Aller au contenu

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



little b

kingdom chapitre 588

Messages recommandés

Il y a 15 heures, mollo a dit :

C'est pas Keisha, c'est Riboku, qui fanfaronne sur la faiblesse supposée de Kanki.

 

Du reste, comme cela a été dit ici, je doute que Kanki lâche Qin en pleine campagne militaire. Certes, certains généraux ont changé de pays lors de leur carrière (Renpa ou Mougou), mais toujours hors campagne militaire. Quelle confiance pourrait-on avoir en un général qu'on vient de recruter et qui a lâché son employeur en pleine guerre, le foutant grave dans la mouise ?

 

Je pense par contre que le jour où Ousen trahira Qin (ce qui arrivera tôt ou tard), c'est Kanki qui l'abattra. C'est de loin le plus à même de le vaincre. (Et accessoirement, Kanki est suffisamment terrifiant pour être utilisé contre les traîtres.)

Je fais référence à ce passage qui précède bien la déclaration de Riboku mais semble basée sur le même constat : la faiblesse tactique de Kanki que, pour ma part, je ne vois pas. 

Révélation

15.jpg

 

Quant à Kanki abattant Ousen, j'ai aussi tendance à penser qu'il n'en est pas capable, mais ce serait un retournement marquant de voir les deux anciens bras droits de Hakurou s'affronter. Mais je crois quand même davantage que Kanki disparaitra des radars avant Ousen... 

Il y a 10 heures, little b a dit :

je pense que le roc ousen a besoin de qq un qui le bouge dans l impact ...

Et donc le meilleur adversaire de Ousen n'est donc autre que Shin CQFD:D

 

Le 10/02/2019 à 23:17, Shin-wara a dit :

 A savoir kanki qui abandonne l’objectif militaire (l’opportunite Crée par ten, puis la prise de Coline  ) pour se concentrer sur l’objectif personnel : détruire son opposant . 

 

Je pense que c’est ça , qui peut être l’élément qui déclenchera sa perte . 

Ma première réaction a été de me dire, détruire l'opposant est bien un moyen d'accomplir l'objectif militaire, mais de manière plus rapide et économe si je puis dire. 

Mais dans un second temps, j'ai réalisé qu'effectivement, Kanki, à chaque fois qu'on l'a vu, s'est concentré sur le fait d'avoir la tête de son opposant. De le faire souffrir et de l'humilier. Et cette envie sadique de se faire le commandant adverse n'est peut-être nulle part plus claire que lors de la première apparition de Kanki à Sanyou où il torture le commandant de Wei. 

Et cela concorde avec le peu que Naki nous révèle de la personnalité de Kanki. Le mec est mû par la rage. Et il faut qu'il trouve un exutoire à cette rage intense qui l'anime. C'est pour cela qu'il va lui-même frapper Genbou ou le général de Han en prenant des risques fous, ou encore qu'il utilise la torture pour défaire psychologiquement Kisui. Il en a besoin. 

Et de fait, connaître cette tendance de Kanki, c'est peut-être avoir prise sur lui sur le champ de bataille parce que tu sais ce qu'il cherche : ta tête, physiquement ou psychologiquement, quand tu es le commandant en face de lui... Ce n'est pas la victoire personnelle qu'il cherche ou la gloire militaire, ni bien entendu la victoire de Qin, mais juste un gigantesque défouloir pour ses passions les plus noires : faire mal, blesser et tuer. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, caldrissian a dit :

Car Ousen veut être roi de son propre pays.

Exact. C'est même annoncé depuis le début du manga que Ousen finira par trahir. (Peut-être même qu'il trahira pendant la prise de Katan...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×