Jump to content


Shin-wara

Kingdom 628

Recommended Posts

il y a 15 minutes, Erebus a dit :

Maintenant que Qin est unifié à l'intérieur de ses frontières depuis la chute de Ryofui, ce coup dur à Zhao va permettre à Qin de débloquer la situation et commencer à absorber d'autres états (Han ou Wei, qui sont les plus faibles dans la zone).

Zhao affaibli, il restera plus que Chu à se méfier, le plus simple étant de conquérir tout le Nord de la Chine puis s'occuper de Chu à la fin mais pas sur que Karin et Kouen reste spectateur de tout ça.

Je suis pas sur que ce soit le plan le plus simple car conquérir tout le nord signifie exposer son dos au xiongnu qui profiteront aisément de l'absence de troupes mobilisé au sud pour lancer des raids dévastateurs sur des territoires déjà instables suite à la conquête. 

 

De plus si tu étire tes frontières, tu diminue ta capacité à déployer des renforts sur un front en difficulté. Si tu attaque Yan et que tu subie un assaut de CHU, tes soldats seront dans l'incapacité de traverser la Chine entière pour apporter du renforts. 

À contrario amasser des soldats à la frontière de Wei te permet aussi de tenir en respect HAN et Zhao. 

 

L'avantage principal de QIN c'est d'avoir aucun ennemi au nord et à l'ouest grâce à cette barrière naturelle que sont les montagnes. La totalité des armées se focalisent sur l'est et le sud. Perdre directement cet avantage en ouvrant un front au nord de leur territoire ne serait pas forcément judicieux à mon sens. Sachant qu'à ce stade la, il y a fort à parier que des coalitions anti QIN voit le jour sous la menace. 

 

Apres je ne suis sur de rien et ton point de vue se défend, c'est juste mon sentiment. Je suis pas Zhuge Liang donc sa vaut ce que sa vaut XD

Edited by Sicerion

Share this post


Link to post
Share on other sites

@sicerion : ca depend si tu charge les montagnards de la defense du nord ca devrait le faire
ils sont habituer a ce genre de combat et de lutte plutot primaire ^^

de plus ca pourrait permettre a hara d effacer un peu yotanwa par la suite

et ca pourrait ainsi permettre aux neo generaux d etre moins accompagnes ^^

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu peux être sûr que dès qu'un deuxième état après Zhao se fait absorber, ils va y avoir un autre état qui va partir dans un plan de fusion anti-Qin... et qu'au final, ce sera Qin contre Chu avec Qi qui attendra de voir si Qin gagne pour s'unifier à lui.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Sicerion a dit :

@Novasm18

La véritable définition du mot prologue c'est un "texte ou discours introductif" servant à la mise en place des décors, des personnages et surtout du contexte dans une œuvre littéraire ou théâtrale permettant ainsi une meilleure compréhension des événements. En général les événements sont uniquement mentionnés et il concerne un époque antérieure à celle du récit. 

 

En gros le prologue de Kingdom c'est le premier chapitre et c'est tout. 

 

L'utilisation du mot prologue dans ce cas de figure est très mal venu et proviens simplement d'une dérivation de la langue française. Au mieux ici on parle de la fin du "premier acte" . 

 

Donc partant de ce principe si la traduction exacte c'est "prologue" alors concrètement sa voudrait dire que les 628 chapitres sont une mise en place à l'histoire principale qui sera depeinte à partir de maintenant. 

Et comme on sait tous que c'est pas le cas, on va plutôt dire que le mot "prologue" est mal utilisé et que toutes les suppositions sont valables hormis le coup des 628 chapitres XD

 

 

Pour le coup, tu n'utilises pas le mot à bon escient... 

"À l'époque moderne, le prologue se présente surtout comme un moyen de faire connaître dramatiquement, et non par forme de récit, des faits antérieurs au temps où s'accomplira l'action principale de la pièce."

 

Il faut prendre donc l'arc en cours comme une pièce complète.

L'action principale, le but de cet arc c'est la prise de Gyou, le véritable théâtre des événements n'est pas du tout dans les plaines mais bien à Gyou.

 

La bataille des plaines ce passant donc avant la prise de Gyou et redirigeant les acteurs et nos yeux de lecteur sur l'objectif principale Gyou ( Chute ou sauvetage ), pour moi le mot prologue est donc parfaitement justifié ^^

 

Mais dans le doute je vais demander à une amie prof de français et littérature histoire d'être certain ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

n’oublions pas que l’affaiblissement de zhao risque d’attirer quelques charognard aussi ...

 

perso je ne serais pas surpris de voir Chu ou yan tenter un truc. 
 

après du point de vue de qin , l’idéal serait de repousser zhao au nord et à l’est pour qu’ ils servent de bouclier anti xiongnu et yan . 

Et ensuite de préparer le terrain pour Chu . 
soit en absorbant han/Wei . 
soit en partant sur un arc «  hors frontière » pour agrandir qin a l’ouest jusqu’à atteindre le sud de Chu ( avec yontanwa donc ) . 
 

D’ailleurs avoir un arc dense d’une 30 ene de chapitre «d’exploration » pourrait être intéressant après les probable 150 chapitres de campagne de zhao . 
 

Quoi qu’il en soit je pense que les conquête du nord et de l’est se feront seulement une fois que qin aura augmenté son nombre de soldats ( pour des question de logistique ). 
Et cela se fera probablement  en annexant de nouveaux territoire . 

Edited by Shin-wara

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'espere qu'on aura une carte précise de l'ensemble des états après cette campagne car avec les multiples conquêtes de Qin sur Wei et Zhao de puis le début du manga, les frontières actuelles ont bien changer.

 

il y a 9 minutes, Shin-wara a dit :

perso je ne serais pas surpris de voir Chu ou yan tenter un truc. 

Pour Yan, Ordo attaquera tout SAUF Seika, il a pas envie de se reprendre une humiliation pareille une seconde fois :D

 

il y a 10 minutes, Shin-wara a dit :

après du point de vue de qin , l’idéal serait de repousser zhao au nord et à l’est pour qu’ ils servent de bouclier anti xiongnu et yan . 

Il y a aussi des tribus au Sud de Chu, celles qui possèdent des éléphants, ça pourrait également poser problème pendant la conquête de Chu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Erebus

yep c’est précisément pour ça que j’imaginais un arc «  exploration » à l’ouest de qin vers le sud jusqu’à arriver la où sont ces fameuses tribus . 

Edited by Shin-wara

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Novasm18 a dit :

 

Pour le coup, tu n'utilises pas le mot à bon escient... 

"À l'époque moderne, le prologue se présente surtout comme un moyen de faire connaître dramatiquement, et non par forme de récit, des faits antérieurs au temps où s'accomplira l'action principale de la pièce."

 

Il faut prendre donc l'arc en cours comme une pièce complète.

L'action principale, le but de cet arc c'est la prise de Gyou, le véritable théâtre des événements n'est pas du tout dans les plaines mais bien à Gyou.

 

La bataille des plaines ce passant donc avant la prise de Gyou et redirigeant les acteurs et nos yeux de lecteur sur l'objectif principale Gyou ( Chute ou sauvetage ), pour moi le mot prologue est donc parfaitement justifié ^^

" En général les événements sont uniquement mentionnés et il concerne une époque antérieure à celle du récit. "

 

Parler de la définition moderne d'un mot et exactement ce que l'on apelle une dérivation du langage. Une définition est immuable sans l'intervention de l'académie française ce qui n'est pas le cas de ce mot. Donc si j'utilise le mot à bon escient ^^

C'est exactement le cas de l'expression" comme même" qui est une dérivation du langage issue de "quand même" elle même la contraction de "quand bien même". Ou même "voyent" et "croyent" qui jusqu'à peu était des erreurs. L'academie française peut parfois accepter de changer le sens des mots pour s'adapter à une erreur commune mais ce n'est pas encore le cas de "prologue" qui reste encore une erreur lorsqu'il est utilisé en dehors du cadre de la préface d'une œuvre. 

 

Tu ne peut pas considérer la conquête de Gyou comme une œuvre à part entière car seule elle n'a aucun sens pour le lecteur. Sans connaître le contexte des 7 royaumes et de l'unification tu perdrait n'importe quel lecteur qui ne comprendrai pas la moindre allusion à ces états de faits. 

 

Kingdom est une œuvre à part entière et une œuvre n'a qu'un seul prologue. 

 

Ceci étant dis, c'est un débat très complexe que de savoir si l'utilisation commune d'un mot à plus de valeur que l'utilisation d'origine (debat qui anime l'académie française depuis des siècles) donc on risque pas, nous à notre niveau, de trancher la question. 

Et comme je veut pas polluer le topic, j'arrête là. Libre à toi de réponde une derniere fois car c'est le droit de chacun dans un débat ^^ 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne dites pas trop de vérités apparemment les modos n aiment pas sa ici je me suis fait supprimer un commentaire et pris une pseudo amende  pour avoir dit un fait réel 

Share this post


Link to post
Share on other sites

de toute facon on a toujours ete dans des chapitres de preparation au grand projet qu est  l unification ...

 

le prologue se passe sur plusieurs volets

 

- le cote politique
sei a du s entourer et a du pacifier son propre etat en eliminant les menaces qui etaient autour de lui

de plus il se devait de convaincre deja dans son camps sur son projet avant d aller de l avant
la decouverte d un allie qui sera neutre pour le coup c'est a dire Qi

- le cote militaire :
la fameuse recherche des 6 heros qui seront les fers de lance de l unification
- le point de depart :
qui se doit d etre un debut remarque ... qu est la prise de gyou ...
qin aurait pu choisir wei ou han mais ca aurait ete penible avec zhao et rbk a cote

et tapant zhao, qin montre ses intentions et surtout qu ils veulent jouer gros
 

Mais le seul souci serait que gyou ne tombe pas ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Sicerion

Justement il faut une définition moderne car lorsque le mot à été "inventé", la tv n'existait pas, les mangas encore moins. Du coup si on appliqué ton raisonnement, le mot prologue ne pourrait pas être utilisé pour autre choses... Hors il l'est. 

 

Il faut justement prendre chaque arc comme une pièce car c'est exactement comme cela qu'un arc est construit... Et mis bout à bout chaque pièce complète le puzzle de la pièce principale. 

Par exemple dans star wars, chaque film à son texte qui défile au début c'est un prologue et ce dans chaque film... 

 

On débat de l'utilisation du mot prologue pour l'arc, car si on retient les propos de Riboku et le teaser "prologue" cela parle à 100% de Gyou et donc de l'arc en cours. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Novasm18

Comme je l'ai dis je ne débat plus sur le sens du mot ce qui ne m'empêche pas d'avoir assimiler le contenu des tes arguments. Un avis contraire à toujours de la valeur ^^. 

 

Par contre en admettant l'utilisation du mot que tu décris. Comment justifier dans le contexte que le prologue concernerait l'arc en cours ? On ne peut avoir de certitudes. Il n'y a aucune preuve que cela ne signifie pas le prologue de la conquête de Zhao c'est la chute de Gyou ou le prologue de la guerre d'unification c'est cette invasion. 

 

Tu omet clairement la possibilité que Gyou ne sera pas déjà tombé à l'arrivée de RBK. Rien ne prouvant le contraire, cette possibilité existe toujours et sa simple existence remet en cause la certitude que la notion de prologue concerne un potentiel conflit autour de Gyou. C'est une possibilité pas une évidence. 

 

Imagine une seconde que le prochain chapitre depeins la réaction de RBK à la vue de la chute de Gyou alors ton interpretation de la notion de prologue dans le contexte actuel n'aurait aucun sens. Car l'épilogue enchaînerait immédiatement après le prologue. 

 

Si je peut me permettre une remarque, je pense que tu utilise trop le "il faut" tu devrai tempérer en indiquant qu'il s'agit d'une opinion. Sans remettre en cause tes idées (car je respecte les autres et plus encore ceux avec qui je débat) et d'autant plus que je peut partager certaines de ces idées. Au même titre que moi tu n'est pas capable de savoir ce qu'il faut. Au mieux tu peut chercher a comprendre mais bon on ne peut pas croire détenir des réponses aussi complexes que de savoir si une erreur est commise par une majorité alors erreur elle n'est plus. Car en extrapolant au maximum tu pourrai justifer les pires atrocités du moment qu'elles correspondent au comportement de la majorité. 

 

Édit Juste une précision en me relisant, cette dernière phrase peut paraître virulente ou prétentieuse et ce n'est clairement pas mon intention. Je cherche juste à dire que tant qu'il persiste un doute, on ne peut avoir de certitudes (c'est une approche très scientifiques). 

 

Édit 2 : j'ai obtenu une information supplémentaire sur le pourquoi la notion moderne du mot prologue n'est pas accepté alors que très usité. C'est qu'il existe déjà un mot avec cette définition et c'est "prélude" 

Edited by Sicerion

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que vous vous emballez. La prélogie Star Wars est le prologue de la trilogie originale. Pourtant elles sont de durées égales. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

et puis vous vous emballez sur une trad d un mot ^^

c'est quoi le mot a la base du teaser ?
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@little b

«  the end of the prologue » . 
 

après faut voir si le terme japonais dont est issue la trad à les mêmes implications et limite linguistique . 
( est ce que le terme fait la différence entre prélude et prologue par exemple ? ) 
 

bref ce sujet me dépasse complètement mais c’est sympa de vous lire 😂 
 

@lilas c’est la trad en bas de page de fin de chapitre 628. (Lu sur le discord kingdom ) 

Edited by Shin-wara

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Shin-wara a dit :

bref ce sujet me dépasse complètement mais c’est sympa de vous lire 😂 

 

pour resumer , tu as mis un beau bordel ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour revenir sur la situation tactique, le choix de Riboku me paraît défendable, même si j'aimerais que Hara nous donne plus de détails sur les mouvements de chacun et les effectifs pour que l'on comprenne mieux ce qu'il en est. 

Comme le dit @mollo, Riboku fait avec la situation qu'il a sous la main, même si elle n'est pas idéale pour lui. J'ai parlé de choix mais c'est plus la nécessité qui s'impose à lui. Ses attaques ont été parées, son attentisme s'est retourné contre lui, il n'a pas réussi à tuer Ousen et son atout principal vient d'être abattu. Mais le mec a la force de conviction pour ne pas abandonner ni se résigner et toujours trouver de quoi motiver ses troupes. Il ne lâche pas l'affaire. Il est certes vrai qu'il a un peu diminué les forces de l'armée de Ousen. Il est vrai aussi que si Gyou tombe, sa tête tombe aussi... Le management par la peur est le plus détestable qui soit mais il n'est pas toujours dépourvu d'une certaine efficacité à très court terme. 

S'il n'est pas allé vers Gyou avant le 15e jour, c'est parce qu'il faisait le choix d'affamer les hommes de Qin. Et s'il n'y est pas allé plus tôt dans la journée, c'est parce qu'il croyait qu'il pourrait battre Ousen. Il a été pris en défaut sur ces deux points et doit maintenant coûte que coûte rejoindre Gyou, même s'il s'expose. Riboku parle de partir vers le sud, puisque Gyou est au sud. Mais on ne sait pas où est le sud sur les plaines écarlates. Est-ce là où est Ousen ? Ou bien Ousen est-il à l'est des plaines écarlates auquel cas le sud serait du côté de Kisui ? Cela peut compliquer ou simplifier la retraite de Zhao. 

 

Après, le risque est aussi un peu modéré. En un certain sens, les 15 jours de bataille n'étaient pas inutiles pour Riboku. Dans un territoire hostile, isolé et sans ressources, chaque jour qui passe est plus difficile que le précédent pour un homme de Qin. Il est plus facile pour une armée de Zhao d'esquiver une armée de Qin fatiguée par 15 jours de combat et dans une position désespérée. L'armée de Ousen a-t-elle les moyens et la force de lancer une poursuite effrénée, au-delà du crépuscule, contre une armée de Zhao qui cherche à s'esquiver?

Les hommes de l'armée centrale de Ousen n'ont certes qu'un jour de bataille dans les jambes, mais ils sont aussi affamés que les autres depuis trois jours. Ils représentent au mieux 25 000 hommes. Ce sont ceux qui sont le plus à même d'aller poursuivre Riboku, menés par Sou'ou et Denrimi. 

Mais Ousen a quand même perdu les commandants de ses deux premières armées et les unités des louveteaux de même que les troupes des deux ailes sont au bout du rouleau. Elles se battent depuis 15 jours et il y a une limite à ce qu'elles peuvent accomplir (Garyu avait dit que des hommes affamés pouvaient se transcender. On verra...). Elles représentent autour de 30 000 hommes à peu près (50 000 au départ). Donc il n'y a que la moitié des troupes de Ousen qui me semble en état de lancer une grosse poursuite. 

 

Comparativement, en face, Riboku doit disposer d'au moins 40 000 hommes qui n'ont qu'une journée de combat dans les pattes, qui sont nourris et défendent la mère patrie. Plus à mon avis au moins 20 000 de Kisui en relatif bon état (ils sont nourri et ils avaient l'avantage numérique sur Qin qui a plutôt esquivé et évité les gros affrontements) et je dirais 10 à 15 000 survivants de Zhao sur l'autre aile. 

Soit au bas mot 70 à 75 000 hommes qui se retirent vers Gyou. Il y a là de quoi, je pense, gérer la poursuite de 25 000 hommes. Riboku avait un plan pour gérer la retraite, donc probablement une armée pour faire arrière-garde. Si Ousen le suit de très près avec ses 55 000 hommes, ce sera certes plus compliqué. Mais le peut-il ?   

 

Pour ce qui est de la situation à Gyou, Riboku pourrait bien trouver Kanki maître de la ville mais j'en doute. Je ne doute pas par contre que Kanki soit capable d'affronter frontalement n'importe quelle armée. Mais là, la situation n'est vraiment pas bonne pour lui. Raido le dit bien : si un général compétent arrive avec une grosse armée, Gyou sera libérée en un instant. Les raisons pour cela étant le terrain complètement ouvert peu propice à aucun type d'embuscade ou de repli et surtout le fait qu'une partie de l'armée de Kanki doit gérer le siège (Koku'ou si ma mémoire est bonne) tandis que l'autre doit encore se diviser entre Raido, Maron, Kanki et Ringyoku pour s'occuper de tous les côtés à la fois.

Même si Riboku arrive avec une armée diminuée par la poursuite de Ousen, il trouvera des troupes fraîches qui encerclent Kanki sans le combattre depuis une semaine. Kanki dont les troupes sont rationnées, ce qui a occasionné des velléités de mutinerie et des peines de mort... Pour autant @rokal01, même si la désertion de Kanki ou de ses hommes n'est clairement pas à exclure, Kanki essaiera quand même selon moi de jauger la situation et de tenter un coup. Raido ou Koku'ou ne l'abandonneront pas. Ce sont certes des bandits, mais aussi une armée et Kanki est vraiment populaire parmi eux. Ils endureront une journée de combat cauchemardesque si Kanki leur dit de le faire. 

 

Bref, l'espoir me semble permis pour Riboku de penser qu'il peut libérer Gyou. Et oui @Erebus, il semble bien que nous nous dirigions vers une bataille de Gyou. Enfin, depuis plus de 100 chapitres que la campagne de Gyou a commencé. Le prologue aurait donc pris fin, et la pièce principale pourrait commencer avec Kanki et Riboku comme acteurs principaux. 

Une pièce qui comme toute bonne pièce (Hara fan de la théorie du théâtre tragique classique français;D) a une unité d'action et ne durera donc qu'un jour qui promet d'être très mouvementé : le 16e et dernier jour...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas si sure que Riboku puisse atteindre aussi facilement Gyou, ils sont obligés d'ordonner une retraite et ils vont devoir faire un détour. En outre, on dirait presque qu'Ousen attend sagement que Riboku s'en aille. Et pourquoi pas une petite forteresse naturelle dans un endroit clé? S'il avait la certitude que son armée centrale ne se battrai pas avant les derniers jours il aurait discrètement pu détacher 2 à 3000 hommes pour préparer le terrain.

 

Après concernant la nourriture, je ne vois vraiment pas comment compte faire Ousen dans tout ça..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ousen attend que RBK s’en aille parce que Ousen n’a jamais combattu autrement qu’en attentiste. Il n’est pas dans sa nature de se presser. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Akakin a dit :

Et pourquoi pas une petite forteresse naturelle dans un endroit clé? S'il avait la certitude que son armée centrale ne se battrai pas avant les derniers jours il aurait discrètement pu détacher 2 à 3000 hommes pour préparer le terrain.

j'aime bien l'idée mais malheureusement , si même des messagers n'arrivent pas a circuler , je vois mal un détachement aussi nombreux réussir a faire ça sans être aperçu. 

 

il y a 4 minutes, mollo a dit :

Ousen attend que RBK s’en aille parce que Ousen n’a jamais combattu autrement qu’en attentiste. Il n’est pas dans sa nature de se presser. 

simple spéculation de ma part mais j'ai envie de croire que la demande qu'ousen a faite a SHK avant de partir en campagne va avoir une influence sur la fin de la campagne . 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, lilas a dit :

Même si Riboku arrive avec une armée diminuée par la poursuite de Ousen, il trouvera des troupes fraîches qui encerclent Kanki sans le combattre depuis une semaine. Kanki dont les troupes sont rationnées, ce qui a occasionné des velléités de mutinerie et des peines de mort... 

(Chap 535) :

Pour moi, il n'y a pas de troupes fraîches qui attendent l'arrivé de Riboku pour pour s'en prendre à Kanki.

On avait vu que Kanki subissait des attaques continuelles de petites troupes de toutes parts et que ça les exténuaient.

Ils disent aussi que si Riboku vient avec une grosse armée, il ne tiendrait pas une minute mais ça me parait exagéré. 

 

Kanki avait 60 000 hommes au départ, j'imagine qu'il doit lui en rester 40 000 / 50 000 à présent, c'est pas une force que tu peux balayer facilement.

Il suffit que Kanki joue la montre et attendent qu'Ousen attaque les arrières de Riboku pour gagner assez facilement.

 

Par contre, il est possible que pendant que Kanki est occupé à tenir tête à Riboku, la ville de Gyou brise le siège et s'enfuit dans les plaines alentours.

Edited by Erebus
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la nourriture Ousen peut tout simplement voler les provisions de Riboku. En sonnant une retraite si précipité il aura pas le temps de les prendres ou les détruires.

 

Par contre je vous trouve bien optimiste quand au nombres de troupes de ce chère Riboku. Dans les derniers scan on voit clairement que les troupes de celui ci sont acculé près de lui, je pense dans ce cas qu'il lui en reste que quelques milliers au centre.

 

Pour en revenir à cette retraite de Riboku, je ne vois vraiment pas comment il va pouvoir semer Ousen, battre Kanki sans ce faire rattraper et du coup être pris en étau.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Erebus a dit :

(Chap 535) :

Pour moi, il n'y a pas de troupes fraîches qui attendent l'arrivé de Riboku pour pour s'en prendre à Kanki.

On avait vu que Kanki subissait des attaques continuelles de petites troupes de toutes parts et que ça les exténuaient.

Ils disent aussi que si Riboku vient avec une grosse armée, il ne tiendrait pas une minute mais ça me parait exagéré. 

 

Kanki avait 60 000 hommes au départ, j'imagine qu'il doit lui en rester 40 000 / 50 000 à présent, c'est pas une force que tu peux balayer facilement.

Il suffit que Kanki joue la montre et attendent qu'Ousen attaque les arrières de Riboku pour gagner assez facilement.

 

Par contre, il est possible que pendant que Kanki est occupé à tenir tête à Riboku, la ville de Gyou brise le siège et s'enfuit dans les plaines alentours.

 

Je suis un peu orphelin de mangadex (une idée de substitution ?) en ce moment et donc je ne peux relire tous les chapitres et t'indiquer la référence mais à un moment, les troupes autour de Gyou cessent de harceler Kanki et deviennent attentistes. Ce doit être au moment où Maron demande à Kanki de promettre qu'ils vont se barrer à temps, avant aussi que Ouhon ne décide de s'attaquer à Gaku'ei.   

Donc je pense bien qu'il y a des troupes fraîches.

Il est plus difficile d'estimer leur nombre.  

 

Il y a 2 heures, Akakin a dit :

Après concernant la nourriture, je ne vois vraiment pas comment compte faire Ousen dans tout ça..

 

Gros mystère. 

J'imagine qu'il va demander à ses troupes de tenir encore un jour en pariant sur le fait que ce sera le dernier jour de combat... Et après il se consacrera au ravitaillement. 

Ou alors il s'y est déjà consacré et a des réserves surprises. 

Citation


Je ne suis pas si sure que Riboku puisse atteindre aussi facilement Gyou, ils sont obligés d'ordonner une retraite et ils vont devoir faire un détour.

 

 

On sait que Riboku a donné des consignes pour la retraite à tous ses officiers.

On sait aussi que Ousen ne l'a pas fait (la HSU n'est au courant de rien en tout cas).

 

Si ce plan consiste à ce que plein de différentes armées se séparent en quittant les plaines écarlates pour se retrouver et se reformer sous les murs de Gyou, la chasse sera d'autant plus difficile à donner.   

Edited by lilas
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Shin-wara a dit :

simple spéculation de ma part mais j'ai envie de croire que la demande qu'ousen a faite a SHK avant de partir en campagne va avoir une influence sur la fin de la campagne . 

Ah ben c’est une certitude que ça va servir pendant la campagne, et à Gyou vraisemblablement. Je sais pas si Hara savait lui-même ce qu’il allait faire demander à Ousen. Mais au moins il pourra clore la campagne avec un Shouheikun ex machina sans que ça sonne trop parachuté. 
 

@Erebus le problème de l’armée de Kanki, comme souligné plus haut, c’est l’absence de résilience par rapport à une armée standard. Si la situation devient désespérée (en apparence), il risque de se tailler. 

Edited by mollo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...