Jump to content

Bienvenue sur les Forums Mangas France.

Lors de votre inscription, merci de vérifier vos SPAMS. Le mail de confirmation y va à quasiment à chaque fois.

 

Pour lire vos mangas préférés, une seule adresse :

SCANTRAD FRANCE

Bon surf sur nos forums !

Sign in to follow this  
Makishima

Cesare [Fuyumi Soryo et Motoaki Hara]

Recommended Posts

image-1391421058.jpg

 

Titre VO: チェーザレ 破壊の創造者

Titre traduit: Cesare - Hakai no sôzôsha

Dessin : Fuyumi Soryô

Scénario : Fuyumi Soryô et Motoaki Hara

Type : Seinen

Genre :  Drame, Historique

Editeur JP : Kôdansha

Prépublication : Morning

Editeur FR : Ki-oon

Date de publication : 2006 à ?

Nombre de volumes France : 10 (en cours)

 

Naïf et studieux, Angelo da Canossa n’est guère armé pour la vie d’étudiant à l’université de Pise, lieu d’intrigues et de tensions dans l’Italie de la Renaissance. Son innocence résistera-t-elle à sa rencontre avec Cesare Borgia, rejeton d’une famille à la réputation sulfureuse, dont le père est sur le point d’accéder au Saint-Siège ?

Rivalités entre les différentes factions de l’université, machinations politiques et luttes fratricides, Angelo va partager les années de formation d’un jeune homme en passe de devenir l’un des personnages les plus fascinants de l’Histoire. À ses côtés, il croisera le chemin de certains de ses contemporains les plus célèbres, de Christophe Colomb à Machiavel en passant par Léonard de Vinci…

 

Les Borgia se sont faits connaître, outre leur place dans l'histoire, par une série télévisée qui porte leur nom. L'occasion de voir pas mal de débauches, de complots et une fin peu joyeuse (même si Cesare aurait...). Par rapport à la série le manga Cesare se distingue sur plusieurs points.

 

D'abord si la famille Borgia n'est effectivement pas une famille comme les autres les scènes "hot" ne sont pas le fonds de commerce de cette oeuvre. Le souci est ailleurs : un souci historique de la part de l'auteur. Connue pour ses shôjos F. Soryo souhaite ici nous donner une image, la plus fidèle possible, de Cesare Borgia. Non pas pour réhabiliter le personnage mais au moins pour faire la part de vrai et de faux parmi les représentations qui sont faites de lui. Pour cela elle nous le fera découvrir peu à peu à travers les yeux de Angelo. D'où une certaine idéalisation - qui ne doit pas masquer certains passages bien plus sombres du personnage - car Angelo est un peu béat d'admiration devant Cesare. Un fan devant son idole en quelque sorte tant Cesare brille par son intelligence, ses remarques... ce qui ne l'empêche pas de s'embarquer dans des galères risquées.

 

Surtout, ce qui fait la force de ce manga outre la force d'attraction de Cesare c'est que l'auteur collabore avec un historien : Motoaki Hara, un spécialiste de la littérature et de l’histoire italiennes qui s’est attelé à la traduction japonaise de La Divine Comédie de Dante. Un duo qui marche bien et qui nous restitue remarquablement le contexte de l'époque (voir les fins de tomes), les sources utilisées... sans parler du soin apporté à l'architecture. Cesare fait partie de ses mangas où l'on s'arrête sur une page sans dialogue, simplement pour contempler la finesse du trait, imaginer le temps passé à réaliser telle ou telle planche. Un aperçu des deux auteurs :

 

Auteur-Cesare1.jpgAuteur-Cesare2.jpg

 

En somme Cesare est un manga qui conjugue non seulement un dessin précis, un souci du détail en même temps qu'un profond respect pour la période. Ajoutons aussi la volonté d'apprendre au lecteur, comme le ferait un manuel d'histoire de la période, et de nous immerger au sein des luttes de pouvoir du côté de l'Eglise, de la ville de Pise... nous renseigner sur l'histoire de telle oeuvre (architecturale comme littéraire...), en somme nous rendre dépendants.

 

F. Soryo annonce prendre beaucoup de plaisir en réalisant ce manga et on a bien envie de la croire tant le produit final (qui devrait faire aux environs de 30 tomes) est de qualité. Une qualité supérieure (les couvertures de Ki-oon sont d'ailleurs très agréables au toucher).

 

Pour voir un extrait gratuit (issu du tome 2), c'est par .

 

J'espère que la série vous plaira car, sans exagérer, elle fait partie de mes préférées, de celle qui vous propose quelque chose que vous n'avez pas encore trouvé ailleurs.

 

Les derniers mots sont pour Fuyumi Soryo : "Du point de vue artistique, la Renaissance est sans doute la période la plus brillante de l’Histoire de l’humanité. Jusqu’où un manga est-il capable de la restituer ? Je pense que notre objectif doit être de rendre un travail aussi historiquement précis qu’un travail académique, le plaisir de lecture en plus."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Remontée du sujet car bonne nouvelle il y a : le tome 11 est enfin sorti au Japon et la prépublication va reprendre cet été ! Pour l'occasion il y a même eu une édition limitée du volume (sera-t-elle déclinée en France ?) et une expo' se tient jusqu'au 8 février autour de ce très joli manga.

 

10612782_925967450776889_1951869237083275122_n.jpg

 

Les infos : http://mfteam.fr/2015/01/les-dernieres-infos-manga/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un très bon manga pour ma part, un des mieux dessinés que j'ai pu lire. Puis l'histoire monte en puissance et ce qui se trame aux quatre coins de l'Italie est très intéressant. En attendant le chapitre 74 est sorti :

 

Donc l'alliance à trois entre Naples, Florence et Milan a volée en éclat et désormais Rome et Giuliano Della Rovere ont le soutien de Naples et veulent mener une croisade contre l'Empire Ottoman.

 

Mais bon, GDR était pas très convaincant je trouve, Rodrigo Borgia a un peu cassé son discours avec cette histoire de succession. Je pense que l'espagnol reprendra rapidement le dessus, même si ça met en danger le futur de l'Italie pour le moment et si De Medici choisit l'alliance Naples-Rome pour assurer la paix qu'il désire, ça va se compliquer pour Rodrigo et Cesare...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est en plein dans le tome 9 avec le 74, ça avance.

 

Je me permets de ne pas mettre les spoiler comme on parle d'éléments qui sont présents dans les tomes en France mais s'il y a problème je les remettrai.

 

Florence qui voulait tant maintenir l'équilibre des forces a reçu un vilain coup avec cet accord entre Naples et le Saint Siège. Il va falloir veiller à éviter trop de soubresauts mais GDR a offert une belle idée avec une croisade contre l'Empire Ottoman + la critique de Venise. Comme point de départ d'une armée de coalition il faut voir... Avec l'état de santé du très saint père qui n'est pas génial GDR et Rodrigo tentent de se rallier un maximum d'appuis pour la suite. Il a quand même rit aux bons mots de son fils.  :) Voilà qui promet pour la suite surtout avec les incertitudes entourant les Médicis... les Borgia vont devoir bien manoeuvrer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×