Jump to content


snakes14

Star Wars

Recommended Posts

C'est toujours intéressant d'avoir plus d'informations.

Cela dit il y a un problème récurrent avec cette nouvelle saga : ils persistent à ne rien dire dans les films pour nous le vendre ensuite sous la forme d'un autre contenu, ici un jeu, ici un bouquin, ici une interview qui sème 2-3 trucs pour tenter de rattraper le coup. Evidemment le format film ne permet pas de tout dire et il faut sa part de mystère, notamment pour l'intrigue, mais tout de même, quand on voit que par exemple le sort de l'empire croulant et de la nouvelle République naissante c'est à peu près expliqué dans le jeu Battlefront c'est quand même un peu chiant (je n'ai pas envi de jouer à un jeu pour avoir accès à une composante aussi essentielle de l'histoire). J'aimerais qu'on puisse regarder cette nouvelle trilogie en se disant qu'un vide a vraiment été comblé, que ça a éclairé l'univers, répondu à nos questions, et qu'elle se suffit dans les grandes lignes, avec un contenu supplémentaire plus précis par la suite pour le détail et les fans hardcore, et il est clair que ce n'est pas le cas (voyez le flou intersidéral qui règne autour par exemple de la nouvelle république). Tout ça manque de contexte et de substance, et ce de façon affolante, on se retrouve longtemps après la trilogie originale et on dirait littéralement que rien ne s'est passé, que la défaite de l'empire n'a strictement rien changé, que tout a été un fail total et qu'on repart à 0 pour un remake raté.

Ceci étant dit ça vaut aussi pour bien sûr pour les personnages, et là on peut en arriver à Holdo, qui comme d'autres souffrent d'un certain vide de ces nouveaux films. Je pense d'ailleurs que beaucoup de gens ont du mal à s'attacher aux nouveaux personnages, il manque un quelque chose, et ce n'est pas seulement dû au fait qu'on est plus hypé par les anciens et autres, j'en veux pour preuve que Qui Gon, apparu dans un seul film et mort dans celui-ci sans en être le personnage principal a instantanément eu une fan-base énorme, pareil pour Maul alors que lui est muet (et à ce titre je conviens que la réaction des gens à son sujet était un peu pétée mais bon ...).

Un nouveau personnage visiblement important, qui va avoir un rôle de sacrifice et dans l'intrigue, ça mériterait sans doute un certain développement pour ne pas trop tomber comme un cheveux sur la soupe.

Que Leïa apprenne à utiliser la force dans une certaine mesure c'était teasé dans la trilogie originale, mais pourquoi ne pas nous en toucher un petit mot ? Elle vole dans l'espace, personne n'est surpris ? WTF même les Jedi n'ont pas de telles capacités. Au-delà du bullshit assez considérable de la scène, c'eut été l'occasion de nous en dire plus sur son parcours, sur un enseignement alternatif, et pourquoi pas sur une transmission à Holdo, qui alors gagnerait en prestance, en légitimité et autre. Un simple dialogue en réaction à la performance de Leïa aurait pu engager le truc rapidement et le clore tout aussi vite en donnant les informations nécessaires et grandissant un peu le personnage s'ils voulaient vraiment aller sur la piste de l'amiral sensible à la force qui perçoit des choses et qui fait preuve d'héroïsme à ce titre etc... (puisqu'ils veulent le justifier ainsi visiblement).

L'exploration d'un chemin différent de celui du Jedi, mais avec un certain support de Luke, c'est intéressant à creuser et en plein les pieds dans la problématique du film, pourquoi ne pas en parler ?

Luke parle de la mort des Jedis, mais là encore pourquoi pas embrayer sur la piste du "j'ai enseigné la force à ma soeur qui n'est pas un Jedi qui qui a pris un autre chemin pour la comprendre, la sentir et l'utilisée autrement", ça aurait pu être cool, il ne faut pas hésiter à aller dans ce genre de portes ouvertes.

Holdo est un personnage creux, qui n'a pas vraiment sa place dans l'histoire dans l'absolu, qui agit avec une bêtise sidérante (la moitié du film aurait pu être réglée en 1 phrase) uniquement pour entretenir un faux suspense maladroit, et elle aurait évidemment gagné à ce que quelque information supplémentaire que ce soit sur elle, son passé, sa formation, évidemment sa relation à Leïa et autre soit donnée. Quant à parler de véritable sagesse et de clairvoyance la concernant ça me paraît un peu tiré par les cheveux compte tenu de son incompétence quand même lourdingue à diriger la Résistance (mais ça ça vient du scénario qui a voulu se construire là-dessus et une grande partie des problèmes du film viennent de là puisqu'en plus Quanto Bight découle de ce quiproquo pitoyable). Me direz bien des jedi, malgré leur perception du côté lumineux, étaient assez sectaires, hautains, et trop sûrs d'eux.

Après quel est le niveau de perception développé par Leïa et Holdo ? Au fond Leïa dans ce film ne sert pas à grand chose, déléguant son rôle de guide dès que possible (et notamment à la toute fin, quand elle dit de ne pas la regarder mais de suivre les ordres de ce que je pense être Poe mais je ne suis plus sûr), et étant toujours au second plan. Pas très flatteur pour quelqu'un qui aurait une perception aiguisée par la force et de surcroît un potentiel immense (un espoir que Yoda juge aussi prometteur que Luke, faut le rappeler).

Holdo est globalement un fail qui ne pourra de toute façon pas être rattrapé pour ce qui est du film VIII en lui-même. De base son introduction au détriment de l'amiral Ackbar, mort comme un malpropre au second plan, et de l'exploitation de Leïa est un non sens, surtout pour s'en débarrasser en un film (encore elle aurait survécu mais là non, c'est juste une comète incompréhensible et c'est super contradictoire : il faut tuer le passé pour laisser le nouveau s'épanouir et éclore, résultat Leïa survit en ne glandant rien et Holdo, à peine introduite, se sacrifice). On va sûrement avoir du contenu étendu sur elle, déjà il y a des informations dans le dictionnaire je crois, mais ça ne sauvera pas son écriture dans le film donné (les films SW doivent se suffire à eux-mêmes, les 6 premiers films on peut les regarder que pour eux et tout saisir, ensuite il y a du contenu étendu qui est parfois génial tout et tout mais il n'est pas indispensable pour apprécier machin ou comprendre truc). Après peut être qu'ils pourront la rendre sympathique dans d'autres histoires, ça c'est toujours possible, il ne faut pas qu'ils se privent de réutiliser ce personnage maintenant qu'il a été introduit et si vite sacrifié (au contraire l'exploiter devient, dès lors qu'il est mort si vite alors qu'il était important, obligatoire). Pouvoir voir son passé avec Leïa serait très intéressant d'ailleurs.

En soit tout ce qui s'est passé pour en arriver au contexte des actuels films est intéressant, bien plus que ce qu'on peut voir dans les films où on retrouve un environnement trop proche de l'épisode IV et V (au final seul l'épisode IX aura un contexte un peu nouveau et 1 sur 3 c'est peu).

 

En voyant le commentaire de Kouza je me dis d'ailleurs que sa remarque est pertinente.

Toujours tout ramener à la force, quelque soit le personnage, n'est pas forcément une bonne chose dans l'absolu. On peut être un individu avec des valeurs, du courage et autre, sans pour autant être lié directement et, surtout, consciemment à la force. C'est assez commun ces temps dans l'univers SW de diversifier les utilisateurs de la force (pas plus mal, force et Jedi / Sith sont des choses bien distinctes), et il est parfois induit que même sans en avoir conscience certains individus extraordinaires sont naturellement doués et liés fortement à la force sans le savoir, donc ça fait parti de l'organisation de l'univers, mais il ne faudrait pas non plus tomber dans cette drôle de chose qui ferait croire que sans la conscience de la force il n'y a pas de courage, il n'y a pas d'amour, pas de sacrifice ou autre. A vrai dire de temps en temps ça fait beaucoup de bien d'avoir un personnage psychologiquement détaché de tout ça, qui se montre héroïque sans se rattacher à cette mystique. L'héroïsme n'a pas forcément besoin de la foi en la force, voyez par exemple Solo ou Lando. C'est un peu comme si on nous disait qu'une bonne action ne pouvait se faire sans la conscience de Dieu dans la fond.

Moi j'aime bien de temps en temps les personnages qui, si dans le contexte de l'univers SW sont portés par la Force qui est motrice de bien des choses, n'agissent pas en conscience de celle-ci, mais éventuellement juste par humanité ou même parfois pour des bassesses (car oui il faut aussi des personnages qui agissent par envie du pouvoir, pour l'argent et autres).

Mais c'est peut être pour cette raison que d'ailleurs le lien d'Holdo à la force n'a pas été clairement évoqué, car ils se sont dit qu'au final ce serait bien de la détacher un peu de tout ça et de se focaliser plus sur le côté humain que le côté suivre la Force (qui ne sont pas incompétibles mais c'est une question d'emphase).

 

Franchement moi qu'on me dise qu'elle était consciente d'un lien à la force ou autre franchement je pense qu'on s'en fiche un peu et surtout que ça ne change rien. Le problème d'Holdo est beaucoup plus profond que ça, c'est vraiment l'écriture de bout à bout qui est maladroite. Même le sacrifice en lui-même, entaché à la fois d'une utilisation offensive de la vitesse lumière qui remet beaucoup de choses en question (et que d'aucun pardonne juste parce que "c'était stylé") ou même d'une réflexion aussi simple que le constat qu'un droïde aurait pu le faire à sa place (ou le pilotage automatique). Il y a même une contradiction au sein du même film, car tantôt on nous fait les louanges du sacrifice pour le grand nombre (#Holdo) et que juste après on empêche Finn de se sacrifier pour la même raison, prétextant que ce n'est pas une méthode adéquate (#Rose). 

Globalement tout ça n'est pas très constant ni très habile, et ça ne peut juste pas être sauvé dans le contexte du film.

 

Holdo pour rattraper un peu le personnage il faut voir ce qu'ils peuvent en faire dans les livres et autre, mais pour ce qui est l'épisode VIII c'est mort.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, goon a dit :

Ses actions, notamment sa décision de rester à bord du vaisseau amiral pour protéger la fuite des soldats de la Résistance et son attaque-suicide, étaient en partie guidées par la Force et une sorte de sagesse liée à ce pouvoir.

 

Ses éléments changent-ils votre perception du Vice-amiral Holdo ?

 

C'est de la sagesse de se sacrifier plutôt que de demander à un droïde (dont on peut sauvegarder la mémoire et le programme pour le retélécharger dans un corps tout neuf) de faire exactement la même chose ?

 

Je suppose que c'est aussi la grande sagesse prodiguée par son entraînement avec Leia, qui l'a incité à ne surtout pas parler de son plan avec Poe Dameron, au point de se retrouver avec une mutinerie sur les bras.

 

Si c'est ça, la sagesse liée à la Force, il ne faut pas trop s'étonner de la chute de l'ordre Jedi.

 

Ajoutons en plus qu'absolument rien dans le film ne laisse supposer une quelconque sensibilité à la Force de la part d'Holdo (et en plus cela n'apporte rien au personnage).

 

J'adore quand les éléments censés apporter des justifications aux points bancals du film, ne font en fait que souligner un peu plus les défauts d'écriture du scénario. 9_9

 

 

Plutôt que de tenter de justifier leur paresse d'écriture et leurs loupés scénaristiques, ils feraient mieux de ne plus en parler du tout et attendre que les gens n'y pensent plus, tout en espérant que les détracteurs (au nombre loin d'être négligeable) soient frappés d'amnésie collective d'ici la sortie de l'épisode IX.

Là il ne font que remettre en avant les points qui fâchent et raviver le brasier.

En faisant cela, ils se tirent un coup de blaster dans le pied (oui j'adapte mes expressions au contexte).

 

 

Il y a 8 heures, Konan a dit :

Tout ça manque de contexte et de substance, et ce de façon affolante, on se retrouve longtemps après la trilogie originale et on dirait littéralement que rien ne s'est passé, que la défaite de l'empire n'a strictement rien changé, que tout a été un fail total et qu'on repart à 0 pour un remake raté.

 

Tout à fait.

On a ainsi l'impression que les héros de la trilogie originale (Luke, Han, Leia, etc...) n'ont rien accompli, que tout leur combat, tout ce pour quoi ils ont lutté et ont souffert n'a servi absolument à rien.

A la fin de la trilogie originale, on avait un sentiment d'accomplissement, qui a été réduit à néant avec cette nouvelle trilogie.

 

Bref c'est tout le contexte de cette nouvelle trilogie qui est plombé dès le départ.

 

Ils auraient dû faire une histoire se déroulant 100 ou 200 ans après la trilogie originale.

Ainsi, les scénaristes n'auraient pas eu sur les bras les personnages de la trilogie originale (dont ils semblent avides de se débarrasser) et on aurait pu partir sur une nouvelle histoire et des nouveaux héros, sans donner l'impression que les héros de la trilogie originale n'avaient rien accompli et que leur combat n'avait servi à rien.

Et pour brosser les fans dans le sens du poil, il aurait suffit d'un petit caméo de Luke en fantôme de Force pour prodiguer quelques conseils.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouveau traier pour Solo - A Star Wars Story :

 

 

Ca a l'air déjà plus sympa que dans les BA précédentes. J'ai ressenti une vrai ambiance "western" dans ce qu'on voit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On était sceptique, voir inquiet il y a quelques mois pour le Spin-off Solo, mais les premiers avis après l'avant-première qui a eu lieu à Los Angeles sont positifs :

 

Peter Sciretta (Slashfilm) : "Solo déchire. Les Kasdan gèrent le personnage de Han Solo. Oui, l'histoire est une suite d'évènements attendus (Han renconte Chewie, etc...), mais aucun d'entre eux ne se déroule comme prévu. Evitez les spoilers, des gros trucs du niveau de Marvel vont vous faire vous demander où Lucasfilm ira par la suite.

 

Etonnemment, Solo ne ressemble à aucun des précédents films Star Wars, mais capte parfaitement le ton, l'aventure, les personnages et l'humour de la franchise Star Wars. Par ailleurs, j'ai besoin d'un film sur Lando dans ma vie.

 

C'est dur de ne pas rire quand avant un cambriolage, Beckett dit à Han de s'en tenir au plan et de ne faire absolument aucune improvisation, ce qui semble être un méta-commentaire sur les problèmes de production. Indépendamment des problèmes de production, le film achevé rendra la plupart des fans heureux."

 

Germain Lussier (io9) : "Solo : A Star Wars Story est un putain de délice. C'est une aventure sans interruption avec bien plus d'émotion que ce à quoi vous vous attendez. Vous aurez un sourire sur votre visage tout le long, et vous partirez avide d'en avoir plus."

 

Kate Erbland (IndieWire) : "Ca met un peu de temps pour trouver ses marques et pour qu'Alden Ehrenreich dégage assez de charme pour nous faire oublier qu'il n'est pas Harrison Ford. Mais une fois fois qu'on en vient à hé-montons-une-équipe et oui-faisons-aussi-un-cambriolage, ça décolle complètement."

 

Jenna Busch (Syfy Wire) : "Solo : A Star Wars Story a un peu de mal à démarrer, mais c'est une aventure explosive. Et oui, Donald Glover vole la vedette ! Mais ça, vous le saviez déjà."

 

Simon Thompson (E! News) : "J'étais VRAIMENT inquiet concernant Solo : A Star Wars Story, mais ces préoccupations sont totalement enterréees. Un film pour les fans ET ceux qui ne connaissent pas du tout la franchise Star Wars. Du coeur, de l'humour et un Faucon plein d'action de haute qualité. Le film m'inquiétait et il est devenu un des mes favoris. Très, très content !"

 

Mike Ryan (Uproxx) : "Le premier acte de Solo : A Star Wars Story est un peu tâtonnant et maladroit. Mais une fois que Lando joué par Donald Glover apparaît (il est fantastique) et que l'intrigue du raid de Kessel démarre, c'est très amusant. (Et ceux qui ont toujours voulu une scène de douche avec Han et Chewbacca ont de la chance).

 

On met un peu de temps à s'habituer à Alden dans le rôle de Han, mais après une trentaine de minute, notre cerveau s'ajuste. (Sinon j'ai enfin vu Clint Howard dans un film Star Wars.)"

 

Michelle Buchman (Nerdist) : "J'ai tellement adoré Solo : A Star Wars Story. C'est un western. Un braquage. Drôle avec tellement de coeur. Il y a tellement de surprises que les fans adoreront. Donald Glover a un charme x1000. Alden Ehrenreich est un Han Solo génial, et sachez que je le dis depuis des années ! Mon nouveau Star Wars préféré."

 

Steven Weintraub (Collider) : "Je me disais que si Disney voulait montrer Solo : A Star Wars Story quelques semaines avant la sortie, ça devait être bon, et ça l'est complètement. Le film déchire et est un ajout bienvenu à l'univers Star Wars. Ron Howard, vous avez fait du bon travail. Félicitations.

 

Les scènes d'action se démarquent vraiment dans Solo : A Star Wars Story.  Elles étaient GENIALES et tellement bien chorégraphiées. 

 

J'ai aussi pensé que le choix d'Alden Ehrenreich pour le rôle de Han Solo était parfait. Croyez-moi, tous les acteurs étaient fantastiques. Impatient de le voir à nouveau."

 

Eric Eisenberg (CinemaBlend) : "Solo : A Star Wars Story est... bon. Il est lent à trouver son rythme, mais démarre dans le deuxième acte, et c'est vraiment amusant. Il a le problème occasionnel des préquelles qui est de répondre à des questions auxquelles je ne voulais pas de réponses, mais il a aussi quelques références amusantes. Dans l'ensemble, je l'ai aimé, je ne l'ai pas adoré."

 

Solo - A Star Wars Story sortira le 23 Mai en France.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai vu Solo hier soir et c'est loin d'être la catastrophe annoncée.

Le film est un peu longuet au début mais la seconde partie rattrape bien le tout, Emilia Clarke et l'acteur de Han Solo sont assez limités dans leur jeu mais c'est pas si catastrophique que cela et finalement leur interprétation est pas mal, et Donald Glover est tellement fantastique en Lando que cela compense (Lando est clairement le meilleur personnage de ce film). Le scénario est cousu de fils blancs mais reste agréable et les scènes d'actions sont bonnes avec un finish western vraiment sympa. L'humour est bien dosé et pas lourd du tout.

 

Bref c'est pas le chef d'oeuvre mais cela reste un film sympa, très loin de l'accident industriel mais malheureusement à cause d'une mauvaise publicité en amont, les résultats au box-office risquent de vraiment être mauvais.

Edited by xe Bolton

Share this post


Link to post
Share on other sites

En attendant d'aller voir Solo, quelques info sur les futurs spin-off en travaux chez Lucasfilm :

 

Le premier concernerait Obi-wan Kenobi lors de son exil sur Tatooine

 

kenobi-star-wars-legends.jpg.11efd97dca7f18aba0e497d1935e77d6.jpg

 

TMZ prétend même avoir mis la main sur un synopsys grace à une source interne :

 

"Obi-wan vit sur Tatooine et mène une vie d'ermite. Cependant, il surveille secrète Luke Skyalker, encore enfant, qu'il a confié à son oncle Owen. Des tensions entre des fermiers et une tribu d'Homes des Sables, menés par un chef brutal, pourrait obliger Kenobi à sortir de sa retraite"

 

Des rumeurs circuleraient selon lesquelles Lucasfilm tenterait de recruter le réalisateur Stephen Daldry (Billy Elliot, The Reader, The Hours) pour mettre en scène le film.

 

En revanche, aucune information si Ewan Mcgregor rerendra, ou non, le rôle du maitre Jedi qu'il a interprété dans la prélogie entre 1999 et 2005.

 

Plus récemment, on a appris qu'un film sur Boba Fett serait en cour de préparation

 

Star-Wars-Boba-Fett.jpg.dfb15f1f6cb0835b20ba5b85a615bfd2.jpg

 

Cette fois, ce serait James Mangold qui serait au scénario et à la réalisation. Goldman est notammentconnu pour avoir notamment réalisé Walk the Line, Night & Day et plus récemment Logan. Le film serait attendu pour 2020.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le synopsis de TMS pour le film d'Obi-Wan, c'est juste celui du roman Kenobi sorti en 2013. ¬¬

Après, c'est peut-être l'adaptation de ce roman mais j'en doute.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Solo vu

 

Je m'attendais a juste un film comme Rogue One mais celui ci appel un Solo 2 a moins que le film Kenobi ne soit la suite directe et ça prend du sens la dessus maintenant. 

 

Belle surprise de voir qui était le grand chef derrière le boss de Qira. 

 

Alden Ehrenreich qui avait la lourde tache de reprendre le rôle mythique de Han Solo s'en est sorti plus que bien. 

 

Bien bon film donc comme dab depuis la reprise de la franchise.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Premières estimations du 1er week-end US de Solo : A Star Wars Story : 83.325.000 $

 

Comparaison avec les autres films de la saga :

 

- Le Réveil de la Force (2015) : 247.966.675 $

- Les Derniers Jedi (2017) : 220.009.584 $

- Rogue One (2016) : 155.081.681 $

- La Revanche des Sith (2005) : 108.435.841 $

- Solo (2018) : 83.325.000 $

- L'Attaque des Clones (2002) : 80.027.814 $

- La Menace Fantôme (1999) : 64.820.970 $

- Le Retour du Jedi (1983) : 23.019.618 $

- L'Empire Contre-attaque (1980) : 15.750.790 $

- Un Nouvel Espoir (1977) : 8.361.426 $

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si le film arrive à passer la barre des 600 millions au mondial ce sera miraculeux.

 

Au USA il devrait faire au mieux 200 millions.

 

Bref premier "échec" Star Wars post Disney qui doit prendre encore le contrecoup de l'épisode 8 qui a été très clivant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce film prend le contrecoup de bien plus que l'épisode 8 :

- Acteur qui ne fait pas l’unanimité avant la sortie avec les bonnes rumeurs qui vont bien style ils ont dû lui donner un coach d'acting tellement il était mauvais lol, au final il n'était pas si mauvais

- Une production très houleuse avec remplacement du réalisateur en cours, c'est rarement bon

- Une BA très moyenne

- Une présentation à Cannes une semaine avant la sortie où le film c'est fait défoncé par la critique

- Disney ne semblait plus croire en son film avant même la sortie et la campagne marketing était vraiment mauvaise

- et en effet un épisode 8 qui a divisé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Solo part aussi avec un vrai handicap : à cause des nombreux reshoots à faire suite au chanement de réalisateur, le film est devenu le plus cher de la saga, avec un coût de 250.000.000 $ de budget.

 

Du coup, les bénéfices risquent d'être très limité et pourrait pousser à une vrai réflexion chez Lucasfilm autour de la politique et de la stratégie des futurs films de la franchise. Sachant par exemple que Rian Johnson va écrire et réaliser une nouvelle trilogie pour 2020-21.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est d'ailleurs assez fou de penser que cela a coûter 250 000 000 même avec des reshoots car concrètement c'est pas le film le plus impressionnant niveaux effets spéciaux, ils ont une touche plus oldschool d'ailleurs et moins CGI (sauf la scène du train) qui n'est pas pour me déplaire mais qui devrait pas être si coûteux (que cela soit la planète finale ou Kessel, je vois franchement pas où le budget a pu être engloutis lol) avec en prime les décors du faucon millenium gratos. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, xe Bolton a dit :

c'est d'ailleurs assez fou de penser que cela a coûter 250 000 000 même avec des reshoots car concrètement c'est pas le film le plus impressionnant niveaux effets spéciaux, ils ont une touche plus oldschool d'ailleurs et moins CGI (sauf la scène du train) qui n'est pas pour me déplaire mais qui devrait pas être si coûteux (que cela soit la planète finale ou Kessel, je vois franchement pas où le budget a pu être engloutis lol) avec en prime les décors du faucon millenium gratos. 

Y’a beaucoup de décors en dur de ce que j’avais compris. Je ne sais pas si ça y participe beaucoup mais ça peut. Le marketing autour du titre aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ajoutez aussi le fait qu'il se trouve entre Infinity War, Deadpool 2 et Jurassic World 2 et clairement les gens privilégieront les 3 autres films que celui-ci.

Mettre Solo fin mai n'est pas une bonne idée non plus alors qu'il y avait plus de place plus tard.

 

Franchement quand je vois que Disney prépare un film sur Bobba Fett...

Peut-être vaudraut mieux faire des films sur des moments clefs et non sur des perso qui n'ont pas grand chose à raconter.

Edited by ryujii

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/05/2018 à 20:41, goon a dit :

Premières estimations du 1er week-end US de Solo : A Star Wars Story : 83.325.000 $

 

Comparaison avec les autres films de la saga :

 

- Le Réveil de la Force (2015) : 247.966.675 $

- Les Derniers Jedi (2017) : 220.009.584 $

- Rogue One (2016) : 155.081.681 $

- La Revanche des Sith (2005) : 108.435.841 $

- Solo (2018) : 83.325.000 $

- L'Attaque des Clones (2002) : 80.027.814 $

- La Menace Fantôme (1999) : 64.820.970 $

- Le Retour du Jedi (1983) : 23.019.618 $

- L'Empire Contre-attaque (1980) : 15.750.790 $

- Un Nouvel Espoir (1977) : 8.361.426 $

Concernant ces chiffres, je ne pense pas que le taux d'inflation des prix soit pris en compte, en particulier lorsque l'on voit les 'faibles" chiffres du "retour du Jedi" par rapport au reste, alors qu'il est l'un des plus grand succès de l'année 1983 attendu par tous les fans de l'époque, de même que "La Menace Fantôme" qui a annoncé le retour de la franchise presque 20 ans plus tard. La médiatisation autour de cela avait été énorme aussi.

 

"Solo" devrait être bien plus bas dans le classement en toute logique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Zenobi a dit :

Concernant ces chiffres, je ne pense pas que le taux d'inflation des prix soit pris en compte, en particulier lorsque l'on voit les 'faibles" chiffres du "retour du Jedi" par rapport au reste, alors qu'il est l'un des plus grand succès de l'année 1983 attendu par tous les fans de l'époque, de même que "La Menace Fantôme" qui a annoncé le retour de la franchise presque 20 ans plus tard. La médiatisation autour de cela avait été énorme aussi.

 

"Solo" devrait être bien plus bas dans le classement en toute logique.

Les chiffres données sont ceux de Box Office Mojo, qui effectivement ne tient pas compte de l'infaltion.

 

Par exemple, pour son 1er week-end au Usa en 1977, Un Nouvel Espoir, rapporté à la valeur du dollar en 2017, a engrangé environ 28.3 million $.

 

Pour La Menace Fantôme, puisqu'il est sorti en 1999, l'impacte de l'inflation est moindre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, goon a dit :

Les chiffres données sont ceux de Box Office Mojo, qui effectivement ne tient pas compte de l'infaltion.

 

Par exemple, pour son 1er week-end au Usa en 1977, Un Nouvel Espoir, rapporté à la valeur du dollar en 2017, a engrangé environ 28.3 million $.

 

Pour La Menace Fantôme, puisqu'il est sorti en 1999, l'impacte de l'inflation est moindre.

Moindre, pas tant que cela. En 19 ans (déjà !) et en prenant en compte le taux d'inflation, cela ramène le chiffre de "La Menace Fantôme" à l'équivalent d'environ 96 millions d'euros d'aujourd'hui. Soit mieux que "Solo". Et il en est de même pour "L"attaque des Clones" qui passe ainsi à environ 111 millions, bien que sorti en 2002. (je suis allé convertir cela ici http://www.usinflationcalculator.com mais on trouve des résultats similaires chez les autres sites de calculs)

 

Cela confirme ce que dit cet article qui indique que "Solo" à fait moins bien que les trois films de la prélogie lors de son démarrage http://www.konbini.com/fr/entertainment-2/solo-a-star-wars-movie-decoit-box-office-mondial/

 

Edited by Zenobi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Zenobi a dit :

Moindre, pas tant que cela. En 19 ans (déjà !) et en prenant en compte le taux d'inflation, cela ramène le chiffre de "La Menace Fantôme" à l'équivalent d'environ 96 millions d'euros d'aujourd'hui. Soit mieux que "Solo". Et il en est de même pour "L"attaque des Clones" qui passe ainsi à environ 111 millions, bien que sorti en 2002. (je suis allé convertir cela ici http://www.usinflationcalculator.com mais on trouve des résultats similaires chez les autres sites de calculs)

 

Cela confirme ce que dit cet article qui indique que "Solo" à fait moins bien que les trois films de la prélogie lors de son démarrage http://www.konbini.com/fr/entertainment-2/solo-a-star-wars-movie-decoit-box-office-mondial/

 

C'est intéressant, mais ça reste de la sémantique.

 

En 1977, il y avait moins de cinema, les prix étaient moins chers, les coûts de production et de campagnes marketing moins élevés, etc.

 

C'est comme essayer de comparer la valeur d'une performance sportive d'il y a 50 ans à aujourd'hui.

 

Par exemple, quelle genre de performances Jesse Owen (4 médailles d'or aux J.O. de Berlin en 1936) réaliserait-il avec le niveau de préparation, le matériel et la concurrence actuelle ?

 

Le fait est qu'on retiendra toujours ses 4 podiums avant tout.

 

Pour en revenir au cinéma, La Grande Vadrouille (1966) est resté le plus grand succès au box office en France jusuq'à la sortie de Titanic (1997), alors que là aussi il y avait moins de cinéma  en France il y a quarante ans, les places étaient moins chères, etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Solo : A Star Wars Story vu.

 

Dans l'nsemble, j'ai plutôt bien aimé.

 

Je n'ai pas de (trop) gros défauts à mettre en avant, mais disons que les points positifs ne suffisent pas à en faire un grand film. A titre de comparaison, avec l'autre spin-off de la série, j'ai préféré Rogue One dont l'histoire était plus prenante et réussissait à donner un rôle majeur à des personnages mineurs.

 

Ici, l'histoire nous permet de vivre une belle aventure, mais au final sans grandes surprises, à part une apparition assez inattendue.

 

La première partie sur Corellia m'a semblé asez terne et décevante, tout comme l'origine du nom du héros est quelque peu dérangeante.

 

Parmi les point qui m'ont le plus satisfait, j'ai beaucoup aimé la façon dont est dépeinte la rencontre et le début d'amitié entre Solo et Chewbacca. Ce spin-off donne également plus de profondeur à ce duo, dont on mesure mieux la complicité et la loyauté dans le reste de la saga. En parlant du wookie, c'est sans doute dans ce  film qu'on voit et ressent mieux la force que l'on prête à cette espèce.

 

Le personnage de Beckett était plutôt sympa, en revanche j'ai trouvé celui de Qi'ra assez quelconque, ou disons peu marquant.

 

Par contre j'ai beaucoup aimé l'interprétation de Donald Glover dans le rôle de Lando Calrissian, qui reprend parfaitement le côté flambeur du personnage.

 

J'ai également apprécié plusieurs clin'd'oeil la la trilogie classique, comme par exemple la fuite Kessel ou les retrouvailles finales d'Han et Lando, qui n'étaient pas sans rappeler certains passages de L'Empire Contre-attaque.

 

Au final, sans être génial, ce film à le mérite de montrer d'autres aspects de l'univers Star Wars, comme l'avait fait Rogue One. Solo manque néanmoins d'impact et hormis la curiosité de découvrir Han Solo dans ses jeunes années, on a du mal trouv un enjeu vraiment prenant. Les bonnes séquences du films ne servent finalement qu'à meubler le film

 

Un bon film, mais c'est dur de ce dire qu'il a couté 250 million $ de budget, soit le plus cher de toute la saga, et qu'on n'ait pas ressenti le côté épique qu'on attend d'un Star Wars.

 

Solo aura également eu le malheur de sortir entre 2 films hyper (Infinity War) et très (Deadpool 2) attendus et juste avant Jurassic World 2, tout aussi attendu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lucasfilm met en suspens tous ses projet de Spin-off.

 

Suite au piètre performances au Box Office de Solo: A Star Wars Story, qui n'a amassé que 341.968.229 $ après presque 1 mois d'exploitation (pour un budget estimé à 250.00.000 $), la société de production aurait décidé d'arrêter (temporairement ?) le développement de ses futurs spin-off pour se concentrer sur l'épisode IX (2019) et la future trilogie qui sera écrite par Rian Johnson.

 

Ainsi, les films sur Boba Fett ou Obi-Wan Kenobi, qui semblaient être les projets les plus avancés, seraient mis de côté avant une vaste réflexion autour de l'avenir des films "anthologies".

  • Like 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/06/2018 à 20:57, goon a dit :

et la future trilogie qui sera écrite par Rian Johnson.


Oh mon dieu non...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve que c'est une bonne nouvelle, Rian Johnson a posé ses couilles avec le huit. Que ça plaise ou pas il a tenté des chose et il devait partir du travaille d'un autre (JJ) Donc voir ce qu'il peut offrir à star wars en étant au commende sur trilogie, je suis hypé perso.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...