Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

Shin-wara

Kingdom 628

Recommended Posts

Il y a 11 heures, Unknow_ a dit :

Exactement, il est hypocrite et il donne l'air de ne pas le savoir.

Là seule chose qui bloque Riboku a tenté d'unifier la Chine et donc de conquérir les autres territoire ce n'est pas son désire de paix mais le fait qu'il se refuse de le faire pour son Roi actuel.

je ne suis pas vraiment d'accord, c'est vrai Riboku est loin d'être un pacifiste, mais surement pas un hypocrite.

 

Quand Riboku forme la coalition pour attaquer Qin, son but premier n'était pas la destruction de Qin, c'était avant tout protéger son propre royaume. Il avait compris le plan de Qin de s'étendre, et que cela constituerai une trop grande menace dans le futur si on l'arrêtait pas maintenant, en clair, la meilleure défense, c'est l'attaque. aussi, quand il combattait les Xiongnu, ces derniers menaçait directement les terres de Zhao, jusqu'ici on n'a pas eu de preuve qu'il avait deja mené une guerre, dont le seul but aurait été de conquérir et non de défendre son royaume.

 

encore une fois, pour moi, riboku est un perso qui quel que soit son roi, ne tenterai jamais d'unifier la chine. même si en théorie il croit en l'unification, dans sa pratique, il ne le peut pas. son seul but c'est de protéger son royaume et maintenir le statu quo, donc l'ere des royaumes combattantes qui est menacé par la simple existence de sei.

 

en fait, je trouves que Ten a parfaitement expliqué à Kinmou dans quel situation il se trouve, "c'est juste parce que nous sommes en période de guerre que nous réglons nos différents par le sang", Riboku n'a pas d'autres choix que faire la guerre pour protéger la paix dans son royaume, dans le contexte de cette époque, il était impossible qu'un système comme l'UE puisses être mis en place, meme s'il a essayé avec la proposition d'une alliance entre les sept états mais qui n'aurait jamais pu être tenu.

 

bref, pour moi, le caractère de riboku est cohérent avec ses actions, il n'aime pas faire la guerre, mais voir son royaume en feu serai encore pire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voila mes prédictions pour la suite des événements :

 

Concernant Shin je ne vois que deux options :

 

Le classique Shin est perdu dans le noir puis grâce à la force de ses amis il retrouve la lumière, on peut même imaginer une dialogue avec Hyou ou avec Ouki, bref du ultra classique vu et revu dans tout les mangas, en plus ca ferait doublon avec Kyoukai quand elle revient du stade le plus profond de sa danse dans son arc.

 

Houken le sauve, pourquoi avoir fait un flashback sur Houken montrant le pouvoir trés spécial de ses parents, on dirait que l’intérêt principal du flashback était de montré les facultés de ses parents plus que son enlèvement, pourquoi dans le flashback de Riboku insister sur le fait que les blessures de Riboku sont guéris le lendemain de sa rencontre avec Ouken, tout ca n'est pas anodin, il est clair que Ouken possède le don de ses parents, pourquoi introduire ca ci ce n'est pour qu'il utilise ce don en "ressuscitant" Shin.

 

C'est pour moi la thèse la plus probable même si elle semble souffrir de quelques probléme, le premier étant que Houken semble avoir été coupé en deux lors du coup final de Shin, bon si c'est vraiment le cas bien sur c'est mort (c'est le cas de le dire), mais vu qu'on a pas vu clairement son corps en deux parties, il est possible que le coup de shin ait juste été stylisé comme en a l'habitude Hara en exagérant la taille des personnages, armes, ou blessure dans ce cas. 

 

Le deuxième problème c'est qu'en imaginant qu'il soit toujours vivant et en état de se traîner vers Shin pour rapprocher sa main de lui et le soigner, comment se pourrait il que la Hi Shin Unit autour le laisse faire ? On peut facilement imaginer, surtout avec les ex soldats du Duke autour, qu'il se fera achever dés l'instant ou ils réaliseront qu'il est encore en vie, et on peut difficilement imaginer Ouken leur sortir un speech expliquant qu'il veut sauver Shin...

 

Concernant Riboku je ne vois par contre qu'une seule possibilité :

 

Kanki aura déjà pris la ville au moment de l'arrivé de Riboku et ce dernier n'aura pas d'autre choix que de se replier,

 

Et c'est ce qui peut arriver de mieux à Riboku parce que son plan n'a aucun sens, quand il apprend que Gyou n'a plus de provisions il dit bien qu'il ne peut pas foncer sauver Gyou car avec Ousen sur le dos son armée se ferait massacrer, mais aprés la dernière journée ou c'est son aile gauche qui se fait massacrer il dit que ca va aller vu que l'armée d'Ousen a été affaibli, alors oui Ousen a perdu pas mal d'homme sur l'aile droite, mais Riboku qui a perdu la bataille à du en perdre légèrement plus proportionnellement, donc au final ca revient au même, en faite non c'est bien pire, si il avait décidé de lever le camp et se diriger vers Gyou plus tôt il aurait pu le faire de façon organiser et avec des hommes frais et motivé, la il sonne la retraite après une journée entière de bataille, ses hommes doivent étre épuisé et surtout totalement démoralisé d'avoir perdu et d'avoir vu le grand Houken des trois grand cieux se faire tuer.

 

Par ailleurs on sait que Gyou est à 1 jour à cheval et 2 jours pour une armée à pied, si Riboku décide de foncer sur Gyou avec toute sa cavalerie de poney magique on peut imaginer si il chevauche toute la nuit sans s’arrêter qu'ils arriveront au petit matin, on aurait donc 20 000 hommes max, complètement épuisé, face au 50 000 hommes de Kanki, on peut facilement imaginer le massacre, Riboku ne peut donc pas lâcher son infanterie et va mettre 2 jours à atteindre Gyou, en étant pourchassé par Ousen, donc déjà on peut imaginer que l'armée de Riboku va subir de lourde perte au moment de leur replis des plaines, son armée crevé et démoralisé de 60-70k hommes (probablement sur les 120k qu'il avait) va se retrouver prise en étaux entre les 50 000 frais de Kanki et les 60-70k de Ousen (sur les 98K qu'il avait), il n'a absolument aucune chance dans tout les cas. 

 

Concernant Ousen :

 

Il va tranquillement rentrer dans Gyou, et la on va apprendre que ce que ce qu'il avait demandé avant de partir était d'envoyer des vivres par la rivière jaune qui passe juste à coté de Gyou et rejoint Qin, son armée est safe à l'intérieur de Gyou et peut enfin manger, victoire total.

Edited by Gombrich
  • Like 1
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puisqu’on en est au prono , voici le mien pour le prochain chapitre . 

 

pour shin

Rien . 
Une HSU qui panique et néglige la poursuite de riboku. Lui permettant de prendre une longueur d’avance décisive avant que Ten ne se ressaisisse et soit confrontée à kaine . 
 

pour riboku

je pense qu’il va «  sacrifier»  son aile gauche et le earl . 

pour partir avec bananji et futei . En passant par son côté gauche ( la où dansa est entrain de faire sa sieste ) . 

 

fin du chapitre avec un cliff impliquant kanki . 

 

chapitres suivants sur gyou exclusivement . 
Puis retour sur shin et la HSU dans  une dizaine de chapitre . 

 

Edited by Shin-wara
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour la bataille riboku vs kanki, il y a tjr la faiblesse de kanki que riboku découvre pendant la bataille contre keisha chapitre 483

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, newg11 a dit :

pour la bataille riboku vs kanki, il y a tjr la faiblesse de kanki que riboku découvre pendant la bataille contre keisha chapitre 483

Mais si je ne pense pas que ça concerne l'arc en cours car j'ai le sentiment qu'il n'y aura pas de bataille à Gyou (après c'est un sentiment pas une vérité), je vais donner mon avis sur l'éventuelle faiblesse de Kanki. 

 

Je pense simplement que RBK a compris que les victoires de Kanki partage toutes la même particularité. Il y a à un moment donné une prise de risque énorme qui paye car l'adversaire ne l'anticipe jamais. Après tout, le risque est si grand à chaque fois que cela paraît absurde de prévoir des contre-mesures. 

 

À sanyou => lui et ses hommes se déguisent en messager pour attaquer directement la main camp de Wei alors qu'au même moment l'armée ennemi marche sur son QG

À kankoku pass => Il quitte la sécurité du mur avec un petite troupe pour chasser le mec au poison. 

À kokuyou => il abandonne le combat sur la colline centrale en pariant l'issue du conflit sur le comportement de Kisui tout en sachant qu'il ne pouvait pas prendre en compte la mort de keisha (il n'était pas encore au courant) 

 

A chaque fois l'échec de son pari aurait été désastreux entraînant la défaite de QIN et son décès par la même occasion. Donc RBK qui donne l'impression de toujours tout anticipé pourrait simplement incité Kanki à faire un de ces pari et à simplement planifier un contre dévastateur. 

 

Je vais faire une analogie avec le poker. Pour moi Kanki est un bluffeur d'exception ce qui lui apporte souvent des gains. Mais pour RBK qui est un joueur qui lis facilement les bluff, kanki est une proie de choix. À l'inverse RBK qui joue trop sur l'anticipation peut facilement être déstabilisé par une façon de jouer très simpliste (Shin). Quant on est immergé dans le mind game de savoir qu'elle est l'intention de son adversaire on oublie parfois qu'un coup peut être joué sans double intention. 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sicerion, je suis d’accord avec toi, mais je ne penses que ça soit le fait que les

victoires de kanki viennent souvent de paris risqués qui est sa faiblesse. Kanki est intelligent, ces paris il les fait en fonction de son adversaire et de la situation de la bataille.

Si vraiment il fait face à Riboku pour gyou, il sait que c ruses de ne gagneront pas contre quelqu’un comme lui. Je penses qu’il essaiera plutôt de jouer la montre, après tout gyou est sur le point de tomber, et l’armée d’ousen n’a pas été détruite, quand la journée se terminera sans que gyou ne soit sauvé, cela signera la défaite de zhao

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de trouver ça sur reedit , apparemment la capabilité de la famille hou n’est pas vraiment une capacité unique . 
kyoukai aussi l’utilise pdt l’arc d’assassinat d’ei sei .

 

 

F9933EBD-A8D1-4629-8B62-9E4ECA072E86.jpeg

Edited by Shin-wara
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/01/2020 à 20:42, Shin-wara a dit :

je ne crois pas que ce soit ça . Riboku a conscience qu’il vit a l’ere des royaumes combattant . 

 

Oui, c'est pour cela qu'il est lui-même général. Et même grands cieux. Pas de doute là-dessus. 

 

Citation

si il peut démolir un état ennemie , il n’hésite pas .  
riboku n’est pas pacifiste , il défend simplement ce qu’il est . 

 

Mais là, non. 

Riboku croit au plan qu'il a proposé à Sei d'une trêve générale pour obtenir une paix perpétuelle. Avec la menace d'extermination pour qui la romprait. 

 

Mais comme il est un réaliste, il avait une stratégie pour arriver à ses fins. Diminuer la puissance militaire de tous les autres états assez pour que Zhao soit l'arbitre de tous, et que la paix soit ainsi respectée. 

C'est pour cela qu'il a visé Ouki puis Gekishin. Pour amoindrir le prestige martial de Qin et de Yan et les pousser à la retenue (lui, à Zhao, étant assez puissant pour les maintenir ans cette réserve). Il aurait probablement continué ainsi, à éliminer toutes les grandes menaces militaires des autres états qui avait des velléités de se battre. Mais sans aucun désir d'annexion ni encore moins d'unification. 

Telle est la voie de Riboku me semble-t-il. 

 

Shouheikun avec son plan à Tougun fait dérailler le rêve de Riboku puisqu'il met en branle l'unification. Aussi la réponse de Riboku est-elle impitoyable : la coalition pour exterminer Qin.

La réaction silencieuse de Riboku à la remarque du général de Han qui a de la pitié pour la population qui va subir le contrecoup du plan de Shouheikun est édifiante de ce point de vue. Il est navré de devoir en passer par là. 

 

Le 15/01/2020 à 09:10, Unknow_ a dit :

Exactement, il est hypocrite et il donne l'air de ne pas le savoir.

Là seule chose qui bloque Riboku a tenté d'unifier la Chine et donc de conquérir les autres territoire ce n'est pas son désire de paix mais le fait qu'il se refuse de le faire pour son Roi actuel.

 

Tu as des éléments du manga pour étayer ce point de vue ? Parce que là, cela me semble juste gratuit. Jamais Riboku n'a fait part d'une volonté d'unification. Toujours il a voulu préserver le statu quo et la vie des hommes s'il le pouvait. 

Sauf contre ceux qui ouvertement voulaient rompre cet équilibre (Qin). 

 

Il y a 15 heures, Unknow_ a dit :

Autant pour moi dans mes souvenirs, il me paraissait que l'extermination avait été annoncée notamment du coté de Bananji.

Toujours est-il que pour quelqu'un qui prétend vouloir la paix, massacrer 100 000 personnes, n'est pas la meilleur façon de le prouver.

 

Si on parle des Xiongnus, je pense qu'on peut parler du chapitre parallèle sur Riboku. 

Où tu vois que Riboku attaque les Xiongnus uniquement parce que leur mode de vie de pillards avec des razzias a minima annuelles fait qu'ils ne laisseront jamais la paix aux hommes du nord de Zhao. Il n'y a donc que comme ultime choix que l'annihilation, choix devant lequel Riboku ne recule pas (de même lors de la coalition contre Qin). 

Mais sinon, tout dans ce chapitre confirme que Riboku veut éviter la guerre et les affrontements autant qu'il le peut. 

Il recherche la paix. 

 

Il recherche la paix par la guerre. Comme Sei. Sauf que Sei veut d'une immense guerre pour en finir définitivement et que Riboku en veut le moins possible juste pour neutraliser les éléments perturbants (Ouki, Gekishin, etc...). 

 

Edited by lilas
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de penser à une chose,  c'est que même ses proches/lieutenants... de son armée connaissent son passé. Riboku a peut-être eu l'information et donc une éventuel faiblesse. 

J'avoue que j'y crois pas trop mais c'est intéressant quand même lol. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, lilas a dit :

Mais là, non. 

Riboku croit au plan qu'il a proposé à Sei d'une trêve générale pour obtenir une paix perpétuelle. Avec la menace d'extermination pour qui la romprait. 

 

Mais comme il est un réaliste, il avait une stratégie pour arriver à ses fins. Diminuer la puissance militaire de tous les autres états assez pour que Zhao soit l'arbitre de tous, et que la paix soit ainsi respectée. 

C'est pour cela qu'il a visé Ouki puis Gekishin. Pour amoindrir le prestige martial de Qin et de Yan et les pousser à la retenue (lui, à Zhao, étant assez puissant pour les maintenir ans cette réserve). Il aurait probablement continué ainsi, à éliminer toutes les grandes menaces militaires des autres états qui avait des velléités de se battre. Mais sans aucun désir d'annexion ni encore moins d'unification. 

Telle est la voie de Riboku me semble-t-il. 

 

Shouheikun avec son plan à Tougun fait dérailler le rêve de Riboku puisqu'il met en branle l'unification. Aussi la réponse de Riboku est-elle impitoyable : la coalition pour exterminer Qin.

La réaction silencieuse de Riboku à la remarque du général de Han qui a de la pitié pour la population qui va subir le contrecoup du plan de Shouheikun est édifiante de ce point de vue. Il est navré de devoir en passer par là. 

j'aurai pu en venir a la même conclusion que toi . 

sauf que , bah il y a la scène ou shin tombe sur riboku a la frontière avec chu . et ou riboku lui explique que l'important dans une alliance ce n'est pas l'alliance en elle même mais ce qui se passe après l'alliance . 

 

d'ailleurs la coalition avait prévu de conquérir puis de se partager les résources de qin .. donc une part aussi pour zhao ... 

 

ces deux élements me font dire que tu surestimes le "bon coeur" de riboku. 

 

je pense qu'il est juste conscient des lacunes de son état, c'est pour moi la seule et unique raison pour laquelle il ne va pas conquérir d'autres états .  

contre Qin il profite de son anonymat et contre yan , on le découvre ensuite pdt la coalition . il a lancé l'attaque au moment ou l'armée d'ordo était en campagne au nord ...  

 

en bref , riboku est un pilier d'acier dans une maison faite de paille c'est pour quoi il ne bouge pas trop .. tout peut s'effondrer au moindre coup de vent. 

 

je pense d'ailleurs que c'est la raison pour laquelle il y a une si grande différence dans sa forme de "management " en fonction des hommes . 

quand c'est bananji , gakuei & co , il est très interventionniste .. par contre quand il s'agit de SSJ ou de SSB . la bizarrement il les laisse bosser en paix ... je pense que c'est un indicateur de compétence qu'hara met sous nos yeux . 

Edited by Shin-wara
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d’accord sur la potentielle faiblesse de Kanki. Quand Keisha pige, c’est le moment où, parce que Kanki n’apparaît pas, Keisha pense que c’est parce que Kanki ne peut pas gagner s’il ne manipule pas son adversaire (ici pour pousser Keisha à la faute, auparavant pour pousser le lieutenant de Renpa à charger et passer derrière, et entre temps pour leurrer Wei avec le feu de la tour et foncer sur Han).

 

Dit autrement, Kanki ne fait pas de frontal et ne *sait pas* faire de frontal. Certes, les clans Raido et Zenou sont forts, mais ils ne sont que 4-5k au mieux du mieux. Certes, Maron et Koku’Ou sont de bons officiers. Mais aucun de ces quatre n’arrive à la cheville d’un Kisui en frontal. Et en fait l’armée de Kanki n’a pas de quoi encaisser une armée sérieuse en frontale au-delà de 10/20k. Kanki ne sait pas plus faire de frontal que ses lieutenants d’ailleurs. 

 

Ça ne veut pas dire que Kanki est un mauvais général. Du tout. Il n’a pas eu besoin jusqu’ici de forcément jouer en frontal. Simplement, contrairement à Ousen (et à tous les aspirants GG de Qin), sur une plaine sans difficulté de terrain, en frontal, je pense que Kanki se ferait laminer par la plupart des bons généraux du manga (type du niveau de Kisui, ou même Shin/Mouten/Ouhon). Alors face à un monstre du champ de bataille comme Riboku (qui était pas loin de tanker une charge de Duke Hyou en direct...), n’en parlons pas. 

 

Du coup, je pense que si Riboku débarque ne serait-ce qu’avec 20,000 hommes à peu près frais — ce qui est plausible si RBK rallie les garnisons alentours — Kanki n’aura aucune chance en frontal. Même avec deux fois plus d’hommes. Du coup plus ça va plus le mouvement de repli et la marche nocturne sur Gyou que Riboku initie me semblent la moins pire de toutes les options. Riboku connaît Kanki (de loin) et il a raison quand il pense pouvoir briser le blocus (voire vaincre Kanki).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Shin-wara a dit :

j'aurai pu en venir a la même conclusion que toi . 

sauf que , bah il y a la scène ou shin tombe sur riboku a la frontière avec chu . et ou riboku lui explique que l'important dans une alliance ce n'est pas l'alliance en elle même mais ce qui se passe après l'alliance . 

 

d'ailleurs la coalition avait prévu de conquérir puis de se partager les résources de qin .. donc une part aussi pour zhao ... 

 

ces deux élements me font dire que tu surestimes le "bon coeur" de riboku. 

  

je pense qu'il est juste conscient des lacunes de son état, c'est pour moi la seule et unique raison pour laquelle il ne va pas conquérir d'autres états .  

contre Qin il profite de son anonymat et contre yan , on le découvre ensuite pdt la coalition . il a lancé l'attaque au moment ou l'armée d'ordo était en campagne au nord ...  

 

en bref , riboku est un pilier d'acier dans une maison faite de paille c'est pour quoi il ne bouge pas trop .. tout peut s'effondrer au moindre coup de vent. 

 

je pense d'ailleurs que c'est la raison pour laquelle il y a une si grande différence dans sa forme de "management " en fonction des hommes . 

 

Les deux points que tu soulèves ne me semblent pas pertinents. 

 

Oui, Riboku planifie à long terme, au-delà d'une simple alliance. Et alors ? Il a effectivement un dessein à long terme qui est un équilibre des forces où lui est un peu dominant et qui aboutit à la paix. Les alliances de Riboku servent cet objectif. Alors que les alliances de Qin servent à obtenir du terrain, pour avancer petit à petit vers l'annexion de toute la Chine. 

Zhao aurait pris une part de Qin lors du dépeçage de Qin. Et c'est logique. S'ils n'en prenaient pas, ils se seraient affaiblis dans leur lutte contre les autres. Or Riboku veut renforcer Zhao pour contraindre les autres à la paix. 

Et non, Riboku n'a pas un bon coeur. Il a juste de nobles idéaux. Il assume en lui-même un côté impitoyable lorsqu'il veut exterminer les Xiongnus ou l'Etat de Qin. Pas de quartier à ce moment-là. 

Il ne se dit jamais "oui, avec le prince Ka, je vais pouvoir conquérir toute la Chine"... 

il y a une heure, Shin-wara a dit :

quand c'est bananji , gakuei & co , il est très interventionniste .. par contre quand il s'agit de SSJ ou de SSB . la bizarrement il les laisse bosser en paix ... je pense que c'est un indicateur de compétence qu'hara met sous nos yeux . 

 

Pas bon pour Kaine et Futei ça... 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, lilas a dit :

 

Oui, c'est pour cela qu'il est lui-même général. Et même grands cieux. Pas de doute là-dessus. 

 

 

Mais là, non. 

Riboku croit au plan qu'il a proposé à Sei d'une trêve générale pour obtenir une paix perpétuelle. Avec la menace d'extermination pour qui la romprait. 

 

Mais comme il est un réaliste, il avait une stratégie pour arriver à ses fins. Diminuer la puissance militaire de tous les autres états assez pour que Zhao soit l'arbitre de tous, et que la paix soit ainsi respectée. 

C'est pour cela qu'il a visé Ouki puis Gekishin. Pour amoindrir le prestige martial de Qin et de Yan et les pousser à la retenue (lui, à Zhao, étant assez puissant pour les maintenir ans cette réserve). Il aurait probablement continué ainsi, à éliminer toutes les grandes menaces militaires des autres états qui avait des velléités de se battre. Mais sans aucun désir d'annexion ni encore moins d'unification. 

Telle est la voie de Riboku me semble-t-il. 

 

Shouheikun avec son plan à Tougun fait dérailler le rêve de Riboku puisqu'il met en branle l'unification. Aussi la réponse de Riboku est-elle impitoyable : la coalition pour exterminer Qin.

La réaction silencieuse de Riboku à la remarque du général de Han qui a de la pitié pour la population qui va subir le contrecoup du plan de Shouheikun est édifiante de ce point de vue. Il est navré de devoir en passer par là.


Ton avis me laisses très mitigé, car qu’importe la façon dont je le vois, rien ne justifiait la destruction de Qin, même le plan de shouheikun. Si Riboku voulait vraiment un monde en paix, y’a avait d’autres solutions, comme défendre, ou tuer les grands généraux comme Moubu et Tou.

 

le roi de Qi l’a dit, il ne s’est pas retiré pour aider Qin mais parce qu’il avait conscience que si qin avait été détruit et ces terres partagé avec les autres états, ça aurai donné un monde décadent et de dépravation qu’il n’aurai jamais supporté.

Edited by Xeden

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Xeden, je ne défends pas vraiment le point de vue de Riboku mais il me semble que c'est comme cela que son plan est présenté et qu'il est compréhensible. 

Après je ne dis pas que c'était la seule option, ni la meilleure. Visiblement, Riboku avait de très grosses craintes sur le fait qu'un état aussi puissant que Qin ait eu une stratégie cohérente et intelligente de conquête de l'ensemble de la Chine. 

Pour Riboku, une fois que le plan était enclenché, il n'y avait plus de retour en arrière possible... Et donc il fallait une solution radicale. 

 

Il y a 17 heures, Gombrich a dit :

Et c'est ce qui peut arriver de mieux à Riboku parce que son plan n'a aucun sens, quand il apprend que Gyou n'a plus de provisions il dit bien qu'il ne peut pas foncer sauver Gyou car avec Ousen sur le dos son armée se ferait massacrer, mais aprés la dernière journée ou c'est son aile gauche qui se fait massacrer il dit que ca va aller vu que l'armée d'Ousen a été affaibli, alors oui Ousen a perdu pas mal d'homme sur l'aile droite, mais Riboku qui a perdu la bataille à du en perdre légèrement plus proportionnellement, donc au final ça revient au même, en faite non c'est bien pire, si il avait décidé de lever le camp et se diriger vers Gyou plus tôt il aurait pu le faire de façon organiser et avec des hommes frais et motivé, la il sonne la retraite après une journée entière de bataille, ses hommes doivent étre épuisé et surtout totalement démoralisé d'avoir perdu et d'avoir vu le grand Houken des trois grand cieux se faire tuer.

 

La nécessité fait loi. Riboku n'a plus le choix. Soit il abandonne soit il fait avec. 

Au-delà de la chute de Gyou, on verra bien comment s'opère la retraite de Riboku. Sera-ce cohérent ou non ? On verra bien et ce sera très intéressant. 

Le choix d'essayer de balayer Ousen semblait recevable. Sauf que Riboku s'est un peu sur-estimé ou a sous-estimé Ousen. Se sur-estime encore en pensant pouvoir faire retraite ? On verra la réaction de Ousen.  

 

Enfin il y a quand même une chose que je regrette. Quand l'armée du nord de Riboku est apparue pour la première fois, ses hommes étaient très classes. On voyait des troupes montées avec lances et arcs. On ne les a plus revus et c'est dommage. Cela ajoutait un peu de piquant et d'originalité face aux classiques troupes de fantassins ou même de cavaliers. Plus que Kou et Rai en tout cas... 

 

Citation

Par ailleurs on sait que Gyou est à 1 jour à cheval et 2 jours pour une armée à pied

 

Non, ça on ne sait pas (enfin je ne crois pas...). 

75 lis nous dit le manga entre les plaines et Gyou. Une brève recherche dit 500 mètres au maximum mais ça aurait varié. Soit 37,5 km au maximum. 

 

Edited by lilas

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, lilas a dit :

@Xeden

Non, ça on ne sait pas (enfin je ne crois pas...). 

75 lis nous dit le manga entre les plaines et Gyou. Une brève recherche dit 500 mètres au maximum mais ça aurait varié. Soit 37,5 km au maximum. 

 

C'est légèrement plus loin car l'information c'est "roughly 75li north of gyou and 50li West of kantan". Donc c'est en diagonale par rapport à Gyou. En gros pour connaître la position des plaines shukai, il te faudrait tracer un axe horizontal à 75li au nord de Gyou et un axe vertical à 50li à l'ouest de Kantan. La position où se coupe tes deux axes c'est les plaines Shukai.

 

En admettant que gyou et kantan sont à peu près sur le même axe vertical (d'autant qu'en réalité Kantan est plus à l'ouest que Gyou) alors tu obtiens minimum une distance de 90li entre Shukai et Gyou (un simple théorème de pythagore) 

 

Par contre tu as raison de dire que l'on ne connaît pas le temps de trajet entre les deux, la seule certitude c'est qu'il faut moins d'un jour puisque RBK planifiait de lever le camp le matin du 16ieme jour et de vaincre Kanki dans la même journée. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, lilas a dit :

Oui, Riboku planifie à long terme, au-delà d'une simple alliance. Et alors ? Il a effectivement un dessein à long terme qui est un équilibre des forces où lui est un peu dominant et qui aboutit à la paix. Les alliances de Riboku servent cet objectif. Alors que les alliances de Qin servent à obtenir du terrain, pour avancer petit à petit vers l'annexion de toute la Chine. 

c'est là ou se trouve notre désaccord . car pour moi , dans le contexte des royaumes combattant les actions de riboku mène très clairement a l'anéantissement de l'ennemie et non pas a faire la paix avec eux . 

 

puisqu'il montre de part les deux points cités plus haut qu'il ne croit pas en une entente cordiale . 

il ne veut pas être "un peu plus fort" que les autres pour pouvoir les controler , il veut que les autres cesses d'être ce qu'ils sont : une menace . 

 

après est-il capable de concevoir une réponse a cette menace qui n'implique pas d'exterminer les masses mais juste ce qu'ils sont ? peut être ... 

 

il y a une heure, lilas a dit :

Zhao aurait pris une part de Qin lors du dépeçage de Qin. Et c'est logique. S'ils n'en prenaient pas, ils se seraient affaiblis dans leur lutte contre les autres. Or Riboku veut renforcer Zhao pour contraindre les autres à la paix. 

 

si il voulait vraiment une paix pour tous . il n'aurai pas cherché a détruire QIN mais leurs généraux , chanceliers et roi . 

d'ailleurs , je te ferais remarqué qu'hormis keisha , tous les généraux compétent de zhao n'était pas a la coalition ( y compris ses vassaux SSJ et bananji ) ...

n'est il pas entrain de préparé la prochaine étape ? enfin bon , on ne le saura probablement jamais ...

 

il y a une heure, lilas a dit :

Et non, Riboku n'a pas un bon coeur. Il a juste de nobles idéaux. Il assume en lui-même un côté impitoyable lorsqu'il veut exterminer les Xiongnus ou l'Etat de Qin. Pas de quartier à ce moment-là. 

Il ne se dit jamais "oui, avec le prince Ka, je vais pouvoir conquérir toute la Chine"... 

comme dis plus haut , c'est juste la réponse qui découle de ses pensées/actions.:

"comment assurer la paix ?

faire en sorte de ne plus avoir d'ennemies . "

 

le prince KA , c'est juste la garantie de ne pas avoir d'ennemie a l'intérieur de son propre état . 

 

Edited by Shin-wara

Share this post


Link to post
Share on other sites

@lilas : je pense que ton point de vue sur rbk comporte un element instable

c'est le roi de zhao ... rbk veut etre en gros l onu armee pour pacifier les autres etats ...

mais il fera quoi si son roi decide de devenir l unificateur ...

 

de plus avec l emergence de karin, il sait que la menace ne vient plus que de qin
car karin n est pas du genre a rester calmement a la maison et surtout elle a les moyens de ses ambitions

 

oui a un moment son plan a une chance mais a partir du moment ou la coalition echoue ...

il se doit de changer son fusil d epaule et de repenser sa vision des conflits si il veut que son pays s en sorte ...

1/ il sait que les guerriers de qin ne lacheront pas l affaire et qu ils y resteront plutot que de mourrir de faim

il a vu une portion de cette devotion a sai sous l impulsion de sei

2/ il sait que son influence sur les autres etats a ete tres tres amoindri donc il ne pourra plus avoir la meme aura

sur les autres pays ... quand le loup ne fait plus peur certains pertent le chasser ^^
 

donc sa strategie attentiste etait une grosse erreur ... et si il voulait sauver son pays il fallait detruire les armees de qin pour :

1/ ainsi empecher qin d avoir une volonte d unification car en perdant ses armees qin ne releverait pas facilement

2/ montrer qui est le patron aux autres ...

la il vient de se faire berner et il vient de perdre sa frappe nucleaire qui dissuadait pas mal de monde ...

meme si gyou ne tombe pas il vient de mettre son pays a mal ...

car il montre sa faiblesse et donc devient une cible potentielle ...

 

et franchement si j etais karin, des la fin du conflit j en profite pour taper dans le tas de zhao pour profiter de la situation

1/ car zhao est fargilise

2/ par ego pour montrer ma superiorite vis avis de rbk ^^

 

pour ma part RBK a vu un futur qui l arrangeait mais a oublier de modifier celui ci avec les differents actes qui se sont deroulees au cours de ces dernieres annees

et ca c'est une faute grave pour un stratege comme lui ...

 

c'est un peu le cote que je reproche a hara sur certains de ces persos qu il monte enormement en prestige c'est qu a un moment il gere mal le virage, le declin ou le coup de moins bien

et finalement on est assez desarconne par ce traitement ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question : si aujourd’hui les Royaumes combattants existaient toujours, sans avoir connu d’Unification, et que les tentatives d’unification avaient été des bains de sang et des échecs, penseriez-vous toujours que la volonté de paix de Riboku est hypocrite ou vouée à l’échec ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, mollo a dit :

Question : si aujourd’hui les Royaumes combattants existaient toujours, sans avoir connu d’Unification, et que les tentatives d’unification avaient été des bains de sang et des échecs, penseriez-vous toujours que la volonté de paix de Riboku est hypocrite ou vouée à l’échec ?


je comprends pas, c deux éléments qui n’ont rien a voir entre eux.

 

meme si sei avait échoué et donc tort, ça donnerai pas automatiqueme raison à Riboku

 

Riboku n’est pas un hypocrite, ça c sur, mais pour moi jusqu’à mnt aucune de ces actions n’a montré qu’il voulait la paix, détruite qin n’aurai pas conduit à la paix et une alliance entre les sept états n’aurai jamais tenu avec le contexte actuel,

 

le fait que l’unification marche ou non, c une question complètement différente et ça change rien à mon point de vue sur riboku 

 

et de toute façon, échec ou pas, si l'unification n'est pas tenté, les guerres auraient continués encore, le risque vaut d'être pris, autant se battre pour un espoir de paix, que continuer a s'entre tuer pour du territoire.

Edited by Xeden

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, mollo a dit :

Question : si aujourd’hui les Royaumes combattants existaient toujours, sans avoir connu d’Unification, et que les tentatives d’unification avaient été des bains de sang et des échecs, penseriez-vous toujours que la volonté de paix de Riboku est hypocrite ou vouée à l’échec ?

 

les 2 mon general ...

hypocrite car il sait que ca ne tiendra pas ... pour faire plaisir a erebus je citerai Yang Wen-li , " la paix eternelle n existe pas et tot ou tard la guerre reprendra, tu ne peux offrir qu un moment de paix "

tot ou tard il y aura une nation qui n acceptera pas ce statu quo ... les egos a l interieur des nations poussent a l expansionnisme 

et la jalousie ou les rancœurs passées pousseront toujours a se battre ...

shin repond a mangoku qu il portera cette rancoeur mais pour cela il doit montrer qu il est le plus fort

 

l unification n offre qu un moment de répit car tu as toujours des mouvements internes qui seront mecontents de leur situation

et donc tu auras un bain de sang pour reprimer ou se revolter

le seul moyen d etre sur que tout le monde se tienne tranquille c'est de faire un exemple et de montrer les crocs

 

un gouvernement qu il soit issu du peuple, d un roi ou d un homme autoproclamme a besoin d une entente souvent economique avec le voisin

pour avoir la paix ... mais dans cette epoque encore feodale tu as besoin d avoir en plus une armee pour montrer que tu es pas open bar ^^

 

donc rbk est suffisament intelligent pour voir qu a ce moment de l epoque qu il est hypocrite de ne pas voir que son plan est voue a l echec ^^
car il n a plus les cartes pour instaurer cette paix ^^
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@mollo

 

pour moi riboku n’est pas hypocrite. 
c’est un général en période de guerre tout simplement . 
 

si critique il devait y avoir , ce serait plus envers la narration qu hara en fait . 
Et pas que sur cet Aspect d’ailleurs. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Shin-wara a dit :

 

si critique il devait y avoir , ce serait plus envers la narration qu hara en fait . 
Et pas que sur cet Aspect d’ailleurs. 

il est la le probleme on doit juger via la description de hara ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

@little b j’ose espérer qu’après cette campagne , hara réduira les zones d’ombre en nous dévoilant le plein potentiel de riboku .

 

sans poney magique ou autre teleportation  

Edited by Shin-wara
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Shin-wara a dit :

@little b j’ose espérer qu’après cette campagne , hara réduira les zones d’ombre en nous dévoilant le plein potentiel de riboku .

 

sans poney magique ou autre teleportation  

 

franchement j espere aussi un gros acte 2 ou il remet les pendules a l heure ...

je veux qu il arrive a gyou et qu il voit que c'est trop tard

 

je veux un gros ramdam a kantan qui lui sauve les miches

et je veux qu il prenne plus une posture de trois de zhao ...

pas un flower power en goguette ^^

 

meme si hara doit sacrifier wei et yan pour ca ... je veux une vraie montee en puissance

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×