Jump to content


Sign in to follow this  
Andrea

Laurent Chavouet : un dessinateur en voyage au Japon

Recommended Posts

Laurent Chavouet, qui c’est ?

 

Avant tout un dessinateur illustrateur. Et un voyageur occasionnel qui nous rapporte des carnets de voyages pas comme les autres.

http://media.clan-takeda.com/old/articles/Japangaspike_tokyosanpo_3.jpg

 

Les ouvrages que j’aimerais vous présenter aujourd’hui ont un point commun : le Japon.

 

En effet, Florent Chavouet a eu l’occasion de s’y rendre plusieurs fois, parce que disons-le c’est un fondu de l’Asie et plus particulièrement du pays du Soleil Levant. L’aventure commence en 2004 avec un de ses amis qui décroche une bourse défi Jeunes et l’embarque dans un périple à vélo. Le Japon lui rentre dans le cœur. Alors, quand quelque temps plus tard sa petite amie va devoir y passer 6 mois pour effectuer un stage, il va bien naturellement être du voyage. Et il ramènera dans sa valise les croquis de ce qui deviendra Tokyo Sanpo (Promenade à Tokyo), pour notre plus grand plaisir Enfin, il reviendra au Japon une troisième fois, tout seul cette fois, désireux de visiter ce Japon de  l’envers , celui de la campagne, celui qui au final l’attire vraiment. Et de cette aventure de deux mois, naîtra Manabé Shima

 

 

Deux livres magnifiques, dont les dessins ont été intégralement réalisés aux crayons de couleur, avec parfois un peu de feutre et de stylo. Deux carnets de voyages à l’humour et à la fraîcheur non académique qui ont su me faire rêver. Deux tranches de vie, sa rencontre avec le Japon et surtout avec les Japonais. Des détails sur son périple, ses impressions, ses découvertes et anecdotes amusantes. L’architecture, les paysages, les intérieurs, les objets de la vie quotidienne, des moments qu’il qualifie de superficiels, mais qui font toute la saveur d’un voyage.

 

Tôkyô Sanpo

Promenades à Tôkyô

De Florent Chavouet

Éditions Philippe Picquier - Collection BD/Mangas

208 pages / 24,00 €

 

516263Japangaspiketokyosanpo2.jpg

 

Dans Tokyo Sanpo, armé de son carnet, de ses crayons, et de son vélo, Florent Chavouet nous propose une promenade (sanpo) dans la capitale nipponne. Chaque chapitre s’organise autour d’un quartier, avec sa carte et son koban, autrement dit son commissariat et ce, d’août à décembre 2006. Là-bas, il n’aura pas de travail (car il n’en cherche pas spécialement et qu’il ne parle pratiquement pas japonais) donc il va passer ses journées à visiter Tokyo et à dessiner ce qu'il voit.

 

16863261y8P2r3fpL.jpg                          564361shima2.jpg

                         

766785TokyoSanpoChavouet03.jpg973659ikkyusanweb.jpg    495589sanpo3.jpg500452tokyosanpoextrait21241905184.jpg

 

A la fin des chapitres l’auteur fait de petites interludes où il nous raconte des petites anecdotes, nous présente dans les moindres détails son vélo avec lequel il arpente les rues de Tokyo, nous fait part de ses ennuis avec la police à cause de ce même vélo qu’il a « emprunté »…

 

Il s’est amusé à croquer les habitants, leurs habitudes, les bâtiments quartier par quartier et avec une très grande minutie. Tout cela nous donne des pages magnifiques, colorées dans lesquelles les anecdotes fusent. Du tremblement de terre en guise de petit déjeuner, à ces pages dites de « sociologie facile » où il dresse le portrait du Japonais type, il croque sans s'arrêter des moments de vie, même les plus anodins.

 

Sociologie de comptoir :

997651tokyosanpo3.jpg    409936tokyosanpo2.jpg

 

 

Bref, le regard qui est porté est parfois émerveillé, souvent amusé, mais toujours respectueux sur une culture bien différente de la notre.

 

L’aventure ne s’arrête pas là, et le Japon ce n’est pas que sa mégalopole Tokyo. Le Japon, c’est aussi la campagne et les îles. Et c’est en plein été, durant 2 mois, que notre carnétiste décide de s’intéresser à cette population qui vit bien loin du brouhaha de la grande cité, sur l’île de Manabe Shima.

 

D’emblée on s’aperçoit, avec la couverture, que le style graphique a évolué. Le trait est plus net, encore plus précis, les couleurs sont encore plus chatoyantes, le tout est mieux maîtrisé et rend magnifiquement bien sur le papier glacé utilisé ici.

 

Manabe Shima

 

Collection BD/Mangas

144 pages / 23,00 €

916961manabeshimacouv.jpg

 

Manabé Shima est cette fois le récit de 2 mois passés sur la petite île éponyme. Réalisé suivant sur les mêmes techniques que Tokyo Sanpo, il décrit davantage les interactions entre l’auteur et les habitants et, en ce sens, semble plus vivant et plus abouti que le précédent.

L’auteur a décrit la vie dans une petite île de pêcheurs de 312 habitants où tout le monde mange de la nourriture fraîche. Florent Chavouet raconte l’histoire des gens d’une petite commune qu’ils construisent ensemble.

 

317651shima1.jpg  503814manabeshimaextrait.jpg

 

Quelques planches supplémentaires :

 

 

361845manabeshima3.jpg      617256shima8.jpg

463074shima9.jpg

55699272MS.jpg

 

 

 

Quant à son dernier né, il reste centré sur l'archipel nippon et là on a vraiment de la bd plus traditionnelle. Fini le carnet de voyage, place au polar en bulles et onomatopées !

Petites coupures à Shioguni

37852710493.jpg

 

Le synopsis : 

Kenji avait emprunté de l'argent à des gens qui n'étaient pas une banque pour ouvrir un restaurant qui n'avait pas de clients. Forcément quand les prêteurs sont revenus, c'était pas pour goûter les plats.

 

 

Il a reçu le fauve Polar cette année à Angoulême, donc pas mal pour un premier essai.

 

 

 

 

En annexes :

 

Site de F. Chavouet

http://www.florentchavouet.com/home.htm

 

Mais surtout son blog, dans lequel vous trouverez de très nombreuses illustrations

http://florentchavouet.blogspot.fr/

 

A ne surtout pas louper, ses délires sur les sushi et Malki

http://florentchavouet.blogspot.fr/search?updated-min=2009-01-01T00:00:00%2B01:00&updated-max=2010-01-01T00:00:00%2B01:00&max-results=50

 

459058large.jpg

598582sushinobi.jpg

417950makira.jpg

 

A noter que la librairie Komikku le reçoit le 19 février.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'adore ce que fais ce monsieur. Je suis toujours estomaquée par le travail qu'il est capable d'effectuer, dans les moindre détails et tout ça fait au x crayons de couleur. ^^

J'imagine même pas le nombre d'heures que ça a dû lui prendre pour une seule planche, en sachant que le crayon de couleur est l'une de techniques de mise en couleur les plus longues à effectuée lorsqu'il tu veux un rendu aussi fin et nette.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...