Jump to content


Sign in to follow this  
Jorah Mormont

[Fairy Tail]: Galaxy Phoenix.

Recommended Posts

Ok, je vois il faudra pas les oublier si c'est dans 1 an ou plus que tu comptes y revenir.

 

Sinon bon chapitre.

 

Rhae se retrouve à devoir affronter un environnement aquatique et il doit réussir à maitriser l'eau. J'ai pas compris pourquoi il s'est mit à donner les détails de l'eau, il utilise la magie donc la science est un peu useless ;D. Après quelques efforts il finit par maitriser l'eau, je trouve quand même que ça va un peu vite et qu'à force Rhae sera celui qui aura le plus de pouvoirs différents avec l'eau, le vent, la glace, la foudre il sera trop puissant avant la fin de l'histoire :P.

 

Le prochain chapitre concernera Ka, j'attends la suite pour voir ce qu'il gagnera !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapitres tranquilles ces temps-ci, avec chacun des personnages qui s'entraînent à tour de rôle avec Jayden ou Welgo.

 

J'ai un peu la même impression que Kyojin972 concernant Rhae. Son pouvoir est un peu trop polyvalent avec la maîtrise de tous ces éléments. En gros, il a les pouvoirs de Juvia (eau, désormais), Wendy (vent), Luxus (foudre) et Jura (terre ; séismes) combinés. Avec tout ça il n'y a presque rien qu'il ne puisse pas faire. Certes, comme on l'a vu précédemment il n'est pas aussi puissant que Luxus et Jura dans la maîtrise de leurs éléments respectifs, mais ça fait beaucoup quand même. Mais bon, s'il se retrouve face à des monstres comme il doit y en avoir dans le Protectorat, toute cette polyvalence dans la magie ne sera sans doute pas de trop.

Par contre, j'ai trouvé étrange la mise en scène de son apprentissage de la maîtrise de l'eau dans ce chapitre. Il pouvait déjà faire apparaître des nuages, qui sont des masses constituées de gouttelettes d'eau si mes connaissances ne sont pas déficientes, alors selon toute logique il maîtrisait déjà cet élément.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous inquiétez pas, Rhae ne sera pas "abusé", j'essaye de le rendre normal pour qu'il ai ses propres limites :-).

 

Sinon, nouveau chapitre, bonne lecture :-) :

 


 

#47 : Zapo Style !

 

 

Peu à peu, l’aube rayonnante pointait déjà le bout de son nez en chassant de sa luminosité l’astre de la nuit. Alors que quelques oiseaux gazouillaient joyeusement en virevoltant dans les airs, toute la ville était encore endormie, à l’exception d’un seul et unique bâtiment, duquel pourtant aucun bruit ne s’échappait. A l’intérieur, trois des cinq mages avaient déjà subits leur entraînements, prêts à en découdre pour récupérer leur amie, toujours prisonnière de la puissante et introuvable guilde noire. Pendant que les Digital Lynx tentaient de trianguler la position du QG ennemi en captant les flux magiques des montagnes, Ka, au sous-sol, faisait face à Jayden, bien exténué de sa nuit blanche, même s’il faisait tout pour que cela ne se voit pas. Ce-dernier avait cette fois-ci choisit de créer d’innombrables bâtiments et buildings pour parfaire l’entraînement de son camarade. Ivre de pouvoir, Ka tenta tout d’abord de vaincre la nouvelle recrue à l’aide de ses techniques de jeu de jambes au corps à corps, mais sans succès, puisque le blondinet contrait chacune de ses attaques avec des coups proches du Close Combat. Conscient que ses approches ne fonctionnaient pas, le magicien botté décida cette fois-ci d’avoir recourt à sa magie, et donna naissance à deux passerelles qui foncèrent en flèche sur Jayden, qui alla se cacher dans un bâtiment en claquant la porte derrière lui.

 

-« Bah alors ?! Tu fuis maintenant ?

-Et toi tu restes planté au milieu du terrain ? Quelle bêtise …

-Quoi ? Comment ç … Wah ! Fit-il en esquivant de justesse quelques balles qui allèrent légèrement s’incruster dans le sol.

-Tu pensais que tu allais être à l’abri ici ?

-Merde … T’es sérieux la boucle d’or ?! Tu crois que tu vas m’avoir avec tes petites baballes ?! C’est mal connaître Monseigneur Ka Zapo ! *Clay Spears* ! Hurla le chauve en envoyant des épieux argileux sur plusieurs bâtiments.

-Pas mal … Voyons si tu vas toujours tenir sur un sol un peu plus « fragile » je dirais !

-Quoi ?!

-*Mattress* ! »

 

Le sol transformé en une sorte d’énorme matelas molletonneux et rebondissant, Ka n’arriva pas à se tenir debout, ou même à se relever de sa petite chute. Hilare, son « mentor » d’un entraînement le regardait échouer tout en s’esclaffant, tant le ridicule du mage était hilarant. Enervé de ses rires, Ka s’accrocha au sol et se mit à ramper comme un asticot vers un building, sous le regard toujours autant moqueur de Jayden. Une fois sa tâche accomplie, le jeune Zapo resserra son bandeau autour de sa tête, puis mit un pied contre la construction, prêt à envoyer une salve d’attaque à son ennemi. Cependant, à son grand étonnement, rien ne fut créé, mis à part deux petites fléchettes de la taille d’une guêpe. A présent en colère, Ka tenta et retenta son action, mais en vain, puisqu’il comprit enfin que le problème ne venait pas de lui, mais plutôt des bâtiments, complètements vides, d’où le fait qu’il ne pouvait matérialiser ses créations qu’avec les façades des buildings. Le sol étant trop mou pour y faire quoi que ce soit, Ka devait se contenter des bâtiments présents, même si la tâche ne s’annonçait pas facile, pour ne pas dire quasi-impossible.

 

-« Alors c’est ça ton entraînement hein, sale petit naze !

-Exactement ! Tu seras sans doute amener un jour ou l’autre à te battre avec peu de chose autour de toi ! Essaye donc de créer avec ce que tu as autour de toi dans l’immédiat !

-Merde … Et comment je suis censé faire ça moi ?!

-Ça, c’est à toi de le découvrir !

-Mmhhh … J’en sais rien moi ! »

 

A peine eut-il finie sa phrase qu’il commença sans perdre de seconde à créer toute sorte de projectiles, même s’ils étaient tous bien trop petits et inutiles contenu de la taille de l’adversaire. Conscient que ce n’était pas la bonne solution, Ka décida de combattre d’une façon différente, tout en étant frappé par les puissantes balles qui continuaient d’arriver et de sortir du canon que Jayden tenait à bout de bras. Plein de colère, Ka décida de tenter le tout pour le tout, et d’un pied, il « enroula » littéralement le bâtiment autour de lui, en le faisant tournoyer autour de son corps, et de l’autre jambe, il en fit sortirent des dizaines et des dizaines de projectiles en tout genre comme des flèches, des balles, ou encore de petites pointes aiguisées. Cependant, son adversaire n’eut pas le temps de souffler : à peine son attaque achevé, qu’il se précipita sur un second building en répétant la même action, laissant son ennemi acculé par plus d’une centaine d’objets dangereux. A terre, ce-dernier reconnut qu’il avait brillamment passé l’entraînement, et d’un claquement de doigts, il fit disparaître tout le terrain. Ka aida alors le jeune homme à se relever, et ils remontèrent à l’étage, où les Digital Lynx avaient presque finie de quadriller la position des ennemis. Pendant que Tina utilisait sa magie Archives pour updater les données, un violent coup de pied ouvrit brusquement la porte d’entrée, et l’on put voir Silnoah, couverte de blessures, ainsi que Welgo, derrière elle, arborant un sourire satisfait, mais aussi très sérieux.

 

-« Silnoah ! Qu’est-ce qui s’est passé ?! Demanda Panther, inquiet de l’état de la jeune femme.

-Elle a passé et réussie son entraînement, souffla Welgo qui répondit à sa place. Maintenant, vous êtes tous les cinq prêts. Merci beaucoup à toi Jayden.

-No problem’master ! Répondit-il joyeusement.

-Finie ! S’écria Dov, d’un ton ferme.

-Qu’est-ce qui est finie ? Interrogea Rhae.

-L’endroit où se trouve Le Protectorat. Je pense que nous l’avons enfin trouvé !

-Sérieusement ?! Hurlèrent-ils tous en même temps.

-Oui, il n’y a aucun doute. Leur QG se trouve à environ 20 kilomètres au nord du Village Nunakin, dans la chaîne montagneuse du Mont Zora.

-Super ! Alors on va pouvoir y aller !

-Cependant, je dois vous prévenir d’une chose.

-A oui ? Quoi donc ? Ajouta Silnoah qui se fit soigner par Jayden.

-L’énergie magique qui y et ressenti est très puissante. Je ne pense pas que cela sera facile d’y accéder.

-Aucun problème. Pour sauver As, nous ferons n’importe quoi, argumenta Amary, bien décidée à retrouver son amie.

-Bien, si l’en est ainsi, alors pourquoi pas. Tina !

-T’inquiète ! *Data Page* ! S’écria la rousse, tout en créant une petite page dorée semblable à une tablette numérique, qu’elle donna aux jeunes mages.

-C’est quoi ça ? Demanda Ka, un peu surpris.

-C’est une feuille numérique en quelque sorte, expliqua la magicienne. Toutes les données nécessaires à cette « mission » s’y trouvent.

-Waouh, c’est pratique ça, merci !

-Pas d’quoi, répondit-elle en rougissant, fière d’avoir contribuée.

-Bien ! Alors que la mission commence ! Hurla Rhae, prêt à en découdre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon chapitre !

 

Ka passe son entraînement sur un terrain qui n'est pas avantageux pour son pouvoir, ce qui lui a permis de develloper une façon de mieux utiliser les choses qui l'entourent.

 

Silnoah passe le sien, mais vu son état ça n'a pas du être facile, je pense qu'on verra son nouveau pouvoir face à un membre du Protectorat.

 

Les Digital Lynx ont fini par trouver l'emplacement du QG du Protectorat et comme je le pensais la guilde se trouve dans les environs de la montagne d'où ils reviennent.

 

L'action et la revanche des GP vont enfin commencer.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou, voilà, un nouvel arc débute, et c'est celui du Protectorat, qui je le pense, clôturera cette petite saga ! Bonne lecture :-) :

 


 

ARC 3: Le Protectorat.

 

#48 : Œil pour œil, dent pour dent.

 

Pendant que la plupart des gens faisaient leur course habituelle au grand marché de fruits et légumes du petit port, les cinq jeunes membres de Galaxy Phoenix venaient enfin de se réveiller, alors que les aiguilles pointaient déjà 15 heures. A présent fin prêt, Amary et Rhae déposèrent leurs dernières valises dans l’imposante calèche dorée et bleue que les Digital Lynx leur avait prêté pour le voyage. Déterminés à récupérer leur amie à tout prix, les magiciens firent leur au revoir à leurs camarades, pendant que Silnoah discutait une « dernière » fois avec son maître, inquiet de les voir partir seuls, malgré les dizaines de conseils qu’il leur donna.  Pour le rassurer, la magicienne de Rang-S lui prit sa main droite entre ses paumes, et lui déclara qu’il n’y avait aucune inquiétude à avoir puisqu’ils allaient rentrer coûte que coûte avec As à leurs côtés. Sur le palier du bâtiment, les membres de la guilde pro de l’espionnage saluèrent également la poignée de magiciens qui étaient sur le point de s’en allaient vers le grand nord, prêts à prendre leur revanche sur ceux qui les avaient humiliés et volés leur camarade.

 

-« J’espère que nous vous avons été utile, souffla Dov, comme s’il avait l’impression qu’il n’en avait pas fait assez.

-Vous avez fait bien plus que nous l’aurions espéré, déclara Panther en guise de réponse.

-J’espère de tout cœur que vous allez réussir à les vaincre, argumenta Tina qui dévorait à toute allure une tablette de chocolat pour calmer son stress.

-Il n’y a pas de raison que vous n’y arrivais pas, uh, uh, ajouta Gino qui reprenait difficilement sa respiration après avoir autant parlé.

-Merci, fit Rhae. C’est peut-être une des plus puissantes guildes noires qui soient, mais personne n’a le droit de s’en prendre à une de nos amies. Œil pour œil, dent pour dent. Ils vont très vite comprendre à qui ils ont à faire.

-C’est-c’est sur ! Brailla Gino, comme s’il était soudainement habité par une sorte de courage nouveau.

-Bien … Je pense que l’on devrait y aller maître, coupa Silnoah.

-D’accord … Prenez soin de vous, je vous en prie, répondit-il, stressé plus que n’importe qui d’autre à ce moment précis. Ne prenez pas de risque inconsidéré s’il vous plaît. Aussi, faites bien attention à…

-Pas d’inquiétude à avoir, ajouta Ka, débordant d’énergie. C’est le moment de leur montrer de quel bois on’s chauffe ! Ils vont morfler comme jamais ces empotés !

-Bon, on y va alors ! S’écria le mage au sweatshirt. A bientôt !

-Attendez ! Vous oubliez quelque chose ! Rappela leur maître qui remit d’une main ses épais cheveux noirs derrière son front. On ! Fit-il en plaquant son poing droit contre son cœur.

-On ! » Hurlèrent tous les autres en répétant le même geste, tout en partant vers la sortie du village.

 

Peu à peu, la même action se répéta lorsqu’ils allèrent effectuer leur mission au Mont Zonia, à la différence que cette fois-ci, chacune des personnes présentes étaient bien plus sérieuses que quelques jours auparavant. Plein de colère en eux, les jeunes gens avaient appris à contrôler leur sang-froid jusqu’à ce qu’ils se retrouveront devant le quartier général de leurs ennemis jurés. Après avoir mangés près d’un petit ruisseau qui coulait abondamment en plaine, les sorciers s’octroyèrent une dernière petite pause en se baignant dans ce même court d’eau tout en chahutant et en parlant de tout et de rien, que ce soit du nouveau disque que Miranda sortit, ou encore concernant leurs souvenirs de la fin du tournoi magique. Une fois leur break achevé, ils se remirent en route en faisant escale à la ville où se trouvait Blue Pegasus pour y acheter quelques denrées alimentaires, et c’est vers 20 heures que leur calèche s’arrêta enfin devant l’épaisse chaîne montagneuse qui bordait de toute part le nord-est du pays fleuri. Abandonnant leur voiturette de la même manière que la première au Mont Zonia, ils montèrent à nouveau les chemins escarpés et enneigés, moufles aux mains, bottes de neiges aux pieds, et raquettes pour certain. Une fois au sommet de la zone qu’avaient délimité leurs alliés, les mages ne virent rien d’autre qu’une grande étendue blanche de neige, et des sapins à l’éclat verdâtre à perte de vue. Ka, toujours aussi bout en train, avança difficilement pour voir s’il ne pouvait pas apercevoir, ne serait-ce qu’une maisonnette un peu plus loin, mais en vain.

 

-« Qu’est-ce qui se passe ici ?! Il n’y a rien du tout ! Les Digital Lynx se sont payés nos tronches ou quoi ?! Grommela le chauve en boutonnant son gilet.

-Ce n’est pas possible, c’est ici pourtant … Désespéra Amary, la page numérique à la main.

-Il doit bien y avoir une explication souffla Rhae. Ils n’auraient rien gagnés à nous envoyer dans un coin paumé de montagne …

-Moi je vais te dire ce qu’ils ont à gagner ! A nous laisser crever de froid dans ce trou paumé, voilà !

-S’énerver ne sert à rien, il faut faire quelque chose ! Ajouta le mage blond qui fit tournoyer son marteau dans sa main.

-Quelle galère …

-Il n’y a vraiment rien à faire …

-Je vais les buter ces gros boulets à mon retour moi ! Hurla l’homme botté, plein de rage en lui.

-Il ne faut pas désespéré, on va bien trouver quelque chos…

-Hihihihi ! Fit une silhouette d’enfant qui courait à vive allure dans la neige.

-Qu’est-ce que ?!

-Attends ! S’écria Silnoah, surprise de voir un enfant ici.

-Hein ? Fit-il en se retournant. Naaah ! Ajouta-t-il en leur tirant la langue et en continuant sa course.

-Il ne faut pas le laisser s’enfuir ! Après lui ! Hurla l’archère aux cheveux noirs tout en se mettant à sa poursuite.

-Sale gosse … »

 

Légèrement plus loin au nord, dans un superbe château aux couleurs et aux formes enchanteresses, des dizaines de personnes habillées d’épais vêtements blancs parcouraient les immenses salles pleines de joailleries et de toiles de grande valeur à vive allure. Pendant qu’un vieil homme aux longues moustaches grisâtres dirigeait les plus jeunes et les aidait à entreposer les butins récemment obtenus, une autre, à l’apparence digne d’un top model et aux longs cheveux violets foncés, fit signe à une poignée d’homme d’aller entretenir les jardins. Ces-derniers, d’abord réticent à cette idée à cause du froid et du blizzard qui soufflait à l’extérieur, durent bien vite se résigner face la force de persuasion de la jeune et superbe femme qui jeta par la suite son dévolu sur un magnifique bracelet d’or et de rubis qui traînait, entassé à côté de coffres d’authentiques pièces d’or. Tout d’un coup, alors que l’assassin de Sya et Mercure donna des ordres à quelques subalternes qui lambinaient dans un coin près de l’étage supérieur, une voix extrêmement calme et presque robotique se fit entendre dans toute la bâtisse, car des sortes d’ondes traversaient les murs de toute part :

 

-« Mes amis … Une petite flopée d’insectes s’est introduite dans nos magnifiques et blanches montagnes ! Ce sont ceux qui se disent être amis avec notre nouvelle trouvaille ! Je ne puis tolérer un tel affront envers ma personne, mais surtout envers tout le Protectorat ! Dites-moi donc … Qui sommes-nous ?

-Le Protectorat ! Hurlèrent plus d’une centaine de personnes en même temps.

-Comment sont nos ressources et nos pouvoirs ?

-Illimités ! Firent-ils en le chantant presque.

-Qui peut nous vaincre ?

-Seuls les Dieux !

-Et par conséquent …

-Nous sommes immunisés à toute menace ! Finirent-ils tous ensemble, plus que jamais bruyamment.

-Parfait. Numéro 6 ! Rassemble toute l’élite de la guilde au palais divin ! Je ne les laisserai pas s’échapper. Ma clémence a été de ne pas les tuer lorsque j’ai récupéré la fille. Ils vont comprendre que revenir une nouvelle fois était une très mauvaise idée.

-Oui seigneur, murmura le « numéro 6 ».

-Je leur laisse la chance d’essayer de trouver l’endroit où se trouve notre quartier général. Si par miracle ils y parvenaient, alors nous les exterminerons.

-Ouais !! Braillèrent les gens rassemblaient dans tout le château.

-Le Protectorat est éternel », souffla-t-il avant que les ondes disparaissent comme par magie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon chapitre !

 

Ce chapitre démarre sur le groupe de Silnoha qui se sont préparés pour aller sauver As, après les salutations ils partent sans tarder vers le lieu indiquer par les Digital Lynx, mais fallait s'y attendre il ne trouve pas le QG aussi facilement qu'ils espéraient, ils rencontrent un enfant en plein milieux de cette forêt de neige.

 

Du côté du Protectorat, les membres de cette guilde s’affairent à leurs travaux, mais une voix qui doit être celle du Boss les informent que les mages de GP sont là. Le numéro 6 est envoyé pour les accueillir, ils seront hostilement reçus les GP lol.

 

J'attends la suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou, j'ai voulu posté le chapitre hier, mais avec les joies d'Internet, c'était un peu dur -_-

Bref, le voilà, bonne lecture :-) :

 


 

#49 : Mauvais pressentiment.

 

Peu à peu, le blizzard boréal commençait à se lever, laissant à la place une puissante pluie verglaçante investir les montagnes aux reflets ivoire. Bien que Fiore était dans une période estival, la chaîne de montagne se trouvait comme isolée du reste du pays, et un vent en dessous de 0 degré régnait constamment, contrastant de manière étonnante avec les températures du reste de la patrie fleurie. Soudain, le calme de cette blanche région se trouva dérangé, et l’on put voir un petit groupe de personnes, vêtus de la tête aux pieds avec des tenues hivernales, courir après un jeune garçon qui portait une chapka noire, ainsi qu’un épais anorak dans la même teinte sombre. Ses yeux, qui brillaient d’une lueur bleutée se mariait parfaitement avec l’étrange couleur azurée de ses cheveux, que seul les peuples des montagnes avaient. Courant dans tous les sens pour essayer de les semer, l’enfant criait aussi fort qu’il le pouvait, comme si ses appels stridents allaient lui octroyer une vitesse qui lui permettrait de s’échapper dans les contrées boréales du grand Nord. Enervé comme à son habitude, Ka tenta de le raisonner comme il put, et à sa manière :

 

-« Oh toi ! Tu ne vas pas nous échapper, alors arrête-toi, on te veut aucun mal !

-Surement pas ! Rétorqua le gamin. Laissez-moi tranquille une bonne fois pour toute ! Et en plus je n’aime pas les gens chauves, c’est tellement dure de se laver les cheveux ?! Sale feignant !

-Il a pas tort Ka, pouffa Rhae.

-Sale gosse ! *Traveling Bridge* !

-Waaah, je ne vais pas réussir à l’esquiver ! … T’a cru ? Murmura le garçon en l’évitant avec une facilité déconcertante.

-Mais il se fout de moi !

-Hahahaha, désolé mais je dois y all… Aïe ! » Déclara-t-il en se cognant contre une surface molle et velue.

 

Soudain, l’enfant remis sa coiffe en place, et leva ses yeux vers le ciel pour essayer de discerner dans la pénombre ce qu’il avait heurté. Cependant, il ne put nier ce qu’il vit : de très longues griffes légèrement souillées de sang, un pelage entièrement noir comme de l’ébène, et de petits globes oculaires aux reflets rouges, voilà ce qu’il avait heurté. L’ours, mourant de faim, n’hésita pas une seule seconde à se jeter à corps perdue sur le pauvre petit humain, qui sous le choc, tomba dans les pommes en même pas une seconde. Heureusement, la vie du jeune enfant n’était pas en danger : alors que Ka le sauvât in extrémis de l’attaque du mammifère, Panther envoya son marteau contre l’abdomen de l’ours, ce qui eut pour effet de l’encastrer contre un mur de la montagne. La menace écartée et l’enfant avec eux, les jeunes mages ne savaient que faire, tandis que le temps se rafraîchissait toujours un peu plus. D’un seul coup, une douleur prit chacun des mages, et dans les secondes qui suivirent, ils tombèrent dans les bras de Morphée, et se retrouvèrent face contre sol.

Silnoah fut la première à se réveiller. Assise sur une chaise une couverture sur les jambes, elle ne tarda pas à remarquer qu’elle était attachée contre un petit radiateur qui se trouvait collé contre le mur. D’un coup d’œil, elle regarda tout autour d’elle : un petit salon semblable à ceux qu’on pouvait trouver dans les habitations du Village Nunakin. Se pourrait-il qu’ils y soient ? Non pensa-t-elle. Là où les maisons du Village Nunakin sont faites à partir de bois, celle-ci a été construite à l’aide de briques de couleur rouges, et aucune construction de ce type s’y trouvait. Soudain, deux hommes accompagnés des quatre autres mages rentrèrent dans la pièce. D’après l’expérience de la jeune femme au teint ambrée, il devait sans aucun doute être frère, puisque en plus d’avoir les mêmes cheveux turquoise, leurs lèvres et leurs nez avaient la même forme. Vêtus de costumes de policiers du Nord rembourrés de fourrure animale, les compères se posèrent en même temps devant elle, tout en tenant deux mages chacun.

 

-« Que cherchez-vous ici ?! Êtes-vous du Conseil Magique ?! Brailla le premier tout en lâchant d’énormes postillons qui dégoûtèrent Silnoah.

-Mais t’es dur de la feuille toi ?! Répondit Ka. Sa fait cinq fois que je te dis qu’on fait partie d’une guilde de mages, pas du Conseil espèce de nigaud !

-Silence gueux ! Fit le deuxième en lui mettant un coup de taser dans la cuisse gauche.

-Ka ! S’écria Amary qui en perdit son chapeau. Mais vous êtes complètement malades ?!

-Silence où tu vas subir le même sort !

-Faites-lui quoi que ce soit et je vous déchire tous les deux, ajouta Rhae dont le regard fit même frémir ses camarades.

-Ah oui ?! J’aimerai bien voir ça !

-Détache-moi et tu le pourras !

-Ça suffit ! Hurla l’archère qui calma chaque personne dans la pièce. Comme l’a dit mon ami, nous sommes des mages officiels appartenant à la guilde Galaxy Phoenix.

-Galaxy Phoenix ? Jamais entendu parler. Vous avez une preuve ?!

-Mon brassard. Son sweatshirt. Le bouton de Panther, le blond. Les épaulettes de la jeune fille aux cheveux bordeaux et le bandeau du chauve. Nous avons tous la même marque. Un phœnix enfermé dans un trou noir, se battant sans cesse pour gagner sa liberté. Vous voyez ?

-… Bon d’accord. Den. Relâche-les.

-Quoi ? Mais Din ! Ils peuvent mentir ! Ce n’est qu’un logo !

-Si c’est le cas on pourra à nouveau les avoir par surprise. Bienvenue au Village d’Ikatya. Désolé pour l’accueil un peu rude. Les étrangers sont très mal vus ici, alors quand on vous a vu avec un de nos garçons sur le dos, on n’a pas hésité à tirer. Quoi que vous cherchiez dans ce coin reculé, je ne vous conseil pas de rester.

-Et si on y tient quand même ? Demanda Panther, bien décidé à remplir la « mission ».

-… Allez à la Hutte. Le shaman saura vous aider. C’est au centre du village, vous ne pourrez pas l’a loupé.

-D’accord, répondit-il en récupérant son marteau et son bouclier. De toute façon, on ne compte pas rester longtemps.

-Je l’espère bien, souffla-t-il en les regardant partir.

-Tu crois qu’on doit les prévenir Din ?

-Aucun intérêt. Ils sont surement déjà au courant. Fait comme si rien ne s’était passé, d’accord ?

-Pas de problème. »

 

Les jeunes phœnix, une fois à l’extérieur de l’habitation, regardèrent tout autour d’eux le paysage qui s’offrait à eux. Semblable au Village Nunakin en certain point, chaque maison était cependant faite de briques, et le hameau tout entier était entouré d’un épais grillage de barbelés tranchants, ne laissant une ouverture qu’à deux points distincts, l’un à l’opposé de l’autre. Les habitants, quant à eux, était tout l’opposé de ceux qui peuplaient l’autre village : froids comme la neige et extrêmement distants, ils lorgnaient d’une manière presque agressive les nouveaux venus, comme s’ils apportaient la peste avec eux. Rhae, qui détestait être vu et pris comme un animal, décida sans perdre plus de temps de se rendre à la Hutte comme les deux policiers le lui on suggérait. Une fois en face de la construction, les magiciens durent bien reconnaître que cela correspondait en tout point à une hutte : tenant sur de frêles poutres de bois et quelques branchages, le toit, lui, était fait d’une épaisse couche de pailles, recouvert d’un amas de neige. A l’avant, quelques pierres étaient disposées de manière à créer une sorte de passerelle, tandis que l’entrée était extrêmement étroite. Décidé à ne pas perdre plus de temps encore, Rhae entra le premier, quand un homme assis à l’intérieur de la hutte hurla de toute ses forces :

 

-« Mon-Mon Dieu ! Je vois le malheur sur vous ! Un énorme malheur, noir et profond comme un horrible cauchemar dont on ne peut s’extirper ! »

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapitre dans la continuité du précédent.

 

La team de mage en poursuivant l'enfant qui semble savoir se défendre se font tous immobilisé et capturé par les habitants de Itakya, ils semblent tous méfiants dans ce village est ce à cause du Protectorat ?

 

Après quelques discussions avec les autorités du village, ils sont libérés et passent voir le shaman du village qui à peine rentrer leur prédit un malheur. Pas très étonnant vu qui ils vont affronter. Enfin tout dépend si ce malheur est lié au Protectorat.

 

J'attends la suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou, voilà le chapitre 50 ! Bonne lecture :-) :

 


 

#50 : Une nouvelle inopiné.

 

Pour les Galaxy Phoenix, la soirée commençait très légèrement à s’éterniser : alors que les aiguilles des horloges affichaient déjà plus de 23 heures, les jeunes gens étaient toujours debout, prêts à entendre ce qu’avait à leur dire ce fameux shaman. Sur le palier de la petite hutte, le blizzard se faisait de plus en plus glacial et violent, tandis que seul Rhae s’y trouvait à l’intérieur. Silnoah, connue pour son « bronzage parfait » voyait peu à peu sa peau tourner au mauve, pendant que Panther laissait échapper quelques larmes de ses yeux bleus, plus sensibles que la moyenne. Le mage de Rang-S ne se fit pas prier et fit de la place pour que ses quatre autres compagnons puissent également entrer dans l’habitation très étroite, mais pas pour le moins glaciale : à l’intérieur, un énorme tapis aux motifs animales recouvrait tout le sol, tandis qu’une marmite brûlant sur un petit feu de bois était accroché au légèrement au-dessus. Assis sur trois jolis coussins brodés, le shaman regardait avec insistance Rhae sans même faire attention aux autres personnes. Habillé d’une longue tunique aux couleurs vives et d’un diadème de fleurs estivales, le vieil homme aux yeux vairons passait dans ses cheveux blancs coiffé en tresse, une main couverte de gerçures. Pensant avoir perdu déjà assez de temps comme ça, Amary, d’habitude assez calme, s’approcha de l’aîné et lui demanda d’un ton sur pourquoi il a prononcé de tel mot. N’y prêtant même pas une oreille, l’ancêtre se lança dans un tout autre récit, toujours en fixant le jeune homme :

 

-« Toi qui vient de par-delà les cimes enneigées, là où aucune traînée de la chose la plus précieuse de cet univers ne passe, que me veux-tu ? Interrogea-t-il sans même se soucier de la jeune fille qui attendait toujours une réponse.

-P-Pardon ? Balbutia son interlocuteur, très étonné de la déclaration de son aîné.

-Ami d’ivoire, que me veux-tu donc ?

-Je …

-Bon stop ! S’écria Amary qui n’en pouvait plus d’être laissée pour compte. Pourquoi vous avez dit que vous voyez un énorme malheur, hein ?

-Pardon ? Je ne me souviens plus avoir dit une chose pareille.

-Mais … Vous l’avez dit il y a à peine cinq minutes même pas ! Hurla Ka qui grattait son petit crâne chauve. Faut arrêter la bibine mon vieux !

-Es-tu en colère depuis le jour où tu as perdu la chose à laquelle tu tenais le plus, ou bien est-ce de nature ?

-Qu’est-ce que t’a dit le vioc, e vais t’arrach…

-Ka ! Eleva Silnoah la voix, tout en le retenant.

-Quelle sagesse jeune femme aux reflets saphir. Mes visions ne vous concernez en aucun cas, croyez-moi. Lorsque j’entre en transe, mes yeux se couvrent d’un voile opaque, et je deviens aussi aveugle qu’un pauvre enfant des pays pauvres. Je ne vous avez même pas vu arriver.

-Alors on n’est pas plus avancé, souffla Panther en remettant ses cheveux de couleur or derrière son front.

-Quelle perte de temps, ajouta la mage des plantes en voulant sortir de la hutte.

-Là où la richesse est à perte de vue et où l’émeraude domine le paysage du grand Nord, une réponse vous trouverez. Ma vision me dit que vous cherchez bel et bien là où il le faut. Cependant, êtes-vous sur de bien chercher ?

-Comment ça ? Répondit l’archère qui le fixait sans cligner des yeux.

-Vous cherchez ce qui paraît invraisemblable. Pourquoi ne pas essayer de chercher ce qui paraît commun au regard de tous ?

-… Merci du conseil, fit Rhae pour enfin briser le silence qui s’était installé.

-Puissiez-vous trouver la lumière », finit-il par dire en baissant sa tête.

 

Ressorties en une fraction de secondes, le silence s’installa rapidement dans le petit groupe qui marchait sans même savoir où il allait. Exténués, tiraillés par le remord d’avoir été vaincus et d’avoir perdus As, les magiciens n’arrivaient même pas à souffler un traître mot hors de leurs bouches, tant leurs derniers jours étaient rudes. Perdus dans leurs pensées, Rhae, mais aussi Ka et Silnoah repensaient chacun aux paroles du vieil homme les concernant : comment peut-il savoir cela ?! S’interrogèrent le jeune homme turbulent et l’archère, les yeux rivés sur le sol pavé. Cependant, le plus étonné resta encore Rhae. Que voulait-il dire en utilisant de telles métaphores ? Le jeune homme avait vécu toute sa vie dans un petit village de paysans où le soleil leur compliquait toujours la tâche. Alors pourquoi de telles paroles ? Malheureusement, il n’était pas temps de penser à lui. Sous un lampadaire, un jeune garçon se tenait debout, avec seulement un pull sur ses épaules, un ample pantalon, ainsi qu’un très mignon et très large bonnet qui avait l’apparence d’une tête de panda. D’un geste de la main, il fit signe aux voyageurs de venir, puis se mit à courir, ce qui les obligèrent à le suivre à la même cadence. Une fois devant une maison plutôt coquette, il entra très vite en laissant la porte ouverte puis se retourna en accueillant ses poursuivants en leur présentant plusieurs lits. Ayant été sauvé il y a quelques heures par ces-derniers, le jeune garçon tenait à les remercier, et les accueillit dans la maison où il vivait seul avec sa mère. Faisant court, il les invita à se coucher, ferma la porte derrière lui, et monta à l’étage en leur souhaitant bonne nuit. Stupéfaits, mas heureux d’être au chaud, les cinq phœnix se couchèrent  sans se faire prier, et s’endormirent en quelques minutes.

 

-« Bonjouuuur ! S’écria le gamin d’un ton enjoué.

-Qu’est-ce que c’est que ça … Marmonna Ka, par terre avec sa couverture.

-J’m’appelle Louison Dreyk ! Déclara le garçon qui fixait les mages de ses grands yeux verts foncés, tout en se grattant la nuque, et en remettant en place ses cheveux blonds très clair qui formait une petite coupe au bol. Merci encore de m’avoir aidé hier soir, et désolé de mon comportement, mais on n’est pas très ouverts aux étrangers ici vous voyez, hein hein ?! Fit-il frénétiquement en parlant très vite.

-Aucun problème, répondit le mage de Rang-S aux cheveux noirs. Merci de nous avoir accueillis.

-De rien ! Ma maman est allée travailler, mais elle m’a dit de vous dire merci aussi pour mon sauvetage !

-Laisses-moi dormir, souffla le mage botté, toujours aussi amorphe.

-Ouais, bien dit, ajouta Amary, recouverte par ses longs cheveux mauves.

-Et si je vous dis que j’ai un indice pour votre quête ?

-Quoi ?! Comment tu sais ça toi ?! S’énerva Panther.

-Je-Je vous ai entendu parler hier soir, mais me frappez pas ! Déclara-t-il tout en tremblant.

-Personne ne va te frapper mon petit, fit Rhae en posant sa main gauche sur sa tête et en souriant.

-Il … Il y a quelqu’un qui vie un peu plus à l’ouest du village. Elle sort de temps à autre mais personne ne connaît son visage, et elle semble très suspecte.

-C’est une femme ? Ajouta Silnoah.

-Oui … Assez petite même.

-A l’ouest tu dis ? Alors on y va ! »

 

Il ne fallut pas longtemps aux deux mages de Rang-S pour réveiller leurs camarades. Après une vingtaine de minutes passées à ce préparer, les sorciers se retrouvèrent dehors, et, après avoir salué l’enfant, ils partirent tous ensemble vers l’ouest du village. Cependant, Louison prit la main à Rhae et commença à parler :

 

-« S’il vous plaît monsieur … Sauvez-nous.

-Pardon ?

-On n’a pas le droit de parler d’eux …

-Je comprends très bien. Ne t’inquiète pas pour ça … On va y arriver. Tu peux compter sur nous, déclara-t-il en voulant rejoindre ses camarades.

-Attends … Rhae !

-Qu’est-ce qu’il y a ?

-Tient … Souffla Louison en lui tendant son bonnet. Il fait froid dehors … et avec ça, tu n’as pas de raison de perdre, hein ? Marmonna le petit en souriant, content de son action.

-Merci beaucoup, fit-il en le mettant sur sa tête. Il est parfait. Tu n’as pas de soucis à te faire, on va y arriver !

-Ouais ! » Hurla l’enfant en regardant l’homme s’éloigner peu à peu.

 

Après avoir marchés une trentaine de minutes, les mages se retrouvèrent en face d’une très petite habitation, ressemblant bien plus à une cabane qu’à une maison. Faites de bois et de quelques briques par ci par là, Panther toqua à la porte ornée d’une poignée en lion, sans réponse. Ka y mit alors un coup de pied, ce qui l’ouvrit de suite. A l’intérieur, les seuls meubles présents étaient une table basse, un lit, ainsi qu’un radiateur portatif. Debout dans ce qui semblait être le salon, une porte claqua avec fracas et les mages purent entendre quelqu’un s’échappant à toute vitesse.

 

-« Dépêchez-vous, quelqu’un essaye de se faire la malle ! » S’écria Panther en pointant du doigt la forêt se trouvant derrière la maison.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon chapitre.

 

La team GP font face au Shaman qui leur révèle des énigmes incompréhensible, ils avancent pas beaucoup dans leur recherche. Rhae de son côté est intrigué par la phrase du vieux Shaman, le vieillard a dû voir une chose qui met à jour le passé de Rhae.

 

Ils sont recueillis par le petit garçon qu'ils poursuivaient, il y a quelques heures. Le petit Louison les informent qu'il a une piste pour les aider en allant voir une femme ermite. Mais la femme semble absente et une personne mais les voiles dès leur arrivés.

 

Un ennemi qui est venu faire taire cette femme ermite, peut être.

 

J'attends de voir la suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou tout le monde, voilà le nouveau chapitre ! Bonne lecture:

 


 

#51 : Snow Purchase.

 

En dépit du blizzard qui soufflait sans arrêt sur les grandes montagnes, le soleil avait enfin refait surface, laissant entrevoir quelques rayons qui baignaient l’étendue blanche de leurs lumières dorées. Cependant, depuis maintenant près d’une vingtaine de minutes, le silence quant à lui ne régnait plus du tout dans le paradis d’ivoire : les Galaxy Phoenix, fortement couverts de tout leur attirail « anti-froid » poursuivaient du mieux qu’ils le pouvaient la jeune personne qui avait fui à leur arrivée. Vêtue d’une longue cape faites de peau d’ours, ainsi que d’une chapka fais de la même matière, la personne de petite taille se déplaçait habilement entre les séquoias ainsi que les très gros rochers se trouvant sous la neige avec une telle aisance qu’il était difficile de dire si la neige l’a gênait vraiment ou non. Malheureusement pour lui, à force de courir dans tous les sens sans prêter attention  à ce qui l’entourait, le fuyard se retrouva dans un cul de sac, bloqué par l’épaisse paroi d’une montagne, infranchissable en sautant dû à sa taille de plusieurs mètres de haut. Content de pouvoir enfin attraper cette personne, Panther fit tournoyer son marteau dans les airs, pendant que Rhae améliora l’arme à l’aide d’un petit nuage de foudre, le blond lança son arme tel un disque vers la petite personne.

 

-« Ça va faire mal ! Hurla Ka.

-On l’a eu répondit Rhae.

-*Spiraculum*, fit la personne d’une voix féminine rauque tout en apposant sa main contre la roche, ce qui l’a fit imploser dans une lueur écarlate, ce qui lui permit de continuer sa course.

-Im-possible ! S’écria Amary.

-C’est la même magie …

-Qu’As ! » S’étonna à son tour Silnoah.

 

En entendant ce prénom, la personne s’arrêta net et se retourna en une fraction de seconde en regardant ses assaillants de la tête aux pieds. La personne retira alors son chapeau, laissant apparaitre de très longs cheveux aux reflets mauves camouflant entièrement ses oreilles. La personne qui était en fait une femme devait avoir largement au-delà de la quarantaine et épiait ses adversaires de ses grands et magnifiques yeux noisette. La face pleine de tatouages au style indien et de même couleur que sa chevelure jouaient avec ses rides, dont il était difficile de différencier, à part grâce aux teintes différentes. La fourrure toujours sur les épaules, la vieille femme fit apparaître dans un éclat de lumière un grand bâton semblable en tout point à celui d’As, à part que les bulles s’y trouvant au centre étaient de couleur écarlate. Ses bottes en toile recouvertes de neige, l’ancienne fuyarde fonça à toute vitesse sur ses ennemis tout en créant de puissants courants d’énergies brûlants aux teintes rouge, et virant de temps à autre au mauve. Mages physiques, Panther et Ka coururent vers la pauvre femme en tentant de l’assommer ; cependant, ayant anticipés leurs coups, la personne aux cheveux violets bloqua leurs coups à l’aide d’un énorme coquillage fait d’une matière extrêmement dure, tandis qu’elle souffla les plantes et les flèches des deux filles grâce à une petite explosion produite par l’énergie brûlante précédemment utilisée. Rhae se précipita alors sur son ennemie en lançant son manteau devant lui, de manière à bloquer la vue de la femme, et y glissa un petit cumulonimbus qu’il fit imploser grâce à une lame d’air une fois s’être mis en sécurité à quelques mètres d’elle.  La fumée dissipée, la mage abandonna la peau d’ours qui se trouvait sur ses épaules, laissant apparaître un accoutrement très peu résistant au froid et très ouvert, qui témoignait de la forme encore très uniforme de son corps.

 

-« Waouh … Elle n’a pas froid aux yeux elle ! S’écria Panther, étonné qu’on puisse survivre sans trois couches de vêtements ici.

-La même magie qu’As, le même bâton … Qui est-elle ? Interrogea Amary.

-Vous … connaissez As ? Demanda innocemment Silnoah.

- Ça ne vous regarde pas … *Viscosa Jet* ! Hurla-t-elle en créant quelques jets de bouillis rouges ardentes.

-*Frozen Shoot* ! Hurla l’archère en gelant la gelée brûlante.

-Qu’est-ce que ?!

-Je comprends que vous soyez effrayé de nous et que vous pensez qu’on vous vu du mal, mais ce n’est pas le cas ! Nous voulons seulement vous… Argh ! Hurla la mage de Rang-S de douleur.

-Vous n’y êtes pas du tout ! Vos explications m’importent peu, répondit la femme, le bâton fumant. Je vous vaincrai tous ici, et maintenant. *Auctoritati* ».

 

Les pieds endoloris par la neige, la femme dégagea d’un seul coup une gigantesque dose de chaleur qui fit fondre en une fraction de seconde toute la neige se trouvant autour d’elle.  Ses tatouages se mirent également à briller, puis disparurent d’un seul coup, tandis qu’elle commença à assaillir ses ennemis à l’aide d’une sorte de glue de couleur noire cette fois-ci, qui en plus de brûler, laissa apparaître de petites bulles dans l’air qui explosèrent en chaîne. Elle enchaîna sans perdre de temps en envoyant des salves de courants de la même couleur qui tranchait les pauvres phœnix, qui n’en étaient pourtant pas moins en reste. Enchaînant les sortilèges et les attaques avec une vitesse déconcertante, les quelques mages se relayaient rapidement en créant des pièges de plantes combinés avec la foudre de Rhae, pendant que Panther occupait la femme au corps à corps, et que Ka et Silnoah créée de puissants projectiles à distance. Déconcertée et commençant à perdre ses moyens, la magicienne décida de tenter le tout pour le tout en engluant ses adversaires, puis en voulant les souffler grâce à ses courants brûlants. Cependant, Panther anticipa sa technique en faisant disparaître la glue, et Silnoah tira une flèche qui gela la sorcière, pendant que Ka attacha ses mains grâce à des menottes de pierre. Vaincue et humiliée, ses tatouages réapparurent peu à peu, et la mage se laissa tomber dans la neige.

 

-« Bon … T’es vaincue là. Alors tu nous explique un peu ton délire ? Interrogea Ka tout en buvant sa thermos de café.

-…

-C’est toi qui vois, déclara Panther. On va pas te torturer non plus, mais sache qu’on n’est pas pressé de partir, alors si t’à froid, ça va devenir problématique pour toi.

-C’est un peu une forme de torture ça, souffla Rhae.

-Un peu beaucoup même, ajouta à son tour Amary.

-Mais pas du tout, c’est de sa faute déjà ! S’énerva comme à son habitude le mage au marteau dès qu’on le cible.

-Nous fait pas une colère de nouveau bébé Panther, ironisa Rhae qui rigolait de son ami.

-Mais arrête, j’y peux rien si elle ne veut pas parler !

-As …

-Quoi ? Demanda Silnoah qui se trouvait à côté de la femme.

-Je connais très bien As …

-Ah oui ? Pourquoi, vous êtes sa mère ? Demanda Ka tout en rigolant.

-Non … As ne peut être ma fille …

-Ah ! Je me disais bi…

-Puisqu’elle est ma petite-fille, finit-elle sèchement.

-Quoi ?!! » Hurla le chauve de toutes ses forces.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon chapitre.

 

La team GP après la poursuite contre l'inconnu entame un combat avec le fugitif qui se révèle être une femme d'âge mûre qui se débrouille très bien au combat, elle a réussi à tenir à la team un bon petit moment avant d'être acculée. Mais entre toutes les types d'attaques qu'elle a envoyé, explosion, glue, vague de chaleur et bulle ça en fait.

 

On découvre à la fin que cette femme est la grand mère de As, une bonne révélation.

 

On a apprendra un peu plus sur le passé de As via sa grand mère je pense.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut, voilà le nouveau chapitre, bonne lecture à tous :-) :

 


 

#52 : Go. Get. Her.

 

Alors que le souffle des dieux hivernaux avait recommencé à geler les plaines désolées, les quelques membres de Galaxy Phoenix étaient retournés dans la petite habitation de la magicienne, pour que cette-dernière puisse se réchauffer.  Assise à côté du petit radiateur portatif qui était le seul moyen de chauffage de la maison, la femme frottait rapidement ses mains l’une contre l’autre, tout en prenant le temps de remettre sa peau d’ours sur ses épaules lorsque celle-ci glissait légèrement de son dos. Tout autour d’elle, les jeunes magiciens attendaient patiemment qu’elle se réchauffa pour enfin comprendre mieux le fond de cette histoire qui semblait invraisemblable. Ayant repris quelques couleurs,  la sorcière se releva et regarda avec insistance chacune des personnes présentes dans la salle. Elle commença alors à prendre la parole, même si ses blessures ne s’étaient pas encore totalement soignées :

 

-« Bien, souffla-t-elle à travers ses minces lèvres rosâtres. Je pense que me présenter serait un bon début non ?

-Ça paraît être une bonne idée, lui répondit Panther qui faisait les cent pas dans la salle.

-D’accord … Mon nom est Hestia. Ou plutôt mon nom de code.

-Ton nom de code ? Demanda curieusement Amary qui tortillait une de ses mèches de cheveux.

-Oui c’est ça. Comme vous l’avez peut-être compris, je fais partie du Protectorat. Dans cette guilde, chaque membre important possède un nom de code. De plus, les meilleurs mages portent également un numéro relatif à leur puissance. Ainsi, le numéro un est le plus fort d’entre nous tous et le numéro dix est le plus faible, même si par rapport à beaucoup d’autres magiciens, il reste relativement fort.

-Je vois … Déclara Silnoah. Et vous, quel numéro vous avez ?

-Oh, moi ? Je ne suis que le numéro sept … Seul trois mages sont plus faibles que moi, le reste est largement au-dessus. La particularité de notre guilde est que nous maîtrisons des magies généralement assez communes, mais que nous les avons poussés jusqu’aux limites.

-On n’est pas dans la merde, grinça Ka.

-Et quand est-il d’As ? Interrogea à nouveau Panther. Vous avez dit être sa grand-mère, mais fait-elle aussi partie du Protectorat ?

-As est un cas complexe … En fait, elle es…

-Un instant numéro sept, déclara une voix sortit de nulle part, quand, dans un éclair de lumière, un jeune homme aux cheveux blonds frisés apparut dans la salle. 

-Im-Impossible, murmura-t-elle en tremblant de tous ses membres.

-C’est qui ç… Je … Je peux pas bouger ! Hurla Ka.

-Moi non plus ! S’écria Silnoah.

-Personne ne le peut, déclara le jeune homme d’une voix très apaisante. Hestia. Etais-tu sur le point de leur divulguer des informations sur nous ?

-N-Non mon seigneur, je ne ferai jamais une chose pareille ! Répondit Hestia tout en sueur.

-Et tu mens à ton maître en plus de cela … Que devrais-je te faire pour cela ?

-Mon seigneur, je vous jure que…

-Silence, ajouta-t-il en la regardant de ses yeux limpides. Mentir est un pêché. Tu vas être purifié à présent.

-Non, je vous en supplie !

-Adieu, souffla le jeune homme en disparaissant dans une nuée d’éclairs blancs. *Lei Gong- Iudicium* ».

 

La lumière fut si vive qu’on ne put quasiment rien voir à travers les étincelles blanches lorsque le jeune homme disparut. A sa place, un énorme oiseau de foudre, auquel deux tambours bleutés étaient accrochés sur son dos apparut, et fonça directement sur la pauvre Hestia qui se fit transpercer par son bec, avant d’être complètement foudroyé de l’intérieur de son corps. Carbonisée, la mage tomba à terre et ne put même pas ouvrir les yeux puisqu’ils étaient complétement brûlés. Les mages se mirent autour d’elle, pendant que Panther essayait de la soigner grâce à sa magie, mais en vain, car la foudre avait frappé tous les organes internes de la femme, mais aussi presque détruit chacun de ses os. La douleur était telle qu’elle devait correspondre à une charge électrique d’au moins 10 mégawatts. Cependant, Hestia arriva tout de même à murmurer quelques mots avant de rendre son dernier souffle, lorsqu’un puissant bruit sourd retentissait dans les montagnes :

 

-« J’ai … J’ai réussi à ouvrir … murmura-t-elle tout en saignant de la bouche.

-Hestia, restez avec nous ! Hurla Amary qui avait sa main entre les siennes. Panther va vous sauver, ne vous inquiétez pas !

-Non … C’est impossible maintenant … Je suis heureuse qu’As ai des amis comme vous … Je vous laisse la sauver maintenant … Mer … ci, déclara-t-elle avant de souffler sa dernière respiration.

-Hestia ! Oy Hestia ! Hurla Rhae. Restez avec nous, on va sauver As, mais il faut que vous soyez avec nous ! Hestia !

-C’est fini, fit Panther. La seule chose à faire maintenant est de récupérer As et de venger Hestia.

-Ce sale enfoiré … Je vais le tuer ! Hurla Rhae tout en sortant de maison, suivie de ses compagnons.

-De quoi parlait-elle avant de mourir ? » S’interrogea Silnoah en silence, tout en sortant également.

 

De retour au village, les Galaxy Phoenix ne disaient pas un mot. Au contraire, Rhae en voulait toujours autant à cet homme qui avait tué de sang-froid son ancienne alliée, et ne remarqua même pas que Louison l’attendait sur le palier de sa maison, un grand sourire aux lèvres. Le mage s’efforça alors de lui rendre un sourire, et le petit garçon lui montra du doigt l’énorme château doré qui venait d’apparaître dans les montagnes, a à peine deux kilomètres plus au nord du village. Le magicien remercia alors en silence Hestia de son sacrifice et de ce qu’elle avait fait pour eux, et déclara à ses amis d’avancer vers le quartier général des ennemis pendant qu’il parlait avec le gamin. Panther avec lui, Silnoah, ainsi qu’Amary et Ka prenait la direction de la gigantesque construction, lorsque Rhae et son ami rassuraient le jeune enfant sur la suite de leurs actions, et le remerciait pour la piste qu’il leur avait donnée. Fier de son action, l’enfant se mit à rougir, puis demanda à ses amis de bien faire attention à eux lors de leur voyage. Un peu plus au nord, les trois mages approchaient de l’énorme château. Semblable aux grands palais orientaux, le château devait au moins mesurer une vingtaine de mètres de haut, si ce n’est plus. Ses toits en forme de coupoles étaient faits d’or, tandis que le reste de la bâtisse était construite à partir d’une matière blanche extrêmement lisse et brillante, dont les mages ne connaissaient pas l’existence. Les jardins qui l’entourait étaient parfaitement taillés et aussi vert que de l’émeraude, qu’il était difficile de dire comment des plantes pouvaient être aussi parfaites dans une région aussi glaciale que celle-ci. La route menant à la porte était pavée de marbre, dans lequel on avait incrusté de petits diamants tout autour de chaque carré, créant ainsi une allée scintillante, sur laquelle la neige ne tombait jamais. Au sommet du plus grand toit se trouvait une immense statue d’or d’un homme ayant un petit globe dans sa main droite, qu’il regardait avec insistance. La porte elle, faite d’un ébène des plus sombre, portait deux magnifiques poignées en forme de têtes d’aigles tout en or, dont les yeux étaient en fait deux superbes rubis taillés. Enfin, au-dessus de la porte trônée fièrement  une sorte de symbole en forme d’œil. Devant tant de richesse, les mages ne purent qu’être émerveillés :

 

-« Waouh … Murmura Ka en aillant les yeux grand ouverts. Eh ben, ils sont pas pauvres dans le coin !

-Ça c’est sur … Comment on peut mettre autant de pierres précieuses sur une porte ? Je me demande comment elle tient encore, souffla Amary, désespérée de n’avoir même pas un rubis ou autre pierre autour de ses poignets.

-Bon, qu’est-ce qu’on fait maintenant ? Demanda Ka.

-Bonne question ptite ! Hurla une voix.

-Qu’est-ce que … ?!

-Et si on s’amusait tous ensemble, hein ?! Hahaha ! » S’écria la même voix, dont l’immense main ouvrait la porte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On en sait un peu plus sur la grand mère de As, elle s'appelle Hestia et était la numéro 7. Pourquoi avait elle intégrer cette organisation ? Et avant la venue du numéro 1 qui l'a tué, voulait elle dire que As, est la fille du seigneur, la princesse ? :P.

 

En retournant au village, la team finit par remarquer que Hestia a fait apparaître le château du Protectorat avant de mourir. Ils s'y rendent et découvrent le château richement décoré, mais font face à un ennemi.

 

Maintenant qu'ils sont dans la base, l'action sera au rendez vous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ha, théorie intéressante Kyojin :-). Voilà le chapitre 53, on rentre dans le vif du sujet !

 

Sinon, dessin d'Hestia que j'avais oublié de poster la dernière fois: http://nsa33.casimages.com/img/2013/04/15/130415075244617318.jpg

 

Voilà, bonne lecture !

 


 

#53 : Atlas l’invincible.

 

Alors que Rhae et Panther étaient encore au village entrain de dire au revoir à Louison, les trois autres mages se trouvaient devant le gigantesque château doré. Tout d’un coup, l’homme qui eut parlé auparavant en sortit en poussant l’énorme porte d’une seule main.  Là, les magiciens n’en crurent pas leurs yeux: l'homme en face d’eux devait facilement dépasser les deux mètres de haut, et n’était pas en reste en largeur. Plutôt bronzé, l’homme arborait une grande crête rouge au milieu de son crâne, ainsi qu’un large sourire carnassier, et de petites boucles d’oreilles en pointes. Extrêmement musclé, il portait aussi un ample manteau déboutonné, un pantacourt beige légèrement tâché de rouge, et des chaussettes noires de la même matière que celle qu’Hestia portaient. De ses puissants poings, le géant refermât la porte dans un fracas épouvantable, avant de s’avancer face aux visiteurs qui le dévisageait, non sans quelques craintes. Ka s’avança alors un peu plus que ses camarades et lui hurla dessus pour savoir son nom, bien que son interlocuteur l’aurait très bien compris aussi s’il n’avait pas crié.

 

-« Alors ?! Répéta le chauve. T’es qui ?!

-Huuum, es-ce là des manières de parler à un inconnu jeune homme ? Demanda le géant poliment.

-Je m’en fou des manières ! Réponds-moi !

-Oh et bien, si tu insistes … Mon nom de code est Atlas. Je suis le gardien du domaine du Protectorat.

-Je vois, coupa Silnoah en s’avançant vers lui. Et vas-tu nous laisser passer ?

-Oh, et bien, cela ne dépend que de vous mes amis.

-C’est quoi ton numéro ?! Beugla à nouveau l’autre.

-Mon … numéro ? Oh, alors vous êtes au courant. Eh bien, je ferme la marche ; je suis le numéro dix.

-Dix hein ? Alors ça va pas être dur ! On le défonce ! Hurla Ka qui voulait visiblement se défouler.

-Non, s’il vous plaît, je n’aimerai pas me battre ! Je vous laisse passer.

-Sérieusement ? Oh et ben, pas de problème alo…

-*Rush* ! Hurla Atlas tout en fracassant le nez de Ka d’un coup de poing et en souriant comme une bête fière d'avoir porté le premier coup.

-Ka ! S’écria l’archère. Pas le choix ! Amary !

-Je sais ! Répondit-t-elle en courant vers le géant.

-*Gas Shot* & *Inflammatory Arrow* ! »

 

Après avoir réalisé son combo, la flèche de feu retomba du ciel et créa une très puissante explosion en association avec le gaz des tirs précédents. Amary en profita alors pour se positionnée sur le flanc gauche du géant, et donna naissance à son tour à quelques explosions, cette fois-ci dû à des sphères de spores incendiaires. Ka se remit alors sur pied, même si le coup du lâche géant lui avait brisé le nez en un seul coup. Fiers de leurs sorts, les mages s’avancèrent pour constater « l’étendue des dégâts », mais ce qu’ils virent les stupéfièrent : toujours debout, l’homme n’avait pas une seule égratignure sur le corps, ni même une petite brûlure. Cependant, sa peau était recouverte d’une fine pellicule blanche aux reflets bleutés, et, aussi bien ses cheveux que ses yeux en étaient recouverts. Le mage frappa alors le sol ce qui fit chavirer ses adversaires, lui offrant alors l’occasion de décocher un surpuissant coup de pied en plein dans les côtes de la pauvre Amary, qui se protégea comme elle put grâce à ses deux bras qu’elle mit devant son corps. Silnoah, qui était la plus vive d’esprit ne perdit pas une seconde et tira sans perdre de temps un projectile très hautement chargé en électricité, suivie d’un autre qui contenait des micros-lames ; malheureusement, alors qu’il brisa le premier dans l’une de ses puissantes mains, il balaya le second d’un revers du bras. Ka envoya alors sur lui un de ses fameux ponts translucides, mais il se fit briser par un uppercut du géant, ce qui ne manqua pas de l’étonner.

 

-« Personne a jamais réussi à briser un de mes ponts ! Mais t’es qui au juste ?!

-Mouhahahaha, brailla Atlas. Vous pouvez être aussi fort que vous voulez, vous ne pouvez pas vaincre ma Diamond Skin ! La pellicule sur mon corps est peut être fine de quelques millimètres, elle est aussi résistante qu’un véritable diamant brut !

-Alors c’était donc ça … Pensa Silnoah qui essayait de trouver une stratégie pour faire tomber le géant.

-T’as beau faire le malin comme tu veux, tu n’es que le numéro dix. Ce qui fait de toi le plus faible mon pauvre, soupira Amary, visiblement peu impressionnée par son adversaire.

-Essaye donc de redire ça ma belle, je vais vous briser les os un par un ! Hurla-t-il en fonçant sur la fille aux cheveux bordeaux.

-*Launching- Ten Times* ! S’écria la mage de Rang-S en envoyant des dizaines de flèches explosives, ce qui ne l’arrêta même pas dans sa course.

-C’est tout ?! Demanda-t-il en tournant la tête. Tu seras la première que je vais broyer to… Wah ! Fit-il en tombant sur des plantes.

-*Mangroves*. Vu ta masse, tu les aurai simplement détruites si tu avais fait attention, alors merci d’être idiot !

-Quoi ?! Répète ç…

-Ka ! A toi !

-Ouais, j’y vais ! *Cleats* ! »

 

Dans les airs, Ka créa autour de sa botte droite un gigantesque crampon de terre grâce à un filet du sol qu’il avait au préalable emmené dans son saut. Le chauve fracassa alors sa chausse à la multitude de pointes sur son ennemi toujours au sol, qui eut à peine le temps de renforcer au maximum sa défense. Après avoir soulevé un grand nuage de poussière, Ka déclara à ses amies avoir réussie à vaincre le géant et commença à retourner au près d’elle, quand tout d’un coup, l’énorme mage noire se redressa derrière lui, avant de le fracasser au sol d’un coup de paume adamantin. A terre, Ka n’arrivait même plus à bouger ses membres tant la force de la paume de son adversaire avait été grande. Atlas saisit alors le mage botté par les jambes, puis le lança sur les deux jeunes femmes avant de se précipiter et de charger comme un taureau ivre de colère. Silnoah tenta alors de stopper sa course effrénée en l’engluant grâce à quelques flèches en combinaison avec la sève d’Amary, sans grand succès. A présent en face d’elle, Atlas fit s’abattre son énorme poing sur Silnoah, quand tout d’un coup, sa peau de diamant disparue comme par magie et le géant se fit mettre au tapis grâce à une orbe venteuse créée par Rhae.

 

-« Qu’est-ce que c’est que ça ?! Beugla le mage du Protectorat. Vous êtes qui ?!

-Les renforts, déclara fièrement Panther qui aida Ka à se relever et qui le soigna.

-Pff, j’en ai rien à faire, je vais vous détruire ! Hurla-t-il en faisant à nouveau apparaître sa peau adamantine. *Charge* ! Fit-il en fonçant aussi vite qu’il le pouvait sur les deux mages.

-Panther t’es prêt ? Demanda Rhae qui commençait déjà à courir.

-Ouais, t’inquiète ! *Debuff* !

-Quoi ?! Ma peau, je… !

-Trop tard, souffla calmement le mage aux cheveux bruns. *Tornado Flash* ! »

 

Sa peau de diamant retirée, Rhae créa une très petite tornade dans le creux de sa main qu’il posa sur le torse de son adversaire, de la même manière qu’avec ses orbes ; cependant, la tornade se mit à grandir considérablement, et l’amas de vent implosa dans un bruit sourd et avec une telle violence que l’énorme mage se retrouva propulsé en arrière et défonça littéralement la porte du château. Après avoir rétablis les autres mages qui étaient tombés, Panther se mit à côté de Rhae, et tout le petit groupe avança à travers les décombres et les débris qu’avait provoqué la chute du géant. Sans dire un mot, les phœnix entrèrent dans le château et se retrouvèrent dans une énorme salle de banquet. A l’intérieur, mise à part le côté détruit par Atlas, tout était magnifique : le sol, fait d’un marbre blanc, s’allait parfaitement avec les murs dorés et les bouquets fleuries qui ornaient les tables aux nappes vermeilles. Devant les deux grands escaliers se trouvait une petite fontaine qui faisait couler du vin à travers l’amphore d’une statue situé au sommet de l’édifice. Enfin, on pouvait distinguer plusieurs lustres de bougies accrochés au plafond. Cependant, le rêve s’arrêta vite : tout d’un coup, des dizaines de mages armés jusqu’aux dents sortirent de toutes les salles aux alentours et allèrent se poster en face des jeunes magiciens qui les regardaient hostilement.

 

-« Vous êtes prêt ? Demanda un homme habillé tel un grec ancien.

-Je ne l’ai jamais autant été », répondit Rhae, prêt à en découdre tout comme le reste de ses camarades.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'action est au rendez vous !

 

Silnoah, Amary et Ka font face à leur premiers ennemis, le numéro 10 une brute épaisse qui mis à part sa force et carrure n'est pas très futé, cependant il arrive à mettre à mal les 3 mages de GP avec son pouvoir de peau de diamant, un pouvoir assez redoutable, personne n'arrivait à le battre avant l'arrivé de Rhae et Panther qui les a sauvés.

 

Le seul truc que j'ai pas trop compris, c'est depuis quand Panther a le pouvoir de débuff ? Je trouve qu'à cause de ça le numéro 10 a été éjecté trop vite, mais bon comme c'est le numéro 10 ça passe quand même.

 

Ils vont devoir affronter ce coup-ci, une horde de mage basique, l'action continue.

 

Le dessin de Hestia n'est pas mal ;).

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Kyojin: En fait, ce n'est pas vraiment un pouvoir de debuff que Panther a, mais c'est son sort "Old Time" qu'il a renommé après avoir réussi son entraînement , c'est tout ^^ (il est capable de le réaliser plus vite).

 

Sur ce, chapitre 54, on accélère le rythme ! Bonne lecture:

 


 

#54 : Laissez-moi voyager à nouveau.

 

Dans le château, aussi immense soit-il, seul le bruit du vin coulant dans la fontaine raisonnait à présent, alors que chacun des deux camps étaient sur le pied de guerre.  Dirigé par un homme qui portait une sorte de toge d’ancien grec, le mage déclara fièrement qu’au nom de leur seigneur et du Protectorat, lui et ses acolytes se battraient jusqu’à la mort si on leur demandait de le faire, et c’est ainsi qu’en une fraction de seconde, le magicien noir se jeta sur le petit groupe qui se tenait en face de lui, faucille à la main, prêt à les trancher jusqu’au dernier. Cependant, d’un seul coup Ka se propulsa et l’envoya valdinguer contre une table d’un puissant coup de pied, ce qui enflamma le reste des troupes qui sautèrent dans la bataille sans même se demander s’ils pouvaient la gagner. Après quelques coups bien placés, des sortilèges efficaces et des combos intelligents et rusés, les phœnix vinrent facilement à bout de leurs adversaires qui gisaient en grand nombre sur les tables, la fontaine, le sol, ou encore les escaliers qui étaient partiellement détruits. Alors que les quelques mages commençaient déjà à avancer pour mieux explorer l’immense bâtisse, un homme habillé d’une chemise estivale et d’un petit short apparut devant eux. Grand de plus d’1m80, l’homme au crâne rasé et à la barbe de trois jours scrutait ses ennemis de ses vifs yeux bleus foncés. Tout d’un coup, sans même que qui que ce soit pu dire quelque chose, l’homme était déjà devant eux un superbe trident d’or à la main et commença à les attaquer avec fureur, tandis que plusieurs colonnes d’eau fonçaient en même temps sur eux. Malheureusement pour eux, son attaque ne s’arrêta pas là : après avoir donné naissance à ses piliers, le mage en fit sortir d’innombrable flèches aqueuses et pointes qui transpercèrent de toute part les jeunes magiciens, jusqu’à ce que Ka créa un dôme qui les protégea, suivie de tirs glacées de Silnoah qui gelèrent les colonnes du plagiste armé. Alors qu’il commençait à charger une seconde technique, des filaments d’électricité parcoururent les murs, et une voix retentit dans la pièce :

 

-« Poséidon … déclara la voix. Cesse de t’amuser tout seul. Tu te rappelles du protocole non ?

-Parfaitement, t’inquiète pas, souffla l’homme au trident avec une aisance incroyable, compte tenu qu’il s’adressait au maître de sa guilde. Je sais pas si t’a capté gros, mais ils ont déglingué une bonne partie des p’tits nuls de la guilde. On fait quoi bro’ ?

-Mmmh, bien joué pour votre victoire. Ils étaient tout de même 130, ce n’est pas rien de les avoir vaincu en un tour de main.

-Bwahahaha, rigola Ka, c’est facile pour nous, tu crois que tu t’adresses à qui hautparleur ?!

-Et toi sale petite raclure, t’a vu ta coupe de cheveux trop minable ?! S’énerva Poséidon.

-La tienne n’est pas mieux msieur l’plagiste !

-… Vous … avez la même, murmura Rhae qui trouvait la conversation un peu débile.

-Je t’emmerde ! Hurlèrent les deux chauves en même temps, tout en se lorgnant comme des bêtes féroces.

-Les amis … balbutia tout doucement une voix qui était connu des mages.

-As ! S’écrièrent les cinq magiciens en même temps.

-Alors, on est calmé ? Interrogea le maître toujours aussi calmement.

-Espèce d’ordure ! S’écria Panther qui commençait très vite à sortir de ses gonds.

-Comme vous pouvez l’entendre, elle est avec moi et va plus ou moins bien !

-As … murmura Silnoah très calmement.

-Les amis … reprit la fille d’environ quatorze ans. Je … Je suis désolée de vous avoir embarqué dans tout ça …

-C’est faux, c’est pas de ta faute ! S’exclama Panther comme s’il croyait qu’elle l’entendait.

-J’ai … J’ai juste voulue profiter de la vie pour une fois … J’avais enfin trouvé des amis, des vrais, comme vous … Et il faut bien sûr que je vous attire dans tout se traquenard … Pardonnez-moi …

-Ne t’inquiète pas, on arrive ! Brailla Amary de toutes ses forces. On ne va pas te laisser entre leurs sales pa…

-Mais … je veux continuer d’être à vos côtés !

-Quoi ? Demanda fébrilement Rhae.

-Je ne veux pas rester là ! Je veux être à vos côtés, pour rire, pleurer, se battre, tomber et se relever avec vous ! Tout allait tellement mieux quand j’étais avec vous ! Laissez-moi voyager à nouveau ! S’écria-t-elle aussi fort qu’elle le pouvait, même si elle semblait très diminuée.

-Compte sur nous ! Hurla Rhae aussi fort qu’il le pouvait, tout comme ses camarades.

-On va leur faire payer ! Ajouta Ka.

-Attends-nous, murmura Amary.

-Ils sont déjà vaincus, déclara Panther à son tour.

-Tu en as assez dit, reprit l’homme au bout du « hautparleur ». Poséidon. Retourne dans tes appartements. Nous allons bien voir si vous capable de faire face à nous. A tous les membres non haut-gradés ! Des intrus se sont glissés dans le château ! Ils ne sont que cinq, alors ne vous gênez pas !

-Le salaud, souffla Ka.

-Hihihi, bonne chance à nos chers oiseaux mythiques, fit-il en arrêtant les filaments.

-On se sépare ! Hurla l’archère tout en partant devant sans même laisser le temps à ses camarades de réaliser.

-Quoi ?! Bon ok, allons-y, et ne vous laissez pas vaincre hein ?! »

 

A peine eurent-ils échangé leurs dernières paroles d’encouragements respectives qu’une multitude d’hommes et de femmes habillés tous de la même manière grâce à des toges et des jupes les attaquèrent, tous armés jusqu’aux dents. Alors que les cinq jeunes gens avançaient difficilement à cause de tous ces ennemis,  Rhae créa une tornade qui balaya une bonne trentaine de mages contre les murs, tandis que Panther explosa un autre mur grâce à son marteau, faisant sortir une bonne autre trentaine d’adversaires, ce qui laissa le temps à Ka et à Amary de se faufiler entre les mages noirs, tout en les battants grâce à l’effet de surprise créée par leurs amis. Pendant que chacun prenait un chemin différent de l’autre, Amary se retrouva face à une superbe jeune femme aux très longs cheveux violets foncés, assorties à son petit haut et son short de la même teinte. De ses yeux bruns non pas pour le moins magnifique, la jeune femme ne dit pas un mot et se lança sur Amary, tout en dansant et en libérant une sorte de poudre violacée. Il ne fallut pas longtemps à Amary pour identifier la magie de son ennemie : interdite par le Conseil, sa magie était celle du charme qu’elle transmettait tout en dansant et en gesticulant dans tous les sens. Cependant, la jeune fille y trouva quelques failles, et après avoir masqué l’odeur grâce à d’énormes brins de jasmins, Amary en finit avec elle grâce à de puissantes ronces qui après l’avoir lacéré, l’a mirent au tapis. A un autre coin du château, Silnoah venait de finir d’étaler une archère aux courts cheveux noirs et habillée telle une espionne grâce à un bouquet de flèches enflammées. Alors qu’ils continuaient de courir un peu partout dans la demeure de leurs ennemis tout en éliminant quelques adversaires pour le moins « basiques », la voix du maître se fit à nouveau attendre :

 

-« Eh bien eh bien … Ils sembleraient que nos chers amis on réussit à mettre Aphrodite et Artémis au tapis … Quel gâchis.

-Quoi ?! Brailla une femme, une épée à la main. Les numéros huit et neuf se sont fait vaincre ?!

-Après tout, ils sont peut-être assez forts … Bien ! Changement de plan mes chers amis !

-Qu’est-ce qu’il nous veut maintenant ? Demanda Ka tout en balançant un ennemi au sol.

-Ça présage rien de bon, souffla Rhae qui dégagea une dizaine d’adversaires grâce à des nuages de foudre.

-A tous les mages ! Ne gênaient plus nos chers amis ! Seuls nos cinq meilleurs éléments sont encore autorisés à se battre !

-Quoi ? Interrogea un mage de pacotille.

-Qu’est-ce qui lui prend ?!

-Il joue avec nous … Déclara le mage blond, énervé.

-Les cinq se trouvent dans leurs appartements respectifs. Si vous les battez, un chemin se créera et vous accéderez au paradis de l’Elysée, là où je siège avec votre amie ! Alors qu’en dites-vous ? Vous voulez la sauver, où repartir ? La balle est dans votre camp, murmura-t-il avant de couper la communication à nouveau.

-Il se fout de nous …

-Je te sauverai coûte que coûte ! Hurla Silnoah qui ouvrit une énorme porte où elle trouva une femme à l’intérieur.

-Silnoah … Rhess, je présume ? Demanda-t-elle. Je suis Héra, le numéro deux de l’organisation. J’ai eu beaucoup de peine que nous nous soyons manquées au village Nunakin.

-Oh ne t’inquiète pas, grinça l’archère tout en activant le pouvoir de son gant. On va pouvoir rattraper le temps perdu ! »

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'action monte d'un cran dans ce chapitre !

 

La team GP font face aux mages basiques comme prévu et en font une bouchée, mais un homme assez balèze fait irruption et mais son grain de sel dans le combat. Le maitre de guilde intervient pour lui dire d'arrêter, on entend de nouveau As qui souhaite plus que tout repartir avec ses amis.

 

Les mages de GP font de nouveaux face à une nouvelle vague d'ennemis dans laquelle se trouvait le n°8 et 9 qui se sont fait rétamer, cependant ils devront affronter les 5 plus puissants mages du Protectorat, Silnoah va se battre contre la n°2 ça promet un beau clash !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou, on rentre dans le clash final avec le Protectorat ! Bonne lecture:

 


 

#55 : Silnoah VS Héra.

 

Dans la salle, Silnoah n’en croyait pas ses yeux : tout ce qui se trouvait autour d’elle était complètement différent du reste du château. Debout sur une sorte de terre battue aux reflets argentés, la pièce n’était meublée que grâce à une superbe armoire d’acajou, ainsi que par un canapé d’angle en cuir rouge sang. Cependant, les appartements de la mage n’en étaient pas pour le moins complètement vides : des bougies et des chandeliers étaient posés un peu partout, aussi bien sur le sol qu’au plafond, ou encore sur les deux seuls meubles de la pièce, ce qui donnait un aspect mortuaire et funéraire aux quartiers du numéro deux du Protectorat. Dressée en face de Silnoah, la mage d’environ 25 ans sortit deux superbes flûtes à champagne de l’armoire, dans lesquels la magicienne aux courts cheveux bruns y renversa une liqueur orange que Silnoah reconnue tout de suite en tant qu’hydromel, une boisson d’eau et de miel. Pendant qu’Héra avançait les verres aux mains, sa courte robe déchirée aux teintes militaires ondulée par sa démarche, et c’est une fois en face de son adversaire, que l’archère pu constater les superbes pupilles dorées du membre du Protectorat. Héra lui tendit le verre de sa main gantée, ce qui fit immédiatement reculée son adversaire qui réajusta son foulard devant sa bouche.

 

-« Eh bien … Tu n’as pas soif ? Interrogea Héra, qui au contraire de son adversaire, vidait son verre à grandes gorgées.

-Je ne suis pas venue ici pour boire ou discuter ! Si j’arrive à te battre, j’aurai directement accès à la salle ou se trouve As, c’est bien ça ?

-Effectivement … Cette même salle où Maître Zeus se tient également. Tu penses sérieusement pouvoir le vaincre ?

-Je verrai bien si j’en suis capable … Pour l’instant tout ce qui compte, c’est de te mettre au tapis !

-Mmh, alors je pense que notre petite pause buvette est finit, c’est ça ? Interrogea la mage en jetant derrière elle les deux verres.

-*Sun’s Bow- Rocket Launching* ! Hurla la mage en ne perdant pas une seule seconde.

-Mmh, tu n’as même pas besoin de dire les paroles sacrées du ré-équipement ? Pas mal … souffla-t-elle en esquivant les quelques missiles, puis en fonçant sur son ennemie.

-Dommage pour toi, j’ai aussi amélioré mes projectiles ! Ce sont des têtes chercheuses !

-Quoi ?!

 

A peine eut-elle le temps de se retourner que les trois projectiles explosèrent en chaîne, soulevant un fin nuage de poussière argenté. Fière de son attaque, Silnoah s’approcha de la zone des dégâts pour constater si son ennemie était bel et bien à terre. Malheureusement pour l’archère, Héra l’attendait de pieds fermes et à peine la mage de Rang-S s’avançât, qu’une série de mines explosives détonèrent l’une après l’autre. Le numéro deux se releva alors tout en créant une puissante vague de déflagration linéaire devant elle, obligeant Silnoah à reculer si elle ne voulait pas finir brûlée. La phœnix changea d’arme et se ré-équipa grâce à son arc de célérité tout en tirant des épées un peu partout dans le ciel, puis les électrifia à l’aide d’un autre de ses arcs. Voyant les armes blanches fuser vers elle, Héra engendra une puissante détonation au-dessus d’elle, ce qui balaya les épées grâce à l’onde de choc de l’explosion, puis enchaîna en donna naissance à une véritable mer de flammes qui brûla d’un seul coup la cape de son adversaire, qui décida de se rendre invisible, tout en en larguant des tirs de foudre qui tissèrent une petite toile que son ennemie n’eut (malheureusement) aucun mal à éviter en se propulsant dans le ciel grâce à une explosion, avant d’en créer un peu partout dans ses appartements. Vive d’esprit, Silnoah s’équipa de son arc de glace puis gela grâce à de puissants sorts les flammes d’Héra pendant un court moment, tout en essayant de l’immobiliser grâce à une sorte de carcan glacé. Tentant le tout pour le tout, Héra créa un pentagramme titanesque de déflagrations qui s’approchait dangereusement de Silnoah, avant de finir sur un puissant souffle que l’archère eut du mal à esquiver et tira une flèche extrêmement brillante qui en fit sortir une superbe onde de choc bleutée qui frappa Héra de plein fouet. Légèrement couvertes de blessures et de brûlures, les deux femmes se regardaient d’un air déterminé.

 

-« Ça ne va jamais finir, souffla Silnoah tout en faisant disparaître son dernier arc.

-C’est sur … répondit l’autre. Que dirais-tu d’y mettre un terme une bonne fois pour toute hein ?

-Quoi ?! Qu’est-ce que t…

-*Ré-équip- Kama*, murmura Héra en faisant apparaître entre ses mains son double kama qu’elle tenait derrière son dos.

-Alors tu penses qu’avec une arme en plus tu vas renverser la tendance ? Interrogea l’archère, non sans être intriguée.

-Je ne le pense pas … J’en suis sûr ! Hurla la mage aux cheveux bruns en donnant un puissant coup dans le sol avec son arme, ce qui le fit chavirer.

-Waah, mais qu’est-ce que tu comptes fa…

-*Bang* ! Fit-elle en frappant du plat de sa lame, ce qui créa un puissant choc sur son ennemie.

-Keuh, je…

-*Explosion* ! Finit-elle en créant une déflagration qui l’emporta contre un mur.

-Merde … Balbutia la mage de Rang-S.

-Alors ? Toujours prête ? » Déclara Héra d’un grand sourire.

 

Un peu plus loin, dans un autre coin du château, Ka continuait toujours de courir dans tous les sens en essayant de trouver les fameux appartements dont le maître avait parlé. Alors qu’il continuait de déambuler un peu partout tel un zombie, le mage botté énervé de se retrouver carrément dans les jardins extérieurs se mit à détruire tout ce qui se trouvait autour de lui, ce qui ne manqua pas d’attirer quelques sbires du Protectorat qui l’attaquèrent bien que leur maître le leur avait interdit. Alors que le mage chauve s’amusait à combattre quelques ennemis, Amary, elle se retrouvait aussi dans un jardin, mais cette fois-ci un jardin intérieur éclairé de plusieurs lachrima-lumières, ce qui permettait de voir les grands piliers couverts de fleurs, et un parterre remplie d’une herbe très fraîche. Dégoûtée de devoir piétiner « d’innocentes plantes comme celles-ci », la magicienne aux cheveux bordeaux tenta de faire le moins de pas possible, en écartant au maximum ses jambes l’une de l’autre. Tout d’un coup, alors qu’elle venait enfin de rejoindre l’une des extrémités du petit coin de verdure, une grande porte ornée de fleurs faites d’émeraude s’entrouvrit. Abandonnant son manteau et ses gants pour mieux se mouvoir, la jeune mage des plantes prit la porte et l’ouvrit en grand avant d’y rentrer. A terre, Silnoah était à présent bien consciente que son adversaire venait de reprendre l’avantage et que la battre à ce stade-là ne serait pas chose aisée. Héra se rapprocha alors de son adversaire couverte de brûlures et d’ecchymoses en tout genre et commença à prendre la parole d’un air légèrement fier.

 

-« Je crois que c’est la fin, Silnoah Rhess, déclara la mage.

-Je … peux encore me battre ! S’écria l’archère en tenant de se relever.

-Non je ne crois pas, lui répondit le membre du Protectorat en créant une petite explosion sur son dos, ce qui l’a fit retomber.

-Je … dois sauver As ! C’est notre amie !

-Eh bien je crois que tu vas devoir t’enlever cette idée de ta tête.

-On l’a promis à Hestia ! Nous ne la laisserons pas ici, quoi qu’il arrive !

-Hestia ?

-C’est sa grand-mère … Et une promesse est une promesse !

-Est-elle toujours en vie ?

-Qu’est-ce que cela t’apporte de le savoir …

-Cela m’apporte beaucoup puisqu’Hestia a toujours été là pour nous tous … Elle est ma plus vieille amie … »

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapitre spécial Silnoah vs Hera.

 

Les deux combattantes nous offrent un beau combat, Silnoah arrive à lui tenir tête pendant un moment avant qu'Hera ne deviennent sérieuse. Ka et Amary s'enfoncent un peu plus dans le palais, ils ne vont pas tarder à devoir se battre eux aussi.

 

Hera nous apprend qu'Hestia est sa plus grande amie et ne semble pas savoir que cette dernière est morte. Je supose que quand Silnoah lui dira la vérité, elle se retournera contre son maître.

 

J'attends la suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo ! Dessin d'Atlas qui date un peu ==> http://nsa33.casimages.com/img/2013/04/23/130423071518518520.jpg

Voilà la fin du combat entre Silnoah et Héra ! Bonne lecture:

 


 

#56 : Apporte-moi le rosée, sois gentil.

 

Couchée sur le sol, Silnoah sentait toutes ses forces l’a quitter peu à peu. Cependant, elle ne pouvait pas déjà abandonner ; ils étaient venus pour sauver As coute que coute ; et si elle ne parvenait pas à vaincre le numéro deux, qui le fera ? Debout devant elle, Héra regardait avec tristesse et nostalgie son adversaire, comme si elle n’était déjà plus qu’un lointain souvenir. Après s’être assise sur le canapé juste en face d’elle, la mage aux explosions commença alors à prendre la parole pour répondre aux questions de l’archère :

 

-« Ton amie ? Hestia ? C’est pour ça que votre maître est venu la tuer de sang-froid !

-Je n’étais pas au courant … Hestia a toujours été comme une mère à nous tous. Elle était toujours là, même dans les moments les plus difficiles … Bien que nous sommes tous des criminels, elle était la plus intègre et juste d’entre nous tous.

-Et tuer les gens intègres doit faire partie de vos traditions c’est ça ?

-Nous n’étions même pas au courant des actions de notre maître. Il agit comme bon lui semble et est au-dessus de n’importe lequel d’entre nous. C’est un roi, un dieu même au sein de cette guilde.

-Et es-ce là vraiment une raison pour la laisser mourir ?

-…

-C’est bien ce que je me disais, déclara Silnoah tout en se relevant difficilement. Mais se lamenter n’y changera rien à présent. Tu as toujours l’opportunité d’aider sa petite-fille. Qu’est-ce que tu en dis ?

-… Je ne peux pas. Je suis désolée, fit-elle en faisant tournoyer son kama. Je ne trahirai pas le Protectorat ! Hurla-t-elle en fonçant sur Silnoah.

-Alors finissons ce combat ! »

 

En moins de temps qu’il faut pour le dire, le combat reprit de plus bel. Rapide et précise, Silnoah enchaîna les ré-équipement plus vite que jamais, en combinant plusieurs éléments différents pour toucher son adversaire ; cependant, l’archère ne s’arrêta pas là, puisqu’en plus de cela, elle mit également en jeu sa vitesse et sa furtivité pour mettre toute ses chances de son côté. Parant les attaques du mieux qu’elle le pouvait, Héra balayait les sortilèges ennemis de son kama tout en ripostant à l’aide d’autres explosions bien plus sophistiquées que les précédentes qu’elle lança. Après avoir contré les flèches explosives et incendiaires à l’aide d’une sorte de dragon explosif, la numéro deux continua son assaut en créant de nouvelles mines qui prirent la forme de colonnes ardentes, ce qui n’empêcha pas la mage de Rang-S d’y passer à travers pour tirer des flèches explosives à bout portant. Alors que les deux magiciennes utilisaient toute la magie qu’ils leur restaient, la mage des Galaxy Phoenix sentait peu à peu ses forces partirent et décida d’en finir une bonne fois pour toute. Après avoir brillamment piégé son adversaire en l’a paralysant grâce à un réseau de toile d’électricité, Silnoah fit disparaître son arc de foudre et lança un dernier ré-équipement pour en finir. Libéré dans une lumière dorée aux reflets orange, un énorme arc apparut entre les mains de son invocatrice. Entièrement de couleur orange feu, la branche de l’arme était en fait deux grandes ailes en acier représentant les ailes d’un phœnix, tandis que la poignée représentait la tête de la créature, le bec en face de l’ennemi. La corde, elle était reliée à la poupée de l’arme et touchait presque la patte pleine de serres qui servait comme poupée. Impressionnée par un tel arc, Héra continua à lancer ses attaques déflagrantes, quand soudain, toutes ses flammes se firent absorber par l’arme de Silnoah qui brilla encore d’avantage. Déconcertée, Héra envoya une chaîne d’explosions sur son adversaire qui sans bouger, fit à nouveau disparaître les flammes des déflagrations.

 

-« Qu’est-ce que c’est que cet arc ?! Interrogea Héra qui commençait à fatiguer à force de lancer des sorts.

-Rebirth Phoenix Bow. Un arc que le maître avait spécialement conçu pour moi. Cependant, je n’ai jamais réussi à l’utiliser dans sa pleine puissance, ni même compris comment il fonctionnait. Tu ne peux rien faire face à une arme pareille, elle absorbe les flammes créées et les transforme en une flèche. C’est l’arme parfaite pour te vaincre.

-Cette arme ne va rien changer au combat ! Ma magie Burst est sans faille, et je vais te le prouver immédiatement ! *Kama : Blaze Air Bomb* ! S’écria la mage en frappant l’air de son kama, ce qui fit reluire tout l’air de la salle.

-Tu veux faire sauter toute la salle ?!

-Mon dévouement pour la guilde n’a pas de limite ! Meurs ! *Blow-up* ! Hurla la mage aux cheveux bruns tout en claquant des doigts.

-Absorption, répondit Silnoah en faisant venir toutes les flammes vers son arc. C’est fini ! *Phoenix Shoot* ! »

 

Tout d’un coup, Silnoah tira du bout de la corde une petite flèche de feu roux qui commença peu à peu à grandir tandis qu’il parcourait les airs en prenant la forme d’un véritable phœnix. Consciente que ses explosions de type déflagration ne marchait pas, Héra prit l’autre côté de son arme et l’envoya se fracasser contre la flèche, tandis que l’onde de choc souffla les flammes. Malheureusement pour elle, l’issu de ce duel était déjà décidé : une autre flèche au bout de son arc, Silnoah était au-dessus d’elle et tira son projectile qui absorba les restes de l’ancien au passage, avant de donner naissance à une formidable explosion dorée qui balaya tout ce qui se trouvait dans cette pièce en une fraction de seconde. Alors que le tourbillon de fumée argentée se dissipait, Silnoah, arc à la main s’approcha de son adversaire qui gisait sur le sol. La mage de Rang-S fit alors disparaître son arme et releva le canapé difficilement tout en s’asseyant dessus, exténuée de combat. Une porte s’ouvrit alors derrière elle et des sortes d’escaliers de lumière et de foudre se créèrent massivement. Obnubilée par cet aspect féerique, puisque les marches lévitaient dans le vide et le noir le plus total, Silnoah commença à s’avancer vers les marches brillantes.

 

-« Tue-moi, demanda Héra en l’a fixant.

-Pardon ?!

-Je te demande de me tuer … Si tu ne le fais pas, c’est le maître qui le fera après cette bataille … Il ne tolère pas les échecs.

-Je refuse.

-Quoi ? Tu as trop de fierté c’est ça ?! Tu m’humilies une deuxième fois après m’avoir vaincue, tu ne crois pas ?! Pour qui te prends-tu, Silnoah Rhess ?!

-Tu ne comprends pas. Moi je ne suis pas Dieu.

-Q-Quoi ?

-Votre maître se prend pour un Dieu, mais moi je ne peux pas décider de la vie ou de la mort des personnes. Je suis désolé de ne pas pouvoir accéder à ta requête. Adieu, souffla-t-elle en s’engouffrant dans les escaliers.

-… Adieu, Sil-no-a… »

 

Alors qu’un duel important venait de se finir, Panther entra à son tour dans une autre salle du château, à l’opposé de celle d’Héra. Après avoir passé de grands bains thermales où des sculptures de dragons et d’hommes crachaient et versaient de l’eau brûlante à l’intérieur d’immenses baignoires, Panther entra dans une chambre extrêmement spacieuse. Remplis de vignes en tout genre et de piliers blancs où des colombes voltigeaient, le mage continua à s’avancer jusqu’à ce qu’il vit enfin quelqu’un. Couché sur un divan, un verre de vin à la main, le vieil homme fixa le blondinet qui venait de pénétrer dans ses quartiers. Cette seconde pièce, qui occupait trois fois plus d’espace que la première était en face une grande sorte de cave à vin, où des milliers de bouteilles étaient rangés. Seul le canapé et la petite table basse où une bouteille était posée meublait l’intérieur. Alors que Panther voulut commencer à parler, l’homme le coupa très vite en lui demandant de lui apporter une bouteille de rosée, ayant fini celle de vin blanc. Étonné, le phœnix ne bougea pas d’un poil, jusqu’à ce que le vieux mage le lui répéta :

 

-« Eh bien, tu es sourd mon ami ? Je t’ai demandé si tu pouvais m’apporter une bouteille de rosée. Alors, apporte-moi le rosée, soit gentil, souffla le vieux monsieur vautré dans son canapé.

-Je … Je rêve », murmura Panther, les yeux grands ouverts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un beau clash final !

 

Le combat final entre Héra et Silnoah fut bien développé et décrite, c'était une véritable guerre dans cette salle, Silnoah qui commençait à perdre de son énergie, sorti un bel arc de feu qui a une capacité intéressante, grâce à sa dernière arme elle finit par retourner le combat à son avantage et vaincre Héra une bonne fois pour toute.

 

Mais même fatiguée, elle continue son avancée pour sauver As. Panther de son coté entre dans une salle pas comme les autres, où il rencontre un ennemi fou de vin à devoir affronter. J'attends la suite !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou, voilà le chapitre 58 ! Bonne lecture:

 


 

#57 : Panther VS Dionysos.

 

Panther n’en croyait pas ses yeux : un adversaire qui lui parle aussi familièrement ? Depuis son plus jeune âge, il a toujours dû combattre ses ennemis avec dignité, et là, un homme l’humilie en lui demandant de chercher une bouteille de vin ? S’en était déjà trop. Le vieil homme, habillé d’un kimono blanc se levait difficilement. Panther reconnut qu’il devait au moins avoir plus d’une soixantaine d’années à la vue de sa peau ridée. Coiffé tel un mandarin, l’homme avait deux fines moustaches grises, ainsi qu’une barbe et quelques cheveux de la même couleur. Ses yeux quant à eux étaient fermés et l’on ne pouvait les voir. Alors qu’il se déplaçait très lentement pour chercher une autre flasque du précieux liquide, Panther se précipita sur lui tout en lui envoya un puissant coup de marteau. Cependant, le vieux mage n’y fit même pas attention et évita sans aucun problème l’attaque adverse tout en piochant dans sa réserve pour dénicher un bon millésime. Une fois la bouteille en main, l’homme retourna se vautrer sur son canapé et versa le vin dans un joli verre à pieds incrusté de pierres précieuses.

 

-« Un millésime de l’année 762 des Châteaux du Puits … D’après ce que l’on dit, il n’y en a que très peu dans le monde. Mais où avais-je la tête ? Je ne me suis même pas présenté. Dionysos, numéro cinq du Protectorat. Et toi jeune homme ?

-Panther Razaro, mage de Galaxy Phoenix ! Et je n’ai pas le temps de parler avec vous ! »

 

Et Panther ne menti pas. Sans perdre de temps, il s’équipa de son attirail et fusa vers Dionysos qui buvait toujours aussi tranquillement son vin. Malheureusement pour le jeune blondinet, ses attaques n’eurent que peu d’effet : effectivement, le vieil homme parvenait les trois quarts du temps à esquiver les coups adverses, et quand ils parvenaient à le toucher, les dégâts n’étaient que minime. Alors que Panther prenait du temps pour réfléchir à une nouvelle stratégie, Dionysos se leva à grande vitesse et envoya son adversaire s’écraser contre des tonneaux de vin, d’un très puissant coup de poing, tout en enchaînant par un coup de talon en plein menton. La bouche en sang, le phœnix tenta de se soigner, mais c’est alors que son adversaire ne lui laissa pas de répit et enchaîna en délivrant un coup de poing d’une rare puissance, heureusement esquivé grâce à son bouclier. Panther ne mit pas longtemps à reconnaître sa magie : c’était bel et bien la magie Liquor que son ennemi employait. Cette magie, assez commune dans les pays du Nord consiste à boire le plus d’alcool possible ; il permet ensuite à son utilisateur d’augmenter grandement la force de ses coups, ainsi que la taille de ses muscles dans certains cas. Cependant, très peu de personnes sont capables de l’employer à pleine puissance puisqu’ils ne sont pas tous aptes à boire une grande quantité d’alcool, sans que cela n’affecte leur raisonnement. Cependant, le mage du bien reconnaître que Dionysos était au-dessus de tout ce qu’il avait rencontré : sa force, sa maîtrise et sa vitesse faisaient de lui un ennemi d’une tout autre catégorie. Mais le phœnix n’était pas près de perdre : pendant que le mage noir fonçait sur lui, le blond « l’envoyait dans le passé » pour le rendre vulnérable et l’attaquait alors à pleine puissance, même si l’homme était extrêmement résistant.

 

Timer … Une magie intéressante que tu as là, souffla Dionysos tout en se relevant.

-La tienne l’est un peu moins répondit Panther. Mais je dois avouer que tu sais très bien l’utiliser … J’ai rencontré un tas de gens avec cette magie et tu es bien le premier à être aussi fort.

-J’ai eu une soixantaine d’années pour la maîtriser à la perfection après tout …

-Tu es au service du Protectorat depuis aussi longtemps ?!

-Depuis ma naissance je le suis. Mais ça ne te regarde pas … Fit-il en attrapant une bouteille de rhum.

-Tu veux accélérer le rythme en prenant du rhum ?

-Tu as tout compris ! Hurla Dionysos en jetant la bouteille à terre, complètement vide. Alors … Tu viens ? Déclara-t-il en devant un énorme tas de muscles, tout en déchirant son kimono.

-Pourquoi pas … Ça va envoyer ! »

 

Les deux hommes ne pensèrent à ce moment-là qu’à la défaite de l’autre. Tout en envoyant des coups toujours plus forts grâce à son marteau, Panther repoussait également le vieil homme en donnant des coups avec son bouclier qui servait lui aussi d’arme. De son côté, Dionysos n’était pas en reste : tout son corps à présent était dangereux, si bien qu’un coup de poing pouvait être tout aussi destructeur qu’un coup de genou lancé à toute vitesse. Les attaques de Dionysos, bien que de plus en plus violentes ne faisaient qu’augmenter la rage de vaincre du jeune homme qui ne perdait même plus de temps à se soigner, tant son envie de le mettre à terre était grande. Alors que les coups devenaient toujours plus violents et sanglants, Panther évita une attaque en se mettant accroupi, puis frappa de toutes ses forces dans le bras du vieillard, tout en enchaînant sur son épaule qui se déboita dans un léger bruit. Malheureusement pour le garçon aux yeux bleus, Dionysos y fit abstraction et décocha un coup de coude d’une puissance incroyable dans la mâchoire du pauvre mage qui tombât raide sur le sol. En se relevant difficilement, Panther fit de son mieux pour se soigner malgré les plusieurs côtes cassées qu’il avait, ainsi que toutes ses autres blessures. A présent debout, Panther tenta le tout pour le tout : son arme chargé, il frappa le sol aussi fort qu’il le put, ce qui lui permit de détruire toutes les bouteilles grâce à une puissante onde de choc. N’ayant plus aucune réserve d’alcool, Dionysos comprit qu’il devait maintenant se battre avec ce qu’il lui restait en lui. Décidé à gagner, Panther jeta son bouclier sur le sol pour obtenir plus de vitesse, et les deux hommes redoublèrent plus que jamais d’efforts pour faire tomber l’autre. Le blond envoya alors une onde de choc à l’aide de son arme, mais cette fois-ci sous une forme « tranchante », ce qui ouvrit légèrement le vieil homme au niveau de l’abdomen, pendant que ce-dernier, sans même s’en soucié, continuait son combat. Finalement, l’issue du duel approcha et Panther et son adversaire en finir tous les deux : alors que Dionysos envoya un incroyable coup de poing, Panther ne l’esquiva pas et prit l’attaque de plein fouet ; cependant, ce que le vieil homme ne put prédire, c’est qu’en dépit d’avoir encaissé l’attaque, Panther envoya tout de même son marteau en plein sur la blessure de l’homme, ce qui le secoua complètement, avant de le faire tomber directement au sol, sans même pouvoir bouger. Le phœnix quant à lui tomba aussi sur le sol, couvert d’autant de blessures que son ennemi.

 

-« Eh bien … Le maître ne va pas être content de ma prestation … Souffla Dionysos.

-T’a fait ce que t’a pu, lui répondit son adversaire.

-En tout cas, je ne m’attendais pas à cela … Ta force et ta rage de vaincre sont impressionnantes … Mais je ne suis que le numéro cinq … Maître Zeus est bien plus fort …

-*Recovery Flash*.

-Qu’est-ce que ?! Pourquoi me soignes-tu ?!

-Tu as été un adversaire honorable … Tu le mérite amplement, répondit Panther en bougeant difficilement.

-… Bonne chance, déclara le mage … et merci, murmura l’homme avant de s’endormir. »

 

Alors qu’un combat venait tout juste de se finir, un autre était sur le point de débuter. En effet, après avoir poussé l’énorme porte, Amary se retrouva à l’intérieur d’un mini jardin très bien entretenu, où un homme jouait calmement de la musique sous une sorte de kiosque en pierre. Pendant qu’elle s’avançait, quelques colombes sifflaient joyeusement et l’homme ouvrit alors les yeux pour mieux la contempler, tout en posant sa lyre.

 

-« Eh bien que me vaut l’honneur de voir une si belle créature ? Interrogea l’homme aux cheveux blonds.

-Je … Je vie…

-Eh bien puisque tu es ici, pourquoi attendre de passer à l’action ?

-Qu'à cela ne tienne ! »

Share this post


Link to post
Share on other sites

Combat centré sur Panther.

 

Il affronte un maître en art-martiaux fou d'alcool, et Panther comprends assez vite que c'est dû à son style de combat et pouvoir. Ça me rappelle Rock-Lee :P.

 

Le combat s'entame alors dans un jeu d'échange de coups, mais sur la longue le mage GP finit par remporter son combat. Par contre le seul bémol, c'est que je n'ai pas vu à quoi a servi l'entraînement de Panther, son ennemi n'avait pas l'air si puissant, mais c'est juste une impression.

 

La prochaine fois on passe sur Amary. Elle va affronté le numéro 4 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Kyojin: En fait, avant l'entraînement, Panther n'aurait jamais tenu après s'être fait autant rué de coups ... Après c'est sur que son cas est beaucoup plus implicite que les autres je te l'accorde ^^. Bref, combat d'Amary qui va effectivement affronter le numéro 4 ! Bonne lecture:

 


 

#58 : (Flowers, music) PEACE.

 

De son côté, Amary s’était déjà préparée à toutes les éventualités possibles. Dans les appartements où elle se trouvait, la mage était complètement dans son élément : remplis de fleurs et de plantes en tout genre, la grande pièce était comme un superbe jardin romain, où un kiosque entièrement fait de roche et de pierres précieuses se trouvait en son centre. Pendant qu’une petite fontaine laissait calmement s’écouler de l’eau fraîche et que quelques canaux la faisait ruisselait vers plusieurs plants de fleurs exotiques, le jeune homme assis sur les marches du kiosque fixait avec un magnifique sourire la jeune mage. Charmeur, l’homme se leva et marcha vers Amary, tandis que sa cape immaculée et ses superbes cheveux blonds flottaient au vent qui soufflait par la porte entrouverte. Simplement habillé d’un débardeur et d’un pantacourt beige ainsi que de chaussettes noires, le mage déposa sa lyre à côté de la fontaine avant de faire la bise à Amary, confuse et désorientée tant ses yeux verts foncés étaient magnifiques comme des émeraudes.

 

-« Enchantée jeune colombe, souffla-t-il d’une voix mélodieuse et envoûtante. Je m’appelle Theodor Lys. Mais appel moi Apollon je t’en prie.

-Je-Je m’app… Non ! Quel est ton numéro ?!

-Mon numéro ? En voilà des manières de se présenter. Mais si tel est ton désir, je vais de ce pas l’exaucer : je suis le numéro quatre du Protectorat ma chère.

-Tu as parlé de passer à l’action avant, alors pourquoi te présenter aussi calmement ?!

-Oh ? Tu as peut-être mal interprété mes dires ma douce. Par passer à l’action, je pensais que nous pourrions faire connaissance tous les deux, boire un ou deux verres, marcher tendrement dans l’herbe fra…

-Stop ! Une de mes amies est en danger … Et je ne laisserai rien y personne m’empêcher de la sauver, alors prépare-toi ! *Brambles Justice* !

-Tant de violence dans ce monde … *Ultrasound* ! S’exclama Apollon en créant des vibrations soniques à l’aide de sa lyre, ce qui détruisit d’un seul coup les ronces de la jeune femme.

-Pas mal … Mais je n’ai pas encore finit ! *Blackmoon- Cherry Petals Twisters* ! »

 

Amary ne se laissa pas le moins du monde distraire par l’apparence de son adversaire ou par sa magie : en quelques mots, la mage des plantes fit apparaître une dizaine de mini-tempêtes de pétales de cerisier, cette fois ci de couleur noire et bien plus rapide que les rouges. Mais la fille aux cheveux bordeaux ne s’arrêta pas là : après avoir fait souffler le vent, elle enchaîna en donnant naissance à de véritables mangroves de ronces ainsi qu’à plusieurs plantes carnivores devenue gigantesques grâce à l’eau de la petite fontaine. Entourée de toutes sortes de plantes, Amary ne laissa pas une seconde de répit à son adversaire qui tenta de contrôler les végétaux à l’aide de la musique de sa lyre, sans grand succès. Après s’être fait égratigné de partout par toutes ces techniques, le jeune homme envoya une vibration d’une puissance inouïe à partir de son instrument, ce qui détruisit la quasi-totalité de créations végétales de la fille. Il enchaîna alors avec un son strident, ce qui obligea la jeune fille à se boucher les oreilles et par conséquent à fermer les yeux, puis se prit une onde de choc de plein fouet, ce qui la fit tomber dans le petit ruisseau. A terre, Amary voulut très vite se relever mais Apollon la précéda et lui tendit sa main, en lui demandant d’arrêter de se battre et de gaspiller son énergie inutilement. La jeune fille lui demanda alors s’il était prêt à l’aider à récupérer As, ce à quoi il répondit non et entraîna la suite du combat. Alors qu’Amary faisait tout pour faire attaquer Apollon, ce-dernier se contentait de détruire les plantes par le son, sans même essayer de vaincre son adversaire qu’il ne pouvait pas se résoudre à battre à cause de son sexe. Se sentant de plus en plus discriminée, la mage décida d’en finir en utilisant sa technique développée pendant l’entraînement à l’aide de ses ongles empoisonnés. Cependant, Apollon vu clair dans son jeu et voyant que la jeune femme ne voulait pas se résigner à la défaite, il joua un air extrêmement apaisant, ce qui paralysa tous les membres d’Amary.

 

-«  Qu’est-ce que c’est que ça ?! S’écria la gothique.

-Ma magie Noise blanche colombe, répondit Apollon en passant la main dans ses cheveux, tout en regardant ses blessures, ou plus particulièrement, un sort nommé *Peace*. Avec ça tu vas enfin te tenir calme et nous allons pouvoir discuter ma beauté …

-Je … ne vais pas me tenir calme, espèce de psychopathe ! *Redwood Spe… Ma tête … Elle est tellement lourde …

-Désolé de t’avoir menti … Mais j’ai aussi quelques notions concernant la magie des poisons … Tu vas à présent calmement t’endormir à cause de l’air empoisonnée que tu as inspiré …

-Non … Je dois sauv … er … A…s …

-Bonne nuit ma blanche colombe … Je suis déçu que nous n’ayons point pu converser … » Souffla Apollon en repartant vers le kiosque.

 

Là où Amary était, tout était calme. Baignant dans une lumière blanche pure et tiède, la jeune femme nageait littéralement dans le bonheur sans se soucier de ses problèmes ni de tout ce qui l’entourait. Malheureusement, la réalité la rattrapa bien vite : cette fois-ci, elle ne pouvait espérer retrouver le même pouvoir qu’elle possédait pendant son entraînement avec Jayden ; à présent, il fallait se débrouiller seule. Mais comment faire ? Son adversaire est capable de l’immobiliser mais aussi de maîtriser toute sorte de poisons, sans parler de ses ondes de choc tout aussi dangereuses … Mais Amary ne désespéra pas. As devait être sauvé après tout et si elle ne réagissait pas, elle serait peut-être perdue pour toujours. D’un seul coup, la jeune mage se réveilla et se mit debout d’une traite, ce qui attira l’attention de son adversaire.

 

-« Oh, te voilà à nouveau réveiller ma blanche colombe ? Demanda l’homme aux cheveux or à la fille.

-Je peux définitivement pas dormir quand une amie est en danger … Désolé. Mais je ne te laisserai pas la victoire ! *Bloom Beam* !

-Un rayon d’énergie florale multicolore … Quelle beauté … Cependant ! *Sound Blades* ! S’écria-t-il en envoyant des « lames de son » bleutées qui détruisirent le rayon.

-*Blackb

-*Peace*. Je pense que cette fois-ci, je vais devoir augmenter la dose létale du poison, malheureusement …

- T’as déjà perdu beau-gosse.

-Pardon ?

-*Rosa* », murmura-t-elle de façon déterminée.

 

A ses mots, d’énormes tiges pourvues d’aiguillons sortirent du sol et des centaines de boutons de roses apparurent dessus, puis se mirent à éclore en chaîne, jusqu’à ce qu’à former un très grand dôme au-dessus de la tête des deux jeunes magiciens. Peu à peu, le sol vira lui aussi de couleur pour prendre la même que les fleurs et un doux parfum de rose se mit à flotter dans les airs tandis qu’un léger vent le poussait. D’un seul coup, alors qu’Apollon voulut lancer une dernière technique pour en finir avec ce duel, il sentit que des vertiges commençaient à le prendre, tandis qu’il eut beaucoup plus de mal à utiliser sa magie. Etonné, il essaya de lancer un autre sort, jusqu’à ce qu’il comprenne que c’est en fait cet étrange rosier qui aspire ses forces. Il misa alors une bonne partie de ses forces en créant une onde de choc, mais à peine les plantes se firent détruire qu’elles se régénérèrent en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

 

-« On dirait que c’est toi qui a quelques problèmes cette fois-ci mon cher …

-Qu’est-ce que c’est que ça ?! Mes forces et mon énergie me quittent peu à peu …

-Rosa. Un sort que j’ai réussi à développer. Le sol rosâtre aspire toute ta magie et une partie de ton énergie physique et transfère le tout aux roses. Une fois qu’elles seront entièrement blanches, tu auras perdu.  D’ailleurs je crois que je peux à nouveau avoir le contrôle de mon corps non ?

-Impossible … Tu … as gardé un tel atout caché depuis le début du combat ? Grommela péniblement le blondinet.

-Je voulais être sûre que tu ne peux pas y faire quoi que ce soit … Et j’avais raison. Si je n’avais pas développée cette attaque, j’aurai d’ores et déjà perdue.

-Quelle surprise … Tu es vraiment … exceptionnelle … Bien joué … ma blanche colombe, murmura-t-il avant de tomber au sol pendant que les roses illuminaient le rosier de leur pureté.

-Amary. Amary Spir. Pas ma blanche colombe. C’était un bon match, vraiment. Peace à toi. »

 

Et, alors que la jeune femme quitta sur ces paroles l’homme à terre, le rosier s’ouvrit en créant une allée et c’est ainsi qu’Amary prit une rose blanche entre ses mains puis la jeta derrière elle après l’avoir sentie et se dirigea vers les escaliers brillants qu’elle était à présent la troisième à emprunter.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...