Jump to content
Sign in to follow this  
Kurapika 138

Dragon Age Inquisition

Recommended Posts

Dragon Age Inquisition est un RPG fait par Bioware et c'est le 3ième opus de la série des Dragon Age (après un 2ième opus plutôt discutable).

 

Le continent de Thédas est dans le chaos, il y a: des problèmes politiques; la révolte des mages et des templiers (non, pas les templiers d'Assassins Creed); les failles de l'immatériel faisant apparaître des démons. Cet opus nous met à la tête de l'inquisition, organisation voulant rétablir l'ordre à Thédas (je trouve cette idée excellente, je veux dire l'idée de faire une inquisition, recruter des agents). Au début du jeu, on sort de l'immatériel avec une marque sur la main qui est appelée L'encre et étant donné qu'on est le seul à pouvoir refermer les failles, on est déjà placé dans les hauts rangs de l'inquisition. Plus tard dans le jeu, on va être "officiellement" à la tête de l'inquisition. Je vais présenter mon avis sur ce jeu.

 

- Cet opus possède une dizaine de zones plus ou moins grandes à explorer. J'aime bien la diversité des zones à explorer, car il y a des zones désertiques, une zone enneigée, des forêts. En fonction des zones, il peut faire jour ou nuit ou bien avoir des orages etc. Personnellement, mes zones préférées sont: Le boscret; le bourbier délaissé; l'emprise du lion; les tombes d'émeraudes et la plaine exaltée.

 

- Il y a deux gameplay différents, on a le choix entre le gameplay axé sur l'action en temps réel ou le gameplay axé tactique. Personnellement, je préfère joué en mode action.

 

- Le grand méchant manque cruellement de charisme :(

 

- Les quêtes secondaires ne sont pas en majorité très intéressantes, on les fait juste pour avoir la récompense et pour nous aider à explorer la zone tout en ayant quelque chose à faire. Ça peut aller dans les petites zones, car il n'y a pas beaucoup de quêtes et c'est assez rapide d'en faire le tour. Mais dans les grandes zones, ça peut être très pénible entre récupérer les éclats, la multitude de quêtes secondaire, les camps et les lieux à réquisitionner, et toutes les failles à refermer. Je me suis lasser à court de route et j'ai voulu me concentrer sur les choses que je voulais faire. Il y a quand même quelques quêtes plus intéressantes comme: la capture des forts; les quêtes "principales" de chaque zone (comme aller libérer les membres de l'inquisition au bourbier délaissé ou retrouver les traces des gardes dans la côte orageuse) et quelques autres quêtes; la chasse au dragons-sire (pour cela, il faut être bien équipé). Il a aussi plein de mission sur la table d'état-major permettant de gagner de l'influence, des matériaux, des schémas, de l'équipement. Je recommande d'en faire le plus possible. On peut choisir des récompenses liées au points d'atouts. Je choisi les bonus d'XP, car à mon avis, il n'y a rien de plus fondamental dans un RPG que l'expérience. La quête principale est bien, Il y a des missions que j'ai trouvé intéressantes comme la mission dans le palais d'Orlaïs où que l'on résout le mystère à propos de l'assassinat de l'impératrice. On revoit des visages bien connu du 1er et du 2ième opus comme :

Alistair, Morrigan, Flémeth, Léliana.

Il y a aussi le Dragon Age Keep qui permet de modifier quelques éléments du scénario (je ne sais pas si c'est des énormes changement et je ne sais pas quel ampleur cela aura sur le scénario). Mais j'imagine que si

On choisi que Alistair devienne roi ou qu'il meurt contre l'archidémon dans Dragon Age Origin, je ne pense pas qu'on le retrouvera à Boscret.

Bref, ce jeu est long si on fait tout. Je me suis rendu à 70 heures de jeu.   

 

- Il y a quelques bugs que se soit du poping (ennemis qui apparaît tout d'un coup), freeze, aliasing etc. Mais rien de bien majeur. Ça ne m'a pas causé trop de problèmes pendant mes sessions de jeu.

 

- On peut choisir entre une dizaine de compagnons pour son équipe de 4 personnes en incluant le personnage principal. Dans mon équipe, j'ai choisi Cassandra, Blackwall et Dorian ainsi que mon personnage principal qui est un archer. Deux combattants à distance et deux combattants au corps à corps, ça me parait équilibré.

 

   

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu sais les templiers y'en a dans la plupart des histoires de fantasy.  ;D

 

Sinon probablement l'un des RPG les plus sympas de la gen' pour l'instant... d'après ce que j'ai entendu.

En fait je me fais le premier en ce moment (DO Origins) qui est assez sympa d'ailleurs. J'en attendais pas grand chose mais au final c'est vachement plaisant en tout point.

Une bonne alternative à TES: Skyrim, j'imagine que c'est la même pour The Witcher 3 avec Inquisition.

Je le prendrais sûrement à bas prix dans quelques années !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, je suis en train de refaire le jeu en ce moment.

 

Un bon jeu à n'en pas douter, j'aime bien le système de combat par équipe et Bioware, c'est un gage de qualité en terme d'écriture.

 

L'un des plus gros point noir du jeu selon moi, c'est les quêtes secondaires. Il y a trop de quêtes de collectibles, on doit souvent refaire de long en large toute la map pour finir des quêtes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

y a des gens qui jouent sur ps4, j'aimerai bien tester le mode en ligne ou on chasse les dragons, ça fait un bail que j'ai pas ouvert depuis que je l'ai finis deux fois ^^ le enligne est pas mal surtout aprés les récentes mise à jour et ajout du contenu. s'il y a du monde qui joue sur ps4 et ça leur intéresse l'online faite signe, mon id c'est almarssad. ( et je joue aussi sur Elder scrolls online enb cas ou y a des joueurs de ESO ).

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Lain Iwakura

En fait je me fais le premier en ce moment (DO Origins) qui est assez sympa d'ailleurs. J'en attendais pas grand chose mais au final c'est vachement plaisant en tout point.

Ah oui! Dragon Age Origin est un bon jeu, j'ai passé beaucoup de temps sur ce jeu sur ma Ps3. J'ai toujours trouvé que les engeances ressemblaient aux orques dans le Seigneur des Anneaux. Selon certains, c'est le successeur spirituel de Baldur's Gate que j'ai le 1er opus chez moi (assez sympa lui aussi, juste un peu compliqué avec les règles de Dungeon et Dragon et plus punitif que les Dragon Age). C'est bien que tu commences avec le premier Dragon Age parce que:

1. Tu vas te familiariser avec l'univers.

2. Tu vas savoir quelques mécaniques de Gameplay comme le système de choix et d'avoir une équipe composée de quatre personnages.

3. Si plus tard, tu joue à Dragon Age Inquisition, tu pourras te créer un contexte personnalisé en prenant compte de certains de tes choix importants dans Dragon Age Origin.

 

Après tu peux t'attaquer à Dragon Age 2, mais personnellement, j'ai pas trop accroché et j'ai lâché après 3-4 heures de jeu.   

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je devais donner des défauts à ce jeu ( il n’y a vraiment pas beaucoup ), ce serait dans un premier temps sans doute l’ajout du DA Keep qui, même s’il ouvre de nombreuses possibilités scénaristiques en modifiant à sa guise les évènements qui ont eu lieu dans les deux précédents opus de la série, donne un peu l’impression d’avoir joué aux deux premiers DA un peu pour rien. De plus, une personne n’ayant jamais joué à aucun des précédents jeux se retrouvera submergée et perdue devant la quantité de choix possibles se trouvant sur ce site sans avoir eu assez d’informations sur le passé de toute l’histoire.

 

Autre point négatif pour ma part est que le fil rouge soit si court. Si l’on s’en tient à celui-ci alors il y a de nombreuses zones qu’il n’est pas nécessaire d’explorer et qui font un peu remplissage pour le coup, histoire d’augmenter artificiellement la durée de vie du jeu. Et je ne me souviens pas de cette impression pour les deux premiers DA ( même si cela remonte un peu surtout le premier de la série… ).

 

Une absence à signaler dans le jeu, c’est celle des Nains alors que le problème les concernent aussi vu la nature du boss. On a bien un retour sur les Gardes des Ombres mais pas sur les Nains qui sont pourtant des spécialistes concernant ce genre de danger. J’ai trouvé cela regrettable, une quête autour du royaume Orzammar ou d’un autre Thaig aurait pu être développée. Mais bon, peut-être pour une prochaine extension…

 

Et où sont passés Bodahn et son enchanteur de fils, Sandal ? Ils ne devaient pas être présents auprès de l’impératrice à Orlaïs après DA2 ?

 

 

Mis à part ces points-là, j’ai trouvé le jeu vraiment dense. Pour tous les amateurs d’aventures, on est vraiment servis côté exploration avec DA : I. La zone que j’ai préférée est la première où l’on doit se rendre après l’introduction à Darse, les Marches solitaires entourant la ville de Golefalois. Certainement la carte la plus vaste du jeu à explorer avec des décors vraiment superbes.

Il y a aussi le système de dialogue avec les autres personnages à choix multiples qui reste un plaisir à suivre et une plaie aussi parfois quand certaines réponses entraînent des conséquences non désirées dans la suite de l’histoire.

 

Pour le boss du jeu, le plus gros problème que je pourrais avoir avec lui, c’est qu’il est complètement recyclé.

 

Corypheus était le boss de l’une des très bonnes extensions de DA2 où il a été vaincu puis tué par Hawke et dont le développement et l’historique ont déjà été abordés dans celle-ci. Il n’a donc plus grand-chose à raconter dans DA : I. Quitte à choisir une engeance évoluée, pourquoi ne pas avoir choisi l’Architecte à la place ? Pour lui, au moins, on avait la possibilité de l’épargner si on souhaitait l’instauration d’une paix avec les engeances dans les tréfonds dans DAO : Awakening, laissant la porte ouverte à sa réapparition.

 

Mais on a quand même la satisfaction de découvrir le véritable responsable, celui qui tirait les ficelles de cette intrigue, à la fin de l’épilogue et la révélation de l’identité du véritable ennemi est une agréable surprise, je trouve.

 

 

Enfin, pour l’histoire en elle-même, j’ai trouvé que prendre le parti de s’allier aux templiers, au début du jeu, plutôt qu’aux mages était plus intéressant en termes de scénario et puis en s’alliant à eux, on évite ainsi de se coltiner des hordes de templiers rouges le reste du temps, ce qui n’est pas rien.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...