Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Sign in to follow this  
Yuuan

Yurikuma Arashi [SILVER LINK]

Recommended Posts

Yurikuma Arashi

 

150104072931821481.jpg

 

Année : 2015

Nombre d'épisode : 12

Genre : [COMÉDIE]

 

 

Staff technique

 

Studio : SILVER LINK (Baka to Test, Fate/kaleid liner Prisma Illya, Non Non Biyori, Kokoro Connect)

Réalisation : Kunihiko Ikuhara (Mawaru Penguindrum, Utena)

Structure scénaristique : Kunihiko Ikuhara & Takayo Ikami (Mawaru Penguindrum)

Chara-design : Etsuko Sumimoto

Réalisation artistique : Chieko Nakamura (Mawaru Penguindrum)

Musique : Yukari Hashimoto (Nozaki-kun, Toradora!, Mawaru Penguindrum)

 

La version papier du projet a débuté en Février 2014. Ikuhara au scénario, Akiko Morishima au dessin.

 


 

Synopsis

Aux confins de l'espace, un astéroïde nommé Kumalia a explosé. Pour une raison mystérieuse, tous les ours vivant sur Terre se sont subitement mis à attaquer les humains. Pour mettre fin à ce conflit, un mur gigantesque a été élevé afin de séparer les deux espèces.

 

Nous sommes du côté « humain » du mur. Une jeune fille, Kureha Tsubaki, fait la connaissance de Ginko Yurishiro, une nouvelle camarade de classe. Cependant, le sommeil de Kureha est agité d'étranges rêves dans lesquels Ginko se révèle être un ours. Dès lors, elle commence à se méfier de cette nouvelle élève...

Source: Crunchyroll.fr

 

 


 

La série est licencié par Crunchyroll pour une diffusion simulcast chaque lundi à 20h30

 

 

Opening (qui se termine sur une belle phrase en français)

Ending

 


 

Avis perso :

 

Si on se limite au trailer, difficile de trouver un intérêt à cet anime. Ce qui mène au visionnage c'est clairement le nom du réalisateur qui a déjà fait ses preuves en proposant de très bonne adaptations (Mawaru Penguindrum que je recommande fortement et Utena qui a l'air très apprécié chez ceux qui l'ont vu).

 

Premier épisode et on nous propose déjà un univers complètement unique. Toute la réalisation fait en sorte que ce soit le plus mignon possible (et c'est réussi, ça parait même niais) mais on tranche totalement avec le scénario qui propose une guerre entre humains et ours carnivores.

 

Si je veux faire une prédiction simple en me basant sur Penguindrum : le tribunal des ours va devenir récurrent et on aura la punchline qui ira avec. :P

 

Je doute que ça plaise à beaucoup de monde avec un univers si particulier. Passé un certain nombre d'épisodes, je suis certain que ça décollera.

Il y avait un propos derrière la précédente série d'Ikuhara, impossible de le déceler avec le premier épisode de Yurikuma mais je suis confiant sur le fait qu'il y en ait un.

 


 

Episode 1 : Je ne renoncerai pas à notre amour pour les abonnés Crunchyroll.fr

 

Je glisse des pass invités 48h pour ceux qui veulent tester (cette série ou l'intégralité du catalogue) :

QG4HBHMYYXH

YGHE5F8XDHN

GTDF5TELMUX

VN5YASPKULY

 

à faire valider ici : http://crunchyroll.com/guest_pass

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais éviter d'être méchant sur cet animé en disant juste que ce n'est pas pour moi.

Trop WTF en ce qui me concerne.

 

Curieux de lire d'hypothétiques avis positifs néanmoins.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Premier ep vu. bon concernant cette série je regarderais pas le second épisode pas du tous accroché, le concept reste intéressant mais bon ... ^^

 

Voilou voilou

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'y ajoute mon grain de sel, c'est absolument pas mon délire non plus, aucune chance que je regarde le deuxième épisode.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, il fallait bien un jour que je finisse par le visionner ce pilote + le second épisode (juste pour être sûr de ne rien rater).

 

Et je crois que je n'irai pas plus loin, j'ai pas accroché à l'histoire, un peu trop incompréhensible pour moi, ni aux personnages que j'ai trouvé quelconques et je ne parle même pas du raz-de-marée verbal permanent qui m'a filé une migraine terrible, avec en prime un OP full Yuri bien kitsch, c'en est trop pour moi et ma faible combativité, et non, les couleurs vives ne réussiront pas à me rendre le sourire.

 

Ça me fait d'autant plus mal que j'ai adoré Mawaru Penguindrum du même auteur mais là, je n'arrive vraiment pas à être embarqué dans le trip des vilains méchants nounours qui veulent faire du mal aux humains.

 

Alors soit, le symbolisme, c'est clairement la came de l'ami Ikuhara mais là, ça m'a surtout paru être un bordel abstrait sans queue ni tête, bref, poubelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le récit de l'épisode 4 est beaucoup plus clair et plus appréciable que les précédents épisodes qui sont suffisamment correct pour maintenir mon intérêt.

Ca joue un peu sur le comique de répétition mais on commence à en apprendre plus sur les ours, on ne nous laissera pas dans le flou jusqu'à la fin.

En tout cas ça fait plaisir d'avoir un récit plus classique tout en gardant cet univers si décalé. Seul les principaux personnages étaient ciblé pour cet épisode, ça serait bien de voir plus large sur la suite.

 

Pour continuer dans la comparaison Mawaru Penguindrium avait pu se bonifier avec le temps, malheureusement avec 12 épisodes Yurikuma ne pourra pas compter là dessus.

Je suis incapable d'établir la symbolique d'Ikuhara donc je me laisse porter par les théories qui se développe sur le net, rien de bien folichon pour l'instant.

 

Pour l'OP, c'est mon préféré cette saison surtout pour la musique (et la petite note de français qui fait forcément son effet).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Série conclue aujourd'hui.

 

Passé les 2-3 premiers épisodes qui ont dépassé le cadre du WTF, le récit a grandement gagné en clareté et devenu donc beaucoup plus accessible.

Je n'ai pas une capacité de réflexion assez grande pour comprendre toutes les symboliques de cet anime mais les sujets abordés sont assez clairs. J'ai bien aimé le rôle des écolières qui cherchent constamment à exclure quelque chose qui diffère d'elles, comme une petite pique contre notre société.

 

Au delà de ça, on peut apprécier cette série comme un beau conte de fée. En ce sens, Ikuhara et sa réalisation magique font toujours leur effet.

 

Et puis il y a toute ces mimiques de langages inoublliables : Gaou Gaou et autres Shabadadou (

). Et puis : http://puu.sh/f47mj.mp4

L'opening va me manquer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×