Jump to content

Générations: du passé au futur


Jox
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous.

 

A la suite de la lecture de quelques fictions sur le forum d'excellente qualité (que de talents!!) , je voulais en faire une moi-même. Je me permets donc de mettre cette petite fiction que j'ai commencé à écrire. J'attends avec impatience des critiques; en effet, j'aime écrire mais celà ne me satisfait que trop rarement et je voudrais savoir ce qui fait défaut.

 

 

 

 

 

          1heure, plus qu’une heure. Juliette regardait avec insistance le temps vagabondant sous ses yeux. Cela faisait 8h qu’elle était assise sur ce siège. Elle en avait assez de ces cours d’histoire de l’écologie. On lui rabâchait toujours la même chose, du «  comment aurait-on pu éviter le réchauffement climatique » en passant par  « quelles ont été les conséquences du déboisement de l’Amazonie sur la faune ». En tout cas, une chose était sûr pour elle, ce n’était pas en restant plantée là que tout celà allé évoluer.

 

-            N’oubliez surtout pas de ramener vos e-doc sur les gaz à effet de serre pour demain ! Vous en aurez  besoin pour le contrôle et pour l’examen en forêt. J’espère que vous serez moins nuls que la dernière fois !

 

Juliette se réveilla en sursaut. Cette vieille bique venait une nouvelle fois d'hurler comme si elle n'était pas capable de parler normalement et en plus le contrôle tombait pile le jour de son anniversaire. Enfin, au moins cela annonçait l’heure de partir ; elle tapota sur ses lunettes et l’heure s’afficha : il était 18h58.

De retour chez elle, Juliette posa son doigt sur un petit boitier, la porte s’ouvrit instantanément  et une voix se fit entendre.

 

- Bonjour Juliette ! Votre mère ne rentrera pas tôt ce soir. Il faudrait que vous prépariez le diner si vous n’avez pas trop de devoirs.

- D’accord, répondit-elle, je ferais ce que je peux. Par contre tu pourrais m’allumer l’écran principal pour être au courant des dernières nouvelles.

- Tout de suite, dit la voix.

 

« Les relations internationales entre la Chine et les Etats-Unis se sont une nouvelle fois dégradées. Un conflit pour le dernier puit pétrolier au centre du Pacifique en est la cause. Une guerre ouverte entre les 2 pays est de plus en plus probable.

Pour la 3eme année de suite l’Arctique a complètement dégelé cet été. La montée des océans entraine d’importants  déplacements de populations concernées par cette augmentation du niveau des mers ; ceci engendre d’importants conflits.

Nous sommes le 19 Juin 2118. Notre planète bleue est en danger.  Bonjour à tous »

 

 

 

…………

 

 

- Xavier ! Dépêches-toi un peu ! Tu vas être en retard pour le lycée si ça continue. 

 

Il entendit ça mère crier. Il ne fallait surtout pas qu’il soit en retard aujourd’hui. Pour une fois que le lycée organisait une sortie et qui plus est sur 2 jours, louper le bus aurait été impardonnable. Il descendit alors quatre à quatre les marches de l’escalier, tout en essayant d’éviter de se casser la figure. Il prit son petit déjeuner le plus vite possible en regardant la télévision. Les dernières infos étaient toujours aussi alarmistes, entre les problèmes en Irak, le réchauffement climatique et la délocalisation des entreprises en Chine ; il n’y avait pas grand-chose d’optimiste.

 

- "Les températures seront une nouvelle fois exceptionnellement chaudes pour la saison avec entre 20 et 30 degrés sur l’ensemble de la France. Le soleil régnera sans partage sur l’ensemble de notre pays. On peut craindre une importante sécheresse cet été s’il ne pleut pas abondamment dans les semaines qui viennent."

 

Xavier regarda attentivement la météo, le temps serait donc idéal pour les jours qui viennent ce qui constituait une excellente nouvelle. Les éphémérides s’affichèrent à l’écran et Xavier vit que l’on était le 15 Avril 2008. Son anniversaire approchait donc à grand pas ; il aurait 18 ans demain.

 

 

……….

 

 

La fatigue commençait à se faire dangereusement ressentir ; Antoine sentait sa tête vaciller et ce n’était pas bon car il devait tenir encore 1h. Il était installé depuis quelques heures sur cet échafaudage mais la moindre erreur pouvait le faire tomber. D’un autre côté, qu’aurait dit son maitre ? Un charpentier de plus ou de moins ce n’était pas bien grave ; mais Antoine tenait quand même à sa vie.

La fin du boulot arriva sans incident majeur. Antoine était content de finir cette journée car demain serait assez particulier. En effet, le Dimanche signifiait pour lui le seul jour de repos de la semaine mais en plus cette année il fêtait également ses 24ans. Il pourrait en profiter réellement pour une fois.

 

En rentrant chez lui, entre les fumées des cheminées suffocantes et les chevaux qui galopaient à une vitesse bien trop rapide pour être en sécurité, Antoine ramassa un journal qui trainait par terre. Il lu la première page et les dernières nouvelles du coin. Nous étions le 24 septembre 1898, la révolution industrielle était à son paroxysme.

 

 

………

 

 

- Mais dépêches-toi Xavier ! Il se rapproche de toi à une vitesse folle ! hurla Juliette, tu veux vraiment te faire tuer ou quoi ?

- Regardez, s’écria Antoine, il y a un arbre là-bas. On devrait arriver à y monter tout en étant hors de portée de cette chose.

- Ok, Antoine tu peux nous faire la courte échelle ? Je ne crois pas être assez grande et douée pour monter sur cette branche.

- Pas de problème si vous vous dépêchez !

 

Antoine aida le plus vite qu’il pu Juliette à monter sur la branche. Il fit de même avec Xavier qui arrivait en catastrophe ; le lion galopait 200 à 300 mètres derrière lui. Antoine sauta le plus fort qu’il pu ; sa grande taille et son agilité lui permis d’escalader sans problème l’arbre.

Le lion arriva est tenta de grimper à l’arbre. Toutefois, il n’y arriva pas ; la fatigue et le manque de nourriture depuis plusieurs jours en étaient probablement la cause.

 

- Mais dans quel pétrin, on s’est mis là, s’étonna Xavier. C’était mon anniversaire et je me suis retrouvé ici comme par enchantement. Je n’y comprends plus rien. J’en ai marre !!

- Tu crois que c’est mieux pour Antoine et moi, rétorqua Juliette. C’était également nos anniversaires et on a atterri tous les 2 ici. Pour autant je ne me plains pas et Antoine non plus. Alors tu te calmes s’il te plaît, il faut essayer de comprendre la situation. De plus l’environnement dans lequel on se situe m’est complètement inconnu. J’ai l’impression que l’on n’est pas sur Terre.

 

Link to comment
Share on other sites

De la SF, ça a des chances de me plaire. Les idées sont assez basiques pour l'instant, le réchauffement planétaire, mais comme on dit, peu importe le sujet, c'est la façon dont c'est rédigé qui importe.

Le style est agréable à lire, mais tu fais quelques fautes que tu pourrais corriger facilement après quelques relecture à mon avis.

 

Par contre dans ton récit, c'est la fonte de l'Arctique qui engendre la montée des eaux ? Je pense que non. Mais je tenais à le rappeler au cas où. De la glace qui n'était pas sur de la terre emergée ne peut pas faire monter l'eau en fondant. Par contre les glaciers de l'Antartique, du groenland ou autre, là ok ^^

 

Sinon j'attend de voir la suite ^^

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...