Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Bon surf sur nos forums !

Ilan Wes

BORUTO - Arc de l'unité spéciale - Chapitre 4 : Prévisible

Messages recommandés

Yo, ça fait longtemps que je n'avais pas posté de fanfiction !

Et je suis cette fois-ci de retour avec une histoire sur Naruto ou plutôt sur Boruto : Naruto Next Generations, enfin vous verrez bien.

 

 

 

 

Quelque part en plein milieu d'une forêt du pays du Feu, quelques personnes semblaient fuir ou plutôt étaient poursuivis par des individus suspects. Et parmi ces fuyants, se trouvait une jeune fille qui semblait être âgé d'à peine 15 ans, longs cheveux roux aux yeux bleus, habillée d'un simple yukata noire, elle essayait de fuir du plus vite qu'elle pouvait mais en vain car ses poursuivants finissent par la rattraper. 

 

Mais alors qu'elle allait se faire tout simplement tué, elle fut sauvé in extremis par un de ses proches, un vieux ninja. Ce dernier demanda à la petite de fuir pendant que lui s'occupait de retenir les poursuivants, évidemment celle-ci refusa mais elle fut prise contre son gré par le reste du groupe qui l'emporta de force en laissant par la même occasion derrière le vieux ninja qui avait décidé de sacrifier sa propre vie.

 

              Vieux ninja : *s'adresse à la petite blonde en esquissant un sourire* Natsume, tu dois vivre, fais-le pour moi. Alors fuis, rends-toi là-bas, tu y trouveras certainement une raison de vivre, un foyer, une nouvelle famille, en tout cas promets-moi de continuer à vivre !

 

 

 

Face à ce genre de paroles, difficile pour la dénommée Natsume de rester de marbre, mais elle avait beau crier et pleurer, cela ne changea rien à la situation. D'ailleurs la suite ne fut pas meilleure, alors qu'ils avaient l'air de s'approcher de leur destination, les poursuivants les rattrapèrent et tous se sacrifièrent afin de laisser une chance à Natsume de fuir.

 

Cette dernière s'était alors mise à courir du plus vite qu'elle pouvait avec les larmes aux yeux, et après avoir parcouru un long chemin et réussit à semer ses poursuivants, elle arriva au pied d'une falaise. Le cœur totalement brisé par la morts de tous ses compagnons, elle ne se trouvait plus aucune raison de vivre alors sans hésitation, elle s'approcha du bord de la falaise qui donnait vue sur un village, et commit un suicide en sautant dans le vide.

 

Quelques secondes plus tard, elle ouvrit les yeux en pensant se réveiller au paradis aux côtés de ses compagnons mais non, elle était encore en vie. Et visiblement elle avait été sauvée par un jeune homme qui l'avait rattrapé à temps.

 

              Jeune homme : *soulagé* Ouf, je ne pensais pas y arriver mais j'ai réussi à t'attraper à temps. Et puis pourquoi fais-tu ça ? Pourquoi as-tu sauté dans le vide ? T'es folle ou quoi ?!

              Natsume : *déconcertée* Ainsi je ne suis pas morte ? Je suis vraiment une ratée jusqu'au bout ...

              Jeune homme : Arrêtes de dire n'importe quoi, certes je ne sais pas qui tu es mais tu es beaucoup trop jeune pour mourir ! T'as pensé à ta famille, hein ? Qu'est-ce qu'elle pourait penser de ça ?

              Natsume : *descend des bras de son sauveur* Je n'ai pas de famille, alors mourir n'est pas un problème. Et puis qui es-tu toi pour me parler comme ça ?

              Jeune homme : *sourit* Qui suis-je ? Alors tu ne me connais pas ? Moi qui pensais être connu dans tout le village voire dans le monde, c'est triste. Peu importe, mon nom est Boruto Uzumaki, enchanté !

              Natsume : *surprise* Uzumaki ? Impossible, tu as vraiment dit Uzumaki ? Je n'ai pas rêvé ?

              Boruto : Non tu n'as pas rêvé, oui Uzumaki comme Naruto Uzumaki, le septième Hokage, après tout je suis son fils.

 

 

 

A ce moment-là, les yeux de Natsume se mirent à s'éclairir comme si elle venait de trouver une réponse à une question qu'elle se posait depuis longtemps, mais qu'est-ce que cela pouvait bien être ?

 

              Boruto : *d'un air curieux* Et toi alors, comment t'appeles-tu ? Et si je peux me permettre, pourquoi tenais-tu à mourir ?

              Natsume : Mon nom est Natsume, enchanté. Je suis désolé mais je préfère garder certaines choses pour moi.

              Sarada : *arrive derrière Boruto* Oy, Boruto, ça fait un moment que l'on t'attends avec Mitsuki, ou étais-tu passé ? *irritée* Boruto, ne me dis pas que pendant que nous attendions, tu te permettais de traîner et de glander ?

              Boruto : *embarrassé* Evidemment que non ! Tu me connais, non ? Je ne suis pas comme ça. *retrouve son calme* Hum, peu importe, je tiens à te dire que lorsque j'étais en chemin, j'ai sauvé une fille qui tentait de se suicider, dis-leur, Natsume. *remarque que Natsume a disparu* Natsume ? Oy ...

              Sarada : *irritée* Boruto, alors comme ça on cherche des vieilles excuses ? Je vais t'apprendre à être à l'heure à un rendez-vous !

 

 

 

Pendant que Boruto se faisait sermonner par Sarada, nous retrouvions Natsume qui se trouvait non loin de là. Cette dernière avait profité de l'intervention de la jeune Uchiha pour partir sans se faire remarquer.

 

              Natsume : *jette un dernier regard vers Boruto* Uzumaki ... Je vois, grand-père avait donc raison ...

 

 

 

 

Au même moment mais de l'autre côté du pays du Vent ou du moins dans les environs, dans un petit coin proche d'une forêt se trouvait un village ou plutôt ce qui en restait, en gros des ruines. Là n'était pas le pire, en effet le plus affreux était les centaines de cadavres gisant sur le sol, femme, homme voire même enfant, c'était une véritable boucherie avec du sang partout. Et au milieu de cet enfer, un homme se tenait debout en regardant le ciel, un jeue homme mystérieux. Tout d'abord il portait un masque d'Anbu, mais il portait même l'équipement complet d'un ninja des forces secrets. La seule chose qui permettait de le distinguer était sa coupe de cheveux, il arborait des longs cheveux blanc qu'il avait attaché avec un chignon.

 

              Ninja masqué random : *vient retrouver l'homme aux cheveux blancs* Maître Shiro, nous avons perdu sa trace. Les recherches continuent, mais pour l'instant elle aurait réussi à nous semer.

              Shiro : *tue son compère en le décapitant sans hésitation* Incapable, suis-je uniquement entouré que d'incompétents ? *contemple la boucherie* Je pensais la trouver ici mais nous avons été trop lents, elle a pu nous échapper.

              Homme inconnu : *applaudit en s'approchant de Shiro* Je vois que tu n'es pas allé de main morte avec ces innocents, tu ne changeras donc jamais, Shiro. Cependant la tâche va désormais être plus dure, nous ne pouvons la perdre, elle possède trop de valeur.

 

 

 

Cet homme mystérieux était un homme qui semblait déjà avoir dans la cinquantaine, en plus de cela il avait l'air d'un riche marchand. Cela se voyait déjà à ses habits, un costume avec costard et cravate, le tout noir et classe. Il arborait même plusieurs bagues en or, preuves d'une grande richesse.

 

              Shiro : *soupire* Je n'ai aucun intérêt pour sa valeur, j'exécute uniquement les ordres, c'est tout. Bien, quelle est la suite, Mr Aizawa ?

              Aizawa : Nous ne pouvons pas prendre le risque d'être découvert, jusqu'ici nous avons été très prudents mais je ne sais pas jusqu'à quand cela peut durer comme ça. Evitons d'avoir les pays de l'Alliance sur notre dos, compris ? Bien nettoyons ce joyeux bordel, veux-tu ? Après cela, j'ai une autre mission pour toi.

              Shiro : Quelle mission est-ce ? Je pensais que retrouver cette foutue Uzumaki était la priorité ou alors ? 

              Aizawa : *sourit* Evidemment que oui, d'ailleurs cette nouvelle mission découle directement de la précédente. Si on réfléchit bien, cette maudite gamine n'a nulle part où aller, enfin c'est qu'on peut penser. Mais ce n'est pas totalement vrai, n'importe qui se sentant persécuté et chassé, décidérait d'aller rejoindre les siens, mais qui sont les siens ? Eh bien, les Uzumaki. Cette gamine n'est pas la dernière de son clan, elle a donc sûrement dû d'aller à ses côtés, Naruto Uzumaki. *s'en va dans l'ombre de la forêt* Shiro, je compte sur toi pour te rendre à Konoha et retrouver notre petit joyau ...

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien aimé cette première partie de ton récit, ilanwes !  :)

 

Ca pourrait se greffer comme un HS de Boruto, avec apparition d'un groupe d'antagonistes pas très sympathiques. Mais j'attend de voir si l'histoire avec cette Uzumaki pourrait avoir des conséquences plus graves sur les personnages ou l'aspect géopolitique. Les hommes masqués semblent être un groupe indépendant qui est né dans un village. 

 

Ton style d'écriture est bien adapté au forum, je trouve. J'ai lu avec une facilité, à tel point  que je me suis dit à la fin "Déjà ?" ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien aimé cette première partie de ton récit, ilanwes !  :)

 

Ca pourrait se greffer comme un HS de Boruto, avec apparition d'un groupe d'antagonistes pas très sympathiques. Mais j'attend de voir si l'histoire avec cette Uzumaki pourrait avoir des conséquences plus graves sur les personnages ou l'aspect géopolitique. Les hommes masqués semblent être un groupe indépendant qui est né dans un village. 

 

Ton style d'écriture est bien adapté au forum, je trouve. J'ai lu avec une facilité, à tel point  que je me suis dit à la fin "Déjà ?" ^^

 

Merci, ça fait plaisir  ;D

 

Mdr maintenant que tu le dis, c'est vrai que l'histoire passerait bien pour un HS de Boruto. Mais bon, je voulais à tout prix remettre en avant un clan qui n'avait pas pu aussi briller que ça alors que c'était quand même le clan du héros.

Sinon je veux pas spoiler l'histoire maintenant mais l'histoire va aller plus loin que la jeune Uzumaki, je compte bien aller dans l'aspect géopolitique, on découvrira certaines choses mais je vais m'arrêter là.

 

Merci encore, je voulais changé de style d'écriture pour épurer le tout, rendre justement la lecture plus simple et rapide.

RDV pour le deuxième chapitre le 13/04  ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vois que les Uzumaki ont beaucoup de chose à nous dévoiler ^^

 

Ce M.Aizawa  semble très intéressé par ce clan pour les qualifier comme des joyaux...

En même temps, qui ne le serait pas face à leur savoir et leur... hump... beauté  9_9

 

Quant à Shiro, il m'a l'air d'être le genre de personnage qui ne travaille pas pour l'envie de meurtre ou les richesses. Et je doute que son rapport avec Aizawa ne se résume qu'à un simple : mercenaire-client...

 

A voir comment cet histoire va se dérouler  :)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut, bon suite à quelques problèmes personnels, je n'ai pas pu sortir ce chapitre plus tôt. Normalement il aurait dû sortir il y a 2 jours mais bon, mieux vaut tard que jamais.

 

 

 

Trois jours s'étaient écroulés depuis la rencontre entre Boruto et Natsume, d'ailleurs ces deux-là ne s'étaient plus revus depuis. Tôt le matin, une personne semblait se diriger vers le village de Konoha et pour cela, il emprunta une forêt et cette personne était nulle autre que le dernier survivant de son clan, Sasuke Uchiha. Celui-ci s'engouffra dans la forêt et jusqu'à là tout se passait normalement, du moins jusqu'au moment où il sentit quelque chose de bizarre avec son Rinnegan.

     

              Sasuke : *vérifie les alentours* Qu'est-ce que ça peut être ? Je sens quelque chose venir de l'autre côté des buissons, j'ai un mauvais pressentiment. *part vérifier ce qui se trouvait derrière les buissons* J'ai dû certainement m'imaginer des choses ... *stupéfié devant sa découverte* Mon dieu, qu'est-ce que c'est que ça ? Je dois à tout prix prévenir Naruto, ce pressentiment que j'avais, il était bien juste, je le sens mal ...

 

             

 

 

En cette nouvelle journée, Konoha avait l'air animée, cela était surtout dû au fait qu'une course spéciale avait lieu. Course opposant Boruto à Metal Lee, Mitsuki et Inojin. Le but était de partir depuis la porte du village jusqu'à la falaise des Hokages, soit traverser tout le village le plus rapidement possible et sans utiliser de ninjutsu.

Chacun avait sa stratégie pour arriver le plus vite à la ligne d'arrivée, comme par exemple Inojin qui sautait de toits en toits ou encore Boruto qui avait sa propre idée qui consistait à passer par un soi-disant passage secret.

Ce dernier justement prit un chemin différent de ses opposants, et alors qu'il emprunta une ruelle, il ressentit une sensation étrange. Il avait comme une impression que quelqu'un l'observait et deux secondes après, il eût des courts visions lui montrant des cadavres gisant sur par terre avec du sang partout. Autant dire qu'il ne comprenait rien, qu'est-ce que cela pouvait bien être ? N'ayant pas de réponse claire, il décida de zapper cela pour l'instant et de continuer la course.

 

Le temps passa et la course se termina avec la victoire de Metal Lee, et juste après nous retrouvions la petite bande qui se promenaient dans les rues du village.

 

              Mitsuki : *sourit* Metal Lee, tu es toujours aussi rapide, y'a pas à dire, n'est-ce pas, Boruto ? *remarque que Boruto a l'esprit ailleurs* Oy, Boruto, tu m'écoutes ?

              Boruto : Euh, tu m'as parlé ? Désolé, je pensais à autre chose. *déconcerté* Je ne sais pas comment l'expliquer mais il m'est arrivé quelque chose de bizarre toute à l'heure, je voyais des choses bizarres.

              Inojin : *d'un air moqueur* Des choses bizarres ? N'es-tu juste pas entrain de te chercher des excuses pour avoir fini dernier ?

              Boruto : Evidemment que non, je n'aurai jamais fini dernier si ce ne m'était jamais arrivé. J'avais l'impression de voir des choses horribles, je ne pourrai pas dire ce que c'était mais il y avait du sang partout.

              Metal Lee : *réfléchit* Je me demande bien ce que ça peut être, peut-être des visions ? J'en ai aucune idée.

              Inojin : *soupire* Moi je vous le dit que ce n'est rien du tout, vous vous cassez la tête pour rien. Boruto aurait vraiment eu des visions ? Moi j'ai du mal à y croire.

              Boruto : *irrité* C'est bien vrai, y'a t-il vraiment quelqu'un pour me croire ?!

              Voix masculine inconnue : Moi je veux bien te croire, non je te crois tout court, Boruto Uzumaki ...

              Metal Lee : *surpris* Hein ? Qui êtes-vous ?

              Individu inconnu : *s'approche de la bande* Ces visions que tu as, j'ai la réponse à cela. Boruto Uzumaki, veux-tu prendre la peine de m'écouter ?

 

 

 

L'individu s'approcha de plus en plus de la bande et se dévoila à eux, il s'agissait d'un simple civil qui devait avoir dans la vingtaine. Mais il avait une particularité, en effet il arborait des longs cheveux blancs somptueux qui allaient de paire avec ses magnifiques yeux bleus rendant son visage parfait.

 

              Boruto : *reste sur ses gardes* Qui êtes-vous ? Pourquoi est-ce que j'ai comme un mauvais pressentiment ?

              Individu mystérieux : *prend un air amical* Pas besoin de t'inquiéter, je ne vous veux aucun mal. Mon nom est Shiro, je suis là pour te parler, Boruto Uzumaki.

              Inojin : Et que pouvez-vous bien en vouloir à Boruto, hein ? Surtout que je ne crois vous avoir déjà vu à Konoha, qui êtes-vous vraiment ?

              Shiro : Je vous l'ai dit, je ne suis pas un ennemi. *s'adresse à Boruto* A ce que je vois, tu sembles avoir développé tes capacités, Boruto.

              Boruto : *ne comprend rien* Mes capacités ? Qu'est-ce que vous voulez dire par là ? Et puis pourquoi devrais-je vous écouter ?

              Shiro : Humph, y'a pas à dire, je déteste ce genre de chose. *claque des doigts* Je ne veux pas perdre du temps, stoppons la comédie et passons aux choses sérieuses ...

 

 

 

En claquant des doigts, Shiro activa une sorte de jutsu assez spéciale comparable à du genjutsu mais pas du simple genjutsu, car même si Boruto et les autres avaient totalement perdu connaissance, leur corps étaient encore debout et agissaient inconsciemment comme si de rien n'était.  Ainsi personne ne pouvait se douter que quelque chose de grave avait lieu, Shiro pouvait agir tranquillement.

 

Ce ne fut que plusieurs minutes plus tard que Boruto reprit connaissance au milieu d'une forêt à l'extérieur du village, mais pas que, il était ligoté à un arbre avec des fils indestructibles. Alors qu'il se démenait en vain pour se libérer, il fut rejoint par Shiro et ce dernier avait enfilé son équipement d'Anbu et son masque.

 

              Boruto : *furieux* Enfoiré, qui es-tu ? Que m'as-tu fait ? Et où sont les autres ?

              Shiro : Ne t'inquiètes pas pour tes amis, je les ai renvoyé chez eux en prenant le temps de modifier leurs mémoires. Et puis je n'ai pas besoin d'eux, tu es celui qui m'intéresse ou plutôt qui a attiré mon intérêt par surprise. Il faut dire que je ne m'attendais pas à voir un autre devélopper ce pouvoir, c'était surprenant.

              Boruto : *se démène en vain pour se libérer* Ce pouvoir, dis-tu ? Bordel mais de quoi parles-tu ? Et que me veux-tu ?!

              Shiro : Tu ne sembles pas être au courant, cela ne m'étonne pas. Tu dis avoir eu des visions, je me trompe ? Eh bien saches que ce n'est pas quelque chose d'anodin, loin de là, il s'agit là du pouvoir caché du clan Uzumaki. Un pouvoir ancien et tellement rare que seuls certains Uzumaki développent, et je ne m'attendais pas à ce que toi un sang-mêlé puisse l'avoir. Comment as-tu fait pour le développer, gamin ? Humph, je crois le savoir. Dis-moi, n'as-tu pas rencontré une jeune fille aux cheveux rouges ?

              Boruto : *étonné* Un pouvoir caché des Uzumaki ? Tu te moques de moi, c'est ça ? Et qu'est-ce Natsume a à avoir avec ça, hein ?

              Shiro : C'est bien ce que je pensais, tu l'as rencontré. *claque de nouveau des doigts et plonge Boruto dans le genjutsu* Humph, ma mission consistait à récupérer Natsume, mais je ne m'attendais pas à me retrouver avec deux pour le prix d'un. *s'adresse à Boruto* Désormais ton corps m'appartient, tu vas m'écouter et faire exactement ce que je te dis. Tous les deux nous allons allés à la chasse à Natsume !

           

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chapitre fort intéressant, on part d'une situation banale au village à cette époque, et pour rapidement basculer sur l'élément perturbateur, Shiro.

 

Déjà, ce ninja masqué a pu rentrer au village sans trop de mal... bon sans son masque il passe bien dans la masse. Et de toute façon, je pense qu'avec la paix, la protection du village est beaucoup plus facile à passer. En plus, même si Shiro a été suspecté, c'est un maitre des illusions semble-t-il. Donc je pense qu'il excelle en infiltration au moins autant que Kabuto.

 

Maintenant quel est son objectif ? Il en sait un rayon sur les Uzumaki... serait-il de Konoha ? Sa famille vécue à Uzushio sans être Uzumaki ? Faut voir ce qu'il réserve avec le riche businessman à propos de membres de ce clan.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chapitre fort intéressant, on part d'une situation banale au village à cette époque, et pour rapidement basculer sur l'élément perturbateur, Shiro.

 

Déjà, ce ninja masqué a pu rentrer au village sans trop de mal... bon sans son masque il passe bien dans la masse. Et de toute façon, je pense qu'avec la paix, la protection du village est beaucoup plus facile à passer. En plus, même si Shiro a été suspecté, c'est un maitre des illusions semble-t-il. Donc je pense qu'il excelle en infiltration au moins autant que Kabuto.

 

Maintenant quel est son objectif ? Il en sait un rayon sur les Uzumaki... serait-il de Konoha ? Sa famille vécue à Uzushio sans être Uzumaki ? Faut voir ce qu'il réserve avec le riche businessman à propos de membres de ce clan.

 

Merci de donner ton avis, j'espère que l'histoire continuera de te plaire  ;D

Ouais Shiro est un maître de l'art de l'illusion, il s'en sert tellement bien qu'il excelle en infiltration tout comme celui que tu as cité, Kabuto.

Mais je vais pas répondre aux autres questions, pour ça il faudra lire la suite de l'histoire  9_9;)

 

Sinon vu que j'aurai pas du tout le temps lors des prochains jours, je préfère poster le troisième chapitre dès maintenant.

 

 

 

 

Ce fut au milieu d'une pièce inconnue qu'un vieux ninja se réveilla, et ce dernier n'était pas n'importe qui, il s'agissait du vieux ninja qui était aux côtés de Natsume et qui s'était sacrifié afin que celle-ci puisse fuir face aux hommes de Shiro. Nous le retrouvions entrain de reprendre connaissance dans une chambre, allongé sur un lit avec des bandages autours de son ventre.

 

              Sasuke : *entre dans la chambre* Vous vous êtes enfin réveillé, ne vous inquiétez pas, ma femme s'est occupée de vos blessures, vous ne risquez plus rien.

              Vieux ninja : *déconcerté* Euh, où suis-je ? Et qui êtes-vous ? Je pensais être mort, mais on dirait bien que non.

              Sasuke : Humph, je le sens vraiment mal cette affaire. Mon nom est Sasuke Uchiha, et vous êtes en ce moment-même chez moi, au village de Konoha. Je vais être direct avec vous, j'ai quelques questions à vous poser si vous n'y voyez aucun inconvénient. Tout d'abord, d'où venez-vous ? Et que vous est-il arrivé ?

              Vieux ninja : Sasuke Uchiha ? Je vois, vous êtes donc le légendaire dernier survivant du clan Uchiha. Mon nom est Zanzo Hatochi, je suis un ancien shinobi de Suna. Et quant à ce qui m'est arrivé ... *ressent une migraine* J'ai un peu de mal à m'en souvenir, désolé. *se lève du lit brusquement* Ah je m'en rappelle, je ne peux pas rester là sans rien faire, je dois à tout prix aller la retrouver. *tombe à terre* Je ne peux pas la laisser seule ...

              Sasuke : *rattrape Zanzo* Je ne vous suis pas mais il y a quelque chose qui m'intrigue, lorsque vous étiez inconscient, vous répétiez à haute voix le nom d'une fille et là vous dites ne pas vouloir "la laisser seule", qui est cette fille pour qui vous avez l'air de plus vous inquiéter que vous-même ?

              Zanzo : *frustré* On dirait bien que je ne peux actuellement rien faire, merde ! *soupire* Sasuke Uchiha, si je peux me permettre, j'ai un service à vous demander, il y a une certaine personne que j'aimerai que vous retrouviez pour moi ...

 

 

 

Au même moment mais à un endroit différent de Konoha, nous retrouvions un autre Uchiha, à savoir Sarada. Cette dernière passait sa journée de congé aux côtés de Chôchô, toutes les deux se promenaient dans le village et en profitaient pour faire du shopping. Et après avoir fait plusieurs boutiques, elles finissent par arriver proche d'un parc.

 

              Chôchô : *mange des chips* On a vraiment eu de la chance aujourd'hui, on a tout eu moins chère, j'ai pu d'ailleurs assez économiser pour me payer toute une nouvelle tournée de barbecue !

              Sarada : Si tu le dis, mais c'est vrai qu'on a eu de la chance. *remarque quelque chose au loin* Oy, Chôchô, n'est-ce pas Boruto au loin ?

              Chôchô : *étonnée* Ah c'est bien lui, je me demande bien ce qu'il peut bien faire là tout seul. *essaie d'interpeller Boruto en vain* BORUTO, TU M'ENTENDS ? Il n'a pas l'air de m'entendre crier, non mais c'est quoi son problème à celui-là, il ignore l'appel d'une demoiselle.

              Sarada : *intriguée* Il m'a l'air bizarre, tu ne trouves pas ? *se tourne vers sa camarade* Chôchô, nous allons le suivre discrètement, mais mon intuition me dit qu'il manigance quelque chose.

              Chôchô : *sourit* Oh j'adore ça, cette sensation d'être un agent secret ou un détective. Allons-y, Sarada !

 

 

 

Du côté de Boruto, ce dernier ayant encore l'air d'être sous l'emprise du genjutsu de Shiro, continua son chemin sans se rendre compte qu'il était suivi. Il traversa alors le parc pour arriver devant un champ de fleurs, champ dans lequel il y retrouva Natsume seule, cette dernière était entrain de contempler les différentes fleurs de couleurs toutes variées.

 

              Natsume : On se revoit enfin, Boruto. *se retourne vers celui-ci* Ou plutôt ta coquille vide. Tu comptes le manipuler jusqu'à quand, Shiro ?

              Shiro : *apparaît en mode civil derrière Boruto* Ainsi tu m'as démasqué, cela ne m'étonne pas de toi. Mais peu importe, ce jeu de fuite et de cache-cache est terminé, tu vas venir avec moi, maudite gamine. Tu as vraiment été dure à retrouver, déjà que mon genjutsu ne fonctionne pas sur toi, j'ai dû être obligé de compter sur ce gamin pour pouvoir me balader dans le village sans problème. *s'adresse à Boruto* Oy, Boruto, je comptes sur toi pour la capturer vivante, t'as compris ?

              Boruto : *agit toujours inconsciemment* Oui compris, je m'exécute sur le champs !

              Natsume : *surprise* Boruto, tu ne vas quand même l'écouter, n'est-ce pas ? Ce mec te manipule, reprends tes esprits !

              Shiro : Humph, tu sais mieux que quiconque que mon genjutsu est infaillible, non ? *se retourne pour se préparer à s'en aller* Tout ceci est terminé, enfin ...

              Natsume : Shiro, pourquoi fais-tu ça ? Pourquoi ? Pourquoi as-tu fait ce choix ?

              Shiro : *soupire* Pourquoi, dis-tu ? C'est simple, parce que c'est comme ça, c'est tout ...

 

 

 

Natsume avait beau essayé de parler à Boruto pour que celui-ci retrouve ses esprits, mais cela ne servait à rien car Boruto n'avait pas l'air de l'écouter. Ce dernier écoutait par contre les ordres de Shiro et se mit en action pour capturer Natsume, pour cela il eut l'idée de lui couper les jambes afin qu'elle ne puisse plus s'enfuir. Mais alors qu'il fonçait droit sur elle avec son kunai à la main, il fut stoppé au dernier moment par l'intervention de Sarada et Chôchô qui vinrent s'interposer entre lui et Natsume.

 

              Sarada : C'est bien ce que je pensais, Boruto avait bien l'air bizarre. Grâce aux cours de mon père, je peux déduire que Boruto est plongé dans une sorte de genjutsu. Je me trompe ou pas, réponds-moi, toi-là le mec aux cheveux blancs ?

              Shiro : *soupire* Je ne m'attendais pas à être dérangé maintenant, qui plus est par une Uchiha. *s'adresse à Boruto* Finissons-en au plus vite, je vais m'occuper d'eux de mon côté. Je ne peux pas laisser de témoins *enfile son masque d'Anbu* Bien, faisons ça discrètement.

              Chôchô : *effrayée* Oy, Sarada, qu'est-ce que ça veut dire ? Qui est ce type, bon sang ?

              Natsume : *se tourne vers les deux kunoichis* Vous devez fuir, vite ! Cet homme est trop dangereux, vous devez absolument vous enfuir !

              Sarada : *tremble* J'ai bien peur que tu aies raison mais c'est trop tard pour ça, et puis je ne peux pas fuir comme ça. *s'adresse à Boruto* Oy, Boruto, reprends-toi ! Je ne sais pas dans quoi tu t'es impliqué mais tu as intérêt à nous sortir de là au plus vite, compris ?!

              Shiro : *avance pas à pas vers Sarada et Chôchô* Dis-moi, Natsume, sais-tu pourquoi les Uzumaki arborent des cheveux d'une couleur rouge ? *apparaît derrière les deux filles et les tranche violemment et sans hésitation dans le dos* Selon la légende, ce rouge représente leur fatalité, peu importe où ils vont et où ils sont, le sang continuera de couler à flot autour d'eux ...             

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh la réplique de fin sur les Uzumaki, classe je dois dire même de la part d'un sale type comme lui.

J'imagine que Chocho et Sarada auront la vie sauve grâce à une illusion de Sasuke, j'espère. Parce que si elles s'en sortent face à un assassin de cet acabit sans une aide extérieure...

 

On aurait donc droit à une histoire avec des ninjas de Suna et une Uzumaki qui y serait originaire. Et comme il fallait s'y attendre Shiro semble très proche de natsume. Après voyons quelle est la nature de leur relation...

 

Shiro est mesquin dans son style de combat. Il se sert de Boruto, use surtout de genjutsu pour surprendre par derrière. Et je sens qu'en terme de vitesse et de taijutsu, il n'est pas à la ramasse. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yo, je suis enfin de retour après des jours remplies, je vais enfin pouvoir publier ce quatrième chapitre.

 

 

 

 

Alors que le plan de Shiro pour capturer Natsume avançait comme prévu, il fut finalement un peu changé à cause de l'intervention in extremis de Sarada et Chôchô. Mais ces dernières ne purent rien faire si ce n'était que servir de victimes à Shiro, celui-ci ne se gêna pas pour les trancher toutes les deux dans le dos avec son katana et ses mouvements à la fois rapides et imprévisibles, cela sous les yeux d'une Natsume totalement choquée.

 

              Natsume : *horrifiée* Pourquoi as-tu fait ça ? Pourquoi vas-tu aussi loin ... Pourquoi ?!

              Shiro : *soupire* Tant que tu ne te résigneras pas, les gens mourront autour de toi, ne comprends-tu pas cela ? *s'adresse à Boruto* Bon, peu importe. Boruto, je te laisse te charger de la capturer, dépêches-toi.

              Boruto : *tremble* Qu'est-ce ... Qu'est-ce qui ... *retrouve petit à petit ses esprits* Qu'est-ce qui vient de se passer, BORDEL ?!!   

              Shiro : Alors tu as réussi à t'échapper de mon genjutsu, enfin plutôt de mon jutsu de manipulation d'esprit. Humph, on dirait bien que je vais devoir m'en charger moi-même, tous les deux vous allez venir avec moi, compris ?

 

 

 

Face à une Natsume horrifiée et un Boruto qui culpabilisait, Shiro eut tout le champ libre pour passer à l'action. Et pour cela, il décida de foncer sur eux pour tenter de les immobiliser mais il fut stoppé au dernier moment par l'intervention de Sasuke.

 

              Sasuke : *s'interpose entre Shiro et Natsume* La plaisanterie s'arrête ici, je ne sais pas qui tu es mais tu ferrais mieux de te rendre.

              Shiro : Oh, alors c'est donc toi, Sasuke Uchiha ? *range son sabre dans son fourreau* Je ne m'attendais pas à tomber sur toi, cela me complique un peu la tâche.

              Sasuke : *analyse les alentours dont sa fille blessée* Toi là, est-ce toi le responsable ? Je te conseille de me répondre, est-ce toi qui as osé blessé ces jeunes filles ?

              Shiro : *soupire* Je n'ai pas de temps à perdre avec ces histoires. *dévoile un parchemin explosif posée sur sa poitrine* Rectification, je n'aime pas perdre mon temps. Comme tu peux le voir, c'est un parchemin assez puissant pour provoquer une explosion capable de raser une bonne partie du village. Je te préviens, moi je ne suis qu'un simple clone, mon original se cache loin du village, du coup il n'a rien à craindre contrairement à vous. Mais je vais te proposer un marché, en échange de Boruto ainsi que Natsume, je te promet de partir sans causer le moindre problème. Alors quel est ton choix ?

              Sasuke : Zanzô avait donc raison, vous êtes vraiment obvutionnés par cette fille. *se retourne* Mais bon, j'imagine qu'elle doit être importante. Dans ce cas, je te propose de te faire exploser car cette fille ne quittera pas l'enceinte du village.

              Natsume : *surprise* Mais qu'est-ce que vous racontez ? Je n'accepterai pas que des innocents meurent par ma faute, alors je suis prête à me sacrifier !

              Sasuke : *frappe Natsume dans l'abdomen pour la faire perdre connaissance* Tu n'as pas l'air de comprendre la situation, mais ce n'est pas grave. *se tourne vers Shiro* Alors qu'est-ce que t'attends ? Pourquoi n'as-tu pas encore explosé ? Ne serait-ce pas parce que tu risque de tuer cette fille dans l'explosion ? Tu as besoin d'elle vivante alors tu ne peux prendre ce risque, ai-je tord ?

              Shiro : Humph, cette arrogance digne du clan Uchiha. Tu as raison, je ne peux pas me permettre de la tuer. *s'apprête à bouger* Cependant je peux encore ...

 

 

 

A peine a-t-il eu le temps de finir sa phrase, que Shiro dégaina son sabre et fonça droit sur Sasuke mais à une vitesse incroyable. Ce dernier ayant anticipé cela grâce à ses pupilles, pu à son tour dégainer son sabre pour se préparer à contre-attaquer sauf qu'il n'avait pas prévu une certaine chose, que Shiro allait en réalité le feinter. En effet, alors que Shiro faisait mine de vouloir attaquer l'Uchiha, il s'arrêta au dernier moment pour disparaître et réapparaître derrière ce dernier. Et qui se trouvait derrière Sasuke ? Les deux kunoichis blessées, Sarada et Chôchô.

 

              Shiro : *prend Sarada en otage* La situation a désormais changé, maintenant c'est toi qui ne peut pas prendre le risque de perdre cette fille, je me trompe ? Ou alors Natsume a plus de valeur que ta propre progéniture ? Surtout qu'elle est blessé, je peux même en finir avec ses souffrances, enfin si tu veux.

              Boruto : *surpris* Sarada ! *se tourne vers Sasuke qui lui était calme* Oy, qu'allez-vous faire ? Et puis pourquoi avez-vous l'air aussi calme face à ça ? Je vous rappelle que votre propre fille est en danger !

              Sasuke : *soupire* Je le sais, je ne suis pas aveugle. *s'adresse à Shiro* J'ai une question pour toi, d'où viens-tu ? Et pour le compte de qui travailles-tu ?

              Shiro : Penses-tu vraiment être en mesure de me poser ce genre de questions ? *se prépare à décapiter Sarada* Je le répète, je n'aime pas perdre mon temps ... *se fait transpercer en plein cœur par une lame de foudre créée par Sasuke* Qu'as-tu fait, enfoiré ? Tu viens d'achever par la même occasion ta propre fille ...

              Sasuke : Je te demande de répondre mes questions, et puis concernant Sarada, je t'invite à bien regarder autour de toi.

 

 

 

Intrigué par les paroles de Sasuke, Shiro s'exécuta et quelle ne fut pas surprise que de découvrir qu'il avait été en réalité plongé dans un genjutsu et que rien de tout ça n'était réel, tout n'était que le fruit du Sharingan de Sasuke. Sarada était certes toujours blessée, mais Sasuke ne l'avait jamais transpercé avec son Chidori.

 

              Shiro : *déconcerté* Un genjutsu ? Depuis quand ? A quel moment me suis-je fait avoir ?

              Sasuke : Je t'ai eu dès le moment où je suis apparu en face de toi, soit dès mon intervention et évidemment tu n'en t'es pas rendu compte. Je n'ai plus besoin de toi, je n'aurai qu'à attendre l'original. Alors voilà un petit conseil de ma part, fais gaffe à tes arrières.

              Shiro : Mes arrières ... *se prendre un puissant Rasengan de plein fouet lancé par Boruto* Impossible, Sasuke Uchiha, tu es vraiment digne de ta réputation ...

              Boruto : *soulagé après avoir réussi à vaincre le clone de Shiro* Ouah, c'est enfin fini, du moins pour l'instant. Sinon il faut vite ramener Sarada et Chôchô à l'hôpital.

 

 

 

Au même moment mais de l'autre côté de la porte de Konoha, nous retrouvions le véritable Shiro qui gardait un œil sur le village. Ce dernier ayant échoué, il fut rejoint par un petit groupe composé d'autres Anbu comme lui, la première était une jeune femme aux longs cheveux hérissés bruns et l'autre semblait être un vieux homme aux courts cheveux gris.

 

            Femme Anbu : *prend un air sarcastique* Tu as donc échoué, Shiro.

            Shiro : Je n'ai guère besoin de tes commentaires, Sekai. Bon, puis-je savoir la raison de votre venue ?

            Vieux Anbu : Mister Aizawa nous a envoyé pour t'épauler, ou plutôt pour reprendre la mission. Shiro, désormais tu nous regardes faire.

            Sekai : *rit* Il est temps de leur montrer qui nous sommes, à ces vulgaires ninjas. *baisse son masque pour laisser entrevoir ses Byakugans* Bon alors, que diriez-vous d'aller nous amuser un peu ... 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très très bon ce chapitre !

Même si je m'étais attendu à du genjutsu de la part de Sasuke, je l'aurai cru activé un poil plus tôt afin d'éviter les blessures de Chocho et Sarada.

 

D'ailleurs elles ne sont pas mortes, juste blessées. Je ne peux pas croire que Shiro ait louper son coup quand on voit son sang froid et sa vitesse d'exécution. Alors ce doit être volontaire. Il savait que Sarada était une des dernières représentantes des Uchihas, que son père est Sasuke, donc autant éviter de se retrouver avec un des gars les plus forts du monde ninja aux fesses. Bah de toute manière, c'est fichu maintenant... xD

Le coup du clone kamikaze lui correspond bien, et Sasuke qui garde son calme à tout moment.

 

Tiens une Hyuga côté méchant... Aurions-nous donc d'ex anbu de Konoha engagés par mister Aizawa ? Shiro pourrait en être un, mais par obligatoirement non plus. Il se détache un peu de ce groupe de malfrats.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très très bon ce chapitre !

Même si je m'étais attendu à du genjutsu de la part de Sasuke, je l'aurai cru activé un poil plus tôt afin d'éviter les blessures de Chocho et Sarada.

 

D'ailleurs elles ne sont pas mortes, juste blessées. Je ne peux pas croire que Shiro ait louper son coup quand on voit son sang froid et sa vitesse d'exécution. Alors ce doit être volontaire. Il savait que Sarada était une des dernières représentantes des Uchihas, que son père est Sasuke, donc autant éviter de se retrouver avec un des gars les plus forts du monde ninja aux fesses. Bah de toute manière, c'est fichu maintenant... xD

Le coup du clone kamikaze lui correspond bien, et Sasuke qui garde son calme à tout moment.

 

Tiens une Hyuga côté méchant... Aurions-nous donc d'ex anbu de Konoha engagés par mister Aizawa ? Shiro pourrait en être un, mais par obligatoirement non plus. Il se détache un peu de ce groupe de malfrats.

 

Encore merci de donner ton avis, j'espère que la suite de l'histoire continuera d'être assez cool. 

Je peux te dire que l'on apprendre un plus sur les différents personnages au fil de l'histoire, histoire de garder un peu de mystère  ;D

 

En tout cas, voilà enfin le cinquième chapitre !

 

 

 

 

Quelques instants après ce qui s'était passé avec Shiro, nous retrouvions Natsume qui se réveilla sur un lit au milieu d'une chambre et qui retrouva à ses côtés Zanzô. Ce dernier ne put se retenir et s'empressa de la prendre dans ses bras.

 

            Natsume : *déconcertée* Impossible, Zanzô, c'est bien toi ? Alors tu es en vie, vraiment ?

            Zanzô : *soulagé* Oui je le suis et dieu merci, tu as l'air saine et sauve. Pendant un moment j'avais cru au pire, mais mes prières ont été entendues. En tout cas, désormais tout va bien, ici tu seras en sécurité.

            Naruto : *entre dans la pièce* En effet, il ne t'arrivera rien tant que tu seras ici. *sourit* Ah j'oubliais, je suis Naruto Uzumaki, le septième Hokage, enchanté. Alors comment vas-tu ?

            Natsume : Alors c'est donc vous le légendaire Naruto Uzumaki ? Enchantée. Euh oui, je vais bien, enfin je ne suis pas spécialement blessée. *se rappelle de Sarada et Chôchô* Ah mais oui, qu'est-il arrivé à ces deux filles ? Elles avaient été gravement blessées par ma faute, j'espère qu'elles vont bien.

            Naruto : Tu veux sûrement parler de Sarada et Chôchô, non ? Ne t'inquiètes pas, grâce aux soins de Sakura, elles ne craignent plus rien. D'ailleurs tant que j'y suis, j'aimerai aussi te dire quelque chose, merci. Cela peut te paraître bizarre contenu de la situation actuelle, mais saches que tu as réussi à motiver Boruto comme jamais, il est en ce moment-même entrain de s'entraîner avec Sasuke dans le but de devenir plus fort afin de te protéger.

            Natsume : *étonnée* Boruto fait ça ? Mais pourquoi ? Pourquoi va t-il aussi loin pour moi ?

            Naruto : *soupire* Aucune idée, honnêtement je ne l'avais jamais vu comme ça. En tout cas il a enfin l'air d'être un véritable ninja et c'est grâce à toi, donc je tenais à te remercier personnellement en tant que père. *se dirige vers la sortie* Je ne tiens pas à te déranger plus longtemps, j'imagine que tu dois être fatiguée. Nous parlerons plus tard, en attendant tu dois un peu te réposer car ça a dû être dur pour toi. Allez, à toute !

 

 

           

 

Tout comme l'avait dit Naruto, Boruto était en effet entrain de s'entraîner aux côtés de son maître, Sasuke. Nous les retrouvions tous les deux entrain de s’exercer au taijutsu en plein milieu du terrain d'entraînement anciennement utilisé par l'équipe 7 de l'époque mené par Kakashi.

 

            Boruto : *essoufflé* Non, je n'ai pas l'impression de devenir plus fort, je me sens encore trop faible !

            Sasuke : Puis-je savoir la raison de cette détermination ? Je ne t'avais jamais vu comme ça durant nos entraînements.

            Boruto : Par ma faute, Sarada et Chôchô ont été blessées. Si je n'avais jamais été faible au point de me faire contrôler l'esprit, tout cela ne serait jamais arrivé, et puis même je n'ai rien pu faire face à lui, je tremblais juste de peur. Je ne veux plus de ça, j'ai bien l'intention d'être plus fort !

            Sasuke : *sourit* Je croirais entendre un certain perdant, bien tu as l'air d'être sur la bonne voie. *exécute son Chidori* Boruto, je pense qu'il est temps pour toi de passer à l'étape supérieure, qu'en dis-tu ?

            Boruto : *excité* Le Chidori ? Sérieusement ? Trop cool !

 

 

 

Ainsi le nouvel entraînement de Boruto pouvait commencer, ce dernier avait l'air d'ailleurs déterminé comme jamais pour apprendre la technique fétiche de son maître. Finalement plusieurs heures passèrent et le soleil était sur le point de se coucher, et Boruto n'avait toujours pas réussi à assimiler la technique. Peu importe le nombre de fois qu'il essayait, il ratait lors de l'exécution car soit la foudre était trop faible ou soit la foudre n’apparaissait pas du tout.

            Boruto : *se jette par terre* Punaise, je n'arrive pas à exécuter cette foutue technique ! Ouah, ça me frustre !

            Sasuke : Un peu de patience, cela prend du temps, d'ailleurs moi-même j'ai dû être patient avant de parfaitement la maîtriser. Je ne peux que t'encourager, ne lâche pas.

            Boruto : Je ne compte pas abandonner, pour qui me croyez-vous ? *a soudainement une vision de lui au milieu d'une dizaine de cadavre dont celui de son père et de Sasuke* Quoi ?! Qu'est-ce que c'était que ça ? J'ai encore eu ces visions ...

            Sasuke : *étonné* Des visions ? Oy, Boruto, qu'est-ce que ça veut dire ? Expliques-moi ...

 

 

 

Au même moment où Boruto et Sasuke parlaient, les choses avançaient du côté du bureau du Hokage. Nous y retrouvions ce dernier qui était en pleine discussion avec Natsume et Zanzô, une discussion assez sérieuse.

 

            Naruto : *curieux* Le pouvoir caché des Uzumaki ? Qu'est-ce que c'est que ça ? J'en avais jamais entendu parler.

            Natsume : Je n'en sais pas trop moi-même, mais je sais que Shiro et son chef en ont après moi pour ça. Tout ce que je peux vous dire, c'est que ce soi-disant pouvoir très rare, permet selon Shiro de tout voir. A vrai dire, je ne contrôle pas du tout ce pouvoir, mais parfois cela m'arrive de voir dans le futur, voire même parfois des visions du passé. 

            Naruto : Un pouvoir permettant de voir dans le futur et dans le passé ? Honnêtement je ne comprend pas trop ce que c'est, mais bon on verra bien. *s'adresse à Zanzô* Vous êtes Zanzô, c'est ça ? Sasuke m'a dit que vous veniez de Suna, quel est votre lien avec Natsume ?

            Zanzô : En effet, je suis un ancien ninja du village caché de Suna. Mais depuis quelques années, j'ai pris ma retraite, et pour cela j'avais décidé de quitter Suna pour aller passer le restant de ma vie dans un petit village tranquille. Mais un jour, alors que je cherchais du bois dans une forêt, je suis tombé sur un enfant abandonné seul au milieu de nulle part. Je l'ai pris avec moi et l'ai ramené au village, il s'agissait là de Natsume. J'ignorais tout de son passé, jusqu'à récemment où Shiro et ses hommes ont commencé à nous pourchasser. Certes nous ne sommes pas liés par le sang, mais Natsume reste ma petite-fille, je suis prêt à tout pour la protéger, quitte à sacrifier ma propre vie.

            Naruto : Je comprend votre situation, mais vous n'aurez pas besoin d'aller aussi loin, vous êtes sa famille alors vous vous devez de rester à ses côtés et laissez-nous la tâche de la protéger. *sourit* Bon, il commence à se faire tard. Je peux vous proposer de venir chez moi le temps que cette affaire se termine, qu'en pensez-vous ? J'imagine même que Boruto en serait ravi.

 

 

 

Les heures continuèrent de s'écrouler et la nuit finit par tomber. Comme l'avait dit Naruto, Natsume et Zanzô avaient été invités chez lui afin d'y loger pour quelques temps. Et après avoir dinner tous ensemble, Natsume s'était retrouvée avec Boruto et Himawari.

 

            Natsume : *regarde Boruto s'amusait avec Himawari* Vous avez l'air de bien vous entendre tous les deux, Boruto a même l'air d'un grand frère protecteur.

            Himawari : *sourit* Oh que oui, grand-frère Boruto est le meilleur des grands-frères ! Et toi, Natsume, tu n'as pas de grand-frère ?

            Boruto : *interrompt sa petite-sœur* Oy, Himawari, tu ne devrais pas demander ce genre de chose, voyons elle est ...

            Natsume : *sourit à son tour* Ne t'inquiètes pas, c'est pas grave. Pour tout vous dire, oui j'ai un grand-frère, ou du moins j'en avais un. Bien avant de rencontrer Zanzô et les autres, j'avais aussi une famille tout comme vous deux. *prend un air triste* Mais malheureusement ils ne sont plus là.

            Boruto : *gêné* Cessons de parler de ça, j'imagine que ça a dû être dur pour toi, je ne tiens pas à remuer le couteau dans la plaie. Et puis tu as toujours Zanzô à tes côtés, non ?

            Natsume : Oui c'est vrai, Zanzô est toujours là, dieu merci. *a une vision et se tourne vers Boruto* Passons, Boruto, j'ai un service à te demander ...

            Boruto : *curieux* Un service ? Que veux-tu me demander exactement ?

 

 

 

Pendant que la famille Uzumaki se préparait à aller se coucher, quelque chose se tramait sous la pleine lune. Et cette chose se faisait de plus en plus grand, il s'agissait là d'un incendie qui avait lieu en plein centre du village, incendie qui se propageait très vite. Cela finit même par être visible depuis le domicile de Naruto, où justement ce dernier était sur le point d'aller se coucher.

 

            Naruto : *surpris* Qu'est-ce que c'est ça ? Un incendie ? Punaise, ça a l'air assez grave, il faut vite agir !

            Hinata : *vient retrouver son mari avec Himawari* D'où peut bien venir cet incendie ?

            Naruto : Aucune idée mais je ne peux pas rester ici sans rien faire. *enfile sa veste d'Hokage* Hinata, je compte sur toi pour mettre les enfants à l'abris, de mon côté je dois aller voir ça de plus près.

            Hinata : *inquiète* Justement nous avons un gros problème. Boruto et Natsume ... Ils sont introuvables !

            Naruto : *surpris* Introuvables ? Où sont-ils passés ? Maintenant que tu le dis, je n'arrive pas à sentir leur chakra, celui de Zanzô aussi d'ailleurs. Où ces trois-là ont bien pu aller dans ce genre de moment ?!

 

 

 

L'incendie n'était pas prêt de s'arrêter, bien au contraire, plus le temps passait et plus il s'amplifiait. Mais s'il y avait bien un endroit où le feu était encore loin d'atteindre, c'était du côté de la porte du village. Porte où nous retrouvions Boruto et Natsume, tous deux avaient l'air de vouloir quitter le village.

 

            Boruto : Tu es sûre que c'est la bonne solution ?

            Natsume : Mes visions ne m'ont jamais trompé, et puis tu as dit avoir eu la même, non ? Donc cela veut dire que si nous restons plus longtemps au village, le septième Hokage et les autres finiront par mourir.

            Boruto : Ainsi nous n'avons pas d'autres choix. Bien, dans ce cas nous devons partir vite pour ne pas être repéré.

            Natsume : Tu as raison ... *aperçoit l'incendie au loin* Attends, ne me dis pas que tu as déclenché un incendie pour pouvoir fuir tranquillement ?

            Boruto : *étonné* Un incendie, qu'est-ce que tu racontes ? Je ne ferrai jamais ça. *aperçoit à son tour l'incendie* Qu'est-ce que ... Ce n'est pas moi, qui a bien pu faire ça ...

            Sekai : *rit* Comme je l'avais prévu, tout se passe comme dans mes plans. *se dévoile face à Boruto et Natsume* Surprise, hein ? J'imagine que tu ne l'avais pas vu venir celle-là. Mais bon, maintenant tout est terminé, mais j'avoue que j'aurai aimé m'amuser un peu plus avec les ninjas du coin.

            Natsume : *surprise* Toi, qui es-tu ? Tu es avec Shiro, je me trompe ? *fuit avec Boruto* Boruto, fuyons, nous pouvons encore la semer ...

            Shiro : *apparaît derrière Boruto et Natsume avant de les attraper* Tu as assez fui comme ça, ce jeu du chat et de la souris s'arrête ici.

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon ça sent la capture des Uzumaki.

 

Une grosse catastrophe se prépare, ses visions n'augurent rien de bons, elle me rappelle celles du vieux Gamaru. Une capacité du même genre.

Tu nous parles du lien entre Zanzo et Natsume, du fait que Natsume n'a plus vraiment de famille. Je m'étais demandé si Shiro n'était pas son grand frère, mais je pense que Natsume l'aurait reconnu ou que nous aurions un indice plus flagrant.

 

Le plan de diversion a été lancé au milieu du village, voyons si tous les jounins ont été appâtés...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour tout le monde, vu que toute la semaine prochaine je ne suis pas chez moi, je préfère publier le sixième chapitre maintenant car après ça risquerait d'être très difficile.

 

 

 

 

Alors que tout se passait normalement, les choses se sont très vites emballées avec un incendie s'étant manifesté au plein milieu de Konoha. Et au même moment du côté de la porte du village, nous y retrouvions Boruto et Natsume qui comptaient fuir avant d'être interceptés et attrapés par Shiro et Sekai.

 

            Shiro : Nous ferrons mieux de partir au plus vite, la diversion avec l'incendie ne va pas durer pas longtemps.

            Sekai : *dégoûtée* Comme c'est dommage, moi qui voulais m'amuser un peu, on dirait bien que ça ne sera pas pour aujourd'hui.

            Boruto : *sourit* Attendez une minute, vous pensez vraiment que ça sera si facile de nous attraper, hein ? 

 

 

 

Bien que les paroles pouvaient au départ paraître sans intérêt, eh bien ce fut tout le contraire car dès la seconde d'après, lui et Natsume disparurent. Face à cela, Shiro comprit qu'il avait attrapé des simples clones, clones servant ici de diversion afin de permettre aux originaux de fuir le plus loin possible pendant les clones occupaient leurs poursuivants.

 

            Sekai : *rit* Ces gamins ne sont vraiment pas mauvais, mais leurs efforts sont tellement futiles. *utilise ses Byakugans pour repérer les originaux* Bien on dirait que ça va devenir un peu plus amusant. Laisse-moi m'en occuper, tu t'es déjà assez amusé comme ça, Shiro.                 

 

 

 

 

Au même moment, les vrais Boruto et Natsume avaient déjà franchis et pénétrés à l'intérieur de la forêt proche de la vallée de la Fin et donc avaient déjà pris de l'avance sur leurs poursuivants. En plus de cela, ils couraient sans faire de pause, au point que Natsume commençait vraiment à fatiguer et n'arrivait plus à enchaîner les sauts de branche en branche.

 

            Natsume : *essoufflée* Bon sang, désolé mais je ne peux pas continuer. Je n'ai pas l'habitude d'autant courir, faisons une petite pause de 2 minutes.

            Boruto : *prend Natsume sur son dos* Pas le temps, nous prendrons une pause lorsque nous serons plus loin. Peu importe qui sont nos poursuivants, ils sont certainement plus rapides que nous, donc nous devons continuer à prendre de l'avance.

            Natsume : Si tu le dis, mais je ne ferrai que te ralentir. Et puis d'ailleurs, où allons-nous, hein ? Nous ne faisons que courir sans savoir où aller.

            Boruto : Alors là, aucune idée. *réfléchit* Je ne vois nulle part où aller, pour être honnête je ne pense qu'à fuir sans réfléchir où.               

            Natsume : *désespérée* Ehh ... Nous sommes fichus ...

 

 

 

Courir sans s'arrêter, tel était le plan principal de Boruto, du moins jusqu'au moment où son plan fut chamboulé par l'intervention de Sekai. En effet, cette dernière qui se trouvait encore loin des deux Uzumaki, se servait de son dôjutsu pour les visualiser à distance et pu ainsi lancer des kunais à distances. Et les kunais étaient précis, leur trajectoire était bien calculé au point que le projectile parvint à toucher le bras gauche de Boruto qui lui n'avait rien venir. Ce dernier n'ayant pas compris d'où le kunai pouvait venir et étant blessé, se contenta de se cacher derrière un gros arbre.

Mais se cacher ne changea rien à la situation, d'autres kunais se dirigeaient droit sur lui et Natsume, et ils avaient beau se cacher aléatoirement derrière chaque arbre sur leur chemin, les kunais étaient assez puissants pour briser n'importe quel obstacle sur sa route.

 

            Boruto : *tendu* Oy, qui peut bien lancer ces kunais ? Et d'où ? *analyse les alentours* Il n'y a l'air d'avoir personne autour de nous, le lanceur doit sûrement se trouver à distance.

            Natsume : Nous avons là un véritable problème, qu'allons-nous faire ?

            Boruto : *réfléchit* J'essaie de trouver un plan. Ah je sais, il faut d'abord berner cet enfoiré, et pour ça je sais quoi faire. Natsume, fais exactement ce que je te dis ...

 

 

 

A peine a-t-il fini sa phrase, que Boruto passa à l'action. Son plan était assez simple, tout d'abord il lança un fumigène qui créa un nuage de fumée assez épais afin qu'il puisse s'y dissimuler. Et quant à la deuxième étape, ce n'était rien d'autre que fuir. Mais une chose assez surprenante se passa, du nuage de fumée, sortit 5 Natsume. Il s'agissait là de clones de Boruto ayant utilisé le Henge no Jutsu, ainsi il pouvait berner l'ennemi qui ne pouvait pas savoir qui était la vraie Natsume ou encore où était passé Boruto.

Ainsi ils purent fuir, du moins c'était ce à quoi ils s'attendaient car il n'avait pas prévu une chose, que leur ennemi n'allait pas être berné et lança malgré tout des kunais qui parvinrent à buter tous les clones de Boruto transformés. Mais ce n'était pas tout, en effet les kunais avaient la particularité d'être des kunais couplés d'un parchemin explosif, et donc s'en était suivi une série d'explosion. Explosion pas très puissant mais assez pour envoyer valser la véritable Natsume ainsi que Boruto qui retrouva par la même occasion son apparence.

 

            Boruto : *se tourne vers Natsume* Oy, ça va aller ? On dirait que mon plan n'a pas marché, cet enfoiré a pu deviner qui étaient les faux. Une telle précision accouplée au fait de pouvoir distinguer les clones et les Henge no Jutsu, je ne vois qu'une seule chose permettant cela. Oy, toi l'enfoiré, qui es-tu ? Possèdes-tu les même yeux que ma mère ? Les Byuakugans ?

            Sekai : *se rapproche de ses proies* Oh, tu as pu deviner que je possédais ce dôjutsu, pas mauvais. *sourit* En effet, je suis une Hyuga, du moins un ancien membre du clan. Mais honnêtement je ne veux plus rien avoir avec un clan devenu trop tendre, que des lopettes aujourd'hui. Mais revenons aux choses sérieuses, vas-tu continuer à fuir ? Vas-tu abandonner aussi vite ?

            Boruto : *pense à un plan* Bordel, qu'est-ce que je peux faire ? Impossible de fuir, Natsume n'a plus la force donc c'est mort. Le seul moyen c'est de se débarrasser de cette femme, mais comment ? Je ne pense pas être à son niveau, mais je n'ai pas d'autres choix. Je vais le faire, je vais utiliser cette technique, le Chidori. Certes je ne le maîtrise pas totalement, mais c'est ça ou rien. Et pour ça, je dois d'abord trouver une ouverture, allez, réfléchis, Boruto !

            Sekai : *sort un kunai* Notre mission est de vous ramener, mais à aucun moment il n'est dit que vous devez être indemnes. Je vais juste vous couper les jambes, vous ne mourrez pas, vous allez juste beaucoup souffrir. *se prépare à couper les jambes de Boruto*

            Natsume : *crie* ARRÊTEZ-ÇA ! C'est bon, nul besoin d'aller aussi loin. J'abandonne, je ne veux plus voir quelqu'un souffrir par ma faute, alors prennez-moi mais laissez-le tranquille. Qu'en dites-vous, hein ? A la base c'était moi que vous vouliez, donc prenez-moi, seulement moi !

            Boruto : *surpris* Oy, qu'est-ce que tu racontes ?! Tu crois vraiment que je vais rester sans rien faire, tu ne vas aller nulle part !

 

 

 

Profitant de ce petit moment d'inattention de Sekai, Boruto se releva et décida d'y aller à fonds pour vaincre cette dernière. Pour cela, il exécuta sa dernière technique, le Chidori. Et tout avait l'air de bien se passer pour lui, il allait pouvoir toucher son adversaire qui à cause de s'être concentré quelques secondes sur Natsume, ne put bloquer à temps, et cela même si le Chidori était loin d'être parfait.

Sauf qu'au dernier moment, Shiro s'interposa et stoppa la technique de foudre à main nue, avant de contrer avec un puissant coup de pied en plein dans l'abdomen de Boruto qui se vit propulser contre un arbre à une dizaine de mètres derrière lui.

Avec ça, Boruto n'avait plus d'autres choix, le combat était inévitable, du moins c'était sa seule solution, qui était d'ailleurs perdu d'avance car il savait très bien qu'il n'avait aucune chance face à deux adultes expérimentés. Mais il ne se découragea pas pour autant, loin de là, il se créa 4 clones qu'il lança à l'assaut. Assaut en vain, car ce fut sans la moindre difficulté que Shiro se débarrassa des clones, un seul coup lui suffisait.

 

            Shiro : Tu as l'air borné, ne vois-tu pas que tu n'as aucune chance ?

            Boruto : Je le vois bien, mais ai-je le choix ? Je ne vais pas abandonner, je vais me battre et sortir d'ici avec Natsume !

            Sekai : *apparaît derrière Boruto* Je ne me suis pas encore amuser ... *déboîte l'épaule droit du blondinet avec un coup de pied* Allez, je veux ma dose de divertissement, vas-tu me satisfaire ?! *admire Boruto se tordre de douleur à terre avec le sourire* Oh, c'est ça, j'en veux plus, continuons. *assène des coups de pieds à Boruto* C'est déjà fini ? Tu abandonnes déjà, mon choux ? J'ai compris, tu ne cherchais qu'à impressionner Natsume, mais en vrai tu n'es rien d'autre qu'une lopette, tout comme les foutus ninjas actuels !

            Natsume : *se tourne vers Shiro* Je t'en prie, arrête ça, c'est bon, laissez-le. Prenez-moi, je me rends, mais épargnez-le !

            Shiro : *soupire* Bien, de toute façon à la base nous étions venus pour toi. *s'adresse à Sekai* Oy, Sekai, ça suffit, la mission est terminée. *prend Natsume* Allons-y, Mr Aizawa nous attend, ne perdons pas de temps.

            Sekai : *frustrée* Déjà, mais pourquoi ? Je commençais enfin à m'amuser, bordel. Mais bon, je ne peux pas partir sans rien lui laisser, je vais lui faire un dernier cadeau pour m'avoir un peu diverti. *retire son masque et embrasse Boruto sur la joue* Voilà ta récompense pour ce divertissement. Je ne sais pas si l'on se reverra mais d'ici-là, tâche de devenir plus fort, mon choux ...

            Boruto : *voit Natsume partir au loin* Natsume, non, je ne peux pas ...  *perd connaissance* Je suis encore trop faible ...

 

 

 

           

Ce ne fut finalement que le lendemain lorsque le jour s'était levé depuis longtemps que Boruto se réveilla, nous le retrouvions sur un lit d'hôpital du village de Konoha. A ses côtés, se trouvait sa mère, sa soeur ainsi que son maître, seul Naruto manquait à l'appel mais ce dernier avait ses devoirs d'Hokage à remplir.

 

            Boruto : *ressent une migraine* L'hôpital ? Comment ai-je fini ici ...

            Hinata : *s'empresse de prendre son fils dans ses bras* Dieu merci, j'étais vraiment inquiète à ton sujet. J'imaginais le pire lorsque Naruto t'a retrouvé inconscient au milieu de la forêt, mais heureusement tu ne crains plus rien.

            Boruto : Je vois, alors je suis encore en vie. *se rappelle de la nuit dernière* Mais Natsume, elle s'est fait prendre par ma faute. Si je n'avais jamais eu l'idée de fuir sans rien dire, alors elle serait encore là. *se tourne vers Sasuke* Et puis ce n'est pas tout, je suis encore trop faible ! Je n'ai encore rien pu faire. Je vais devenir encore plus fort et aller la sauver, j'en fais la promesse !

            Sasuke : *soupire* Tu es vraiment borné, j'imagine que ça doit être de famille. Écoutes-moi bien, Boruto, tu n'as plus besoin de t'inquiéter pour elle, car on ne peut plus rien faire. On ne sait pas où ils l'ont ramené, on ne sait d'ailleurs rien d'eux. Et même Zanzô a disparu sans laisser la moindre trace, sans parler de l'incendie de la nuit dernière ayant causé quelques dégâts au village. *quitte la pièce* On arrête là, voici mon conseil en tant que maître, oublies cette fille, c'est terminé ...

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gros coup dur pour Boruto, un échec à ajouter, mais bon que pouvait-il bien faire d'autre ?

 

Enfin si, il peut se reprocher son plan foireux. Le mieux était de demeurer au sen du village, auprès de ninjas de haut niveau. Mais voilà, Natsume et lui ont été guidé par leurs visions...

 

Le combat en soi était simple dans sa construction, un peu dans le même type que celui de Sasuke/Naruto vs Kisame/Itachi en FG. Il ne pouvait pas y avoir de lutte au taijutsu tant Boruto est surclassé par Sekai et Shiro.

 

Avec ce chapitre, on en voit plus sur Sekai et sa personnalité sadique. Elle faisait bien parti du clan et l'aurait quitté... Bon, maintenant je me demande de quelle branche elle faisait partie, bunke ou soke ?Parce que ça pourrait jouer sur les raisons ce son tempérament mauvais. Si elle était de la Bunke, elle aurait pu être maltraitée par exemple, et ainsi en victime dans sa jeunesse, et elle serait par la suite devenu comme elle est aujourd'hui. Dans la Soke, elle aurait pu nourrir ce tempérament à cause d'un bourrage de crâne comme quoi elle était plus légitime que d'autres ninjas de la Bunke. En fin de compte, tu peux vraiment t'amuser sur ce personnage. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut les gens, je suis finalement de retour chez moi plus tôt que prévu donc pourquoi pas sortir le nouveau chapitre maintenant ? Allez, tant qu'on y est.

Du coup, le voilà, le septième chapitre.

 

 

 

 

Un jour s'était écroulé depuis les événements ayant mené à la capture de Natsume par Shiro et Sekai, et depuis cela, rien n'avait été fait pour la retrouver ou du moins c'était ce que pouvait en déduire des actions de Naruto beaucoup plus concentré sur la réparation de la partie du village endommagé par l'incendie de la nuit dernière. Et même Sasuke avait lui aussi demandé à Boruto d'abandonner l’idée de retrouver Natsume, en effet nul ne savait où cette dernière pouvait se trouver, aucune trace d'elle ou même de Zanzô porté disparu.

Et depuis cela, Boruto qui était hospitalisé, avait presque perdu tout espoir et motivation. Non seulement il venait de subir une nouvelle défaite et en plus par sa faute Natsume s'est fait avoir, il ne pouvait que culpabiliser mais à un tel point qu'il en perdait toute motivation, surtout lorsqu'on rajoute à cela les consignes dures de Sasuke et de sa mère.

 

 

Ce jour-là, alors qu'il passait sa journée à ne rien faire, ou plutôt à regarder le ciel nuageux, il fut rejoint par Shikadai, Mitsuki et Inojin. Ces derniers étaient venus le voir afin de prendre de ses nouvelles, mais ils ne s'attendaient à tomber sur un Boruto défaitiste.

 

            Shikadai : *soupire* Non mais sérieusement, quelle galère. Oy, Boruto, tu vas déprimer longtemps comme ça ?

            Inojin : *sourit* C'est donc là ton véritable visage, hein ? Dépressif dans la défaite ? Si oui, laisse-moi te dire que tu fais pitié ...

            Shikadai : *interrompt Inojin* Oy, tu n'as vraiment aucune délicatesse, Inojin.

            Boruto : C'est pas grave, Shikadai, laisse-le parler, il n'a pas tort. Non mais regardez-moi, évidemment que je fais pitié. J'ai tout foiré, et le pire c'est que je ne peux même pas réparer mes erreurs.

            Mitsuki : Réparer tes erreurs ? Il me semble que le Hokage a donné l'ordre de ne pas quitter le village, alors ça va être impossible. Mais bon, ce n'est pas une raison pour autant déprimer, enfin je dis ça mais je ne sais sûrement pas de quoi je parles.

            Shikadai : *se place devant la fenêtre et admire la vue* Et puis, vraiment tu penses être le responsable de l'enlèvement de cette Natsume ? D'après ce que je sais, tu as fait face à 2 ninjas, tu n'avais donc de base aucune chance, tu n'as pas été faible, c'est l'ennemi qui était juste trop fort.

            Boruto : Ecoutez les mecs, c'est sympas de votre part d'être venus me réconforter, mais honnêtement je ne peux m'en prendre qu'à moi-même. Et si c'est possible, j'aimerai être seul.

            Inojin : *s’agace* Bon sang ... *attrape Boruto par le col* Mais tu es une gonzesse ou quoi ? Oui tu as connu une défaite, oui par ta faute une fille s'est fait enlever, mais quoi, tu vas déprimer jusqu'à en mourir, c'est ça ?

            Boruto : *s’agace à son tour et attrape Inojin aussi par le col* Enfoiré, tu ne vois pas que je suis en convalescence ? Et puis j'aimerai bien te voir à ma place, tu ferais moins le fière et le beau parleur, crois-moi. Connais-tu au moins ce sentiment d'être faible et de ne rien pouvoir faire lorsque l'un te des camarades se fait enlever sous tes yeux ? Pire encore, que ça soit par ta faute parce que tu as eu un plan pourri, hein ? Non, je ne crois pas alors je me passerai bien de tes remarques !

 

 

 

La situation commençait à se chauffer pour Boruto et Inojin, chacun voulait prendre conscience à l'autre de son point de vue et cela semblait un peu dégénerer. Du moins jusqu'à ce que quelqu'un fit irruption dans la pièce pour calmer tout le monde, ce quelqu'un était nul autre que Sarada qui était remise de ses blessures infligées par Shiro.

 

            Sarada : *irritée* Oy, vous deux, pensez-vous vraiment que c'est l'endroit pour se battre ? Non, alors je vous prie de vous calmer, surtout toi Inojin. Et même toi, Boruto, tu n'as pas besoin de t'énerver pour ça.

            Boruto : *étonné* Sarada, alors tu es de nouveau sur pied ? *lâche Inojin* Ok, je suis peut-être allé trop loin, je m'en excuse.

            Inojin : *embarrassé* Bon, moi aussi je ne me suis pas retenu, désolé. Mais c'est aussi de ta faute à déprimer comme ça !

            Shidakai : *soupire* Et c'est reparti pour un tour *se tourne vers Sarada* Oy, Sarada, je compte sur toi pour régler tout ça, moi j'ai la flemme.

            Sarada : *se tourne vers Boruto* Boruto, j'ai apprit pour Natsume. Je ne chercherai pas à te réconforter, non je vais juste te poser une seule question. Jusqu'où es-tu prêt à suivre ton nindô ?

            Boruto : *déconcerté* Jusqu'où suis-je à suivre mon nindô ? Je ne m'attendais pas à une telle question. A vrai dire, je ne sais pas quoi te répondre ...

            Sarada : Comme tu le sais, j'ai pour ambition de devenir Hokage. Et pour ça, je vais me donner à fonds et ne jamais abandonner peu importe les obstacles sur ma route, tel est mon nindô. Et le tien, Boruto ? Je pensais que tu voulais devenir un ninja comme mon père, mais à ce que je vois tu abandonnes très vite, bon à ce niveau-là tu lui ressembles, un perdant.

            Boruto : Tu n'y vas pas de main morte toi aussi, mais honnêtement que veux-tu que je fasses, hein ? Je ne peux rien faire, j'aimerai bien me bouger mais je suis trop faible et pire encore, on m'a ordonné de l'oublier, je ne sais même pas quoi faire bordel !

            Sarada : Dans ce cas tu n'as qu'à faire ce que te dicte ton coeur, ainsi que ton nindô. Oui on t'a donné des ordres, mais si ça va contre tes idéaux, vas-tu te résigner à les suivres ? Moi non. N'abandonnes pas et fonce, saches qu'être faible d'esprit est un problème, mais être faible tout court n'en est pas un !

            Boruto : Mais ... Qu'est-ce que ...

            Sarada : *hausse la voix* Suis ton nindô ! *sourit* J'ai terminé.

            Boruto : *reste silencieux quelques secondes avant de sourire* Il n'y a pas à dire, tu as les mots pour motiver les gens, tu ferras un très bon Hokage, j'en doutes pas une seconde. *se lève de son lit* Tu as raison, je ne peux pas rester là sans rien faire et abandonner, non. Je vais aller la sauver, j'en fait la promesse, et je ne reviendrai pas sur mes paroles, c'est ainsi que je conçois mon nindô ! *se dirige vers la sortie* Merci, Sarada, les amis, désolé mais je dois y aller !

            Mitsuki : *sourit* Bon il est parti, et si on le suivait, enfin histoire qu'il ne fasse pas de bêtise ?

            Shikadai :*soupire* Quelle plaie, bon on va dire que l'on a pas vraiment le choix. On l'a motivé, alors autant le suivre dans sa fougue.

 

 

 

 

Ayant retrouvé toute sa détermination, Boruto quitta sa chambre d'hôpital et chercha déjà un moyen de retrouver la trace de Natsume, voire de Shiro ou de Sekai. Mais lorsqu'il s'apprêtait à quitter l'hôpital, il tomba nez-à-nez sur son maître, Sasuke, ce dernier assez surpris de croiser son élève.

 

            Sasuke : Que fais-tu là ? Tu en censé être encore en convalescence, donc retournes dans ta chambre.

            Boruto : *prend un air bien déterminé* Je ne tiens pas à vous mentir, alors je vais être franc. Je vais aller sauver Natsume, et cela peu importe les ordres du Hokage, je vais suivre mon nindô qui me dicte de ne pas abandonner une amie !

            Sasuke : *arbore un air sérieux* Je m'y attendais, tôt ou tard tu allais certainement finir par retrouver ta stupide fougue. Mais saches qu'avant tout tu restes un ninja, et un ninja se doit d'obéir aux ordres de ses supérieurs, ne l'oublies pas. Ne joues pas à la tête brûlée, et oublies cette fille, c'est un conseil de ton maître.

            Boruto : En effet je suis un ninja ... *retire son bandeau frontal et le tend à Sasuke* Mais si c'est ça être un ninja, à savoir abandonner une camarade, alors je refuse d'en être un ! Ninja ou pas, je vais aller la sauver !

            Sasuke : *prend le bandeau de Boruto* Je vois, tel est ton choix, hein ? *rend le bandeau à Boruto et sourit* Dans ce cas, permets-moi de te dire ceci, Boruto, tu es un vrai ninja.

            Boruto : *surpris* Hein ? Je ne vous suis pas ? Vous n'allez pas me stopper ? Qu'est-ce que ça veut dire ?

            Sasuke : Pourquoi devrais-je te stopper ? Pour tout t'avouer, tout ceci n'était qu'un test, un test ayant pour but de voir jusqu'où tu étais prêt à aller, enfin pour voir si tu avais l'âme d'un ninja. Il est vrai qu'un ninja qui n’obéit pas aux ordres, n'est pas un ninja. Mais un ninja qui abandonne ses camarades, est bien pire, ce n'est qu'un moins que rien. Et toi tu as réussi ce test, en tant que maître je ne peux qu'en être fier. 

            Boruto : Attendez, pour une surprise ça en est une. *remet son bandeau* Si je comprend bien, alors ça veut dire que vous comptez aller sauver Natsume ?

            Sasuke : *sourit* En effet, l'histoire d'oublies et des ordres du Hokage n'étaient qu'une invention pour le test. *se retourne* Je vais même t'avouer un autre truc, nous avons personnellement avec Naruto cherché Natsume, et après des longues recherches nous avons fini par trouver une trace d'elle, enfin d'une parcelle de son chakra. Boruto, j'espère pour toi que tu es prêt pour une mission de sauvetage, l'échec ne sera pas autorisé. Cela vaut aussi pour vous autres.

            Boruto : Hein ? *remarque la présence de Shikadai et des autres derrière lui* Les amis, vous aussi ? *sourit* Bon, dans ce cas, allons-y !

 

 

 

 

Pendant que la petite bande se préparait à partir en mission, les choses avançaient aussi mais loin du village, plus précisément dans une zone proche du Pays de l'Eau, dans un désert rocheux où se trouvait un gigantesque château, château qui appartenait au riche entrepreneur Kurokawa Aizawa.

Et ce fut dans une des chambres ressemblant à une vraie suite d'hôtel de luxe, que nous retrouvions Natsume qui se réveilla dans un lit. Cette dernier voulut alors se lever mais elle fut empêchée par des chaînes l'a gardant ligotée.

 

            Natsume : *essaie de briser les chaînes en vain* Où suis-je bordel ? Quelqu'un m'entend ? Répondez-moi !

            Aizawa : *entre dans la chambre avec le sourire aux lèvres * Bien le bonjour à toi, ma chère Natsume. Cette question va sûrement te paraître bizarre, comment vas-tu ? As-tu passé une bonne nuit ? Moi oui, tu peux pas savoir comment je suis ravi de te revoir enfin devant moi.

            Natsume : Vous, qui êtes-vous ? J'imagine que vous devez être l'homme derrière Shiro, je me trompe ? Alors, qu'allez-vous faire de moi ?

            Aizawa : Perspicace, hein ? J'adore. J'imagine que tu as envie de savoir qu'est-ce que tu fais là, la raison pour laquelle j'ai fait tué plusieurs de tes camarades et ta propre famille, enfin tu dois un peu le savoir, je recherche ce pouvoir caché des Uzumaki. Le pouvoir de voir le passé, oui mais surtout de voir le futur. Et imagine un peu les possibilités si jamais ce pouvoir était contrôlé à son paroxysme, le possesseur deviendrait presque un dieu. Voir les différents futurs et les changer à sa guise, c'est être quasiment invincible ! Et rien que de penser à ce pouvoir, j'en ai déjà l'eau à la bouche.

            Natsume : Mais pourquoi faites-vous ça ? Pourquoi tenez-vous autant à ce maudit pouvoir, hein ?

            Aizawa : *saisit la tête de Natsume* Pourquoi, dis-tu ? C'est simple, qui ne rêverait pas de devenir dieu ? Et puis ce n'est pas tout, j'ai un objectif claire derrière tout ça. Je n'ai pas attendu toutes ces années pour rien, je n'ai pas souffert en vain. Je vais l'avoir ma vengeance envers eux, ces maudits ninjas qui m'ont tout prit ! 

             

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intéressant là encore ce chapitre...

 

Trois temps forts en ressort :

 

1) D'abord dans l'ordre, la remotivation de Boruto par le biais de Sarada. On connait très bien le nindo de Sarada, resté à définir celui du fils du hokage. Son nindo est assez large en soi, en gros venir en aide à ses amis, à tout moment. Ça ressemble d'avatage à ce qui motive Ichigo dans Bleach. Au moins il a son nindo.

 

2) Sasuke qui révèle un test pour Boruto. On en revient au fil conducteur de début de manga avec la définition d'un vrai ninja. Venir en aide à ses équipiers doit être une priorité plutôt que suivre les règles. C'est cool que tu reviennes sur le sujet avec cette génération là. 

 

3) Tu dévoiles un peu plus les motivations de ce riche Aizawa, il déteste les ninjas, ceux du système en tout cas, puisqu'il n'hésite à payer les services de Shiro et sa clique. Shiro doit avoir une dent aussi contre les villages en général. C'est un peu le pont commun de ces ennemis. Pour revenir sur Aizawa, comme il semble être dans les affaires, je dirai qu'il gagnait sa fortune grâce aux guerres, maintenant que c'est la paix entre les villages, il a dû perdre pas mal d'argent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut les gens, après une longue semaine voilà enfin le nouveau chapitre !

 

 

 

 

Juste après sa capture par Shiro, Natsume se réveilla ligotée à un lit au milieu d'une chambre inconnue. Et comme si cela n'était pas suffisant, elle reçut la visite d'Aizawa et elle en profita pour essayer de faire cracher les intentions de ce dernier.

 

            Natsume : Votre vengeance envers les ninjas ? C'est pour une raison aussi égoïste que vous avez tué autant d’innocents, espèce de monstre ?!

            Aizawa : Égoïste ? *s'énerve* Moi, un monstre ? *se calme* Tu as peut-être raison, il est vrai que j'ai commis des actes ignobles mais je vais te révéler quelque chose, je n'ai aucun regret. Mais ne t'inquiète pas, tous ces morts ne seront pas vains, ils trouveront tous leur intérêt avec ma vengeance.

            Natsume : Que vous ont-ils fait pour que vous les détestiez autant ? Et que comptez-vous leur faire exactement ?

            Aizawa : *sourit* Tu poses trop de questions, petite. *se dirige vers la sortie* Je veux bien répondre à une question, question que tu n'as pas posé. Il s'agit de, "mais que va-t-il m'arriver ?". Ce pouvoir que tu possède, je vais me l'approprier. Et grâce à lui, je deviendrai un dieu capable de voir et changer l'avenir à ma guise, je serai alors invincible !

 

 

 

 

Pendant qu'Aizawa se prépare à passer à l'action, les choses avançaient aussi du côté du village de Konoha et plus précisément du côté du septième Hokage. Nous retrouvions justement ce dernier qui en tant qu'Hokage, ne pouvait pas quitter le village avec Sasuke et Boruto pour aller sauver Natsume et qui donc attendait patiemment dans son bureau leur retour. Mais alors qu'il était occupé par de la paperasse, il fut interrompu par Shikamaru.

 

            Shikamaru : Yo, je vois que tu es toujours aussi occupé. Sinon comme tu le voulais, je l'ai fait venir.

            Naruto : Ah, il est donc là ? Ne le fais pas attendre, fais-le entrer.

            Invité : *entre dans le bureau avec le sourire aux lèvres* Si on m'avait dit qu'un jour je serai invité dans le bureau du Hokage en personne, je ne l'aurai pas cru une seule seconde. La vie est vraiment remplie de surprise, n'es-tu pas d'accord avec moi, Naruto ?

            Naruto : Humph, ce n'est pas le moment pour faire de l'ironie. Et puis il n'y a que toi qui peut répondre à mes questions, après tout j'ai cru entendre que tu sais tout, je me trompe, Orochimaru ?

            Orochimaru : *ricane* Oy, recevoir un compliment du Hokage est un honneur. Peu importe, j'imagine que tu ne m'as pas appelé juste pour me complimenter, non ? Quelles genres de questions vas-tu me poser, Septième du nom ?

            Naruto : Je vais être direct, il y a quelque chose que j'aimerai savoir sur le clan Uzumaki. *prend un air sérieux* Orochimaru, es-tu au courant d'un quelque conque pouvoir caché capable de voir à la fois dans le futur et dans le passé ? Si oui, peux-tu m'éclairer sur ce pouvoir ?

            Orochimaru : *curieux* Le pouvoir caché du clan Uzumaki ? *sourit* Pourquoi me poses-tu cette question ? Que veux-tu savoir exactement sur ce Kekkei Genkai aussi rare que le Rinnegan ?

            Naruto : Réponds juste à ma question, quel est véritablement ce pouvoir ? Ou alors tu n'en sais rien ?

            Orochimaru : Tu as l'air sérieux, bon je vais y répondre. Comme tu dois le savoir et c'est pour ça que tu m'as appellé moi, j'ai fait d’innombrables recherches sur le clan Uzumaki, j'ai découvert pas mal de secret et leur Kekkei Genkai en fait partie. "Oeil de Benzaiten", voilà le nom de ce pouvoir. Laisse-moi t’éclaircir sur un certain point, si tu crois que ce pouvoir ne te permet que de voir dans le futur, alors tu te trompes. Ce pouvoir permet lorsqu'il est à un contrôle optimal, d'avoir une emprise totale sur son temps, il te permet de contrôler tes futurs et de les changer à ta guise. Avec un tel pouvoir, tu pourrais même modifier ta propre mort et être immortel, cela fait peur rien que d'y penser.

            Naruto : *étonné* Alors c'est bien ce que je craignais, un tel pouvoir existerait donc bien. Mais comment se fait-il qu'un pouvoir aussi incroyable ne soit pas aussi connu ?

            Orochimaru : C'est simple, ce pouvoir était autant adoré que redouté. Cela remonte à la création même du clan Uzumaki par le fils aîné d'Hamura Otsutsuki, fils qui possédait lui-même l'oeil de Benzaiten. Ce dernier était comme son père et son oncle, à savoir il était pacifiste et donc n'utilisait ce pouvoir que pour le bien. Mais craignant que ce pouvoir ne soit un jour utiliser à mauvais escient par ses descendants, il décida de le sceller et d'en faire de même pour tous ceux qui le développeront. Ainsi à force d'être scellé chez toutes les personnes qui ont pu le développer, ce pouvoir avait fini par se faire de plus en plus rare au point de finir par être oublié. Les légendes racontent même que c'est à force de sceller tellement de fois ce pouvoir, que le clan Uzumaki s'est fait sa réputation pour les techniques de scellement. Pour être honnête, si un tel pouvoir venait à se manifester aujourd'hui, cela serait très problématique car s'il est entre des mauvaises mains, ça serait un très gros problème à gérer même pour un ninja comme toi ou Sasuke. Mais bon, à quoi peuvent bien te servir ce genre d'information ? Ne me dis pas que ce pouvoir s'est manifesté chez toi ou chez ton gosse ?

            Naruto : Je n'ai pas ce pouvoir, et je n'en sais rien pour Boruto. A vrai dire, j'ai rencontré une fille possédant ce pouvoir mais elle ne le contrôlait pas du tout. Passons, il y a quelque chose qui me chiffonne l'esprit. Orochimaru, puis-je te demander une faveur ?

            Orochimaru : *curieux* Une faveur ? Qu'est-ce que le Hokage en personne peut bien vouloir me demander ...

 

 

 

 

De retour du côté des antagonistes avec l'avancée du plan d'Aizawa, ce dernier ne pouvait plus attendre et donc décida de passer à la vitesse supérieure. Pour cela, il prit Natsume et l'attacha sur une croix posée sur un mur.

 

            Natsume : *se réveille* Où suis-je ? Qu'est-ce que je fais attachée sur cette croix ?

            Aizawa : Nous allons commencer le rituel, je vais absorber ton pouvoir et le faire mien. Je préfère cependant te prévenir, ça risque de faire mal voire pire, tu risque peut-être la mort.

            Shiro : Tout est prêt, il est temps de commencer.

            Aizawa : *pose sa main sur la tête de Natsume* J'invoque les techniques anciennes, que les enfers m'entendent et que les cieux me répondent. Je vous implore aujourd'hui, que votre pouvoir devienne mien. *fait sortir un chakra blanc étrange de Natsume* Le voilà, ne faisons plus qu'un, Oeil de Benzaiten !

 

 

 

 

Ce fameux rituel dont parlait Aizawa, consistait en réalité à retirer l'Oeil de Benzaiten de Natsume sous la forme de chakra blanc et de l'absorber. Mais cela évidemment long, la quantité du chakra à absorber était énorme, puis plus le chakra se faisait avaler et plus Natsume en souffrait au point de crier de douleur comme si on lui retirait un membre de son corps. Après plusieurs minutes, le chakra blanc continuait encore d'émanait de Natsume en grande quantité.

 

            Aizawa : *agacé* Quelle énorme quantité de chakra, je n'avais prévu que ça prendrait autant de temps. Il faut dire que vous êtes coriaces, vous les Uzumaki.

            Natsume : *essouflée* Je ne vous rendrai pas la tâche facile, vous pouvez compter sur moi pour ça. *sourit*

            Aizawa : Pourquoi souris-tu, hein ? Pourquoi prends-tu la confiance ?

            Natsume : Parce que j'ai vu le futur, et je peux déjà te dire que ton plan sera un échec ! Et tout ça grâce à eux ...

            Aizawa : *étonné* Un échec ? Grâce à eux ? Comment ça "eux" ...

 

 

 

Bien que les paroles de Natsume pouvaient parraitre intrigante au premier abord, ils prirent tous leurs sens dans la suite des événements. En effet, dès la seconde qui suivit, un portail spatio-temporel s'ouvrit juste au-dessus d'Aizawa et de ce portail, en sortit Boruto qui ne se fit pas attendre pour asséner un puissant punch en plein dans le visage d'Aizawa qui envoya valser ce dernier.

 

            Boruto : Ouah, comment ça fait du bien de me défouler après quelques défaites. *libère Natsume* Oy, Natsume, ça va aller ? Désolé, on a prit plus de temps de prévu, mais c'est bon, tu n'as plus rien à craindre.

            Natsume : *soulagée* Je me doutais bien que tu viendrais, je n'avais même pas besoin de mon pouvoir pour deviner ça. *remarque quelque chose derrière Boruto* Fais attention, derrière toi !

            Shiro : *apparait derrière Boruto et s'apprête à le décapiter avec son katana* J'ai fait une erreur en t'épargnant, je vais réparer cela en te tuant ici-même ...

            Sasuke : *s'interpose et stoppe Shiro* Je ne crois pas si bien dire, enfoiré. *se tourne vers Boruto et sa bande* Je vais les retenir ici, alors empruntez le portail avec Natsume tant que vous le pouvez, allez vite !

            Aizawa : *détruit le portail tout en riant* Sasuke Uchiha, voilà donc le pouvoir de ton Rinnegan. Désolé mais personne ne va s'enfuir d'ici, surtout pas Natsume.

            Sasuke : *surpris* toi, qui es-tu ? Tu n'as pas l'air d'être une personne normale, bien au contraire. Je sens comme un chakra étrange émanait de toi, qui es-tu vraiment ? 

            Aizawa : Une personne normale ? Cela dépend dans quel sens et de l'interprétation des gens. *s'adresse à Shiro* Je compte sur toi pour en finir avec eux, c'est le moment pour toi de tenir ta promesse, compris ?

            Shiro : *se met face à Sasuke* Pas besoin de me le rappeler, je vais faire mon travail jusqu'au bout. *dégaine son sabre* Sasuke Uchiha, cette fois-ci l'issue de ce combat sera différent, prépares-toi à mourir.

            Natsume : *s'adresse à Shiro* Stop, tu n'as pas besoin de faire tout ça. Je me rappelle de tout, désormais tout est claire dans ma tête. *se tourne vers Boruto* Je sais que ça peut te paraître égoïste mais je t'en prie, Boruto, sauve-le. Cette homme, il s'agit de mon ...

            Shiro : *enfile son masque* Je ne suis personne. *insuffle du fuiton sur la lame de son katana avant de foncer sur Sasuke et les autres* Personne ne va être sauver, ni toi, ni moi, ni vous. J'ai tout abandonné, mon identité, ma vie, tout, désormais je ne suis rien d'autre que Shiro ! 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour les gens, comme toutes les semaines, voilà le nouveau de cette histoire autour de l'univers de Naruto ou plutôt de Boruto.

 

 

 

 

Alors qu'Aizawa s'apprêtait à s'approprier le pouvoir de Natsume, Boruto et les autres firent interruption à temps et purent sauver à temps la jeune fille.

Mais la situation n'avait pas changé pour autant, désormais ils allaient devoir fuir et cette tâche allait s'avérer plus dure que prévu surtout maintenant que Shiro a décidé d'y aller à fonds pour se débarrasser des fouteurs de troubles.

Après avoir insufflé du Fuiton sur la lame de son katana, la rendant ainsi beaucoup plus tranchant, Shiro fonça rapidement sur Boruto et les autres avant de tenter de les trancher mais son attaque fut bloquée au dernier moment par Sasuke, celui-ci s'était servi comme bouclier de son katana sur lequel il avait insufflé du Raiton.

 

              Sasuke : *s'adresse à Boruto et aux autres* Fuyez, je vais m'occuper de lui, compris ?

              Boruto : Et puis quoi encore ? On ne va pas vous laisser ici, je suis aussi venu ici pour leur régler leur compte !

              Shikadai : *attrape Boruto et s'enfuit* Ne joues pas à l'idiot, ces mecs sont trop forts pour nous. Sarada, Mistuki, Inojin, allons-y !

              Shiro : *soupire* Vous pensez pouvoir fuir aussi facilement ? C'est vraiment mal me connaître ...

 

 

 

Bien résolu à tuer ses proies, Shiro passa à la vitesse supérieure et pour cela quoi de mieux que d'y aller sérieusement ? Pour cela, tout d'abord il recula de quelques mètres avant de se mettre en position de combat. Il exécuta alors plusieurs mudras, ces signes incantatoires lui permirent de lancer son jutsu "Fuiton - Hurlement du Dieu du Vent", il s'agissait là d'une technique en deux étapes. La première étape consistait à inspirer une grande quantité d'air et quant à la deuxième, elle consistait juste à expirer et donc à relâcher l'air sous la forme d'une puissante tornade de vent.

La technique était à la fois puissante et rapide, assez rapide pour rattraper Boruto et les autres qui fuyaient pourtant du plus vite qu'ils pouvaient. Mais heureusement pour ces derniers que Sasuke pu s'interposer à temps avant de se servir de son Raiton sous la forme d'un flux de Chidori qu'il fit circuler tout le long de la tornade et grâce à sa puissance, la foudre parvint à détruire la tornade.

 

              Sasuke : *s'adresse à Shiro* Je serai ton adversaire, c'est tout ce que tu as besoin de savoir.

              Shiro : Je le sais bien, cependant je n'ai pas qu'un seul adversaire, vous l'êtes tous ...

 

 

 

Ce fut ensuite le tour de Sasuke d'attaquer et il ne se fit pas attendre pour lancer son fameux "Katon - Boule de feu suprême", il alla même jusqu'à amplifier la puissance de son jutsu pour le rendre plus gros et plus difficile à esquiver pour Shiro. Et justement ce dernier avait compris cela, et de toute façon il n'avait pas du tout penser à esquiver l'attaque. Bien au contraire, il alla même jusqu'à foncer droit dessus. Mais alors que l'on aurait pu voir cela comme un acte suicidaire, en réalité c'était loin d'être le cas car il avait pensé à tout. En effet une fois devant la boule, il exécuta son "Fuiton - Ecrasement du Dieu du Vent", une technique qui consista à ce que lorsqu'il toucha la boule de feu, celle-ci soit totalement comprimée dans une bulle d'air, bulle qui parvint à éteindre les flammes.

Une fois la boule de feu détruite, Shiro pu se concentrer directement sur Sasuke mais surprise, celui-ci avait disparu sans laisser la moindre trace.

 

              Shiro : *reste calme* Tu penses vraiment m'avoir avec ce genre de tour ? *balance un coup de katana vers le plafond* J'ai pu retenir ton chakra, je sais donc exactement où tu te trouves ! *remarque qu'il venait d'attaquer dans le vide* Je me suis trompé ?

              Sasuke : *apparaît en face de Shiro en sortant du sol* Non tu ne t'es pas trompé, j'ai fait en sorte d'insuffler de mon chakra à cet endroit pour te distraire, et maintenant j'ai le champ libre pour en finir ...

 

 

 

Ayant tout le champ libre devant lui après avoir réussi à piéger Shiro, Sasuke ne se gêna pour empaler son adversaire en plein coeur avec son puissant Chidori à bout portant.

 

              Sasuke : Cette fois-ci c'est terminé, je ne sais pas pourquoi Natsume voulait te sauver mais ce n'est pas mon problème. Tant que tu représenteras une nuisance pour la paix, mon devoir sera de t'éliminer.

              Shiro : *soupire* Terminé, dis-tu ? Ne me sous-estimes pas, maudit Uchiha. *disparaît sous la forme d'une bourrasque de vent* Ce combat ne se terminera qu'avec ta mort et non la mienne ...

              Sasuke : J'ai comme un mauvais pressentiment, il prépare sûrement quelque chose. *utilise une partie de l'armure de Susanô pour se protéger* De cette manière, je pourrai me protéger et je pourrai aussi contre-attaquer directement. Je vais juste attendre le moment où il va attaquer, et à ce moment-là, je le terminerai avec une attaque à bout portant.

 

   

 

 

Avec son armure de Susanô et son Sharigan, Sasuke avait tout pour ne pas se faire voir, du moins c'était qu'il pensé avant de s'apercevoir de quelque chose. Tout d'abord, il sentit comme léger un courant d'air au niveau de ses pieds, au début il n'y faisait pas trop attention car il essayait de rester sur ses gardes en cas d'attaque de Shiro. Sauf que les courants d'air ne s'arrêtaient pas et finirent même par devenir de plus en plus intense au point de briser le sol sous les pieds de Sasuke et ainsi lui faire perdre l'équilibre.

Profitant de ce court moment où Sasuke n'était pas sur ses appuis, Shiro surgit au-dessus de ce dernier et tenta de le décapiter avec sa lame Fuiton mais c'était sans compter sur les supers réflexes de l'Uchiha qui pu utiliser une lame de son Susanô afin de s'en servir pour découper en deux son adversaire. Sauf qu'il s'agissait d'un clone et non du vrai Shiro, celui-ci profita de cette petite erreur de Sasuke pour apparaître dans son dos et l'attaquer avec son "Fuiton - Hurlement du Dieu du Vent" ! 

 

           

 

Au même moment, nous retrouvions Boruto et sa bande qui étaient toujours entrain de fuir avec Natsume. Et alors qu'ils empruntaient un long couloir, ils ressentirent le sol trembler ainsi que l'onde de choc causée par l'attaque de Shiro.

 

              Boruto : *s'arrête* Merde, qu'est-ce que c'était que ça ? On ne peut pas fuir comme ça, je refuse de laisser des compagnons derrière moi.

              Sarada : *assène un petit coup de poing à Boruto* Sauf que là on parle de mon père et pas de n'importe qui, évidemment qu'il ne se ferra pas battre aussi facilement. Et honnêtement je ne vois aucun ninja capable de le vaincre si ce n'est le Septième du nom, c'est ce dernier lui-même qui le dit, alors pas la peine de d'inquiéter. A la place de faire l'idiot à rendre ses efforts inutiles, profitons-en pour fuir avec Natsume.

              Natsume : *frustrée* Je suis désolée, tout cela est ma faute. Si vous risquez votre vie, c'est à cause de moi. Je ne sais même pas comment vous remercier, je ne mérite pas autant ...

              Inojin : *soupire* Non mais c'est quoi cette fille, hein ? On dirait Boruto lorsqu'il est défaitiste. *se tourne vers Natsume* Écoutes-moi bien, tu n'as pas besoin de nous remercier, nous le faisons car nous sommes des ninjas, c'est tout.

              Shikadai : Peu importe, essayons d'abord de sortir d'ici vivant avant de penser aux remerciements. Mais il y a quelque chose qui me chiffonne l'esprit, tu sembles connaître ce Shiro, je me trompe ? Qui est-il vraiment ? Ce type a l'air vachement balèze. 

              Natsume : Oui, je le connais, du moins selon le peu de souvenir que j'ai. Je n'en suis pas sûr, mais ce type est mon grand frère.

              Boruto : *surpris* Ton grand frère ? Sérieusement ? Je ne peux pas y croire. Si c'était vraiment le cas, alors pourquoi aurait-il fait tout ça ?

              Natsume : J'en ai pas la moindre idée, et je n'en suis même pas sûr. Mais même s'il a un nom et visage différent, je ne peux pas m'empêcher de me rappeler de mon grand frère lorsque je suis en face de lui. 

              Sarada : Tout cela est bizarre, je ne sais même pas quoi en penser. Nous verrons ça plus tard, tout d'abord nous devons trouver la maudite sortie ...

              Mitsuki : *sent quelque chose s'approcher dans leur dos* Oy, tout le monde, à terre !

 

 

 

Mitsuki ne s'était pas trompé, plusieurs kunais se mirent à apparaitre et tous fonçaient droit vers la petite bande de genins. Mais heureusement tous parvient à se mettre à terre grâce au conseil de Mitsuki, tous sauf ce dernier qui était le seul encore debout. Il en profita pour exécuter des mudras lui permettant de faire son "Doton - Mur de terre", mur qui fut capable de tous les protéger de l'assault des kunais.

 

              Sekai : *rit* Les jeunes d'aujourd'hui sont vachement doués, ils m'impressionnent de plus en plus. *se dévoile face à la bande de Boruto* Yo, alors comme ça on se revoit, mon choux.

              Boruto : *surpris* Encore toi ?! *s'adresse à ses amis* Oy, continuez sans moi, je vais m'occuper d'elle.

              Mistuki : Non, je vais le faire.

              Boruto : Quoi ? Tu n'as pas à le faire, Mitsuki. Tu n'as pas à te sacrifier, compris ?

              Mitsuki : *sourit* Bien au contraire, je ne peux pas te laisser mourir, pas toi. Et puis c'est toi qui voulais venir sauver cette fille, alors tu te dois de fuir vivant avec elle. Bon maintenant allez-y, tu peux compter sur moi.

              Shikadai : *soupire* Bon on n'a pas vraiment le choix, reviens nous vivant, Mitsuki. *attrape Boruto et s'enfuit* Ne perdons pas de temps, allons-y, idiot !

              Sekai : Oh, mais pourquoi partez-vous ? Plus on est nombreux, mieux c'est. *sourit* Peu importe, je vais de toute façon m'amuser avec vous tous, vous avez beau fuir mais ça ne servira à rien du tout.

              Mitsuki : *prend un air sérieux et se met en position de combat* Personne ne va les tuer, du moins pas tant que je serai là. Je serai ton adversaire, alors approches.

              Sarada : *se place aux côtés de Mitsuki* Nous serrons tes adversaires. *regarde Mitsuki droit dans les yeux* Tu n'as pas à le faire seul, Mitsuki.

              Sekai : *s'excite* Vous m'avez l'air bien déterminés, que c'est beau ! *active ses Byakugans* Dommage que je vais devoir vous dépecer, mes petits choux ...

 

 

         

 

Profitant de la voie libre ouverte par Mitsuki et Sarada, Boruto et les autres continuèrent leurs efforts pour essayer de fuir et de trouver la sortie, mais plus ils avançaient et plus ils se rendaient compte que le château était immense, et donc qu'ils étaient encore loin de la sortie.

 

              Inojin : *soupire* Bon sang, ces couloirs sont vraiment interminables. Qu'est-ce qui m'a pris de vous suivre ?

              Boruto : Pour une fois je suis d'accord avec toi, cela fait déjà un moment que l'on court mais on ne voit toujours pas la moindre sortie.

              Shikadai : Ce n'est pas le moment de se décourager, ne rendez pas inutiles les efforts de Mitsuki et Sarada, compris ?

              Boruto : Oui oui, je le sais très bien, si ça ne tenait qu'à moi je serai déjà parti les aider. *aperçoit une source de lumière au loin* Attendez, mais regardez-tout devant, c'est bien ça. *court en prenant Natsume* Oui enfin la voilà, la sortie est là !

              Shikadai : *essaie d'arrêter Boruto en vain* Oy, attends un peu. J'ai comme un mauvais pressentiment, je ne crois pas que ça soit une sortie ...

 

 

 

Mais malgré les doutes de Shikadai, Boruto fonça vers cette fameuse source de lumière sans se poser de questions. Il était tellement content d'avoir trouver la sortie, qu'il ne se douta de rien et fonça tête baissée, mais ce fut lorsqu'il allait traverser cette sortie qu'il se rendit compte que c'était loin d'être ce qu'il imaginait. En effet, bien que cela était bien une sortie, c'était loin d'être une banale sortie, cela était en réalité une porte menant à un bord d'une falaise d'une hauteur de plus de 500 mètres. La hauteur en elle-même n'était pas le seul problème, l'autre problème était ce qui se trouvait tout en bas, à savoir la mer mais une mer avec un fort courant, on pouvait même voir des puissantes vagues.

N'ayant rien vu venir, Boruto allait traverser la sortie avec Natsume, et lorsque ces derniers remarquèrent qu'ils allaient tomber dans le vide, ils essayèrent de s'arrêter in extremis mais en vain, au final ils tombèrent.

 

              Natsume : *effrayée* Mince, c'est donc la fin ... *remarque qu'elle ne tombait plus* Qu'est-ce qui nous arrive ? Pourquoi sommes-nous suspendus dans le vide ?

              Shikadai : *utilise ses ombres pour faire remonter Boruto et Natsume* Bordel, vous devez apprendre à ne pas foncer tête baissée, vous deux. Mais bon, heureusement que j'ai pu vous sauver à temps, vous m'en devez une.

              Boruto : *soulagé* Merci, Shikadai. J'ai vraiment cru que c'était la fin. *a une vision soudaine du cadavre de Shikadai* Hein ? Qu'est-ce que c'était que ça ? Une vision ? Une vision du futur ? Non impossible, Shikadai ne va pas mourir.

              Shikadai : Oy, qu'est-ce que tu marmottes encore ? Dépêchez-vous de remonter, vous êtes beaucoup trop lourd pour mes ombres. *galère à tenir* Si ça continue, je ne vais pas pouvoir tenir plus longtemps ...

 

 

 

Finalement le pire arriva, les ombres de shikadai lâchèrent dès le moment où Boruto et Natsume ont été ramenés à la surface. Mais après cet effort lui ayant demandé beaucoup de chakra, Shikadai ne pu tenir et tomba, et vu qu'il se trouvait au bord du précipice, il tomba à son tour.

   

              Boruto : *surpris* Quoi ?! Impossible, non pas ça, la vision ... *essaye d'attraper la main de Shikadai en vain* Impossible, non, SHIKADAI !!!!

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me suis enfilé les deux chapitres... et e suis dégouté par ce que mon message s'est effacé avant de le poster...

 

Alors je vais faire concis, désolé. En gros les combats sont gérés, Shiro ne démérite pas, et j'avais bien suggéré qu'il soit le frère de Natsume sans y croire vraiment. Sasuke doit quand même sortir une partie de Susanoo, ça montre sa valeur. Le seul bémol que je soulève, c'est la cohérence au niveau des éléments. Que la boule de feu se fasse absorber par le futon de Shiro, je n'en suis pas étonné. La technique m'avait l'air d'un niveau bien plus évolué. Par contre les deux lames vent et foudre qui se croisent... j'aurai donné l'avantage au futon... c'est d'autant plus flagrant avec la tornade de Shiro stoppée par de la foudre presque banale. C'est le point faible, je dirai dans ce combat.

 

Celui qui se prépare avec Sekai m'intéresse quant à sa finalité. Si Mitsuki gagne, et qu'il est du côté d'Orochimaru je l'imagine bien prélever le byakugan pour son maitre.

 

Aizawa est une grande interrogation quand a ce qu'il est réellement. Il est laissé en suspens mais je sens qu'il va facielemtn retrouver la trace de Boruto et les siens.   

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par contre les deux lames vent et foudre qui se croisent... j'aurai donné l'avantage au futon... c'est d'autant plus flagrant avec la tornade de Shiro stoppée par de la foudre presque banale. C'est le point faible, je dirai dans ce combat.

 

Oui c'est vrai, tu n'as tort mais moi je ne voyais pas les choses comme ça. Pour moi, Sasuke a un tel niveau de maîtrise du Raiton que ses techniques de foudres sont les plus puissantes. Du moins ici, la foudre venant du flux de Chidori de Sasuke était plus puissante que la tornade Futon de Shiro, après cela dépend aussi de la puissance mit par Sasuke au moins de lancer son attaque.

C'est aussi un défaut et je vais essayer de ne plus trop en faire, je vais faire attention lors des combats.

 

Sinon bonsoir à tous, le dixième chapitre est prêt et le voilà !

 

 

 

 

N'ayant aucune hésitation à se porter volontaire pour retenir l'ennemi afin de permettre à Boruto et à Natsume de fuir le plus loin possible, Mitsuki allait devoir se charger de l'ancienne membre du clan Hyuga, Sekai. Mais la situation avait un peu changé pour le genin de Konoha, en effet alors qu'il pensait devoir se battre seul, il reçut finalement l'aide de Sarada elle-aussi prête à se sacrifier.

 

              Sekai : *rit* Vous avez l'air vachement déterminés, ne me décevez-pas, mes choux.

              Sarada : Je ne la sens vraiment pas celle-là, mais bon, on va quand même se la faire. *s'adresse à Mitsuki* Allons-y, Mitsuki !

              Mitsuki : *analyse la situation* Attends, Sarada. Regarde la situation de plus près, il semblerait bien que nous ayons à faire à une membre du clan Hyuga. Tu sais ce que ça veut dire, n'est-ce pas ?

              Sarada : Ouais, je vois ce que tu veux dire. Elle devrait donc être une spécialiste du Taijutsu, ça tombe bien car moi aussi. Cependant elle doit aussi par conséquent se débrouiller à distance grâce à ses pupilles, ce qui est loin d'être mon cas.

              Mitsuki : En effet, tu es plus apte au corps-à-corps tandis que moi c'est à distance. Du coup, nous allons devoir utiliser cela à notre avantage. J'ai un plan, et autant te dire que nous allons compter sur ta force herculéenne pour la mettre hors d'état de nuire, du moins c'est le point central de ce plan.

              Sarada : Et en quoi consiste ton plan ? Dis-moi tout, je suis toute ouïe.

              Mitsuki : *Prend un air sérieux* Voilà en quoi consiste mon plan ...

              Sekai : *s'impatiente* Oh là, vous allez me faire attendre longtemps ? *dégaine 4 kunais* Dans ce cas, on dirait bien que c'est à moi de faire le premier pas, tâchons de bien nous amuser, mes choux ...

 

 

 

Le combat débuta vraiment avec la première offensive venant du côté de Sekai, cette dernière fit en effet le premier pas en balançant ses kunais vers les deux genins. Et il aura fallu à Mitsuki de vite réagir avec son "Dôton - Mur de terre", mur qui lui permit de se protéger des projectiles. Enfin c'était ceux à quoi il pensait, jusqu'au moment il se rendit compte de quelque chose, à savoir que les kunais étaient reliés à Sekai par l'intermédiaire d'un fil de chakra. Et donc que celle-ci pouvait les contrôler à distance, et par conséquent changer leur trajectoire.

Ainsi fut la suite des événements, Sekai changea la trajectoire des kunais en les faisant contourner le mur de terre et dévoilà aussi par la même occasion des petites parchemins explosifs bien dissimulés sur les kunais. Parchemins qui explosèrent juste après avoir contourné le mur pour arriver devant Mitsuki et Sarada.

 

Finalement Sarada et Mitsuki s'en étaient sortis, du moins grâce au petit sacrifice de Mitsuki qui avait décalé sa partenaire vers l'arrière afin de se prendre les explosions seul de plein fouet. Ce dernier s'en était lui sorti avec quelques blessures au niveau de son bras gauche.

 

              Sarada : Pourquoi as-tu fait ça ? Tu n'étais pas obligé de tout encaissé seul, alors pourquoi ?

              Mitsuki : Je te l'ai dit, je compte sur ta force pour la vaincre, donc tu ne peux pas te blesser ou sinon cela mettrait en péril mon plan, et puis ... *déchire la manche gauche de son vêtement et dévoile une guérison rapide* Ce genre de blessures ne représentent aucun danger pour moi.

              Sekai : *curieuse* Incroyable, ainsi tu possèdes une capacité de guérison hors du commun. Gamin, qui es-tu ? Tu n'es pas humain, je me trompe ? Peu importe, si cela me permet de m'amuser le plus longtemps possible, alors je ne m'en plaindrai pas du tout ! *dégaine de nouveau des kunais* Continuons ce petit jeu, si vous le voulez bien !

              Mitsuki : Cela ne se passera pas comme tu le penses ... *allonge au maximum son bras gauche pour tenter d'attraper Sekai* Ne nous-estimes pas sous prétexte que nous ne sommes que des genins, tu risquerais de vite tomber de haut, crois-moi.

              Sekai : *esquive le bras de Mitsuki en s'élançant dans les airs* C'est bien ce que je pensais, tu n'as rien d'un genin, voire même plus, tu n'as rien d'un humain. *s'apprête à lancer ses kunais explosifs* Voyons-voir jusqu'où tu vas tenir, petit choux ...

              Sarada : *apparaît juste au-dessus de Sekai* Tu es désormais dans mon périmètre, à moi de jouer. *profite de l'effet de surprise pour asséner un puissant punch à l'ennemie* Prends-toi ça, SHÂNNARO !!!!!!!!!!!

 

             

 

 

Le coup de Sarada était à la fois autant puissant que rapide, et cela en étant combiné à l'effet de surprise, rendait la tâche d'esquiver à Sekai totalement impossible. Cette dernière ne pouvait rien faire, le laps de temps était trop court pour pouvoir réagir, et donc elle se fit avoir. Et elle n'était pas la seule à en souffrir, en effet même le sol et les murs avaient aussi subit quelques dégâts à cause de l'onde de choc causée par la puissance et la vitesse de l'attaque.

 

              Sarada : Est-ce que je l'ai eu ? Une personne normale ne devrait être capable de s'en sortir indemne d'un tel coup, c'était impossible pour elle d'esquiver ou même de parer le coup. 

              Sekai : *se dévoile indemne en face de Sarada* Si je suis bien ton raisonnement, je ne suis donc pas une personne normale ?

              Sarada : *surprise* Comment est-ce possible ? Comment as-tu fait ? *remarque la main droite de Sekai posée sur son abdomen* Qu'est-ce que ... *ressent une immense douleur au point de vomir du sang et de tomber à terre* Que m'as-tu fait, enfoirée ?

              Sekai : Il est vrai que je vous ai un peu sous-estimé, mais il semblerait bien que c'était aussi le cas de votre côté, du moins vous vous êtes un peu trop surestimé à mon goût. J'ai beau ne plus en faire partie, je n'en reste pas moins une Hyuga, du moins une ex-Hyuga. *se met devant de Sarada* J'ajouterai que même parmi les Hyuga, personne n'est à mon niveau, pas même cette foutue princesse Hinata. Petite anecdote sympa, j'étais à la fois crainte et adulée dans mon propre clan. Les gens ne cessaient de se dire, comment était-ce possible qu'une gamine de la branche secondaire pouvait être aussi forte ? *rit* Et devine quoi, mes stupides parents m'ont utilisé comme arme pour tenter une sorte de coup d'état pour renverser et changer le système du clan, c'était du n'importe quoi, je te jure. Et résultat des faits, mes parents ont été bannis et ensuite tués, et quant à moi j'ai fini dans l'Anbu afin d'être écartée et à la fois proche du clan pour leur servir de marionnette. Tout cela est drôle, n'est-ce pas ?

              Sarada : *souffre toujours au niveau du ventre* Pourquoi me racontes-tu ça ? Je n'ai que très peu d'intérêt pour ton histoire, tout ce que je veux, c'est te vaincre.

              Sekai : *assène un coup de pied en plein dans l'abdomen de Sarada à terre* Tu veux savoir pourquoi ? Eh bien je vais te le dire, tout simplement parce que j'en ai envie, j'en ai pas le droit, c'est ça ? *se fait ligoter par le bras gauche étendu de Mitsuki* Oy, oy, c'est pas bien de couper la parole aux gens.

              Mitsuki : Je ne suis poli qu'avec les bonnes personne. *voit son bras tomber à terre tel une vulgaire ficelle* Que se passe-t-il ? Qu'as-tu fait à mon bras ? Pourquoi est-ce que je ne le sens plus ?

              Sekai : J'ai tout simplement touché l'un des poings sensibles de ton bras, une capacité des Hyuga possible grâce à mon Byakugan. Pour faire simple, j'ai freiné l'avancée de ton sang, de ce fait ton bras devient inutilisable. *soupire* Je commence un peu à m'ennuyer, je vais trouver un moyen de vite me divertir. *attrape Sarada par le coup et la soulève en l'air* Bon, je vais vite en finir avec vous avant d'aller m'occuper de vos petits camarades. *dégaine un kunai et s'apprête à planter l'Uchiha avec* J'avoue que je suis un peu déçu, je pensais m'amuser un peu plus, comme c'est dommage, adieu ...

              Sarada : *stoppe le kunai avec sa main gauche avant de riposter avec un coup de tête contre la tête ennemie* Je ne te laisserai pas faire, je ne te laisserai tuer mes amis tout comme je ne compte pas mourir ici, compris ?!

              Sekai : *recule de quelques mètres* Espèce de ... *surprise et excitée* Oh mais que voilà ? Je n'en demandais pas plus, c'est parfait !

              Sarada : *dévoile ses Sharingans à 2 tomoes* J'ai un rêve, et je ne compte pas mourir avant de l'avoir réalisé. *se tourne vers Mitsuki* Oy, Mitsuki, ton plan fonctionne toujours, n'est-ce pas ? Dans ce cas, c'est parti pour le deuxième round !

 

 

 

Au même moment, nous retrouvions la bande de Boruto qui étaient toujours au même endroit, c'était difficile pour eux de bouger après ce qui venait de se passer. Ils étaient sous le choc après la chute de Shikadai, c'était surtout le cas de Boruto qui venait de perdre là son meilleur ami, il n'en revenait pas.

 

              Boruto : Non ... Ce n'est pas ... C'est une illusion ... Il n'est pas mort ... Je ne veux pas y croire ... *agrippe Inojin* Rassures-moi, Shikadai n'est pas mort, n'est-ce pas ? Oui, il doit sûrement être encore en vie, oui c'est sûr, j'espère ...

              Inojin : *déconcerté* J'aimerai te dire que cela n'est jamais arrivé, mais c'est pourtant bien le cas. *reprend son sérieux* En tout cas, on ne peut pas rester là, on doit fuir et trouver une autre sortie, compris ?

              Natsume : *choquée* Tout cela est ma faute, tant de personnes sont morts par ma faute, pourquoi ? *regarde le vide* Si seulement c'était moi qui était tombée, avec ma mort tout cela s'arrêterait.

              Aizawa : *apparaît derrière la bande* Voilà pourquoi tu ferrais mieux de te résigner, car plus tu essayeras de fuir ton destin et plus les gens mourront autour de toi, le comprends-tu ? *tend sa main* Fuir ne sert plus à rien, alors rends-toi, Natsume. Je promets de ne faire aucun mal à tes amis, vois là une preuve de ma bonté.

              Boruto : *énervé* Espèce d'enfoiré, tout cela c'est à cause de toi ! *marche petit à petit vers Aizawa* Tout ce que j'ai à faire c'est de te tuer ici et maintenant, oui je dois te tuer pour en finir avec tout ça, je dois te tuer !

              Inojin : *tenter de calmer Boruto en vain* Oy, Boruto, garde ton sang froid, bordel. La situation ne pouvait pas être pire, que faire ?

              Boruto : Inojin, restes en retrait, OK ? *arrive juste en face d'Aizawa* Je vais me le faire, ce mec ne doit sûrement pas être très fort pour avoir engager des ninjas pour faire tout le boulot. Dans ce cas, j'imagine que même-moi je pourrais me le faire.

              Aizawa : *sourit* Il est vrai, j'ai préféré déléguer le travail à d'autres. Cependant ce n'était pas pour les raisons que tu crois, oh loin de là. *assène un puissant coup de poing en plein milieu du ventre de Boruto qui finit à terre à souffrir le martyre* Pour ce qui est de la force, je ne vais pas me plaindre, je ne suis pas le plus faible.

             

 

 

Sans prévenir, Aizawa attrapa Boruto par la tête et le souleva avant d'aller se mettre juste devant le précipice, et ainsi suspendre Boruto au-dessus du vide, cela sous les yeux de Natsume totalement impuissante.

   

              Aizawa : *s'adresse à Natsume* Il semblerait bien que je vais devoir tout faire, je ne peux pas donc compter que sur moi-même. Bon Natsume, je te propose un marché, en échange de ta coopération, j'épargnerai la vie de ce gamin, qu'en dis-tu ? *lance un regard à Inojin* Et quant à toi, je te conseil de ne rien faire de risqué ou sinon ma main pourrait lâcher, et tu connais la suite, non ?

              Inojin : *frustré* Je ne vais rien faire, je ne suis pas débile non plus. *s'adresse à Natsume* J'espère que tu ferras le bon choix, je ne veux pas te mettre la pression mais je compte sur toi.

              Natsume : Ai-je vraiment le choix ? Je suis désolé, vous avez fait tout ça pour rien ...

              Boruto : *crie* NON, tu ne peux pas faire ça, Natsume ! *déterminé* Je ne te laisserai pas faire ça !

              Aizawa : *soupire* Stupide gamin, moi qui ne te voulais aucun mal mais tu ne me laisse plus d'autres choix. *lâche Boruto dans le vide* Adieu ...

              Boruto : Oui c'est vrai, je suis stupide, mais surtout têtu ... *s'agrippe à Aizawa par le biais d'un fil et l'attire avec lui dans le vide* Et quitte à mourir, autant t'emporter avec moi, enfoiré ! *s'adresse à Natsume avec le sourire aux lèvres* Désolé, Natsume, j'espère vraiment que tu auras la vie que tu mérites ...

              Aizawa : *surpris* Quoi ?! Quand as-tu pu ?! Impossible, espèce de sale gamin ! *essaie de s'accrocher à un bord en vain* Moi, Aizawa, je ne peux pas mourir ici avant d'avoir mené à bout ma vengeance, non ! Vous allez me le payer, maudit ninja !

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yo tout le monde, l'histoire continue avec ce chapitre 11. En espérant que ça vous plaise, le chapitre porte le nom de "Marionnette".

 

 

 

 

 

Après sa chute avec Aizawa, Boruto se réveilla au milieu d'une pièce sombre où la lumière passait à peine. Où se trouvait-il ? Comment avait-il survécu ? Ou alors était-il dans l'autre monde ? Tant de questions qu'il se posait et dont il attendait une réponse.

 

            Boruto : *ressent une légère migraine* Bon sang, où suis-je ? *se lève* C'est bizarre, je pensais tomber dans l'océan, mais on dirait bien que ce n'est pas vraiment le cas. Peu importe, je ne peux pas rester sans rien faire.

            Individu mystérieux : *interrompt Boruto* Oy, que comptes-tu faire, idiot ?

            Boruto : *surpris* Euh, qui est-là ? *remarque l'individu derrière lui* Impossible, c'est toi ... Shikadai ! *saute dans les bras de son meilleur ami* C'est bien toi, Shikadai !

            Shikadai : *soupire* Toujours aussi bruyant, toi. *repousse Boruto* Comme tu peux le voir, c'est bien moi, Shikadai Nara, en chair et en os.

            Boruto : *déconcerté* Attends si tu es là, avec moi, dans un endroit sombre et lugubre ... Impossible ... *saute de peur* Nous sommes donc bien dans l'autre monde ?!

            Shikadai : *assène un petit coup de poing à Boruto* Calmes-toi, idiot. *s’assoit calmement par terre* Pour te rassurer, ce n'est pas l'autre monde, non c'est bien le monde des vivants, car nous ne sommes pas morts. Le coup que je viens de t'asséner devrait en être la preuve, non ?

            Boruto : *soulagé* Sérieusement ? Dieu merci, tu me rassures. *curieux* Dans ce cas, comment se fait-il que nous soyons encore en vie ? Nous sommes pourtant bien tomber dans le vide, du moins on aurait dû mourir noyer dans le courant de l'océan, non ?

            Shikadai : Je vais être direct, tu n'es pas mort car je t'ai tout bonnement sauvé la vie. Tout d'abord, lorsque je suis tombé, j'ai par hasard aperçut un bord ainsi qu'une fenêtre durant ma chute, et en utilisant toutes mes forces, j'ai pu m'accrocher in extremis et ainsi survivre. Et après ça, je pensais remonter là-haut pour vous retrouver mais quelle ne fut pas ma surprise que de te voir toi aussi tomber, à quoi pensais-tu, idiot ?

            Boruto : *embarrassé* Peux-tu arrêter de me traiter d'idiot toutes les deux minutes, s'il te plais ? *reprend son sérieux* Je vois, tu as vraiment la chance. Oh c'est vrai, dis-moi, Shikadai, n'as-tu pas vu un autre homme tomber ?

            Shikadai : Une autre personne tomber ? Maintenant que tu le dis, il y avait bien quelqu'un d'autre mais je ne l'ai pas sauvé. Du coup, au moment où on se parle, il doit sûrement être déjà mort.

            Boruto : Sérieusement ? Est-il vraiment mort ? *déterminé* Peu importe, de toute façon on ne peut pas rester là pendant que les autres essaient de fuir. Allons-y, Shikadai !

            Shikadai : Attends, cela ne sert à rien de foncer tête baissée comme ça, combien de fois dois-je te le répèter, idiot. C'est bien beau d'avoir cette détermination, mais sans le moindre plan, on court juste droit à notre perte, tu comprends ça ou pas ?

            Boruto : *soupire* Tu me connais très bien, non ? Je suis du genre à ne pas hésiter et à foncer, alors j'espère que ton plan en vaudra la peine. Vas-y, je t'écoutes.

            Shikadai : *baille* Malheureusement oui je te connais très bien, et c'est pour ça que je te dis ça. Peu importe, allons à l'essentiel, écoutes-bien, voilà mon plan ...

 

 

 

 

Pendant que Boruto et Shikadai mettaient en place leur plan avant d'aller retrouver leurs amis, nous retrouvions Sasuke qui était toujours en train de combattre Shiro. Le combat ne semblait pas vouloir se terminer, Shiro était bien coriace tandis que Sasuke lui semblait se retenir, et cela Shiro l'avait compris. Et en plus de cela, entre temps, Shiro avait reçu l'aide de plusieurs de ses subalternes de son unité Anbu. Et après plusieurs échanges, Sasuke avait reçu à tous les vaincre, tous sauf un, le plus coriace, Shiro.

 

            Shiro : Comme c'est dommage, tu ne peux pas utiliser ton plein pouvoir sous risque de détruire le château et par conséquent mettre en danger les gamins, je trompe ?

            Sasuke : *soupire* Ce n'est pas faux, je ne peux malheureusement pas combattre à fonds. Et de toute façon, je n'ai pas besoin de tous mes pouvoirs pour te vaincre, même si jusqu'à là, je dois avouer que tu te débrouilles bien. Mais il y a quelque chose qui me gêne, tu n'as pas l'air normal. Je le sens en toi, le même chakra étrange que ce type. Qui est-il ?

            Shiro : Je n'ai pas de raison de te répondre, je n'ai pas à le faire ... *se déplace ultra rapidement tout autour de Sasuke* Je n'ai qu'une seule chose à faire, te tuer, Sasuke Uchiha. Désormais je commence à comprendre tes mouvements, je les ai assimilé et je compte en profiter, d'autant plus que tu ne peux pas tout donner dans ce combat.

            Sasuke : *reste calme* Je n'ai guère besoin de tout donner, je te l'ai déjà dit, non ? *réactive son Sharingan* Et puis tant que j'aurai cette pupille, tes attaques seront totalement prévisibles. Le Sharigan me permet d'anticiper les attaques ennemis, et cela peu importe leur vitesse.

 

 

 

Ainsi confiant grâce aux capacités de son dôjutsu, Sasuke se contenta de rester calme et de patienter jusqu'au moment où son adversaire l'attaquera, et à ce moment-là, il le prendra de vitesse pour lancer un contre. Et tout se déroula comme prévu, après un petit moment, Shiro se décida d'attaquer Sasuke de plein front avec sa lame combinée au Fuiton, et donc comme il avait imaginé, l'Uchiha anticipa tout et se décala pour éviter avant de contrer.

Mais ce fut là que quelque chose d'inattendue se passa, à savoir lorsque Sasuke esquiva l'attaque de son adversaire et qu'il allait le contrer, ce dernier parvint à revenir subitement sur ses pas et anticipa le contre de Sasuke en le prenant de vitesse pour finalement lui enfoncer sa lame dans son épaule gauche !

 

            Sasuke : *surpris* Quoi ?! Impossible, il a réussi à anticiper mon contre, comment a-t-il fait ?

            Shiro : Je te l'ai dit, non ? J'ai assimilé tous tes mouvements, désormais je connais ta manière de bouger, de ce fait anticiper tes coups devient plus facile. Et ce n'est pas fini ... *dégaine un kunai sur lequel il insuffla son fuiton pour tenter de planter Sasuke* Cette fois-ci, la donne a changé, Sasuke Uchiha ...

 

 

 

Etant sur le point de se faire empaler en plein visage par le kunai fuiton de Shiro, Sasuke pu heureusement à temps se servir de l'épée enfoncée dans son épaule droite pour se défendre, pour cela, il avait réussi à retirer la lame de sa peau à temps. Mais cela était insuffisant pour stopper l'offensive ennemie, en effet le fuiton sur le kunai parvint à scinder sa lame en deux et cela allait être le cas de sa tête.

Heureusement qu'il arriva à utiliser une des capacités de son Rinnegan, à savoir la capacité d'interchanger de place avec un objet et ce fut qu'il fit en changea de place avec son katana à lui qui se trouvait 5 mètres en arrière. Mais cela ne l'avait pas empêcher de se faire toucher au niveau de la joue droite, il s'en sortit avec une petite coupure.

Le combat était encore loin d'être terminé, surtout que Shiro ne s'arrêta pas là. Bien au contraire, ce dernier retenta de nouveau la même tactique en se déplaçant rapidement autour de son adversaire.

 

            Sasuke : Ne crois pas m'avoir avec ce genre de tour une deuxième fois, tu dis avoir assimillé mes mouvements, c'est ça ? *active son Susanô* Avec cela, peu importe tes attaques, tu ne pourras pas m'avoir. Alors que vas-tu faire maintenant ?

            Shiro : En effet, je connais tes mouvements et pour preuve, je savais parfaitement que tu ferrais cela ... *apparaît à l'intérieur du Susanô et dans le dos de Sasuke* Te voilà désormais de nouveau à ma portée !

            Sasuke : *étonné* Comment a-t-il fait pour être à l'intérieur de l'armure du Susanô ? J'ai sous-estimé sa vitesse. *dégaine un kunai sur lequel il inssufle du raiton et attaque directement Shiro avec* Je dois ... *se rend compte qu'il venait d'attaquer dans le vide* Quoi ? Quand a-t-il disparu ?

            Shiro : *apparaît en face de Sasuke* Tu t'es trop précipité, j'ai pu anticiper cela. *assène un puissant coup de pied en plein dans l'abdomen de Sasuke qui alla valser à une dizaine de mètres en arrière* Peu importe ton adversaire, dès le moment où tu sais parfaitement comment il va réagir face à tes attaques, tu peux facilement le feinter. *admiratif* Mais bon, tu ne sembles pas pour autant en mauvaise posture, en tout cas pour l'instant.

 

 

 

 

 

Voyant qu'il était entrain de presque se faire dominer, si ce n'était carrément pas déjà le cas, il décida d'y aller un peu plus sérieusement. Pour cela, il tenta déjà d'avoir son adversaire dans son champs de vision, mais surprise, ce dernier avait disparu. Et ce fut après quelques secondes que Shiro se montra au-dessus de l'Uchiha et dévoila par la même occasion un nouveau jutsu, son "Fuiton - Poing Fatal du Dieu du Vent". Jutsu qui consistait à compresser de l'air à grande vitesse tout autour de son poing droit, et cela pour ensuite asséner un violent coup capable de tout balayer.

De son côté, Sasuke avait que très peu pour espérer esquiver et riposter, donc sa seule solution était de tenter un bras de fer. Alors il concentra son Chidori dans sa main droite, et passa à l'action au même moment que Shiro. Ainsi les deux attaquent s'entrechoquèrent, et le choc était incroyable, au point que le décor prit cher avec le sol qui se fissurait et les murs qui se détruisaient à vue d’œil. Au final, ce bras de fer se solda par une dernière onde de choc qui envoya valser les deux ninjas chacun loin l'un de l'autre. 

           

Si Sasuke s'en était tiré avec quelques petites blessures, dont la plupart au niveau de son bras droit, Shiro lui avait subit un peu plus de dégâts. Ce dernier en plus de se retrouver allongé au milieu de débris, voyait son bras gauche être quasiment en sang, cela combinée à d'autres petites blessures un peu partout sur son corps, même son masque était totalement brisé.

 

            Shiro : *soupire* Les légendes sont donc vraies, tu es vraiment incroyable, Sasuke Uchiha. *se relève difficilement* J'ai beau connaître tes mouvements, je ne suis toujours pas capable de te vaincre. *crache du sang* Cependant, je ne peux pas perdre, j'en ai pas le droit.

            Sasuke : *fait quelques pas en avant* Tu en as pas le droit ? Pour quelle raison ? Je n'ai pas l'impression que tu sois une si mauvaise personne que ça, crois-moi, je m'y connais. Et puis je le sens, le sang des Uzumaki coule dans tes veines, le fait que tu puisses encore tenir debout en est le preuve, c'est l'endurance reconnu de ce clan. Cependant ce chakra est minoritaire, cela explique que tes cheveux rouges d'Uzumaki aient viré au blanc, je me trompe ? Je ne sais pas si tu vas répondre à ma prochaine question, mais comment se fait-il que le chakra de cet homme se retrouve majoritairement en toi ? 

            Shiro : J'imagine que tes yeux te permettent de voir cela, donc ça ne servirait à rien de mentir. *perd l'équilibre et finit avec un genou à terre* Ce n'est pas faux, à une certaine époque je portais un nom différent et je faisais bien partie du reconnu clan Uzumaki. Mais cela n'est plus le cas aujourd'hui, désormais je ne suis rien d'autre que Shiro. *prend le katana de Sasuke qui se trouvait à côté et s'en sert comme appuis pour rester debout* Je me dois d'accomplir ses objectifs, c'est tout ce qui me reste, non, c'est tout ce que je dois faire. *s'approche de Sasuke qui lui restait silencieux* Il est temps d'en finir avec ce combat, un de nous deux doit mourir, et ça sera nul autre que toi, Sasuke Uchiha ...

           

 

 

 

Face à la résolution sans faille de Shiro, Sasuke se contentait de rester silencieux et calme, il s'exprimait juste par le biais de son visage sérieux et résolu.

Le dernier duel allait avoir lieu, chacun allait tout donner dans un dernier coup déterminant. Que ça soit Shiro qui comptait utiliser le katana de Sasuke désormais en sa possession pour trancher ce dernier, et celui-ci en fit de même mais avec un kunai sur lequel il avait insufflé du Raiton.

Aucune parole n'était prononcé, le silence régnait, et les deux attaques allaient de nouveau s'entrechoquer quand tout d'un coup, un cri se fit entendre et les deux ninjas stoppèrent alors leur offensive, le responsable de cela était nul autre que Natsuma accompagnée d'Inojin.

 

            Natsume : *inquiète* Arretez-ça, non, je ne veux voir aucun mourir !

            Shiro : *surpris* Toi ... Natsume ?!

            Sasuke : Oy, mais que fais-tu là ? Où sont passés Boruto et les autres ? Pourquoi êtes-vous que 2 ? Et puis encore, tu n'as rien à faire là, je vous ai pourtant dis de fuir.

            Natsume : Sarada et Mitsuki sont entrain de combattre, tandis que Boruto et Shikadai ... Ils sont morts. *déterminée* Et j'en ai conclu que je n'ai plus le droit de fuir, je ne veux plus jamais voir de morts autour de moi. *s'adresse à Shiro* Et quant à toi, Shiro, ou devrais-je t'appeler Takeshi, grand-frère, pourquoi fais-tu ça ? Non, tu n'as pas à le faire, je sais que tu n'es pas toi-même. 

            Shiro : Humph, Je ne suis pas moi-même, hein ? *se touche le visage* Dans ce cas, qui suis-je ? Aujourd'hui ai-je vraiment des doutes ? Non, car je suis Shi...

            Natsume : *interrompt Shiro* Idiot, tu es mon grand-frère, Takeshi Uzumaki ! Tu n'as pas à suivre les ordres d'un enfoiré, tu dois suivre ton coeur, alors grand-frère, arrêtes tout ça, ça n'a plus aucun sens. Et puis tu n'as plus besoin de le faire, cet Aizawa, il est déjà mort.

 

 

 

 

Aussi invraisemblable que cela pouvait l'être, Natsume était pourtant bien entrain d'encourager Shiro à revenir dans le bon côté. Et alors que l'on aurait pu qu'après tout ce qu'il a vécu, Shiro allait refuser sans hésiter, eh bien ce fut pas du tout le cas. En réalité il hésitait, il ne savait pas quoi faire. Face aux paroles de Natsume, il avait beau essayer de résister, au fonds de lui, il se posait trop de questions.

Une lueur d'espoir apparut alors pour Natsume, enfin jusqu'au moment où cette lueur fut totalement détruite par l'intervention d'un seul homme, Aizawa. Ce dernier en profitait aussi pour dévoiler une partie de son corps, étant désormais torse-nu, il dévoilait un corps musclé et bien bâti.

 

            Aizawa : *apparaît derrière Natsume et l'attrapa par la nuque pour la soulever en l'air* Malheureusement toutes tes jolies paroles sont vaines, c'est dommage. *s'adresse à Shiro* Tu me déçois, Shiro. N'as-tu pas oublié, c'est à moi que tu dois tout, si tu es encore là vivant, c'est uniquement grâce à moi. De ce fait, tu n'as pas le droit d'hésiter, tu le sais pourtant, tu n'es rien d'autre que Shiro, non, tu n'es rien d'autre que ma marionnette.

            Natsume : *surprise* Comment est-ce possible ? Tu en censé être mort, tu es pourtant tombé dans le vide avec Boruto, non ? *essaye de se libérer en vain* Espèce d'enfoiré, qu'as-tu fait à Takeshi ? Il n'est pas ta marionnete, il est mon frère aîné !

            Aizawa : *sourit* Ne me dis pas que tu pensais qu'un vulgaire saut dans la vide allait me tuer ? Navré de te décevoir, mais il en faut beaucoup plus m'avoir. *se fait viollement empaler dans le dos avec un kunai par Inojin* Quoi ...

            Inojin : *sérieux* Dans ce cas, je vais te tuer ici et maintenant, enfoiré ! *surpris de voir que la blessure guérissa en deux secondes* Quoi ?! Qu'est-ce que c'est que ce délire ? Comment est-ce possible ? Toi, es-tu vraiment humain ?!!

            Aizawa : *fait une poussette à Inojin qui alla valser à une cinquantaine de mètres en arrière* Désolé, je me suis mal exprimé, il en faut pas beaucoup plus pour me tuer, non, cela est même impossible, je suis immortel. *se tourne vers Shiro* Cessons de perdre du temps, je vais continuer le rituel et quant à toi, Shiro, débarrasse-toi de ces vulgaires insectes, c'est un ordre.

            Sasuke : *surpris* Impossible, cela confirme bien mes soupçons. Le chakra que tu possèdes, il est particulier, étrange, c'est la première fois que j'en vois de ce type. Toi, qui es-tu ? *voit Shiro apparaître devant lui et tenter de le décapiter mais bloque in extremis avec l'armure de Susanô* Oy, comment fait-il pour avoir encore autant d'énergie ? Non, c'est le chakra de ce type qui a prit le dessus sur lui, il n'est finalement devenu qu'une simple marionnette.

            Aizawa : *rit* Il est temps pour moi d'arriver au bout de mes rêves, je vais donc devoir te laisser pour le moment, Sasuke Uchiha. *se retourne* Mais je reviendrai, cette fois-ci avec un nouveau pouvoir qui me permettra d'être un véritable dieu. *disparaît dans l'ombre avec Natsume* L'heure de payer pour vos crimes arrive, misérables ninjas, moi, Kurokawa Aizawa *lâche un sourire et un dernier regard à Sasuke* Non, Heyashi Uzumaki, j'en fais le serment !

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai bien aimé cette suite, tu te débrouilles franchement bien dans les combats, ils sont prenant à lire. Bon, quelques mots reviennent souvent dans tes descriptions (valser par exemple), mais c'est vraiment que de la forme. Tu n'es pas là pour écrire un roman mais une fiction. ^^

 

Boruto et Shikadai se sont frottés à plus fort, quelque part c'est une bonne chose qu'ils soient passés pour mort, ils vont pouvoir agir par surprise. Qu'Aizawa soit lui aussi un Uzumaki est assez fort en soit, le choix est osé, parce que vraiment rien dans son attitude et son physique ne l'auraient indiqué. A présent on peut imaginer les raisons de sa haine. S'il a vécu longtemps, il aurait pu assister à la destruction d'Uzushio, le village Uzumaki...

 

Sarada et Mitsuki élaborent leur stratégie, mais Sekai semlbe avoir à chaque fois une parade.

 

Dans cette partie je trouve l'équilibre des forces Sasuke contre Shiro plus logique, avec Sasuke qui se retient. Dès qu'il lance les chevaux, on sent qu'il prend le dessus. 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai bien aimé cette suite, tu te débrouilles franchement bien dans les combats, ils sont prenant à lire. Bon, quelques mots reviennent souvent dans tes descriptions (valser par exemple), mais c'est vraiment que de la forme. Tu n'es pas là pour écrire un roman mais une fiction. ^^

 

Mdr ouais, j'avais même pas fait attention  ;D Bon je vais quand même essayer d'étendre mon champ lexical, ça sera plus agréable à lire ;)

 

Sinon le douzième chapitre est dispo, il s'appelle "Gamin & Ermite". Bon il est un peu spécial, c'est le premier chapitre à faire ça mais bon, en soi ce n'est pas un problème.

 

 

 

 

 

Une dizaine d'années en arrière, la paix régnait dans le monde des ninjas et cela grâce aux efforts du déjà ninja légendaire Naruto Uzumaki ayant réussi à stopper les guerres et les scissions entre les villages. Et dans ce bon vivre, il y avait un village en particulier qui aller vivre quelque chose d'inattendue, un village calme proche de la frontière du pays de l'Eau. Dans ce village en question, vivait une petite famille composée d'un père, une mère et leurs deux enfants, l'aîné portant le nom de Takeshi âgé de 11 ans et sa petite sœur Natsume âgée alors de seulement 4 ans. Cette famille vivait des jours heureux de ce village, nous retrouvions d'ailleurs l'aîné qui comme à son habitude, passait toutes ses journées à s'entraîner dans le but de devenir un jour un ninja. Et ce jour-là alors que le soleil allait bientôt se coucher, il fut rejoint par sa petite sœur.

 

            Natsume : *saute dans les bras de son frère* Grand-frère, c'est moi !

            Takeshi : *sourit* Yo, je vois que tu es en forme comme d'habitude. *porte sa sœur sur son dos* Bon j'ai fini mon entraînement alors rentrons, Natsume.

            Natsume : Grand-frère, pourquoi t'entraînes-tu autant ? *boude* A cause de ça, on ne peut pas jouer ensemble. Moi je veux jouer avec toi, ou alors laisse-moi m'entraîner avec toi.

            Takeshi : *rit* Désolé, Natsume, on pourra jouer d'autres fois. Si ton grand-frère s'entraîne autant c'est parce qu'il a envie de devenir un ninja. *s'excite* Les ninjas sont tellement cool, j'aimerai trop en être un ! Et puis ce n'est pas tout, je veux devenir fort pour pouvoir te protéger quoi qu'il arrive, c'est le rôle d'un grand-frère de toujours être là pour sa petite sœur.

            Natsume : *boude encore* Moi je ne trouve pas ça cool d'être un ninja, alors que ça s'amuser avec sa sœur si ça l'est ...

            Takeshi : *s'arrête et commence à faire des chatouilles à sa sœur* Je vois, alors je vais être un grand-frère ninja, qui sera capable de s'amuser avec sa sœur tout en la protégeant, OK ! *regarde le ciel* Bon ne perdons pas de temps, le soleil va se coucher, on doit vite rentrer ou sinon Papa et Maman vont s'inquiéter.

 

 

 

Cela était une fin de journée comme les autres, du moins jusqu'au moment où le frère et la sœur arrivèrent au village. Une fois dans le village, Takeshi remarqua quelque chose d'étrange, en effet il n'y avait personne, aucun habitant à l'horizon alors que d'habitude c'était toujours bruyant et agité.

Curieux, la première fois à laquelle pensa Takeshi fut alors de rentrer chez lui et demander des explications à ses parents. Mais ce qu'il vu au moment d'ouvrir sa porte d'entrée le marqua à tout jamais, il en resta immobile et bouche-bée.

 

            Natsume : *curieuse* Grand-frère, qu'est-ce qui se passe ? Pourquoi restes-tu planter là ? *entre dans la maison et aperçoit les cadavres de ses parents giclant sur le sol* Qu'est-ce que ... Papa, Maman ... *crie* NONNNN !!!

            Takeshi : *prend sa sœur et l'emmène à l'extérieur* Non, tu ne dois pas voir ça, surtout pas. *horrifié* Papa et Maman, ils sont ...

            Ninja Anbu : *apparaît devant Takeshi et Natsume* Oy, vous deux, vous allez venir avec moi, compris ? Et pas un seul geste suspect ou sinon vous allez le regretter !

 

 

 

 

Face à cette situation, n'importe qui ne saurait pas comment réagir, surtout après avoir vu les cadavres de ses parents. Takeshi lui ne se posa pas trop de questions, il n'avait alors qu'une idée en tête, protéger à tout prix sa petite soeur. Alors il prit son courage à deux mains et s'enfuit avec Natsume le plus loin possible des ninjas de l'Anbu.

Sachant très bien qu'il n'avait aucune chance de semer plein de ninjas expérimentés, il ne baissa pas les bras pour autant. Il utilisa alors tout ce qu'il pouvait, à savoir ici l'endroit à son avantage, le fait de connaître par cœur la zone autour du village allait pouvoir lui permettre de fuir le plus vite possible.

Grâce à cela et par miracle si on pouvait dire, il arriva à semer ses poursuivants et arriva dans une forêt sombre, d'ailleurs entre temps la nuit avait fini par tomber et cela n'allait pas l'aider. Mais alors qu'il pensait avoir réussi à semer les ninjas, il entendit des bruits de pas et décida alors de s'arrêter en plein milieu de cette forêt.

 

            Takeshi : *pose sa petite sœur derrière un arbre* Ecoute-moi bien, Natsume, tu vas devoir fuir le plus loin possible, compris ? Ne te retournes pas, écoutes ton grand-frère, tu n'as pas à avoir peur.

            Natsume : *saute dans les bras de son frère en pleurs* Non, je ne veux pas, je ne veux pas fuir sans toi ! Si je dois fuir, alors ça sera avec toi, tu es tout ce qui me reste, grand-frère !

            Takeshi : *assène un coup à la nuque à sa sœur qui fait perdre connaissance à cette dernière* Désolé, Natsume, mais c'est mon rôle de grand-frère. *caresse les cheveux de sa sœur* Ne t'inquiètes pas, je te retrouverai, je te l'ai dit non, ? Je vais devenir un grand-frère ninja, alors tu dois absolument vivre, fais-en moi la promesse.  *se retourne en arborant un air sérieux* En attendant, je vais retenir ces ordures.

               

 

 

Après avoir bien prit soin de cacher sa petite sœur inconsciente, Takeshi se dirigea sans la moindre hésitation vers ses poursuivants. Et pensant tomber face à plusieurs ninjas, finalement il tomba nez-à-nez face à un seul homme, un individu vêtu d'une longue veste noire ainsi que d'une capuche masquant une partie de son visage. Mais derrière cette capuche, se cachait en réalité Aizawa lui-même.

 

            Aizawa : Humph, tu dois avoir du courage pour venir m'affronter, gamin. Mais est-ce vraiment du courage ? Ou de la stupidité ?

            Takeshi : *tremble de peur* Je ne sais pas ce que vous nous voulez, ni qui vous êtes, mais je ne vous laisserai pas faire. Vous allez payer pour avoir tué mes parents, vous ne vous en sortirez pas comme ça !

            Aizawa : *soupire* Je vois, un simple gosse stupide. *se déplace rapidement dans le dos de Takeshi* Peu importe, ce n'est pas toi qui m'intéresse, c'est la petite. Pour le simple fait d'avoir eu le courage de t'opposer à moi, je t'offre ce voyage sans-retour dans l'au-délà.

            Takeshi : *voit son ventre s'ouvrir en deux et son sang giclait tel un geyser* Quoi ?! Non, je n'ai rien vu ... *tombe à terre* Je n'ai pas le droit de mourir, je dois la protéger, c'est mon rôle de grand-frère ...

            Aizawa : Tu peux mourir en paix. *voit Takeshi se relever* Oy, que nous fais-tu là, gamin ? *fait une balayette qui met Takeshi à terre*

            Takeshi : *se relève de nouveau avec difficulté* Non, je ne peux pas ... Je ne mourrai pas, je vais la protéger ! *assène un coup de poing dans l'abdomen d'Aizawa* Peu importe que je sois un gamin, je n'ai pas le droit d'abandonner.

            Aizawa : Humph, essayes alors de mettre un minimum de puissance à ton coup. *fait une poussette à Takeshi qui se retrouva propulser à une vingtaine de  mètres en arrière* Abandonne et meurs, gamin.

            Takeshi : *déterminé* Abandonner ? Un grand-frère ninja en a pas le droit ... *se relève encore* Natsume, je lui ai dit de m'attendre alors je ne dois pas mourir, non ... *tombe finalement à terre pour de bon et voit ses cheveux rouges devenir blancs*

            Aizawa : *soupire* Du gâchis ... *se met devant Takeshi avant de se couper au niveau du bras pour faire de son sang au gamin* Ce stupide courage, ça serait du gros gâchis que de ne pas en profiter. J'ai rarement vu des gamins aussi coriaces, avec de l'entraînement, tu pourrais devenir un excellent pion dans l'optique de mon plan. Alors tu n'as pas à mourir, et puis je ne sais pas pourquoi, mais je me vois en toi, gamin.

            Takeshi : *se réveille en voyant sa blessure guérie* Qu'est-ce qu'il m'arrive ? Ne suis-je pas mort ? Vous, qui êtes-vous ? Et que me voulez-vous ?

            Aizawa : Tu peux m'appeler Aizawa, je serai désormais ton maître et toi ma marionnette. Vois cela comme une récompense pour ce courage dont tu as fais preuve, mais désormais tu devras utiliser cela afin d'accomplir mes objectifs. Tu ne vivras que pour moi, mon chakra qui coule désormais en toi en est la preuve. Tu n'es plus celui que tu étais, ton nouveau nom sera Shiro, il te va même plutôt bien. *tend sa main au désormais Shiro* Allons-y, Shiro, ensembles nous irons loin.

 

 

 

Ce fut à ce moment-là, que Takeshi se fit totalement corrompre par Aizawa afin de devenir son pion Shiro. Ce dernier alla même jusqu'à oublier sa propre sœur, cela était évidemment dû au sang d'Aizawa coulant dans ses veines, il ne pouvait même plus agir de sa propre volonté, il comprit alors qu'il n'était désormais qu'une vulgaire marionnette. Mais cela ne le dérangeait pas plus, les années passèrent et avec les dures entraînements ou les lavages de cerveau que lui avait réservé Aizawa, il avait grandi et était aujourd'hui là à se battre face à Sasuke.

 

Ayant réussi à voir le passé de Shiro à travers son Sharingan lui permettant de voir dans les souvenirs, Sasuke comprit un peu plus la situation dans laquelle il se trouvait. L'Uchiha devait chercher un moyen de stopper Shiro, même les genjutsu étaient inefficaces. Et plus le temps passait et plus Shiro bousillait son corps à vue d’œil, ayant perdu tout contrôle, il agissait sans la moindre émotion et sans ce soucier de son propre corps.

 

            Sasuke : *se contente de bloquer et esquiver les offensives de Shiro* Humph, il faudrait que je trouve un moyen de contrer le chakra étrange de ce type, mais comment faire ? Si ça continue, il mourra. Qu'aurait fait Naruto dans ce genre de situation ? *se ressaisit* Non mais à quoi je penses, ce n'est pas le moment de se disperser.

 

 

 

Face à Shiro qui ne semblait pas prêt de s'arrêter au point d'exécuter son "Fuiton - Poing Fatal du Dieu du Vent", jutsu qui par la même occasion commençait à déchiqueter petit à petit la main droite de ce dernier, Sasuke ne pouvait pas rester sans rien faire. Alors l'Uchiha décida d'y aller sérieusement pour en finir une bonne pour toute. Tout d'abord il dégaina un kunai avant de le lancer droit vers son adversaire, et lorsque justement le kunai arriva très près du visage de Shiro, Sasuke en profita pour utiliser la capacité de son Rinnegan pour inter-changer sa place avec le kunai lancé.

Ainsi grâce à cela, il se retrouva juste en face de son adversaire sans que celui-ci n'ait pu anticiper quoi que ce soit, et lui asséna deux coups. Le premier coup était un coup de genou du gauche dans le thorax, et le deuxième coup fut quant à lui un coup de pied du droit cette fois-ci en plein dans l'abdomen. Ces deux coups en questions suffirent à propulser Shiro en arrière jusqu'à s’encastrer dans un mur.

 

            Sasuke : *utilise l'Amaterasu sur Shiro* De cette manière, tout le chakra de ce type se trouvant en toi va être drainé jusqu'à la dernière goutte. J'imagine que ça doit faire mal, mais tu dois tenir, c'est le seul moyen pour te sortir de cette emprise.

            Shiro : *voit les flammes noires consommaient son chakra* Que m'arrive-t-il ? Pourquoi est-ce que mon chakra se fait absorber ? Que m'as-tu fait, Sasuke Uchiha ?

            Sasuke : Si tu parles de nouveau, cela voudrait dire que l'emprise a perdu en puissance. Le combat est terminé pour de bon, ça en est fini de Shiro.

            Shiro : *déconcerté* Que racontes-tu ? *perd connaissance*

 

 

 

Pendant que Sasuke était occupé avec Shiro, les choses avançaient aussi de l'autre côté du château, du côté du combat opposant Sarada et Sekai face à Sekai. Les deux genins semblaient tenir le coup, déjà avec Sarada qui grâce à son Sharingan et la capacité de copier les techniques adverses, réussissait à suivre les mouvements de Sekai.

 

            Sarada : *recule de quelques mètres* Bon sang, ce combat s'éternise trop. *désactive ses Sharingans* J'ai déjà puisé une grosse partie de ma réserve de chakra, ce Sharingan m'en a trop demandé. *se retourne vers Mitsuki* Oy, Mitsuki, te reste-il assez de chakra ?

            Mitsuki : *expire* Malheureusement je dois avouer que je n'ai plus énormément de chakra. On dirait bien que nous sommes dans une situation assez problématique. Nous devons trouver une autre solution, surtout qu'elle n'a pas l'air du tout épuisé.

            Sekai : C'est déjà fini ? Peu importe, vous m'avez déjà beaucoup diverti, plus que prévus. *dégaine un kunai* Je pense qu'il est temps de mettre un terme à ce combat, n'êtes-vous pas d'accord, mes choux ?

 

 

 

Bien déterminée à en finir, Sekai décida alors de lancer sa dernière attaque. Attaque qui consistait alors à lancer son kunai vers Sarada avant de foncer elle-même vers cette dernière. Ainsi lorsque Sarada bloqua le kunai, Sekai lui asséna directement un "Poing Souple" dans la hanche droite, cette attaque fut d'ailleurs assez puissance pour envoyer valser Sarada au point que cette dernière brisa un mur.

 

            Mitsuki : *surpris* Sarada ! *lance son "Fuiton - Boule Tranchante"* Ce ne peut pas se terminer comme ça ...

            Sekai : *apparaît derrière Mitsuki* Désolé, mais quand j'ai décidé que c'est fini, alors l'amusement est fini, compris ? *s'apprête à attaquer Mitsuki avec un "Poing Souple"* Adieu, petit choux.

            Mitsuki : *interrompt Sekai* Attends ! Tu dis vouloir t'amuser, c'est ça ? Dans ce cas, je suis ton homme, du moins je peux l'être ou le devenir.

            Sekai : *curieuse* Qu'est-ce que tu racontes ? Je ne te suis pas, où veux-tu en venir ? J'ai déjà vu de quoi tu es capable, tu n'es peut-être pas humain, mais ça ne change rien contre moi.

            Mitsuki : *sourit* Bien au contraire, je pense que je pourrai même te battre. Mais vas-tu me laisser cette chance ? Ou alors as-tu peur de tomber face à un adversaire bien plus puissant que toi ?

            Sekai : Humph, tu sais comment parler aux femmes toi. *recule de quelques pas* Bon, vas-y, je te laisse une dernière chance. Montres-moi de quoi tu es capable, ne me déçois pas.

            Mitsuki : *inspire* C'est quelque chose de très risqué, je ne maîtrise pas cette chose et cela a des conséquences sur mon corps, mais je n'ai pas d'autres choix ...

 

 

 

N'ayant plus d'autres choix, Mitsuki dû alors libérer cette chose unique dont il parlait, cette chose étant nulle autre que son pouvoir caché, la "Transformation Ermite". Il se concentra alors pendant un petit instant avant de libérer tout son chakra, et se transforma ainsi en mode ermite.

 

            Sekai : *impressionnée* Oh, mais qu'est-ce que c'est que ça ? Du Senjutsu ? Tu m'épates de plus en plus, mais qui es-tu vraiment ?

            Mitsuki : *sérieux* Je n'ai aucune idée de combien de temps je pourrai tenir cette fois-ci, peut-être 5, non, 3 minutes ? *se déplace instantanément au-dessus de Sekai et assène à cette dernière un puissant coup de poing du droit qui créa alors une énorme onde de choc* Peu importe, cela sera largement suffisant pour en finir avec ce combat !

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yo les gens, comme toute les semaine, voilà le nouveau chapitre de cette histoire sur l'univers de Naruto.

C'est le treizième chapitre et il est consacré en partie au combat entre Mitsuki et Sekai, d'où le nom du chapitre.

 

 

 

 

Une fois son "Mode Ermite" activé, Mitsuki changea complètement, que ça soit physiquement ou surtout au niveau de sa force et vitesse. Et cela il le prouva en se déplaçant instantanément au-dessus de son adversaire avant de lui asséner un violent coup de poing, balayant par la même occasion tout ce qui se trouvait aux alentours dont Sarada.

Après avoir reçu un tel coup, une personne normale serait déjà morte mais ce n'était pas le cas de Sekai, cette dernière ayant beau été prise de vitesse, pu par chance, bloquer le coup ennemi in extremis, non sans se blesser au niveau des bras dont elle s'était servi comme bouclier.

 

              Sekai : *impressionnée* Incroyable, c'était moins une ... *se ressaisit* J'ai pu m'en sortir uniquement grâce à mes réflexes, ce gamin il continue encore de m'épater. Rien que pour la peine, je me dois de lui rendre la pareille ...

 

 

 

Bien déterminée elle-aussi à remporter ce combat, Sekai décida de rendre l'appareil à Mitsuki. Et pour cela, quoi de mieux que de lui asséner un puissant "Poing Souple" à bout portant ? Sauf qu'il ne fallait pas compter sur ce dernier pour rester planté sans rien faire. Bien au contraire, il se contenta tout simplement de se baisser en arrière pour éviter l'attaque, avant de rapidement contrer avec un uppercut en plein niveau du menton de son adversaire. Et dire que cet uppercut était puissant, pouvait bien être considéré comme un euphémisme tant que le coup avait fait mal à Sekai, cette dernière se retrouver carrément propulser dans les airs et comme si cela ne suffisait pas, elle brisa le plafond et plein d'autres avant de détruire le toit pour finir en plein air.

 

              Sekai : *crache une grosse quantité de sang* Je n'y crois pas, ce gamin, il est ... *voit Mitsuki apparaître instantanément au-dessus d'elle* Quoi ?! Comment fait-il pour être aussi rapide ? *concentre du chakra au niveau de sa main droite* Si ça continue comme ça, non, impossible ...

 

 

 

Craignant un minimum pour sa peau, Sekai n'eut pas besoin de vite réfléchir pour passer à l'attaque, la seule et unique solution pour elle était d'être la plus rapide. Donc après avoir concentré de son chakra sur sa main droite, elle attaqua directement par un "Poing Souple" beaucoup plus puissant, à tel point que le souffle provoquée par la technique fut assez fort pour balayer les nuages au-dessus. Mais là encore, alors qu'elle pensait être la plus rapide, elle se fit de nouveau surprendre par Mitsuki. Ce dernier avait disparu avant de réapparaître dans le dos dans son adversaire, il eut ensuite l'idée d'enrouler son bras droit autour de la taille de Sekai avant de la projeter violemment contre le sol !

Etant projetée à grande vitesse et surtout à une telle hauteur, Sekai ne pu rien faire pour éviter sa chute et finit par passer tous les niveaux du château pour atterrir dans la cave. Après un tel choc, son corps était en partie pulvérisé, mais cela ne suffisait pas pour la faire abdiquer.

 

              Sekai : *galère à bouger ses bras* Merde, je l'ai vachement sous-estimé, il avait donc raison ? *soupire* Et puis quoi encore ? Moi, perdre ici ? Humph, cependant je dois avouer quelque chose ... *rit* Je ne m'étais jamais autant amusé de toute ma vie, C'EST LE PIED !!!!

              Mitsuki : *atterrit en face de Sekai* Tu es donc encore capable de bouger ? Mais bon, tu ne devrais plus être capable de combattre, enfin normalement. *sent son corps se briser* On dirait bien que je m'approche de ma limite, je dois alors vite en finir tant que je le peux.

              Sekai : *se relève avec difficulté* Je n'arrive toujours pas à y croire, un genin possédant une telle puissance ? Gamin, avec ça en toi, tu pourrais faire des grandes choses, tu sais ?

              Mitsuki : Ces grandes choses dont tu parles, ce ne sont pas mes priorités. *se prépare à asséner un dernier coup à Sekai* Pour l'instant, je me dois juste de te vaincre, c'est tout !

              Sekai : *balançe un fumigène* Me vaincre, dis-tu ? Ne cries pas victoire trop tôt, petit choux ! *disparaît sans laisser de trace* Ce mode que tu as, il te permet d'utiliser du Senjutsu, je me trompe ? Si c'est bien le cas, alors tu devrais être facilement capable de me retrouver en ressentant mon chakra. Cependant, il y a quelque chose que peu de personnes savent faire et que devines quoi ? Oui, moi aussi je sais faire, et cette chose c'est la possibilité de masquer totalement ton chakra, rien, pas d'odeur, même ton Senjutsu ne peut me tracer. Incroyable, n'est-ce pas ? *rit* En tout cas, continuons de nous amuser, mon choux.

 

 

 

Profitant de sa capacité pour se dissimuler quelque part, Sekai ne se fit pas attendre pour passer à l'offensive. Elle se contenta de lancer des kunais tout en restant cachée, mais aussi en se déplaçant un peu partout.

De son côté, Mitsuki esquivait chaque kunai et essayait par la même occasion de lire leur trajectoire pour deviner où son adversaire pouvait se trouver, mais c'était sans compter sur le fait que Sekai se déplaçait rapidement entre chaque lancée. Et voyant que son corps ne pouvait plus tenir, Mitsuki n'eut pas d'autres choix que de vite faire quelque chose. Il eut alors l'idée de libérer son chakra sous la forme d'une vingtaines de serpents qui s'éparpillèrent dans tous les recoins pour essayer de trouver l'ennemie. Mais là encore c'était sans compté sur l'ennemie en question, en effet Sekai profita quant à elle de cette opportunité pour se dévoiler posée sur le plafond avant de lancer plusieurs kunais explosifs avec précisions qui explosèrent une fois très proche du visage de Mitsuki.

 

Heureusement pour lui, Mitsuki prouvait profiter de son Senjutsu combiné à ses capacités de bases de guérison pour s'en sortir après avoir encaissé autant d'explosion à bout portant, cependant cela n'était guère suffisant et donc il ne pouvait soigner qu'une partie de ses blessures et non l'intégralité.

Ce fut par contre suffisant pour lui permettre de vite se remettre à l'action en utilisant ses serpents de chakra pour encercler Sekai, mais cette dernière ne trembla pas et exécuta tranquillement son "Tourbillon Divin du Hakke" afin de balayer tous les serpents.

 

              Mitsuki : C'est l'occasion ou jamais. *concentre du chakra sur son majeur de la main droite avant de le relâcher avec une pichenette sous la forme d'une puissante bourrasque de vent se dirigeant droit sur Sekai*

              Sekai : Quelle énorme puissance, as-tu vraiment des limites ? *exécute de nouveau le "Tourbillon Divin du Hakke" pour contrer la bourrasque* Mais voyons voir si tes efforts seront suffisants, mon choux. *voit sa technique du Hakke faiblir face à la bourrasque toujours aussi puissante avec le temps* Oy, Oy, tu t'amuses un peu trop là, non ? *tourne encore plus vite autour d'elle-même afin d'augmenter la puissance de son tourbuillon* Moi aussi je peux pousser mes limites, vas-tu réussir à tenir ?

 

 

 

Que ça soit le "Tourbuillon Divin du Hakke" ou la bourrasque de vent, aucune des deux attaques ne semblaient vouloir lâcher et ce bras de fer se termina finalement par une égalité. Et le combat semblait se diriger vers sa fin, chacun se préparait à lancer sa dernière attaque.

 

              Sekai : *essoufflée* J'arrive moi aussi à bout de souffle, ma prochaine attaque sera donc ma dernière. *s'élance vers Mitsuki* Nous nous sommes bien amusés, mais il est temps d'en finir, n'es-tu pas d'accord, mon choux ? *concentre tout son chakra tout autour de son bras droit pour un dernier et surpuissant "Poing Souple"* Voyons voir si tu réussiras vraiment à me vaincre ou pas, c'est le moment !

              Mitsuki : *ressent de nouveau une grosse douleur dans tout son corps* 5 minutes étaient donc bien impossibles, je m'étais surestimé. *s'élance dans les airs en direction de Sekai* Mais je n'ai pas le droit à l'échec, Boruto compte sur moi. *insuffle tout son chakra Senjutsu autour de son poing droit pour un final et fracassant uppercut* Je n'ai guère le droit de le décevoir !

 

 

 

Les deux adversaires étant chacun à bout, ils donnèrent tout ce qu'ils avaient dans leur dernière attaque. Que ça soit Sekai avec son "Point Souple", ou encore Mitsuki avec son uppercut, c'étaient là deux puissantes attaques qui s'entrechoquèrent et créèrent par la même occasion une bourrasque qui balaya tout sur son chemin. A noté même que le choc fut assez puissant pour réveiller Sarada qui elle se trouvait à quelques étages au-dessus, elle qui était encore inconsciente suite au coup reçu par Sekai.

 

              Sarada : *déconcertée* Qu'est-ce que c'était que ça ? Était-ce Mitsuki ? Je dois en avoir leur cœur net. *arrive à la cave et aperçoit le décor en ruine* C'est incroyable, c'est vraiment Mitsuki qui a fait ça ? *entend un bruit provenant de ruines derrière elle* Oy, Mitsuki, c'est toi ? Racontes-moi ce qui s'est passé, as-tu vaincu l'ennemie ou pas ?

              Sekai : *sort en pitieuse état des ruines* Ce gamin, il était vraiment incroyable, mais on dirait bien que ça en est fini de lui.

              Sarada : *surprise* Toi ?! Attends si tu es encore en vie, cela veut dire que Mitsuki est ... Impossible, il ne peut pas ...

              Sekai : *sourit* Il est mort, désolé, mais ton pote est mort, j'ai enfin fini par le tuer. *se dirige lentement vers Sarada* Et je vais en faire de même avec toi, ce ne sont pas quelques blessures qui vont me stopper.

              Sarada : Te fous pas de moi. Mitsuki n'est pas mort, je n'y crois pas du tout. *serre son poin droit avant d'asséner un coup avec en plein dans le visage de Sekai* Par contre pour toi, ça se termine maintenant, SHANAROO !!! 

              Sekai : *tombe violemment à terre* Je vois, j'ai donc perdu ... *sourit de nouveau* Mais bon, je peux relativiser, j'ai pu m'amuser comme jamais, c'est l'essentiel. Et puis laisse-moi te dire une chose, saches que ma défaite ne veut pas dire que vous êtes sortis de l'auberge, loin de là.

              Sarada : Que veux-tu dire par là ? Saches que mon père pourra facilement s'occuper de ce Shiro, donc pour faire simple, ça en est fini de vous.

              Sekai : Humph, qui a parlé de Shiro ? Non, je ne parlais évidemment pas de lui, je faisais plutôt allusion à l'autre immortel.

              Sarada : *curieuse* L'autre immortel ? De qui parles-tu ? Parles-tu de ce type que mon père trouvait étrange ? Qui est-il ? Réponds-moi !

              Sekai : Un homme ayant vu les pires choses de ses propres yeux, un homme dont rien ne peut le stopper une fois qu'il se met en action. Que vous soyez des ninjas légendaires, vous ne pourrez rien face à lui dès le moment où il sera parfait ... *perd connaissance*

              Sarada : Nous ne perdrons pas, je peux te l'assurer. *remarque le corps de Mitsuki au loin et fonce vers lui* Impossible, Mitsuki, ne me dites pas qu'il est vraiment mort ? *prend le pouls de Mitsuki* Ouf, Dieu merci il respire encore. Mais vu l'état dans lequel il se trouve, il ne peut plus rien faire. *regarde vers le haut* Je suis moi aussi à bout de force, je ne peux plus combattre. Du coup, on compte désormais sur toi pour assurer, Boruto.             

 

 

 

En parlant de Boruto, nous retrouvions justement ce dernier qui était toujours en compagnie de Shikadai, et tous deux étaient entrain d'emprunter un couloir avec pour objectif de vite retrouver leur groupe.

 

              Shikadai : *soupire* Quelle plaie, j'ai l'impression de tourner en rond, ce château est vraiment énorme.

              Boruto : *accélère* Ne perdons pas le temps, Shikadai. Nous devons nous dépêcher, mais j'ai comme un mauvais pressentiment. *aperçoit une porte au loin* Oh, regarde, nous y arrivons enfin, je crois. *ouvre la porte et entre dans la pièce peu éclairée* Oy, y'a quelqu'un ? Punaise, on n'y voit pas énormément ici. Où sommes-nous ? *aperçoit le corps de Natsume gisant sur le sol* Impossible, Natsume ! *fonce vers le corps avant de voir son corps qui refuge de bouger* Que m'arrive-t-il ? Pourquoi je n'arrive pas à bouger ? Ne me dis pas ... Shikadai, pourquoi as-tu fait ça ?

              Shikadai : *utilise sa technique de manipulation des ombres pour immobiliser Boruto* Combien de fois devrais-je te dire de ne pas foncer tête baissée, idiot ?

              Boruto : Mais là tu vois bien que Natsume est là par terre, non ? Je veux m'assurer qu'elle est encore en vie, où est le problème ?

              Shikadai : Je le sais bien, mais là n'est pas le problème. *regarde au loin* Le véritable problème est juste là devant toi, nous avons de la compagnie.

              Boruto : *curieux* Quoi ? *regarde devant lui et aperçoit un homme assis sur un trône* Qui êtes-vous ?

 

 

 

Cet individu était en réalité nul autre qu'Aizawa ou plutôt Heyashi Uzumaki sous sa véritable apparence. Avec ses longs cheveux rouges dignes du clan Uzumaki, son corps bien musclé et même le fait qu'il paraissait jeune, on aurait dit qu'il avait à peine la quarantaine, son yukata noir arborant l'emblème de son clan au niveau de la poitrine, Heyashi se dévoilait là face à ses adversaires.

 

              Heyashi : *sourit* Comme on se revoit, Boruto Uzumaki. Je vois que tu es surpris, cela est sûrement dû au fait que ça doit être la première fois que tu me vois sous ma véritable apparence, moi Heyashi Uzumaki. Il faut croire que je m'étais habitué à être ce Aizawa, à tel point que j'avais peur d'oublier qui j'étais vraiment. Mais bon, tout cela est terminé, désormais je peux passer à la dernière phase de mon plan.

              Boruto : *sérieux* Oy, toi là, Aizawa ou Heyashi, qu'as-tu fait à Natsume ? Réponds-moi !

              Heyashi : Ce que je lui ai fait ? Humph, disons que j'ai tout simplement prit ce que je voulais. "L'oeil de Benzaiten", désormais il ne fait plus qu'un avec moi. *pointe son doigt vers Boruto* Tes prochaines paroles seront, "tu ne t'en sortiras pas comme ça, enfoiré !".

              Boruto : *s'énerve* Tu ne t'en sortiras pas comme ça, enfoiré ! *déconcerté* Comment as-tu su ça ?

              Heyashi : *rit* Le pouvoir du voir dans le futur, avec ma maîtrise parfaite, cela me permet de faire beaucoup de choses. *regarde le corps de Natsume avant de se tourner vers Boruto* Ne t'inquiètes pas pour elle, elle est déjà morte. *se lève* Peu importe, il est temps pour moi de commencer les choses sérieuses, je vais tous vous éliminer un-à-un, maudit ninja !

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yo, alors bien ou pas ?  ;D

Le chapitre de la semaine est prêt, il est là et s'appelle "Clash".

 

 

 

 

Après avoir dérobé le pouvoir de Natsume et dévoilé sa véritable apparence à Boruto et Shikadai, Heyashi allait pouvoir désormais passer à l'action.

 

            Boruto : Nous tuer ? Je ne sais rien sur tes raisons d'agir, mais tu sais quoi ? J'en ai rien à faire, je vais juste me contenter de te casser la gueule. *se tourne vers Shikadai* Oy, Shikadai, désolé mais on va devoir changer de plan.

            Shikadai : *soupire* Malheureusement on dirait bien que nous n'avons pas d'autres choix. Écoutes-moi bien, Boruto, on ne sait rien de lui, on ne peut donc pas foncer tête baissée. Alors je te demande de réfléchir avant d'agir, serres-toi pour une fois de ta tête, compris ?

            Boruto : *sourit* Tu me connais, non ? Je ne suis pas le genre de personne à réfléchir ... *utilise le Multiclonage pour se créer 4 clones* Je préfère plutôt foncer, je suis plus fort à ça !

 

 

 

Préférant foncer bêtement sur l'ennemi, Boruto ne se fit pas attendre pour passer à l'attaque. Il envoya tout d'abord ses clones en première ligne, et quant à lui il restait en arrière pour préparer une autre attaque, à savoir ici le Chidori. Mais cela ne se passa pas du tout comme il l'avait prévu, déjà la première chose à laquelle il ne s'attendait pas, c'était le fait que Heyashi parvienne d'un simple mouvement avec son katana à créer un puissant vent tellement fort que les clones se firent tous balayer facilement.

 

            Boruto : *surpris* Quoi ?! Il a réussi à se débarrasser de mes clones aussi rapidement et facilement ?

            Heyashi : *se déplace instannément dans le dos de Boruto* Le Chidori, hein ? Une puissante attaque, j'aurais été bien embêté si cela venait à me toucher. Cependant, ce futur là, je peux l'éviter. *se prépare à trancher Boruto en deux avec son katana* Je vais en créer un nouveau ici et maintenant. *se retrouve immobiliser* Je vois, cela aussi faisait partie de ce futur.

            Shikadai : *se sert de sa technique de manipulation des ombres pour immobiliser l'ennemi* Ne m'oubliez pas, je suis malheureusement là moi aussi. *s'adresse à Boruto* Je te l'avais bien dit, idiot, mais voilà tu finis toujours pas te mettre dans des situations peu confortables, et c'est moi qui doit venir te sortir de là. *voit Heyashi disparaître sous un nuage de fumée comme un clone* Oy, ne me dis pas qu'il s'agissait d'un simple clone ? Où est alors l'original ?

            Heyashi : *apparaît juste en face de Shikadai* Je me trouve là, juste devant toi. *assène un puissant punch du droit en plein dans l'abdomen de Shikadai qui lui alla valser en arrière* Ne t'inquiètes pas, je n'oublies personne, surtout pas l'un d'entre vous, misérables ninjas. *se tourne vers Boruto avec le sourire aux lèvres* Tu vas te décider de m'attaquer avec tes clones ou vas-tu attendre jusqu'à demain ?

 

 

 

 

Bien décidé à y aller à fonds, Boruto qui entre temps s'était de nouveau créer 4 clones, fonça avec eux droit sur son adversaire. Et une fois en face de ce dernier, il ne réfléchit pas et attaqua avec ce qu'il avait, coups de poings, coups de pieds, kunais, il y allait avec tous les moyens. Mais en face de lui, il avait un ennemi qui ne craignait rien du tout, et pour preuve, celui-ci se contentait tout simplement d'esquiver chacune des offensives de Boruto et de ses clones.

 

            Heyashi : *sourit encore* Des efforts inutiles, tout cela ne te servira à rien. *découpe en deux tous les clones d'un seul coup de katana* Que vas-tu faire, Boruto Uzumaki ?

            Boruto : *utilise l'effet de surprise pour apparaître dans le dos de son adversaire* Si tu peux voir dans le futur, alors que vas-tu faire contre ça ? *transperce Heyashi avec son Chidori* Je te l'ai dit, tu ne vas pas t'en sortir comme ça, enfoiré ! *voit la plaie d'Heyashi se refermait* Qu'est-ce qui se passe ? Oy, qu'est-ce que ça veut dire ?

            Heyashi : J'ai aussi vu cette attaque, mais comme tu peux le voir, je n'avais guère besoin de l'esquiver et cela pour une seule raison, je suis immortel. *saisit la tête de Boruto avec sa main droite* Je suis désormais un dieu, personne ne peut me vaincre. *fait manger littéralement la poussière à Boruto en le mettant à terre* Je vais te le répéter, tes efforts sont vains, tu auras beau te surpasser, tu n'y arriveras jamais.

            Boruto : Humph, ne me sous-estimes pas, enfoiré ! Je n'abandonnerai jamais, je me lévèrai peu importe le nombre de fois où tu me mettras à terre, et je finirais alors bien par te vaincre, tu peux compter sur moi pour ça !

            Heyashi : *sourit* Je vois, ce regard plein de détermination, quelque part je me revois en toi, Boruto. *pointe sa lame vers le visage de Boruto* Si je t'avais rencontré plus tôt, qui sait ? Peut-être que j'aurai fait de toi ma marionnette. Mais ce n'est pas le cas, aujourd'hui tu es un ninja, un des ceux qui m'ont tout prit alors que j'avais foi en eux.

            Boruto : Moi te ressembler ? Ne te fous pas de moi, comment un monstre comme toi peut se reconnaître en moi ? A cause de toi, Natsume a tout perdu, à cause de toi, des innocents sont morts, tout cela pour satisfaire ton ego et tes envies égoïstes. Alors es-tu heureux ? Es-tu fier de toi ?

            Heyashi : Heureux, dis-tu ? *rapproche sa lame du visage de Boruto* Il y a fort longtemps que j'ai perdu ce genre d'émotions, cela à cause de vous. Mais ne t'inquiètes pas, tous ces morts ne seront pas vaines, elles connaîtront toutes un but avec l'accomplissement de mon plan.

            Boruto : Et ce plan, puis-je savoir en quoi il consiste ? J'aimerai au moins savoir cela avant de te botter le cul.

            Heyashi : Humph, toi qui disais ne rien vouloir savoir sur mes raisons d'agir, te voilà bizarrement avec une certaine curiosité. A moins que ... *lance un regard dans son dos et aperçoit un clone de Boruto balancer des kunais explosifs vers lui* Cela ne soit qu'une simple distraction ...

 

 

 

Ayant peu de temps pour réagir, Heyashi n'eut pas d'autres idées que de se servir de Boruto comme bouclier pour se protéger de l'explosion des kunais, avant de se rendre compte qu'il s'agissait là aussi d'un clone. Le véritable Boruto lui profita de la fumée provoquée par l'explosion pour apparaître en face de son adversaire avant d'utiliser de nouveau le multiclonage pour se créer cette fois-ci 5 clones, tel était sa limite.

Avec un champ libre devant lui, Boruto ne se gêna pas pour asséner une puissante droite en plein dans le visage d'Heyashi, tandis que ses clones attaquèrent ce dernier avec des coups de pieds dans l'abdomen qui le propulsa en arrière.

 

            Boruto : *déterminé* Je vais en finir avec la prochaine attaque, c'est maintenant ou jamais. *exécute son Rasengan furtif* Immortel ou pas, j'en ai rien à faire, cela ne va pas m'empêcher de te botter le derrière. *lance son Rasengan qui toucha sa cible avant de provoquer une onde de choc* Prends-toi ça, enfoiré !

            Heyashi : *se relève avec ses blessures guérissant à vue d’œil* Inutile, de tels efforts totalement inutiles, comme c'est dommage. *fait des mudras* Ne m'en veux pas pour ce qui va t'arriver, ou si justement, détestes-moi comme je vous ai tous détesté.

 

 

 

Face à un Boruto totalement surpris et ne sachant pas quoi faire, Heyashi eut à son tour le champ libre pour attaquer et il ne se fit pas attendre. Les mudras exécutés lui avaient permis de lancer son "Doton - La colère du Dragon Céleste", jutsu qui consistait à utiliser les débris en les faisant fusionner afin de forcer un assez grand dragon qui fonça rapidement sur Boruto avec la bouche grand ouverte.

Impossible pour Boruto d'esquiver cette attaque et encore moins de la bloquer, il était fini, mais c'était alors sans compter sur une aide extérieure, celle de Sasuke qui s'interposa in extremis avant d'utiliser son Raiton afin de détruire le dragon de terre.

     

            Sasuke : Boruto, ça va aller ? Es-tu blessé ? En tout cas, je suis soulagé de voir que tu es vivant après que Natsume ait raconté que tu étais mort.

            Boruto : *surpris* Oh, oncle Sasuke ! Non, je ne suis pas spécialement blessé, et je suis bien vivant.

            Heyashi : *sourit* Comme prévu, te voilà, Sasuke Uchiha. Et puis tu n'es pas le seul, mais ça tu le verras bien, je ne tiens pas à griller des étapes.

            Sasuke : Alors c'est donc ça ta véritable apparence ? *utilise ses pupilles pour analyser son ennemi* Je vois, c'est donc ça ce chakra bizarre que je trouvais en toi, tu utilisais cela, les cellules du premier Hokage, Hashirama Senju. C'est donc grâce aux cellules d'Hashirama que tu aurais acquis cette capacité de guérison hors-norme, au point que tu te dis être immortel. J'irai même plus loin, grâce aux cellules du premier du nom, tu aurais réussi à développer le Byakugou ou du moins une technique similaire, je me trompe ? Cela expliquerai ta capacité de guérison et le fait que tu sois resté jeune, c'est le même procédé qu'avec Tsunade.

            Heyashi : En effet, j'ai bien utilisé les cellules du premier Hokage, où est le problème ? Etant un Uzumaki, mon corps a super bien accueilli ces cellules. *dévoile un tatouage en forme de petit losange noir au milieu de la paume de sa main droite* Et grâce à cet avantage, j'ai pu développer plus facilement des techniques pourtant impossible pour un non-Senju.

            Sasuke : C'est donc bien ça, mais j'ai une autre question, comment as-tu obtenu les cellules d'Hashirama ? Cela n'est pas aussi simple d'en obtenir, je dirai même que c'est impossible pour quelqu'un comme toi qui restait dans l'ombre.

            Heyashi : Rien de bien difficile, à l'époque je les ai obtenu de la main d'un homme masqué.

            Sasuke : *étonné* Un homme masqué ? Ne me dis pas que c'est Obito ? Pourquoi ferrait-il une telle chose ?

            Heyashi : Obito ou Madara, peu importe son nom. Son objectif était de devenir le réceptacle du démon à dix queues, Jûbi. Mais pour cela, il disait vouloir utiliser des cellules Uzumaki afin de s'assurer d'être un parfait réceptacle. Ainsi en échange de mes cellules, il m'a confié celles d'Hashirama, c'est aussi simple que ça. *exécute des mudras* Et de toute façon, je suis désormais devenu un dieu, vous ne pouvez plus m'arrêter, pas même toi, Sasuke Uchiha ...

            Sasuke : J'ai un mauvais pressentiment, ça va mal se passer. *se dépêche de prendre Boruto, Shikadai et Natsume avant de fuir vers le toit* On ne peut pas rester ici.

 

     

 

Les doutes de Sasuke se révélèrent ainsi vrais, car Heyashi fit appel à un jutsu d'une puissance sans limite, le "Ninpo - Jugement Divin". Ce jutsu à l'apparence d'une simple émanation de lumière, avait pourtant un pouvoir non-négligeable, en effet il consistait à tout simplement désintégrer tout ce qui est touché par cette lumière qui elle grandissait et s'éparpillait.

 

            Boruto : *voit la moitié du château se désintégrer* Oy, qu'est-ce que ça veut dire ? C'est quoi ce jutsu, nom de dieu ?! Sarada, Mitsuki et Inojin, est-ce qu'ils vont bien ?

            Sasuke : *se pose sur la partie restante du toit* On dirait bien que nous avons à faire à un adversaire plus que redoutable. Boruto, Shikadai, prenez Natsume avec vous, et partez immédiatement retrouver Sarada et les autres afin de rester en sécurité, compris ? Ne t'inquiètes pas, tout comme Natsume, les autres sont encore en vie, je peux sentir leur chakra.

            Boruto : *soulagé* Alors Natsume tout comme les autres est encore en vie ? *déterminé* Mais ça ne change rien, je ne vais pas rester en retrait, oh que non !

            Shikadai : *assène un petit coup à la tête de Boruto* Fermes-là, idiot. *s'adresse à Sasuke* allons-y, Boruto. On compte alors sur vous pour assurer le reste. *soupire* Bon sang, tout ça est vraiment chiant. 

            Sasuke : Compte sur moi. *se déplace instantanément en face d'Heyashi* Nous pouvons commencer ce dernier combat, qu'en dis-tu ?

            Heyashi : *sourit* Oh, tu as l'air vachement confiant, Sasuke Uchiha. Mais laisse-moi te poser une seule question, combien comptes-tu t'y prendre pour vaincre un immortel comme moi ? Tôt ou tard tu finiras par être à court de chakra, tandis que moi, je pourrai faire cela pendant une éternité.

 

 

 

Pendant que Sasuke s'occupait d'Heyashi, nous retrouvions Boruto et Shikadai qui avec Natsume toujours inconsciente, s'en allaient rejoindre Sarada et Mitsuki. Après quelques minutes, la petite bande commençait déjà à se reformer avec les 2 groupes qui se retrouvaient.

 

            Sarada : *surprise* Boruto, Shikadai, alors vous allez bien ? Qu'est-ce que vous faites là ? *remarque Natsume* Natsume aussi, dans ce cas, j'imagine que tout va bien. Mais où est mon père ?

            Shikadai : Sasuke se charge de l'ennemi, il nous a demandé de venir te retrouver. Et puis où est passé Inojin ? Je ne le vois nul part.

            Inojin : *se dévoile face à ses camarades* Je suis là, pas besoin de vous inquiéter. Tss, on dirait bien que la situation s'est un peu aggravé. Heureusement que nous avons Sasuke avec nous, j'imagine que nous pouvons compter sur lui.

            Boruto : *déterminé* Shikadai, je comptes sur toi pour prendre soin de tout le monde. Moi je vais aller retrouver oncle Sasuke, je ne peux pas rester là sans rien faire, je dois moi aussi me battre pour Natsume.

            Sarada : Ne dis pas n'importe quoi, as-tu la moindre chance contre l'ennemi ? Non je ne le crois pas. Autant laisser ce genre de tâche aux adultes, et puis là pas à n'importe lequel, on parle quand même du seul ninja capable de rivaliser avec le Septième Hokage en personne ... *voit Sasuke être propulsé violemment derrière eux* Euh ... Qu'est-ce que ...

            Heyashi : *apparaît devant la bande* Oh alors vous vous trouviez tous là, je n'aurai donc pas à chercher bien loin pour tous vous éliminer.

            Boruto : *irrité* Espèce d'enfoiré, tu ne t'en sortiras pas comme ça !

            Sasuke : *se relève* Attends, Boruto, ne fais rien d'imprudent. Ce type est très puissant, moi-même j'avoue l'avoir sous-estimé. Il va falloir trouver un moyen de le vaincre, car si ça continue comme ça, on court à notre perte.

            Boruto : Comment ça ? Alors comme ça même oncle Sasuke n'arrive pas lui aussi à vaincre cet enfoiré ? Comment allons-nous faire ?

            Heyashi : *sourit* Vous n'allez tout simplement rien faire, à part une seule chose ... *exécute de nouveau son "Ninpo - Jugement Divin"* Mourir !

                 

 

 

Ne pouvant laisser aucun de ses subordonnés se faire désintégrer par l'attaque ennemie, Sasuke eut l'idée d'utiliser son Susanô comme bouclier afin de protéger tout le monde de la lumière. Mais ce que ce dernier n'avait prévu c'était que la lumière allait être assez forte pour réussir à fissurer voire même désintégrer une infime partie du Susanô. Et plus les secondes passaient et plus la fissure devenait grande, et au bout d'un moment le Susanô fut totalement percé par la lumière qui allait alors toucher Boruto qui se trouvait en première ligne. Tout semblait alors perdu, Sasuke n'avait pas le temps de réagir, il ne pouvait pas sauver à temps Boruto.

Cependant alors que tout espoir était perdu, le salut de Boruto vint de nouveau d'une nouvelle aide extérieure, le Septième Hokage du village de Konoha. Celui-ci parvint à stopper l'avancée de la lumière en déconcentrant Heyashi avec un poing à distance asséner avec le manteau de chakra de Kurama. 

 

            Boruto : *voit son père s'interposer devant lui* Papa, c'est toi ?! Pour une surprise ça en est une, je ne m'attendais pas du tout à te voir ici !

            Naruto : *sourit* Peu importe où tu es, dès le moment où tu es en danger, c'est mon devoir de père que de venir te sauver, Boruto. Désolé, je suis arrivé un peu en retard. *s'adresse à Sasuke* Yo, Sasuke, ça va aller ? Ne me dis pas que tu as perdu la main ?

            Sasuke : *sourit* Humph, et c'est un perdant comme toi qui ose me dire ça ? *avance aux côtés de son rival* Sinon que fais-tu là ? Tu es le Hokage, tu ne peux pas quitter le village comme ça.

            Naruto : Je le sais très bien, et c'est pour ça que j'ai demandé à Orochimaru de prendre ma place pendant mon absence. J'ai refusé d'y laisser un clone afin de garder l'intégralité de mon chakra pour ce combat, on dirait bien que ce choix n'était finalement pas une mauvaise idée. *se tourne vers l'ennemi* Désolé, mais le véritable combat ne va commencer que maintenant. Allons-y, Sasuke.

            Boruto : *avance aux côtés de son père et de son maître* Désolé, Papa, oncle Sasuke, mais ... *déterminé* Moi aussi je vais me battre, je suis moi aussi un ninja !

            Sasuke : *soupire* De mieux en mieux. *sourit* Oy, Naruto, on dirait bien que tu as engendré un véritable idiot, tel père tel fils. Fais comme tu veux, mais ne comptes pas sur moi pour surveiller tes arrières.

            Naruto : *sourit* Disons qu'il a aussi eu droit à un maître assez têtu, à tel point qu'il lui ressemble. *s'adresse à son fils* Je te demande juste une chose, c'est de faire attention, l'ennemi en face de nous est très puissant. *retire sa veste d'Hokage* Dans ce cas, Boruto, Sasuke, allons-y !

            Heyashi : *voit ses 3 adversaires foncaient droit sur lui* Humph, Naruto Uzumaki, Sasuke Uchiha, vous tuer sera équivaut à détruire les 2 pilliers soutenant ce système des ninjas. *se prépare à attaquer* Je le vois, ce futur, un joli futur tâché de votre sang, misérable ninja !

 

 

 

La dernière phase de ce combat contre Heyashi semblait débuter avec les trois ninjas de Konoha qui partaient ensemble à l'offensive avec des attaques combinées. Et pendant que le combat battait de son plein, Shikadai et les autres se contentaient tout simplement d'être spectateurs.

 

            Shikadai : Bon sang, je m'attendais à un truc du genre mais là j'avoue être totalement dépassé.

            Inojin : Je te comprend, je ressens la même chose. Enfin, c'est peut-être l'occasion de voir le Septième du nom à l'oeuvre, considérons ça comme de la chance. *soupire* Sinon l'autre idiot de Boruto n'a vraiment pas de limite, il faut vraiment qu'il apprenne à se calmer de temps à temps. 

            Sarada : Au point où on en est, on ne peut que croire en eux, bien que j'aurai aimé moi aussi combattre mais je n'ai pas encore récupéré toutes mes forces. En tout cas, contentons-nous de protéger Natsume, c'est notre mission, ne l'oublions pas.

            Shikadai : Personnellement ça ne me dérange pas de rester en retrait, c'est pas trop mon délire ce genre de choses. Protéger Natsume est plus mon truc, et puis ce n'est pas comme si quelque chose pouvait nous arriver.

            Inojin : *tape dans l'épaule de Shikadai* Oy, Shikadai, justement je penses que tu as parlé trop vite ...

            Shikadai : *curieux* Qu'est-ce que tu racontes encore, Inojin ? Il n'y a rien du tout ... *regarde derrière lui et apperçoit quelqu'un s'approchait d'eux* Oy, je n'avais pas prévu de combattre, qu'est-ce qu'il nous veut celui-là ?! Vous avez déjà eu ce que vous vouliez, donc laisse-nous tranquille, Shiro !

            Shiro : *marche avec difficulté vers la bande de genins* Natsume ... J'ai encore une chose à faire, je ne peux pas mourir comme ça ...

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×