Jump to content


Erebus

Kingdom 648

Recommended Posts

Honnêtement, je suis assez agréablement surpris par le chapitre. Je n'attendais plus grand chose de Ryofui et ce chapitre de transition ne me branchait pas trop. Cependant, il est assez intéressant. Je ne suis pas sûr que le conseil final de Ryofui soit bon mais le point final à la carrière publique de Ryofui est bien posé.

Ryofui a été un superbe personnage, de bout en bout. Et on le reverra peut-être avoir une conversation secrète avec Sei après l'unification...

Quant à Sei, il semble être damné. Plus il avancera dans sa voie, plus il créera de rebelles...

Au passage, bonne traduction. Le texte se lit sans accroc et fait sens de bout en bout. Il aurait été mieux de dire la geste de Ryofui plutôt que le mais bon...

 

@Novasm18 Toujours aussi amère après la traduction ? Hara semble utiliser un petit espace laissé par les textes (l'enterrement secret) pour faire survivre Ryofui, ce qui colle bien au personnage (bon vivant assez attaché à la vie...).   

 

Il y a 7 heures, Talib Kweli a dit :

Mais bref encore une fois, juste pour dire que Sei est un malade juste pour son ambition.

Ryo Fui lui par contre quand il a parlé de l'origine du monde de la monnaie, j'ai été largement plus convaincu par son discours implacable de réalité et de pragmatisme.

Que le discours de Pokémon de Ei Sei qui ne trouve aucune résonnance actuellement. 

 

Ryo Fui et la philosophie qui l'habite sont les vrais vainqueurs de leur conflit, car il avait raison.

Oui ceux qui dirigeront le monde, ceux qui décideront du destin de l'humanité, seront les commerçants et les financiers.

 

N'en deplaisent aux Rois égocentrique qui pensent avoir des bulles de lumière autour d'eux tellement ils rayonnent...

tragiques de ce Seinen, sont ceux qui ont la vision la plus réaliste, la plus terre a terre, la plus pragmatique.

Et ces deux personnages sont Ryo Fui et Ri Boku.

 

Le fait que la vision de Ryofui évoque plus d'écho en toi reflète, à mon avis et malheureusement, nos problèmes d'aujourd'hui. 

Les deux hommes visent à la domination sur l'ensemble de la Chine. Rien ne permet d'en pointer un comme mégalomane ou fou et pas l'autre.

 

En revanche, le discours de Ryo Fui qui rabat les hommes uniquement sur leurs intérêts est aujourd'hui très largement partagé en Occident, et dans le monde du fait de l'influence occidentale ces deux derniers siècles. Cette vision réductionniste de l'homme pris uniquement dans la défense de son intérêt (comme de la nature en général, réduite à de la matière mue par un combat pour son intérêt évolutif) nous mène tout droit dans une société de violence intestine et de destruction de l'environnement (les semblables n'étant que des rivaux potentiels et l'environnement qu'un fond exploitable). 

 

On a un mal fou à sortir de cette impasse construite par des discours comme celui de Ryo Fui. Et c'est un discours qui a une charge idéologique aussi importante que tous les autres qu'il dénonce. Il n'est pas plus réaliste ni plus pragmatique que d'autres visions. De fait, au contraire, je trouve rafraichissant que Sei ait une vision plus spirituelle de la vie, sans tomber dans la naïveté.

 

Pour finir sur une note amusante, le fait que seule Rui voie la lumière de Sei, et pas les autres, fait comme un écho à la pensée d'Auguste Comte qui analysait déjà parfaitement les vices du réductionisme rationaliste il y a deux siècles, et qui pensait que les femmes constituaient la part spirituelle par excellence de l'humanité, la plus sacrée et la plus importante. ;D

 

 

 

 

  • Thanks 1
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 18 minutes, lilas a dit :

Honnêtement, je suis assez agréablement surpris par le chapitre. Je n'attendais plus grand chose de Ryofui et ce chapitre de transition ne me branchait pas trop. Cependant, il est assez intéressant. Je ne suis pas sûr que le conseil final de Ryofui soit bon mais le point final à la carrière publique de Ryofui est bien posé.

Ryofui a été un superbe personnage, de bout en bout. Et on le reverra peut-être avoir une conversation secrète avec Sei après l'unification...

Quant à Sei, il semble être damné. Plus il avancera dans sa voie, plus il créera de rebelles...

Au passage, bonne traduction. Le texte se lit sans accroc et fait sens de bout en bout. Il aurait été mieux de dire la geste de Ryofui plutôt que le mais bon...

 

@Novasm18 Toujours aussi amère après la traduction ? Hara semble utiliser un petit espace laissé par les textes (l'enterrement secret) pour faire survivre Ryofui, ce qui colle bien au personnage (bon vivant assez attaché à la vie...).   

 

 

Le fait que la vision de Ryofui évoque plus d'écho en toi reflète, à mon avis et malheureusement, nos problèmes d'aujourd'hui. 

Les deux hommes visent à la domination sur l'ensemble de la Chine. Rien ne permet d'en pointer un comme mégalomane ou fou et pas l'autre.

 

En revanche, le discours de Ryo Fui qui rabat les hommes uniquement sur leurs intérêts est aujourd'hui très largement partagé en Occident, et dans le monde du fait de l'influence occidentale ces deux derniers siècles. Cette vision réductionniste de l'homme pris uniquement dans la défense de son intérêt (comme de la nature en général, réduite à de la matière mue par un combat pour son intérêt évolutif) nous mène tout droit dans une société de violence intestine et de destruction de l'environnement (les semblables n'étant que des rivaux potentiels et l'environnement qu'un fond exploitable). 

 

On a un mal fou à sortir de cette impasse construite par des discours comme celui de Ryo Fui. Et c'est un discours qui a une charge idéologique aussi importante que tous les autres qu'il dénonce. Il n'est pas plus réaliste ni plus pragmatique que d'autres visions. De fait, au contraire, je trouve rafraichissant que Sei ait une vision plus spirituelle de la vie, sans tomber dans la naïveté.

 

Pour finir sur une note amusante, le fait que seule Rui voie la lumière de Sei, et pas les autres, fait comme un écho à la pensée d'Auguste Comte qui analysait déjà parfaitement les vices du réductionisme rationaliste il y a deux siècles, et qui pensait que les femmes constituaient la part spirituelle par excellence de l'humanité, la plus sacrée et la plus importante. ;D

 

 

 

 

Je suis entièrement d'accord avec toi.

 

Je pense que la victoire des hommes comme Ryo Fui n'est pas le salut de l'humanité.

 

Mais pourtant cela n'empêche qu'ils ont gagné et je trouvais que c'était la représentation la plus réaliste et mature.

De part le fait qu'il résonne encore aujourd'hui et résonne nos vies.

Je répondais vraiment sur le fait que le manga prenait une tournure shonen.

 

 

 

Comparé à celle de Sei.

 

Après j'ai été emporté par mon propos de base et mes propension à digresser, pour essayer d'en arriver à une finalité tant j'ai du mal à structurer mes idées 😅.

 

 

 

 

Edited by Talib Kweli

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Le dernier conseil de Ryofui est important mais assez contradictoire. Il dit lui-même que si Sei a gagné, c'est parce qu'il est ce genre de souverain. C'est de cette façon qu'il a allié les partisans de son frère Seikyou, que Shin a décidé d'autant se battre pour lui, que Shouheikun a trahit Ryofui et l'est choisi, qu'il est sauvé Qin à la guerre de coalition etc. Tous ses exploits alors qu'il étais en position de faiblesse face à la faction de Ryofui

 

Même si je m'attends à une évolution de Sei parce que bien sur il a encore à grandir et devenir un meilleur roi, je ne veux pas non plus qu'il deviennes cruel comme dans l'histoire.

 

Le roi de Qi a décidé de capituler devant Qin si Sei restait comme il était, ce qui arrivera pratiquement vers la fin de l'unification, est ce que Sei va tellement changer que le roi de qi va préférer prendre les armes ou Sei va réussir à garder sa bonté et l'état de qi sera le seul à ne pas faire couler le sang de son peuple

Edited by Xeden

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bon chapitre, et un dialogue qui fait finalement du bien à la confrontation entre les deux hommes. Après relecture, la fin ne me gène pas tant que ça, on ne reverra très certainement pas Ryo Fui, puis ça va de pair avec le personnage. Cimer au poto d'avoir réuni tout ce beau monde pour Sei, il a plus qu'à frapper en un endroit et les révoltes internes sont terminées. Il pourra se focus pleinement sur la réunification de la Chine maintenant.

 

Je crois que c'est le chapitre qui me convainc le plus depuis au moins deux ans mdr.

 

J'ai beaucoup aimé le déroulement du chapitre, avec la complaisance de Sei qui est mise en avant comme à double tranchant. Ryo Fui montre à Sei les possibles conséquences de sa bonté passée avec cette potentielle révolte, le mettant ainsi face à ses responsabilités. Il lui offre malgré tout une occasion de se rattraper en lui servant sur un plateau d'argent tous ses opposants internes. Il met aussi en garde le roi face aux futures menaces qui ne cesseront d'augmenter avec la prise de territoires, la fermeté devra être de mise. Je pense que Gyou a conforté Ryo Fui dans cette décision. Tout ce qu'on voit là est clairement dans le prolongement de ce que l'on connait du personnage, et c'est pour moi une très bonne conclusion à son histoire. Franchement, j'ai beaucoup aimé cet échange entre les deux hommes, je trouve chaque ligne de dialogue percutante et sensée, tout est à sa place. Ça fait du bien de retrouver la simplicité et la limpidité d'un Kingdom après tout ce temps. C'est efficace, ça va droit au but, c'est clair. J'espère que c'est pas juste une petite fulgurance passagère, et que Hara arrivera à proposer du contenu équivalent sur la longueur comme à la belle époque.

 

Et du coup, j'aimerais bien que ce fameux bon conseil soit aussi le pire, à l'image de l'arme qu'est la bonté de Sei, avec justement le début d'un Sei se montrant un peu trop tyrannique et sanguinaire, comme le réel Roi de Qin dont il est inspiré. Ce serait cool de voir un tel développement de manière bien progressive. 

Edited by Eiki13
  • Thumb 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Shin-wara a dit :

@SeseSeko

je ne sais pas pour les autres mais en ce qui me concerne l’opposition idéologique entre ryofui et sei va au delà d’une confrontation d’idée entre faire la guerre par l'économie ou par la guerre . 
 

c’est une confrontation entre deux concept qui semble proche mais qui sont fondamentalement Opposé . 

 

a savoir la quête de paix par


- L’unification

Qui revient grosso modo à penser :  on devient tous UN peuple unique et on efface nos différences pour ne plus avoir de raison de nous battre . 
 

- Ou par l’unité entre états voulu par ryofui


qui consiste à accepter l’existence des autres , tt en étant s’imposant soit même Comme un exemple indubitable pour inciter les peuples à réformer leurs structure etatique , et ainsi les pousser à la cohabitation par l’intérêt . 
 

de nos jours cette question philosophique est encore au centre d’énormément d’incompréhension d’ailleurs . 
 

enfin bref , pour la question de l’évolution de sei . 
depuis qu’hara a dit où il voulait finir son manga , tout est littéralement possible même le pire 😅

 

Quelque part, une fédération via une stratégie d'assimilation ou une confédération tolérant certaines différences.

 

Dans ce sens-là, ce serait assez commun avec ce que l'on peut observer, de nos jours.

 

Pour l'évolution de Sei, cela dépendra de la volonté d'Hara à rester plus ou moins fidèle à la trame histoire, telle que les sources le rapportent. Mais ça, le temps nous le dira...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, lilas a dit :

Toujours aussi amère après la traduction ? Hara semble utiliser un petit espace laissé par les textes (l'enterrement secret) pour faire survivre Ryofui, ce qui colle bien au personnage (bon vivant assez attaché à la vie...). 

 

Pas amère, mais déçu.

 

Disons que Hara explique au moins le pourquoi il le garde vivant et il lui donne une raison/envie de rester vivant. C'est bien pour le personnage de Ryo Fui, mais le personnage de Sei en prend un coup, il est moins crédible à mes yeux.

Enfin bon je verrais la suite, mais ce chapitre est de loin le pire que j'ai lu à cause de cette fin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'étais content... jusqu'à la dernière page. J'espère qu'au moins, on ne reverra plus jamais RF du manga. Sinon le poids dramatique de sa "mort" sera nul, et j'aime pas quand un auteur commence à avoir du mal à tuer ses personnages, surtout quand leur mort est nécessaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai bien aimé ce chapitre. On voit que l'auteur s'est servi de la ré-introduction de Ryo Fui juste pour distiller ce petit conseil à Sei. Un chapitre et demi, environ, dont la finalité est cette petite germe du doute sur la politique de Sei. 

 

Donc les "manigances" de Ryo Fui, c'était incontrôlé de sa part. C'est sa seule existence qui cristallise les envies de dissidence. Et Ryo Fui fait enfin le cadeau de sa disparition à Sei.

 

L'action est ni trop courte, ni trop étirée. 1 chapitre et demi, c'est niquel.

 

Enfin, que Ryo Fui meurt réellement ou non, pour moi ça me fait un peu ni chaud ni froid. Là ça reste crédible et cohérent. Et mort ou pas mort, le résultat aurait été le même. A part si Hara nous le ressort plus tard. Quoique voir sa réaction de temps en temps, sans qu'il n'influe sur l'action, ça me déplairait pas.

 

Ryo Fui est vraiment un antagoniste bien construit, je trouve :)

  • Like 3
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 11 heures, Xeden a dit :

@Talib Kweli Oui j'ai compris où tu voulais en venir. C'est vrai qu'à l'heure d'aujourd'hui il est évident pour nous que c'est la vision de Ryofui qui est la plus réaliste et la plus vrai, globalement.

 

Dans l'histoire, on sait que Sei n'a pas voulu unir la chine par pure bonté d'âme mais comme tu dis par une ambition démesuré à vouloir être le seul et unique roi. Mais dans un manga où on suit l'histoire de Qin, comme le royaume héroïque, cette figure du roi tyrannique ne pouvait pas passer, il ne pouvait pas être cruel des les départ. Le mieux étais qu'il partes d'une noble idée mais que la réalité du monde l'oblige à prendre des mesures plus drastiques, ce qui permet aux lecteurs de s'attacher à se perso même s'il devient un tyran plus tard.

A noter que ce manga n'est pas la première oeuvre à présenter la conquête des royaumes de Chine par Ying Zheng (Ei Sei), sous ce biais.

C'était déjà le cas dans le film Hero.

Le protagoniste est un guerrier qui met en place un plan pour assassiner le roi Ying Zheng afin de venger son village détruit lors d'une des invasions de Qin.

 

Et oui, dans l'Histoire avec un grand "H", le roi Ying Zheng était très certainement un mégalomane.

Dans le manga Kingdom (ainsi que dans le film Hero), c'est un souverain qui utilise des méthodes sanglantes (la conquête) pour atteindre de nobles idéaux (l'unification de la Chine et la fin des guerre qui déchirent la Chine depuis des siècles).

Également, la manière dont nous est présentée le grand projet de Ying Zheng / Ei Sei, n'est pas très réaliste. C'est un manga dont Ei Sei est un des protagonistes et l'auteur souhaite le présenter sous un jour avantageux.

 

Mais Le projet de Ryofui, lorsqu'il nous a été présenté, ne m'a pas paru plus réaliste.

Alors quand je vois ici que le plan de Ryofui est considéré comme pragmatique et réaliste, je dois avouer que, pour ma part, je suis plus sceptique et réservé sur la question.

 

Il nous parait plus pragmatique et réaliste car nous, lecteurs du 21ème siècle, sommes habitués à vivre dans un monde où la finance est prépondérante (ce qui n'a, pour autant, pas fait disparaitre la guerre).

Mais le plan de Ryofui repose sur le fait qu'aucun des autres royaumes ne souhaitera se placer au dessus des autres et qu'ils se satisferont de partager les richesses de Qin et laisser ce royaume être la plaque tournante de cette économie plutôt que de s'emparer de ses richesses par la force et/ou tenter d'écraser les royaumes "concurrents" et s'émanciper du contrôle financier de Qin.

 

Et à la rigueur, si le fait d'être la plaque tournante de ce nouveau système financier peut mettre Qin relativement à l'abri (et j'insiste sur le "relativement") de peur de voir l'économie s'effondrer, qu'est-ce qui empêche les autres royaumes de se taper dessus ? Là encore cela repose sur l'idée que les autres royaumes se satisferont de ce que Qin leur donnera et qu'aucun n'en voudra plus au point d'être prêt à s'en emparer par la force.

 

Est-ce que le plan de Ryofui empêcherait l'accession au pouvoir d'un roi cruel et/ou mégalomane qui ne se satisferait pas du système financier mis en place ?

 

Sachant que Ryofui est un homme qui ne vit pas au 21ème siècle mais dans un pays qui sort de 5 siècles de guerres quasi incessantes, son projet me parait pour le moins optimiste.

 

Et cela étant, si l'objectif d'Ei Sei est mégalomane, celui de Ryofui ne l'est pas moins.

Qu'il soit exercé par la force des armées ou par la finance, le contrôle du monde (ici la Chine) reste le contrôle du monde.

 

 

Pour en revenir au chapitre, je suis de l'avis de certains.

Je pense que les deux dernières pages sont de trop.

La fin était plus impactante sans cela.

Edited by Nimrahad
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les femmes sur twitter abuser comment elle etait casse couille avec leur jpp d attendre le chap de kingdom elles sont vraiment pas patiente ca me fume 😂

 

 

3 semaines sans chapitre on espere qu un nouvel arc demarre car bon zhao ca devient lassant 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Nimrahad C'est quelque chose dont Ryofui a parfaitement conscience, contrairement à Sei dont le projet a pour but de mettre fin aux guerres, celui de Ryofui est pour que Qin deviennes l'état le plus puissant de la chine, il se base sur la fait qu'il est impossible de mettre fin aux guerres, elles continueront quoi qu'il arrives, alors autant profiter de ce contexte de guerre pour renforcer e le pouvoir de Qin par la richesse et ainsi Qin ne pourra plus jamais perdre de guerres

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un chapitre en demi-teinte mais qui pourrait potentiellement avoir un énorme impact sur la personnalité de Sei. 

 

Ryo Fui fait le même constat qu'une partie d'entre nous, c'est invraisemblable qu'il soit toujours en vie et libre.

Il l'explique simplement, c'est l'absence de sanction à son égard qui a permis aux mécontents et aux rebelles de se réunir car ils y ont vu une preuve de faiblesse. 

 

Il est évident que l'une des plus grandes forces de Sei c'est sa capacité à rallier ses opposants à sa cause, de plus sa volonté de mettre en place un État reposant sur la Loi lui interdisait de faire assassiner son ancien chancelier. 

Mais Ryo Fui est là pour lui rappeler qu'il y a des limites à la bonté surtout lorsqu'on désire bâtir un empire stable

 

On se dirige peut-être (je croise les doigts) vers un Sei un peu plus impitoyable et pragmatique mais j'en doute, comme beaucoup d'entre vous je déplore la tournure de plus en plus Shonen de Kingdom. 

 

Je trouve que la relation entre Sei et Ryo Fui était vraiment intéressante et fonctionnait bien. 

 

Le point noir c'est la dernière page, quel gâchis d'effet dramatique ! 

Hara aurait pû se contenter d'insister sur le mystère de la mort et de l'enterrement du personnage en nous laissant dans le doute, ça aurait donné une autre saveur à ce chapitre je pense. 

 

 

  • Thumb 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part ce chapitre était nécéssaire car on a jamais vraiement eu de conclusion suite à leur gros échange pendant le révole de Rou Ai.

Ici, Ryo dit clairement que tant que l'unification et la paix ne seront pas acté, Sei n'a aucune preuve que sa conviction peut marcher.

 

Avec notre recul on sait que le modèle de Ryo Fui fonctionne à savoir s'accaparer de nombreuse richesse pour que le reste du monde en dépende puisque nous dépendons bien de la Chine pour énormément de chose ! 

 

Je trouve que cette dernière (?) intervention permet de remettre en cause le modèle de Sei un peu trop Shonen, à savoir : on va unir tout le monde et comme on a tous un bon fond, on vivra tous en paix.
Et ca permet d'introduire le fait qu'il s'attirera inévitablement les hostilités de personnes et donne ainsi plus de profondeur et de réalisme à l'oeuvre :)

 

En tout cas cette partie manquait à mon sens et le fait qu'on ait une conclusion maintenant ne me dérange pas du tout :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à vous. 

 

@Novasm18 j'ai vu une partie de vos échanges hier soir et j'ai souhaité lire le chapitre avant de donner mon avis sur la fameuse fin de Ryo Fui.

Pour moi, il est (peut-être même le seul) à avoir assez de recul pour proposer une solution de paix "possible ".

J'ai l'impression que l'auteur a voulu le garder en vie,  afin d'avoir une vision extérieure pouvant juger les effets/conséquences de la réunification. 

Je trouve l'idée excellente car il a clairement indiqué la partie historique comme il l'a toujours fait cependant il s'est gardé une petite page pour présenter son choix. 

 

Indirectement nous connaissons la suite et jugeant si c'est bien ou pas sauf que l'on peut émettre un jugement correct puisque nous n'avons pas connu cette période et ce personnage jouera ce rôle. 

Il est même possible que ses petits-enfants joueront également ce rôle.

 

J'espère que j'ai pas récité les idées d'un autre ^^.

Bonne journée à vous 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

On se dirige peut-être (je croise les doigts) vers un Sei un peu plus impitoyable et pragmatique mais j'en doute, comme beaucoup d'entre vous je déplore la tournure de plus en plus Shonen de Kingdom. 

 

C'est d'ailleurs bizarre, car dans l'Histoire, il est plutôt présenté comme un tyran, un gars sans pitié, donc c'est le manga qui cherche à le dépeindre comme il ne l'a sans doute pas été. Mais d'un autre côté si le manga l'avait présenté comme un roi qui élimine chaque opposition, je ne pense pas que beaucoup de lecteurs auraient apprécié ce genre de personnage.

 

Citation

C'est quelque chose dont Ryofui a parfaitement conscience, contrairement à Sei dont le projet a pour but de mettre fin aux guerres, celui de Ryofui est pour que Qin deviennes l'état le plus puissant de la chine, il se base sur la fait qu'il est impossible de mettre fin aux guerres, elles continueront quoi qu'il arrives, alors autant profiter de ce contexte de guerre pour renforcer e le pouvoir de Qin par la richesse et ainsi Qin ne pourra plus jamais perdre de guerres

Pour moi la vision de Ryo Fui est autant optimiste que celle de Sei. Certes il y aura toujours des guerres, mais croire qu'en devenant riche la victoire est toujours assurée, là c'est très optimiste, surtout que tout dépend non pas de la génération actuelle, mais celles à venir et nul ne sait si un roi/gouvernement, ne va pas dilapider son argent dans autre chose que la guerre.

Donc les deux visions ont le même défaut, c'est de penser que le futur pensera comme eux. Par contre la vision de Ryo Fui est sans doute plus "simple" à atteindre dans un premier temps, mais la pérennité n'est pas plus acquise.

  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Novasm18 a dit :

 

Pas amère, mais déçu.

 

Disons que Hara explique au moins le pourquoi il le garde vivant et il lui donne une raison/envie de rester vivant. C'est bien pour le personnage de Ryo Fui, mais le personnage de Sei en prend un coup, il est moins crédible à mes yeux.

Enfin bon je verrais la suite, mais ce chapitre est de loin le pire que j'ai lu à cause de cette fin.

 

Il est difficile de revenir sur ce genre d'impression mais cela ne me gêne pas pour Sei car c'est cohérent.

Sei avait attribué à Ryofui une ville à gérer. Sans trop de pouvoir. Ce "châtiment" semblait lui convenir.

Bon, mais il se trouve que de l'opposition à Sei existe et qu'elle n'est pas le fait de Ryofui même si elle se concentre autour de lui comme figure tutélaire. Sei lui a demandé de la neutraliser et il l'a fait. Qu'il meure réellement ou non n'a aucune sorte d'importance dans la mesure où il est mort publiquement et que lui ne veut plus fomenter de révolte.

 

A la limite, je dois dire que j'ai été plus gêné par le sauvetage des enfants bâtards de la reine-mère. Là, Hara aurait pu/dû nous montrer Sei impitoyable, et ce contre son gré. Il s'est déjugé et a pris un risque véritable qui pourrait lui revenir dessus.  

 

Mais bon, Hara veut décidément nous présenter Sei comme un roi d'une incroyable bonté tout en ayant une image tyrannique pour l'extérieur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non pas que je ne sois pas intéressé par les faits historiques relatés dans les livres mais puisque je n'ai pas connaissances de ces faits, il n'y a pas d'attentes particulière et de jeu de comparaison entre ce que raconte l'auteur et l'histoire passé. J'ai toujours pris Kingdom pour ce qu'il était, un manga qui s'appuie sur un contexte réel pour narrer sa propre histoire. Je trouve ça donc étonnant qu'on puisse être déçu parce qu'on attend une reproduction du réel venant du manga. Aussi, je ne veux pas paraitre rabat-joie mais ce serait bien qu'on s'en tienne au manga et qu'on ne fasse pas d'allusions aux faits historiques ici. C'est particulièrement désagréable de voir des comparaisons sur ce topic alors qu'il existe un sujet spécifique à celui-ci.

 

Les deux derniers chapitres sont étranges puisque ils sortent totalement du contexte dans lequel l'auteur nous a plongé, à savoir une préparation à une nouvelle campagne de guerre contre Zhao. La rébellion qui se préparait au non de Ryo Fui est troublante puisque finalement elle n'a aucune incidence sur l'enjeu réel de la prochaine campagne. À moins de revoir Ryo Fui dans le camps adverse, sa disparition nous ramène à la même situation que deux chapitres plus tôt. Donc l'intérêt de tout ceci m'embrouille. Du moins j'en serais resté là si je n'avais pas lu les commentaires

Révélation

qui font mention que Sei est un tyran dans les faits. La discussion qu'il a donc eu avec Ryo Fui va peut etre le changer radicalement.  

 

Je suppose qu'au prochain chapitre nous aurons l'intervention des royaumes qui vont s'affronter. L'auteur parlait de 3 royaumes, je trouverais ça plus intéressant que ces 3 royaumes ne soient pas Zhao et Qin. Han vs Wei vs Chu aurait une belle allure !!

 

Soit donc Han et Wei affrontent Chu soit je vois bien Yan ou Wei se mêler à la guerre que se mènent Qin et Zhao.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs, qui est dans la carriole avec Ryo Fui ? J'aurais bien dit Saitaku... ou Biki. (Mais Saitaku est officiellement mort, donc ça serait curieux.)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis en retard 
Franchement c'est le genre de chapitre qui font la beauté de Kingdom pour moi une belle transissions avec le retour et le départ de Ryo Fui et une discussion assez philosophique entre l'empereur et lui. 
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Quintessence a dit :

Aussi, je ne veux pas paraitre rabat-joie mais ce serait bien qu'on s'en tienne au manga et qu'on ne fasse pas d'allusions aux faits historiques ici. C'est particulièrement désagréable de voir des comparaisons sur ce topic alors qu'il existe un sujet spécifique à celui-ci.

 

Désolé si je suis concerné.

 

Il y a 20 heures, Quintessence a dit :

 À moins de revoir Ryo Fui dans le camps adverse, sa disparition nous ramène à la même situation que deux chapitres plus tôt. Donc l'intérêt de tout ceci m'embrouille. Du moins j'en serais resté là si je n'avais pas lu les commentaires

 

J'y vois une transition politique, après la transition du côté de Zhao et celle sur le plan militaire.

 

Avec une esquisse de la sorte de damnation de Sei. Quoiqu'il fasse, il créera une opposition, malgré ses bonnes intentions et sa magnanimité. Et plus il sera puissant, plus cette opposition le sera.

Et l'opposition devrait être bien plus violente à mesure qu'elle n'émanera plus de Qin mais d'états adverses...

Sei évolue avec des Shi ou des Rishi quisont juste des administrateurs impitoyables.... Les adversaires sont du même calibre ce qui ne laisse guère de place aux bonnes intentions.  

 

Il y a 20 heures, Quintessence a dit :

Je suppose qu'au prochain chapitre nous aurons l'intervention des royaumes qui vont s'affronter. L'auteur parlait de 3 royaumes, je trouverais ça plus intéressant que ces 3 royaumes ne soient pas Zhao et Qin. Han vs Wei vs Chu aurait une belle allure !!

 

Soit donc Han et Wei affrontent Chu soit je vois bien Yan ou Wei se mêler à la guerre que se mènent Qin et Zhao.

 

Tu vois Qin absent de la triple guerre ?

Chuu, j'en suis convaincu en raison de ce qu'avait dit Ri'en. 

Donc pour moi on a Chuu et Qin certainement.

Reste à voir qui sera le troisième, où se situera la guerre et surtout qui avec qui ?

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/07/2020 à 23:33, lilas a dit :

A la limite, je dois dire que j'ai été plus gêné par le sauvetage des enfants bâtards de la reine-mère. Là, Hara aurait pu/dû nous montrer Sei impitoyable, et ce contre son gré. Il s'est déjugé et a pris un risque véritable qui pourrait lui revenir dessus.

he bein non la dessus je comprends plus sei ...
car sei et sa mere ont vecu l enfer a un moment meme si elle etait ultra distante elle reste sa mere et la seule attache a la vie qu il avait

dans ses enfants illegitime il s est revu donc il etait impossible qu il les execute ...

Le 16/07/2020 à 16:19, Quintessence a dit :

À moins de revoir Ryo Fui dans le camps adverse, sa disparition nous ramène à la même situation que deux chapitres plus tôt. Donc l'intérêt de tout ceci m'embrouille. Du moins j'en serais resté là si je n'avais pas lu les commentaires 

je pense que c'est surtout pour montrer que tout n est pas tout rose dans qin

et que sei a encore bcp d ennemis a l interieur meme de son pays et que ceux la meme se recherche un leader pour monter la fronde

apres je te rejoins car j ai trouve le chapitre extrement long malgre le fait que voir disparaitre de la scene un gros perso du manga ca prend du emps avec hara

 

Le 16/07/2020 à 16:19, Quintessence a dit :

Soit donc Han et Wei affrontent Chu soit je vois bien Yan ou Wei se mêler à la guerre que se mènent Qin et Zhao.

pour han je ne vois pas de collaboration ... pour moi han est le pays le plus faible donc il sera garde pour un 4h et vite torche

sans parler de questions historiques, je vois plus les terres sud de gyou qui attirent chu et donc entrainer une collaboration wei/qin

wei car c'est eux qui ont recupere cette partie et qu en perdant cette partie ils laissent leur capitale exposee pour le futur ^^

qin car si chu monte juste vers le fleuve ils seront bloques pour conquerir zhao en ayant chu pouvant les prendre a revers ^^

 

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, little b a dit :

qin car si chu monte juste vers le fleuve ils seront bloques pour conquerir zhao en ayant chu pouvant les prendre a revers ^^

 

 

Oui, effectivement, cela fait sens stratégiquement pour Chuu.

J'avais un peu de mal avec l'idée que Chuu attaque un autre état que Qin (genre le mauvais message envoyé à tous ceux qui sont déjà menacés par Qin) mais être sur les arrières de Qin dans leur effort de conquête de Zhao serait juste extrêmement bien vu. 

Qin serait très embêté car obligé de mobiliser un général sur le font au sud de Gyou pour un ennemi autrement menaçant que Wei.

 

Il y a 5 heures, little b a dit :

et que sei a encore bcp d ennemis a l interieur meme de son pays et que ceux la meme se recherche un leader pour monter la frond 

 

Ben je serais Chuu, je profiterais de la guerre qui se profile pour renvoyer le talentueux second de la reine-mère qui avait monté l'état de Ai (et les 4000 familles exilées) dans les pattes de Sei, histoire de l'embêter (les tuer ou pas ?) et ainsi renforcer les potentiels rebelles.

Ce n'est pas lui qui sera la figure de ralliement mais il rendra le ralliement anti Sei efficace si figure il y a...

 

Révélation

image.png.9892b4fd9dc7168d658bf3c3e5469944.pngimage.png.c198192af3a7277efce7e5451e849110.png

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/07/2020 à 12:57, lilas a dit :

Tu vois Qin absent de la triple guerre ?

Chuu, j'en suis convaincu en raison de ce qu'avait dit Ri'en. 

Donc pour moi on a Chuu et Qin certainement.

Reste à voir qui sera le troisième, où se situera la guerre et surtout qui avec qui ?

L'auteur mentionne une guerre à 3 royaumes surprenantes. Cela ne veut pas dire qu'il ne peut pas y avoir une autre guerre entre Zhao et Qin en parallèle.

 

Le 17/07/2020 à 18:50, little b a dit :

pour han je ne vois pas de collaboration ... pour moi han est le pays le plus faible donc il sera garde pour un 4h et vite torche

sans parler de questions historiques, je vois plus les terres sud de gyou qui attirent chu et donc entrainer une collaboration wei/qin

wei car c'est eux qui ont recupere cette partie et qu en perdant cette partie ils laissent leur capitale exposee pour le futur ^^

qin car si chu monte juste vers le fleuve ils seront bloques pour conquerir zhao en ayant chu pouvant les prendre a revers ^^

Alors si j'ai mentionné Han c'est pour une raison particulière. Han fait figure de tampon pour les royaumes autour et ce rôle convient parfaitement à ce petit royaume qui par la même occasion garde son indépendance et sa sécurité. Pour rappel, si un royaume attaquait Han, ce dernier verrait les autres royaumes autour et particulièrement Wei et Zhao l'aider indirectement en attaquant l'agresseur.

Bien, sauf que maintenant nous avons Qin qui attaque Zhao et tente de conquérir le territoire, ce qui signifie que Qin ne tentera pas une percée ailleurs et notamment à Han tout comme Zhao qui doit défendre son territoire. Concernant l'état de Wei, nous avons vu qu'ils ont profité de la guerre entre ses deux voisins pour reprendre une portion du territoire perdu et concentre donc une partie de ses forces au nord ouest. Voilà l'état des troupes à travers le royaume que nous connaissons.

 

Prenons maintenant le royaume de Chuu, le plus puissant et le plus large de toute la Chine. Par sa grande superficie, il était cantonné au statu-quo car très difficile de défendre sur tous les cotés. Mais maintenant que Qin et Zhao sont occupé et que Wei cherche a grignoter du terrain, peut etre que Chuu va être tenter de prendre d'assaut Han ou Wei par le sud. Se farcir Han et Wei est surement plus simple que d'avoir Zhao en plus.

Bon après je n'y crois pas forcément, c'est plutôt davantage une volonté car montrerait les autres royaumes en action pour profiter du grabuge entre Qin et Zhao. Je vois davantage Yan et Wei entrer dans la danse que mènent Qin et Zhao. Yan parce que nous avons déjà eu un exemple et Wei parce qu'il a été actif quand Tou est venu attaquer Retsubi. Voir Wei aider Zhao ne me surprendrait pas, et voir Yan attaquer au nord non plus. Ce sont les deux plus probables.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...