Jump to content


Vindo

Tales of Demons and Gods

Recommended Posts

Tales of Demons and Gods

cover.jpg?1451543628

Type : Shonen/xianxia, action, aventure, fantasy, magie, art martiaux, romance, harem (hélas)

Auteur : Mad Snail

Dessinateur : ?

On peut le lire sur :

les sites de manga anglophones (mangafox par exemple) ou, en version "light novel" (attention, la traduction pique un peu, et le style d'écriture aussi) sur les sites comme wuxiaworld

 

 

Synospsis :

Les empires humains se sont effondrés sous les assauts de hordes "démoniaques" (des "demon beast", plus des animaux magiques que des "démons" au sens européen du terme). Une cité a survécu pendant des centaines d'années, cachée dans les montagnes. Jusqu'à ce qu'une horde de cent millions de monstres la détruise, dévorant la population. quelques centaines de fuyards parvient à s'échapper. Parmi eux, Nie Li, un jeune sans grand talent ni prestige, et Ye Ziyun, la fille du seigneur de la cité, mort au combat pour protéger la population.

Petit à petit, harcelé par les monstres, tous les survivants périssent. Ye Ziyun et Nie Li tombent amoureux, mais Ye Ziyun meurt peu après, en protégeant Nie Li. Malgré la tristesse, malgré la perte de tous les siens, guidé par son instinct de survie, Nie Li poursuit sa route. Et survit des années durant. Peu à peu, de rencontre en bataille, guidé par sa chance, son destin et son instinct, il devient un héros légendaire, aux pouvoirs et à la science incommensurable.

Mais dans une dernière bataille, seul face à des créatures divines, il finit par périr, seul et désespéré.

...

...et revient à la vie deux ans avant la destruction de sa cité et la mort de tous les siens, sur les bancs de l'école où il n'était qu'un médiocre parmi les médiocre. Son esprit est revenu dans le temps. Il a retrouvé son corps de jeune ado, mais a gardé les connaissances d'un sage millénaire. Il a deux ans pour empêcher la destruction et la perte de tout ceux qu'il aime, et surtout de Ye Ziyun

 

 

Alors, sur un pitch dont le départ ressemble beaucoup à Combat Continent, on a en fait un manga assez  différent. Pardon, un manhua.

Bref, résumons les points forts et les points faibles :

 

Points forts :

- un système de magie et de rangs comme souvent très détaillé et assez cohérent

- un style graphique lisible, plutôt agréable

- des scanlations (US) de bonnes qualité, vous n'aurez pas les yeux qui saignent

- un scénario original, une course contre la montre et contre la mort : comment un gamin de 13 ans, avec toutes les connaissances du monde ou presque, peut-il acquérir la force d'un demi-dieux dont il a besoin pour sauver les siens ?

- l'effet papillon, très bien rendu : au fur et à mesure que l'histoire avance, le héros peut de moins en moins compter sur sa connaissance du futur, parce que ses interventions foutent la merde.

- un monde vaste, très vaste et qui se dévoile petit à petit, même si l'auteur décrit longuement Glory City pendant la première centaine de chapitres.

Ajoutons que les arcs sont variés. Ici, pas d'interminables tournois chiants. Des intrigues, des dialogues, des chantages, des combats, des magouilles, de la magie, des mystères cosmiques...

 

 

Points faibles :

- le harem. Sérieusement, je hais ce genre de truc. Le coup des filles (et des femmes...) qui tombent en pamoison pour le héros les unes après les autres, c'est d'un lourd... C'est encore plus pénible dans la light novel, où l'auteur insiste sans arrêt sur les formes émoustillantes et les joues rouges de jeunes filles à peine pubères avec le talent d'un mode d'emploi traduit du tchèque à l'anglais en passant par google... Le manhua est un peu moins pénible de ce côté, pour l'instant en tout cas.

- le manichéisme. Je n'en dis pas plus, vous verrez par vous même au fur et à mesure, pour ne pas spoiler, mais bon...

- les interminables séances de power-up. C'est l'inconvénient d'avoir réalisé un système de "niveau"  que le héros doit franchir à toute vitesse pour sauver le monde : il passe sont temps à se shooter d'élixir, de cristaux, d'artefacts divers et autres méthodes secrètes et dangereuses.

- le côté xianxia over 9000. Une cité dans les montagnes, OK. Une cité dans les montagnes de plusieurs millions d'habitants, déjà... Une cité dans les montagnes de plusieurs millions d'habitants qui se fait raser par une marée de cent millions de monstres... Heureusement, ce n'est pas trop sensible dans le manhua au début, mais ça le dévient peu à peu. Après, le principe du genre c'est "le héro devient un Dieu" donc bon...

 

Point faible et fort, mais surtout faible : le héros

L'idée est mal exploitée : un ancien sage aux pouvoirs divins qui a TOUT perdu et a fini sa vie dans le désespoir se voit offrir une deuxième chance. Émotionnellement, c'est violent. Il retrouve d'un coup toutes celles et tout ceux qu'il a vu mourir (dont une qui s'est sacrifiée pour lui), et sait qu'il peut les sauver, peut-être. Sauf que c'est très mal rendu dans le manhua et pas mieux dans la light novel, qui se contente d'évoquer une fois ou deux les cauchemars qu'il fait chaque nuit. On a l'impression de voir un gosse qui a repris une sauvegarde et trouvé un cheat code.

De la même manière, l'idée d'un vieux dans le corps d'un jeune aurait pu être mieux rendu, mais ça passe mal : on a plus un jeune rebelle avec les connaissances d'un  (très, très, très) vieux. Le héros passe son temps à troller et provoquer ses adversaires, avec le talent d'un manipulateur (très) expérimenté, mais c'est mal rendu, on a plus l'impression de voir un gosse qui n'en a rien à foutre parce qu'il se croit invulnérable. Idem, faudra m'expliquer pourquoi il rougit et bafouille comme un puceau devant une paire de seins... 

Après, le manhua est encore loin du light novel, dans lequel il affronte de vrais dangers. J'attends de voir comment cela sera rendu, mais le côté "Mary Sue" du personnage est assez pénible par moment.

Enfin, l'idée d'un vieux de 900 ans qui s'entoure de gamines de 13 ans est vaguement malsaine, même si l'une d'elle fut sa femme dans une autre vie.

 

Pour l'instant, le manhua en est au chapitre 49 tandis que la light novel en est au chapitre 198. Il en sort un tous les deux jours en moyenne.

 

Résumé : assez addictif, plein de bonnes idées, mais loin d'être parfait.

 

Casting :

latest?cb=20150910183605latest?cb=20150811203956250?cb=20151007162726250?cb=20151108001107

Le héro, qui a l'air un peu ahuri ici.        La future copine du héro.              Un allié du héro.                Un rival du héro mais pas pour très longtemps.

 

Un problème qui risque de se poser (à voir plus tard dans l'histoire), ce sera la difficulté pour l'auteur de conserver son "casting" de personnages secondaires autour du héro. Avec l'explosion météoritique de sa puissance, même avec les power-up qu'il fait pleuvoir sur ses potes ("tiens, essaie ça, tu m'en diras des nouvelles"), on voit mal comment ils vont pouvoir le suivre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci !

 

J'aime bien, facile à lire et assez original tout de même ! Un peu con ce coté Harem j'avoue, c'est vite saoulant.

 

C'est une de mes attentes chaque jour/semaine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A noter qu'il existe, en version light novel only, une préquel de plusieurs centaines de chapitres intitulé "cult of the sacred runes" si ma mémoire est bonne.

 

Par ailleurs, si vous êtes du genre à trainer sur les forums, faites gaffe aux spoilers, il y a plus de 400 chapitres déjà parus, et si la traduction "de qualité" n'en est qu'au 208 sur wuxia et au 50 et quelques en version manhua, il y a des spoils qui trainent sur les cent ou deux cents chapitres non encore traduits.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de découvrir ce manhua hier par votre intermédiaire et je m'y suis tout de suite accroché, en dévorant tous les scans hier même.

A noter que c'est beaucoup plus fun à lire vu que les chapitres sont en couleurs. De ce fait les sorties sont assez décalées non?

 

PS: on en est au chapitre 55 actuellement : Readmanga.today

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La traduction des light novel se fait au rythme d'un par jour, celui du manhua au rythme de deux ou trois par semaine, du coup l'écart se creuse.

 

Comme je le disais, c'est addictif, en dépit des défauts. Et ce principalement à cause de la diversité des arcs et des situations, ainsi que la richesse de l'univers. Exploration de ruines, spéculation commerciale, méga-baston, drague/romance, intrigues politiques, découverte d'univers parallèles, duels, expérimentations magiques. Les antagonistes peuvent être des politiciens madrés, des étudiants rivaux, des monstres brutaux, des criminels de guilde, un beau père jaloux, des surhommes immortels (oups, je spoile, je spoile...:)

Si la psychologie du héro était un poil plus travaillée et si l'aspect harem était moins gonflant, ce serait génial.

 

Et comme avec les manwa et autres webcomics, la couleur rend la lecture autrement plus simple que le noir et blanc d'un bleach ou d'un one piece (au hasard) où l'on passe souvent beaucoup de temps à essayer de comprendre ce qui est dessiné sur certaines cases.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que je suis le seul qui suis pas trop choqué par le côté harem, trop habitué aux héros à la ramasse comme Naruto et Asta de Black Clover je crois  9_9

(Zi Yun qui me rappelle beaucoup Hinata même si c'est qu'une coïncidence ;D)

 

Je suis quand même halluciné de voir la quantité de chapitre qui sort par semaine et surtout que c'est en couleur :o Sur Readmanga.today, j'ai pu en compter 4 par semaine à partir du chapitre 46

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Européens sont hallucinés quand ils voient le rythme de production des mangakas japonais. Mais la Chine, c'est un marché dix fois plus gros que le Japon et des salaires bien plus faibles. Du coup, ce n'est pas très surprenant si le rythme de production des auteurs de manhua fait passer ceux de mangas pour des dessinateurs de bédés.

Les autres séries du genre ont des rythmes presque équivalents, et à mon avis ce n'est que le début de la vague. Dans dix ans...

 

(Zi Yun qui me rappelle beaucoup Hinata même si c'est qu'une coïncidence ;D)

Et elle ne s'évanouit pas pour un rien et ne court pas après le héro. Par contre, il y a un personnage qui ressemble beaucoup à Sasuke, mais il se pisse littéralement dessus et devient de plus en plus ridicule et méprisable au fur et à mesure.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après lecture des chapitres écrits, c'est plutôt sympathique, le coté Harem est LARGEMENT moins présent que sur Against the God. Chez celui ci c'est juste horrible.

 

Coté Nie li, il est très agaçant au début par ce coté gamin alors qu'il devrait avoir une sagesse et un comportement plus adulte, nuancé par le fait de revoir de nouveaux son amour de jeunesse, ses amis...

 

Mais au fil des chapitres cela fini par se calmer, le monde s'agrandie et se diversifie. Et franchement pas mal, magré quelques petits trucs gênants. A lire.

 

Je le lisais avant ce post mais je ne connaissais pas les écrits, donc un grand merci à Vindo !

 

Et pour  "cult of the sacred runes" c'est bien ? Ton avis stp :)

 

Je me disais justement au travers de Battle through the Heaven, Tales, Wu Dong Qian Kun, qui sont des shonen a mes yeux, que les pays asiatiques autres que Japonais sont entrain de prendre la main, coté Japon, la créativité à mes yeux a pris un coup et rares sont les nouveautés qui donnent réellement envie.

 

En parlant de ca, un conseil de "light novel" voir ton classement personnel Vindo ? et d'autres ? ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai lu que "Tales of Demons and Gods" en light novel, ainsi que quelques chapites de "I shall seal the heaven", qui est une série probablement meilleure mais à laquelle je n'accroche pas, sans doute à cause de l'absence de manhua.

 

Idem pour "cult of the secret runes". Je le lira peut-être un jour si la drogue TODG me manque.

 

J'insiste sur le fait que les light novels ne sont pas pour tout le monde : stylistiquement parlant, ça reste une traduction assez servile et rapide, dont il faut faire abstraction pour profiter de l'univers (le coup de la "cultivation soaring leaps and bound", répété des dizaines de fois...). De même, l'insistance de l'auteur sur les formes des personnages féminins et la manière dont son héro les perçoit est un peu fatigante, on a parfois l'impression qu'il écrit d'une seule main...

Mais si vous pouvez faire abstraction de ça, l'univers est attachant et l'intrigue intéressante.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci du conseil :-)

 

J'ai lu Against the God, tales of demons and gods et Wu Dong Qian Kun

 

personnellement je les classeraient ainsi :

 

Wu Dong Qian Kun

Tales of demons and gods

Againts the God

 

 

Pourquoi ?

 

Je n'aime pas l'idée du Harem déjà, AtG est juste horrible et son héros principal dépasse le niveau autorisé de la connerie.

 

Tales' est bon et semble vraiment devenir meilleur avec le temps, moins de Harem, plus de focus sur une chérie, ouf :P et une histoire vraiment sympathique.

 

Wu Dong Qian Kun , un héros peut être plus fade au début mais qui gagne en profondeur avec le temps, quelqu'un de simple mais qui ne court pas après tous les "boobs" qui lui passe devant, focus sur l'histoire, le monde, l'entrainement, les objectifs. Que demander de plus ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et elle ne s'évanouit pas pour un rien et ne court pas après le héro. Par contre, il y a un personnage qui ressemble beaucoup à Sasuke, mais il se pisse littéralement dessus et devient de plus en plus ridicule et méprisable au fur et à mesure.

 

J'avoue que côté personnalité c'est le jour et la nuit, mais y a quand même une certaine ressemblance, bon je vais pas argumenter pour rien en s'étalant sur ce sujet, c'était juste un petit clin d’œil, mais en parlant de clin d’œil, celui ci ma beaucoup plus :)

 

 

16011805040920639713904404.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La personne qui faisait le scantrad est sortie de l'hôpital, ou quelqu'un d'autre l'a remplacé, je ne sais pas, en tout cas les scans 60 et 61 viennent de sortir après trois mois de hiatus...

Share this post


Link to post
Share on other sites

La personne qui faisait le scantrad est sortie de l'hôpital

Alors c'est la raison pour laquelle ça a beaucoup trainé. J'ai plus réussi à me retenir et je me suis plongé dans le light novel, attendant déjà la trad anglaise du chapitre 278 pour demain :-\ sur wuxiaworld, où c'est mieux traduit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors c'est la raison pour laquelle ça a beaucoup trainé. J'ai plus réussi à me retenir et je me suis plongé dans le light novel, attendant déjà la trad anglaise du chapitre 278 pour demain :-\ sur wuxiaworld, où c'est mieux traduit.

 

Pareil. Les trads automatiques sur LMTN (ou un nom comme ça), c'est juste illisible, même si on comprend vaguement.

A noter que les scans utilisent les traduction de wuxiaworld.

 

Quoiqu'il en soit, entre l'auteur qui est désormais en mode "un chapitre par semaine", le scanlateur qui était à l'hosto (et qui est resté longtemps visiblement...) et le traducteur qui passait des exams jusqu'à cette semaine, c'était la dèche :D

 

En avançant dans la lecture, les qualités et les défauts du manga se poursuivent : un ensemble d'intrigues et un univers bien mené, avec une grande variété dans l'utilisation des talents du héros (caligraphie, médecine, alchimie, inscriptions runiques, spéculations commerciales, histoire...) et pas juste de la baston.

Mais aussi une exagération très xianxia (à coup de centaines de millions  de trucs, de power-up continuels etc.) et un nombre incalculable d'adolescentes à la peau de jade et aux formes naissantes qui toutes tombent plus ou moins vaguement amoureuses du héro. Puis merde, le jour où une des héroïnes secondaires aura des traits un peu ingrats tout en ayant d'autres qualités (intelligence, force, courage...), ce sera une révolution.

 

Point positif : le héros se fait botter les fesses à plusieurs reprises, la hiérarchie des puissances reste assez bien respectée, même s'il est complètement "cheaté".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapitre 63 EN dispo : http://www.readmanga.today/tales-of-demons-and-gods/63

le rythme revient petit à petit ouf!

 

un nombre incalculable d'adolescentes à la peau de jade et aux formes naissantes qui toutes tombent plus ou moins vaguement amoureuses du héro. Puis merde, le jour où une des héroïnes secondaires aura des traits un peu ingrats tout en ayant d'autres qualités (intelligence, force, courage...), ce sera une révolution.

"déesse à la peau de jade" hahahaha les termes me font toujours marrer

 

Point positif : le héros se fait botter les fesses à plusieurs reprises, la hiérarchie des puissances reste assez bien respectée, même s'il est complètement "cheaté".

C'est le truc que j'ai apprécié le plus aussi! Il a su garder les limites du héros grâce à son âge, puis repoussées peu à peu par l'usage des "drogues" 9_9

 

PS:

Je me demande ce qu'il en reste de Shen Fei et Shen Yue.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de spoil sans anti-spoiler !!

 

 

Après s'être fait casser la gueule avec les autres, ils ont été arrêtés et logiquement enfermés dans je ne sais quels cachots.

 

Après, en simple spéculation de ma part, il n'est pas impossible qu'un bon paquet aient été exécutés, ou que leur "soul sea" ait été mutilé afin d'en refaire de simples humains si jamais ils sont libérés. Ce n'est pas très politiquement correct, mais les exterminations de familles entières ne posent visiblement de problèmes qu'à ceux qui en sont victimes...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le même style il y a Zui wu Dao, si vous ne connaissez pas, foncez!!

 

Concernant Tales of Demons and Gods chap 56 les choses commencent a s’accélérer, ça fait plaisir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le même style il y a Zui wu Dao, si vous ne connaissez pas, foncez!!

 

Il y a bien plus d'humour dans Zui Wu Dao que dans TDG. Et le style graphique n'est pas le même.

 

Cependant, dans les deux cas, on a des histoires de personnes qui deviennent des demi-dieux à force de se taper dessus et de méditer.

 

Du coup, pour ceux qui se sentent inspirés, une question : comment vous traduiriez en français le vocabulaire "de base" de TDG ?

 

exemples :

* "cultivation/cultivate". Si je dis en français "le héros se cultive" ou "son niveau de culture progresse à grande vitesse", ça fera rire tout le monde. Et si on traduit "cultivator" par "cultivateur", c'est la catastrophe sémantique. S'entrainer, ce n'est pas ça non plus. Méditer non plus. Transcender déjà un peu plus. Mais "niveau de transcendance" et "transcendeur..."

 

 

* Soul sea  : "la mer de l'âme" ? La mer intérieure ? la mer spirituelle ? C'est moche, quoi qu'on fasse. Une solution serait de trouver le terme chinois et de le garder, on a l'habitude de parler de "qi" par exemple, donc bon...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Je savais pas que des gens avaient commencé une VF. "Essence Spirituelle" pour Soul Sea et "invocateur" pour "Demon Spiriualist". C'est pas con, une traduction servile n'aurait rien donné. Par contre, pour les rangs des "demon beasts", on voit qu'ils n'ont lu que le manga, ils sont très loin du compte :D

 

Je ne sais pas très bien comment l'auteur va gérer le retour des héros sur leur monde d'origine, une fois les cinq ans écoulés : ils vont être totalement uber, du genre à raser des montagnes en pétant de travers dans leur sommeil... Les affrontements risquent d'être sans intérêt.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas très bien comment l'auteur va gérer le retour des héros sur leur monde d'origine, une fois les cinq ans écoulés : ils vont être totalement uber, du genre à raser des montagnes en pétant de travers dans leur sommeil... Les affrontements risquent d'être sans intérêt.

 

Hahahaha je me suis dit que l'auteur a fait un bond trop long quand il est passé à l'arc suivant

 

 

(Heaven Realm) il a ajouté trop vite les autres monde et a fait passé le Maitre du Nether Realm comme un personnage lambda (trop de familles puissantes,etc)

Déjà qu'avec les divers clans de la Cité de la Roche Noire (Blackrock City... je m'essaie au trad FR hahaha) [notamment Famille des Jades Scellés, Famille Wugui qui voulait Glory City, Dark Guild] avec leurs experts de classe demi-dieu qui surpassaient déjà les niveaux légendes, l'auteur s'est trop précipité je crois. Il aurait dû, à mon humble avis, s'étaler un peu plus dessus, mais bon c'est lui qui écrit et c'est son choix.

 

 

De plus, avec un monde aussi vaste, difficile de vraiment tout pouvoir suivre, un truc fini par échapper tout au long de l'histoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après, il peut très bien résoudre ça avec un "power down". Vu que le Tiny World bloque l'énergie céleste et ne permet qu'aux natifs d'aller et venir, il doit aussi pouvoir bloquer ou limiter la puissance de ceux qui y entrent... On a certes rien eu de tel jusqu'à présent, mais ce n'est pas exclu.

Après, je continue de m'interroger sur le Nether Master. Le mec a 10 000 ans, et on indique qu'il a un rôle politique pas négligeable au sein des Divines Feathers, et pourtant il aurait un niveau assez faible pour être dépassé en quelques mois par Ni Lie et sa bande ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour info, il existe une trad FR du light novel qui est actuellement au chapitre 34 (sorti dimanche)

http://xiaowaz.fr/index.php/tales-of-demons-and-gods/

Je pense que ceux qui font la trad FR du manhua devraient se baser dessus.

 

En tant qu'impatient des scans, il y a une version vietnamienne du manhua qui est actuellement au chapitre 79

 

C'est très aimable de suggérer une telle chose ! Je traduis sur la base de la VA et de la VO donc je fais mon possible ^^' Sachez que pour des termes comme spirites démon, je ne fais que me référer à la VO et tente de conserver le style de l'auteur (ainsi que l'aspect chinois). Voilà pourquoi on a Bourg-Triomphe (pour, en VO, les kanjis pour 'Gloire' et 'Ville'), Spirite Démon et autres...

J'espère que malgré tout vous appréciez la lecture et que aimez la série !

Autre chose: pour l'aspect harem, il est juste inexistant pour les 250+ premiers chapitres. Il n'y a que dans les derniers chapitres traduits où Nie Li se laisse attendrir par la loyauté et l'amour de Ning'Er... Mais sans pour autant la considérer comme aussi importante que Ye Ziyun ! (pour le moment :P)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors j'ai commencé à lire ta traduction et j'adore! D'une part, jusqu'ici je ne lisais que le manga, la novel est plus sympa à lire. Et d'autre part j'adore tes commentaires dans le texte! Les quelques expressions d'origine de la VO laissaient juste traduites sont agréables à lire et intéressants sur la culture chinoise.

 

Bref je valide cette trad' à mort! Je lirai bien aussi ta trad de BTTH après cela, elle peut surement aussi être utilisé pour la traduction du manga.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...