Jump to content
Sign in to follow this  
Ouf-Ouaf!

[One piece ] Seft is bad... or not ?

Recommended Posts

Yep ! Je viens présenter une fanfic que j'ai créé pour un concours, elle se déroule en plusieurs chapitres et a déjà une fin (pas encore écrite mais déjà imaginée). Elle relate les aventures d'un brigand en soif d'argent qui tombe sur la route des mugiwaras. J'aimerais vraiment avoir vos avis. Bonne lecture à vous ! ^^

 

Seft is bad... or not ?

 

Sommaire

 

I. Seft

II. Sanfero

III. Le bar

IV. La cigarette

V. L'incendie

VI. [prochain]

 

1. Seft

 

Droite, gauche. Droite, gauche. Gauche, droite. Uppercut. Direct gauche, droite. Stop. Il s'entraîne comme chaque matin, après-midi, soir, et nuit, infatigable. C'est une vraie bête. Il ne vit que pour ça : taper. Taper encore et encore, dans un sac de sable comme dans la figure ensanglantée de son adversaire. Il est sportif, imposant, intelligent. Il a tout pour lui, sauf une chose. Une chose qu'il cherche inlassablement depuis qu'il a commencé : l'argent. Effectivement, Seft, comme on l'appelle, ne rêvait que de cette chose si particulière qu'il n'avait pas. Plusieurs fois pourtant il a tenté de s'en emparer mais en vain. Il se lança à corps perdu dans trafic de den-den mushi dorés volés, dans le pillage sanglant de petit village sans richesse, mais il ne gagnait rien. Il fallait se rendre à l'évidence pour lui : il n'y a que la piraterie qui rapporte de l'argent aujourd'hui. Il en était maintenant convaincu. Il savait donc ce qu'il fallait faire : se lancer lui même dans la piraterie.

Ainsi, Seft se lança dans les mers hostiles et sinueuses du globe à la recherche de trésors perdus. Peu à peu, il rapportait dans ses caisses de l'argent qu'il devait durement protéger d'autres pirates. Il faut dire que ce n'était pas facile, seul contre tous sur son minuscule bateau. Cela, Seft s'en rendait bien compte et il se démenait pour trouver une solution. Malheureusement, avare qu'il est, il ne permettrait pas à d'autres pirates de devenir ses nakamas et ainsi les laisser approcher dangereusement de son coffre si bien et durement remplit. Il avait donc concocté un plan bien à lui qu'il se tordait d'envie de vite mettre en place : il attendrait de croiser un bateau pirate ayant de l'allure et simulerait la coulée de son bateau. Il serait ainsi repêché par le bateau pirate et gagnerait la confiance de ses passagers. Une fois fait, il en profiterait pour dérober tous leur argent et s'enfuir au Mexique avait une cagnotte qui lui assurerait une longue et paisible vie.

Un beau jour de mai, l'équipage bien connu pour les bâtons qu'il met dans les roues du gouvernement naviguait sur une mer calme et paisible. Il s'agissait bien entendu de l'équipage du chapeau de paille, remplit de tous membres. Deux, trois petits chamailleries, fous rires, mensonges, bronzages par là ou par ci et ils appréciaient leur petit voyage entre deux aventures toutes aussi décadentes l'une de l'autre. Ils fonçaient droit vers une nouvel île qui promettait de nouvelles de couvertes plein de fortunes. C'est alors qu'ils aperçurent un homme, sauvé de la noyade par une planche de bois où était posés plusieurs sacs remplis d'or. Les mugiwaras mirent alors tous leurs moyens en œuvre pour le secourir. Ce fut facile. Secouru, l'homme fut bombardé de questions par les trois acolytes les plus stupides de la bande. L'homme se présenta sous le nom de "Seft" puis sympathisa avec les mugiwaras assez facilement. Ces derniers lui promirent de le déposer à la prochaine île sur leur chemin : Sanfero.

Ils continuèrent donc leur chemin vers une île inconnue en occupant leur temps autour d'un jeu de cartes. Seft voulu d'ailleurs miser quelques sous mais n'eut pas l'accord de ces hôtes. C'est devant ces cartes qu'ils eurent la surprise de recevoir une attaque aérienne. Ils ne parvenaient pas à identifier les attaquants mais la panique prenait déjà Ussop et Chopper. Ces bêtes volaient dans tous les coins et étaient surmontées par de drôles d'hommes. Seft, paniqué, prit son argent et partit s'enfermer dans la cuisine pendant que les mugiwaras se démenaient pour les vaincre. Mais sa pause ne dura pas longtemps, il fut vite déranger par un intrus. Rapidement, il mit à l'abris son argent puis le défia. Son adversaire accepta le défi mais à peine avait-il le temps de se préparer qu'il se fit mettre par terre. Seft reprit ensuite son argent et sortit de la cuisine. Il vit stupéfait que tous les ennemis avait été vaincus par l'équipage. Il restait bouche bée jusqu'au moment où il sentit quelqu'un brandir une arme derrière lui. Il se retourna et vit sa fin proche jusqu'à ce que quelque chose fasse tomber de tout son corps l'homme qui s'apprêtait à l'envoyer dans l'au delà. C'était Luffy qui venait de lui sauver la vie.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le chapitre 2

 

2. Sanfero

 

Une pièce. Deux pièces. Trois pièces. Des pièces d'or qui tombent à la suite. Elles sont jetés par Seft qui les comptent, s'assurant qu'aucune n'a disparu. Il avait seulement remercier Luffy d'un timide signe de la tête. Il était trop fier pour faire plus. Il était vite revenu chercher son butin et compter ses pertes s'il y'en avait. Pendant ce temps, les mugis lavaient le bateaux et se débrouillaient pour connaître les convictions des ennemis, en vain. Le navire avançait toujours vers Sanfero. Il ne restait plus beaucoup de temps avant l'accostage. Un silence régnait cependant sur le navire. Chacun se posait des questions qu'il taisait. Seft n'aidait pas les mugis à ligoter les ennemis, même après qu'il est compter ses sous. Il restait assis par terre, se posant lui aussi des questions. L'équipage allait-il encore subir de nouvelles attaques ? Sont-ils extrêmement recherchés ? Ou les ennemis lui en voulaient-ils personnellement ? Seft réfléchissait également à la façon dont il allait pouvoir duper ces proies. Il se demandait si ce n'était pas trop risqué, compte tenu de la force avec laquelle ils ont mis leurs adversaires au tapis. Il devaient se renseigner sur eux, savoir s'ils représentaient un réel danger, s'ils pourraient compromettre son plan si machiavélique. Dans ce cas de figure, il ne voyait qu'un seul échappatoire pour que son plan marche : profiter d'une nouvelle altercation avec les mystérieux ennemis. Seft se fichait pas mal que Luffy lui est sauvé la vie, il pensait arriver à la vaincre sans son aide, malgré le fait que l'ennemi l'ait pris par surprise.

Les terres de Sanfero firent enfin leur apparition et effacèrent le long silence qui pesait. Chacun, sauf Seft, y mettait du sien pour préparer l'accostage. Il ne fallait pas passer par le port, un navire pirate ne fait jamais bonne impression auprès des habitants. Ils le contournèrent et trouvèrent une plage déserte. C'est là qu'ils accostèrent, en douceur. Tour à tour, il sortirent du bateau, l'attachèrent et préparèrent de quoi vivre pour la route. Seft sortit à son tour et jeta un coup d'œil aux ennemis et remarqua que sur leur épaules était brodé un symbole. Celui-ci n'était ni de la marine, et sans doute pas un symbole pirate. Cela ne fit que renforcer le mystère qui planait autour d'eux. Seft devait mémoriser l'emplacement du bateau pour y revenir plus tard et s'emparer du trésor amassé par les mugis. Il s'interrogea alors sur l'île, il ne la connaissait pas. Il devait donc faire avec ce qu'il savait, il y arriverai.

Les mugis entrèrent dans la forêt qui bordait toute la plage. Seft les suivait. La forêt était extrêmement dense et Seft commençait à avoir peur de se perdre. Il se retournait souvent, discrètement, pour mémoriser le passage emprunté.

Après plusieurs dizaines de minutes de marche, ils entendirent une trace de vie. C'était un petit village retranché dans la forêt. Le groupe en profite pour s'y arrêter et ils entrèrent dans un bar tenu par un vieil homme. Le bar était à moitié rempli. Plusieurs générations s'y trouvaient et l'ambiance était plutôt sereine.

Pendant que Sanji accostait trois belles jeunes filles qu'il avait repéré et que Zorro faisait un somme devant une bouteille de saké, les autres se mirent à discuter avec ceux se trouvant autour du comptoir. Ils étaient des habitués. Parmi eux se trouvaient le barman nommé Liji, un homme âgé et expérimenté, un homme d'âge moyen, fatigué et grincheux, nommé Cera, et une femme, elle aussi d'âge moyen, nommée Misa. Luffy, Chopper, Brook, Franky, et Ussop se décrochèrent vite de la conversation, partant dans un de leurs délires habituelles.

" - Alors comme ça vous êtes des voyageurs ? demanda Liji

- Oui c'est ça, répondit Nami, nous venons à peine d'arriver.

- Vous êtes venus depuis le port ?

- Non, nous avons accosté sur une plage, à quelques kilomètres d'ici.

- Ah ! C'est ça, je me demandais aussi comment vous aviez pu vous retrouvez là.

- Comment ça ? demanda Nami curieuse

- Comment, comment ça ?

- Eh bien, ce que vous venez de dire !

- Oui, et alors ? Qu'est-ce qu'il y a ?

- Vous vous demandiez comment cela se faisait que nous étions arrivés si l'on était arrivés par le port, pourquoi ?

- Pourquoi ? Vous n'êtes pas au courant ?

- Nous ne sommes au courant de rien, nous sommes des voyageurs, nous n'avions pas vu une île depuis un mois, nous n'avons donc pas le journal, et internet n'est pas encore inventé. La seule chose dont nous sommes au courant, c'est nos primes, expliqua Nami

- Vos primes ? s'exclama Misa

- Oh...merde... fit Nami

- Ce n'est pas le sujet pour le moment, expliquez-nous ce qui se passe s'il vous vous plaît, demanda Robin, sauvant par la même occasion la boulette de Nami

- Très bien, mais d'abord on

- Nous sommes là à cause de la dictature, expliqua Cera en coupant la parole violemment à Liji

- La dictature ?! s'exclama Nami"

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le chapitre 3 ;)

 

3. Le bar

 

Une, deux, trois, quatre, cinq longues secondes de silence. Un long silence dû à l'exclamation de Nami. Tout le monde s'était retourné vers elle. Sanji stoppait sa drague et regardait inquiet Nami, Zorro avait ouvert les yeux, Luffy, Chopper, Brook, Franky, et Ussop ne rigolait plus, Robin restait calme, comme à son habitude, et Seft était bouche bée. Tous les villageois la regardaient apeurés à l'écoute du mot que Nami venait de prononcer. Les villageois prenaient très mal cette dictature, comme tous les citoyens victime de dictature. Robin cassa enfin le silence en demandant plus de renseignements.

" - Il y a de cela douze ans, un homme nommé Jiu s'est emparé de la tête du royaume avec son parti, expliqua Liji, depuis, il mène une dictature sévère et sanglante....à l'aide de sa police politique...

- ...

- Sa police politique ? demanda Seft

- Effectivement, une importante bande de mercenaires payés pour réprimander et tuer ceux qui gênent Jiu, explique Cera en montrant un horrible cicatrice sur son dos, ils sont sans pitié, ce sont des monstres...

- ...

- Excusez-moi, auraient-ils un symbole ? demanda Seft

- Un symbole ? Oh ! Oui, effectivement, c'est une sorte de cheval en M, expliqua Liji

- Oui, c'est bien ce que j'ai vu...

- Comment ça ? s'exclama Cera, je croyais que vous ne saviez pas ce qui passe ici ?!

- Calmez-vous, ... je disais juste que je l'avais vu...

- Où ça ? demanda Robin

- Eh bien, ceux qui vous, enfin, qui nous ont attaqué, il portait cet emblème sur eux.

- Alors ils seraient sur cette île ?! cria Luffy, je vais les mater bien sec, il vont rien y comprendre !

- Calme-toi Luffy, nous ne savons encore rien, fit remarque Nami

- Vous feriez mieux de ne rien savoir, vous n'en sortiriez pas indemnes, dit Cera

- Et alors ?! On ne s'attaque pas à mon équipage sans recevoir de représailles !

- Ecoute mon pote, tu vois ce village, c'est un village de résistants, nous étions plusieurs milliers au départ et nous ne sommes plus que deux cent à tout casser ! Tu sais ce que cela signifie ? La cicatrice que j'ai montré tout à l'heure n'est qu'un avant goût de ce qu'il sont capables de faire ! Ils ont massacrés des familles entières simplement parce qu'ils étaient mal coiffés ! Tu n'as aucune chance, la richesse de Jiu lui permet tout !

- ...

- Très bien, fit Luffy, combats avec nous et nous vengerons celui qui a renforcé ta haine !

- Cela ne se passe pas comme ça ! Il vous massacra sans pitié !

- Personne ! Personne ne nous battra, je ne le laisserai pas faire ! Pas vrai Nami ?

- Hein ?... Oui, balbutia Nami

- Très bien et alors ? dit Cera, cela ne servira à rien quand même !"

Un violent cri du dehors vint stopper le vive discussion. Immédiatement, tous se jetèrent dehors et furent éblouis par une sévère explosion. Une maison venait d'être détruite et sombrait maintenant dans les flammes. Impossible de distinguer d'où venaient les attaques. Une deuxième explosion vint à son tour secouer le village. La bar de Liji venait d'être rayer de la liste. Ce dernier se laissa tomber sur les genoux, les larmes coulait sur son visage crispé et vieillit. La panique prenait de plus en plus. Il était toujours impossible de distinguer les mercenaires. Tous le groupe restant partit alors vers la forêt. Une troisième explosion annonça les coups de feu. Ils pouvaient les voir, les tirer, les tuer comme des lapins. Une personne, puis deux coulèrent sous les balles. Mais cela ne s'arrêta pas. Les moins rapides, en bout de peloton, de faisait petit à petit à tuer. Ils arrivaient enfin à la forêt lorsque Luffy se stoppa et se retourna. Ces yeux plein de haine et de colère pointaient vers une direction particulière. Il avait perçu l'endroit où ils se cachaient. Luffy fit sortir la fumée de son corps et partit soudainement sur la position ennemie. Il y arriva en seulement quelques secondes. D'un seul et violent coup, il annihila une bonne partie de leur troupe. Les coups de feu cessèrent. Luffy revint ensuite tranquillement vers le groupe et se mit en face de Cera.

" - Alors ?! cria Luffy, et maintenant ?! Tu es prêt à combattre ?! Car ce que vous m'avez prouvé jusqu'à maintenant, c'est que vous êtes seulement bon à vous faire plumer !"

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fini de lire les trois chapitres.

 

C'est assez divertissant ! Tu reste bien fidèle à l'univers de One piece et c'est déjà important. Il y a juste un point qui m'a sauté aux yeux, c'est quand Nami parle d'internet. Comment dire... ça fait bizarre. ^^

 

Après, au niveau de l'écriture c'est assez fluide, l'histoire est plaisante. Je suppose que tu vas t'attarder un peu plus sur Seft comme tu l'as présenté d'entrée de jeu.

 

Bonne continuation, j'attend de voir ce que tu nous réserve pour la suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le chapitre 4 ;)

 

4. La cigarette

 

  Des pas calmes et lents mais un cœur qui bat vite. De plus en plus vite. Seft a peur. Il a peur de sa proie. Il venait d'assister stupéfait à l'incroyable et dangereuse force de Luffy. Son plan allait être bien plus difficile qu'il l'avait prévu. Il était maintenant sûr qu'il devait se servir de Jiu et de sa police politique pour arriver à ses fins. Malheureusement pour lui, il ne trouvait pas le moyen de les utiliser comme appât. Sa tension montait et sa tête bouillonnait. Il devait s'occuper. Il sortit une cigarette et l'alluma. Il aspira et souffla quelques fumées qui s'échappèrent haut dans le ciel et fût enfin détendu.

Les villageois s'étaient séparés en plusieurs groupes éparpillés de tous les côtés de la forêt. Les mugiwaras et Seft se trouvaient dans un groupe d'une vingtaine de personnes, toutes plus désespérées les unes des autres, dont aucune ne savaient où les groupe se dirigeai. On ne pouvait entendre que les crépitements des branches qui se cassait sous leur pieds. Même après plusieurs heures de marches, personne ne se risquait à parler.

La cigarette n'était qu'à moitié usée lorsque Seft la jeta derrière lui, toujours stressé.

La forêt dense ne laissait pas paraître le ciel. Ainsi, la nuit tomba vite et il fallut casser le silence et installer vite un campement malgré le manque de ressource et de vivre. Et ce manque se faisait fortement sentir. Un groupe de chasse se forma donc naturellement pendant que Chopper soignait les blessés. Il se formait de Luffy, Zoro, Sanji, et de... Seft qui n'eut pas le courage de refuser l'invitation de Luffy.

Il partait donc ainsi, munis de fusils de chasse que certains habitants avaient pris, pour se défendre des soldats. Ce n'était pas des fusils de grande qualité. Ils étaient vieux, usés, laids. Luffy avait choisi ce mode de chasse car il pensait attirer la garde royal de Jiu avec ses coups de feu. Seft ne s'en doutait point. De toute manière, même avec la diversion du combat, il ne parviendrait pas à retrouver le bateau. En effet, avec la dispersion, il n'avait pas pris le temps de connaître la direction qu'il prenait et, surtout, comment il pourrait retrouver une quelconque trace du bateau. Il était au point mort, embarqué dans une dangereuse aventure dont il ne veut pas, et qu'il n'avait jamais prévu. Il en vint à penser que le malheur rôdait autour de lui, ou autour des mugiwaras. Quoi qu'il en soit, il était moins fort que ces derniers. Il n'aurait pas le dessus. C'était décidé, il renforcerait son corps toute la nuit à l'aide d'intense sports de lits entraînements. Secrètement, bien sûr.

Les minutes passaient et le groupe était toujours orphelin de trophées. Tous étaient sur leurs gardes, à l'affût de chaque petit bruit, sauf Seft, plongé dans ses pensées. Souvent, il remarquai Luffy jeter un regard suspicieux en sa direction. Ce qui l'affolait. Il avait peur de Luffy. Soudain, Seft sentit une arme se braquer juste derrière lui. Il sentait de nouveaux sa fin proche. Il resta un court instant - qui parut une éternité pour lui - avant qu'il n'entendent, encore assourdi par la peur, Luffy parler.

" - Pousse-toi vite de là, j'en ai un dans ma ligne."

Seft se laissa littéralement tomber en laissant ainsi place au viseur de Luffy. Un coup sec vint à bout d'un lapin. Luffy, content de lui, sautait de joie dans tous les sens.

Il se faisait tard et les chasseurs revenaient presque bredouilles, un lapin à la main. Les habitants, cachant leurs déception, ne crachèrent pas sur le lapin et il le préparèrent pour le dîner. Malheureusement, chacun recevait peu une fois prêt. Mais il ne se plaignirent pas, à l'exception de Luffy qui, heureux de sa prise, avait complètement oublié le stratagème qu'il avait mis en place pour attirer les soldats.

" - Simplement ça ?! s'exclama-t-il, cette fois, ça va trop loin, je ne peux même pas manger à ma faim ! Comment je fais si je ne peux pas bien manger ? Ils vont m'entendre, et ils ne vont pas m'oublier !"

Sa sottise réussit à faire esquisser à l'ensemble du groupe un sourire. Le premier depuis trop longtemps.

Une ambiance calme et paisible régnait autour de feu de camp. Mais au fin fond de la forêt, une petite lumière rouge restait. La cigarette de Seft ne s'était toujours pas éteinte.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un bon chapitre !

Ce que j'aime bien aussi, c'est que tu restes dans la simplicité au niveau des descriptions. C'est ce que j'ai ressenti dans ce petit chapitre, ce qui est un bon choix car tu traites des pensées de Seft. Je trouve que tu as bien fait ressortir le personnage parmi les mugiwaras. Une chose pas évidente à faire vu les personnalités de l'équipage.

 

J'espère que la cigarette ne va pas créer un incendie...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

 

Ton premier chapitre m'a mis l'eau à la bouche. On rentre doucement dans l'intrigue avec le personnage de Seth. Au départ j'ai eu un peu de mal à me situer dans l'histoire. Je me suis dit s'est une histoire de One Piece. Mais on parle d'argent au début xD. Ton écriture est agréable à lire. Mais tu pourrais mettre un peu plus de détails. Par exemple tu aurais pu expliquer un peu plus comment Seth a été sauvée. D'ailleurs Seth on sait pas à quoi il ressemble.

Les choses vont un peu plus vite dans le chapitre 2. Je me dis que les Mugi aurait du les poser des questions dés son arriver sur le bateau. Sinon l'intrigue est vraiment très prenant. Et j'ai hate de découvrir la suite

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous deux pour vos commentaires, je les prend en compte pour les prochains chapitres ^^

 

Je vous poste donc aujourd'hui le cinquième chapitre ;)

 

5. L'incendie

 

  Une chaleur intense, de violents crépitements, de vives couleurs : le feu. Tout brûlait autour d'eux et ils se réveillaient affolés. Personne ne l'avait vu, entendu, deviné, avant qu'il ne viennent les surprendre dans leur sommeil déjà agité. Malgré les évènements de la veille, tous étaient parvenus à s'endormir, épuisé par une fatigante et triste journée. Personne n'avait eu l'idée de tenir la garde, même Luffy, qui pourtant avait préparé un de ces plans pour attirer l'ennemi. L'entraînement spécial de Seft qui devait durer la nuit n'avait pas tenu longtemps.

Tout le monde se mit à courir à tout va et dans tous les sens, si bien aucun rappel à la raison ne fût possible. Le feu ne tardait pas à encercler les fuyards qui tentaient désespérément de se frayer un chemin au travers du feu et des arbres, qui l'un à la suite, tombaient à une intervalle très courte.

Heureusement, les mugiwaras se mirent à l'œuvre rapidement pour tenter de sauver quiconque pourrait l'être. Ils se frayaient un chemin à l'aide des tornades de vent de Zoro et emmenaient les habitants sur ce passage, en le protégeant du feu et des chutes d'arbres.

Etrangement, Luffy s'arrêta puis resta immobile quelques instants. Mais personne ne le remarqua.

Seft, après avoir réfléchi, déduisit de l'incendie que ce serait la meilleure manière de pouvoir se détacher des mugiwaras. Il partit dans la direction opposée de celle des mugiwaras. Il était encore assez fort pour pouvoir se frayer un chemin facilement. Il prenait donc ses jambes à son cou et fonçait droit devant lui, sur ses gardes en évitant chaque arbre qui tombait devant lui.

Luffy restait planté sur le campement. Il était plongé dans ses pensées et ne remarqua pas Seft.

Les autres mugiwaras fonçaient en direction d'une sortie mais les habitants s'épuisaient, étouffés par la chaleur insupportable.

Le feu gagnait en puissance et personne n'en voyait la fin.

Nami, inquiète, recompta le groupe pour voir si personne n'avait disparu. Elle ne vit pas Luffy. Elle repartit donc en direction du campement le plus vite possible. Personne ne remarqua sa soudaine absence.

Seft prenait de la distance mais ne voyait toujours pas le feu se terminer. Soudainement, il trouva une brèche et sortit de l'enfer brûlant que le feu avait mis en place. Il posa les genoux à terre et toussa quelques fois. Une fois remis, il se releva et vit, avec surprise, tout une rangée de soldats royaux devant lui. Ceux-ci braquèrent leur arme sur lui par ordre de leur capitaine. Seft se réfugia immédiatement derrière un grand et se protégea quelques instants des tirs ennemis. Se servir d'eux pour duper mugiwaras n'allait pas être simple. Les balles fusèrent sur l'arbre déjà vieux et une d'entre elles le traversa pour aller se réfugier dans l'épaule de Seft. Il ne voyait plus qu'une solution pour se sortir de la fusillade : retourner dans l'enfer brûlant. Il prit son courage à deux mains et il se détacha de l'arbre. Il fut à découvert quelques instants et reçu une, puis deux, puis trois balles dans le dos, la jambe, et une nouvelle fois le dos. Il se laissa alors lourdement tomber sur le dos. Les hauts arbres laissaient seulement paraître le soleil dans le ciel, Seft le regardait, évasif.

Au même moment, Nami arriva enfin au campement mais celui-ci était totalement encerclé par le feu. Elle arrivait tout de même à remarquer la silhouette de Luffy à travers les flammes. Apeuré, Nami ne dit rien et observa Luffy. Il était immobile et fixait le feu. Nami resta à le regarder jusqu'à que le bruit d'un coup de feu alerta Luffy. il partit en direction de celui-ci sans que Nami ait pu lui dire quoi que ce soit.

Seft entendait les pas disciplinés des soldats se diriger vers lui lorsqu'il vit une ombre sous le soleil passer au dessus de lui. Elle avait forme humaine et était suivie de l'ombre d'un énorme poing. Il entendit un énorme cri suivi des craquements d'os et d'armes. Il s'évanouit ensuite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un assez bon chapitre.

On a donc un incendie qui s'est déclaré. Au début je pensais que ce feu était un accident de la part de Seft mais apparemment c'est le gouvernement actuel qui doit en être à l'origine.

 

Ce qui est intéressant, c'est que Seft va à nouveau être sauvé par Luffy. Va-t-il réagir comme la première fois ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toute la fan fiction repose sur cette question : Comment va réagir Seft après le périple qu'il va suivre avec les mugis ? Sera-t-il toujours borné ou sera-t-il trop proche d'eux pour leur voler quoi que ce soit ?

 

Je suis content que cette question t'intéresse car c'est la base de mon histoire. ^^

 

Bon, je vous informe que j'ai déjà planifié la fin, donc la fan fic risque de ne pas durer encore longtemps, et vous aurez vite une réponse à cette question ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...