Jump to content


strikefreedom42

SnK Chapitre 132

Recommended Posts

Un chapitre très émouvant .... et ça va pas s’arrêter jusque la fin .. 

J pense que tous les proches d’Eren vont mourir petit à petit comme dans The Myst ...

il a fait le Grand Terrassement pour les sauvée et ils vont tous mourir petit à petit ...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Totoro1980 a dit :

Un chapitre très émouvant .... et ça va pas s’arrêter jusque la fin .. 

J pense que tous les proches d’Eren vont mourir petit à petit comme dans The Myst ...

il a fait le Grand Terrassement pour les sauvée et ils vont tous mourir petit à petit ...

C'est leurs faute hein... Eren n'a rien à se reprocher, ils avaient qu'à rester tranquillement sur l’île du paradis.

  • Thanks 2
  • Thumb 6
  • Pouce en Bas 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Totoro1980 a dit :

Un chapitre très émouvant .... et ça va pas s’arrêter jusque la fin .. 

J pense que tous les proches d’Eren vont mourir petit à petit comme dans The Myst ...

il a fait le Grand Terrassement pour les sauvée et ils vont tous mourir petit à petit ...

Attention à ne pas les enterrer trop vite, hein... Hanji a montrée que les colossaux sont loin d'être indestructibles.  

 

Armin a des explosifs, Livai est une machine de guerre, Mikasa également, Sieg en stand by. Eren, lui, n'est clairement pas dans son état normal... Bref, il ne faut pas partir du principe qu'Eren a déjà gagné, alors que l'auteur installe petit à petit les éléments qui pourraient, dans un avenir proche, lui coûter la "victoire". Je dit ça pour que certains ne pas soient pas trop déçu, si la fin n'est pas celle qu'ils attendent. 

Edited by Raphael012
  • Thumb 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de lire le chapitre...  Frock est, pour moi, au centre de celui-ci, tout prend sens avec lui. 

 

Si on reprend le personnage de Frock, on voit qu'il a toujours eu un seul rêve : devenir un héros. Il pense réellement depuis la mort d'Erwin , et même avant, avoir un destin hors du commun. Que d'une façon ou d'une autre, ce n'est pas un soldat ordinaire, qu'il a réellement une mission à accomplir, une destinée.

 

Shingeki-no-kyojin-7353937

 

Shingeki-no-kyojin-8022301

 

Et que fait l'auteur avec lui ? Il meurt en essayant de saboter un avion et échoue lamentablement ... il n'a jamais été un héros, et ne le deviendras jamais. Sa mort n'a servi à rien, il n'a rien accompli...  Son personnage n'a eu aucun impact sur l'univers, on pourrait le supprimer, cela ne changerai rien au déroulement du manga : Erwin serait mort, les Jageristes auraient vue le jour, et enfin l'avion aurait décollé avec ou sans lui...

 

Sa mort est d'autant plus marquante/violente que dans le même chapitre, on assiste à celle d'Hanji, et c'est tout simplement le jour et la nuit....Elle meurt, contrairement à Frock, comme une véritable héroïne, tout en ayant, paradoxalement, jamais cherché à en être une : elle sauve ses amis, elle meurt en terrassant quatre géants seule, tout ça avec le sourire... Cerise sur le gâteau : elle est accueillie dans l'au delà/vision, par le modèle qu'a cru suivre Frock , sans jamais l'avoir réellement connu, le chef du bataillon d'exploration : Erwin.  

 

Enfin, dans le 132, Frock parle du démon à Jean et Hanji, il n'utilise ce terme, dans toute l'oeuvre, que pour désigner deux personnes : Erwin et Eren.

 

Snk132 28

 

 

Et c'est dans ce chapitre, et pas un autre, que choisis l'auteur pour faire réapparaître Erwin, disant à Hanji "Bon boulot !", comme un pied de nez à Frock, qui décidément n'aura jamais vraiment compris la personnalité de son modèle, contrairement à Livai ou à Hanji. Pire encore, il n'apparaît même pas, dans la vision d'Hanji, parmi les gens du bataillon d'exploration...

 

Snk132 44

 

Ce chapitre aura apporté une conclusion au personnage de Frock, et je trouve ça hyper bien foutu !

Edited by Raphael012
  • Like 4
  • Thanks 1
  • Thumb 1
  • Pouce en Bas 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Yannsko77 a dit :

C'est leurs faute hein... Eren n'a rien à se reprocher, ils avaient qu'à rester tranquillement sur l’île du paradis.

S'ils avaient fait ça il n'y aurait même pas d'histoire à raconter alors. Regarder plusieurs chapitres de destruction du monde en alternant avec les insulaires fêtant cela avec des banquets comme dans Astérix, bof quoi... 😏

 

Concernant les titans géants et leur apparente fragilité cela tient surtout au fait qu'ils ne semblent pas spécialement savoir faire autre chose qu'avancer droit devant eux. Donc ils se se défendent pas ou n'attaquent pas contrairement aux plus petit titans, leur force c'est leur gigantisme et leur nombre. Un troupeau géant qui avance et détruit tout sur leur passage, en buter quelques uns ne changera pas grand chose à l'affaire.

Edited by Zenobi
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui , Frock est hyper bien écrit en looser.... il aura quand même fait chier son entourage .

Hansi aura été un perso magnifique du début à la fin.

Sinon , concrètement , autant Jean et Connie auraient pu s’asseoir sur la décision d’Eren, mais pas Hansi , Mikasa et Armin . C’est des réactions cohérentes avec les perso .

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Totoro1980 a dit :

Oui , Frock est hyper bien écrit en looser.... il aura quand même fait chier son entourage .

Hansi aura été un perso magnifique du début à la fin.

Sinon , concrètement , autant Jean et Connie auraient pu s’asseoir sur la décision d’Eren, mais pas Hansi , Mikasa et Armin . C’est des réactions cohérentes avec les perso .

Le personnage a été voulu comme ça ^^

 

Hajime Isayama has claimed that he did not initially plan for Floch to become a prominent character or for any character to fill a role such as his. However, he came to feel that Floch was necessary to act as a voice of opposition against the main characters.

 

https://attackontitan.fandom.com/wiki/Floch_Forster

 

D'où sa chance insolente à chaque fois, il fallait une opposition à l'alliance, avant la véritable confrontation...

  • Thumb 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui , l’évolution du rapport entre Floch et Eren est intéressante . Il le traitait d’immature puis le vénère comme un dieu finalement .... Cela aurait été intéressant de creuser plus cela ... Il semble que Eren l’a choisi car c’était l’entremetteur choisi par Yelena pour parler du plan de Zeke .

De fait , il semblait plutôt proche de Jean à la base .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Yannsko77 a dit :

C'est leurs faute hein... Eren n'a rien à se reprocher, ils avaient qu'à rester tranquillement sur l’île du paradis.

J'ai toujours énormément de mal avec ce genre de commentaire que je vois proliférer sur les forums comme si la solution d'Eren était LA solution qui solutionnerait tous leurs maux.

Personnellement, en temps que lecteur, je ne peux me résoudre à un tel fatalisme.

Que l'oeuvre soit éminemment cynique, je l'accorde volontiers. Mais la splendeur du chapitre tient aussi de son titre. Qui fait écho aux rêves et aux aspirations de chacun.

Qu'Eren soit mu par un désir insatiable de liberté, c'est une chose. Mais en souhaitant accorder la "paix" à l'Ile du Paradis, il a depuis longtemps fait une croix sur une des valeurs essentielles de ce concept : le libre arbitre. Aucune personne à laquelle il est censé tenir n'a jamais validé ce choix. En se revendiquant le plus libre, il s'assoit littéralement sur celle des autres.

Cette tendance génocidaire, très peu la partagent au sein de l'oeuvre.

 

Alors oui, me direz vous, son action aurait pu contribuer fatalement à libérer les Eldiens de leurs "chaînes" si tant est qu'ils aient encore l'impression d'en porter. D'autres solutions/compromis qui n'en sont pas moins amers ont été mis en avant à travers certains personnages comme Théo Magath ou Keith Shadis (chapitre 129). Mais ça tout le monde s'en fout. Après tout, Eren doit avoir la solution, lui le dieu éminent de ce monde. QUELLES FOUTAISES!!! Comme le disait Clausewitz, la paix n'est qu'une légère accalmie entre 2 guerres. Elle est le fruit de compromis, de traités qui s'obtiennent soit d'un accord commun, soit d'une domination trop écrasante de l'assaillant envers l'oppressé. Mais elle n'est en rien éternelle.

 

D'ailleurs, Eren le sait. Son objectif étant de faire vivre en paix ceux qu'ils aiment. D'où ma dernière question : comment des gens qui sont témoins d'un tel massacre et en désaccord profond avec ce dernier pourraient vivre en "paix" sans être rongé par une certaine forme de culpabilité?? COMMENT? Parce qu'ils n'auraient pas agi de leur propre chef? Leur inaction pourrait elle quand même alors les culpabiliser?

 

Tout ce que je souhaite ici prouver est le paradoxe fondamental qui entoure Eren. Qui certes est un personnage égoïste. Mais qui pense réellement solutionner les problèmes des gens avec lesquels il a grandi. Une belle utopie. Je comprends le perso néanmoins. Mais ce qu'il fait, il le fait au détriment de la liberté d'autrui.

 

Je dois cependant rendre grâce à Isayama et à cette ambivalence qui découle de ces choix qui sont, il est vrai, très difficiles. Chacun espère quelque chose, et jusqu'à la mort, tente d'accomplir ce qui lui semble être son devoir (Floch protégeant le diable, Hange les convictions de la coalition). Qui sait qui a raison au final? Peu importe. Chacun se bat pour ce qu'il croit être juste. Et il est là le cynisme de l'oeuvre. Même si j'ai personnellement choisi mon camp, comme tout lecteur a déjà pu le faire. Et ce qui a été aussi fait lors de la seconde guerre mondiale, où des hommes ont été prêts à sacrifier leur "confort" au prix de leur idéal, comme en témoigne l'histoire d'Oscar Schindler.

 

Ainsi, je n'ajouterai rien au propos de Raphael012que je trouve très juste et clair sur cette dichotomie opérée par l'auteur sur 2 des personnages clés de ce chapitre.

 

Je trouverais juste appréciable que l'on arrête de systématiquement prétendre l'évidence d'une solution à un problème d'une telle ampleur. SNK brille de réalisme, et donc de complexité à atteindre un idéal.

Peu importe la fin, une chose est sûre : Isayama ne parviendra pas à résoudre le problème de manière durable. Et c'est là toute la tragédie de cette oeuvre.

 

Merci d'avoir lu

Edited by Matdob
  • Like 4
  • Thanks 2
  • Hum 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapitre lu et c'était fou.

 

Mon préféré depuis un bon moment je pense !

 

Déjà je trouve le parallèle entre la mort de Floch et celle d'Hangi sublime.

Floch  tellement prêt à se sacrifier  pour protéger son peuple qu'il se fait trainer sur des kilomètres accroché au bateau en étant à deux doigts de canner pour au final se sacrifier pour sa cause.

Hangi qui se bat jusqu'à bruler vive  pour protéger l'humanité au sens large.

Les deux se sont battus jusqu'au bout pour ce qu'ils croyaient juste. Je les trouve tout deux admirables pour cela.

Les deux ont offert leur coeur.

C'était magnifique.

 

Après je trouve la révélation à propos de l'emplacement de la bataille finale très intéressant , après tout Mahr a peut être encore une carte à jouer avec son aviation ce qui pourrait changer la donne.

 

De manière générale le développement des persos était excellent je trouve, notamment celui d'Annie. Ses adieux avec Reiner sont parfaits : sobre, concis et très touchants.

Pareil pour les adieux de Livai à Hangi.

 

Autre élément très important: comme le dit Annie, les guerriers sont désormais dans la même situation que les insulaires puisque Mahr ne survivra pas au conséquences du terrassement même si il s’arrêtait maintenant. Ce qui signifie génocide intégrale de tous les eldiens et pas seulement les insulaires du coup si ils arrêtent Eren.

 

Un dernier truc aussi : je ne crois pas une seconde que les storylines d'Annie, Gabi et Falco soient terminées. Tous les trois sont des persos bien trop développés pour être laissés de coté, de plus si Isayama s'est donné la peine de créer un design inédit pour le titan de Falco et qu'il l'a fait se transformer une première fois ( donc il devrait pouvoir se contrôler lors de la deuxième) ce n'est probablement pas pour rien.

Je parie sur la rencontre inopinée D'annie avec son père qui s'est barré en dirigeable avec d'autres eldiens. Il va la convaincre d'aller affronter Eren et ils vont se pointer en dirigeable pour sauver le game au moment ou Eren aura le dessus sur Reiner and co.

Ah et je parie aussi sur un ultime duel Annie-Mikasa.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un chapitre bien triste...sur fond de courage et dévouement, c'est beau.

J'espère une happy end pour le reste de la team quand même vu ce qu'il se passe

Eren ne survivra pas à sa fin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les pro Eren, vous êtes conscients que vous n' êtes pas Eldiens du Paradis? L'auteur a pourtant montré le monde extérieur sous 3 visages différents avec Mahr, les Azumabitos et les 2 petits métisses. Pour moi, c'était pour montré justement qu'ils étaient comme les Eldiens, innocents et impuissants, victimes des psychopates qui dirigent ce monde. Eren, sans concerter personne, a pris la décision d'éradiquer plusieurs milliards d'êtres humains (si leur monde est similaire au notre et par rapport à l'époque). Des millions de gosses et bébés écrasés, des millions de femmes et d'hommes innocents broyés parce que le monde ne convenait pas à Monsieur Eren. De par mon métier, j'ai du faire face à la mort de plusieurs personnes, morts brutales et sanglantes. Ces gens n'étaient pas de "mon côté" et pourtant, moi et mes collègues avons essayer de les sauver en prenant des risques.

On le voit encore dans ce chapitre, Eren ne protège absolument pas ni ses amis, ni sa patrie. Dans le chapitre précédent, Eren disait qu'il était déçu de ce monde qu'il imaginait différent... Comme pour 99% des gens à leur passage à l'âge adulte. Combien feraient comme Eren s'ils avaient le pouvoir? Combien se dresserait contre lui, du même pays ou pas? Je rappelle juste que les dictateurs qui "agissaient pour leur pays" n'étaient pas majoritaires dans leur propre pays. Eren n'a pas pris le pouvoir démocratiquement^^.

Quelle pitié de voir le plan d'Eren s'effondrer. Ses proches meurent un par un, Hange et Floch dans ce chapitre. Son pays, bientôt esseulé; fragilisé et en proie à des guerres intestines.

Ce que je comprends pas c' est l'utilisation d' Annie. Depuis son retour, son rôle dans l'histoire est confus. Elle est restée fidèle à elle même, égoïste et froide, ne se battant que pour elle quitte à faire du mal aux autres. Donc quel intérêt de la faire revenir pour qu'elle parte maintenant sans n'avoir rien accompli, à par ses sentiments pour le blondinet. Armin va-t-il changer de plan à cause d' Annie?

Et Gabi et Falco n'auront donc pas leur place dans la scène finale, les trois seront donc l'après terrassement, qu'importe comment il se termine?

L'avancée scénaristique est énorme dans ce chapitre, la scène finale est toute proche, ils sont dans l'avion et les titans sont là. 5 personnages mis de côtés, je ne pense pas qu' Annie et les 2 gamins auront encore un rôle à jouer, il reste 3 chapitres max il me semble...

Il reste donc (Sieg est mort pour moi ou bloqué dans le chemin) Eren, Ymir, le parasite VS Armin, Mikasa, Jean, Conny, Livai, Reiner, Pieck et Onyankopon. Si on suit la logique de ce chapitre et au vu du comportement de certains personnages, les prochains à mourir seraient Onyankopon, Conny et Livai. Livai part au combat tremblant, à moitié mort, en disant "à plus tard" à Hange..., les 2 autres ont remplis leur rôles.

Pieck, je sais pas, l'auteur n'a jamais fait mourir un Shifter naturellement, donc je sais pas trop pour elle...

Reiner ne mourra pas, il est condamné à vivre le pauvre. Encore dans ce chapitre il veut se suicider en se proposant comme leurre. Encore une fois devancé avec un mort de plus sur la conscience. Il faudrait compter combien de fois il est aller à l'encontre de la mort. J'espère qu' Isayama le libérera pour la fin.

Jean n'a pas encore rempli son rôle, et il représente "Monsieur Tout Le Monde", peut-être un rôle post-terrassement.

Armin et Mikasa, on en sait trop peu sur leur réelles motivations pour prédire.

Ca y est! Le final de cette oeuvre est là! Je pense qu'il y aura encore un twist, Ymir/parasite n'a pas dit son dernier mot. Au vu des 2 derniers chapitres, Eren n'a plus trop l'air maitre de lui-même, son physique de marionnette, son esprit d'enfant qui a pris le dessus sur son soi présent, désormais endormi. J'ai lu que son esprit enfant était le même que Eren chapitre 1 quand il dort, ils sont habillés pareils, ça serait un dernier cadeau d' Eren à son passé pour voir la "liberté"? Et ses pleurs après son réveil s'expliqueraient par ce qu'il va se passer ensuite.

Je pense qu'Ymir/parasite contrôle Eren et que son but est l' anéantissement de l'humanité pour le control absolu sur les Eldiens. A moins d'avoir raté quelque chose, Ymir/parasite a toujours le controle de l'Originel, Eren a juste brisé les chaines de la famille royale qui la contenait, elle prête son pouvoir à Eren dans son propre intérêt. L'image rémanente d'Ymir le prouve, elle a encore le controle de ce qu'elle fait.

On aurait une fin très triste, Eren accompli son rêve de liberté génocidaire, ses amis meurent tous ou quasiment tous, Paradis, affaiblie et divisée est sous le controle total d'Ymir/parasite. Le monde renaitra mais l'humanité sera juste les Eldiens qui vont se reproduire et emprisonné, impuissant face à Ymir/parasite. Une fin tragique pour tout le monde, un peu à la DevilMan, on verra...

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Raphael012 a dit :

Je viens de lire le chapitre...  Frock est, pour moi, au centre de celui-ci, tout prend sens avec lui. 

 

Si on reprend le personnage de Frock, on voit qu'il a toujours eu un seul rêve : devenir un héros. Il pense réellement depuis la mort d'Erwin , et même avant, avoir un destin hors du commun. Que d'une façon ou d'une autre, ce n'est pas un soldat ordinaire, qu'il a réellement une mission à accomplir, une destinée.

 

 

 

 

Tellement vrai je trouve, mais pour tous les personnages. Eren veut la liberté, il se retrouve génocidaire. Son père veut une famille, il se retrouve à en tuer une au complète (les Reiss), Reiner veut mourir pour les autres, tout le monde meurt pour lui, Erwin veut la vérité sur ce monde, il mourra dans l'ignorance. Tous les personnages finissent à l'opposés de leur vouloir, c'est dramatique.

 

Il y a 1 heure, Matdob a dit :

 

Tout ce que je souhaite ici prouver est le paradoxe fondamental qui entoure Eren. Qui certes est un personnage égoïste. Mais qui pense réellement solutionner les problèmes des gens avec lesquels il a grandi. Une belle utopie. Je comprends le perso néanmoins. Mais ce qu'il fait, il le fait au détriment de la liberté d'autrui.

 

Je trouverais juste appréciable que l'on arrête de systématiquement prétendre l'évidence d'une solution à un problème d'une telle ampleur. SNK brille de réalisme, et donc de complexité à atteindre un idéal.

Peu importe la fin, une chose est sûre : Isayama ne parviendra pas à résoudre le problème de manière durable. Et c'est là toute la tragédie de cette oeuvre.

Je ne cite qu'un passage mais je suis globalement d'accord avec toi. On peut comprendre Eren mais ne pas être d'accord avec lui. Même si dans mon premier message j'explique, à raison je crois, que les motivations d'Eren sont purement égoïstes. Il est à l'origine de tous les morts de ses proches. Sa mère aurait pu vivre s'il le voulait, son père aurait pu prendre un autre choix de vie, ses amis meurent en opposition à ses décisions et son pays va s'effondrer je pense, qu'importe que le résultat du terrassement, ou régresser fortement.

On ne saura jamais si d'autres décisions auraient fonctionner pour le bien général, même si il n'y a pas de solution miracle à ce monde mais Eren avec le Titan Assaillant n'a cesser à travers les siècles d'alimenter les conflits pour son unique désir, sa liberté.

 

PS : désolé du double post, ça fait un moment que je n'avais plus poster ici, je perds mes bonnes habitudes.

Edited by Eragon
double post

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Eragon a dit :

Je ne cite qu'un passage mais je suis globalement d'accord avec toi. On peut comprendre Eren mais ne pas être d'accord avec lui. Même si dans mon premier message j'explique, à raison je crois, que les motivations d'Eren sont purement égoïstes. Il est à l'origine de tous les morts de ses proches. Sa mère aurait pu vivre s'il le voulait, son père aurait pu prendre un autre choix de vie, ses amis meurent en opposition à ses décisions et son pays va s'effondrer je pense, qu'importe que le résultat du terrassement, ou régresser fortement.

On ne saura jamais si d'autres décisions auraient fonctionner pour le bien général, même si il n'y a pas de solution miracle à ce monde mais Eren avec le Titan Assaillant n'a cesser à travers les siècles d'alimenter les conflits pour son unique désir, sa liberté.

 

PS : désolé du double post, ça fait un moment que je n'avais plus poster ici, je perds mes bonnes habitudes.

Je te rejoins totalement sur le cas d'Eren. Je voulais nuancer en admettant que ces intentions pouvaient présenter une certaine forme d'altruisme (surtout quand on le voit dire au chapitre 108 qu'ils souhaitent les protéger). Seulement, étant dominé par un tas de sentiments contradictoires, il se résout à commettre l'une des pires atrocités qui soit.  Les gens trouvent qu'ils diffèrent énormément d'un Hitler? C'est mal connaître l'histoire. Celui qui est devenu l'une des pires ordures de tous les temps a d'abord été marqué par des défaites et des aspirations propres. Défaites qui l'ont marqué au fer rouge (notamment lors de la WW1) ainsi que la crise économique due au crach boursier américain avec laquelle il a tiré les conclusions que l'on connaît en Allemagne. Était il la pire ordure de base? Je ne le crois pas. Mais il fut indéniablement le fruit d'une Allemagne appauvrie, au climat délétère dans laquelle il se laissa aller aux sentiments les plus condamnables qui soient. Et je pense plus généralement que tout grand dictateur devait avoir un minimum le poids des morts sur sa conscience. Seulement, ils avançaient. Convaincus des bien faits futurs de leur action. Au détriment de millions de vies. Ils en étaient pas moins convaincants. Sans quoi, ils n'auraient pas fait autant de mal. Le parallèle peut être fait avec Eren! Il n'en reste pas moins différents (notamment au niveau purement idéologique). Mais ce qu'ils font sur la forme est semblable.

 

Ce qui me frappe énormément, c'est que les pros Eren n'hésitent pas à faire part de son altruisme dans les commentaires. Ce que je trouve ridicule tant sa démarche est égoïste. De quel droit peut on prétendre vouloir le bien des gens en ignorant leurs revendications, voire leurs CONVICTIONS. Je me répète. Mais la paix voulue par Eren n'est qu'une illusion. Cette dernière se faisant détruire dans les derniers chapitre où tour à tour, les personnes qui ont été en lien avec lui disparaissent petit à petit, en combattant ses idées. Son vrai rêve était soi disant de les protéger. Au péril de sa vie. Eren a donc déjà perdu quoi qu'il arrive. Mais le bilan de cette défaite ne pourra qu'être évalué à la fin. Dans quelle mesure sera-t-il lourd? Nous le saurons bientôt.

Edited by Matdob

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Matdob

 

Pour Hitler, je m'étendrais pas, on est pas dans un topic histoire, mais ce n'est pas aussi simple que la version sorti des bouquins d'histoires scolaires. C'était un artiste raté, d'une fainéantise absolue, qui a toujours eu une haute estime de lui même et de grandes aspirations (dont le contexte lui offrira de pouvoir les réaliser de la pire des manières), c'est la base de sa psyché et du bonhomme (la biographie sur lui de Ian Kershaw est très bien détaillée pour avoir une version concrète des choses et pas juste scolaire) donc la comparaison Eren/Hitler n'a pas lieu d’être à mes yeux.

 

Ensuite Eren n'a jamais dit qu'il voulait la PAIX, mais qu'il voulait la LIBERTE pour lui et ses amis, ce qui passe par la liberté de vivre et de ne pas se faire exterminer par les autres sous prétexte qu'il y a 2000ans les eldiens ont commis des atrocités donc Eren n'est pas hypocrite et est fidèle à sa pensée (tout comme le sont Hanji, Armin et Mikasa)

 

Et a vrai dire si on se place à la position de Eren : le monde entier te hait et pense que ton peuple serait bien mieux mort, tu joues la diplomatie tant que tu n'as pas le choix, mais mettons un jour on t'offre le pouvoir absolu de pouvoir régler ça en écrasant tout le monde, bien hypocrite sera la personne qui dira qu'il ne penserait pas fortement à cette solution (très immoral, mais au combien plus sécuritaire que la solution diplomate)

Maintenant toute la cruauté c'est qu'Eren est entrain au fur et à mesure de perdre les raisons du pourquoi il a assume la responsabilité de passer pour le diable absolu (et en ce sens oui il est bien altruiste puisque pour le bien des Eldiens de Paradis (à moins que ceux ci considèrent que c'est mieux de crever), il assume un rôle de salaud fini dont il attend surement pas de se faire acclamer en retour, il sait très bien les conséquences de ça) : plutôt cynique, mais réaliste là aussi.

 

De toute façon ce manga est d'un cynisme total puisqu'il nous a jamais laisser entrevoir dans ce conflit que la destruction d'un camp ou de l'autre, la solution de paix est vaguement suggéré, mais jamais montré réalisable concrètement, donc ça n'a jamais été une option possible aux yeux d'Isayama.

 

 

 

 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Thumb 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, k.hyuga a dit :

Pour Hitler, je m'étendrais pas, on est pas dans un topic histoire, mais ce n'est pas aussi simple que la version sorti des bouquins d'histoires scolaires. C'était un artiste raté, d'une fainéantise absolue, qui a toujours eu une haute estime de lui même et de grandes aspirations (dont le contexte lui offrira de pouvoir les réaliser de la pire des manières), c'est la base de sa psyché et du bonhomme (la biographie sur lui de Ian Kershaw est très bien détaillée pour avoir une version concrète des choses et pas juste scolaire) donc la comparaison Eren/Hitler n'a pas lieu d’être à mes yeux.

Hitler a été élu, contrairement à Eren. Et si on arrive à trouver Hitler monstrueux, à raison, j'ai du mal à comprendre comment on puisse trouver des excuses à Eren; il fait pire sur le fond et sur la forme.

il y a 45 minutes, k.hyuga a dit :

Ensuite Eren n'a jamais dit qu'il voulait la PAIX, mais qu'il voulait la LIBERTE pour lui et ses amis, ce qui passe par la liberté de vivre et de ne pas se faire exterminer par les autres sous prétexte qu'il y a 2000ans les eldiens ont commis des atrocités donc Eren n'est pas hypocrite et est fidèle à sa pensée (tout comme le sont Hanji, Armin et Mikasa)

Entre ce que dit Eren et ce qu'il fait, il y a une gouffre. Tu as raison, Eren veut la liberté au prix de la paix même, mais il la veut pour lui et uniquement pour lui. Il avait le choix de sauver sa mère, le choix de laisser son père reconstruire une famille. Il savait que ses amis essaieraient de l'arrêter, résultat la moitié sont déjà morts; l'autre moitié détruit physiquement ou mentalement. Et pour les Eldiens, savoir que leur survie est au prix de milliards d'innocents, le taux de suicide va être assez élevé dans les mois qui arrivent. Et si Eren utilise l'altération de mémoire, alors là, il passe un cran au-dessus dans le niveau dictateur génocidaire, même si j'ai lu que certains trouvaient ça "bien"... Drôle d'époque.

Ce que fait Eren, il le fait uniquement pour lui ,sans se soucier de l'avis de ses proches, et est prêt à faire payer le prix aux autres. J'adore le personnage, vraiment c'est surement l'un des personnages les mieux écrits, mais il est l'opposé de Reiner pour moi.

il y a 52 minutes, k.hyuga a dit :

 

Et a vrai dire si on se place à la position de Eren : le monde entier te hait et pense que ton peuple serait bien mieux mort, tu joues la diplomatie tant que tu n'as pas le choix, mais mettons un jour on t'offre le pouvoir absolu de pouvoir régler ça en écrasant tout le monde, bien hypocrite sera la personne qui dira qu'il ne penserait pas fortement à cette solution (très immoral, mais au combien plus sécuritaire que la solution diplomate)

Maintenant toute la cruauté c'est qu'Eren est entrain au fur et à mesure de perdre les raisons du pourquoi il a assume la responsabilité de passer pour le diable absolu (et en ce sens oui il est bien altruiste puisque pour le bien des Eldiens de Paradis (à moins que ceux ci considèrent que c'est mieux de crever), il assume un rôle de salaud fini dont il attend surement pas de se faire acclamer en retour, il sait très bien les conséquences de ça) : plutôt cynique, mais réaliste là aussi.

Le monde entier ne hait pas Paradis, ils haïssent les Mahrs. Le monde entier a peur de Paradis, c'est fondamentalement différent pour moi.

A l'époque du manga ce sont les Mahrs qui envahissent le monde, il n'y a plus aucun survivant de l'époque Eldienne, juste l'histoire de ce qu'ils ont faits, les vestiges. La domination Mahr, elle est présente, le monde la vit. Je suis descendant Polonais, j'insulte pas un Allemand quand j'en vois un, pourtant c'est très récent. Je suis Français, je crache pas sur un Espagnol ou un Anglais quand j'en croise un.

Le monde a peur de Paradis parce que ce sont les seuls à avoir la bombe atomique, ils ont accès au bouton rouge et personne ne sait si et quand ils vont appuyer, c'est effrayant. Et le fait que l'île dispose de richesses énormes au point de vue économique. Les dirigeants du monde entier ,et je précise pas les peuples, veulent la destruction de Mahr par haine. Et ils veulent s'accaparer Paradis par peur et pour le gain. C'est une course à l'armement et une course économique, le premier qui met la main sur Paradis à gagner.

Pour la deuxième partie, je vais me répéter alors je vais être bref. Non Eren n'est pas altruiste, Il est le décideur, le déclencheur, le réalisateur. "Pour le bien des Eldiens", comment on peut dire ça? La survie d'un peuple ne passe pas avant la survie de l'humanité, même si encore une fois je comprends le raisonnement des personnages mais ne le partage pas en tant qu'observateur neutre. Et je pense que beaucoup l'oublient la neutralité dans ce manga, c'est dommage.

il y a une heure, k.hyuga a dit :

De toute façon ce manga est d'un cynisme total puisqu'il nous a jamais laisser entrevoir dans ce conflit que la destruction d'un camp ou de l'autre, la solution de paix est vaguement suggéré, mais jamais montré réalisable concrètement, donc ça n'a jamais été une option possible aux yeux d'Isayama.

D'accord sur ce passage, la guerre en boucle, la paix n'est que fictive. Si Isayama va jusqu'au bout, le message et la morale sont terribles. Le "peuple parasite" aura mis fin au monde et la paix est illusoire. Je me rappelle à l'époque, les brassards des Eldiens avaient faits polémiques, je sens que la bien-pensance va en prendre un sacré coup.

PS: J'ai le totem d'immunité, j'ai le droit de dire des vérités aussi atroces soit-elle, je suis Eldien du côté Monde et n'approuve pas la politique de Paradis. :)

  • Like 2
  • Haha 1
  • Confused 2
  • Hum 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, k.hyuga a dit :

@Matdob

 

Pour Hitler, je m'étendrais pas, on est pas dans un topic histoire, mais ce n'est pas aussi simple que la version sorti des bouquins d'histoires scolaires. C'était un artiste raté, d'une fainéantise absolue, qui a toujours eu une haute estime de lui même et de grandes aspirations (dont le contexte lui offrira de pouvoir les réaliser de la pire des manières), c'est la base de sa psyché et du bonhomme (la biographie sur lui de Ian Kershaw est très bien détaillée pour avoir une version concrète des choses et pas juste scolaire) donc la comparaison Eren/Hitler n'a pas lieu d’être à mes yeux.

 

Ensuite Eren n'a jamais dit qu'il voulait la PAIX, mais qu'il voulait la LIBERTE pour lui et ses amis, ce qui passe par la liberté de vivre et de ne pas se faire exterminer par les autres sous prétexte qu'il y a 2000ans les eldiens ont commis des atrocités donc Eren n'est pas hypocrite et est fidèle à sa pensée (tout comme le sont Hanji, Armin et Mikasa)

 

Et a vrai dire si on se place à la position de Eren : le monde entier te hait et pense que ton peuple serait bien mieux mort, tu joues la diplomatie tant que tu n'as pas le choix, mais mettons un jour on t'offre le pouvoir absolu de pouvoir régler ça en écrasant tout le monde, bien hypocrite sera la personne qui dira qu'il ne penserait pas fortement à cette solution (très immoral, mais au combien plus sécuritaire que la solution diplomate)

Maintenant toute la cruauté c'est qu'Eren est entrain au fur et à mesure de perdre les raisons du pourquoi il a assume la responsabilité de passer pour le diable absolu (et en ce sens oui il est bien altruiste puisque pour le bien des Eldiens de Paradis (à moins que ceux ci considèrent que c'est mieux de crever), il assume un rôle de salaud fini dont il attend surement pas de se faire acclamer en retour, il sait très bien les conséquences de ça) : plutôt cynique, mais réaliste là aussi.

 

De toute façon ce manga est d'un cynisme total puisqu'il nous a jamais laisser entrevoir dans ce conflit que la destruction d'un camp ou de l'autre, la solution de paix est vaguement suggéré, mais jamais montré réalisable concrètement, donc ça n'a jamais été une option possible aux yeux d'Isayama.

 

 

 

 

La comparaison tient pas tant sur leur idéologie (qui comme tu le sais diffèrent énormément) mais sur les conséquences de leurs actions ainsi que des potentiels traumatismes qui peuvent en être le déclencheur. 

 

Eren veut la liberté. OK. Mais on est d'accord qu'il s'agit bien d'une liberté individuelle, qui se fait donc au détriments d'autres libertés individuelles. Eren chérit les siens (chapitre 108) et semble chérir le concept même de liberté. Pourtant, bien que le massacre le torture, on ne l'a pas vu tant se remettre en question sur le bien fondé d'un tel sacrifice du libre arbitre d'une partie des siens. Au contraire, je pense qu'il n'en a cure. Car il est égoïste. Et pense naturellement être un pont vers une certaine forme de liberté qu'il chérit. Mais encore une fois, seront ils libres de ce sentiment de culpabilité qu'ils auront toute leur vie?

 

La guerre est une affaire de forces. Et on sait parfois que la présence d'un ennemi plus grand peut conduire des peuples à s'entraider pour une cause commune. Tout semblait opposer le camp des Eldiens et des Mahr (cette opposition ayant été caractérisée par le personnage de Gaby). Pourtant, ils sont au demeurant tous humains, sujets aux mêmes émotions et mêmes problèmes.

L'entente de deux figures emblématiques lors du chapitre 129 est la preuve d'une possible réconciliation (même si celle ci sera toujours éphémère et brinquebalante au cours du temps).

 

C'est pourquoi je ne comprends pas que l'on puisse prétendre que la seule solution est celle d'Eren concernant le "bien" d'Eldia. Bien qui est d'ailleurs un concept moral certainement pas uniforme au sein des habitants de l’île. 

 

Les gens qui ont choisi de combattre l'Ile du Paradis l'ont fait parce qu'ils représentaient une menace.

Sieg a alors proposé une chose. Qui venait très directement sacrifier toute forme de liberté chez les pauvres Eldiens.

Eren a proposé autre chose. Qui ne laissera qu'un sentiment flottant de culpabilité avant de donner lieu à de nouveaux conflits interne parce que le monde est ainsi fait.

Le bien dans tout ça? Il n'est véritablement nulle part. Certains se contenteront de la situation, d'autres pleureront.

 

Mais je reste persuadé qu'Isayama n'a pas fait tout ce travail sur Gaby, Falco, Magath, Reiner, Piek pour finalement nous dire que chacun doit rester à sa place et qu'un camp doit gagner totalement sur l'autre. Il y aura des vainqueurs et surtout beaucoup de perdants. Mais il y aura fatalement des mutations comme il y en a déjà eu depuis l'arrivée des Eldiens sur le continent.

 

Mais bref, je digresse trop.

 

En conclusion, si Eren chérit tant que ça le concept de liberté, il devrait accorder un réel crédit aux prises de position de ces camarades. Ce qu'il ne peut visiblement se résoudre à faire. Eren est persuadé qu'en mourant en génocidaire, il garantira un avenir pour tout un tas de personnes. Il s'est résolu à endosser ce rôle. Un rôle qu'auront chéri des gens à qui il ne tenait pas spécialement (Floch). Un rôle qu'auront combattu les personnes qui comptaient le plus pour lui (Mikasa, Armin...)

Edited by Matdob

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Eragon a dit :

Le monde entier ne hait pas Paradis, ils haïssent les Mahrs. Le monde entier a peur de Paradis, c'est fondamentalement différent pour moi.

A l'époque du manga ce sont les Mahrs qui envahissent le monde, il n'y a plus aucun survivant de l'époque Eldienne, juste l'histoire de ce qu'ils ont faits, les vestiges. La domination Mahr, elle est présente, le monde la vit. Je suis descendant Polonais, j'insulte pas un Allemand quand j'en vois un, pourtant c'est très récent. Je suis Français, je crache pas sur un Espagnol ou un Anglais quand j'en croise un.

Le monde a peur de Paradis parce que ce sont les seuls à avoir la bombe atomique, ils ont accès au bouton rouge et personne ne sait si et quand ils vont appuyer, c'est effrayant. Et le fait que l'île dispose de richesses énormes au point de vue économique. Les dirigeants du monde entier ,et je précise pas les peuples, veulent la destruction de Mahr par haine. Et ils veulent s'accaparer Paradis par peur et pour le gain. C'est une course à l'armement et une course économique, le premier qui met la main sur Paradis à gagner.

 

Je suis en total accord avec cette partie. C'est véritablement la partie essentielle qui tend à montrer la non unicité de la solution concernant la fameuse menace que représente avant tout l’Île du Paradis.

C'est d'ailleurs pour cela que Sieg proposait son plan d'euthanasie. Plan qui aurait permis aux gens actuels de ne pas se faire attaquer. Car étant neutralisés et condamnés.

Plan qui selon moi ne va pas du tout car en opposition totale avec la liberté du plus grand nombre par ailleurs.

 

Le parallèle avec la bombe atomique se fait de plus en plus. On parle ici (concernant le grand terrassement) d'une arme capable de raser un pays en un rien de temps.

Je suis juste curieux de savoir si Isayama retirera cette arme à la fin de son récit ou si au contraire elle perdurera (soit sous forme titanesque soit sous une autre forme).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/09/2020 à 08:44, Zriox a dit :

 

Même si ils arrive a faire une percé, rien nous dit que le eren géant et monstrueux n'est pas une création du titan marteau d'arme (ce qui expliquerais comment il arrive a marcher). En vrai je serais très déçus si l'alliance arrive à arrêter eren. Je ne trouverais ça pas logique et je préférerais que l'auteur va jusqu'a la fin.

En effet, nous ne connaissons pas le potentiel d’eren au combat avec son nouveau titan.

 

Isayama commence à mettre en place les pièces de l’échiquier pour la bataille finale on connait plus ou moins l’atout de l’alliance, la bombe ! Je partage l’avis d’une personne ici, ils se sacrifieront un par un pour faire une percée vers Eren.

 

Le chapitre donne plusieurs informations importantes, les titans colossaux ne sont pas invincible est loin de là ; la lance foudroyante s’avère redoutable… mais malgré tout leurs nombres et la chaleur dont ils émanent pose problème au corps à corps. 

 

 Souvenez-vous de la bande audio qui indique là « fin » du manga

Avec ce chapitre mon interprétation commence à prendre du sens  à 1 min, j’entends l’ouverture de la trappe de l’avion certainement pour lâcher là bombe + armin qui dit : « Eren ».  Est-ce que cela va être suffisant pour terrasser Eren ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprend pas comment Hanji peut en tuer quelques uns alors que des canons de "l'armée militaire mondiale" il y a deux chapitres n'ont même pas pu les égratiner... Paradis est-elle + avancée que le reste du monde avec leurs lances foudroyantes ?

 

De toute façon même si les colossaux sont tuables (logique, c'est juste une armée de Berthold), le problème reste leur nombre (des milliers-millions).

 

Ca faisait longtemps un mort important dans SNK (je compte pas Shadis et Magath), j'avais oublié que Isayama skippait limite leur mort en la rendant banale (je parle surtout pour Flosh).

  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement, on évoque ci-dessus un problème qui m'a interpellée après ce chapitre.

 

Eren avait dit qu'il faisait tout ça pour que ses amis puissent vivre heureux longtemps. Mais en concevant son plan et son trajet avant de se lancer, il n'a pas pensé à la possibilité que ses amis tentent de se mettre sur sa route? Il ne s'est pas dit à un moment qu'ils allaient peut-être se trouver sur le chemin de son grand terrassement et en mourir? Ou bien c'est un délire à la Dark "il faut que je te tue pour te sauver"? Et dans ce cas, qu'est-ce qui va arriver finalement pour que ses amis vivent heureux et longtemps, même une fois morts? Hanji, en tout cas, l'est déjà, morte. Est-ce que ça annonce une série de morts dans l'équipe?

 

Sur le personnage de Floch, il y aurait des choses à dire. Il n'est pas extraordinairement complexe au final, comme tous les autres en fin de compte, mais il a été utile dans l'intrigue. Il a servi d'antagoniste plus que pragmatique (parce qu'il finit par dépasser le pragmatisme) à nos personnages idéalistes. Mais Isayama en a bien fait un gros méchant monomaniaque bouffé par une idée fixe. Au début, on le voit à RTS charger avec Erwin, il galope avec les autres bleus en se planquant derrière le cou de son cheval, il crève de trouille, ça se comprend. Et dans le dernier chapitre, le voilà qui n'hésite pas à s'accrocher (c'est le cas de le dire) seul aux bateau de ceux qu'il poursuit pour les empêcher de faire échouer sa mission à lui. Dans le comportement, quel changement! De suiveur timoré, il devient loup solitaire téméraire... pour pas très longtemps toutefois, l'histoire s'en débarrasse vite. Au final, si Floch est personnage intéressant pour ce qu'il représente, à part un dictateur fou, l'auteur ne pourrait pas en faire grand-chose. Il a surtout servi à mettre des bâtons dans les roues à l'équipe d'Hanji. Malgré ces changements dans les attitudes, je ne parviendrai jamais à le considérer comme autre chose qu'un trouillard...enfin, je ne sais même plus si le mot correspond tant ses dispositions d'esprit dénote l'étroitesse, la monomanie, l'obsession, la quête de la figure démoniaque qui pourra tout arranger, qui seule compte.... Depuis RTS, il a une sorte de rancoeur à l'égard du "démon", qui à l'époque était Erwin, et a fini par avoir besoin de se ranger derrière lui, d'en faire une force protectrice. Et dans cette quête, il a fini aussi par avoir des attitudes de "démon", il ne s'est plus simplement caché derrière un "démon" (qui de toute façon, n'est pas avec lui), il a agit comme le "démon" à sa petite échelle, et comme il conçoit les agissements d'un "démon". Il a vieilli depuis RTS avec cette idée qu seul un démon peut le sauver, lui et l'île, l'idée a mûri, l'a investi et il a fait de la préservation de l'île la mission de sa vie par peur...malgré tout ce que pourront dire ses admirateurs. Sauver Eldia, pour lui, c'est la garantie de se mettre à l'abri, et pour ça il meurt.

Beau paradoxe. Ou pour mieux le dire, son côté exalté a pris le pas sur la perception du danger. peut-être Floch a-t-il fini par oublier ses craintes car galvanisé par l'objectif d'Eren et très conscient de son statut de fidèle du démon sauveur? 

 

Un personnage du même bord que Floch, aussi déterminé que lui à faire gagner son camp, aurait pu exister sans le côté psychopathe cheap, les sourires sadiques, les jeux de pouvoir enfantins, les provocations puériles. On aurait pu n'avoir que la raisonnement froid. Et encore, ça aurait manqué de hauteur. Bref.

 

Sinon, bah.... je ne vois toujours pas ce que l'équipe d'Armin pourrait faire face à Eren. Des bombes? Peut-être, une opération kamikaze? Non vraiment, je ne vois rien.

Quant à la scène d'Hanji dans l'"après-vie"...  Je ne sais même pas s'il faut la voir comme une dernière vision avant de mourir, c'est peut-être une scène purement symbolique complètement détachée de l'histoire, une façon pour Isayama de souligner un peu lourdement qu'Hanji était bien de cette lignée de soldats vaillants.

 

  • Thumb 2
  • Hum 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Floch :wellshit 

Hange 694318883418538024.png?v=1

 

Nan même si Hange m'avait saoulé dans les derniers chapitres (je comprend son raisonnement mais je n'y adhère pas), je dois dire que les adieux avec Levi et la petite scène à la fin avec l'afterlife (qui pour moi est juste l'imagination de Hange. Je crois pas que Yams va introduire un nouveau concept comme ça à ce stade de l'histoire. On a déjà les Paths qui se rapprochent le plus de l'afterlife) c'était assez émouvant :tearspepe Elle est restée elle-même jusqu'à la toute fin, une folle des Titans qui blague et se bat courageusement, et sans elle, l'avion n'aurait jamais pu décoller. Les titans avançant en ligne droite, ceux qu'elle a abattu visaient directement le hangar avec l'avion. Son personnage a eu une bonne fin.

 

 

 

Quand à Floch...Pour moi c'est l'un des meilleurs personnages du manga, excellement bien écrit, avec des défauts, un comportement qui irrite, mais c'est ça qui font de lui un personnage vraiment humain... Un de mes personnages préférés. Allez je vais en faire l'éloge une dernière fois lol

 

Révélation

Bien qu'il savait qu'il allait mourir, il a participé à la charge suicide contre Zook aux côtés de son commandant et de ses camarades mortifiés.
Il répond à une Mikasa furax qu'Armin doit mourir afin de laisser leur commandant vivre et afin qu'il puisse les guider.
Il a dit qu'Eren est un idiot qui laisse ses émotions prendre le dessus sur son jugement, ce qui est extrêmement vrai.
Une fois qu'Eren lui a montré son plan pour protéger le Paradis, il ne laisse pas son jugement antérieur sur Eren altérer sa vision et il décide de le suivre, tout cela pour protéger Paradis.
Il le soutient jusqu'au bout, faisant même semblant de travailler avec Yelena et Zook.
Il survit à un nouvel attaque suicide et à l'effondrement des murs.
Il inspire les gens à soutenir Eren, car c'est la seule façon pour eux de survivre face au monde.
Il s'oppose à 3 Titans Shifters et à un Ackerman pour permettre à Eren de poursuivre son plan.
Il reste accroché à un bateau pendant je ne sais combien d'heure, juste pour aider Eren du mieux qu'il peut, une dernière fois.
Même quand il meurt, il ne pense pas à lui mais à la survie de son île et de son peuple.
Même les avengers admettent qu'il a complètement raison, mais ils vont quand même aller faire leur bordel contre Eren.

 

Et maintenant il est parti :BrokenPepe

 

Pour moi c'est lui le digne successeur d'Erwin (le Erwin que Hange a vu à la fin du chap', pour moi c'est un Erwin qu'elle idéalise. Elle essaye de s'auto-persuader que Erwin sera forcément d'accord avec elle):

 

Erwin-Floch.jpg

 

1599574056-1599498076761.png

 

 

:BrokenPepe

 

D'ailleurs, le fait que Yams a tué Floch et Hange dans le même chapitre, c'est aussi pour des raisons symboliques.

 

Ils sont morts tous les deux dans le même chapitre en combattant pour ce en quoi ils croyaient, avec le même dévouement mais pour des valeurs totalement opposées. La situation politique mondiale ne permettant pas de trouver un terrain d'entente diplomatique.

 

C'est le "sacrifier le monde pour sauver l'île" contre "la volonté de sacrifier l'île pour sauver le monde". Isayama a dépeint cette lutte idéologique en associant Floch contre Hange dans ce chapitre, ce qui nous prépare au clash idéologique final à la toute fin de l'histoire à travers Eren contre Armin.

 

 

 

Dans tous les cas, c'est un bon chapitre (au dessus de la moyenne des chapitres avec l'alliance). L'avion qui décolle enfin, ambiance apocalyptique à chaque fois que les colossaux se arrivent. Reiner qui était tellement prêt à se sacrifier pour faire gagner du temps dés que l'armée des titans est apparu lmao:mjlol Mikasa qui devient love detective comme Zeke:mjlol  ect ect

 

Edit:

 

Le chapitre s'appelle wings of freedom:

 

1599602145-lightshot-1599337238.png

 

 

Le cadavre de Hange

1599602150-image0.jpg

 

 

:monkaS Akatsuki no Requiem qui devient de plus en plus réel (du moins pour moi) à chaque fois qu'on avance.

 

Eren faisant tout cela pour protéger tous ceux qui lui tiennent à cœur, mais tous ceux qui lui tiennent à cœur finissent par mourir pour l'arrêter, et ainsi il atteindra ses objectifs, mais se retrouvera seul, déprimé (fin' nan pas seul si, il a sa "vrai" famille :maybe). 

 

Deathflag strastophérique pour tout ceux se trouvant dans cet avion.

 

Edit 2:

 

Le 04/09/2020 à 17:29, Glorindor59 a dit :

.Le coup de Hanzi qui tue 4 colossales à elle seule me parait totalement broken et m'a remis en doute, l'invincibilité du grand terrassement...

 

Une centaine d'humains équiper de l'équipement tridimensionnel aurait suffi à faire une percée. Puis si hanzi en tue 4, imaginer Livai à lui seul il arrête le grand terrassement, j'abuse un peu :D

Y a au minimum des centaines de milliers de colossaux.

 

Hange est une vétérante du bataillon, une des meilleures membres. Elle en tue que 4 et elle meurt.

 

Levi (en pleine forme), je le vois pas faire infiniment mieux. Il sera lui aussi affecté par la chaleur, la fournaise des colossaux. En tuer genre 20 serait déjà énorme.

 

Il en faudrait un nombre incaculable de professionnels de l'équipement tridimensionnel (sur-armés) pour faire des dégâts et véritablement affaiblir le rumbling (et rien que pour ça, y aurait une hécatombe sans nom parmi les humains). Sachant que c'est justement ceux du bataillon avec l'équipement tridimensionnel qui sont les humains les plus adaptés pour combattre les titans.

 

Je vois pas en quoi l'invincibilité du rumbling est remise en question avec ce chapitre :pepethink

  • Like 3
  • Thanks 1
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hitler n'a pas été élu exactement, mais nommé chancelier par paul von hindenburg.  il y a aucun rapport entre lui et eren. Ce dernier était déçu quand il a appris que l'humanité existait, il évacuait ses pensées noires à ramzi mais il voulait quand même trouver un moyen de faire la paix. Sauf que, il fallait sacrifier historia pour cette paix, et certains ont l'air de totalement l'oublier dans l'équation. Elle a une place très importante dans ses motivations, le mec était prêt à se sacrifier s'il fallait et que ça pouvait changer les choses, mais pas historia. Il y a un ordre de priorité et cette image dans ce lien le montre très bien:

 

 

Le top commentaire: 

 

Citation

Les planches de la première partie du chapitre 130 peuvent être divisées en trois catégories selon leurs orientations : 1. orientation à gauche (sur les planches concernant Eren-Historia-Ymir) 2. orientation légèrement à droite (sur les planches concernant Eren-Sieg-Grisha-Mikasa =FAMILLE Jager) 3. orientation largement à droite (sur la 104e et la détermination d'Eren à les sauver).

Isayama essaie de montrer les trois principales intrigues qui ont influencé la décision d'Eren. Une exception est que la planche où Eren a pleuré/ri sur la mort de Sasha (Ch. 105) est orientée à gauche, car la mort de Sasha est la contradiction directe entre son plan pour protéger Historia et son souhait que la 104e vive longtemps.

Isayama est intelligent.

 

 

Bon pavé sinon Draco. Floch est un très bon personnage et il a montré jusqu'au bout qu'il pensait aux intérêts de l'île. C'est beau. Le chapitre est vraiment bon je trouve. Mais on sent quand même que l'alliance fonce droit dans le mur. J'ai vraiment du mal à croire qu'ils puissent gagner. J'ai trouvé ça touchant les mots de falco, le pauvre bougre. La tête de mikasa quand elle comprend qu'annie aime armin, j'ai trouvé ça drôle. Elle était même mignonne. Finalement Magath a bien fait de prendre Yelena, elle a son utilité. Donc eren se dirige vers une base de recherche aérienne, qu'est-ce que j'aimerais qu'on ait des combats aériens, ce serait juste génial. 

 

Hange bien que je ne sois pas d'accord avec elle, j'ai trouvé sa mort triste, on la connait depuis le début, ça fait un pincement au coeur. Elle s'est vraiment relâchée, ça se voyait qu'elle avait du mal à supporter le statut de commandante et était dépassée par les événements.

Edited by Alba
  • Thumb 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...