Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



goon

Shokugeki no Sôma chapitre 271

Messages recommandés

franchement j espere qu on va pas directement sur le scenario du genre
la derive du fils qui a voulu se venger de ceux qui s en sont pris au restaurant de sa mere en utilisant la cuisine

et l eloignement de saiba face a la radicalite de son premier fils

 

par contre ca hype a mort car un 5-0 face a notre reference ca pique un peu

franchement le cote fratricide n est pas mon scenario prefere
on verra ce que ca donne pour la suite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 13/07/2018 à 19:19, rokal01 a dit :

Bon, maintenant que ça c'est dit, passons au chapitre. C'est dur, clairement, Saiba a ramassé. Cela étant dit, je ne trouve pas cela incohérent. Comme je l'ai dis, Jouichiro s'est beaucoup éloigné de la cuisine, il a progressé, bien sûr, mais il n'a pas atteint un niveau divin... D'ailleurs, après sa dépression, il a mit du temps avant de recuisiner. De plus, il a ouvert le yukihira quand Sôma était enfant donc, pendant très longtemps, il a fait des plats familiaux, il ne s'est jamais perfectionné genre en cachette, sinon Sôma le saurait. Les seuls moments qu'il a eu pour augmenter son niveau, c'est quand il était en voyage. Mais Cela ne durait jamais très longtemps non plus, donc bon, il a retrouvé le goût de la cuisine, il s'est amélioré, mais arrêter de le voir comme un dieu. Il était monstrueux, oui, mais loin d'être parfait. Il s'est servi de ses voyages, pour apprendre d'ailleurs un peu comme le fait Sôma et à justement expérimenter des trucs de fou. Et ça, c'est grâce aussi à Sôma et leur concours de "bon plat" mais aussi de "mauvais plat".

 

J'irai même encore plus loin, pour moi, la raison qui a fait que Jouichiro a changé de nom, c'est parce qu'il vient d'une famille "noble" dans la cuisine et qu'il a estimé qu'il n'était plus digne de ce nom et qu'il devait s'en libéré pour devenir une nouvelle personne avec une nouvelle famille (Sôma et sa mère). Cela étant dit, il a eu un autre enfant qui lui est le "digne héritier" de la famille. Il a donc peaufiner ses techniques, il a également dut apprendre de jouichiro et voilà. Ce qui devait arriver, arriva, Jouichiro s'est fait dépasser.

Ouais enfin Jouichiro reste un peu la référence du manga en terme de cuisine.

 

Dans le manga on a plusieurs monstres, des rapports de force sur les cuisiniers et tous le monde en conviendra Jouichiro fut vendu comme l'une des références des cuisiniers les plus forts, si ce n'est le cuisinier le plus fort dans le manga actuel et la mise en scène de l'auteur fut on ne peut plus explicite.

 

Ce n'est pas pour rien si très rapidement malgré le fait qu'il soit Second Siège, l'auteur nous explique quand réalité il a clairement le niveau de Premier Siège même si son attitude, son comportement ne lui permet pas d'atteindre se niveau. Il faut bien voir que les cuisiniers qui sont dans le Conseil Dix et même surtout dans le top cinq  sont destinés à être des monstres, des références en cuisine une fois adulte (même si ils le sont déjà jeunes), or Jouichiro fut vendu comme supérieur à se niveau, au-delà de se stade, encore plus impressionnant, il suffirait de voir le FB sur son adolescence (sa hype, réputation va bien au-delà d'un statut de Premier Siège).

Le fait n'est pas de voir Jouichiro comme un dieu, mais comme la référence en cuisine, le personnage le plus puissant et ça n'a rien d'aberrant, il suffit de comparer cinq minutes la réputation, la hype, les avis, les faits sur Jouichiro durant son adolescence à Totsuki avec les autres Premier Siège ou Second Siège (Gin, Kojiro, Fuyumi, Eishi, Rindo, etc), il suffit de voir que quelqu'un comme Azami (qui est quand même aussi de quelqu'un de redoutable est très puissant dans le domaine) être totalement admiratif de Jouichiro et limite un fan pour son niveau qu'il a en cuisine. D'ailleurs Azami (et c'est se qu'il c'est produit), met en jeu tout son plan, tout son avenir, tout son enjeu sur le monde de la cuisine, le monde culinaire en acceptant un Shokugeki juste pour avoir Jouichiro de son côté.

 

Et je ne pense pas que le fait qu'il est subit un burn-out lui laisse des séquelles en tant que cuisinier au moins quinze ans plus tard ça me parait absurde. Ce qui rend aussi Jouichiro fort ce n'est pas de cuisiner simplement dans des restaurants cinq étoiles ou dans des endroits typés ou autre, c'est simplement de faire la cuisine comme il l'aime, d'avoir le plaisir de cuisiner et de continuer cet art, tant qu'il cuisine de cette manière je ne vois pas pourquoi il régresserait particulièrement (son génie créatif reste le même, il fait toujours des inventions culinaires, des créations culinaires, etc) c'est le principal.

 

Si on devait faire un rapport de force (certes assez spéculatif) avant se chapitre sur les meilleurs et plus puissants cuisiniers du manga, je pense très fortement que Jouichiro serait numéro un et quand général (que se soit sur les forums US, etc), il serait très souvent numéro un ou au grand minimum dans le top trois.

Donc oui sans être un dieu ou parfait, on a cette légende qui se fait totalement rétamer 5-0 comme le ferait un membre du C10 avec un étudiant lambda.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Kouza a dit :

Ouais enfin Jouichiro reste un peu la référence du manga en terme de cuisine.

 

Dans le manga on a plusieurs monstres, des rapports de force sur les cuisiniers et tous le monde en conviendra Jouichiro fut vendu comme l'une des références des cuisiniers les plus forts, si ce n'est le cuisinier le plus fort dans le manga actuel et la mise en scène de l'auteur fut on ne peut plus explicite.

Tout comme on avait montré Kakashi comme étant la référence, puis après, Jiraya, puis après, pain. Bref, je vois pas en quoi c'est surprenant.

 

Le monde de la cuisine est vaste. Et par exemple, j'ai juste a cité le manga "tout ce qui n'est pas dans le WGO n'est pas considéré comme un vrai restaurant". Cela veut donc dire que des chefs avec des restau 3 étoiles etc, il y en a plusieurs. On a jamais vu d'affrontement entre cuisinier de très haut niveau. On sait juste que ce sont des monstres. Que ce soit Gin, Shinomiya, Azami etc.

 

Et pour en revenir au cas d'Azami, il faut pas confondre le fait d'avoir une idole et de croire qu'elle est supérieure. Depuis tout petit, Azami est fasciné par Jouichiro, ça veut pas dire qu'il ne l'a pas dépassé, ça veut juste dire qu'il tient à lui, plus que tout au monde (même Erina) et donc, pour le sauver, il a "risqué" son plan. Jouichiro, on l'a vu super fort, mais à chaque fois, c'était contre des étudiants... Et après dans le train contre Gin, c'était par équipe et ils testaient les autres...

 

Bref, on a aucun point de référence contre les personnes puissantes que l'on a déjà vu. Que ce soit VS Gin, VS Shinomiya ou Azami.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, rokal01 a dit :

Tout comme on avait montré Kakashi comme étant la référence, puis après, Jiraya, puis après, pain. Bref, je vois pas en quoi c'est surprenant.

 

Le monde de la cuisine est vaste. Et par exemple, j'ai juste a cité le manga "tout ce qui n'est pas dans le WGO n'est pas considéré comme un vrai restaurant". Cela veut donc dire que des chefs avec des restau 3 étoiles etc, il y en a plusieurs. On a jamais vu d'affrontement entre cuisinier de très haut niveau. On sait juste que ce sont des monstres. Que ce soit Gin, Shinomiya, Azami etc.

 

Et pour en revenir au cas d'Azami, il faut pas confondre le fait d'avoir une idole et de croire qu'elle est supérieure. Depuis tout petit, Azami est fasciné par Jouichiro, ça veut pas dire qu'il ne l'a pas dépassé, ça veut juste dire qu'il tient à lui, plus que tout au monde (même Erina) et donc, pour le sauver, il a "risqué" son plan. Jouichiro, on l'a vu super fort, mais à chaque fois, c'était contre des étudiants... Et après dans le train contre Gin, c'était par équipe et ils testaient les autres...

 

Bref, on a aucun point de référence contre les personnes puissantes que l'on a déjà vu. Que ce soit VS Gin, VS Shinomiya ou Azami. 

Kakashi était juste un ninja puissant non pas une référence (il suffit de voir son combat contre Zabuza ou il galère bien).

 

Kakashi fut présenté au début du manga, avec par la suite un développement des autres personnages au fur et à mesure (rien qu'au début du manga on savait qu'un Kage, qu'Hiruzen était plus fort que Kakashi), Jouichiro ce n'est pas la même chose, de nombreux personnages de haut niveaux furent développés face à leur puissance en tant que cuisinier (Gin, Kojiro, etc), je dirai même que c'est l'inverse, tous le monde pensait que Gin > Jouichiro à cause de leur rang de Premier et Second Siège et très rapidement dans le FB, l'auteur nous a révélé quand réalité Jouichiro était bien plus fort que Gin.

 

Ensuite je n'ai jamais dis que Jouichiro surpassait forcément Azami (même si je pense personnellement que oui).

 

Il y a 3 heures, Kouza a dit :

il suffit de voir que quelqu'un comme Azami (qui est quand même aussi de quelqu'un de redoutable est très puissant dans le domaine) être totalement admiratif de Jouichiro et limite un fan pour son niveau qu'il a en cuisine. D'ailleurs Azami (et c'est se qu'il c'est produit), met en jeu tout son plan, tout son avenir, tout son enjeu sur le monde de la cuisine, le monde culinaire en acceptant un Shokugeki juste pour avoir Jouichiro de son côté.

Le fait que je met en avant ce n'est pas forcément une supériorité de Jouichiro sur Azami en cuisine, mais que se dernier soit totalement fan, admiratif de la cuisine de Jouichiro, c'est quand même valorisant, ce n'est pas anodin. D'autant plus qu'Azami avait logiquement gagné (Central de son côté, le C10 de son côté, directeur de Totsuki), il avait toute les cartes en main pour dominer et faire sa révolution de la cuisine, il avait gagné alors pourquoi tout mettre en jeu dans un Shokugeki au risque de tout perdre alors qu'il avait gagné ? Et bien c'est simple, Jouichiro c'était proposé de le rejoindre comme cuisinier et de l'aider dans sa révolution.

Le fait qu'Azami mette tout son plan en jeu, sa révolution "juste" pour avoir Jouichiro de son côté (alors qu'il avait gagné) et encore une fois un élément valorisant en faveur de Jouichiro, Azami n'aurait pas fait ça pour Gin ou Kojiro qui sont pourtant des sommités.

 

il y a 27 minutes, rokal01 a dit :

Bref, on a aucun point de référence contre les personnes puissantes que l'on a déjà vu. Que ce soit VS Gin, VS Shinomiya ou Azami. 

Mais on a des éléments de réputation de hype pour se faire une idée du niveau des personnages.

 

- On sait que durant leur jeunesse, malgré le fait que Gin soit Premier Siège, il explique ouvertement que Jouichiro est plus fort que lui. L'on sait aussi que sur 121 shokugeki contre Jouichiro, Gin en a gagné seulement 20.

Or on sait que Gin est quand même celui qui a eu le meilleur score à ses examens de promotion de toute l'histoire de Totsuki, autant dire que c'est déjà quelqu'un d'exceptionnel et de très puissant qui mérite amplement le titre de Premier Siège même si il l'avait parce que Jouichiro n'était pas sérieux. Donc Gin qui a quand même la meilleur moyenne/résultat à ses examens de toute l'histoire de Totsuki reconnait ouvertement son infériorité face à Jouichiro (surtout quand Shokugeki ça fait 20 victoires pour Gin et 101 pour Jouichiro).

- Jouichiro fut présenté comme un grand génie de la cuisine, un génie comme on en voit que rarement.

- On sait que durant son adolescence, Jouichiro fut choisi pour participer au BLUE au vu de son niveau (se qui n'était pas le cas de Gin).

- Une personne comme Azami devint totalement fan et idolâtre Jouichiro pour sa cuisine et son talent culinaire, même en étant adulte en risquant son plan et sa victoire assurée, juste pour avoir Jouichiro de son côté.

 

L'auteur a toujours mit un certain écart entre Jouichiro et les autres cuisiniers (Gin, Kojiro, etc).

Alors oui ça reste surtout des éléments de leur adolescence, mais ça reste des indicateurs et des indicateurs de la part de l'auteur pour montrer la puissance, la force, la réputation de Jouichiro.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, Kouza a dit :

Le fait que je met en avant ce n'est pas forcément une supériorité de Jouichiro sur Azami en cuisine, mais que se dernier soit totalement fan, admiratif de la cuisine de Jouichiro, c'est quand même valorisant, ce n'est pas anodin. D'autant plus qu'Azami avait logiquement gagné (Central de son côté, le C10 de son côté, directeur de Totsuki), il avait toute les cartes en main pour dominer et faire sa révolution de la cuisine, il avait gagné alors pourquoi tout mettre en jeu dans un Shokugeki au risque de tout perdre alors qu'il avait gagné ? Et bien c'est simple, Jouichiro c'était proposé de le rejoindre comme cuisinier et de l'aider dans sa révolution.

Le fait qu'Azami mette tout son plan en jeu, sa révolution "juste" pour avoir Jouichiro de son côté (alors qu'il avait gagné) et encore une fois un élément valorisant en faveur de Jouichiro, Azami n'aurait pas fait ça pour Gin ou Kojiro qui sont pourtant des sommités.

 

Le principe même du fan c'est que l'on ne peut pas être rationnel. Je vais prendre un exemple de notre vie réelle. Des filles se sont taillés les veines devant Robert Patinson (Edward Cullen, vampire dans Twilight) pour qu'il boive leur sang.

 

Son adoration de Jouichiro est tel que même son plan préparé depuis des années ne représente rien s'il peut avoir la satisfaction d'avoir son idole pour lui... Entre avoir ton idole et ta vengeance pour ceux qui ont causé la perte de ton idole, le choix se pose, mais quand tu es persuadé de gagner et de rafler les 2 mises. Ce serait absurde de s'en passer.

 

On ne peut pas raisonner avec ce genre de situation. Ce n'est donc pas un gage de puissance, c'est juste une faiblesse exploité d'un personnage pour sa fascination.

 

 

il y a 24 minutes, Kouza a dit :

Mais on a des éléments de réputation de hype pour se faire une idée du niveau des personnages.

 

- On sait que durant leur jeunesse, malgré le fait que Gin soit Premier Siège, il explique ouvertement que Jouichiro est plus fort que lui. L'on sait aussi que sur 121 shokugeki contre Jouichiro, Gin en a gagné seulement 20.

Or on sait que Gin est quand même celui qui a eu le meilleur score à ses examens de promotion de toute l'histoire de Totsuki, autant dire que c'est déjà quelqu'un d'exceptionnel et de très puissant qui mérite amplement le titre de Premier Siège même si il l'avait parce que Jouichiro n'était pas sérieux. Donc Gin qui a quand même la meilleur moyenne/résultat à ses examens de toute l'histoire de Totsuki reconnait ouvertement son infériorité face à Jouichiro (surtout quand Shokugeki ça fait 20 victoires pour Gin et 101 pour Jouichiro).

- Jouichiro fut présenté comme un grand génie de la cuisine, un génie comme on en voit que rarement.

- On sait que durant son adolescence, Jouichiro fut choisi pour participer au BLUE au vu de son niveau (se qui n'était pas le cas de Gin).

- Une personne comme Azami devint totalement fan et idolâtre Jouichiro pour sa cuisine et son talent culinaire, même en étant adulte en risquant son plan et sa victoire assurée, juste pour avoir Jouichiro de son côté.

 

L'auteur a toujours mit un certain écart entre Jouichiro et les autres cuisiniers (Gin, Kojiro, etc).

Alors oui ça reste surtout des éléments de leur adolescence, mais ça reste des indicateurs et des indicateurs de la part de l'auteur pour montrer la puissance, la force, la réputation de Jouichiro.

 

Tout ces éléments sont discutables.

 

Le premier, on est d'accord, cela étant dit, les possibilités d'amélioration de GIn sont clairement plus nombreuse que celle de Jouichiro avec les 20 ans qui ont passé. On ne peut donc plus certifié que Jouichiro domine autant Gin (sauf sur l'inventivité).

 

Le deuxième, on est d'accord, c'est un génie qui n'apparait que tous les siècles. Ok, mais c'est uniquement un potentiel ça. Et le génie est parti en vrille, donc encore une fois, il a un potentiel qui peut aller à des sommets jamais atteint, ok, mais rien ne montre qu'il a cherché à les atteindre et encore moins qu'il les aient atteint. Donc, le fait d'avoir un mec avec moins de potentiel mais qui a continué d'avancé plus loin que lui (et donc meilleur chef) est clairement possible. De plus, si ça se trouve, un enfant de Jouichiro peut avoir un talent qui n'apparait que tout les "millénaires". C'est un peu comme Zushi dans HxH qui est doué comme 1 sur 10 000 et que Gon et Kirua sont doué comme 1 sur 1 000 000.

 

Le troisième, encore une fois, Jouichiro est devenu 2eme siège et qualifié à BLUE qu'à la fin de sa 2eme voir début de 3eme année. Azami a été premier siège direct après que Gin et Jouichiro soit parti (donc dès son arrivé en 2eme année, là ou Jouichiro était 8eme siège et Gin 7eme).

 

Bref, Jouichiro a toujours été uniquement un personnage qui sert de fondation au héros (Sôma) comme but a atteindre, et de développer le background du héros (un ancien 2eme siège mais qui en faite était l'un des meilleurs chef de tout les temps). C'est un peu le même genre de truc que Claymore avec Teressa, c'était une numéro 1, et "l'héritière", doit tenter de la surpasser (en terrassant celle qui l'a tué), mais cela ne veut pas dire que parmi les autres "numéro 1 de l'histoire" qu'elle est plus forte. Sauf si on te le montre. Et on nous l'a montré. Dans SnS, pour l'instant, on a rien. On sait que Jouichiro est super fort, qu'il a un passif de dingue, mais en aucun cas, qu'à l'heure actuelle, il soit digne des plus forts.

 

Donc voir un gars le battre ne me parait absolument pas déconnant. Surtout qu'on ne sait rien du passif d'asahi. Si ça se trouve, il a genre un combo de la langue divine et du nez de Hayama ce qui fait qu'il a pu sublimé un plat, si ça se trouve, il a utilisé un procédé similaire à celui de Mimasaka pour le vaincre. Bref, on en sait rien. On sait juste que le plat de Jouichiro était, par comparaison, moins bon. On sait même pas le thème du duel quoi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 41 minutes, rokal01 a dit :

Le principe même du fan c'est que l'on ne peut pas être rationnel. Je vais prendre un exemple de notre vie réelle. Des filles se sont taillés les veines devant Robert Patinson (Edward Cullen, vampire dans Twilight) pour qu'il boive leur sang.

 

Son adoration de Jouichiro est tel que même son plan préparé depuis des années ne représente rien s'il peut avoir la satisfaction d'avoir son idole pour lui... Entre avoir ton idole et ta vengeance pour ceux qui ont causé la perte de ton idole, le choix se pose, mais quand tu es persuadé de gagner et de rafler les 2 mises. Ce serait absurde de s'en passer.

 

On ne peut pas raisonner avec ce genre de situation. Ce n'est donc pas un gage de puissance, c'est juste une faiblesse exploité d'un personnage pour sa fascination.

Sauf que le principe d'être fan c'est bien par rapport à quelque chose sur ladite personne dont on a une admiration.

 

Par exemple dans ton exemple de Robert Patinson c'est pour sa beauté, pourquoi est-ce qu'Azami est fan de Jouichiro ? A cause de son grand talent en tant que cuisinier or la c'est quelque chose de rationnel et puis il y a des fans rationnels et d'autre pouvant être irrationnel. Bien qu'Azami soit très particulier je ne le mettrai pas du niveau des fans irrationnels ou des filles se taillant les veines pour Pantinson personnellement.

 

En attendant si Azami est fan de Jouichiro c'est pour son talent en tant que cuisinier et sa cuisine (Gin ne lui a pas fait un tel effet et pourtant c'est déjà un cuisinier hors-norme) donc ça reste un élément de hype indéniable.

J'ai aussi envie de dire que l'on peut faire le parallèle avec Erina qui est devenue fan de Jouichiro après avoir goûté sa cuisine, est-ce qu'elle aurait été aussi fan de Gin, Kojiro si elle avait goûté à leur cuisine avant ? Je ne pense pas.

 

il y a 49 minutes, rokal01 a dit :

Le premier, on est d'accord, cela étant dit, les possibilités d'amélioration de GIn sont clairement plus nombreuse que celle de Jouichiro avec les 20 ans qui ont passé. On ne peut donc plus certifié que Jouichiro domine autant Gin (sauf sur l'inventivité).

 

Le deuxième, on est d'accord, c'est un génie qui n'apparait que tous les siècles. Ok, mais c'est uniquement un potentiel ça. Et le génie est parti en vrille, donc encore une fois, il a un potentiel qui peut aller à des sommets jamais atteint, ok, mais rien ne montre qu'il a cherché à les atteindre et encore moins qu'il les aient atteint. Donc, le fait d'avoir un mec avec moins de potentiel mais qui a continué d'avancé plus loin que lui (et donc meilleur chef) est clairement possible. De plus, si ça se trouve, un enfant de Jouichiro peut avoir un talent qui n'apparait que tout les "millénaires". C'est un peu comme Zushi dans HxH qui est doué comme 1 sur 10 000 et que Gon et Kirua sont doué comme 1 sur 1 000 000.

 

Le troisième, encore une fois, Jouichiro est devenu 2eme siège et qualifié à BLUE qu'à la fin de sa 2eme voir début de 3eme année. Azami a été premier siège direct après que Gin et Jouichiro soit parti (donc dès son arrivé en 2eme année, là ou Jouichiro était 8eme siège et Gin 7eme).

 

Bref, Jouichiro a toujours été uniquement un personnage qui sert de fondation au héros (Sôma) comme but a atteindre, et de développer le background du héros (un ancien 2eme siège mais qui en faite était l'un des meilleurs chef de tout les temps). C'est un peu le même genre de truc que Claymore avec Teressa, c'était une numéro 1, et "l'héritière", doit tenter de la surpasser (en terrassant celle qui l'a tué), mais cela ne veut pas dire que parmi les autres "numéro 1 de l'histoire" qu'elle est plus forte. Sauf si on te le montre. Et on nous l'a montré. Dans SnS, pour l'instant, on a rien. On sait que Jouichiro est super fort, qu'il a un passif de dingue, mais en aucun cas, qu'à l'heure actuelle, il soit digne des plus forts.

 

Donc voir un gars le battre ne me parait absolument pas déconnant. Surtout qu'on ne sait rien du passif d'asahi. Si ça se trouve, il a genre un combo de la langue divine et du nez de Hayama ce qui fait qu'il a pu sublimé un plat, si ça se trouve, il a utilisé un procédé similaire à celui de Mimasaka pour le vaincre. Bref, on en sait rien. On sait juste que le plat de Jouichiro était, par comparaison, moins bon. On sait même pas le thème du duel quoi...

 

Avant tout une chose que l'on soit claire, la base du débat n'a pas pour but de remettre en cause ou chercher des excuses à la défaite de Jouichiro face à Asahi bien au contraire. Mais simplement d'expliquer pourquoi pour moi (avant le cas Asahi), Jouichiro était le cuisinier le plus puissant (parmi ceux que l'on connait avec Kojiro, Gin, etc). Donc la ça ne concerne que vis-à-vis des autres cuisiniers (sans compter Asahi).

 

Le génie est partie en vrille, il a eu une dépression, mais il fut guéris, il a retrouver goût à la cuisine, il faut arrêter de sortir que la dépression passagère de Jouichiro qui fut il y a quinze l'affecte encore ou lui porte des séquelles ou autre.

Non parce que bon on sait que Jouichiro a retrouvé goût à la cuisine suite à sa rencontre avec la mère de Sôma, donc à se stade qu'il fut guérit, qu'il a reprit goût à la cuisine et donc à aller mieux or on sait que Sôma a quinze ans, donc Jouichiro fut guéris depuis au minimum plus de quinze ans grâce à sa femme. Ensuite il ne faut pas confondre les choses, (même si il y a un peu de ça), Jouichiro ne fut pas encenser par son potentiel, mais par son génie.

 

Le potentiel c'est le niveau maximum facultatif que peut atteindre une personne, une possibilité. Le génie ça représente le talent naturel dans un domaine, une aisance dans un domaine.

 

Mais en quoi les possibilités d'améliorations de Gin sont plus grandes que celle de Jouichiro ? Ça ne repose sur rien, rien n'indique que Gin a des possibilités plus grandes d'améliorations que Jouichiro. Les deux font de la cuisine, se stimule mutuellement en tant que cuisinier, après Gin a outre ses devoirs de cuisiniers, ses fonctions en tant que membre du conseil de Totsuki Resort et j'en passe qui lui prennent du temps.

Ensuite ce n'est pas forcément pertinent de comparer les places de Sièges (Azami, Gin, Jouichiro), quand on sait que Jouichiro ne fut jamais reconnu à sa juste valeur à cause de son attitude (paresseux, trop feignant, n'aime pas son travail de Siège, etc), c'est même ce qui lui a coûter sa place de Premier Siège or Jouichiro a toujours eu cette attitude (qui a pu jouer sur sa position dans le C10) ça ne date pas de sa troisième année seulement.

 

Donc si on résume les faits on a quand même un individu.

 

- Jouichiro était considéré comme un très grand génie, quelqu'un d'incroyable comme on en voit que rarement (à une époque ou il y avait un mec comme Gin).

- Jouichiro dominait clairement Gin malgré qu'il soit Premier Siège, il y a quand même eu un total de 101 victoires pour Jouichiro et 20 pour Gin. Or on sait déjà que Gin était un cuisinier exceptionnel et hors-norme puisqu'il a quand même eu les meilleurs résultats de toute l'histoire de Totsuki.

- Jouichiro grâce à son talent, son génie fut choisi pour participer à BLUE se qui ne fut pas le cas de Gin.

- Son talent était tel que quelqu'un comme Azami devint totalement fan de lui et a énormément de respect pour sa cuisine (pourtant il a déjà du goûter de la cuisine de qualité comme celle de Gin).

- Erina le palais divin devint totalement fan et idolâtre Jouichiro après avoir goûté sa cuisine, encore une fois mettant en avant le fait que la cuisine de Jouichiro est vraiment unique est exceptionnel. Et je doute très clairement qu'elle serait devenue une fangirl de Kojiro ou Gin, si elle avait goûtée leur cuisine avant celle de Jouichiro.

 

C'est pour ses raisons que j'estime Jouichiro être le plus fort cuisinier de SnS avant le précédent chapitre, tout du moins être bien plus fort que Gin, Kojiro, Azami, etc au minimum des cas il devait être dans le top trois. Les faits le mettant en avant, le démarquant des autres sont là.

Or se que je regrette ce n'est pas la défaite de Jouichiro face à Asahi, c'est la surenchère de puissance de la part de l'auteur, Jouichiro est pour moi le plus grand cuisinier du manga ou tout du moins la référence or le voir perdre 5-0 (autant dire un no match clairement), c'est un peu fort en surenchère de puissance, un peu facile et c'est se que je regrette (il aurait pu perdre 3-2 par exemple).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon je ne suis pas un pro du japonais, mais il me semble étrange que Joichiro est usé du suffixe "san" quand il parle à son fils. Il m'a toujours semblé que ce suffixe pour la politesse s'utilisait bien entendu pour quelqu'un que l'on respect, mais surtout pour quelqu'un avec qui il y a peu de lien, or là le lien me semble quand même fort (paternité)?

 

Sinon le chapitre continu au début à bien mettre en avant le père de Sôma et accessoirement à confirmer clairement que Sôma a du talent et qu'une partie de ce talent viendrait alors de son père. (Vive le premier siège sans talent😄).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le "san" est utilisé par défaut lorsque tu as peu de proximité (relationnelle) et lorsque tu n'as pas de différence hiérarchique.

 

Donc ici, même si le lien semble proche (père) si tu n'as aucune proximité mais que tu respectes l'autre quand même, tu utilises "san". En gros, s'il fallait même un suffixe, seul le san convenait. Le sama, il y aurait même pas eu besoin de Shokugeki, s'il l'avait après Saiba-sama, ça voudrait dire qu'il admet déjà sa défaite. Et le kun n'aurait jamais été envisageable (relation trop distante et impossible de voir Jouichiro perdre car cela voudrait dire qu'il le considère encore comme un enfant).

 

C'est pas tant le suffixe qui est surprenant mais l'utilisation du nom de famille. Utiliser le nom de famille est une marque très nette de différence et d'éloignement, et ensuite vient le suffixe.

 

A aucun moment, tu peux voir Jouichiro appeler Soma "yukihira" même avec un suffixe honorifique. Un membre de la famille ne peut pas utiliser le nom de famille pour appeler un autre membre de sa famille, peu importe le niveau de déférence entre les 2 personnes, seul le suffixe honorifique les départage.

 

Par exemple, Erina vis à vis de n'importe quelle autre Nakiri, jamais, elle ne dit Nakiri, même si elle considère Sensaemon, Leonora, Soe ou Alice. Elle va soit utilisé, san soit sama soit aucun suffixe.

 

Voir Jouichiro appelé cet homme "Saiba" est vraiment très étrange, ça montre vraiment qu'ils ne sont pas de la même famille. Et pourtant, il l'appelle son fils (bien qu'il ne fait pas de lien avec Soma)... C'est pour ça que je pense à une famille noble de cuisine un peu comme les Ishiki ou les Kinokuni ou les Nakiri. Et que Jouichiro les a quitté, ce qui fait qu'il a abandonné le nom de Saiba et qu'il soit si distant avec Asahi.

Modifié par rokal01

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n’empêche que 5-0 c'est trop sa aurai été 5-4 sa aurai bien mieux passé . 

 

Parce que la quand même , sa va trop hypé , le truc , soma qui va gagné , mais comment il va faire la  , sortir un truc extraordinaire oui mais sa va faire trop gros , alors que soma a encore tant a apprendre , comme déja dis sans doute que soma fera un vrai tour du monde lui aussi pour découvrir encore plus de chose culinaire quand il finira toosuki . 

 

Après est ce bien son autre fils , pourquoi dit il saiba-san , plutôt fiston , fils , proche ou pas , si sa reste son fils il devrait employé ses mots la . 

 

Je verrais plus un disciple de  joichiro mais genre orphelin qui la pris sous son aile , et qui après a décidé de prendre le nom de saiba . 

 

Par contre si c'est son vrai fils , bha il la fait sans doute après avoir quitté toosuki , le gars a l'air a peine plus âgé que soma donc bon , il la eu sans le savoir XD , ou en pleine dépression après cette bourré la gueule . 

 

Prochaine étape , la grande soeur de érina XD avec un talent encore pété que le siens XD . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi perso je pense plutôt que c'est son fils spirituel, genre durant sa période de vagabond Saiba a travaillé avec les mafieux et a rencontré durant son périple ce garçon! Il l'a probablement formé à la cuisine! Moi je ne pense pas que ce soit son fils caché! 

 

Sinon le scénario part en live c'est très déroutant attendons de voir!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais lu une pseudo théorie (enfin si on peut appeler ça une théorie) sur Twitter et autant dire que je n'avais pas autant ri depuis un moment, selon certaines personnes, ce Saiba Asahi pourrait être le fruit de l'union entre Saiba Jouichiro et la mystérieuse toujours inconnue mère d'Erina. Ce qui voudrait dire que ce Asahi serait lié à Soma mais aussi à Erina, et que ça sera une alliance de ces deux-là qui viendra à bout de lui. Voilà j'ai rigolé, j'espère qu'ils n'étaient pas sérieux, mais sans déconner ça serait tellement dégueulasse. Parce que ça voudrait également dire qu'Azami est tellement un fanboy de Jouichiro qu'il en serait arrivé à un point de vouloir se taper la même femme, non je ne veux pas imaginer, c'est dégueulasse. 

 

Il y a 5 heures, Rhumier a dit :

Moi perso je pense plutôt que c'est son fils spirituel, genre durant sa période de vagabond Saiba a travaillé avec les mafieux et a rencontré durant son périple ce garçon! Il l'a probablement formé à la cuisine! Moi je ne pense pas que ce soit son fils caché! 

Totalement d'accord avec toi, pour moi c'est même fortement possible. La façon dont ce Asahi se tient face à Jouichiro et lui parle, on ne dirait pas un fils qui parle à son père malgré une pseudo haine entre les deux, on dirait plus un élève qui a dépassé le maître et qui s'envole vers d'autres horizons. 

Jouichiro a sûrement dû former ce garçon en se reconnaissant en lui ou un truc du genre, et qu'à un moment donné cela a mal tourné et Jouichiro dû l'abandonner suite à un concours de circonstance encore inconnue. Asahi en serait peut-être arrivé à haïr son maître que lui voyait comme une figure paternelle au point de prendre son nom de famille, il se serait donc entraîné pendant des longues années dont l'unique but d'écraser son maître et de prouver que son héritable héritier n'est pas Soma ou qui que ce soit d'autre mais bien lui, voire mieux, que le véritable Saiba/Yukihira qui domine le monde gastronomique c'est Asahi. 

Moi je vois un truc du genre avec une opposition Soma et Asahi semblable dans une moindre mesure à celle de Naruto et Nagato, les deux sont liés par le même maître, celui qui a mal tourné a vaincu le maître et ça sera au héros de régler ce problème en se confrontant à son opposé soit celui qu'il aurait pu être. 

Modifié par Ilan Wes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, il est évident que Azami est parfaitement capable d'arriver à cette extrémité xD ça colle largement au personnage. Il lui a pas fallut 10 secondes de réflexion pour jeter des années de travail en l'air pour vouloir posséder Jouichiro, alors vouloir se faire tout ce que son idole devait se faire (Blue, renommé mondial etc) et se venger de ceux qui ont entaché son idole. C'est totalement Azami. Rien que l'idée pour un mec aussi à fond d'être là ou son mentor a été doit lui être grisant xD

 

Et clairement, on voit très nettement que Azami n'en a rien a faire de la mère d'Erina ni vraiment d'Erina elle-même... Donc bon...

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Joe à pt jouer la comédie en perdant exprès pour inciter Asahi à défier Soma. Asahi, je le verrai plus comme un neveu vu que la théorie du côté noble des Saiba est intéressante. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais me faire l'avocat du diable. Bien qu'Azami nous ait été présenté comme quelqu'un de froid, prêt à sacrifier du monde pour atteindre ses objectifs, pas sur qu'il a toujours été ce qu'il est. Car quand il est étudiant à Totsuki, il est plutôt présenté comme quelqu'un de sympa, enfin bien loin de ce qu'il est devenu. De plus les fois ou nous le voyons entrain d'utiliser le don de sa fille, jamais nous ne voyons sa femme, la mère d'Erina.

 

Il est donc possible qu'Azami ait surtout péter une durite suite à la perte de sa femme (si elle est morte) et qu'avant cela il était plutôt "normal" et dans ce cas il est peu probable qu'il ait été à vouloir la même femme que Joichiro.

 

Après vu que nous sommes dans les hypothèse de paternité et si en fait Saiba était bien le fils biologique de Joichiro, mais que Sôma ne le soit pas. Si les auteurs voulaient nous mettre encore plus sur le cul, ils pourraient faire en sorte que Joichiro ait rencontré la mère de Sôma quand cette dernière était enceinte et s'étant épris d'elle et elle étant seule (perte du père de son enfant donc du vrai père de Sôma), Joichiro serait resté avec elle (l'amour a ses raisons que la raison ignore), puis le drame arriva, elle décéda et Joichiro lui promis d'élever Sôma comme étant son fils.

 

Sur ce, du côté de Saiba, plutôt sa mère, la pilule ne passe pas que Joichiro ait préféré une autre femme et surtout ait préféré élever le fils de cette autre femme, ce qui fait qu'elle aurait nourri Saiba de sa rancune et voilà ou nous en sommes, avec un fils biologique qui veut punir son père au travers du fils adoptif.

 

Bon voilà pour le délire du moment...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bien résumé par @Ilan Wes @Kouza et les autres personnes pour les théories et l'analyse du chapitre.

 

C'est d'autant + regrettable qu'on avait une bonne mise en avant de Megumi , et ce fils sans doute spirituel ( sauf si Voldemort est vraiment le pire des fanboys) bon ben...

 

Il est pas trop aimé (euphémisme) non plus sur le Net le chapitre , le 5-0 est trop cliché oui (on compare ça à Naruto Shippuden pour l'évolution trop brute).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, sinon, vu l'opinion déçu du chapitre de la majorité d'entre vous.

 

Vous en penser quoi de l'annonce d'un crossover entre OP et SnS ? aka Shokugeki no Sanji. Hype ou pas hype ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, B.B King a dit :

Après vu que nous sommes dans les hypothèse de paternité et si en fait Saiba était bien le fils biologique de Joichiro, mais que Sôma ne le soit pas. Si les auteurs voulaient nous mettre encore plus sur le cul, ils pourraient faire en sorte que Joichiro ait rencontré la mère de Sôma quand cette dernière était enceinte et s'étant épris d'elle et elle étant seule (perte du père de son enfant donc du vrai père de Sôma), Joichiro serait resté avec elle (l'amour a ses raisons que la raison ignore), puis le drame arriva, elle décéda et Joichiro lui promis d'élever Sôma comme étant son fils.

 

Et personne n'en aurait jamais rien su et ne se serait posé de question sur la paternité de Joichiro car, par le plus grand des hasards hasardeux, il se trouve que Souma a justement la même couleur de cheveux et la même couleur d'yeux, qui se trouvent, en plus, être des couleurs atypiques. Ce qui tombe rudement bien.

On aurait ainsi 3 individus de familles complètement différentes, partageant des caractéristiques physiques atypiques (oui, car il y a Rindou aussi). 😀

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×