Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

Recommended Posts

Posted (edited)

No eren and historia this chapter

Traitor... huh

XXX is too strong, the nervousness from last time (sweats)

Operation start, to think that the first victim/sacrifice is XXX.

It's painful that people who used to understand each other are in the opposite side.

I realized we've come to a point were we can't talk/have a discussion.

BSM cover is guys at the spa (with towels ofc) featuring Eren, Jean, Armin, Levi, Reiner & Connie.

 

ryoKISd.jpg

 

WtcIOTL.jpg

P5NP3zd.jpg

0OflCXj.jpg

wyccp0P.jpg

VsAfP5Z.jpg

qboX7Kv.jpg

0OhQ3io.jpg

CrTubZO.jpg

Edited by dixenjoker

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle impatience en voyant ces quelques images....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi aussi,j'ai tellement hâte, je rafraîchis les sites où on trouve l'annonce du typeset toutes les deux minutes, c'est affolant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

DAZ AND SAMUEL L. JACKSON ARE FUCKING BACK AND... they're dead.

 

J'aime tellement ce qu'Isayama vient de faire avec ce chapitre. Dans le chapitre 126, il nous montrait ce groupe de héros réticents (héhé, tu l'as?) former une alliance pour un noble objectif : sauver le monde. Puis avec les chapitres 127 et 128, il a complètement déconstruit cette trope. Il s'efforce désacraliser cette alliance, de lui ôter toute trace d’héroïsme et de forcer ses membres à souiller leurs mains du sang de leurs camarades qui, bien que faisant partie eux aussi d'une faction avec des tendances douteuses, ne font qu'essayer de protéger leurs vie et sont bouleversés par la trahison de leurs camarades. Bien sûr en faisant ça, le but d'Isayama n'est certainement pas de mettre l'alliance dans le tort total, mais encore une fois que les choses ne peuvent pas être si simplistes. Et comment ne pas avoir des frissons lorsqu'on lit cette dernière page : "Le rêve qu'ils avaient ensemble finit en cauchemar". Quand on pense au breakdown de Connie à force de se faire trahir et que maintenant c'est lui le traître... C'est ça l'ironie dramatique que j'aime tant et que j'espère retrouver dans la fin de l'histoire.

 

Y'a d'autres choses à souligner, comme Magath qui, comme prévu, se rend vite compte des absurdités qu'il a déblatéré la veille et s'en excuse. Ça c'est le Magath que je voulais voir. Je ne pensais pas revoir un jour Reiner et Annie avec l'ODM Gear, ça fait grave bizarre. Kiyomi qui parvient à maîtriser Floch avec des arts martiaux 8)

 

Chose à noter, le pouvoir de transformation en titan fonctionne encore, on pouvait s'y attendre compte tenu du fait que la régénération fonctionnait aussi, mais il va donc falloir qu'Isayama justifie pourquoi Ymir continue de créer des titans autres que Eren, si elle est censé avoir gagné son libre-arbitre. Ça peut vouloir dire qu'il y a une condition pour qu'elle puisse agir de son libre-arbitre, comme être en contact avec Eren dans le monde de l'Axe, ou alors ça veut dire qu'Eren les laisse faire/ne peut rien faire pour stopper Ymir de créer des titans. Ca nous force à s'interroger sur les intentions d'Eren. Encore une fois je doute de la théorie Lelouch puisque la bande était censée être en prison à ce moment là. Honnêtement, j'aimerai bien être surpris et que ce ne soit pas nécessairement une des issues que l'on a prédit (tant que ça fait sens et que ça raconte quelque chose d'intéressant évidemment).

 

Enfin, pour conclure, deux citations qui résument bien tout : "Qu'est-ce qui te rends si heureux ? Si tu pense que Paradis sera sauvée avec, désolé de te le dire mais... vous n'allez que rendre le monde plus petit. Et vous continuerez à vous entre-tuer, comme d'habitude." "Vous nous pouvez pas retirer la violence des gens. Pas vrai, Caporal ?". à

Edited by Tenroku
  • Like 9

Share this post


Link to post
Share on other sites

ca sert a rien ce qu'ils font , isayama avait déjà dit que le manga se finirait comme le film "the mist" ou le personnage principal tue son fils et des amis afin d'éviter qu'il ne soit mangé par des insectes venus d'un autre monde, quand la sale besogne est faite le perso principal sort de la voiture en criant pour attirer les insectes géants pour qu'ils le tuent mais un obusier sort du brouillard suivi d'un convoi militaire, résumé tuer ses proches pour leur éviter les malheurs n'aura servi à rien.*

 

donc si on transpose cela a snk, je dirais qu'on est face a deux hypothèses:

1-Eren n'a pas l'intention de détruire l'humanité avec le rumbling, mais peut être il fait une manœuvre d'intimidation ou a un autre but mais qui en tout ne consiste  a ravager la terre.

2-Eren ravage en effet la terre, mais la team avenger eldienne échoue leur opération par un potentiel retournement de veste de la part de jean ou autre événement malchanceux(intervention de yelena)

 

ce qui est sur, c'est que la team avenger va regretter amèrement ce qu'elle fait 

 

  • Pouce en Bas 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, ArKan The Balkan Tiger a dit :

ca sert a rien ce qu'ils font , isayama avait déjà dit que le manga se finirait comme le film "the mist"

Nan, il avais dit que a l'origine ça devais ce finir avec une fin similaire a the mist, mais que désormais, ça fin ressemblerais plus a un autre type de film (gardien de la galaxie je crois mais pas sur). 
 


 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapitre lu ! 

 

Je pense que je vais rester sur le style de réponses que j'ai fait pour le 127, c'est plus intéressant de parler de points précis que de tout le chapitre. Pour peu que d'autres en ait déjà bien parlé avant, si c'est pour dire la même chose, je ne vois pas trop d'intérêt. 

 

Premièrement, ça fait plaisir de voir Magath s'excuser auprès des eldiens. Que ce soit l'escouade Livai ou même les Guerriers, l'hypocrisie et le déni dont il a fait preuve lui reviennent en pleine face lorsqu'il torture Jelena, puis voit Gaby. Son acte, qui s'apparente plus à de la torture gratuite pour passer ses nerfs, plutôt qu'à un interrogatoire, lui fait voir la réalité en face, il n'est pas mieux que les eldiens et il a cruellement besoin d'eux (d'autant plus que, selon Hange, Eren a déjà atteint Marh).

Je trouve ça intéressant que Magath évolue face à Jelena, elle qui reste dans l'erreur et dans la discorde, parce qu'elle l'a mauvaise d'avoir perdue, Magath ravale sa fierté et sa fausse haine pour accepter l'aide de ceux qu'ils traitent de démons. Vraiment, c'est un passage qui m'a fait chaud au coeur. Ce n'est pas la première fois qu'un non-eldien s'excuse face aux habitants de l'Île, mais c'est bien le premier militaire Marh, le maréchal qui plus est. Bon, on dira qu'il y a Nicolo, mais bon, en terme de vécu, il n'est pas comparable à Magath qui a passé toute sa vie à voir l'horreur des titans et à envoyer des eldiens au casse-pipe.

 

Ah et le simple fait de voir Jelena souffrir me comble de joie, hu, hu, hu...

 

Deuxièmement, je retiens ce merveilleux duel entre Floch et Kiyomi. Qui l'eut cru, mais oui, après avoir fait une énième fois le malin, Floch se prend un retour de karma par la vieille Azumabito. Plus sérieusement, ce que j'aime vraiment, c'est l'espèce de punition humiliante qui, selon moi, se conclura par une descente aux enfers pour ce bon vieux Floch !

En effet, depuis le début de l'ellipse, Floch menace les gens, c'est son atout principal... Son flingue. Remarquez, lorsqu'il capture l'escouade Livai au restaurant, quand il menace Keith, face aux volontaires, durant l'exécution de Jelena et Onyan et maintenant, devant Kiyomi. Cela dit, alors qu'il l'a sous-estime tellement qu'il ne voit même pas l'intérêt de l'attacher, il se fait totalement boloss par la personne la plus inoffensive qu'il n'ait jamais menacée. En plus, il a fait le malin au début, c'est tellement l'arroseur arrosé.

Et ça, ce n'est que le début, Floch va revenir à la réalité, celle où il n'est pas le seul à avoir un flingue, celle où il n'est qu'une merde qui tente de mater tout le monde pour avoir le respect et l'estime qu'il veut tant. Je pense qu'avec ce chapitre, on revient vers "l'origine" du personnage, le gars moyen qui voulait être un héros, un leader charismatique, Erwin en somme. Jusqu'à maintenant, il accomplissait ce fantasme, mais de manière artificiel, vu qu'il n'obtenait se respect seulement via la peur. Mais bon, vrai ou faux respect, Floch s'en fout, ça lui va bien, du moment qu'on se tait quand lui parle, il kiffe ! 

À cela j'ajoute, encore une fois, cette dualité avec Jean. Floch est un gars qui veut être un leader, qui en a la prétention et qui obtient le respect par la peur. Jean, lui, est un gars qui veut être un random, mais qui par respect envers ses défunts amis (et un peu envers lui-même) s'impose en tant que leader, qui guide ses camarades à la victoire et obtient le respect de ses pairs. Je le dis, et je suis pas le seul, mais dans les chapitres qui vont suivre, l'un va tuer l'autre... 

Mais je suis content, j'ai l'impression de mieux cerner Floch. À hésiter entre pro-jaëgers extrémiste convaincu et opportuniste notoire, j'ai plus l'impression qu'il est le second. D'une certaine manière, il profite de l'ombre d'Eren pour assoir sa place de leader au sein de l'île et donc s'investie pleinement, mais aussi probablement faussement, dans le dogme des pro-jaëgers. Je suis sûr qu'entre mourir pour la cause et vivre en la trahissant, il n'hésiterait pas à sauver son cul.

 

Et donc ouais, le final, Armin et Conny face à... Samuel et Daz, vous allez bien, ça fait bien vingt tomes qu'on vous a plus vu ! Et ouais, c'est inattendue (la vérité, je pensais qu'ils étaient morts à Trost), mais finalement leur retour est bien vu, je trouve... Bref, certes, mais intense !

C'est surtout pour l'évolution d'Armin et Conny. @Tenroku en a déjà bien parlé en ce qui concerne ce dernier, c'est globalement la même chose pour Armin, il comprend encore plus les états d'âmes de Bertholdt. La case sur ce bon vieux Bert est pertinente, comme lui, Armin n'a pas le choix, "mais quelqu'un doit se salir les mains", une réplique qu'ils partagent tous les deux maintenant. 

Et ouais, petit pincement au coeur pour ce pauvre Samuel, qui n'a vraiment rien fait de mal. Autant j'ai pas trop d'empathie pour la brigade anti-personnelle de Kenny ou les Marhs random à Shiganshina, mais là c'est différent. Non seulement Isayama fait appel à un vieux souvenirs pour nous atteindre, mais en plus, Samuel est juste à la place de Conny dans l'arc du Choc des Titans, à savoir celui du gars qui n'arrive pas à se figurer que ses potes l'aient trahis... Et ouais, du coup, Conny, Armin et les autres, sont devenus comme Reiner, Annie et Bertholdt. 

 

C'est triste, mais pour sauver le monde, faut être un salaud, mais juste un peu moins que les autres...

 

À part ça, j'aime bien quelques petits détails, comme Reiner qui se remémore sa discussion avec Eren (enfin, Reiner commence à émerger), le retour du Féminin, bien sûr ça fait plaisir, Mikasa est toujours aussi badass (n'oublions pas que un saut périlleux dans le manga, c'est une dizaine de sauts périlleux dans l'animé) et j'aime bien l'une des seules cases sur Livai, qui même lui semble en avoir marre de la violence. Ce côté "bon, on va y aller, avec un peu de chance, ça se passera bien" et bien non, ça ne se passera jamais bien, il faudra toujours en payer le prix pour avancer, c'est dur pour tout le monde, mais c'est comme ça... 

 

PS : c'est pas mon habitude de réclamer des trucs spécifiques aux prochains chapitres, mais j'aimerai quand même un petit pov sur Pieck, pour voir comment la mort de Porco l'a impactée... Parce qu'on n'en parle plus et de tous, à part peut-être Reiner (mais lui était aux premières loges, ça compte pas), Pieck était la plus proche de Porco... C'est un peu pareil pour Bertholdt, j'aimerai bien voir un petit dialogue entre Armin et Reiner... Une petite remarque d'Annie, soyons fous ! 

 

Bref, c'était cool ! 

  • Like 1
  • Thumb 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme d'habitude un très bon chapitre!

 

Premièrement comme ça a déjà  été dit, les excuses de Magath sont un des meilleurs moments du chapitre, son comportement de trou du cul du chapitre précédent ne collait de toute façon pas vraiment à ce que l'on nous avais montré de lui auparavant puisqu'il nous a toujours été présenté comme un type rigide en apparence mais beaucoup plus intelligent et ouvert que les autres gradés de Mahr. ( pas bien difficile en même temps)

 

A coté de ça l'annonce d'Hangi comme quoi les titans ont déjà probablement ravagé une partie du continent fout un énorme coup de pression instantanément, la tension est vraiment a son comble et on imagine facilement l'angoisse monstrueuse des warriors en pensant à leur famille! ( d’ailleurs sauf erreur de ma part Revelio est une ville côtière, donc elle a vraisemblablement  déjà été touchée par l'attaque du coup).

 

Sinon Kyomi est vraiment mise en valeur dans ce chapitre et le moment ou elle défonce Floch est ultra jouissif XD.

 

Comme on pouvait s'y attendre seuls Annie et Reiner peuvent se révéler efficaces dans ce combat, Falco n'ayant jamais utilisé son titan et Pieck et Armin étant useless dans cette situation. Voir un team up Annie et Reiner fait très plaisir je trouve et ils sont carrément efficaces, moi qui pensais que les yeagerists allaient les mettre en difficulté, au final je sais même pas si il y aura une victime du coté de l'alliance!

 

Et bien sur le retout TANT ATTENDU  ( non je déconne) de Samuel et Daz XD. Plus sérieusement je trouve la page de fin vraiment forte ça fait vraiment quelque chose de voir Connie qui est littéralement le type le mieux intentionné du monde buter volontairement ses anciens camarades. Ils ont encore franchi une ligne...En tout cas je trouve que Connie devient vraiment attachant depuis quelques chapitres et c'est plutot cool.

 

Au final il y a juste un truc que je comprends pas: comment Yelena pourrait-elle savoir ou se dirige Eren puisqu'ils n'ont jamais eu le même plan et qu'il ne lui  rien révélé de ses intentions ? Et du coup je pensais que le manga se terminerait à Revelio mais à priori les titans ont déjà dépassé la ville donc ou l'affrontement final avec Eren aura-t-elle lieu? Dans la capitale Mahr?

 

Enfin très bon chapitre en tout cas et hate de voir la conclusion du combat et la fin (?) de Floch.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

J'ai envie de dire certaines choses à propos de ce chapitre et de l'histoire en général qui me sont venues à l'esprit en lisant les critiques parfois salées des lecteurs mécontents de la tournure que prend le manga.

J'en vois beaucoup se plaindre et dire qu'Armin, Mikasa, Jean, Connie sont maintenant des traîtres parce qu'ils se décident finalement à tuer leurs anciens camarades (incarnés par Samuel et Daz) pour venir en aide à des étrangers qu'ils ne connaissent pas et qui leur veulent du mal. Ils devraient plutôt, selon les critiques désapprobatrices, s'allier aux yeagerists et laisser faire Eren, parce que là, toujours d'après ces critiques, tout est illogique, les personnages de la 104 sont détruits, incohérents etc. Mais il m'est venu à l'esprit que ces critiques ignorent qu'Isayama a déjà exploré ce schéma qui met le bataillon d'exploration face à la nécessité de tuer pour défendre une humanité qui ne les porte pas dans son cœur.

Si on se souvient, le bataillon d'exploration n'a jamais été bien vu de l'"humanité", à l'époque d'avant la cave, et ses membres n'étaient guère aimés. Dans Uprising, les autorités officielles de l'humanité ont même essayé de les éliminer, et pourtant le bataillon d'exploration continuait de se battre, en tuant pour la première fois d'autres êtres humains, pour faire avancer cette humanité, malgré elle et malgré certains membres qui leur mettaient sérieusement des bâtons des les roues. Le bataillon d'exploration n'a été applaudi qu'après le succès de RTS.  On a donc déjà eu cette configuration "on se bat pour des gens dont beaucoup nous veulent du mal". Certes l'inimitié de l'humanité envers le bataillon n'allait pas jusqu'à la haine belliqueuse que semble provenir du monde aujourd'hui, mais la logique fondatrice est déjà là. Pourquoi Eren, Mikasa et Armin auraient bien fait de risquer leur vie quand il sont eu 12 ans pour sauver une "humanité" qui méprisait le corps d'armée où ils sont entrés, d'abord? Pourquoi maintenant ne se battraient-ils pas pour une humanité qui leur veut du mal en tuant une nouvelle fois d'autres êtres humains?

Certes, la grandes différence qui change tout pour certains est que l'humanité actuelle, hors de l'île, veut anéantir toute une île et une"nation" naissante, et ce qui prend le pas sur toute autre considération chez les lecteurs, c'est cette importance de la nation, notion familière et chérie (et c'est bien compréhensible). Les personnages qui avant faisaient figure de héros, en faisant passer leurs intérêts personnels après l'avancée de l'humanité vers la vie libre, font maintenant figure de traîtres alors qu'ils mettent une nouvelle fois leurs intérêts personnels de côté (accepter d'affronter d'anciens compagnons d'armes ne les rend pas joyeux) pour que l'humanité dans l'ensemble n'ait pas à disparaître.

A ce propos...je reviens au chapitre 82 et à son titre "héros" qui sonne maintenant comme une grosse blague de la part d'Isayama, lequel a bien joué avec son lecteur... A l'époque, tout le monde prenait ce titre au premier degré: et ben oui Eren et Armin ont finalement eu le gros méchant Berthold, Livai a bien tranché le gros méchant Sieg et on a applaudi, beaucoup ont savouré la mort de Berthold, les cris de Sieg harcelé par Livai...Mais Isayama, lui savait qu'il ne donnait à voir qu'un versant de la chose, celui qui allait dans le sens du lecteur qui suit Paradis depuis le début, et que ce "héros" n'était qu'un nom qu'on met sur quelqu'un dont on approuve les actions parce qu'elles vont dans le sens du groupe pour lequel on a pris parti. 

Maintenant, il nous montre le bataillon qui se lance à l'assaut d'une difficulté qui semble encore plus insurmontable que celle d'RTS et cette fois, il ne le dépeint pas comme un groupe de personnages aux actions aussi clinquantes et tapageusement héroïques qu'à RTS. Ce sont des personnages qui ne peuvent se voir comme des héros puisqu'ils savent qu'ils s'en prennent à des êtres humains au fond pas pire que les autres (à part Floch...), et que les lecteurs ne peuvent voir comme des héros non plus,vu qu'Isayama dépeint bien leur tristesse d'en arriver là, et leur malaise. C'est excellent. C'est ce qui me fait dire qu'Isayama n'a pas perdu pied comme pensent certains qui croient qu'il est en train d'improviser sous la pression d'éditeurs en demande d'une fin guimauve.

J'ai l'impression qu'au contraire, il boucle parfaitement les boucles qu'il a ouvertes.

Au passage, la scène d'Armin et Connie est très chargée symboliquement: c'est dans la bouche,l'organe de la parole, que Samuel atteint Armin. Armin,incapable d'articuler et d'expliquer quoi que ce soit à un Daz écrasé par la peur, doit se laisser sauver par un Connie qui n'a jamais été très bon pédagogue ou manipulateur de mots,et qui laisse plutôt parler sa spontanéité et ses bonnes intentions à l'égard d'Armin. Je crois comprendre que si Connie explose la tête de Samuel à la fin, c'est par ras-le-bol et par rage d'avoir été obligé de tuer Daz pour sauver Armin. C'est comme s'il se disait dans sa tête "bon ben maintenant que c'est commencé et que j'ai tué, autant achever celui-ci aussi, ça leur apprendrai!".

Je trouve que cette situation résume bien ce qu'on sait de la démarche d'Eren jusqu'à présent. La mâchoire éclatée d'Armin,c'est l'impossibilité des gens de Paradis de se faire entendre des apeurés prêts à se montrer agressifs du dehors (Daz symbolise la trouille, Sameul l'agressivité irréfléchie: il tire sur Armin dans un réflexe quand Armin esquisse un pas), Armin qui se traîne et empêche Daz de réparer son détonateur, c'est Paradis qui retarde un peu les événements avec les moyens du bord mais sans grande chance de réussir, Connie qui tire et s'énerve, c'est Eren qui agit pour ne pas que ses proches se fasse tuer par l'opposant.

Moi, j'aime bien cette répétition du grand schéma en plus petit.

Pour le reste du chapitre, je ne m'attendais vraiment pas à la réaction de Kiyomi, et elle m'a bien fait rire. Certains se plaignent qu'il est invraisemblable qu'un soldat entraîné comme Floch se fasse maîtriser par une grand-mère, mais n'oublions pas qu'à Paradis on n'a jamais été particulièrement fort au corps-à-corps, que Kiyomi a de la technique précise et que Floch s'est laissé surprendre.

Je ne sais pas où tout cela va, mais ça ne me déplaît pas. Sans doute ai-je eu la chance, comme je l'ai dit ailleurs, de ne pas avoir lu Naruto oud'autres mangas shonen avec des alliances mielleuses à la fin qui usent du pouvoir de l'amitié pour vaincre le grand méchant. J'ai le regard assez vierge.

 

EDIT.Traduction officielle plus fluide: https://mangaseeonline.us/read-online/Shingeki-No-Kyojin-chapter-128.html

Edited by papillonrouge24
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai l'impression qu'Isayama essai de brouiller les cartes concernant la fin qu'il veut donner à son manga. D'un côté, il nous laisse miroiter une paix possible entre Paradis et Marh avec la volte-face et la remise en question de Magath, et en mettant en lumière l'impossibilité de la paix à long terme même avec le grand terrassement à cause de la nature humaine. D'un autre côté, ce chapitre est une excellente démonstration que l'utopie pacifiste de l'alliance est impossible. L'incapacité des paradisiens de l'alliance à ne serait-ce que discuter avec leurs anciens camarades, alors qu'ils se connaissent depuis des années, qu'ils ont fait leurs classes ensemble et qu'ils ont affrontés les titans côte-à-côte montre que quand il s'agit de survie, aucune discussion n'est possible, et encore moins avec une nation qui vous voue une haine viscérale depuis 2000 ans. Eren est entrain de prouver que la menace de l'île du Paradis est réelle et s'il est arrêté maintenant, après avoir déjà tué plusieurs centaines de milliers de mahr, il ne fait aucun doute que ce ne sont pas les bon sentiments que Magath vient de se découvrir pour les eldiens qui vont apaiser les cris de vengeance et de peur de millions de ses concitoyens. La paix, qui était déjà auparavant pratiquement inatteignable est désormais définitivement impossible.

  • Like 1
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bon chapitre. Je ne vais pas détailler plus que ça de ce qui s'y est déroulé, cela a déjà été très bien fait précédemment par les autres. :) 

 

Par contre, comme certains l'ont souligné, j'espère qu'il y aura une explication sur le fait que les shifters peuvent encore ce transformer en titan (et Reiner ayant à nouveau son armure), vu qu'Ymir est censée être libre. À moins qu'Ymir ne faisait que sculpter les titans une seule fois par personne, et qu'elle n'avait plus besoin de le faire par la suite ? Par exemple, le titan était "sauvegardé" et "lié" à son shifter, ce dernier apparaissant automatiquement ensuite à chaque "appel" du shifter ? Ymir n'ayant besoin de sculpter un autre titan qu'au changement de shifter ? Bon, je pars dans des théories qui peuvent sembler loufoques. En tout cas, quelle que soit l'explication, j'espère que cela ne sera pas oublié et jeté sous le tapis (même si cela m'étonnerait fort, connaissant Ysayama et sa faculté de faire attention au moindre détail, même si cela n'est expliqué que de très nombreux chapitres plus tard).

 

D'ailleurs, petite idée qui m'est venue : et si Sieg prenait (voir à déjà pris) la place d'Ymir dans l'axe ? Pas forcément par choix, Ymir étant la "mère" de tous les titans et la créatrice de la lignée royale, elle a peut-être le pouvoir d'obliger Sieg à prendre sa place, et de l'emprisonner dans l'axe. D'ailleurs, c'est déjà un peu ce qu'elle avait fait jusqu'à présent suite au pacte de non-agression, empêchant la famille royale d'user du pouvoir, car ils étaient enchaînés dans l'axe lorsqu'ils voulaient agir. Cela pourrait aussi expliquer pourquoi les shifters peuvent toujours se transformer, car c'est Sieg qui sculpte les titans à présent. Ça serait un sort très cruel que celui-là même qui voulait mettre fin à l'existence des Eldiens (et par conséquent, des titans), soit celui qui créer les nouveaux titans à présent. :D

 

Concernant la suite des événements, si Hansi a raison et qu'Eren a déjà rejoint la côte Mahr, je doute que même s'ils arrivent à le stopper, cela soit bénéfique pour Paradis (bon, on s'en doutait déjà tous même avant ça. C'est la même rengaine depuis plusieurs chapitres... :P) Clairement, le temps qu'ils arrivent à maîtriser tout le monde au port, à prendre l'avion et rejoindre Eren pour tenter de le stopper, il y aura des milliers, voir des millions de morts sur le continent. Et même si Eren est occupé à les combattre, les colossaux continueront sans doute leur route. Et je ne vois pas comment 4 shifters et 2-3 humains arriveraient à stopper l'avancement de plusieurs millions de titans colossaux. Même Armin et son pouvoir ne suffiront pas à les stopper. D'ailleurs, si Eren se fait vaincre, les titans seront certainement en roue libre. Et ça sera pire.

 

Et même si Magath a "ouvert les yeux", rien ne dit que le reste du monde en fera de même. Il y aura forcément quelques personnes qui continueront à haïr les Eldiens (tout du moins, ceux de Paradis), et même s'il y a la paix entre Marh et les Eldiens, rien ne dit qu'un Marh ne décide pas de venger le massacre causé par Eren. Ou qu'un Eldien avec les mêmes idéaux qu'Eren (voir même motivé par ses actes) ne décide de reprendre le flambeau, ou même un eldien lambda qui décide de faire renaître l'Empire Eldien (sauf s'il y a moyen de supprimer définitivement les titans). Yasayama nous a clairement montré que les agissements de quelques personnes peuvent avoir d'énormes conséquences (les guerriers Mahrs, le trio Eren/Armin/Mikasa, Erwin, Ymir, Historia, Eren en solo, etc.).

 

Clairement, vu le monde dépeint par Ysayama, je n'arrive vraiment pas à voir une fin "heureuse", avec un monde en paix (et même si cela arrive, que la paix soit sur le long terme). Tout du moins, une fin heureuse comme certains l'espèrent (tout le monde fait la paix et vit ensemble, sans discrimination, sans haine, etc.)

 

Bon, je suis un peu parti loin dans les théories. :D 

 

J'ai vraiment hâte de connaître la suite. ^_^

  • Like 1
  • Thumb 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense aussi que Sieg est toujours dans l' axe, je vois pas d'autre solution pour la team d'affronter Eren qui est quasiment omnipotent si  quelqu'un le contre pas directement dans l'axe . Cela dit il y a un truc qui me chiffonne depuis un moment c'est con hein mais quand Ymir était enccore vivante qui est-ce qui sculptait son corps de titan dans l'axe du coup XD ?

 

Après je pense que pour empêcher Eren détruire le monde il n'y a qu'une seule option: l'un des shifters doit dévorer Eren et s'emparer de son pouvoir ( Reiner je pense en tout cas j'adorerais )  car comme tu l'as dit simplement le tuer serait plus catastrophique qu'autre chose !

Au passage beaucoup de gens ont l'air de penser qu'Eren sera le "boss final" mais perso je suis absolument persuadé qu'il sera vaincu et qu'il se fera dégager de son titan et je pense que le dernier combat du manga se déroulera entre les derniers shifters  encore debout suite à l'affrontement contre Eren afin de s'emparer de son pouvoir . Et peut être d'ailleurs qu'Eren va réussir à se suicider avant de se faire bouffer tel un troll ultime XD.

Bon la je pars loin mais bon x)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Shrikky a dit :

Cela dit il y a un truc qui me chiffonne depuis un moment c'est con hein mais quand Ymir était enccore vivante qui est-ce qui sculptait son corps de titan dans l'axe du coup XD ?

L'esprit d'Ymir dans le monde de l'Axe a conservé son apparence d'enfant, alors même qu'elle avait grandit dans le monde physique. Ça pourrait indiquer que lorsqu'elle a obtenu son pouvoir, son corps et son "esprit" se sont séparés et lorsqu'elle souhaitait se transformer dans le monde physique, c'est son propre "esprit" qui construisait son titan. Lorsque son corps est mort, seul son esprit est resté derrière dans le monde de l'Axe, et c'est ce qu'on voit dans le chapitre 122.

 

Sinon, autre théorie pour expliquer le fait qu'Ymir construise encore les titans : elle ne peut avoir du libre-arbitre que lorsqu'elle est au contact d'Eren et le seul moyen pour elle d'être réellement libre va être de se réincarner, probablement sur Paradis sinon elle n'aurait aucune raison de détruire le monde. Mais pour en revenir au contact avec Eren, celui-ci ne peut probablement pas rester à son contact constamment étant donné que le temps n'avancerait pas dans le monde physique s'il reste dans le monde de l'Axe et son projet de destruction resterait au point mort.

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 13 heures, Lung a dit :

La paix, qui était déjà auparavant pratiquement inatteignable est désormais définitivement impossible.

Exact et quand je vois ça:

 

0128-012.png

 

Les villes se font détruire au fur et à mesure que les événements du chapitre se produisent. Impossible que la paix puisse être atteinte maintenant, c'est définitivement perdu et ce même si ils battent Eren. Et vu comment on voit que l'alliance est loin d'être toute sainte, toute parfaite, le happy ending est impossible.

 

Le chapitre est correct. J'ai vu beaucoup de critiques sur le net mais à mon avis Isayama a un idée très claire du climax et de la fin et que c'est pas si simple de réussir à nous mener jusqu'à ce climax (mais je trouve que l'auteur gère bien même si il y a eu des chapires comme le 126 qui ont un rythme très rapide). En tout cas Isayama montre encore qu'il a bien conscience de ce qui se passera si l'alliance gagne (île pas protégée). J'ai vraiment bien aimé le déchirement pour Connie de devoir tuer ces anciens camarades.

 

En tout cas j'espère qu'il y aura des morts du côté de l'alliance au prochain chapitre, que leurs choix de vouloir "sauver le monde" ne soient pas sans ce genre de conséquence. Je vois toujours Floch tuer Jean (il ne l'a pas cité parmi les traitres à tuer. Et vu comment il respectait Jean, ça va lui faire un sacré choc de le voir du côté de l'alliance).

 

Le 06/04/2020 à 19:28, ArKan The Balkan Tiger a dit :

donc si on transpose cela a snk, je dirais qu'on est face a deux hypothèses:

1-Eren n'a pas l'intention de détruire l'humanité avec le rumbling, mais peut être il fait une manœuvre d'intimidation ou a un autre but mais qui en tout ne consiste  a ravager la terre.

2-Eren ravage en effet la terre, mais la team avenger eldienne échoue leur opération par un potentiel retournement de veste de la part de jean ou autre événement malchanceux(intervention de yelena)

A mon avis, ça sera probablement Eren qui gagnera mais recevra un coup de karma. Il détruit le monde pour protéger son île et surtout ces amis (qui sont très importants pour lui comme il le dit au chapitre 108). Quoi de plus horrible pour lui qu'il se retrouve obligé à tuer ces amis (qui veulent l'arrêter). Ca sera bien amer pour lui à la fin.

 

Il y a 11 heures, Tablis a dit :

Par contre, comme certains l'ont souligné, j'espère qu'il y aura une explication sur le fait que les shifters peuvent encore ce transformer en titan (et Reiner ayant à nouveau son armure), vu qu'Ymir est censée être libre. À moins qu'Ymir ne faisait que sculpter les titans une seule fois par personne, et qu'elle n'avait plus besoin de le faire par la suite ? Par exemple, le titan était "sauvegardé" et "lié" à son shifter, ce dernier apparaissant automatiquement ensuite à chaque "appel" du shifter ? Ymir n'ayant besoin de sculpter un autre titan qu'au changement de shifter ? Bon, je pars dans des théories qui peuvent sembler loufoques. En tout cas, quelle que soit l'explication, j'espère que cela ne sera pas oublié et jeté sous le tapis (même si cela m'étonnerait fort, connaissant Ysayama et sa faculté de faire attention au moindre détail, même si cela n'est expliqué que de très nombreux chapitres plus tard).

 

Il y a 9 heures, Shrikky a dit :

Je pense aussi que Sieg est toujours dans l' axe, je vois pas d'autre solution pour la team d'affronter Eren qui est quasiment omnipotent si  quelqu'un le contre pas directement dans l'axe . Cela dit il y a un truc qui me chiffonne depuis un moment c'est con hein mais quand Ymir était enccore vivante qui est-ce qui sculptait son corps de titan dans l'axe du coup XD ?

 

Oui avec Ymir elle-même, on ne sait pas qui a construit son titan. Sûrement pas elle.

 

Du coup pour les titans shifters, le pouvoir de Titan est sans doute en effet "sauvegardé" et lié au "shifter". Ca devait être ça dans le cas d'Ymir.

 

Edit: Ah j'aime bien l'idée de @Tenroku sur l'esprit et le corps d'Ymir qui se soit scindé en deux et qu'il ne reste que l'esprit d'enfant qui construit les Titans. J'y avais pas pensé. Bon dans tous les cas j'espère qu'il y aura pas de Lelouch avec Eren qui dit à Ymir de construire les Titans des shifters de l'alliance (car il veut être vaincu. Ce qui n'a pas de sens de toute façon à partir du moment où il a vraiment commencé à détruire Mahr selon Hanji).

 

A voir donc (si ça se trouve c'est bien Zeke qui se retrouve piégé dans l'axe à devoir obéir :breh C'est bien le seul personnage pour lequel je n'ai absolument aucune idée de ce qui va lui arriver, quel sera son camp ect...).

Edited by Draco
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 07/04/2020 à 04:48, Jufoba a dit :

Mais je suis content, j'ai l'impression de mieux cerner Floch. À hésiter entre pro-jaëgers extrémiste convaincu et opportuniste notoire, j'ai plus l'impression qu'il est le second. D'une certaine manière, il profite de l'ombre d'Eren pour assoir sa place de leader au sein de l'île et donc s'investie pleinement, mais aussi probablement faussement, dans le dogme des pro-jaëgers. Je suis sûr qu'entre mourir pour la cause et vivre en la trahissant, il n'hésiterait pas à sauver son cul.

A mon humble avis, tu te trompes lourdement sur le personnage de Floch. Je pense que tu as un biais qui est lié au fait que tu n’apprécies pas ses actes et les juges moralement répréhensibles. Et ce rejet vis-à-vis du comportement du personnage te mène à le percevoir de façon biaisée, ce n’est que mon opinion personnelle évidemment.

Pourtant, tous les actes de Floch sont rationnellement explicables, il ne fait rien qui ne soit inutiles à sa cause, on peut expliquer son comportement de A à Z sans en passer par l’hypothèse affective d’un Floch qui est ivre de puissance. En réalité, Floch est déjà mort lors de la charge de Shiganshina. Il est devenu l’esprit de sacrifice incarné au service de sa cause, celle de son pays. Comme il a suivi le commandant Erwin lors de la charge à Shiganshina, aujourd’hui il suit Eren avec la même détermination. C’est un soldat qui défend son pays.

Dans les chapitres qui vont suivre, lorsqu’il fera face à la mort ( car il est prévisible qu’il va mourir), on le vérifiera. Et à mon avis, ce n’est certainement pas le genre de personnage à chercher à sauver sa propre vie, ce serait pour lui un honneur de mourir sacrifié pour son pays, je pense même qu’il est convaincu que c’est son destin. Mais on verra bien par la suite ce qu’il en est …

Edited by Machiavel
  • Like 2
  • Hum 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon chapitre malgré une petit baisse de qualité depuis cette alliance foireuse malheureusement 

 

Annie fais des interventions pertinente depuis le dernier chapitre j'adore totalement. Le personnage de Floch comme la dis Machiavel plus haut, il est mort lors de la charge avec Erwin. C'est un soldat qui donne sa vie pour son pays ce qui est compréhensible au vu de leurs vécu.

 

Alors Magath qui commence à les implorer comme une chienne venue de nulle part juste pour que les lecteurs et surtout c'est stupide soldats eldiens aient plus de sympathie pour lui, nan mais il est hypocrite et ment c'est sur pour mieux les trahir plus tard, un mec comme lui qui semble changer de vision des choses comme sa jy crois absolument pas.

 

Pas étonnant qu'Eren ait abandonné ses anciens camarades aussi. Leur résolution est bien trop mitigée. Ils auraient dû accepter il y a longtemps qu'ils faisaient face à une situation de «tuer ou être tué». Au lieu de cela, ils se berce d'illusion en pensant que la paix entre Paradis et le monde était une option. Même après avoir réalisé au chapitre 123 que les personnes qui soutiennent les droits des Eldiens veulent que la haine soit redirigée uniquement vers Paradis, ils ont refusé de reconnaître leurs erreurs de jugement à leur retour sur l'île. C'est pourquoi Eren s'est engagé à mettre fin à cette haine via le génocide. En ce qui me concerne, ils sont tout aussi coupables qu'Eren d'avoir laissé leur idéalisme naïf l'emporter. Armin me met tellement en colère son '' parlons sans effusion de violence ''. Bordel de merde, vous êtes en guerre depuis tant de siècles. Soyez réaliste.

 

Je ne comprends toujours pas comment ils peuvent s'opposer à Eren avec une telle détermination lorsqu'ils n'ont même pas d'alternative. Le vaincre, c'est essentiellement assurer leur propre extinction. " Youpi on est des heros on va sauver le monde avec nos ennemies de hier sans effusion de sang et ni tuer nos camarades, c'est vraiment héroïque." non non non c'est tragiquement stupide.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, TonyCakou a dit :

Alors Magath qui commence à les implorer comme une chienne venue de nulle part juste pour que les lecteurs et surtout c'est stupide soldats eldiens aient plus de sympathie pour lui, nan mais il est hypocrite et ment c'est sur pour mieux les trahir plus tard, un mec comme lui qui semble changer de vision des choses comme sa jy crois absolument pas.

En tous cas, ce serait très malin de sa part. Vu la menace que représente le grand terrassement, c'est meme ce qu'il y'a de plus logique à faire profiter à fond de la naïveté des paradisiens de leur équipe pour arrêter Eren et ensuite détruire définitivement Paradis et les eldiens en général. 

  • Like 1
  • Thumb 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je sens que Armin va changer après ce qui vient de se passer. Jusque là il se voilait la face en pensant qu'il y avait toujours moyen de discuter, mais je pense que là il va comprendre que ce n'est pas possible et qu'il faut se salir les mains pour arriver au bien, c'est le prix à payer et c'est ce qu'Isayama veut nous faire comprendre depuis le début du manga.

 

Sinon le chapitre est très bon, on avait un peu peur de voir cette alliance se former si rapidement il y a quelques chapitres de ça et que la fin soit "rushée" , mais ce n'est pas du tout le cas, les 2 derniers chapitres nous montre que c'est clairement pas le cas. L'auteur prend vraiment son temps pour bien poser les choses avant le climax. Le développement de Conny, la désacralisation de cette alliance, le retour d'Annie est franchement intéressant je trouve, Magath aussi, le retour totalement inattendu mais totalement pertinent aussi de Daz et surtout de Samuel. Bref je trouve vraiment qu'au final ça donne quelque chose d'intéressant cette alliance. J'avais des doutes au départ mais Isayama gère très bien la chose, et vivement la suite.

 

Edited by ishish
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Machiavel a dit :

A mon humble avis, tu te trompes lourdement sur le personnage de Floch. Je pense que tu as un biais qui est lié au fait que tu n’apprécies pas ses actes et les juges moralement répréhensibles. Et ce rejet vis-à-vis du comportement du personnage te mène à le percevoir de façon biaisée, ce n’est que mon opinion personnelle évidemment.

Pourtant, tous les actes de Floch sont rationnellement explicables, il ne fait rien qui ne soit inutiles à sa cause, on peut expliquer son comportement de A à Z sans en passer par l’hypothèse affective d’un Floch qui est ivre de puissance. En réalité, Floch est déjà mort lors de la charge de Shiganshina. Il est devenu l’esprit de sacrifice incarné au service de sa cause, celle de son pays. Comme il a suivi le commandant Erwin lors de la charge à Shiganshina, aujourd’hui il suit Eren avec la même détermination. C’est un soldat qui défend son pays.

Dans les chapitres qui vont suivre, lorsqu’il fera face à la mort ( car il est prévisible qu’il va mourir), on le vérifiera. Et à mon avis, ce n’est certainement pas le genre de personnage à chercher à sauver sa propre vie, ce serait pour lui un honneur de mourir sacrifié pour son pays, je pense même qu’il est convaincu que c’est son destin. Mais on verra bien par la suite ce qu’il en est …

Complètement d'accord par rapport au perso de Floch beaucoup de gens semblent le considérer comme un lâche  opportuniste et ambitieux alors qu'on nous a bel et bien montré qu'il est véritablement dévoué à sa cause depuis la mort d'Erwin, ne serait-ce que par le fait que mine de rien il est en première ligne dans tous les combats depuis la bataille de Revelio, il s'était même opposé frontalement a une Mikasa bien vénère au moment du sérumbowl. Franchement quand bien meme je peux pas l'encadrer  il faut admettre que le perso est vraiment bien écrit.

  • Like 3
  • Thanks 1
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 3 heures, Machiavel a dit :

A mon humble avis, tu te trompes lourdement sur le personnage de Floch. Je pense que tu as un biais qui est lié au fait que tu n’apprécies pas ses actes et les juges moralement répréhensibles. Et ce rejet vis-à-vis du comportement du personnage te mène à le percevoir de façon biaisée, ce n’est que mon opinion personnelle évidemment.

 

Je sais, j'en avais déjà parlé lors du chapitre précédent, sur les deux manières de voir Floch ! Ce que je trouvais très intéressant, c'est qu'avec ses actions on pouvait le voir de deux manières différentes, sans que ça paraissent incohérent. À savoir d'un côté le patriote extrémiste et de l'autre le lâche opportuniste avide de puissance.

 

Si je tend plus vers la deuxième possibilité avec ce chapitre, c'est d'une part car la mise en scène nous le montre de façon pathétique, comme un gars qui, à force de faire le malin, se fait rabaisser plus bas que terre par une personne que l'on sous-estime tous. D'autre part, je ne peux m'enlever de la tête la profonde soif de Floch en ce qui concerne le respect et l'estime qu'il veut obtenir, et ça depuis l'arc RTS, lorsqu'il pleure face à Marlo. 

 

Ce n'est pas tant le fait que ses actes soient répréhensibles qui me donne un biais (parce que bon, dans ce chapitre, Armin et Conny sont à peine mieux que lui), au contraire je pense même être l'un des plus objectifs en ce qui concerne le cas de Floch. Là où beaucoup de gens, soit l'incendie, soit le trouve cool compte tenu de son évolution, je vois parfaitement les deux cas coexistés ensemble, avec les éléments qu'on a sur lui, les deux cas sont parfaitement possibles.

À vrai dire, je pense même qu'on peut voir les deux cas se mélanger. D'un côté, il pourrait être un connard opportuniste, mais qui a de la considération pour l'avenir d'Eldia (et pas seulement le sien), de l'autre il pourrait être un patriote absolue qui profite de manière abusive de son poste.

 

En outre, si je penche plus pour la possibilité d'un Floch plus opportuniste que patriotique, c'est dans son opposition par rapport à Jean. Je me répète de chapitre en chapitre, mais encore une fois, je trouve ça plus pertinent d'avoir d'un côté un gars qui devient leader car il a forcé tout le monde à le voir ainsi, et de l'autre un gars qui devient leader car il le devait, par responsabilité.

Edited by Jufoba
  • Like 1
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Au sujet du personnage de Floch, on aurait pu avoir à son poste un personnage un peu comme un sorte de Jean qui pencherait plus vers le côté du pragmatisme égoïste tout en ayant conscience que ses choix pragmatiques, et nécessaires si on veut se référer à Machiavel, condamnent à une mort atroce des milliards (?) d'être humains innocents, et qu'il aurait donc les mains salies par ses actions, et l'esprit au moins un peu meurtri par ses décisions. Cependant, jamais Isayama ne nous montre Floch comme un être qui conçoit qu'il fait souffrir et va faire souffrir des innocents. Il ne nous le montre que comme un être insensible, qui pavane devant une vieille dame qu'il croit à sa merci, qui prend un plaisir froid à soumettre tous ceux qui l'entoure à l'Empire d'Eldia dont il se voit comme le prêtre, serviteur de la divinité Eren. A l'inverse, il nous montre Conny et Armin face à Daz et Samuel qui finissent par mourir à cause d'eux, sauf que Conny et Armin ont des remords et ne sont clairement pas impassibles devant ce qu'ils font, à l'inverse de Floch qui tue sans sourciller. Lui, ce qui le distingue, c'est cette absence de compassion, ne serait-ce qu'une étincelle vite étouffée par la nécessité de tuer, devant la personne qu'il s'apprête à plomber (quand il s'en prend aux volontaires,on peut encore se dire qu'il veut éliminer de potentiels ennemis...mais les inoffensifs  ingénieurs d'Izuru?)

Si dans les faits, toutes ses démarches, décisions et attitudes vont dans le sens du sauvetage de Paradis menacé de mort, et que ça peut être vu comme une réaction humaine et légitime devant une menace si imminente, il en profite tout de même bien pour passer ses nerfs et se mettre en scène comme un dominateur.

Ceci dit, Floch a beau être enivré de pouvoir, il n'est pas idiot et le souci de ne pas se laisser doubler le rend prudent: il ne mord pas à l’hameçon d'Armin et flaire l'arnaque (et puis ça aurait été moins marrant qu'il morde).

Il répond avec une certaine célérité à l'attaque de Mikasa en s'en allant par la fenêtre avec son équipement pour tenter de coordonner la riposte face aux Cuirassé et Féminin.

Il a des qualités. Mais elles semblent toutes se déployer dans un contexte où Floch tente de jouer au petit chef.

D'aucuns diraient que les dictatures politiques n'ont pas que de mauvaise conséquences (et là, je pense à un certain youtubeur qui regarde les étoiles...): elles permettent une discipline de la population parfois salutaire, du civisme, de la propreté, de l'organisation... toute qualité qu'une population dont les individus sauraient se gouverner eux-même pourrait avoir. Je pense que si certains veulent voir les choses ainsi, on pourrait dire que Floch fait ce qu'il faut et que les conséquences de ses actions sont positives pour le but visé, mais que ça l'arrange bien de faire tout ça parce que ça lui plaît de devoir être un dictateur.

Aussi, en tant que "vilain" et "boss", Floch ne peut-être qu'un sociopathe incurable insensible au dialogue, avec qui les personnages de la 104 ne peuvent même pas penser interagir pacifiquement. Sinon, ils n'auraient pas eu de raison de s'infiltrer, la tuerie n'aurait pas eu lieu, et Isayama n'aurait pas pu faire son parallèle avec la pseudo-trahison des guerriers dans l'arc du clash des titans.

Je crois qu'Isayama a essayé de construire ce personnage comme un random traumatisé, qui ne se remet pas de sa confrontation avec la mort, qui a fait de l'Empire d'Eldia le symbole de ce lieu où rien ne pourra plus le menacer, et qui tente depuis de se mettre continuellement à l'abri, éliminant tout ce qu'il imagine comme potentiellement dangereux pour son utopie, même d'assez loin. ll ne veut même pas de la possibilité de voguer sur les flots! Isayama est-il en train de dépeindre Floch comme un gars qui refuse l'exploration, la science et la recherche? Un gars qui n'hésiterait pas à garder l'humanité enfermée sur sa petite île?

 

Un gars avec qui reviendraient les jours de l'humanité ignorante dans sa cage?

Edited by papillonrouge24
  • Like 1
  • Thumb 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×