Jump to content


Kokomi The Princess (Othy)

Crisis Jung [Netflix]

Recommended Posts

38AB2DE3-AE98-4947-B1B4-8F87E472DFB0.thumb.jpeg.f59ca65ffd65879a304b8f35c2f9eadd.jpeg


Crisis Jung est une série animée française réalisée par les mêmes qui ont fait Lastman

Tous les épisodes, au nombres de 10, sont disponibles sur Netflix 

La particularité de ceux-ci est qu’ils sont en format très court (6-8min)

Je vous laisse juger au teaser ->

 


*Mon avis :

Les épisodes étant assez court, j’ai pu voir l’intégrale de la série assez rapidement 

.. & on peut dire que ça a bien fonctionné sur moi, c’te coté Wtf-Trash-Kitsch-Gore, la B.a correspond bien à la série (« J’EN APPELLE À LA VIOLEEEENCE » 😂🤣😂)
 

 

Edited by K.B 24 (Othy)
  • Like 1
  • Thumb 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Complètement barré, mais d'une force,

Mais en plus violent à tous les niveaux, ce qui correspond au speech de départ. Mais à ce point waouh ou beurk en fait mais faut avoir vu pour comprendre.

Heureusement que c'est court, ce fut un format fort plaisant tant ça étire pas en longueur inutile et le propos global se serait perdu trop facilement dans le cas contraire.

 

WTF-Trash-Kitsh-Gore: comment c'est bien résumé.😁 

Mais étonnamment, l'histoire dans sa manière d'être raconté, la manière d'amener ou tout simplement le propos à chaque épisode mêlant psychologie et poésie ( sans en faire des tonnes, toujours correct dans le dosage avec un humour propre aux réalisateurs, le genre de truc balèze pas permit à tout le monde) sonne juste ce qui fait que en dehors de la forme bien dégueulasse (peu de le dire) il y a un fond qui représente bien la nature humaine, bien envie de dire pas flatteuse du tout: une vrai bête de violence quand ça l'arrange. 🤣

 

Clairement pour public très averti, il y a pas d'exagération à le dire; déjà que c'est pas de sitôt que ça regardera une tronçonneuse de la même façon à présent, je pense qu'un semi boss qui se pointe avec ça dans un jeu vidéo on sort le fusil à pompe spontanément; maintenant ça sera le bazooka direct. Ou encore le mécanisme de la terreur, oh Shit mes yeux... Sans parler des antagonistes et de la manière dont le héros s'en débarrasse, le final de chaque épisode est à chaque fois bien fichu avec cet effet sous une note de réflexion poétique. 

La seule chose un peu lourd est la répétition de certaines animations lors des différents épisodes mais elle est pleinement assumée et voulue de toute manière. C'est quand même une sorte d'hommage à Ken le survivant à un niveau complètement taré.

 

Si on a aimé le travail sur Lastman, on peut globalement apprécier Crisis Jung mais pas s'y tromper c'est pas pour tout le monde.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...