Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

fantomas

Boruto - Naruto Next Generations - Chapitre 40

Sondage  

16 members have voted

  1. 1. Comment avez-vous trouvé ce chapitre ?

    • Très bon
      1
    • Bon
      7
    • Moyen
      3
    • Très moyen
      5
    • Mauvais
      0


Recommended Posts

J'y repense aussi mais il y a un autre point qui est vraiment désastreux c'est l'absence totale des autres membres de la nouvelle génération.

Alors ok, Kishimoto lui-même a eu des difficulté à gérer les genins.

Si en FG le résultat est brillant (je crois que seule Tenten n'a pas de combat développé et est traitée comme une random, les autres ont tous, à des niveaux différents, été exploités ... On pourrait dire que l'arc des 4 du son et du départ de Sasuke est un des points culminants de tout le manga !), en NG il y a eu un certain renoncement (sauf pour la team 10) qui a été très artificiellement colmaté durant la guerre où genre soudainement tout le monde est là mais vu que ça faisait des années qu'on ne les avait plus vu on s'en foutait quand même pas mal, à ce titre même la mort de Neji a un impact faible tellement il était devenu secondaire (a contrario on était très touché par les blessures de Choji, Neji, Kiba etc... lors des combats contre les 4 du son ... Neji vs Kidomaru est plus impactant que la mort de Neji tant d'années plus tard).

Enfin bref, tout ça pour dire que Kishi lui-même a eu du mal, dans la durée, à gérer les 12 genins, mais il a réussi de façon équilibrée et exceptionnelle pendant toute la FG ce qui est déjà beaucoup. Le mot à retenir là c'est "dans la durée". De plus en NG s'il a abandonné certains ex-genins c'est au profit d'autres personnages (parfois nouveaux et originaux) qui seront mis en avant, développés, favorisés. Un exemple particulièrement réussi serait Killer Bee.

 

Mais là dans Boruto, dès le départ, dès la base, dès la conception : ils sont où les autres genins ? Où est l'esprit de compétition ? La camaraderie ? Comment on fait pour incarner une génération entière en ne parlant que d'un seul personnage ?

Déjà que Sarada et Mitsuki c'est le néant, que Konohamaru n'existe presque pas,  quid du nouveau trio Ino-Shika-Cho ? Quid de Metal Lee ? les autres ? 

Qui est seulement capable de nommer la composition des différentes équipes et leurs senseis ? 

Quand on regarde l'anime on voit les équipes, ils leur arrive des aventures, ils participent, donc on retient un petit peu, typiquement Iwabe est un bon personnage dans l'absolu. Mais en se basant uniquement sur le manga je suis navré mais je ne serais même pas capable de nommer les différentes équipes et les senseis, même pas d'avoir leur visage en tête ! Encore une fois ce qui sauve les meubles c'est l'anime, ce sont les les one-shot etc...

Même Shiki le fils de Gaara qui a un gros potentiel le mec est passé où ?

Ce manga par lui-même est une coquille vide mal définie ce qui est tout de même extraordinaire quand on sait qu'il s'agit d'une suite d'un manga qui est lui-même ultra défini est très riche de part ses personnages et que Kishi lui-même a fourni des design, des parentés etc... pour toute une nouvelle génération qui ne demande qu'à être exploitée.

 

Pourquoi la nouvelle génération c'est, en fin de compte, Boruto, Boruto, Boruto, uniquement Boruto, encore Boruto et toujours Boruto ?

Ah si il a son nouveau copain Kawaki, qui est d'ailleurs bien plus intéressant et, à ce jour, le seul ajout intéressant à l'univers et la seule création originale réussie (les méchants étant totalement randoms, je suis désolé mais voilà quoi, même Jigen dont le but est de recréer une énième fois l'arbre divin qu'on a déjà vu avec Obito, avec Madara, avec Kaguya et avec Momoshiki : ça va 2 minutes quoi). 

Il y a littéralement 2 personnages dans ce manga et le reste est figuratif à un point qu'on ne peut s'y attacher, qu'on ne peut s'y intéresser.

Pensez-y 2 minutes mais sincèrement l'absence de tous ces éléments extérieurs donne une sensation vraiment inachevée à ce manga.

Comme si tout était un décor de carton.

Et quand en plus le personnages principal n'a aucun but, aucun projet, aucune motivation, et qu'il n'est même pas attachant, le fait que l'univers autour de lui soit totalement vaporeux, vide de toute substance, non incarné, ça n'aide pas à entrer dans l'histoire.

Tout tourne uniquement autour de Boruto et Kawaki. Kawaki est bien, Boruto est détestable : quid du reste ?

C'est centralisé dans des proportions totalement incomparables avec la FG et même avec la NG où, excusez du peu, on avait quand même encore de gros moments de gloire pour plein de personnages (Shikamaru, Choji, Jiraya, Kakashi, Gai, Gaara, Chiyo & Sakura, Minato, Bee etc...).

On est loin du bridage ignoble dont les anciens sont ridiculement affublés dans Boruto, les reléguants à un rang purement figuratif, détruisant notre estime d'eux, et les écartant grossièrement uniquement pour faire briller Boruto. Il y a des façons de faire les choses, il y a un équilibre à maîtriser.

Comparez Konohamaru adulte à Kakashi FG/NG, comparez Naruto adulte à Jiraya FG/NG, la différence de traitement est juste abyssale.

Quelqu'un qui dirait que le manga Naruto c'est uniquement Naruto & Sasuke et le vide ou des décors en carton autour aurait clairement lu le manga de travers.

 

J'ajouterais tout de même que, à titre personnel, bien souvent quand je lis un shonen le personnage principal et son grand rival ne sont grosso-modo quasiment jamais parmi mes personnages préférés. Ce qui fait un bon shonen d'aventure, de combat ou autre, ce sont aussi et surtout les personnages qu'il y a autour, il y a les méchants qui jouent évidemment (ici ils sont randoms au possible on ne va pas se mentir, quand vous avez en tête Zabuza, Orochimaru, Itachi, Pain, Madara, Obito, tous les membres de l'akatsuki et qu'aujourd'hui vous avez Cyborg Ao, Boro et Delta excusez-moi mais il n'y a juste pas de comparaison possible) mais aussi la découverte de tous ceux qui vont aider et soutenir le héros, qui vont lui servir de modèle, de mentor, qui vont le sauver, qui vont se sacrifier pour lui etc...

Naruto et Sasuke ne seraient pas dans un top 10 de mes personnages préférés du manga ...

Je vais être honnête : ce qui fait la qualité du manga Naruto, assurément, ce n'est ni Naruto, ni Sasuke. C'est tout ce qu'il y a autour et qui, par ailleurs, finira par rendre appréciable et intéressant les protagonistes principaux.

Sincèrement Naruto et Sasuke ne sont rien sans Jiraya, Itachi, Kakashi, Gaara ...

Le charme de la FG ne serait pas le même, voire ne serait pas du tout, si Naruto n'avait pas eu tant de compagnons pour l'aider, et si on avait pas eu un si large panel de personnalités, de caractères et d'aptitudes au sein même de sa génération et de ses amis. La relation de rivalité entre Naruto & Sasuke ne mènerait d'ailleurs nul part si elle n'avait pas été bousculée par des éléments extérieurs : un Haku (éveil du sharingan + sacrifice de Sasuke pour sauver Naruto), un Lee (capable initialement de te défoncer un Sasuke 2-2 lors de son introduction), un Neji (là encore on te montre que dans leur génération il y a des mecs surpuissants et que tout ne se limite pas aux héros : si Lee défonce Sasuke alors que dire de Neji qui est encore plus fort et que Naruto va devoir combattre ?), un Gaara (en FG honnêtement on serait presque tenté de parler de trio Naruto / Sasuke / Gaara) pour parler de gens de leur âge, et cela sans même évoquer les adultes (Orochimaru dans la forêt de la mort, Itachi).

 

Tout ça pour dire que dans cet univers vide, sans âme, peu caractérisé, il manque non seulement les anciens, ce qu'on note souvent, car ils sont absents ou très mal traités, mais il manque aussi et surtout les nouveaux. Il manque par ailleurs des repères, des directions, ce qui est une étrangeté quand on sait que la base quand on écrit une histoire et qu'on créé des personnages c'est une courbe de progression.

Boruto a l'air d'être la seule incarnation de sa génération à Konoha ce qui est ridicule, d'autant plus ridicule qu'encore une fois il est sans but et sans motivation propre.

On peut sérieusement se demander : pourquoi raconter cette histoire ? Que fait Boruto là-dedans ?

Si c'est pour affronter Jigen, autrement dit Juubito / Juubidara / Kaguya / Momoshiki 5.0 (...) et ba un film (comme pour Momoshiki) ou une petite histoire de 10 chapitres (comme le Gaiden) nous montrant Naruto et Sasuke adultes ça suffit amplement.

Edited by Konan
  • Like 1
  • Thanks 3
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Konan a dit :

J'y repense aussi mais il y a un autre point qui est vraiment désastreux c'est l'absence totale des autres membres de la nouvelle génération.

Alors ok, Kishimoto lui-même a eu des difficulté à gérer les genins.

Si en FG le résultat est brillant (je crois que seule Tenten n'a pas de combat développé et est traitée comme une random, les autres ont tous, à des niveaux différents, été exploités ... On pourrait dire que l'arc des 4 du son et du départ de Sasuke est un des points culminants de tout le manga !), en NG il y a eu un certain renoncement (sauf pour la team 10) qui a été très artificiellement colmaté durant la guerre où genre soudainement tout le monde est là mais vu que ça faisait des années qu'on ne les avait plus vu on s'en foutait quand même pas mal, à ce titre même la mort de Neji a un impact faible tellement il était devenu secondaire (a contrario on était très touché par les blessures de Choji, Neji, Kiba etc... lors des combats contre les 4 du son ... Neji vs Kidomaru est plus impactant que la mort de Neji tant d'années plus tard).

Enfin bref, tout ça pour dire que Kishi lui-même a eu du mal, dans la durée, à gérer les 12 genins, mais il a réussi de façon équilibrée et exceptionnelle pendant toute la FG ce qui est déjà beaucoup. Le mot à retenir là c'est "dans la durée". De plus en NG s'il a abandonné certains ex-genins c'est au profit d'autres personnages (parfois nouveaux et originaux) qui seront mis en avant, développés, favorisés. Un exemple particulièrement réussi serait Killer Bee.

 

Mais là dans Boruto, dès le départ, dès la base, dès la conception : ils sont où les autres genins ? Où est l'esprit de compétition ? La camaraderie ? Comment on fait pour incarner une génération entière en ne parlant que d'un seul personnage ?

Déjà que Sarada et Mitsuki c'est le néant, que Konohamaru n'existe presque pas,  quid du nouveau trio Ino-Shika-Cho ? Quid de Metal Lee ? les autres ? 

Qui est seulement capable de nommer la composition des différentes équipes et leurs senseis ? 

Quand on regarde l'anime on voit les équipes, ils leur arrive des aventures, ils participent, donc on retient un petit peu, typiquement Iwabe est un bon personnage dans l'absolu. Mais en se basant uniquement sur le manga je suis navré mais je ne serais même pas capable de nommer les différentes équipes et les senseis, même pas d'avoir leur visage en tête ! Encore une fois ce qui sauve les meubles c'est l'anime, ce sont les les one-shot etc...

Même Shiki le fils de Gaara qui a un gros potentiel le mec est passé où ?

Ce manga par lui-même est une coquille vide mal définie ce qui est tout de même extraordinaire quand on sait qu'il s'agit d'une suite d'un manga qui est lui-même ultra défini est très riche de part ses personnages et que Kishi lui-même a fourni des design, des parentés etc... pour toute une nouvelle génération qui ne demande qu'à être exploitée.

 

Pourquoi la nouvelle génération c'est, en fin de compte, Boruto, Boruto, Boruto, uniquement Boruto, encore Boruto et toujours Boruto ?

Ah si il a son nouveau copain Kawaki, qui est d'ailleurs bien plus intéressant et, à ce jour, le seul ajout intéressant à l'univers et la seule création originale réussie (les méchants étant totalement randoms, je suis désolé mais voilà quoi, même Jigen dont le but est de recréer une énième fois l'arbre divin qu'on a déjà vu avec Obito, avec Madara, avec Kaguya et avec Momoshiki : ça va 2 minutes quoi). 

Il y a littéralement 2 personnages dans ce manga et le reste est figuratif à un point qu'on ne peut s'y attacher, qu'on ne peut s'y intéresser.

Pensez-y 2 minutes mais sincèrement l'absence de tous ces éléments extérieurs donne une sensation vraiment inachevée à ce manga.

Comme si tout était un décor de carton.

Et quand en plus le personnages principal n'a aucun but, aucun projet, aucune motivation, et qu'il n'est même pas attachant, le fait que l'univers autour de lui soit totalement vaporeux, vide de toute substance, non incarné, ça n'aide pas à entrer dans l'histoire.

Tout tourne uniquement autour de Boruto et Kawaki. Kawaki est bien, Boruto est détestable : quid du reste ?

C'est centralisé dans des proportions totalement incomparables avec la FG et même avec la NG où, excusez du peu, on avait quand même encore de gros moments de gloire pour plein de personnages (Shikamaru, Choji, Jiraya, Kakashi, Gai, Gaara, Chiyo & Sakura, Minato, Bee etc...).

On est loin du bridage ignoble dont les anciens sont ridiculement affublés dans Boruto, les reléguants à un rang purement figuratif, détruisant notre estime d'eux, et les écartant grossièrement uniquement pour faire briller Boruto. Il y a des façons de faire les choses, il y a un équilibre à maîtriser.

Comparez Konohamaru adulte à Kakashi FG/NG, comparez Naruto adulte à Jiraya FG/NG, la différence de traitement est juste abyssale.

Quelqu'un qui dirait que le manga Naruto c'est uniquement Naruto & Sasuke et le vide ou des décors en carton autour aurait clairement lu le manga de travers.

 

J'ajouterais tout de même que, à titre personnel, bien souvent quand je lis un shonen le personnage principal et son grand rival ne sont grosso-modo quasiment jamais parmi mes personnages préférés. Ce qui fait un bon shonen d'aventure, de combat ou autre, ce sont aussi et surtout les personnages qu'il y a autour, il y a les méchants qui jouent évidemment (ici ils sont randoms au possible on ne va pas se mentir, quand vous avez en tête Zabuza, Orochimaru, Itachi, Pain, Madara, Obito, tous les membres de l'akatsuki et qu'aujourd'hui vous avez Cyborg Ao, Boro et Delta excusez-moi mais il n'y a juste pas de comparaison possible) mais aussi la découverte de tous ceux qui vont aider et soutenir le héros, qui vont lui servir de modèle, de mentor, qui vont le sauver, qui vont se sacrifier pour lui etc...

Naruto et Sasuke ne seraient pas dans un top 10 de mes personnages préférés du manga ...

Je vais être honnête : ce qui fait la qualité du manga Naruto, assurément, ce n'est ni Naruto, ni Sasuke. C'est tout ce qu'il y a autour et qui, par ailleurs, finira par rendre appréciable et intéressant les protagonistes principaux.

Sincèrement Naruto et Sasuke ne sont rien sans Jiraya, Itachi, Kakashi, Gaara ...

Le charme de la FG ne serait pas le même, voire ne serait pas du tout, si Naruto n'avait pas eu tant de compagnons pour l'aider, et si on avait pas eu un si large panel de personnalités, de caractères et d'aptitudes au sein même de sa génération et de ses amis. La relation de rivalité entre Naruto & Sasuke ne mènerait d'ailleurs nul part si elle n'avait pas été bousculée par des éléments extérieurs : un Haku (éveil du sharingan + sacrifice de Sasuke pour sauver Naruto), un Lee (capable initialement de te défoncer un Sasuke 2-2 lors de son introduction), un Neji (là encore on te montre que dans leur génération il y a des mecs surpuissants et que tout ne se limite pas aux héros : si Lee défonce Sasuke alors que dire de Neji qui est encore plus fort et que Naruto va devoir combattre ?), un Gaara (en FG honnêtement on serait presque tenté de parler de trio Naruto / Sasuke / Gaara) pour parler de gens de leur âge, et cela sans même évoquer les adultes (Orochimaru dans la forêt de la mort, Itachi).

 

Tout ça pour dire que dans cet univers vide, sans âme, peu caractérisé, il manque non seulement les anciens, ce qu'on note souvent, car ils sont absents ou très mal traités, mais il manque aussi et surtout les nouveaux. Il manque par ailleurs des repères, des directions, ce qui est une étrangeté quand on sait que la base quand on écrit une histoire et qu'on créé des personnages c'est une courbe de progression.

Boruto a l'air d'être la seule incarnation de sa génération à Konoha ce qui est ridicule, d'autant plus ridicule qu'encore une fois il est sans but et sans motivation propre.

On peut sérieusement se demander : pourquoi raconter cette histoire ? Que fait Boruto là-dedans ?

Si c'est pour affronter Jigen, autrement dit Juubito / Juubidara / Kaguya / Momoshiki 5.0 (...) et ba un film (comme pour Momoshiki) ou une petite histoire de 10 chapitres (comme le Gaiden) nous montrant Naruto et Sasuke adultes ça suffit amplement.

le manga est partie pour faire trente tome je croix non peut peut être plus s'il devient plus populaire tout cela pour dire que peut être on aura l'occasion de voir les autres briller cela peut être en scan ou en anime enfin je l'espère simplement mais ce sera assez difficile avec les scan surtout s'il compte tenir le même rythme mensuel bon et de plus je pense pas que les éditeurs qui ont un mot à dire sur l’œuvre ont un réel problème avec la tournure actuel des événement sinon il y aurait quand même eu un semblant de changement dans l’œuvre et dans la politique commerciale faut quand même dire que chaque tome se fait les 100000 exemplaire à chaque sortie c'est rien comparé au succès de naruto mais cela doit les satisfaire pour l'instant enfin je me dit

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, ça va être moitié HS, mais a la lecture du dernier commentaire de @mokuton888 il y a un truc qui m'a piqué.

Il y a 2 heures, mokuton888 a dit :

faut quand même dire que chaque tome se fait les 100000 exemplaire à chaque sortie c'est rien comparé au succès de naruto mais cela doit les satisfaire pour l'instant enfin je me dit

En faite c'est ça que je trouve un peu choquant : comment peut on se contenter de si peu quand on parle de la suite d'une licence aussi dingue que Naruto ?

Le constat est le même pour DBS, on décide de faire une suite a une oeuvre ultra populaire, et on fou tout ça aux mains d'une bande de nazes et c'est bon, on laisse la machine tourner pour 3 billets 2 pièces.

 

J'ai vraiment du mal a comprendre le raisonnement derrière.

J'veux dire, moi si je voulais faire la suite de Naruto, ben déjà PREMIÈREMENT je monte une équipe de fou.

Avec un dessinateur qui a DÉJÀ un très bon niveau, un scénariste de talent qui a une connaissance étendue de l'univers de Naruto, et ensemble, on monterai une histoire de dingue digne de Naruto, en s'éloignant autant que possible des éléments Post-Pain qui sont si critiqués (a juste titre).

 

Mais eux nan, ils font l'INVERSE !

Ils confient le projet a un ASSISTANT mangaka qui n'a AUCUNE oeuvre a son actif et qui, on va pas se mentir, est très très moyen techniquement parlant.

Pour le scénario, même chose, on refile ça a un mec qui n'a RIEN fait, et qui visiblement n'a aucun respect pour le matériaux de base.

Et pour le scénario ils décident de se baser très précisément sur TOUT les éléments décriés de Naruto ! 

Mais ... est ce qu'il y avait vraiment moyen de se donner encore moins de chance de réussite ?

 

Pareil pour DBS que je vais mettre en spoil sait on jamais :

Révélation

Même délire !

On confie ça a un auteur de FANFICTION médiocre, qui lui aussi est a la ramasse techniquement.

On fait intervenir Toryama sur le scénario alors que le mec s'en tamponne royalement de DB, au point d'oublier des personnages !

Et mieux encore, on choisit les PIRES animateurs possible pour s'occuper de la suite du manga le plus populaire au monde.

 

Y'a quand même un gros problème la.

Alors je ne suis pas stupide, je sais très bien que livrer une suite magistrale aux fans dans le but de les combler, c'est loin, très loin d'être la priorité.

Je suis bien conscient que l'unique but est de capitaliser sur une licence légendaire, afin de minimiser les risques en faisant de la thune facile.

Mais de deux choses l'une : Est ce si difficile de faire les deux ? Et surtout, n'y gagneraient ils pas eux aussi ?

 

Une vraie bonne suite de Naruto :

- Contenterai mieux les fans, ce qui contribuerait a un bien meilleur accueil critique.

- Serait lue par plus de gens, donc rapporterait plus de thunes.

- Ne contribuerait pas a diminuer sans cesse l'aura de l'oeuvre originale et donc aurai plus de chance de donner envie a des lecteurs de se mettre a Naruto.

 

Je ne vois aucune raison, absolument aucune, qui justifie la sortie " d’œuvres " comme Boruto ou DBS.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je réagi juste sur quelques points :

 

Il y a 1 heure, Jersey-louis a dit :

J'ai vraiment du mal a comprendre le raisonnement derrière.

J'veux dire, moi si je voulais faire la suite de Naruto, ben déjà PREMIÈREMENT je monte une équipe de fou.

Avec un dessinateur qui a DÉJÀ un très bon niveau, un scénariste de talent qui a une connaissance étendue de l'univers de Naruto, et ensemble, on monterai une histoire de dingue digne de Naruto, en s'éloignant autant que possible des éléments Post-Pain qui sont si critiqués (a juste titre).

 

Mais eux nan, ils font l'INVERSE !

Ils confient le projet a un ASSISTANT mangaka qui n'a AUCUNE oeuvre a son actif et qui, on va pas se mentir, est très très moyen techniquement parlant.

Pour le scénario, même chose, on refile ça a un mec qui n'a RIEN fait, et qui visiblement n'a aucun respect pour le matériaux de base.

Et pour le scénario ils décident de se baser très précisément sur TOUT les éléments décriés de Naruto ! 

Mais ... est ce qu'il y avait vraiment moyen de se donner encore moins de chance de réussite ?

 

Pour le choix du scénariste et du dessinateur, j'ai envie de dire : il faut bien se lancer un jour ! C'est pas un secret, plus de 90% des mangaka ont été assistant(e)s d'un auteur confirmé avant de se voir confier une série, pour peu qu'ils aient convaincu les éditeurs.

 

Après, monter une "équipe de fou", ça revient à demander à un auteur et un dessinateur de lâcher la série sur laquelle ils travailleraient déjà ou qu'ils cumulent plusieurs titres simultanément, ce qui n'est pas un gage de qualité (Cf Mashima qui s'éparpillé déjà avec d'autres projet lorsqu'il n'avait que Fairy Tail et qui là est entrain de se ramasser en travaillant simultanément sur Edens Zero et la suite de Fairy Tail, et en plus sa série courte HERO).

 

Mis meme là ce n'est pas une garantie : La Shûeisha a réuni Riichiro Inagaki (Eyeshield 21) et Boichi (Sun-Ken Rock) pour Dr. Stone, deux pointures confirmées, et est-ce leur titre cartonne ? Pas vraiment.

 

Et même pour des duos rodés, rien ne peut garantir un succès assuré : Tsugumi Ōba et Takeshi Obata ont signé une oeuvre culte avec Death Note, une autre largement salué par la critique etles lecteurs, Bakuman,  mais sont loin de retrouver le même succès avec Platinium End.

 

Ukyô Kodachi est le scénariste de Buruto, mais Kishimoto continue de superviser l'oeuvre pour qu'elle reste cohérente avec son univers. Et pour le dessinateur, c'est une question de gout, on peut pas dire que ce soit les plus moches qu'on ait vu (je vous invite à revoir les premiers chapitres de Shingeki no Kyojin).

 

Il y a 1 heure, Jersey-louis a dit :

Y'a quand même un gros problème la.

Alors je ne suis pas stupide, je sais très bien que livrer une suite magistrale aux fans dans le but de les combler, c'est loin, très loin d'être la priorité.

Je suis bien conscient que l'unique but est de capitaliser sur une licence légendaire, afin de minimiser les risques en faisant de la thune facile.

Mais de deux choses l'une : Est ce si difficile de faire les deux ? Et surtout, n'y gagneraient ils pas eux aussi ?

 

Une vraie bonne suite de Naruto :

- Contenterai mieux les fans, ce qui contribuerait a un bien meilleur accueil critique.

- Serait lue par plus de gens, donc rapporterait plus de thunes.

- Ne contribuerait pas a diminuer sans cesse l'aura de l'oeuvre originale et donc aurai plus de chance de donner envie a des lecteurs de se mettre a Naruto.

 

Je ne vois aucune raison, absolument aucune, qui justifie la sortie " d’œuvres " comme Boruto ou DBS.

 

Déjà, sans juger personne, il faut arreter avec cette vision "romantique" o l(on sort des suite,  ou séries dérivées, par "amour de l'art". Le monde de l'édition est un business, un métier pour des centaines, voirs des milliers de personnes (éditeurs, pigiste, assistants, imprimeurs, libraires, studios d'animation, etc), et les auteurs sont des personnes comme les autres : faire un métier qu'ils aiment OK, pouvoir en vivre (et leur famille) grâce à leur droits d'auteurs, marchandising, etc, c'est encore mieux.

 

Tout les auteurs de manga ne sont pas millionnaires à la fin de l'année comme Oda, Toriyama, ou Isayama, par exemple. Beaucoups sont des "SMICars", et il ne faut pas oublier que dans le salaire qu'ils perçoivent (négocier à la base "à la page", rappelons-le) ça comprend leur rémunération personnelle, mais aussi le salaire des asistants qu'ils ont recruté pour les aider.

 

Faire des spin-off et/ou des suite de licences majeur reste un excercice périeux et souvent casse-gueule. Il est prétiquement impossible de savoir comment les fans vont réagir si se n'est plus l'auteur d'origine qui est à la têtre d'un tel projet. On peut par exemple citer Saint Seyia, Dragon Ball Super, qui ont eu de multiples suite ou spin-of mais auquels on a reproché de ne pas retrouvé "le truc" qui avait plu dans la série d'origine.

 

Et même lorsque l'auteur original continue de développer son histoire (Jojo, GTO, etc), le succès et la "magie" peut s'évanouir avec le temps.

 

Il y a d'ailleurs un dernier élément à prendre en compte : ne pas surestimer la fidélité des lecteurs.

 

Meme au Japon, les manga sont lus en moyenne à 80-90% par des lecteurs de 25 ans ou moins. Passé cette tranche dâge, les lecteurs se détourne des manga par lassitude, manque de temps ou parce qu'ils ont d'autres centres d'interêts (travail, famille, vie sociale, etc).

 

Naruto a débuté en 1999, il y a donc 20 ans, ce qui veut dire que les lecteurs qui avaient à l'époque 12-16 ont donc désormais dépasser la trentaine. Et le Jump étant destiné à un public adolescent, l'un des défi d'une suite s'est d'interesser un nouveau lectorat, même si rien n'interdit à l'ancien de venir jeter un oeil, par nostalgie ou curiosité.

 

Les série qui arrivent à fidéliser ds lecteurs sur plusieurs décénnies se conmpte sur les doigts de la main (One Piece, Meitantei Conan, Hajime no Ippo, Kochikame, Berserk, JoJo's ), et toutes ne rencontre pas/plus le même succès qu'à une certaine époque.

 

Tout ça pour dire qu'il n'existe pas forcément de raisons objectives pour rconter la suite d'un manga (sasuf si s'est le souhait de son auteur d'origine) et qu'elle sera soumise aux même critères sélectifsque que l'histoire dont elle est dérivée : dynamique du marché, "modes", hasard, appréciation des lecteurs, talent du/des auteur(s), mise en avant par l'éditeur, etc.

 

Comment l'auteur de Kenshin le Vagabond, Nobuhiro Watsuki, aurait-il pu deviner que parmi ses jeunes assistants, le petit Eiichiro Oda allait devenir l'auteur du manga le plus vendu de tous les temps et entrer dans l'Histoire ?

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, goon a dit :

Je réagi juste sur quelques points :

 

 

Pour le choix du scénariste et du dessinateur, j'ai envie de dire : il faut bien se lancer un jour ! C'est pas un secret, plus de 90% des mangaka ont été assistant(e)s d'un auteur confirmé avant de se voir confier une série, pour peu qu'ils aient convaincu les éditeurs.

 

Après, monter une "équipe de fou", ça revient à demander à un auteur et un dessinateur de lâcher la série sur laquelle ils travailleraient déjà ou qu'ils cumulent plusieurs titres simultanément, ce qui n'est pas un gage de qualité (Cf Mashima qui s'éparpillé déjà avec d'autres projet lorsqu'il n'avait que Fairy Tail et qui là est entrain de se ramasser en travaillant simultanément sur Edens Zero et la suite de Fairy Tail, et en plus sa série courte HERO).

 

Mis meme là ce n'est pas une garantie : La Shûeisha a réuni Riichiro Inagaki (Eyeshield 21) et Boichi (Sun-Ken Rock) pour Dr. Stone, deux pointures confirmées, et est-ce leur titre cartonne ? Pas vraiment.

 

Et même pour des duos rodés, rien ne peut garantir un succès assuré : Tsugumi Ōba et Takeshi Obata ont signé une oeuvre culte avec Death Note, une autre largement salué par la critique etles lecteurs, Bakuman,  mais sont loin de retrouver le même succès avec Platinium End.

 

Ukyô Kodachi est le scénariste de Buruto, mais Kishimoto continue de superviser l'oeuvre pour qu'elle reste cohérente avec son univers. Et pour le dessinateur, c'est une question de gout, on peut pas dire que ce soit les plus moches qu'on ait vu (je vous invite à revoir les premiers chapitres de Shingeki no Kyojin).

 

 

Déjà, sans juger personne, il faut arreter avec cette vision "romantique" o l(on sort des suite,  ou séries dérivées, par "amour de l'art". Le monde de l'édition est un business, un métier pour des centaines, voirs des milliers de personnes (éditeurs, pigiste, assistants, imprimeurs, libraires, studios d'animation, etc), et les auteurs sont des personnes comme les autres : faire un métier qu'ils aiment OK, pouvoir en vivre (et leur famille) grâce à leur droits d'auteurs, marchandising, etc, c'est encore mieux.

 

Tout les auteurs de manga ne sont pas millionnaires à la fin de l'année comme Oda, Toriyama, ou Isayama, par exemple. Beaucoups sont des "SMICars", et il ne faut pas oublier que dans le salaire qu'ils perçoivent (négocier à la base "à la page", rappelons-le) ça comprend leur rémunération personnelle, mais aussi le salaire des asistants qu'ils ont recruté pour les aider.

 

Faire des spin-off et/ou des suite de licences majeur reste un excercice périeux et souvent casse-gueule. Il est prétiquement impossible de savoir comment les fans vont réagir si se n'est plus l'auteur d'origine qui est à la têtre d'un tel projet. On peut par exemple citer Saint Seyia, Dragon Ball Super, qui ont eu de multiples suite ou spin-of mais auquels on a reproché de ne pas retrouvé "le truc" qui avait plu dans la série d'origine.

 

Et même lorsque l'auteur original continue de développer son histoire (Jojo, GTO, etc), le succès et la "magie" peut s'évanouir avec le temps.

 

Il y a d'ailleurs un dernier élément à prendre en compte : ne pas surestimer la fidélité des lecteurs.

 

Meme au Japon, les manga sont lus en moyenne à 80-90% par des lecteurs de 25 ans ou moins. Passé cette tranche dâge, les lecteurs se détourne des manga par lassitude, manque de temps ou parce qu'ils ont d'autres centres d'interêts (travail, famille, vie sociale, etc).

 

Naruto a débuté en 1999, il y a donc 20 ans, ce qui veut dire que les lecteurs qui avaient à l'époque 12-16 ont donc désormais dépasser la trentaine. Et le Jump étant destiné à un public adolescent, l'un des défi d'une suite s'est d'interesser un nouveau lectorat, même si rien n'interdit à l'ancien de venir jeter un oeil, par nostalgie ou curiosité.

 

Les série qui arrivent à fidéliser ds lecteurs sur plusieurs décénnies se conmpte sur les doigts de la main (One Piece, Meitantei Conan, Hajime no Ippo, Kochikame, Berserk, JoJo's ), et toutes ne rencontre pas/plus le même succès qu'à une certaine époque.

 

Tout ça pour dire qu'il n'existe pas forcément de raisons objectives pour rconter la suite d'un manga (sasuf si s'est le souhait de son auteur d'origine) et qu'elle sera soumise aux même critères sélectifsque que l'histoire dont elle est dérivée : dynamique du marché, "modes", hasard, appréciation des lecteurs, talent du/des auteur(s), mise en avant par l'éditeur, etc.

 

Comment l'auteur de Kenshin le Vagabond, Nobuhiro Watsuki, aurait-il pu deviner que parmi ses jeunes assistants, le petit Eiichiro Oda allait devenir l'auteur du manga le plus vendu de tous les temps et entrer dans l'Histoire ?

et bien mon gars on dirais que tu a lu dans mes pensées, totalement d'accord avec toi tout cela pour dire que même si kishimoto avait continué le projet le succès aurait été le même au final c'est les fans qui jugent de la qualité du manga et cela pour diverses raisons comme on le fait sur ce forum

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 02/12/2019 à 00:17, goon a dit :

Pour le choix du scénariste et du dessinateur, j'ai envie de dire : il faut bien se lancer un jour ! C'est pas un secret, plus de 90% des mangaka ont été assistant(e)s d'un auteur confirmé avant de se voir confier une série, pour peu qu'ils aient convaincu les éditeurs.

Oui mais enfin ici on est quand même dans un cas spécial, il me semble plus que normal d’élever ses standard de qualité quand tu prépare une suite a un manga comme Naruto ou DBZ quoi.

C'est comme si demain on faisait une suite a Avatar et qu'on refilait ça a Jean Michel, étudiant dans une fac de cinéma, parce que bon "faut bien qu'il se fasse la main".

Que tu te fasse la main sur ton projet perso c'est logique, on en attend rien de spécial a la base, mais ici il y a de grosses attentes.

Le 02/12/2019 à 00:17, goon a dit :

Après, monter une "équipe de fou", ça revient à demander à un auteur et un dessinateur de lâcher la série sur laquelle ils travailleraient déjà ou qu'ils cumulent plusieurs titres simultanément, ce qui n'est pas un gage de qualité 

Je voit pas ou est l'obligation, tout les mecs talentueux au monde ne sont pas sur des projets, certains viennent de finir, d'autres sont en recherches d'inspi pour commencer une autre série, certains se sont fait recalés, etc

Les gens doué ne se limitent pas a 6 mecs en tête de vente de mag de prépubli, moi même qui suit issu d'un milieu artistique, je connais des dizaines de mecs lambda infiniment plus doué que Ikemoto.

Le 02/12/2019 à 00:17, goon a dit :

Mis meme là ce n'est pas une garantie : La Shûeisha a réuni Riichiro Inagaki (Eyeshield 21) et Boichi (Sun-Ken Rock) pour Dr. Stone, deux pointures confirmées, et est-ce leur titre cartonne ? Pas vraiment.

La série continue toujours après plusieurs années, elle a une adaptation animée et un spin off vient de sortir.

Alors ok, c'est pas le truc le plus populaire du monde, mais on est très loin d'un échec.

Et en terme de qualité, Dr Stone est a des années lumières de Boruto, le manga pose de vrai questions, les héros ont des objectifs, l'histoire avance, les dessins sont géniaux, de même pour beaucoup de chara-design, etc

Le 02/12/2019 à 00:17, goon a dit :

Et même pour des duos rodés, rien ne peut garantir un succès assuré : Tsugumi Ōba et Takeshi Obata ont signé une oeuvre culte avec Death Note, une autre largement salué par la critique etles lecteurs, Bakuman,  mais sont loin de retrouver le même succès avec Platinium End.

Encore une fois, PE est plutôt cool.

Après je reste évidemment d'accord avec toi, un auteur de talent ne rime pas toujours avec succès éclatant (bon ok dans ma phrase ça rime) mais ça reste quand même un meilleur point de départ qu'un no name qui n'est même pas capable de représenter les personnages de l'univers qu'il étend de façon reconnaissable, non ?

Le 02/12/2019 à 00:17, goon a dit :

Ukyô Kodachi est le scénariste de Buruto, mais Kishimoto continue de superviser l'oeuvre pour qu'elle reste cohérente avec son univers. Et pour le dessinateur, c'est une question de gout, on peut pas dire que ce soit les plus moches qu'on ait vu (je vous invite à revoir les premiers chapitres de Shingeki no Kyojin).

Dans tout les cas la cohérence de son oeuvre n'est pas respectée, donc qu'il soit la ou non ne change rien au problème, et c'est probablement plus un argument de vente facile qu'autre chose.

Et pour les dessins, oui y'a pire, et il s'est amélioré, je ne le nie pas, mais ça reste bof quoi.

Est ce qu'un seul d'entre vous a en tête une case, une illustration, une page, qui l'ai marqué par ses qualité graphique ?

Moi non, par contre dans Naruto, je pense directement a Pain au dessus de Konoha en double page.

Et pour SNK certes, c'est moche, mais y'a un concept de folie, une intelligence d'écriture, un scénar' en beton armé, bref, du talent quoi.

Dans Boruto, c'est 90% des aspects qui sont mauvais si y'avais que les dessins personne aurait rien dit.

Le 02/12/2019 à 00:17, goon a dit :

Déjà, sans juger personne, il faut arreter avec cette vision "romantique" o l(on sort des suite,  ou séries dérivées, par "amour de l'art". Le monde de l'édition est un business, un métier pour des centaines, voirs des milliers de personnes (éditeurs, pigiste, assistants, imprimeurs, libraires, studios d'animation, etc), et les auteurs sont des personnes comme les autres : faire un métier qu'ils aiment OK, pouvoir en vivre (et leur famille) grâce à leur droits d'auteurs, marchandising, etc, c'est encore mieux.

Je sait très bien que l'objectif n'est pas de nous contenter, et c'est justement la qu'est l'erreur a mon sens !

"Ouais les gars on va sortir une suite a Naruto, et on va la faire la plus minable possible, histoire que ça nous rapporte pas grand chose de plus que des crachats de fans mécontents".

Ça n'a aucun sens.

Le 02/12/2019 à 00:17, goon a dit :

Faire des spin-off et/ou des suite de licences majeur reste un excercice périeux et souvent casse-gueule. Il est prétiquement impossible de savoir comment les fans vont réagir si se n'est plus l'auteur d'origine qui est à la têtre d'un tel projet. On peut par exemple citer Saint Seyia, Dragon Ball Super, qui ont eu de multiples suite ou spin-of mais auquels on a reproché de ne pas retrouvé "le truc" qui avait plu dans la série d'origine.

C'est un exercice périlleux et difficile, donc pour être bien sur que ça n'a aucune chance d'aboutir a quelque chose d’intéressant, on le met dans les mains d'un assistant mangaka qui n'a jamais rien fait avant.

Judicieux.

Pour DB, le problème c'est pas de retrouvé ou non l'essence de DB, de toute manière c'est quoi l'essence de db ? Pan Pan Boum Boum Kameha Gros muscles

Le problème c'est que c'est juste mauvais, le scénario est con comme un manche a balais, les personnages régressent, les scènes d'actions sont minables, l'animé est dégueulasse, le manga est ultra fade, la cohérence se fait démolir en permanence, etc

Ça vaut pas mieux qu'une fanfiction a deux balles, et encore !

Y'en a des plus inventives et mieux foutues !

Le 02/12/2019 à 00:17, goon a dit :

Meme au Japon, les manga sont lus en moyenne à 80-90% par des lecteurs de 25 ans ou moins. Passé cette tranche dâge, les lecteurs se détourne des manga par lassitude, manque de temps ou parce qu'ils ont d'autres centres d'interêts (travail, famille, vie sociale, etc).

Naruto a débuté en 1999, il y a donc 20 ans, ce qui veut dire que les lecteurs qui avaient à l'époque 12-16 ont donc désormais dépasser la trentaine. Et le Jump étant destiné à un public adolescent, l'un des défi d'une suite s'est d'interesser un nouveau lectorat, même si rien n'interdit à l'ancien de venir jeter un oeil, par nostalgie ou curiosité.

Encore une fois, raison de plus pour faire quelque chose de correct qui attirera plus que les nostalgiques de Naruto.

Autant en faire une oeuvre a part entière, qui soit suffisamment bonne en elle même pour avoir des chances de réussite, et qui en plus aura des chances de pousser ce nouveau lectorat a lire Naruto, ce qui rapporte encore un peu plus de biffton.

 

En fait ce qui me choque, c'est que l'immense majorité des arguments en faveur de Boruto tien en ces 3 mots : Y'a pire.

Alors, sans compter qu'on peut répondre a ça par des "Y'a mieux", avec ce genre "d'argument" tu peut absolument tout justifié.

Ma femme a un cancer du sein ? Oh y'a pire

Je viens d'être licencier ? Oh y'a pire

Mes deux enfants sont morts dans un accidents de voiture ? Orrrh y'a pire hein.

Perso je trouve cet état d'esprit assez triste, dommage.

 

#Edit : Je me rend compte, a la relecture, que le message parait un peu "vener", je n'ai pas le temps de l'adoucir, mais je tiens quand même a préciser qu'il n'y a évidemment aucune animosité dans mon commentaire.

Edited by Jersey-louis
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, pour moi vous (goon et Jersey-louis) vous avez tout les deux raisons, sauf qu'à la base je pense que le débat n'était pas de savoir s'il est difficile ou facile de réaliser un manga ou de réaliser une suite d'un manga "populaire".

 

Ce que goon dit est juste, c'est pas parce qu'un auteur commencera un manga ou une suite après un "énorme" succès, que la qualité sera forcément au rendez-vous. Par contre cela n'efface en rien, les points faibles du manga Boruto.

 

La seule chose au manga que je ne discute pas, c'est la qualité des dessins, car là c'est comme les couleurs, chacun ses goûts. Par exemple il y a des personnes qui préfèrent du Picasso à du  De Vinci ou inversement.

 

Néanmoins, le manque de cohérence du manga par rapport à son socle de base qui est le manga Naruto est limite affligeant et pour un shonen nekketsu, le problème des rapports de forces est également un gros problème.

Mais pour moi le plus gros problème actuel, c'est l'histoire, elle n'avance pas vraiment et niveau tension, c'est un peu l'encéphalogramme plat. Car nous savons très bien depuis un moment vu comment se déroule le manga que les pertes seront minimes et si pertes il y avait, ce ne serait que du côté des adultes, car à la lecture des chapitres, les jeunes héros ne semblent jamais en danger, c'est limite eux qui vont aider les adultes.

 

Après pour les thématiques, elles ont été sous entendu, mais pour le moment jamais explorées.

 

Mais vu que nous sommes dans une société ou tant que ça rapporte on garde, faut croire que ça rapporte toujours plus qu'il n'y a d'argent injectée. D'ailleurs je trouve ceci grossier, car ce manga s'il n'était pas une suite d'un des plus grands manga "commerciale", est-ce qu'il serait toujours en cours de parution? Car il y a des auteurs qui se sont vu arrêté, alors que ce devait être au moins aussi bon, voir plus.

 

Donc pour conclure, oui être mangaka est très très difficile, surtout d'en vivre, voir de s'enrichir avec, mais même en prenant cela en compte, est-ce que ça change les qualités et défauts du manga Boruto?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×