Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Sky

Topic "Raconte ta life" des gens qui devraient sortir vu qu'ils se font c...(13)

Messages recommandés

il y a 52 minutes, Men a dit :

je viens donc d'emménager dans ma chambre uni à Pessac pour mes études d'ingé.

C'est un super coin, j'espère que tu t'y plairas !

 

J'y vais de ma petite histoire, j'ai eu des nouvelles de mon concours, petit coup de gueule qui ne changera rien, mais c'est juste pour le plaisir ::) 

 

J'ai eu la mauvaise surprise pour mon concours d'école d'ingénieur que j'avais survolé (ma pire note était 15/20, sur 4 épreuves, Science/Math/Anglais/Motivation alors qu'il fallait 15 minimum sur toutes les épreuves pour atteindre le TOP 30 et voir sa fiche "avenir" étudiée), troisième du concours donc (après rectification car j'étais annoncé 7ème), mais une fiche de suivie des professeurs mal remplie (ou pas pour certain, la plateforme n'a bien entendu pas prévenu ces professeurs, cela va de soi) m'a fait dégringoler au classement, j'obtiens un 9/20 coeff 2 (même coeff que le concours quand on fusionne toutes les notes, ce qui donne 12,75/20), je termine donc 15/256 (annoncé 18/249 au départ), il fallait 15 de moyenne au total pour être prit. Ce que j'aurai eu très largement (16.5 au concours) et une moyenne des élèves de 16.2 sur la fiche, donc je pensais pas avoir si peu.

 

Ayant une large avance sur le concours, et la fiche étant habituellement ce qui rattrape les notes car ampli de bienveillance venant de nos prof', autant vous dire que je suis tombé de haut quand on m'a rendu par orale, le contenu de cette dernière (La directrice de l'école d'ingénieur m'a appelé en personne pour me signifier que certain n'avaient pas jouer le jeu, et pour m'encourager à retenter ma chance à la prochaine session, rajoutant que malgré mes très bon résultats au concours, elle ne pouvait rien faire, si ce n'est envoyer un courrier à mon principal pour signifier que même les élèves de sections technologiques étaient dignes d’intérêt, ça veut tout dire, et je ne m'attendais pas à autant d'empathie, c'est la seule chose qui me réconforte dans l'histoire). 

 

A côté de ça, et pour me donner un ordre d'idée, là où des gens ont eu en moyenne 4-5 lignes de commentaires (sur les 8 matières, venant de 8 prof' différents), et maximum 11 sur chaque matières pour promouvoir leurs compétences, moi je n'ai eu que trois mots pour certaine matières (6/8). Comme "Excellent élève", "Très bonne année", "Élève extrêmement sérieux"...

 

Alors oui ce sont de bonnes appréciations pour un bulletin scolaire, mais ici, il était question de promouvoir son élève dans une fiche évaluée devant un comité et un responsable d'établissement privé en Sciences et Technologies, ce qu'ils n'ont pas fait, et c'est regrettable. 

 

Les 10 premiers ont été sélectionnés. Un gout d'amertume donc, devant la flemme qu'a éprouvé 6 de mes 8 professeurs, les retraites (de 4 d'entres eux) ne pouvaient visiblement pas attendre le temps de construire 1 commentaire de minimum 5 lignes pour promouvoir un élève qui s'était investie dans leurs projets de classe (et ils en étaient ravis, d'ailleurs), et qui était le seul à préparer un concours sur les 12 élèves de la classe, sachant que j'étais dans un établissement privé où mes prof' n'avaient que ma classe (ou deux de plus), à s'occuper.

 

Bon, ce qui est fait et fait, j'avais heureusement sélectionné un beau panel de DUT (qui ne demande pas de concours dans ma section pour y rentrer, seul le résultat du BAC et les bulletins comptent), j'ai quelque chose de pas dégueux à la rentrée (y'en a qui ont rien encore...), c'est le principal. Mais j'ai le seum, il était quand même question de la troisième meilleure école de France dans le domaine d'étude ciblée (derrière un géant de Bordeaux, et un autre de Paris), ce n'était pas rien ::) 

Modifié par Rihannon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salutation :) J'ai lu quelques postes de ce topic ou j'ai vu beaucoup de désillusion, d'histoire d'argent etc dont je ne partage que très peu l'avis je suis actuellement en seconde année (je passe en troisième année) d'histoire par pur passion et je n'envisage pas d'aller dans une autre voie juste pour le fric je trouve sa même assez bizarre que des gens allant vers des voies scientifiques parlent plus de fric que de la passion que leurs procurent ce domaine,  sue se soit de la découverte du monde, de l'environnement, de la création etc c'est embarrassant pour l'avenir même de l'humanité (si Pasteur pensait plus au fric que crée un vaccin pour la rage)  ...  Enfin penser devenir millionnaire en étant scientifique c'est se bercer d'illusion .. 

 

Mon objectif est de devenir soit prof pépère soit journaliste très investit mais deux métiers par passion car je suis curieux, gaucho aha, adore la découverte dans tous les domaines bien qu'une préférence pour les sciences humaines et j'ai le goût de transmettre ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Aizen_Canna a dit :

Salutation :) J'ai lu quelques postes de ce topic ou j'ai vu beaucoup de désillusion, d'histoire d'argent etc dont je ne partage que très peu l'avis je suis actuellement en seconde année (je passe en troisième année) d'histoire par pur passion et je n'envisage pas d'aller dans une autre voie juste pour le fric je trouve sa même assez bizarre que des gens allant vers des voies scientifiques parlent plus de fric que de la passion que leurs procurent ce domaine,  sue se soit de la découverte du monde, de l'environnement, de la création etc c'est embarrassant pour l'avenir même de l'humanité (si Pasteur pensait plus au fric que crée un vaccin pour la rage)  ...  Enfin penser devenir millionnaire en étant scientifique c'est se bercer d'illusion .. 

Bonjour Aizen_Canna

Je suis d'accord avec vous dans le raisonnement cependant si on applique ce que vous dîtes dans ce cas là, pourquoi continuer de verser des salaires? 

En ce qui me concerne, j'aime mon travail mais parce que j'aime mon travail dois-je accepté toutes les conditions? Ce qui rend mon choix difficile (si vous avez lu mon poste précédent), c'est de pas savoir si je dois accepté le Cdi parce qu'on en trouve pas facilement ou si je tente ma chance ailleurs. La salaire n'est qu'un motif de plus du pourquoi j'hésite en faite.. Partir ailleurs m'obligerai surement à déménager, recréer de nouveau contact tandis que avec le Cdi c'est la solution de confort. 

 

C'est tous ces petites choses qui font qu'aujourd'hui je suis dans le flou.. M'enfin bon, je pense que l'avenir me dire quoi faire.. Je ne dois pas être le premier et ni le dernier dans ce cas là.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bonsoir !

Bonne année,

bonne santé et meilleurs

à tous et toutes.

 

Je pose une question (j'espère avoir quelques avis) des amateurs ou non de plateforme de films et séries. 

Je discutais avec une connaissance sur tout et rien quand il me dit : NETFLIX Entreprise d abrutissement d'une masse populaire déjà abrutie.

 

En faisant court, je lui réponds qu'en raisonnant d'une manière aussi caricaturale, on pourrait dire la même chose pour les mangas, les comics, les forums... Que c'est un divertissement comme un autre avec ses bons et mauvais côtés.

 

Je lui dis ensuite 

 

L'abrutissement ne vient pas de l'objet en lui-même (livre, un film, un objet), mais de nous même, de ce que nous sommes, de notre éducation, de notre manière d'appréhender les choses. N'importe quel objet si mal utiliser peut abrutir. Un esprit fermé qui regarde une série bêtement deviendra un peu plus con qu'il ne l'est (ne retiendra que le superficiel). Un esprit ouvert qui regarde une série intelligemment retiendra de nouvelles choses plus ou moins importantes (des mots, des notions, des anecdotes, etc....) 

 

Une plateforme vidéo a aussi ses bons côtés 

 

- de décompresser après une rude journée devant une série drôle. Hormone libérée  = évacuation du stress, réduction tension artérielle, renforcement du système immunitaire...

- de renforcer son apprentissage d'une langue grâce à la VO 

- d'améliorer ses connaissances au sens large (apprendre un nouveau mot, une anecdote, une expression, améliorer son élocution...)

- de s'intéresser à des sujets divers et variés : carcérale, le monde judiciaire, le complexité des rapports humains, la géopolitique moderne et ancienne, les enjeux du pouvoir politique ou mafieux, la médecine, la place de la technologie grâce à la SF anticipation.

- devenir une source d'inspiration (devenir scientifique grâce à une série de science-fiction, policier grâce à une série policière, soldat grâce à une série militaire, chirurgien ou docteur grâce à une série, de raconter des histoires, etc.)

 

 

Et que finalement, c'est un grand marché proposant divers produits de qualités différentes, il faut simplement faire les bons choix et consommer avec modération.

 

 

Modifié par Onizuka Gintoki
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Onizuka Gintoki Tu as bien cerné les choses, tout a le potentiel d'être source de découvertes. Mais si l'on part avec des a priori, on en ressortira rien.

 

Pour le petit exemple, je me souviens que pendant les semaines de visionnage de la série "Manhattan", je passais du temps à m'informer sur le fonctionnement des armes nucléaire, le principe de l'atome, les différents acteurs de cette science pendant WW2 ... J'ai approfondi la série sur le thème.

Et à chaque fois qu'il y a un point de connaissance qui me turlupine (historique, science, art, sport, ...), que ce soit dans un anime, film, série, documentaire ou autres, j'essaie toujours de trouver des réponses ou du moins d'éclaircir le sujet en dehors de l'émission en elle-même.

Tout ça pour dire qu'il n'en revient qu'à nous même de faire d'un simple programme, une source de connaissance ou d'abrutissement ...

 

Pour ce qui est des plateforme de streaming, je trouve ça 100 fois mieux que des chaînes de TV classique:

- On choisi quand on regarde notre émission/série/film ...

- On est pas imposé à visionner en VF.

- On trouve des films, séries et animes mais aussi reportages et documentaires.

- Pour le vaste choix + les productions originales, c'est franchement pas chère.

- Et on a pas à se farcir des présentateurs télé bidon.

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

 @caldrissian

 

Merci pour ton avis. J'ai apprécié ta précision sur tes recherches. Ton exemple personnel (surtout "le principe de l'atome") montre bien qu'une série peut être absorbée intelligemment. Nous pousser à nous intéresser à des sujets complexes ou non. Une série peut être un déclic. Comme une étincelle peut devenir flamme.

 

Une preuve que les séries peuvent "abrutir"

 

Une insuffisance cardiaque aussi sévère qu'inexplicable, une fièvre d'origine inconnue, une inquiétante déficience visuelle et auditive, une mystérieuse inflammation de œsophage: le cas de cet Allemand de 55 ans sans antécédent médical sérieux restait un mystère pour la médecine. Jusqu'à ce qu'un professeur de la Clinique universitaire de Marbourg (centre), Juergen R. Schaefer, fasse le rapprochement avec un épisode de la série américaine Dr House dans lequel était évoqué un cas improbable d'empoisonnement au cobalt

Suite https://www.20minutes.fr/insolite/1292534-20140207-20140207-serie-dr-house-permet-a-medecin-resoudre-casse-tete-medical

 

Cet épisode a sauté une vie

Modifié par Onizuka Gintoki
  • Like 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Onizuka Gintoki

Je me permets de compléter cette idée (bien des semaines après…) car j'ai eu un échange assez similaire avec une amie: la question qu'elle se posait, était de savoir si le "surplus " d'œuvre ne nous aseptise pas avec les nouvelles plateformes de divertissement comme Netflix. 

Il est vrai que de nos jours, nous n'avons jamais eu autant de contenu, d'objet culturel accessible via le développement des industries et surtout d'internet où on peut se plonger dans des séries produits à des milliers de kilomètres de chez nous (coucou les animes !) ou des films ou même des mangas non édités en France et aussi, avec la multiplication des œuvres sériels qui semblent presque dominante dans l'univers de la création. 

 

Comme tu l'as indiqué et je te rejoins sur ce point, l'objet culturel n'est pas responsable de l'abrutissement ; Netflix est une plateforme qui a permis la diffusion et la création de projet non-conventionnel comme Devilman Crybaby, (une des meilleures adaptation de manga), ou Annihilation (qui bien qu'il ait des défauts demeure une œuvre intrigante), ou Okja (qui a eu un retentissement assez impressionnant sur les questions spécistes) et en termes de série, il a produit un bon nombre…. Alors oui cela reste dans une optique rentable sur du très court-terme comme sur du long avec des œuvres parfois bancales qui suscitent des appels d'offre : ils arrivent à ramener des réalisateurs comme Scorcèse sur leur plateforme désormais. 

 

Bref, ces plateformes gagnent le marché du divertissement ou en tout cas de la diffusion et maintenant un problème se pose: le vertige face à tout ce que l'on peut voir, lire : consommer ( et je n'aime pas dire consommer pour une œuvre). Le problème est que notre regard sur les œuvres finit par devenir une consommation de l'œuvre sans réflexion derrière et on tombe dans une boulimie. Il faut changer le rapport à l'œuvre ou en tout cas ne pas rester en tant que spectateur passif et cela en n'évitant d'enchaîner les séries sans regard critique. Une œuvre peut nous apporter des connaissances dans sa fiction sur une époque, sur des pratiques, sur la science (pour l'exemple de l'atome) peut nous toucher en fonction de nos sensibilités mais il faut avoir un recul : il faut un temps de "digestion" pour assimiler l'œuvre. 

 

Si on reproche à la télé d'être passif devant un écran, il faut aussi se demander que bien que nous soyons plus actifs en choisissant l'œuvre que l'on peut voir sur Internet : ne restons-nous pas passifs en la regardant ? On a tous besoin de distraction, c'est indéniable mais il faut que nous soyons aptes aussi face à l'œuvre car elle peut être exigeante tout autant: il faut demeurer "éveillé" parce que l'on choisit de lire ou de voir.  

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×