Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

lilas

Riboku, génie ou imposteur ?

Recommended Posts

Ousen se démerde pour ne jamais être au pied du mur. On ne sait absolument pas comment il réagirait. Si ça se trouve, c'est encore plus une tanche que Rihaku.

 

Ouhon l'est, et au pied du mur il n'est pas toujours brillant. Contre BNJ le jour 2 il l'a été, contre la Raiun absolument pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je l'avais déjà dis sur un sujet Riboku, un personnage que j'aime, surtout lors de son introduction avec son plan majestueux pour mettre fin à la vie du grand général qu'était Ouki. Ici on avait la découverte d'un personnage fascinant qui avait anticipé les moindres mouvements de Ouki et son armée. Ça demande un travail énorme, de recherche, d'expérimentations et de justesse. 

Concernant Houken je comprends l'argument mais c'est une arme et un point positif de sa part d'avoir rallié un allié aussi puissant et de savoir le manipuler quasiment à sa guise pour mener à bien ses objectifs. Je suis d'accord sur ses apparitions par magie mais j'y vois là seulement une mise en scène scénaristique. L'auteur pourrait toujours faire différemment et donner plus de logique mais le lecteur perdait l'effet de surprise. C'est un parti pris par Hara que je ne blâme pas. Tous les auteurs pas seulement des manges l'utilisent ou abusent.

 

Cependant il est vrai aussi que Riboku ne brille pas énormément lorsqu'il s'agit de gérer une situation où il n'est pas le chasseur mais la proie, celui qui subit plutôt que celui qui mène. Je l'avais déjà dis sur un autre sujet mais jamais nous avons vu Riboku dans une guerre où il avait à gérer une conjoncture qui n'avait pas démarré par sa faute. On voit bien que dès le départ de cette grande guerre il était pris au dépourvu. En effet, on nous a raconté qu'il avait mis une ligne de défense de fer au prix de plusieurs mois de constructions de forteresses pour repousser une éventuelle invasion de Qin et là Ousen le surprend en prenant un chemin qu'il n'avait pas du tout anticipé.

 

Riboku semble moins bien maitriser ces situations ou tout du moins il n'a pas été mis en valeur par l'auteur dans ce contexte. Peut-être va t-il nous surprendre maintenant que la prochaine journée va se concentrer sur son duel avec Ousen mais des personnages comme Renpa, Kanki, Ousen ou encore Karin pour ne citer qu'eux m'ont bien plus impressionnés pour jouer ce rôle.

 

Pour moi d'ailleurs, le meilleur coup est celui de Ousen quand il dérobe les provisions des 9 cités pour affamer Gyou. Du Génie.

Edited by Quintessence
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Assez d'accord.

 

Riboku, comme Ousen, sont du type Rihaku pour moi (mais à un niveau nettement supérieur). Très bons à longue distance [temporelle], mais mauvais en réactivité s'ils n'ont pas anticipé. Sur ce point-là, si Zhao avait encore Renpa dans ses rangs, Qin aurait nettement plus souffert pendant cette campagne.

 

C'est peut-être pour ça que Riboku pensait ne pas faire le poids contre Renpa.

 

Pour moi, le meilleur coup d'Ousen, c'est aussi le nuage de criquets des 9 cités affamant Gyou combiné au fait qu'ils ont aussi servi de trojan pour infiltrer ses hommes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet je pense que Ousen et Riboku sont au dessus de la masse des stratèges avec shouheikun (et un jour mouten?), mais plus particulièrement Riboku qui ne laisse absolument rien au Hasard et qui contrairement a Ousen prend soin de ses hommes.

De plus je ne pense pas que les échecs succéssifs de Riboku résulte de ses erreurs mais plutot de situation complexe, que ce soit la guerre de coalition ou la campagne de gyou, il n'est pas responsable de ces échecs malgré le fait qu'on ait l'impression qu'il a l'avantage de par son teasing mais aussi du nombre de ses hommes.

 

L'échec de la guerre de coalition résulte de 3 facteurs: 1- la menace de Qi 2- L'échec invraisemblable de la superpuissance chu 3- le roi Ei Sei

Comment Riboku qui n'était pas chef des armées aurait pu prévoir ces 2 derniers scénarios meme shouheikun n'était pas serein. surtout la présence du roi Ei Sei et son envergure représentait un réel concours de circonstance

 Ensuite la campagne de gyou va certainement se terminer sur échec mais pas a cause de Riboku mais du roi qui restreint Riboku lequel malgré cela a complétement annihiler le plan de Shouheikun et permis l'avènement de Ousen en tant qu'égal de Riboku si on résume la encore c'est simplement du 2 contre 1 puisque 3 grands stratège ayant des visons diffèrentes sont capables de voir ce que les 2 autres ne peuvent et c'est ce qu'il s'est passé et c'est pour ça que Shouheikun anticipe la réaction de riboku en confiant les pleins pouvoirs a Ousen. Encore une fois Riboku n'est pas dieu si il avait pu avoir recours aux armées de kantan, Zhao aurait été imprenable mais a cause de cet idiot de roi, Riboku est depuis le début de cette campagne sur la défensive et a toujours du réagir a l'initative de Ousen.

Meme en cet dernier journée de bataille, Riboku entrevoit la victoire, lui qui est freiner alors que Qin marche ensemble et unie par Sei.

 

Mais ce que les gens oublie le plus c'est que depuis l'échec de la coalition chu se porte mal très mal avec la mort du 1er ministre kekchosekun.

Ce qui laisse a Qin une énorme marge de manœuvre en tant qu'unique superpuissance comptant de nombreux generaux balèze et de jeune extrémement prometteur qui constitue des facteurs décisif comparé aux autres nation (seulement karin pour chu alors que Kin a Moubu, ousen, tou, kanki, Yotanwa) bref pour dire que depuis Sanyou, Qin est réellement au dessus des autres et ça c'est renforcée grace a l'échec de la coalition et la prise de pouvoir de Sei.

 

C'est pourquoi j'imagine assez bien riboku a chu après la chute Zhao, celle ci diposerait de karin, riboku et renpa qui affronteront a la fin du manga Mouten ouhon et Shin.(pas respectivement mais j'ai la nette impression que Riboku sera l'ennemi final de Shin)

c'est pourquoi 2-3-4 ans après gyou, la chute de Zhao et la trahison de ousen et Kanki(ça m'étonnerait pas). Histoire de faire progresser nos héros la veille des ombats finaux, d'ici la il y'aura tjrs yan wei chu et han a aller repousser ou conquérir.

Edited by Son_of_Usopp!
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je partage à 100% l’analyse de mon voisin du dessus. Renpa/Riboku ensemble sous l’égide de Chu/Karin seraient un obstacle colossal pour les quatre ptits jeunes. Bien vu le teasing. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Son_of_Usopp! a dit :

Mais ce que les gens oublie le plus c'est que depuis l'échec de la coalition chu se porte mal très mal avec la mort du 1er ministre kekchosekun.

Ce qui laisse a Qin une énorme marge de manœuvre en tant qu'unique superpuissance comptant de nombreux generaux balèze et de jeune extrémement prometteur qui constitue des facteurs décisif comparé aux autres nation (seulement karin pour chu alors que Kin a Moubu, ousen, tou, kanki, Yotanwa) bref pour dire que depuis Sanyou, Qin est réellement au dessus des autres et ça c'est renforcée grace a l'échec de la coalition et la prise de pouvoir de Sei.

Je ne pense pas que Chui soi sit affaiblit. Certes ils ont perdu leur premier général lors de la guerre de coalition mais Chu bénéficie du plus grand territoire de Chine avec d'innombrables généraux très puissants à n'en pas douter. Il est fait mention d'un général qui serait probablement le plus fort de cet état, Kou En, dit "Le tigre de Chu" ou encore le "Conquérant de l'est". C'est le général numéro 1 de Chu. Si on prend en plus Karin et Renpa, ça fait déjà 3 généraux capables de rivaliser avec ceux de Qin.

 

Quand à Riboku, ses défaites ne représentent pas pour moi un signe de faiblesse ou une surestimation de son potentiel. Je prends plutôt l'ensemble des batailles et en analysant de plus près on se rend compte que ce qui fait son génie c'est d'arriver à élaborer des stratégies très détaillées avec une prévision plutôt juste des évènements. Il a perdu la bataille de Sai mais c'est déjà énorme d'être arrivé jusque là ! Bref, pour moi il est dans le haut du panier mais on voit bien qu'il est plus à l'aise quand il s'agit de mener et élaborer une stratégie offensive que quand il doit improviser et se défaire d'une attaque surprise.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chu a perdu deux grands généraux pendant la coalition. 

 

Sinon, Riboku on est tous d’accord pour dire qu’il manque singulièrement de chance, et que le contexte lui pourrit la vie assez régulièrement. 

 

Chu reste affaibli (enfin à la chute du roi). Renpa ne reprendra pas les armes de sitôt, pas sans péril mortel contre Chu. Mais Chu a perdu son roi ET son premier ministre. Et ça, c’est assez dramatique. C’est pour ça que Karin reste raisonnable et ne harcèle pas trop Qin. Trop affairée à reconstruire une administration efficace. Par contre quand elle va se réveiller...

Share this post


Link to post
Share on other sites

RBK est encore incomplet et son cote humain va lui coute gyou
il a joue la carte de la famine pour eviter de tuer et au final il y aura autant de mort

dans le futuril sera plus redoutable car zhao sera au pied du mur de l annexion ^^
a ce moment il sera plus redoutable car il sera moins humain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je poste ici cette contribution de @Unknow_. Je ne colle pas toutes les discussions qui ont suivi mais cela peut relancer le débat sur ce qui est pour le moment la grande réussite (ou non^_^) de Riboku : la chute de Ouki. 

 

Citation

Ce qui piège Mou Bu c'est son insouciance et son arrogance, sous prétexte que sa puissance est sans pareil, il a totalement fait abstraction à l'ordre de Ou Ki de ne pas disparaitre du champ de vision afin de permettre les échanges via les drapeaux.

 

Sans cela Ou Ki qui avait son pressentiment qu'il se tramait quelque chose aurait pu réagir à temps. Mou Bu a ignoré même la plus petite règle de l'art de la guerre, il a ignoré totalement l'aire de combat et c'est jeté dans une impasse comme un idiot ce qui a poussé Ou Ki a intervenir pour sauver le futur de Qin. Le plan de Riboku était juste bon a piéger l'idiot qu'était Mou Bu, ce que je trouve ridicule pour quelqu'un qui se fait passé pour le meilleur Stratège et Général de la Chine entière, jusqu'à présent je trouves le personnage de Riboku ridicule et il dénote totalement (à mon sens) avec l'image que l'on veut lui donné. Je m'attendais à beaucoup plus de sa part, et je le trouve encore plus ridicule maintenant quand je repense à son discours face à Sei. Il a défié Sei de lui envoyé tous ses Généraux mais un Général (Le plan d'Ousen) a suffit pour le mettre au pied du mur.

 

Même ses commandants sont décevants suivant ses indications sans sortir du lot, ils se contentent tous de le vénérer. Bananji qui devait être un monstre ce contente de se replier pour laisser Kinmon arrêter la HSU sachant que des Généraux comme Rinko, Keisha et CGR n'y sont pas parvenu. Shun Sui Ju que l'on a tenté de nous vendre comme un tacticien très intelligent, ne m'a laissé de lui que l'image d'un Général arrogant qui excelle seulement lorsqu'il défile (son apparition face à Yotanwa, en trainant le corps d'un habitant de la montagne). Concernant Futei et Kaine, se sont les pires des fandoms au caractère soigné présent seulement pour nous rappeler que Riboku est un Général hors normes et qui au final ne nous ont toujours rien montré (Bien vite que l'on revoit leur double plus utile de Chu, je fais référence à Kou Yoku et Haku Rei). Au final les seuls Généraux qui auront été intéressant dans l'armée de Zhao n'ont aucun lien avec Riboku si ce n'est leur Nation à savoir Rozo et son armée, Gyou Un et CGR.

 

Heureusement que Hara permet à Riboku de garder la face en lui donnant une faculté supplémentaire (la possession miraculeuse/travaillé de l'instinct) qui nous permet d'avoir encore de l'espoir pour lui ou pour augmenter l'affection pour lui (Tout dépend du regard de chacun sur ce personnage). Bon peut-être qu'il va aussi sauver la face grâce à Hou Ken ou peut-être face à Kan Ki pour ne pas repartir au prés de son Roi la queue entre les jambes et sans une tête d'un Général important à lui offrir. On attend toujours de voir le point faible de Kan Ki, se serait une preuve de son incapacité que de ne pas profité de celui-ci alors que Kan Ki est + ou - pas loin.

 

Edited by lilas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hormis Tou, les commandants d’Ouki volent pas bien haut. Le seul et unique GG à avoir eu des seconds sortant vraiment du lot, c’est Renpa (et un peu Tanwa).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, mollo a dit :

Hormis Tou, les commandants d’Ouki volent pas bien haut. Le seul et unique GG à avoir eu des seconds sortant vraiment du lot, c’est Renpa (et un peu Tanwa).

On est d'accord mais Ou Ki contrairement à Riboku ne nous vend pas du rêve concernant ses subalternes, le seul dont il nous a fait l'éloge est Tou et cela s'est avérer vrai. Riboku précise à chaque fois qu'un tel ou autre est monstrueux et même prétendant au titre de GG. C'est pareil pour celui qui a combattu Ordo ... je me souviens plus de son nom, celui qui ne quitte jamais sa ville ... Je sens venir la déception de loin bien que j'ai aimé son apparition et le fait qu'il se fasse porter pâle pour ne pas quitter sa ville dans un sens je trouve ça classe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Unknow_ a dit :

On est d'accord mais Ou Ki contrairement à Riboku ne nous vend pas du rêve concernant ses subalternes, le seul dont il nous a fait l'éloge est Tou et cela s'est avérer vrai. Riboku précise à chaque fois qu'un tel ou autre est monstrueux et même prétendant au titre de GG. C'est pareil pour celui qui a combattu Ordo ... je me souviens plus de son nom, celui qui ne quitte jamais sa ville ... Je sens venir la déception de loin bien que j'ai aimé son apparition et le fait qu'il se fasse porter pâle pour ne pas quitter sa ville dans un sens je trouve ça classe.

Shibashou protège sa ville de Seika et n'a strictement rien à voir avec Riboku.

Riboku l'a recommandé pour être un des 3, Zhao lui a proposé et il a refusé en laissant croire qu'il est malade.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Unknow_ a dit :
Il y a 6 heures, mollo a dit :

 

, le seul dont il nous a fait l'éloge est Tou et cela s'est avérer vrai. Riboku précise à chaque fois qu'un tel ou autre est monstrueux et même prétendant au titre de GG. C'est pareil pour celui qui a combattu Ordo ... je me souviens plus de son nom, celui qui ne quitte jamais sa ville ... Je sens venir la déception de loin bien que j'ai aimé son apparition et le fait qu'il se fasse porter pâle pour ne pas quitter sa ville dans un sens je trouve ça classe.

Keisha était monstrueux. Il a tenu Duke Hyou sans broncher ni être inquiété. Il a tenu la dragée haute à l'armée de Kanki, et a perdu à cause d'un sursaut de power-up de la HSU/Shin. C'est Kisui qui a perdu contre Kanki, à la fin. Pas Keisha.

 

Concernant SSJ et BNJ, on est d'accord qu'ils ont pas énormément pesé. Mais on va aussi les revoir plus tard, probablement. BNJ a mis gravement en difficulté Akou le premier jour, sans intervention de Ouhon ça sentait mal d'ailleurs. J'ai l'impression que BNJ a plus été handicapé par son armée que ses compétences propres.

 

Citation

On est d'accord mais Ou Ki contrairement à Riboku ne nous vend pas du rêve concernant ses subalternes

Si. Les généraux d'Ouki sont présentés à l'arc de Banyou comme étant tous des généraux bien aguerris, et très puissants. Ils sont bons... mais ont tous plus ou moins été en difficulté (ou tué) par plus forts qu'eux.

 

Riboku a toujours été présenté plus comme un brillant stratège, plus que présentant des subalternes exceptionnels. Et encore, BNJ ou SSJ valent bien un Genpou/Rinko (peut-être pas le mec à l'arc).

Edited by mollo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Shin-wara a dit :

@mollo mougou aussi. 

Vrai. Mais c'est un cas particulier, Mougou n'étant pas un général d'exception.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs pour Keisha, souvenez vous la tactique qu'il fait utiliser à Rihaku pour recevoir le Duke... 

Et bien c'est la même qu'utilise Ousen pour entrer en contact avec l'armée de Riboku. 

Donc de la à dire que Keisha est nul... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/09/2019 à 08:53, Novasm18 a dit :

D'ailleurs pour Keisha, souvenez vous la tactique qu'il fait utiliser à Rihaku pour recevoir le Duke... 

Et bien c'est la même qu'utilise Ousen pour entrer en contact avec l'armée de Riboku.  

 

Je l'ai toujours su que Ousen n'était qu'un escroc. Le mec n'a fait que copier KeishaxD

Edited by lilas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ben je me permets de faire une petite conclusion provisoire : 

Ni génie ni imposteur, Riboku n'est qu'un simple éleveur de chevaux du nord:P. Ce bon petit air rustique me le rendait bien sympathique. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, lilas a dit :

Bon ben je me permets de faire une petite conclusion provisoire : 

Ni génie ni imposteur, Riboku n'est qu'un simple éleveur de chevaux du nord:P. Ce bon petit air rustique me le rendait bien sympathique. 

 

donc il fort a parier que la disparition des petits poneys et des licornes coïncident avec celle de RBK ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

j’ai relu depuis le début la bataille de Shukai et je me rends compte qu’importe la manière dont je le vois, Riboku a vraiment été mauvais.

certes, il n’a pas fait de mauvais choix et s’il n’y avait pas eu les trois louveteaux il aurai déjà gagné.

 

mais deja, son seul exploit sur ce champ de bataille, c’était la mort de Makou, qui n’avait juste aucun chance, qu’importe comment c expliquer, un général ne peut pas juste apparaître à même pas quel que mètre du général ennemi sur son territoire. C’est même pas des chevaux magiques qu’il a, c le pouvoir d’invisibilité.

ensuite, ce qui me choque aussi, c a quel point il sous estime ses adversaires, déjà ousen, il ne s’est pas douté une seule seconde qu’il aurait envoyé des espions dans gyou et que c pour ça qu’il était aussi confiant, même nous on s’en douté avant que ça soit révéler, il a fallu attendre le message de Gyou pour qu’il comprenne qu’il devait attaquer.

et enfin, shin. Riboku connaît shin depuis quelques années maintenant, il connaît ses exploits, shin a tué un de ses généraux de confiance, keisha. Mais quand shin s’est retrouvé seul commandant de l’aile droite, Riboku était assuré que son aile gauche allait gagner.

 

en fait, ce qu’a fait riboku n’importe quel généraux comme keisha ou shunsuiju aurait pu le faire, alors qu’il est censé être meilleur

riboku est un de mes personnages préféré, malgré tout ce que je viens de dire sur lui, mais là je voudrai juste lui dire qu’au lieu de raconter ta vie et regarder le duel d’houken, tu devrai plutôt te concentrer sur ousen qui arrive ! Ton royaume va périr si tu ne vas sauver gyou quand même 👿

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/04/2019 à 17:08, Red Hood a dit :

 

Tactique qui (de souvenir) ne marche pas et ne suffit pas à briser l'élan de l'élite de l'armée de Duke Hyou.

Il faut encore une fois faire appel au sempiternel Hou Ken pour résoudre le problème.

 

C'est pas comme si un grand nombre de soldats passaient. Ils sont une 30aine. Même sans Houken, Ribokou a juste à reculer de 20 mètres et laisser ses troupes les balayer. D'ailleurs il a le temps de massacrer tout les hommes de DY avant la moitié du duel Houken/DY... Qui ne dure que 3 ou 4 minutes.

 

Après, je partage l'avis que Ribokou est un excellent stratège (tier S) mais un bon tacticien sans être des meilleurs (A tier).

Je pense que le Ryuudou est surtout une tactique dont il à créer la théorie et qu'il sais mettre en pratique sans que ca en fasse un excellent tacticien. Dans le sens où il ne s'adapte pas vraiment à ce qu'il affronte. Il avait créer cette technique en cas de charge ennemie et a simplement appliquée celle ci telle que prévue. Elle est le fruit d'une très longue réflexion. Ce n'est pas une tactique crée pour affronter l'adversaire à cet instant T.
 

Enfin je dis ça, mais Ousen est + ou - identique... Simplement qu'il a une capacité divinatoire phénoménale que n'a pas Ribokou.

C'est dingue à quel point il remporte tout ses paris, peut importe à quel point il sont stupides. C'est à se demander pourquoi il n'est pas déjà roi...

 

Edited by Kofoult

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Après avoir vu Riboku mener de près une bataille pendant 15 jours, on a désormais une bien meilleure idée de ce qu'il est comme général. 

 

On le voit ici, pour la première fois du manga, en grosses difficultés. Car pour la coalition, s'il échoue, c'est avant tout en raison de la succession improbable de miracles du côté de Qin. Il est difficile de lui en tenir rigueur ou de voir où il aurait fauté. Là, c'est très différent. 

 

On peut tout d'abord lui accorder beaucoup de mérite comme chef des affaires militaires de Zhao. Il avait réussi à élaborer une stratégie de défense imparable qui non seulement paralysait Qin mais tuait dans l’œuf les projets d'unification de Sei. Le hic est son roi qui a jeté son plan par la fenêtre en gardant égoïstement l'armée de Khantan pour lui. On peut ainsi le comparer non seulement à Shouheikun mais aussi à Genpou qui était du niveau d'un chef des affaires militaires après tout. Cela dit, sur un plan stratégique pur, sa confrontation face à Ousen fait mal. Ousen a toujours eu un petit temps d'avance et Riboku n'a jamais su inverser la tendance. Riboku le planificateur a été pris de court par Ousen le parieur. 

 

Sur le champ de bataille proprement dit, Ousen le pense son égal, voire un peu son supérieur. Il appartient donc bien au très haut du panier. On voit surtout se dégager le style de Riboku : ses troupes sont très organisées, très entraînées et agissent sur plan. Riboku lui-même s'appuie sur cette base et sort de temps en temps son atout caché : des actions très ciblées pour prendre la tête d'un ennemi (attaque de Makou, attaque du QG de Ousen). Il appliquait déjà ce schéma face aux Xiongnus : se battre selon la tactique mais sans écarter la possibilité de raids assassins sur les chefs adverses. 

Le hic, c'est qu'une fois qu'on sait cela, on sait un peu tout de Riboku. Il semble ne pas avoir d'autres façons de se battre. Il n'est clairement pas un Renpa qui peut prendre la tête de ses troupes pour retourner une situation mal engagée. 

Il a donc des troupes très bien formées à toutes les tactiques. Lui-même peut mener des raids assassins mais tant qu'il le pouvait, il utilisait la carte Houken pour décapiter les généraux adverses dont Riboku prévoit intelligemment le positionnement ou les déplacements (Futei/Bananji sont moins efficaces dans ce rôle quand même, ce qui coûte la victoire sur le Shukai...¬¬).  

 

J'en conclus du coup avec une relative certitude que si Houken n'avait pas tué Ouki (grâce à l'archer de Riboku), Ouki aurait été en mesure de retourner le champ de bataille et aurait mis en difficulté Riboku, malgré le contexte. C'est assez différent avec Gekishin car l'écart entre les deux hommes était plus important (Ordo confirme que Gekishin s'est fait écraser unilatéralement, ce qui écarte le fait que Houken ait sauvé Riboku sur ce coup).

 

Cette incapacité de Riboku à agir comme un Ouki/Renpa/le duc pour enflammer le champ de bataille est sa grande faiblesse (et c'est aussi pour ça que le duc, pourtant pas au niveau selon moi des Ouki/Renpa, arrive presque à l'avoir car il est le champion ultime de l'embrasement des champs de bataille). Pour compenser cela, Riboku planifie. Il n'aime pas l'imprévu. Aussi quand il a la main, est-il brillant. Au point de piéger Ouki et d'écraser Gekishin. Mais en dehors de cela, c'est plus dur car il ne peut compter sur l'affrontement véritable pour retourner la donne. 

 

Du coup, comment comprendre le roi Ouken qui dit que Riboku a l'air d'avoir un atout dans sa manche et n'a surtout pas l'air encore de ressentir la pression (malgré la perte de Keisha et la défaite de Kokuhou) ? 

Aujourd'hui, je ne comprends cela que d'une manière : Riboku sait qu'il existe à Zhao un génie comme lui qui excelle précisément là où lui est en défaut : le charisme sur le champ de bataille, la vista et la force martiale pure. Un génie qui ne sera pas à ses ordres mais sera son égal et parfaitement complémentaire. J'ai nommé bien sûr lui :

Révélation

image.png.b021295572ee0af7f0b7f865d9adbf1a.png

 

Ce qui rendra le duo très difficile à battre. Encore faut-il que ce duo se forme. Riboku et son vieux dogue fidèle Bananji ont l'air de le connaître. J'imagine qu'ils s'apprécient (et sont rapprochés par leur détestation du roi actuel qui est d'ailleurs l'obstacle numéro un à la formation de ce duo). 

 

Edited by lilas
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 10 heures, lilas a dit :

Cette incapacité de Riboku à agir comme un Ouki/Renpa/le duc pour enflammer le champ de bataille est sa grande faiblesse (et c'est aussi pour ça que le duc, pourtant pas au niveau selon moi des Ouki/Renpa, arrive presque à l'avoir car il est le champion ultime de l'embrasement des champs de bataille). Pour compenser cela, Riboku planifie. Il n'aime pas l'imprévu. Aussi quand il a la main, est-il brillant. Au point de piéger Ouki et d'écraser Gekishin. Mais en dehors de cela, c'est plus dur car il ne peut compter sur l'affrontement véritable pour retourner la donne.

 

C'est vrai Riboku n'est pas du genre à motiver ses troupes pour qu'ils retournent la situation, mais je ne penses pas que c'est parce qu'il ne peut pas, mais plutôt qu'il ne veut pas. Riboku est un des personnages les plus charismatiques du manga, s'il prenait la tête de ses troupes, il y a pas de raison qu'il ne puisses pas faire aussi bien que renpa. Mais j'ai relu sa biographie et on comprend facilement pourquoi il ne le fait pas, par le passé, il avait deja pousser son bataillon à charger imprudemment sur l'ennemi, et meme si ca a marché, riboku fut le seul survivant de cette attaque. Le problème avec le retournement sur une situation difficile, c'est que cela demande beaucoup de pertes humaines, que riboku n'arrives à assumer contrairement a Renpa.

 

La difference entre les deux personnages est le rapport à la guerre. Riboku a perdu toute sa famille et ses amis a cause de la guerre, et maintenant il se sert de la guerre pour protéger ce qui compte pour lui, donc son pays et ses habitants, alors que pour renpa, ouki et meme shin, faire la guerre, c'est leur rêve. C'est sur le champ de bataille qu'ils se sentent vivant, alors que riboku qui affiche toujours un visage stoïque, c'est qu'il ne ressent absolument pas la passion qui habitent shin et renpa quand ils son au front.

 

Il y a 10 heures, lilas a dit :

J'en conclus du coup avec une relative certitude que si Houken n'avait pas tué Ouki (grâce à l'archer de Riboku), Ouki aurait été en mesure de retourner le champ de bataille et aurait mis en difficulté Riboku, malgré le contexte. C'est assez différent avec Gekishin car l'écart entre les deux hommes était plus important (Ordo confirme que Gekishin s'est fait écraser unilatéralement, ce qui écarte le fait que Houken ait sauvé Riboku sur ce coup).

 

je comprends pas que tout le monde critique riboku qui joue la carte d'houken à chaque fois, je veux dire, si tu as un monstre martiale de ton cote, autant l'utiliser, et meme si houken n'avait pas réussit à tuer ouki, qui dit que riboku n'avait pas un autre plan en reserve ?

Edited by Xeden
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

franchement j’ai beau tourné ça dans tt les sens , je ne vois pas bien ce qu’il aurai pu faire de mieux sur cette campagne ? 
 

il a enfermé son ennemie dans un territoire à son propre avantage , en se plaçant en supériorité numérique et en coupant la chaîne d’approvisionnement de celui ci .. 

 

ensuite il a mit ses hommes les plus compétent aux positions les plus avantageuse pour exploiter leurs compétence . 
avec SSJ et les quarongs face à yontanwa . 
et les autres aux shukai . 
 

enfin , il y avait peut être mieux à faire avec gakuei - kinmou mais le set up de base est excellent puisqu’il arrive à effacer les n2 et 3  de QIN . 
 

Pour moi, ousen a tout résumé dans le dernier chapitre . 
Riboku a perdu parce que la différence de qualité des pions entre les 2 camps étaient trop grande. 
 

Si Dans le prochain conflit l’auteur lui attribut de meilleures cartes et que lui individuellement dépasse son stoïcisme pour «  allumer « un feu dans le cœur de son armée  ( peut être que le prince ka aura un rôle prépondérant la dessus ) . 
 

Je veux croire que l’impression de puissance autour de lui sera tout autre . 
 

la pour moi , il paie juste le fait d’être dans le mauvais camps pour faire simple . 
 

Par exemple , si on avait échangé les deux commandants sur la campagne en cours . 
je ne suis pas persuadé que le résultat aurai été moins bon avec riboku menant qin qu’avec ousen ... 

 

et ousen est unanimement perçu comme un monstre ... 

Edited by Shin-wara

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 9 minutes, Shin-wara a dit :

franchement j’ai beau tourné ça dans tt les sens , je ne vois pas bien ce qu’il aurai pu faire de mieux sur cette campagne ? 

 si j'ai un reproche à lui faire, c'est d'avoir sous-estimé les jeunes, d'accord ouhon et mouten, ils ne les connaissaient pas vraiment et ne pouvaient prévoir leurs performances, mais Shin? non seulement il le connait, mais c'est loin d'être la premiere qu'il se retrouve face à face, il sait de quoi il est capable, surtout dans les situations difficiles et pourtant il s'est obstiné à croire que l'unité hi shin ne passerai pas l'aile droite ou que shin ne réussirait jamais à tuer houken

Edited by Xeden

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×