Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !



Sign in to follow this  
donjuan1

The Evil Within

Recommended Posts

The Evil Within

 

the-evil-within.jpg

 

Éditeur: Bethesda Softworks

Développeur: Tango Gameworks studio

Type: Survival-horror

Sortie France : 2014

Classification : Déconseillé aux - de 18 ans

 

Sur PC, PS3, PS4, Xbox360 et Xbox One.

 

Synopsis: ( J'ai juste trouver en Anglais  :-\ )

 

When Detective Sebastian and his partner rush to the scene of a gruesome mass murder, a mysterious, powerful force is lying in wait for them. Witnessing the killing of fellow police officers one after another, Sebastian is then attacked and loses consciousness. Waking up in a land where monsters are wandering about, he has to fight his way through a world of death and his close friend's madness in order to understand what's going on. Sebastian has to face his fears in order to survive on a journey to discover what lies in the shadows of that mysterious force.

 

Le directeur du jeu est Shinji Mikami, créateur de la série Resident Evil et directeur du 1 et 4  ;D

BA: http://www.youtube.com/watch?v=Zc-jvqJV4SI

 

Gameplay: (aller vers 1mn50)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très certainement l'un des meilleurs jeux actuels, à proximité du Seigneur des Anneaux. Un véritable retour aux sources à travers des déplacements plutôt rigides et un personnage aux capacités nettement plus humaines, d'avance, ceux qui arrivent à ne pas ressentir une sensation de malaise, d'insécurité, de trouble et autre en jouant sont de très mauvaise foi ou des très bons comédiens, pareillement pour la sensation de dégoût que l'on peut éprouver pour certaines scènes, j'ai un seuil de tolérance assez élevé, mais la perversité de certaines scènes à travers le gore est assez poussée et m'a rebuté jusqu'à présent et par moment. Le jeu parvient, durant certaines phases, à faire peur, des petits sursauts, des apparitions inattendues, je pense notamment au début du jeu, lorsque Sebastian retrouve Leslie avec le Docteur. On retrouve certains détails laissés volontairement par les créateurs afin de faire référence au premier opus de la saga Resident Evil et j'ai trouvé ça vraiment chouette. Evil Within est un véritable survival-horror, peu de munition (très), des 'zombies' particulièrement coriaces, des affrontements de boss extrêmement jouissifs où ces derniers peuvent être tués par bien des façons, une santé qui ne sera JAMAIS pleine à 100% et qui poussera le joueur à entrer dans une phase d'exploration totale, quitte à déverrouiller des pièces infestés de monstres. Pour le gameplay, bien que restant classique, je l'ai personnellement trouvé innovant, bien que s'inspirant largement de TLOU, il apporte quelques modifications, comme le fait d'avoir une durée de sprint limitée ou bien l'incapacité de sprinter lorsque le héros est blessé, ce qui arrive très souvent et place le joueur dans une impasse quand il doit fuir, sachant qu'en plus, les niveaux regorgent de pièges impossible à éviter lorsque l'on cherche à distancer les ennemis, mais, ce que je préfère, c'est bien le level-design, mais aussi le chara-design, ils sont exceptionnels.

 

Le bestiaire est aussi énorme, on ne peut que saluer le travail effectué sur celui-ci, mon monstre préféré, pour le moment, reste celui qui a été dévoilé durant les trailers avec son fameux cri. La faiblesse du jeu réside en revanche sur la partie technique, mon téléviseur aide un peu avec la Motion Plus, rendant le jeu un peu plus fluide, mais graphiquement parlant, on est assez loin d'un TLOU, et très loin d'un KZ, malgré des effets de lumières, de pluie et autre plutôt saisissants montrant bien que nous sommes sur next-gen, bien que je trouve ça plutôt léger comme plus graphique pour qu'on en vienne à parler d'un passage générationel. Pour les bordures noires, sérieusement, je joue le jeu et ça ne me dérange pas plus que ça, bien au contraire, cela donne un aspect cinématographique au titre, pareillement pour l'effet de grain, légèrement pelliculé, mais que le joueur peut, ici, enlever. Mais le coup de poing du titre, bien que je n'en sois qu'à la moitié, c'est son scénario, on a carrément envie d'en savoir plus et je tire mon chapeau aux développeurs, ils arrivent à perturber le joueur dans sa conception des choses à travers des niveaux changeant constamment, à chaque fois que cela arrive, on se dit une seule chose : mais comment Sebastian a pu se retrouver ici ? Comprenez par-là que le jeu n'est pas linéaire, vous ne verrez jamais les mêmes décors et n'avancerez jamais de la même façon, ce qui veut dire qu'il y a un nombre de moyen plutôt conséquent d'aborder un niveau ou de le terminer, sauf pour l'endroit safe qu'est l'Asile. Deuxième gros point fort, sa difficulté, le jeu est assez délicat dans son approche, je le trouve bien plus difficile qu'un Last Of Us, en revanche, je bloque pour les Die and Retry, qui arrivent obligatoirement. Bref, pour moi, c'est un must-have, noté 7 par GK, sachant qu'un point a été retiré pour la faiblesse technique du titre, on peut considérer que le jeu vaut facilement un 8/10.

 

PS : J'ai adoré Resident Evil GC, le 4, mais aussi le 5 et le 6, qui, bien qu'étant très différents des premiers opus, restaient largement jouables et bons. Je pense que ce jeu satisfait ou va satisfaire les deux côtés. En espérant que le scénario parvienne à me tenir en haleine sur le long-terme ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce jeu est pour moi une perle rare de nos jours: le paysage des survival horror s'est bien terni depuis la fin de la PS2. Les silent hill ne sont plus ce qu'ils étaient, les RE, même si je les aime toujours, n'ont plus la même ambiance, et les forbidden siren ne font plus trop parler d'eux. On ne reverra probablement plus de jeux comme Rule of Rose ou Haunting Ground, et il ne reste que la licence des fatal frame qui tient toujours la route. Mais Mikami à montré que le vrai SH pouvait encore exister. J'ai adoré l'histoire qui pousse à explorer différentes théories, l'univers est glauque à souhait, propose du challenge et laisse envisager une possible suite (j'espère). Pourvu que d'autres jeux de ce calibre sortent par la suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plop,

 

TEW2 arrive bientôt -enfin !-, les développeurs en ont profité pour expliquer l'histoire du premier jeu ainsi que sa fin et son déroulement intégral ! Je vais faire un court résumé pour les personnes qui ont terminés le jeu et par la-même occasion, les DLC !

 

 

Good pour les personnes qui ont théorisé la dépendance à l'alcool de Sebastian par-rapport à ce qui semblait pourtant totalement anodin : les bouteilles de verres que l'on pouvait jeter sur les ennemis pour les étourdir ou faire une diversion : c'est bien parce que le STEM se base sur les souvenirs et le quotidien de LA personne ! J'ai des souvenirs assez vague, mais est-ce que son divorce est notifié dans le jeu ?Sebastian est rentré dans le STEM par un défaut de circonstance (pas de lui-même), car il enquêtait trop près autour des corps disparus etc. et ces corps disparus ne sont pas liés à Ruvik -cerveau principal du jeu dans lequel toute l'aventure se déroule, les personnes connectés à son cerveau sont ceux qu'on connaît et côtoie tout le long du jeu, ce qui explique pourquoi Sebastian à des souvenirs de sa vie, mais aussi ceux de Ruvik et qu'il voit les autres personnages autour de lui : ils sont TOUS intraconnectés au même cerveau : Ruvik. Par-rapport au bruit etc. En réalité, c'est à cause de l'injection qu'ils ont subis par Mobius pour rentrer dans le STEM ! Ensuite, Kidman est bien un agent-double -on l'avait compris-, mais à l'esprit assez torturé, en-effet, elle se rend-compte que Mobius (il y avait pléthore d'indice dans le jeu avec des logos renvoyant à l'organisation etc) l'utilise et ne se soucie absolument pas/plus d'elle, ce qui va l'amener à jouer du côté de Sebastian et de Mobius. Et enfin ... Sebastian est bien sorti du STEM en détruisant le cerveau auquel il était rattaché dans la <<dimension>> ! Donc, on aura sans-doute une explication plus poussée au début du deuxième opus, mais Sebastian a bel et bien réussi à sortir du STEM contrairement à ce qui avait été imaginé par la majorité des joueurs ! Je ne sais pas trop comment les développeurs vont se débrouiller pour insérer la fille de Sebastian dans ce bordel ni comment il apprendra qu'elle est encore vivante etc. mais je leur fais totalement confiance. TEW a été très bien accueilli par la critique et s'est très bien vendu, mais personnellement, il méritait encore mieux ! J'ai joué à RE7 et clairement, j'ai pris beaucoup plus de plaisir à faire TEW !

 

 

https://bethesda.net/fr/article/2Xs5ZX6HmgyCWeY2Okuayy/the-evil-within-2-story-faq

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×