Jump to content

X Japan


Mµû
 Share

Recommended Posts

X_Japan_logo.png

 

 

- Membres du groupe :    

 

- Toshimitsu "Toshi" Deyama (出山利三, Deyama Toshimitsu) – chant

- Tomoaki "Pata" Ishizuka (石塚智昭 Ishizuka Tomoaki) – guitare

- Hiroshi "Heath" Morie (森江博 Morie Hiroshi) – basse (membre depuis 1992)

- Yoshiki Hayashi (林佳樹 Hayashi Yoshiki) – batterie et piano

- Yasuhiro "Sugizo" Sugihara - guitare et violon (membre depuis 2009)

 

Anciens membres

 

- Taiji Sawada (沢田泰司 Sawada Taiji) – basse (membre jusqu'en 1992)

- Hideto "hide" Matsumoto (松本秀人 Matsumoto Hideto) – guitare (membre jusqu'en 1997)

 

Musiciens invités

 

- Richard Fortus – guitare (invité pour les concerts du 29 et 30 mars 2008, X Japan Attacks Again)

- Wes Borland - guitare (invité pour les concerts du 29 et 30 mars 2008, X Japan Attacks Again)

- Yasuhiro "Sugizo" Sugihara - guitare (Ce dernier a intégré définitivement la formation au printemps 2009.)

 

- Genre exact : Visual Key, J-Rock, Speed Metal, Trash Metal

 

- Année de fondation du groupe : 1982

 

- Historique : Source : wikipedia

 

1982 - 1992 : X

 

En 1978, à Tateyama, les collégiens Yoshiki et Toshi, inspirés par le groupe américain Kiss, fondent le groupe Dynamite, qui deviendra Noise à l'été 1980. Ils donnent leur premier concert dans une salle de cérémonie du collège. Le chanteur du petit groupe change de collège et pousse Toshi, alors guitariste, à reprendre le poste. Puis le groupe se dissout après la fin des années collège, les membres allant dans des lycées différents. Toshi et Yoshiki, qui se retrouvent seuls dans leur nouveau lycée, montent alors X. Après le lycée, Yoshiki prend des cours au conservatoire, mais le quitte en janvier 1984 pour tenter sa chance à Tôkyô. Toshi décide de le suivre et d'adapter ses études en fonction.

 

La première démo du groupe, I'll Kill You, sortie en 1985 chez Dada Records, s'écoule à un millier d'exemplaires. La mère de Yoshiki prête par la suite 3 millions de yens (environ 18 800 euros) à son fils, qui crée ainsi son propre label d'édition indépendant, Extasy Records, qui édite le deuxième titre du groupe, Orgasm, en avril 1986.

 

De nombreux guitaristes et bassistes passeront par le groupe avant qu'il ne trouve son line-up final de 1987.

 

   Terry (alias Yuji), guitare, 1982-1985. Camarade de lycée de Yoshiki et Toshi, il est décédé dans un accident de circulation en 2002.

   Tomo, guitare, 1984-1985.

   Atsushi (alias Tokuo), basse, 1985. Un autre camarade de lycée.

   Eddie, guitare, 1985. Actuellement membre de Ritual Carnage.

   Taiji rejoint X en 1985 puis les quitte pour rejoindre Fatima puis Dead Wire, et retrouve la formation de X de 1986 à 1992. Il s'est pendu en 2011 suite à une arrestation pour avoir violenté une hôtesse de l'air.

   Hally, guitare, 1985. Un temps membre de Dimentia, actuellement dans United. A rejoint le groupe en même temps que Taiji.

   Jun (alias Shu), guitare, 1985-1986.

   Zen, guitare, 1985-1986.

   Hikaru, basse, 1985-1986. Actuellement dans Mephistopheles.

   Kerry, guitare, 1986.

   Satoru, guitare, 1986.

   Isao, guitare, 1987.

 

Isao quitte le groupe temporairement suite à un accident de moto. Il est remplacé au pied levé par Pata de Black Rose qui deviendra finalement membre officiel. hide, ex-Saber Tiger, rejoint le groupe la même année, en 1987.

 

Le line-up classique de X s'établit donc ainsi : Yoshiki (batterie), Toshi (chant), hide (guitare), Pata (guitare) et Taiji (basse). En concert, les membres s'amusent parfois le temps de quelques chansons à intervertir les rôles, ce qu'ils appellent le "line-up démoniaque". On retrouve ainsi Yoshiki à la guitare, Toshi à la batterie, hide au chant, Pata à la basse et Taiji à la guitare. (Voir Century Boy, 1992, en exemple.)

 

Le premier album, "Vanishing Vision", sort en 1988. Le premier pressage (10 000 exemplaires) est épuisé en une semaine. C'est l'album le plus agressif du groupe. X devient rapidement un groupe influent, et d'autres formations comme Ladies Room et Zi:Kill signent chez Extasy Records. La même année, X fait une brève apparition dans le film américain Tôkyô Pop.

 

En 1989 X signe chez CBS Sony et sort l'album "Blue Blood". Avec 600 000 exemplaires vendus, c'est un succès pour un groupe de rock à l'époque au Japon, dû en grande partie à la promotion inhabituelle allouée au single "Kurenai". Le 23 novembre, Yoshiki se blesse sur scène à la batterie, et ne peut plus promouvoir le groupe. Il reprend les concerts début 1990 mais durant l'enregistrement à Los Angeles de Stab me in the back, une chanson au rythme rapide, il est de nouveau terrassé, par la fatigue et une hernie discale au niveau du cou. Après trois jours de repos complet, il reprend le travail mais doit annuler l'enregistrement des autres chansons rapides ainsi que du projet Art of Life, afin de tenir les délais de sortie du prochain album. Une demo-tape d'Art of Life est tout de même enregistrée, avec un chant assez approximatif de Toshi, mais elle ne sera pas diffusée.

 

"Jealousy" sort comme prévu en juillet 1991, et atteint la première place des charts japonais (Blue Blood n'était arrivé qu'en sixième position). Des rumeurs de séparation du groupe sont rapidement démenties par Yoshiki, mais elles sont basées sur une mésentente croissante entre le leader et Taiji. Ce dernier quitte X début 1992, officiellement pour cause de "divergences musicales et vestimentaires" (sic). Officieusement, selon Taiji, un membre de la direction de CBS aurait demandé à Yoshiki de se séparer de lui car il cherchait à négocier une augmentation de salaire pour le groupe.

 

CBS Sony choisit de ne pas renouveler le contrat qui le lie avec X. Entre autres, la direction en aurait assez des coûts et délais d'enregistrement exagérés imputés à la hernie discale de Yoshiki. Le groupe se trouve finalement un nouvel éditeur, Atlantic (représenté au Japon sous le nom de MMG, puis Warner Music Japan), en même temps qu'un nouveau bassiste : Heath, qui restera avec le groupe jusqu'à sa dissolution. Dans la même période X tente de faire une percée aux États-Unis, sans succès et avec pour conséquence un nouveau nom, X Japan (un groupe américain s'appelant déjà X).

 

1992 - 1997 : X Japan

 

Initialement, la Warner, de par son origine internationale, demande à X Japan de prévoir une sortie mondiale pour son nouvel album. Mais le projet Dahlia est finalement annulé à cause du manque d'enthousiasme des membres, ainsi que des craintes de Yoshiki à l'encontre de l'accent anglais médiocre de Toshi. En effet, même en utilisant l'informatique pour modifier la voix de celui-ci sur l'autre projet en cours, Art of Life, le résultat n'a rien de probant.

 

Ce projet-ci sera tout de même mené à terme avec une sortie le 25 août 1993. Nouveau succès pour le groupe qui réitère les résultats de Jealousy. Pourtant, ce mini-album ne propose qu'une seule chanson d'une demi-heure, qui de plus s'éloigne du metal habituel du groupe pour embrasser les règles du rock progressif des années 70. Ainsi, on y retrouve une structure calquée sur la musique classique, de fausses improvisations au piano et un développement autour d'un thème unique exploré dans plusieurs directions. Cette chanson aura demandé 4 ans de travail à Yoshiki, qui sans cesse insatisfait, la modifiait et la rallongeait.

 

hide, Pata et Heath commencent chacun une carrière solo la même année. En 1995, la Warner s'impatiente, X Japan n'ayant toujours pas sorti d'album complet depuis 1991. L'hernie discale de Yoshiki ne l'impressionnant plus, elle coupe les vivres du groupe qui a dépassé les budgets débloqués depuis longtemps. Yoshiki doit se résoudre à revendre sa Ferrari pour terminer l'enregistrement d'un single. En l'absence d'album, Warner diversifie les produits dérivés X Japan (poupées, préservatifs... sic), et le groupe lance une tournée présentant ses nouveaux titres, avec des dates très espacées pour ménager la santé de Yoshiki. Le 14 mars 1996 pourtant, sa hernie se réveille en plein concert à Nagoya, et la tournée est annulée.

 

Le 4 novembre 1996 sort le dernier album du groupe, "Dahlia", qui abandonne définitivement le speed metal, que le leader ne peut plus assumer physiquement. Il propose encore quelques chansons dynamiques, mais aussi beaucoup de ballades sentimentales comme "Forever Love", ou "Tears", que Yoshiki a dédiée à son père. L'enregistrement de l'album n'a fait qu'aggraver la situation au sein du groupe, Toshi étant agacé par le temps passé par Yoshiki et les ingénieurs du son à modifier les enregistrements de sa voix en post-production. Le chanteur annonce son départ du groupe en avril 1997, pour "divergences musicales et sur la direction prise par le groupe". Une rumeur courant parmi les fans indique que Toshi aurait été également manipulé dans ce but par son épouse et la secte Remuria, dont elle faisait partie.

 

Le groupe annonce sa dissolution le 22 septembre 1997, indiquant que la raison principale est qu'ils n'ont pas pu trouver de successeur au poste de chanteur. Ils précisent que le groupe renaîtra de ses cendres en 2000. Yoshiki compose une dernière chanson, la ballade The Last Song, et les artistes se réunissent une dernière fois au Tokyo Dome le 31 décembre 1997 pour un émouvant concert d'adieu, "The Last Live", joué à guichets fermés.

 

1998 :

 

Le 2 mai 1998, hide est retrouvé pendu à une serviette. Il meurt quelques heures plus tard à l’hôpital. Toute la scène japonaise est choquée. Les fans les plus passionnés de hide et de X sont anéantis et quelques-uns se suicident, obligeant un Yoshiki visiblement très ému (son père s'étant suicidé au même âge que celui qu'avait hide à sa mort), à intervenir pour demander aux fans de garder la tête froide.

 

Lors des funérailles, 80 000 personnes sont présentes au temple Shinto dans lequel les anciens membres du groupe interprètent une ultime fois Forever Love.

 

Depuis 2007

 

Le groupe se reforme et organise plusieurs tournées à travers le monde dont quelques concerts en France.. Un album est prévu pour Automne 2011.

 

Un single est déjà paru. Il se nomme

.

 

- Discographie

 

Albums

 

Vanishing Vision

 

220px-X_Japan_-_Vanishing_Vision.jpg

 

Genre : Speed Metal; Trash Metal

 

Date de parution : 1988

 

Tracklist :

 

1. Dear Loser (2.27)

2. Vanishing Love (6.01)

3. Phantom Of Guilt (5.18)

4. Sadistic Desire (6.09)

5. Give Me The Pleasure (2.57)

6. I'll Kill You (3.29)

7. Alive (8.24)

8. Kurenai (English Version) (5.46)

9. Unfinished (1.32)

 

Blue Blood

 

X_Japan_-_Blue_Blood.jpg

 

Genre : Speed Metal; Trash Metal

 

Date de parution : 1989

 

Tracklist :

 

1. Prologue (~ World Anthem) 2:38

2. Blue Blood 5:03

3. Week End 6:02

4. Easy Fight Rambling 4:43

5. X 6:00

6. Endless Rain 6:30

7. Kurenai (紅) 6:09

8. XClamation 3:52

9. Orgasm (オルガスム) 2:42

10. Celebration 4:51

11. Rose of Pain 11:47

12. Unfinished 4.24

 

Jealousy

 

Xjapan_Jealousy.gif

 

Genre : Speed Metal; Trash Metal

 

Date de parution : 1991

 

Tracklist :

 

1. Es Dur no Piano Sen" (Es Durのピアノ線) 1:50

2. Silent Jealousy 7:15

3. Miscast 5:12

4. Desperate Angel 5:48

5. White Wind from Mr. Martin ~Pata's Nap~ 1:01

6. Voiceless Screaming 6:11

7. Stab Me in the Back 3:54

8. Love Replica 4:33

9. Joker 5:12

10. Say Anything 8:40

 

Art of Life

 

Artoflifex.jpg

 

Genre : Speed Metal; Trash Metal; Metal Progressif; Metal Symphonique

 

Date de parution : 1993

 

Tracklist :

 

1. Art of Life 29:00

 

Dahlia

 

Dahlialbum.jpg

 

Genre : Speed Metal; Trash Metal

 

Date de parution : 1996

 

Tracklist :

 

1. Dahlia 7:55

2. Scars 5:08

3. Longing ~Togireta Melody~" (Longing ~跡切れた Melody~) 7:42

4. Rusty Nail 5:27

5. White Poem I 3:16

6. Crucify My Love 4:30

7. Tears 10:30

8. Wriggle 1:24

9. Drain 3:22

10. Forever Love (Acoustic Version) 7:54

 

Albums Live

 

On the Verge of Destruction 1992.1.7 Tokyo Dome Live

 

220px-X_japan_ontheverge.jpg

 

Genre : Speed Metal; Trash Metal

 

Date de parution : 1995

 

Tracklist :

 

Disque 1

 

1. Prologue ~ World Anthem (S.E)

2. Silent Jealousy

3. Sadistic Desire

4. Desperate Angel

5. Standing Sex

6. Week End

7. Drum Solo

8. Guitar Solo ~ Hide no Heya

9. Voiceless Screaming

 

Disque 2

 

1. Piano Solo ~ Swan Lake

2. Es Dur no Piano Sen

3. Unfinished

4. Celebration

5. Orgasm

6. Kurenai

7. Joker

8. X

9. Endless Rain

 

Live Live Live Tokyo Dome 1993-1996

 

220px-X_japan_live_live_live.jpg

 

Genre : Speed Metal; Trash Metal

 

Date de parution : 1997

 

Tracklist :

 

Disque 1

 

1. Prologue (1993.12.31)

2. Blue Blood (1993.12.31)

3. Sadistic Desire (1993.12.31)

4. Week End (1995.12.31)

5. Rose of Pain Acoustic (1994.12.31)

6. Tears Acoustic (1995.12.30)

7. Standing Sex (1993.12.31)

8. Count Down ~ X (1993.12.31)

9. Endless Rain (1993.12.31)

 

Disque 2

 

1. Amethyst (1996.12.31)

2. Rusty Nail (1996.12.31)

3. Dahlia (1996.12.31)

4. Crucify My Love (1996.12.31)

5. Scars (1996.12.31)

6. White Poem I (199612.31)

7. Drain (1996.12.31)

8. Say Anything Acoustic (1995.12.31)

9.Tears (1993.12.31)

10. Forever Love (1996.12.31)

 

Live Live Live Extra

 

220px-XJ_LiveExtra.jpg

 

Genre : Speed Metal; Trash Metal

 

Date de parution : 1997

 

Tracklist :

 

1. Kurenai

2. Wriggle

3. Bass Solo

4. Guitar Solo

5. Piano Solo

6. Drum Solo

7. Orgasm

 

Live in Hokkaido 1995.12.4 Bootleg

 

220px-X_Japan_Live_Hokkaido.jpg

 

Genre : Speed Metal; Trash Metal

 

Date de parution : 1998

 

Tracklist :

 

1. Amethyst (S.E.)

2. Rusty Nail

3. Sadistic Desire

4. Scars

5. Dahlia

6. Week End

7. Endless Rain

8. Kurenai

9. Longing ~Togireta Melody~

10. Drum Break

11. Unfinished

12. X

 

Art of Life Live

 

220px-X_artlive.jpg

 

Genre : Speed Metal; Trash Metal

 

Date de parution : 1998

 

Tracklist :

 

1. Art of Life – 34:08

 

The Last Live

 

X_japan_the_last_live.jpg

 

Genre : Speed Metal; Trash Metal

 

Date de parution : 2001

 

Tracklist :

 

Disque 1

 

1. Amethyst 6:19

2. Rusty Nail 6:12

3. Weekend 6:07

4. Scars 9:31

5. Dahlia  8:00

6. Drum Break  2:00

7. Drain 4:29

8. Piano Solo 5:41

 

Disque 2

 

1. Crucify My Love 7:18

2. Longing ~跡切れたmelody~ 7:41

3. Kurenai (紅) 7:55

4. Orgasm 18:53

5. Drum Solo 14:10

6. Forever Love 12:41

 

Disque 3

 

1. Prologue 2:47

2. X 16:46

3. Endless Rain 17:16

4. Curtain Call (Say Anything) 2:48

5. The Last Song 13:32

6. Epilogue (Tears) 10:47

 

Lien vers les chansons connues :

 

+ Art of Life Live

 

Tears

 

 

Endless Rain

 

Avis personnel :

 

On m'a fait découvrir ce groupe il y a environs 2 ans avec Art of Life qui est pour moi, la plus représentative du groupe, qui a traversé de nombreuses épreuves sans vraiment s'arrêter. Je trouve que c'est une chanson très riche, très bien composée et orchestrée. Le thèmes de la souffrance, et puis surtout de l'envie/la fureur de vivre, sont gérés autant musicalement que dans les paroles.

J'ai ensuite des découvert d'autres chansons des premiers albums. Le groupe a cette manière de gérer sa musique et ses thèmes, qui fait que j'adore l'écouter.

 

Pour moi, si un groupe japonais devait être découvert et fonctionner en france, il s'agirait de celui-ci.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...