Jump to content


Sign in to follow this  
Jorah Mormont

[Fairy Tail]: Galaxy Phoenix.

Recommended Posts

Amary se donne à fond !

 

Son ennemi le gentleman musicien est assez particulier sur sa façon de vouloir faire connaissance avec Amary lol. Son pouvoir lié à la musique est bien redoutable pour la mage des plantes. Cette dernière se fait avoir par son propre jeu en voulant utiliser son poison, mais c'est son adversaire qui a eu le dernier mot en utilisant son poison.

 

Amary était déjà à sa merci, mais ce dernier n'a rien fait, le temps qu'elle se réveille de nouveau et qu'elle utilise une nouvelle technique pour l'avoir, et qui a bien marché au final. Il n'a rien pu faire face à l'attaque Rosa d'Amary, la jeune mage ressort avec prestance de la salle, pour se diriger vers le maître.

 

Vu comment c'est parti, ils vont affronter le maitre tous ensemble.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou, après une absence plutôt longue, voilà le chapitre 59, le combat (assez rapide) de Ka ! Bonne lecture à tous, j'espère que vous ne vous lassez pas :-) :

 


 

#59 : Devil’s Smith.

 

Le Protectorat tout entier commençait à présent à craindre ces jeunes mages venus du sud, tandis que les rapports de défaite des officiers étaient signalés. Comment cinq gamins pouvaient venir à bout de leurs meilleurs mages ? Des sorciers d’élites aux pouvoirs incomparables ? Seuls les numéros un et trois étaient toujours debout à ce moment précis, alors que tous les autres avaient déjà sombré dans l’évanouissement. Mais cela n’effrayait pas tout le monde : debout en face du numéro trois, Ka arborait un large sourire aux lèvres ainsi qu’une envie de combattre très communicative. Son adversaire semblait lui aussi vouloir se battre : assis sur un petit escabeau en bois, l’homme qui devait avoir une trentaine d’années était en train de battre le fer sans doute destiné à devenir la lame de l’épée qui manquait à l’armure se trouvant à côté de lui. Alors que la salle toute entière ressemblait à une grande forge où le mage créée toute sorte d’arme et de protection, un petit gouffre de lave se trouvait derrière lui, ainsi qu’un petit lit de l’autre côté. Voyant que son adversaire commençait tout doucement à s’exciter, le mage aux cheveux bruns ébouriffés se leva tout en grattant sa barbe puis se planta devant Ka comme si de rien n’était.

 

-« Yo tête d’œuf ! J’m’appelle Héphaïstos, numéro trois du Protectorat et forgeron numéro un de ce pays ! Qu’es tu viens faire ici ?! Demanda l’homme d’un ton enjoué.

-Y me veux quoi le mineur du dimanche ?! Ka Zapo pour te botter l’cul vieillard !

-Pfff, en voilà des manières crâne d’obus ! J’vais t’apprendre les bonnes moi ! Ramène-toi gamin !

-Pas de paroles inutiles … C’est ça que j’aime ! Go ! »

 

Sans plus attendre, les deux hommes commencèrent leur combat. Ka ne mit cependant pas longtemps à comprendre en quoi la nature du pouvoir de son adversaire consistait : alors que ce-dernier se battait uniquement à l’aide de coups physiques, ses membres se coloraient également d’un noir très foncé et ses attaques en étaient bien plus violentes. Ka vit tout de suite la magie Carbon Body opérer sur lui ; grâce aux molécules de carbones présentes dans le corps humain, le mage pouvait en augmenter sa résistance et même s’en recouvrir toute la peau, ce qui lui offrait une résistance tantôt aussi élevé que celle d’une mine de crayon, tantôt aussi dure qu’un véritable diamant. Mais Ka n’en était que plus exité : tel un chien fou, le chauve ne faisait qu’enchaîner les sauts dans les airs tout en créant des « rouleaux de terres » autour de lui desquels une immensité de balles en sortait, cependant sans effets sur son ennemi qui continuait son assaut. Mais le mage botté avait plus d’un tour dans son sac : voyant que ses attaques ne marchaient pas, il décida d’utiliser la lave derrière Héphaïstos pour le vaincre et c’est ainsi qu’en une fraction de seconde, Ka broya le sol en s’équipant de gigantesques crampons terreux et laissa la lave s’échappait de son puits.

 

-« Tu veux m’engloutir sous de la lave gamin ?! Interrogea Héphaïstos qui s’accrochait au lustre de la pièce.

-Tout juste vieillard ! Ça m’étonnerait que même ton corps de carbone résiste à une température aussi élevée que celle de lave !

-Tu es naïf ! Tu croyais que je ne m’étais pas préparé à cela ?! »

 

D’un seul coup, Héphaïstos sauta d’armure en armure, jusqu’à se trouvait devant un énorme chaudron remplis d’eau qu’il souleva, puis jeta sur les coulées de lave d’où une épaisse vapeur sortit. A peine Ka eut le temps de regarder ce qui se passait devant lui, qu’Héphaïstos lui sauta dessus de tout son poids, prêt à lui arracher la gorge à l’aide ses énormes mains. Mais Ka, déjà bien blessé de tous ces coups n’en était pourtant pas ralenti : surpassant ses limites, le jeune homme créa d’innombrables tourelles tout autour de son ennemi et des explosions en chaîne se créèrent su l’homme noir dont les premiers signes de fatigue commençaient à se faire ressentir. Mais Ka ne s’arrêta toujours pas : après les tourelles, le chauve donna naissance à un parterre garnie de pieux ainsi qu’une multitude de canons qui créèrent une explosion d’une puissance inouïe. Regardant les flammes brûlaient, Ka s’éloigna peu à peu de l’endroit en jetant un dernier regard sur la scène, quand tout d’un coup, Héphaïstos se projeta sur lui et l’écrasa au sol, tout en le transperçant de sa main droite qui passa à l’intérieur de son abdomen.

 

-« Dans la panique, j’ai eu bien plus de mal à maîtriser ma magie … En tout cas, tu es très fort, mais tu as baissé ta garde mon ami ! Beugla Héphaïstos, lui aussi très blessé.

-Me-rde … fit Ka tout en crachant difficilement du sang.

-Tu m’excuseras si le combat a été un peu … « expéditif ». Je préfère combattre rapidement pour que tout s’achève vite. Cela me permet de retourner à mes vraies occupations.

-Sale … enfoir… é …

-Silence, souffla Héphaïstos en enfonçant toujours plus ses doigts, tandis que son expression faciale très joviale laissait place à la terreur. C’est ta fin jeune mage. Tu n’aurai jamais dû te mesurer à moi.

-Tsss … Tu parles … c’est toi qui a perdu là, murmura péniblement Ka.

-Quoi ?!

-J’attendais seulement d’être prêt de toi … Pour en finir ! Hurla Ka en posant un de ses pieds sur le torse de son ennemi.

-Qu’est-ce que tu … ?!

-Dégageeeee ! Hurla Ka en créant d’innombrables étincelles sur le corps de son adversaire, ce qui fit disparaître son « manteau » de carbone.

-Comment as-tu fait ça ?!

-Ne sous-estime pas les entraînements de Galaxy Phoenix ! J’ai retiré la couche de carbone présente sur ton corps pour la remplacer par une couche de terre. C’est fini maintenant !  *Dynasty Spear* !

 

Soudain, Ka donna un léger coup de pied dans le ventre d’Héphaïstos ce qui le fit reculer, puis enchaîna en posant son pied sur le sol. Des étincelles apparurent alors au sol et une immense colonne d’énergie bleutée frappa le mage du Protectorat et l’envoya se fracasser contre le mur, tandis que la colonne perdit sa lueur azure pour prendre la forme d’un énorme épieu de terre et d’acier, planté en plein dans le torse d’Héphaïstos. Définitivement hors d’état de combattre, ce-dernier regarda son adversaire étendu sur le sol, rampant vers la sortie tout en compressant sa blessure à l’aide de sa chemise.

 

-« In … croyable, balbutia Héphaïstos au mur. Il y a quelques minutes tu étais à l’agonie, vaincu tandis que j’étais en pleine forme … Et tu as finalement gagné.

-Je t’ai dit de pas nous sous-estimé, répondit le chauve à présent torse-nu. On se battra jusqu’au bout pour sauver As.

-J’aurai dû m’en douter … Bonne chance pour faire face à maître Zeus … Dans tous les cas, vous n’en sortirez pas indemne …

-Aucun problème. Les phœnix ne meurent jamais », souffla Ka en sortant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ka affronte mister forgeron.

 

Le pouvoir du membre de la Protectorat me rappelle FMA, c'est une capacité intéressante, mais j'ai trouvé que le duel c'est fini super vite pour le numéro 3. Ka l'a éliminé assez vite, je n'ai pas ressenti de puissance venant de ce numéro 3, c'est dommage avec le pouvoir qu'il avait il aurait du mettre à mal Ka. Le numéro 10 a fait mieux que lui.

 

Enfin j'attends la suite avec le numéro 1 .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah Héphaïstos l'a quand même limite éventré, crois-moi que Ka est vraiment mal en point là ^^.

Chapitre 60, un peu plus court ! Bonne lecture :-) :

 


 

#60 : Rage divine.

 

La peur n’était à présent pas seulement une sorte de prédateur qui guettait le Protectorat. Avec Héphaïstos vaincu, seul le maître et le numéro un étaient toujours debout pour faire face à ces jeunes mages aussi talentueux que dangereux. La peur en eux, les trois quarts des magiciens « basiques » de la guilde commençaient à fuir à toute vitesse vers la porte principale du château, laissait libre puisqu’Atlas était toujours étalé au sol, inconscient. Tout d’un coup, alors qu’une bonne cinquantaine de mages allaient quitter le quartier général, un homme apparut devant la porte dans un éclair de foudre qui illumina l’énorme salle. Les criminels n’en crurent pas leurs yeux : leur maître se trouvait devant eux. Le seigneur Zeus qui est habituellement dans ses appartements, ne donnant les ordres que grâce à sa magie était planté devant eux, un air de tristesse au visage. Cependant, même si sa taille ne devait pas dépasser les 1 mètre60, toutes les grosses brutes du Protectorat s’arrêtèrent net, si bien que certains décidèrent même de retourner dans le château, un peu plus loin à l’intérieur, ne laissant qu’une vingtaine de personnes en face de leur maître qui ne disait toujours pas un seul mot.

 

-« Seigneur … Que faites-vous ici ? Demanda fébrilement un homme, une masse cloutée à la main.

-Et toi mon cher Kayos ? Répondit calmement Zeus en mettant de côté sa mèche blonde. Es-ce que vous vouliez vous enfuir et abandonner le Protectorat ? Ce même Protectorat que vous servez depuis des décennies ?

-…

-C’est bien ce que je pensais. Retournez dans vos quartiers et attendaient les prochains ordres. Je passe sur votre moment d’hésitation, déclara le jeune homme en voulant repartir.

-N-Non !

-Pardon ? Souffla Zeus en se retournant et en regardant Kayos, un air plein de rage.

-Les numéros deux, trois, quatre et cinq se sont faits vaincre ! Une bonne centaine de nos soldats aussi, et à présent il ne reste que vous et Messire Poséidon ! Nous n’avons aucune chance, alors laissez-nous partir, par pitié !

-Par … pitié ? Répéta le blond qui boutonna son long manteau blanc frénétiquement.

-Maître, s’il vous plaî…

-Silence, déclara-t-il en mettant fin à la conversation. Tu ne mérites même pas de te trouver dans un lieu saint comme celui-ci. Tu n’es qu’un chien galeux irrespectueux ! Hurla le jeune homme pour la première fois. Que la rage divine s’abat sur toi.

-Non par pitié, maî…

-*Peroun* !

 

D’un seul coup, le jeune homme enveloppa toute sa main droite de centaines de filaments électriques blanchâtres qui brillaient d’une lumière aveuglante. Alors que l’homme à la masse commençait à s’enfuir à toute jambe, Zeus « lança » la foudre dans sa direction jusqu’à ce qu’elle prit la forme d’une hyène assoiffée de sang qui courait à une vitesse incroyable. En peu de temps, elle rattrapa Kayos qui tenta de l’a frappé à l’aide de son arme, en vain cependant. L’hyène le mordit alors dans le cou et fit passer à l’intérieur du corps de l’homme au moins une quinzaine de mégawatts qui le brûla complètement en le faisant tomber au sol lourdement, inanimé telle une marionnette qui aurait perdu ses fils. La terreur laissa alors place au silence. Foudroyé en un instant, Kayos venait de quitter le monde des vivants en un instant, sans que personne ne puisse y faire quoi que ce soit.

 

-« Quel minable, murmura Zeus, plein de mépris dans sa voix. Les mages sont censés résister à une attaque pareille … S’il avait était plus fort et expérimenté, il ne se serait même pas évanoui. Quoi qu’il en soit, ceci est un avertissement pour vous tous. Tentez de vous opposer à moi et vous en subirez les conséquences », souffla le blond aux yeux limpides avant de disparaître en un éclair, laissant tous ses subordonnés plantés-là.

 

Un peu plus loin de là, aucun des deux hommes n’avaient entendu toute cette pagaille. Debout dans une immense salle remplis de grands bassins aquatiques en tout genre ainsi que de plantes exotiques,  l’homme chauve qui les avait attaqués auparavant fixait Rhae avec peu d’intérêt. Les mains dans les poches de son short, l’homme à l’allure décontractée sortit sa main droite et prit son grand trident, tandis qu’il reboutonnait sa chemise hawaïenne tout en avançant vers son ennemi de façon mollassonne. Cependant, au grand étonnement de Rhae, l’homme ne souffla pas un mot contrairement à leur première rencontre, et attaqua directement le phœnix. Mais Rhae dû bien reconnaître que cet homme était au-dessus de tous les autres adversaires qu’il avait rencontrés jusque-là : tout en créant d’innombrables geysers, Poséidon enchaîna son assaut en donnant naissance à des dragons d’eau, ainsi qu’à des tranches aqueuses qui perforèrent les murs de toute part. Rhae décida alors de geler l’eau présente autour de lui, mais son ennemi ne lui laissa pas le temps d’effectuer un seul geste : après l’avoir plaqué au sol grâce à une trombe d’eau, Rhae eut tout juste le temps d’esquiver les pointes de son trident en changeant le sol d’orientation, ce qui enleva l’eau de son corps. Poséidon l’envoya alors se fracasser contre une statue des bassins d’un fulgurant coup de pied.

 

-« Bah alors ?! S’exclama Poséidon. C’est mou tout ça pour un mage de Rang-S ! Vous trouvez votre admission dans des pochettes gagnantes chez vous ?! Rigola-t-il.

-C’est … des pochettes surprises. Pas gagnantes, le corrigea Rhae en se relevant.

-J’t’emmerde sale con ! Tu crois que t’es en position de faire le malin ?!

-Je … corrige juste tes fautes, souffla Rhae, étonné.

-Pff, passons, répondit Poséidon. J’ai vu tes compétences magiques … Tu n’es pas mauvais du tout, mais tu es trop pressé de vouloir en finir, alors tu ne fais pas attention aux attaques de ton adversaire … C’est ce qui va te conduire à ta perte !

-Simple question, fit Rhae, en l’ignorant totalement. Quel est ton numéro ?

-Oh, mon numéro ? Désolé de te faire peur, mais je crois bien que je suis le numéro un du Protectorat. Alors ? Toujours prêt ?

-Aucun problème. Si j’arrive à te battre, les autres ne devraient pas être un problème !

-Oui … Mais seulement si tu y arrives !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonne suite !

 

Le maitre du Protectorat est celui de la foudre et il s'amene pour conseiller a ses hommes quittant le QG d'y retourner sous peine de mourir, ce qui a bien marche apres la mort de ce Kayos. Ce dernier repart aussitot pour attendre l'arrive des mages de GP.

 

Rhae se voit affronter Poseidon de nouveau, le dernier grand clash avant de faire face au Boss tous ensemble et delivrer As apres un gros combat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut les jeunes ! Voilà le chapitre 61, un combat difficile qui s'annonce ! Bonne lecture à vous :-) :

 


 

#61 : Rhae VS Poséidon.

 

La respiration lourde. La fatigue qui commençait peu à peu à se dévoiler au grand jour. Les réserves magiques qui se vidaient. Et le corps qui devenait de plus en plus recouvert de toutes sortes de blessures. Voilà tout ce que subissait Rhae en ce moment-même, et pourtant il ne baissait toujours pas les bras, plus que jamais prêt à se battre pour sauver son amie et aider ses camarades dans leur guerre face au Protectorat. Face à lui malheureusement se dressait l’homme le plus puissant de la guilde noire, le dieu des mers et des océans, Poséidon. Alors que Rhae enchaînait du mieux qu’il le pouvait les techniques mêlant foudres et courants aériens, son adversaire donnait naissance à des centaines de créatures faites d’eau ce qui lui permettait de mettre en place une diversion pour ensuite attaquer son adversaire à l’aide de son énorme trident qu’il agitait dangereusement vers le pauvre mage de Rang-S. Après avoir balayé les créatures à l’aide de plusieurs tourbillons, le jeune homme donna suite au duel en invoquant cinq énormes nuages incus d’où il fit déferler un orage super cellulaire d’une puissance et force inouïe qui explosèrent sans aucune difficulté les bassins de la salle en faisant virevolter les débris dans les airs. Mais le pauvre jeune homme ne mit pas longtemps à comprendre que ses attaques n’eurent aucun effet sur son ennemi : en effet Poséidon ne perdit pas une seule seconde et égratigna de toute part le phœnix à l’aide de tranches aqueuses, sur quoi il enchaîna en l’engloutissant dans un raz-de-marée, avant de le fracasser au sol avec un cyclone d’eau qui brisa aussi l’étage entier. A terre, Rhae se releva difficilement en jetant le bonnet de Louison dans un coin de la salle pour ne pas l’abimer pendant le combat, puis fixa Poséidon qui lui était toujours en pleine forme malgré ce combat aussi difficile soit-il.

 

-« T’es bien plus fort que je l’aurai cru, déclara Rhae en suffocant.

-Bwahahaha ! Et moi je pensais que toi tu l’étais un peu plus ! Alors c’est ça un mage de Rang-S chez vous ?! C’est ridicule …

-Pfff … Tu crois vraiment que je t’ai montré tout mon potentiel directement ? Reprit l’homme aux cheveux noirs, plus confiant que jamais.

-Oh, parce qu’il y a encore quelque chose que tu me cache ?! Répondit le chauve, étonné de l’annonce de son adversaire.

-Je vais te vaincre avec tout ce que j’ai … souffla Rhae tandis qu’une aura bleutée commençait à l’entourer.

-Bwahaha ! Alors montre-moi donc ce pouvoir dont tu es tant fier ! Je vais t’écraser et te broyer avec toute ma magie ! Allons-y ! »

 

Mais aussi confiant soit-il, Rhae ne put pas faire grand-chose face à la rapidité du mage noir : en un éclair, l’homme au look décontracté trancha légèrement les jambes du jeune homme à l’aide de son trident, puis lui fit traverser un autre mur en le projetant grâce à un gigantesque poing d’eau d’une dizaine de mètres de haut, ce qui fit trembler toute la bâtisse. Il n’y avait à présent aucun doute à avoir : l’ébranleur du sol était déchaîné, et il ne calmerait sa rage qu’une fois son ennemi complètement vaincu. Cependant, le jeune homme au sweatshirt ne se rendait toujours pas : pour lui, il fallait donner tout ce qu’il avait, même si cela l’entraînerait dans le coma le plus profond. Après avoir créée un bouclier de nuages pour contrer les balles d’eau du chauve, le phœnix sauta en l’air et invoqua une tornade au sol qu’il fusionna avec un très grand nuage de foudre, ce qui donna naissance à une tempête d’une puissance inimaginable. Malheureusement, cela n’effrayait toujours pas Poséidon qui enroba son arme d’une gigantesque tranche aqueuse ce qui lui permit littéralement de « déchirer » la technique de Rhae avant de le faire se cogner violemment au plafond à l’aide d’un geyser bouillant. Alors qu’il essayait vainement de se relever pour faire face au numéro un, ce-dernier créa des lassos d’eau qu’il attacha aux jambes de Rhae, ce qui lui permit de l’envoyer se fracasser n’importe où dans la salle. Mais Rhae n’en était pas pour autant vaincu : en créant de petits cumulonimbus, le jeune homme fit passer l’électricité à travers les filaments d’or bleue, ce qui électrifia et déconcentra son adversaire, tandis que Rhae enchaîna son combo en envoyant un missile d’air en plein sur Poséidon, ce qui fractura le sol de toute part. 

 

-« T’es plutôt doué gamin ! Brailla Poséidon en retirant les débris sur son corps à l’aide d’une fine pluie. Mais j’ai l’impression que tu galères quand même ! Tu veux en finir ?!

-Je ne pensais pas que tu serai si fort … Comment c’est possible ?!

-Bwahaha … Je vais te livrer une petite anecdote. Tu vois le gars qui parle sur haut-parleur et qui maîtrise la foudre ?

-C’est votre maître non ? Où veux-tu en venir ? Murmura Rhae qui économisait ses forces du mieux qu’il le pouvait.

-Eh bien je suis son frère. Son frère ainé pour être exact. J’aurai d’ailleurs dû hériter du titre de maître de la guilde, mais sa force et ses capacités ont été jugés bien au-dessus des miennes et l’ont donc favorisé pour obtenir le grade ultime. Mais je le servirai du mieux que je le peux, sans jamais faillir à ma tâche.

-Hérité ? Qu’est-ce que ça veut dire ? Le Protectorat est une sorte d’organisation ou même de gigantesque famille ? Interrogea l’homme aux cheveux noirs, intrigué.

-Hahaha … J’en ai peut-être trop dit, déclara Poséidon bêtement. Aucun problème. Finissons-en ! Cette fois-ci c’est la dernière ligne droite !

-Qu’à cela ne tienne ! *Aqua Exagoni* !

-Qu’est-ce que ?!

-Vaincre le feu par le feu ! Allons-y ! »

 

Cette fois-ci, le combat reprit de plus bel. Donnant tout ce qu’il avait, Rhae réussit à créer d’innombrable formes géométrique d’eau qu’il envoya à toute vitesse sur le chauve qui les trancha les unes après les autres grâce à son trident avant de lancer une contre-attaque des plus violentes à l’aide de torpilles aqueuses. Mais Rhae, extrêmement blessé ne faisait que se surpasser depuis le début de ce nouvel affrontement : après avoir évité et encaissé certaine torpille du mieux qu’il le put, le jeune homme créa deux énormes triangles d’eau qu’il foudroya et envoya sans perdre de temps sur son ennemi en les faisant tournoyer sur eux-mêmes. Mais cette fois-ci, Poséidon ne plaisantait plus du tout : après avoir enfermé les deux projectiles dans de grandes bulles qu’il trancha en deux, le mage frappa son ennemi du bout de son trident en plein visage, ce qui le fit tomber face contre terre. Le visage sanglant, les articulations douloureuses et la tête qui tourne, le phœnix réussit tout de même à se remettre sur ses deux jambes et envoya une trombe d’eau sur son ennemi qui n’eut aucun mal à l’éviter, tant elle était mal calibrée. Après cela, Poséidon décida d’en finir une bonne fois pour toute : après avoir empalé le pauvre Rhae grâce à son trident en plein sur son bras droit contre le mur, le numéro un l’enferma dans une immense sphère aqueuse où l’oxygène se faisait de plus en plus rare. Suffocant, Rhae tentait de s’enfuir et de retirer la grande arme d’or de son bras, en vain malheureusement. Peu à peu, le jeune homme sentit ses paupières lourdes, tandis que la totalité de ses muscles commençait à s’endolorir.

 

-« Rhae Orion … Tu as perdu, souffla calmement Poséidon en voyant son adversaire sombrer peu à peu dans le sommeil. J’admire ta façon de te battre et le fait que tu t’es sans arrêt surpassé. Mais il fallait bien un gagnant et tu n’as apparemment pas le niveau pour l’instant. Adieu, fit-il en s’éloignant de lui.

-M-e-r-d-e … » murmura fébrilement Rhae tandis que ses yeux se fermaient pour de bon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon chapitre, tres intense ce combat.

 

Dans ce duel Poseidon surmenait Rhae avec ses nombreuses et puissantes attaques, le mage du GP s'est pris de terribles blessures, mais malgre cela il se releve a chaque fois et n'abandonne pas, cependant cela n'a pas suffit, a la fin il s'est fait maitriser assez salement.

 

En tout cas, on apprend que Poseidon est le frere du boss du Protectorat, c'est une sorte de guilde familiale et As fait partie de cette famille, comme je le pensais.

 

Un bon chapitre de combat, j'attends la suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou, voilà la fin du combat et on atteint le maximum de cet arc ! Bonne lecture :-) :

 


 

#62 : L’Elysée.

 

Là où Rhae se trouvait à présent, tout était serein. Complètement vidé de ses forces, le jeune homme flottait tranquillement dans la bulle d’eau, le trident empalé sur son bras droit sans qu’il puisse bouger. Cependant, sa conscience lui disait de ne pas abandonner, de sauver son amie et d’aider ses camarades : mais que pouvait-il faire ? Il ne lui restait plus assez de puissance pour s’extirper du dôme aqueux. Et même s’il y parvenait, aurait-il une quelconque chance de vaincre Poséidon ? Après tout, son ennemi est le numéro un de l’organisation, l’as d’une des plus puissantes guildes noires qui soit ; et bien qu’en tant que mage de Rang-S, Rhae ne réussirait surement pas à s’en défaire. Mais tout d’un coup, alors que l’oxygène dans son corps se dissipa totalement, la bulle reçu un choc et implosa tout en déversant plusieurs centaines de litres d’eau sur le sol, ce qui alarma Poséidon qui se retourna sans perdre de temps. Là, il comprit immédiatement qu’il n’était plus seul : en face de lui se dressait un jeune homme aux cheveux blonds et aux yeux bleus couverts de blessures et d’ecchymoses, un marteau à la main gauche et Rhae sur son épaule droite. Le mage chauve à la chemise hawaïenne le reconnut tout de suite : cet homme fait partie des Galaxy Phoenix et il l’avait combattu en même temps que les autres au début de cette « guerre ».

 

-« Alors comme ça t’as survécu à un des duels contre l’un de nos meilleurs mages … Contre qui t’étais ?! Aboya Poséidon, énervé de voir que ce combat n’était toujours pas finit.

-On s’enfout de ça, répliqua Panther tout en soignant son ami. Tous tes autres potes ont été vaincus ; et maintenant, c’est ton tour !

-Hahaha … Souffla l’ébranleur du sol. Tu aurai simplement pu monter les marches de lumière et te rendre à l’Elysée pour affronter notre maître … Votre but est de récupérer votre amie non ? Alors qu’est-ce que tu fais ici ?

-Je n’abandonnerai jamais un de mes amis … Toutes ces explosions m’ont persuadé de rester, et apparemment, j’ai bien fais.

-Que vous soyez à deux, à trois, ou même à quatre, cela ne change rien, répondit-il en récupérant son imposant trident. Je vous tuerai tous jusqu’au dernier.

-Essaye seulement, rétorqua Rhae qui se remit sur pieds. Merci Panther. C’est le moment de lancer une contre-attaque à présent !

-Ramenez-vous ! Je vais vous écraser ! »

 

Le combat ne mit pas longtemps à reprendre, cependant, cet affrontement était maintenant bien plus équilibré que le précédent ; alors que Rhae l’attaquait à l’aide de lames d’air tranchantes, Panther renvoyait Poséidon dans le passé, ce qui l’empêchait d’esquiver les techniques adverses. Le mage de Rang-S enchaîna alors en donnant vie à une multitude de petits nuages de foudre qui implosèrent sur le mage aqueux qui commençait à perdre petit à petit l’avantage qu’il avait au précédent combat. Alors qu’il devait se battre « physiquement » avec Panther et contrer ses coups à l’aide de son trident, le chauve devait aussi faire attention à son autre adversaire qui l’acculait avec des attaques élémentaires, mais pas pour le moins dangereuses. Alors qu’il commençait à fatiguer, Poséidon ne relâchait rien du tout : après avoir envoyé Panther contre le mur grâce à une sorte de fouet d’eau, il envoya deux dragons d’or bleue attaquer Rhae qui se trouvait à un coin de la salle ; cependant, le jeune homme était bien décidé cette fois-ci à enfin en finir avec son adversaire, surtout qu’il était à présent en compagnie de son ami. C’est ainsi qu’après avoir gelé la première créature, le garçon aux cheveux noirs électrifia le second tout en  projetant Poséidon à l’intérieur grâce à son propre courant aqueux. Le mage de l’eau commença alors à s’énerver et engloba son trident d’une sorte de mitrailleuse qui obligea les deux phœnix à battre en retraite s’ils ne voulaient pas finir en gruyère. Mais Rhae ne dit pas son dernier mot : d’un seul coup, le mage s’élança vers son adversaire en créant une sorte de bouclier de nuages qui le protégea des impacts aqueux, puis envoya un puissant coup de poing enrobé d’un cumulonimbus que Poséidon réussit à éviter de justesse, avant de donner un coup de pied en plein ventre dans le jeune mage météorologique. Cependant, ce qu’il ne vu pas venir, c’est que l’autre phœnix avait été caché dans une robe de nuages et c’est ainsi qu’il réussit à envoyer un coup de marteau en plein sur le flanc gauche du chauve. Après avoir littéralement explosé un mur, le numéro un se releva d’une traite, tandis qu’un halo de lumière l’entourait. En une fraction de seconde, le corps de l’homme se changea en un grand courant d’eau qui tenta d’emprisonner Rhae : mais cette fois-ci, le jeune homme ne se fit pas avoir deux fois par le même tour. Après avoir passé sa main dans l’eau, Rhae la congela grâce à ses aptitudes verglaçantes tandis que Panther en finit en envoyant un coup de son arme sur le monticule de glace.

 

-« On a réussi … souffla Panther, exténué.

-Enfin ouais, répondit l’autre. Il était vraiment très fort celui-là … Va falloir qu’on combine nos forces tous ensemble si on veut vaincre leur maître.

-Bien dit ! Bon, alors qu’est-ce qu’on attend ?! Allons-y ! »

 

Malheureusement, le combat n’était toujours pas finit : incapable de régénérer entièrement la physionomie de son corps, Poséidon créa tout de même un poignard d’eau et se lança à corps perdu sur les deux mages. Mais pour les deux magiciens, ce combat était bel et bien terminé : en une fraction de seconde, Rhae se retourna et frappa Poséidon à l’aide de foudre ce qui l’immobilisa et permit à Panther de lancer l’attaque décisive. Son marteau chargé, le jeune homme envoya un « impact d’air » en plein sur son ennemi, ce qui lui fit traverser le mur et l’envoya dehors en chute libre. Définitivement à terre, une énorme porte s’ouvrit alors devant les phœnix, et des marches de lumière se créèrent, comme pour tous les autres. A l’intérieur de l’obscurité, seul l’étrange escalier servit de point de repère ; aucun des deux mages ne pouvait dire ce qu’il se passerait si l’un d’eux tomberait. Après avoir marché des dizaines et des dizaines de marches dans un noir le plus total, une grande lumière se fit voir au sommet de l’escalier. Les deux mages se précipitèrent alors pour y accéder et n’en crurent pas leurs yeux tant la beauté de cette salle était à couper le souffle. Tandis qu’on pouvait apercevoir au plafond de superbes fresques représentant diverses divinités et anges se baignant dans un lac, la même image se trouvait au sol, mais bien réel cette fois-ci. En effet, bien que le parterre fût recouvert d’une herbe extrêmement fraîche ainsi que d’une multitude de fleurs rares aux parfums envoûtants, un immense lac à l’eau limpide trônait fièrement entre quelques piédestaux, pendant que de superbes jeunes femmes nageaient à l’intérieur. Derrière le lac, on put voir une très grande tour faite d’imposants lingots d’or qui trônait fièrement au milieu d’une place faite de la même matière. Cependant, le plus choquant était malheureusement ce qui se trouvait au sommet de la tour : attachée à une imposante croix en bois, As était couverte d’égratignures en tout genre, pendant qu’on pouvait clairement apercevoir des courants électriques passer sur et dans sa tête. Enragé, Panther se précipita alors vers la tour pour sauver son amie, mais un énorme amas de foudre bloqua le passage devant lui et laissa apparaître le très jeune maitre du Protectorat.

 

-« Tiens tien, souffla l’homme aux cheveux blonds et au long manteau immaculé. Alors vous avez réussi à vaincre Poséidon ? Bien joué, je dois avouer qu’il est vraiment très fort.

-Sale enfoiré, murmura Rhae de rage. Alors c’est toi qui es derrière tout ça ?!

-Zeus, maître du Protectorat. Effectivement c’est moi qui ai orchestré toute cette opération. Vous êtes totalement tombés dans mon piège …

-Tomber dans ton piège ? Je crois que c’est toi qui as mal calculé tout ça ! Déclara Amary en arrivant, suivit de Ka.

-Amary ! Ka ! Brailla Panther. Super ! Je ne pense pas qu’à quatre contre un tu puisses faire grand-chose ! Surtout que Silnoah n’est toujours pas arrivée !

-Silnoah hein ? Vous voulez parler d’elle ? Murmura-t-il en la traînant son corps par les cheveux, complètement couverts de brûlures et d’égratignures.

-Silnoah ! Hurlèrent les quatre mages en même temps, leur voix emplies d’effroi.

-Votre grande protectrice est vaincue … Vous êtes couverts de blessures et tenez à peine debout tandis que je suis encore en pleine forme. Vous n’avez aucune chance. Ceci est votre fin, murmura-t-il en jetant l’archère vers eux.

Les gars … Va falloir tout donner ! » Hurla Ka plein de colère.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonne suite !

 

Rhae est sauve par Panther qui le soigne et les deux finissent par affronter Poséidon dans un bon travail d'équipe, le numéro 1 après de nombreux échanges finit par perdre.

 

La salle où se trouve Zeus fait très divin et enchanteur. Silnoah s'est déjà faite complètement battu par ce dernier. Les 4 mages de GP vont devoir l'affronter avec tout ce qui ont, ça sera dur pour eux.

 

La fin de l'arc est proche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...