Jump to content
Mikl

le topic des gens qui se font ch***

Recommended Posts

à bas la maladie  :-[

j'ais 38.5,je suis cloitré chez moi et j'ai trop mal à la tête T__T

 

edit pour éviter le double post:

y'a un truc sympa trouvé dans les présent

j'aime surtout le post de mammstein à la fin, et tu casse et tu casse xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore une semaine de blocus au lycée grandmont, ça fait trois jours que ça continue, demain ça recommence, jusqu'à la fin de la semaine ou jusqu'à mardi, jour de la mobilisation générale inter-salariale et lycéenne  ;D

YA-HA !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui moi j'ai 2semaine de vacances forcé jusque mardi j'avais partielle mais il se trouvre qu'il a été annulée et j'ai entendu dire que les cour vont etre décalé juqu'en juin et exam en juillet je crois que je vais aimer les vacances cette année ???

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pareil, mobilisation demain, j'ai du rencontré quelques uns à Jussieu... La philo 'no pasaran' tjs au rdv... ô_<

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai bien rigolé aujourd'hui,

Il y a eu une réunion à ma fac (science) ce midi, organisé par des étudiants de la fac de lettre, pour que la fac de science se mobilise et fasse grève....

Mais ils se sont pris un gros bide, car en fac de science, les gens veulent avoir leur diplome, et n'ont pas le temps de sécher les cours pour aller se pavaner dans la rue. Car à quoi bon faire la grève (pour soit-disant son avenir) si on a pas son année ?

Enfin bon, je me demande si c'est parce que la fac de lettre de nice est une fac communiste qu'ils veulent engager l'ensemble des étudiants dans le mouvement contestataire, ou bien est ce une simple coincidence?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lyon 2 (sciences humaines, histoire de l'art, IEP, droit etc ) tjr fermée et Lyon 3 (droit, sciences humaines, langues et lettres, IAE, relations internationales ) filtrée.

Il faut montrer patte blanche à l'unique entrée ouverte du site de la Manufacture.

 

Traditionnelement Lyon2 est à gauche et 3 à droite, c'est pourquoi on a fait une assemblée générale pour savoir si on fermait ou pas. Le non participation à la greve a gagné à majorité dans une ambiance assez mouvementée parait.

Certain veulent bosser meme s'ils soutiennent le mouvement c'est normal.

 

Hier, une manif étudiant lyon2 + minorité lyon3 + lycéens se ramenaient au site de la Manu.

Ils nous ont enfermé pdt 20 min dans le campus afin que les manifestant n'entrent pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel est le pire ? loupé une année ou etre l'esclave d'un patron pendant dix ans ? c'est sa la question !!! Je peux pas dire grand chose je suis pas encore assez vieux pour connaitre tout sa mais bon si on laisse tout passer y vont finir par nous avoir !! Et puis c'est sur c'est bien pour les riches ou les gens dociles... Mais si sa passe je c'est pas comment je vais faire (je ne suis ni riche ni docile)...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest darknesss

(pas de politique ici, ok?)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel est le pire ? loupé une année ou etre l'esclave d'un patron pendant dix ans ?

Bah deja si tu dis ca c'est que tu ne sais pas ce qu'est le CPE...

C'est pas etre esclave d'un patron pendant 10 ans, mais pouvoir etre viré sans motif au cours d'une période de 2 ans (et seulement pour les moins de 26 ans). Mais le truc c'est que les patrons ca les amuses pas d'embaucher pour virer, ils n'ont aucun intérêt là dedans. Mais ils pourront plus facilement virer les nuls pour chercher plus vite la bonne personne. Donc le CPE c'est pas si nul que ca, surtout qu'il y a pleins de jeunes qui n'ont pas vraiment de diplomes et qui attendent une reforme dans ce genre là pour trouver un emploi au plus vite pour gagner un peu d'argent au lieu d'etre sans travail pendant "je ne sais combien d'année"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi aussi,j'ai pas fait la manif, je m'en fou du CPE. Si tu bosses bien et meme si tu as pas un grand niveau d'étude et ben tu peux travaillé, ce qui n'est pas vraiment le cas aujourd'hui. En plus certain demande l'augmentation plus le retrait du CPE, mais on peu pas avoir le beurre, l'argent du beurre et le c** de la cremiere

Share this post


Link to post
Share on other sites

La je suis sur le cul!!! quelle reponse éloquente, quelle affirmation dantesque, que dis-je, quelle implication politique au débat actuel!!!!

Y a pas àdire, tu sais manier le sens de la formule.

 

et moi l'art de la fuite devant le marteau de la modération...

Share this post


Link to post
Share on other sites
quelle implication politique au débat actuel!!!!

le débat actuel était mort depuis 5 jours ... y a fallut que j'aille rechercher le topic au fin fond de la deuxième page des topics...

 

et moi l'art de la fuite devant le marteau de la modération...

Ma en voia une idée quelle est bonne ;D

Share this post


Link to post
Share on other sites

euh baaaahh........vu que ce topic a pas etait utiliser depuis un moment je sais pas pas trop quoi dire mais comme je me fais chier je vais trouver.........hhhhhuuuuummmmmmmmmmm ( reflechit ).............pour en revenir au trucs galere en cours, j'ai eu un sujet y'a quelques années dans mon ecole de dessin qui m'a nien demonte ( comme quoi le dessin c'est pas toujours du plaisir) le sujet etait le suivant : representer la levée des barrieres economiques en europe, format carte telephonique............qu'est ce qu evous voulez faire avec ça!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu fais un péage et tu dessines "ECONOMIQUES EN EUROPE" sur une barrière, le tout sur une carte téléphonique (évite les catres Barbie...) :-X

Share this post


Link to post
Share on other sites

ou alors tu dessines un gugus de chaque pays, tous autour d'un gigantesque trou sans fond, en train de balancer tout leur argent dedans...

remarque ça pourrait bien le faire comme image dans une campagne contre la montée des prix du pétrole...mais là faudrait mettre une pancarte à coté du gouffre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

rrrrraaaahhhhhhh!!!j'aurais du vous connaitre a cette epoque j'aurais pas fait une grosse merde a ce sujet, z'avez des bonnes idées!!!! une question se pose a moi tout a coup. quelle a etait la pire journée de votre vie? ( je crois que j'ai besoin d'un psy!!) moi c'etait au bac a l'epreuve de sport : saut en longueur -> je me fais un claquage a la cuisse, course -> a cause de mon claquage j'ai bien du mettre un quart d'heure sur 100m.  ;D, natation -> j'ai pas fini la premiere moitie a cause d'une crise d'hypotension qui est survenue bizarrement y sont alles me repecher.........

en plus toutes les epreuves de mon bac se faisaient a l'autre bout de la ville et bien sur...y'avait greve des bus et metros..............y'a des periodes ou j'aimerais bien hiberner.......

Share this post


Link to post
Share on other sites

mdrrr genre celui (ou celle ^^') qui a pas de bol ya des joursoù je vous plains :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

et quelques années avant, je me suis peter la cheville toujours a cause du saut en longueur et je suis le genre a toujours me prendre un ballon dans la gueule ( faut qui en est un...c'est moi....) je suis maudite par le dieu du sport  :'(

Share this post


Link to post
Share on other sites

La pire journée de mon existence...hmmm je me souviens!

c'était ya pas très longtemps, début novembre. Ca faisait deux semaines que je me trainais un lumbago monstre. après être allé voir le doc, je prenais des médicaments assez....comment dire? pour faire  simple, j'avais un anti douleur ultra costaud, un anti inflamatoire encore pire et et un autre mais c'est sans intérêt. Les deux premiers médoc, ils étaient géniaux. Mon traitemnet devait durer une semaine, donc pendant une semaine j'ai pas touché terre. Je rigolais pour rien, je voyais double, je marchais pas droit bref, la totale. Effets secondaires des médocs: troubles des perceptions, de la personnalité, saute d'humeur, hallucination, snesation d'ivresse, perte d'équilibre et surtout le dernier que je vous garde pour plus tard...

Bref arrive la fin de la semaine, j'arrête mon traitement, net, comme avait dit le toubib. C'était un samedi. Je me réveille le matin, la gueule en fond de cage à pigeon, la tête comme un gong de trois metres de haut et des frissons partout. Je vais bosser (a l'époque, j'étais barman dans un restaurant) et vers 13h, alros que j'en bavais pour tenir debout, le patron vient me voir et me demande si ça va, parce que je suis tout blanc et que je suistrès mauvais aujourd'hui. Je réponds bof bof, je vais boire un coup... et je vomis tripes et boyaux en plonge. Le patron me fait :" a 14 heures si vous êtes toujours comme ça, je vous renvoi chez vous. Le service de ce soir promet d'être dur, je veux que vous soyez prèt." Je le regarde et ça sort comme ça:" a 14heures, chuis mort."

bref je quitte le taf dans les 10 minutes qui suivent, direction le toubib. et là, jackpot: "Monsieur, vous êtes en manque. Vous avez developper une dépendance aux médicaments."

Je vous raconte pas le soir, dans quel état j'étais ni comment j'ai fini le service, ou la prise de tête avec les collègues et le patron. trois jours plus tard je posais mon préavis de départ.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eeeeh ben... :o...pas cool tes médoc...les seuls effets secondaire que j'ai pu noter pour moi, lors d'un traitement lourd, c'était la somnolence (mais vraiment bien, je m'endorais au bout de 10 min si ma copine ne me secouait pas), et les saignements de nez...mais comme je suis étudiante, ça me fais pas perdre mon boulot, même si mes révisions en ont pris un sacré coup...

 

Pour ma pire journée, je crois que c'est celui où ma grand mêre est morte...car je l'ai vu mourir sous mes yeux.

Ca commencait mal dès le matin: j'apprend en surprenant une conversation entre mes parents que ma grand même est à l'hopital (première nouvelle!!). Furieuse de ne pas avoir été mise au courant (j'avais 13 ans, comme même!), j'exige d'accompagner ma mêre à l'hosto...en fin d'apré midi, on arrive...couloirs déserts, ambiance morbide à souhait, avec les néons qui flanchent, et le temps de cochon à l'extérieur...on fini par trouver sa chambre, et la on se rend compte qu'elle va pas bien, mais alors pas bien du tout...Je ne sais pas du tout combien de temps on est restées, ma mêre et moi, à lui parler sans arrèt, comme si on sentait que c'était bientot la fin...mais je me souviendrais toujours de l'instant ou elle a arrété de respirer...brusquement, j'ai recommencé à bougé, pour aller courir chercher quelqun...et je finis par trouver une infirmière, qui me fais: "Ah, ca y est, elle est morte ??". Si je n'avais pas été si effrondrée, je crois que je l'aurais baffée...

Enfin, maintenant, je me dis que je ne dois pas trop regretter, parce ca m'a permis de la revoir une dernière fois...

Share this post


Link to post
Share on other sites

t'as raison c'est comme ca qu'il faut le prendre. les gens font toujours des reflexions stupides.

 

je me suis ocupe de ma grand mere pendant trois avant son deces. la derniere année, j'etais remunere par le conseil generale comme aide à domicile ( une misere ). apres sa mort, l'assedic ma convoque pour savoir pourquoi j'avais arrete et si j'avais le nombre d'heure suffisant pout toucher des sous. j'y vais, je leur explique la situation mais la nana m'ecoutais a moitie parce qu'au bout d'un moment elle me dit : " c'est bete que vous vous soyez arreter maintenant, il vous manquez pas beaucoup d'heure, vraiment vous auriez du continuer " ( et tout ça dans un ton qui signifiait " pauvre conne, t'es braiment debile" ) je lui ai repondu du tac o tac : " vous savez quoi j'ai une idée, je vais monter chez mon oncle, je vais prendre l'urne des cendres de ma grand mere et je vais lui dire : franchement mamie tu deconnes, t'aurais pu attendre que je touche des sous pour crever parce que tu comprend, ça fait chier les assedics " la nana m'a dit de pas lui parler sur ce ton ce a quoi j'ai repondu " va te faire f*****, grosse s*****"

 

la direction m'a convoque, je leur ai tout dit et a mon avis elle a du passer un sale quart d'heure parce que moi, j'ai pas etait radier et on m'a presenter des escuses.     

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma pire journée c’est moi aussi lors de ma terminal pour les épreuves de sport du bac ( je vois que je suis pas si seul à être maudit) .

 

On commence c’est la première preuve de l’année pour moi c’est foot. On arrive a 9h dans les vestiaires, on se change, on sort sur le terrain il pleut c’est pas cool sur du synthé on fait le troisième match, on va s’échauffer la je me prends un ballon dans les cotes bon c’est pas grave, on continu la notre match débute, je suis dans les buts, j’ai horreur de ça, on me remplace je prends place sur le terrain, la je tape un sprint pour rattraper le ballon, a 30 centimètres du ballon mon pied glisse sur une flaque d’eau mon genou part vers l’extérieur  je tombe et hurle. Je me rends compte que mon genou est fichu, là ma prof qui mesure 1m20 s’approche et me dit qu’elle va me porter, je fais 1m72 je la regarde est rigole nerveusement et la traite pour finir c’est 6 filles qui viendront me porter.

 

Le lycée appelle les pompiers j’arrive au urgence  à 10h30 j’attend au bout d’une heure je râle l’infirmière viens vers moi et me dis de me calmer j’ai un genou qui a doubler de volume alors je lui demande pourquoi c’est long elle me dit qu’ils font passer plein de patient mais il y a un problème au niveau de la radio donc je dois prendre mon mal en patience, ce que je suis obligée de faire.

 

A 12h30 on vient me chercher, on me met dans un box et la une infirmière me dit de retirer mon pantalon de survêtement je la regarde et lui dit que je ne peux pas je n’arrive pas à bouger ma jambe elle me dit c’est pas grave, on va le faire pour vous elle commence à tirer mon pantalon mais je commence à hurler tellement j’avais mal alors je lui dit de le couper de toute manière je m’en fiche, je lui dit que je demanderai à mon père de m’en ramenais un autre elle me dit non c’est pas possible on peut pas faire ça alors elle me fait souffrir pendant 20 minutes dans de réussir à l’enlever.

On me fait passer mes radios a 13h et après m’envois dans le couloir car tous les box sont pris mais malheureusement pour moi les médecins étaient tous partis manger alors j’attends encore 1h et la un médecin arrive sur lui un passe qui indiqué médecins en formations.

J’étais super contente (ironie) il m’annonce que je dois faire une ponction du genou et qu’il y a de l’eau a l’intérieur de mon genou et me dit que ça ne fera pas mal et que je ne serais pas la première a qui il en fait. Donc on commence la ponction et la je vois l’infirmière faire une drôle de tête je demande ce qui ce passe elle me dit que ce n’est pas de l’eau mais du sang. A ce moment là le toubib me fait mal je hurle et lui il rigole, après il me remette mon pantalon et une belle petite attèle bleu et jaune a ce moment j’aurais eu mes deux jambes j’aurais pus le frapper c’est ce que j’aurais fait. On me donne un beau fauteuil roulant car je n’avais pas de béquille et on me dit vous pouvais partir, mon père arrive alors je sors avec le fauteuil et une infirmière sort et me dis vous ne pouvais pas sortir avec alors je lui demande comment je fais pour aller dans ma voiture et me dit que je dois me demerder  alors la une âme charitable vient m’aider pour monter dans la voiture.

 

Bilan de tous mes malheurs une horreur des hôpitaux, un moi et demi d’immobilisation dans mon fauteuil. 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est mon frere qui a eu un grave accident d'escalade et qu'a dérouilleru n peu comme ça. Je pense que c'est sa mauvaise journée.

19h45, il reste un quart d'heure avant la fin de la séance. Mon frere va vers le paroi aec  son assureur et grimpe sans problème jusqu'en haut. a l'époque, on était invincible, inégalble, bouffi d'orgueil, bref les meilleurs. et une fois en haut, il se laisse descendre. sauf que la corde reste en haut. 9 mètres de chuttes pour rattérir sur du synthétique, debout.

au sol, je me précipite et je vois son poignet gonfler et tripler de volume à vue d'oeil. Il est conscient, pas en état de choc mais ce qui m'inquiète, c'est qu'il reste à terre sans bouger... et surtout sans gueuler. D'habitude, il grogne quand il se fait mal, alors la, j'imagine à peine la douleur pour qu'il reste murer dans le silence. Un medecin grimpeur est déjà a coté de nous et lui dit de pas bouger. Mon frere l'insulte:"Trop mal pour bouger, c******!" Bref, ses pieds commencent à lui faire encore lpus mal. Faut lui retirer les pompes d'escalade, une horreur. Avec toutes les précaution, le toubib les lui enlève. Il grogne à peine. Le samu arrivent, le déplace doucement   

dans un brancard. Là il gueule. Le dos qui dérouille. A l'hosto on s'occupe de lui d'urgence. Bilan: du moins grave au pire: les deux talons fracturés, le double fracture du poignet droit, tibia droit cassé avec déplacement et le pire, quatre vertèbres tassées. Il passe ensuite 6 sur une planche de bois pour que son dos se remtte en place de lui même, le tout sous morphine.

Ma mère a eu droit pendant les 15 jours suivant à des antidépresseurs, mon frère un mois d'hospitatisation plus huit mois d'immobilisation complète et encore un an de ré-éducation sans faire de sport.

Psychologiquement, les marques sont toujours là, c'etait il y a 7 ans.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je deteste les hopitaux chaque fois que j'y ai été j'avais l'impression d'etre invisible. bien sur il y a des cas plus grave qu'il faut passer en priorite mais quand j'ai ete renverse par une voiture il m'ont laisser dans le couloir pendant 5 heures!! du simple fait que j'etait consciente ils en ont deduit que j'allais bien ( je precise que je me suis pris la bagnole au niveau de la colonne vertebrale ). par contre je comprend pas pourquoi ils ont pas coupe ton pantalon, quand je me suis peter la cheville ils ont pas hesité, a coup de ciseaux et il m'en ont donne un autre eux-meme. me rappelle une fois, lors d'un de mes malaises, mes parents avaient oublier de prendre mes chaussures. ils m'ont refiles des chaussons bleue que porte les infirmieres en salle d'op. et ils etaient là, a rigoler dans mon dos, il me regardaient discretement et eclater de rire. je les ai tellemnt pourris que 5 minutes plus tard on m'a dit que je pouvais partir........

..................quand je vois tout ce que j'ai ecrit, me dit qu'y a des fois ou j'ai vraiment pas de cul!!!!! 

 

rhavin : j'espere qu'il va mieux maintenant et qu'il s'est bien retablit. est ce qu'il a continue la grimpe? 

 

edit rhavin: oui il va beaucoup mieux. Mais son caractère n'en a pas été arrangé et le grimpe ne le passionne plus autant...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...