Jump to content

Fairy Tail Chronicles : Erza's story


Emma Stone
 Share

Recommended Posts

110721082536264852.png

 

Et voilà, c'est à un autre membre du FC Fairy Tail d'y passer, en l'occurence moi^^

Les chapitres vont principalement raconter l'histoire de mon personnage, en tout cas au début, on verra pour la suite !

J'espère que ça vous plaira, je n'ai rien d'autre à dire à part ça :)

 

Et voici le premier chapitre qui sert de présentation :

 

Chapitre 0 : Présentation d'Erza Lawliet

 

Je suis né en l'an 766 dans un petit village nommé Rushia, qui se situe à environ 350 kilomètres de la magnifique ville de Magnolia. J'ai été mis au monde par le médecin du village à la suite d'une conception virginale, le docteur n'en revenait pas lui-même. « Tu es né de mon imagination » me disait souvent ma mère, nommée Nina Petrova. Et même si c'est difficile à croire, je me dis que c'est possible puisque nous vivons dans un monde de magie ! Je n'ai donc pas de père, mais étrangement, je n'ai jamais ressenti de manque, sans doute parce que ma mère m'a tout donné, son temps, son savoir, son expérience...

 

Je suis évidemment fils unique, et pour passer le temps, je m'occupais comme je pouvais dès mon plus jeune âge. Ainsi à l'âge de quatre ans, je commençais déjà à questionner ma mère sur le monde de la magie. Je ne comprenais pas tout ce qu'elle me disait du fait de mon âge, mais je savais que cela m'intéressait, au point que je voulais développer un pouvoir magique dans l'avenir.

 

Ma mère, qui me connaît mieux que quiconque et qui savait toujours tout sur moi avant même que je m'en aperçoive, comprit rapidement que j'allais faire de la magie une passion. Elle décida donc de m'acheter des livres traitant de magie, et même des livres de magie « sombre », ce côté de la nature qu'elle redoutait tant.

 

Elle s'est en effet retrouvée, durant son enfance, kidnappée par deux mages qui avaient l'air bons à première vue, mais étaient en réalité de mauvaises personnes qui utilisaient leur pouvoir à des fins magiques. Ces mages pratiquaient tous les deux la magie des ténèbres, et avaient pour but de récolter beaucoup de jewels en échange de ma mère, le coup classique de la prise d'otage en somme.

Mais mes grands-parents maternels ont eu du mal à rassembler le tout, à tel point que ma mère fut contrainte de rester prisonnière pendant trois mois. Ces trois mois furent horribles, et elle a tellement souffert qu'elle connaît maintenant beaucoup d'éléments sur cette magie des ténèbres.

Depuis sa libération, elle décida de vivre sa vie comme elle le souhaitait afin de ne pas avoir de regrets concernant ses actes futurs. Sa vie a continué et le temps l'a amené dans cette petite ville de Rushia.

 

Elle vit cependant toujours dans la peur et c'est pour cela qu'elle a décidé de se réfugier dans un village peu fréquenté. Après ma naissance, elle se jura de ne pas faire les mêmes erreurs que ses parents et de m'enseigner la vie du mieux qu'elle allait pouvoir le faire. C'est donc en partie pour cela, qu'elle décida de me montrer toutes les facettes de la magie. Elle savait que malgré ses craintes, le mieux qu'elle pouvait faire pour moi était de me laisser choisir ma voie.

Grâce à elle, j'ai donc découvert beaucoup de choses sur la magie et ses origines, et dès l'âge de 6 ans, j'étais en mesure de comprendre globalement ce que ma mère me raconta sur son passé difficile.

 

C'est à la suite de ses révélations que j'ai choisi de me spécialiser dans la magie des ténèbres, afin de faire payer aux ravisseurs de ma mère leur crime. J'étais jeune et insouciant, mais au fond de moi je savais que ce but resterait dans ma mémoire jusqu'à ce que je l'aie atteint.

Ma haine et ma volonté étaient tellement grandes à cette époque, que j'ai trouvé le moyen d'apprendre les bases de la magie seul. A l'âge de dix ans, je ressentais en moi une force magique et naturelle. Il est vrai que la plupart de cette énergie m'avait été donnée par ma mère, à qui je dois réellement tout ce que je sais. Mais grâce à mon apprentissage, j'ai pu confectionner cette énergie et me concentrer sur l'aspect de la magie que je voulais maîtriser, jusqu'au jour où je décidais de partir.

 

Ma mère comprenait ceci, elle savait avant que je le lui annonce, que j'allais prématurément quitter le foyer familial. On pourrait croire qu'elle allait refuser et m'empêcher de partir, mais elle savait que c'était ce que je voulais profondément. Elle savait aussi ce qui était bien pour moi, c'est pour cette raison qu'elle m'aida même à préparer mon départ. Après des adieux fracassants, je lui jurai de la revoir et de venir lui apporter le confort qui allait lui manquer les années à venir. Après m'avoir indiquer le chemin d'une guilde dont elle connaissait un des membres, Purehito de Fairy Tail, je l'abandonnai à son sort et commençai mon périple.

 

J'ai tout d'abord parcouru 15 kilomètres seul, mais je me suis rendu compte que je ne possédais que les bases de la magie et que je ne pourrais jamais rivaliser avec les ravisseurs de ma mère si je n'évoluais pas rapidement. J'ai donc continué mon voyage tout en réservant la moitié de mes journées à un entraînement intensif. Un jour, alors que je prenais une pause bien méritée après quelques heures d'entrainement et de marche, je vis un groupe de personne en train de maltraiter une personne qui semblait sans défense. Tout enthousiaste, je voulus aider cette personne quand cette dernière me dit « STOP ! Ne t'en fais pas pour moi, je sais me débrouiller seul ». Quelques secondes plus tard, les agresseurs étaient tous à terre, non pas blessés mais inconscients.

Avant qu'il ne parte, j'ai réussi à l'intercepter in-extremis, troublé par sa puissance et cet étrange symbole qu'il portait sur l'avant-bras gauche : « Ouah, j'ai été impressionné ! Comment t'appelles-tu ? ». Mage expérimenté, il avait déjà compris que j'apprenais la magie et que j'avais de l'avenir. Il m'a donc répondu rapidement, pressé : « Mistogan, on se reverra petit, j'en suis persuadé, à plus ! ».

Je suis resté bouche bée. « Mistogan... », ce nom est resté gravé dans ma mémoire pendant tout mon périple.

 

Après cette altercation, j'ai soudain eu l'impression que ma magie et que mon énergie avait augmenté, ce n'est qu'à l'heure où je vous écris que je peux vous affirmer que c'est en fait ce mage qui m'a affecté d'un sort de volonté, qui m'a permis de m'améliorer plus rapidement.

Plus j'avançais donc, plus ma magie s'améliorait et à l'âge de 13 ans, après mes deux ans et demi de voyage, je me suis mis plus activement en route vers Magnolia, la ville dont ma mère m'avait parlé. Arrivé là-bas, je croisai en ville plusieurs personnes avec ce symbole étrange que j'avais vu sur Mistogan. Après en avoir croisé une dizaine, je me suis décidé à demander à une personne la signification de ce tatouage. C'est avec un grand étonnement que j'ai appris qu'il s'agissait de l'emblème de Fairy Tail. J'ai donc demandé à cette personne de m'emmener devant cette guilde.

C'est ainsi qu'après ma demande, j'ai été officiellement accepté en tant que mage de Fairy Tail, cette guilde où solidarité, amitié et amour règnent, une guilde qui ne refuse pas de jeunes mages en difficulté comme je l'étais à l'époque. Après un passé sans histoires, c'était donc une consécration pour moi, qui avait toujours dans l'idée de rencontrer les ravisseurs de ma mère afin de me venger.

 

Mon entrée dans la guilde m'a ainsi permis d'améliorer grandement mon pouvoir magique, avec l'aide du maître, de Guildartz qui n'étais pas encore parti pour sa quête de 100 ans, ou encore Mistogan, qui m'avait apporté une grande aide lors de notre première rencontre. Et si j'écris ces mots aujourd'hui, c'est-à dire cinq ans et demi après mon adhésion à la guilde, c'est parce que j'ai pu trouver du soutien qui me manquait tant depuis que j'avais quitté ma mère quelques années auparavant. Aujourd'hui, je me suis déjà vengé des ravisseurs de ma mère en leur prouvant leur crime, et dès à présent, mon seul but est de revoir ma mère afin de la rendre fière de moi et de lui montrer qu'elle a élevé un fils digne de confiance, dont les principes sont courage, fidélité et solidarité.

Link to comment
Share on other sites

Je poste pour marquer ton topic  ;D, c'est super inutile. Bon et comme je sais pas quoi dire je copie/colle le commentaire que j'en ai fait sur le FC.

 

Bon, je ne peux pas passer à cote de ca. Faut que je commente  . Et ben c'est tres bon, vraiment tres bon! La narration est tres agreable à lire et j'ai pas vu beaucoup de fautes (ok j'ai pas cherche xD). Niveau histoire on avait la mini mais c'est toujours mieux avec des details  .

Maintenant pour ta fic je sens le Maxou s'incruster dedans  .

;D

 

Maintenant on attend plus que ton 1er chapitre!

 

Edit Sam' : C'est ce que j'entendais par "flood" quand je disais qu'on autorisait que vous postiez vos fics ici et dans les FC. Ton post ne sert à rien en loccurence vu que tu as fait le même à deux phrases près sur un autre topic. Evite si tu veux pas que ça change.

Link to comment
Share on other sites

Bon, le chapitre de présentation a été écrit il y a longtemps, et j'avais décidé de le faire à la première personne.

J'ai pas voulu tout ré-écrire, et maintenant je rédige à la troisième personne, c'est plus pratique je trouve.

Par contre, je me suis surpris plusieurs fois, en me relisant, à écrire des phrases à la première personne, donc excusez-moi d'avance si j'ai oublié d'en corriger dans le chapitre^^

Je préviens aussi, il risque de n'y avoir que 5 chapitres (à titre indicatif) dans les jours qui viennent, ne vous attendez pas à un truc énorme et épique :)

Allez hop, chapitre 1 !

 

Chapitre 1 : Arrivée mouvementée

 

X779. Erza arriva à Magnolia. Il était vêtu d’un genre de chemise noire et d’un pantalon noir également. Par-dessus le tout, il portait une veste à capuche qui lui descendait jusqu’aux genoux, d’un bleu marine qui virait presque au noir mais qui était assez contrasté pour le différencier avec le noir abyssal de sa chemise. Ses cheveux avaient poussé et étaient maintenant mi-longs, un peu en vrac. Ses yeux étaient tellement noirs que l’on avait du mal à distinguer l’iris de la pupille. Autant dire qu’Erza avait bien choisi sa magie, en somme. Au-dessus de l’œil droit, il gardait le souvenir d’une dure journée d’entraînement, ponctuée par un affrontement avec un mage maîtrisant le magnétisme, qui tentait de voler le jeune mage des ténèbres. Une cicatrice qui lui rappelait chaque jour que l’on n’obtient pas ce que l’on souhaite par un claquement de doigt. Une marque indélébile qui témoignait de sa détermination. Pour finir, il avait autour du coup un collier en argent, terminé par un pendentif en forme de boule légèrement aplatie, qui semblait renfermer quelque chose. C’était en réalité un cadeau de sa mère, qu’il possédait depuis longtemps. Exceptés l’amour et la pensée de celle-ci, c’était la seule chose qu’il lui restait d’elle, la prunelle de ses yeux dont il ne se séparerait sous aucun prétexte.

 

Telle était l’apparence de la personne qui arrivait juste devant Fairy Tail. Cet immense bâtiment surplombait Magnolia bien qu’il se situait au fond de la ville. Le symbole de la guilde, qu’il avait vu sur plusieurs personnes, dont Mistogan, était inscrit sur un blason posé soigneusement sur la façade. En haut, un drapeau blanc flottait dans le vent, comme pour clamer la paix et l’amour qu’apporte la guilde au monde magique. Enfin, un grand écriteau portait le nom de « Fairy Tail », et en-dessous, on pouvait voir une porte impressionnante dessinée avec habileté. C’était ça, c’était Fairy Tail ! Le bâtiment était magnifique pour le jeune mage, arrivant jusqu’au ciel dans toute splendeur. Une fois devant la porte, il était obligé de lever la tête à se tordre le cou pour en apercevoir le sommet.

 

Après quelques minutes d’admiration, mais aussi d’appréhension, il se décida à entrer. A peine eut-il posé sa main sur la poignée et entre-ouvert la porte d’un demi centimètre, qu’une vague de 80 décibels s’écrasa sur lui. Il ne put s’empêcher de dire à voix basse de peur qu’une personne l’entende :

- Mais c’est quoi cette guilde ?

Et encore, il n’avait même pas mis un pied dans l’enceinte, autant dire qu’il était surpris. Une fois entré, il comprit mieux le brouhaha qui se dégageait de la guilde. C’était un nuage de poussières géant qui remplissait la quasi-totalité de la grande salle et qui empêchait de distinguer qui que ce soit. Une personne « normale » n’aurait rien pu voir, mais Erza, qui possédait déjà quelques sorts bien utile, pouvait sans mal décrypter ce qu’il se passait dans le nuage. Il ne faut pas oublier que c’était un mage de ténèbres ; il pouvait voir dans le noir, dans le brouillard, partout.

Et là, ce fût l’apothéose. Des personnes se battaient, hommes ou femmes, vieillards ou jeunots, humains ou chats. Il y avait un type qui avait les poings en feu, un nu qui lançait des flèches de glace dans tous les sens, un troisième qui répétait sans cesse qu’il était un homme. Erza pouvait également voir un homme en l’air en train de léviter grâce à une tornade ou deux, ou encore un autre qui était assis sur une planète miniature. Et ce n’était qu’un quart des personnes de l’attroupement. Un vrai capharnaüm… Au fond de lui, il aimait cette ambiance mais trouvait ça un peu bizarre. Encore une fois donc, Erza ne put s’empêcher de réagir, sauf que cette fois, ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd :

- Mais c’est quoi cette guilde de tarés ?!

- Tfas hun prfoblèfme ? balbutia Natsu entre deux droites.

- Euh…

 

Il n’eut même pas le temps de répondre qu’il se prit un coup de genou enflammé dans le ventre, ce qui le fit reculer d’une trentaine de mètres, en dehors de la guilde. Il se releva difficilement, se tenant l’abdomen et crachant du sang. Sa vision était trouble et ses sens altérés, notamment l’ouïe, ce qui provoquait de légers titubements. Avant qu’il n’ait pu faire cinq mètres, il tomba et se retrouva assis sur le sol. Ce furent sans doute la puissance du coup couplée à l’effet de surprise qui l’assommèrent. Le temps de dire « ouf », Erza vit une jeune femme, qui avait tout observé, accourir vers lui. C’était Mirajane, la célèbre mage de la guilde, qui avait encore une fois réussi à esquiver la bataille. Toujours prête à aider, elle entama la conversation :

- Est-ce que ça va ? dit-elle, à moitié paniquée.

- Euh... ou… ouais… répondit Erza, toujours sonné. J’aimerais juste comprendre ce qu’il m’est arrivé…

- T’en fais pas pour ça, pour l’instant t’as besoin de te poser cinq minutes parce qu’on dirait que tu vas t’effondrer…

Effectivement, elle ne pesa pas ses mots. Le jeune mage s’évanouit dans ses bras.

 

Il se réveilla cependant 10 minutes plus tard, le temps d’avoir récupérer de ce coup intempestif qui n’aurait pas dû lui être donné. Il était allongé sur une espèce de brancard de cuisine, sur lequel on transporte les couverts et autres vaisselles des clients. A côté de lui, il voyait Mirajane, en train de s’occuper du bar.

- Ah, t’es réveillé ! se rassura la mage qui débutait en tant que serveuse. Bois un coup, tu veux quoi ?

- Euh… de l’eau suffira, merci… Qu’est-ce qu’il m’est arrivé ? fit Erza, sceptique.

- Oh… t’as été frappé par un de nos mages, mais ça n’aurait pas dû arriver. D’ailleurs, ne bouge pas, je reviens dans deux minutes.

- Ok… approuva-t-il en amenant le verre d’eau à sa bouche.

 

Mirajane arriva devant un véritable champ de bataille, et après avoir enfin trouvé celui qu’elle cherchait, elle dit calmement :

- Natsu ?

- Foui ? fit ce dernier, ayant toujours du mal à parler.

- Tu peux venir une minute ? questionna-t-elle gentiment.

- Tfu fois pfas que ve fuis en plfein dfuel afec le glafon ?

Elle le fixa ensuite avec un regard étrange, et bizarrement, il alla voir Mirajane aussi rapidement qu’il aurait pu mettre un coup de coude à Grey.

- Dis, je suppose que t’as même pas remarqué que t’as frappé un type qui n’était même pas dans la bataille ?

- Euh… non mais avec un sceau de Fairy Tail, il devrait être habitué, commença à s’esclaffer Natsu.

- Justement, il n’est pas de Fairy Tail ! rétorqua la mage en faisant à nouveau son regard.

- Je ferai tout ce que tu veux ! cria Natsu, visiblement apeuré.

- Alors commence à t’excuser auprès de lui au lieu de trembler comme une feuille… fit-elle avec un sourire d’ange.

 

Arrivé devant Erza, le dragon slayer se mit à rire. Non pas un rire de peur, mais un rire qui voulait presque dire que tout était normal, que c’était la routine habiuelle.

- Désolé pour tout à l’heure ! dit-il joyeusement en repartant au milieu de la salle. Eh tête d’endormi, remet tes fringues !

- Ala ala, incorrigible… soupira Mirajane

- Merci, répondit Erza avec un léger retard.

- Faut pas lui en vouloir, il est toujours comme ça ! Mais arrêtons de parler de ça, comment tu t’appelles ?

- Euh... Erza... the Titania ! dit-il après réflexion.

Link to comment
Share on other sites

Et ben c'est cool pourquoi t'en as pas fait avant?  :) C'est tres bien raconte, agreable à lire. Ca commence doucement mais quelques passages sont bien marrants. Il y a meme la "ala ala" de Mira  ;D.

 

Gros plus pour les descriptions au debut, elles sont vraiment bien realisée. On voit tout à fait la scène et les personnages. Le seul bémol que je pourrais te donner c'est le titre: j'aime pas xD. Mais c'est tres subjectif donc pas de probleme  ;). C'est original  :P.

Link to comment
Share on other sites

Et ben c'est cool pourquoi t'en as pas fait avant?  :)

Serait-ce anormal de dire que c'est à cause de la Flemme ? 9_9

 

En tout cas, merci, ça fait plaisir d'entendre ça, au moins j'écris pas pour rien^^

Tu dis que ça commence doucement, certes, mais ça ne va pas accélérer tant que ça.

Comme déjà dit, je vise pas les combats épique et le suspense garanti.

Je veux juste raconter l'histoire de mon personnage, et comme je l'avait déjà dit aussi, elle est sobre et sans trop d'histoires comparée aux autres. Seulement il faut bien un petit scénario sinon ça sert à rien^^

Donc, il est possible que ça ne dure que 5 chapitres, je verrais bien...

 

PS : t'en fais pas, j'aime pas moi non plus le titre xD Seulement, j'ai pas d'inspiration et j'ai pas envie de me creuser. Je sais ça va loin, mais tant pis xD

Link to comment
Share on other sites

« Arrivée mouvementée » aurait été parfait je pense. :D

 

Sinon très bon chapitre, comme Juliette, je trouve que c'est très agréable à lire et ça change de DIA ou t'avait une insulte dans chaque phrase. Oui je parle de Lampo... Enfin bon. Le chapitre est bon, la narration, les petits dialogues et tout. Dommage que tu ais prévu qu'environ 10 chapitres parce que tu pourrais faire quelque-chose de très bien je trouve. Toi qui vois Zaza.

 

En attente de ton prochain chapitre !

Link to comment
Share on other sites

Ouai bon, je vais réfléchir demain après-midi, mais sache que ça avait quasiment baissé à cinq chapitres, lol...

Je verrais bien, en plus j'avais pas la notion de la taille avant de poster le premier chapitre, alors il est un peu long, je ferai peut-être des chapitres plus courts.

 

« Arrivée mouvementée » aurait été parfait je pense. :D

Ouai, je vais mettre ça ;D

 

PS : en fait le début est facile à écrire, l'arrivée à la guilde pas besoin de réfléchir^^

Pour la suite, faut que je trouve des péripéties sinon je vais aller droit au but en deux chapitres ><

Link to comment
Share on other sites

Et hop, deuxième chapitre qui ne perd pas de temps^^

 

Chapitre 2 : Quand la fin justifie les moyens...

 

Erza avait caché le nom de sa mère, Petrova, pour faire parler d’elle le moins possible. Toutes les précautions étaient bonnes à prendre après ce qu’il lui était arrivé quand elle était jeune.

- Erza ! s’énerva Mirajane avec le poing serré.

- Y’a un problème ? questionna-t-il, intrigué.

- Oh… euh non, c’est juste qu’on a une Erza aussi à la guilde, c’est une étrange coïncidence ! Bon, passons… T’étais venu faire quelque chose en particulier en entrant à la guilde ?

- Ben, j’avais l’intention de rejoindre votre guilde, avant de me prendre une droite en guise d’accueil par ce mage, ironisa le jeune mage en pointant du doigt Natsu.

- Un nouveau membre ! s’émerveilla Mirajane. Tu pratiques la magie au moins ?

- Un peu, j’ai commencé à apprendre la magie des ténèbres, s’exclama-t-il en matérialisant une boule de ténèbres instable entre ses deux mains.

- Parfait ! Alors tu es directement accepté ! Bienvenue à Fairy Tail ! hurla-t-elle, sans que personne n’en tienne compte.

- Une minute, c’est pas le maître normalement qui accepte les nouveaux membres ? s’étonna-t-il.

- Si, mais là il est légèrement occupé… fit-elle en montrant un vieillard en train de frapper un chat.

- C’est lui votre maître ?

- Ouais, aussi étonnant que cela puisse paraître. Il est un peu excentrique c’est vrai, mais tout le monde l’aime ici ! Je suis sûr qu’il t’acceptera, c’est pour ça que je fais moi-même l’adhésion. Bon, dit-elle soudainement, où veux-tu te faire tatouer ?

- Pardon ?

- Tous les mages de Fairy Tail ont un sceau tatoué sur une partie du corps, et tu n’y échapperas pas !

- Ah oui, je me souviens maintenant d’un certain Mistogan… murmura-t-il sans que Mirajane l’entende. Euh…, je voudrais me le faire tatouer sur le cœur !

- Oh… d’accord, après tout c’est toi qui choisis, alors déshabille-toi.

Le mage s’exécuta en retirant son long manteau, puis son t-shirt noir. Et c’est ainsi, au moment où la mage apposa le sceau de Fairy Tail sur la partie gauche du thorax du jeune homme, qu’Erza devint officiellement mage de la guilde ! Il était tout excité à l’idée des aventures qui l’attendaient. Sa mère lui avait raconté quelques anecdotes sur celle-ci, et il savait qu’il allait s’y plaire. Il rajouta également le sceau de la guilde en haut de la manche gauche de sa veste, pour que son appartenance à Fairy Tail soit visible même en étant habillé.

Plus tard, il fit la connaissance de plusieurs mages. Makarov bien sûr, le maître, qui ne manqua pas de l’écrase une ou deux fois après qu’il l’ait appelé « vieillard ». Il rencontra également Ace, le plus vieux membre de la nouvelle génération. Puis vint le tour de Grigan, Erza, Natsu, Grey, Kana, Elfman et tant d’autres ! Après une journée riche en émotions, Erza avait atteint son premier but, qu’il avait en tête depuis plus de deux ans. Tout en se dirigeant vers la chambre de la guilde que lui réserva Mirajane pour sa première nuit à Magnolia, il pensa à son futur ici : « j’ai plus qu’à m’entrainer un peu, et je pourrais enfin venger ma mère ! ».

 

A partir de ce moment-là, la vie d’Erza était presque manichéenne. Il passait ses journées à s’entraîner, avec des types comme Guildartz ou Mistogan, ce dernier l’ayant déjà aidé avant son arrivée à Fairy Tail, ou encore Erza Scarlett, qui ne laissait pas indifférent l’insouciant Erza homme. Et quand ce n’étaient pas des entraînements, c’étaient de petites missions avec la dernière généartion, Ace ou Grigan par exemple, histoire de se faire la main avec le véritable métier de mage. Au fil des semaines, il faisait également la connaissance des nouveaux membres de la guilde qui adhéraient au fur et à mesure que le temps passait : Ragnarok, un mage de ténèbres également, Myst, mage de feu, Smilou, mage des cartes, Kyrnos, mage explosif, ou encore Chuww, mage aux katanas. Malgré ça, notre mage des ténèbres paraissait un poil asocial, sans doutes trop obsédé par son idée de vengeance, qui devenait presque de la haine lors de moments difficiles.

Et les jours avançaient, les mois étant d’une ressemblance non négligeable. Finalement, cinq ans passèrent sans qu’Erza ne sorte une seule fois de la ville de Magnolia, excepté pour les quelques missions qu’il eut à faire, bien évidemment. Sa détermination lui avait pris tout son temps. Entretemps, d’autres novices, si l’on peut dire, étaient entrés à la guilde, surtout Fify, une groupie de glace aux cheveux blonds, qui était devenue rapidement une mascotte à la guilde.

Tout cela pour dire qu’un jour, Erza décida qu’il était prêt ! Il faut dire qu’après cinq ans d’entraînement intensif, il était presque certain d’être au niveau pour accomplir sa vengeance. En tout cas, il avait bien progressé, assez pour que le maître et les grands mages de la guilde le remarquent. Et ça le rendait fier. Il savait qu’il avait été capable de tenir uniquement grâce à une chose : la pensée de sa mère. Celle qui, comme si ça n’avait pas été assez dit, lui avait tout donné, et tout enseigné. Il savait également que s’il progressait, sa mère en serait heureuse, et tout ce qu’il voulait après tout, c’était le bonheur de celle-ci. Lui rendre tout ce qu’elle lui a appris, tel était sa devise. Il était toujours à la recherche d’un réconfort semblable à celui de sa mère, mais toujours en attente, il ne pouvait se réfugier que dans le souvenir de son enfance agréable.

Un jour donc, Erza stoppa son entraînement, et partit faire ses bagages. Enfin bagages, c’est vite dit, il avait simplement un baluchon, dans lequel il avait mis l’essentiel pour survivre : premiers repas, jewels, habits de rechange et brosse à dent. Lorsqu’il arriva dans la grande salle de la guilde, aucun mage n’était réellement surpris. En effet, tout le monde savait que le comportement étrange d’Erza ces dernières cinq années, étaient dues à une quête spéciale, que cependant personne ne connaissait en détails.

- Alors ça y est, c’est le grand jour ? entama Fify.

- Eh bien, ça y ressemble en tout cas ! répondit Erza du tac au tac.

- Tu ne veux toujours pas nous dire ce que tu vas faire ? s’intrigua Myst.

- Non, je sais très bien que si je le dis, on va m’empêcher de le faire par tous les moyens, surtout avec les têtus qu’il y a dans cette guilde !

- Dis tout de suite que je suis une tête de mule ! rétorqua Myst.

- Ça pourrait bien être le cas en effet, se marra Erza.

- Enfoiré,  ramène ta poire que je te règle ton compte…

Il ne finit même pas sa phrase qu’il fonça sur le mage de ténèbres. Ce dernier, ayant d’autres chats à fouetter, il faut le dire, esquiva l’attaque. Myst, dans son élan, ne put s’arrêter et donna son coup de poing à un certain Grigan, ce qui, vous vous en doutez, n’était pas bon du tout…

- J’vais t’envoyer valser comme jamais, tu m’en diras des nouvelles, l’allumette ! dit le mage du vent en se relevant, puis en envoyant deux ou trois bourrasques bien concentrées.

Comme par hasard, les courants d’air emportèrent également deux ou trois mages de plus, dont Chuww et Smilou. L’habituel bordel de Fairy Tail était lancé !

- Dis Mira, fit Erza en s’approchant du bar, tu préviendras le maître de mon départ ? Il est au courant, ça ne le gêne pas si je pars à l’improviste.

- Bien sûr, pas de problèmes ! fit-elle avec son sourire qui charmerait n’importe qui.

- Euh… répondit-il, troublé. Je risque d’en avoir pour deux mois, mais ça peut être plus comme moins, comme ça vous savez tout. Allez, je te laisse, il est temps pour moi de partir ! Je ne dis pas au revoir à cette bande de délurés, arrêter la bataille serait encore plus catastrophique que la laisser couler… Bref, à plus Mira !

- Et surtout, prends soin de toi, et reviens en un seul morceau ! s’exclama-t-elle dans un dernier sourire.

Il se dirigea donc vers l’entrée principale, la veste sur le dos, et une fois la porte franchise, il leva la main en l’air à qui la verrait. Son long voyage en quête de vengeance venait de commencer !

Link to comment
Share on other sites

L'est timide le Zaza?  9_9

 

Excellent chapitre, il y a quelques points bizarres quand meme comme lorsque tu dis

Il passait ses journées à s’entraîner, avec des types comme Guildartz ou Mistogan, ce dernier l’ayant déjà aidé avant son arrivée à Fairy Tail, ou encore Erza Scarlett
, à mon avis ils ne s'entrainent plus beaucoup xD. Mais c'est rien ça  ;).

 

J'ai pas grand chose à commenter j'avoue (T.T) parce qu'il y a pas beaucoup d'action, c'est tranquille mais agreable. Tu prends ton temps pour faire l'introduction, poser les bases et le prologue. Bref, c'est un rythme plus lent que dans d'autres fics mais ce n'est pas un desavantage  :).

 

Une derniere chose:

Fify, une groupie de glace

Ca faisait longtemps qu'on l'avait pas faite celle-là xD:D

Link to comment
Share on other sites

L'est timide le Zaza?

Plutôt troublé par la beauté de la Vie (attention, pas perverse ou voyeur^^).

Je tiens à rester dans un aspect gentleman plutôt que dragueur ;D

Celà dit, ça n'a aucun rapport avec la timidité xD

 

à mon avis ils ne s'entrainent plus beaucoup xD. Mais c'est rien ça  ;).

Ouai, c'est pas faux...

Mais c'est pas vraiment ça que je voulais dire, je me suis mal exprimé^^

Ils étaient plutôt censés m'aider à progresser, comme des mentors quoi ;D

 

Une derniere chose: Ca faisait longtemps qu'on l'avait pas faite celle-là xD:D

Lol, au moins t'es citée dans ma fic ! (grand privilège, ou pas...)

 

Pour le reste, c'est sûr que c'est calme. Je compte accélérer un peu tout de même, vue la fin du chapitre, mais certainement pas au niveau des combats intenses.

Pour tout vous dire, il n'y aura jamais de vrai combat, en tout cas ce n'est pas prévu pour l'instant.

Link to comment
Share on other sites

Très bon début de fic ! T'as un bon style, le rythme n'est ni trop rapide ni trop lent, tu insères facilement une quête principale, le prologue permet de bien cerner le personnage, ect...

 

Manque plus que tu m'intègres et ce sera parfait ! ;D Petit bémol : le titre ! C'est du plagiat pur et dur de ma fic xD Mais je vais considerer ça comme un clin d'oeil comme on fait parti de la même équipe...

 

Hâte de lire la suite :)

Link to comment
Share on other sites

Ayé ayé! Je viens de lire tes deux chapitres, et j'ai beaucoup aimé :)

Tes descriptions sont très bien faites, tu n'hésites pas à détailler ton histoire quand il le faut, il y a bien l'esprit de la guilde... Donc que du bon :)

 

Juste à un moment tu dis "il rencontra également Ace [...]. Puis vint le tour d'Ace [...]".

 

En tout cas j'ai bien envie de continuer à lire ta fic :) Surtout que maintenant que tu pars de la guilde dans ta quête de vengeance, ça s'annonce encore plus intéressant!

Link to comment
Share on other sites

Merde, je suis poussé là, moi qui comptait être tranquille pour quelques jours 9_9

 

En tout cas, merci aux deux commentaires ci-dessus, ça me fait plaisir et m'encourage ;)

Content que mes descriptions et ma rédaction vous plaisent^^

 

Juste à un moment tu dis "il rencontra également Ace [...]. Puis vint le tour d'Ace [...]".

Oups, première fic + non-relecture = petite boulette xD

Je corrige ça.

 

En tout cas j'ai bien envie de continuer à lire ta fic :) Surtout que maintenant que tu pars de la guilde dans ta quête de vengeance, ça s'annonce encore plus intéressant!

Intéressant peut-être, mais ça risque d'être court comme je l'ai déjà dit mille fois...

Je n'ai pas encore écrit la suite, mais j'espère que ça ne vous décevra pas^^ (pour l'instant, j'ai pas vraiment réfléchi aux circonstances même si je connais la fin de l'arc...)

Link to comment
Share on other sites

Chuww, sache que je suis resté aussi tard uniquement pour toi :)

Allez, je poste le chapitre et je me sauve.

J'ai l'impression de trainer en longueur, j'espère que le chapitre ne sera pas trop ennuyant.

Et je ne me suis pas relu, alors soyez indulgent^^

 

Chapitre 3 : Un voyage éprouvant

 

X784. Erza était parti depuis deux jours déjà. Mais il avait tout de même parcouru 50 kilomètres déjà, en allant à son rythme mais en ne faisant presque aucune pause. Il avait dormi seulement quatre heures, et en plein jour. En effet, il réservait la nuit à l'avancée dans sa quête, estimant qu'il se fatiguait moins en se déplaçant sous forme d'ombre, qu'en marchant simplement.

 

Il avait décidé d'accomplir sa quête par ses propres moyens tant que c'était possible, il n'avait donc pas choisi de prendre le train ou tout autre moyen de transport. De plus, malgré les quelques 400 kilomètres qui le séparaient de sa destination, il voulait en terminer au plus vite. Cela faisait plus de 5 ans qu'il attendait ce moment, et il a dépensé ce temps dans le seul but d'être fin prêt à accomplir sa vengeance. Autant dire qu'une fois réalisée, ce serait une libération.

 

Pendant ses heures de voyage, il avait le plus souvent en tête la description de l'endroit où était restée sa mère pendant ses trois mois de détention. C'était un bâtiment assez imposant, ressemblant au siège d'une quelconque organisation. En effet, sa mère n'en était pas sure, mais il se pouvait que les deux mages de ténèbres l'ayant prise en otage, appartiennent à une petite guilde noire. A vrai dire, elle n'avait vu personne d'autres qu'eux deux durant son calvaire. Seulement, elle était observatrice et pouvait déduire des choses en analysant de petits détails. Elle avait notamment vu plus de brosses à dent que prévu, ou encore des tailles de vêtements assez nombreuses pour qu'ils appartiennent à plus de deux personnes. Pas de preuves concrètes, mais assez d'éléments pour semer le doute dans son esprit. Erza savait donc que quoi qu'il se passe dans ce bâtiment, il devait rester vigilant quant à l'arrivée éventuelle d'autres mages. Pour en revenir au lieu en lui-même, Erza pouvait s'y retrouver comme dans sa poche. Les explications de sa mère étaient claires et précises. Lors de sa détention, elle est passée par tous les coins et recoins de chaque pièce, ayant été retenue dans chacune de celle-ci au moins une fois. C'était donc un avantage certain pour son futur affrontement avec les deux bandits.

Telles étaient les pensées récurrentes de l'esprit tourmenté du mage des ténèbres. Et cela ne le faisait qu'avancer plus vite.

 

Le soir de la quatrième journée de marche, il avait gardé son rythme et était donc à 300 kilomètres au sud de Grifdus, le nom de la ville où était implanté le bâtiment. Si bien que c'était finalement un des lieux les moins soupçonnables. Il avait dormi huit heures en quatre jours, suivant le schéma qu'il s'était fixé. Il n'aimait pas changer ses habitudes ou ses prévisions. D'après ses calculs, il devait arriver à destination en 17 jours depuis son départ de la guilde. Ça, c'était en théorie.

A l'aube du 5ème jour, ses déplacements par ombre allait stopper. Non pas qu'il ne pouvait plus le faire en plein jour, mais il n'avait pas des réserves magiques illimitées. Il commença donc à marcher.

 

Quelques heures plus tard, il décida de faire sa pause bien méritée. Etant dans une forêt luxuriante, il n'eut pas de mal à trouver de la nourriture abondante, principalement composée de fruits, ou de petits animaux chassés sans qu'ils s'en rendent compte avec sa magie. Après un bon repas, il se transforma en ténèbres et commença à s'élever dans les airs, à la recherche d'un coin bien tranquille dans un arbre. Il n'avait peut-être que deux heures de sommeil par jour, mais il en profitait au maximum. Normal, direz-vous. Une fois la bonne branche trouvée, il ferma les yeux. Il repensa à sa mère, d'abord, comme toujours. Puis à tout ce qui lui restait à accomplir. Il se disait qu'il serait bien rester dans cet arbre pendant un bon moment, en pleine nature, comme il aimait, mais il se le refusait. Il se disait, au fond, qu'il le mériterait qu'une fois la quête accomplie.

 

Après avoir ressasser toutes les informations dans sa tête, il s'endormit. Mais Erza n'était pas invincible, encore heureux. Son corps lâcha prise, et il ne se réveilla que 10 heures plus tard, en sursaut :

- Hein ?! Merde, je vais être en retard en mission !

 

Il ne savait plus où il était, et il lui a bien fallu cinq bonnes minutes pour que son esprit se reconnecte à son corps. Il fallait se rendre à l'évidence : il perdrait plus de temps à vouloir dormir deux heures par jour pour aller le plus vite possible, qu'en dormant normalement comme tout le monde. Il devait donc revoir ses prévisions.

Et son périple continua. Les jours passèrent, sans encombres, et avec une attraction en la personne de Dame Nature elle-même. Erza avait la chance de voyager dans des forêts essentiellement, mais aussi au bord de rivière, ou sur des plaines à perte de vue. C'était déjà ça de pris, et au moins, il ne perdait pas de temps en rencontrant des inconnus.

 

Au bout de 20 jours, il avait parcouru tout juste 200 kilomètres. Il se situait donc au sud de Rushia, sa ville natale, et au sud-est de Grifdus. Il allait devoir longer la ville où se situe sa mère, et ça, il savait que ce serait compliqué.

Mais pour le moment, il arriva à Drakos, petit village qui constituait un passage obligé pour son itinéraire défini avant son départ. Cette ville se situait à proximité d'un désert, à l'ouest, que l'on pouvait apercevoir si l'on se postait dans les hauts bâtiments du village. Un repos bien mérité, et plus long que les simples six heures par jour de sommeil, s'imposait.

 

Pour décompresser, et pour ne pas oublier le sens du mot « sociabilité », il alla dans un bar, en début de soirée, plutôt que de se pointer directement dans une auberge. Il s'assit au comptoir :

- Hep barman ! Un coca s'il vous plaît.

Pendant qu'il allait lui chercher ça, il s'accouda sur le comptoir et laissa tomber sa tête dans sa main. Il était fatigué. Marcher à longueur de journée, même à son rythme, n'était pas donné à tout le monde, et, au risque de se répéter, il pouvait tenir uniquement grâce à sa mère.

- Merci, fit Erza en échangeant la petite bouteille de coca avec les jewels nécessaires.

Il commença à siroter sa boisson, quand il remarqua la présence d'une personne au comptoir, à une dizaine de mètres de lui seulement. Le jeune homme avait les cheveux châtains, et étrangement, les vêtements à moitié déchirés. Il était là depuis un certain déjà, mais le mage des ténèbres s'en rendit compte pour deux raisons. D'abord, parce qu'il lui inspirait un sentiment particulier, différent de la plupart de la gente habituelle. Et ensuite, tout simplement parce que l'homme haussait de plus en plus la voix :

- Mais puisque je vous dis que chui ruiné ! Faites un geste, et filez-moi un truc à manger ! Un quignon suffira, mais s'il vous plait, ne m'humiliez pas encore plus, vous voyez pas que je ressemble à un clochard là !

Link to comment
Share on other sites

- Hep barman ! Un coca s'il vous plaît.

 

Méééé bien suuuur  9_9!!!

 

En tout cas, bon chapitre!! Franchement, j'aime beaucoup! Bon j'ai du mal à commenter à cause de l'heure m'en veut pas. Mais sans blague, tu va pas me dire que tu pouvais pas prendre le train?! Moi rien que de lire tout ca, ca me fatigue xD. Marcher 200km? En 20 jours? Piouf  :D.

 

Enfin bref, la fin est bien sympa. Je sais pas du tout qui c'est ce type, mais j'aime bien  ;D!

Link to comment
Share on other sites

Chuww, sache que je suis resté aussi tard uniquement pour toi :)

 

Zaza le dragueur ?

 

Chapitre lu, enfin tes chapitres parce que j'avais juste survolé le deuxième. Tu mets du temps pour écrire mais c'est bien parce que le contenu vaut le coup. Je vois que tu fais pas trop long, juste la longueur qu'il faut pour que ce soit bien. Et ce que j'adore dans toute ta fic t'sais c'est quoi ? C'est que t'es pas le "Best in the world" si tu vois ce que j'veux dire. :D

Link to comment
Share on other sites

Chuww, sache que je suis resté aussi tard uniquement pour toi :)

 

Ce que c'est gentil !!! :)

 

En tout cas je ne regrette pas d'avoir attendu non plus, c'est surtout du voyage, de la narration/description, mais c'est bien écrit et ça renseigne sur une partie du passé de ta mère, donc ça passe :)

Par contre trop endormie pour chercher qui peux être la personne au bar à la fin ... :D

 

En attendant j'ai tout de même bien envie de connaître la suite! :)

Link to comment
Share on other sites

@Fify : sachant qu'on marche à environ 8 km/h, ça ne fait qu'une ballade d'une heure/une heure et demie...soit une petite ballade...

 

Bref, le chapitre est sympa, c'est principalement du voyage mais c'est agréable à lire aussi...par contre, je me demande si tu fais pas un complexe d'oedipe sur ta mère xD Généralement, on pense à autre chose qu'elle en s'endormant 9_9

 

J'aime bien la petite ville aussi...un grand désert pas loin, des bons bars avec des clodos à l'intérieur, c'est la ville parfaite pour faire des bonnes rencontres 9_9

 

La suiteuh ! (oui, je copie la réplique de Fify, et alors ?)

Link to comment
Share on other sites

Méééé bien suuuur  9_9!!!

Si si j'te jure :P C'est la boisson sacrée IRL, donc j'ai pas changé pour la fic^^

 

Mais sans blague, tu va pas me dire que tu pouvais pas prendre le train?!

Si, mais tu comprends, je n'aurais pas mérité ma vengeance si j'avais pris le train 9_9

Je sais que j'en fais beaucoup, mais c'est un style que je préfère me donner, qu'il soit bon ou pas ;D

 

Zaza le dragueur ?

Pas vraiment, c'est surtout une promesse sur les tourments de la mort, t'imagines si je l'avais enfreinte :o

Mais avoue que même sans réelles intentions de draguer, c'était une intervention plus classe que les tiennes 8)... 9_9

 

C'est que t'es pas le "Best in the world" si tu vois ce que j'veux dire.

J'essaie en tout cas^^ Autant j'aime bien être mis en valeur par les autres fics, autant dans ma propre fic, je suis un gars normal (enfin, normal pas forcément, mais pas surpuissant quoi xD).

 

@Fify : sachant qu'on marche à environ 8 km/h, ça ne fait qu'une ballade d'une heure/une heure et demie...soit une petite ballade...

Chut, ne casse pas mon truc !

Et puis, tu dois être une machine, parce qu'il m'est déjà arrivé de faire le trajet de mon lycée à chez moi (7km), en 1h10 par là, sauf que je courrais presque la moitié du temps xD

Je pencherai plutôt pour un 4km/h en allure "normale", moi...

 

Généralement, on pense à autre chose qu'elle en s'endormant

Complexe d'Oedipe ? Quelle horreur après ce que j'ai raconté !

Et à quoi tu rêves toi quand tu t'endors 9_9

Et puis c'est pas un rêve dans ma fic là^^ Je sais pas d'où je sors cette histoire de rêve moi xD

Et puis de toute manière, c'est le style que je me suis donné. Si on lit mes chapitres précédents, surtout le prologue, c'est parfaitement normal. Rien que le fait que je sois né d'un seul parent, et qu'elle a été kidnappée, justifie presque mon comportement :)

 

@Chuww

Content que ça t'ais plu, et merci des commentaires :)

J'avais peur que tu ne reviennes plus quand tu n'étais pas connectée depuis 2h28 ou un truc comme ça, mais en fait c'est bon^^

 

@Les autres

Merci aussi pour les critiques^^

 

@Tensa

J'ai découvert cette image hier, et elle est juste énorme 8)

 

Pour finir, je compte écrire un chapitre aujourd'hui (je l'espère). Maintenant que j'ai rencontré ce fameux jeune homme, ça devrait être plus intéressant, en tout cas à écrire. Mais par contre, je le redis, la fic risque d'être courte, il se pourrait bien qu'il n'y ait que trois ou quatre chapitres en plus, si je n'ai pas d'inspiration.

 

EDIT Tensa :

Au fait, j'avais dit que y'aurait quasiment que moi comme perso dans cette fic, vu que c'est mon histoire, malgré que je sois à la guilde au moment de l'écriture.

Et, je viens de découvrir par malheur (j'aurais jamais dû, je vais en faire des cauchemars) que Zarko&Zelko sont deux gars de Secret Story --'

Connaissant mon intérêt certain pour cette émission culturelle assez fabuleuse, je préfère encore être appelé Zaz ;)

Bien sûr, ça ne veut pas dire qu'il le faut, aucun des deux ne convient^^

Link to comment
Share on other sites

@Chuww

Content que ça t'ais plu, et merci des commentaires :)

J'avais peur que tu ne reviennes plus quand tu n'étais pas connectée depuis 2h28 ou un truc comme ça, mais en fait c'est bon^^

 

Ben en fait je me suis endormie en regardant un animé... Et je me suis réveillée en sursaut à 3h10 :D Donc j'avais un peu la tête dans le pâté!

Mais ça n'aurait pas été correct que je ne sois pas là pour lire ton chapitre, vu que ça t'as fait te coucher tard malgré la fatigue :)

 

@ Myst: Prends-en d'la graine! :D

 

@ Max: Si tu marches à 8 km/h sans te presser t'es fort... :P

Link to comment
Share on other sites

Mais avoue que même sans réelles intentions de draguer, c'était une intervention plus classe que les tiennes 8)... 9_9

 

Mais je n'ai jamais dis le contraire jeune homme. ;)

 

Bon en attendant à quand la suite ? Et prétexte pas la surdose de chapitre cette fois encore !

Link to comment
Share on other sites

Bon en attendant à quand la suite ? Et prétexte pas la surdose de chapitre cette fois encore !

J'vais essayer ce soir.

Parce qu'autant hier j'étais pressé par le temps, autant là, je me couche à l'heure que je veux sans avoir de reproches à me faire, vu que je ne me lève pas tôt demain^^

Donc normalement j'en écris un, et si ça n'arrive pas, c'est probablement parce que je me suis endormi devant l'ordi 9_9

 

PS : j'ai peut-être prétexté la surdose de chapitres hier, mais je l'ai écrit au final 8)

 

PS 2 : juste énorme ta signature^^

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...