Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Sayli

Mob Psycho 100

Messages recommandés

il y a 33 minutes, Pauolo a dit :

Je sais, mais ça sera sûrement la partie finale de la saison. C'est qu'une bande-annonce, je m'étonne juste de la présentation car le reste sera axé comédie.

Y a pas beaucoup de comédie à partir de là, dans le manga. Elle se limite à quelques chapitres entre les différents arcs.

Là, on peut voir que dans les bande-annonces, on nous prévoit : l'arc de l'admiratrice + à la campagne (arcs plutôt comiques mais très courts, qui feront pas plus d'1 épisode chacuns), puis l'arc Mogami, très sombre, qui devrait faire 3-4 eps, l'arc de Reigen, qui n'est pas plus drôle, qui fera comme 2 eps; et enfin l'arc du Boss, lui aussi très sérieux, qui devrait couvrir la fin des 12 épisodes. Et c'est sans savoir si l'anime fera 12 ou 24 épisodes, dans le second cas, y aura pas beaucoup de comédie non plus.

Et en même temps c'est normal : Mob c'est pas un manga comique. Même la saison 1 n'était, dans les faits, pas si drôle que ça, sauf quelques passages avec Reigen et à la rigueur les premiers épisodes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de voir le premier épisode de la saison 2 en simulcast, et je me suis bien marré. :D

L'opening est pas mal du tout, dans la veine de celui de la première saison. Un travail toujours aussi bon dans les visuels et les personnages. J'ai hâte de voir la suite. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

excellent premier épisode indeed, ça fait très plaisir de voir que la qualité de l'animation n'a pas bougé. Bones studio déçoit rarement ❤️


Particulièrement aimé les expressions faciales de certains persos ou certains traités graphiques comme la petite séquence pixel art juste avant l'opening. L'opening qui d'ailleurs défonce également, c'est entre les séquences les plus folles de Paprika/ l'opening de Paranoia agent,bref que du bon.

Le thème de l'épisode est plutôt léger et calme mais très bien développé, hâte de voir le contraste avec l'épisode de la semaine prochaine qui a l'air beaucoup plus nerveux

 

Révélation

surtout très hâte de voir la mamie sprinteuse ❤️

 

 

Modifié par Smilou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super épisode pour se remettre dans le bain, effectivement. Déjà, on peut voir que visuellement, Bones continue sur son bon chemin, à essayer plein de choses (cette fois l'animation au sable, pour le "speech" de Mob).

On part sur un rythme tranquille, et pourtant on adapte en 1 épisode deux mini arcs, celui du potager, et celui de Emi. Celui du potager, du coup, est plutôt important mais ils gardent le plus important; celui de Emi/élections prend plus de temps. Ca donne un très joli épisode, surtout que Emi est beaucoup moins méchante que dans mes souvenirs. Le passage final, où Mob reconstruit son manuscrit, est très beau.

Vraiment hâte de voir la suite!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme j’ai lu que la s2 sortais en janvier, j’ai voulu me refaire les épisodes de la s1 pour me remettre dans le bain, et à ma surprise j’ai vu qu’une série-live avait aussi été réalisée

 

Je ne suis pas pour les adaptations live des mangas, je trouve que ça ne le fait pas, rien est crédible, mais comme c’était dans le même format que l’anime et que les épisodes n’étaient pas très long (12 épisodes de 23-24min), je me suis dit pourquoi pas essayer de regarder ça en parallèle avec mon re-visionnage de la s1 pour comparer, et au pire je pourrai facilement drop comme les eps ne sont pas longs.

 

Donc, je me suis lancé dans ça et j’ai quand même fini la série live (je me suis un peu forcé mais bon), j’ai noté les différences que j’ai pu remarquer entre les deux adaptations (comme je regardais l’anime en même temps, j’alternais 1ep serie live-1 ep anime) 

Pavé en approche 😅

 

D’abord le plus important d’après moi : 

.Les personnages écoliers sont des collégiens, donc ils ont entre 11 et 14 ans si je me souviens bien, soit encore des enfants/pré ados. 

Dans l’anime, les physiques des différents écoliers correspondent à peu près, mais en revanche dans la série-live et c’est la 1ère chose qui m’a vraiment interpellé , les écoliers ont le physique de personnes beaucoup plus âgées, on dirait plutôt des lycéens. 

Sans parler de Mob, il est dit qu’il est en 4e, il a donc 13-14 ans max’ et est assez petit, l’acteur qui le joue en live est né en août 2000, donc il a 18a, (disons 17 au moment du tournage), et son petit frère, je ne sais pas quel âge a l’acteur mais on dirait qu’il est limite plus âgé que Mob ^^ pour la crédibilité du truc on repassera 

 

.Ils en font des tonnes au début sur Tsubomi (la fille sur laquelle Mob est en kiff, l’ending est même sur elle), ils lui ont même rajouté un trait de caractère « gagesque » censé être comique je suppose ..pas marrant -> elle dit souvent des phrases sous forme de proverbes en confondant les mots et Mob la corrige

.Passons au cas Reigen, le design et l’esprit du personnage est plutôt respecté, mais en série-live il perd tout son charme et aucun des gags qu’il fait, n’est vraiment marrant

Ça le fait juste pas, c’est le cas type du personnage qui fonctionne très bien en manga/anime, mais pas du tout en série live, alors qu’en anime il est trop😂 (c’est mon perso préféré, mais en série live -> juste Nan)

.Enfin, le côté naïf de Mob est du coup encore moins crédible avec cette apparence plus âgée 

 

Sinon, j’ai noté aussi les quelques changements/différences de traitements de certains passages/personnages opérés par la série live par rapport à l’anime, qui peuvent plus ou moins se justifier (format différent oblige, autres choix de narrations, etc ) et qui sont - gênants que les précédents 

J’essaye d’analyser épisode par épisode pour ne rien oublier, je vais mettre tout ça sous spoiler ->

 

Révélation

Épisode 1 -> .Le passage du tunnel au 1er ep de l’anime est totalement zappé ici

.On voit des membres de la Griffe’ apparaître dès le 1er épisode 

Les « apprentis » médiums (ceux qui entraînent leur petit pouvoir) également 

.La fille du club des téléphathes apparaît plus tôt et elle est le seul membre du club (dans l’anime ils sont déjà 4)

Ceux du club de culturisme également, et ils ne sont que 3 (5 dans l’anime + mob)

.Il me semble que dans la série-live, il est dit qu’il peut lire dans les pensées (je crois pas dans l’anime mais je peux me tromper)

 

Épisode 2/3 -> .Le passage de l’ep2 de l’anime dans le lycée pour fille est également zappé.

À la place, on arrive plus rapidement au passage de la secte smiley dans la série live, il y a son frère et la fille du club télépathe qui sont là aussi (y’avait juste une fille de sa classe du club de journalisme et un vieux Mr. dans l’anime), le passage est d’ailleurs globalement plus court que dans l’anime

.On a aussi le mini-flashback quand Mob et Ritsu sont petit et où ce dernier est blessé par les pouvoirs incontrôlables de son frère dès l’ep3 (c’est ep5 dans l’anime)

.Ya + de passages montrant Reigen à son cabinet (de ce que j’ai retenu, il coupe les cheveux d’un type pour l’exorciser, et y’a une fille qui est désespérée qui veut absolument se marier avec lui

 

Épisode 4/5/6 -> c’est la fille du club des télépathes (et non celle du club de journalisme) qui parle au petit frère de Mob à propos de ses pouvoirs (et ainsi pouvoir des sponsors et contacté des alliens)

Et sérieux, ils ont quels âges les mecs du club de culturisme mdr

.À l’ep 5, un autre rajout de Reigen faisant un exorcisme bidon.. nul

.C’est bon, je peux supporter la fille du club télépathe, avec ses mimiques ridicules, elle en fait trop (dans l’anime, c’est une random, on la voit peu, mais le peu qu’on la voit c’est drôle au moins)

.Pour l’instant, les pouvoirs psychiques ne sont vraiment pas impressionnants en live (ça envoyait du pâté dans l’anime)

.À l’ep 6, La bataille de pouvoirs psychiques s’achève, ça a traîné en longueur sur ce passage qui est plus long pour rien en série live (ça s’est terminé à l’ep5 en anime)

Tout les événements se sont à peu près déroulés comme dans l’anime en beaucoup moins clinquant 

Y’a Ritsu qui rejoint Mob à la fin du combat, je crois que c’est un rajout de la série

.Toujours pas d’apparition de la fille du club de journalisme, je crois qu’ils l’ont boycott en version live.

Sinon, ils font vraiment passer la fille Tsubomi (l’amoureuse de mob) pour une pure débile inculte dans cette version 

.À noter que le 2e ending est sympa avec l’équipe des collégiens qui s’entraînent avec le club de culturisme

 

Épisode 7/8/9-> .Ils ont présenté les apprentis espers, ils ne sont que 3 dans la série (5 dans l’anime)

.Y’a les deux frères jumeaux qui ont un pouvoir commun différent -> en se concantrant ensemble ils peuvent créer une barrière de protection de 5s de durée (ils pouvaient seulement communiquer à distance dans l’anime)

Y’a aussi une pyrokinésiste, qui peut juste créer une petite flamme, aussi faible que dans l’anime donc, mais c’était un garçon dedans

.Ils ont remis le premier ending avec la copine de Mob, nul..👎dommage, l’autre ending avec tout le monde qui s’entraîne était le seul truc que j’aimais bien.

.Il y a bien le passage où le frère de Mob combat les membres des différents gangs 

.À part ça, c’est presque le même déroulement que dans l’anime, sauf Reigen qui fait du Reigen de la série live donc 0, et Tsubomi apparaît juste pour dire nimp’ comme d’habitude 

.Au niveau de l’ep 9, il y plusieurs changements : Le combat entre Mob et le lieutenant de la Griffe aux poings spéciaux est terminé, par contre contrairement à l’anime où Mob défonce quand même bien le mec aux poings perforants et nous montre sa supériorité, là ils montre limite une égalité

.Dailleurs, leur combat se finit en match nul avec les deux finissant k.o, un deuxième lieutenant de la Griffe au pouvoir hypnotisant arrive sur les lieux en renfort et capture le frère de Mob

.On voit aussi Reigen portant un masque pour les microbes, puis la copine de Mob qui chante au karaoke 

 

Épisode 10/11/12 -> Là aussi, on assiste à plusieurs changements, le déroulement du dernier arc est plutôt différent 

.Il n’y a finalement que 4 lieutenants de la Griffe (il y en avait 11 dans l’anime) + leur chef de section au masque à gaz

.L’affrontement n’a pas à la base de la Griffe mais à l’école de Mob: après leur kidnapping, sur le trajet en camionnette, les apprentis esper + Ritsu arrivent à s’échapper et se réfugient au collège du sel avec Tsubomi + la fille du club télépathe après les voir croisées

.Ritsu, en touchant les apprentis esper, arrive à décupler leur pouvoirs, j’ai trouvé ça plutôt intéressant comme rajout

.Coté Reigen, ils ont fait un 3e ending centré exclusivement sur lui : bof’ j’aime pas trop

.Sinon tout se déroule à peu près comme dans l’anime (par contre le fils hyper balèze du boss n’apparaît pas)

Reigen se fait passer pour le boss et emprunte les pouvoirs de Mob sauf que les combats sont beaucoup moins bien..

 

 

 

Conclusion

Comme attendu, je n’ai pas vraiment aimé l’adaptation live, je lui trouve trop de défauts et très peu de qualités, rien de nouveau vraiment intéressant et Reigen est naze en live

En revanche, le re-visionage de l’anime a été un vrai plaisir, je l’adore encore + et vive Reigen 😎😎

Au moins, je sais maintenant que si ils font une saison deux de la série live, je suis sûr de ne pas la regarder et de ne rien rater 🙂

 

Si je devais noter les deux ->

6/20 pour la série-live

18/20 pour l’anime

___________

 

Concernant la s2 de l’anime, je vais essayer attendre la sortie du deuxième épisode pour en avoir deux à la suite (et 2x plus de kiff), mais ça va être compliqué tellement je suis impatient de voir ça

Modifié par Othy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Premier épisode décent, rien d'extraordinaire pour la reprise mais au moins on est dans le bain.
Mignon par moment même cet épisode, maintenant j'ai hâte que ça démarre vraiment, parce que le côté SoL de Mob j'ai parfois eu du mal dans la S1.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Épisode 1 & 2 vus

 

Plutôt sympa comme reprise, l’opening est pas mal je trouve, l’ending aussi

Le côté SoL est sympa comme dit précédemment, mais ça ne hype pas à fond pour la suite, je suis content du coup de m’être enchaîné les 2 eps à la suite

 

Révélation

Mention spéciale à la réal du combat façon jeux vidéo à la Street Fighter ^^

 

Modifié par Othy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon pas hyper fou ces 3 premiers épisodes.
J'avais bien aimé le premier, le second était pas trop mal sans plus, je me suis ennuyé pendant le troisième.
Je sais que ça va décoller d'après les dires des gens sur la suite, mais déçu pour le moment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ep 3-4 vus

 

C’est vrai que ce 3e ep était pas fou, je peux comprendre ce léger sentiment d’ennui au visionnage et la frustration d’avoir attendu 1 semaine pour ça (l’épisode reste quand même sympa), perso j’essaie de regarder les épisodes 2 par 2 pour éviter ça.

 

Par contre, je trouve ce 4e épisode plutôt pas mal, annonçant du bon et de l’inédit pour la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et c'est tout le contraire pour moi, l'épisode 3 était de loin le meilleur jusque-là, de mon point de vue. Peut-être que c'est parce que j'ai lu le manga et que je vois donc très bien vers où tout cela dirige, les thèmes sous-entendus, et ce que cela dit de Mob; mais si dans la construction, je peux comprendre que le côté épisodique (même si c'en est pas vraiment) ennuie, le contenu est tellement riche, ça me rend bien triste de lire mes VDD.

 

Cette saison ne sera pas comme la première, c'est bien ce que montre ces épisodes. Finies, les petites affaires de fantômes capricieux, finies les arnaques idiotes, les photos soit-disant hantées ou les clients idiots. Ce que montre ces épisodes, c'est que Reigen, avec la popularité qu'il acquiert, a de plus en plus de cas importants... mais aussi des cas bien plus dangereux. L'ep 3, pour montrer ça, était parfait je trouve : on commence tranquille avec un mec taré qui veut maudire quelqu'un, puis des étudiants qui font les idiots, puis on se rend compte que la malédiction, elle existe, elle est possible, et pas à prendre à la légère; mais surtout que c'est très dangereux de continuer de prendre les esprits pour des insectes à exterminer, et que ce que fait Mob, depuis le début, c'est très injuste...? Le passage sur la famille de fantôme était splendide, j'étais scotchée à ma chaise, tant la tension était palpable, tout comme le dilemme de Mob.

 

Pour résumer : va falloir oublier rapidement l'idée de simplement discuter avec des esprits. Après avoir présenté le monde, du point de vue des humains, on va entrer du point de vue inverse, et surtout, avec Mob au milieu, on va beaucoup mieux aborder le dilemme auquel il fait face dans l'épisode 3, aka : "pourquoi je ne me permets pas de toucher à des humains, alors que je fais du mal aux esprits?". Et ce qui est intéressant c'est que ONE ne va absolument pas offrir une solution manichéenne, avec le bien d'un côté et le mal de l'autre. On le voit déjà dans l'épisode 4 avec Mogami, qui semble pourtant être le mal incarné, mais qui partait de bonnes intentions, qu'il n'était au fond pas si différent de Mob. Puis on va bien bien plus le voir dans l'épisode 5... mais j'en dis pas plus.

 

Cette saison va être sombre, et s'attaquer à des choses bien plus complexes, et ça il faut bien s'en rendre compte. La saison 1, ce n'était au final qu'une introduction, et une mise en place : montrer qui est Mob, comment il pense, grâce à qui (Reigen, Ritsu, un peu Ekubo), et ce qu'il peut faire. La saison 2, cependant, va montrer ce qu'il se passe quand quelqu'un d'aussi puissant et instable que lui se met à douter et à changer, l'impact sur son entourage, l'impact sur tout son environnement. Et ce sera pas fait dans la dentelle. Avec le début de l'arc Mogami, et au fond dès sa rencontre avec Emi, dans l'épisode 1, Mob entame une évolution. Ce qui va être intéressant, ce sera bien de voir dans quel sens, surtout dans un monde où il n'y a au final ni "mal", ni "bien". La saison 3, s'il y en a une, ira encore plus loin, avec la notion d'adoration qui vient avec la puissance, le lavage de cerveau, jusqu'à la simple cruauté du hasard.

 

Et je précise que ce n'est pas moi qui extrapole : clairement, à ce stade, ONE décide de s'attaquer à de la psychologie, et il ne le fait pas gentiment. Bien sûr, ça ne change pas les combats et l'action, il y a une histoire, plein de choses qui se passent; mais il faut bien comprendre ça, je pense. Ce n'est pas One punch-man, et ses combats cools qui se finissent quand Saitama/Mob arrivent. C'est beaucoup beaucoup, beaucoup plus, je me faisais même la réflexion qu'à partir de ce moment, chaque affrontement de Mob aura autant de sens en tant que moment clé scénaristique, qu'en tant que métaphore sur le fait de grandir et les remises en question qui vont avec.

 

Bref, peut-être que le côté sakuga en folie de la saison 1 a laissé une fausse idée de ce qu'est Mob, peut-être qu'il faut encore un peu attendre encore quelques épisodes pour que tout le monde réalise de quoi parle vraiment l'histoire (l'épisode 5 le fera très très bien je pense). Mais de mon côté, cet anime continue de me bluffer dans son adaptation, et dans ce qu'il arrive à transmettre, que ONE fait aussi très bien dans le manga, mais qui est décuplé par le kiff qui transpire de chaque seconde animée de cette adaptation. Mogami était déjà bien glaçant dans cet épisode, et j'ai vraiment hâte d'être la semaine prochaine, pour qu'on aborde réellement cette notion qui se dégage de cet arc, "y a-t-il vraiment des gens qui méritent d'être sauvés?".

Modifié par Papy???%
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que j'aime lire tes pavés @Papy???%.

 

Ayant lu, le manga il est plus clair la direction où se dirige l'anime. Les 3 premiers épisodes ont distillé des intrigues et des éléments qui aboutiront plus tard: on a déjà le cas du pouvoir d'échapper son corps par le voyeur que Mob utilise ici pour atteindre l'exorciste, on a la question morale bien évoquée dans l'épisode 3 avec les clients indigestes, l'évolution de Reigen et de sa popularité en ligne qui l'amène désormais sur des affaires sérieuses, on a l'exorciste de l'épisode 2 qu'on retrouve ici, on a la secte autour de Mob qu'on réévoque encore dans l'épisode 1.

L'épisode 1 est celui de l'introduction : on retrouve Mob, on le resitue et on installe une petite histoire d'amour pour montrer le décalage du personnage.  On sent désormais ses doutes sur sa profession et Mob reste encore sous la tutelle de Reigen car timide et réservé, bien qu'il ait du mal à suivre ses ordres. 

 

L'épisode 4 est tout de même déjà plus sombre par son enquête. Reigen témoigne d'ingéniosité pour se moquer des exorcistes et offre toujours  de quoi rire. Mais, on finit sur un empalement assez sec avec du sang ce que l'on voit pour la première fois dans Mob. Le danger est présent et l'ancien exorciste apparaît comme torturé avec le seyui de Katsura de Gintama. 

Un très bon épisode et la suite annonce l'entrée dans le vif du sujet. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon. Dieu.

 

Ces derniers épisodes était époustouflants! Je n'arrive pas à croire qu'il n'y pas eu une réaction plus intense sur le topic parce que putain, cette réal'. 

 

mob.gif.81a55c741b203548b4b4384d92219097.gif

 

(le symbolisme de cette scène me donne envie de chialer, mais j'veux pas spoiler non plus) 

 

Studio Bones et l'équipe de Mob Psycho 100 sont en train de dépasser les limites de ce qu'un anime peut délivrer sur le plan technique. Une telle qualité (et ce n'est même pas un film!!) couplé avec une fidélité à la source originelle honnête et un style unique me renverse. Mob est sans conteste l'anime de 2019 pour moi. (et ça fait même pas deux mois lol)

 

Très très hâte de voir la suite. 

Modifié par Cinnabar
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Cinnabar a dit :

Ces derniers épisodes était époustouflants! Je n'arrive pas à croire qu'il n'y pas eu une réaction plus intense sur le topic parce que putain, cette réal'. 

 

mob.gif.81a55c741b203548b4b4384d92219097.gif

 

(le symbolisme de cette scène me donne envie de chialer, mais j'veux pas spoiler non plus) 

Vu l’épisode hier, c'est vrai qu'on part sur un scenar beaucoup plus sérieux qu'en saison 1 et c'est tant mieux, j'ai adherer au "bug" mob, à ce moment la on comprend bien qu'il pète un plomb. Heureusement que ce genre de situation ne s'est pas passé dans le monde réel mais sous forme de rêve, quel bordel!^^

La mentalité de l'antagoniste était plaisante, beaucoup de monde explique a mob qu'il ne dois pas se laissé manipuler, néanmoins pour ma part, malgré ça je pense que Mob cherchait comment faire bon usage de ses pouvoirs, et dans cet épisode, son déclic (777) doit être due à la réponse qu'il s'est trouvé.

 

Je me demande si on va arriver a une intrigue qui part sur plusieurs épisodes d'ici la fin de saison (ce qui serais encore un +) néanmoins même si ce n'est pas le cas on est deja sur le haut du panier de la saison niveau anime ;)

(pour les reactions sur le topic, ne t'attend pas a 25 pages aujourd'hui xD, après le futur me donnera peut-etre tors mais j'en doute^^)

Modifié par superjojo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Franchement je viens de voir les épisodes 4-5 et que dire c'était I.N.C.R.O.Y.A.B.L.E,il y avait de la tension du début a la fin j'ai pas cesser de stresser pour Mob tellement Mogami était un adversaire incroyablement puissant et obscure je n'étais clairement pas prêt a ce que Mob rencontre un adversaire aussi puissant,les circonstances ont transformés Mogami en un monstre surpuissant, la bataille dans le monde des "âmes" la bien prouver c'était je pense le plus dangereux adversaire qu'aura Mob dans la saison je pense,ce sentiment est renforcé par le fait qu'il avait en plus absorber beaucoup d’âmes maléfiques et a garder le contrôle malgré tout ! Du coté de Mob j'ai été très toucher par son "rêve" car je sais un peu ce que ça fais d’être victime d'irrespect,de brimade etc et je sais que c'est très difficile de ne pas céder a la violence et autres sentiments néfastes et j'étais très heureux de voir Mob ne pas détruire l'esprit de la fille dont j'ai déjà oublier le nom xD car clairement dans ce genre de situation il faut surtout rester fidèle a soi même et pas se rabaisser a se venger ou rentrer dans le jeux de ce genre de personnes la,comme on dit le mal n'amène que le mal.Et sinon que dire d'autre du combat dans l'épisode 5 franchement pour moi presque tout était parfait les OST bien placés (surtout celle ou Mob atteint le 100% c'était un pur régal) l'animation était parfaite aussi du début a la fin j'avais kiffer surtout les attaques des autres âmes c'était vraiment trop la classe puis que dire de Mob a partir du moment ou il était sérieux c'était vraiment trop beau et son mode interrogatif j’espère vraiment le revoir et découvrir son origine plus tard dans l'oeuvre !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ohlala, tellement de choses à dire sur cet épisode...

 

Déjà, je vais partir d'un truc assez concret : la première partie de l'épisode est très différente du manga. Pas forcément dans le contenu en lui-même (même si j'y reviendrai), mais en terme de perspective.

 

Pour faire court et pas trop spoiler : le manga étire considérablement ces brimades. Les six mois passés là-dedans sont étouffants, car ça ne semble jamais s'arrêter (ça dure à peu près 3-4 chapitres avant qu'il explose), et surtout le fait que cela soit de son point de vue change considérablement du ressenti de l'anime. On y voit un Mob complètement perdu, vraiment incapable de saisir ce qui lui arrive, à la fois car il est complètement seul et ne se souvient pas qu'il est censé avoir une famille/des potes; mais aussi car c'est la première fois qu'il fait face à tant de méchanceté pure. Mogami exacerbe les choses, mais le message est là : il veut que Mob voie à quel point le monde est cruel, encore plus envers ceux qui n'ont rien.

 

Là où l'anime diffère, c'est qu'on a une approche plus en retrait. On voit et on peut sentir que Mob souffre, mais pas si directement. On est presque plutôt du point de vue de Mogami, en fait, qui observe tout cela de son oeil et sa perspective déformée (d'où l'effet loupe de pas mal de plans), et attend de voir comment les choses avancent, qui parle de sa vie, de ce qu'il était, de ce qu'il est devenu. C'est au final un ressenti assez différent du manga.

 

Et du coup, honnêtement, ma première réaction? Ca a été une énorme déception. Plus maintenant, car j'ai pu y repenser, que j'ai revu plusieurs fois l'épisode, et surtout que je me dis que c'est vrai que le contenu du manga avait peu de chance de passer sans être censuré. Mais j'étais déçue, car l'arc Mogami, dans ma tête, ça a toujours été cet immense calvaire. Et ce n'est pas pour dire que ce que montre l'anime n'est pas affreux. Mais mon dieu, le manga montre des choses bien, bien, bien plus ignobles, que je vais développer sous spoilers pour ceux que ça intéresse (sinon, je vous invite juste à sauter sur le manga, à partir du chapitre 64) :

 

Révélation

- Minori, dans son harcèlement, est bien plus directe. Elle humilie Mob dès les premiers jours de classe, en lui reprochant de ne pas être venu à sa fête de bienvenue (même si évidemment elle sait qu'il n'avait juste pas été invité), et lui ordonne de se présenter devant lui, en trente seconde. Mob, timide tel qu'on le connaît, bégaie, arrive juste à dire qu'il aime le lait, tout le monde se moque de lui. Ensuite, pendant la pause déjeuner, c'est là qu'elle en vient à l'asperger de lait, et à minauder "ben quoi, tu as dit que tu aimais le lait, non?". Mob commence à paniquer, hausse le ton, veut savoir son problème, et les autres de la classe qui pensent qu'il va la frapper l'emmènent dehors pour le tabasser.

- Quand les lycéens se mettent à emmerder Mob, puis à le frapper quand il dit qu'il n'a rien; c'est sur le chemin, exactement dans la disposition où il les a rencontrés dans la vie réelle. Cette fois, quand Ritsu passe, juste à côté d'eux (et pas du haut du pont), il fait comme si de rien était. Mob est encore plus invisible qu'avant.

- Le chat que Mob nourrit, et qui est trouvé par Minori & co, ils se contentent de dire qu'ils vont le piquer, dans l'anime, où le chat s'enfuit. Malheureusement, dans le manga, ils attrapent le chat, le frappent, et le tuent sous les yeux de Mob (qui se fait aussi frapper et perd une dent), avant de le laisser avec le cadavre. Ici, ce n'est pas le moment déclencheur de la colère de Mob, il ne fait rien.

- Enfin, alors que Mob se faisait tabasser encore une fois sans vraie raison, c'est là qu'il perd son sang-froid, et dit à Minori de s'excuser. Quand elle pleure devant lui, il se calme. Mais la différence avec l'anime est extrêmement importante : dès qu'il baisse sa garde, c'est elle qui le poignarde avec un cutter. Puis un gus le frappe avec une brique sur la tête.

 

En gros, voilà les différences les plus voyantes : la violence est plus gore, le temps paraît bien bien plus long et douloureux, Minori est bien plus cruelle et ne se contente pas de manipuler les autres, elle est violente elle aussi. Ce que je regrette le plus qu'ils aient retiré, du coup, c'est Minori qui le poignarde : je trouve que ça rend le pardon de Mob, plus tard, beaucoup plus incroyable. La mort du chat, aussi, j'aurais voulu qu'elle soit là parce que c'est du symbolisme fort, mais je comprends qu'ils aient pu l'enlever pour des raisons de censure.

 

Mais même si j'ai quelques regrets sur l'adaptation de cet arc, que je voulais vraiment voir animé, j'aime le changement de perspective et leur effort de raconter par l'image plutôt que par le dialogue. Y a un énorme travail sur cette première partie, qui peut sembler petit quand on voit le sakuga-fest du second, mais qui est quand même admirable.

 

Et bon bah la seconde partie, quoi. Mais bon sang, ce que c'était dingue. Cet affrontement de genre dix minutes, cette réa, la musique, le rythme, l'animation, la couleur, les effets de lumières, putain! Beaucoup ont fait la réflexion que ça pourrait être une animation de film et ils ont vraiment pas tort : la preuve, j'ai eu d'immenses feels Evangelion 3.0, c'est pas rien. J'aurais voulu voir cet épisode sur grand écran, en fait. Et pouah, mais qu'est-ce que j'ai HÂTE de voir ce qu'ils vont faire pour l'arc final de la saison, du coup! Visiblement c'était avant tout grâce à la présence d'un réalisateur taiwanais, Hakuyu Go (qui avait aussi réalisé le célèbre épisode full-sakuga de Fate Apocrypha), son dernier avant qu'il ne doive arrêter pour un an si j'ai bien compris; mais j'imagine qu'ils ont su bien répartir pour nous offrir une fin de saison tout aussi belle. Bones adore Mob, ça se sent, et c'est magnifique.

 

Bref, l'arc Mogami c'était compliqué, pour moi en tout cas, mais ça me fait vraiment plaisir que le message ait été quand même correctement transmis. Après tout, la morale finale demeure : Mob n'est plus un simple bystander, Mob a décidé d'aider les gens à changer. Il ne veut plus seulement s'améliorer lui, il a enfin une bonne raison d'utiliser ses pouvoirs. Et ça va être intéressant de voir comme cela va vraiment influencer les arcs à venir, et comme, toujours, son point de vue va pouvoir évoluer et à quel point il va pouvoir grandir face à de nouveaux adversaires et de nouvelles questions.

 

Du coup, maintenant, on aborde la semaine prochaine l'un de mes arcs préférés (oui, Mogami j'adore, mais en vrai je pense qu'il serait mon 4e préféré, donc même pas top 3). Y aura pas d'action à propre parler, mais du développement comme je l'aime, et j'ai vachement hâte ❤️

 

Si y en a qui lisent le manga et qui veulent savoir mes arcs préférés (sous spoilers parce que le top 3 c'en est aucun qui a été adapté) :

Révélation

8 ) L'arc Claw (s1)

7) L'arc de Teru (s1)

6) L'arc de Ritsu (s1)

5) L'arc du Boss (fin s2)

4) L'arc Mogami (s2)

3) L'arc de l'Arbre Sacré (s3?)

2) L'arc de l'imposteur (s2, commence semaine pro)

1) L'arc ???/l'arc final

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎07‎/‎02‎/‎2019 à 17:24, Papy???% a dit :

Et du coup, honnêtement, ma première réaction? Ca a été une énorme déception. Plus maintenant, car j'ai pu y repenser, que j'ai revu plusieurs fois l'épisode, et surtout que je me dis que c'est vrai que le contenu du manga avait peu de chance de passer sans être censuré. Mais j'étais déçue, car l'arc Mogami, dans ma tête, ça a toujours été cet immense calvaire. Et ce n'est pas pour dire que ce que montre l'anime n'est pas affreux. Mais mon dieu, le manga montre des choses bien, bien, bien plus ignobles, que je vais développer sous spoilers pour ceux que ça intéresse (sinon, je vous invite juste à sauter sur le manga, à partir du chapitre 64) :

J'ai été de même assez surpris que tout soit compilé en 2 épisodes m'attendant que la première partie fasse les trois quarts de l'épisode car il est vrai qu'au niveau du manga papier, on avait une longueur justifié pour nous faire vivre ce calvaire avec une progression de la violence et qu'aussi il y avait l'indifférence de son frère qui jouait beaucoup sous le choc ( ce qui faisait écho avec la scène réelle présentée deux trois épisodes auparavant où Mob était défendu tour à tour par ses proches). 

L'impact est moins violent mais il reste très bon; pas aussi excellent que prévu. Rajouter 5 minutes quitte à faire un épisode un peu plus long aurait participé à ce choc.

 

Après la seconde partie full-combat, la petite musique de transition à la trompette m'a collé des frissons. Car oui, la direction artistique en terme d'animation et en terme de musique est juste folle, excellente et il est dur de ne pas prendre son pied. Un choix judicieux entrepris a été de changer le format entre ceux de l'enfer de Mob/ désespoir et ceux combat/espoir. 

La qualité visuelle n'a pas à rougir avec cet affrontement titanesque où la ville explose de toute part et ces damnés rouges qui ont des effets 3D  cauchemardesques. Les explosions, ce chaos tout en étant si fluide: du bonheur pour les yeux. 

 

Si on reprend l'histoire, l'arc propose une évolution avec le questionnement de Mob sur ses actions: la scène où il doute de faire l'exorcisme était forte. Ici, il doit sauver une peste et son mentor alter ego lui signale la solitude de leur existence ainsi qu'il va finir exploiter. Mob réalise son impact sur les autres, et qu'il n'est plus seul: le petit moment où il se remémore de Dimple et que Reigen fait toujours aussi plaisir. C'est très bête mais Mob apparait tellement caricatural dans sa timidité et sa candeur que ça aurait pu être un frein à notre empathie car beaucoup de personnage de cet archétype le sont or sa touche d'innocence lui donne un charme: on croit qu'il n'a pas d'assurance dans l'histoire dans ses interactions, dans son rapport avec son frère qui était l'intrigue principale de la saison 1 et qui est surmonté. Et justement:

Le ‎05‎/‎02‎/‎2019 à 11:40, superjojo a dit :

Je me demande si on va arriver a une intrigue qui part sur plusieurs épisodes d'ici la fin de saison (ce qui serais encore un +) néanmoins même si ce n'est pas le cas on est deja sur le haut du panier de la saison niveau anime ;)

Je considère que contrairement au début de la saison 1, où on avait un aspect très épisodique depuis le début de cette saison on a une intrigue qui se suit avec le changement de statut au travail : on passe des 7 mystères, à un gain de popularité de l'agence de Reigen qui les officialisent en tant qu'exorcistes et qui les mettent sur cette affaire sombre. Et cela va suivre, ce cheminement. D'un côté, on a Mob qui durant cette première partie aura pu s'affirmer et se dépasser en surmontant une amourette, puis en subissant les brimades scolaires dans cet arc tout en s'opposant à l'amer de son ainé. 

Enfin, Mob Psycho est toujours un plaisir à suivre et j'ai très hâte du prochain épisode que j'attends avec impatience. 

Spoiler sur l'arc à suivre en réponse à @Papy???%:

Révélation

L'arc de l'arnaqueur, celui sur Reigen est aussi facilement dans mes préférés car déjà Reigen est un personnage passionnant à suivre et durant cet arc, on rappelle que Reigen, il est vrai use du pouvoir de Mob à ses fins. Il n'est pas honnête et on pourrait et devrait le mépriser pour ça et pourtant, la fracture qui va se jouer entre les deux est compréhensible et justifié mais il témoigne surtout de la misère symbolique de Reigen et social ( cette scène au bar). Il n'y aura pas d'action grandiose mais le développement reste riche et surprenant. 

 

L'arc qui clôtura cette saison sera plus jouissif dans l'action… mais préférence pour l'arc de l'arnaqueur. 

 

Je mettrais sur un coup de tête: Arc de l'arnaqueur et le final dans mes préférés. 

L'arc de l'arbre sacré par contre j'ai un peu de mal… Si tu peux développer ton avis dessus ce serait un plaisir de te lire. 

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Cabotin

Spoilers des derniers tomes de Mob Psycho

Révélation

Pour l'arbre sacré ça tient avant tout des souvenirs/le feeling que j'en ai, je précise, parce que je l'ai lu lors de sa parution, et que je n'ai pas encore pu m'y repencher vu que la VF est loin d'être arrivée à celui-ci.

Mais y a plein de choses dedans que j'adore : déjà le principe (sérieux, le coup du brocoli géant qui devient au centre des obsessions et des adorations, à cause du combat contre le boss et la coïncidence des graines dans la poche de Mob); puis ça permet d'enfin donner sens à toute la secte du psycho-casque, et de parler de la notion du religieux qui a toujours un peu plané dans Mob (que ce soit avec les sectes, ce qu'incarne Mob avec son pouvoir infini, ou ce que voulait devenir le Boss); et enfin pour la place que prend Ekubo dans le scénar, jusqu'à la scène finale qui, rah, me fend toujours le coeur aujourd'hui.

Au final c'est surtout une question de feeling, si je le relis peut-être que j'aimerai moins (surtout en sachant que Ekubo, finalement, survit), mais actuellement il me reste vraiment en tête comme l'un de mes préférés, du coup. Mais je pense qu'en terme de préférences, l'arc de Reigen et l'arc final sont bien loin devant quand même.

 

Modifié par Papy???%
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 07/02/2019 à 17:24, Papy???% a dit :

(sinon, je vous invite juste à sauter sur le manga, à partir du chapitre 64) :

Sérieusement nous sommes déjà au chapitre 64 ?! Çà laisse peu d'espoir pour une saison 3 surtout qu'il me semble que le manga fais 101 chapitres seulement T.T

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, makan09 a dit :

Sérieusement nous sommes déjà au chapitre 64 ?! Çà laisse peu d'espoir pour une saison 3 surtout qu'il me semble que le manga fais 101 chapitres seulement T.T

Alors  c'est là que je me pose la question si saison 3 vu que si on termine la saison 2 là où elle se dirige, il n'y a plus trop de matière: en somme 2 arcs assez courts. On a un arc un peu plus léger et dans le registre. Mais je ne vois pas assez d'histoire pour créer 12 épisodes; plutôt 7-9 épisodes vu que le rythme de l'animé a toujours été soutenu à moins qu'ils ralentissent aussi.

 

Sinon @Papy???%:

Révélation

Alors oui l'arc conjugue plein d'élément mis en suspens et est d'une étrangeté WTF assez incroyable et les thématiques sont bien là et complètent l'idée d'intégration sociale que recherche Mob.

Mais j'ai eu un peu de mal avec cet arc surtout le traitement d'Etsuko qui redevient un antagoniste et de sa non-mort. Et L'homme végétal m'apparaissait comme l'énième être super balèze alors qu'on venait d'enchainer avec l'arc du Boss où on avait eu un déluge fort sympathique de pouvoir. J'ai peut-être fait une overdose en enchainant coup sur coup l'arc Boss et l'arc de l'arbre sacré mais j'avais ce sentiment de "trop" qui m'a décroché. 

J'ai bien plus apprécié l'arc final qui renversait les rapports de force et offrit une conclusion assez intime sur Mob.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rappelle que les "chapitres" ne sont pas forcément des chapitres de 20 pages ou autre... le chap 90 fait 150 pages; le chap 100 en fait 200. Actuellement, on arrive tome 9, sur 16. La saison 2 devrait se finir au tome 12. 4 tomes pour une saison 3, c'est pas mal. Et puis les saisons de seulement 10 épisodes, ça existe ^^

Après, vu le contenu, il y a des choses qui s'adaptent vite, c'est vrai, notamment les combats. Mais perso je me fais pas trop de soucis pour l'adaptation. Et dans le pire des cas, il y a aussi le spin-off REIGEN qui pourrait être adapté, qui sait?

Modifié par Papy???%
  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Épisodes 5-6 vus

 

Une buterie cet ep5, conclusion en beauté d’un bon arc Mogami, animation au top

L’ep6 annonce encore du très bon, focus sur Reigen en +, mon perso préféré (ya-t-il une indication temporelle du temps passé dans l’anime depuis l’anniversaire de Reigen et la fin de l’ep?)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais, très bon ep 6, pour enfin développer Reigen comme il se doit! J'ai vu un commentaire sur Crunchyroll, qui disait à très juste titre : "Dire qu'au début Mob était le mec renfermé sur lui-même et Reigen le mec sociable"; et c'est tout ce qu'incarne cet épisode, selon moi.

 

Pour la première fois, on a vraiment droit à son point de vue pour un épisode entier (et encore un la semaine pro), et voir le derrière du masque est vraiment intéressant. Reigen, c'est... un mec seul. Un mec de presque trente ans, qui vit de l'arnaque qu'il a montée de toute pièce, se balade avec ce qui est sûrement son seul costard, et dont le seul ami c'est un collégien. Sans dec. Il a tout le charisme du monde, mais ça reste un mec qui n'a pas le moindre pote, et l'épisode le montre vraiment bien avec ce moment où il rentre chez lui, tout seul, et va sur facebook pour y voir que personne ne lui a souhaité son anniversaire. Puis que seule sa mère lui a envoyé un mail (elle l'a même pas appelé, en plus, donc niveau famille c'est pas joli non plus), et lui fait comprendre qu'il est quand même temps qu'il soit un adulte responsable et arrête ses enfantillages.

 

C'est vraiment génial ce passage, surtout que ça résonnera en plein de gens. Cette phrase, "Qu'est-ce que je fais? Où je suis?", juste après ce qui est visiblement une crise de panique (j'y avais pas pensé jusqu'à ce que je le lise mais ouais, c'est clairement ça vu qu'il avait pas bu d'alcool), on l'a tous entendue dans notre tête, passé un certain âge. ONE avait montré qu'il savait discerner l'adulte ennuyé qui est en nous avec Saitama dans OPM mais c'était assez léger, mais avec Reigen il va bien plus loin, et c'est vraiment agréable, un mangaka qui se fout pas de ta gueule, qui te montre ce genre de choses. Surtout dans un pays comme le Japon, où l'on encourage les gens à se fondre dans la masse, et que le moindre marginal porte ce fardeau toute sa vie. Comment un mec comme Reigen, qui n'a pour lui que sa tchatche, et qui rêve d'être quelqu'un, survit? On le verra encore plus dans l'épisode suivant, et j'ai très hâte.

 

Bref, un épisode génial, même sans sakuga, Bones a vraiment réussi Reigen, et Takahiro Sakurai aussi, comme toujours, est brillant dans son rôle. Le moment où il va sur son ordinateur, et de manière générale toute cette partie centrale où Reigen est véritablement seul, qu'il parle peu, que le silence est pesant (jusque-là, Reigen et silence, ça n'allait jamais de pair) est brillante. Le tremblement de sa main sur sa souris avant d'ouvrir son "cadeau", les lumières éteintes dans son appart, la fontaine à eau qui lui reste de son précédent boulot... chapeau. Plein de détails dans l'épisode (notamment Reigen qui est visiblement abonné à un site porno, lol), plein de choses qui renvoient à des épisodes précédents, et c'est hyper agréable à voir.

 

Au passage, après cet ep, retournez voir l'ending de la s1. C'est du bon boulot.

Modifié par Papy???%
  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'attendais cet épisode et j'attendrai l'épisode 7.

C'est dingue mais c'est un épisode sans grandiose mais je ne sais pas si je peux dire que c'est le meilleur épisode de la saison. 

Le petit rajout où on voit Reigen est astucieux et nous montre déjà la volonté de notre escroc de changement. 

 

Cet épisode nous montre très bien la face sombre de Reigen, moins rutilante et exubérante et sa nature manipulatrice quand Mob lui annonce qu'il veut le quitter. On a toujours eu cette relation maître/disciple erronée où Reigen use du pouvoir de Mob pour son business et lui n'osait contester son autorité. Or depuis le début de la saison, on nous montre clairement Mob qui s'affirme et si dans la première saison, on était dans une fable d'acceptation de soi avec le rapport de son frère, ici dès le premier épisode Mob se questionne. La confrontation avec Mogami l'ont poussé à prendre une position. Les amis de Mob sont tous ultra caricaturaux mais sont très attachants par leur sollicitude envers Mob surtout les sportifs qui l'encouragent dès le début. On les a déjà vus défendre Mob à plusieurs reprises mais ça fait plaisir ce changement car dans beaucoup de fiction, les sportifs sont des débiles qui exploitent les faibles alors que là ils sont juste un peu débiles… Le petit gag de soulever les membres fonctionne à merveille. Mob se socialise et sa progression est très plaisante surtout quand il affirme à son frère qu'il ne peut se relayer uniquement sur Reigen, ce qui est une chose saine et juste.

Mob a un développement attachant à côté qui pousse à la fracture et c'est aussi normal pour un collégien de vouloir vivre en dehors.

 

Revenons sur Reigen. Oui c'est sa solitude qui frappe , le moment où il rentre seul chez lui. Au fond, c'est un personnage pitoyable: arnaqueur avec comme seul ami un collégien qu'il manipule et aide comme mentor. Mais oui, c'est ce qui le rend attachant. Reigen est un comédien dans la vie, dans la société où il prétend maitriser toutes les situations et ce qui a déjà donné lieu à des scènes excellentes ( quand on le prend pour le Boss de la saison 1 tout en se moquant du cliché du "grand méchant qu'on ne voit qu'à la fin"), néanmoins, on réalise que comme ses bluffs, il est creux intérieurement.  On constate que son seul soutien reste des gens au bar où il se sent supérieur parmi ceux considérés comme échec: ça en dit long tout de même sur la société et sur l'aspect compétitif et déclassement social. Quand il est dans le bar, il est hypocrite comme les collègues à son ancien travail qui ne prononcent que des  platitudes.  L'imposture qu'il est , lui pèse énormément. 

 

Le ‎12‎/‎02‎/‎2019 à 01:10, Papy???% a dit :

. Le moment où il va sur son ordinateur, et de manière générale toute cette partie centrale où Reigen est véritablement seul, qu'il parle peu, que le silence est pesant (jusque-là, Reigen et silence, ça n'allait jamais de pair) est brillante. Le tremblement de sa main sur sa souris avant d'ouvrir son "cadeau", les lumières éteintes dans son appart, la fontaine à eau qui lui reste de son précédent boulot... chapeau.

Entièrement d'accord. Le silence est un mot que ne connait pas Reigen et on entend les bruits de l'ordinateur et le bourdonnement de l'ordi, on comprend d'autant plus sa détresse par cette utilisation: meilleure scène de l'épisode. 

On réalise que finalement il n'a pas grand chose en soit et qu'il est capable et le temps de devenir un pro-gamer pour juste accomplir un job. 

Le ‎12‎/‎02‎/‎2019 à 01:10, Papy???% a dit :

Plein de détails dans l'épisode (notamment Reigen qui est visiblement abonné à un site porno, lol), plein de choses qui renvoient à des épisodes précédents, et c'est hyper agréable à voir.

J'avais pas remarqué le porno xD. J'ai juste aperçu le mail "malédiction" renvoyant à un client de l'épisode précédent. 

J'avais une crainte tout de même pour cet épisode : la fin car j'avais imaginé que ça irait un peu plus loin :

Révélation

Le moment où on montre que l'exorcisme était un leurre mais pour arriver à ce stade on aurait vraiment haché l'émission qui est tordante.

Mais la fin reste bonne et on sent que Reigen va droit au mur. 

Visuellement, on a les têtes de désespoir de Reigen qui sont tordantes lorsqu'il se cache ou lorsqu'il lit le message sa mère.

 

 

Encore un excellent boulot. 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo Mob Psycho … Tu m'as fait couler une larmichette… ❤️

 

Une histoire au top

Et une réalisation inventive et excellente.

 

Cet arc est mon préféré- peut être- pas le meilleur au niveau de l'action mais c'est celui " le moins spectaculaire" qui offre une analyse de la société pertinente et tout cela grâce à Reigen. 

 

L'épisode ne manque pas d'humour entre Reigen en transe enchainant ses fameuses attaques spéciales et ses têtes, ainsi que le choc avec cette transition Tête du grand maitre, Reigen et le micro qui couvre le visage de Reigen, micro qui interroge la finalité de ses actions ou encore l'esprit "Beethoven" (non mais sérieux… et "Thin thin thin "). J'aime aussi beaucoup comme ses attaques sont eux même source de meme internet que l'on aperçoit après. Tout l'épisode de façon comique montre l'emballement médiatique lors de n'importe quel scandale, affaire qui a lieu. Si bien que la réalisation crée une version informatique de Reigen composée d'algorithme surplombant la ville: on alimente notre haine envers une cible, un bouc émissaire. 

 

Les têtes de Reigen qui font des 360 degrés ou alors qu'il n'apparait que penché dans une mauvaise 2D... C'est à la fois tordant, mais on reste en empathie pour cet escroc.  Mob Psycho n'est pas excellent graphiquement en support papier : c'est un trait très simplet et le studio a respecté le style et c'est sa réalisation souligne, complète le support de base ( J'ai tendance à considérer que le support de base est meilleur que l'adaptation animée or là très clairement l'animée rajoute quelque chose).

 

Ici, la réalisation se permet de trouver des idées visuelles fortes comme "la version algorithme ", les parodies de site internet, le fil twitter haineux, les transitions, les touches de Piano de Beethoven, le sentiment de honte de Reigen pris en plein mensonge. Sur le plan comique, l'épisode fonctionne du feu de Dieu et là on arrive au sentiment. 

 

L'interview de Reigen: l'effet des flash assommants, le public présent pour condamner l'ennui de Reigen, le sarcasme des journalistes. "Je veux être quelqu'un" la formule est bateau mais elle témoigne de toute la crainte de cet escroc: ne pas savoir ce qu'il veut, être perdu. 

 

Et c'est là, qu'intervient le petit flashback: la rencontre de Mob et Reigen. Cette scène avait été utilisé déjà dans la première saison juste avant que Mob pète un câble et cède à un "instinct meurtrier" et ça justifiait son utilisation différente " admiration Reigen". C'était très touchant et fort. Ici, ils l'ont réexploité sauf que cette fois, nous avons le poids de vue, les pensées de Reigen et la scène prend une toute autre portée surtout dans la narration : deux marginaux qui se rencontrent. Ses pensées donnent un autre tournant, on comprend que Reigen s'est senti utile et nécessaire pour un enfant perdu et dépassé par ses pouvoirs. Il l'analyse, s'en méfie et il était sur le point de remballer ses cartons pour un autre job. Il s'inquiète pour ce petit et il sent qu'il est troublé et tente de le consoler en donnant une leçon de tolérance, ses mensonges rassurent le gamin (on a même droit à des visuels de dessins faits par des gamins).  Le flashback se finit par un visuel très fort en symbolique : Mob et Reigen à genoux au même niveau qui se comprennent. 

 

Puis, Reigen comprend son erreur par une nouvelle fois, une symbolique très forte : La cicatrice du coup d'épée qu'il avait reçue le même épisode 11 de la saison 1, et où il a été sauvé par Mob, juste après que le flashback la première fois. Et à l'intérieur de cette plaie, il y a un Mob plongé dans les ténèbres qui est prisonnier à cause de Reigen. Car oui, Reigen l'a manipulé a tenté de le garder sous son contrôle et que si cet enfant l'a sauvé, il ne peut le laisser prisonnier définitivement. 

 

"Tu as bien grandi, tu le sais?" précédé de traveling avant où il dépasse l'écran pour marquer la distance à franchir. Reigen qui comprend que Mob est juste à côté en renversant les journalistes ;) Oui, c'est jubilatoire de les voir paniquer. Et là, vient le titre de l'épisode " Cornerer- True Identity", la véritable identité de Reigen: être celui qui guide Mob. 

 

La musique du générique intervient… Reigen qui tente de s'excuser et Mob qui lui sort cette phrase clé "Mon maître est quelqu'un de bien" car oui c'est ce qui importe : il a été bon envers lui et son amitié est toujours présente. Est ce que Mob sait si Reigen a des pouvoirs ? Cela reste ambigu et c'est très intelligent car le plus important, ce n'est pas d'avoir des pouvoirs comme lui avait dit Reigen à Mob gamin c'est d'être bon et ce qui importe à ce collégien, c'est d'aider son ami, celui qui l"a soutenu quand il était seul aussi. 

Et là, j'ai versé ma larmichette.

Bravo au doubleur de Reigen, qui lorsqu'il lui demande ce qu'il est, on ressent sa tristesse, la gorge nouée, Reigen était presque venu honteux et il est soulagé de voir que cette amitié va perdurer.

 

Bref, j'ai envie de dire meilleur épisode de Mob Psycho 100 qui m'a touché personnellement. 

Mob Psycho nous régale et fait plaisir. 

  • Like 1
  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ahlala @Cabotin, tu disais que tu aimais lire mes pavés, mais j'aime aussi lire les tiens ❤️ Limite je ne saurais quoi ajouter (mais je suis une papoteuse alors je vais sûrement y arriver...)

 

Y a cette satisfaction indéniable, quand une adaptation arrive à prendre un moment qui t'a marqué, et le rend encore plus beau. Pour moi, c'est l'arc SA de Gintama en anime, c'est la balle de match de Karasuno vs Seijou 2, c'est l'apparition de Killer Queen, c'est le petit "Komugi...?" de Wulfin dans HxH... et y a cet arc, celui de l'imposteur, l'arc qui aborde enfin Reigen, et cette scène finale. Cette rose que ONE nous avait offert, cet échange si beau, si simple, d'un élève envers son maître, témoignant d'un immense respect, débordant de sincérité, et d'affection. Que Bones a transformé en bouquet.

 

Je pense pas qu'il y ait tellement de mots pour cette scène finale, il suffit de la voir, elle dure deux minutes. Mais entre l'animation expressive (et bon sang ce que voir Reigen qui retient ses larmes est beau), la couleur, la musique, et le doublage de Takahiro Sakurai, c'est dur de ne pas lâcher une petite larme, en effet.

 

Pour un peu raconter ma vie : Takahiro Sakurai c'est, je pense, le mec qui m'a fait me passionner pour le doublage. C'est le premier doubleur qui m'a fait un véritable effet, qui m'a fait me dire "Oh. Bordel, il est doué," et pourtant j'avais déjà eu affaire à Hiroshi Kamiya doublant Izaya dans Durarara, et son speech lunaire de l'épisode 2. Mais Takahiro Sakurai qui doublait Makishima, dans Psycho-Pass, ça avait été un pur coup de foudre, et encore aujourd'hui je persiste : Takahiro Sakurai pourrait me lire un mode d'emploi que je l'écouterais la bouche ouverte d'admiration. Et c'est même pas mon doubleur favori (c'est Ishida Akira, si ça en intéresse certains).

Et autant je trouve Sakurai tout aussi bon dans d'autres rôles (Griffith dans Berserk, Rohan dans DiU), autant son doublage de Reigen a été comme un nouveau déclic. Il est juste parfait, dans ce registre pourtant bien éloigné de ses rôles habituels d'hommes plus sérieux, généralement des bad guys, mystérieux. Mais il est devenu Reigen, l'escroc à la langue d'argent, hilarant quand il entourloupait les sous-fifres de la Griffe qui croyaient qu'il était le Boss; et maintenant déchirant alors qu'il fait face à ses actions, et essaie de faire amende. Ce mec est bluffant.

 

En tout cas : cet épisode était brillant, débordant d'idées, d'amour pour le média, d'amour pour le manga (et pour Reigen aussi, on sait que Bones l'adore); et bon sang ce que c'est beau de voir une telle déclaration d'amour en 2019. Le début d'épisode était long, car dur à voir, même si j'ai lâché quelques rires (notamment pour les réactions de Reigen), et la représentation du tollé que Reigen se prend par la suite sur les réseaux sociaux est impeccable. Il essaie de s'en sortir, il se dit que les choses vont se tasser, et au fond on sait qu'il aurait juste pu attendre, l'affaire aurait été remplacée rapidement par une autre et basta. Après tout, ce que l'on voit, c'est que ceux qui disent tant de mal, sur le net, ceux qui regardent sa conférence de presse/mise à mort... ce sont des déchets. Des otakus enfermés dans leur chambre, l'un entouré de kleenex, l'autre là juste pour mater son idol préférée. Des gens qui ne sont pas mieux que Reigen, et n'ont rien fait de mieux, dans leur vie, que de pester bien au chaud derrière leur écran.

 

Mais Reigen décide de parler, et, au final, de reconnaître son erreur. Il comprend qu'il a été injuste avec Mob, et l'a méchamment rabaissé. Il n'a pas reconnu à quel point son disciple avait grandi, n'a pas accepté qu'il puisse mieux s'en sortir que lui, parce que c'est Mob, le petit collégien impopulaire et naïf qu'il a rencontré quand il avait les étoiles dans les yeux, qui écoute tout ce qu'il dit. Mais les choses ont changé = Mob grandit, Mob a ses propres opinions. Mob a bien grandi. Son message envers lui à la télévision est très beau, car il aurait pu dire tant de choses, il aurait pu s'en sortir avec plus de pipeau, il aurait pu éteindre les journalistes grâce à son charisme et sa confiance. Mais non, il a choisi de ne parler qu'à une personne, la plus importance : le gamin qui a cru en lui, qui le respecte, et qui mérite d'être félicité pour ce qu'il est devenu.

 

Et c'est d'autant plus touchant de voir que, en face de Mob, il hésite encore. Il essaie de simplement lui dire la vérité : il lui a menti depuis le début, il n'est pas un médium, il n'a pas de pouvoirs. Mais Mob s'en moque. Il le savait depuis le début. Il sait que c'est un homme bien, et c'est suffisant. Qu'ajouter à ça...?

 

Bref, mon second arc préféré s'achève, et si l'arc Mogami m'avait malgré tout laissée légèrement amère, celui-ci m'a largement convaincue. C'était une merveille. J'ai vraiment hâte que le jour de l'adaptation de l'arc final arrive (car c'est lui mon préféré de toute la série). Et j'ai aussi très hâte de voir l'arc qui arrive dès la semaine prochaine... car on va pas rigoler longtemps, ohh ça non. ONE a encore plein de choses à nous raconter, Reigen et Mob n'ont pas fini d'évoluer et de grandir l'un comme l'autre.

  • Like 1
  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×