Jump to content


Principe du nen


Recommended Posts

Togashi pourrait avoir établi des règles sur le nen à partir d'un canevas qu'il se serait crée.

Si son manga est autant apprécié et si peu contestable par rapport aux discussions sur les rapports de force entre les personnages, cela pourrait venir de cette explication.

Et ce ne serait plus dans ce cas tant de choisir les pouvoirs qui serait difficile mais la mise en scène des facteurs psychologiques si prenant dans l'aventure.

 

En attendant la reprise de la série, je donne cette théorie sur le nen aux amateurs de la série.

Il s'agit d'une demonstration pointue mais simple d'après le manga qui en révèlent les arcanes.

A ceux qui veulent s'inventer des hatsu qui correspondent à l'univers du manga, découvrez ma théorie !

 

Cette théorie se décompose ainsi :

- 1 Mise en évidence des conditions et invénients caractéristiques aux différents nen

- 2 Détermination du 2ème pouvoir

 

1------------------

Le caractère handicapant des techniques pouvait ne pas concerner que Gon et Kirua dont on connait les défauts dans leurs techniques mais tous les utilisateurs du renforcement ou de la transformation voir de tous les types possibles d'utilisateurs, donc j'ai volontairement pris divers exemples pour en expliquer le principe. Mes exemples sont pris spontanément, je prend au hasard un personnage sans necessairement que l'on sache deja son handicap, et j'essaye de proposer une idée qui collerait avec mon cadre.

 

Sur la notion de condition se généralise à tous les cas d'utilisateurs mais il y a une distinction quand mme entre Gon-Kirua et Kirupika, une petite séparation de genre entre les utilisateurs proches ou se servant du renforcement et ceux qui en sont écartés.

Pour faire plus simple peut etre je dirai qu'il y a handicaps et conditions.

- Les handicaps/inconvénients limitent le combattant dans la liberté d'utilisation de sa faculté: le retard pour Gon et, pour Kirua, stocker de l'electricite

- Les conditions (plus souvent les matérialisateurs, manipulateurs, spéciaux ) elles viennent s'ajouter volontairement à la technique inventée pour en dopper les effets.

 

La condition est forcément stricte afin que le service rendue par la condition s'ajoute aux effets qu'apportait la technique, nait de la nature meme de l'utilisateur. La technique vient de la nature de la personne (la chaine pour kurapika) la rendre plus puissante est faisable en rajoutant une condition. Mais pour que la technique qui est l'émanation de la personne puisse etre modifier, cela requiert de puiser au fond de ses ressources. L'expression de sa technique ne peut "entendre" une condition qui serait peu transigeante : l'utilisateur doit se faire violence pour que sa technique greffe cette volonté supplémentaire.

Quand on est d'une certaine facon on change pas, sauf tres grande volonté.. Ce n'est pas suffisant de dire je ferais pas ca, et hop ca change.

- Kurapika a mis sa vie en jeu pour que sa chaine soit incassable ( à ne pas rapprocher avec la technique de l'emperor time qui elle est de maximiser les types de nens).

 

Cependant Wing et hisoka (contre le Castro) disent bien que le type renforcement peut faire appel a des conditions mais qu'il ferait mieux de ne pas y recourir. Tous utilisateurs peuvent décider d'améliorer leur pouvoir en recourant à une condition.

Gon au début se demande s'il doit en passer par la recherche de condition pour cree sa technique, et Wing le rassure, et lorsque Gon crée sa technique celle-ci est handicapante mais sans addition d'une condition complémentaire.

 

Exemples d'handicaps de technique spéciale / hatsu pour les utilisateurs proches du renforcement:

- Netero doit joindre ses mains (la statue et le zero).

- Hisoka doit poser son nen sur la surface sur laquelle agir. En bumgi gum ca colle et en texture trompeuse, le nen change de texture selon la surface qui la supporte.

- Senritsu doit se rapprocher de l'individu pour entendre son coeur. Elle décode les émotions et si la personne dit la vérité.

 

Concernant les utilisateurs éloignés du renforcement, toujours en mettant de coté la condition qui est un cas de figure qui se traite différement comme je viens de l'expliquer, et sans parler du pouvoir que donne la technique.

- Sharnalk doit poser une antenne (sur d'autres, sur lui mm)

- Neferupito doit restreindre sa liberté de mouvement, elle bouge pratiquement pas. Soit elle est reliée avec le docteur qui doit rester immobile (et les fils de cette marionnette rendent vie au corps abimé) soit qunad ses marionnettes sont controlée a distance (et les fils font semblant de la rendre vivante, mais en restant des pantins : les soldats, keito).

- Kaito, si il parait plus difficile de dissocier le handicap de la condition, on voit que sa technique de changement d'armes est handicapé par la roulette, un handicap qui au lieu de passer assez inapercu comme avec kirua ou Gon, là devient caremment flagrant.

 

L'inconvénient initial de la technique inventée devient immuable aux évolutions du nen : le 2 ème pouvoir, évolution de la technique de base, doit respecter l'inconvénient du premier pouvoir... Ainsi la modification par Kirua de ses réflexes conserve le défaut de départ : etre alimenter en électricité,la charge

 

2 eme point, l'inconvénient lié à la catégorie du nen.

 

Induction à partir de l'exemple du gars aux gorilles Goreinu dans l'équipe de Gon pendant le match de la balle au prisonnier.

En partant de l'idée que Togashi n'est pas montée cette scène au hasard, la raison pour laquelle Laser aurait choisit de viser par rapport aux autres dont il ignore les pouvoirs, c'est qu' il matérialise 2 gorilles. Ainsi Goreinu non plus n'aurait pas de nen sur lui, car son nen serait comme pour Laser tout sur ses betes.

 

L'explication viendrait alors de cette appartenance au type matérialisation. Alors que Laser, de l'émission dixit lui-meme, se priverait volontairement de son nen, le matérialisateur n'en aurait pas a partir du moment ou il crée son objet.

Ainsi l'objet matérialisé contiendrait tout le nen de l'utilisateur.

- Ainsi en prenant le cas de Kurapika, lui n'a pas non plus de nen sur lui quand il utilise sa technique, c'est sa chaine son nen.

Kurapika n'aurait ainsi pas de nen pour se protéger quand il utilise sa chaine. Et s'il encaisse les coups c'est grace à l'Emperor time qu'il lui permet d'utiliser le renforcement et du nen pour lui-meme, ou en faisant tournoyer sa chaine comme un bouclier.

 

Il y a t-il dans l'histoire un cas ou un matérialisateur s'est protégé avec son corps en utilisant en meme temps son objet matérialisé, sa technique ? Non je ne vois pas Shizuku le faire, ni Kuroro, ni Kurapika sans utiliser ses yeux.

 

- Kuroro également matérialisateur renonce a se servir de la cape car il sait que s'il prend un coup avec du nen des zoldick il serait severement bléssé. Zeno bien que sachant que Kuroro a perdu sa défense il choisit le combat à distance car il redoute l'effet de la cape. Aussi quand Kuroro se fait charger par Zeno, sa technique de matérialisateur était déja annulée, et il aurait ainsi pu se servir de son nen pour se protéger et en ressortir vivant.

 

Ce serait l'effet / la propriété que contient l'objet matérialisé qui viendrait en compensation de la perte de protection du corps par le nen.

 

Cette hypothèse du manque de nen au corps des matérialisateurs viendrait donc se rattacher au besoin qu'ils ont d'avoir recours à une condition pour maximiser leur technique.

Ainsi, il y aurait un inconvénient propre à la technique et aussi, dans le cas de la matérialisation, par rapport au type de nen. Outre celui qui a est decrit dans le manga de ne pouvoir frapper de manière aussi renforcé que d'autres catégorie de nen. Cet inconvénient mettant le matérialisateur "en sorte de zetsu", c'est à dire un matérialisateur n'ayant plus de nen sur lui quand il exécute sa techique n'avait pas été explicité, et il est majeur.

 

Etant donné que l'autre type éloigné du renforcement est la manipulation, le handicap de ce type d'utilisateur serait la perte de leur objet, non pas que l'utilisateur pourrait pas utilisé son nen sans son objet, mais en tous cas ne pourrait pas utilisé sa technique qui elle repose sur l'objet qui donc possède un effet, en compensation comme le matérialisateur.

 

Voila dons les handicaps pendant la technique par roulement :

>> matérialisation : Le nen est uniquement dans l'objet matérialisé qui posséderait des effets variés par compensation au fait que l'utilisateur perde sa protection.

ex: Kurapika, kuroro

>> spécialisation : un effet est offert à l'utilisateur

Kuroro : voler  ; Kurapika : disposer d'un type de nen supplémentaire ; Pakunoda : rentrer dans les souvenirs

>> manipulation : utilisateur est également privé de nen sur son corps, nen seulement dans l'objet réel qui aurait ainsi des effets réel en compensation.

ex : Sharlnak

>> emission : le nen a un effet moins technique à la différence de la matérialisation et de la manipulation.

Raison : c'est que le type émission a un nen plus dégrossi : il passe pas des heures comme kurapika a visualiser mentalement son objet et le toucher réellement. En outre l'effet du nen est aussi moins technique car il est proche du renforcement et donc bénéficie d'un coefficient de protection du corps élévé. Donc l'effet du nen est moins élaborée que les 2 cas du dessus.

 

Sinon l'effet du nen ne se produit que détaché du corps, l'utilisateur perd l'habilité du nen qu'il recupere pour son propre corps.

Plus l'emetteur prend du nen pour lui, moins d'effet à sa technique. L'effet du nen de l'emetteur n'existe qu'en suspension.

 

Ainsi je dirais que l'effet attribué à Francklin est perforateur: son nen une fois libéré a la propriété de perforer la defense de nen ennemi. Et pour Laser etre en "zetsu" lui permet d'utiliser les propriété de sa technique, laquelle est la parole. Ses betes de nen à lui sont dotées du langage. Laser est un émetteur qui était seul, et son habileté est d'avoir créer des types qui parlent. Cette propriété de nen est celle que j'avais démontré sur ma théorie pour décoder la 2 eme capacité.

 

>> renforcement : Perte de propriété du nen (s'oppose à la spécialisation) L'inconvénient de cette perte est compensé par le fait que le type renforcé a le privilège d'avoir un nen avec le meilleur coefficient d'attaque/défense, et d'avoir son nen sur son corps.

Le seul effet de la technique spéciale de l'utilisateur est un changement du potentiel physique.

ex : Gon donner un plus gros coup ou couper tres large ou projeter son energie ; Phinks frapper d'une facon presque incontrolable ; Uvo renforcer tout son corps

A différencier avec le handicap de la technique qui se manifeste lui dans l'invention de la technique :le retard offensif pour Gon, le tournoiement du bras pour Phinks, monter des paliers de puissance pour Uvo

 

>> transformation : le nen a de nouveau un effet. Mais l'effet ne s'active que du corps de l'utilisateur. Si l'ennemi reste à distance de l'utilisateur, l'effet de la technique du transformateur ne l'affectera pas.

ex: Kirua n'electrocute qu'en contact ou a proximité de lui. Plus il a l'inconvénient lié à sa technique : la charge.

Hisoka sa colle est de moins en moins forte avec la distance. Plus il a l'inconvénient de sa technique : poser sa colle

Feitan son feu est rayonnant, la chaleur est moins forte éloignée de lui. Inconvénient : se faire blesser

 

la partie 2 arrivera bientot.

Link to comment
Share on other sites

- Les handicaps/inconvénients limitent le combattant dans la liberté d'utilisation de sa faculté: le retard pour Gon et, pour Kirua, stocker de l'electricite

- Les conditions (plus souvent les matérialisateurs, manipulateurs, spéciaux ) elles viennent s'ajouter volontairement à la technique inventée pour en dopper les effets.

On est d'accord pour les handicaps. Sauf que pour kirua son handicap est aussi une condition.

Mais le handicap de gon on le retrouve aussi pour les autres utilisateur du renforcement, comme phinx qui est obliger de stopper le combat pour charger son attaque. Pour le retard, tu parle bien de la mise en position du jajanken ???

La condition est forcément stricte afin que le service rendue par la condition s'ajoute aux effets qu'apportait la technique, nait de la nature meme de l'utilisateur. L'expression de sa technique ne peut "entendre" une condition qui serait peu transigeante : l'utilisateur doit se faire violence pour que sa technique greffe cette volonté supplémentaire.

Elle est stricte, mais elle l'utilisateur n'est pas obliger de se faire violence pour l'utilise :

- Sharnalk est obliger de placer une antenne

- le mec de l'équipe de kurapica qui maitrise le haïku (je crois que c'est ça) est obliger de toucher avec sa feuille, et de faire une bonne poésie.

 

Pour kaito, c'est plus difficile de dissocier le handicap de la condition apparement. Je pourrais surment plus en dire si je parlais ma théorie pour connaitre les 2 capacités. Sinon je dirais que sa technique de changement d'armes est handicappé par la roulette, un handicap qui au lieu de passer assez inapercu comme avec kirua ou Gon, là devient caremment flagrant.

J'aurai mis la même chose, donc pour sharnalk devoir poser une antenne crée un handicape, devoir le devoir de se rapprocher qui est le point faible de la plupart de utilisateur éloigné du renforcement.

 

Il matérialise 2 gorilles et lui non plus n'aurait pas de nen sur lui, car son nen serait comme pour Laser tout sur ses betes et ce serait la raison, en partant de l'idée que Togashi n'est pas montée cette scène au hasard, pourlaquelle Laser aurait choisit de le viser par rapport aux autres dont il ignore les pouvoirs.

Je pense que tu trompe, si gorenu serai en zetsu, et vu que tout les autres utilise soit le shu ou projette simplement la balle avec la force de leur nen, une simple balle aurait O.S gorenu. De plus tu te trompe aussi sur sa capacité. Tous d'abord il émet son aura, si je me trompe pas, puis avec la manipulation il lui donne forme, et grâce à l'émission il utilise la téléportation avec les gorille comme sceau.

 

Par ex : Kuroro également matérialisateur renonce a se servir de la cape car il sait que s'il prend un coup avec du nen des zoldick il serait severement bléssé. Zeno bien que sachant que Kuroro a perdu sa défense il choisit le combat à distance car il redoute l'effet de la cape. Aussi quand Kuroro se fait charger par Zeno, sa technique de matérialisateur était déja annulée, et il aurait ainsi pu se servir de son nen pour se protéger et en ressortir vivant.

Ce serait l'effet que contient l'objet matérialisé qui viendrait en compensation de la perte de protection du corps par le nen.

OUi est non. Kuroro est soi un ancien matérialisateur, soit il à toujours été de la spécialistion. Même si la base c'est son livre.

Cette hypothèse du manque de nen au corps des matérialisateurs viendrait donc se rattacher au besoin qu'ils ont d'avoir recours à une condition pour maximiser leur technique.

Ainsi, il y aurait pas seulement un inconvénient attaché à la technique mais aussi dans le cas de la matérialisation par rapport au type de nen. Meme si ca été dit qu'il y avait le fait de ne pouvoir frappé de manière aussi renforcé que les autres utilisateurs, cet inconvénient "en sorte de zetsu" n'avait pas été explicité, et il est majeur.

Oui et non. Bien que les matérialisateurs perdent une partie de leur nen dans leur objet, il n'en ont pas besoin pour le maintenir contrairement à la transformation ou l'émission. Mais ils ont forcément du nen sur eux, sinon il deviendrai automatiquement faible ;)

 

Etant donné que l'autre type éloigné du renforcement est la manipulation, le handicap de ce type d'utilisateur serait la perte de leur objet, non pas que l'utilisateur pourrait pas utilisé son nen sans son objet, mais en tous cas ne pourrait pas utilisé sa technique qui elle repose sur l'objet qui donc posséde un effet, en compensation comme le matérisalisateur.

Oui, c'est tout à fait ça, mais seulement dans le cas où l'utilisateur se sert d'un objet, comme skuwala, le mec qui manipule les chiens de façon basique.

 

>> spécialisation : un effet est offert à l'utilisateur

Ceux de la spécialisation on un pouvoir qui ne peut être ranger dans les autres. Quelqu'un qui voudrait des flamme avec une puissance de fou ne pourrait le faire avec la spécialisation, par exemple.

 

>> emission : le nen a un effet moins technique à la différence de la matérialisation et de la manipulation.

Raison : c'est que le type émission a un nen plus dégrossi : il passe pas des heures comme kurapika a visualiser mentalement son objet et le toucher réellement. En outre l'effet du nen est aussi moins technique car il est proche du renforcement et donc bénéficie d'un coefficient de protection du corps élévé. Donc l'effet du nen est moins élaborée que les 2 cas du dessus.

C'est d'ailleurs pour cela que le manipulation est proche. On à juste à regarder les attaques d'émission pur que l'on à pu voir :

- les balles de Frankin

- la balle de Razor

- la feuille du Jajanken de Gon

Et regarder celle de l'émission + manipulation :

- les gorilles de Gorenu

- les 14 diables de Razor

- le deep purple de morau

 

Donc l'effet du nen est moins élaborée que les 2 cas du dessus.

D'ailleurs, dans le schéma de Togashi ils sont classé par complexité:

Niveau simple et basique > le Renforcement

Niveau un peu plus élaboré > l'Emission et la Transformation ( même celle-ci est plus complexe que l'émission seul).

Niveau complexe > la Manipulation et la Matérialisation

Niveau le complexe > la Spécialisation

 

>> renforcement : Perte de propriété du nen (s'oppose à la spécialisation) L'inconvénient de cette perte est compensé par le fait que le type renforcé a le privilège d'avoir un nen avec le meilleur coefficient d'attaque/défense, et d'avoir son nen sur son corps.

Le seul effet de la technique spéciale de l'utilisateur est un changement du potentiel physique.

ex : Gon donner un plus gros coup ou couper tres large ou projeter son energie ; Phinks frapper d'une facon presque incontrolable ; Uvo renforcer tout son corps

Perte de la propriété du Nen ???

Pour gon tu n'aurait pas du parler de la feuille ou des ciseaux, car tu oublie que n'importe quel utilisateur peut utilisé toute les catégories (sauf la Spécialisation). ET là gon utilise des techniques du registre de la Transformation et de l'Emission. Et pour Uvo son hatsu c'est le big bang impact ( ou attaque, dbz me fout le doute :( )

 

A différencier avec le handicap de la technique qui se manifeste lui dans l'invention de la technique :le retard offensif pour Gon, le tournoiement du bras pour Phinks, monter des paliers de puissance pour Uvo

Le retard pour gon est plus un handicap engendré par sa condition se mettre en postion, pour Phinks c'est le même handicape.

Pour Uvo, se n'est pas son hatsu les pallier, il se restreint délibérément car ses adversaires son trop faible. Mais son big bang n'a pas d'handicape, a part celle des hatsu du renforcement, cet à dire la porté :D

 

>> transformation : le nen a de nouveau un effet. Mais l'effet ne s'active que du corps de l'utilisateur. Si l'ennemi reste à distance de l'utilisateur, l'effet de la technique du transformateur ne l'affectera pas.

ex: Kirua n'electrocute qu'en contact ou a proximité de lui. Plus il a l'inconvénient lié à sa technique : la charge.

Hisoka sa colle est de moins en moins forte avec la distance. Plus il a l'inconvénient de sa technique : poser sa colle

Feitan son feu est rayonnant, la chaleur est moins forte éloignée de lui. Inconvénient : se faire blesser

Tu à plus ou moins cerné le problème, mais c'est le même problème que le Renforcement, sauf que le transformateur est bon au corps à corps et à mi-distance.

 

la partie 2 arrivera bientot.

8)

Link to comment
Share on other sites

- Les handicaps/inconvénients limitent le combattant dans la liberté d'utilisation de sa faculté: le retard pour Gon et, pour Kirua, stocker de l'electricite

- Les conditions (plus souvent les matérialisateurs, manipulateurs, spéciaux ) elles viennent s'ajouter volontairement à la technique inventée pour en dopper les effets.

On est d'accord pour les handicaps. Sauf que pour kirua son handicap est aussi une condition.

 

Non ce n'est pas une condition au sens ou on pourrait l'entendre avec Kurapika. la condition que Kurapika a choisit pour renforcer sa chaine était qu'elle ne vise que la brigade. Il s'agit d'une demande ultérieure à la création de son nen.

Kirua aurait pu décider de perdre de son autonomie pour améliorer la puissance de son électricité, et il est vrai qu'il avait déja échanger avec Kurapika au sujet de la condition, mais rien n'est expréssement dit ainsi dans le manga, alors j'en reste à l'idée que comme pour Gon quand il a inventé son jajaken plein de défauts, Kirua a inventé un pouvoir qui comprenait des défauts à la base. Et une preuve tout de suite il a voulu remedier à son probleme de portée en s'équipant d'un yoyo, s'il avait pu choisir son pouvoir comme il l'entendait kirua aurait pas eu besoin de ca.

 

Mais le handicap de gon on le retrouve aussi pour les autres utilisateur du renforcement, comme phinx qui est obliger de stopper

Oui c'est ce dont je parlais : tous utilisateurs connaissent des défauts quand ils inventent leurs techniques; elles les limittent dans leurs liberté de s'en servir. Gon n'a pas choisi son inconvénient du retard dans son attaque, il fait avec.

 

Mais le handicap de gon on le retrouve aussi pour les autres utilisateur du renforcement, comme phinx qui est obliger de stopper le combat pour charger son attaque.

L'handicap de phinks est relativement le meme que pour gon, prendre un temps pour lancer son attaque.

Et j'imagine que Phinx a crée un nen qui lui permette de dépenser son stock de nen sur un coup de poing comme Gon et c'est en faisant tournoyer son bras que sa technique est nait sauf que la quantité de nen désiré par Phinks ne lui est pas remis à sa convenance, en balancant joyeusement son bras, mais en fonction des tours qu'il fera, lui donnant plus de nen pour son attaque.

Phinks doit cumuler aléatoirement des tours pour se donner la chance d'avoir une puissance offensive supérieure au ken ennemi et sans savoir qu'elle depense d'aura il va générer. Puis c'est tres visible comme technique, ce qui constitue égalament un défaut.

Sinon Phinks avance en faisant tourner son bras pendant qu'il s'adresse au ant qui lui fait face, il n'a pas le défaut de l'immobilité.

 

Pour le retard, tu parle bien de la mise en position du jajanken ???

Oui, le retard dans son attaque.

 

La condition est forcément stricte afin que le service rendue par la condition s'ajoute aux effets qu'apportait la technique, nait de la nature meme de l'utilisateur. L'expression de sa technique ne peut "entendre" une condition qui serait peu transigeante : l'utilisateur doit se faire violence pour que sa technique greffe cette volonté supplémentaire.

Elle est stricte, mais elle l'utilisateur n'est pas obliger de se faire violence pour l'utilise :

- Sharnalk est obliger de placer une antenne

- le mec de l'équipe de kurapica qui maitrise le haïku (je crois que c'est ça) est obliger de toucher avec sa feuille, et de faire une bonne poésie.

Si un utilisateur du nen crée une technique à partir de son individualité, une pauvre promesse ne pourra pas modifier sa technique naturelle, il devrait plutot s'interdire, se promettre, une condition contraignante afin qu'elle se grave en son ame, son esprit, en lui-meme et s'ajoute alors à sa technique.

 

Ce n'est pas une condition de type promesse que s'impose Sharnalk pour se servir de ses antennes mais le défaut de son type de nen, la manipulaiton, qui l'oblige a recourir a une objet réel.

 

Faire une bonne poésie est un inconvénient liée à la technique, meilleure est la poésie du camarade de Kurapika plus d'effet elle aura; et ecrire sur une feuille est l'inconvénient de son type de nen, la manipulation de la feuille de papier.

 

Il y a les inconvénients qui surgissent à la création de la technique plus celui d'appartenir à tel catégorie de nen.

 

 

Pour kaito, c'est plus difficile de dissocier le handicap de la condition apparement. Je pourrais surment plus en dire si je parlais ma théorie pour connaitre les 2 capacités. Sinon je dirais que sa technique de changement d'armes est handicappé par la roulette, un handicap qui au lieu de passer assez inapercu comme avec kirua ou Gon, là devient caremment flagrant.

J'aurai mis la même chose, donc pour sharnalk devoir poser une antenne crée un handicape, devoir le devoir de se rapprocher qui est le point faible de la plupart de utilisateur éloigné du renforcement.

L'inconvénient de la technique de Sharnalk est de placer son objet manipulé, l'antenne sur son adversaire, pour pouvoir le guider à ses désirs, mais il peut le faire en la jetant de loin, meme si n'a pas la capacité de renforcer son pouvoir de pénétration.

 

Il matérialise 2 gorilles et lui non plus n'aurait pas de nen sur lui, car son nen serait comme pour Laser tout sur ses betes et ce serait la raison, en partant de l'idée que Togashi n'est pas montée cette scène au hasard, pour laquelle Laser aurait choisit de le viser par rapport aux autres dont il ignore les pouvoirs.

Je pense que tu trompe, si gorenu serai en zetsu, et vu que tout les autres utilise soit le shu ou projette simplement la balle avec la force de leur nen, une simple balle aurait O.S gorenu. De plus tu te trompe aussi sur sa capacité.

Tous d'abord il émet son aura, si je me trompe pas, puis avec la manipulation il lui donne forme, et grâce à l'émission il utilise la téléportation avec les gorille comme sceau.

C'est la meme question que tu m'avais posé pour laser : "et, si son adversaire se servait du gyo il verrait sa vulnérabilité ?". Certes, mais encore faut-il que l'adversaire parvienne a mettre en défaut Laser. Et Laser n'est pas obligé de sortir ses 14 diables, mais la moitié, et le reste lui donne de l'aura dans son corps.

Idem pour Goreinu , l'ennemi qui voudrait le blesser devra prendre en compte les gorilles et les capacités qu'ils recèlent avant de de foncer imprudement sur goreinu au risque d'etre contrer.

 

Tous les utilisateurs quand il s'apprêtent à utiliser leurs techniques, émettent un soleil d'aura plus comprehensible pour le lecteur, cependant si c'etait aussi apparent dans l'histoire les ennemis se mefieraient et prendraient du recul. Pour Knuckkle ce n'est pas necessaire, on comprend avec l'apparition de sa mascote.

 

Ce n'est pas de la manipulation de gorilles de nen il ne les dompte pas reellement, selon moi il crée des gorilles de nen avec 1 effet propre à chacun, puis je crois qu'il y a cette contrainte qui est mentionné dans le manga : le manipulateur ne peut manipuler de nen. Ce serait seulement de l'emission.

Puis l'effet (une teleportation inversée) est simple, caractéristique de l'émission bénéficiant du rapprochement avec le renforcement qui s'oppose à la matérialisation dont les effets sont plus techniques (voir sur mon premier post).

Et cet effet de nen (la téléportation des gorilles) n'existe que du fait qu'il est hors du corps de l'utilisateur de l'émission (revoir mon post).

Ainsi les effets des gorilles ne peuvent pas s'exprimer si goreinu ne les invoque pas. De meme les diables de Laser ne peuvent pas parler et donner plus de la vitesse à la balle si Laser contient sur lui son nen.

 

>> spécialisation : un effet est offert à l'utilisateur

OUi et non. Kuroro est soi un ancien matérialisateur, soit il à toujours été de la spécialistion. Même si la base c'est son livre.

Strictement non, car dans ma description du roulement la spécialisation accorde un effet en plus. Du meme ordre d'idée que ceux qui pensent que Gon a beneficiait d'un pouvoir en plus pour se transformer.

La spécialisation est un effet en plus attribué à l'utilisateur sans etre necessairement une technique en soi. Si l'utilisateur veut profiter au mieux de son pouvoir de spé il peut recourir ou à la manipulation ou à la matérialisation.

Exemple :Kuroro à son livre, Kurapika a sa chaine, Pakunoda à un pistolet :

- Si kuroro n'a pas suivi l'entrainement de la matérialisation pour cree son livre, il ne pourrait pas se resservir des pouvoirs qu'il a volé; soit un vol inutile.

- L'emperor time permettrait à Kurapika d'user efficacement du renforcement, mais la maximisation de la manipulation et de la matérialisation ne lui s'aurait d'aucune utilité sans sa chaine.

- Paku c'est different, son pouvoir est suffisant elle peut lire la mémoire des gens et son flingue vient en plus, lui permettant d'injecter ou faire perdre la mémoire selon qui est visé.

- Néon qui s'étonne que ses predictions s'averent juste et soient prisées, montre par la qu'elle n'a donc suivi aucun entrainement au nen, que son pouvoir est brut. Donc Néon ne matérialise pas réellement un fantome, seul il se voit par le gyo ; elle n'utilise que la spécialisation ( sauf si on se dit qu'un fantome est matérialiement translucide et le fait de ne pas le voir peut indiquer qu'elle recours à la matérialisation).

 

En général, excepté Néon, ceux de la spécialisation qui sont entrainés au nen, recourent à l'une ou l'autre des catégories proches de la spécialisation; et ils se servent des 2 catégories de nen en mm temps : pakunodo peut retirer la memoire de quelqu'un et la mettre dans tete de qui elle veut, kuroro peut voler le pouvoir ennemi et se servir d'un autre pouvoir à la fois, kurapika peut utiliser ces 2 nens en meme temps : ses yeux et sa chaine.

 

Ensuite Kuroro paku sont de la spécialisation avant d'etre matérialisateurs. Ceci est du à leur nature, et la matérialisation est du à leur entrainement au nen. Kurapika est dans un cas différent où sa personnalité est d'etre matérialisateur, mais son hérédité lui attribue un autre nen, la spécialisation.

Tous les utilisateurs de la spé se singularisent parce qu'ils sont destinés à accomplir une destinée pour leur clan :

- Kuroro guider l'araignée,

- Kurapika venger les siens,

- Neon mener son père au sommet,

- Paku faire lien entre membre de la brigade : les souvenirs retiennent et les rattachent entre eux, rendant la brigade plus groupée.

- Et Nétéro lui n'avait pas la vocation d'etre le leader des hunters, c'était sa fonction qu'il a quittée dès que le combat devenait inéluctable.

- Gin est peut etre de la spécialisation car sa mission divine est d'etre le père de Gon, héros et sauveur de la planète. Son pouvoir spécial serait de donner la vie (différent de Pito qui répare, soigne une personne au bord de la mort) et il a matérialisé Gon; ensuite il aurait ajouté la condition qu'ils ne se rencontrent pas pour que celui-ci vive comme un etre normal. Et si Greed Island semble réel, c'est peut etre du au fait de Gin et à la différence de Kurapika qui a l'emperor time pour maximiser toutes les catégories de nen dont il peut avoir besoin, Gin emploi des game masters pour cela. Si Gin a pu rendre un jeu réel en s'entrainant à se servir de son pouvoir, il a pu rendre un enfant réel, Gon, à partir d'une peluche ?

 

- Enfin pour Kuroro, il semble destinée pour mener son role, maintenir son groupe, a rencontrer des types de la spécialisation, kurapika a servi a donner une mémoire commune a la brigade gràce à Paku, cette mémoire, et Neon a devancer ses dangers.

 

J'y reviendrais sur la personnalité en parlant de ma 2 eme théorie

 

Ceux de la spécialisation on un pouvoir qui ne peut être ranger dans les autres. Quelqu'un qui voudrait des flammes avec une puissance de fou ne pourrait le faire avec la spécialisation, par exemple.

Ils choissisent pas d'etre spéciaux, ils le sont d'emblée.

Mais la volonté ne fonctionne que pour s'attribuer un 2ème pouvoir :kirua voulait à tout prix stopper la felche, Gon cassé la gueule de Pito a n'importe quel prix, et Leolio en plus de son pouvoir de guérison aura une seconde technique quand il voudra a tout prix qu'on accède a son souhait de guérir.

 

Le pouvoir de feu peut etre spécial pour une personnalité. Et cet individu qui recevrait cette spécialisation pourrait avec de l'entrainement la combiner soit avec de la matérialisation soit de la manipulation. La technique qu'il inventerait à partir de la matérialisation ou de la manipulation posséderait son effet technique, auquel s'associe son pouvoir de feu.

Comme pour les exemples d'utilisateurs spéciaux que j'ai donné, leurs pouvoir de spécialisation est à la base de leur technique qui vient en second, en support.

Soit par ex : une epée réelle ou matérialisée doté d'un effet liée a cette nouvelle technique mélée au pouvoir du feu qui lui est spécial.

 

C'est d'ailleurs pour cela que le manipulation est proche. On à juste à regarder les attaques d'émission pur que l'on à pu voir :

- les balles de Frankin

- la balle de Razor

- la feuille du Jajanken de Gon

Et regarder celle de l'émission + manipulation :

- les gorilles de Gorenu

- les 14 diables de Razor

- le deep purple de morau

 

Je vois ce que tu comprends, tu te dis que les 14 diables est des 2 techniques de Laser celle plus proche de la manipulation, et donc le smash l'autre technique proche du renforcement. Idem pour Gon etc...

C'est pas ca. Je t'expliquerai comment se détermine le 2eme pouvoir quand le moment se présentera.

Ce je voulais dire était que les effets des techniques (electricité, rapidité, téléportation...) sont moins complexes, moins élaborés à l'approche du renforcement. Donc un utilisateur de l'émission fera des techniques avec un effet de type perforation a mon avis pour Francklin, un effet de gain de vitesse a mon avis pour Laser, un effet de teléportation pour Goreinu, Marau emet de la fumée qu'il peut la rendre dure ou pas..  alors que pour Kurapika il peut ajouter un effet par doigt ( guerir, faire de la divination, faire bouclier..), kuroro peut enregistré les pouvoirs dans son book, Shranlak guidé un humain comme un pantin en lui donnant toute sorte d'ordres

 

D'ailleurs, dans le schéma de Togashi ils sont classé par complexité:

Niveau simple et basique > le Renforcement

Niveau un peu plus élaboré > l'Emission et la Transformation ( même celle-ci est plus complexe que l'émission seul).

Niveau complexe > la Manipulation et la Matérialisation

Niveau le complexe > la Spécialisation

C'est bein vrai que Togashi ait fait se classement, je m'en souviens pas; c'est dans quelle partie du manga?

 

Perte de la propriété du Nen Huh

Pour gon tu n'aurait pas du parler de la feuille ou des ciseaux, car tu oublie que n'importe quel utilisateur peut utilisé toute les catégories (sauf la Spécialisation). ET là gon utilise des techniques du registre de la Transformation et de l'Emission. Et pour Uvo son hatsu c'est le big bang impact ( ou attaque, dbz me fout le doute Triste )

 

Tous les utilisateurs peuvent employer toutes les catégories apres s'ils sont bien entrainés et qui font le testent de la feuille, ils utilisent en général des techniques que dans leurs catégories.

- Gon n'utilise pas des techniques mais une seule son jajaken qui lui permet de renforcer son pouvoir de couper avec la main, combiné a sa rudimentaire transformation en lame qui devient alors tres longue. C'est pourquoi il n'utilise presque que du renforcement et un peu de la transfo préalablement pour aiguiser son nen. C'est pas tant la lame qui est extrement éfilée mais plutot sa taille agrandie qui est l'effet principal de la technique de jajaken.

 

Le jajaken permet a Gon comme Phinks d'extérioser le stock d'aura en grande quantité sur un coup. D'un coup il y a un énorme débit d'aura si tu veux, alors que chez dans les autres catégories de nen l'aura est dépensée plus régulièrement.

 

Aussi pour projeter son aura c'est pareil, Gon se prépare à dégager une grande quantité de son aura et, en stoppant le lancer de sa main ouverte il fait une grosse boule.

 

- La technique d'uvo n'est pas le big bang impact qui la résultante du recours a sa technique de renforcement de tout son corps.

Il franchit des paliers, et il y a une modification visuelle au niveau de sa chevelure qui se redressent : La Uvo utilise un pouvoir spécial. Mais au lieu de degager de beaucoup d'aura pour un coup de poing, Uvo lui degage plus de son aura pour envelopper tout son corps. Et quand son corps est plus enveloppé de nen, lorsqu'il donne un crochet du droit les dommages sont plus énormes, d'ou le big bang impact.

 

la Théorie de mon 1 er post est qu':

- il y a dans le roulement autour de la figure de l'hexagone des catégories de nen. C'est à dire qu'il y a une baisse dans la complexité des effets qu'apportent la technique en partant de la matérialisation et en tournant autour de l'hexagone.

Et dans le cas du renforcement il n'y a plus d'effet inventé, à l'opposé de la spécialisation qu'il attribue un effet en plus.

 

Le renforcement ne donne que l'effet spécial de renforcer ce qui existe deja, comme son attaque tranformation en lame, ou en boule, ou en ren coup de poing pour Gon. Uvo c'est tout son corps.

 

De meme que l'effet devient de moins en moins complexe plus on s'éloigne de la matérialisation et la manipulation, j'ai décrit qu'il y a un déplacement sur l'effet/propriété ou se portera la technique.

La propriété de la technique de nen se situe :

sur l'objet matérialisé (matérialisation)

puis la propriété se trouve sur l'objet manipulé (manipulation)

puis la propriété se trouve sur l'objet/bete de nen (emission)

puis la propriété se trouve à l'interieur l'objet/utilisateur à la source du nen (renforcement)

puis la propriété se trouve sur la surface de l'objet/utilisateur (transformation)

 

Autrement dit pour l'émission : la propriété de la technique ne se produit que du nen situé en dehors de l'utilisateur.

- Ainsi le nen de laser a un effet, une propriété que s'il extériose son nen, sauf s'il n'emploie pas sa technique spéciale, qu'il jette simplement une boule de nen (sur le bateau de la brigade, sur la tete du criminel).

- Phinks : les balles de nen de sa technique deviennent perforantes à partir du moment où son nen l'a quitté.

 

Le transformateur extirpent son nen de sa surface et il gagne une effet :

- kirua : l'electricité

- Zeno : la tete de dragon qui a des dents dures

- Machi : produit du fil en prenant du nen qui enveloppe sa peau

 

 

Le renforcé lui libère / dégage / fait déborder du nen de sa matière

- Gon de son ciseau (sa transfo), il fait une longue lame

- Uvo de son corps robuste, il en fait une armure

- Phinks de la force centrifuge de son poing, il en fait un broyeur

 

Tu vois mieux maintenant ce que je voulais dire sur mon premier post ?

 

 

 

même problème que le Renforcement, sauf que le transformateur est bon au corps à corps et à mi-distance.

Non les deux types d'utilisateurs sont nuls à distance. Il executent des techniques qui par contre leur permettent d'etre un peu moins éloigné de leurs adversaires.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
- La technique d'uvo n'est pas le big bang impact qui la résultante du recours a sa technique de renforcement de tout son corps.

Il franchit des paliers, et il y a une modification visuelle au niveau de sa chevelure qui se redressent : La Uvo utilise un pouvoir spécial. Mais au lieu de degager de beaucoup d'aura pour un coup de poing, Uvo lui degage plus de son aura pour envelopper tout son corps. Et quand son corps est plus enveloppé de nen, lorsqu'il donne un crochet du droit les dommages sont plus énormes, d'ou le big bang impact.

Moi je ne le vois pas comme un hatsu, en effet ubo inhibe volontairement sa force (comme toguro), et son hatsu il le nomme.

Autrement dit pour l'émission : la propriété de la technique ne se produit que du nen situé en dehors de l'utilisateur.

- Ainsi le nen de laser a un effet, une propriété que s'il extériose son nen, sauf s'il n'emploie pas sa technique spéciale, qu'il jette simplement une boule de nen (sur le bateau de la brigade, sur la tete du criminel).

- Phinks : les balles de nen de sa technique deviennent perforantes à partir du moment où son nen l'a quitté.

Sauf que c'est contradictoire avec se les règles, l'émission n'a pas de propriété.

Et la balle razor n'a pas d'effet (je pense), c'est juste que lancer à haute vitesse sur le bateau, il ne pouvait qu'exploser.

Pour Franklin je pense que c'est la vitesse, encore une fois, qui fait que ces balle transperce les faible.

 

Non les deux types d'utilisateurs sont nuls à distance. Il executent des techniques qui par contre leur permettent d'etre un peu moins éloigné de leurs adversaires.

Oui et non, t'a qu'a regarder le hatsu de zeno (dragon head) ou même l'explosion de colère de yupi.

Link to comment
Share on other sites

Partie 2 : Comment départager les forces en présence.

 

En cours de relecture....

 

Dans HxH la psychologie participe au manga. Hisoka a dressé une liste de personnalités par type de nen qui complète mes obversations. Si Hisoka a remarqué que les utilisateurs appartenant a une catégorie de nen se ressembleraient donc dans leurs comportements c'est aussi dans le mode d'exercice de leurs techniques, de leur apprentissage à leur facon de combattre que cela apparait. Cependant les similarités ne ressortent pas systématiquement. Une catégorie de nen est une métonymie d'une technique et d'une personnalité.

 

Comment bien reconnaitre les types d'utilisateurs et savoir ce qui les séparent ? des personnalités distinctives

Comment décoder les techniques spéciales et deviner le 2eme pouvoir ? Le hatsu

 

 

Des personnalités distinctives.

 

 

1- les transformateurs sont dissimulateurs et menteurs. Si on ne connait Hisoka, Biscuit et Kirua et seulement eux comme tels dans le manga, on peut penser que Machi, Feitan puis d'autres sont comme eux menteurs, tout autant que dissimulateurs car Kirua, à l'image de Hisoka qui cache son pansy gum a Castro, se refuse à dévoiler ses techniques et ses yoyo à ses vis à vis. Kirua ne sort de sa manche son yoyo qu'apres avoir attiré l'attention sur l'autre, Feitan lui cache son parapluie sous ses habits, Hisoka cache ses cartes, Biscuit cache sa forme de gorille. On peut alors penser que Machi cache un aussi objet, des aiguilles.

Alors que peuvent donc bien cacher le père et le grand père de Kirua ? Des objets en complément de leur technique. Si le grand pere lance un dragon qui agit à distance, son objet serait une arme de poing.

 

Bref on peut deviner un transformateur sans connaitre sa technique a partir de son caractère ou de l'objet qu'il peut cacher dans sa manche. Car un transformateur est le type d'utilisateur truqueur qui garde toujours un dernier atout dans sa manche.

 

Bonorenof peut en etre un, il cache son pouvoir sous son bandage. Mais il peut aussi appartenir à la manipulation, son corps étant l'arme qu'il manipule. Mais si son corps n'est pas un objet dont il peut se débarrasser comme des cartes à jouer, il imite toutefois le style de Biscuit, sa carte secrète est son corps. Pour se faire une idée fixe sur Bonorenof il reste à découvrir le type manipulateur.

 

L'apprentissage de leur technique arrive de façon innée pour les transformateurs : c'est leur passé, leur patrimoine, qui s'eveille à eux d'un coup créant leur nen; et cela les rend incroyables. Kirua a fait de l'électricité parce qu'il a subi souvent des chocs électriques. C'est plus eux qui sont géniaux que leur pouvoirs dont les effets sont pas si irresistibles que ca.

On peut penser que Hisoka a souvent été collé ou attaché pour creer sa texture de colle en plus d'etre elastique. Car la meilleure force d'Hisoka est non pas que son nen s'étire mais qu'il diminue considérablement la liberté de mouvement. Dans son combat contre Laser, la force de la colle de la balle a battu Laser. Un Kuroro collé serait un comble, une araignée prise dans la toile d'une fausse. Une fois collée, la cible de Hisoka est à sa merci.

Je pense que le roi appartient a cette catégorie : il est balaise, un génie dans son genre il utilise sa queue sponténement et d'un coup son pouvoir se révèle. Cependant il n'y a pas cette ressemblance avec les autres transfo dans la manière de manipuler le nen en une forme qui reste pres d'eux. Le roi ne fait pas, une boule, un soleil, un dragon, un éclair, un fil, un cube de son nen, son nen se résorbe tout de suite comme une attaque de renforcement.

 

 

2- Gon, Uvoguine et Phinks seraient 3 copies dans leur style de combat, leur manière de s'y mettre. Eux, les renforcés n'ont rien à cacher au contraire, ils aiment impressionner leur vis à vis. Leur façon de combattre est toute en démonstration de force et de technique.

 

Leur apprentissage de leur nen doit etre la meme, ils ont simplement par accident ouvert le débit de leur stock d'aura et fait accroitre la force de l'objet dont ils ont voulu se servir.

Gon a liberé une partie de son stock d'aura en jouant au jakenpon, j'imagine que Phinks en faisant tournoyer son bras a involontairement libéré beaucoup d'energie qu'il retenait en stock.

Les renforcés sont des sortes d'ampli ou caisse de résonnance qui font passer plus ou moins bien l'energie de leur instrument en fonction de la manière dont il s'en serve. A l'endroit de la bouche de sortie de l'energie l'effet est grossi : un poing fermé dirigé sur un mur fera une percussion tres forte, et une lame de nen sera plus imposante, un poing tourbillonant sera plus écrasant etc...

Les renforcés sont ces caisses de résonnance qui se la jouent un peu solo, un peu comme des divas, quand ca leur chante.

 

Par déplacement dans le pentagramme des catégories de nen, ceux du renforcement découvrent d'un coup leur pouvoir, et non en réussissant du premier coup à cause de leur passé, leur technique leur vient d'une idee soudaine, géniale pour eux.

Le caractère simple que Hisoka leur attribue concerne donc aussi le mode d'apprentissage de leur technique, c'est a dire qu'elle leur vient simplement d'un coup.

 

 

3- Franklin qui est un personnage tres en retrait se rapprocherait alors du caractère de Laser et de Netero qui selon moi appartient aussi a cette catégorie (voir plus loin).

 

On a pu voir aussi qu'il y a différentes formes de projections d'émission : en des milliers de balles, en forme de baudruches ou de gorilles voir en un immense bloc d'aura. On peut se rendre compte que plus les projections d'aura sont nombreuses plus la forme est simple. Et inversément si la technique diffuse peu de projections d'aura sa forme sera plus sophistiquée.  

 

Mais on peut remarquer que l'emetteur lui ne cache rien ni ne cherche à impressionner outre mesure, il met son plan rapidement en action. L'emetteur est du type ca passe ou ca casse, il ne joue pas la montre, c'est un agressif. Tandis que le renforcé est plus cool dans la facon de rentrer dans le combat, il prend son temps mais il est plus violent dans son dechainement que n'importe qui d'autre.

Cette méthode d'approche est typique des emetteurs. Au lieu de s'adapter à son environnement comme les autres catégories de nen, l'émetteur prépare son terrain de jeu, met en place un système dans lequel son adversaire devra évoluer. Une fois que les emetteurs sont en place, ils en retirent plus d'efficacité.

 

Knukkle ne tarde pas a actionner Potclin sinon il perdrait de temps, et ensuite il agit en fonction des emprunts de son adversaire. Laser place tout de suite des diables pour attaquer les joueurs. Netero a choisit l'endroit du combat avec le roi, dans le temple souterrain afin de restreintre sa liberté de mouvements. Le Leopard crée un sablier qui oblige son ennemi a agir. Shoot agit aussi de la sorte : il sort vite ses mains et sa cage.

 

Une autre caractéristique fondamentale des emetteurs semblent etre la forme de leurs exercice longs et ennuyeux dont ils seraient adeptes. Ils progressent par les efforts répétés.

En comparaison Kirua n'a pas besoin de s'exercer pour sortir son attaque. Gon n'a pas besoin de repeter la position en jajaken, se plier et serrer ses mains, pour que sa puissance grandisse ni Phinks n'a besoin de s'exercer à faire tournoyer son bras..

Les emetteurs, par rapport à toute autre catégorie, ont besoin de reproduirent les meme gestes car c'est ceux qu'ils utiliseront en combat. Et bout par bout leur pouvoir s'améliorent. Ainsi ils se connaissent par coeur, savent a quoi s'attendre et passent pour des experts. Les emetteurs sont tres bien préparer au combat. La prise en main de leur nen vient de facon progressive en se perfectionnant.

 

Laser fait des altères pour lui permettre de pas perdre en force quand il smash. Netero a passé des heures dans les steppes pour affiner son nen et a recommencé pour augmenter la puissance de son Zero. Knuckkle a l'expérience de 5000 combats, et cela a du améliorer son nen. Léolio aussi devrait etre un type de l'emission puisque du type a perserer dans les efforts et les exercices; s'il veut etre médecin il devra passer beaucoup d'heures a memoriser.  

Leur technique devient de plus en plus géniale.

 

Knukkle selon moi améliorerait sa technique par un entrainement fastidieux qui augmenterait le taux d'emprunt de sa faculté, qui est véritablement l'effet de son nen.

L'effaceur de nen pourrait en faire parti, lui qui veut faire monter la probabilité de son nen de quelques petit pourcents en faisant plus d'effort. L'effaceur de nen a de toute facon comme je l'ai expliqué avant, le type du nen dont l'effet de la technique ne se produit qu'à partir du moment où le nen a été séparé corporellement de l'utilisateur, comme Laser qui fait accélérer la vitesse de sa balle grâce a ses diables, comme Goreinu qui peut se deplacer instantanément quand ses gorilles sont invoqués.

 

Le caractère impatient dont parle Hisoka concerne encore l'apprentissage de leur technique, les émetteurs veulent tout de suite arriver à leur but, essayer leurs effets, qui leur demandera tout le reste du temps à améliorer.

 

4- Le manipulateur. Il y a Sharnalk, le types aux chiens, la fille aux lèvres rouges, Irumi etc..

Il y a pour eux aussi encore un temps spécial dans la manière de prendre part au combat, quand le transfo c'est préparer le coup final, le renforcé plutot quand il veut et l'émetteur c'est tout de suite.

Durant le combat, le manipulateur doit pouvoir utiliser son objet qui lui permet d'utiliser sa technique, étant donné que son adversaire ne sera pas importuné par la technique tant que la préparation n'est pas terminée, il vaut mieux que le manipulateur se depeche a mettre en oeuvre son objet. Il y a une différence lègère de préparation avec l'émetteur qui lui prépare son champs d'action au début de l'affrontement alors que le manipulateur doit préparer son instrument pour se servir de sa technique.

Le manipulateur doit alors jouer de malice pour prendre son adversaire en défaut. La fille aux baisers ne pourra contoler son adversaire qu'après l'avoir embrasser et apposer son rouge a levre sur sa cible. Sharnalk ne peut controller son adversaire qu'a partir du moment où il a fixé ses antennes qui sont réelles.

Il y a Irumi qui au lieu d'envoyer ses clous sur son ennemi pour le tuer, les utilise quand sa cible le voit pas pour se métamorphoser.

 

Un manipulateur avance à son rythme selon Hisoka en cela qu'il apprendrait le nen et sa technique grace à l'objet avec lequel il est si familier presque intime. Il y a un rapport quasi affectif avec l'objet. Et du fait qu'il ne s'en sépare pas, il a appris a le manier avec talent, mais sans son objet il serait plus rien. Le résultat qu'il retire de sa manipulation est génial.

 

Il serait raisonneur d'après Hisoka, en temps normal donc mais aussi dans le but tres recherché qu'il souhaite obtenir de son pouvoir. Ainsi controler son adversaire necessite de s'y prendre avec beaucoup de méthode, pas comme une bete, pas comme Gon. La technique d'un manipulateur neccessite un apprentissage avancé pour un objectif qui est loin d'etre simple, plutot osé, et c'est l'effet de sa technique.

 

Le renard avec les missiles transporte des insectes mais son approche ressemble au type émission; s'armer vite pour le combat, néanmoins il correspond plutot au profil du manipulateur car il ne peut produire ses bestioles par le nen, il fait deja des missiles. Puis il cherche un pari risqué faire parler son adversaire, ou plus généralement obtenir de lui des services.

On peut penser au ant qui tire les fléchettes, il rentre pas dans le combat frontalement mais apres avoir mis en place le badge, et une fois les préparatifs finis il fait ce qu'il veut de son adversaire.

 

On voit aussi que ce profil ne correspond pas a Bonorenof, la momie de la brigade, car il n'est pas bavard ni très calculateur, il libère son nen apres s'etre emporté à cause de la provocation de la fourmi. Meme si Bonorenof parait obnubilé par son corps comme peuvent l'etre les manipulateurs, il ne l'a exercé seulement parce qu'il appartient à un clan de guerriers troués. Il ne veut pas etre un grand musicien mais un grand guerrier ce qui fait de lui un bon musicien. Bonorenof est donc du type transformateur.  

La chatte, Pito, veut obtenir un résultat complexe : réparer le corps de son ennemi. C'est un peu plus complexe de reconstituer un rein ou un foi par exemple que de recoudre les trous, des coupures comme Machi. Cependant Pito ne peut pas ressuciter un mort, si l'individu a perdu la vie d'un arret cardiaque ou un anevrisme, Pito ne pourra rien faire sinon reparer l'anevrisme mais l'individu ne revivra pas.

 

5 - Les types spéciaux, ils gagnent un pouvoir qui les prédestinent à remplir une mission.

Ce pouvoir n'est donc pas attaché à une technique au départ, les spéciaux n'ont pas à devoir apprendre une technique pour obtenir un effet, ils ont l'effet mais pas la technique pour s'en servir.

Cependant Paku apprendra a soutirer les infos dans la memoire des gens en les mettant en confiance pour les toucher, donc sans vraiment recourir à une technique de nen.

 

Pito est du type spécial d'apres la feuille. Elle ne sait pas quelle technique acquérir, quoi faire de son pouvoir, avant d'affronter et tuer kaito. C'est alors que Pito veut savoir soigner. Elle a hérité du pouvoir de guérison par la reine des ants, sa mère qui l'a prédestinée à prendre soin du roi.

Kuroro a la capacité de vol qui est adéquate pour le chef voleur qu'il doit etre mais il apprend a utiliser son pouvoir avec la matérialisation, qui lui propose une technique tres adaptée et élaborée. Enlever les pouvoirs est génial, les voler pour les réutiliser ca l'est encore plus.

Kurapika hérite de l'emperor time puisque son clan a ete décimé. Son pouvoir se manifeste quand il a ses yeux rouges qui lui permet de renforcer son nen, d'une certaine manière pour donner a Kurapika les moyens de ses ambitions puisque sa mission est extremement périlleuse. Mais rien ne dit que tous ceux de son clan étaient spéciaux, ils pouvaient etre de tres bons utilisateurs de nen sans que le changement de couleur de leurs yeux est une incidence sur leur pouvoir.

 

Ainsi le pouvoir du spécificateur se manifeste a lui spontanément comme etant une partie et un appendice de lui mm, son pouvoir lui vient en meme tant que sa volonté. Il lui est destiné et il le rend unique, cela le positionne comme un chef. En outre ce pouvoir symbolise le groupe qu'il représente et défend. Ici c'est le pouvoir qui est génial.

 

Je pense que Gin est de la spécialisation, cela est plus ou moins sous-entendu dans le manga.

Il pourrait avoir cette mission d'offrir au monde un héros. Son pouvoir spécial lui aurait été donné quand il en a eu l'absolue volonté, seul encore a pouvoir encore faire quelque chose pour ce qu'il aime le plus. Mais quoi ? on sait pas.

Et l'accomplissement de son but pourrait passer par Gon.

On a 2 apercus de son pouvoir :  le jeu GI et le déclenchement du baladeur chez mito. Il semble  que son pouvoir s'active si le nen est utilisé.

Hypothèse : Gin pourrait rendre vivant quelque chose d'inanimé : le jeu GI est devenu un univers quasi réel, le terrain, les personnages et les pouvoirs des cartes. Le baladeur se met en route et se rembobine tout seul.

Gon pourrait etre une chose inanimée, un pantin qui a été fait par un utilisateur de nen, dont Gin lui aurait insufflé de la vie dans un second temps. Or Gon perdrait la vie s'il rencontrait son père, il ne peut exister que couper de lui, une condition tres forte pour Gin qui maximise donc l'effet de son pouvoir, afin que Gon grandit comme un etre vivant.

Puis, si Gon n'a pu rencontrer son pere à GI, la raison derrière son plan pourrait etre que puisqu'un vrai hunter est quelqu'un qui est aimé des autres, Kaito ne pouvait par conséquent qu'etre un ami pour son fils qu'il aurait plaisir de revoir, et Gon qui serait alors devenu un bon Hunter serait certainement accompagné d'un tres pote. Mais si on contraire Gon n'a pas réussi a GI à se avoir un tres bon ami alors il serait un hunter raté et la rencontre avec son pere lui aurait été fatale. Gin aurait préparé à GI pour Gon deux issues : la vie ou la mort.

 

 

6- Le matérialisateur.. a une dernière approche du combat qui finirait de faire le tour du sujet entre le manipulateur qui cherche la faille de son adversaire pour clore le combat et le transformateur qui lui aime finir le combat sur leur va-tout. Le matérialisateur refuserait le combat, il ne va pas au combat pour jouer, s'il y rentre c'est de facon décisive et son principe est d'en finir rapidement.

Kurapika qui crée une chaine qui paralyse l'araignée, la fille à l'aspirateur retire le sang ce qui tue instanément son ennemi, le type à la cape enferme spontément la chose visée. Kuroro reste différent car il cherche a voler le pouvoir de son adversaire, kuroro étant de la spécification à l'origine, son caractère penche néanmoins plutot du coté de la matérialisation que de la manipulation. Par rapport à Hisoka, Kuroro est son contraire, pas du tout joueur.

 

Hisoka les dit nerveux car dans leur genre ils sont tres tendus pour créer leur nen, ce qui effraie Gon quand il imagine l'entrainement de Kurapika. Si un type simple apprend une technique simple et simplement, le matérialisateur qui est nerveux apprend une technique nerveuse autrement dit résistant à la volonté et qui met les nerfs à vifs.

On peut penser que Kuroro a du en baver pour faire son livre. La complexité de l'esprit à inventer la technique fait que la propriété de l'objet est plus riche, plus expansive. La fille à l'aspirateur peut tout aspirer sauf les humains, les chaines de Kurapika ont différents effets, le livre peut acceuillir pleine de pouvoirs.

 

Pour résumé, les matérialisateurs sont des types qui se prennent bien la tete, et ne rentrent dans le combat que pour en terminer vite, ils sont expéditifs. Dans cette catégorie c'est l'objet qui est génial, multifonction.

 

 

Hypothèse :

quand le roi se sert de sa queue, il présente une attaque de type renforcement car son pouvoir se résorbe tres vite. Il a recu son compétence de facon innée (transfo), et c'est un chef-né(spécialisation) qui aime les exercices repétés en s'entrainant à jouer avec Komugi (emission). On a donc un guerrier talenteux (transfo) qui a une attaque facile a mettre en oeuvre (renforcé), cherchant la perfection (emission) et à accomplir son destin (spéciaux).

Le roi aurait ce pouvoir spécial de se développer comme tous les autres utilisateurs de nen, sauf matérialisation et manipulation qui sont pourtant les catégories proches de la spécification.

 

Pour résumé, est génial dans la technique :

pour le matérialisateur : l'objet .....ils sont nerveux (de tempérament) et (dans leurs méthode) expéditifs

pour le transfo : l'utilisateur lui-meme..........ils sont menteurs et audacieux

pour le renforcé : le coté pratique................ils sont simples et impressionnants.

pour l'emetteur : le perfectionnement de la technique...........ils sont persévérents et aggressifs

pour le manipulateur : l'utilisation de l'objet............... ils sont fetichistes et précautionneux

Pour le spécialiste : l'effet de la technique..................il est investit d'une mission et sur de lui

 

Le fonctionnement du Hatsu et le 2eme pouvoir

 

A - Principe

 

1- Les utilisateurs de nen se servent des catégories flanqués de part et d'autre de leur catégorie principale, déterminée par la feuille :

Par exemple les types du renforcement qui sont simples se traduit sur leur pouvoir, et ils se serviront des catégories de nen proches que de maniere simples.  

Gon utilise la transformation en epee, une forme simple, et projette une simple boule, on met un simple coup de poing.

Gon et ses confrères du renforcement doivent utiliser l'émission et la transfo comme lui.

Ainsi Phinks pourrait transformer son poing en marteau pour cogner plus fort ou balancer son nen apres quelques tours de moulinette. Uvo lui est un utilisateur du renforcement renforcé, il ne se sert pas des autres catégories, n'est pas du genre a lancer une boule d'energie ni a transformer la forme de son attaque pour la rendre plus destructrice.

 

2- Les utilisateurs ont tendance à se servir d'1 des 2 catégories qui est proche de la leur pour créer 2ème pouvoir. Le 2ème pouvoir ne correspond plus au type de caractère donné par Hisoka mais par leur facon de fonctionner, pour Gon etre plus impressionant. Le 2eme pouvoir est souvent une libération étouffée du 1er.

De plus le 2eme pouvoir garde le handicap du premier pouvoir à savoir pour Gon le temps de latence.

 

B - Exemples

 

La transformation :

Ainsi Kirua transforme son nen en éclair, c'est la transformation son 1er pouvoir. Et la matérialisation rend ses éclairs apparents.

Son Kamuru, le 2ème pouvoir, se base par contre beaucoup sur le renforcement; il renforce sa vitesse de réaction.

Hisoka transforme son nen en colle élastique au départ, et l'élasticité est renforcée si son nen est prés de lui (1er pouvoir).

Son 2ème pouvoir se base beaucoup sur la matérialisation, il crée un vrai trompe l'oeil. C'est un évolution de son pouvoir en cela que de forme gluante et indéterminée de son nen devient une image autocollante.

Zeno fait un dragon qu'il peut rendre concretement visible (matérialisation), le renforcement lui est utilisé du fait que zeno mele le geste a la forme pour renforcer le mouvement de son dragon, qui est expulser de ses mains comme caisse de sortie de son nen, amplifiant et donnant plus de vigueur à son dragon (1er pouvoir). Mais c'est simplement une fleche, décorée par une forme de dragon, dirigée sur quelqu'un

Son deuxième pouvoir est presque que du renforcement et garde le principe de la flèche. La caricature de la tete de dragon est a la propriété d'etre solide comme peut l'etre une pierre, et en activant son 2 eme pouvoir d'un coup le dragon éclate en un bombardemnt de flèches transpercantes.

Gon aussi utilise ses 2 facultés ensemble, une fois Geant il continue de faire des jajakens. Et Kirua peut pourquoi pas lancer des décharges électriques en étant en Kammuru.

Machi est de la transfo, elle cree du fil de nen a partir de sa transformation et peut certainement matérialiser son fil.

Kirua, Hisoka, Zeno, change la forme de leur nen pour leur 2eme pouvoir qui se base sur une autre catégorie ou il ont au départ moins d'affinité.

La forme élaborée de leur 1er nen se simplifie dans la 2nde évolution. La forme de leur 1er pouvoir se désolidarise de l'effet qui reste maintenu dans le 2ème. L'effet prend sa plus stricte expression dans la 2eme évolution : des pierres qui tombent en fleches, des electrodes pour activer les reflexes, un autocollant de n'importe quoi.

Sur le 2eme pouvoir c'est leur coté risque tout qui ressort; tant pis pour la forme.

Machi forme un fil qui a une propriété médical, qu'elle peut rendre plus ou moins solide pres d'elle (1er pouvoir). On peut penser que pour son 2eme pouvoir Machi tendra vers la matérialisation.

Elle pourrait utiliser la propriété cautérisante, voir meme aussi désinfectante de son nen n'importe où dans son corps lorsqu'il subit des degats. Elle peut se servir de ce 2eme pouvoir quand le recours au points n'est est inutile.

Biscuit enfin. Son 1er pouvoir Biscuit crée une texture massante qui nettoie les douleurs, c'est de la transformation pure : un nen souple qui a une propriété, celui d'etre massant.

Elle crée une masseuse qui est soit de la matérialisation soit de l'emission, car tous les utilisateurs de nen peuvent se servir d'une catégorie qui leur est éloigné (cf Castro). Cette masseuse  ne sert qu'à amplifier les effets massants, rajeunissant en plus la peau. Indispensable pour une nana.

Sa transformation en fillette est en faite un exercice de transformation voir de renforcement. Biscuit est tres douée au nen mais sa seule préoccupation c'est de paraitre plus belle, pas d'etre une guerriere plus forte.

Feitan, j'oubliais. Il crée une aura brulante en représaille de la douleur qu'il a subit et matérialise un habit pour s'en protéger (1er pouvoir). Son 2eme pouvoir tendrait vers le renforcement, il se servirait d'une partie de son corps comme d'un fer à repasser.

 

 

L'emission :

 

Laser : Il crée des diables qui lui donne la possibilité d'augmenter la vitesse de sa balle. Puis eux comme lui peuvent manipuler sa trajectoire. (1er pouvoir).

2ème pouvoir : Laser fait converger son aura qu'il libere en une boule (emission) et qu'il frappe de toute ses forces en smash (renforcement) pour un maximun de dommages.

Sa 2eme technique le smash est une technique d'émission a cheval avec le renforcement.

 

Nétéro serait de l'émission car il est le type qui repette inlassablement ses exercices, et il tombe du dirgeable sans se casser la jambe. Et s'il vient pour en finir vite avec le roi comme un matérialisateur, il agresse le roi avec ses attaques qui devraient le tuer sous le déferlement de coups , ce qui ne ressemble à la méthode d'un matérialisateur.

Netero donc cree une vague statue de deesse (emission) et il manipule ses bras avec ses mains.  C'est le 1er pouvoir mais j'ignore son effet, la propriété de son nen.

Le zero 2nd pouvoir est une projection canon de nen qui le vide de ses forces. Ce 2eme pouvoir correspond a une attaque à la Gon, du renforcement.

 

 

Phinks, le frankeistein de la brigade : mitraille du nen et ses balles de nen doivent selon moi contenir un effet qui serait d'etre perforantes. C'est son 1er pouvoir. Il utiliserait pour cette technique en meme temps le renforcement en libérant d'un coup un flot de balles.  La force de ses balles de nen étant renforcées par la vitesse de déclanchement et la finesse des trous par lesquelles elles sortent.

Son 2eme pouvoir serait une énorme Bazooka dont il pourrait controler la trajectoire de l'obus.

Phinks a plus de mal à dévier, manipuler la trajectoire de ses balles car elles sont en tres grands nombres.

 

Pour cette catégorie de nen, le 2eme pouvoir est une concentration de l'energie en une seule forme. Netero soit multiplie les coups soit il en fait qu'un seul, le zero. Laser soit il cree plusieurs diables soit il fait qu'une attaque, et Francklin surement aussi, soit il mitraille, soit il fait une attaque bazooka. Cette facon de focaliser le nen semble etre propre a l'émission

 

 

Matérialisateurs:

 

Les matérialisateurs, ont un premier pouvoir qui tend vers une autre catégorie : Kurapika va vers la manipulation de sa chaine, qui fait tete chercheuse.. Shizulu manipule l'aspiration de son aspirateur, avec plus ou moins de force. Et le deuxième pouvoir on sait pas, pour le moment, jamais de matérialisateur n'ont montré leur 2 facultés. On peut penser que le 2eme pouvoir Kurapika tendrait vers la transformation en sorte de longues griffes qui lui permette de saisir d'assez loin son ennemi. Et pour Shizuku qu'elle forme des tourbillons de vents.

Kurotopi elle utilise plutot la matérialisation et la transformation en 1er pouvoir, celui de copier différentes formes. Son 2eme pouvoir tendrait alors vers la manipulation, comme par exemple elle se copie et dirige sa copie.

 

Les manipulateurs :

 

Marau déploie manipule sa pipe et rejette sa fumée comme il l'entend. Sa fumée peut avoir toute les formes et dureté possible. Son 2eme pouvoir, Morau utilise l'emission en soufflant sans fumée.

 

Pufu jette sur ses cibles des écailles qui anesthésient (1er pouvoir). Il doit etre en mesure de diriger la direction de ses écailles. 2ème pouvoir Pufu se décompose et se matérialise en plein de lui-meme.

 

Sharnalk manipule les personnes à partir de ses antennes apres avoir matérialiser un teléphone (1er pouvoir). Ce pourrait etre un telephone fait par émission mais déja dans l'hotel Sharnalk le sort et le prete à Kurapika comme s'il était vrai, il demande d'y faire attention. Et en plus un téléphone fait à partir de l'émission n'aurait aucun interet, a part le balancer sur son ennemi ce qui serait ridicule. On peut comparer avec Goreinu qui cree des gorilles par emission pour se donner la possibilité de permuter de place. On peut voir que l'emetteur utilise beaucoup sa technique par rapport au déplacement ou un gain de vitesse.

Son 2eme pouvoir Sharnalk tendrait vers l'autre catégorie de nen : l'émission, il s'automanipule en se plantant l'antenne, et  augmente ses capacités d'exécution : il est extrement rapide.

 

 

Les spécaux:

J'ai deja tout dit. Ils doivent accompagner le pouvoir qu'ils héritent d'une technique adéquate.

 

 

Donc pour finir de ce qu'on a pas vue le ant jaguar. Tres agressif et pret a s'exercer pour améliorer sa capacité correspondrait à l'émission, et en plus il est tres portée sur la vitesse.

Le ant lion, lui appartiendrait a la manipulation. Il en a le profil car il matérialise un ipod et souhaite controler la capacité de sa cible quand il aura réussi à lui voler.

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...