Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



little b

kingdom 603

Recommended Posts

Gyou'un sur la dernière page, il n'a pas d'arme ? 

 

Ah si en fait il l'a tient main gauche. 

Edited by Novasm18

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Novasm18 si regardes bien, il utilise son bras gauche (logique le droit est en compote...) il y a la lame de la gandao sous la tête de son cheval et un bout de manche sous son bras gauche

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Nahaldry a dit :

@Novasm18 si regardes bien, il utilise son bras gauche (logique le droit est en compote...) il y a la lame de la gandao sous la tête de son cheval et un bout de manche sous son bras gauche

Ouep j'ai vu entre temps 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi, l'un des meilleurs moments du manga est Ousen sort une "Riboku" à Riboku himself!

Malgré les lenteurs à certains moments, ce resultat final est quand même bien foutu...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avoue que c'est assez stylé. Surtout que Hara nous a bien laissé dans l'incertitude entre l'annonce des vivres en défaveur de Qin et l'information des infiltrés dans Gyou.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso je suis fan du moment où riboku dit "je suppose que c'est toi que je dois remercier pour ça, Ousen"

Share this post


Link to post
Share on other sites

On dirait presque que RBK en avait marre de rouler sur tout le game, et qu'il est content d'être mis en difficulté. x)

 

(bon, ok, c'est probable... mais ça contrasterait bien avec la personnalité de RBK qui est le seul Grand Général qui n'aime pas la guerre, et donc les défis)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Shin-wara a dit :

Celle de SSJ. Ou de koshou

Ils sont loin et ils ne sont à priori pas au courant. De plus SSJ ne peut pas le rejoindre car Yotanwa le bloque. Quand a Koshou ça me parait improbable car il laisserait une opportunité à Qin de s'échapper. Après pourquoi pas mais j'y crois peu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Koshou pourrait aussi prendre en tenaille Qin avec RBK. Auquel cas la question pour Qin de s'échapper deviendrait annexe, si ça permet de réduire en cendres le gros de l'armée (sa cohésion, sa logistique, etc).

 

SSJ normalement est avec Koshou à Retsubi, il suivra le courant.

 

Yotanwa et son immense victoire vont potentiellement peser lourdement, du coup. A la fois comme solution de repli et comme source d'approvisionnement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Quintessence a dit :

Ils sont loin et ils ne sont à priori pas au courant. De plus SSJ ne peut pas le rejoindre car Yotanwa le bloque. Quand a Koshou ça me parait improbable car il laisserait une opportunité à Qin de s'échapper. Après pourquoi pas mais j'y crois peu.

Bah en fait , il me semble que SSJ a récupéré le commandement de  l’armee De kousonryu ( je crois que c’est ça ? ) lors de l’affrontement contre yontawa . 

 

Donc je me dis qu’il y a une possibilité que sa propre armée soit en stand-by quelque part théoriquement . ( si bananji a son armée , je ne vois pas pourquoi SSJ n’aurai pas la sienne ) . 

 

Pour koshou , c’est différent . Dans la mesure où il avait son armée disséminée dans la chaîne montagneuse avant de se rendre à retsubi . 

La , personne de Qin ne devrait avoir de visibilité clair sur le nombre de soldat sous son commandement . 

Donc là encore , il est possible qu’une partie soit en stand by quelque part . 

 

Le tout sans compter toutes petites armées indépendantes de zhao , susceptible de grossir le rang plus tard . 

 

Edited by Shin-wara

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le souci, c'est que plein de petites armées ne font pas une grande armée ; il manque la cohésion et la chaîne de commandement qu'une armée comme celle de RBK doit avoir. Sans compter qu'elles ont dû bien souffrir contre Kanki, pour celles qui ont chargé. (Comprendre : soldats capturés, torturés, tués, et probablement cuisinés en marinade avec du romarin par le clan machintruc totalement taré.)

Edited by mollo
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, mollo a dit :

Koshou pourrait aussi prendre en tenaille Qin avec RBK. Auquel cas la question pour Qin de s'échapper deviendrait annexe, si ça permet de réduire en cendres le gros de l'armée (sa cohésion, sa logistique, etc).

Ce n'est pas seulement ça. En effet, avoir Retsubi permet également de freiner une attaque par le sud de Qin. S'ils laissent Retsubi, Qin peut attaquer et faire une ligne de provisions jusqu'à la cité et éventuellement secourir les force de Qin plus au nord.

 

il y a 47 minutes, Shin-wara a dit :

Bah en fait , il me semble que SSJ a récupéré le commandement de  l’armee De kousonryu ( je crois que c’est ça ? ) lors de l’affrontement contre yontawa . 

 

Donc je me dis qu’il y a une possibilité que sa propre armée soit en stand-by quelque part théoriquement . ( si bananji a son armée , je ne vois pas pourquoi SSJ n’aurai pas la sienne ) . 

En effet c'est une possibilité toutefois j'avais plutôt l'impression que les alliés de Riboku étaient surpris de le voir commander une si grosse armée avec tant de responsabilité. Ce qui me fait croire qu'il n'a pas une armée de plus de 10 000 hommes et que si c'est le cas, elle doit être avec Riboku ou hors cadre de cette guerre.

 

En fait, si c'était le plan de Riboku d'être dans cette configuration aujourd'hui, l'idée d'une armée qui viendrait en renfort aurait du sens car préparée sauf que dès le début Riboku doit former une armée et prendre les provisions sur la route car l'assaut par Restubi et ensuite Gyou n'était pas prévu au programme. La stratégie ultra offensive n'était pas programmée non plus. En réalité, je ne vois pas Riboku sortir une surprise hors contexte de la bataille des plaines. Pour moi il va devoir faire avec ce qu'il a sous sa main contrairement aux autres guerres où il était engagé et où il avait minutieusement préparé chaque jour de bataille.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Quintessence a dit :

Ce n'est pas seulement ça. En effet, avoir Retsubi permet également de freiner une attaque par le sud de Qin. S'ils laissent Retsubi, Qin peut attaquer et faire une ligne de provisions jusqu'à la cité et éventuellement secourir les force de Qin plus au nord. 

ça ça serait vrai si et seulement si Qin avait une armée de backup pour attaquer. Compte tenu de la situation, l'armée en question ne pourrait qu'être menée par un général du calibre des Cinq GG/pseudo-GG de Qin. Tou et Moubou sont occupés dans le sud (un pour Chu, un pour Wei), et Moubou n'a de toute façon pas le calibre pour une mission sauvetage.

 

Donc à ce que Shouheikun mène une armée Qin et des provisions, je vois mal Qin avoir la moindre chance de lancer une attaque à travers Retsubi, même si la forteresse était vidée de ses hommes. Parce que l'armée en question se mangerait celle de Koshou sur le trajet vers Gyou.

 

Je suis d'accord avec toi en revanche sur le fait que RBK va improviser, ce qui ne lui est jamais arrivé jusqu'ici. En même temps, il n'a jamais défendu jusqu'ici.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, mollo a dit :

ça ça serait vrai si et seulement si Qin avait une armée de backup pour attaquer. Compte tenu de la situation, l'armée en question ne pourrait qu'être menée par un général du calibre des Cinq GG/pseudo-GG de Qin. Tou et Moubou sont occupés dans le sud (un pour Chu, un pour Wei), et Moubou n'a de toute façon pas le calibre pour une mission sauvetage.

 

Donc à ce que Shouheikun mène une armée Qin et des provisions, je vois mal Qin avoir la moindre chance de lancer une attaque à travers Retsubi, même si la forteresse était vidée de ses hommes. Parce que l'armée en question se mangerait celle de Koshou sur le trajet vers Gyou.

 

Je suis d'accord avec toi en revanche sur le fait que RBK va improviser, ce qui ne lui est jamais arrivé jusqu'ici. En même temps, il n'a jamais défendu jusqu'ici.

Je suis d'accord qu'une attaque de qin sur un retsubi laissé vide avec après la mission de frapper kochou derrière ne peut être mené que par un des 5 généraux notables

Par contre selon moi si retsubi était abandonné alors un général moins compétent suffirait a prendre la ville et commencer une ligne de ravitaillement de qin jusqu'à retsubi (genre un équivalent de Heki suffirait) et dans ce cas les armées de Zhao serait coincées entre trois Qin potentiels dont 2 avec provisions 

la personne de retsubi

kanki

Tanwa 

(Si j'ai bien vu la géographie)

 

Donc selon moi, Zhao est obligé de laisser au moins une bonne armée a retsubi soit kochou soit SSJ.

Ne serait-ce que par prudence 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, mollo a dit :

ça ça serait vrai si et seulement si Qin avait une armée de backup pour attaquer. Compte tenu de la situation, l'armée en question ne pourrait qu'être menée par un général du calibre des Cinq GG/pseudo-GG de Qin. Tou et Moubou sont occupés dans le sud (un pour Chu, un pour Wei), et Moubou n'a de toute façon pas le calibre pour une mission sauvetage.

Ce que dit @Hwg est exactement ce que je pense. Impossible pour eux de laisser Restubi sans général et une armée imposante d'autant plus que la ville est construite de sorte à être facilement prise. Après il y a d'autres généraux qu'on pourrait voir autre que les grands qui nous sont connus. Je pense au frère de Mouten qui est très intelligent et pourrait mener cette attaque. Après ce sont seulement des hypothèses mais qui justifieraient l'immobilisme de SSJ et Koshoù (en plus d'une intervention de Yotanwa et ses nouveaux alliés)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Kingdom est grand. 

J'ai lu des commentaires agacés et aussi un peu ressenti la longueur de cette campagne. Mais honnêtement, pour en arriver à des chapitres si bons et si prometteurs, l'attente en vaut le coup. Je savoure. 

Quinze jours de bataille, plus de cent chapitres sur la campagne de Gyou et tous les éléments sont en position... Il ne nous reste plus qu'à jouir du moment décisif qui arrive et qui, c'est toute la beauté de la chose, va décider de quel côté le sort va basculer. Car absolument tout est encore possible.  

 

Riboku apprend la nouvelle de Gyou mais garde la tête froide. Il a son plan pour annihiler Ousen et Kanki dans la foulée. On va le voir enfin donner toute sa mesure. Il ne va plus rester sur la réserve car il sait que l'avenir de Zhao se joue maintenant. Ce ne sera véritablement que la troisième fois qu'on le voit être vraiment sérieux. Et à chaque fois, les conséquences avaient été lourdes puisque Ouki et le duc Hyou y étaient restés. Je ne sais pas vous, mais la formation du grand crâne, Futei et Kaine, j'ai vraiment envie de les voir en action. Même pif et paf devraient avoir un (bref) moment de gloire... 

 

Quant à Ousen, le petit cachottier ne doit pas avoir dit plus de 10 phrases dans tout le manga mais il a trouvé le moyen de se contredire ::)... Les batailles qu'il n'est pas sûr de gagner ne l'intéressent pas ? Voilà l'exception qui confirme peut-être la règle. Car celle-là, il a un risque très sérieux de la perdre. Et pourtant, il opte pour l'attaque générale. Très honnêtement, c'est aussi parce qu'il n'a pas tellement le choix. Prendre Gyou nécessite de défaire tant l'armée de Ryouyou que celle d'Atsuyo. Sinon, le siège de Kanki sera vain. Mais il n'empêche qu'il ne m'a pas déçu sur ce coup. Etre le triomphateur de Gyou, le vainqueur de Riboku et l'auteur d'un des probablement plus beaux exploits militaires récents de toute la Chine ne le laisse pas indifférent notre Ousen. Je dirais même que ça le botte !

 

Après, si je devais me prononcer sur l'issue de cette bataille... Et bien je répéterais d'abord que les deux peuvent très bien s'imposer et que cette indétermination est absolument géniale : savourez mes amis. Je verrais sans problèmes Hara faire une pause de trois semaines pour nous laisser profiter, imaginer, prendre notre pied ^-^

Bon évidemment, aucun des deux maîtres n'a les moyens de défaire l'autre comme chacun l'annonce : L'armée de Ousen ne sera pas totalement annihilée et Riboku ne sera pas sur les rotules à la fin de la journée. Il n'en reste pas moins parfaitement envisageable que chacun des deux puisse prendre un avantage très net sur l'autre. 

 

Riboku peut mettre en très grosse difficultés l'armée de Ousen et même se dégager un chemin vers Gyou comme il le prévoit au bout d'une journée. On va le voir donner sa pleine puissance, et cela fait 600 chapitres qu'on nous annonce que Ribou, c'est du très lourd. Toit ce bruit pourrait ne finir qu'en pet de souris mais pas forcément. La pleine puissance de Riboku et de son armée, celle qui a défait 200 000 xiongnu va se révéler peut-être véritablement terrifiante. 

Mais dans l'autre sens, Ousen pourrait très bien lui aussi mettre à mal Riboku. On voit ici pour la toute première fois l'armée de Ousen passer à l'offensive et être sérieuse. La surprise pourrait être très grande pour tout le monde : le niveau des soldats de Ousen pourrait excéder toutes nos prédictions mais aussi celles de Riboku. 

Si je devais donner mon avis, je pense toutefois que l'attaque de Riboku est supérieure à l'attaque de Ousen. Je reste donc sur mon idée première. Ousen devrait être défait et Riboku devrait pouvoir filer vers Gyou. Mais la défaite ne sera pas assez importante pour que cela ne revienne pas dans la figure de Riboku au pire moment... Le petit scénario cocasse serait le sauvetage de Ousen par son héritier abhorré, Ouhon, revenu du diable vauvert... 

 

Un dernier point sur Gyou'un. Je suis intrigué. S'il appelle Shin et Ouhon, c'est vraisemblablement parce qu'il souhaite leur parler, et non pour l'attrait d'un duel à une main contre deux... Mais en même temps il a l'air assez agressif et je l'imagine mal tourner casaque en plein milieu d'une bataille. Tout cela est très mystérieux. 

 

Bref, que de choses à imaginer et à délicieusement ruminer... 

 

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ousen ne se lance jamais dans une bataille qu’il ne peut gagner à 100%, certes. Mais sa certitude de gagner peut dépendre d’une défaite sur le chemin par RBK (par exemple en faisant pareil que BNJ : se reculer et laisser à RBK le chemin vers Gyou libre, en le menaçant de le prendre à revers. Ça a fonctionné contre Renpa, brillamment d’ailleurs.)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, mollo a dit :

Ousen ne se lance jamais dans une bataille qu’il ne peut gagner à 100%, certes. Mais sa certitude de gagner peut dépendre d’une défaite sur le chemin par RBK (par exemple en faisant pareil que BNJ : se reculer et laisser à RBK le chemin vers Gyou libre, en le menaçant de le prendre à revers. Ça a fonctionné contre Renpa, brillamment d’ailleurs.)

 

Oui, mais cela ne semble pas compatible avec l'ordre donné de passer à l'attaque totale.

Je n'ai pas l'impression que son ordre de passer à l'attaque recèle une quelconque feinte, le véritable mouvement visé étant une retraite pour piéger Riboku dans son dos. 

Cela pourrait arriver néanmoins mais ce ne sera pas de la volonté initiale de Ousen. 

Là, on a simplement vers un affrontement brutal, frontal et probablement très meurtrier. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut-être. Moi, je pense que Ousen a anticipé le fait que RBK allait paniquer, que Gyou aurait environ 3 jours pour tenir, et qu'il aurait a priori au pire paralysé les ailes gauches et droites de RBK.

 

De fait, il a forcément prévu l'attaque de RBK, et donc s'il fait une all in de suite, c'est pas en réaction à celle de RBK, mais parce qu'il a déjà anticipé la suite des manœuvres. (Donc je pense qu'on est encore au stade où Ousen se lance dans une action qui le mène à coup sûr vers la victoire.)

Share this post


Link to post
Share on other sites

personne n'imagine une intervention extérieur ? . 

parce que franchement , a ce stade . je ne vois pas comment ousen pourrait en arriver a la conclusion qu'il peut mettre l'armée de riboku, ( supérieur en nombre je le rappel ) en déroute . simplement en lançant une offensive totale . 

 

ou alors , il va nous faire le coup de la fléche shin . comme ouki avec fuuki mais a un niveau supérieur . 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore un bon chapitre qui nous fait comprendre que rien n'est joué pour le moment. 

 

Je ne pense pas que Shin va se rendre près de Gyou'un mais plutôt que Ouhon va vouloir le gérer lui même, d'ailleurs Shin doit respecter le plan qui est de s'en prendre au flanc de Riboku et la manœuvre de Bananji va déjà l'obliger à séparer ses forces (j'espère que Karyo Ten va être mise en avant pour s'occuper de lui). 

Ça ferait beaucoup pour Shin sachant qu'Houken va sûrement intervenir... 

 

Comme beaucoup ici je pense que l'armée de Riboku est un cran au dessus en ce qui concerne l'attaque mais vu comment Ousen est présenté depuis le début (l'égal des Grands généraux) je ne pense pas que son centre puisse se faire "rouler dessus" aussi facilement et que le centre va être une impasse. 

 

C'est là que Mouten pourrait être déterminant, on est dans un manga et je pense que la perte du papi va forcément avoir une répercussion... 

Je verrais bien le type à la lance (oublié son nom) vaincre Batei et toute cette aile être retourné. 

Entre l'engagement contre le centre et une partie de ses forces tournées vers la HSU, l'armée de Riboku serait gravement en danger si un détachement d'environ 1000 cavaliers de l'armée de Mouten parvenait à les atteindre... 

 

Pour Houken comme d'habitude aucune idée d'où il est et par où il arrivera ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Shin-wara a dit :

parce que franchement , a ce stade . je ne vois pas comment ousen pourrait en arriver a la conclusion qu'il peut mettre l'armée de riboku, ( supérieur en nombre je le rappel ) en déroute . simplement en lançant une offensive totale . 

 

ou alors , il va nous faire le coup de la fléche shin . comme ouki avec fuuki mais a un niveau supérieur . 

 

Ben c'est ce qui est prévu, non ?

Sinon non, je ne crois pas à l'intervention extérieure sur les plaines de Shukai.

 

Il y a 3 heures, Momo nosuke a dit :

Encore un bon chapitre qui nous fait comprendre que rien n'est joué pour le moment. 

 

Je ne pense pas que Shin va se rendre près de Gyou'un mais plutôt que Ouhon va vouloir le gérer lui même, d'ailleurs Shin doit respecter le plan qui est de s'en prendre au flanc de Riboku et la manœuvre de Bananji va déjà l'obliger à séparer ses forces (j'espère que Karyo Ten va être mise en avant pour s'occuper de lui). 

Ça ferait beaucoup pour Shin sachant qu'Houken va sûrement intervenir... 

 

Comme beaucoup ici je pense que l'armée de Riboku est un cran au dessus en ce qui concerne l'attaque mais vu comment Ousen est présenté depuis le début (l'égal des Grands généraux) je ne pense pas que son centre puisse se faire "rouler dessus" aussi facilement et que le centre va être une impasse. 

 

C'est là que Mouten pourrait être déterminant, on est dans un manga et je pense que la perte du papi va forcément avoir une répercussion... 

Je verrais bien le type à la lance (oublié son nom) vaincre Batei et toute cette aile être retourné. 

Entre l'engagement contre le centre et une partie de ses forces tournées vers la HSU, l'armée de Riboku serait gravement en danger si un détachement d'environ 1000 cavaliers de l'armée de Mouten parvenait à les atteindre... 

 

Pour Houken comme d'habitude aucune idée d'où il est et par où il arrivera ^^

 

Scénario très intéressant qui verrait en Mouten le sauveur de Ousen.

Après tout, qui d'autre que Ousen avait dit que Mouten avait le niveau pour changer le cours du duel entre lui et Riboku ? Mais effectivement cela repose sur le succès d'un Rikusen contre un Batei. Sans cela, il n'y a pas moyen que Mouten renverse l'armée de Kisui. 

 

Il y a 3 heures, mollo a dit :

s'il fait une all in de suite, c'est pas en réaction à celle de RBK, mais parce qu'il a déjà anticipé la suite des manœuvres. (Donc je pense qu'on est encore au stade où Ousen se lance dans une action qui le mène à coup sûr vers la victoire.)

Mais quelle serait la suite des manoeuvres ?  

Edited by lilas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×