Jump to content


Mereoleona

Dandadan [Tatsu Yukinobu]

Recommended Posts

image.png.6c3a6df1d03c1cb2d50ec17360216979.png

 

DANDADAN

 

 

Titre original : ダンダダン

Type : Shōnen

Genre : Comédie, romance, supernaturel, horreur, combat

Thème : Esprits, aliens

Auteur / Dessinateur : Tatsu Yukinobu

Éditeur VO : Shueisha

Prépublication : Shōnen Jump +

Début de publication : 6 Avril 2021

 

 

Synopsis

 

Momo Ayase est une étudiante, petite fille d’une exorciste et médium. Elle rencontre Takakura Ken, dit « Complonou », un autre élève de la classe d’à côté. Ce dernier, geek et amateur de complot croit en l’existence des aliens, au contraire de la jeune fille qui croit en celle des esprits. Ils confrontent leurs convictions à travers un pari qui les conduira à rencontrer des aliens et des esprits. Ainsi démarre, leurs péripéties rocambolesques. Entre horreur et comédie, Dandadan surprend autant qu’il captive.

 

 

 

 

 

Deux volumes sont déjà en ventes. Les couvertures sont très chouettes ; les couleurs vives et les poses en profils des personnages, rendent ce manga encore plus atypique. Le 3ème volume est prévu pour le 3 Décembre 2021. Cette fois, Aira Shiratori est à l’honneur.

 

Révélation

image.png.29c2a9ba453853f9f89993bcec284b19.png  image.png.759ff9f95698e17a46684fd062c9ebd9.png  image.png.f279ca54ac1ff491b926035288936917.png  

 

 

Avis

🌟🌟🌟🌟🌟

 

J’ai découvert ce manga sur le site scantrad. Les lecteurs sont globalement satisfaits de cette œuvre.

 

Outre le chara-design des personnages, la patte graphique offre une profondeur bluffante aussi bien aux scènes d’horreurs que lors de situations comiques. Les concepts des pouvoirs, extraterrestres et spirituels, sont originaux sans en faire trop (la technologie extraterrestre avec ses transformations mécaniques, manifestations des pouvoirs spirituels à l’image de ses esprits).

Les paysages, les expressions, les scènes de suspense et de chaos sont rendus presque réels grâce à l’emploi des différents tons de gris, et aux traits appuyés et abondants. Je parle souvent des visages, parce que je trouve que l’auteur les réussi très bien ; les aliens ont des traits simples, parfois hors normes, avec un sourire inquiétant, dignes d’un film d’horreur. Au contraire, les esprits bénéficient d’un visage plus complexe, jouant sur les ombres, le regard, les rides.

 

Si les genres (horreur, humour) et les thèmes (esprits, aliens) ne semblent pas être en corrélation de prime abord, ils sont en réalité habilement maniés par l’auteur. Une alliance supposée tirée par les cheveux, devient alors crédible à la lecture du récit.

 

C’est une histoire très agréable à suivre, qui prend son temps pour dérouler ses intrigues, contrairement à d’autres récits, qui annoncent la couleur dès les premières pages de leurs histoires. Ce manga est la pépite de cette année 2021, parmi toutes les nouveautés shōnen que j’ai pu découvrir sur scantrad.

 

L’histoire est rendue au chapitre 33, avec un nouvel arc (qui a débuté au chapitre 28) qui s’annonce aussi fort que les précédents. Les aliens et les esprits seront-ils de la partie ? Le nouveau personnage introduit sera-t-il récurrent ? Si oui, quel rôle et/ou quel pouvoir domptera-t-il ?

 

N’hésitez pas à partager, les nouveautés, vos avis et vos impressions sur ce fil. Je serais heureuse d’en discuter avec vous.

 

 

Vous pouvez retrouver ce manga aux adresses ci-dessous :

 

 

Version anglaise par image.png.c3a5b9c24d0b0c69a1e89fe2e3538835.png : https://mangaplus.shueisha.co.jp/titles/100171

Version française par image.png.65ce43e7cfc14e2afdffbf25a6f2029c.png : https://scantrad.net/dandadan

 

Edited by Mereoleona
  • Like 3
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

Avis à tous les fans de cette série atypique ; Dandadan a récemment été acquis par l’éditeur Kazé. Une version française de ce manga verra peut-être le jour au cours de cette année.

 

Deux volumes supplémentaires sont sortis au Japon. Les couvertures très hautes en couleur, avec Seiko Ayase, la grand-mère de l’héroïne, Momo. Et le 5ème tome avec Jiji, dernier protagoniste de la série.

 

image.png.35fa32dc5d57a3c7afb96d146de8cbdd.png   image.png.884510156fa22ca870c997bec4ce2c67.png

 

 

Si vous n’êtes pas encore à jour, sachez que l’arc de la maison hantée, s’est achevé au chapitre 48. Plus que les précédents arcs, celui-ci laisse un goût de suspense au vu des dégâts engendrés, et des révélations sur certains personnages. Toujours dans un style graphique prodigieux, et un récit aussi drôle que captivant.

 

Révélation

Commentaire sur l’arc : Chapitre 28 à 48.

 

Jiji, ami d’enfance de Momo rend visite à Seiko Ayase. Il pense sa maison hantée après avoir vu un étrange spectre se promener dans ses couloirs. Ses parents ont été hospitalisés dans des conditions très mystérieuses. La prêtresse décide d’envoyer le duo Momo/Complonou sur les lieux.

 

👽👽👽

 

Ce nouveau récit prend place dans le village d’Enjoji, lieu réputé pour ses sources chaudes et ses légendes autour d’un serpent géant ; le Tsuchinoko.

 

J’ai été déçue de ne pas voir la nouvelle venue, Aira Shiratori. Elle, qui m’avait charmé durant l’arc précédent, avec les pouvoirs de l’accro-soyeuse. Au vu de la façon dont se termine l’arc, la jeune fille n’aurait pourtant pas été de trop.

 

Aussitôt le groupe d’adolescents arrive sur les lieux que je devine déjà les nouveaux antagonistes. Je les pense alors être des aliens.

Bien que j’en aie déjà parlé auparavant, j’ai toujours aimé la façon dont l’auteur dessine les visages. Si les yōkais ont des figures expressives en raison de l’abondance des détails supposés les rendre inquiétants, celles des aliens sont, au contraire, très simples. Seul le sourire de façade est dangereux. Par conséquent, découvrir la famille Kito, avec des traits similaires aux aliens, m’avait mis sur une fausse piste. Il existe aussi des humains pervertis.

 

image.png.7b8944e9339f640204d9af7cbd9b0bc3.png

La « généreuse » famille Kito qui partage quelques similitudes avec les aliens.

 

 

Une maison simple en apparence, se trouve être un autel sacrificiel. Ses habitants sont les prochaines victimes du Tsuchinoko ; une bête effroyable dont la colère pourrait faire rugir le volcan endormi de la commune. Les Kito sont donc une famille superstitieuse, qui livrent des offrandes humaines au serpent, depuis plus de 200 ans, sous couvert de protéger le village.

L’histoire m’apparaît alors plus complexe. J’ai la sensation qu’elle prend une tournure plus profonde, malgré l’humour. Il ne s’agit plus seulement de se battre contre le Tsuchinoko, mais aussi de faire face à l’esprit de l’œil maléfique. Les victimes, en raison de leurs morts violentes, donnent naissance à ce spectre qui hante la zone.

 

L’auteur réussit parfaitement à doser le sérieux et l’humour. Le flashback du premier enfant sacrifié jusqu’à sa rencontre avec Jiji m’a touché. Il sait y faire, Yukinobu Tatsu. Tout comme les précédents esprits, ils sont un condensé de tristesse, de solitude, de regret, qui les conduits à devenir des mauvais esprits. Par exemple, Mamie Turbo fut l’esprit des jeunes filles tuées, violées, démembrées et abandonnées. L’accro-soyeuse était la mère d’Aira qui s’est suicidée après avoir perdue sa fille. En devenant un esprit, elle a cherché à la protéger jusqu’à devenir un monstre.

Alors, avec ce flashback, l’éveil de l’œil maléfique est cohérent. Son but ? Annihiler tous les humains, quels qu’ils soient. Son pouvoir effroyable, est capable d’influencer les personnes autour de lui, leur donnant envie de se suicider. C’est comme ça que les parents de Jiji se sont retrouvés pendus à la fenêtre de leur maison.

 

Jiji qui devait servir de sacrifice, entend la voix de l’esprit et pense à le sauver. Grand mal lui a pris, car il fut aussitôt possédé, en devenant, à son tour, un hôte (contrairement à Complonou et Aira qui sont les réceptacles des pouvoirs des esprits qu’ils ont vaincus).

 

Lorsqu’il s’éveille dans son nouveau corps, je trouve cela à la fois impressionnant et absurde. Il m’a rappelé Complonou transformé en démon turbo durant l’arc Serpo.

 

image.png.bca547a7a6a13f55ff95ee0c20621168.png

L’esprit de l’œil maléfique prend possession du corps de Jiji [Chapitre 40]

N’aurait-il pas été plus formidable avec un pantalon sur le dos ?

 

 

Tout comme ses autres congénères, il a des pouvoirs intéressants. Capable de créer des petites balles d’énergie (ou de chakra 😜), il les combine habilement avec les jeux de jambes de Jiji, très doué en football (et accessoirement fan du « Zaint » Germain FC). J’ai bien ri.

 

Cet arc est encore plus intéressant, puisque Seiko Ayase se montre pour capturer Jiji, devenu un ennemi très puissant, hors de portée pour Momo et Complonou.

 

Mention spéciale à Mamie Turbo. Son esprit a trouvé refuge dans un maneki-neko. Bien qu’elle sévisse depuis un moment, j’ai adoré la voir poursuivre cette aventure. Dès le début de l’arc, elle se faufile dans le sac à dos de Momo, et provoque des dégâts aussi importants que drôles. Sa chance sourit aussi bien aux protagonistes qu’aux antagonistes, donnant lieu à des scènes pleines d’humour. Elle n’en est que plus attachante. À la manière d’un Happy ou d’un Chopper, elle est la mascotte de Dandadan.

image.png.1d2308a71f4a20a455402acbbd68c078.png

Le maneki-neko, statuette du chat porte bonheur. Le pouvoir de la chance est entre ses pattes.

 

 

La fin de l’arc ouvre la porte à une suite axée sur les aliens ; la matriarche Kito parvient à s’échapper, et se révèle être une extra-terrestre. Quant à Jiji, il est supposé être sous contrôle jusqu’au moment où il se libérera de sa malédiction.

 

Quelque chose me dit que tout ne se passera pas comme prévu…

 

Avec ce nouvel arc, l’équipe s’agrandit.

  • Momo apprentie exorciste ;
  • Complonou qui est toujours à la recherche de sa boule perdue ;
  • Aira, amoureuse de Complonou, rivale de Momo, persuadée d’être une sauveuse ;
  • Mamie Turbo enfermée dans une statuette de chat porte bonheur ;
  • Grand-mère Seiko, à l’apparence jeune, fournit toujours la moitié des informations, mais qui cache une grande force ;
  • Jiji, dernier venu, extraverti, mais possédé par un esprit au pouvoir effroyable.

 

Une fine équipe, qui promet des aventures délurées. Je suis impatiente de découvrir la suite de l’histoire.

 

Et vous, qu’avez-vous pensé du dernier arc ?

Avez-vous des attentes particulières ou des théories ?

Vous pouvez les partager ici, je serais ravie d’en discuter avec vous.

Edited by Mereoleona
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour info, les deux premiers tomes sortiront en France le 5 octobre https://www.manga-news.com/index.php/actus/2022/04/25/Une-date-pour-Dandadan-chez-Kaze

 

Je ne sais pas si la traduction de Kaze sera aussi drôle que celle de Scantrad FR. Je retiendrai un justement bien placé "mangez vos morts" dans l'arc précédent. 😁

 

Après, je ne vois pas forcément ce manga durer trop longtemps. Hormis la boule perdue de Complonou, il n'y a pas encore de ligne directrice dans l'oeuvre. Du coup, chaque fin d'arc laisse le scénario en roue libre et me laisse sans attentes pour la suite. Je prends plaisir à lire chaque chapitre, mais ce n'est pour l'instant pas un manga que j'achèterai pour le relire.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ah donc il y a un il y a une connexion entre chaque couverture. Le personnage premier plan de l’un devient le second plan de sa suite. C’est intéressant comme

concept.
Je les trouve toujours pas folle les couvertures mais j’aime bien le concept qui je l’espère du coup nous en dit plus sur son contenue.

Un arc par tome ça peut être sympa. 
 

édit: l’histoire d’amour en fond entre Momo et Complonou est le p’tit file conducteur. Par contre c’est avantageux qu’il y en ai pas un. Ça lui permet de finir son manga quand il veut. L’auteur est en plus libre de faire le tour des yokai, des légendes urbaines et de les adapter à sa sauce. 

Edited by Riley Escobar

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...