Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



le-colombien

[anime] Jojo's Bizarre Adventure - The animation

Messages recommandés

Final vu

 

Magnifique épisode de bout en bout qui conclue le meilleur arc de Jojo's. 39 épisodes qui ont passé bien vite au final. Ça va me manqué mon épisode de DIU  :'(

 

Kira  8)

 

J’espère qu'il y aura la partie 5 d'adapté prochainement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin, l'opening spécial de l'OAV "And thus spoke Kishibe Rohan" est sorti : 

 

 

L'OAV en entier ne devrait donc pas tarder à leaker lui aussi.

Excellent opening en tout cas, bien qu'il soit court; on ressent bien l'ambiance angoissante et extrêmement bizarre (haha) qui plane généralement sur ce spin-off (y a aussi, je me rends compte, de grosses vibes Jojolion).

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah enfin ! 8) Je commençais un peu à perdre espoir ! Ne regardant que l'animé, j'ai très hâte de voir ce que cette nouvelle partie va nous offrir ! :)

Sinon entre temps j'ai vu l'OAV de Kishibe Rohan, bien sympa cette petite histoire !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nouveau OAD sur Rohan Kishibe annoncé !

 

 


PV de l'OAD :

 

 

Modifié par Tenroku

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vais pas regarder mais c'est cool pour les fans de Golden Wind.

En tout cas, je croise les doigts pour qu'on ait Stone Ocean et Steel Ball Run en anime.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Énorme hype et explosion de la fanbase de jojo sur le net pour cette annonce en tout cas ! J'aime beaucoup le remake de olive & tom mais soyons clair, c'est surtout jojo que j'attends de la part de david prod'. En tout cas le studio à l'air de vraiment bien réussir vu la qualité d'animation qu'ils arrivent à préserver sur leurs animes.

Je croise les doigts pour qu'ils animent d'autres manga des années 80 qui est mon époque préféré pour ce qui est des manga. (Imaginez un berserk ou un Slam dunk revisité par David production).

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 21/06/2018 à 21:24, Fake News Morgans a dit :

Énorme hype et explosion de la fanbase de jojo sur le net pour cette annonce en tout cas ! J'aime beaucoup le remake de olive & tom mais soyons clair, c'est surtout jojo que j'attends de la part de david prod'. En tout cas le studio à l'air de vraiment bien réussir vu la qualité d'animation qu'ils arrivent à préserver sur leurs animes.

Je croise les doigts pour qu'ils animent d'autres manga des années 80 qui est mon époque préféré pour ce qui est des manga. (Imaginez un berserk ou un Slam dunk revisité par David production).

Vu que David Prod a réussi le pari d'adapter un manga inadaptable, ça serait un double miracle s'ils font la même chose sur Berserk. :)

Enfin, tout sauf l'animé actuel de Berserk qui ressemble plus à un spectacle de marionnettes sans émotions.

 

PS : j'adore ton pseudo. :D

Modifié par Pauolo
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

J'ai pu voir des extraits du premier épisode qui a été diffusé en avant-première à Japan Expo aujourd'hui qui circulent déjà sur le net, vivement Octobre ! ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous les forumeurs je fais des vidéos sur la saison 5 de JJBA Golden Wind, je posterai ici mes vidéos si sa vous intéresse ! 

 

EDIT de goon : le forum n'accepte pas les vdéos-reviews.

 

Merci de respecter notre Charte.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Allez, j'avais abandonné la section animes, parce que ben y a plus grand monde, mais l'épisode d'aujourd'hui était tellement ouf, ça m'a donné envie de passer mettre un petit commentaire.

 

Je fais partie de ceux qui ont clairement pas la partie 5 comme favorites, voire, dans mon cas, était restée longtemps bien dernière. Ca ne veut pas dire grand chose en tant que tel : je la mettrais dernière de mon classement Jojo, mais ça reste Jojo, et donc à l'échelle du reste du monde du manga, ça demeure toujours un bon moment.

 

Mais il faut quand même souligner à quel point ce que David Pro nous offre, aujourd'hui, est spectaculaire. Sept épisodes et la qualité est toujours au top. Mieux, on a toujours droit à une vraie adaptation, et pas juste un plan pour plan en couleur. David Pro s'amuse avec cet anime, ils expérimentent, notamment avec l'utilisation de la 3D pour certains Stands qui rend extrêmement bien (Sex Pistols était génial, dans cet épisode), ou juste pour des plans où on a l'impression qu'une caméra tourne autour des personnages et qui donne vraiment une impression de relief, et un dynamisme aux scènes.

 

Et puis il y a cette scène de la danse, bon dieu. Je crois que, avec Abbacchio qui pisse dans la théière, c'était LE moment le plus attendu, et c'est fou ce qu'ils nous ont servi. Cette scène de torture psychédélique est tellement fun, que ce soit avec l'animation au point, la musique mortelle, et surtout les effets de stylisation, sur l'effet loupe sur l'oeil, l'arc en ciel de la lumière, les zooms, et enfin ces plans animés comme avec de la peinture sur verre (que Mob Psycho utilise dans son ending, pour ceux qui ne voient pas à quoi ça ressemble; et c'en est pas dans Jojo je précise, mais la technique est imitée)... ouf, vraiment, c'était ouf. Et encore une fois, j'en reviens pas du pied que cette série me fait prendre, grâce à une adaptation dantesque, alors qu'à la base ben j'en suis pas si fan.

 

Les personnages sont aussi bien mieux abordés, je trouve. Déjà, ils ont avancé le flashback d'Abbacchio, et ça me fait immédiatement l'apprécier beaucoup plus. On comprend tout de suite d'où sort son antagonisme parfois relou pour Giorno, et ça donne de la substance, une aura au personnage. Il est pas là pour faire figure de relou de service : il a un passif, un lien particulier à Buccellatti, un lien particulier avec la notion de Justice, et ça m'a vraiment fait redécouvrir le perso. Et puis Suwabe Junichi au doublage ça fonctionne chez moi, immédiatement. J'ai hâte de voir ce qu'il en sera avec les autres membres de Passione, même si j'adore déjà Mista et Narancia.

 

Enfin, très important : les combats de Stand sont vraiment très très bien rythmés. On est bien loin de Stardust Crusaders où ils étaient tous trop lents, ou DiU où ils souffraient de la mauvaise animation. Là, tout est tellement beau, c'est un régal, et la tension et le rythme font que les épisodes défilent bien bien trop vite (sauf peut-être Giorno vs Bruno, mais ça restait très fun à voir). Black Sabbath et son atmosphère étaient dantesques, celui qui vient de finir contre Zucchero était plein de tension, et le sound-design pour faire vivre Moody Blues était vraiment génial, et là j'ai vraiment hâte de voir la suite du combat de Sex Pistols. Surtout que, grâce au fait que je ne portais pas la partie dans mon coeur, j'ai totalement oublié ce que sont les Stands des antagonistes, et ça me refait tomber dans une vraie tension, où je m'attends à tout.

 

Bref, en un mot : joussif, cet anime est jouissif. Beau, inventif, extrêmement bien rythmé, drôle, et on sent l'amour pour la série à chaque épisode, et ça c'est hyper agréable. Quand je vois dans la même saison un anime comme Golden Wind, à côté d'une autre adaptation d'un excellent manga comme TG:re, qui au contraire semble subir le désintérêt de ses créateurs; ça fait du bien de se dire qu'il y a encore des gens passionnés et surtout des gens prêts à payer ces personnes pour qu'elles s'éclatent, et nous offrent un tel bonheur hebdomadaire.

Et surtout ça ne me fait qu'attendre avec plus d'impatience le jour béni où David Pro s'attaquera à ma partie préférée, à Steel Ball Run, et bien que les chevaux en 3D continuent de me faire un peu peur, je me dis que si y a autant d'amour que ce que l'on voit maintenant dans GW, voire s'ils continuent autant de s'améliorer à chaque saison; ce sera un pur chef d'oeuvre. Le futur s'annonce beau, c'est assez rare, et ça fait plaisir de pouvoir le souligner!

  • Like 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Papy a dit :

Allez, j'avais abandonné la section animes, parce que ben y a plus grand monde, mais l'épisode d'aujourd'hui était tellement ouf, ça m'a donné envie de passer mettre un petit commentaire.

 

Je fais partie de ceux qui ont clairement pas la partie 5 comme favorites, voire, dans mon cas, était restée longtemps bien dernière. Ca ne veut pas dire grand chose en tant que tel : je la mettrais dernière de mon classement Jojo, mais ça reste Jojo, et donc à l'échelle du reste du monde du manga, ça demeure toujours un bon moment.

 

Mais il faut quand même souligner à quel point ce que David Pro nous offre, aujourd'hui, est spectaculaire. Sept épisodes et la qualité est toujours au top. Mieux, on a toujours droit à une vraie adaptation, et pas juste un plan pour plan en couleur. David Pro s'amuse avec cet anime, ils expérimentent, notamment avec l'utilisation de la 3D pour certains Stands qui rend extrêmement bien (Sex Pistols était génial, dans cet épisode), ou juste pour des plans où on a l'impression qu'une caméra tourne autour des personnages et qui donne vraiment une impression de relief, et un dynamisme aux scènes.

 

Et puis il y a cette scène de la danse, bon dieu. Je crois que, avec Abbacchio qui pisse dans la théière, c'était LE moment le plus attendu, et c'est fou ce qu'ils nous ont servi. Cette scène de torture psychédélique est tellement fun, que ce soit avec l'animation au point, la musique mortelle, et surtout les effets de stylisation, sur l'effet loupe sur l'oeil, l'arc en ciel de la lumière, les zooms, et enfin ces plans animés comme avec de la peinture sur verre (que Mob Psycho utilise dans son ending, pour ceux qui ne voient pas à quoi ça ressemble; et c'en est pas dans Jojo je précise, mais la technique est imitée)... ouf, vraiment, c'était ouf. Et encore une fois, j'en reviens pas du pied que cette série me fait prendre, grâce à une adaptation dantesque, alors qu'à la base ben j'en suis pas si fan.

 

Les personnages sont aussi bien mieux abordés, je trouve. Déjà, ils ont avancé le flashback d'Abbacchio, et ça me fait immédiatement l'apprécier beaucoup plus. On comprend tout de suite d'où sort son antagonisme parfois relou pour Giorno, et ça donne de la substance, une aura au personnage. Il est pas là pour faire figure de relou de service : il a un passif, un lien particulier à Buccellatti, un lien particulier avec la notion de Justice, et ça m'a vraiment fait redécouvrir le perso. Et puis Suwabe Junichi au doublage ça fonctionne chez moi, immédiatement. J'ai hâte de voir ce qu'il en sera avec les autres membres de Passione, même si j'adore déjà Mista et Narancia.

 

Enfin, très important : les combats de Stand sont vraiment très très bien rythmés. On est bien loin de Stardust Crusaders où ils étaient tous trop lents, ou DiU où ils souffraient de la mauvaise animation. Là, tout est tellement beau, c'est un régal, et la tension et le rythme font que les épisodes défilent bien bien trop vite (sauf peut-être Giorno vs Bruno, mais ça restait très fun à voir). Black Sabbath et son atmosphère étaient dantesques, celui qui vient de finir contre Zucchero était plein de tension, et le sound-design pour faire vivre Moody Blues était vraiment génial, et là j'ai vraiment hâte de voir la suite du combat de Sex Pistols. Surtout que, grâce au fait que je ne portais pas la partie dans mon coeur, j'ai totalement oublié ce que sont les Stands des antagonistes, et ça me refait tomber dans une vraie tension, où je m'attends à tout.

 

Bref, en un mot : joussif, cet anime est jouissif. Beau, inventif, extrêmement bien rythmé, drôle, et on sent l'amour pour la série à chaque épisode, et ça c'est hyper agréable. Quand je vois dans la même saison un anime comme Golden Wind, à côté d'une autre adaptation d'un excellent manga comme TG:re, qui au contraire semble subir le désintérêt de ses créateurs; ça fait du bien de se dire qu'il y a encore des gens passionnés et surtout des gens prêts à payer ces personnes pour qu'elles s'éclatent, et nous offrent un tel bonheur hebdomadaire.

Et surtout ça ne me fait qu'attendre avec plus d'impatience le jour béni où David Pro s'attaquera à ma partie préférée, à Steel Ball Run, et bien que les chevaux en 3D continuent de me faire un peu peur, je me dis que si y a autant d'amour que ce que l'on voit maintenant dans GW, voire s'ils continuent autant de s'améliorer à chaque saison; ce sera un pur chef d'oeuvre. Le futur s'annonce beau, c'est assez rare, et ça fait plaisir de pouvoir le souligner!

C'est le genre d'adaptation où l'équipe de réalisation se lâche au grand complet sans trahir l'oeuvre, et réussit même à changer le style graphique pour chaque nouvelle saison. Même l'animation de l'opening est excellente. Par contre je trouve l'animation de l'ending peut-être trop simple après celui de DU.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, bon … Il faut tout de même qu'on parle de cette adaptation : excellente, jubilatoire.

 

Golden Wind n'est pas ma partie préférée; Giorno est l'un des Jojo que j'apprécie le moins par-contre Bruno 😎, l'un des meilleurs "second" (mais loin derrière Gyorno mais l'ensemble de la partie 7, je la classe bien plus loin en terme de Jojo). Bref… Je n'étais pas aussi hypé que la partie 4 où j'attendais Kira et j'ai relu la partie 5 permettant de me rafraichir des événements… Et que cette adaptation réussit, voir rajoute au support d'origine en créant et en fondant l'unité de l'œuvre car bien que je suis un admirateur de Jojo, il faut reconnaitre que c'est une série qui se "pense" en court terme. Ici, comme dans la partie 4, on esquisse déjà les protagonistes: dans la saison 4, à la fin du premier épisode, on avait la silhouette de nombreux protagonistes, et la menace Kira était introduite dès la première scène, en plus de le faire apparaître dans Morioh ( ce qui paraissait comme un easter-egg pour ceux qui avaient déjà lu et bon dieu que c'était génial de le voir en arrière fond). 

 

Pour cette saison 5, le groupe des antagonistes apparaît assez rapidement et on a même droit à une scène inédite assez trash (le coup de la voiture est violent) et développe les adversaires et ça me rend d'autant plus curieux de savoir si on aura d'autres petits "rajouts". 

 

Révélation

La cohérence est d'autant plus palpable qu'on reconnait pour ceux qui ont lu le manga les silhouettes des deux seconds du Boss comme assassins de leurs chefs; ce qui complète l'unité et le cercle. 

 

En plus de ces fillers forts appréciables, David Production améliore, ose jouer inventer comme lors de l'affrontement avec, le coup du point de vue de la mouche, ou la scène de la torture danse avec un visuel épileptique 😀 au possible rendant cette scène encore plus culte que le support d'origine: l'affrontement sur le bateau est assez anecdotique rétrospectivement est voilà qu'ils l'ont rendu captivant...

On voit aussi que des détails sont avancés dont le flashback d'Abbacio permettant de mieux nous le faire comprendre et d'éviter qu'on ait deux flashbacks, dans l'arc du miroir avec celui de Fugo: choix judicieux. Ce n'est pas nouveau de leur part: dans la partie 3, ils avaient changé le final de Kakoyin et retarder le mystère du pouvoir de Dio ( contribuant au choc de sa mort).

 

En parlant de la partie 3, la partie 5 est très souvent comparé au 3 et si l'adaptation de Stardust Crusader souffrait d'un problème de rythme avec des rallonges parfois très superficielles et qui ont rendu la première partie moins digeste, la saison 5 n'en souffre nullement, bénéficiant d'un rythme assez rapide alors que dans le manga, les combats s'allongent ( on passe de 5-6 chapitres, à plus 8 chapitres pour un combat en moyenne) mais j'ai l'impression que cela les pousse à accélérer les choses; ce qui passe d'autant mieux. Certains affrontements  gagnent en intensité.  Avec ce format de 39 épisodes, il va y avoir des choses accélérés mais je n'espère pas que l'on tombe dans le "rush" comme dans la partie 4 où deux trois scènes avaient été abrégés.

 

Visuellement, le studio se permet d'exploiter la 3D pour Aeromisth et Sex Pistol en jouant sur des effets de ralenti ce qui passe extrêmement bien. Tout en gardant, toujours l'idée des changements perpétuels de couleurs rendant hommage aux différentes couvertures ( ces couleurs pour Black Sabbath) ou ce trip hallucinogène lors de la danse. Bon, il faut toutefois reconnaître qu'à certains moments, l'animation n'est pas au top (épisode 13) mais ce n'est guère grave… Bon par contre, je reconnais que la scène de la "léchouille" dans l'épisode 1 n'est pas bénéficiée de plus d'effet mais bon là je chipote 😄

 

Bon, je m'étale mais il serait injuste de ne pas mentionner les trouvailles musicales: l'opening, un des meilleurs avec des visuels sublimes. Les trouvailles sonores sont vraiment excellent: tous les bruitages autour du stand d'Abbaccio avec son thème qui est un remix du thème de Giorno 😎 si c'est pas mignon? Ou le thème de Fugo angoissant au possible digne d'un film d'horreur, les thèmes électro de Mista ou de Narrancia, le thème de Bruno et sa guitare héroïque et les zips pour accompagner… La musique de la torture dance… 

 

Révélation

Je me demande quelle trouvaille, ils vont dénicher avec Diavolo et son pouvoir… 

 

Pour le moment, une réussite avec des affrontements quasi-excellents: Bruno vs Giorno, Black Sabbath, l'affrontement de Mista, a man in the mirror… et là on arrive à probablement l'un des meilleurs affrontements : celui du train ( probablement dans mon top 3 des combats de l'arc). 

 

 

Episode 14 vu :

 

Introduction de l'affrontement, on nous explique les règles de l'affrontement pour lutter contre The Grateful Dead, un stand au pouvoir assez abominable et au design atypique et monstrueux. On distingue la dynamique du duo d'ennemis et on identifie la détresse de nos protagonistes: le passage avec Narancia est toujours aussi repoussant. On n'entre pas direct dans l'affrontement mais on installe la situation et j'ai très hâte de l'épisode 15 qui s'annonce grandiose. 😎

 

PS: On se rapproche de Steel Ball Run… et ça aussi ça fait plaisir (bien que je mise sur un 2023 avant qu'on en voit le museau). 

PS2: Jojo est toujours aussi grand.

 

Modifié par Cabotin
faute d'orthographe
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

SBR plus 2024 ou 2025 je pense vu qu'on doit taper Stone Ocean avant.

 

Perso c'est le contraire sinon, je trouve ça ultra-chiant actuellement.

J'en avais parlé avec Papy après. Mais le fait qu'on ait quasiment aucune histoire juste une trame de fond (qui ma foi paraît bien inutile) ça me laisse sur ma faim. Ou plutôt ça m'ennui considérablement. Au final y'a que du combat et j'avoue que je m'attendais pas à ça dans ce que j'avais déjà vu de jojo' ça se passait pas vraiment comme ça à part à la limite part 3 que j'avais drop justement.

Et le pire c'est que les combats suivent toujours le même schéma avec méfiance + découverte d'une parti du pouvoir de l'autre, l'ennemi qui prend l'avantage, le protagoniste qui reprend l'avantage, l'ennemi qui dévoile son joker, son pouvoir en plus et qui remet les protagonistes dans l'embarras et enfin ils s'en sortent sur un coup, généralement compréhension du pouvoir adverse avec une bonne idée pour le stopper.

Si y'avait pas autant de combat ça irait mais j'ai l'impression de voir toujours la même chose.

 

Je finirai la saison pour la culture, mais si c'était un anime no name avec exactement le même contenu j'aurais déjà drop par manque d'intérêt. 

Par contre j'avoue que la DA est superbe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Haar a dit :

SBR plus 2024 ou 2025 je pense vu qu'on doit taper Stone Ocean avant.

 

Perso c'est le contraire sinon, je trouve ça ultra-chiant actuellement.

J'en avais parlé avec Papy après. Mais le fait qu'on ait quasiment aucune histoire juste une trame de fond (qui ma foi paraît bien inutile) ça me laisse sur ma faim. Ou plutôt ça m'ennui considérablement. Au final y'a que du combat et j'avoue que je m'attendais pas à ça dans ce que j'avais déjà vu de jojo' ça se passait pas vraiment comme ça à part à la limite part 3 que j'avais drop justement.

Et le pire c'est que les combats suivent toujours le même schéma avec méfiance + découverte d'une parti du pouvoir de l'autre, l'ennemi qui prend l'avantage, le protagoniste qui reprend l'avantage, l'ennemi qui dévoile son joker, son pouvoir en plus et qui remet les protagonistes dans l'embarras et enfin ils s'en sortent sur un coup, généralement compréhension du pouvoir adverse avec une bonne idée pour le stopper.

Si y'avait pas autant de combat ça irait mais j'ai l'impression de voir toujours la même chose.

 

Je finirai la saison pour la culture, mais si c'était un anime no name avec exactement le même contenu j'aurais déjà drop par manque d'intérêt. 

Par contre j'avoue que la DA est superbe.

Je te rejoins sur le point que cette partie est similaire à la partie 3 où il y a que quasiment que des combats de stand. La partie 3 est appréciée de la plupart or je pense que si je devais classer mes parties de Jojo; elle serait avant-dernière. La partie 5 se placerait juste après. Ce ne sont pas les meilleures parties de Jojo surtout vu l'évolution et le nouveau cycle d'Araki à partir de Steel Ball Run et avec Jojolion actuellement. 

 

Mais Jojo repose principalement sur son déroulé, ses affrontements et si j'avais trouvé la partie 3 très superficielle dans le développement de ses personnages et dans ses rebondissements bien qu'il y ait certains combats qui restent marquants ( Vanilla Ice et Dio surtout) ; la partie 5 corrige et donne au moins un sentiment d'unité et raconte plus de chose sur ses personnages. Jojo c'est la folie des combats, de ses déroulés et certains affrontements restent très fades ou peu intéressant dans cette partie.

 

Révélation

Les affrontements de Narrancia, l'arc du stand "bébé" et  son affrontement final avec Diavolo: c'est rare que les derniers segments soient si peu intéressants, faute à la forme "requiem" de Silver Chariot qui change radicalement les règles et que le pouvoir de Diavolo ne soit contré que par l'utilisation de la flèche et non par l'intelligence des personnages… Ce qui ruine totalement la tension.

 

Je me demande aussi si le stand Rolling Stones sera placé comme dernier épisode où ils vont placer cette affrontement avant… Vu que David Production peut parfaitement changer l'ordre. 

 

Après comparé à la partie 4, où il y a cet aspect slice of life/ épisodique de la ville de Morioh, l'histoire de GW fonctionne autour de la fille du Boss : Trisha qui est loin d'être le personnage le plus marquant.  Entre les partie 3 et 6 , ce sont les affrontements qui font la magie et le charme ; c'est l'inventivité d'Araki de renouveler ses scènes, sa mise en scène avec un scénario plus en retrait ; bien qu'il offre des développements intrigants comme Kira ou Rohan dans la partie 4 ou que la partie 6 suit un véritable scénario qui rend chaque affrontement nécessaire à la trame principale. La partie 5 manque de grosses figures :

 

Révélation

Excepté Bruno dont j'admire sa tenacité  ou Diavolo dont j'aime son concept et son délire : sa paranoïa d'être découvert créant une schizophrénie mais il fait un peu "redite" de Kira qui cache son identité. Les deux personnages partagent une phobie similaire. 

Giorno n'aidant pas forcément…

Jojo cela reste du nekketsu, l'un des piliers et par rapport à d'autres mangas où les chorégraphies deviennent redondantes, basées sur des échelles de puissance sans réelle stratégie, Araki innove constamment en inventant, en donnant un ton particulier (souvent dans l'horreur). 

C'est probablement pour cette raison que je préfère les parties 7 et 8 où on dispose d'une véritable intrigue qui évolue et dont les combats participent à un développement et où même les pouvoirs sont "faibles" en moyenne des autres parties. 

 

Je dérive un petit peu mais c'est comme cela que la partie 5 est constituée 😏: cela reste du Jojo tout de même beaucoup plus original dans la sphère shonesque.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Episode 15-16 vus :

 

Je t'aime David Production😎❤️. C'est dit. 

Le passage du train était excellent en papier en terme d'idée, d'ingéniosité et David Production a rendu justice comme il fallait.  Bon déjà en introduisant les antagonistes plus, leur donnant ainsi plus impact quand ils apparaissent. 

 

Il faut saluer surtout le travail des sounds designs qui participent entre la tête de Pesci qui fait des bruits de ballon quand son frère le frappe, les bruits du Stand de Bruno, la panique du verre de glace brisée, le bruit marin de cette canne pâche, les battements du coeur de Bruno, l'enchainement du thème de Mista et d'attaque, Grateful Death et ses grognements monstrueux....

 

La dangerosité de ce stand n'empêche: tu ne peux pas l'attaquer sinon ton organisme se réchauffe et donc tu décrépis encore plus vite… Et c'est là que Bruno est fort: il transpire le charisme dans ce double épisode à se sacrifier autant pour son équipe à se zipper lui-même pour esquiver même à se disloquer même son cœur. L'épisode 16 était d'une tension…. Jouissive. Sa victoire ne tenait pas à grand-chose. Bruno va même jusqu'à rendre hommage à la ténacité de ses adversaires avant de lui-même lui rappeler à quel point il s'est abaissé par son ultime tentative; ce qui renvoie à son premier combat avec Giorno où il avait été distrait par le gamin drogué soulignant son côté noble. Le duo d'antagoniste était lui bien que violent, avait une dynamique à s'encourager mutuellement et à tenir pour l'autre; les éloignant un peu du modèle de "méchant pour méchant" … Ce sont des mafieux aussi comme le groupe de Bruno.

 

Toujours ces petits changements de couleurs, l'effet du gaz, le vieillissement des corps, l'effet de la canne sur la surface… Animation au rendez-vous: seul défaut que j'ai remarqué et un mauvais raccord sur le ciel au début où tu passes d'une fin d'après midi à celle du matin avant de repasser définitivement aux couleurs crépusculaires… 

 

Bref excellent épisode 😎

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De même que Cabotin, toujours aussi emballée par cette part 5 en anime. Et pourtant, je me répète, mais dieu sait à quel point j'ai eu du mal avec le manga.

Cette partie dans le train était absolument géniale, vraiment, l'intensité que ce soit au début avec Mista qui cherche le manieur de Stand et se fait trouer le crâne, puis tout le reste avec Buccellati (❤️) qui affronte d'abord Prosciutto puis Pesci, c'était fantastique. J'adore Sticky Fingers, son pouvoir permet des choses ultra folles, et voir Bruno en action était génial. J'étais en transe pendant tout le passage où il est en morceaux, et découpe son coeur en 2.

 

Et mon VDD a bien raison de souligner la qualité du sound-design : je suis tellement fan des effets sonores des Stands, The World avait fait rigoler avec son côté "prout", mais est bien resté dans les mémoires, et je dois dire que le clic de Killer Queen me met toujours en joie; mais sur cette partie les sons plus spécifiques pour plein de Stands différents ressortent et rendent le tout encore plus fun.

 

Enfin, cette scène finale avec Trish, owi ❤️ Puis l'apparition de Melone, le combat contre lui est l'un des rares dont je me souviens un peu, même si j'ai oublié la manière dont il termine, j'ai donc hyper hâte d'être vendredi prochain (surtout qu'en plus ça devrait être pour cet épisode qu'on a le nouvel opening qui a été annoncé, le fameux "Requiem du traître" 👀)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Episode 17-18 

 

Di Molto 😏

Araki qui te sort le stand le plus bizarre et le plus crispant… Baby Face. C'est vraiment un stand dont j'aime la présentation avec son manieur tordu au possible mais dont je ne retiens pas vraiment le combat: cette sorte de lien paternel malsaine où il lui apprend les mots 🤣???. On a droit à des chibis des héros sur l'ordinateur et les bruits d'ordi participent à la particularité du stand. Je me répète mais le sound design est de qualité, de trouver le bruit spécifique à associer au personnage (entre les clicks de Killer Queen identifiables entre mille et le Za Waruado sans oublier les ORA ORA ORA et les MUDA MUDA MUDA) : ça participe à l'identification du personnage. 

Je vais revenir sur le viol montré car il est un contre-exemple de ce que je reproche à des mangas qui se veulent choquant mais échouent comme Goblin Slayer ou Zetman: ici, on te montre que le viol est horrible et il n'est en aucun cas sensualisé, contrairement à Goblin Slayer où on a des scènes dignes d'hentaï. 😔 Ici, on comprend le déroulement tout en ayant ce ton pertubant sans que cela tombe dans le scabreux et la surenchère sensuelle… 

 

J'avais du mal à comprendre la particularité du stand à savoir rendre objet tout être vivant: ce qui est le contraire de Gold Experience. Le combat n'est pas le plus passionnant et je pense que c'était plus une méthode pour Araki de donner le statut de "healer" au groupe vu que Giorno peut reconstituer des membres dont les siens ( et sur ce point, il surpasse Crazy Diamond de Josuke). 😎 Le pouvoir de donner la vie est vraiment abusé quand on y pense.

 

J'ai été étonné d'ailleurs de la vitesse de l'affrontement lors de cet affrontement qui finit dès les premières minutes de l'épisode 18. 

Bref pas mon arc préféré mais toujours plaisant. 

 


White Album 😎

 

L'épisode 18 nous gâte en rajoutant des scènes avec les premiers indices de Metallica et si dans le manga, il n'apparaissait que durant son arc, je dois dire que ses multiples apparitions lui donnent une aura assez menaçante en plus de compléter comment son équipe arrive à les poursuivre: ce ne sont que des petits rajouts mais qui contribuent à cette cohérence globale. Tout de même, on doit avoir un peu plus de 3 chapitres adaptés et ils trouvent le moyen de rajouter des scènes… Le rythme est fou et dense :o 

 

Première apparition du Boss dont son apparence reste inconnu encore. 

 

Je crois qu'on a trouvé un concurrent à Bakugou en terme de personnage hystérique et colérique 🤣 : il pète un câble pour rien et sur la prononciation… Un génie.

Un affrontement avec lequel je prends mon pied et qui commence déjà par un doigt en moins.( Cette petite touche glauque toujours présente). 

Ici, Araki innove encore le concept de stand et on a le premier stand costume avec un pouvoir assez puissant tout de même. Mister Freeze des Indestructible peut aller se rhabiller🤐

Très hâte de l'épisode 19, vu que je me remémore encore de ce combat 😊 (probablement mon 4ème préféré).

Pas de nouveau générique 😥

 

Par contre : spoil sur la suite :

 

Révélation

Et après l'affrontement Bruno contre le Boss : les épisodes 20-21 vont certainement faire parti des meilleurs épisodes. 

Bon c'est mon arc préféré et je pense que cet arc a marqué beaucoup de monde par le pouvoir du Boss. Je me demande si même le nouveau générique ne sera pas utilisé qu'uniquement la semaine prochaine avant de nous montrer la version altérée par King Crimsom😎. Il serait criminel que David Production n'exploite pas l'idée. 

 

Bref, Jojo le vendredi est un régal ❤️ 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon dieu Baby Face 🙈 Ce Stand est affreusement creepy, Melone aussi. Au final, le combat aura pas été passionnant (en même temps on voit bien, maintenant, à quel point Giorno a un Stand OP, c'est pas aussi fun que pour les autres membres du gang), mais l'ambiance creepy depuis le train et l'ordinateur on rendu ça divertissant.

 

Mais clairement, rahh, Ghiacco, ce putain de malade, et ce Stand ❤️ @Cabotin mentionne le fait qu'il hurle autant que Bakugo, eh bah c'est une bonne comparaison vu qu'il s'agit du même doubleur 😅 Il est parfait dans le rôle en tout cas, ses pétages de plombs, par rapport à la prononciation de Venise (pardon, Venezia), ou juste l'histoire de "remuer ciel et terre", ça m'a tuée. Un vrai taré, avec en plus de cela un Stand hyper cool, surtout dans sa seconde forme (les petites oreilles de chat ça fait tout); et un début hyper intense. Hâte de voir tout cela se conclure (et surtout je me rappelle de la scène finale et je ricane d'avance).

La mini apparition du Boss est impeccable, il est bien menaçant, et puis Katsuyuki Konishi au doublage, je dis OUI!! Ce sera jamais aussi beau que Toshiyuki Morikawa en Kira (qui était, vraiment, l'un des meilleurs choix de casting dans Jojo, avec Daisuke Ono en Jotaro, imo); mais y a de quoi faire un truc très classe.

Niveau réa, on sent une petite baisse de qualité, mais franchement, je pense que ce niveau (parce que c'est clairement toujours maîtrisé, juste un peu moins joli sur certains dessins) à l'épisode 19, on va pas se plaindre.

Idem, hâte de voir le nouvel opening, et surtout les arcs qui arrivent, ça va être excellent ✌️

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Papy???% a dit :

 @Cabotin mentionne le fait qu'il hurle autant que Bakugo, eh bah c'est une bonne comparaison vu qu'il s'agit du même doubleur 😅 

Un très bon choix de casting xD 

J'avais oublié la fameuse scène 😎 où Araki fait plaisir aux fangirls.

 

Je n'ai pas l'oreille si fine que toi @Papy???%. Mais la prestation de Kira était glaçante et impeccable. Dio aussi et dire qu'on n'entendra plus son doubleur… 

En vrai, je me demande comment ils vont jouer avec le Boss: 

Révélation

Vont-ils lui donner deux doubleurs ? Pour ses deux personnalités xD ou il va devoir moduler sa voix entre calme/niais et les explosions de rage… J'opterai pour le second choix et j'ai hâte des dialogues à la Gollum.

 


il y a 20 minutes, Papy???% a dit :

Niveau réa, on sent une petite baisse de qualité, mais franchement, je pense que ce niveau (parce que c'est clairement toujours maîtrisé, juste un peu moins joli sur certains dessins) à l'épisode 19, on va pas se plaindre.

+1 


il y a 22 minutes, Papy???% a dit :

en même temps on voit bien, maintenant, à quel point Giorno a un Stand OP, c'est pas aussi fun que pour les autres membres du gang

Alors c'est un petit défaut de Giorno par rapport aux autres mais son pouvoir a trop de faculté: ce que je veux dire qu'Araki lui a donné trop de potentiel: donner la vie, soigner, rendre surhomme et renvoyer les dégâts si attaque contre une créature… Ca fait beaucoup et bien que j'ai aimé ses premiers affrontements comme Black Sabbath ou contre Bruno, le reste de ses affrontements ne m'ont pas tant marqué:

Révélation

Surtout contre le boss ou on lui octroie encore un pouvoir pété. Finalement, les pouvoirs de surhomme et de contre attaque sont trop peu exploités, je trouve.

A contrario, des personnages comme Bruno ou Mista qui ont des pouvoirs très simples offrent les meilleurs combats car leurs pouvoirs s'adaptent surtout Bruno qui joue sur les surfaces, esquive, coupe ses adversaires. Ou comme autre Jojo, on a Josuke qui a le pouvoir de "réparer" assez pété aussi mais qui offrait une multitude de scène ou encore le pouvoir très simple de Jolyne qui se décline. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×