu'il est toujours là malgré les critiques assassines des spectateurs. Espérons qu'il pourra atteindre le milliard et demi en fin de carrière (ce qui risque d'être très compliqué) pour taquiner le top 5 mondial de tous les temps.

 

Sinon, vivement les premières images officielles de Solo et la première bande-annonce, car le film sort bientôt au final, dans moins de cinq mois !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tant qu'à faire je poste aussi ici ma review faites il y a quelques jours et posté à l'instant dans les derniers films vus !

 

Star Wars VIII le fameux. 

Après tant de débats que j'ai du éviter, tant de potes qui me disaient qu'il était pourri et d'autres qui le trouvaient cool je me suis donc attaqué au mastodonte de 2018. 
Que dire si ce n'est que je n'en ressort pas déçu. (Le soupir de soulagement d'Erza :o )
Pour vous remettre dans le contexte je ne suis pas un fan absolu de la saga, j'ai aimé les 6 premiers que j'ai du voir 2 ou 3 fois suivant les films gamins mais je ne les ai pas revu depuis. J'ai bien aimé Star Wars 7 qui était un bon film popcorn, oubliable certes mais qui faisait ce qu'on lui demandait.
Rogue One était un spin off sympa dans la même veine, pas un grand film, mais il faisait ce qu'on demandait d'un spin off, alimenter un peu plus la mythologie SW, faire patienter pour le VIII, distraire efficacement. Bref c'était sympa.

Et rebelotte le VIII ne sera jamais un monument du cinéma et alors que dans sa construction il n'a pas grand chose avoir avec son prédécesseur je trouve que lui aussi remplit ce même rôle. On est dans l'espace pew pew pew des vaisseaux explosents, les sabres lasers s'entrechoquent (certes peu) et la force est de retour. 
J'aimerai dire que c'est même mon préféré des trois derniers, mais je préfère pas m'avancer, c'est l'effet "je viens d'en sortir" qui me fait penser ça et il va sûrement revenir au même niveau que les autres qu'il devance un peu actuellement.
Cependant je comprend certaines critiques, pour moi il a des défauts (si on compte pas la structure du VII qui copiait le IV) qui sont plus flagrant que le VII. Quelques soucis d'incohérence (Vice Amiral Holdo qui dit rien de son plan ce qui entraîne les péripéties de Finn, Leia qui revient dans le vaisseau à partir de l'espace, l'excès avec la largage des bombes du bombardier même si moi j'osefais), de passages un peu hors sujet comme le casino (sans parler du fait qu'ils reviennent avec le mauvais gars pour se faire trahir deux minutes après), un duo lourdingue entre Finn&Rose (et le non sacrifice de Finn..) avec le bonus stormtrooper chrome, une scène de mort de Snoke qui peut plaire pour son audace comme ne pas plaire je pense qu'on ne peut reprocher ni l'un ni l'autre, de même pour la disparition de Luke que certains considéreront comme une fin qui a du sens alors que d'autres comme moi auraient préférés une vrai scène choc, avec un Luke peut être réellement plus proche de l'endroit de sa mort.

Mais à côté des potentiels défauts qu'est-ce que je peux dire ? J'étais dedans tout le long (sauf au casino à la limite), Rey sans être un perso transcendant (enfin disons qu'Erza et Croco la survendent [ou du moins l'aime "trop"] donc j'ai l'impression de dire un truc négatif quand je dis que je la trouve cool 9_9 ) est quand même bien sympa, le roux me fait vraiment marer à se faire victime par Snoke&Kylo, les dev' on faillit me faire croire que Kylo allait changer de camp alors que je savais très bien que c'était impossible, les divers passages entre Rey et Kylo étaient intéressant. L'idée en fait était cool on voyait pas venir ce développement là (fin pas moi) et fait énormément penser aux livres l'épreuve (le labyrinthe, la terre brûlé, le remède mortel) puisque la connection entre Teresa et Thomas est le point le plus important du livre complètement effacé dans leurs adaptations malheureusement qui sont sans queue ni tête. C'est donc un peu intéressant selon moi qui a tourné court parce qu'on est dans une série de film et pas un livre ou une série ayant le temps de développer ce genre de chose avant un vrai passage à l'acte. 
la dernière avec Carrie Fisher alive était une réussite car elle a très bien joué son rôle, la scène avec les miroirs était bien cool et...
La scène ou le destroyer se fait détruire lors du saut du vaisseau amiral était vraiment sublime. Plus un son que ça soit dans le vide intersidéral ou dans la salle de cinéma. J'étais pas loin de faire le gamin pour y couper-court mais finalement ça a réussit à me donner envie de respecter l'instant et le sacrifice d'ailleurs.
Puis rien que l'idée est géniale. Pas forcément dure à trouver et pourtant fallait y penser. De toute façon y'avait que dans cette situation ou elle pouvait décemment sacrifier le vaisseau amiral d'une flotte en déroute. Non franchement péter un destroyer à coup de vitesse lumière c'est la folie. 8)

Oui non, le film m'a plus c'est vrai, je me suis amusé et c'est ce que je demandais. J'ai pas trouvé l'humour lourd d'ailleurs plutôt cool à part 2-3 réplique de trop. Et j'en attendais pas plus. Vivement le IX que par contre j'attend déjà plus. 
En fait j'y ressentirai presque un mini syndrôme Final Fantasy XV en bien moins fort car FFXV avait eu un parcours complètement chaotique, des passages qui sortaient un peu de nulle part, des soucis de rythme et du coup la fanbase est complètement détachée entre ceux qui l'aiment et l'aiment pas.
Personnellement j'ai trouvé le chapitre 13 du jeu atroce, mais globalement c'était un plaisir tout de même (le chap 9 <3). Et je trouve que le titre a une vraie identité, ses problèmes de développement forme des blessures du guerre, tous ses débrits forment une âme et avec ses musiques dantesque au final je le trouve terriblement attachant. SW n'en est pas là mais il marque une scission avec son prédécesseur qui forcément ne plaît pas à tout le monde, il est parfois maladroit dans ce qu'il tente, mais il tente, je suis bien content de l'avoir vu au cinéma et j'en garderai un bon souvenir pour l'avoir vu avec un bon ami d'enfance et toute sa famille. 

PS: Et GG à Croco qui m'a fait sourire en parlant du "VIIII" plutôt que IX sur le topic. x) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/12/2017 à 20:48, goon a dit :

Prmière image officielle du spin-off Solo :

 

affiche_fuite2.jpg

L'image est officielle, c'est celle qui apparait sur les boîtes Lego

 

L'apparence du Faucon est donc telle qu'elle devrait être dans le film Solo.

 

oH2v2GXl.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon j'arrive bien après la bataille mais je vais néanmoins donner mon avis sur Star Wars Episode VIII : The Last Jedi.

 

Pour remettre les choses dans leur contexte, parmi les films récents, j'ai beaucoup aimé Rogue One en dépit de quelques incohérences et quelques raccourcis scénaristiques faciles et j'avais un avis très partagé sur l'épisode VII (pour résumer, plutôt bon film mais assez mauvais Star Wars).

 

Alors qu'en est-il de cet épisode VIII ?

Je suis ressorti de la séance avec un avis mitigé. Je trouvais le film à peu près correct dans l'ensemble (dans le sens où il se regarde globalement plutôt bien) mais pourtant je ne l'avais pas aimé. Et plus je réfléchissais à ce film, moins je l'aimais. Et depuis le temps que je l'ai vu, j'ai eu tout le temps d'y penser et réfléchir à ce qui n'allait pas selon moi et ce qui m'avait déplu.

Et le fait est que je n'aime vraiment pas ce film qui souffre, selon moi, de nombreux problèmes.


Le film pêche sur de nombreux points lorsqu'il est pris indépendamment, lorsqu'il est pris en tant que suite de l'épisode VII (et partie d'une trilogie) et lorsqu'il est pris en tant qu'élément de la saga Star Wars. Du coup ça fait un paquet de choses à dire sur ce que je n'aime pas dans ce film.


Pour résumer et de manière non exhaustive :


En tant que film :


Un arc narratif sur 3 ne sert à rien et ne raconte rien (La recherche du hacker et sabotage. Les personnages n'accomplissent rien et n'en retirent rien).


Un arc narratif ne raconte pas ce pour quoi il donne l'impression d'avoir été construit : L'arc de la poursuite de la flotte rebelle construite comme pour raconter la présence d'un traitre dans la flotte, ce qui au passage rendrait nettement plus cohérent plusieurs éléments scénaristiques, dont le fait que la vice-amiral ne parle pas de son plan, sauf qu'il n'y a pas de traitre et qu'on nous le dit depuis le début puisque le fait que la flotte du nouvel ordre puisse suive la flotte de la résistance est rapidement justifié par l'emploi d'une technologie quelconque.


Le dernier arc (concernant Rey, Kylo Ren et Luke) est le seul réellement intéressant mais aussi celui qui pose le plus de problème vis-à-vis de la saga.


Le film joue constamment la carte de la surprise en prenant le contrepied de ce qui semble prévisible. La surprise à du bon mais prévisible ne veut pas forcément dire mauvais et, à contrario, imprévisible ne veut pas dire bon.

C'est donc à la fois une qualité mais aussi un défaut car sur le plan scénaristique on y perd en cohérence et en qualité (en sacrifiant d'intéressantes pistes scénaristiques sur l'autel de la surprise).

Et quand on saisit la démarche, alors le film devient nettement moins surprenant. Ne reste alors que les pistes gâchées.


Des éléments WTF, comme par exemple l'attaque kamikaze avec l'hyperespace... On se demande pourquoi ils n'ont pas fait ça avant de perdre tous leurs vaisseaux et avec des droides pour piloter. Même pourquoi ils n'ont pas fait ça avant dans les autres films. ça doit être pratique pour démolir, au hasard, une étoile de la mort. Ou encore Yoda qui fait s'abattre la foudre... Si les fantômes de Force peuvent faire ça, pourquoi est-ce qu'ils s'emploient à faire du rien au lieu d'essayer d'aider la galaxie face à Snoke, ou Palpatine à l'époque, par exemple ?


Les méchants qu'il reste, sont aussi crédibles qu'une promesse électorale.


Rey est encore et toujours une Mary-Sue.

Elle a eu 2 séances de formations. Pas 2 jours, non. 2 séances... et encore je ne me rappelle pas vraiment de la 2ème. Et forte de cette looooongue formation, elle tient tête à un Kylo Ren, cette fois-ci en pleine possession de ses moyens.

Et dire qu'on trouvait que Luke avait progressé incroyablement vite.

Rey ridiculise tout le monde en matière de courbe de progression (enfin elle ridiculise surtout la cohérence).

C'est à se demander à quoi servent les formations Jedi au juste. Parce que visiblement ça ne semble pas réellement utile pour apprendre à utiliser la Force (Postulat qui tend à être confirmé par la scène final avec le gamin qui attire son balais grâce à la Force).

Elle a peut-être suivi le programme "Devenez un Jedi en 10 leçons d'une heure" ou bien "la Force pour les nuls".


Kylo Ren prend de l'ampleur... pour la reperdre avant la fin du film.

 


En tant qu'élément d'une trilogie :


Continuité avec l'épisode VII nulle.
Les pistes scénaristiques ouvertes dans le VII sont tuées dans l'oeuf avec le VIII. Et de même on voit mal ce qu'il reste d'intéressant à raconter dans le IX du fait de la disparition des dites pistes scénaristiques (dû en partie au fait de toujours vouloir prendre le contrepied de ce qui est prévisible ou évident).

 


En tant qu'élément de la saga :


Le background de cette trilogie est juste mauvais. Je n'aime pas du tout le fait que la galaxie se retrouve dans une telle situation, seulement 30 ans après les évènements de la trilogie originale. Je n'aime pas du tout la manière dont cela est justifié dans le background et le fait que la situation soit si similaire à celle de la trilogie originale.

En plus on nous a bien expliqué la règles des deux, pour les Sith et on a Snoke qui est sorti de nulle part pour faire main basse sur les reste de l'Empire, sans que rien dans les films I à VI, ne laisse présager l'existence d'un tel individu.

Et le pire c'est qu'on n'aura peut-être jamais de justification à cela, compte tenu du sort que le personnage a connu.


Certains éléments pré-établis ne sont guère respectés, dont le caractère des personnages.
Comparez, par exemple, l'attitude de Luke vis-à-vis de Vader, qu'il préfère tenter de sauver plutôt que tuer, parce qu'il pense qu'il y a encore du bon en lui, et son attitude vis-à-vis de Ben Solo, son neveu, qu'il est tenté de tuer parce qu'il sent chez lui un risque de basculer dans le côté obscur.
Sérieusement ? Est-on vraiment face au même personnage ?


Cette trilogie donne l'impression que les évènements de la trilogie originale n'ont servi à rien et que les héros (Luke, Leia, Han,...) n'ont rien accompli. Et ils ont des fins où ils n'accomplissent guère plus. Bref les héros sont désacralisés.
Tout ce qu'ils ont fait, tout ce pour quoi ils ont lutté, n'a servi à rien.


Le message de l'épisode VIII, comme une rengaine qui nous dit qu'il ne faut pas s'attarder sur le passé et qu'il faut aller de l'avant et se concentrer sur l'avenir (traduction : Les anciens films, le travail de George Lucas, tout ça, c'est du passé, maintenant, Star Wars, c'est ce qu'en fait Disney et uniquement ce qu'en fait Disney. Le reste, il faut l'oublier).
Les scénaristes semblent trainer l'héritage de la période Lucas comme un boulet et essayent de s'en débarrasser le plus vite possible.

S'ils souhaitaient à ce point s'affranchir du passé de la saga, ils auraient mieux fait de faire une suite se déroulant 100-200 ans après la trilogie originale. Ils auraient ainsi eu les coudées franches par rapport aux anciens films sans avoir à désacraliser les anciens héros et donner l'impression que ces derniers n'avaient rien accomplis et que les épisodes IV à VI n'ont servi à rien (et sans avoir à bazarder tout ce qui a été fait depuis la trilogie originale, en dehors des films).

 


Pour revenir sur certains points en les développant davantage :


L'arc narratif du hacker :

 

Je n'ai aucun problème à voir des personnages échouer dans leur mission, ne pas réussir à atteindre l'objectif qu'ils se sont fixés.
Mais une histoire doit raconter quelque chose et un arc narratif doit être utile et apporter quelque chose à l'histoire, au film.

 

Donc même si les protagonistes échouent à remplir leur objectif, ils doivent soit accomplir autre chose, soit obtenir une information importante, soit tirer une leçon importante qui les fera évoluer.


Par exemple, dans l'Empire contre-attaque, les héros échouent. Han Solo est capturé et enfermé dans la carbonite. Luke qui est allé sur Bespin pour sauver ses amis, est vaincu par Vader et est sauvé par ceux qu'il était venu secourir. Mais il obtient une information importante (son lien de parenté avec Vader) et il évolue.

 

Là, les personnages n'accomplissent rien. Ils n'obtiennent pas d'information importante et ne tirent pas de leçon qui les fait évoluer.

Rose n'évolue pas et on la cerne dans les premières minutes.


Finn tire une leçon sur le fait de faire passer une cause supérieure avant son propre bien-être mais on voit qu'il a assimilé la leçon dès lors qu'il se porte volontaire pour la mission. Et encore le film se paye le luxe de plus ou moins se contredire car, quand Finn est sur le point de se sacrifier pour la cause, Rose (qui lui avait appris, en 2 minutes montre en main, l'importance de faire passer une juste cause avant soi, avant le début de la mission) lui dit qu'il ne faut pas se sacrifier pour une cause mais vivre pour ses amis (ouais, grosso-modo, ce que Finn faisait au début du film en cherchant à survivre pour éviter à Rey de revenir et tomber dans le traquenard). Il faudrait peut-être qu'elle s'accorde avec elle-même, Rose.

 

Rose est présentée comme celle qui aide Finn à apprendre, à évoluer. Mais les leçons sont assimilées et appliquées en deux minutes. Et elles ne le sont pas grâce aux évènements de l'arc narratif.

 

L'arc pourrait entièrement être supprimé sans que cela enlève quoi que ce soit au film (à part de la durée).

Bref il ne sert à rien.

 

(On me dira que sans cet arc, la fuite des résistants vers leur base ne se fait pas griller et donc toute la partie finale est supprimée... Ouais ou alors le nouvel ordre aurait simplement pu utiliser les senseurs de ses vaisseaux pour repérer les modules des résistants qui se dirigeaient vers la planète. Les radars, ça existe même dans la réalité)

 

Après on peut argumenter que du divertissement peut être un apport. ça peut ne rien apporter à l'histoire mais malgré tout apporter au film. Nombre de scènes d'action dans les films, ne sont là que pour le divertissement qu'elles apportent.
Mais personnellement, je n'ai pas trouvé cette partie divertissante.


Qu'accomplissent Rose et Finn ? Rien.
Quelle information obtiennent-ils ? Aucune.
Quelle leçon tirent-ils ? Aucune de leur quête en elle-même.
Qu'est-ce que cela a apporté à l'histoire qui est raconté ? Ben...
Cela a-t-il été divertissant ? Même pas.

Apport de cet arc au film : 0

 

 

L'arc de la poursuite de la flotte :

 

La piste scénaristique du traitre, que j'évoquais plus haut, n'est qu'une piste parmi d'autres et je n'ai pas de souci à ce que ça ne soit pas la piste choisie.

Mon problème est que l'arc est raconté comme si ça l'était. Bref la narration ne correspond pas à l'histoire racontée.

 

On a une technologie bullshit sortie de nulle part qui permet de suivre des vaisseaux en hyperespace. Sauf qu'il ne permet pas de retrouver un vaisseau après son passage en hyperespace (Rose explique qu'il faut le déconnecter et que, le temps que le nouvel ordre s'en rende compte et le réactive, la flotte rebelle aura eu le temps de se barrer).
Il faut que le système soit déjà actif quand le vaisseau suivi passe en hyperespace.


De là, plusieurs problèmes :

 

- Deux sauts en hyperespace, coup sur coup, avec des vecteurs différents, devraient régler le problème. Car le temps que la flotte du nouvel ordre arrive, la flotte rebelle aura fait son second saut et le système de traque n'aura pas pu suivre le second saut.

 

- Il semble que ce soit une technologie inédite, vue la réaction des personnages. Pourtant Finn sait où doit se trouver le dispositif puisqu'il a passé le balais dans la salle où il se trouve... sauf qu'à l'époque, soit le dispositif n'y était pas encore, soit il y était mais FInn ignorait ce que c'était car il semblait aussi surpris que les autres que la flotte du nouvel ordre puisse ainsi suivre la flotte rebelle.
Alors comment sait-il que le dispositif est précisément dans cette salle de ce vaisseau ? Facile, il a lu le script !

Ajoute à cela le fait que la vice-amiral "violette" ne parle de son plan à personne parce que... heu... parce que, quitte à se retrouver avec une mutinerie sur les bras.


Tous ces problèmes n'en seraient pas si, à la place de la techno-bullshit, on avait un traitre. Et en prime on supprimerait l'arc du hacker qui ne sert à rien pour le remplacer par un autre.

 

En plus, la narration est faite de telle sorte que des soupçons se portent sur la vice-amirale violette.
Tout est fait pour que le spectateur se dise que la vice-amirale est, au mieux une incompétente et, au pire, une traitresse.
Et cela serait fort pertinent si la piste de la présence d'un traitre avait été évoquée pour expliquer le fait que la flotte du nouvel ordre puisse suivre celle de la résistance (que la piste soit finalement avérée ou pas).
Sauf que là il n'y a pas de piste de la présence d'un traitre puisqu'on nous explique dès le début que si le nouvel ordre suit la résistance c'est grâce à la techno-bullshit.

 

Cela aurait pourtant pu être intéressant de laisser les résistants et les spectateurs penser qu'il y avait un traitre à bord de la flotte, quitte à ce que cela s'avère faux au final.
La présence supposée d'un traitre, aurait expliqué l'attitude de violette et également justifié le fait que la narration tende à amener des soupçons sur la vice-amirale.

Et la présence effective d'un traitre, elle, aurait supprimé la présence de la techno-bullshit (supprimant au passage les incohérences qu'elle génère) et cela aurait montré, de façon fort intéressante, que tout le monde n'est pas forcément tout beau et tout gentil dans la résistance et que certains peuvent retourner leur veste (Rogue One avait déjà montré que l'Alliance Rebelle était prête à faire des trucs pas toujours très propres pour mener à bien sa lutte contre l'Empire).


Bref quand il n'y a pas de traitre, et qu'en plus on explique dès le début au spectateur, qu'il n'y en a pas, on évite de construire sa narration comme s'il devrait y en avoir un.
Là ça donne juste l'impression que le film est fait pour raconter un truc qu'au final il ne raconte pas du tout.


Alors on pourra dire que la situation avec la vice-amirale est là pour montrer qu'il y a quelques dissensions dans la flotte de la résistance, qu'ils ne forment pas un front uni où tout le monde pense pareil.
Mais pour que cela fonctionne correctement, il faudrait que la narration ne prenne pas parti et laisser chacun se faire son avis sur la question.


Ici, ça ne fonctionne pas puisque les choses sont présentées de la manière suivante :
-Fuite = mort certaine
-plan du hacker = espoir de survie

 

Par conséquent, il n'y a pas de dilemme, pas de pour et contre, le spectateur prend automatiquement le partie de Poe Dameron et sa clic et on ne comprend même pas pourquoi certains suivent violette à part pour respecter la hiérarchie.

 

Cela aurait fonctionné si on avait des avantages et des inconvénients clairement présentés pour chacune des deux approches. Ainsi même les spectateurs auraient été partagés.
Mais là, ce n'est pas le cas.

 

Violette accuse Poe de mettre la résistance en danger avec son plan du hacker mais on ne voit pas en quoi puisque cela n'interfère en théorie même pas avec le plan de la fuite.
Et s'il s'avère que le plan hacker fait en effet tomber à l'eau le plan de la fuite, cela est purement circonstancielle. C'est en effet dû à la trahison du hacker et c'est une chose que violette ne pouvait pas prévoir. D'autant que si le hacker a pu obtenir l'info qu'il a vendu au nouvel ordre, c'est parce que Rose et Finn ont eu l'incroyable présence d'esprit de passer une communication confidentielle en présence d'un type qu'il venait de rencontrer en cellule.
De toute façon, le plan du hacker n'existe que parce que violette refuse de parler de son plan.

D'ailleurs toutes les dissensions n'existent que parce que violette refuse de parler de son plan.


Si l'enjeu de cet arc était de montrer que des dissensions existent au sein de la flotte de la résistance, les scénaristes se sont montrés bien paresseux.

 

Cet arc est horriblement écrit.


Pourtant, une seule phrase aurait pu, à défaut de tout arranger, au moins améliorer un peu les choses.
Admettons, lorsque Violette dévoile enfin son plan, qu'elle dise, par exemple, quelque chose dans le genre "Même s'il apparait que le nouvel ordre nous suit grâce à une nouvelle technologie, nous ne pouvions totalement écarter la présence d'un espion à bord. C'est pourquoi je ne pouvais rien dire".
Cela fait un peu réplique forcée.
Il n'y a vraiment pas de quoi crier au génie (d'autant qu'on peut se demander comment Violette sait, à présent, qu'il n'y a finalement pas d'espion... à moins que ça n'ait juste plus d'importance sur le moment). Mais au moins ça ajoute un semblant de logique à un élément qui n'en a aucune.
Et je suis sûr qu'en prenant le temps d'y réfléchir correctement, on peut aboutir à quelque chose qui tient la route.

Là les scénaristes ne se sont même pas donnés la peine de tenter d'expliquer une décision qui, dans le contexte, n'a pas le moindre sens.

 

C'est vraiment du travail de flemmard.

 


Beaucoup vantent le fait que le film se montre surprenant. Alors les effets de surprise sauvent-ils le film ?

 

Si les surprises sauvent un peu le film (globalement on va dire, parce que, dans le détail...), elles plombent la trilogie.

 

Prendre systématiquement le contrepied des pistes scénaristiques les plus évidentes (parfois parce que ce sont les plus logiques) peut éventuellement fonctionner sur un one-shot. Pas sur un élément d'une trilogie. Qui plus est l'élément central qui fait le lien entre le 1er et le 3ème film.

 

Ici, le film a tué dans l'oeuf les pistes scénaristiques ouvertes dans le premier film, ce qui est préjudiciable sur le plan de la continuité, et on ne voit pas bien ce qu'il reste à raconter dans le dernier film (avec Hugs et Kylo Ren en grands méchants... youpi :roll: ).
C'est sûr, c'est surprenant. Mais est-ce une bonne chose ? Pas pour moi.

 


En conclusion, pour moi, le vrai Star Wars s'est achevé quand Lucas a vendu les droits à Disney.
Ce que nous avons là n'est qu'une suite marketing que je préfère considérer non canon.


Si je devais donner une image, ils ont acheté un tableau de maître (façon de parler) et ont gribouillé par dessus avant d'y apposer leur propre signature.

Pour moi, le vrai tableau, c'est ce qu'il y a en dessous des gribouillis.
Et les dits gribouillis n'en font pas partie.

Edited by Nimrahad
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/01/2018 à 13:16, Mayaho a dit :

- Yoda qui dit d'oublier le passé, pour moi c'est un message clair : faut accepter que jamais on n'aura à nouveau la trilogie originale.

- Snoke qui dit à Kylo qu'il n'est qu'un enfant avec un masque : pour moi ça s'adresse directement au fan, qui idolâtre la saga et qui perd tout sens critique.

Je pense aussi que c'est le message du film surtout pour le masque "Arrêtez de comparé Kylo Ren à Vador" car dès le départ on dit qu'il ne sont pas pareil, le personnage de Kylo mime Vador, et en cela je trouve que l'acteur à été bon dans son aspect torturé et mytho, raison pour laquelle il était décevant de voir les comparaisons qui ont été faite entre les deux personnages alors que le second est clairement présenté comme un bolos qui veut imiter le premier.........les fans des fois........

 

Nous sommes bien dans le cas ou les protagonistes doivent sortir de ce délire de bien ou mal et doivent rentré dans le "qui fait le bien et qui fait le mal" car au fond on a tous un peu de bon et de mauvais en nous. 

 

Le personnage de Rey correspond bien à cela, à savoir qu'elle ne voit pas de problème à regarder du coté obscur. On peut le résumer avec notre actualité en disant comme Rey que c'est avec l’éducation qu'on empêche des cons d'aller en Syrie et non avec la répression, car la répression leur permet de se retrouver entre eux et engendre la haine.............C'est bien pour cela que j'aime cette série, on est sur un message universel.

 

Pour finir, concernant Leia, je pense personnellement que la dernière scène ou on la voit regarder derrière elle comme pour dire "C'est à moi que vous parlez?" et dire ensuite "suivez-le" est une très bonne scène de fin pour la princesse qui est dans la révolution depuis son enfance, elle donne le flambeau, dit au jeunes pousses "c'est votre tour d'apporter l'espoir", j'en ai eu les larmes aux yeux surtout quand on sait qu'on ne la verra plus, non vraiment un belle fin de révolutionnaire en montrant la lueur, la direction à suivre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Nimrahad a dit :

(On me dira que sans cet arc, la fuite des résistants vers leur base ne se fait pas griller et donc toute la partie finale est supprimée... Ouais ou alors le nouvel ordre aurait simplement pu utiliser les senseurs de ses vaisseaux pour repérer les modules des résistants qui se dirigeaient vers la planète. Les radars, ça existe même dans la réalité)

 

 

On te le dira pas parce que le plan des rebelles est de toute façon grillé par Snoke (oui tu vois c'est encore plus debile que ce que tu pensais)

Et dans tous les cas il suffisait de dire que l'empire pouvait detecter les vaisseaux rebelles et voila, on a strictement la meme chose sans 45min totalement inutile.

 

 

il y a une heure, Nimrahad a dit :

On a une technologie bullshit sortie de nulle part qui permet de suivre des vaisseaux en hyperespace. Sauf qu'il ne permet pas de retrouver un vaisseau après son passage en hyperespace (Rose explique qu'il faut le déconnecter et que, le temps que le nouvel ordre s'en rende compte et le réactive, la flotte rebelle aura eu le temps de se barrer).
Il faut que le système soit déjà actif quand le vaisseau suivi passe en hyperespace.

 

Qui est en fait moins efficace qu'un simple mouchard qui pouvait déjà permettre de suivre quelqu'un malgré l'hyperespace (coucou Obi-wan et Jango, je vous ai pas oublié)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reste partagé concernant ce trailer et le film en général.

 

Je ne sais pas si ce film va apporter "quelque chose" à la mythologie Star Wars ou de Han Solo. Et puis Alden Ehrenreich ne dégage pas vraiment la même présence qu'Harrison Ford.

 

Je suis pour le moment moins emballé que par Rogue One (si on s'en tient aux spin-off).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouai, tout ça a été repoussé encore et encore, avec beaucoup de mystère autour de ce film privé de presque toute communication, pour un résultat au final assez fade.

Je ne dis pas le film a l'air graphiquement très beau, d'un réalisme troublant même, il est vraisemblable que chaque opus pousse plus loin l'exploit graphique, mais ce n'est pas vraiment la question, les graphismes c'est toujours secondaire en ce qui me concerne.

Quand je vois ce trailer est-ce que j'ai l'impression de voir du Star Wars et un film qui va réellement s'inscrire dans l'histoire et combler un vide ? Non, pas vraiment, je ne reconnais pas trop la franchise, juste le côté SF (on voit bien quelques vaisseaux mythiques mais au-delà de ça je ne trouve pas l'esthétique SW). Et puis cette musique ... troublante pour ne pas dire dérageante ... beaucoup trop hollywoodien.  Je ne ressens rien d'Han Solo dans ce qu'on nous montre et il manque de panache, de présence dans ce trailer alors qu'il est l'élément principal du film. Finalement ça semble assez en phase avec le fait qu'en Chine ce film ne portera même pas le nom de Star Wars.

Est-ce que ça vend une histoire ou une intrigue qui donne envie ? Un suspense ? Non, il n'y a pas vraiment de propos, difficile de savoir à quoi s'attendre.

On se demande ce que ça va apporter au personnage d'Han d'ailleurs. Il va falloir qu'ils fassent d'ailleurs attention à ne pas aller trop loin car la transformation d'Han elle s'opère au contact de Luke et Leïa, faudrait pas qu'ils minimisent l'impact de son aventure avec eux au profit d'une historiette antérieure qui le ferait déjà passer de contrebandier crapuleux au gentil.

Bref ça ne m'inspire vraiment rien, le casting me semble bizarre (Han Solo et Lando franchement c'est plus que limite, je ne ressens rien d'Han Solo dans cette nouvelle interprétation), ce n'est pas un film que de base j'attendais, je ne ressens aucune hype en voyant ces teasers et trailers. De toute façon c'était évidemment un risque ce film, succéder à Ford est un poids immense, ça ne doit pas être facile d'être son nouvel interprète, de surcroît ce n'était pas quelque chose que les gens attendaient vraiment donc bon, beaucoup d'informations se regroupent pour dire que même Disney s'attend à un bide total, d'où l'absence de communication sur ce film dont la réalisation a été plus que houleuse.

M'enfin vraisemblablement je vais passer mon tour, ce film ne m'intéresse vraiment pas (il aurait fallu un trailer exceptionnel pour susciter un véritable intérêt chez moi) et le peu qu'on voit de l'interprétation de Solo ne me fait pas du tout renouer avec le personnage. J'aime autant ne pas risquer d'être déçu et de voir l'image de Han Solo abîmée, ce trailer ne suffit pas à m'intriguer.

De toute façon c'est plus qu'évident que Disney produit beaucoup trop de film SW, ils inondent le cinéma d'années en années sans pause, c'est une erreur grossière qui va faire que la franchise va s'essouffler. Après l'épisode VIII ultra controversé ils auraient meilleur temps de calmer le jeu, de laisser un peu le publique respirer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du lourd pour l'avenir : les deux showrunner de Game of Thrones, David Benioff et D.B. Weiss vont travailler avec Lucasfilm pour écrire et produire une nouvelles séries de films.

 

Ces films n'auront aucuns liens avec la future trilogie de Rian Johnson, ni avec la saga des Skywalker (épisodes I à IX).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une petite info intéressante donnée par Laura Dern dans Entertainment Weekly concernant le Vice-amiral Amilyn Holdo qu'elle incarne dans Les Derniers Jedi : Holdo était sensible à la Force !

 

On apprend qu'elle a même été entrainée par Leia (!), mais sans atteindre le niveau d'un Jedi, uniquement pour mieux comprendre ce pouvoir et l'utiliser "autrement". Holdo est présentée comme voulant protéger la paix, le côté lumineux de la Force, et une révolutionnaire " à sa manière".

 

Elle désirait être entrainée par Leia, qui lui a révélée tout ce qu'elle pouvait à ce sujet, afin d'aider l'ancienne princesse d'Alderaan dans ses activités politiques et pour combattre la menace que représente le Premier Ordre.

 

Ses actions, notamment sa décision de rester à bord du vaisseau amiral pour protéger la fuite des soldats de la Résistance et son attaque-suicide, étaient en partie guidées par la Force et une sorte de sagesse liée à ce pouvoir.

 

Ses éléments changent-ils votre perception du Vice-amiral Holdo ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non.

 

Holdo était juste un personnage mal écrit. Mal écrit tout comme ce film et cette nouvelle saga.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, goon a dit :

Ses actions, notamment sa décision de rester à bord du vaisseau amiral pour protéger la fuite des soldats de la Résistance et son attaque-suicide, étaient en partie guidées par la Force et une sorte de sagesse liée à ce pouvoir.

 

Ses éléments changent-ils votre perception du Vice-amiral Holdo ?

Oui, mais je dirai en plus négatif que se que ça ne l'était.

Holdo avait des défauts enfin principalement du à une mauvaise écriture et le film un peu bancal, mais son sacrifice et le fait qu'elle se sacrifie pour la Résistance était quand même des bons points pour le personnage, sauf que la ou pour moi c'était lié à la psychologie du personnage, son mental, sa personnalité, sa force de caractère, maintenant ça fait un peu "c'est grâce à la force, sans ça, sans l'entrainement de Leia, elle n'aurait jamais fait un tel sacrifice" se qui est bien dommage.

Et puis bon dommage d'encore une fois tout remettre sur la force.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...