Jump to content

Naruto 385 Colorise par la GFC


Tyfflie
 Share

Recommended Posts

Bon j'avoue showji jai été un peu dur ta colo est quand meme bien (bien que celle des autre sont meilleure, mais il ya toujour une moin bien que les autre ds chaque chapitre) mais je te reproche d'avoir couper l'esprit que cherchait a transmettre les autres coloriste... (plus sombre, plus dark, renforcant la colère et la haine de sasuke)

 

meme si les fond ne sont pas moche il colent pas ac le reste du chapitre. Il falait le faire plus dark jor itachi dans la nuit en plus sombre etc...

Link to comment
Share on other sites

Y a pas a dire encore un chap parfait !!!

 

Honnetement je faisait partie de ceux qui penser que des couleurs "denaturaliserait "  en quelque sorte le manga (a l'epoque du sondage que vous aviez fait vers le chap 310 : et ouai deja plus d'un an sa passe vite !!!!) mais quand ont voit avec quelle precision vous essayer de faire correspondre les couleurs a celle de Kishi y a q'un mot a dire : BRAVO

Link to comment
Share on other sites

Euh moi je pense vraiment que vos critiques sur la page de showji ne sont pas justifiés ! je suis d'accord sur le fait que elle est un peu en dessous des autres pages , mais ca reste une superbe colo ! perso quand j'ai lu le chapitre j'ai pas remarqué une difference ! pourtant je l'ai bien regardé car je m'entraine un peu a la colo en ce moment , ensuite les decors sont super bien fait ! enfin bref c'est mon avis chacun a le sien et heuresement !

Ensuite la page de miss uchiwa est ...laide sublime ! vraiment super bien faite ! et woaw 15 ehures sur une colo ^^ j'aime bien aussi la derniere page  !

Link to comment
Share on other sites

Yo tout l'monde, félicitations pour ce chapitre tout d'même. Mon seul reproche, c'est que ça n'est pas très uniforme :S dommage. J'pense notamment à la page dite "multiple". Le Itachi a pas du tout les mêmes couleurs d'une page à l'autre. Pareil pour un peu toutes les pages, les décors ne sont pas tout l'temps de la même couleur, ça casse un peu, d'autant plus que la lumière n'est jamais dans l'même sens entre les colos :S. J'pense que vous devriez prendre plus d'attention quand à l'édition du chapitre elle même, éviter de mettre des signatures partout. Ca uniformise pas vraiment le truc aussi... Dommage parce qu'il y a du potentiel c'est sûr!

 

Bonne chance pour la suite :)

Link to comment
Share on other sites

euh je ne sais pas ou tu vois qu'on change la provenance de la lumiere d'une case à l'autre ? a mon avis tu as plutot du mal à te reperer dans l'espace , parce que la lumiere vient toujours du meme endroit et sur toutes les pages ça a été respecté!

pour les signatures tant qu'elles sont discretes ça ne derange pas , ce qu'on regarde se sont les cases pas le blanc autour

Link to comment
Share on other sites

Je disais pas ça méchamment hein ^^, c'est juste que vous êtes une des rares équipes de coloristes français sur naruto, alors j'attends beaucoup de vous :). Je pensais surtout à la page 5 par exemple par rapport à la lumière. Pour les signatures c'est juste un avis hein ^^ Enfin voilà, encore une fois c'est quand même du bon boulot :) bravo!

Link to comment
Share on other sites

ben pour la page 5 itachi est bien ombré correctement, après peut etre que sasuke n'est pas assez ombré mais la lumiere est quand meme dans le bon sens. Pour les colo ben je crois qu'on est la seule team à le faire regulierement et pas que en français perso je connais aucune autre team qui sortent les chap de naruto en couleur chaque semaine, et dans les teams que je connais qui ont colo naruto il y avait narutocolor qui ont juste fait kakashi gaiden et en anglais zarosaki mais eux n'ont pas sortit de chapitre depuis octobre je crois donc bon ;) après je sais pas si etre la seule equipe entraine qu'on doit en attendre beaucoup de nous ^^'''

enfin contente que tu aimes notre taff' ;)

Link to comment
Share on other sites

beaucoup de critique sur la colo de showji a ceux que je vois mais moi je dois dire qu'elle n'est pas si mal que sa , certe elle n'est pas a la hauteur de CES autres colo mais j'aime bien quand meme ;)

ou sinon toute les autres colo sont vraiment superbe vraiment bravo a toute la team GFC

Link to comment
Share on other sites

Un chapitre attendu d'abord pour ses révélations et ensuite pour sa colorisation par les meilleurs à l'heure actuelle. Tout d'abord, s'il y a avait une impression qui devait se détacher de ce chapitre, c'est le mot SOMBRE. En effet, l'atmosphère générale qui se dégage est une atmosphère obscure, oppressante et pesante. La colorisation amplifie énormément ce sentiment et c'est la première des choses que l'on doit ressentir dans une oeuvre artistique quelle qu'elle soit. Ce sentiment est très bien exprimé que ce soit dans la réalité ou des les flashbacks et celui ci est mis en avant par les couleurs choisies: le noir ébène et le rouge écarlate.

Le Sharingan avait toujours plus où moins eu une couleur vive et un rouge plutôt chatoyant mais dernièrement plus particulièrement dans ce chapitre, un rouge plus sombre a été utilisé ce qui scie vraiment bien avec l'aspect maudit et maléfique de ce dojutsu.

Bref, en résumé, l'émotion globale de ce chapitre est vraiment bien rendue.

 

J'ai noté qu'il y avait quelques petits nouveaux qui se sont lancés dans le grand bain et je les remercie énormément pour le travail qu'ils ont fait pour se hisser au niveau des autres membres de la team. Lorsque l'on voit la qualité des derniers chapitres, c'est vraiment un tour de force qu'ils nous ont proposé.

 

Page 1:

 

A la première observation, deux choses se détachent de cette page. Tout d'abord, l'usage d'effets de lumière fort bien maîtrisé mais également une différence d'ambiance, par la force des choses, entre les vignettes sur la réalité et celles sur les flashbacks.

Pls en détail, la première vignette est sublime. Là encore la source de lumière initiée par Kamitori est très bien respectée et utilisée de fort belle manière. Le reflet amplifié de la lumière sur la lame de Kusanagi est très bien réalisé malheureusement, il ne suit pas ce qu'avait instauré Berto au terme du chapitre précédent et comme cela est repris dans d'autres pages de ce chapitre. En effet, une lame imbibée de sang serait, à mon sens, plus de couleur mate. Ce n'est qu'un détail mais qui à son importance dans l'homogénéité globale. Néanmoins, la maîtrise des effets de lumière dans cette première vignette est impressionnante. Tellement impressionnante que le contraste entre la cape d'Itachi et celle de Sasuke ajouté aux ombres portées du trône donnent un effet d'ensemble proche du sublime.

Les détails du sol, du trône et des marches et l'utilisation de différents gris rendent le décors presque réel. c'est du très bon travail. Cette vignette est celle qui ce détache du reste. Cependant, les effets de lumières sur les deux vignettes suivantes sont particulièrement bien sentis. On penserait presque à une brumeux lumineuse qui donne une pointe mystère.

Ce qui m'a également frappé dans les deux dernières vignettes est le choix des couleurs. Elles sont vraiment bien choisies vis à vis de la situation dramatique. Les couleurs sont plutôt pastelles et sombres et c'est vraiment du meilleur goût pour coloriser Konoha. En tout cas. En revanche, pour aller dans le sens que ce jour là, il y avait une pleine lune et le ciel dégagé, j'aurais plutôt choisi un ciel clair et étoilé. Ce n'est qu'un détail mais le contexte voulait que Sasuke puisse clairement voir son frère devant la lune. Cette scène est l'une des plus mythique du manga et pendant celle ci le ciel était dégagé.

Néanmoins, l'aspect nuageux est très bien réalisé avec des tons de gris plus ou moins clairs et une touche bleutée du meilleur goût.

Mis à part les deux détails que j'ai relevés mais qui concerne plus la cohérence des scènes, la colorisation de cette page est formidable!

 

Page 2:

 

La première vignette est simple au premier abord mais la colorisation est efficace. Tout est dans le détail: les cheveux d'Itachi sont très bien réalisés avec la mise en avant des mèches. De plus, les échoppes de Konoha sont particulièrement bien faites. On en prend toute la mesure en zoomant. Là encore des couleurs assombries sont utilisées pour non seulement montrer la nuit mais également donne l'aspect plus ou moins oppressant dont je parlais au début de mon message. Le plus de cette vignette est le pommeau du katana que je trouve magnifique. La même sensation se dégage de la troisième vignette en utilisant des couleurs assombries. Ici, le ciel me semble en concordance avec le flashback du tome 25.

La cinquième vignette est sublime. Les protagonistes sont très bien mis en valeur et le jeu d'ombres entre Itachi devant le trône et Sasuke derrière est bien maîtrisé. Rependre le détail de la lame ensanglantée est une très bonne idée qui poursuit ce qu'avait fait Berto le chapitre précédent. Les zones rocailleuses du décor sont bien réalisées par une association de couleurs tout en dégradé.

Le seul reproche que je ferais est l'absence de la source lumineuse supplémentaire qu'Ythanos avait reprise dans sa première vignette. En effet, une raie lumineuse devait tomber sur le corps d'Itachi et celle ci est une nouvelle fois mise en avant dans la dernière et sixième vignette, c'est pourquoi la cape d'Itachi paraît plus clair.

Un petit bémol sur le choix du rouge pour le Sharingan de la dernière vignette qui est trop vif en comparaison à toutes les autres pages.

Le fait que cette page a été réalisée par plusieurs coloristes explique vraisemblablement la petite différence de couleur.

Là encore, je joue sur les détails, Néanmoins l'ensemble de la page pour la colorisation est également proche de la perfection.

 

Page 3:

 

La totalité de la page est vraiment sublime. On la savoure de la première à la dernière vignette. Il y a d'abord une très bonne gestion des sources de lumières et la différence entre la pénombre, les ombres et la lumière est bluffante de réalisme. Le raie lumineuse en travers d'Itachi est conservée et magnifiquement mis en valeur. C'est du très bon boulot!

La colorisation de la première vignette est de haut vol. Lorsque l'on regarde la version noire et blanche, nous saisissons réellement l'apport de la couleur dans la distinction même des objets et des formes. Sasuke est parfaitement bien réalisé avec des couleurs assombries. Dans l'avent dernière vignette, la pénombre est vraiment bien respectée. Bref, c'est une page parfaite avec une couleur de Sharingan belle et conforme aux autres pages.

 

Page 4:

 

Une nouvelle fois, je trouve cette page particulièrement bien réussie et notamment la première vignette. Le sol est frappant de réalisme avec une  variation de gris. La maîtrise des ombres, de la lumière et de la pénombre est parfaite. Le contraste entre les deux frangins est bien accentué! Le Sharingan de Sasuke et notamment celui dans l'avant dernière vignette est magnifique.

Le petit détail qui tue et que je trouve réaliste finalement est la colorisation des tourbillons de la fresque sur le mur. En effet, cela apporte un effet de peintures rupestres mais surtout un effet d'effritement à travers le temps qui est du plus bel effet. Pour ma part, ce petit détail est sidérant de réalisme. En effet, on peut penser que la couleur de la fresque a dû passer et s'effriter avec le temps et cela donne un effet vieux et ancestral. Bref, j'aime bien cette initiative.

 

Page 5:

 

J'attendais cette page avec impatience. Voir Kyubii, ce n'est pas chose courante.

La page est magnifique et le rendu est sublime. Kyubii est vraiment très bien colorisé des moustaches aux crocs en passant par les yeux. L'effet immatériel du démon est très bien réalisé et l'on sent vraiment les effets de bulles et de 3D. En revanche, j'aurais vu un orange un peu plus vif mais en même temps, c'est un flashback, donc on peut considérer l'intensité des couleurs est moindre que dans la réalité. Il faut noter également que la colorisation de Sasuke et Naruto face au bijuu est très bien détaillée malgré la taille des personnages et en zoomant on constate que l'ampleur de la tâche. Les uchiwas ne manquent pas de charisme et j'adore vraiment la dernière vignette. L'émotion du personnage est vraiment bien retransmise à mon sens.

 

Page 6:

 

La page dans son ensemble est très parfaitement réalisée notamment au niveau de la cohérence. La raie de lumière est à nouveau mise en avant dans la deuxième, troisième et cinquième vignette. Dans cette dernière le reflet éblouissant sur le bandeau est bien utilisé : ni trop, ni trop peu. Là encore, l’usage de la lumière est parfaitement exécuté en mettant en avant les ombres et la pénombre. Les différences de couleur plus ou moins sombre rendent l’ambiance presque réelle.  La reprise de la lame ensanglantée est une très bonne initiative surtout que la texture et les gouttes sont criantes de réalisme.

 

Page 7 :

 

Ce qui est mis en avant plus que tout autre chose sont les Sharingans. Ils sont sublimes et magnifiquement colorisés. Ils attirent immanquablement le regard notamment celui de la dernière vignette. D’ailleurs l’amplification de lumière dans cette dernière vignette venant de la droite est une bonne idée pour mettre en valeur les personnages.

La vignette centrale peut paraître simple mais elle est hautement technique et nous en prenons la pleine mesure en faisant un zoom. Les couleurs sont très bien choisies, les zones d’ombres et de lumière sont bien effectuées, les détails au niveau des personnages sont parfaits mais ce qui est vraiment agréable sont la couleur et la texture de la fresque. Cette dernière met en valeur le temps qui a passé et je trouve cette initiative très réaliste.

 

Page 8 :

 

Pour ma part, je trouve cette page excellente. Elle est totalement de toutes les autres car elle ne représente que le flashback et de ce fait les couleurs et l’ambiance doit être différente de toutes les autres. En effet, elle doit trancher avec le reste du chapitre et honnêtement elle ressort comme il le faut. Les expressions des visages d’Itachi dans les deux dernières vignettes sont excellentes et le rendu entre les deux est saisissant : l’un chaud et chaleureux, l’autre froid et glacial. Les couleurs dorées et bleues renforcent cette différence qui influence directement les émotions sur le visage de l’aîné.

Les décors sont particulièrement bien réalisés et les détails des deux premières vignettes le prouvent. Il y a une belle maîtrise.

La seule petite chose qui me chiffonne est l’insert du texte dans la dernière vignette.

 

Page 9 :

 

Ce qui attire le regard est inévitablement la dernière vignette. Le mouvement du visage est mis en avant par un très bel effet de flou et de transparence. C’est vraiment saisissant ! Le Sharingan est une nouvelle fois bien mise en valeur et la couleur rouge écarlate est en concordance avec les autres pages.

Le reste de la page est simple mais le résultat est parfait. Il n’y a pas d’effets de style mais la colorisation montre une très bonne maîtrise. Le plus dans ce chapitre sont les flashbacks et l’insertion de l’auteur d’images du tome 25. Les voir en couleurs apportent une certaines nostalgie mais plus que tout, c’est l’ambiance qui prime sur le reste. La couleur permet de mettre en avant certains sentiments et dans cette page c’est l’aspect dramatique du meurtre des parents dans deux frangins qui est important.

Le petit moins est l’insigne de Konoha manquant sur le bandeau d’Itachi.

 

Edit tyff: il n'y ai pas non plus sur le chap n&b, j'ai donc fait une ombre assez foncée pour montrer qu'on ne le voyait à cause de l'ombre

 

Edit orion: autant pour moi. Je n'ai vraiment remarqué sur la version N & B mais voir le bandeau sans insigne m'a un peu troublé  ;)

 

Page 10 & 11 :

 

Je crois que nous avons la page du chapitre. La Miss nous offre du grand art et nous ne pouvons qu’être ému par l’ensemble de son œuvre. Un simple regard ne permet pas d’en apprécier les détails et dieu sait qu’ils sont nombreux. On sent toute la maîtrise non seulement de la colorisation mais également de conceptions personnelles très bien choisies qui renforcent le réalisme de la scène.

Tout d’abord la première vignette qui s’étend sur les deux pages est magnifique et laisse carrément sans voix. Le Chidori est superbe de bout en bout. La couleur bleue et blanche est éblouissante sans pourtant être exagérée avec une touche pastelle. L’effet de transparence au niveau de la main est parfait. Ensuite, la colorisation de Sasuke est magnifique et de nombreux détails sont mis en avant, notamment les cheveux, la ceinture violette et les reflets complexes des vêtements. Le trône donne un très bon rendu rocailleux. Tout est parfait et c’est vraiment surprenant.

Le gros plus de la page est un détail qui tue : Le chidori dans le Sharingan d’Itachi est bluffant de réalisme surtout dans une pupille aussi bien faite !!

 

Page 12 :

 

Deux choses se détachent de cette page. La première concerne le décor qui est met en avant un très bon effet de profondeur. Ce sont les détails qui mettent ce dernier en valeur et notamment les trous contrastés sur le sol ou sur les murs. Une version noire et blanche ne permet pas d’appréhender cet effet de 3 D mais une colorisation en utilisant des effets de contraste et un dégradé judicieux permet d’en prendre la pleine mesure.

La deuxième chose est le rayon du Chirori blade qui me paraît être l’un des meilleurs à ce jour. On a la nette impression d’avoir un rayon filiforme qui donne une impression de tranchant alors que la version originale ne la met pas si en valeur.

Le rayon de lumière entrant dans le temple est très bien géré que ce soit sur le premier ou le second trône. Pour celui-ci, l’apparition ne se fait qu’au niveau des marches ce qui montre une maîtrise des ombres portées. Une petite amplification de la lumière aurait été bien vue autour du Chidori mais ce n’est qu’un petit détail.

Le visage de Sasuke est particulièrement bien colorisé dans la troisième vignette et son regard rageur est bien mis en évidence.

L’effacement du genjutsu et du trône est bien fait mais une transparence plus prononcée aurait rendu la scène parfaite. Néanmoins, l’aspect d’ombre et de pénombre est magnifiquement bien faites.

 

Page 13 :

 

L’usage de dégradés en fonction des sources de lumières est parfait. Nous voyons nettement les différences de couleurs sur les capes des deux protagonistes et l’aspect clair des dernières vignettes est bien réalisé. Les décors et notamment dans la première vignette sont là encore parfait et démontrent une très bonne maîtrise. L’ensemble de cette vignette est tout bonnement magnifique. La lumière aveuglante à l’entrée du temple est très bien vue et la disparition des éclairs du Chidori est bien mise en valeur. L’effet est saisissant. La seconde vignette met en avant les Sharingans et la couleur écarlate est parfaite. Elle tranche avec le reste de la page et attire inévitablement l’œil.

La contre plongé de la dernière vignette donne une bonne impression de profondeur grâce à un jeu d’ombre, de lumière et de dégradés des couleurs sur le décor.

 

Page 14 :

 

Le visage de Zetsu incrusté dans le mur est parfait. La sensation de fusion entre le ninja et le décor est magnifique. On a l’impression d’une sorte de morphisme qui donne le rendu général très réaliste. La couleur et plus particulièrement les ombres sur le visage donne un effet de 3 D bien maîtrisé.

Les zones d’ombre et de lumière ainsi que le dégradé dans la salle sont parfait dans la seconde vignette. Les ombres portées des deux Uchiwas sur le sol ou le trône sont parfaites. Le visage de Zetsu est une nouvelle fois bien incrusté et l’effet de profondeur est là encore maîtrisé comme il le faut. Un effet de vertige se dégage alors de cette vignette.

Le reste de la page est axé sur les Sharingans des deux ninjas. La couleur choisie est une nouvelle fois parfaite. Les reflets et l’effet miroir légèrement transparent dans les iris sont magnifiques et suscitent l’affrontement visuel entre les deux frangins. Une sensation d’excitation se dégage des deux dernières vignettes. L’effet est vraiment saisissant.

 

Page 15 :

 

Une nouvelle page magnifique. L’ensemble est superbe et chaque vignette offre un très beau rendu visuel. Là encore le jeu d’ombre et de lumière mis en valeur par des dégradés est tout bonnement parfait. Chaque case est très détaillée. La première donne à Itachi une sensation imposante du plus bel effet. Les couleurs de la cape de l’Akatsuki sont bien choisies avec un léger voile éclaircissant dû à la lumière. Le décor en arrière plan est très détaillé. C’est vraiment du très bon boulot. Les autres vignettes montrant les visages des deux frangins sont surpenantes de réalisme. L’effet d’onde lumineuse entourant Sasuke et plus particulièrement ses cheveux sont un petit détail qui renforce cet aspect. La pénombre sur le visage du cadet donne une impression sévère et déterminée tandis qu’une émotion de haine et de rage s’en dégage. Cela contraste très bien avec le visage de l’aîné baigné par la lumière affublé d’un reflet sur son bandeau.

La dernière vignette est là encore mise en valeur par la qualité de la réalisation du Sharingan. La couleur, la luminosité, le détail des Tomoes s’agrandissant ainsi que les traits dans l’iris magnifient l’œil d’Itachi. C’est parfait.

 

Page 16 :

Le visage de Sasuke claque vraiment bien. Une émotion intense s’en dégage et met en valeur son envie de vengeance. La couleur amplifie le sentiment même de la version originale. Les ombres est complexe mais scie parfaitement à la réalité.

La troisième vignette est tout bonnement impressionnante. Pour juger de la qualité, il faut effectuer un zoom et à ce moment là toute la maîtrise du détail et du décor de la salle apparaît. Il n’était franchement pas évident mais on remarque l’ampleur de la tâche et la finesse même de la réalisation.

La dernière vignette est vraiment également d’un très bon niveau. Ce qui retient vraiment l’attention est la fresque sur le mur de l’arrière plan. Elle ressort comme jamais auparavant !

 

Page 17 :

 

Tout d’abord les effets de lumière brumeuse sont bien placés sans pour autant être trop prononcé. Cela donné un petit effet mystérieux à la scène qui est vraiment parfait pour une fin de chapitre.  Cet effet se ressent particulièrement sur les deux vignettes où apparaît Sasuke et met en avant une très bonne gestion des dégradés de couleurs.

La première vignette est parfaite et là encore c’est le Mangekyou Sharingan d’Itachi qui en est le principal acteur. La texture des yeux est parfaitement bien rendue et l’association du noir et de l’écarlate donne finalement un aspect démoniaque à itachi.

La dernière vignette présentant Madara est tout bonnement magnifique. Le détail des cheveux, la source de lumière éblouissant le visage et le bandeau, l’effet brumeux donne un aspect iconographique.

 

 

L’ensemble du chapitre est vraiment très bon et donne un aspect magnifique. Comme je l’ai évoqué au début, il y a de grandes émotions qui s’en dégagent. Néanmoins j’ai remarqué quelques petits détails qui sont un peu incohérents mais qui passent finalement inaperçu lors de la lecture du chapitre.

 

Merci pour votre fabuleux travail. C’est tout bonnement grandiose ce que vous faire semaine après semaine.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...