Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



J.J. Kidd-Gilchrist

NBA/Saison 2017-2018

Messages recommandés

Je me permets de doubler !

J'ai beau ne rien retirer a ce que j'ai déja dit (a savoir que le basket féminin était initeressant pour moi), hier les filles, une fille m'a vendu du rêve devant mon écran... accrochée par une nation qu'elles auraient du atomiser, le match a été serré jusqu'au bout... sauf que dans notre équipe on avait Kobe... non on avait Jojo.. mais en plus fort... on avait Dume en fait ! ses deux trois pts de oufffff! a chaque début d'action j'ai ralé (parceque quand y'a 10 secondes pour jouer une action tu peux metre autre chose en place qu'une action a la Kobe)... a chaque fin d'action j'ai fermer ma tronche. C'te classe !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est officiel, arrivée de D12 aux Lakers dans un trade à 4 équipes.

Ce trade les renforce considérablement, déjà qu'avec l'arrivée de Nash ils faisaient peur, là ça pue pour pas mal d'équipes. Pour autant je les vois pas gagner le titre. Le banc est loin d'avoir un niveau énorme, et surtout les Spurs et le Thunder sont toujours là, au niveau et avec la cohésion d'équipe en plus.

Et à l'Est, Miami s'est bien renforcé avec l'arrivée d'Allen, le shooteur fiable qui leur manquait.

 

Maintenant j'ai trois questions. Quel intérêt pour Stern de bloquer l'arrivée de CP3 l'an dernier pour qu'on ait une équipe comme ça ?

À quoi a servi le Lock Out ?

Les gens seront-ils aussi haineux contre les Lakers que contre le Heat ? J'en doute.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Maintenant j'ai trois questions. Quel intérêt pour Stern de bloquer l'arrivée de CP3 l'an dernier pour qu'on ait une équipe comme ça ?

 

L'an passé, c'est pas vraiment Stern lui même (même s'il a soutenu et "représenté" ce mouvement), mais l'ensemble des proprio de la ligue qui possedait chacun 1/29ème de l'équipe des Hornets. Disons donc que c'était pour faire chier les Lakers et que c'était de bonne guerre. Les Hornets sont très bien retombé sur leur pied depuis (d'ailleur y'a limite eu polémique a ce sujet), mais a l'époque les Hornets se retrouvaient dans une mauvaise situation.

 

À quoi a servi le Lock Out ?

 

A rien, je me tue a le dire. C'était du pur foutage de tronche parceque les proprio et Stern avaient décidé de montrer que c'était eux qui avaient la plus grosse et pas les joueurs. Suffit de regarder ce qui se passe dans la ligue aujourd'hui pour s'en rendre compte : leur soucis des petits marchés... lol, leur soucis par rapport aux contrats disproportionnés donnés par certains GM qui plOmbe le club pendant x ans...lol

 

Les gens seront-ils aussi haineux contre les Lakers que contre le Heat ? J'en doute.

 

Bien sur que non, pas la même histoire. Si Kobe avait zéro titre a l'heure actuelle et qu'on nous rabachait que Kobe est le surhomme de la decennie, que c'est l'héritier de jordan etc... la effectivement on pourrait le traiter de naze de se retrouver a jouer avec une équipe de monstre pour mendier un titre.

 

A la rigueur Howard va surement se faire descendre en flèche parcequ'au final, même si y'a pas eu la même arrogance, son transfert aura été très lourdingue et que, comme Lebron, il avait promis des choses a Orlando.

 

Mais encore une fois, pas grand chose a voir avec 3 garcs, qui sont dans 3 franchise différentes, qui sont tous les 3 les FP en pleine force de l'age et qui décident de jouer ensemble. Je l'avais dit a l'époque dès le transfert des amigos. Vous pensiez quoi, que les autres grosses écuries allaient tranquillement s'assoir sur les bord de l'AAA et admirer le grand Lebron gagner des titres avec ses copains ? Les amigos ont prouvé a mon grand désarois que c'était possible de faire ce genre de choses, forcément les autres vont pas se gêner... les clubs n'avaient pas réagit pour les Celtics parcequ'on se disait qu'ils étaient de toute façon trop vieux et qu'ils allaient pas spoiler le championnat pendant 10 ans. Les amigos seraient en mesure de le faire, les autres réagissent et ça ouvre la porte sur le grand n'importe quoi. Je suis le premeir que ça fait chier parceque je suis pas prêt de revoir mes Pistons Detroit en haut des chart...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma dernière question c'est surtout de savoir si on allait entendre autant de gens dire que le rassemblement de All Star tue le championnat maintenant que ça se fait à LA et que LBJ n'est pas dans l'équation.

Les Lakers présentent 4 All Stars dans leur 5 majeur, alors OK ils ont pas le même âge que les Three Amigos et le tapage médiatique a pas été énorme mais quand même. Pour Nash je le comprends, il est pas loin de la retraite, il est en droit de s'accorder ça. Mais si Howard s'en sort sans remarque je serai choqué. Après tout le bordel qu'il a foutu ce serait un comble.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D-12 aux Lakers!!! Nash-Kobe-MWP-Gasol-Howard,what else? ;D

 

Je vais pas mentir,je suis bien.Je me revois encore mendier des transferts dans mes anciens post.A ce niveau là,on ne peut même plus dire que l'équipe à de la gueule.Il faut toutefois éviter de s'enflammer et attendre de voir ce que ça va donner sur le terrain mais je ne m'en fais pas trop.

 

Par contre,je ne suis pas d'accord quand on dit que le banc des Lakers est léger.Certes ce n'est pas ce qu'il y a de mieux mais il a ce qu'il faut pour compléter et seconde le 5 majeur.N'oublié pas qu'en plus de Nash et Howard,les Lakers ont réussi à faire venir Antawn Jamison,Jodie Meeks et Earl Carl.A ça faut ajouter les remplaçants de la saison dernière comme Steve Blake et Jordan Hill qui sont pas dégueulasse à voir jouer,plus Andrew Goudelock qui commence sa deuxième saison et sur qui je mise une pièce s'il a sa chance.

 

Il faut bien sûr que la mayonnaise prenne mais je me dis que tout les ingrédients de la réussite sont là.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  Que Dieu maudisse l'équipe d'espagne et ce fumeur de Gandja de joakim noah, avec lequel on se serait moins fait défoncer à l'intérieur par Dupont et Dupont, et qu'il pardonne à Parker d'avoir foiré le match international le plus important de sa carrière (sans faire injure aux tiseurs de vodka ils étaient à notre portée...). A défaut de Dieu , ce qui est sur et réconfortant, c'est que malgré leurs tentatives de fuites vaines et futiles (tu parles de conquistadors), le chatiment américain ils vont le déguster sévère.

Puis le cio qui cartonne des paires de joueuses de badminton et détourne les yeux à chaque évènements significatifs  9_9

 

  @Oro:

Tu t'en doutes je ne partage pas ton analyse de la situation en ce qui concerne Miami, L.A, voire l'évolution de la nba.

1) Rendons à César ce qui lui appartient....ou pas quand c'est pas à lui, des associations de fou furieux on en a vu de tout temps dans cette ligue, pour faire court, si Moses Malone et Julius Erving ont évolué au sein de la meme team, si Chamberlain et Jerry West ont joué ensemble, kareem et Magic, Shaq et kobe c'est quand meme osé d'imputer au heat la formation d'effectif surarmée.......

J'étais jeune à l'époque, le big three du heat rookies, mais si ma mémoire ne me fait pas défaut en 2004 tes chers pistons ont battu une teams des lakers qui comptait dans ses rangs shaq'/kobe/malone/payton.....un truc tellement hardcore qu'on a appelé ça les quatres fantastiques  :D. Et pourquoi une telle violence parce que les spurs avaient eu l'incongruité d'empecher une passe de 4 (regroupement de stars, tentative de monopole.......ça me rappelle un truc). Alors certes il y'avait des spécificités, mais c'est aussi le cas du heat:

-Ils ont laché un n°2 de draft décent contre rien

-Ils n'ont fait "que" signer James et Bosh, Wade a été drafté et ça on l'oublie trop facilement, New-york, Brooklyn, ça galère sec à former un truc de cette magnitude, vu que dans leur cas c'est absolument artificiel, Wade (dont l'association avec James fait abusé, parce que la polémique est là, si ça avait été joe johnson ça n'aurait jamais provoqué autant d'indignation) c'est un pur produit heat. En toute sincérité, si y'a eu inspiration, Miami et Riley (ancien laker) ont plagié  L.A, et ses 16 titres, gros marché, free agency, luxuary tax, contrat TV mirobolants....... en 2 mots L.A. Si le transfert de Paul a été bloqué c'est pas anodin, les clippers n'étaient pas les lakers.

 

  -2ème truc sur lequel je voulais revenir: Kobe, j'adore sa fluidité et sa technique, son coté salopa.., son mental, et je reconnais en lui un des plus gros scoreurs de tous les temps. Je pense pas etre un hater et plutot lucide, et perso j'estime que la comparaison avec Jordan est blasphématoire  :D. Autant on en rajoute avec LBJ autant ça s'applique aussi à kobe.

Liste non exhaustive de ses coéquipiers (bien sur à contextualiser, avec état de forme, age, etc): Payton, grant, nash.......et ma préféré des intérieurs tout bonnement monstrueux, Malone, O'neal, Gasol, Bynum et maintenant Howard.

MJ a fait plus, dominé de façon outrageuse et avec moins d'aide, beaucoup moins d'aide tout au long de sa carrière.

LBJ n'est pas Jordan, Bryant encore moins, la nouvauté ça peut géner le staut mythique des lakers aide, mais je suis persuadé que  grace aux succès du heat et au nombre de fan grandissant, leur aura fera tout passer comme une lettre à la poste. Allen, sans le titre en poche sa signature faisait un tollé, le succès appelle le succès.....

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma dernière question c'est surtout de savoir si on allait entendre autant de gens dire que le rassemblement de All Star tue le championnat maintenant que ça se fait à LA et que LBJ n'est pas dans l'équation.

 

Je peux pas prévoir la réaction des gens mais en gros à titre perso y'a deux choses :

 

-clairement je reste sur le même discours depuis plus de dix ans : oui ces rassemblement de star me font chier : le premier poste que j'ai mis sur ce topic y'a maintenant 4 ou 5 ans c'était pour dire que j'aimais pas ce qu'avaient fait les Celtics en virant 11 joueurs de leur effectif pour rassemblé le big three (et encore on parlait d'un big three en "fin de carrière").... j'en parlais avec ...hummm... hayate je crois et je lui expliquais ensuite que j'avais détesté les Lakers 2004 (ou la encore on parlait d'un big two que deux joueurs en fin de carrière avaient rejoint pour une bague -a la rigueur, même s'ils sont moins bons que Payton et Malone, ça ressemble plus aux arrivées de Allen et Lewis a Miami cette année-).

Donc bref... même si je les défonce faut pas croire que je ne me base que sur les amigos et que j'ai une soudaine haine envers ça...ça fait longtemps que je suis cohérent par rapport a ça

 

-malgré tout même si je n'aime pas le rassemblement des Lakers, au jour d'aujourd'hui je pense que beaucoup de monde -et j'en fais parti- est prêt a être indulgent envers ces Lakers s'ils sont capables de fesser ce Miami insolent...

 

@difaze :

 

je vais te poser deux ou trois question pour te montrer que si, ce qu'on fait les amigos tient de l'inédit.

 

1 : donne moi l'exemple d'un meilleur joueur de la ligue reconnu (MVP en titre) qui sort d'une finale et d'une demi de conf et qui bouge d'équipe dans le but avoué d'avoir plus de chance de gagner le titre ?

 

2 : dis moi quels sont les autres cas ou deux FP dans la force de l'age, bougent de leur équipe pour former un monstre a trois tête ? ... j'insiste avec cette notion d'être dans la force de l'age mais vous vous rendez compte que c'est un des coeurs du débat ?

 

3 : vous parlez de regroupement de star... mais clairement y'a pas eu tant de reproche envers Miami de faites que ça... les reproches étaient focalisés sur Lebron James. Tout ce foin envers Miami est né de ma question numéro un en corrélation du fait que ça fesait 7 ans que tout le monde carressait Lebron dans le sens du poil, voulant en faire une légende avant même qu'il l'ai commencé -la ou quand Jordan en était a cette étape de surdomination individuelle sans résultats collectifs, il se fesait défoncer et remettre en cause !- ainsi que du comportement de Lebron -arrogant, sans remise en cause personnelle et avec "des promesses" non tenue (et la on parle pas d'un garcs qui s'est sacrifier toute sa carrière pour une team et qui va tenter de gratter un titre en fin de carrière)

 

Pour ce qui est de Kobe, j'ai jamais comparer avec Jordan mais parler d'héritage. Après j'ai pas envie de refaire le débat : oui, MJ aura eu en tout dans sa carrière de moins bonnes équipes que celles de Kobe. Après faut pas trop en rajouter non plus, notament sur la team 96-98 : deux HOF, Pippen et Rodman, soit deux des meilleurs défenseurs de l'histoire a leurs postes. A la mène Harper et Kerr, soit un shooteur de fou ultra clutch et Harper qui était tout simplement un meneur qui valait 15pts 6 ass a la base et qui, quand il est arrivé au Bulls s'est consacré a la défense (ce qui a fait chuter ses stats, mais il s'est quand même retrouvé dans la seconde équipe défensive de la ligue). Tu rajoutes a ça le gros Longley qu'était pas dégueux et Tony Kukoc sur le banc et je pense pas qu'on puisse dire que c'était une petite team...

 

Mais ce n'était pas un rassemblement de stars comme aujourd'hui. C'était juste une team super bien construit et ça laisse dans la bouche un gout beaucoup moins amer que les Lakers 2004, les Celts 2008 et encore plus pour le Heat 2012.

 

Pour finir : Kobe n'est pas MJ, LBJ encore moins  ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De toute façon toutes les équipes championnes avaient deux-trois grand joueurs dans leur effectif. Les seules équipes qui sont allées loin avec juste un grand joueur se sont fait torcher en finale (Iverson avec les Sixers, LBJ avec les Cavs par exemple).

Après effectivement, les rassemblements se sont pas fait dans les mêmes conditions.

 

Le seul truc qui m'énerve là, concernant les grosses équipes de la ligue c'est la luxury tax. La ligue instaure un cap à pas dépasser mais tout le monde le dépasse. Alors c'est bien beau de faire payer quand on dépasse ce cap, mais qu'est-ce qu'ils en ont à foutre les Lakers ? Peu importe ce qu'ils font, ils auront toujours les moyens de passer outre. Je viens de voir qu'ils étaient à 100 millions au-dessus du cap là, c'est dingue.

Fin' je dis les Lakers mais ça vaut pour Miami, New-York, Brooklyn et consort...

 

-malgré tout même si je n'aime pas le rassemblement des Lakers, au jour d'aujourd'hui je pense que beaucoup de monde -et j'en fais parti- est prêt a être indulgent envers ces Lakers s'ils sont capables de fesser ce Miami insolent...

 

Va falloir attendre avant de les voir fesser Miami. Déjà parce que j'ai l'impression qu'on oublie les Spurs et le Thunder, qui sans pour autant être totalement favoris face aux Lakers vont leur poser bien des soucis, et surtout parce que le 5 majeur des Lakers, mis à part D12 est plus vieux que celui de Miami. D12 va appuyer sur le point faible du Heat, la raquette, mais le duo Wade-James a aucun équivalent au monde, même chez les Lakers. J'attends de voir le début de saison et ce que ça donne, mais je pense que le Heat a encore toutes ses chances de faire le doublé. Ils retrouveront sûrement les Lakers en finale. Qui n'a jamais rêvé d'un petit duel LBJ-Kobe en playoffs ? ^^

Le Heat a, je trouve, vraiment tiré une bonne carte avec Allen. Il va convenir parfaitement au jeu de Wade et James, qui pourront ressortir sur lui à 3 points. Et lui on sait qu'il les met. Le jour où ils trouveront un bon pivot ils seront intouchables.

Et surtout, mais ça c'est moi qui le dit, James va être totalement relâché maintenant qu'il a gagné son titre. Je suis sûr qu'il va être meilleur que jamais.

 

PS : je mets ma main à couper que si James gagne X titres, dans 20 ans on aura oublié tout ça et que tout le monde le sucera :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@IU :

 

Bien sur que ce sont les conditions particulières de la constitution du big three du Heat qui a fait jaser et de façon prépondérante  le fait que le meilleur joueur de la ligue en face partie.

 

Les Lakers sont pas 100M au dessus du salary cap. Ils sont a 100 de salaire ce qui les place 42M au dessus du salary cap (pour comparaison les second doivent être Miami autour de 83M de salaire...17M de diff, c'est énorme, c'est un alla star confirmé de plus). Mais je suis d'accord c'est n'importe quoi et a nouveau ça nous montre a quel point ce lock out et Stern se seront foutu de nous... ce genre de choses est possible et après Stern a le cran de nous regarder droit dans les yeux en disant que tout ce qui a été fait, c'était pour le bien des petits marchés et pour rééquilibrer la compèt ?

 

Oula, j'ai pas dis que les Lakers allaient dominer hein ! : Kobe va empêcher Nash d'avoir le ballon, Nash va d'ailleur passer la saison a l'infirmerie. Dwight va avoir un nouveau terrain de jeu et passera son temps a faire le bouffon dans les médias américains avec MWP ^^

 

Mais sur le papier, cette équipe peut rivaliser (voir est supérieur) a celle du Heat.

Après tu as raison James va être plus relâché et s'il gagne une fournée de titre, ses déboire seront vite oublié. Après par contre il ne faudra pas confondre les causes et les conséquences.

Je veux dire par la, qu'en imaginant cela, peut-etre que ça voudra dire que Lebron aura mérité son nouveau statu (ou tout le monde l’idolâtrera)ven étant plus performant et / ou en ayant une meilleur attitude ou au moins une meilleure comm (a l'image de cette année) ... ce qui ne reniera en rien son passé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La notion de big three a toujours été plus ou moins existante, mais tout dépend de la façon dont il s'est formé.

Tu prends les Lakers Magic se fait drafté et Worthy aussi. En gros le joueur a été choisi par un club (et il a pas vraiment le choix à la draft) et il a décidé d'évoluer dans ce club jusqu'à devenir un grand joueur.

 

Tu prends les Bulls c'est pareil, draft de Jordan et Pippen contre venu de Rodman. Le reste de l'équipe était surtout composé de joueurs qui s'épanouissaient merveilleusement dans le systeme. Longley et Kerr c'est par exemple pas la même réussite dans un autre club.

 

L'excuse du big three de Boston c'est le coté vieillissant des joueurs. Mais en comparaison celui de Miami se compose également de deux joueurs qui quittent leur club.

La différence se fait non pas dans le fait qu'on parle de joueurs dans la force de l'age (ça fait plutot fantasmer au contraire je trouve), mais dans les déclarations et la com'

Il y a le cas LBJ qui inconsiemment dans l'opinion est déjà dans une comparaison avec MJ et dont tu attends qui reste aux Cavs et fasse gagner le titre. C'était tres prononcé pour ce joueur compte tenu des attentes qu'on avait envers lui. (D'ailleurs j'aurais tendance à me dire que si c'est Wade et Bosh et qui viennent aux Cavs c'est pas exactement la même)

Ensuite la com' avec pas mal d'arrogance et de maladresse qui attise l'antipathie du reste de la ligue.

 

Donc forcément LA va générer une certaine forme de jalousie (mais elle existe déjà par son statut de grand marché), mais Bryant est une icone de la ligue, Nash jouit d'un capital sympathie et les deux sont en fin de carriere, le seul qui peut un peu se louper dans l'opinion c'est Howard. Son transfert et ses voltes faces ont saoulé les gens. Donc à voir

 

Pour LBJ enfin je pense qu'il va jouer plus relaché et si les gens avec les titres oublieront ces débuts. Qui se souvient que Jordan était traité de soliste incapable de gagner aujourd'hui

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La différence se fait non pas dans le fait qu'on parle de joueurs dans la force de l'age (ça fait plutot fantasmer au contraire je trouve), mais dans les déclarations et la com'

 

Pour moi cette notion de force de l'age est importante, parcequ'entre des vieux dont on se dit "ils se rassemblent pour avoir une ultime chance de gagner un titre, quoi qu'il arrive, chaque année se sera de plus en plus dur pour eux" et des mecs dans la force de l'age dont on se dit "si jamais ça marche entre eux, ils peuvent gagner le championnat pendant 4 ou 5 ans de suite", je pense vraiment qu'il y a une différence.

 

D'ailleurs j'aurais tendance à me dire que si c'est Wade et Bosh et qui viennent aux Cavs c'est pas exactement la même)

 

C'est une très bonne question. On aura jamais la réponse, mais effectivement le fait que le N°1 de la ligue bouge est différent que s'il avait été rejoin.

 

Qui se souvient que Jordan était traité de soliste incapable de gagner aujourd'hui

 

Les gens qui connaissent le basket ?

Ce sont les même gens quin savent que Dirk n'est pas le champion ultime qui prétendrait au top 10 HOF, mais un mec qui a eu une carrière catégorisée "looser".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  Pour ce qui est de l'aspect com' tout à fait foireuse, là c'est irréfutable, ils ont enfoncé toutes les portes de la hype, de l'arrogance dégoulinante, le tout saupoudré d'annonce narcissique......tout ce que j'aime quoi  :D. Ils ont donné le baton pour se faire battre, alors meme qu'ils étaient encerclés, cernés , en plein guet apens, où on les attendait au tournant.

 

  Mais, je suis convaincu que le manque d'histoire, un  palmarès récent du heat, et l'absence d'accomplissement de James ont joué un role hyper lourd. Y'a des choses qu'on accepte de Boston, L.A , Philadelphie, Chicago etc qui fait tout de suite obscène venant de team comme Miami, Golden State, etc qui n'ont pas la meme aura. Pour faire une analogie , United, Madrid, Barcelone n'auront jamais à court ou moyen terme le traitement de City, Malaga, Chelsea, etc.

L.A annonce 7 futurs titres dans une cérémonie de présentation ça sonne plus comme une menace que comme une connerie  :D. Les déclarations de James font moins rire qu'il y' 2 ans.

Couplé à la personnalité de James, et aux attentes placés en lui, ça n'a pas pardonné.

Donc pour répondre à la question , "quelle aurait été la réaction pour Bosh ou Wade":

pour Bosh, walou tout le monde déclarait qu'il n'avait pas les épaules pour mener une franchise au titre, Cleveland avait tenté de l'enroler, personne n'a été outré de le voir rejoindre Wade..... Pour Wade, par contre, en rejoignant James il aurait forcément dégusté, les médias avaient monté cette free agency comme une partie de poker où James et Wade chercheraient chacun à débusquer les meilleurs équipiers possibles. Le statut de hall of famer sur a aussi des inconvénients .

Si t'a plus le droit de t'associer avec un joueur du calibre de Bosh sans passer par la draft, t'es pas dans la mer..  :D, il a un immense talent mais c'est pas un Franchise player. James a choqué en rejoignant un des seuls types avec lesquels on pouvait se demander "lequel est le Franchise Player?"

 

  Moi perso, je ne juge pas réellement le mérite de telle ou tell formation. Est-ce plus méritant de la part de rose d'etre drafté dans une team qui n'avait absolument pas le niveau d'un prétendant au 1er tour de draft? Kevin Love ou Kevin Durant qui ont squatté les dernières places pendant des années, permettant ainsi l'acquisition de jeunes talents , sont-ils plus méritant qu'un James ou un Melo (tout de suite performant)? Au delà de la compétence des dirigeants, taper du top pick successif ça aide......

Le seul modèle de franchise que je trouve phénoménal, c'est les spurs qui en draftant au 2ème tour ou en fin de 1er ont su créer une véritable dynastie (après avoir chopé Duncan dans des circonstances .... exceptionnelles)

Mais je suis désolé je vois pas en quoi l'arrivé d'Howard, après un tel soap opéra (la scène avec Van Gundy était mythique), licenciements en tout genre (GM, coach) est plus honorable que le choix de carrière de James? Les gens prennent des décisions en leur ame et conscience et dans ce qu'il croit etre leur intéret, le reste c'est artificielle. La spécificité du cas heat te gene et je comprend en quoi, moi au contraire je respecte la prise d'initiative et la prise de controle de leur carrière, pari gagnant jusqu'à présent, différentes sensibilités, différents ressentis.

La narration a déjà commencé à changer, LBJ a capté il a trouvé son mojo, ça y'est maintenant il est clutch , finalement il n'a tué personne en allant au heat, etc; etc. 

 

  Pour kobe, @Oro je parlais pas spécifiquement par rapport à toi, mais d'un discours généralisé (dans le genre groupie inconditionnelle, mes potes sont très fort.....). Récemment j'écoutais Magic sur ESPN, qui expliquait l'obsession de kobe a chopé un 6ème titre , devenir le laker le plus titré pour mettre Jordan ou lui meme à l'amende......Il pourrait bien chopé 2 autres titres que y'a toujours pas de comparaison discutable avec MJ, l'écart est conséquent, et pas possible à combler à mes yeux. S'il gagne avec Nash, Gasol, Howard, artest et autre Jamison, ça étoffera son palmarès mais pourrait-on vraiment parler de consécration, d'achèvement le rapprochant de MJ? Pas pour moi.

Quant à Nash, playmaker de génie, s'il va pas au bout avec ça , son double mvp sera définitivement une esscroquerie. Ca va etre fun.

 

PS: Gracias aux k1ry pour avoir soumis la roja tout en gardant la victoire à portée , ça n'en était que plus jouissif, beau match.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Howard aux LAKERS!

Y-a-t-il eu officialisation?

 

Si oui, gros coup de Lakers pour le titre. Avec un 5 simplement enorme (je ne connais pas l'état du banc?) pour faire peur.

Perso Nash ne me fait pas rêver, il est vraiment vieux et il n'a jamais eu un physique de dingue. Les 2 conjugués peuvent faire penser à un faux bon transfert.

 

Howard et les Magics ont donné un nouveau sens au transfert compliqué. Ils ont tout fait pour emmerder l'autre et au final je pense que les Magics se font un peu avoir. 2 joueurs corrects, un jeune pivot et un rookie. Ils ont 3 tours de drafts, c'est bien mais faut voir ce qu'ils vont drafter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y a cette hypocrisie autours de la NBA où on sait qu'il est impossible pour une star de gagner un titre sans avoir un autre très grand joueur dans son équipe et on critique ces stars quand elles ne gagnent pas de titre mais on veut surtout pas qu'elles aillent dans des équipes où il y a d'autres bons joueurs.

Magic n'a pas gagné tout seul, Bird n'a pas gagné tout seul, Jordan n'a pas gagné tout seul. Pour prendre des exemples plus modernes, Kobe n'a pas gagné tout seule, Shaq n'a pas gagné tout seul, Duncan n'a pas gagné tout seul.

 

donne moi l'exemple d'un meilleur joueur de la ligue reconnu (MVP en titre) qui sort d'une finale et d'une demi de conf et qui bouge d'équipe dans le but avoué d'avoir plus de chance de gagner le titre ?

@ Oro: Ce qui me dérange avec ta question c'est que la réponse est sous-entendue (non) mais qu'est ce que cela remet en question ? LeBron est un grand joueur, quoi qu'il fasse. Ca fait 9 ans qu'il est là, il a plus rien à prouver. Il a plus à se conformer à ce qu'ont fait les autres avant lui pour savoir si c'est vraiment un grand joueur, il est déjà dans cette catégorie là.

 

C'est un peu comme les critiques sur le fait qu'il est pas clutch. On dit que tous les très grands joueurs de l'histoire sont clutch et que s'il n'est pas clutch, il n'est donc pas un grand joueur mais ça ne rime à rien. Il peut faire cent choses que certains des plus grands joueurs de l'histoire ne peuvent pas faire alors laissons le tranquille.

On se focalise sur le fait que LeBron ait rejoins Wade mais LeBron a surtout quitté Cleveland où il savait qu'il ne pourrait jamais avoir une équipe digne de son nom. Il a fallu à Rose 2 ans aux Bulls pour avoir une meilleure équipe et un meilleur coach qu'en sept ans aux Cavs pour LeBron. Jordan a eu la chance d'être drafté par Chicago et Magic a eu la chance d'être drafté par LA mais le premier n'a pas construit la Sears Tower et le second n'a pas battis Hollywood. Les joueurs sont attirés par des villes autant que par des équipes. LeBron en avait marre des hivers à -10° et de n'avoir personne d'autre dans la ville. L'athlète avec le plus gros potentiel marketing au monde était dans l'une des grosses villes les moins bankable du pays.

On reproche à LeBron de pas avoir pris le risque de ruiner sa carrière en restant à Cleveland pour peut être ne jamais remporter de titre NBA. On critique LBJ pour ne pas avoir fait la chose sur-humaine.

Kobe a passé 7 ans avec Shaq et 4 ans avec Gasol sur une carrière de 16 ans et il a quand même trouvé le moyen de péter un cable en 2007 en menaçant de partir aux Bulls (il cherchait même un appart là-bas) mais on ne le considère pourtant pas comme un sous-grand joueur comme LeBron. Y a une carotte quelque part.

 

On critiquera jamais autant les autres grands joueurs (Melo, DWill, CP3, D12, Shaq) qui le font parce que LeBron brosse une grosse partie des fans NBA dans le mauvais sens du poil et même ceux qui le trouvent sur-côté attendent de lui quelque chose d'historiquement génial et c'est pour ça que le réflexe des critiques est toujours de le remettre dans le contexte de l'histoire de la NBA. Faut se faire à l'idée que LeBron est son propre joueur et n'a pas besoin de suivre Jordan, Bird et Magic pour se valider en tant que personne. LeBron n'a jamais eu Pippen, Kareem, Worthy ou Havlicheck aux Cavs donc il n'a aucun compte à rendre à ces joueurs là.

 

Pour Dwight aux Lakers, sur le papier c'est énorme mais je me demande si c'était pas un peu risqué par rapport à l'opération du dos qu'il vient de subir. De mémoire, y a pas beaucoup de joueurs qui sont revenus au niveau qu'ils avaient avant ce type d'opération. Ca leur fait le deuxième meilleur backcourt (derrière D-Will et Joe Johnson) et la meilleure raquette de la ligue sur le terrain + Antwan Jamison sur le banc donc oui c'est du très bon mais faudra voir si ça prend (notamment la question de la gestion de ballons entre Kobe et Nash).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@JJ :

 

Faut recontextualiser. Je ne parle pas de Lebron dans une notion de jugement de sa valeur. Je réponds a la question originelle d'IU qui se demandait si le rassemblement des Lakers seraient aussi haïs que celui du Heat. Et je lui expliquais que non, certainement pas au vu du caractère très particulier de la façon dont s'est constitué ce BigThree au Heat, car toi même tu l'expliquais très bien a l'époque, James, ce n'est pas Howard ou Gasol ou Wade ou Bosh ou Garnett. James a toujours eu et aura toujours un statu très particulier (déja celui de meilleur joueur du monde...mais pas que...).

 

Ensuite inutile de me refaire le numéro du pauvre petit Lebron piégé a Cleveland dans son équipe de nullard. Tu connais mon opinion a ce sujet. Oui, James avait une team avec un faible roster (comparativement avec les équipes championne NBA dans la decennie)... il n'en demeure pas moins que cette équipe a été une fois en finale, une fois en finale de conf et plusieurs fois en demi de conf... et que Lebron a sorti des gros craquage dans les défaites (match 6 face aux Celts, finale contre les Spurs). Je le redis, mais Lebron aurait été capable d'évoluer au niveau auquel il a évolué cette année (c'est a dire que dos au mur, il ne réalise pas son pire match des playoff, mais son meilleur et permet a son équipe de s'en sortir), ben pour moi y'avait moyen. Et a ce moment la, il n'y aurait même pas eu débat sur son statu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il n'en demeure pas moins que cette équipe a été une fois en finale, une fois en finale de conf et plusieurs fois en demi de conf... et que Lebron a sorti des gros craquage dans les défaites (match 6 face aux Celts, finale contre les Spurs).

 

  Y'a quand meme une singularité dans ce que tu dis, à savoir qu'en lisant cet argument "à charge" contre James on en oublierait presque que ses superbes performances des Cavs lui sont essentiellement du. Quand les cavs arrivent en final c'est aussi parce que James atomise Detroit en plantant un truc comme 29 des 30 dernières bastos de son équipe..... Ces craquages contre Orlondo (je qualifierais plus ça de performances en demi teintes) et surtout face aux c's en 2010 sont nettes et indiscutables, mais quel champion n'a jamais réaliser une contre performance? Messi a foiré un pénalty (très généreux .....) qui qualifiait à coup sur sa team, kobe a été à chier face au pistons en finale 2007, shaq super "normal" face au mavs en 2006.......

Point commun entre tous ces types, ils avaient, ont des renforts capable de défourailler  en cas de jour sans.

Moi je me souviens aussi d'un James qui plantent plus de 40 pts au garden lors d'un game 7 face au c's......ouai sauf que Pierce réplique avec + 40pts aussi et que garnett, rondo and co se sont occupés du reste. Ca ne tient qu'à moi mais je pense sincèrement que James a craqué aux Cavs en percutant que c'était mission impossible, et qu'il a été incapable de puiser dans ses ressources quand il a compris à quel point Dirk et les mavs seraient difficile à battre.

Des faiblesses mentales il en a , mais ses chances de victoire aux cavs étaient minimes.

Après beaucoup aurait préféré qu'il aille à New-York (stat) ou Chicago (Rose) voire New-Jersey  (en gros pas avec Wade), il a fait son choix, après tout quitte à défourailler pourquoi se brider  :D.

  Ca peut choquer vu son statut. Mais ça me semble quand meme injuste d'avoir des standards bien plus grand pour lui que pour un Howard, 3X meilleur défenseurs de la ligue aka The pivot de sa génération. On peut avoir un problème avec la spécificité du trade de James mais comment dans le meme temps ne pas s'offusquer avec celui d'howard (les 2 ne me font ni chaud ni froid):

Howard a  entrainé le licenciement de son coach et gm, mis sa team dans une situation impossible (monumentale erreur de pas avoir accepter l'offre des NETS) qui n'avait aucun levier, pour au final rejoindre Holywood et une franchise qui met 17 millions en luxuary tax dans la bouche de la 2nde équipe la plus dépensière (les nets de prokhorov quand meme à 82 millions...... )

L.A c'est quand meme la franchise qui a fait évoluer le shaq, Chamberlain, Jabaar, Howard sans en avoir drafté aucun.........Que Miami et James aient confirmé une tendance, l'ait fait évoluer, utiliser de nouveaux procédés, possible mais ils n'ont rien inventé

 

Par contre là où je te suis pas  c'est sur les chances de victoire des cavs:

-Les bulls ont eu 2 fois la 1ère place en Sr et pourtant.....

-Les autres teams de la ligue auraient bougé Bosh avait rejoint Wade, l'émergence du thunder,etc,etc je doute fortement que Dan Gilbert et son front office aient eu  la compétence ou la volonté de payer les taxes ,pour monter un effectif suffisant pour choper le titre.

Le heat a été mené durant 3  séries cette année, James sort sur crampe face au thunder; etc; etc

sans l'équipe autour il va jamais au bout. Wade plante 40 pts face à indiana pour mettre fin à la série, meme en demi teinte durant ces PO (selon ses standards) c'est 22 pts de moyenne face au thunder.......Qui durant les 7 ans de James aux cavs aurait pu faire ça?

 

  J'aurai bien parlé du pourquoi pour moi le thunder garde l'avantage face aux lakers mais cette rétro lbj m'a refroidi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais défendre le cas Jordan vite fait par rapport à ce que tu dis JJ. Jordan quand il arrive aux Bulls c'est pas non plus showtime loin de là. Oakley en est un des meilleurs joueurs c'est tout dire. (Pour moi Charles Oak était l'excellence du joueur de devoir, mais surement un mec à filer trop de responsabilités sur le terrain même si un monstre en défense, il n'en n'était le guide pour l'équipe façon Pippen)

Doug Collins était coach et on était loin de la réussite Sixers actuelle ou même de son passage à Détroit. Ce qui a fait la chance de Jordan c'est le pif des recruteurs qui a peu d'intervalle ont chopés Pippen, Grant et ont su transferer Oak contre Cartwright.

 

Pour le cas LBJ je pense qu'il s'agit réellement d'une histoire de com' et d'attente au départ. Pour reprendre la théorie de Oro' avec un effectif faiblard il fait des playoffs honorables. Qui sait si dans le temps Cleveland serait pas allé chercher le manque de talent qu'il lui fallait dans son roster? Avec des si tu me diras... (et oui c'est bien la preuve de son talent que de voir ce que LBJ a su faire avec une équipe de ce niveau ok)

 

Mais comme tout est communication et médias en NBA, Lebron a payé le paradoxe de certaines déclarations, l'arrogance d'autres et une part de frustration (aussi) de fans qui voulaient le voir réaliser le miracle Cavs. Donc voilà la raison du désamour. Regarde Isaiah Thomas était un meneur fantastique et pourtant son image l'a desservi (exit Dream Team) sans que son talent soit pour autant remis en cause. Bah pour moi LBJ c'est pareil, j'avais beau voir et etre conscient de son talent, j'aimais pas le mec.

 

Maintenant la cause n'est pas perdue, changement de com' (beaucoup mieux maitrisée) gain de titre, Bryant a eu le même chemin.

Donc dans la comparaison avec LA, Bryant jouit d'un respect évident aujourd'hui, Nash a un gros capital sympathie et Howard est au mieux un clown. (Dwightmare a soulé pas mal je crois) là où si Wade était respecté au Heat, Bosh était surtout une pleureuse pénible (faut pas oublier qu'il nous a sorti quelques déclas bien pourrave pendant sa derniere saison à Toronto), et surtout tout le show de The Decision. Com' une fois de plus mais LA ne laissera pas cette erreur se faire. D'où la différence aussi de traitement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Messi a foiré un pénalty (très généreux .....) qui qualifiait à coup sur sa team, kobe a été à chier face au pistons en finale 2007, shaq super "normal" face au mavs en 2006.......

 

Mais c'est la "mon" problème avec James : ouai Kobe a chier la finale face a Detroit pour mon plus grand bonheur (même si, en imaginant que Kobe joue hyper bien, ça aurait été très dur quand même...Malone blessé, quand le gros Shaq se laisse prendre 30 rebonds sur la tête par Rasheed et Ben, c'est pas la faute de Kobe ;)  ).

 

Mais oui, Kobe est le responsable numéro 1 et de loin dans cette défaite face aux Pistons... et alors ? Que s'est-il passé a l'époque ? ==> tout le monde (journaux, fans, mag spé, etc...) l'a défoncé, et a raison !

A l'époque de James aux Cavs, (donc avant the decision) on avait pas le droit de formuler la moindre petite critique sur James. C'est a dire que même un "ouai James a été fantastique sur ces PO, mais quand même ce dernier match ou il ne rentre pas les shoot importants, il a tout chier"... et bien même ça, ça ne passait pas. On criait tout de suite au hater, au conspirateur, aux mecs qui savent pas apprécier le basket en nous expliquant bien a quel point Williams et Jamison étaient nuls, Shaq et Z plus a leur niveau etc (alors que trois mois avant, tout le monde nous expliquait qu'avec un effectif comme ça, le King pouvait pas louper la bague...lol) ...je trouve ça dingue. Dingue et indescent.

 

temps ne pas s'offusquer avec celui d'howard (les 2 ne me font ni chaud ni froid)

 

T'as mon point de vue, ce rassemblement aux Lakers ne me plait pas du tout et je précise bien qu'Howard va prendre cher. Malgré tout c'est pas la même que James parcequ'on ne nous anonce pas depuis 7 ans qu'Howard est l'héritier de la ligue et qu'on parlera de lui dans le débat de meilleur joueur de tous les temps a la fin de sa carrière.

 

Le heat a été mené durant 3  séries cette année, James sort sur crampe face au thunder; etc; etc

sans l'équipe autour il va jamais au bout. Wade plante 40 pts face à indiana pour mettre fin à la série, meme en demi teinte durant ces PO (selon ses standards) c'est 22 pts de moyenne face au thunder.......Qui durant les 7 ans de James aux cavs aurait pu faire ça?

 

Je sais pas. Par contre je mets ma main a couper que le match 6 contre les Celtics cette année, James aurait ressorti 27 pts a 37% en ratant tout dans le dernier quart (comme en 2010), au lieu de 45pts et 19 rebonds en étant clutch (comme cette année), et bien les Celtics sortaient le Heat... alors on aurait dit quoi ? Ben la encore ce n'est que mon opinion et une suputation, mais je pense qu'on aurait eu le droit a " Bosh et Wade sont des guignols et les roles players sont des taches "

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@ Oro: Je trouve que tu restitues pas exactement ce qui a été dit sur James après la série contre Boston en 2010. Ce n'est pas à la "moindre petite critique" que je réagis mais à ceux qui ont remis en question toute la carrière de James sur ce Game 5 qui était absolument immonde (et il a lui même reconnu que c'était le pire de sa carrière). Il lui était arrivé de décevoir en ne jouant pas au niveau qu'on attend d'un franchise player mais c'était le premier vrai exécrablement mauvais match d'une carrière de 7 ans pour un joueur qui n'avait personne à ses côtés.

 

Quand on apprend à faire du vélo, on met des roulettes sur le côtés pour avoir de l'équilibre et pas tomber jusqu'à ce qu'on puisse naviguer tout seul. En NBA, les petites roulettes des grands talents qui entrent dans la ligue sont censés être l'indulgence qu'on accorde aux rookies et aux sophomores ainsi que des coéquipiers présents pour soutenir le joueur en dehors et sur le terrain. Ca dépend des joueurs (en fonction de son talent ou de son caractère) et certains peuvent se passer des roulettes avant les autres mais ce qui a été la constante dans la carrière de LeBron James -et c'est pour ça que j'ai toujours une forme d'indulgence pour lui bien que je ne sois pas un grand fan du personnage- est qu'il n'a jamais eu de roulettes pour apprendre à être un franchise player parce qu'on attendait beaucoup de choses de lui immédiatement et qu'il n'avait personne pour l'aider à les accomplir. Etre un franchise player, c'est pas non plus totalement comme savoir faire du vélo parce que tu peux savoir parfaitement gérer ton rôle de leader d'une équipe et perdre un match parce que c'est un sport d'équipe et que tu n'est qu'un des 10 pions sur le terrain. L'époque des 'Jordan Rules' avec les Pistons en est un bon exemple.

 

Pour ceux à qui ça dit quelque chose, dans le morceau 'Niggas In Paris', Jay-Z parle à un moment de "Jordan, Game 6" (cf. "Psycho: I'm liable to go Michael. Take your pick: Jackson, Tyson, Jordan, Game 6") Quand on parle du Game 6 de Jordan, on pense tous à "The Shot" en 1998 (http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=VUwDIn7TL_Y) mais celui que l'histoire retient moins c'est celui de 1997 avec Kerr à la finition (

). On aurait tué LeBron si Mo Williams avait raté le même shoot après qu'il lui ait fait la passe.

J'ai énormément de mal avec le manque d'indulgence qu'on a pour James dans le sens où on oublie qu'il est normal pour un athlète de haut niveau d'avoir des ratés. Michael Jordan a eu des ratés lui aussi (notamment le Game 4 des Finals de 97 contre les Sonics). Aujourd'hui, l'histoire s'en fout de tous ces matchs de Jordan et on choisit de ne retenir que le bon et ça me va très bien parce que je considère qu'un athlète peut avoir des accidents de parcours et qu'il ne devrait pas avoir à rougir d'impliquer ses coéquipiers dans un match mais on a l'hypocrisie de fustiger LeBron quand il fait un mauvais match comme si tous les autres HOFers avaient eu des carrières sans accrocs.

 

Si LeBron avait eu un titre un Cleveland, ça en aurait valu 10 mais il avait aussi la possibilité de ne pas en gagner et en avoir 0. Il a rendu à lui tout seul crédible l'idée que les Cavs puissent être favoris à un titre et c'est déjà un miracle. La stat qu'on évoque jamais pour Jordan est qu'il a fait ses 3 saisons aux Bulls à moins de 50% de victoires... jusqu'à l'arrivée de Scottie Pippen en 87. LeBron n'a passé qu'une seule saison sous la barre des 50% (sa saison rookie). Moi je suis pas dans le business d'établir des hiérarchies entre LeBron, MJ et Kobe parce que ça ne m'intéresse finalement que peu et que je n'ai pas assez de connaissances en la matière pour parler de MJ mais par contre j'aime bien que le comparaisons soient faites raisonnablement et avec un même seuil d'exigence pour tout le monde. Or j'ai l'impression qu'on a un seuil d'attentes un peu plus élevé pour LeBron que pour n'importe quel autre joueur de l'histoire du jeu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors j'étais parti chercher les stats du Game 06 des Finals 97 et de ce fameux Game 06 contre Boston pour poursuivre cette argumentation. Au départ sur et confiant je me dis qu'on va voir une différence nette entre MJ et LBJ. Donc tu vois 39pts pour MJ avec 35 shoots, contre 27 pour LBJ pour 21 shoots. Par contre (et c'est ce qui est admirable avec mon site source Basket Ball Reference.com pour ceux que ça intéresse ;D) c'est qu'en regardant le play by play du 4e quart, tu vois que LBJ disparait de la circulation.

 

On a déjà eu ce débat et bien sur que comme tout joueur LBJ a droit à sa part d'indulgence et de raté (peu élevé il faut en convenir compte tenu des attentes, mais c'est le lot de tous les grands joueurs)

Mais ce qui a ensuite renforcé cette notion de non clutch c'est cette finale contre les Mavs et des 4e quarts où l'adversaire ne le considérait plus comme une menace.

 

C'est sur que si tu prends les 4e quart de MJ, tu vas pouvoir me dire qu'il a eu des manqués aux tirs, des pertes de balle, mais il faisait ce qu'on attendait de lui (le public, les coachs et les adversaires et ses coéquipiers) il prenait le jeu à son compte. D'ailleurs on attendait tellement ça de lui (et il avait tellement su répondre à ces attentes) que lorsqu'il lachait la balle (genre Kerr en 97) c'était THE surprise et surtout une belle inspiration. Chance pour lui Kerr la met dedans, mais il y a un minimum d'inspiration compte tenu que toute la défense et focalisé sur MJ, que Kerr est pas un manchot au shoot et que donc il  y a un pourcentage correct pour que ça fasse bingo.

 

La différence avec James c'est que celui ci n'a pas rendu la passe une exception, mais plutot la norme. Donc il finit par provoquer un relachement de son défenseur qui ne voit plus l'option "James va me scorer dessus" comme probable. De plus il n'attire plus deux à trois défenseurs sur lui, donc il ne libère pas tant que ça les espaces pour ses coéquipiers.

Argumentation et analyse qui me parait raisonnable sur l'instant il y a deux ans et dénuée de quelconque rage contre le joueur, mais si on veut etre objectif jusqu'au bout, on constate que cette année il a changé cette facette de son jeu: résultat un titre.

 

Après ça va de paire avec cette  notion de com' qui veut que le joueur étant pas intouchable, et n'ayant pas une belle image à coté, il se fait défoncer.

 

Reprenons d'ailleurs le cas MJ en terme de com' et là j'ai pas de stats à offrir mais plus un ressenti de l'époque. Disons le clairement Jordan pouvait etre une vraie p.te. Souvent distant, régulierement arrogant, parfois trop exigeant, il faut se souvenir qu'avant 96 Jordan était considéré par les fans comme le joueur ultime, mais était tres loin d'etre le plus sympathique (histoires de paris, son exigeance et haine de la défaite trop présente aux yeux des fans, etc...). Par contre comme dans le jeu il était intouchable (gain des trois premiers titres), les médias et le public ne pouvaient pas se déchainer. (Premiere différence avec LBJ dans la phase non sympathie du public) Et si on veut remonter un peu plus loin, avant ses titres Jordan était certes une superstars de la ligue, mais il prenait cher dans la défaite.

 

A partir de 96, et avec le come back (dont une phase difficile avec élimination l'année d'avant face au Magic et un Jordan en difficulté), la mort de son père et les larmes qui ont suivi le titre, MJ s'est humanisé aux yeux des fans, et a vraiment gagné ce petit plus. (En comparaison avec LBJ, les regrets exprimés sur la saison d'avant et la reconnaissance de certaines erreures peuvent avoir cet effet de sympathie), et pourtant c'était le meme type arrogant exigeant et distant. Ce qui fait que LBJ va sans doute avoir la paix des médias et du public, c'est qu'il est devenu intouchable dans le jeu vu qu'il gagne (et qu'en plus il a gommé la principale critique à savoir la prise en main des matchs dans les fin de quart temps) et pourtant c'est le même type.

 

 

Donc pour moi en conclusion je trouve que MJ et LBJ suivent une certaine similarité dans le traitement médiatique et grand public, sauf que MJ s'était simplifié la tache en gérant mieux sa com' ou plutot LBJ s'est mis plus de batons dans les roues par une com' désastreuse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Oro:

A l'époque de James aux Cavs, (donc avant the decision) on avait pas le droit de formuler la moindre petite critique sur James.

Par rapport à ceux qui estimaient que James et ses cavs pouvaient aller au bout je t'assure que j'en faisais pas partie  :D, mais tu sais comme moi comment les analyses ou pronostics peuvent etre totalement approximatifs dans l'hystérie du moment, dans le feu de l'action.

Quand San Antonio menait 2-0 face aux thunders, certains ont commencé à se demander si les spurs n'allaient pas sweeper le thunder puis le heat à la suite, heat dont on a proclamé la fin de l'expérience une fois les c's à 3 victoires.......hé ouai comme tu dis la décence n'est pas primordiale pour beaucoup de monde.

  Avec du recul, compte tenu de la prestation des bulls sans Rose et du heat au complet, sauf blessures je vois mal comment Chicago présentement construit peut sortir le heat en PO. San Antonio est 1er à l'ouest depuis 2 ans ils ont été sorti à chaque fois avant les finals. Si James bénéficiait de temps de mansuétude c'est parce qu'au vu de son effectif ce qu'il faisait à  Cleveland était très bien voire phénoménal (jusqu'en 2010 où il a clairement baisser les bras). Pour faire une analogie, Van persie ne sera pas jugé selon le meme barème à Manchester qu'à Arsenal. Là c'était pareil. Le basket est un sport co, l'attribution de tout le mérite du succès Cavs à James te semble disproportionnée (ce qui est vrai) mais je te trouve aussi particulièrement sévère quand t'en fais le principal responsable des couacs de cleveland en demi ou finale de conf', Carmelo anthony a pas passé plus d'une fois le 1er tour avec des squads bien plus impressionnantes à titre d'exemple.

 

 

  Le désamour James a commencé pour des raisons qui n'avaient rien avoir avec les parquets. La critique sportive était clairement biaisée par des critères qui n'avaient rien avoir avec ses performances, il est passé d'un statut d'intouchables à celui de paria pour des conneries (il a pas déclenché de bagarre générale, agressé un joueur etc)

Là où la critique est valide et indiscutable c'est face aux mavs où il a clairement moyen d'emporter le titre et passe complètement à coté, dépassé par l'évènement, tentant vainement de s'accrocher à Eddie House et autre Mike bibby .........c'était affligeant, ridicule, j'ai jamais vu un joueur aussi dominant se foirer dans de si grandes largeurs. Cette année Durant a été battu; mais en foutant 30 pions le tout à 53%, on attendait au moins ce genre de perf de james, et meme pas sur que ça l'aurait sauvé en cas de défaite.

  Avant ça, un couronnement aurait été un véritable exploit, d'où "l'indulgence".

 

Je sais pas. Par contre je mets ma main a couper que le match 6 contre les Celtics cette année, James aurait ressorti 27 pts a 37% en ratant tout dans le dernier quart (comme en 2010), au lieu de 45pts et 19 rebonds en étant clutch (comme cette année), et bien les Celtics sortaient le Heat... alors on aurait dit quoi ? Ben la encore ce n'est que mon opinion et une suputation, mais je pense qu'on aurait eu le droit a " Bosh et Wade sont des guignols et les roles players sont des taches "

Justement, là je suis complètement en désaccord depuis qu'il est au heat, James se fait mitrailler à chaque faux pas,ce qui est normal, il est en 1ère ligne parce que vu le niveau, la polémique et la hype contrairement à sa situation aux Cavs, il doit répondre aux attentes ce qu'il a fait face à Boston au Game 6 de toute évidence, il a répondu présent, ce qui n'a pas toujours été le cas aux cavs ou à Miami meme........mais James ou pas s'il a pas un coéquipier capable de l'aider à démolir Indiana pratiquement à 2 sur le plan offensif, s'il n'a pas un battier et en miller qui pètent un plomb derrière la ligne (profitant des espaces créés par lui meme et les 2 autres "amigos"), il va jamais au bout, Boston était à égalité à la fin du 3ème qt du game 7, Miami a été capable de survivre à une absence de 9 matches de Bosh,etc, etc

Cleveland l'a jamais mis dans ce type de condition

 

  Tout est une question d'attentes. Là par exemple, pour moi, si Nash chope pas le titre y'aura des questions à se poser, on parle d'un double MVP qui n'a jamais connu les finals, alors qu'à Phoenix, il jouait quand meme avec une tripoté d'all stars (joe johnson, marion, stoudemire).

Je trouve aussi tout classement de légendes totalement foireux, ou plutot aléatoire quand ça se veut strictement rigoureux (genre top 100, le N°87 est.....), par contre on peut dégager des  rangs, des strates, en combinant tout un tas de facteurs (titres, distinctions individuelles, impact sur son époque, contexte,stats etc) le genre de  truc qui m'empeche de considérer un seul instant kobe comme légitime dans le débat "The best"  :D, ban selon les memes critères Nash a beaucoup a prouver.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@difaze :

 

J'admet que sur l'indulgence donnée a James, depuis qu'il est au Heat, mes suputations sont certainements fausses.

 

Après tu me reparles du supporting cast, mais encore une fois si je veux bien reconnaitre (comme je l'ai déja fait plusieurs fois) que le roster des Cavs était le plus faible de la decennie par rapport aux équipes devenues championne, je ne vous laisserais pas dire qu'il n'y avait personne. Tient comparons par exemple les stats cumulées (en PO) des 3 meilleurs marqueurs évoluant a coté de James :

aux Cavs : 41.2 pts 16 reb 8.1 ass

aux Heat  : 48.1 pts 16.7  reb 8.8 ass

 

Alors j'ai pris 3 personnes (Wade, Bosh, Chalmers et Shaq, Jamison, Williams) dans l'esprit "ce sont eux qui sont les lieutenant", mais si je vais jusqu'au bout de ce raisonnement et que je regarde l'apport total de point/rebonds/ass de toute l'équipe des Cavs, on se rend compte que statistiquement le meilleur apport des joueurs du Heat est encore moins significativement supérieur a celui des Cavs qu'en regardant uniquement "les lieutenants". (ex 76 pts de moy pour l'effectif du Heat sans James contre 73 pts de moy pour effectif des Cavs sans James)

 

Alors voila, je met pas pour rien non plus que ça aurait été l'effectif champion le plus faible de la decennie parcequ'on pourrait parler de plein de chose a coté que les stats ne retranscrive pas (le niveau défensif individuel...même si les Cavs sous Brown ont été plusieurs fois meilleurs défense de la ligue, la "clutchitude", ou plutot "non clutchitude" des lieutenants, le fait que les lieutenants du Heat sont capables de porter léquipe a certains moments "seul" la ou ceux des Cavs restait toujours en retrait par rapport a LBJ).

 

Bref je veux bien admettre des choses, mais le "tout seul", je ne le laisserais jamais passer. (la je répond autant a toi qu'a JJ en fait ^^).

 

Pour l'apparté Carmelo, c'est compliqué de faire des hypothèse, mais je pense en toute sincérité que ces Nuggets auraient joué a l'est, il passaient le premier tour tous les ans pendant 7 ans. Je vais pas la refaire, mais tout comme je l'ai précisé pour Rose l'an passé, virer le 6, 7 ou 8ème de la conf est (sauf cas exceptionnel -blessure du FP par exemple-) ça n'a absolument rien de fantastique...c'est virer une équipe qui n'aurait certainement pas eu de spot en PO s'ils avaient été a l'ouest (en se basant sur le pourcentage global de victoire, mais surtout en regardant les stats de ces équipes face aux équipes de l'ouest qu'elles rencontrent moins que les équipe de l'est ==> pour caricaturer ce que je dis afin que tu comprennes bien, si t'as 50% de victoire parceque t'as joué 70 matchs contre les équipe de l'est et que t'as 50V, pendant que t'as joué 30 matchs contre les équipe de l'ouest pour 0V... t'imagines bien que tu passes a l'ouest, tu gardes les mêmes pourcentages, tu fais 0V sur 70 match et 20 victoire sur 30 matchs a l'est, ben tu te retrouves avec 20% de victoire. C'est très exagéré, mais globalement c'est ce qu'on peut observer tous les ans pour 90% des équipes -qui obtiennent de meilleur bilan face aux équipes de l'est que celle de l'ouest. Y'a deux ans, seul Chicago (avec ptet unbe autre équipe..??) avait réussi a avoir un meilleur bilan face aux teams de l'ouest que celles de l'est.

 

Pour ce qui est de Nash et Kobe je te rejoins. Kobe parceque son style est trop proche de celui de Jordan et que globalement ce dernier est au dessus de lui dans a peu prêt tous les critères qui permettent officieusement de "classer" les joueurs. Nash parceque je n'ai jamais été convaincu par ses MVP, notament le fait qu'il laissait régulièrement les meneurs adverses faire des cartons en PO.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  James c'est un mec dont les performances et le profil sont quand même vachement ambivalents, toi tu nuances plus son parcours avec des réserves là où je suis plus élogieux et coulant. Par exemple, je ne dis pas qu'il était entouré de peintres (où quand je le fais c'est pour grossir le trait), ce que je dis c'est qu'il n'avait pas un roster pour aller au bout sauf véritable miracle.

En gros là où t'aurais vu en les cavs s'ils avaient conclu  le plus faible champion de la décennie (comme quoi tu relativises toi même le niveau de la bête  :D), moi je serais aller plus loin, ça n'aurait pas été loin d’être un des rosters champions les plus faible tout court.

T'as aussi bien contextualiser la comparaison au niveau des stats, mais là où tu nuance l'écart raisonnable entre les 2 rosters,  moi j'y vois un gouffre abyssale tout à fait explicable et tronqué par le déroulement des faits.

1)- Les cavs si je me souviens bien cette année là sont éliminé au 2ème tour par Boston 4-2, après avoir rapidement régler leur compte aux jeunes bulls 4-1.  11 matches si je me trompes pas (je me demande si les bulls avaient pas été sweepé)

-Il n'y'a pas eu de blessures significatives ni de Jamison, ni de Williams, et shaq bien que loin de ce qu'il avait été  , était globalement opérationnel (rien avoir avec l'épave de l'année suivante aux c's)

2)-Miami est allé au bout rencontrant à chaque fois un adversaire plus fort, si on schématise. 4-1; 4-2; 4-3; 4-1, soit 23 matches, ce qui représente un "échantillon" beaucoup plus représentatif du niveau statistique de ses coéquipiers.

-Mise à part Chalmers, les 2 autres lieutenants (ça me troue de qualifier Wade de lieutenant!) étaient loin d'etre dans une forme optimale......

Et c'est malgré tout allé au bout.

 

  Pour moi ça ne fait que justifier l'écart sidéral des 2 teams, là où toi tu penses que si James avait joué à un excellent niveau, il y'avait une chance sérieuse, moi j'estime que même en jouant comme il a pu le faire cette année, en mode "historique" il n'avait pratiquement aucune chance de battre Boston puis L.A.  Jamison, shaq, Williams 2 ans après cette demi de conf', force est de constater qu'ils n'ont plus qu'un role marginale dans la ligue, voire se sont retirés.

Au niveau du chapitre cavs, pour moi le seul doute c'était de savoir s'ils étaient à batir un favori au titre, et là encore je suis pessimiste.

Après, je reconnais que James et les cavs ont poussé ces mêmes c's au game 7 en 2008, qu'il n'ont perdu que 4-2 en 2010, et même en 2009 face aux Magics donc ta position se défend aussi: verre à moitié plein, ou à moitié vide.

 

  Pour Melo, à mon avis c'est un de ces cas où les stats sont implacables, certes la conf' ouest est plus homogène et forte que l'est (l'était? parce que ça tend à s'équilibrer de plus en plus) mais quand t'as passé qu'une fois le 1er tour des PO à l'aune de ta 10ème saison meme avec toute la bonne volonté du monde je peux plus rien pour toi.

Depuis qu'il est à New-York il n'a remporté qu'un matche de PO  et encore ça c'est joué à un poil  de c..; sans sa clutchitude indéniable ça faisait 0-8 cumulé sur 2 saisons. Alors certes c'était face aux c's, puis heat, certes stoudemire s'et pété le dos en faisant le coco à l'entrainement en 2011, puis en agressant un extincteur cette année, etc, etc mais  y'a toujours une excuse avec Melo (il est un peu mon Lebron à toi :D): 1 seule fois quoi, deron williams; chris paul, howard, etc tous venus après lui ont fait mieux t'es une star ou tu l'es pas.

Lui aussi a une pression monstre, cette saison s'annonce pimentée  8).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste quelques précisions pour la forme parceque je crois qu'on commence a avoir -a nouveau ;D - bien fait le tour :

 

ce que je dis c'est qu'il n'avait pas un roster pour aller au bout sauf véritable miracle.

 

Ben tu le dis toi même : ils en sont vraiment pas passé loin... et avec un Lebron qui a quelques trous d'air -fatals-. T'enlèves ces trou d'air comme il a été capable de le faire cette année.... enfin bon, je rabache la.

 

En gros là où t'aurais vu en les cavs s'ils avaient conclu  le plus faible champion de la décennie (comme quoi tu relativises toi même le niveau de la bête  :D), moi je serais aller plus loin, ça n'aurait pas été loin d’être un des rosters champions les plus faible tout court.

 

Si je dis plus faible roster de la decennie c'est tout simplement parceque je connais les effectifs champion de la decennie presque par coeur, la ou mes connaissances sont un peu plus limitée pour les 90 et 80 et beaucoup plus floues pour les années précédentes

 

Jamison, shaq, Williams 2 ans après cette demi de conf', force est de constater qu'ils n'ont plus qu'un role marginale dans la ligue, voire se sont retirés.

 

Ouai enfin tu peux pas trop comparer en disant "deux ans après ils sont...", parceque je peux faire exactement la même chose en disant "deux ans avant ils sont" (en locurence Mo Will un meneur titulaire a 16 pts 7ass -2nd option offensive des Bucks derrière Reed- et Jamison un des leaders des Wizzard et surtout, tous deux reconnus comme de très bons joueurs)

 

-Il n'y'a pas eu de blessures significatives ni de Jamison, ni de Williams, et shaq bien que loin de ce qu'il avait été  , était globalement opérationnel (rien avoir avec l'épave de l'année suivante aux c's)

 

-Mise à part Chalmers, les 2 autres lieutenants (ça me troue de qualifier Wade de lieutenant!) étaient loin d'etre dans une forme optimale......

Et c'est malgré tout allé au bout.

 

Je trouve ça légèrement paradoxale, parceque Jamison, Mo, Shaq en "bonnes conditions", au moins statistiquement ça se raproche justement de Wade, Bosh en "mauvaises conditions"... si tu veux pour moi ça relativise l'importance du niveau des coéquipiers de James et met en avant plutot le fait que c'est bien Lebron qui a fait la différence (une fois en abandonnant, une fois en étant exceptionnel)

 

 

Pour Melo, je ne suis pas d'accord. Si à partir des demi-finale de conf, tu peux plus trop voir de diff entre est et ouest, le premier tour est juste incomparable tant les 2/3 dernières équipes qualifiées sont faibles (t'imagines l'an passé t'arrives 2nd a l'ouest, tu te prends le champion sortant... même moins fort que la saison précédente, ça pique). Tu me donnes des exemples de joueurs, mais je ne suis pas d'accord avec eux : Howard est a l'est et CP3 comme Deron Williams connaissent la difficulté de passer le premier tour a l'ouest (la flemme d'aller vérifier, mais si chacun d'entre eux a été 2 fois en demi de conf ce serait déja bien) Je pense que NY fera mieux que les saisons passées

 

PS : pour finir légèrement :

Présent avec Amare Stoudemire à Houston pour travailler avec Hakeem Olajwuon, Javale McGee a convaincu le grand Hakeem avec ses qualités physiques.

 

À tel point, que l’ancien MVP juge le pivot de Denver comme une future star, voire un pivot dominant de la NBA

 

Source, BUSA.

^^ y'a pas, quand je repense a toutes les Javalerie de la saison passée, même s'il a été très fort en PO, je peux pas m'empêcher de me marer. Il a un gros potentiel mais de la a le voir en pivot dominant... enfin bon si Hakeem le dit...

J'ai malgré tout hate de le voir tenter un Dream Shake et échapper le ballon au troisième rang des tribune  ;D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×