Jump to content


goon

Jujutsu Kaisen [Gege Akutami]

Recommended Posts

Le 07/04/2021 à 01:37, Shouheikun a dit :

Selon vous qui est le plus fort entre Gojo et Sukuna (20 doigts)?

Et si vous deviez faire un top 10 voir top 15 des perso les plus puissants dans JJK, ce serait quoi?

 

Satoru Gojo possède les deux sorts innés les plus polyvalents de tous l'univers de Jujutsu Kaisen. Le sort de l'Infini permet d'arrêter/ralentir (Mugen/Infini neutre), de repousser (Aka/Rouge), de forcer l'espace à se remodeler (Aoi/Bleu) et d'annihiler l'espace (Murasaki/Violet). Juste le sort Neutre permet de faire tellement de chose qu'il en devient une technique unique de stratège hors paire avec la téléportation,  le vol, un "bouclier". Sans compter leurs mudras* simples pour les activer. Deux doigts tendus pour l'Infini. Un geste tendu pour le Rouge et le Bleu. Et un simple claquement de doigts pour le Violet. En ajout de cela, il maîtrise un territoire (Muryukusho/Espace infini) où la personne meurt immédiatement si elle reste trop longtemps à l'intérieur et rapidement via le flux d'informations qu'il obtient en étant piéger dedans. Un esprit maudit de classe S, une Calamité naturelle même, n'a pu que resté immobile en étant à l'intérieur. Ce dernier s'ouvre d'ailleurs via un simple croisement de doigts de la part de Satoru. Enfin, couplé à cela, il n'a aucune limite via son Sixième Œil (Rokugan) qui lui permet d'avoir une perception ultra détaillé de l'énergie occulte. Le Rokugan réduit aussi le coût de ses sorts quasiment au néant. Cela rend la compréhension de l'énergie occulte par Satoru supérieur à tous, même aux esprits maudits. De plus, l'unique limite était son cerveau qui pouvait être endommagé suite à la surexploitation du Sixième Œil mais en maîtrisant le sort d'inversion minimaliste grâce à Toji, Satoru est devenu un monstre de puissance brute sans limite au savoir tout aussi illimité. 

Ryomen Sukuna est un exorciste millénaire ayant obtenu le surnom de "Roi des malédictions" durant l'ère Heian et ce surnom est resté même à l'époque moderne. Il maîtrise deux sorts : Hachi/Hachi et Coupe/Kai. Le premier coupe minutieusement les partis d'une chose et l'autre le réduit en charpie radicalement. Deux sort d'une violence extrême pouvant être imperceptible par l'ennemi car il ne nécessite aucun mudra pour les utiliser les rendant invisible. Sans compter son sort  : Fugue qui permet d'utiliser des sorts différents plus polyvalents comme des flammes modelable à sa guise comme la forme d'une flèche. Je subodore qu'il peut utiliser une multitude de sorts similaires à des sorts innés. Il précise bien à Jogo qu'il n'ira ps jusqu'à copier les sorts de ce dernier. Mais cela subodore aussi qu'il peut possiblement le faire, ce qui rend Sukuna ultra surpuissant. Puis, il a aussi un territoire unique qui ne fonctionne pas comme les autres. Alors que tout territoire se matérialise sous la forme d'une sphère plus ou moins grande, celui du Roi s'incarne directement dans la monde réel comme si on posait un bâtiment d'un coup dans l'espace. Le Temple malveillant/Fukuma Mizushi est alors un bâtiment qui intègre l'espace dans un rayon immense pouvant atteindre +400 mètres de diamètre dans son périmètre d'application. Il va alors exécuté les sorts de Hachi et Coupe en continu. On rappelle à cela que les territoires permettent au sort d'atteindre obligatoirement leur cible, cela rend le territoire de Sukuna supérieur à tous les territoires. Enfin, Sukuna est un esprit vengeur maudit qui maîtrise le sort d'inversion de régénération le rendant quasiment immortel sur des blessures partielles. 

 

Satoru Gojo face à Ryomen Sukuna font un combat intéressant, très long assurément. Le premier peut tout paraît en dehors d'un territoire le rendant donc invulnérable & il peut aussi tout détruire à des sorts ultra destructeurs mais cela suppose donc qu'il faille un environnement sans humain autour (cf. Shibuya). Une contrainte qui limite grandement ses sorts. Ensuite, une fois pris dans son territoire c'est terminé. Enfin, le Rokugan fait qu'il peut anticipé tous les sorts et les voir malgré leur invisibilité. Sukuna a deux sorts invisibles à l'œil nu mais hypothétiquement pas au Rokugan. Enfin, une fois dans l'Espace infini, il risque grandement d'être immobile également.   Cependant, son territoire peut surprendre Satoru en ce qu'il risque de rendre son sort inutilisable dans un territoire qui s'intègre à la réalité. Après, Satoru doit connaître les sorts de Sukuna & ce dernier a vu tous les sorts de Satoru à travers Yuji. Ils seront donc tout deux préparés et vu leur tempérament ils vont plus s'amuser qu'autre chose au début. Sauf que le sort sans nom de Sukuna n'ayant pas été révélé, ce dernier a encore pas mal de cartes dans sa manche, de même que son sort ultime/Gokunoban qui, rappelons-le, sont équivalent au sort imaginaire/kyoshiki. Ainsi, le combat est imprédictible. Tout se jouera comme beaucou pde combat sur la rapidité d'exécution du sort permettant de mieux avantager l'un ou l'autre. Si Satoru sort son territoire et ensuite son sort Violet, il gagne. Si Sukuna sort son territoire, c'est lui qui a de grande chance de l'emporter. 

Note personnelle : puisque tout deux ont eu la citation bouddhiste "Sur Terre comme au Ciel, moi seul mérite d'être honoré" par l'auteur, je pense qu'ils sont égaux sur la popularité. *

 

* : Il s'agit des signes utilisés par des lanceurs de sorts dans le mythe occidentale. (Cf. Naruto)
---
Top 10 : 

Je ne vais pas expliqué pour chaque personnage déjà que mon commentaire c'est un exposé le bordel ...

  1. Satoru Gojo
  2. Ryomen Sukuna 
  3. Kenjaku (Suguru Geto)
  4. Makora
  5. Jogo 
  6. Uraume
  7. Yuta Okkutsu
  8. Naobito Zenin
  9. Toji Fushiguro 
  10.  Rika Orimoto

Mentions honorables

  • Divinité de la Variole 
  • Hanami 
  • Nanami Kento
  • Aoi Todo 
  • Takada-chan 

Oui le dernier est une petit blagounette .. hihi 😘

 


Le 07/04/2021 à 15:26, Shouheikun a dit :

Yuta a vaincu Geto, mais je sais plus où j'avais vu que c'était du au fait que Geto avait dispersé ses différentes Curses. Après c'est vrai que le Yuta de l'époque n'était pas aussi expérimenté que celui de maintenant. Après Geto est vraiment celui qui a un potentiel illimité car il dépend de la qualité des esprits maudit qu'il absorbe. Mais oui, on peut placer Yuta devant Geto

 

Dans le chapitre 135, Kenjaku explique à Yuji que le sort de manipulation des esprits maudits est le plus puissant grâce à sa polyvalence qui le rends imprévisible et parfaitement maliable par n'importe quel exorciste le possédant. Il précise alors à Yuji que lors de la Parade des 100 Démons, Suguru pouvait battre Yuta s'il n'avait pas éparpillé ses forces à Tokyo et Kyoto à la fois. En combinant tous les esprits maudits qu'il avait à ce moment-là et utilisant le Tourbillon/Uzumaki il surpassait Yuta & Rika réunis. 

 

Personnellement, je n'ai pas inclus Suguru Geto dans mon top car je n'avais pas envie de mettre des personnages au même niveau. Sinon, il y aurait eu des Kenjaku (Suguru Geto) avec Suguru Geto OU Jogo avec Hanami OU Satoru Gojo avec Ryomen Sukuna. J'ai privilégié un choix d'actualité de personnages impliqués et actifs dans l'histoire actuelle, plutôt que de prendre même des personnages  présumés morts. 

 

ce moment où tu réalises que tu aurais pu poster 3 messages et augmenter ton ratio de message sur le forum ... mais que par flemme tu as laissé juste un énorme pavé de texte

  • Like 3
  • Thanks 1
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, rizo-taicho a dit :

Pas de chapitre cette semaine encore? :(

Non pas de chapitre de Jujutsu Kaisen cette semaine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapitre 148 : https://scantrad.net/mangas/jujutsu-kaisen/148

 

Le retour de JJK après 3 longues semaines d'attentes

 

On retourne sur la famille Zenin.

C'est des pourris cette famille je comprends pourquoi Toji s'est barré.

Megumi le pauvre il doit reprendre les rênes de cette famille.

Ogi est vraiment balèse pour un vieux et Naoya la sous-****** il a un flow mais je le déteste.

 

J'espère que Maki va s'en sortir !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bien ! Chapitre 149, ça fait douze chapitres que ce nouvel arc à commencé et je trouve ça assez incroyable. Pas dans le sens où c'est de mieux en mieux, loin de là, mais je trouve ça incroyable de voir à quel point Akutami est parvenu à synthétiser ses meilleures qualités et ses pires défauts en une petite dizaine de chapitres. 

 

Mais je dois bien avouer que les cinq premiers chapitres sont assez impeccables.

Que ce soit l'introduction chaotique, dont on ne comprend pas, volontairement, toutes les conséquences de la catastrophe de Shibuya, l'entrée en scène de Yuta et des Zen'in, qui exposent de manière très fluide leurs personnalités et objectifs, la nouvelle approche plus triste et sérieuse d'Itadori, qui le rend directement plus intéressant et attachant, et surtout, le grand point fort de Jujutsu Kaisen, ses combats. C'est peut-être parce que j'adore les scène d'actions dans des environnements urbains, mais y'a pas à dire, je suis toujours aussi fan des confrontations dans ce manga. C'est tout con, ils sont très courts, mais en comptant les trois combats de ces douze chapitres (Yuji - Yuta; Choso - Naoya; Maki et Mai - Ogi), les trois regroupent tous ce qui fait un bon combat  

- les enjeux, qui, ici, sont de rester en vie, entre autre. Simple, mais très efficace;

- des résolutions bien pensées, que ce soit Choso qui déjoue habilement la technique de Naoya ou encore Maki qui bute son père avec la lame créée par sa défunte soeur, c'est toujours convaincant;

- des confrontations et oppositions thématiques et idéologiques. La valeur de la fraternité au centre du combat de Choso et Naoya, la querelle entre Maki et Ogi, avec Mai au milieu qui choisit son camp tout en décidant du vainqueur, puis Yuta et Itadori, qui sont à la fois si différents et si similaires;

Bref, c'est super stylé, j'ai le dirai jamais assez, mais Akutami est très fort pour écrire et réaliser ses combats, ce qui est plutôt primordial dans un nekketsu. 


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 

Cela dit, c'est avec le chapitre 143 que ça se complique et que réapparaît le plus gros problème de ce manga : la narration. Je fais bien la distinction entre le scénario et la narration, parce qu'en soit, le scénario est tout a fait correct, mais ça importe peu quand ta narration est mauvaise. J'irai pas jusqu'à pousser le bouchon aussi loin, je dirai même que ce défaut disparaissait de plus en plus au fil du temps Je trouvais le rythme de l'arc du Corps Stellaire bien géré, pas mal d'informations, mais assez distillées pour ne pas que ça devienne confus et indigeste. En ce qui concerne l'arc de l'Incident de Shibuya, là aussi, la narration nerveuse ne me gênait pas, car on était une situation d'urgence absolue (et c'était 95% de combat, ça il gère).

Là, Akutami se ne pose jamais. J'dis pas non plus qu'il devrait avancer à deux à l'heure, à la Bleach, mais il faut trouver un juste milieu. Certains prennent en exemple les chapitre 145 et 146, avec Tengen, pour parler des problèmes de narrations. Perso, c'est pas tant dérangeant que ça, c'est plus au niveau de la clarté des explications. J'ai bien dû relire une dizaine de fois le chapitre 145 pour comprendre l'intérêt (scénaristique) de la "Traque Mortelle" (en français et en anglais, donc peut-être que la VO est bonne, qui sait). Peut-être que je suis idiot, mais sans vouloir faire de comparaison douteuse, j'ai aucun problème avec Hunter X Hunter ou Fullmetal Alchemist, pourtant tous les deux ne sont pas moins compliqués que Jujutsu Kaisen. 

 

Pour en revenir au problème de narration, je vais plutôt prendre deux chapitres en exemple : le 143, lorsque Megumi retrouve Itadori et Yuta, puis le 147, avec Panda et Masamichi Yaga.
Le 143 achève le préambule de l'arc et introduit directement la suite. Mettons, c'est un chapitre de transition, c'est pas déconnant, mais... Dans ce chapitre, on apprend que

- Yuta a soigné Naoya, en échange de son silence;

- Itadori est le fils d'un ancien corps de Kenjaku (?);

- Le grand-père d'Itadori était contre l'union entre son fils et cette femme (donc il soupçonnait un truc);

- Yuta est du côté d'Itadori;

- Gojo est passé retrouver Yuta, plus tôt dans l'intrigue, pour lui dire que ça sentait mauvais pour son cul;

- Megumi se pointe et fait son laïus à propos des exorcistes;

- Et on apprend enfin les enjeux de cet arc, à savoir la survie de Tsumiki, ainsi que les règles de cette "Traque Mortelle";
 

Je trouve que c'est beaucoup trop. Non seulement c'est trop, mais en plus ça diminue énormément un truc que je trouvais génial en début d'arc : Itadori est seul (avec Choso, mais vous voyez). Il choisit de lui-même de s'éloigner de ses amis et est prêt à affronter le monde, jusqu'à la fin. C'était cohérent car c'est ce qu'il disait à Mahito après l'avoir vaincu, ça faisait avancer le personnage, se séparer de ses meilleurs amis est fort pour un personnage aussi éminemment positif (à la manière de Gon dans HXH ou Deku dans MHA récemment) et, avouons-le, c'était assez badass de le voir seul à Tokyo et se fritter en toute clandestinité avec des fléaux.
Rien que les balafres sur son visage, le fait qu'elle reste sur son visage, ça montre qu'Akutami veut rendre son personnage plus sombre, en indiquant directement sur sa face qu'il a fait et vu des dingueries. C'est tout con, mais c'est fort, d'autant plus que ses cicatrices ne sont pas placées de sorte à le mettre en valeur, comme Kakashi ou Mikasa, elles sont là, parce que la guerre ne pardonne pas.

Mais tout ça, ce contexte sympa et propice à des développements intéressants et, plus tard, à de potentielles retrouvailles touchantes, est balayé d'un revers de main avec Megumi qui arrive avec le scénario. Ok, je comprend, c'est logique, mais quand même, on aurait put plus profiter de la solitude d'Itadori (et sa relation avec Choso), avec une intrigue en parallèle avec les autres rebelles, toujours avec la "Traque Mortelle" au milieu et avec Yuta comme intermédiaire.
En plus, on aurait largement put prendre un chapitre entier (voir plus pour les gourmands) autour d'une discussion entre Itadori et Yuta. Les deux sont tellement 
similaires, Yuta aurait suffit à redonner envie à Yuji de continuer, ils ont traversé presque les mêmes épreuves, mais non, il faut que ce soit Megumi. C'est logique, c'est cohérent, c'est évident même, mais c'est trop facile et rapide. 
 

Mais le pire, c'est le chapitre 147, centré sur Yaga et Panda. Alors, ok, Panda est constamment relégué au second plan, mais quand même, c'est chaud. Buter son père, un personnage assez important tout de même, comme ça, en un chapitre, où tu révèles à la fois son background, ses motivations, ses actions sur les autres personnages, etc... Pour le buter, directement.
Oui, il devait mourir, évidemment, ça joue énormément sur le personnage du Panda (de la même façon avec Maki et les Zen'in).

D'ailleurs, Kusakabe qui libère Panda comme ça, oklm, personne ne le surveille ou quoi ? Et Gakuganji s'en fout ? Il le laisse partir ? 

Pour en revenir à Yaga, je le vois un peu comme un Asuma dans Naruto, une figure de maître fort et un peu paternel pour un personnage secondaire, qui finit par clamser. Même sans compter le combat (pas besoin de le montrer, je peux comprendre), Asuma avait déjà du plus de moments sur sa relation avec ses élèves, sa femme et même du teasing autour de son futur enfant, ainsi sa mort était réellement triste.
Ok, Panda n'est pas Shikamaru, il n'a la vocation à devenir le personnage principal de son propre arc, mais s'il faut le faire pour rendre son histoire meilleure et ses personnages plus impactants, faut le faire, Kishimoto n'a pas hésité, pourtant on peut facilement admettre qu'Akutami est bien plus radical que Kishimoto dans ses choix scénaristiques.
 

Mais, là encore, ce chapitre recèle une grande qualité d'Akutami : il sait écrire ses personnages. En un chapitre, Yaga est attachant et tragique, pour ce qu'il fait aux gens (le neveux et la soeur de Kusabake). Ok, c'est fort, il sait comment écrire ses personnages, mais il a toujours du mal à les raconter et c'est vraiment dommage. 
 

On peut copier-coller ce que je viens de dire avec les deux derniers chapitres sur Maki.
Là aussi, les personnages sont excellents, même ceux qui sont minimes, genre Jin'Ichi qui se révèle être un tête froide et un rusé, malgré sa gueule de barbare, ou encore la mère de Maki et Mai, qui est tragique et en même temps détestable en quelques cases. Mais tout est trop rapide.
Ogi passe comme une blague. Ok, c'est un enfoiré, bien sûr, je l'aime pas, la colère envers ce personnage est palpable, mais elle aurait put être bien mieux construite. On a passé de nombreux flashbacks sur Maki, mais on évoque Ogi qu'une seule fois de tout le manga, c'est dommage. Un connard comme lui, qui est un peu le "boss final" de Maki (thématiquement parlant), il apparaît que pendant trois chapitres. C'est trop court.
Idem pour Mai, leur relation et la résolution de leur querelle marche, mais fallait d'autres moments entre les soeurs. Leur dernière scène ensemble, c'était une engueulade (elles crèvent l'abcès, mais quand même). Une scène ou Mai, qui arrive à Shibuya et voit le corps calciné de sa soeur, rien que ça, ça l'aurait fait. 


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 

Bref, il faut vraiment qu'Akutami règle ce problème de narration. On en parlait quand il a été interviewé, c'est pas la peine de finir ton manga en deux ans si c'est pour le rusher comme ça. Généralement, les shonen ont le problème inverse, tu parles d'une mauvaise blague.  

Edited by Jufoba
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Thumb 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve le manga excellent et très prenant mais j'ai l'impression que itadori stagne en terme de puissance depuis un moment déjà, en fait depuis qu'il a appris le rayon noir. 

Il finit toujours complètement dépassé et c'est sukuna qui prend le relais ca commence a devenir un peu répétitif comme schéma de combat alors que megumi évolue continuellement et ces progrès sont plutôt concret au combat je trouve contrairement a itadori mais peut-être que je me trompe et que j'ai loupé quelque chose ce qui est possible ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@Alexandrelepetit

Je sais pas si t'es à jour dans le manga mais je suis pas du tout d'accord. Si tu n'es pas à jour ne lis pas la suite du commentaire

 

Yuji est celui qui progresse le plus de tous. Il a maitrisé le black flash rapidement et a gagné tous les combats qu'il était supposé gagner. C'est à dire face à des adversaires de son niveau.

Récemment, même Yuta a avoué avoir des difficultés face à lui et c'est rendu compte que Yuji se retenait durant leur affrontement. Or Yuta est supposé être un exorciste de classe S, de la même trempe que Gojo. Contre Mahito, on nous dit littéralement qu'il a atteint 120% de son potentiel, la preuve à la fin il arrive à rivaliser avec la forme finale de Mahito.

A Shibuya, il ne faut pas oublier le fait que si Sukuna a pris le contrôle, c'est parce que c'était le plan des esprits maudits (Jogo) et non parce qu'il était acculé. On lui a littéralement fait bouffer plus de 10 doigts d'un coup. Sukuna n'a jamais aidé Yuji, contre Choso ou Mahito il n'est pas intervenu. C'est pas parce que Yuji ne gagne pas en 1vs1 qu'il ne progresse pas.

C'est lui qui fait face aux adversaires les plus forts à chaque fois.

Les seuls avantages qu'il a d'être le réceptacle de Sukuna sont indirectes: à savoir l'immunité au poison et l'immunité face à la techniques de Mahito.

 

A contrario Megumi, en dehors de son domain expansion incomplet, n'a pas forcément progressé. Il a un Shikigami surcheaté qu'il ne maitrise même pas. Il a beaucoup moins de victoires ou de fait marquants que Yuji. D'ailleurs il était sur le point de mourir si Sukuna ne l'avait pas aidé.

 

Yuji n'a pas de technique maudite. Il faut pas s'attendre à ce qu'il maitrise le Jujutsu. Son habilité au combat vient de sa force hors du commun (vu que c'est un embryon maudit), renforcée par de l'énergie maudite. Il ne faut pas s'attendre à qu'il est une palette de sorts car il ne maitrise pas de technique maudite. Les techniques maudites sont comme les alters dans MHA.

Il a été dit qu'il apprendrait les techniques de Sukuna, mais pour l'instant c'est pas le cas.

 

Il faut aussi prendre en compte les match up dans JJK, il y a bcp d'éléments extérieurs qui influent sur les combats.

 

Au corps à corps, Yuji fait déjà partie des meilleurs shaman.

 

 

Edited by Shouheikun

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 15 heures, Shouheikun a dit :

Sukuna n'a jamais aidé Yuji, contre Choso ou Mahito il n'est pas intervenu. C'est pas parce que Yuji ne gagne pas en 1vs1 qu'il ne progresse pas.

Je ne suispas d'accord avec cette affirmation, quand itadoti a pénétré le territoire de mahito c'est sukuna qui a vaincu mahito, même si c'était pas pour aider itadori dans les fait ca lui a rendu service car ça lui a apporté la victoire. 

En général ça aide à montrer les progrès d'un personnage les victoire en 1 vs 1 c'est bien pour cela que c'est autant utilisé  c'est peut-être ce qui est responsable de mon impression de stagnation de itadori car on a pas vraiment de matchup qui mette en valeur les progrès de itadori. 

Il y a 15 heures, Shouheikun a dit :

 

A contrario Megumi, en dehors de son domain expansion incomplet, n'a pas forcément progressé. Il a un Shikigami surcheaté qu'il ne maitrise même pas. Il a beaucoup moins de victoires ou de fait marquants que Yuji. D'ailleurs il était sur le point de mourir si Sukuna ne l'avait pas aidé.

Le domaine expansion est déjà un progrès en soit et énorme considérant que ca a apporté une victoire à megumi et considérant le nombre extraordinairement faible des shaman capable de l'utiliser  je ne vois donc pas pourquoi le mettre a part .

Le shikigami qu'il a pu enfin réussir a invoquer est aussi un beau progrès malgré le manque de contrôle il a réussi à l'utiliser a son avantage grâce a des actions intelligente et il dégage une sacrée puissance.

En plus de cela on peut aussi ajouter son entraînement au maniement des armes maudite et par extension les armes maudites en sa possession lui apportant un bon power up et pariant à ces faiblesses d'invocateur 

Des exemples très concrèt de l'évolution de megumi 

Il y a 15 heures, Shouheikun a dit :

Récemment, même Yuta a avoué avoir des difficultés face à lui et c'est rendu compte que Yuji se retenait durant leur affrontement. Or Yuta est supposé être un exorciste de classe S, de la même trempe que Gojo

Difficile de tirer une conclusion précise de la puissance de yuji avec cette information. 

Yuta c'est t'il vraiment donné a fond ? Il a abbatu toute les cartes ? qu'il avait il n'a pas gardé de bottes secrète ou de capacité pour lui durant cette affrontement ?

Si yuta est de la trempe de gojo j'ai vraiment des difficultés monumentale a imaginer yuji mettre en difficulté gojo sans intervention de sukuna 

Il y a 15 heures, Shouheikun a dit :

Yuji n'a pas de technique maudite. Il faut pas s'attendre à ce qu'il maitrise le Jujutsu. Son habilité au combat vient de sa force hors du commun (vu que c'est un embryon maudit), renforcée par de l'énergie maudite. Il ne faut pas s'attendre à qu'il est une palette de sorts car il ne maitrise pas de technique maudite. Les techniques maudites sont comme les alters dans MHA.

Il a été dit qu'il apprendrait les techniques de Sukuna, mais pour l'instant c'est pas le cas.

Je trouve que la deuxième partie de l'argument contredit un peu la première, ca a été annoncée depuis longtemps que itadori allait obtenir les techniques maudites de sukuna par absorption, donc je considère normal d'attendre l'apparition de technique auculte chez itadori vue que le manga lui même la annoncée via gojo si on ne doit pas s'attendre à cela l'auteur n'aurait pas du l'annoncer alors. 

En plus de cela en tant qu'embryon maudit ces frères ont/avaient des technique auculte itadori semble être l'exception. 

et il a déjà manger plus de la moitié des doigts de sukuna donc je me dis que ces progrès sur ce point tarde un peu surtout que l'information du transfert de compétences est faite très tôt dans le manga quand gojo entraîne itadori pendant que tout le monde le croit mort .

Je me demande alors faut-il que itadori aïs manger 19 doigt pour que la première technique auculte lui soit disponible ? 

Il y a 15 heures, Shouheikun a dit :

Au corps à corps, Yuji fait déjà partie des meilleurs shaman.

 

Oui mais ca c'est vrai depuis le début aussi dès la première fois ou on voie itadori on nous dis qu'il a des capacités physiques hors du commun mais je veux bien reconnaître qu'il a fait des progrès en terme de techniques physiques mais c'est tout et c'est plutôt léger quand on considère l'évolution de megumi par exemple qui a commencé à maîtriser l'extension de territoire arme ultime des shaman, une nouvelle ombre extrêmement puissante, utilisation d'arme maudite comme power up .

 

Il y a 15 heures, Shouheikun a dit :

Il faut aussi prendre en compte les match up dans JJK, il y a bcp d'éléments extérieurs qui influent sur les combats.

 

Je suis plutôt d'accord avec cela.

Pour expliqué concrètement mon point de vue avec des exemple le rayon noir et son amélioration de techniques martial face a todo sont 2 exemple bien concret de l'évolution de itadori mais depuis ce moment je n'arrive pas a trouver d'autres exemple concret comme les deux que j'ai donné pour montré clairement une évolution de itadori c'est ce qui me donne cette impression de stagnation a part peut-être une décharge de plus sur sa technique de l'interval mais c'est plutôt une une utilisation différente d'une technique qu'il possède déjà .

Et d'une manière ou d'une autre sukuna finis souvent par faire le plus gros du taffe des que itadori est dépassé ce qui fait qu'il ne dépasse pas ces limites se surpassant devenant donc plus puissant car au final le joker sukuna le soigne prend sa place fait son chaotique tuant ceux qui l'ennuie et par chance les méchant l'ennuie souvent donc il tue des méchants j'admets je grossis un peu le trait ^^.

Voilà pourquoi j'ai cette impression que itadori évolue beaucoup moins que les autres 

surtout megumi on dirait presque le héros de l'histoire parfois ^^

Mais c'est surtout sur la puissance cette impression car sur le plan psychologie oui itadori évolue régulièrement avec les différentes expériences mais pour la puissance c'est loin d'être aussi flagrant je trouve 

Edited by Alexandrelepetit

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je continue à suivre les parutions hebdomadaires après avoir dévoré la quasi intégralité du manga en 2 jours.

Beaucoup de gens on fait le rapprochement entre Bleach/Naruto pour les ressemblances avec Jujutsu. Je suis d'accord que les deux ont fortement inspiré celui là mais pour moi, l'arc de la gare de Shibuya, c'est du Gantz tout craché. C'est pas pour me déplaire car j'adore ce manga et la mise en scène ici est vraiment pas mal.

 

Par contre dans les derniers chapitres, ça va très vite, peu être beaucoup trop vite. J'ai l'impression de lire un manga en fin de vie. La sensation qu'il faut tout expliquer et résoudre en 2 chapitres pour conclure proprement le manga.

Je ne sais pas si c'est seulement moi, mais j'ai beau lire et relire, je ne comprends vraiment pas tout.

En tout cas la "fusion" des deux sœurs était une bonne idée de la part de l'auteur. 

  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, tremds a dit :

Par contre dans les derniers chapitres, ça va très vite, peu être beaucoup trop vite. J'ai l'impression de lire un manga en fin de vie. La sensation qu'il faut tout expliquer et résoudre en 2 chapitres pour conclure proprement le manga.

Je ne sais pas si c'est seulement moi, mais j'ai beau lire et relire, je ne comprends vraiment pas tout.

En tout cas la "fusion" des deux sœurs était une bonne idée de la part de l'auteur. 

Oui, encore une fois, c'est pas tant les bonnes idées qui lui manquent, c'est l'exécution qui est imparfaite. Mais je vois ce que tu veux dire quand tu parles de manga en fin de vie. Y'a encore ce petit côté Bleach, mais je parle de Bleach quand les éditeurs ont dit à Kubo qui lui restait que quatre chapitres, alors qu'il en prévoyait une quinzaine, voir plus. Sauf que là, compte tenu du succès de la série, les éditeurs de Jujutsu Kaisen ne sont clairement pas responsables du rythme chaotique du récit, ça semble être purement l'oeuvre d'Akutami (d'autant plus que ce défaut se retrouvait déjà au début du manga).


D'une certaine manière, je me demande si l'auteur n'en a pas marre de son oeuvre (et son univers en général). Jujutsu Kaisen a tout du nekketsu à succès, c'est pour ça qu'on le compare si régulièrement à Naruto, Bleach, voir Hunter X Hunter. Malgré quelques idées et choix originaux, ça reste assez sage.

Cependant, quand je vois certains arcs, notamment celui du Corps Astral, qui ressemble presque à un one shot à sa manière, je me dis que c'est sûrement le plus original et le mieux ficelé. Libéré de ses protagonistes de base (Itadori, Megumi et Kugisaki) et de son histoire principale (Sukuna et le groupe de Kenjaku), Akutami se laisse aller avec des choix impactants (la mort d'Amanai), des développements de personnages forts (Satoru qui prend ses responsabilités, Geto qui décide du nouveau but de sa vie, Toji qui remet en question son existence) et mêmes des idées visuelles ultra intéressantes, genre le découpage de la scène quand Satoru utilise son "Purple" sur Toji (ou quand il utilise son "Blue" au premier round) ou juste ça

image.thumb.png.f7b66aa17f1a28a8e1371f4e0e6fc43b.png

 

Bref, j'suis sûr qu'une fois que la "Traque Mortelle" va commencer, Akutami s'en donnera à coeur joie avec les combats, mais il ne devrait pas hésiter à nous reproposer des intrigues similaires à celles du passé de Gojo, j'ai l'impression que c'est ça qu'il kiffe le plus. Faire du "nekketsu classique", j'ai l'impression que ça le bride un peu et c'est dommage pour un auteur qui a autant de bonnes idées.

  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Alexandrelepetit Le shikigami de Megumi est sa botte secrète. Il l'a depuis le début du manga, la preuve il a voulu l'utiliser contre Sukuna et de nombreuses fois ensuite. Ce n'est pas un progès dans le sens où il l'a toujours eu, c'est pas quelque chose qu'il ne maitrisait pas ou qu'il a progressé dans l'invocation de ce shikigami.

Depuis le domain expansion, Megumi n'a pas eu de progès significatif, contrairement à Yuji. Et Megumi n'a eu aucun gros combat comme Yuji contre Mahito.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 14 heures, Shouheikun a dit :

Le shikigami de Megumi est sa botte secrète. Il l'a depuis le début du manga, la preuve il a voulu l'utiliser contre Sukuna et de nombreuses fois ensuite. Ce n'est pas un progès dans le sens où il l'a toujours eu, c'est pas quelque chose qu'il ne maitrisait pas ou qu'il a progressé dans l'invocation de ce shikigami.

C'est faux megumi le dit lui même il ne la conjurés et maîtrisé que récemment donc il ne le maîtrisait pas depuis le début donc il a bien progressé dans l'invocation de ce shikigami 

Pour ce qui est de makora ce n'est pas encore son shikigami c'est juste un shikigami qu'il invoque pour tenter de l'exorcisé afin de le contrôler et d'en faire son shikigami, il a utilisé cette particularité de pouvoir l'invoquer autant qu'il veut car ce n'est pas son familiers pour donner du fil a retordre a ces adversaires mais dans les fait actuellement makora est autant l'ennemi de megumi que de ces adversaires. 

Et ce n'est pas étonnant que megumi ne le maîtrise pas encore car personne dans l'histoire des exorciste n'a réussi a le maîtriser. 

Il y a 14 heures, Shouheikun a dit :

Depuis le domain expansion, Megumi n'a pas eu de progès significatif, contrairement à Yuji. Et Megumi n'a eu aucun gros combat comme Yuji contre Mahito.

Ce qui est plutôt logique son domaine d'extension lui donne déjà un power up enorme itadori n'a rien de tel et megumi a une direction claire pour progresser .

En plus son domaine d'extension est plutôt récent comparé au rayon noir de itadori qui est a ce jours ca dernière nouvelle technique apprise et qui date de sa première rencontre avec todo 

008.png

Edited by Alexandrelepetit

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Alexandrelepetit Quand je parlais de "shigikami qu'il ne maitrisait pas", je faisais référence à Mahoraga, car c'est le SEUL fait marquant concernant Megumi à Shibuya. En tout cas, son seul fait concernant son pouvoir. Même s'il est loin de le maitriser. Et si, relis bien, il voulait l'utiliser contre Sukuna et même contre Hanami, sauf qu'à chaque fois un élément extérieur a fait en sorte qu'il ne l'utilise pas.

 

Les progrès de Megumi, comme l'éléphant ou encore le loup de Jade, nous ont été montrés dans le même arc où Yuji le Black Flash. Tu vas pas me faire croire que ses shikigami rivalisent avec un Yuji qui arrive déjà à égaler le record de black flash? 

Le seul progrès significatif de Megumi c'est son domaine expansion, qui a lui a permis de vaincre un class S. C'es avec ça qu'il a pu rattraper Yuji, qui avec sa maitrise du black flash,  pouvait rivaliser sans problèmes avec un classe S  de ce niveau.  

 

Depuis ce moment, Megumi n'a pas progressé, alors que Yuji s'est sans cesse surpassé. Au point de rivaliser avec la forme finale de Mahito.

 

Tant qu'on nous explique pas quand et comment Yuji sera en mesure de maitriser les techniques de Sukuna, je considèrerais qu'il est dans l'incapacité de les utiliser et donc, qu'il n'a pas de technique. Donc dans son domaine de combat taijustu, Yuji a sans cesse progresser et ce bien plus que Megumi.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dites-moi, tous, j'aimerai savoir ce que vous aimez dans Jujutsu Kaisen et ce qui, selon vous, explique son succès. Mettons de côté le hasard, même si ça joue toujours un rôle important, la chance est un paramètre assez dur à interpréter et quantifier. 

 

Personnellement, je l'ai déjà bien exposé dans mes messages ci-dessus, les gros points forts de ce manga sont la réalisation de ses combats, l'écriture de ses personnages, ainsi qu'une ambiance assez lourde et sale, entre dû au choix radicaux (les morts des protagonistes et antagonistes, entre autre), aux dessins nerveux et aux chara-designs particuliers de l'auteur. 

 

Idem, si y'a des choses que vous n'aimez pas dans ce manga, ce serait quoi ? J'en ai aussi parlé, la narration trop rapide me revient souvent comme étant le plus gros défaut, mais si vous en voyez d'autres, ce serait lesquels ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, Jufoba a dit :

Idem, si y'a des choses que vous n'aimez pas dans ce manga, ce serait quoi ? J'en ai aussi parlé, la narration trop rapide me revient souvent comme étant le plus gros défaut, mais si vous en voyez d'autres, ce serait lesquels ?

Sincèrement j'adore l'œuvre et ce qu'elle raconte, je vois, peu de défaut mais si quelque chose me gène je dirais :

-Beaucoup de personnages que je trouve assez plat, dont le sort et l'évolution ne m'intéresse pas (Nobara, Fushiguro même si je commence un peu à l'apprécier, le clan Zenin en général sauf Maki).

-La narration aussi que je trouve trop rapide depuis quelque temps.

-Malgré que j'aime le style de dessin de Akutami, j'ai eu beaucoup de mal sur certains passages, notamment sur l'incident de Shibuya.

-Le début de l'œuvre (il m'a fallu 35-40 chapitres pour accrocher mais l'anime à fait un travaille monstrueux sur le début je trouve).

-Le manque de moment calme, trop d'action (trop peu de Slice of Life alors que ces chapitres Akutami sait vraiment bien les faires, les chapitres sur le match de baseball et celui sur l'ami de Yuji étaient géniaux).

- Le fait que le group d'antagonistes soit impliqué dans tout les arcs (pour celui la je pense surtout à l'arc Tokyo vs Kyoto ou j'étais un peu dégoûté de voir Hanami intervenir).

 

Bien évidemment, c'est totalement subjectif, on à tous notre vision de la chose et elle est bien différente (et c'est bien mieux sinon on ne pourrai pas débattre 😁) rien de ce que j'ai cité ne m'empêche d'adorer l'œuvre ! 

 

Et pour dire ce que j'aime dans l'œuvre :

 

- Le découpage qui est monstrueux, ça rend les combats plus dynamique je trouve

- Les combats en eux-mêmes  qui sont très bon

- Pas mal de personnage m'ont marqué ( Gojo, Yuji, Mahito, Sukuna, Jogo, Maki, Toji, Todo pour ne citer qu' eux ).

- L'intrigue qui est super intéressante.

- Les thèmes traités (morale, société, ect... c'est classique mais efficace sur moi !).

- Les relations entre personnages ( Todo/Yuji, Yuji/Choso, Gojo/Absolument tout le casting ) que j'aime énormément.

 

voilà voilà 😁

Edited by Mantaah
  • Thumb 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/05/2021 à 15:57, Shouheikun a dit :

@Alexandrelepetit Quand je parlais de "shigikami qu'il ne maitrisait pas", je faisais référence à Mahoraga, car c'est le SEUL fait marquant concernant Megumi à Shibuya. En tout cas, son seul fait concernant son pouvoir. Même s'il est loin de le maitriser. Et si, relis bien, il voulait l'utiliser contre Sukuna et même contre Hanami, sauf qu'à chaque fois un élément extérieur a fait en sorte qu'il ne l'utilise pas.

 

Les progrès de Megumi, comme l'éléphant ou encore le loup de Jade, nous ont été montrés dans le même arc où Yuji le Black Flash. Tu vas pas me faire croire que ses shikigami rivalisent avec un Yuji qui arrive déjà à égaler le record de black flash? 

Le seul progrès significatif de Megumi c'est son domaine expansion, qui a lui a permis de vaincre un class S. C'es avec ça qu'il a pu rattraper Yuji, qui avec sa maitrise du black flash,  pouvait rivaliser sans problèmes avec un classe S  de ce niveau.  

 

Depuis ce moment, Megumi n'a pas progressé, alors que Yuji s'est sans cesse surpassé. Au point de rivaliser avec la forme finale de Mahito.

 

Tant qu'on nous explique pas quand et comment Yuji sera en mesure de maitriser les techniques de Sukuna, je considèrerais qu'il est dans l'incapacité de les utiliser et donc, qu'il n'a pas de technique. Donc dans son domaine de combat taijustu, Yuji a sans cesse progresser et ce bien plus que Megumi.

 

 

Ce n'est pas qu'il ne le maitrise pas, c'est qu'il ne l'a pas capturer du tout. Quand il invoque, c'est pour le combattre, mais si quelqu'un autre que Megumi le bat, Mahogara retourne dans l'ombre. Megumi le dit, il n'a pas le niveau pour le battre, et je crois que personne n'a réussi jusqu'a aujourd'hui (pas sur de ca, faudrai que je relise le scan).

 

Concernant le chapitre, du gros Maki, je pense pas que l'autre Zenin ai une chance face a Maki dans cet état : aussi revencharde et boulversé par la mort de Mai. Après je pense pas non plus qu'elle est le level du père de Megumi, qui était un vrai monstre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En ce qui me concerne, les choses que je n'aime pas trop dans Jujustu Kaisen :

  • Le rythme récent, beaucoup trop rapide
  • Le fouillis de certains passages, notamment durant l'arc de la gare de Shibuya
  • Le manque de "cohérence" des techniques des protagonistes. Trop différentes entre les personnages sans vraiment de grandes raisons.
  • Peut être également trop de combats
  • L'impression que le vrai héro de l'histoire est Gojo et non Yuji. 

Après, le manga a beaucoup de points positifs et je l'aime plutôt bien.

Par contre, n'étant pas un suiveur de l'animé, j'ai du mal à comprendre le très bon succès de l'œuvre. J'ai l'impression quand France cela cartonne mais c'est aussi vrai au Japon ?

  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

S'en est fini des Zenin.

J'espère que l'anime va sublimer ce fight car, ça se fini en 1 chapitre, c'est vraiment frustrant.

 

Plus j'y pense, plus je me dis que Naoya est vraiment bête. C'est son arrogance qui l'a tué. Si le mec avait utilisé une arme voir un objet maudit, au vu sa vitesse, il aurait été invincible. Le clan Zenin possède une tonne d'objets maudits de classe S en plus. C'est vraiment dommage.

J'espère le revoir avec un Domain Expansion ou un changement de mentalité. j'aime beaucoup cette technique de projection, je la trouve vraiment original.

 

La page où on voit Toji est juste ouf

 

Bon Maki is the real deal now

 

Hâte de lire la suite, même si je suis pas du tout fan du rythme. Tout semble trop rapide et trop rushé. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mauvaise nouvelle :

JJK sera en pause ( indéfini ? )

Gege Akutami sensei n'est pas en bonne forme.

Cela se voyait sur les derniers chapitres .

Souhaitons lui bon rétablissement et un retour au meilleur de sa forme !

  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La rédaction du Jump et Akutami ont d'ailleurs expliqué cette décision :

 

 

 

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bon je viens de me mettre à jour, je n'avais vu que l'anime jusqu'à présent.

 

Avec l’anime j’avais déjà compris que l’auteur avait un talent d’écriture immense mais là ça dépasse toutes mes attentes…

 

Akutami réussit à construire son histoire en prenant tout plein d’éléments déjà utilisés ailleurs pour les exploiter avec ingéniosité et leur insuffle une identité propre s’inscrivant dans la logique de fond et de forme de son œuvre, n’hésitant pas à souvent casser les codes. Thématiques en lien avec la mort hyper intéressantes et densément exploitées. Intelligence, complexité et surtout maîtrise absolue de l’histoire qui donne au récit une solidité quasi sans failles (cet aspect-là me fait beaucoup penser à FMA). Personnages aux personnalités riches et à la psychologie torturée (les dynamiques entre eux sont un pur régal). Humour rafraichissant contrastant merveilleusement bien avec la noirceur viscérale de l’ambiance. Arc ambitieux de légende (Shibuya…………..). Antagonistes atypiques et charismatiques. Souffle épique démentiel. Stratégie, inventivité et profondeur dans les combats. Moments chocs et émotions fortes (Nobara j’y pense encore, le flashback du POV de son amie d’enfance, la mise en scène de l’instant, le discours de Mahito derrière, l’impact sur Yuji…….). Tant de qualités qui font de ce manga une œuvre totale scénaristiquement parlant.
 

Très dommage que le dessin soit si brouillon la plupart du temps et parfois carrément absent (De nombreuses pages entières avec que des bulles de dialogues), heureusement le découpage sauve un peu la lisibilité. De plus je trouve que ça va parfois trop vite, quelques transitions plus posées seraient les bienvenues, mais bon ça me paraît dérisoire tant l’écriture des personnages et leur insertion dans ce scénario de malade mental tutoie les sommets.

 

J’avoue avoir assez speed-readé le tout donc j’ai pas toujours tout compris surtout sur la fin, va falloir que je relise certaines parties pour mieux  tout saisir. Après j’aime pas trop jeter la pierre à Scantrad puisqu’ils font un taff monstrueux pour nous donner des traductions gratuites et je suis reconnaissant envers eux pour ça, cependant ce manque de compréhension viens aussi un peu de là. J’allais souvent voir la VA pour vérifier des trucs et ça pouvait avoir des sens complètement différents. Un exemple parmi d’autres : Mai qui se sacrifie pour Maki et lui dit "je te donne tout, même mon énergie occulte" en VF sur le coup ça parait pas aberrant donc je continue jusqu’à ce que Maki dise à son cousin "mon cœur est partie en même temps que tout le reste" et là c’était bizarre. En allant voir la VA j’ai compris qu’en faite c’était l’inverse que Mai avait dit : "je te prends tout même l’énergie occulte", Mai à fait de Maki une Toji bis surpuissante grâce à une absence totale d’énergie occulte. C’est pour ça qu’autant j’ai loupé plein de subtilités et c’est pour le moins frustrant, mais bon l’anime devrait régler ce genre de petits problèmes puis j’achèterai certainement la collection complète quand les tomes sortiront. Cette scène Maki/Mai fait d’ailleurs partit de ces moments très marquants que nous offre ce manga, un nekketsu qui a les couilles d’aller aussi loin sur tant de plans j’ai rarement vu ça.

Il faut le dire : on est devant un shonen nekketsu qui peut allégrement s’assoir à la table des plus grands du genre aux côtés de Hunter x Hunter et FMA (je ne compte pas One piece le registre est trop différent). 

Edited by Tao paï paï
  • Thanks 1
  • Thumb 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...