Jump to content


I shiro

Ijiranaide, Nagatoro-san [anime]

Recommended Posts

Posted (edited)

Arrete_de_me_chauffer_nagatoro_logo.png.82acf7e99bbd95bb8d849ac52241beb6.png

IMG_20210424_100639.thumb.jpg.fb2c55f387d8579a2fd4070378a1cd42.jpg

Titre VF : Arrête de me chauffer, Nagatoro

Titre VO : イジらないで、長瀞さん (Ijiranaide, Nagatoro-san)

Type : Shonen

Genre : Comique, Ecchi

Studio d'animation : Telecom Animation Film

Date de diffusion : 11 avril 2021

Statut : en cours

Licence FR : Crunchyroll et ADN

 

Synopsis :

 

Nagatoro est une lycéenne de première année. Elle fait la rencontre de Hachioji, un jeune lycéen subissant les moqueries et remarques de camarades de classe. En assistant à ces moqueries, Nagatoro pense que c'est ce dont à besoin son senpai et commence donc à le taquiner. Il finit par prendre plaisir à tenir compagnie à cette lycéenne particulière, la seule personne qui le remarque dans ce lycée.

 

Lien Crunchyroll pour regarder les épisodes en vostfr DON'T TOY WITH ME, MISS NAGATORO - Regardez sur Crunchyroll

Lien Anime Digital Network pour regarder les épisodes en vostfr Arrête de me chauffer, Nagatoro ! - streaming - VOSTFR - ADN (animedigitalnetwork.fr)

 

 

Edited by I shiro

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bon, on peut tous facilement s'accorder sur le fait que cet anime est l'un des plus bizarres. Je suis tombé sur le premier extrait vidéo You Tube de cette œuvre par pur hasard, je trouvais que c'était assez délirant. Le faits que ce soient relativement nouveau, de bonne qualité, fun et que j'avais une après-midi tranquille m'ont fait jeter à l'eau. Je peux raconter que l'expérience était, comme je l'avais amorcé, "bizarre" et, pour reprendre un terme utilisé par Nagatoro, "malaisante". Toutefois, je trouve que ça a une petite touche sympathique et drôle. Comme j'avais pas lu la synopsis, je me demandais c'était quoi le but ? Et au vu des deux derniers épisodes, j'avais de drôles d'idées en tête. Maintenant, je suis un peu plus rassuré. Comme il n'y a pas beaucoup d'épisodes à suivre et que c'est plus des épisodes fun, je vais un peu suivre l'histoire si je le peux.

Edited by I shiro

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin, l'épisode est sorti. Les deux parties étaient bonnes, c'était bien. On continue d'avancer sur le plan relationnel quand elle l'invite chez elle en première partie, et l'autre est plus intéressante, d'après moi, quand elle se met à le défendre devant ses copines à la cantine. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai profité du dernier épisode pour me mettre à jour sur le manga, ça me permet d'avoir un peu plus de recul sur les scènes. Je perds en effet de surprise, c'est un peu dommage mais je ne regrette pas. Quant à l'épisode, tout était bien adapté. Seul bémol, je n'ai pas vraiment vu la fin arriver. C'était juste deux passages sympathiques, comme je n'ai pas regardé la preview, je me demande le suivant va porter sur quoi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/04/2021 à 19:56, I shiro a dit :

Bon, on peut tous facilement s'accorder sur le fait que cet anime est l'un des plus bizarres. 

 

Pour le coup je suis pas d'accord du tout.

C'est ultra à la mode depuis quelques années les shonen avec un personnage masculin un peu en retrait avec une fille qui tourne autour qui a x particularité qui va embêter, teaser etc.. le MC.

 

Les plus connus c'est sûrement Takagi-san qui a aussi un anime et Komi-san (encore que Komi-san c'est encore plus centré sur la fille), mais y'en a d'autres type Kubo-san, ça se compte par dizaine.

Du coup Nagatoro s'en est qu'un de plus qui prend pour personnage féminin un genre de soft gyaru dans son comportement. 

Personnellement en manga je trouve que ça passe mais j'ai pas trop envie de lancer l'anime je sens qu'avec le doublage je vais trouver Nagatoro très agaçante car on peut le dire clairement elle bully le perso principal. ^^

  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 31 minutes, Haar a dit :

Pour le coup je suis pas d'accord du tout.

C'est ultra à la mode depuis quelques années les shonen avec un personnage masculin un peu en retrait avec une fille qui tourne autour qui a x particularité qui va embêter, teaser etc.. le MC.

Je suis un peu d'accord, après je ne saurais pas le dire réellement étant donné que je ne regarde quasiment pas de shonen ecchi. Maintenant quant à l'anime de Nagataro en lui-même qui, si je ne m'abuse, dont le thème est l'harcèlement, je trouve que ça possède une façon bien enjolivée de montrer ce fléau. Les scènes comme les pinçages de tétons, le lavage des mains, du vampire et tant d'autres m'ont mis dans bien des états. D'ailleurs j'en ai parlé plus ou moins avec le frère d'une de mes connaissances scolaire, et on s'accorde globalement sur ça. Maintenant pour contextualiser, je connaissais à peine où je mettais les pieds. Je ne savais pas que c'était du genre ecchi et que l'auteur, de ce que j'ai entendu, faisait du hentai avant. En somme, je trouvais que la relation entre Nagataro et Senpai était totalement précipitée dans son avancée, imprévisible et très surprenant contrairement à ce qu'on pourrait voir et sans le côté malaisant dans les autres œuvres (après je ne suis pas dans les shonens ecchis). Maintenant que j'ai un peu plus de recul dans cette fiction, je me suis un peu habitué à ça. En tout cas, ça fait bien son effet.

Edited by I shiro

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, I shiro a dit :

Je suis un peu d'accord, après je ne saurais pas le dire réellement étant donné que je ne regarde quasiment pas de shonen ecchi. Maintenant quant à l'anime de Nagataro en lui-même qui, si je ne m'abuse, dont le thème est l'harcèlement, je trouve que ça possède une façon bien enjolivée de montrer ce fléau. Les scènes comme les pinçages de tétons, le lavage des mains, du vampire et tant d'autres m'ont mis dans bien des états. D'ailleurs j'en ai parlé plus ou moins avec le frère d'une de mes connaissances scolaire, et on s'accorde globalement sur ça. Maintenant pour contextualiser, je connaissais à peine où je mettais les pieds. Je ne savais pas que c'était du genre ecchi et que l'auteur, de ce que j'ai entendu, faisait du hentai avant. En somme, je trouvais que la relation entre Nagataro et Senpai était totalement précipitée dans son avancée, imprévisible et très surprenant contrairement à ce qu'on pourrait voir et sans le côté malaisant dans les autres œuvres (après je ne suis pas dans les shonens ecchis). Maintenant que j'ai un peu plus de recul dans cette fiction, je me suis un peu habitué à ça. En tout cas, ça fait bien son effet.

 

 

Ceux que je cite ne sont pas des ecchi après, juste des tranche de vie. Enfin y'a Takamine-san que je n'aime pas d'ailleurs dans le genre en ecchi et sûrement d'autre.
Mais les plus appréciés n'en sont pas.

Je parle donc pas d'ecchi mais de l'aspect un personnage principal effacé + une fille beaucoup plus intéressante et caractèrisée qui le tease. Parfois malgré elle, dans Kubo-san le seul teasing c'est que Kubo et tellement mignonne qu'en agissant d'une certaine façon ça met mal le personnage principal.

Là ou dans Takagi et Nagatoro elles l'embêtent. 

Mais Nagatoro y'a un côté plus provocateur c'est sûr que n'a pas Takagi. (D'ailleurs en France c'est licencié sous "Arrête de me chauffer Nagataro", alors que Takagi c'est "Quand Takagi me taquine" qui montre bien que c'est plus gentillet.
 

De mon côté comme je l'ai dit en manga ça passe (mais je suis pas fan), maintenant en anime, le côté un peu lourd du teasing avec les rires de Nagatoro je pense que ça me saoulerait un peu. Je suis assez sensible au doublage et ça peut vite me faire trouver certains personnages assez chiant. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Haar a dit :

un personnage masculin un peu en retrait avec une fille qui tourne autour qui a x particularité qui va embêter, teaser etc.. le MC.

+

Le 19/04/2021 à 19:56, I shiro a dit :

"bizarre".... ...  "malaisante".

On dirait la description du début d’Aku no Hana ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

4ème épisode vu. Au final, c'est une romcom qui se regarde facilement, mais assez pauvre en contenu si on enlève les blagues souvent graveleuses de Nagato.

 

Le protagoniste (appelons-le "senpai" car je ne me souviens même pas si son nom a été prononcé une seule fois jusqu'à présent) est pour l'instant vraiment insupportable. Il ne vit que dans son coin, ne se sociabilise pas, et fait une victime un peu trop facile du harcèlement de Nagatoro. Le seul trait qui le met en valeur, c'est qu'il dessine bien. Sinon, je ne vois que des adjectifs péjoratifs pour le décrire. En bref, pas vraiment un personnage captivant.

 

Nagatoro en temps que personnage est déjà plus intéressante. Les 3-4 premiers épisodes dévoilent petit à petit les différentes facettes de sa personnalité. Je pense que les moments que j'ai trouvé les plus drôles sont lorsque sa jalousie explose. 😄 Après, c'est surtout un version un peu plus psychotique de Takagi ou autres personnages féminins harceleurs/taquineurs de romcoms.

 

J'ai aussi noté qu'il n'y a en vérité que 5 personnages récurrents : le protagoniste, Nagatoro et ses 3 copines. Tous les autres personnages ne semblent être que des figurants sans visages. C'est peut-être fait exprès pour représenter comment le senpai a du mal à se sociabiliser et à regarder les gens en face. A voir s'il y en aura plus par la suite. C'est aussi bizarre que le senpai est le seul membre du club de dessin de son lycée. Dommage également que les scènes ne se déroulent quasiment qu'au lycée.

 

Je me fais pas beaucoup d'espoir de voir cette série n'être autre chose qu'un gag manga. ça reste agréable à regarder pour passer le temps, mais ça se consomme sans aucun investment mental. Au passage, j'ai l'impression que les gyaru sont à la mode dans les séries en ce moment.

 

 

Edited by Pauolo

Share this post


Link to post
Share on other sites

En ce qui concerne la première partie, peut-on dire que ça ne s'est joué qu'à un seul cheveu avant que Senpai ne devienne chauve ?

 

L'autre partie est clairement meilleure, j'ai bien aimé surtout sur la fin où ça devenait touchant. Quant à la perspective que ce soit les vacances d'été je m'en réjouis, on va peut-être plus sortir de ce décor de ce lycée le temps de pratiquer quelques activités estivales. J'attends une très belle qualité d'animation, j'ai hâte ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La première partie est déjà très surprenante, on rentre sans vraie introduction dans l'immersion totale d'un jeu avec comme ligne directrice une sorte de quête à accomplir. J'aime bien ce concept, mais je l'ai vraiment trouvé trop tiré en longueur et venu de nulle part, c'était moyen. Heureusement que la deuxième partie rattrape le tout, c'était un élément assez détente et plaisant. Je dois aussi avoué que le changement du générique de fin était une bonne surprise, c'était même amusant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bon épisode, c'était bien. Je ne m'attendais pas à avoir déjà la scène du festival, je pensais que ça composerait les derniers épisodes de cette saison. En tout cas, c'était très bien adapté. J'aurais quand même préférer que le moment du festival intervienne en deuxième partie, parce que le meilleur est pour la fin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Même si j'men doutais un peu que le personnage principal n'allait pas redoubler, j'aurai quand même bien aimé que si finalement histoire que ça le rapproche encore plus d'Aya.

 

L'autre partie où il fait encore le cheval, j'lai vraiment trouvé un peu ennuyante.

 

Heureusement que les dernières minutes sont plus relevées en terme d'amusement, c'était pas mal.

Edited by I shiro

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

J'ai essayé cet anime, mais j'ai pas réussi à tenir plus de 5mn, le perso principal m'horripile, les rires de cette fille encore plus, et je suis pas assez flexible sur le harcèlement. 

J'ai essayé un autre épisode, faudrait que je me fasse violence. Peut-être je rate un truc.

Tagakagi me taquine c'est certes dans le même genre mais l'esprit est assez différent, le perso principal fait rire,pas pitié 

Edited by Legoshi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

La première partie est bien, mais l'autre est encore meilleure.

 

On change de plans qui sont au passage bien faits, et voir Nagataro installé dans cette position de jalousie aussi longtemps est assez amusant à regarder.

Edited by I shiro

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

On se rapproche bien de la fin, encore deux épisodes.

 

La première partie sur le thème sport : donc sans aucune surprise Senpai, le sport, ce n'est pas son domaine de prédilection contrairement à Aya. Du coup on a un sacré contraste entre les deux, ce qui apporte pas mal de scènes assez cocasses notamment sur la fin avec cette référence à Dragon Ball sur la fusion. C'était franchement pas mal.

 

La seconde : on rentre dans le vif du sujet, l'ultime ligne droite celle du festival. On nous présente un nouveau personnage, la présidente, qui avait pourtant l'air sympathique et douce, mais au final c'est plutôt le contraire sans forcément basculer dans une certaine méchanceté pure. Du coup ça apporte un nouveau challenge et enjeu, et je trouve que c'est vraiment top, pour une fois, d'avoir réellement une sorte de fil conducteur, intrigue, qui va bien plus au-delà de la relation "romantique" entre le "héros" et Nagataro. Même si évidemment, au final tout sera quand même lié.

Edited by I shiro

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bon épisode. Comme on peut étonnamment le remarquer la présidente peut utiliser d'autres atouts pour faire valoir sa peinture, comme sa plastique et ses formes plus que généreuses. La pauvre Nagataro ne fait clairement pas le poids, mais c'est pas très grave parce que, comme l'explique le héros, il y a d'autres formes de beauté. Bel état d'esprit de senpai, c'est bien.

J'ai aussi bien apprécié la touche sensible et émouvante qu'apportent les notes de piano et les flashbacks quand il lui court après. On peut aussi remarquer que les rôles se sont momentanément intervertis : l'harceleur devient l'harcelé et vise versa. 

Avec cet épisode, nous allons bientôt conclure.

Edited by I shiro

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...