Jump to content
Tyfflie

le topic des gens qui se font ch*** (2)

Recommended Posts

Et ben, sacré débat...

 

Pour continuer sur le suicide, je vais citer mon cours de médecine de l'année dernière. Pour les moins de 40 ans:

"le suicide, c'est une fuite, et un appel au secours en même temps: c'est la tentative ultime pour dire qu'on existe"

 

Alors dit comme ça, ça parait débile, puisque le suicide est une destruction de son existence. Mais en se tuant, la personne sait qu'il laissera son souvenir marqué dans la tête de tout ses proches. Quelque part, c'est un acte très égoïste: on part en laissant un remords à vie chez les autres.

je sais ce que ça fait, le suicide d'un proche. On se passe en boucle tout les moments qui ont précédé l'acte, on cherche un sens, un appel, un indice qui aurait pu nous prévenir dans chaque phrase, chaque acte...

J'ai connu cela avec un camarade au lycée. Il s'est pendu le dimanche soir chez lui...j'avais déjeuné avec lui le vendredi...et nous avions parlé du cercle des poètes disparus...si ça c'était pas un signal...et moi j'avais absolument rien capté...

Alors oui, c'est dur. Très dur. Et dans ces moments là, te dire 'faut voir le bon côté des choses...faut positiver...'...t'as l'impression que c'est limite un sacrilège. Il n'y a plus que toi, cette conversation qui prend soudain un sens affreux, et ton remord. Rien d'autre.

Comment dire qu'il est dans un monde meilleur, qu'il sera mieux "là bas", alors qu'il n'a pas eu le temps de vivre et d'être heureux ici ? Comment peux-t-on continuer, désirer le bonheur, alors que lui ne l'a pas trouvé ?

Est-ce mal d'être heureux ici, alors que d'autres ne le peuvent où ne l'ont jamais été ?

 

On ne peux pas oublier. C'est impossible. Mais je pense que si jusqu'ici, je n'ai pas été tentée...autant rester et essayer d'avancer, pas vrai ? Si on commence à avoir honte de rester...on s'en sortira jamais. C'est peut-être égoïste, mais je veux être heureuse ici avant de jouer à la roulette pour l'être ailleurs. Question de cartésianisme, je suppose.

 

Et sinon, au sujet de la mode et tout...perso, comme j'appartiens à une famille nombreuse, je n'ai jamais eu le luxe de m'acheter des vètements neufs pour ne plus les utiliser la saison d'après. Je porte mes vètements jusqu'à ce qu'ils soient définitivement hors d'usage, et je swictche avec ma soeur pour les vètements classe. Comme on a la même taille, ça divise les dépenses par deux^^

Et si j'ai assez mal vécu mes années collège, où l'apparence joue un rôle très important (on m'a adressé la parole en 4ème, qd, après avoir craqué, j'ai supplié ma mère de m'acheter des pumas...dont j'avais payé la moitié)...Etre toujours indépendant d'esprit, c'est dur. On est comme on est, c'est à dire des êtres sociables. Par conséquent, nous ressentons très douloureusement le fait d'être exclu de la société.

Je suis consciente qu'à ce petit jeu de pression de mode, je ne gagne pas toujours. On a tendance à copier les personnes que l'on admire...et l'habillement ne fait pas exception. Sauf qu'avec moi, ces envies restent des idées, parceque tout mon fric passe dans mon permis et mes bouquins^^

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

je devais passer par ici pour lire un post de Chibi, et je tombe sur une discussion vraiment intéressante, lire de telles choses était vraiment pas dans mes plans quand j'ai débarqué sur Mangas-France, et après 6 mois en votre compagnie, je me dis que le hasard fait vraiment très bien les choses. Vous avez tous des opinions légèrement différentes, avec vos particularités et la façon dont vous décrivez les choses est vraiment digne d'interêt...

 

Je vais mêler mon grain de sel à cette conversation sur la société de nos jours.

Ces derniers temps c'est vraiment un sujet qui me perturbe, et je crois que j'y réfléchis pas mal. De plus le fait d'entamer la philo cette années aide pas la chose ^^' (non que mes cours de Philo soient excellents, bien au contraire, on essaye de nous fourrer des idées dans la tête et j'apprécie pas trop)

 

Quand on fait un peu d'histoire, on s'aperçoit que de toute façon, quel que soit le siècle, quel que soit l'époque, il y a eu, comme l'ont dit Sanzorin et Darka, des dominants et des dominés.

J'ai lu je ne sais plus trop où "il existe deux catégories de personne dans le monde : ceux qui attirent les gens, ce sont les meneurs, et ceux qui se rassemblent autour"

Si on compare Hitler à Sarkozy à Gandhi, en passant par Jules César ou Cléopâtre, ils ont tous en commun cette espèce de force d'attraction. Leurs idées ou leur carrière diffère, mais ils ont tous plus ou moins fasciné les foules, et qu'on soit de gauche, de droite, au centre, apolitique ou que sais-je encore, il faut bien reconnaître que ce sont des meneurs de foules. Il y aura toujours des gens pour les suivre. Napoléon, après son 1er exil, a bien réussi à rassembler une armée sans problème pendant 100 jours, et ce n'était pas par peur de lui que les soldats l'ont suivi. Pourtant Napoléon n'était pas une véritable bénédiction :/

 

Donc, si on se débarasse d'un meneur, en bien comme en mal, il en sortira toujours un autre. Je pense que je suis plus à classer dans les "meneurs", habituellement, lorsqu'il faut travailler en groupe, j'ai tendance à facilement imposer mes idées aux autres, mais sans le vouloir réellement. Quand il s'agit de parler, je ne me maîtrise pas toujours, et je me suis toujours sortie très bien de mes conflits divers et variés avec le "monde des adultes" (essentiellement des profs, des chefs d'établissement...)

Mais ce n'est pas en arrêtant de parler, en me réduisant moi-même au silence que je permettrais aux autres de penser par eux-même ou de se faire leur propre idée...

Ca marche comme ça partout, même dans le monde animal, alors essayez de changer ça chez les hommes où l'attirance est plus subtile, se fait sur la parole, etc...

 

Donc pour moi, faut accepter et changer ce qu'on peut à notre niveau.

Il y avait dans ma ville deux géorgiens, Tengiz et son fils Zurab (qui était élève au lycée de ma mère) en France depuis plusieurs années... ça n'a pas empêché leur mise en "situation d'expulsion" lorsque la loi sur l'immigration (avec l'expulsabilité des jeunes scolarisés) est parue. Il y a eu des manifs, rien à faire, puis un réseau les a caché lorsque, le 19 mars dernier, ils ont été officiellement clandestins.

Il y a 2 semaines, ils ont été arrêtés dans une ferme cantalienne. Je conaissais très bien Zurab, et je peux vous assurer que ça a été un choc (je crois que Chibi et Kyl3 peuvent en témoigner) d'apprendre ça. On a fait ce qu'on a pu, manifs et compagnie, mais rien n'y a fait. Hier matin, à 5h du matin, ils sont repartis pour la Géorgie, où Tengiz va être arrêté pour délit d'opinion...

 

Je fais mon exposé d'ECJS sur l'homosexualité, et lire que l'homosexualité est encore passible de mort dans beaucoup (trop) de pays me donne envie de vomir.

François, l'exclut de ma classe, fait n'importe quoi pour attirer l'attention des autres, et les seuls en mesure de l'accepter sont ceux formant part du petit groupe avec lequel je traîne. Pourtant, cette année, j'aime énormément tous les gens de ma classe (grande première)

Je passe tous les jours ou presque devant le tribunal qui va être touché par la nouvelle loi sur la justice... "Pour une justice de proximité" en rouge sur une banderole me fait un pincement au coeur à chaque fois que je l'aperçois.

 

Pourtant, d'un autre côté, le réseau qui a caché les Géorgiens n'a pas eu un rôle différent de celui des résistants cachant les juifs pendant la seconde guerre mondiale...

Sodome  a bien été puni violemment par dieu (sa ville détruite, excusez du peu...)

En 6eme, j'étais l'exclue de la classe, mon sort a changé, mais il y a toujours des moutons noirs...

Socrate est mort pour avoir dénoncé la stupidité des "penseurs" de son siècle, vous y voyez une justice?

 

Donc, au final, c'était comme ça, c'est comme ça, et ce sera comme ça pendant encore longtemps, probablement. De toutes façons, l'homme est le dernier représentant du genre "homo" alors pas de souci, si on fait pas sauter la planète avant, on va disparaître d'ici quelques millions d'années... Les dinausaures ont tous été exterminés, pourtant, ils étaient un tit peu plus nombreux que nous...

 

Y'a des gens qui souffrent, y'en aura toujours, faut faire ce qu'on peut à notre niveau, et si on s'en sent le coeur, pourquoi pas, l'humanitaire, si c'est cela qui nous apporte le bonheur. Mais réfléchir à tous ces problèmes humains est pour moi une manière de sa gâcher la vie. ça fait déprimer très vite, tout comme les questions sur "ce qu'il y a après la mort". Je sais que je ne serais pas capable de consacrer ma vie à aider les autres, pas moyen, je suis trop égoïste pour ça. Mais je trouverais mon bonheur ailleurs, et je ne suis pas du genre à en vouloir à ceux qui ne donnent pas au Téléthon, parce que si tu soignes la myopathie maintenant une autre maladie apparaîtra. on n'empêche pas les mutations. La peste a disparu, le Sida tue peut-être autant qu'elle dans les pays du tiers-monde.

Je sais pas si je me suis bien exprimée, mais râler contre la société qui fait de nous des moutons (c'est vrai qu'on commence à être dans le scénario 1984, Fahrenheit 451 ou Meilleur des mondes....) ne changera rien. faut vivre avec. Je dois être fataliste et pessimiste, mais n'importe quelle révolution n'y changera rien (1789 a engendré la terreur, 1917 les goulag, Che Guevara était-il a l'abri de devenir un autre Castro? qui peut dire qu'untel ne sera pas corrompu par le pouvoir?)

 

Sur le suicide, je ne m'exprime pas, je ne sais pas ce qui pourrait le provoquer, je ne comprend pas le désespoir, et tout ce que je sais faire, c'est serrer dans mes bras ceux qui n'ont pas le moral, en espérant que ça servira à quelque chose... je fais pas une bonne remonteuse de moral, étant donné que c'est quelque chose qui m'est totalement étranger.

 

EDIT : Arf la miss j'ai pas lu ton post, mais j'ai déjà assez écrit là je crois ^^'

 

RE-EDIT : Je viens de voir en haut dans les "nouvelles" : JOyeux anniversaire Dame! Si tu passes par là ^^ et que tu me lis. Même si tu vas passer pour une ancêtre à cause de Khéops pendant un tit moment xD mais c'est pas grave, quand je suis arrîvée sur le fofo je pensais que t'avais la vingtaine, comme quoi ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oulaaaa, je pars me coucher hier soir, et en revenant c’est une mitraille de posts, sachant qu’avant ça, le post d’Hinata est resté seul pendant 2 jours.

Rhavin, t’as le chic pour faire aboyer la meute.

 

Avant toute chose, 3 petits messages persos :

 

1 – Joyeux anniversaire, joyeux anniversaire, joyeux anniversaire Fredeline… joyeux anniversaire !  ;D

 

2 – Bon, Rhavin, par rapport à ta situation actuelle… je te comprends. Je comprends que c’est pas facile… je vois tes posts depuis quelques temps et je me rends bien compte que tu broies du noir. Tu rentres dans ta vie professionnelle avec difficultés et il y a tant de problèmes.

Après mes études, c’était pas facile non plus, mais contrairement à ta situation j’avais des diplômes dans des secteurs moins bouchés et des parents qui m’ont toujours aidé, donc, bien que difficile, je restais confiant en l’avenir. Je n’aurais pas l’indécence de comparer ma situation d’alors avec la tienne.

Je suis de tout cœur avec toi, même si je ne le dit que trop rarement.

 

3 – Et bah, Bisounours, pour une fille de 16 ans, tu construits plutôt bien tes discours. Apparemment, de ne pas avoir la télévision et des parents profs, t’aident à bien construire ta personnalité.

Je peux avoir un bisou ?  :-*

 

Maintenant, le fameux débat.

Mais au fait, quel est-il ?

On est un peu parti sur tous les sujets : la misère, le paroxisme de la société de consommation, les inégalités humaines, le romantisme même…

Bref, chacun a intégré le petit morceau qui lui tenait à cœur.

 

Hum, je crois que je vais faire le chemin inverse… des détails, je vais essayer de remonter à une vision macro, enfin autant que je le peux.

 

Contrairement à beaucoup ici, j’ai eu la chance d’avoir vécu les années 80. C’était le début du monde tel que nous le voyons aujourd’hui.

Le monde n’était pas encore globalisé, il restait des quota, des taxes et un certain protectionnisme de chaque état. De même, le monde était bipolaire, avec deux blocs Est et ouest.

Bref, la vision économique et politique était quelque peu différent d’aujourd’hui. Les plus grosses fortunes étaient également moins importantes (9 milliards de francs pour Marcel Dassault à l’époque, 26 milliards de dollars pour Bernard Arnaud aujourd’hui), et la classe moyenne en France était plus étendue.

Je me souviens que ma sœur sortant de son école avait 3 propositions d’embauche en une semaine, ce qui est un doux rêve aujourd’hui !

 

Et aujourd’hui, et bien… je vois les même choses que vous. (je ne vais pas revenir dessus).

 

Donc, la question est « que s’est-il passé en 20 ans ? »

 

Bien que je puisse me tromper je dirais :

 

Ouverture des marchés pour former une mondialisation de l’économie. (la chute du bloc communisme a laissé l’entière liberté d’action à la pensée capitaliste)

 

Ceci a des conséquences nombreuses :

Pour faire simple, nous sommes dans un monde où les états sont en compétitions économiques entre elles. Forcément, petit à petit ça créé une situation d’économie de guerre.

Dans les guerres, la moral ou l’humanisme importe peu, c’est l’efficacité qui prime.

 

Pour contrôler l’opinion, il faut contrôler les médias, donc, la télévision et la publicité ont eu un développement sans précédent.

 

La populace s’est intellectuellement affaibli (pour pouvoir mieux être contrôlée), et elle suit sans rechigner, car l’homme est un être sociable et grégaire, il ne veut pas être sur le côté.

 

Le principe du capitalisme, c’est que seuls les forts restent, les faibles disparaissent, donc les riches sont devenus plus riches qu’ils ne l’ont jamais été, et les pauvres de plus en plus pauvres. La classe moyenne tend a diminuer.

 

Dans une économie de guerre, on essaie d’abord de survivre, puis on se cultive après. Donc, je suis désolé Hinata, mais tes cours de lettres passeront toujours après.

 

Voilà, c’est le plateau initial, il n’est pas difficile d’en voir les différentes conséquences au quotidien, que je vous laisse imaginer.

 

C’est un choix de société qui a été fait par nos dirigeants il n’y a pas si longtemps après tout.

Un choix peut toujours être changer, mais ça va être difficile, pour plusieurs raisons… enfin, bon, comme je vous l’ai dit je pourrais tenir plusieurs nuits blanches à parler du monde, mais j’ai suffisamment écrit sur ce post.

 

A titre personnel, j’ai eu des rêves de créer un monde meilleur, plus beau, plus juste, avec toutes les belles pensées qu’on puisse avoir.

J’ai changé d’avis quand j’ai dû remplir ma gamelle, car avant de pouvoir penser, il faut manger. Ca a l’air bateau comme phrase, mais quand on a des factures, ça ne l’est plus. C’est simplement la vérité.

Donc, aujourd’hui, j’essaie de vivre en me prostituant le moins possible… mais en me prostituant quand même !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans une économie de guerre, on essaie d’abord de survivre, puis on se cultive après. Donc, je suis désolé Hinata, mais tes cours de lettres passeront toujours après.

 

hiiiiiiiiiiiii très cher!!!! tu veux me déprimer encore plus ??? lol ^^ oui j'imagine qu'essayer de survivre c'est plus important que trois bouquins, il n'empéche que le propre de l'homme, c'est entre autre la culture. exemple majeur: primo levi: c'est grace à la remémoration de certains passages de Dante qu'il conserve le sentiment de rester humain, je trouve ça très beau de se raccrocher à quelque vers et à un peu de culture. De nos jour je crois pas que ce soit le fait d'essayer de survivre qui nous écarte de la culture, c'est juste que ça n'intéresse plus grand monde, parce qu'ils ont d'autres intérêts, mais aussi à cause de la facilité, et qu'internet abruti parfois plus qu'autre chose parce que c'est marqué dans wikipédia donc c'est vrai. on préfère recracher un cours tout fait du net en dissert que lire l'oeuvre et écrire sa propre impression, parce qu'on a des facilités, des trucs tout prémachés, alors pourquoi s'embéter? (en même temps je suis sûre que lire l'oeuvre prend au final moins de temps qu'essayer de chercher des infos sur le net ^^)

 

un prof nous a dit l'autre jour, "je mourrai pour sauver un peu de patrimoine", perso, je suis trop égoiste pour penser ça, mais je trouve cette idée très belle. Aujourd'hui la vie et l'économie passe avant la sauvegarde de ce qu'on a de plus précieux, à mon sentiment, c'est à dire la culture, que ce soit des livres, des monuments, des tableaux... c'est que du matériel c'est vrai, mais c'est tant d'émotion, et d'information de ce que le monde à pu voir, c'est toute la mémoire qu'on peut garder du monde. Beaucoup s'en moquent, et certain ne verserait pas une larme en voyant le louvre brûler. Moi tout ça me fait rêver, l'art, et la liberté de son expression est la plus belle chose qu'il soit donner à l'homme (ce n'est que mon avis), et c'est tout aussi important que d'essayer de survivre, parce que si on détruit la culture, on tombe dans un monde complétement fachiste capable de métriser tous les esprits. C'est un peu ce qu'on voit dans Equilibrium (bon ok la référence est pas top, c'est un remake de matrix, mais le sujet est intéressant). Quand j'ai eu devant mes yeux l'autre jour ce manuscrit du 14ème siècle, enluminé, avec ses pages vélain qui craquaient quand on les tournait, bah c'était une émotion rare, j'en avais le coeur qui battait, certains y verrons un bouquin sans intérêt, moi j'y vois le travail remarquable et dur d'un moine copiste, d'un enlumineur, et l'oeuvre d'Umberto Eco se jouait devant moi.

 

bref vous l'aurez compris... je suis une fervante partisanne de la culture sous toutes ses formes, car c'est avant tout par elle que passe la liberté d'expression, et qu'on peut avoir des forum comme celui-ci, et des discussion comme celle là.

 

le mot de la fin : "sauvez un livre! manger un castor!"

 

sur ce... bonne semaine à tous je me retire dans mon appart coupée du monde car pas de net!!

ps : joyeux zanniversaire à la Dame!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hihihi, tu es drôle….

Mais tu sais tu n’as pas besoin de crier… tu prêches un converti.

Je m’occupe d’abord de ma vie matériel, oui c’est sûr… mais ça ne veut pas dire que j’ai laisser tomber la culture.

 

Mon père a fait des études de pédagogie, c’est une éducation qui marque.

Quand j’étais petit, je pouvais lui poser n’importe qu’elle question, il avait toujours la réponse. Et puis, on a toujours eu des livres à la maison… des tas et des tas, et de tous les sujets. Quand j’avais 8 ans, ma revue préférée était science et vie, et puis on était aussi abonné au National geographic (en anglais donc je regardais les images)… et Pif Gadget (bah j’étais petit quand même)…

 

J’ai eu une discussion avec Zozo, un jour… elle m’avait dit : « Raaaa, la philo, cette matière qui sert à rien… »

Bah, si ça sert. Ca sert a avoir une conversation agréable, ça sert à avoir un sens critique et analytique et ça sert à être un homme meilleur.

La société de spécialiste, comme l’est les USA, n’est pas ce que je veux dans mon idéal.

En ayant discuté avec plusieurs américains, je me suis vite rendu compte qu’ils maîtrisaient parfaitement leur sujet, mais en dehors…

 

Pour être encore plus terre à terre, lors d’un entretien d’embauche, tu as 2 candidats qui ont les mêmes compétences professionnelles.

Alors, lequel choisis-tu ? Hum… le physique, puis la culture…

 

Donc, souris la miss… peut être que la culture française n’est pas tout à fait morte comme semble l’annoncer le Times magazine !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui me gêne dans ce que tu dis, hinata, c'est que tu penses qu''il faudrait un peu plus se battre pour notre patrimoine matériel (peinture, livre et autre).

Or je suis pas d'accord. Pose la question à n'importe qui dans la rue: "est-ce que vous lisez?"

au moins 60 % des gens vous répondront "non". (90% si ce sont des moins de 20 ans)

 

Non, je pense que ce ne pas nécessaire de protéger ce genre de culture, mais plutôt de protéger l'apprentissage de l'intérêt. Mes profs en primaire faisaient toujours de leur mieux pour nous intéresser à leur cours. Nous donner envie de poser des questiosn, d'en savoir plus, de nous documenter.

La majorité des gens aujourd'hui n'a plus envie de savoir, n'a plus envie d''en apprendre plus. (je citerai par exemple mon beau pere qui voit pas pourquoi j'apprends une nouvelle langue alors que j'ai pas de métier. aucun intérêt pour lui)

 

Bon après je dois avouer que j'aurai du faire des études de lettre moi aussi. C'est des planqués, les étudiant en lettres. Après tout, y a que 26 lettres dans l'alphabet... (blague de JC Convenant dans Caméra café, non pitié ne me lapidez pas.)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tient puisque votre débat ( qui est assez comique ) semble tourner vers notre culture et son état actuel je vous recommande chaudement la lecture de cet article du Time magazine (que l'un d'entre vous à mentionné il me semble) :

 

http://www.time.com/time/magazine/article/0,9171,1686532,00.html

 

Quand ils nous mettent au défis de citer un artiste français contemporain mondialement connu on a tous envie de leur crier  DAFT PUNK.

 

M'enfin,  peu importe que tel ou tel artiste soit mondialement connu. Ce qui compte vraiment, c'est ce qui est derrière la culture, c'est l'esprit de création.

 

Or, je pense que le penchant au nihilisme et au matérialisme a gagné tellement de force en France au cours du siècle dernier (notamment à travers la philosophie) que cette tendance se révèle à présent comme ayant un impact négatif sur la vivacité de la culture dans notre pays.

 

Il est plutôt intéressant qu'un pays comme les États-Unis critique notre culture "élitisée".

D'ailleurs la France n'a jamais vraiment rayonné par sa culture auprès des petites gens outre atlantique, mais plutôt par sa capacité à exporter le glamour.

L'américain lambda ne vous citera pas plus Baudelaire que Houellebecq (pour ce dernier on comprendra)...

 

Cependant il est inquiétant de voir comme l'art contemporain se tourne vers le passé (cf la biennale d'art de Lyon).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens soutenir *Hinata-Snow* dans ce qu'elle a dit dans son dernier post. Je pense un peu à la manière de son prof "je mourrai pour sauver un peu de culture". Pour moi la culture c'est ce qui nous raccroche à notre passé, ce qui nous montre comment nous avons évolué (que ce soit en bien ou en mal) ce qui nous aide à nous construire aujourd'hui. J'ai toujours des frissons lorsque j'entre dans une bibliothèque, un musée, un lieu rempli d'histoire. Et voir parfois pendant une guerre, des lieux de culture être détruits me mets dans une colère terrible, car c'est un peu de nous qui se perd, quelque soit le pays où ça se passe.

Je sais que je suis trop sensible et un peu trop romantique mais c'est ainsi que je me suis construite et j'en suis fière aujourd'hui ! Si demain je voyais un musée ou une bibliothèque commencer à brûler je n'hésiterai pas courir sauver le plus de choses que je pourrais.

Je suis matérialiste et fortement imbriguée par la société de consommation et alors ? Je ne fais de mal à personne. J'ai les yeux qui brillent devant les éditions collector de livres d'auteur génialissime, devant des petites conneries dignent de gamins et j'aime çà.

J'ai trop longtemps vu les choses de la mauvaise manière, à trop penser les choses de façon pessimiste. J'ai beaucoup déprimé, j'ai touché le fond, j'ai été extrémiste mais ça m'a rendue plus forte. Je ne me concentre plus que sur les choses qui sont devant mes yeux et pas celles qui pourraient arriver et le monde n'a pas changé pour autant. Je ne suis qu'une personne dans la masse, et même si je donne pour les "bonnes causes" je sais que c'est bien la seule chose que je peux faire pour aider le monde. Il est tel qu'il est jusqu'à une prochaine grande guerre ou un renversement. Ca a toujours été ainsi et ça le restera alors à quoi bon s'en soucier. L'important c'est seulement de vivre comme on le souhaite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Monde égoïste et matérialiste....oui hélas nous le sommes tous a notre manière, nous pensons trop ou pas assez, on vit dans un monde ou si tu n'as pas d'argent tu n'es rien, si tu n'as pas d'éducation tu ne vaux rien, si tu rêve tu es un utopiste, et pourtant combien de rêves ont pu se réaliser....

 

Rhavin ta dernière phrase me fait un peu penser a ce que ma chère soeur aînée a vécu, elle avait entamé des études de Japonais mais pour ma famille ça ne servait a rien, pour eux c'était une langue morte, seul l'anglais servait a quelque chose, ma foi la pauvre faute de soutien a dû abandonner, mais elle continue d'apprendre pour son seul plaisir et elle est heureuse comme ça....

 

S'épanouir, être heureux ont peut très bien le faire sans pour autant marcher sur la tête de son voisin, ni même passer pour un gros égoïste, s'occuper de soi, penser pour soi, c'est quelque chose d'indispensable, je l'ai appris très tard, mais aujourd'hui je commence a l'apprécier et ça ne m'empêche pas de m'occuper des gens qui j'aime et qui me sont chère, de tendre la main a ceux qui en ont besoin, ça ne coûte rien, mais c'est tellement enrichissant, on ne peut en sortir que grandi, la seule chose qui faut éviter c'est de le faire au détriment de soi et en sortir fracassé...

 

On vit dans un monde dominé par la consommation, ce sont les hommes qui font les lois, certaines sont necessaire a un certain équilibre, d'autres totalement inutile, faire les choses comme ont veut, vivre sa vie comme ont le sent sans suivre un ordre bien établi nous fait passer pour des marginaux, comme c'est facile et gratuit de juger autrui....la vie il faut la vivre tout simplement et on peut vivre ces rêves....

 

Je voudrais remercier toutes les personnes qui m'ont envoyé des mps et fait un clin d'oeil sur ce topic pour mon anniversaire, ça m'a beaucoup touchée, je ne citerais personne pour être sur de ne pas en oublier, mais sachez que j'ai été émue par tout vos messages, dont un en particulier, j'ai même eu un très beau cadeau et un texto très sympa, sans oublier des hola sur le chan....merci a tous...

Et kheops.....bon on va regler ça mon cher compte sur moi... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
si tu n'as pas d'éducation tu ne vaux rien

 

 

Au risque de choquer la sensibilité de certains ceci est tout à fait normal. On peut âprement critiquer les inégalités si on le souhaite et s'en prendre à un système éducatif qui en se privatisant valorise les plus aisés mais on ne peut pas s'outrager que des personnes dépourvu d'éducation soient recalés à un rang second.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui j'etais au boulot, un journée a la fois pas mal et a la fois toute pourrie.

La journée presque finit je suis aller jeté les poubelles, il faisait déjà nuit, il faisait fraid dehors en simple chemise et puis là, je me suis arretté 10s.

Dans la nuit, j'ai pris 10s pour regarder les etoile, la Lune et j'ai pris conscience du monde autour de moi.

Je me suis vu tout petit rikiki dans l'immensité de l'espace, une brindille, une fraction d'atome, une petite me*** !

Et bon sang on devrait plus souvent se regarder ainsi, voir a quelle point nous somme petits face a l'immensité du dehors.

Et en même temps tout ça me montre a quelle point nous sommes grand.

Pas tous evidemment mais l'homme fut grand dans certain domaine et particulierement dans l'art.

La scultures, la literrature, la peinture, l'architecture,le cinema, la musique, la poesie, la danse ... toute ces oeuvres réalisés qui a mon sens de doivent surtout pas être perdu.

La société actuelle oublie un peu trop tout ce travail exeptionnel pour nous vendre des codes barre.

La jeunesse s'interesse de moins en moins au passé qui a pourtoant façonné ce qu'est le monde aujourd'hui.

Alors certain diront "ben justement au vu du monde actuel, ils aurait mieux fait de rester couché" ... peut être bien qu'ils auraient du mais s'ils s'etait couché ou serait Baudelaire, ou serait Michelangelo, ou serait De Vinci, ou serait Led Zeppelin, ou serait Woody Allen ou serait Patrick Sebastien .... oublions le dernier ^^

Tous ces hommes et ces femmes qui nous on offert leur art. Leur sentiment, leur vie a travers ecriture , musique et autre façon d'expression.

Une blibliothèque et une mine d'or d'information, de rêve, de vie.

Je suis un rêveur, j'aime rêver et celui qui me dit que les rêves ne menent a rien je lui dit avec le plus beau des sourire "je t'emm****" ^^

Mais chaque medaille a son revers et en oposition a toutes cette beauté il y a l'indefinissable horreur dont est capable l'être humain, et il peut en faire des sal****ie.

Pour preserver un peu d'honneur il faut preserver ces oeuvres car si elles sont oubliée que restera t-il ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu devrais y aller plus souvent à la bibliothèque ca t'aiderai à améliorer ton orthographe  ;D

 

Non pas que je sois irréprochable loin de là.

 

Edit Baz: Hey t'as pas lu ma premiere phrase? "Aujourd'hui j'etait au boulot", c'est la fatigue ^^'

 

 

Edit Kirua: Aucunes excuses pour un modéro niak niak!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi la culture c'est ce qui nous raccroche à notre passé, ce qui nous montre comment nous avons évolué (que ce soit en bien ou en mal) ce qui nous aide à nous construire aujourd'hui.

 

Selon ta defiinition de la culture, ceux qui n'en n'ont pas n'ont pas d'"avenir" (c'est pas le mot adequat mais j'ai pas trouvé mieux :P) ou qu'ils sont handicapés?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi la culture c'est ce qui nous raccroche à notre passé, ce qui nous montre comment nous avons évolué (que ce soit en bien ou en mal) ce qui nous aide à nous construire aujourd'hui.

 

Selon ta defiinition de la culture, ceux qui n'en n'ont pas n'ont pas d'"avenir" (c'est pas le mot adequat mais j'ai pas trouvé mieux :P) ou qu'ils sont handicapés?

 

 

 

A mon sens les deux. L'absence de culture est un handicap et réduit de manière conséquente les perspectives d'avenir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi la culture c'est ce qui nous raccroche à notre passé, ce qui nous montre comment nous avons évolué (que ce soit en bien ou en mal) ce qui nous aide à nous construire aujourd'hui.

 

Selon ta defiinition de la culture, ceux qui n'en n'ont pas n'ont pas d'"avenir" (c'est pas le mot adequat mais j'ai pas trouvé mieux :P) ou qu'ils sont handicapés?

 

Tu ne m'as pas comprise je parle de la culture dans sa globalité. La culture de toute l'Humanité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Au risque de choquer la sensibilité de certains ceci est tout à fait normal. On peut âprement critiquer les inégalités si on le souhaite et s'en prendre à un système éducatif qui en se privatisant valorise les plus aisés mais on ne peut pas s'outrager que des personnes dépourvu d'éducation soient recalés à un rang second.

 

Et tu fais quoi de ceux qui comme moi, ont le potentiel d'avoir une meilleure "éducation" mais qui n'ont pas la chance d'avoir papa maman derrière pour raquer tout le long des études?

On peut pas imposer l'éducation à quelqu'un qui n'en veut pas, il ne faut pas qu'il se plaigne ensuite de pas avoir de bon job.

Mais pour ceux qui veulent cette éducation et qui n'ont pas l'opportunité, tu leur dis quoi? La faute à pas de chance? t'avais qu'à naître ailleurs?

 

Ca, ça me fait bondir aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Au risque de choquer la sensibilité de certains ceci est tout à fait normal. On peut âprement critiquer les inégalités si on le souhaite et s'en prendre à un système éducatif qui en se privatisant valorise les plus aisés mais on ne peut pas s'outrager que des personnes dépourvu d'éducation soient recalés à un rang second

 

Tu ne m'as pas compris, je dis clairement que le système scolaire est critiquable. Je trouve simplement qu'il est normal de privilégier les plus éduqués.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu ne m'as pas compris, je dis clairement que le système scolaire est critiquable. Je trouve simplement qu'il est normal de privilégier les plus éduqués.

 

Et ceux qui n'ont pas reçu une bonne éducation parce qu'ils n'en avaient pas les moyen, on en fait quoi alors ?  :P

 

Edit Baz: Vous aller faire du monoligne encore longtemps? Le prochain message de ce genre je vire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien vu la configuration de notre société actuel ils font de l'interim et des CDD ou bien se font embaucher à la SNCF-RATP.

 

Edit Orion: Je te conseille de faire les concours d'entrée à la SNCF et RATP et on en reparlera...

 

C'est triste à dire mais dans une société de plus en plus élitiste dôté d'un système valorisant le capitalisme actionariale il ne peut pas en être autrement.

 

Vous n'aviez qu'à ne pas élire Sarkozy...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vous n'aviez qu'à ne pas élire Sarkozy...

 

MDR voila juste ça :)

 

Genre de réplique a la con d'un mineur anti sarko qui comprend rien a la politique et a la société... vous croyez tout que si c'était super Ségo, la France serait devenu le pays des bisounours et on vivrait tous en harmonie avec la nature? la main dans la main?

 

Arrêter de vous voiler la face, droite ou gauche c'est le meme résultat au final avec des pratiques différentes. La gauche se dit le partie du peuple du social, mais on parle de leur privilège de député (retraite a vie , salaire énorme) pas un mot rien du tout.. en gros c'est des mecs qui profitent bien du système dans leur charmante résidences  de 200m² et leur mercedes...

 

Un politique de Gauche, c'est un politique de droite mais pas assis au meme endroit dans l'assemblé National :)

 

Edit Orion: Coluche disait ceci: "le capitalisme est l'exploitation de l'homme par l'homme, le communisme l'inverse"

 

Sarko il a son style, bon ou pas bon on a pas a juger. La sentence aura lieu dans 5ans. On a réelu chirac pendant 5ans qui c'est masturber a l'elysée a faire el VIP de luxe en laissant Rafarin puis villepin s'occuper de la France. Avant on a eu Jospin qui a sortie les 35h la meilleur connerie du siècle...

 

Les francais ont plus de pouvoir d'achat? tu m'étonne on a 5 semaine de congé payé, ont travail QUE 35h par semaine (en gros on est les mecs qu monde qui taff le moins), et après on s'étonne que notre pouvoir d'achat tombe.. l'argent arrive pas par les fenêtres. Si y a un bien un truc que sarko a eut les couilles de dire que c'est les caisses de l'état sont vide et qu'on va pas le crée par l'opération du saint esprit. Qu'en gros va falloir faire des sacrifices et peut etre se rentré dans le crane qu'on va devoir régresser socialement pour avancer (sinon on va se prendre plusieurs mur dans la gueule dont celui des retraites...)

 

j espère que vous croyez pas que Ségo aurait résolu notre petit déficit de 40 milliards sans concession? lol. Franchement je triperais d'avoir un moyen de voir la France avec Sego... en gros ca serait pareil quoi, le lait serait toujours aussi cher, les Cheminots gueuleraient, le déficits serait toujours la, les retraites ferait toujours chié, le PSG perdraient toujours... on la verrait juste moins a la télé quoi :)

 

pour le  système scolaires dans sa globalité on est pas mal jusqu'au lycée, après l'université c'est la merde. Pour l'avoir fait, je peux vous dire que etre universitaire aujourd'hui c'est n'imp. 15h par semaine en amphi.. enfin voila qu'on leur donne 30h de cours obligatoire la au moins l'état payera pas des profs pour rien. L'université est dans un état lamentable, les gens veulent des vrai CITE U comme aux USA mais veulent pas des fonds privé.. s'ils croient que l'état va payé ca mdr..

 

car oui autant a me répéter l'état a plus d'argent. et qu'on a d'autre soucis prioritaires ou télévisuellement prioritaire. Et le soucis c'est que tous ces soucis sont liée et que au final aucun peut etre fait vraiment avant l'autre... j'en cite quelqu'un: Chômage, banlieue, retraite, école, Hôpital, fonctionnaire, sécurité, pouvoir d'achat, essence, écologie...

 

Moi a moins que demain on découvre un puit de pétrole équivalent a celui de l'Irak en pleine bourgogne, je pense qu'on va devoir faire de gros sacrifice, ou NOS enfants auront pas de PS3  a noel mais des oranges :)

 

Ça, ça me fait bondir aussi.

 

normal_Le%20Marsupilami.jpg

 

désolé nico fallait que je la fasse :D

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso j'aime pas Sarkozy mais dire que tout est de sa faute c'est quand même une belle connerie.

Les 35h ont fait du mal à la France, car moins de travail, égal plus de vacances et moins de salaires.

Travailler moins est une avancée sociale mais je pense que c'est surtout un énorme recul économique. A l'heure ou la Chine émerge, ou l'euro est fort ce qui pénalise nos exportations, je pense pas que les 35h nous aide.

Par contre sur les universités, il faut qu'il y ait un financement extérieur mais c'est clair que certaines fillières vont en patir (philo, lettre, psycho...) et ce n'est peut ètre pas le meilleur moyen que de privatisé partiellement toutes les universités.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alàlà Père Noël, si tu savais comme je suis d'accord avec toi...

 

 

Là, depuis 2 ans, je me suis retrouvé à suivre des cours vraiment intéressants, et ça m'a fait tout drôle...

 

Voir les choses sous un angle totalement différent de ce que j'avais pu voir avant, parler de politique, de démocratie, d'individu, de guerres, d'économie, de sociologie, de droit; et le tout sans a priori, sans discours tranché ni orienté par un programme préécrit, ça fait drôlement de bien!

 

Et ça vous change un point de vue, je peux vous l'assurer.

Avec un peu de recul (je traduis: "avec quelques années en plus après le bac, et surtout avec une vie d'adulte..."), un prof qui vous présente les choses "juste" telles qu'elles sont réellement et vous laisse tirer les conséquences tout seul, ben on se rend compte de beaucoup de trucs qui avant nous auraient fait hurler.

Je crois sincèrement qu'on ne peut pas avoir une opinion politique dès 18 ans, et qu'il faut attendre de s'assumer soi-même, tout seul comme un grand, pour pouvoir commencer à dire des choses comme "fallait pas élire Sarko"

 

 

Sans vouloir entrer dans les exemples qui ne feraient qu'alimenter l'ulcère de certains, il est clair qu'aucune politique à l'heure actuelle ne permet d'entrevoir une amélioration. Il faudrait un profond changement des mentalités, et de très très gros sacrifices de TOUT le monde, pour espérer s'en sortir.

 

Je suis désolé de dire ça avec des mots crus, mais quand on a "un peu" étudié l'ensemble du problème, on se rend bien compte que, quel que soit le camp, il n'y a qu'une seule politique qui doit être menée dans les prochaines années si on veut sortir la tête du trou... C'est un fait, et ni Sarko, ni Ségo, ni Bayrou, ni aucun autre, ne peut raisonnablement dire le contraire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Par contre sur les universités, il faut qu'il y ait un financement extérieur mais c'est clair que certaines fillières vont en patir (philo, lettre, psycho...) et ce n'est peut ètre pas le meilleur moyen que de privatisé partiellement toutes les universités.

 

C'est vrai mais faut etre réaliste et se sortir le doigt du luc et désolé pour ceux qui ont fait ou font ces orientations plutot litteraire et psychologique mais c'est pas ce qui fera sortir la France de sa merde économique actuellement..

 

D'ailleurs c'est un autre soucis de la France et des gouvermenets c'est de TOUJOURS c'est impossibilité a suivre le courant économique et du travail.. on fait toujours les mauvais choix, trop tard..

 

Exemple: on est en pénurie d'infirmiere, alors on met le paquet pour en faire, sauf qu'on en fait trop.. et que plein se retrouve sans taff mdr. la pénurie fallait la prédire et pas l'attendre..

 

Et bon voila faut se mettre au gout du jour.. les metiers demain ca sera sur l'assistanat privé des personnes agé, nouvelle technologie, develloppement en tout genre

 

Voila on pleure que la dernière fabrique de chaussette ferme.. mais bon le monde bouge et comme je dis toujours, vous inquietez pas l'inde et la chine feront leur mai 68 un jour. Les chinois sont pas plus débile que nous, un jour sa se levera (et ca fera mal)

 

Je suis désolé de dire ça avec des mots crus, mais quand on a "un peu" étudié l'ensemble du problème, on se rend bien compte que, quel que soit le camp, il n'y a qu'une seule politique qui doit être menée dans les prochaines années si on veut sortir la tête du trou... C'est un fait, et ni Sarko, ni Ségo, ni Bayrou, ni aucun autre, ne peut raisonnablement dire le contraire.

 

rien a dire d'autre, les politiques au lieu de se tirer dessus, devrait se mettre ensemble pour sortir du pays de la grosse mer** qui arrive. mais bon la politique c'est chacun pour sa gueule pour défendre ces opinions au détriment de la population.

Sarko fait de l'ouverture en tentant de faire un gouvernement pluri-politique il se fait dégommer.. c'est ca la politique on peut rien faire d'inhabituel

 

Sarko invite Khadafy (qui ok est pas un saint), mais de la a faire une aussi grosse polémique? La france a jamais recu Poutine sur son sol? qui sur les 10 derniers année est peut etre pire que Khadafy?

 

On parle toujours de ce qui va pas et des choses futiles, quand faut parler des gens qui meurent dans le froids, des banlieurs, des vieux qui meurent seul.. la y a personne

 

Un dernier exemple, je suis un pro-Euthanasie (un euthanasie controlé pas a l'arrache hein), ca permettrait déja que beaucoup de personne meurent dignement, et aussi qu'on évite d'avoir trop de personnel sur 1 personne qui demande qu'une chose, qu'on la laisse partir.. et on fait pas de moratoire pourquoi? politiquement incorrect? non tout simplement non médiatique a l'heure actuel. Faudra attendre qu'une prochaine mere abrège la douleur de son fils pour qu'on en reparle. C'est ca la France d'aujourd'hui (voir monde) hélas...

 

Allez bonne vie dans votre monde de Bisounours caché par un gros nuage noir qui demande qu'a craché sa boue

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les 35h ont fait du mal à la France, car moins de travail, égal plus de vacances et moins de salaires.

Travailler moins est une avancée sociale mais je pense que c'est surtout un énorme recul économique.

 

Il y a une chose que je me pose comme question, c'est combien de forumeur travaille ? Ou plutôt, combien de personnes du forum sont en entreprise.

 

Car certes, on nous parle des 35H et je suis en grande partie en accord avec tout ce qui a été dit, que cela n'a pas été fait de la meilleure des façons (à titre personnel, je pense que cela aurait du être une contrepartie à la réforme des retraites, ca serait passé comme une lettre à la poste enfin bon...)

Mais ceux qui ont vécu le passage des 40 aux 35H le savent : le travail n'a pas changé ! On demande toujours la même chose aux employés mais au lieu de le faire en 40 tu dois le faire en 35.

 

Certes, on peut dire que travaillait moins et un réel handicape pour notre pays, tout comme les régimes spéciaux de retraites...

 

Mais que dire de certaines actions des entreprises ?

A titre d’exemple, il y a quelques années, l'entreprise Alstom était en grave crise. La direction a donc demandé à ses employés de travaillé plus sans rémunération (de passer de 35 à 40h) et de ne pas touché la prime de participation et d'intéressement. Les syndicats ont tous accepté car c'était vital pour l'entreprise.

2 ans plutard, l'entreprise affiche un chiffre d'affaire et des bénéfices records. Résultats pour les employés : toujours pas de primes de participations pour l'année en cours et pas de rémunération pour les heures supplémentaires travaillées.

 

Un autre exemple pour les régimes spéciaux de retraites : les députés et les ministres.

Nous connaissons tous les avantages extraordinaires dont bénéficient ces Messieurs de l'assemblée, et pire encore les ministres, 1er ministre et présidents. Au passage, pour avoir la retraite d'un de ces statuts, il faut avoir été en fonction 6 mois...super les cotisations, nan ?

En gros, quelqu'un comme Chirac touchera comme retraite celle de 1er ministre, celle de député maire, celle de président etc...

Je suis évidement conscient que cela représente une goutte d'eau dans l'océan, mais réformer ces régimes spéciaux aurait eu un gros impact symbolique...

 

Je viens maintenant à la conclusion de mon message.

Le monde de l'entreprise est très simple : faire un maximum de profit avec un minimum de dépense, y compris en faisant des sacrifices sur l'ensemble de ses employés. Pour être mal polis, s’il est possible de vous baiser, elle vous baisera !

C'est exactement pareil avec les politiques.

Donc, pour résumé ma pensé, avant de demander "aux peuples" de faire des sacrifices, on commence par les faire soi-même. Idem pour le monde de l'entreprise avec les grands responsables et grand patrons.

Il faut d'abord taper en haut de la pyramide et ensuite descendre au fur et à mesure pour arriver à la masse.

 

A titre personnel, je ne bougerais jamais mon cul tant que les plus grosses inégalités ce situeront en haut de la pyramide.

Même si je sais que taper en haut de la pyramide n'aura pas un impact majeur sur l'économie du pays, l'impact sur ma volonté et sur mon acceptation de certains sacrifices sera meilleur.

 

Et je dis cela avec en étant tout à fait conscient de l'émergence de certaines puissances. Il ne faut tout simplement pas se foutre de la gueule du monde.

Je sais que la génération 68 et post 68 ont profité un max du système, et c'est notre génération qui allont en chier maintenant...

 

Mais un grand nombre d'économistes s'accordent à dire que les réformes sociales sont l'évolution naturelles des choses et de toutes sociétés, et ils s'accordent à dire que c'est l'Europe qui est en avance sur son temps ! Eh oui, pas les US ou autres...

Toutes les sociétés économiques tendent à trouver cette équilibre social et ca commence d'ailleurs à bien gueuler de l'autre coté de l'atlantique.

Il faut juste savoir trouver l'équilibre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...