Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Sign in to follow this  
Ala Alba Ministra

Hoshi no Koe - Voices of a Distant Star [Le manga]

Recommended Posts

Voilà un topic sur l'adaptation manga assez méconnue d'un anime devenu culte au Japon, j'ai nommé Hoshi no Koe, aussi connu sous le nom de Voices of a Distant Star. Pour inaugurer le topic, j'ai réalisé une petite présentation destinée avant tout aux personnes ne connaissant ni le manga ni l'anime, suivie d'un article personnel comparant la version originale et l'adaptation destiné aux personnes connaissant au moins l'une des deux versions.

 

%5Clarge%5Cisbn978159%5C9781598165296-l.jpg

 

 

Présentation

 

Type : Seinen

Genre : Romance, Science-Fiction

Auteurs : Mizu Sahara (scénario et dessin), Makoto Shinkai (scénario)

Nombre de tomes : 1 (terminé)

Année : 2004

Publication VO : Dans le magazine Afternoon par l’éditeur Kodansha

Autres publications : Version américaine publiée par Tokyopop, pas licencié en France

 

 

Synopsis

 

L'histoire basée en 2047, décrit une collégienne japonaise, Mikako Nagamine, qui bien que s'étant engagé dans la Flotte Spatiale des Nations Unies, essaye de garder le contact avec son meilleur ami, Noboro, resté sur terre. La distance toujours grandissante entre eux deux, à cause de la recherche d'une race extraterrestre appelé Tarsien, allonge le temps de réception des messages et crée une différence d'âge inexistante à l'origine.

 


 

Comparaison personnelle entre la version anime et la version manga

 

 

Au lieu de le répéter toutes les 2 lignes dans cette petite critique, je précise d’entrée de jeu que l’ensemble de cet article n’est que mon humble avis. J’ai beau avoir du mal à comprendre que certaines personnes trouvent l’anime meilleur, je respecte ce point de vue. Je compte sur les éventuelles personnes en désaccord avec moi pour en faire de même, et pour argumenter leurs réponses.

 

 

Avant-propos

 

Hoshi no Koe, aussi connu sous son nom anglais Voices of a Distant Star est à l’origine un classique de l’animation, sorti en 2002 et réalisé par Makoto Shinkai, qui publiera ensuite d’autres œuvres connues comme 5 Centimètres par Seconde ou La Tour au-delà des Nuages. Hoshi no Koe était un OVA de seulement 25 minutes qui fit grand bruit à sa sortie, acclamé par la critique, et décoré de plusieurs récompenses. Deux ans plus tard, Mizu Sahara aussi connue sous le nom de Sumomo Yumeka réalisa une adaptation manga de l’œuvre de Makoto Shinkai, publiée dans le magazine seinen Afternoon et comprenant un seul tome. Makoto Shinkai a également participé à l’écriture du scénario en compagnie de cette dernière. Sumomo Yumeka n’est pas n’importe qui dans le monde du manga, elle est une des auteurs les plus acclamées par la critique, notamment pour son manga Watashitachi no Shiawase na Jikan ou encore pour Bus Hashisu, tous deux sortis en 2007. Alors oui, une adaptation est rarement à la hauteur de la version originale. Cependant Voices of a Distant Star est un des rares exemples pour lesquels l’adaptation a surpassée l’original.

 

 

Les choix artistiques

 

Comme il s’agit selon moi de l’argument le moins pertinent, je l’évoque en premier. C’est aussi probablement le plus discutable. Je pense que même d’un point de vue artistique, le manga est supérieur à l’anime. Cependant, c’est loin d’être là où le manga fait la plus grande différence. Le manga a réussi à retranscrire l’ambiance incroyable qui caractérise l’anime. Une ambiance mélangeant poésie, mélancolie et science-fiction. Le manga a toutefois l’extrême intelligence de moins mettre en avant l’aspect action et mecha de l’anime qui selon moi était réellement inutile, tout comme les giclées de sang qui accompagne plusieurs des scènes de l’OVA, et qui sont judicieusement omises dans l’adaptation manga. Un autre point où le manga est supérieur est le character design, réalisé cette fois par Sumomo Yumeka. Selon moi, il s’agissait d’un des petits défauts de l’anime dans sa réalisation. On pourra peut-être reprocher un manque de singularité dans le character design de cette adaptation, mais celui-ci reste tout de même beaucoup plus agréable à l’œil. On retiendra surtout sur le plan artistique le choix judicieux de centrer l’œuvre sur son aspect le plus important, c'est-à-dire la romance.

 

 

Un contenu plus riche

 

Le manga ne s’est pas contenté de reprendre linéairement le scénario de l’anime, mais l’a considérablement étoffé. On peut dire que le contenu du manga est au moins deux fois plus important que celui de l’anime d’un point de vue purement quantitatif. Là où on aurait pu craindre des ajouts futiles et inintéressants, tous ces ajouts sont d’une incroyable pertinence. D’abord, de nombreux passages supplémentaires sont ajoutés dans les histoires entre les deux protagonistes avant le départ de Mikoku. Et finalement, ce sont ces passages ajoutés qui se révèlent être les plus marquants. Sans trop en dévoiler, je citerais le passage de la barrette. Ensuite, trois personnages importants sont rajoutés dans l’histoire, un du côté de Noboru et deux du côté de Mikoku. Ces ajouts relèvent tout simplement du génie. L’ajout du côté de Noboru permet de développer et de souligner à quel point celui-ci à souffert durant toutes ces années. Les deux ajouts du côté de Mikoku permettent de mettre en avant le problème de la différence d’âge mais aussi et surtout de mettre en avant les ressentiments de Mikoku par rapport à l’expédition à laquelle elle prend part, puisqu’elle partage avec ces deux personnages doutes et peines. La fin de l’histoire a également été nettement revue, et encore une fois cela fait le plus grand bien à l’histoire. Celle-ci semble plus achevée. Elle permet de mieux comprendre comment la guerre avec les Tarsians peut prendre fin, et la responsabilité des humains dans cette guerre. On est également plus convaincus que les deux protagonistes se retrouveront, mais aussi et surtout, la scène de la liste des noms ajoute une véritable puissance émotionnelle à cette fin. Finalement tous les ajouts faits par le manga au scénario d’origine sont de véritables réussites.

 

 

La profondeur et la diversité des émotions

 

Là où la supériorité du manga par rapport à l’anime me semble la plus évidente concerne les émotions des personnages et par conséquent celles des lecteurs. Là où l’anime semble toujours rester à la surface, le manga explore en profondeur tous les aspects du scénario. Dans l’anime, la souffrance de Noburo se résume à un coup de poing sur un mur, alors que dans le manga, Noburo réalise une véritable introspection et va même jusqu’à décider d’abandonner Mikoku. On voit également les sacrifices réalisés par Noburo, et les circonstances de son choix professionnel. En ce qui concerne Mikoku, l’anime se résumait à la peine qu’elle avait de ne pas pouvoir voir Noboru. Dans l’adaptation papier, on découvre ses sentiments par rapport à la différence d’âge qui se creuse entre les deux personnages, son impression d’être complètement à l’écart de ses camarades ainsi que sa manière d’aborder la mission à laquelle elle est assignée et ses doutes par rapport à celle-ci. On ressent de manière beaucoup plus intense les états émotionnels par laquelle passent les personnages, des plus grandes souffrances aux plus grandes joies. Et c’est là que ce manga est le plus impressionnant, dans la quantité, la puissance et la diversité des émotions fournies au lecteur. L’anime ne peut pas en dire autant.

 

 

Une narration plus posée

 

Si dans les 3 points précédents, le manga se montre supérieur à l’anime, ce dernier était tout de même de très grande qualité. Cependant, l’anime possède un gros défaut selon moi : son rythme. Le passage de l’héroïne par une planète ne dure pas plus de 2 minutes, tout s’enchaîne sans la moindre pause, et l’ensemble paraît du coup vraiment précipité. Même les magnifiques paroles prononcées par les deux protagonistes à la fin de l’anime sont dites de manière trop rapide, et cela nuit sérieusement à la narration. A l’inverse, le manga démontre une grande maîtrise de la narration et de son rythme. Les scènes d’actions sont rapides et intenses comme nécessaire pour avoir de l’impact, et le reste est à un rythme lent extrêmement bien senti. Lors de la lecture des messages par exemple, le rythme auquel le message est dévoilé est parfait, et s’alterne très intelligemment avec le discours du personnage qui reçoit le message. De plus, le manga parvient à utiliser des mots extrêmement forts qui participent également à accentuer l’aspect dramatique et les émotions que le lecteur reçoit. Le manga parvient donc à transformer la précipitation de l’œuvre d’origine en un rythme lent au service de la narration et de l’atmosphère du manga.

 

 

Conclusion

 

L’adaptation papier de l’anime créé par Makoto Shinkai est une incroyable réussite, au point d’éclipser totalement l’œuvre d’origine. En combinant une amélioration de l’aspect artistique de l’œuvre, en enrichissant le scénario, en exploitant les sentiments des personnages et en ralentissant le rythme d’un anime bien trop rapide, Sumomo Yumeka réussit à hisser Voices of a Distant Star au titre de chef d’œuvre. Cependant, il faut admettre que ce chef d’œuvre doit beaucoup à la création de Makoto Shinkai, qui a réussi à créer un des meilleurs scénarios jamais écrit pour une romance. De plus, il s’agissait un peu d’une œuvre de jeunesse pour Makoto Shinkai qui a réussit à pousser son art à un tout autre niveau d’excellence avec ses œuvres suivantes. Mais en ce qui concerne Voices of a Distant Star, le constat est clair : l’original est simplement un bon anime au potentiel inexploité alors que l’adaptation manga est une des meilleures romances écrite dans l’histoire de la littérature.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme tu as pu le voir, j'ai vu sa dernière œuvre créée à ce jour et j'aimerais savoir si celle la vaut vraiment le coup au point de l'acheter en DVD ?

J'aimerais également savoir ( si tu peux me renseigner bien sur ) si " la tour au delà des nuages " est aussi bien qu'on le prétend ?

 

Merci  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Tour au-delà des Nuages, j'ai eu beaucoup de mal à comprendre le message qui se cache dans le scénario. Il est bon, mais j'avoue que j'ai pas trop accroché au scénario.

 

En ce qui concerne Voices of a Distant Star, il s'agit d'une oeuvre de jeunesse pour Shinkai-sama, qui commet beaucoup d'erreurs sur cependant ce que je pense être son meilleur scénario. Le problème, c'est surtout le format sur 25 minutes... tout est précipité et manque de contenu. Ajouter à cela quelques choix artistiques moyens et un character design faible, et on obtient un film plutôt raté. Cependant, l'ambiance est tellement belle et le scénario tellement bien trouvé qu'on a envie de tout lui pardonner. Le manga répare toutes ces erreurs, et correspond pour moi au véritable aboutissement de cette histoire.

 

En bref, pour résumer mon avis sur tout ça, représentant à quel point j'ai aimé, ça donnerait :

Voices of a Distant Star (anime) 7,5/10

Voices of a Distant Star (manga) 10/10

5 Centimeters per Second (anime) 8/10

La Tour au-delà des Nuages (anime) 7/10

 

Et si je devais donner une note plus objective, jugeant vraiment la qualité, ça donnerait :

Voices of a Distant Star (anime) 7/10

Voices of a Distant Star (manga) 10/10

5 Centimeters per Second (anime) 9,5/10

La Tour au-delà des Nuages (anime) 9/10

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour toutes tes infos  ;) .

Je pense que je vais attaquer " la tour au-delà des nuages " .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de voir Voices of a Distant Star et personnellement je trouve que c'est un court métrage à voir .

pas celui du siècle mais bien trouvé et pleins d'idée .

Et les dessins sont toujours autant réussis !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×