Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

Recommended Posts

Il y a 3 heures, Jufoba a dit :

D'autre part, je ne peux m'enlever de la tête la profonde soif de Floch en ce qui concerne le respect et l'estime qu'il veut obtenir, et ça depuis l'arc RTS, lorsqu'il pleure face à Marlo. 

Justement, c’est ce Floch-là qui est mort, celui qui s’est engagé la fleur au fusil parce que galvanisé par la propagande militaire sur la reconquête du mur et qui croyait devenir un héros. La cruauté et la pestilence de la guerre Floch l’a rendu lucide vis-à-vis de lui-même : il s’est décrit de lui-même comme un lâche et un naïf. Le Floch actuel est né lors de la charge sur le titan bestial, le discours suicidaire d’Erwin l’a transformé. Pour la première fois, il s’est lancé à l’assaut, non pas pour devenir un héros mais en étant convaincu qu’il allait mourir, sacrifié comme un simple pion au nom d’une cause qui le dépasse. Sa survie était une surprise pour lui. C’est alors qu’il s’est mis à penser à son destin. Depuis sa renaissance, il n’a fait que rechercher ce démon pour se mettre à son service. Il a d’abord cru que le destin l’avait désigné pour permettre à Erwin de survivre, en effet c’est d’abord le major qui incarnait pour lui ce démon capable de les guider vers la victoire selon ses propres termes et ce n’est qu’ensuite qu’il a reconnu ce démon en Eren. Floch est le pur produit de cette guerre. Il n’a pas du tout le profil d’un opportuniste de ma perspective. Ni celle d’un homme avide de puissance pour lui-même.

Mais bon, on observera bien son comportement dans les chapitres suivants …

il y a 34 minutes, papillonrouge24 a dit :

Cependant, jamais Isayama ne nous montre Floch comme un être qui conçoit qu'il fait souffrir et va faire souffrir des innocents.

Et il ne peut pas. Floch ne peut absolument pas avoir de remords. Il considère que ses actes sont totalement légitimes, Paradis bénéficie de l’avantage moral de la puissance agressée et Floch est le soldat d’un camp menacé d’extermination, il ne fait qu’agir en conséquence. Ce n’est pas un idéaliste comme les paradisiens qui veulent arrêter Eren, son seul objectif est de gagner la guerre, quoi qu’il en coute. La vie humaine ne vaut plus rien pour lui depuis la reconquête de Shiganshina. 

il y a 58 minutes, papillonrouge24 a dit :

Lui, ce qui le distingue, c'est cette absence de compassion, ne serait-ce qu'une étincelle vite étouffée par la nécessité de tuer, devant la personne qu'il s'apprête à plomber (quand il s'en prend aux volontaires,on peut encore se dire qu'il veut éliminer de potentiels ennemis...mais les inoffensifs  ingénieurs d'Izuru?)

 

Pour les ingénieurs, il s’agissait d’en tuer quelques-uns pour tenir tous les autres en respect. Cela n’a pas fonctionné puisque la femme s’est tout de meme rebellée mais encore une fois c’est un comportement logique qui sert un but précis. A vrai dire, on peut meme dire qu’il a commis une erreur parce qu’il s’est montré trop modéré, peut-être aurait-il dû tous les abattre puisqu’il était quasiment impossible que tous ces prisonniers coopèrent pacifiquement alors que leur patrie était sur le point de se faire détruire. Ils allaient forcément tenter quelque chose, la meilleur logique du point de vue des pro-Jager était de les tuer préventivement.

Bref, je n’adhère pas du tout à l’hypothèse « ça l'arrange bien de faire tout ça parce que ça lui plaît de devoir être un dictateur ». Il fait simplement ce qu’il juge nécessaire de faire pour atteindre des objectifs qui le dépassent, c’est-à-dire servir Paradis. Il ne regrette rien mais il ne prend pas de plaisir non plus, Floch est devenu une machine froide qui ne s’enflamme que pour sa patrie.

 

  • Like 3
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je résumerais ce que j'en pense en disant que je ne crois pas que Floch conçoit ses objectifs comme le dépassant. Je crois même qu'il s'identifie beaucoup trop avec eux et que s'il s'y investit autant, c'est qu'il a projeté dans cet Empire d'Eldia des désirs de puissance rassurante. Et comme jusque-là, tout a bien marché pour lui,il n'a pas eu de raison de paniquer ou de montrer de défaillance psychologique. C'est d'ailleurs la nécessité de se soustraire au danger qu'il percevait de manière si aiguë après RTS, puisqu'en effet il avait conscience d'être lâche et de ne pas se suffire à lui-même en terme de motivation, qui l'a poussé à se trouver une position où un lâche ne serait pas inquiété. Et quoi de mieux que bras droit sacré d'un dieu intouchable? En bref, son bain dans la cruelle réalité lui a donné envie de se maintenir au-dessus des eaux.

Mais chacun voyant midi à sa porte, et SNK étant un matériaux qui se prête extraordinairement bien à l'activité si humaine de la réécriture et de l’interprétation (parfois très) orientée, il n'est pas étonnant qu'on voie des lectures du personnage un peu tirées par les cheveux.

Dans ce chapitre, d'ailleurs, son traitement a mis en colère pas mal de lecteurs qui voulaient voir en lui un surhomme incarnant leurs aspirations pour l'histoire.

  • Thumb 2
  • Hum 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et la tragédie continue . 

 

Eux ils voulaient faire aucune victime , mais c'était gourru d'avance , on le savait malgré les talent d'acteur de Armin .

 

Kiomi qui remet a sa place Floch de 2 manière , oralement en lui faisant comprendre qu'il est bien naif et physiquement en le couchant . 

 

Floch est effectivement complètement abrutie de menacé les japonais , alors que malgré ses dire ils ont besoin d'eux pour apprendre la technologie , il ne parle qu'en son nom . 

 

Reiner leur proposait de pas venir pour pas a avoir a se salir les mains . 

 

Magath qui nous fais une rédemption XD , c'est bien c, c'est ce qu'on aurai du voit bien plus tôt avec d'autre Marhs qui trouverais toute cette histoire ridicule . 

 

Après soit il est sincère et ce serait très bien pour la suite , donnez la leçon que c'est complètement idiot d'accusé les gens pour les crimes commis par leur ancêtre .

 

Soit il dit ça pour leur faire baissé leur garde et les piégé après au moment de tué Eren ou non.  

 

Daz et samuel ( qu'on avait oublié XD ) RIP a eux , triste pour Connie qui doit faire un choix et des sacrifice si il veut sauvé le monde .

 

L'enfer est pavé de bonne intention comme on dit , c'est le message depuis le début du manga , si tu veux faire le bien / changé les chose , faut pas hésité a se salir les mains .

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

On commence à se rapprocher d'une happyend où les Eldiens et les Mahrs finiront autour d'un banquet pour célébrer la paix et de mon point de vue ça serait la pire fin possible du manga. Il n'y aurai rien de plus frustrant 

Edited by Grimmjow99
  • Thumb 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Grimmjow99 a dit :

On commence à se rapprocher d'une happyend où les Eldiens et les Mahrs finiront autour d'un banquet pour célébrer la paix et de mon point de vue ça serait la pire fin possible du manga. Il n'y aurai rien de plus frustrant 

On est pas dans Astérix.

 

Comme si après chaque Arc, Isayama avait fait basculer les choses dans la joie et l'allégresse.

 

Les eldiens et les mahr ont été amenés à unir leurs forces pour empêcher la fin du monde. Un génocide à l'échelle planétaire.

 

Si ils y parviennent, il faudra bien à un moment donner que tout le monde se réunisse pour faire le bilan et se projeter vers l'avenir.

 

Maintenant qu'ils ont connaissance du monde extérieur, les habitants de Paradis ne pourront pas retourner à leur isolement et leur état d'ignorance/amnésie. Ca compromettrait tous leurs efforts et sacrifices depuis l'attaque des Titans à Shiganshina, et ils se retrouveraient à nouveau sous la menace de forces belliqueuses.

 

Etant donné que Paradise semble regorger de ressources naturelles indispensables à mahr et aux autres pays, les eldiens ont des moyens de négociations avec le reste du monde. Le destin des eldiens dispersés dans le monde sera également un enjeu : les nations étrangères voudront-elles toujours de potentielles "bombes à retardements" sur leurs sols ?  Le "retour" des eldiens, ceux qui le voudront en tout cas, sur Paradise pourrait là aussi être une condition préalable.

 

A l'inverse, les mahr qui était la superpuissance militaire mondiale, grâce au Titans, vont ressortir très affaiblis de ce conflit, et les autres nations pourraient faire front commun, non pas pour un nouveau conflit, mais pour à nouveau peser sur l'échiquier mondial. Surtout si en plus chacun avance avec ses propre progrès techniques.

 

Car même si Paradis et les eldiens gardent une importante force de frappe avec les Titans, on a pu voir via l'armée mahr, que la technologie pouvait désormais rivaliser avec celle des Titans.

 

On pourrait donc se retrouver dans une période de guerre froide et/ou de (très) lente détente des tensions mondiales.

Share this post


Link to post
Share on other sites

la question que je me pose, c'est est-ce que dans le cas ou eren détruit le monde, les azubimito (ou je ne sais quoi) sont sur la kill list, jusqu'a aujourd'hui ils n'ont pas fait preuve d'hostilité envers les eldiens. donc les anéantir ça serait une attaque gratuite. sinon tjrs pas de nouvelle du 129?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, ArKan The Balkan Tiger a dit :

la question que je me pose, c'est est-ce que dans le cas ou eren détruit le monde, les azubimito (ou je ne sais quoi) sont sur la kill list, jusqu'a aujourd'hui ils n'ont pas fait preuve d'hostilité envers les eldiens. donc les anéantir ça serait une attaque gratuite. sinon tjrs pas de nouvelle du 129?

Il n'y aura pas de chapitre ce mois ci

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question idiote mais vu que c'est la publication qui est suspendue, peut-on espérer la sortie de deux chapitres le mois prochain ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour à tous, cela fait maintenant plusieurs mois que je n'ai pas posté un seul commentaire car la tournure des événements me plaisait moins, et que je préférais garder comme dernière image du manga un Eren qui déclenche le Grand Terrassement avec les Colossaux qui se mettent en marche. J'en ai même loupé le scan de Février alors que d'habitude je suis ultra hypé par ce manga.
Je le reconnais, c'était un raisonnement débile mais bon j'avais placé tellement d'espoir dans ce manga que je ne pouvais même pas accepter l'once d'une fin absurde.

Puis le temps est passé, je vous ai lu, et même si au jour d'aujourd'hui nous n'avons pas de réelles certitudes supplémentaires, il n'empêche qu'il faut continuer à avancer et voir le manga en face afin de pouvoir faire le point.

Je vais reprendre quelques aspects qui ont déjà été dits afin d'en faire une syntaxe et modeler avec ce que j'en pense :

-> Il a été dit qu'Isayama n'appréciait pas les fins d'histoire où tout le monde se ligue contre un ennemi commun parce que c'est d'un tél irréalisme profond. Ca n'a pas de sens qu'une alliance qui ne tient que sur des instincts de survie (et encore, pour les "traîtres" Paradisiens c'est plutôt un profond sentiment de culpabilité qui les pousse en bonne partie à agir) c'est à dire sur quelque chose de très primaire, puisse triompher face à un redoutable ennemi véritablement préparé. Les liens d'une alliance de "dernière minute" sont fragiles, d'ailleurs Isayama l'a très bien illustré dans les 2 précédents chapitres avec les discordes qu'il y a eu entre différents personnages

 

-> Certes la rubrique "Eren-Sieg" a déjà été développée, mais il n'empêche qu'elle n'est qu'une facette de l'immense brouillard de mystère qui émane autour d'Eren. Nous n'avons toujours pas eu son point de vue, donc les cartes les plus importantes n'ont même pas encore été jouées. De plus, il y avait ce paradoxe sur le fait que Grisha avait mis en garde Sieg sur la dangerosité d'Eren, mais il n'empêche qu'après cela Grisha décide quand même de donner les pouvoirs de Titans à son fils (pourtant, s'il avait vraiment voulu interrompre Eren, il lui suffisait d'agir à ce moment-là). Il se peut donc que l'on revoit Sieg si celui-ci est censé voir le moment où Eren a mangé son père (même si, je ne vois pas par quel mécanisme étant donné les circonstances actuelles). Mais aussi : Grisha avait dit qu'Eren triompherait, et que Sieg perdrait. Faut-il y voir une fabulation (sachant que l'un des pouvoirs de l'assaillant est de pouvoir interagir avec d'autres réceptacles de lui-même), ou plutôt un indice laissé par l'auteur ?

-> Dernière image du manga. On l'a déjà dit plusieurs fois : il est possible que ce soit Eren avec son enfant. Encore un indice laissé par l'auteur ? Il aurait publié ça pour rassurer certains lecteurs parce qu'il aurait eu trop de mal à garder la fin pour soi, mais sans pour autant être explicite ? Ou image complètement rien à voir pour nous torturer encore plus ? On le sait sadique, mais quand même, faut pas exagérer il reste humain

-> Et puis on s'attendait à quoi de toute façon ? Après maintes péripéties où la 104ème brigade était plutôt spectatrice était-il scénaristiquement intéressant de finir sur un Eren qui déclenche le GT et où personne ne peut rien faire puis l'histoire se termine sur une révision de la mémoire collective ? Non, même aujourd'hui je me dis que cela doit aller plus loin, il est plus intéressant de voir Eren lutter contre ses anciens camarades plutôt que de simplement assister à des scènes de GT qui n'apporteraient rien de plus à l'histoire. Et puis ça ferait comprendre à Eren que le prix à payer pour obtenir la liberté n'est pas seulement le massacre de populations inconnues, mais aussi probablement la mort d'une partie de ses camarades

-> Depuis le début du manga, l'auteur nous dresse un monde rempli d'injustices, de cruauté mais aussi de beauté, d'espoir et de liberté. C'est pour quoi je pense qu'il a préparé les lecteurs à subir ce grand terrassement qui n'est que l'apogée de la cruauté dans ce monde : "un seul des 2 camps survivra" ; "ce monde est cruel et impitoyable"...
Il faut aussi noter que la rubrique "Historia" n'a pas été encore abordée, qui pourrait venir humaniser Eren sur la touche finale. Il en est de même pour la rubrique "Ymir", qui n'a été que partiellement abordée pour le moment. On connaît son passé, mais on ne sait rien de ses interactions avec Eren. D'après ce que j'ai cru comprendre il est possible qu'Ymir ait volontairement mit Eren sur ce chemin afin qu'il vienne la délivrer, elle qui était incapable de le faire d'elle-même

Je sais que je n'expose que mon point de vue (et celui de quelques autres) et qu'il reste malgré tout optimiste concernant Eren et en grande partie théorique sur des arguments, mais il n'empêche que je n'arrive pas à concevoir une fin où Eren ne gagnerait pas et où la "super alliance des vieux copains" faite à l'arrache ramènerait la paix dans le monde. Svp c'est ni fairy tail ni seven deadly sins là un peu de sérieux quand même...

Mais bon je dois malgré tout reconnaître que pour l'instant Isayama ne m'a JAMAIS déçu donc si ça se trouve hop gros coup de génie et hébétude comme d'hab

Edited by Doraay
syntaxe
  • Thanks 1
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Doraay a dit :

Et puis ça ferait comprendre à Eren que le seul prix à payer pour obtenir la liberté n'est pas seulement le massacre de populations inconnues, mais aussi probablement la mort d'une partie de ses camarades

Pour ce passage, cela fait très longtemps qu'Eren a compris cela. Et pas seulement Eren, mais tous les membres du bataillon d'exploration ont parfaitement compris que le prix de la liberté passe obligatoirement par d'immenses sacrifices. En fait, ils le savent depuis qu'ils ont intégré le bataillon (même si certains ont mis un peu de temps à en prendre réellement conscience. Mais ils l'ont tous parfaitement compris bien avant l'élipse). Si la devise du bataillon d'exploration est "Shinzou wo sasageyo", ce n'est pas juste parce que ça fait classe à hurler. :D

 

D'ailleurs, lorsqu'Eren enclenche le Grand Terassement et part en direction du continent, en laissant ses compagnons et tous les Eldiens de Paradis en proie à des dizaines de Titans stupides (ceux transformés par Sieg), je trouve que cela montre clairement qu'Eren est prêt à faire des sacrifices pour réaliser son objectif, y compris à prendre le risque de sacrifier tous ses amis sur place.

  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Tablis

Oui je suis d'accord je me suis mal exprimé mais en clair ça viendrait appuyer sur ce fait

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Important : (je viens transmettre le message même ici)

En relisant le 107 (et je vous invite à le relire et à faire attention au moindre détail), je me dis que l'option qu'avait choisi le gouvernement de Paradis était la plus raisonnable, en plus les mecs avaient un vrai plan avec une alliance avec les Azumabito, les minerais et le Grand Terrassement comme arme de dissuasion, le fait que Sieg doit produire une énorme progéniture pour avoir une grande famille royale + une sécurisation et transmission de l'originel. (Et ce plan pouvait marcher sans d'alliances à Mahr, car la tentative de nouer des relations avec Mahr avait juste pour objectif d'éviter de suivre le plan initial de Sieg et de sacrifier Historial) C'est juste que fallait sacrifier la reine et sécuriser la famille royale et l'originel et donc faire "souffrir" les générations futures, et que comme le monde tourne autour de cette princesse d'Historia, c'est impossible. D'ailleurs Eren fait preuve d'une sorte de mauvaise foi évidente en refusant ce plan http://www.noelshack.com/2020-20-5-1589578577-image.jpg http://www.noelshack.com/2020-20-5-1589578596-image.jpg http://www.noelshack.com/2020-20-5-1589578611-image.jpg . Du coup, il est fort probable qu'il soit vraiment amoureux d'elle, en plus ça expliquerait la raison du début de cette relation dans l'arc Uprising. En fait, je pense qu'on a fait une grande confusion, au moment où le mouvement pro-Eldien blâme Paradis dans le 123 et que Eren se barre, je pense vraiment pas qu'il l'a fait car il pense que Paradis n'a pas d'avenir sans génocide, mais parce qu'il pense le GT est obligatoire si il veut que Historia ne soit pas sacrifiée Pourquoi ? Car c'était l'objectif même de cette sortie à Mahr  .http://www.noelshack.com/2020-20-5-1589579240-image.jpg Et bizarrement, quelle scène on a après ? Eh oui, on a Eren qui dit à Mikasa "Qu'est-ce que je suis pour toi" et après t'as Mikasa qui te dit "Si j'avais répondu autrement ?", Eren cherche à confirmer si il peut vraiment consacrer toute sa vie amoureuse à une seule femme et être prêt à sacrifier des milliards de vies pour la voir heureuse. En fait tout le bordel qui se passe dans le monde de SNK est peut être basé sur une putain d'histoire d'amour.

http://www.noelshack.com/2020-20-6-1589580020-image.jpg Cette cuck scenery par contre ça me fait mal, SNK une tragédie du début jusqu'à encore aujourd'hui

Faut juste se dire que si la personne à sacrifier dans le plan initial du gouvernement n'était pas Historia, alors Eren aurait accepté sans trop de problèmes ce plan, et il aurait donc jamais penché pour le génocide avec le GT.
C'est elle la clé de tout ce bordel, de plus qu'on la voit très peu dans l'arc. C'est pour ça que l'argumentation des pro-yeager ne tient pas, ils critiquent le plan du gouvernement comme un plan insensé alors qu'il est de loin le plus rationnel et le plus moralement correct, c'est vraiment le plan "politique", "rationnel", " logique". Alors oui, si on en a absolument rien à foutre de milliards de vie, on peut être pour le génocide, mais j'ai compris que c'est totalement faux de dire qu'ils n'ont pas le choix, parce que comme moi, personne n'avait compris le 123, tout le monde s'est mis dans la tête qu'il montrait que le plan politique était impossible alors que pas du tout, il montrait juste que le sacrifice d'Historia était obligatoire si l'on voulait suivre le plan politique car nouer des relations avec Mahr était pour l'instant impossible. 
http://www.noelshack.com/2020-20-6-1589601762-image.jpg J'ai l'impression qu'on a tous zappé cette page qui expliquait pourtant tout le but de la sortie à Mahr.
Et donc, en ayant mal compris le 123 on pensait qu'Eren avait choisi le génocide car il pensait qu'ils n'avaient pas d'autre choix pour la survie de l'île, or non, si l'on comprend bien le chapitre, on comprend en fait qu'il avait choisi le génocide car il avait compris que le sacrifice d'Historia était inévitable si l'on suivait le plan politique. Donc oui, Eren est vraiment prêt à sacrifier des milliards de vies pour une femme, et c'est extrêmement fidèle à son personnage, un mec qui s'oppose en tous points à l'utilitarisme, un mec qui peut donner plus de valeur à une personne qu'au monde entier. Moi franchement, je l'adore en partie pour ça, ça le rend très spécial.

 

Je suis intimement convaincu et persuadé qu'Erwin aurait choisi le plan politique et que comme c'est un putain de génie, il aurait déjoué tous les plans d'Eren et de Sieg et aurait été capable d'instaurer beaucoup plus de relations de confiances avec d'autres nations.
RIP Erwin le boss.
C'est d'ailleurs pour ça que Hanji dit qu'elle aurait pas dû être choisie major et que Armin dit qu'il aurait pas dû être sauvé, parce qu'ils sont pas capables d'atteindre le génie d'Erwin et donc de mener ce plan politique qui était plein de potentiel à bien.

 

Je vais finalement ajouter que y'a un truc qui cloche avec le discours d'Eren au 123 (ce chapitre est vraiment plus incroyable que je ne le pensais, presque personne l'a compris tellement il est complexe).
- Mon nom est Eren Yeager, je m'adresse à vous par biais du pouvoir du titan originel
J'ai rompu la rigidification de tous les murs de l'île de Paradis
Mon objectif est de protéger la population de cet endroit où je suis né et ou j'ai grandi
Le reste du monde lui souhaite sa destruction, il vous à notre peuple dans son ensemble une haine ancestrale exacerbée qui ne trouvera satisfaction que dans notre complète annihilation,
Mais je ne laisserai pas une telle chose se produire
(Vide)
Les titans des murs vont déferler impitoyablement partout sur le reste de la Terre et rayer toute vie de la surface du monde.
Pourquoi j'ai mis vide ? Parce qu'il manque quelque chose, dire que tu ne laissera pas un tel événement se produire, ne veut pas dire que tu vas exterminer l'ennemi, c'est une conclusion trop extrême et injustifiée (surtout quand tu as vu le monde extérieur), il y'a un autre facteur à part la protection de Paradis qui te pousse à faire ça, un facteur qui t'a forcé à ne pas suivre le plan politique (qui a pourtant du potentiel) : le bonheur d'Historia (qu'on voit d'ailleurs dans la planche où se situe ce vide) et peut être même l'enfant qu'elle porte.

 

Et du coup en se disant ça, même l'Alliance a un putain de sens. Déjà faut se dire que les yeagerist et les tous les paradisiens pro-Eren, je vous le dis clairement, on en a rien à battre des milliards de vies à l'extérieur (attention je n'inclue pas Eren), parce que ces gens s'en fouteraient totalement si Historia et sa descendance venaient à être sacrifiées, en suivant le plan politique, ils vivent quand même tranquillement sur leur île, moins tranquillement qu'avec le génocide certes, mais quand même tranquillement. Donc ils sont pour le génocide pour l'unique raison qu'ils seront plus tranquilles. Pourquoi ils ont en rien à battre des vies extérieures ? Parce qu'ils ont jamais vu le monde extérieur. Et par magie,  tous ceux qui s'opposent à Eren sont ceux qui ont vu le monde extérieur, qui ont compris que ces gens étaient comme eux et qui donc ne pouvaient pas s'en foutre d'un génocide. Bien sûr qu'ils vont s'opposer à Eren, parce qu'il a quasiment réduit à néant le plan politique et parce qu'il s'apprête à commettre le plus grand drame. C'est plus qu'évident. L'Alliance ne sont pas des traîtres, leur plan était consistant mais n'a pas pu être mené à bien à cause des frères Yeager (RIP Erwin qui serait devenu le plus grand leader de l'histoire), si ils s'opposent à Eren, ils ne sont clairement pas pour la destruction de Paradis, mais ils préfèrent sacrifier Historia et sa descendance au lieu d'opter pour un génocide.

Edited by Arajin02
  • Thanks 1
  • Thumb 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@Arajin02

Très bien résumé, je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis

Mais je rajouterai quelque chose :

au moment où Eren a prit contact avec Yelena et qu'elle lui aurait exposé le réel plan de Sieg, Eren aurait ainsi compris qu'il était trop risqué de tenter d'utiliser Sieg afin qu'il fasse des bébés étant donné que sa véritable ambition était "l'euthanasie silencieuse" du peuple Eldien
Donc oui, le plan de Paradis tenait la route je suis d'accord, mais Sieg leur aurait forcément fait à l'envers étant donné qu'il avait prévu le coup avec le vin empoisonné. Sachant cela, Eren avait un argument supplémentaire pour ne pas suivre la voie politique de Paradis qui était, en vérité, très risquée

Alors oui il est fort probablement amoureux d'Historia (l'inverse n'aurait même plus sens), mais en dehors de cet aspect-là on peut comprendre qu'il prenne une telle décision étant donné que le plan politique de Paradis aurait maintenu les Eldiens sous la dépendance Titanesque (en clair, on répéterait les mêmes erreurs du passé) et ce, probablement pour l'éternité

Azumabito avait dit que 50 années suffiraient à rattraper le retard technologique, mais ensuite Hansi dit que rien ne garantit le fait qu'ils se débarrasseront du pouvoir des titans et qu'ils cesseront de condamner la lignée royale après tout ça ! Car il est difficile de renoncer à une arme si puissante, d'autant plus que la technologie mondiale tend à dépasser la puissance titanesque donc le plan de Paradis était loin d'être sans faille !
D'ailleurs comment se débarrasser du pouvoir des titans sans libérer Ymir ? impossible :/, du coup les descendants d'Historia auraient été condamnés pour l'éternité ça c'est sûr

 

En fait en réfléchissant, Eren a préféré prendre la voie qui comportait le moins de risques : faire cavalier seul afin que personne ne l'empêche d'arriver à ses fins, et "réinitialiser" le monde afin que ni la technologie humaine ni la haine du reste du monde ne puissent les rattraper un jour

Mais évidemment que l'amour y est en grande partie pour quelque chose je suis d'accord avec toi

 

En tout cas c'est un très beau manga franchement...

Edit : en fait si Sieg avait vraiment été sincère avec Eldia quand il disait vouloir les aider et qu'il était un agent double, eh bien le plan politique aurait eu + de chances de succès. Mais nous on a bien vu ce que ça donnait dans les "paths" entre Eren et Sieg : c'était Sieg qui avait réellement le pouvoir de par son sang royal, Eren a du promettre quelque chose à Ymir (une libération certainement) pour qu'elle accepte de l'écouter et lui donne ses pouvoirs

Ensuite : oui la 104ème brigade préfère sacrifier Historia, sauf que là avec les circonstances actuelles où Sieg est introuvable pour utiliser le pouvoir de l'Axe, et avec le GT en marche, ils oublient qu'ils ne peuvent tout simplement plus revenir en arrière, désormais il n'est plus question d'appliquer le plan politique de Paradis car c'est devenu impossible par les agissements d'Eren

Et effectivement, la mort d'Erwin prend tout son sens ! Sa disparition a eu pour impact l'absence d'une véritable figure de leader charismatique au sein de Paradis, ce qui laissa place à Eren car personne d'autre ne pouvait réellement s'opposer à son influence

Edited by Doraay
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 04/05/2020 à 13:28, ArKan The Balkan Tiger a dit :

la question que je me pose, c'est est-ce que dans le cas ou eren détruit le monde, les azubimito (ou je ne sais quoi) sont sur la kill list, jusqu'a aujourd'hui ils n'ont pas fait preuve d'hostilité envers les eldiens. donc les anéantir ça serait une attaque gratuite. sinon tjrs pas de nouvelle du 129?

Eren a dit que les titans des Murs élimineraient toute vie sur Terre. Le pays des Azumabito est donc concerné. Il n' y aucune raison qu'il en réchappe.

 

EDIT: un gros pavé:

 

Je suis une lectrice qui a beaucoup de chance: j'ai la tendance naturelle de recevoir ce que m'offre un auteur sans y plaquer ce que je voudrais voir, des attentes bien spécifiques pour un personnage, des événements. D'ailleurs, je ne pourrais même pas dire ce que je voudrais voir précisément (bon d'accord, Armin briller un peu, mais pas au point de devenir haineuse comme certains fanatiques d'un perso peuvent le devenir quand ils estiment qu'on a n'a pas rendu justice à leur chouchou), je laisse faire Isayama. De toute évidence, ce n'est pas le cas de l'écrasante majorité des lecteurs (je ne vise personne en particulier, je parle de ce que j'ai pu lire sur les différents espaces où on parle du manga), qui veulent voir se réaliser tel ou tel de leur rêve, de leur fantasme,de leur "ship",bref, qui réclament d'être satisfaits dans leurs petites exigences souvent mesquines (dans le cas du shipping, on est en plein dans le fantasme sexuel ou romantique pur et dur où le manga ne sert plus que de prétexte à des rêveries érotiques plus ou moins teintées de névroses et de perversion). Je m'égare un peu, ceci dit.

 

C'est pourquoi j'ai déploré cette rage qu'ont montrée pas mal de lecteurs au moment de la sortie du chapitre 126, bien caractéristique de cette difficulté à recevoir l'oeuvre et de cette tendance à se braquer quand elle paraît contredire une envie, à savoir celle de ne pas voir une "alliance' de gentils contre un gros méchant. Je ne peux pas nier que le chapitre était surprenant et mal ficelé sur bien des points. Mais à propos de la fin, c'était particulièrement agaçant. D'accord la pose à la avengers et le "to save the world" de Conny pouvait laisser penser à première vue qu'Isayama prenait la route de l'alliance des gentils amis contre les forces du Mal. Cependant, même à l'époque, avec un peu de jugeote, il était tout de même possible de se dire que, puisque c'est à Conny qu'Isayama avait fait lâcher cette réplique gnangnan, il y avait sérieusement anguille sous roche.

 

Avec le 127 et plus encore le 128, j'aurais pensé que l'ironie d'Isayama dans cette dernière image du 126 allait être évidente (Conny qui pensait sauver le monde découvre horrifié qu'il va devoir trucider d' anciens camarades). Mais non! Une partie des lecteurs continue de se plaindre que l'alliance est "bisounours", qu'Isayama fait du "pouvoir de l'amitié". J'ai l'impression que ces lecteurs ne comprennent tout simplement rien à ce que raconte le manga en ce moment.

Evidemment que l'alliance (puisqu'il faut bien donner un nom à cette réunion) n'a rien d'une alliance de l'amitié. Ça ne veut pas dire que forcément  tous ses membres se détestent mutuellement et cordialement, juste qu'ils ont d'autres préoccupations que de devenir amis et chacun des intérêts à arrêter Eren.

Ça me surprend d'autant plus quand j'en vois certains reprocher à Armin et Mikasa de ne pas être automatiquement du côté d'Eren et de le trahir (ben là, l'amitié doit jouer alors?)

 

Je trouve vraiment dommage que certains n'arrivent pas à apprécier les complications, les ambiguïtés, qu'Isayama introduit dans son récit. Mais je suis encore plus désarçonnée quand je vois des gens se plaindre d'un point de la narration en lui reprochant précisément ce qui en fait tout l'intérêt. Le meilleur exemple restant les lecteurs qui se lamentent sur le fait que Conny tue d'anciens camarades alors qu'il voulait "sauver le monde" et que c'est pas logique, idiot, incohérent, quel imbécile ce Conny!...alors que c'est justement la naïveté de Conny face à la réalité qu'Isayama voulait mettre en valeur. Un peu comme s'ils enfonçait une porte ouverte.

Je m'étonne aussi devant les gens qui blâment Hanji, Armin et plus généralement ce qui reste de la 104ème parce qu'ils ont l' "égoïsme" de ne pas étouffer leur conscience et de faire passer leurs valeurs morales avant l'intérêt de Paradis. Je veux bien que d'un point de vue Paradisien, si on veut défendre son steak, c'est un argument qu'on peut sortir, mais il n'est pas très rationnel ni très honnête. On reproche à Hanji de s'en foutre de Paradis (??), d'être égoïste parce qu'elle a des valeurs et qu'elle pense aux gens du monde? Pourquoi ne pas reprocher son égoïsme à Eren qui veut défendre les siens alors qu'il pourrait y renoncer?

En fait, il s'agit, et ce n'est pas si étonnant, d'un manque de recul face aux deux parties. Comme on a envie de défendre Eren et Paradis, on en vient à être démesurément critique à l'égard des personnages qui ne se montrent pas en accord avec les actions d'Eren. Parce que pour aller jusqu'à leur reprocher aussi violemment d'avoir une conscience, il faut être très très engagé et prêt à faire feu de tout bois pour critiquer.

 

Enfin, bref, un pavé où je me déchargeais de mes frustrations face à la fanbase.

Edited by papillonrouge24
  • Thanks 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@papillonrouge24

En clair il vaut mieux mourrir et emporter les siens avec soi pour pouvoir avoir la conscience tranquille d'avoir tenté de stopper le génocide contre le reste du monde, plutôt que de rester en vie en ayant sauvé les siens mais avec la conscience lourde
(Et c'est là que peut intervenir l'effacement de la mémoire collective ! ou pas ?)

J'entends ce que tu dis par rapport à Hansi et etc, sauf qu'il ne faut pas oublier le fait que leurs agissements n'impliquent pas que eux. Bien sûr qu'ils font preuve d'égoïsme tout comme Eren, ils sont égoïstes de vouloir soulager leur conscience au prix de mettre en danger leur propre peuple

C'est clairement du génie cette histoire parce qu'on nous expose une situation où il faudra forcément faire des concessions : la morale ou la survie ?

Ne sois pas frustrée face à la fanbase, sinon tu gâches le le fait que tu aies "
la tendance naturelle de recevoir ce que m'offre un auteur sans y plaquer ce que je voudrais voir". Parce que honnêtement j'aimerai avoir cette qualité-là

Effectivement il est compréhensible que certaines personnes préfèrent mourrir plutôt que d'avoir à vivre avec une conscience autant pesante, mais quand cela implique d'autres personnes alors les dimensions changent, il y a la responsabilité à prendre en compte. Encore une fois la notion de privilégier l'individualité ou le groupe ressurgit

Edited by Doraay
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je dois dire que j'apprécie de moins en moins les chapitres depuis cette alliance. je n'y accroche tout simplement pas elle ne me fait aucun sens. Les boucheries continuent sur l'île et la team traître n'en finit plus de tuer leurs compatriotes. Je fais cependant confiance à l'auteur pour finir de façon réaliste et non pas idéaliste.

  • Thumb 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

A en lire certains, j'ai l'impression qu'ils pensent que l'objectif de l'alliance est de laisser Paradis crever au profit du reste du monde. Ce n'est pas ce qu'ils veulent. Ils pensent juste que l'extermination totale de la population en dehors de Paradis n'est pas forcément nécessaire pour protéger l'île. Ils sont convaincus de pouvoir trouver une solution qui permettra de sauver les deux, même s'ils ne l'ont pas encore trouvée et même s'ils doivent repousser l'inévitable encore et encore. Hange parie sur le fait que le monde devrait être découragé pendant un certain temps après avoir vu les conséquences d'une attaque sur Paradis, ce qui devrait leur gagner du temps pour trouver une solution. Comme Jean l'a dit, il n'y a aucune garantie qu'ils vont en trouver une dans ce laps de temps, mais pour eux, courir ce risque est toujours préférable à un génocide, même s'il n'y a qu'une infime chance de trouver une autre solution. Ils refusent qu'on leur impose un choix binaire et poursuivent la liberté d'avoir un autre choix. S'il n'y a pas d'autre choix, ils se battront pour le créer. On peut très bien ne pas être d'accord avec eux sur le fait qu'ils puissent en trouver un, y'a aucun soucis avec ça. Mais faut arrêter de dire que l'alliance "n'a pas de sens". Les chapitres 123 à 126 sont entièrement dédiés à montrer pourquoi chaque personnage du groupe qu'on suit vient à décider de stopper Eren. Et encore une fois, on peut tout à fait être en désaccord avec leurs motivations, trouver qu'elles sont égoïstes (ce qui du point de vue des Paradisiens est le cas). J'ai moi-même expliqué dans le topic du chapitre 127 que je ne peux pas supporter l'alliance tant qu'ils n'auront pas un plan. Mais c'est pas pour autant que leurs motivations ne font pas sens.

 

En gros, ce que je veux dire, c'est qu'il ne faut pas confondre le fait d'être en désaccord avec l'alliance et l'idée qu'elle ne fait aucun sens du point de vue de ses personnages.

  • Like 1
  • Thumb 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@Tenroku
Oui je suis d'accord avec toi on a tendance à faire le raccourci mais ça c'est parce qu'aucune autre solution n'avait été trouvée, mise à part celle de sacrifier la descendance d'Historia

Malgré le fait que le monde devrait être découragé pendant un certain temps après avoir vu les conséquences d'une telle attaque, je ne pense pas que rajouter encore un laps de temps suffise sachant que cela fait déjà plusieurs années qu'ils cherchent un plan mais sans succès. Puis là, dans les circonstances actuelles afin de pouvoir commencer à mettre en place leur plan (qui n'existe même pas encore), il leur est nécessaire d'arrêter Eren, et ainsi de se retrouver dans une situation très risquée
De plus, rendre sa liberté à Ymir permettrait (éventuellement) de résoudre le problème des titans pour l'avenir (bon, certes avec un avenir sans le reste du monde). J'ai souvenir que t'avais évoqué une fois sur le forum qu'il était possible que cela soit aussi une des motivations d'Eren

Enfin, en clair, il n'y a aucune réponse parfaite à la situation, la preuve c'est que les lecteurs sont divisés en 3 catégories : les pro-Eren, les pro-alliance, et ceux qui ne sont ni dans l'un ni dans l'autre. Chacun essaie de défendre la situation qui soit la moins pire d'après son point de vue. L'essentiel est de continuer à se respecter et de se rappeler qu'avant tout ce bordel, nous avions tous (à peu près) les mêmes avis -> la lignée des rois Reiss était malhonnête vis-à-vis de son propre peuple ; le trio de Reiner c'est pas cool ce qu'il fait ; il faut tuer les titans, etc...
L'auteur n'apportera pas non plus forcément la situation la moins pire, mais celle qu'il aura choisi pour ses protagonistes

@MunSu
Je comprends tout à fait ton point de vue, j'en ai même boudé le manga pendant un certain temps. Mais au fond cela revient à refuser la diversité que l'on nous propose. Et dans la diversité il y a la richesse. De toute façon on ne pourra pas réellement juger l'oeuvre avant qu'elle soit terminée. Il y a effectivement un risque à être déçu mais cela ne veut pas dire qu'il faut décider d'être déçu maintenant. Simplement je recommande de ne pas en exiger trop de l'auteur ; dans l'idéal il faudrait réussir à "recevoir ce que t'offre l'auteur sans y plaquer ce que tu voudrais voir". Tu auras droit d'être déçu de la fin (moi-même j'avais été déçu, sur le coup, de la fin de Death Note), mais en attendant sois patient et n'oublies pas la philosophie d'Eren : "malgré tout, il faut continuer à avancer".

 

S'il échoue, ça ne voudra pas dire qu'il aura été incompétent ou dans le mauvais chemin, d'ailleurs s'il réussit cela ne voudra pas non plus forcément signifier qu'il était le meilleur et qu'il avait raison

Dans chaque nouveau chapitre on a de très beaux éléments, personnellement j'ai beaucoup apprécié voir Floch de nouveau en action et qui réfléchit. Je t'invite également à (re)lire une très belle analyse que @papillonrouge24  avait faite sur la fin de ce dernier chapitre :
 

Citation

La mâchoire éclatée d'Armin, c'est l'impossibilité des gens de Paradis de se faire entendre des apeurés prêts à se montrer agressifs du dehors (Daz symbolise la trouille, Samuel l'agressivité irréfléchie : il tire sur Armin dans un réflexe quand Armin esquisse un pas), Armin qui se traîne et empêche Daz de réparer son détonateur, c'est Paradis qui retarde un peu les événements avec les moyens du bord mais sans grande chance de réussir, Connie qui tire et s'énerve, c'est Eren qui agit pour ne pas que ses proches se fassent tuer par l'opposant.

 


Enfin bref, il ne s'agit pas ici de savoir qui a raison ni qui a tord, mais plutôt d'apporter des éléments de réflexion sur nos visions du Bien et du Mal
Un exemple tout bête : un père de famille pauvre s'il n'arrive pas à nourrir les siens, après avoir échoué de maintes fois à travailler honnêtement (pénibilité extrême, salaire trop bas, licenciement, ...) doit-il continuer dans cette voie, ou changer de stratégie en utilisant des moyens répréhensibles par la morale commune (comme par exemple le vol), ou se laisser mourrir et emporter les siens avec lui ? Pareil pour une mère célibataire qui en viendrait à se prostituer par dépit, aurait-elle du laisser sa fille mourrir ?

Edited by Doraay
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je suis d'accord dans l'ensemble avec vous, mais il y a une nuance pour laquelle j'émettrais une réserve.

 

L'Alliance est à l'origine de débats, surtout vis à vis des Paradisiens qui pour beaucoup "trahissent" leur patrie pour des bons sentiments.

Je dois dire que la formation Avengers de celle ci m'avait fait très peur, mais la suite m'a bien rassuré.

Personnellement, je comprends parfaitement le point de vue de Hange et les autres, comme vous tous d'ailleurs. Ils se placent du côté de la morale, ils ne peuvent pas s'asseoir sans rien faire alors qu'Eren, l'un des leurs, est en train de décimer des milliers d'innocents.

Le Bataillon d'Exploration a été crée pour sauver "l'humanité", ils se sont toujours battus pour "l'humanité".

Oui, la révélation de la cave a fait comprendre à tous que L'humanité dont on faisait référence jusqu'à maintenant ne représentaient que les habitants de l'ile du Paradis.

 

Mais les valeurs du bataillon sont les mêmes, et des innocents ignorants comme ils l'étaient, y'en a pleins et ils l'ont vu à travers leur infiltration de Mahr. 

Comme certains l'ont mentionné, en ayant vu et pris conscience de tout ça, ils ne peuvent plus faire la sourde oreille. 

C'est surtout via Jean, je trouve, qu'on peut comprendre le mieux ce par quoi ce groupe constitué de Hange, Armin, Mikasa, Connie et lui est en train de passer depuis plusieurs chapitres.

 

Mais là ou je ne suis pas d'accord, c'est qu'il n'y a pas de solutions miracles pour leur peuple en faisant ce choix. Ils ne se battent pas car ils sont convaincus qu'il y aura une solution après. La solution, ils l'ont cherché pendant des années, ils ont fait le maximum possible et ils se sont heurtés à la haine du monde entier.

C'est car il n'y avait pas de solutions qu'Eren a pris la voie du génocide.

 

La discussion entre Jean et Hange le montre bien je trouve, Jean lui déballe tous les faits, le pourquoi Eren agit comme ça, le pourquoi s'opposer à lui mettrait l'ile en danger, mais Hange n'a pas su le faire taire, lui donner tort. Il n'y a pas de solutions pour Paradis en stoppant Eren, rien.

 

Là ou Isayama est fort, c'est qu'avec ces quelques chapitres, il a fait en sorte que suivre la morale, c'est faire un choix tout aussi égoiste que celui qu'a fait Eren.
Pour leurs valeurs, pour celles du bataillon d'exploration, pour leur égoisme, le groupe est capable de mettre en danger tout son peuple.
Oui, après Eren, nul doute qu'ils feront tous ce qu'ils pourront pour protéger l'ile et ses habitants. Ils ne veulent pas les condamner, mais pour eux, le problème actuelle, celui qui importe pour l'instant et pour lequel ils pensent devoir faire quelque chose, c'est le génocide. Une fois ce problème réglé, ils procéderont de la même manière pour protéger les leurs du maximum possible. Les fautifs seront ceux qui viendront les attaquer, ils ne feront que se défendre, là ou actuellement, c'est eux l'origine du problème, c'est eux qui sont contre la morale.

 

Mais Isayama nous a bien montré qu'après le génocide, il n'y a rien qui viendra sauver miraculeusement l'ile et si c'est le cas, pour le coup, je serais très déçu, ça ferait très facilité scénaristique. Ainsi, en suivant ce qu'il faut faire d'un point de vue morale, ils condamnent quand même l'ile du Paradis et font un choix aussi lourd de conséquences que peut avoir celui d'Eren. Ce n'est plus une opposition bien contre mal, mais une opposition entre deux camps et leur volonté chacune égoiste, ce qu'ils pensent qui doit être fait, leur justice dans ce monde. Et comme Eren mérite d'être puni pour ce qu'il fait, l'Alliance aussi mérite d'être puni pour faire ce qu'ils font.

 

C'est pourquoi, dans la possibilité ou le camp de "L'Alliance" ressort vainqueur face à Eren, la seule fin logique pour moi, dans le monde qu'Isayama nous a dépeint jusqu'à maintenant serait une fin dans laquelle Hange, Armin, Misaka, Jean et Connie seraient punis par les Paradisiens eux-mêmes. Dans une volonté peut être de se sauver du reste du monde, comme une sorte d'échange ou ils seraient les sacrifices après avoir sauvé le monde, morts pour avoir suivis leurs valeurs. Et dans le même temps, les Paradisiens seraient dans leur droit de les utiliser pour se sauver du fait du danger auxquels ce groupe les a soumis, sans aucune possibilité de défenses. 

Edited by Kag5n
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Doraay, je vois que ma tirade t'a laissé "confused".

Attention pavé en approche.

 

Je comprends qu'elle semble tomber de nulle part, puisqu'elle résume un peu les réactions que j'ai pu lire de-ci de-là et que tout le monde n'en a pas forcément fait autant. Mais confinement oblige, j'ai eu du temps pour parcourir les forums. D'ailleurs, j'ai toujours assez de temps pour pas mal suivre les réactions après chaque chapitre. Je ne vois pas trop le rapport entre le fait d'avoir quelques regrets au sujet des réactions de la fanbase et ma capacité autoproclamée à "recevoir l"oeuvre". Je peux tout de même continuer à rester en attente passive de la suite (j'ai un talent fou pour ça) en analysant ces remous chez les lecteurs, je crois?

 

En l’occurrence, je déplore la vivacité et l'insistance avec laquelle certains insistent sur la conscience d'Hanji. Oui, la voie qu'elle emprunte paraît être celle où elle aura la conscience la moins lourde, mais on dirait que les gens qui lui reprochent son choix insistent sur ce fait comme si ça ne devait la concerner qu'elle-même. Si on met de côté pour un temps le fait que Paradis est le côté qu'on veut voir gagner (le cas échéant) et qu'Hanji est officiellement censée travailler à ses intérêts, si Hanji doit avoir la conscience lourde, c'est bien parce que dans la réalité, elle aura de vraies raisons de l'avoir, et qu'elle est confrontée tangiblement et urgemment à la réalité de la mort d'innocents. Dans la vie parfois, on peut être tenté d'agir pour soulager sa conscience, sans vraiment savoir si sur le long terme on aura vraiment agi pour le meilleur, on peut même agir en écoutant sa conscience en sachant qu'en fait cette action est plus mauvaise qu'autre chose. Bon, je ne veux pas entrer dans des sujets labyrinthiques, mais par exemple,si la conscience d'un médecin s'oppose à l'idée d'euthanasie et qu'en même temps il voit son malade souffrir atrocement sans espoir de guérison, et qu'il ne veut pas sacrifier sa conscience pour le soulager, ne pourra-t-on pas dire qu'il a agi selon sa conscience mais pas dans le plus grand intérêt du patient? Toutes considérations juridiques et complications éthiques mises à part, je pense qu'on voit où je veux en venir. Hanji écoute sa conscience, mais dans l'intérêt bien réel et évident de personnes réelles et tangibles (à moins de considérer la mort comme un bienfait, ce qui est encore un autre point de vue, mais pas celui adopté par le commun des mortels et pas par la grosse majorité des lecteurs d'SNK visiblement). Et plus nombreuses (la question du nombre se pose aussi, du moins dans ce genre de dilemme, elle ne peut pas être ignorée)

 

Le critère qui semble le plus pertinent dans ce contexte, pour les lecteurs, c'est que ce n'est pas dans l'intérêt de Paradis. Comme je l'ai dit, du point de vue Paradisien, ça se comprend, mais... il y a tout de même une tendance dans la fanbase commentant activement à s'attarder et à s'étendre sur le fait que ça soulage la conscience d'Hanji, comme si on voulait bien prouver que l’égoïsme est de son côté. Sur un autre forum que je lis, un internaute insistait pour faire de Jean une exception dans le groupe, le seul qui ne serait pas égoïste, juste parce qu'il avait formulé tout haut ce que tout le monde dans la 104 sait déjà (à savoir que si Eren est arrêté Paradis sera en danger), et Jean aurait finalement choisi de renoncer à tout: ses désirs et sa conscience morale pour céder à la pression du groupe, montrant par là qu'il est vraiment dans l'altruisme à l'inverse des autres qui préfèrent écouter tous leur conscience (évidemment, c'est faux, Jean cède justement à sa conscience, avec un peu plus de difficultés que les autres, à cause de ses aspirations à la vie facile). L'exemple est très précis mais représentatif des distorsions qu'on peut faire subir à l'oeuvre pour la faire pencher de son côté, et j'en ai vu d'autres qui mettent pareillement Jean sur un piédestal en enfonçant ses compagnons sur le même prétexte de la conscience. Peut-être y'a-t-il aussi un effet de groupe, des gens qui en lisent d'autres et réutilisent des idées qui leur plaît.

Seulement, ce n'est pas sur les critères d' égoïsme ou d'altruisme que, comme d'autres l'ont vu, on pourra départager les deux camps. L'altruisme et l’égoïsme n'étant que les deux faces d'une même action, et finissant par se résorber l'une dans l'autre... parce que, pour aller encore plus loin, si Hanji sacrifiait sa conscience et laissait Eren faire, ne pourrait-ton pas dire qu'elle a été égoïste en faisant ce sacrifice de sa bonne conscience et en acceptant de porter le poids de la culpabilité? Coupable d'avoir renoncé à être coupable? C'est sans fin.

 

Sur ce point, il n' y que la subjectivité et le parti pris du lecteur qui fera briller sous un éclairage orienté tel ou tel élément dans l'ensemble moiré du tissu de l'intrigue. Et, je sais je me répète, beaucoup de lecteurs sont du côté de Paradis, ils grossissent et minimisent ce qui les arrange. Réflexe humain. Juste, parfois, ils y vont fort, au point de dénaturer et de réécrire le manga, et c'est là que je commence à être un peu dérangée. Parce qu'il ne s'agit plus de gens qui échangent de manière un peu construite sur un point ou deux, mais de discussions malsaines...enfin le terme est un peu fort... je veux parler de ce genre de discussions où on laisse libre cours à cet instinct qui vous fait contredire l'interlocuteur automatiquement et chercher dans les matériaux à disposition de la matière à lui opposer, quitte à prendre quelques arrangements avec la teneur de l'intrigue, transformer plus ou moins, et plus ou moins consciemment, ce qu'Isayama propose (avant souvent de s'en auto-persuader et de repartir avec une idée parfois très biaisée en tête pour lire la suite). Ce doit être courant dans les fanbases, d'après certaines remarques que j'ai pu voir, mais pour moi c'est une découverte et pas des plus agréables.

Puis, je pense que j'ai pas mal de chance de ne pas avoir vu énormément de shônen ou de films de super-héros avec des alliance de la gentillesse et de la justice à la fin. Les gens gavés de ce genre de clichés doivent certainement ne voir plus que lui derrière le travail d'Isayama, au point d'ignorer tout ce qui lui tord le cou et le casse. Plus haut,, il y a justement quelqu'un qui se plaint qu'Isayama va peut-être donner une fin "idéaliste" à son manga alors que ce même intervenant mentionne bien le fait que nos héros passent un très mauvais quart d'heure, à l'opposé de l'idéalisme. Oui, là, je pourrais insérer l'analyse de la fin du 128 qu'a mentionné Doraay. J'y ajouterai tout de même que cette scène peut être vue comme un résumé de la situation de Paradis telle qu'elle se présente au lecteur, telle qu'il a pu la comprendre jusqu'à maintenant: Eren obligé d'en arriver à des extrémités à la limite de l'inconcevable pour préserver la vie des siens. Mais qu'elle n'annonce peut-être pas la conclusion de la grande action en cours. Eren réussira-t-il à supprimer toute vie hors de Paradis comme Conny a pris la vie de Samuel? De plus, l'action de Conny est bien montrée comme une action énervée,causée par l'exaspération, dictée par le ras-le-bol. C'est même ce que pas mal de lecteurs lui ont reproché: d'en avoir trop fait sous le coup de la colère. Pourquoi avait-il besoin de tirer en plein visage? Ne pouvait-il pas immobiliser son adversaire, lui tirer dans les membres?

Si je reprends mon analogie avec Eren, ces mêmes lecteurs ne penseront sans doute pas à lui reprocher d'empêcher Mahr d'agir en lui tirant dans les pattes. Encore une fois, le critère est que dans le cas de Conny, il s'en prend à un membre bossant pour Paradis. Bon, je ne vais pas plus m'appesantir sur ce point, on aura compris. 

Pour le reste, Tenroku a tout dit. Que ça m'agace de voir des lecteurs accuser Hanji et co de vouloir la perte de Paradis avec ce faux dilemme: "s'ils veulent sauver le monde, alors ils veulent la perte de Paradis"! C'est quand même plus subtil que ça. C'est SNK voyons, et SNK n'a jamais été si tranché.

 

Edited by papillonrouge24
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×