Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



lilas

L'histoire de Kingdom et l'histoire de l'unification de la Chine : similitudes et différences. Attention aux spoilers !

Recommended Posts

Voilà le fameux sujet tant attendu. 

 

Vous serez libres d'y apporter toutes vos connaissances sur l'histoire réelle de l'unification de la Chine et de permettre ainsi la comparaison avec ce que raconte Kingdom. Le manga est-il fidèle ? 

Attention aux novices de l'histoire chinoise, vous risquez d'apprendre plein de choses qui ne se sont pas encore déroulées dans le manga mais qui risquent d'arriver...

 

 

 

Edited by lilas
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans ce message, j'avais répertorié les quelques événements à venir concernant Kanki, trouvés sur Wikipedia, Kanki se nomme Huan Yi:

 

 -238 : Sei monte sur le trône.

-236 : Batailles entre Qin et Zhao, une armée dirigée par Kanki et une par Ousen, Zhao perd 9 villes.

-234 : Qin souhaite attaquer Han, mais par crainte d'une aide de Zhao, Kanki est renvoyé contre Zhao, et gagne encore, le commandant "Hu Zhe" de Zhao est tué.

-233 : Kanki progresse. Début de la bataille de Fei à laquelle se joint Riboku.

-232 : Kanki perd contre Riboku et fuit Qin pour Yan par peur d'une punition pour sa défaite.

-230 : Qin annexe Han.

-228 : Qin annexe Zhao, en ayant profité de catastrophes naturelles touchant Zhao les dernières années.

 

Je pense qu'à un moment l'auteur racontera cette histoire de defaite de Kanki contre Riboku (ce dernier connait une faiblesse parait-il... Peut être en se teleportant derrière pour le décapiter, comme Makou ?). 

 

Ca colle un peu moins avec l'Histoire, mais je pronostoque toujours pour l'arc actuel une victoire de Qin côté Ousen et Yotanwa, mais une defaite de Kanki, qui conduirait à la désertion un peu plus tôt que prévue. Du coup défaite globale de Qin dans cette campagne d'invasion de Zhao, là où pour le coup ca colle avec l'histoire.

 

Concernant Shin, son personnage Li Xin est notamment connu pour une defaite monumentale contre Chu. Après avoir fait le fier devant Ousen qui disait qu'il fallait 600 000 Hommes, Shin va partir avec 200 000 et se faire piéger. Ça aussi je pense que l'auteur n'y coupera pas. Mais peut être en atténuant la faute de Shin ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, j'ai un peu farfouillé et le commandant Hu Zhe qui est tué par Kanki est le Général Kochou. On l'a pas vu mais on en a entendu parler, c'est le fameux "Guardian Diety of the Royal Capital". Donc on aura peut-être un dernier fait d'armes de Kanki à moins que sa bataille contre Kei Sha n'ait été la dernière. Dommage, j'aimerais voir Kanki partir sur un dernier grand coup de maitre. Dans ce que j'ai lu, Kanki tue le général Kochu et exécute 100 000 soldats (qu'on pourrait remplacer par civils dans le manga pour rajouter un peu de drama)

 

Et l'annexion de Han sera mené par un général nommé Teng, qui ne pourrait être que Tou !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du coup si l'auteur colle au maximum avec l'Histoire, peut-être (ou pas) que Qin va conquérir Gyou cette campagne, mais dans un cas comme dans l'autre, devra reprendre l'offensive par Kanki que 2 ans plus tard. Il tuera le fameux Kochou mais se fera avoir par Riboku. Zhao tiendra ensuite 6 ans quasiment en état de siège avec Gyou prise avant de se faire avoir par les catastrophes naturelles.

 

Entre temps, Qin ferait avancer les choses en envoyant Tou sur Han.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En 232 av. J.-C. les forces Qin se séparèrent en deux armées pour attaquer Fanwu (番吾; actuellement Xian de Lingshou, Handan, Hebei) et Langmeng (狼孟; actuellement Xian de Yangqu, Taiyuan, Shanxi), mais furent vaincus par l'armée Zhao menée par Li Mu[3]. Huan Yi s'enfuit à Yan pour échapper au châtiment qui lui serait infligé pour sa défaite[3]. Cependant, les forces Zhao avaient également subi de lourdes pertes et n'avaient pas d'autre choix que de se replier pour défendre leur capitale, Handan.

 

J'ai un peut de mal a comprendre ce passage, Kanki perdrait face a Riboku ( qui aurait donc quitter le champ de bataille ou ya Ousen ) et s'enfuit en direction de Yan mais dun autre côté Riboku a subi de lourde perte et doit se retirer a la capitale de Zaho... Dans ce cas que devient Gyou et l'armée d'Ousen sensé retenir Riboku ?!

Edited by Ryo Fui

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Ryo Fui a dit :

En 232 av. J.-C. les forces Qin se séparèrent en deux armées pour attaquer Fanwu (番吾; actuellement Xian de Lingshou, Handan, Hebei) et Langmeng (狼孟; actuellement Xian de Yangqu, Taiyuan, Shanxi), mais furent vaincus par l'armée Zhao menée par Li Mu[3]. Huan Yi s'enfuit à Yan pour échapper au châtiment qui lui serait infligé pour sa défaite[3]. Cependant, les forces Zhao avaient également subi de lourdes pertes et n'avaient pas d'autre choix que de se replier pour défendre leur capitale, Handan.

 

J'ai un peut de mal a comprendre ce passage, Kanki perdrait face a Riboku ( qui aurait donc quitter le champ de bataille ou ya Ousen ) et s'enfuit en direction de Yan mais dun autre côté Riboku a subi de lourde perte et doit se retirer a la capitale de Zaho... Dans ce cas que devient Gyou et l'armée d'Ousen sensé retenir Riboku ?!

 

Tu aurais du citer la suite de l'article wiki.

 

Ca précise notamment :

 

Citation

 

Au cours des deux années qui suivirent, Zhao fut frappé par deux catastrophes naturelles, un tremblement de terre et une terrible famine. En 229 av. J.-C., Qin profita de la situation et lança une attaque en tenaille depuis le nord et le sud sur la capitale de Zhao.

 

Trois armées Qin embarquèrent depuis Shangdi (上地; au nord de l'actuelle province de Shaanxi), Jingxing (井陉; actuellement Xian de Jingxing, Shijiazhuang, Hebei) et Henei (河內; actuellement Xinxiang, Henan), menées respectivement par Wang Jian, Jiang Lei (羌瘣) et Yang Duanhe, pour coordoner l'attaque sur Handan3. Li Mu et Sima Shang (司馬尚) prirent le commandement de l'armée Zhao. Li Mu ordonna à ses troupes de construire des structures défensives pour éviter une confrontation directe avec l'ennemi. Les forces Qin ne purent progresser d'avantage et les deux camps se retrouvèrent dans une impasse3.

Le royaume de Qin soudoya Guo Kai (郭開), ministre de Zhao afin qu'il sème la discorde entre le Roi Qian de Zhao (趙王遷) et Li Mu. Le roi douta de la loyauté de Li Mu et lui ordonna de confier ses responsabilités à ses adjoints, Zhao Cong (趙蔥) et Yan Ju (顏聚). Le roi se méfia encore plus de Li Mu lorsque ce dernier refusa d'obéir. Il ordonna à ses hommes de prendre Li Mu par surprise et de le capturer. Li Mu fut exécuté en prison quelque temps après, sur ordre du Roi Qian. En 228 av. J.-C., apprenant que Li Mu fut remplacé, les forces Qin attaquèrent, vainquirent l'armée Zhao et conquirent Dongyang (東陽; à l'est des Monts Taihang). Zhao Cong fut tué au combat tandis que Yan Ju s'enfuit après la défaite3. Sept mois plus tard, les forces Qin occupèrent Handan et capturèrent le Roi Qian, mettant un terme à l'existence du royaume de Zhao.

 

 

Je pense que l'auteur mélange des éléments des deux campagnes contre Zhao.

Historiquement, Kan Ki conduit la première qui échoue, et Ou Sen (Wang Jian) la seconde qui finit sur un statut-quo d'un point de vu purement militaire.

C'est en soudoyant un officiel important de Zhao que Qin parvient à remporter cette seconde campagne.

D'ailleurs le ministre Guo Kai devant trahir Li Mu (Ri Boku) n'est pas encore apparu dans le manga.

Ce qui me laisse à penser que l'auteur utilisera une autre ficelle scénaristique.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

heu, de mémoire, elle est déjà mise en place la ficelle.

 

Le roi a clairement dit à Riboku que si Qin prenait Gyou, Riboku serait exécuté... c'est dans le chapitre où Riboku va à Kantan pour demander des renforts au roi chapitre 517. En gros, si Gyou tombe, Riboku tombe avec.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Eiyuu Snake a dit :

Dans ce message, j'avais répertorié les quelques événements à venir concernant Kanki, trouvés sur Wikipedia, Kanki se nomme Huan Yi:

 

  Masquer le contenu

 -238 : Sei monte sur le trône.

-236 : Batailles entre Qin et Zhao, une armée dirigée par Kanki et une par Ousen, Zhao perd 9 villes.

-234 : Qin souhaite attaquer Han, mais par crainte d'une aide de Zhao, Kanki est renvoyé contre Zhao, et gagne encore, le commandant "Hu Zhe" de Zhao est tué.

-233 : Kanki progresse. Début de la bataille de Fei à laquelle se joint Riboku.

-232 : Kanki perd contre Riboku et fuit Qin pour Yan par peur d'une punition pour sa défaite.

-230 : Qin annexe Han.

-228 : Qin annexe Zhao, en ayant profité de catastrophes naturelles touchant Zhao les dernières années.

 

Concernant Shin, son personnage Li Xin est notamment connu pour une defaite monumentale contre Chu. Après avoir fait le fier devant Ousen qui disait qu'il fallait 600 000 Hommes, Shin va partir avec 200 000 et se faire piéger. Ça aussi je pense que l'auteur n'y coupera pas. Mais peut être en atténuant la faute de Shin ^^

 

J'attends surtout de voir qui parmi ses commandants seront tués.

de toutes façons, Shin sera de retour beaucoup plus pour sa dernière campagne, et passera sagement à travers les montagnes puis prendra sa retraite. 

Sa défaite sera donc un moment déterminant pour le faire mûrir. Je pense donc qu'on y aura droit et pas qu'un peu.

ca serait cool que la première page du manga où on voit Shin en tant que grand général soit enfaite juste avant sa plus grande défaite.

Edited by BigBrozer

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les amis, pour faire le parallèle avec les faits historiques, pourriez vous m'indiquer à quelle date, dans le manga, est lancée l'offensive de Ousen car je n'arrive pas à retrouver l'information. 

On est en 236 ou 230 avant JC?

Edit On est bien en 236 avant JC (cf. Chapitre 486 qui se déroule en 237. Le début de la guerre étant 1 an plus tard). Par contre j'ai l'impression que cette bataille regroupe les campagnes de 236 et 232... a voir

 

 

Edited by Woni
Ajout

Share this post


Link to post
Share on other sites

-Pour ce qui est du ministre qui sème la zizanie entre le roi et Riboku je pense qu'il s'agit de Kakukai un officiel de haut rang qui apparaît durant la scène ou le roi de Zaho est dans son bain 

 

-Pour la date a laquelle Qin attaque Zaho dans le mangas je n'est pas trouver de date, la seule info c'est qu'il s'agit de la onzième année de règne de Sei 

 

Petit récapitulatif des noms des personnages historiques de façon a si retrouver plus facilement :

 

Huan Yi - Kanki

Li Xin - Shin

Hu Zhe - général Kochou

Wang Jian - Ousen

Teng - Tou

Pangnuan - Houken

Ying Zheng - Sei

Lu Buwei - Ryofui

Li Si - Rishi

Chengjiao - Sei Kyou

Lao Ai - Rou ai

Li bing - Shoubunkun (?)

 

Vous en avez trouver d'autres ?

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Woni a dit :

Les amis, pour faire le parallèle avec les faits historiques, pourriez vous m'indiquer à quelle date, dans le manga, est lancée l'offensive de Ousen car je n'arrive pas à retrouver l'information. 

On est en 236 ou 230 avant JC?

 

si on fait une correlation histoire manga
on est au alentour de 236 car sei a genre 23/24 ans et qu il est ne vers -259 Av JC

apres il est dur de transposer la realite a la fiction mais si on essaye
moi je vois bien riboku faire changer de camp kanki en le soudoyant a un moment ou il a dessus sur qin ^^
ousen ayant place kanki en arriere car aucune confiance en lui ^^
on aurait un retour des montagnards qui sauverait la face a qin et poussant a un match nul a cause du manque de nourriture dans les 2 camps
 kanki qui file dans les territoires de han sous peine de se voir executer ^^
et a mon avis le prix paye a kanki pour un resultat d echec risque e signer une entree gratuite a riboku pour la trancheuse

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, little b a dit :

 

si on fait une correlation histoire manga
on est au alentour de 236 car sei a genre 23/24 ans et qu il est ne vers -259 Av JC

 

J’avais fait les mêmes déductions avec l’age de Sei mais j’aurai aimé le corroborer avec une date du manga(même si on est d’accord qu’il ne suit pas forcément les faits historiques à la lettre).

Donc vu l’age de Sei et vu que Han n’a pas été conquis je dirais qu’on est avant 236.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 3 heures, Ryo Fui a dit :

Petit récapitulatif des noms des personnages historiques de façon a si retrouver plus facilement :

 

 

Huan Yi - Kanki

Li Xin - Shin

Hu Zhe - général Kochou

Wang Jian - Ousen

Teng - Tou

Pangnuan - Houken

Ying Zheng - Sei

Lu Buwei - Ryofui

Li Si - Rishi

Chengjiao - Sei Kyou

Lao Ai - Rou ai

Li bing - Shoubunkun (?)

 

Plus simple :

http://kingdom.wikia.com/wiki/Translation_of_Names

 

Edited by Red Hood
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/06/2018 à 14:01, Eiyuu Snake a dit :

Dans ce message, j'avais répertorié les quelques événements à venir concernant Kanki, trouvés sur Wikipedia, Kanki se nomme Huan Yi:

 

  Révéler le contenu masqué

 -238 : Sei monte sur le trône.

-236 : Batailles entre Qin et Zhao, une armée dirigée par Kanki et une par Ousen, Zhao perd 9 villes.

-234 : Qin souhaite attaquer Han, mais par crainte d'une aide de Zhao, Kanki est renvoyé contre Zhao, et gagne encore, le commandant "Hu Zhe" de Zhao est tué.

-233 : Kanki progresse. Début de la bataille de Fei à laquelle se joint Riboku.

-232 : Kanki perd contre Riboku et fuit Qin pour Yan par peur d'une punition pour sa défaite.

-230 : Qin annexe Han.

-228 : Qin annexe Zhao, en ayant profité de catastrophes naturelles touchant Zhao les dernières années.

 

Je pense qu'à un moment l'auteur racontera cette histoire de defaite de Kanki contre Riboku (ce dernier connait une faiblesse parait-il... Peut être en se teleportant derrière pour le décapiter, comme Makou ?). 

 

Ca colle un peu moins avec l'Histoire, mais je pronostoque toujours pour l'arc actuel une victoire de Qin côté Ousen et Yotanwa, mais une defaite de Kanki, qui conduirait à la désertion un peu plus tôt que prévue. Du coup défaite globale de Qin dans cette campagne d'invasion de Zhao, là où pour le coup ca colle avec l'histoire.

 

Concernant Shin, son personnage Li Xin est notamment connu pour une defaite monumentale contre Chu. Après avoir fait le fier devant Ousen qui disait qu'il fallait 600 000 Hommes, Shin va partir avec 200 000 et se faire piéger. Ça aussi je pense que l'auteur n'y coupera pas. Mais peut être en atténuant la faute de Shin ^^

À ce sujet il est possible que l'auteur fasse porter la plus grosse responsabilité de cette débâcle à Mou Bu car je crois me rappeler que l'armée de Qin composée de 200.000 hommes malgré les avertissements de Wang Jian était menée par les généraux Meng Wu (Mou Bu) et Li Xin. Et concernant le ministre de Zhao qui pourrait être soudoyé, ne pensez-vous pas qu'il pourrait s'agir du type qui avait, je crois ravi le poste de premier ministre à Ri Boku après l'échec de la guerre de la coalition? Celui qui avait pour celà été aidé par un espion de Shou Bun Kun à Zhao. 

Edited by Shou Hei Kun

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Shou Hei Kun Le ministre de Zhao soudoyé (Guo kai) est apparu dans le manga sous le nom de Kakukai (le gros paré de bijoux) que l'on voit dans les bains du Roi de Zhao et c'est bien celui dont on a entendu parlé il y a longtemps comme un homme de Ryo Fui lors de l’enlèvement de l'amant du Roi. Difficile de prévoir chronologiquement quand sa traîtrise va s’opérer mais ce sera fatal pour Riboku et Zhao. Sauf si l'auteur décide de modifier le déroulement des choses évidemment, après tout, cette période de l'histoire est très floue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant les faits historiques, n'oublions pas que L'auteur ne prend pas ses sources de Wikipedia comme nous. Je pense qu'il fait ses recherches d'une multitude de sources et choisis les plus dramatiques. 

Ça me rappelle le face à face Sei/Riboku dans le petit village durant la guerre de la coalition. L'auteur a tiré tout ça d'une seul ligne d'une chronique. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/08/2018 à 04:37, Shou Hei Kun a dit :

 À ce sujet il est possible que l'auteur fasse porter la plus grosse responsabilité de cette débâcle à Mou Bu car je crois me rappeler que l'armée de Qin composée de 200.000 hommes malgré les avertissements de Wang Jian était menée par les généraux Meng Wu (Mou Bu) et Li Xin. Et concernant le ministre de Zhao qui pourrait être soudoyé, ne pensez-vous pas qu'il pourrait s'agir du type qui avait, je crois ravi le poste de premier ministre à Ri Boku après l'échec de la guerre de la coalition? Celui qui avait pour celà été aidé par un espion de Shou Bun Kun à Zhao. 

c'est mouten (meng tian) et pas moubu qui accompagne shin, c'était une erreur. Moubou sera le vice général d'Ousen 2/3 ans plus tard. d'ailleurs Shin sera le plus affecté, tombant dans un piège et se retrouvant contre 500 000 hommes menés par le grand général Xiang yan, ou Kouen dans kingdom, le grand général n'étant pas apparu dans kingdom, qui pourrait être le père ou le grand père de Kouyoku, ce jeune commandant de milles hommes de la guerre de coalition. Il faut savoir que plusieurs facteurs doivent être pris en compte ( je me réfère à ce site qui analyse parfaitement kingdom, de 1 une traduction chinois- anglais d'un article sur le grand général Li Xin https://magaxking.wordpress.com/2015/05/28/translation-of-an-investigation-of-qin-general-li-xin/ puis un avis sur l'invasion de Chu de li Xin et mengTian :https://magaxking.wordpress.com/2018/06/08/li-xins-invasion-of-chu-in-history/  (traduisez en français pour les flemmards)) Tout d'abord, Xin et Tian se séparent, capturant chacun deux ou 3 villes de leur coté dont celle de YanYing , puis se retrouvent ensemble devant Chengfu, rencontrant l'armée de Chu de 500 000 hommes, se faisant pourchasser durant 3 jours et 3 nuits. Li Xin perd 7 lieutenants, une très grande partie de son armée, et s'en sort vivant avec Meng Tian et une "poignée d'hommes".

Je vais citer un peu le texte Pourquoi Li Xin a-t-il attaqué Yanying et déplacé son armée vers l'ouest lorsque la capitale du Chu, ainsi que le reste des territoires du Chu sont à l'est? Yanying devrait être sous le contrôle de Qin et, depuis qu'ils sont en train de gagner, ils devraient pousser vers l'est, vers la capitale du Chu plutôt que vers l'ouest.

Il serait très fort probable que ce soit la rébellion de Shouheikun (LordChangping) qui aurait tout fait foiré. Celui ci s'étant installé à Yangying, Li Xin a du vaincre cette armée avant de rejoindre MengTian, à l'Ouest, qui se faisait repousser par Chu. A ce moment là ils se sont fait surprendre par Chu, envoyant toutes ses ressources pour répondre au puissant état de Qin. C'est à ce moment là que la bataille se serait transformée à victoire en sens unique pour Chu. On a aucune preuve que ça soit la 21 eme année de règne de Ying Zheng.

Il est très bien possible que la principale erreur de Qin, et pas uniquement de Li Xin et Meng Tian, serait la présence de Lord Changping. 

Je me rapelle d'une phrase de Kaioku à Shoubunkun, qui était "en étant large, on peut dire que mon seigneur Shouheikun possède une puissance martiale proche de Moubu. Et il est indéniable que son intellect égale celui de Riboku. Imaginez donc si mon seigneur avait grandi à Chu, sa ville natale, au lieu de Qin." Imaginez, affronter 500 000 hommes de Chu, sous un plan de Shouheikun ? Qui a pu donner l'information et organiser sa fuite à Chu et ainsi diriger dans l'ombre l'armée de Kouen, piégant Li Xin et Meng Tian, détruisant l'armée de Qin. Le plus grand échec de la guerre d'unification serait alors pas du uniquement à la sois-disante "sous estimation de Chu" faite par Shin, ni à son "manque d'expérience" , lors de la discution qu'il a eu avec Ousen/Wang Jian et le Roi, ou Ousen demandait 600 000 hommes contre Chu, mais surtout à cause de Shouheikun. Après, pourquoi se rebelle t'il ..?

 

 

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressant tout ça !

 

Pour commencer... L'auteur nous met le grand-père de Li Xin (Shin) et le père de Li Mu (Riboku) comme étant frères... Ce qui fait de Riboku le cousin du père de Shin, un oncle assez proche. C'est marrant, je n'y avais jamais songé, le nom "Li" pouvant être assez commun. Mais Hara n'ayant jamais donné d'origines à Shin, à part "esclave orphelin", cette théorie peut tenir. Ça n'apporterait pas grand chose, mais pour le style d'une scène de révélation pourquoi pas :)

 

Ensuite, l'auteur nous donne pas mal d'hypothèses sur la guerre de Chu, et notamment les conditions de la défaite de Shin, qui passerait par une trahison de Shouheikun. Intéressant bien que j'avoue un peu trop aimer Shouheikun pour digérer une possible trahison... Mais ça ne la rendrait que plus forte !

 

Et Shin qui perd 7 lieutenants au passage... Je me disais bien que parmis tous les officiers qu'on voit dans le dernier chapitre, il faut bien des morts d'ici la fin du manga pour ajouter un peu de drame ! Mais 7, ce serait un sacré choc ! Ils y passeraient quasiment tous !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a rien de sûr concernant l'avenir de Shouheikun mais au vue de la situation de Chu dans le manga, j'ai dans l'idée que l'histoire de Rien ne sera pas étrangère au futur choix de Shouheikun. 

 

On a actuellement un tout jeune Roi de Chu qui s'avère être le fils de Shunshinkun en réalité et son oncle maternel Rien règne à sa place en qualité de premier ministre en attendant que son neveu puisse monter sur le trône. Dans le même moment,on a le frère du défunt roi (et véritable héritier légitime) qui est un dangereux psychopathe qui s'amuse à découper des humains..., d'où l'idée montée par Rien de placer son neveu sur le trône plutôt qu'avoir cet homme en tant que Roi de Chu.

 

J'ai dans l'idée que ce ne sera pas aussi simple cette histoire et qu'il risque d'y avoir un conflit pour la succession (et peut être décès des deux prétendants pourquoi pas).

 

C'est là que je vois intervenir le personnage de Shouheikun qui est un descendant d'une lignée noble de Chu, et il se pourrait bien qu'il soit en réalité un candidat plus que crédible à la couronne de Chu si les deux prétendants actuels sont finalement écartés du plateau. Cela pourrait être la raison de la trahison de Shouheikun, une chance de devenir Roi de Chu se refuse t'elle ?

Edited by SuperKoala

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, SuperKoala a dit :

Il n'y a rien de sûr concernant l'avenir de Shouheikun mais au vue de la situation de Chu dans le manga, j'ai dans l'idée que l'histoire de Rien ne sera pas étrangère au futur choix de Shouheikun. 

 

On a actuellement un tout jeune Roi de Chu qui s'avère être le fils de Shunshinkun en réalité et son oncle maternel Rien règne à sa place en qualité de premier ministre en attendant que son neveu puisse monter sur le trône. Dans le même moment,on a le frère du défunt roi (et véritable héritier légitime) qui est un dangereux psychopathe qui s'amuse à découper des humains..., d'où l'idée montée par Rien de placer son neveu sur le trône plutôt qu'avoir cet homme en tant que Roi de Chu.

 

J'ai dans l'idée que ce ne sera pas aussi simple cette histoire et qu'il risque d'y avoir un conflit pour la succession (et peut être décès des deux prétendants pourquoi pas).

 

C'est là que je vois intervenir le personnage de Shouheikun qui est un descendant d'une lignée noble de Chu, et il se pourrait bien qu'il soit en réalité un candidat plus que crédible à la couronne de Chu si les deux prétendants actuels sont finalement écartés du plateau. Cela pourrait être la raison de la trahison de Shouheikun, une chance de devenir Roi de Chu se refuse t'elle ?

Voici un one shot de Yasuhisa Hara racontant une histoire d'amitié entre Moubou et Shouheikun : http://fanfox.net/manga/meng_wu_and_chu_zi/v00/c000/1.html#ipg1

On y voit la trahison de ce dernier, et l'auteur pourrait bien à nouveau raconter cela de cette manière, avec sentiments et amitié tragique, etc. Mais avec des armées de centaines de milliers de personnes sur des chapitres bien plus longs et incroyables comme il sait si bien le faire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah merci Shankys, j'ai lu ce one shot il y a longtemps et certains détails étaient flou.

 

Mais c'est bien ça oui, si on se fie à ce one-shot comme une adaptation crédible du développement futur de Kingdom (Hara peut choisir de modifier des passages d'ici là), alors Shouheikun est un prince bâtard de Chu donné en otage à Qin. Celui-ci décida de renier sa patrie et travailler pour Qin.

 

Seulement au moment d'attaquer Chu, il se dégonfla et préféra s'enfuir vers son royaume natal. 

 

Le développement sera très certainement moins fleur bleue dans Kingdom que dans ce one shot cela dit, on peut facilement imaginer que la débâcle que subira Shin sera en fait causé par la trahison non envisagé de SHK.

 

Ce même Shouheikun qui sera couronné roi à la mort du Roi de Chu (surement le frère du Roi psychopathe plutôt que l'enfant de Shunshinkun) lors de l'attaque de Ousen sur la capitale royale.

 

En clair, cela ferait de Shouheikun l'antagoniste principal de Kingdom et le duel Moubu/SHK vaudra son pesant d'or.

 

 

Par contre, au delà de la débâcle subit par Shin et la défaite finale de Chu, il se pourrait bien que ce ne soit pas la fin du manga pour autant car les royaumes de Qi et surtout Yan furent vaincu par Qin après Chu. L'occasion pour Shin de se rattraper et de finir le manga sur une bonne note (même si il ne sera jamais le plus grand général de cette epoque) puisqu'il semblerait que ce soit Shin et Ouhon qui finirent l'unification de la Chine contre Yan (et j’espère une guerre finale de Shin contre Kanki qui aura fuit à Yan d'ici là).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Kanki ne fuit pas à Yan ! C'est Hanoki, le général de la révolte de Rou Ai, qui s'y réfugie.

On a 0 infos sur Kanki, mais ça a été confondu car les noms se ressemblent.

Il me semble que après Yan, Mouten part se battre contre les xiongnu du nord avec 300 000 hommes. Potentielle aide de Yotanwa ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

je suis choqué d'apprendre la trahison de shouheikun. J'avais lu que ousen était parti avec yontawa et kyoukai conquérir CHU avec 600000 hommes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu que c'est peut être un spoiler pour plus tard je vais le mettre ici, même si je doute que Hara s'en serve dans le futur.

 

J'étais en train de faire des recherches sur Chou Sha, le troisième membre de la formation originelle des 3 Grands Cieux de Zhao en me demandant ce qui avait pu advenir de son armée et de ses subordonnées. Et, à ma grande surprise, on sait déjà ce qu'ils sont devenus même si ce n'a pas été explicitement mentionné.

 

Il s'avère que Chou Sha (ou Zhao She), éminent responsable politique et général de Zhao est décédé à l'image de Rinshoujo peu avant la grande guerre de Chouhei qui opposa Zhao et Qin pendant plus de deux ans. (vieillesse ou maladie surement). Comme dit dans le manga, c'est donc Renpa qui fut nommé général en chef des armées de Zhao face à Hakuki et Ouki. Seulement après deux ans de statut quo dans cette région de Chouhei, le Roi de Zhao (quel imbécile ^^), décida de retirer le commandement des forces de Zhao à Renpa qui était dans une impasse et de le donner à un jeune et fougueux général du nom de Chou Katsu. Ce même Chou Katsu qui est en réalité le fils de Chou Sha et qui a hérité de son armée. 

 

Pour rappel, ce Chou Katsu a engagé une attaque surprise contre Hakuki et s'est fait défoncer par Ouki qui l'attendait de pied ferme. Par la suite, Hakuki décida d'enterrer vivant toute l'armée vaincu et les civils de Chouhei (400000 ce fou). On a donc là, l'armée du célèbre Chou Sha réduite à néant par son jeune fils.

 

Alors, peut être qu'on croisera dans le futur des vassaux de Chou Sha qui ont refusé de servir Chou Katsu ou qui ont survécu à Chouhei, pourquoi pas le fameux Shibashou de Seika, SeikaUn (membre du top 3 des Ten Bows of China) qu'on n'a toujours pas vu apparaître du côté de Zhao, ou bien le général de l'Est ChouHaku qui porte le même nom que l'ancien Grand Cieux mais la probabilité me semble mince. 

 

Voila, pas super important pour le contexte géopolitique de l’époque mais toujours intéressant.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×