Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Bon surf sur nos forums !

Mµû

Kingdom Chapitre 537

Messages recommandés

C'est trop cruel de nous sortir les versions coréennes ou chinoises, sachant qu'il nous faudra au minimum 5 jours d'attente, voire plutôt une semaine, pour avoir une version lisible (anglaise). 

Trop dur de ne pas aller voir les images, ce qui dévoile un peu trop ce que l'on ne comprend pas encore complètement...

Bon, je me plains parce que j'aime bien me plaindre aussi. Il n'y aurait aucune info que je serais bien capable de m'en plaindre.^_^ 

En même temps, j'ai pas été foutu de voir plus que quelques planches sur ce site. Soit j'ai été égaré par les caractères chinois, soit il n'y en avait pas plus.

Donc finalement, je remercie les idéogrammes de ne m'avoir pas permis de voir toutes les planches... Il me restera un peu à découvrir avec la version anglaise. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci (et le délai est plus court qu'attendu !)

 

Vous savez ce que j'adore dans ce chapitre ? La façon dont Mouten s'adresse à Ouhon. Il ne parle pas à Shin ou à Ouhon de la même manière. Il est très fin psychologue.

Il se met à la portée de l'un, atténuant le fait qu'il vienne d'un des plus hauts lignages militaires de Qin, et du coup la distance qui sépare Shin de son rêve d'ascension sociale, comme s'il lui tendait la main. Ce qui fait que Shin le kiffe.

Mais avec l'autre, il la joue super-star méprisante, décrivant un rôle-modèle de général qui soit atteignable (et compréhensible) pour Ouhon : juste être une peste orgueilleuse mais brillante et au centre de tout... Ce qui fait que Ouhon l'écoute.

Mouten est le gars du trio qui fait avancer les deux autres. Je l'adore. 

 

Sinon bien joué Ouhon. Akou commence à le prendre en considération. Chouggaryou à la ramasse, Gakuei inexistant, tout du côté de Zhao va reposer sur les épaules de Bananji. En même temps, si Riboku se pointe, il n'aura même pas à contourner les lignes de Qin pour atteindre Ouhon. 

Modifié par lilas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien Ouhon nous sort le grand jeu. Son éveil à la stratégie semble allez au delà de tout ce qu'avait prévu son père.

Shin est vraiment largué sur ce domaine par ses deux rivaux au titre de general des cieux.

 

Presser de voir le dénouement de ce flan droit.

 

Merci Kingudamu pour le chapitre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bon chapitre !

Décidément, la jeune génération est en plein effervescence ! Alors que Mouten réussit à redonner un second souffle salvateur à une armée condamnée, c'est autour d'Ouhon de nous sortir le grand jeu en prenant en compte tout les paramètres de son champ de bataille pour porter un possible coup fatal à Zhao. J'attend la réponse de Zhao mais pour l'instant ça me semble assez difficile pour eux. 

Bananji va se retrouver bloquer avec un Akou qui va lui mettre la pression. Chougaryuu et Gaku'Ei sont bloqués par les renforts d'Akou et l'unité d'Ouhon. Ce champ de bataille s'est très vite retourné en la faveur de Qin. 

Il ne reste plus que Shin pour nous montrer quelque chose d'épique. Et j'espère de la même envergure que les deux autres, j'espère ne pas avoir une énième chasse à l'homme de la part de Shin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 08/11/2017 à 16:15, lilas a dit :

Vous savez ce que j'adore dans ce chapitre ? La façon dont Mouten s'adresse à Ouhon. Il ne parle pas à Shin ou à Ouhon de la même manière. Il est très fin psychologue.

Il se met à la portée de l'un, atténuant le fait qu'il vienne d'un des plus hauts lignages militaires de Qin, et du coup la distance qui sépare Shin de son rêve d'ascension sociale, comme s'il lui tendait la main. Ce qui fait que Shin le kiffe.

Mais avec l'autre, il la joue super-star méprisante, décrivant un rôle-modèle de général qui soit atteignable (et compréhensible) pour Ouhon : juste être une peste orgueilleuse mais brillante et au centre de tout... Ce qui fait que Ouhon l'écoute.

Mouten est le gars du trio qui fait avancer les deux autres. Je l'adore. 

+1000, je suis entièrement d'accord avec ça !

 

Du coup, comme prévu, Ouhon brille cette journée. Ce qui fait que Chougaryu n'avait pas complètement tort, un commandant risque de tomber aujourd'hui, mais il s'agit de Bananji ! 

 

C'est marrant comment tout le monde était focalisé sur la survie d'Ouhon, alors que ce dernier a vu l'énorme brèche laissée dans la défense de Zhao par le mouvement de Chougaryu. Comment va t-il réagir, maintenant ?

 

À sa place je répliquerai quand même en annihilant le reste de la Gyoku Hou, puisqu'ils étaient bien partis pour. Même si ils ne parviennent pas à tuer Ouhon, prendre les quelques 4000 soldats restants devrait équilibrer la balance. D'ailleurs c'est pareil pour Bananji, rien ne dit qu'il va tomber, mais il va subir de lourdes pertes. Au final, si Chougaryu ne change pas de plan, ça devrait rester équitable.

 

Mais je ne pense pas qu'il fera ça. Il va surement chercher à revenir en arrière aider Bananji mais sera pris en étau en Akou et la Gyoku Hou. Pendant que Gakuei va lui aussi tenter de revenir et ne servir strictement à rien. Ce qui mènera à une situation de défaite totale de Zhao sur cette aile... À moins que Riboku ne sorte une nouvelle fois sa technique de téléportation à côté de Akou x)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

^_^ 

 

Il y  a quand même un truc. Il me semblait que Chouggaryou suivait lui-même Ouhon. Et puis finalement, il semble avoir abandonné la poursuite au moment où Ouhon était finalement le plus fragile, ce qui est étrange. En toute logique, il aurait dû continuer à le poursuivre, même à distance, au moins pour atténuer son attaque. 

De la même façon, Gakuei (ou une partie de sa cavalerie) s'engage aussi à la poursuite de Ouhon mais disparaît par la suite assez étrangement. En toute logique, Ouhon devrait avoir aux fesses Chouggaryou (ou une partie de ses troupes) et Gakuei (ou une partie de ses troupes). C'est peut-être le cas, mais on n'a pas vraiment l'impression. En même temps, si Gakuei se pointe aux fesses de Ouhon, je ne le vois pas s'en tirer (ceci dit, cela fait longtemps qu'on attend que Gakuei ne meure, et il est toujours làB|). 

 

A mon sens, la Gyoku Hou ne sera pas anéantie parce que Banyou la dirige avec un but précis (partir sur la gauche pour se reformer plus loin). Et l'arrivée des renforts de Akou devrait empêcher son anéantissement. Avec disons 2 à 3000 hommes, la Gyoku et les renforts de Akou (8000) sont en supériorité numérique par rapport aux 10000 de Chouggaryou. Par contre Banyou va peut-être victime des chasseurs de tête de Chouggaryou. 

 

Mais oui, il est certain que Riboku va se pointer là. J'imagine que Shin devrait encore le rater, quoi que de peu. Peut-être même que pour la première fois, ils vont croiser leurs lames. Et Shin pleurera toutes les larmes de son corps quand il verra Ouhon promu ! Cela va le galvaniser pour la suite et pour accrocher le scalp de Riboku ! Il va être intenable pendant quelques temps...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, lilas a dit :

A mon sens, la Gyoku Hou ne sera pas anéantie parce que Banyou la dirige avec un but précis (partir sur la gauche pour se reformer plus loin). Et l'arrivée des renforts de Akou devrait empêcher son anéantissement. Avec disons 2 à 3000 hommes, la Gyoku et les renforts de Akou (8000) sont en supériorité numérique par rapport aux 10000 de Chouggaryou. Par contre Banyou va peut-être victime des chasseurs de tête de Chouggaryou. 

Mais d'après les calculs de Chougaryu, c'était impossible que Ouhon, si il avait été dans le gros de ses hommes se retirant, ne s'en sorte. Du coup, si il continue son offensive, il devrait pouvoir anéantir complètement l'unité. Tu oublies que la Gyoku Hou est prise en tenaille entre Gakuei et Chougaryu. Après peut-être vont-ils juger que ça ne sert à rien de s'acharner sur l'unité si le commandant n'y est pas.

Il y a 22 heures, lilas a dit :

Mais oui, il est certain que Riboku va se pointer là. J'imagine que Shin devrait encore le rater, quoi que de peu. Peut-être même que pour la première fois, ils vont croiser leurs lames. Et Shin pleurera toutes les larmes de son corps quand il verra Ouhon promu ! Cela va le galvaniser pour la suite et pour accrocher le scalp de Riboku ! Il va être intenable pendant quelques temps...

J'ai quand même un doute sur le fait qu'on nous ressorte exactement le même schéma que la veille : Shin se pointe au moment où Qin est en force, Riboku arrive et fait sa vie, Shin poursuit Riboku, Ouhon est promu général. 

Je préfèrerai quelque chose d'un peu différent... Shin qui agisse au centre, ou bien à la limite qu'il intercepte Riboku avant qu'il ne se téléporte à côté d'Akou x)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/11/2017 à 19:06, ☆Pandead☆ a dit :

Et bien Ouhon nous sort le grand jeu. Son éveil à la stratégie semble allez au delà de tout ce qu'avait prévu son père.

Le plus impressionnant n'est pas Ouhon pour moi ici, mais bien son père Ousen !!

 

2 chapitres plus tôt, Ousen disait que le feu allait s'allumer sur l'aile droite, ce qui veut dire que non seulement il avait vu la stratégie de Zhao mais il avait également prévu le mouvement de son fils. Je trouve ça juste impressionnant le niveau d'anticipation et la certitude dans ses calculs. Comme j'en suis sur qu'il avait vu le mouvement de Riboku sur l'aile gauche la veille.

 

La réponse donnée par Ouhon est parfaite, non seulement il se sort d'une embuscade quasi mortelle mais il réplique mortellement à son adversaire par une attaque bien placée. Le champs de bataille se retrouve retourné et les cartes redistribuées. Reste à voir si les commandants Zhao vont pouvoir à nouveau reprendre l'avantage mais ça me paraît compliqué puisqu'ils sont pris en tenaille par les renforts de Akou.

 

Sinon complètement d'accord avec @lilas, très bien résumé la manière dont s'exprime Mouten face à ses rivaux mais surtout amis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 12/11/2017 à 10:53, Eiyuu Snake a dit :

 

J'ai quand même un doute sur le fait qu'on nous ressorte exactement le même schéma que la veille : Shin se pointe au moment où Qin est en force, Riboku arrive et fait sa vie, Shin poursuit Riboku, Ouhon est promu général. 

Je préfèrerai quelque chose d'un peu différent... Shin qui agisse au centre, ou bien à la limite qu'il intercepte Riboku avant qu'il ne se téléporte à côté d'Akou x)

Je ne pense pas non plus qu'on aura un copié-collé.

 

Mais en même temps, sans intervention de Riboku, je pense que l'aile gauche de Zhao est dans la merde. Et Riboku a bien spécifié à tout son état-major de tenir leurs positions, et que lui porterait les coups fatals au moment opportun.

 

Maintenant, on ne sait pas ce qu'il s'est passé au centre de la bataille ? Y-a-t-il eu un engagement ? Est-ce que Ousen et Riboku ne vont pas tenter quelque chose là ? Mais comme tous deux ont dit que la clé serait les batailles sur les côtés, on pourrait très bien voir des chapitres consacrés encore uniquement à ce qui s'y passe, délaissant complètement le champ de bataille central. 

 

On pourrait donc avoir des similarités, mais les scénaristes de Kingdom ont peut-être plus d'imagination que moi^_^

Le 12/11/2017 à 16:00, Quintessence a dit :

Le plus impressionnant n'est pas Ouhon pour moi ici, mais bien son père Ousen !!

 

2 chapitres plus tôt, Ousen disait que le feu allait s'allumer sur l'aile droite, ce qui veut dire que non seulement il avait vu la stratégie de Zhao mais il avait également prévu le mouvement de son fils. Je trouve ça juste impressionnant le niveau d'anticipation et la certitude dans ses calculs. Comme j'en suis sur qu'il avait vu le mouvement de Riboku sur l'aile gauche la veille.

Tu crois (pour la prévision des actions de Ouhon) ? Je n'en suis pas si sûr. Il faut dire que je suis assez largué quand on en revient aux relations entre Ousen et Ouhon... En tout cas, Akou qui a reçu les instructions de Ousen n'est visiblement pas au courant...

Pour le feu sur l'aile droite, oui, Ousen s'y attendait mais ce que j'attends avec une certaine impatience, c'est ce qu'il a concocté pour contrer l'éventuel mouvement de Riboku.B|

 

Modifié par lilas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, lilas a dit :

Tu crois (pour la prévision des actions de Ouhon) ? Je n'en suis pas si sûr.

Oui ! Ousen nous a toujours été décrit comme un homme réfléchis qui ne s'engage pas dans un combat qu'il ne peut pas gagner. Or pour ça, il a besoin de calculer tous les mouvements de ses partenaires et opposants, comme le ferait un grand joueur d'échecs. Il nous en avait déjà montrer un aperçu contre Renpa mais surtout lors de la guerre contre la coalition où il avait deviner le mouvement de Karin alors qu'elle n'était même pas dans son champs de vision ou encore lorsqu'il avait prévu que Tou fasse appel à lui face à Wei.

 

Ici on voit bien depuis le début de la bataille qu'il a davantage misé sur Mouten que sur Makou, d'autant plus que avant même que Riboku lance son offensive, il a demandé à Shin d'éliminer Kisui alors que ça devait être le rôle de Mouten, comme s'il avait anticipé un accroc. Et là pareil, il devine que son fils va renverser la bataille à droite alors qu'on ne connait pas encore la stratégie de Zhao. Ça montre qu'il connait très bien les acteurs de la guerre et qu'il calcule quasiment tous les coups possibles. C'est un monstre dans ce domaine.

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×