Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Messages recommandés

Dans des moments comme ça, Erwin Smith me manque (il aurait été diplomatique et il saurai comment agir face à cette situation)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

  Lors d’un précédent chapitre, j’avais pointé les similitudes entre l’histoire japonaise et celle de Paradis. Je constate lors de ce chapitre, qu’Isayama a une nouvelle fois puisé ses inspirations dans l’histoire de son pays.

 

I) Les Mahr : l’équivalent des invasions mongoles :

1) Les deux tentatives de débarquement au Japon (1274 – 1281) :

  Les Mongols de Kubilaï Khan tentèrent par deux fois d’envahir le Japon en 1274 et 1281. https://fr.wikipedia.org/wiki/Invasions_mongoles_du_Japon La première tentative se fit avec des moyens réduits (environ 30 000 hommes) mais la seconde mobilisa des moyens importants (140 000 hommes). Ces deux expéditions furent des échecs à causes de la résistance japonaise et des typhons qui détruisirent les navires mongols.

  La flotte Mahr avec laquelle est arrivée Yelena serait donc l’équivalent de l’invasion de 1274. Eren dit d’ailleurs que les Mahr reviendront sûrement en force. Or les Japonais savait après 1274, que les Mongols reviendraient en nombre et avaient préparé leurs défenses.

  Les Mongols avant de repartir à l’assaut du Japon ont d’abord dû terminer la guerre contre le Sud de la Chine où régnait la dynastie Song. Dans l’attaque des Titans, c’est l’équivalent de la guerre contre l’alliance moyen-orientale, qui retarde l’attaque de Mahr sur Paradis.

  Comme je l’ai dit au début, les Mongols revinrent en 1281 avec d’importants moyens, ce qui laissent imaginer que la prochaine attaque des Mahr se fera avec leur armée sur-nombreuse (à défaut d’être à la pointe de la technologie). Il faut voir, si Paradis arrivera à repousser Mahr, aussi bien que les Japonais ont repoussé les Mongols.

 

2) La révolte des auxiliaires :

  Un détail intéressant : lors de l’invasion de 1274, face à la résistance japonaise, les Coréens et Chinois auxiliaires des Mongols commencèrent à se révolter pour obliger ces derniers à faire demi-tour et rentrer en Chine.

  Comment ne pas voir, une analogie avec Yelena et son camarade, qui ont été enrôlé de force par les Mahr et se révoltent également contre eux. La seule différence est qu’ils le font pour se rendre aux soldats de Paradis et non pour fuir face à la résistance adverse.

 

3) Le Kami – Kaze : le vent divin :

 Car les deux invasions mongoles rencontrèrent une forte résistance japonaise, mais aussi et surtout des typhons qui endommagent la flotte en 1274 et la détruisirent presque entièrement en 1281. Les Japonais crurent à une intervention divine et nommèrent ce vent : le kamikazehttps://fr.wikipedia.org/wiki/Kamikaze_(typhon)

  Dans le chapitre, il est évoqué que les Eldiens devraient tenir leur pouvoir de titan de Dieu. Or la première flotte Mahr est neutralisé (mais pas totalement détruite) par le titan d’attaque et le titan colossal. Et il y a fort à parier que la seconde invasion sera anéantie par le « grand terrassement ». L’avenir nous le dira.

 

II) La modernisation de Paradis : L’ouverture du Japon aux technologies (1543 – 1650) :

1) L’importation des armes par les Européens :

  Les Européens après les « grandes découvertes » nouèrent des relations commerciales avec le Japon. https://fr.wikipedia.org/wiki/Époque_du_commerce_Nanban Les premiers européens qui débarquèrent en 1543, amenèrent l’arquebuse (l’ancêtre du fusil). Les Japonais connaissaient les armes à feu (seulement les canons) et s’intéressèrent à cette invention très pratique, pour leurs guerres internes.

  Comment ne pas faire, une comparaison avec Hansi fascinée par les nouvelles armes à feu, prises à la flotte Mahr. A Paradis, on connait déjà le fusil ou le pistolet, mais ils sont visiblement à coup unique. Les Japonais prirent bien en compte ces nouvelles armes et développèrent une force militaire, capable même d’intimider les pays européens. Parions que les Eldiens vont se mettre à la page, pour pouvoir faire face à la menace qui vient de la mer.

 

2) Les navires :

  Les Japonais avec l’aide d’experts étrangers construisirent plusieurs navires inspirés notamment des galions européens. Ils s’en serviront pour aller commercer en Asie et certains allèrent jusqu’en Amérique !

  Les habitants de Paradis de leur côté, s’efforcent de tirer un maximum de profit technologique des ingénieurs Mahr capturés ou ralliés. Ils obtiennent ainsi des plans pour obtenir un port et Hansi voit déjà l’intérêt de pouvoir nouer des relations avec les autres pays.

  Le Japon mettra fin en 1650 à cette période de commerce avec l’étranger et se fermera sur lui-même jusqu’en 1853, quand l’expédition Perry, l’obligera à s’ouvrir à nouveau.

 

III) Paradis a des alliés : La fin de l’isolement du Japon (1853) :

1) La période « Sakoku » :

  La période de fermeture du Japon au monde, s’appelle la période « Sakoku ». https://fr.wikipedia.org/wiki/Sakoku Dans l’attaque des titans, elle est représentée symboliquement par l’isolement des Eldiens sur Paradis.

  Elle conduisit entre autres à un retard technologique (même si les Japonais essayèrent de se tenir au courant des avancées étrangères). Dans le manga, cela est montré par la lenteur de l’avancée technologique des Eldiens (à cause de la politique du roi Fritz et l’action des Brigades spéciales).

  Tout changea en 1853, avec l’expédition Perry.

 

2) L’expédition Perry :

  Perry est un commodore, commandant quatre navires de guerre américains. Il arrive au Japon avec ordre de forcer le Japon à s’ouvrir au commerce avec l’étranger (notamment les Etats-Unis). Les Japonais incapables de rivaliser avec la puissance de feu des Américains, sont contraints d’accepter. https://fr.wikipedia.org/wiki/Expédition_de_Perry

  La situation de Paradis et Mahr est ici inverse : Les Eldiens malgré leur armement inférieur mettent la flotte en déroute. Cela leur permet même de se renforcer avec la technologie Mahr.

 

3) L’ère Meiji (1868) :

  Les Japonais, eux, se sont renforcés après cette incident, en prenant exemple sur l’Occident. Ce fut l’ère Meiji, qui commença par un coup d’Etat en faveur de l’empereur. Tout comme dans le manga, l’armée prend le pouvoir pour le confier à Historia (en apparence). https://fr.wikipedia.org/wiki/Ère_Meiji

  Toutefois, au Japon, les réactions au Japon furent diverses :

  - Beaucoup acceptèrent ses réformes et y participèrent activement. C’est le cas ici d’Armin.

  - Mais les samouraïs perdants leurs privilèges refusèrent ce changement. Comme par hasard, Eren finit le chapitre avec une coupe de cheveux ressemblant à celle d’un samouraï. 

Le 08/06/2018 à 22:52, Draco a dit :

Eren qui se rase et ressemble à un Samouraï déter toujours prêt à en découdre.

 

Bilan :

  Isayama – sensei continue (selon moi) à s’inspirer du Japon, pour l’île du Paradis. Bien évidemment, il manipule ses sources à sa guise pour nous offrir une histoire originale, mais les éléments sont là :

  - Une flotte puissante et hostile qui vient et qui est disposée à revenir.

  - Une modernisation en s’ouvrant aux techniques étrangères.

  - Des oppositions internes sur la conduite à tenir.

  Bref, un manga bien inspiré et un chapitre plaisant à lire, même s’il me tarde de découvrir la suite.

 

  C’était votre parenthèse historique du mois, j’espère que vous avez apprécié !

Modifié par Rouletabille
  • Like 1
  • Thanks 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Purée un chapitre jouissif, que puis je dire.

j'ai ris comme un dingue dans ma chambre en lisant cette partie

84978065_snk33(2).thumb.jpg.cef30ed41ec692d7c6857253546035cf.jpg

 

Elle va me manquer là Sasha. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pensez-vous que l'amitié Eren/Armin soit définitivement terminée ?

C'est surtout ce passage qui me fait dire ça...

 

image.png.d8cc0c95309a596c86296ff9c2cb6df9.png

 

De plus quand Eren s'exerce au tir, on constate qu'Armin est plutôt bienveillant, souriant et optimiste vis-à-vis des Mahr. Il dit vouloir trouver un terrain d'entente, vouloir discuter avec l'ennemi avant d'utiliser la solution du Grand Terrassement. Armin parle même de "malentendus", de "quiproquos" et c'est là qu'Eren se vexe (lui qui voudrait vraiment déclencher le Grand Terrassement !?)

 

J'ai envie de dire qu'ils sont devenus diamétralement opposés

 

Selon moi aucun des deux n'a raison, car d'un côté c'est inacceptable de parler de malentendus parce qu'il y a forcément des responsables de tout ce qui s'est passé. La mort de tous ces Eldiens qu'on voit depuis le début de l'histoire jusqu'à l'arc de Shiganshina (et même au-delà, les 8 soldats morts lors de l'arc Mahr) doit être punie, il faut juger les responsables.

Mais en revanche d'un autre côté, le Grand Terrassement va tuer un nombre incalculable d'innocents et va certainement laisser en vie quelques survivants qui, dès lors qu'ils se seront rétablis, se remettront à haïr les Eldiens...

 

Et etc le cycle de la haine va se perpétuer, c'est comme s'il n'y avait aucune issue qui satisfasse tout le monde

Ca ne s'arrêtera donc jamais, il y aura toujours une raison de choisir la violence, et briser le cycle n'est pas facile

 

Quand à ce que j'ai dit l'autre jour je pense plutôt qu'Historia recevra le titan féminin (oui parce qu'elle est la reine, elle serait beaucoup plus splendide en féminin plutôt qu'en Singe :D)

 

Autre point que je voulais aborder, c'est par rapport à Gaby et Falco. L'auteur a encore une fois une capacité d'exploitation grandiose ici-même, vous vous imaginez une Gaby qui vivrait avec des remords ? Elle considérerait qu'elle a tant à faire pour se rattraper qu'elle deviendrait finalement une arme redoutable du côté d'Eldia ! Si tenté qu'elle puisse changer de camp bien sûr (personnellement j'y crois).
Quand je me dis qu'à la base Sasha devait mourrir saison 2 épisode 2 (quand elle va sauver la petite fille dans le village) et que finalement c'est ce changement de décision de l'auteur qui impacterait tellement mieux la fin de l'histoire, je me dis wahou mais quel talent ! :o :)

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×