Jump to content

Amer Beton


docteur
 Share

Recommended Posts

Ce manga a été dessiné par Taiyou Matsumoto et est pubier chez Tonkam, la série compte trois tomes et est aussi sortie en version intégrale de luxe. Décliné en film,  Amer Béton connaît une transposition qui a été salué par la critique.

 

amer-beton-720px.jpg

 

Amer%2BBeton.jpg

 

Il s'agit d'un seinen qui néanmoins utilise beaucoup de code du shonen, les héro sont des ados orphelins qui n'ont pas de pouvoir magique mais néanmoins ont des capacités physiques surnaturelles. Comme dans beaucoup de manga, les deux personnages principaux, deux frangin sont totalement opposés dans leur comportement et complémentaires à la fois à la manière du yin et du yang. On a donc  l'habitude de ce type d'opposition comme celle de Naruto et Sasuke ou de Végéta et Sangoku néanmoins Amer Beton représente bien le meilleurs couple de protagoniste de l'histoire du manga. Noiro, le grand frère c'est l'instinct de survie, la froideur, l’intelligence, le pragmatisme, le goût  pour la violence, le chef du duo. Blanko, lui est gentil, joyeux et attardé, il passe sont temps à raconter des choses incohérentes (à première vue) à la manière d'un clochard dans le métro ! Il est également incapable de se débrouiller sans l'aide de Noiro. Le duo, appelé les Chats évolue dans une ville qui est un mélange d’un bidonville et d'une mégalopole étouffante et aliénante. L'histoire narre l'affrontement entre  yakuzas, petites frappes, policiers et bien sur l’équipe des Chats  pour prendre le territoire de la ville. L'affrontement est vraiment violent, tout les personnages se lançant de manière désespérer la guerre de territoire et ce faisant perdent leur âme absorbée par la gigantesque ville. Tout les personnages sauf Blanko, qui bien qu'il soit aussi violent que les autres garde son innocence infantile, son cœur énorme et de la bonne humeur. Il est le seul à pouvoir contrer l'entité démoniaque qui hantent la ville, le minautore.

 

Tout simplement énorme, Amer Béton est l'un des meilleurs manga que j'ai lu, un mélange de shonen, de seinen et même de gekiga. L'histoire allie la profondeur du propos et de la psychologie des personnages d'un Tezuka, au coté léger, enfantin et spectaculaire des shonens de baston. Plus profond et moins prise de tête que la vague actuelle des mangas qui nous vendent une philosophie à deux francs ( comme Naruto ). Le style du mangaka  est très personnel et il faut reconnaître qu'il faut s'y habituer pour l'apprécier. Le style fera peut être fuir beaucoup d'entre vous. Il semblent hésitant avec ses traits tordus, ses disproportion à la One piece. Mais il est  toujours percutant, dynamique, soutenu  par un découpage cinématographique de fou, pratiquement parfait en tout point. Surtout si le style est un peu désagréable et tordu, c'est pour mieux faire ressentir l'atmosphère dépravé et aliénante de la ville.

Sois on adore sois on déteste, un manga sans consistions, pour tout ceux qui trouve le manga lambda trop mièvre. 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...