Jump to content

Ohayo minasan ! :-)


Orphan
 Share

Recommended Posts

Salutations à tout le monde.

Je me suis inscrite récemment ( quelques minutes ) car les échanges concernant les mangas me manquaient, n’ayant pas un cercle d’amis partageant la même passion je suis venue ici dans l’espoir d’avoir quelques échanges. 🙂
Ça me permettra à la fois de découvrir d’autres mangas/animes, puisque ceux que je connais sont assez redondants.
Je vais faire une présentation simple, car à cette heure-ci je n’ai pas une imagination très fertile
 
Âge : 20 ans
 
Sexe : Féminin
 
Hobbies : Lecture, dessin, criminologie, psychologie, comater indéfiniment sur mon lit
 
Ce que j'aime : Littérature classique, la poésie traditionnelle, art dans son sens large ( sculpture, musique, dessin ), concerts, les longues soirées d’été à discuter dehors avec un(e) ami(e), les piques-niques, les soirées en petit comité, l’ivresse, les mangas/animes, l’Histoire, la solitude
 
Ce que je déteste : Être entourée de personnes étouffantes qui vampirisent mon énergie ( besoin vital de solitude ), les mélodrames, les personnes qui projettent leurs insécurités sur les autres, les individus qui s’estiment au-dessus des autres en fonction de leurs diplômes, la médiocrité, la bêtise, et les navets. 
 
Mangas ou anime préférés : L’Habitant de l’infini, Vagabond, Prophecy, Perfect crime, Kings game, Death note, Bersek, Basilisk, et j’en passe
 
Comment j'ai atterri sur ce forum : En écrivant « Forum mangas »
 
Divers : Prout

Edited by Orphan
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, suiei no sensei a dit :

yokoso a toi ;) 

 

tu comate sur ton lit devant Crimes, enquêtes criminels etc .... 🤣

 

tu doit connaitre les redif par coeur ;) alors 

 

bon amuse toi bien, tu as pleins de rubrique pour trouver ton intérêt ;) 

Hahaha ça pourrait ! Je préfère lire les histoires de crimes, c’est davantage immersif 🤓

 

C’est gentil, merci bien ! 

Link to comment
Share on other sites

J'aime beaucoup ta présentation, elle exprime comme tu l'as (sans doute) souhaitée parfaitement ta personne. En plus d'avoir quelques points en "commun" avec ma personne concernant la littérature, tu apprécies également la solitude qui elle est sans doute la façon la plus intéressante pour se découvrir. L'humain du monde est ennuyant, parfois.

 

Nous aurons (je l'espère) l'occasion de discuter ou débattre selon les sujets abordés, ici et là.

 

A la revoyure !

Edited by Syd
Link to comment
Share on other sites

Le 22/06/2018 à 03:35, Syd a dit :

J'aime beaucoup ta présentation, elle exprime comme tu l'as (sans doute) souhaitée parfaitement ta personne. En plus d'avoir quelques points en "commun" avec ma personne concernant la littérature, tu apprécies également la solitude qui elle est sans doute la façon la plus intéressante pour se découvrir. L'humain du monde est ennuyant, parfois.

 

Nous aurons (je l'espère) l'occasion de discuter ou débattre selon les sujets abordés, ici et là.

 

A la revoyure !

Eh bien ! Quelle bonne surprise, j’apprécie beaucoup ton message 🙂 

Effectivement, la solitude permet d’avoir une introspection fidèle à la réalité, on se sonde plus aisément sans éléments parasitaires ( les autres en l’occurence 🙂 ) 

 

Avec grand plaisir ! Mata itsu ka ! 

Edited by Orphan
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 21/06/2018 à 01:32, Orphan a dit :

Ce que je déteste :  les mélodrames

Ah avec un peu de chance je serai pas le seul à trouver Violet Evergarden mauvais. ::)

 

Sinon je valide totalement L’Habitant de l’infini, Vagabond, Berserk et Basilisk. Un peu moins les autres. x) 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Haar a dit :

Ah avec un peu de chance je serai pas le seul à trouver Violet Evergarden mauvais. ::)

 

Sinon je valide totalement L’Habitant de l’infini, Vagabond, Berserk et Basilisk. Un peu moins les autres. x) 

Oh moi aussi, j’ai du mal avec ce manga. En ce moment d’ailleurs, je ne trouve pas de mangas/animes qui me plaisent. 

 

Heureuse que tu approuves de tels chefs-d’œuvres ! Pourquoi n’aimes-tu pas trop le reste ? 

Link to comment
Share on other sites

Le 21/06/2018 à 01:32, Orphan a dit :

Salutations à tout le monde.

Je me suis inscrite récemment ( quelques minutes ) car les échanges concernant les manges me manquaient, n’ayant pas un cercle d’amis partageant la même passion je suis venue ici dans l’espoir d’avoir quelques échanges. 🙂
Ça me permettra à la fois de découvrir d’autres mangas/animes, puisque ceux que je connais sont assez redondants.
Je vais faire une présentation simple, car à cette heure-ci je n’ai pas une imagination très fertile
 
Âge : 20 ans
 
Sexe : Féminin
 
Hobbies : Lecture, dessin, criminologie, psychologie, comater indéfiniment sur mon lit
 
Ce que j'aime : Littérature classique, la poésie traditionnelle, art dans son sens large ( sculpture, musique, dessin ), concerts, les longues soirées d’été à discuter dehors avec un(e) ami(e), les piques-niques, les soirées en petit comité, l’ivresse, les mangas/animes, l’Histoire, la solitude
 
Ce que je déteste : Être entourée de personnes étouffantes qui vampirisent mon énergie ( besoin vital de solitude ), les mélodrames, les personnes qui projettent leurs insécurités sur les autres, les individus qui s’estiment au-dessus des autres en fonction de leurs diplômes, la médiocrité, la bêtise, et les navets. 
 
Mangas ou anime préférés : L’Habitant de l’infini, Vagabond, Prophecy, Perfect crime, Kings game, Death note, Bersek, Basilisk, et j’en passe
 
Comment j'ai atterri sur ce forum : En écrivant « Forum mangas »
 
Divers : Prout

Bienvenue à toi ! 

Bon choix de forum ;)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, Orphan a dit :

Oh moi aussi, j’ai du mal avec ce manga. En ce moment d’ailleurs, je ne trouve pas de mangas/animes qui me plaisent. 

 

Heureuse que tu approuves de tels chefs-d’œuvres ! Pourquoi n’aimes-tu pas trop le reste ? 

Death Note je suis l'un des seuls à pas être fan je trouve ça moyen, dans le genre je préfère très largement les manga d'Urasawa (20th century boy, Pluto, Monster) ou un Liar Game. Je trouve surtout que le manga s’essouffle en plus de perdre en interet après le fameux passage car le début est plutôt coool.

 

Prophecy pas que j'ai pas aimé j'ai juste trouvé ça vachement oubliable, j'avais presque zappé ce manga d'ailleurs. x) 

 

Et King's Game c'est médiocre pour ma part, les Death Game sont rarement très bon cela-dit. Mais quand on le compare à Alice in Borderland il fait pâle figure. ^^

Link to comment
Share on other sites

Le 23/06/2018 à 15:57, genisakuragi2 a dit :

Tu peux parler un petit peu Japonais ? :)

tu as écris  mata itsuka

 

Donc tu arrives à faire la difference avec mata ne. 😈

Et donc tu as déjà étudié ? ^^

 

Tu connais le manga "chi no watachi" ?

Malheureusement non, j’adorerais, vraiment. Toutefois je compte l’apprendre un jour ! 

Et toi du coup, tu maitrises le japonais ? 🙂

 

Non je ne le connais pas, c’est quel genre de manga ?

 

Il y a 23 heures, Haar a dit :

Death Note je suis l'un des seuls à pas être fan je trouve ça moyen, dans le genre je préfère très largement les manga d'Urasawa (20th century boy, Pluto, Monster) ou un Liar Game. Je trouve surtout que le manga s’essouffle en plus de perdre en interet après le fameux passage car le début est plutôt coool.

 

Prophecy pas que j'ai pas aimé j'ai juste trouvé ça vachement oubliable, j'avais presque zappé ce manga d'ailleurs. x) 

 

Et King's Game c'est médiocre pour ma part, les Death Game sont rarement très bon cela-dit. Mais quand on le compare à Alice in Borderland il fait pâle figure. ^^

Death Note est un manga vraiment immersif à mon sens, je l’adore. Je suis pour cette justice implacable et sans pardon qu’applique Kira. 🙂 Mais effectivement, ce n’est pas comparable à 20th century boy, d’ailleurs dans ma mini liste il ne figure qu’un atome de mes mangas favoris ! Malheureusement je n’ai plus tellement le temps d’en lire en ce moment. Mais je vais m’y remettre pendant les vacances. 

 

Wow... je ne connaissais pas Alice in Borderland, il me semble effectivement génial. Merci de me l’avoir fait découvrir involontairement ! 

 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, genisakuragi2 a dit :

Disons que je me débrouille ;)

Commence vite à l'apprendre ^^

 

Je vais te trouver des liens pour le manga. Il est juste terrible ! 

Pendant les vacances je vais certainement m’y mettre ! Tu te débrouilles en Japonais grâce à quoi ? 

 

Volontiers ce serait adorable ! 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Orphan a dit :

Malheureusement non, j’adorerais, vraiment. Toutefois je compte l’apprendre un jour ! 

Et toi du coup, tu maitrises le japonais ? 🙂

 

Non je ne le connais pas, c’est quel genre de manga ?

 

Death Note est un manga vraiment immersif à mon sens, je l’adore. Je suis pour cette justice implacable et sans pardon qu’applique Kira. 🙂 Mais effectivement, ce n’est pas comparable à 20th century boy, d’ailleurs dans ma mini liste il ne figure qu’un atome de mes mangas favoris ! Malheureusement je n’ai plus tellement le temps d’en lire en ce moment. Mais je vais m’y remettre pendant les vacances. 

 

Wow... je ne connaissais pas Alice in Borderland, il me semble effectivement génial. Merci de me l’avoir fait découvrir involontairement ! 

 

 

 

Cette phrase m'a délibérément obligé à re-poster sur ta présentation. Light Yagami est en effet pour moi le protagoniste anti-héros le plus démentiel du temps 'mangas". Il caractérise le noir & blanc dans toute sa splendeur et cela avec maestria, mon avis à son sujet ne changera jamais malgré les différents débats public (conflit L et Yagami). Orphan, je ne sais pas quel est exactement ton avis sur ce personnage, mais je sais déja que tu l'apprécies. Qu'est-ce que tu aimes chez lui (mise à part) la justice qu'il applique ?

Edited by Syd
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Syd a dit :

 

Cette phrase m'a délibérément obligé à re-poster sur ta présentation. Light Yagami est en effet pour moi le protagoniste anti-héros le plus démentiel du temps 'mangas". Il caractérise le noir & blanc dans toute sa splendeur et cela avec maestria, mon avis à son sujet ne changera jamais malgré les différents débats public (conflit L et Yagami). Orphan, je ne sais pas quel est exactement ton avis sur ce personnage, mais je sais déja que tu l'apprécies. Qu'est-ce que tu aimes chez lui (mise à part) la justice qu'il applique ?

Je sus profondément ravie de constater qu’une autre personne considère Light Yagami comme étant « l’anti-héros le plus démentiel ». 

Au-delà du fait que j’aime sa manière d’appliquer la justice, je me reconnais en cet idéaliste brisé qui cherche à rendre le monde moins laid. Il est profondément désabusé par ce qu’il observe au quotidien : les injustices, la domination des forts sur les faibles, les hommes qui succombent aux vicissitudes de la vie, il déteste cet Autrui dévoyé qui s’est laissé corrompre de l’intérieur. Light Yagami a offert sa part d’humanité pour poursuivre ses idéaux, ceux d’un monde plus juste. Il est passionné dans sa quête. Et il s’est sacrifié pour elle. Il me rappelle un peu Caligula, de Camus. Il dit : «  Les Hommes meurent et ne sont pas heureux », Caligula est un tyran qui met en relief l’absurdité de la vie et la condition humaine. Il est devenu tyran en réponse à la laideur du monde et à la malhonnêteté des hommes. Et je me rends compte qu’il est dangereux d’assombrir le cœur d’un idéaliste. Voilà pourquoi je l’aime, car certainement, si j’avais en ma possession un tel pouvoir, je ferais de même. Je laverais le monde. 

 

Et toi ?

Edited by Orphan
Link to comment
Share on other sites

Le 25/06/2018 à 23:28, Orphan a dit :

Je sus profondément ravie de constater qu’une autre personne considère Light Yagami comme étant « l’anti-héros le plus démentiel ». 

Au-delà du fait que j’aime sa manière d’appliquer la justice, je me reconnais en cet idéaliste brisé qui cherche à rendre le monde moins laid. Il est profondément désabusé par ce qu’il observe au quotidien : les injustices, la domination des forts sur les faibles, les hommes qui succombent aux vicissitudes de la vie, il déteste cet Autrui dévoyé qui s’est laissé corrompre de l’intérieur. Light Yagami a offert sa part d’humanité pour poursuivre ses idéaux, ceux d’un monde plus juste. Il est passionné dans sa quête. Et il s’est sacrifié pour elle. Il me rappelle un peu Caligula, de Camus. Il dit : «  Les Hommes meurent et ne sont pas heureux », Caligula est un tyran qui met en relief l’absurdité de la vie et la condition humaine. Il est devenu tyran en réponse à la laideur du monde et à la malhonnêteté des hommes. Et je me rends compte qu’il est dangereux d’assombrir le cœur d’un idéaliste. Voilà pourquoi je l’aime, car certainement, si j’avais en ma possession un tel pouvoir, je ferais de même. Je laverais le monde. 

 

Et toi ?

Le 25/06/2018 à 23:28, Orphan a dit :

Et toi ?

Je laverais le monde, bien sûr.

 

- Je prends Death note comme une invitation au relativisme et à la réflexion. En effet, l'auteur a l’honnêteté de ne pas trancher explicitement entre deux propos qui comportent chacun leur lot d'avantages et d'inconvénients. Ce qu'il fait proprement au travers de cette fiction est plutôt de nous encourager à se remettre un peu en question sur la justice et la morale ainsi que la vision générale "humain". Aujourd'hui, nous sommes émaillées de superstitions à propos de la mort et d'un hypothétique après. 

 

C'est tout cela que l'auteur met en exergue avec éloquence ainsi l'on retrouve facilement une dimension "philosophique" à cette oeuvre qui ouvre énormément de débats, ici et là, parfois des querelles, et des quiproquos. En ce qui concerne Kira, il est assez alambiqué en profondeur. À vrai dire, il est difficile d'expliquer concrètement le caractère du personnage puisqu'il incarne parfois des traits contradictoires. Certains vous diront qu’il se pose un problème de cohérence entre l’intelligence monstrueuse dont fait preuve Light et sa vision très simpliste voire réductive du monde que l’on métaphorisera par un noir - blanc. Alors, le caractère incorrect de cette idée est qu’en réalité l’intelligence et la morale ne sont pas liées. En réalité le caractère moral d’une personne est souvent défini par son passé. M'enfin ceci est très difficile à vérifier, l'auteur à peut-être des détails croustillants qui restent sous secret.

 

Cet homme a ouvert la brèche vers un assombrissement incomplet de son cœur. Il s'habitue à devenir ce qu'il n'est pas pour pouvoir accomplir son dessein et je pense qu'en amont, on puisse le considérer comme le souhaite le public : un dictateur. Sauf que pour ma part, je ne vois pas mon cher et tendre Light Yagami ainsi. Il a juste éveillé sa conscience en ayant la force d'agir. En tant que simple humain, écœuré par son monde, dévoyé par autrui. C'est ce que nous raconte son épopée à travers son sacrifice comme celle de Lelouch Lamperouge à des proportions et différences près. Et ils ont redonné l'espoir de croire à nouveau en quelque chose. Dans les prémisses chaotiques et existentielles, dans l'acharnement intrinsèque de mon caractère mystérieusement se cache la profondeur de sa personne. La vérité explose au plus haut sommet de sa gloire, combattant ses mensonges avec hargne et désespoir. 

 

-   L'ennui existentiel est sûrement l'un des thèmes les plus importants du manga, car c'est celui qui pose les premières fondations de l'histoire.

 

 Par contre, je pense aussi que le personnage de Light a des penchants narcissiques et mégalos de base au niveau caractériel. Puisque s'opèrent ensuite de la même manière parfois des actes inconsidérés et incontrôlées tout au long de la série. Cependant, il serait encore plus facile pour nous de défendre Light s'il avait eu un passé monstrueusement horrible vis-à-vis du monde ou délétère à souhait, ce que les auteurs n'ont aucunement fait référence à aucun moment et cela nous mettrait dans de bonne conditions de jugements. Ceci dit, je précise tout de même qu'avec le cahier de la mort Death note, ses défauts ne s'arrangent pas étant donné que l'humain est déjà trop faible de base et encore plus face à un pouvoir qui le dépasse, l'expression correct serait méphistophélique. Peut-être que finalement, c'est aussi grâce à ces défauts qu'il a pu poursuivre son but jusqu’à la fin. 

 

Les dictateurs sont-ils tous nobles, corrects, enclins aux clivages? délibérément justes? injustes? déloyaux?

 

Concernant L, ce qui m'horripile et ce non pas parce qu'il est un personnage étrange de prime abord. C'est qu'il pense que la justice qu'il applique est celle qui doit être établie, la véritable et l'ineffable qui concorde avec les pensées de la majorité des personnes. La plupart apprécient L.Lawliet seulement parce qu'il voit en cet homme le détective de la fameuse bonne justice, ce fameux combat qui mène contre le "mal", c'est-à-dire LIGHT. Quel est vraiment le mal? S'arroger le droit de juger ses semblables est-il un crime lorsque la cause est juste? peut-on vivre spectateur de notre faiblesse? Dans la vie, il faut l'osmose et ses éléments. Si une chose se crée, son contraire se crée indubitablement, tout a été fait et si bien fait qu'il est impossible de dissocier les aléas de l'existence dans toute leur vastitude. Et ce sont des similitudes quasiment proche du monde d'aujourd'hui. Non?

 

J'ai versé des pluies et des torrents de larmes lorsque j'ai regardé pour la toute première fois "Code Geass". J'ai retrouvé les idéaux indéfectibles et insolubles de Light Yagami en Lelouch Lamperouge mais Lelouch a contrario est sans modestie bien meilleur que Light en ce qui concerne la finalité et l'intelligence en globalité. Acceptons les faits !

 

 Light Yagami n'est pas foncièrement mauvais, il s'accapare une personnalité et même si toutefois il s'en résulte des vilenies ou des inexorabilités, cela va de pair avec son existence. ll n'y a pas de place pour les faibles, les sentiments, la culpabilité, et les regrets. Et il est préférable de vivre avec des remords qu'avec des regrets. 

 

Nous mourrons si facilement, mais nous vivons si difficilement.

 

 

 

 

Edited by Syd
Link to comment
Share on other sites

Non mais après, il y a des choses pas comparable. Le développement de Light en ce qui concerne la justice même sa réflexion est maigre au final. Pour la simple (et bonne raison) que l'essentiel de son esprit est utilisé pour trouver et tuer L et de ne pas se faire démasquer.

 

Lelouch n'a lui pas du tout le même genre de développement. Le fait de se camoufler n'est que très secondaire, là ou c'est vitale pour Light. Et dans le cas de Lelouch, la "justice" n'est pas le but en soi. Là où Light détruit le mal pour générer un potentiel bien et en menaçant pour éviter le mal (on est vraiment sous la forme de justice pure et direct). Lelouch doit détruire le monde (pas le bien ou le mal) pour le reforger en un potentiel monde meilleur avec moins d'inégalité etc. On est d'avantage sur un conflit de pouvoir et de la paix entre les gens que le bien et le mal.

 

Et contrairement à Light, qui lui est béni par un pouvoir qui permet directement d’asseoir sa domination sur le monde (avec quelques contraintes). Lelouch doit composer avec un pouvoir certes très puissant mais qui est excessivement contraint et à l'échelle de l'individu. Le niveau d'intelligence pour utiliser les pouvoirs n'est pas du même niveau.

 

Dire que l'un est au dessus de l'autre n'a pas foncièrement de sens car Light n'a fait aucune erreur dans toutes les utilisations que lui octroyait son pouvoir et en réaction à son milieu et selon ses objectifs. On ne peut donc pas dire que Light est en dessous de Lelouch car on a jamais vu un Light échouer (montrant la limite de ses capacités).

 

Bon pour en revenir au reste, je serai même encore plus extrême que vous, je pense que notre espèce devrait être éradiqué, on a atteint un point de non retour qui fait qu'il est impossible de compenser les dégâts qu'on a fait par des bonnes actions en contrebalançant les mauvaises fait par nos congénère peu soucieux de ce genre de considération. Mais bon, ça va bien nous tomber sur la tronche à un moment donné, le plus triste ce sont les autres espèces qui n'auront rien demandé...

 

En ce qui concerne le japonais, j'aime beaucoup la chaîne YT  "Cours de Japonais" de Julien Fontanier.

 

hum si je devais conseiller un manga que j'ai beaucoup apprécié et c'est clairement très polarisé, des gens déteste et d'autres adore, c'est Pandora Hearts. Ce que j'aime le plus dans ce manga, c'est que clairement, il est impossible de comprendre le cheminement entre le début et la fin si tu zappe le milieu. La plupart du temps, dès le début du manga, tu as un fil rouge et même si tu zappes des trucs au milieu, tu peux voir la fin. Ce que je veux dire par là, c'est que tu prends death note, même si tu vois pas tout du combat entre L et Light, tu sais que l'un va battre l'autre et une vision va triompher. Code geass, tu sais que le monde va être réformé, tu ne sais pas comment, mais tu le sais. Dans Naruto, tu sais qu'il sera Hokage, tu sais pas comment mais tu le sais. Bleach, tu sais qu'Ichigo va réaliser son objectif etc bref, c'est le propre du Shonen, voir même du Seinen, même si tu as une "Bad end", tu sais toujours plus ou moins où ça va aboutir, c'est également valable pour berserk, même s'il est vrai que ya des moments tu te dis que ça part en vrille, le fil rouge (sang) est toujours très visible et même si tu passes de la lumière à la noirceur plus vite qu'avec un interrupteur, tu sais où tu vas, même si tu sais pas si ça sera une bonne ou une mauvaise fin et avec combien de sacrifice.

 

Dans Pandora Heart, pas du tout, il y a tellement de trucs emmêler entre eux que entre le début et la fin. Tu ne peux pas reconstruire le fil. Et pour quelqu'un qui adore devancer une histoire comme moi, c'est juste génial quand j'arrive pas à le faire.

 

L'introspection, c'est génial, la solitude aussi, par contre, ça reste pesant et potentiellement destructeur à la longue (vois un peu ça comme un concours d'apné. C'est génial de pouvoir arrêter de respirer pendant longtemps, ça peut être productif dans plein de situation. Mais si tu vas trop loin, tu te meurs, il faut respirer de temps en temps). Et de toute façon, dans notre monde actuel, c'est très compliqué d'être totalement seul (tu as toujours des collègues, des voisins, de la famille, des factures etc tu dois forcément interagir avec des gens et le plus souvent, les moins agréable).

 

Bref, bienvenue

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Rokal01 > Je plussoie tes dires, il y a une similitude mais le développement des choses reste nettement différent de l'un à l'autre. Lelouch est très idyllique contrairement à Light et ils ont une manière d'appliquer leurs intelligences différemment par rapport à leurs pouvoirs respectifs, tout autant. Mais je les apprécie tout les deux énormément, et ce même si Light très machiavélique dans ses actes et dans ses finitions. L'on est jamais tout noir, comme tout blanc. J'attends impatiemment ta réponse Orphan !

Edited by Syd
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Syd a dit :

Je laverais le monde, bien sûr.

 

- Je prends Death note comme une invitation au relativisme et à la réflexion. En effet, l'auteur a l’honnêteté de ne pas trancher explicitement entre deux propos qui comportent chacun leur lot d'avantages et d'inconvénients. Ce qu'il fait proprement au travers de cette fiction est plutôt de nous encourager à se remettre un peu en question sur la justice et la morale ainsi que la vision générale "humain". Aujourd'hui, nous sommes émaillées de superstitions à propos de la mort et d'un hypothétique après. 

 

C'est tout cela que l'auteur met en exergue avec éloquence ainsi l'on retrouve facilement une dimension "philosophique" à cette oeuvre qui ouvre énormément de débats, ici et là, parfois des querelles, et des quiproquos. En ce qui concerne Kira, il est assez alambiqué en profondeur. À vrai dire, il est difficile d'expliquer concrètement le caractère du personnage puisqu'il incarne parfois des traits contradictoires. Certains vous diront qu’il se pose un problème de cohérence entre l’intelligence monstrueuse dont fait preuve Light et sa vision très simpliste voire réductive du monde que l’on métaphorisera par un noir - blanc. Alors, le caractère incorrect de cette idée est qu’en réalité l’intelligence et la morale ne sont pas liées. En réalité le caractère moral d’une personne est souvent défini par son passé. M'enfin ceci est très difficile à vérifier, l'auteur à peut-être des détails croustillants qui restent sous secret.

 

Cet homme a ouvert la brèche vers un assombrissement incomplet de son cœur. Il s'habitue à devenir ce qu'il n'est pas pour pouvoir accomplir son dessein et je pense qu'en amont, on puisse le considérer comme le souhaite le public : un dictateur. Sauf que pour ma part, je ne vois pas mon cher et tendre Light Yagami ainsi. Il a juste éveillé sa conscience en ayant la force d'agir. En tant que simple humain, écœuré par son monde, dévoyé par autrui. C'est ce que nous raconte son épopée à travers son sacrifice comme celle de Lelouch Lamperouge à des proportions et différences près. Et ils ont redonné l'espoir de croire à nouveau en quelque chose. Dans les prémisses chaotiques et existentielles, dans l'acharnement intrinsèque de mon caractère mystérieusement se cache la profondeur de sa personne. La vérité explose au plus haut sommet de sa gloire, combattant ses mensonges avec hargne et désespoir. 

 

-   L'ennui existentiel est sûrement l'un des thèmes les plus importants du manga, car c'est celui qui pose les premières fondations de l'histoire.

 

 Par contre, je pense aussi que le personnage de Light a des penchants narcissiques et mégalos de base au niveau caractériel. Puisque s'opèrent ensuite de la même manière parfois des actes inconsidérés et incontrôlées tout au long de la série. Cependant, il serait encore plus facile pour nous de défendre Light s'il avait eu un passé monstrueusement horrible vis-à-vis du monde ou délétère à souhait, ce que les auteurs n'ont aucunement fait référence à aucun moment et cela nous mettrait dans de bonne conditions de jugements. Ceci dit, je précise tout de même qu'avec le cahier de la mort Death note, ses défauts ne s'arrangent pas étant donné que l'humain est déjà trop faible de base et encore plus face à un pouvoir qui le dépasse, l'expression correct serait méphistophélique. Peut-être que finalement, c'est aussi grâce à ces défauts qu'il a pu poursuivre son but jusqu’à la fin. 

 

Les dictateurs sont-ils tous nobles, corrects, enclins aux clivages? délibérément justes? injustes? déloyaux?

 

Concernant L, ce qui m'horripile et ce non pas parce qu'il est un personnage étrange de prime abord. C'est qu'il pense que la justice qu'il applique est celle qui doit être établie, la véritable et l'ineffable qui concorde avec les pensées de la majorité des personnes. La plupart apprécient L.Lawliet seulement parce qu'il voit en cet homme le détective de la fameuse bonne justice, ce fameux combat qui mène contre le "mal", c'est-à-dire LIGHT. Quel est vraiment le mal? S'arroger le droit de juger ses semblables est-il un crime lorsque la cause est juste? peut-on vivre spectateur de notre faiblesse? Dans la vie, il faut l'osmose et ses éléments. Si une chose se crée, son contraire se crée indubitablement, tout a été fait et si bien fait qu'il est impossible de dissocier les aléas de l'existence dans toute leur vastitude. Et ce sont des similitudes quasiment proche du monde d'aujourd'hui. Non?

 

J'ai versé des pluies et des torrents de larmes lorsque j'ai regardé pour la toute première fois "Code Geass". J'ai retrouvé les idéaux indéfectibles et insolubles de Light Yagami en Lelouch Lamperouge mais Lelouch a contrario est sans modestie bien meilleur que Light en ce qui concerne la finalité et l'intelligence en globalité. Acceptons les faits !

 

 Light Yagami n'est pas foncièrement mauvais, il s'accapare une personnalité et même si toutefois il s'en résulte des vilenies ou des inexorabilités, cela va de pair avec son existence. ll n'y a pas de place pour les faibles, les sentiments, la culpabilité, et les regrets. Et il est préférable de vivre avec des remords qu'avec des regrets. 

 

Nous mourrons si facilement, mais nous vivons si difficilement.

 

 

 

 

Wow. Eh bien. Ce que je vais te dire n’a pas beaucoup de rapport avec Yagami et Lelouch, toutefois je tiens à te dire que je suis vraiment impressionnée. Je ne m’attendais pas, en venant ici, à lire de telles choses. Tu as un style d’écriture incroyable. Et j’ai pris énormément de plaisir à te lire. 

Tu exprimes parfaitement bien mes pensées, et c’est vraiment satisfaisant. 🙂 Écris-tu ? 

 

Tu parles de plusieurs choses qui résonnent en moi : l’ennui mortel, l’impossibilité de trouver un amusement quelconque, et l’apparente cruauté qui tend vers le tyrannisme de Kira. Et toutes ces choses sont la résonance de sa place dans le monde. Tu soulignes quelque chose de très intéressant en évoquant le fait que Light ne vit pas dans un environnement pernicieux qui pourrait justifier ses tendances extrêmes. 

Une question émerge donc : avant de devenir monstre faut-il nécessairement avoir été victime?

Je pense que Kira l’a été, mais pas au premier degré. Il a été victime de l’impudence, de l’improbité et de la malveillance des Hommes. Fatigué d’être témoin de tous ces simulacres enchevêtrés s’activant à produire l’illusion parfaite, fatigué de ce theatrum mundi, fatigué aussi certainement d’être devenu à son tour cette imposture, non pas pour tromper autrui, mais pour se protéger d’autrui. 

Puis il a été victime de lui-même plus tard, car on ne peut pas tout détruire sans se détruire soi-même. Il a induit de son expérience ( son sentiment d’être étranger dans un monde dissolu ) une conscience de l’absurdité humaine qui inaugure une appréhension nihiliste de l'existence et du monde.

Nous employons le mot « sacrifice » à raison, car même si il y a une certaine noblesse à servir ses valeurs, son jusqu’au-boutisme l’a conduit à sa propre damnation. Il s’est empoisonné de mépris envers l’objet de ses tourments. À la fin, lors du dénouement, on s’aperçoit que le pouvoir délirant de la destruction n’avait d’autre issue que le néant. Sa démesure l’a conduit à la démence, et il n’a jamais pu au final conjurer son sort. 

Kira n’a jamais pu faire profit de ce monde unifié dont il rêvait, dans lequel on accepterait l’altérité de chacun, où on poursuivrait notre quête terrestre qui est de s’initier à l’amour, à l’amitié. Sa fin funeste fait appel au Tragos et au Pathos. Nous prenons alors conscience de l’inéluctable finitude des indignés, de ceux qui se soulèvent contre une force qui les dépasse. Le monde restera sali peu importe les forces employées, peu importe les sacrifices.

 

 

L’auteur joue sur ce clair-obscur de L et Kira où l’un semble pur dans le bien et l’autre pur dans le mal. Deux visions antithétiques s’affrontent et invitent le lecteur/spectateur à capter les nuances. Il y a en effet une vision assez manichéenne venant de certains fans de Death note : à quel camp, quelle justice on appartient. Mais il me semble que bien d’autres messages sont laissés.

 

Je n’ai jamais lu ni vu Code Geass, mais à te lire je crois que je devrais. 🙂

Merci infiniment pour ton message Syd. 

 

Il y a 9 heures, rokal01 a dit :

Non mais après, il y a des choses pas comparable. Le développement de Light en ce qui concerne la justice même sa réflexion est maigre au final. Pour la simple (et bonne raison) que l'essentiel de son esprit est utilisé pour trouver et tuer L et de ne pas se faire démasquer.

 

Lelouch n'a lui pas du tout le même genre de développement. Le fait de se camoufler n'est que très secondaire, là ou c'est vitale pour Light. Et dans le cas de Lelouch, la "justice" n'est pas le but en soi. Là où Light détruit le mal pour générer un potentiel bien et en menaçant pour éviter le mal (on est vraiment sous la forme de justice pure et direct). Lelouch doit détruire le monde (pas le bien ou le mal) pour le reforger en un potentiel monde meilleur avec moins d'inégalité etc. On est d'avantage sur un conflit de pouvoir et de la paix entre les gens que le bien et le mal.

 

Et contrairement à Light, qui lui est béni par un pouvoir qui permet directement d’asseoir sa domination sur le monde (avec quelques contraintes). Lelouch doit composer avec un pouvoir certes très puissant mais qui est excessivement contraint et à l'échelle de l'individu. Le niveau d'intelligence pour utiliser les pouvoirs n'est pas du même niveau.

 

Dire que l'un est au dessus de l'autre n'a pas foncièrement de sens car Light n'a fait aucune erreur dans toutes les utilisations que lui octroyait son pouvoir et en réaction à son milieu et selon ses objectifs. On ne peut donc pas dire que Light est en dessous de Lelouch car on a jamais vu un Light échouer (montrant la limite de ses capacités).

 

Bon pour en revenir au reste, je serai même encore plus extrême que vous, je pense que notre espèce devrait être éradiqué, on a atteint un point de non retour qui fait qu'il est impossible de compenser les dégâts qu'on a fait par des bonnes actions en contrebalançant les mauvaises fait par nos congénère peu soucieux de ce genre de considération. Mais bon, ça va bien nous tomber sur la tronche à un moment donné, le plus triste ce sont les autres espèces qui n'auront rien demandé...

 

En ce qui concerne le japonais, j'aime beaucoup la chaîne YT  "Cours de Japonais" de Julien Fontanier.

 

hum si je devais conseiller un manga que j'ai beaucoup apprécié et c'est clairement très polarisé, des gens déteste et d'autres adore, c'est Pandora Hearts. Ce que j'aime le plus dans ce manga, c'est que clairement, il est impossible de comprendre le cheminement entre le début et la fin si tu zappe le milieu. La plupart du temps, dès le début du manga, tu as un fil rouge et même si tu zappes des trucs au milieu, tu peux voir la fin. Ce que je veux dire par là, c'est que tu prends death note, même si tu vois pas tout du combat entre L et Light, tu sais que l'un va battre l'autre et une vision va triompher. Code geass, tu sais que le monde va être réformé, tu ne sais pas comment, mais tu le sais. Dans Naruto, tu sais qu'il sera Hokage, tu sais pas comment mais tu le sais. Bleach, tu sais qu'Ichigo va réaliser son objectif etc bref, c'est le propre du Shonen, voir même du Seinen, même si tu as une "Bad end", tu sais toujours plus ou moins où ça va aboutir, c'est également valable pour berserk, même s'il est vrai que ya des moments tu te dis que ça part en vrille, le fil rouge (sang) est toujours très visible et même si tu passes de la lumière à la noirceur plus vite qu'avec un interrupteur, tu sais où tu vas, même si tu sais pas si ça sera une bonne ou une mauvaise fin et avec combien de sacrifice.

 

Dans Pandora Heart, pas du tout, il y a tellement de trucs emmêler entre eux que entre le début et la fin. Tu ne peux pas reconstruire le fil. Et pour quelqu'un qui adore devancer une histoire comme moi, c'est juste génial quand j'arrive pas à le faire.

 

L'introspection, c'est génial, la solitude aussi, par contre, ça reste pesant et potentiellement destructeur à la longue (vois un peu ça comme un concours d'apné. C'est génial de pouvoir arrêter de respirer pendant longtemps, ça peut être productif dans plein de situation. Mais si tu vas trop loin, tu te meurs, il faut respirer de temps en temps). Et de toute façon, dans notre monde actuel, c'est très compliqué d'être totalement seul (tu as toujours des collègues, des voisins, de la famille, des factures etc tu dois forcément interagir avec des gens et le plus souvent, les moins agréable).

 

Bref, bienvenue

 

Je partage entièrement ton avis concernant ce point de non-retour qui nécessite un nettoyage absolument total de notre espèce, c’est certainement le seul moyen de se racheter. 

 

J’ai pu lire Pandora Heart lorsque j’etais au collège il me semble, je n’ai certainement pas pu en capture l’essence. Je vais donc reprendre. Tu serais bon en marketing. 😸

 

J’ai encore une fois de la chance de constater que quelqu’un est en mesure de traduire mes pensées ! La solitude m’est indispensable mais pas, ou en tout cas plus, sur une très longue durée.

Il me faut en tout cas de manière vitale plusieurs heures dans la journée où je reste avec moi-même, mais à vrai dire je suis quasiment tous les jours avec des ami(e)s, et ça m’épuise une fois chez moi. Dès que je rentre j’éteins mon téléphone car je sais assurément que je vais recevoir des messages, des appels. Après avoir pris une douche je me plonge dans le noir et je récupère. C’est mon petit rituel quotidien. Mais en faisant ça je récupère que 10% dans ma jauge d’énergie, du coup il m’arrive souvent d’être déconnectée au milieu des gens et d’être emprisonnée dans mes pensées pour m’isoler, en tout cas mentalement. 

Mais quand je suis trop seule je ressens le besoin de partager des moments avec des gens. Soirées, restau, concerts, et j’en passe. Car comme tu le dis, je m’asphyxie en pataugeant trop longtemps dans la solitude. Ce qui serait cool ce serait de faire une sélection des gens avec qui on interagit ! Je peux paraître très à l’aise socialement mais je suis de nature sauvage, et comme tu le dis, on a souvent affaire aux gens les moins agréables. 

 

Merci ci beaucoup pour ton message ! Ça m’a fait vraiment plaisir de vous lire et de vous répondre. 🙂 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, Orphan a dit :

Wow. Eh bien. Ce que je vais te dire n’a pas beaucoup de rapport avec Yagami et Lelouch, toutefois je tiens à te dire que je suis vraiment impressionnée. Je ne m’attendais pas, en venant ici, à lire de telles choses. Tu as un style d’écriture incroyable. Et j’ai pris énormément de plaisir à te lire. 

Tu exprimes parfaitement bien mes pensées, et c’est vraiment satisfaisant. 🙂 Écris-tu ? 

 

Tu parles de plusieurs choses qui résonnent en moi : l’ennui mortel, l’impossibilité de trouver un amusement quelconque, et l’apparente cruauté qui tend vers le tyrannisme de Kira. Et toutes ces choses sont la résonance de sa place dans le monde. Tu soulignes quelque chose de très intéressant en évoquant le fait que Light ne vit pas dans un environnement pernicieux qui pourrait justifier ses tendances extrêmes. 

Une question émerge donc : avant de devenir monstre faut-il nécessairement avoir été victime?

Je pense que Kira l’a été, mais pas au premier degré. Il a été victime de l’impudence, de l’improbité et de la malveillance des Hommes. Fatigué d’être témoin de tous ces simulacres enchevêtrés s’activant à produire l’illusion parfaite, fatigué de ce theatrum mundi, fatigué aussi certainement d’être devenu à son tour cette imposture, non pas pour tromper autrui, mais pour se protéger d’autrui. 

Puis il a été victime de lui-même plus tard, car on ne peut pas tout détruire sans se détruire soi-même. Il a induit de son expérience ( son sentiment d’être étranger dans un monde dissolu ) une conscience de l’absurdité humaine qui inaugure une appréhension nihiliste de l'existence et du monde.

Nous employons le mot « sacrifice » à raison, car même si il y a une certaine noblesse à servir ses valeurs, son jusqu’au-boutisme l’a conduit à sa propre damnation. Il s’est empoisonné de mépris envers l’objet de ses tourments. À la fin, lors du dénouement, on s’aperçoit que le pouvoir délirant de la destruction n’avait d’autre issue que le néant. Sa démesure l’a conduit à la démence, et il n’a jamais pu au final conjurer son sort. 

Kira n’a jamais pu faire profit de ce monde unifié dont il rêvait, dans lequel on accepterait l’altérité de chacun, où on poursuivrait notre quête terrestre qui est de s’initier à l’amour, à l’amitié. Sa fin funeste fait appel au Tragos et au Pathos. Nous prenons alors conscience de l’inéluctable finitude des indignés, de ceux qui se soulèvent contre une force qui les dépasse. Le monde restera sali peu importe les forces employées, peu importe les sacrifices.

 

 

L’auteur joue sur ce clair-obscur de L et Kira où l’un semble pur dans le bien et l’autre pur dans le mal. Deux visions antithétiques s’affrontent et invitent le lecteur/spectateur à capter les nuances. Il y a en effet une vision assez manichéenne venant de certains fans de Death note : à quel camp, quelle justice on appartient. Mais il me semble que bien d’autres messages sont laissés.

 

Je n’ai jamais lu ni vu Code Geass, mais à te lire je crois que je devrais. 🙂

Merci infiniment pour ton message Syd. 

 

 

Je partage entièrement ton avis concernant ce point de non-retour qui nécessite un nettoyage absolument total de notre espèce, c’est certainement le seul moyen de se racheter. 

 

J’ai pu lire Pandora Heart lorsque j’etais au collège il me semble, je n’ai certainement pas pu en capture l’essence. Je vais donc reprendre. Tu serais bon en marketing. 😸

 

J’ai encore une fois de la chance de constater que quelqu’un est en mesure de traduire mes pensées ! La solitude m’est indispensable mais pas, ou en tout cas plus, sur une très longue durée.

Il me faut en tout cas de manière vitale plusieurs heures dans la journée où je reste avec moi-même, mais à vrai dire je suis quasiment tous les jours avec des ami(e)s, et ça m’épuise une fois chez moi. Dès que je rentre j’éteins mon téléphone car je sais assurément que je vais recevoir des messages, des appels. Après avoir pris une douche je me plonge dans le noir et je récupère. C’est mon petit rituel quotidien. Mais en faisant ça je récupère que 10% dans ma jauge d’énergie, du coup il m’arrive souvent d’être déconnectée au milieu des gens et d’être emprisonnée dans mes pensées pour m’isoler, en tout cas mentalement. 

Mais quand je suis trop seule je ressens le besoin de partager des moments avec des gens. Soirées, restau, concerts, et j’en passe. Car comme tu le dis, je m’asphyxie en pataugeant trop longtemps dans la solitude. Ce qui serait cool ce serait de faire une sélection des gens avec qui on interagit ! Je peux paraître très à l’aise socialement mais je suis de nature sauvage, et comme tu le dis, on a souvent affaire aux gens les moins agréables. 

 

Merci ci beaucoup pour ton message ! Ça m’a fait vraiment plaisir de vous lire et de vous répondre. 🙂 

Exactement ! il y a une certaine vision manichéenne dans ce manga et nihiliste, et comme tu dis certainement beaucoup d'autres messages sont laissés. Non, je n'écris pas à pars sur quelques forums. J'ai juste eu pour habitude de me rectifier, d'écouter, de lire et de progresser dans ma vision en perspective du monde extérieur/ d'une introspection recherchée. Je m'étais intéressé à la philosophie autrefois, j'ai pu lire quelques bouquins de Nietzsche, une grandeur cet homme. Tu as une aussi belle prose, presque similaire à celle d'un ancien ami et c'est flatteur, car il était très doué aux litteras. Si tu apprécies grandement la lettre, profite de la jouissance incoercible que pourra t'offrir le forum de philosophe, s'y cachant nombreux génies. 

 

En effet, tu devrais t'y mettre "Code Geass" est une perle smaragdin encore inégalée. Le personnage principal est infiniment plus ataraxique...

 

Et au plaisir de t'avoir fait plaisir !

Edited by Syd
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Syd a dit :

Exactement ! il y a une certaine vision manichéenne dans ce manga et nihiliste, et comme tu dis certainement beaucoup d'autres messages sont laissés. Non, je n'écris pas à pars sur quelques forums. J'ai juste eu pour habitude de me rectifier, d'écouter, de lire et de progresser dans ma vision en perspective du monde extérieur/ d'une introspection recherchée. Je m'étais intéressé à la philosophie autrefois, j'ai pu lire quelques bouquins de Nietzsche, une grandeur cet homme. Tu as une aussi belle prose, presque similaire à celle d'un ancien ami et c'est flatteur, car il était très doué aux litteras. Si tu apprécies grandement la lettre, profite de la jouissance incoercible que pourra t'offrir le forum de philosophe, s'y cachant nombreux génies. 

 

En effet, tu devrais t'y mettre "Code Geass" est une perle smaragdin encore inégalée. Le personnage principal est infiniment plus ataraxique...

 

Et au plaisir de t'avoir fait plaisir !

Je vois. L’écriture ne t’intéresse pas ? ( tu devrais, assurément )

Je te remercie pour le compliment et pour tes suggestions. Je visiterais le fameux forum dont tu me parles, et je regarderais Code Geass. Ça m’intrigue maintenant que tu en parles comme ça. 🙂 

Link to comment
Share on other sites

il y a 56 minutes, Orphan a dit :

Je vois. L’écriture ne t’intéresse pas ? ( tu devrais, assurément )

Je te remercie pour le compliment et pour tes suggestions. Je visiterais le fameux forum dont tu me parles, et je regarderais Code Geass. Ça m’intrigue maintenant que tu en parles comme ça. 🙂 

 

Oui, tu me diras ce que tu en penses. Pour l'écriture, je compte m'y mettre un jour. Je verrai bien avec le temps !

Edited by Syd
Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, Syd a dit :

 

Oui, tu me diras ce que tu en penses. Pour l'écriture, je compte m'y mettre un jour. Je verrai bien avec le temps !

Eh bien, il faut s’y mettre rapidement car je suis impatiente de voir le résultat ! 😁 

 

Je te redirais pour Code Geass oui. C’est mieux de les lire je suppose ? 

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Orphan a dit :

Eh bien, il faut s’y mettre rapidement car je suis impatiente de voir le résultat ! 😁 

 

Je te redirais pour Code Geass oui. C’est mieux de les lire je suppose ? 

 

Oh et bien personnellement, j'ai vu l'animé. Je ne suis pas trop lecture en ce qui concerne les mangas, en général ! 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...