Jump to content

Mal et rédemption, inné et acquis : auraient-ils pu être sauvés?


PapaDoc
 Share

Recommended Posts

Nous avons dans Naruto un grand nombre de personnages, avec un destin et des philosophies très diverses.

Pourtant, avec les flashbacks auxquels on a droit, ou les paroles des protagonistes sur leur passé, on peut voir que tous ont commencé à partir d'une base comune : privé de parents, de familles, peu de relations, pas grand chose pour se construire...

 

Les seuls vrais pychopathes dont on ne sait rien du passé sont les plus vulgaires et ceux qui montrent le plus explicitement des "vices" de notre monde (Hidanet son sadisme, Kakuzu et son amour de l'argent). On est dans un couple vraiment démoniaque, avec d'un côté un collecteur de coeur avec un chakra noir, de type arachnoïde (ou poulpesque), le "tout autre", et de l'autre côté un personnage beau, "luciférien", qui prend un aspect de squelette quand il active son jutsu.

 

Je ferme ma parenthèse, je reviens sur mon premier propos : pour moi, tous les protagonistes Naruto, Sasuke, Neji, Gaara, Iruka, Haku, Sasori, Pein (s'il est "quelque part" Nagato ou Yahiko), Konan, Kabuto, Kimimaro sont partis avec de base la même égalité, la même solitude à laquelle il a fallu faire face.

 

Vous l'aurez peut-être remarqué, la seule exception est Orochimaru. J'ai en effet noté que lors de son combat, le Sandaime reconnait qu'il y avait en lui DES SON PLUS JEUNE AGE de la malveillance. Cela semblerait indiquer qu'Orochimaru était de manière innée mauvais et explique pourquoi Jiraya n'a pas pu le sauver.

 

On sait que tous les autres ont eu à se construire dans des environnements plus ou moins favorables (et en général pas terrible, dans des pays en guerre ou se remettant de guerres sanglantes et de pertes nombreuses).

 

Pensez vous que leur évolution n'est dûe qu'à la façon dont ils ont été éduqués? Par conséquent, pour ceux qui sont dans le camp des "méchants" auraient-ils pu (ou pourront ils) à l'instar de Gaara être sauvés?

Link to comment
Share on other sites

je pense que ca vient de leurs education !!

quand des ton plus jeune age tu est livrer a toi meme, c'est jamais bon . . .

Sasuke lui avait des parents a l'origine mais au final c'est pire puisqu'il a eut le temps de nouer des liens avec eux et d'un seul jour tout disparait . . . il se retrouve sans reperes avec pour seul pensée la vengeance. . .

Gara et Naruto se comprenne et c'est pour cette raison que Naruto a put " sauver Gaara", c'est parce qu'il vive la meme chose, rejeté par leurs villages alors qu'ils nonjamais rien demander a personnes . . .

et des exemples il y en a pleins d'autres . . .

 

donc pour repondre a at questions initiale, je pense que le fait qu'il sont ce qu'ils sont aujourd'hui proveint de la maniere donc il ont été eduquer !! Pour certains, ils pourront etre sauvés mais pour d'autre, je crois que c'est deja trop tard !!

 

Bon j'espere avoir repondu a la question et avoir été assez clair dans mes propos

Link to comment
Share on other sites

J'avais déjà fermé une premiere fois ton topic...vu que cette fois le sujet est présenté différement on va voir ce que ca donne.

 

Bon je vais donner mon opinion sur le sujet.

Tout comme dans la vie réelle, Naruto comporte des protagonistes bons et des méchants. Plusieurs facteurs interviennent bien évidemment sur le caractère du personnage. Les principaux facteurs d'influence sont l'éducation mais également le comportement iné. C'est à dire qu'une personne possède déjà son propre caractere dès la naissance, caractere qui se voit évolué du bon ou du mauvais coté en fonction de l'environnement ainsi que des expériences de l'individu. Naruto présente beaucoup de personnages solitaires, ayant enormement souffert pendant la période de l'enfance. Il est tres interessant d'observer l'évolutions de ceux-ci. Certains comme Sasori possèdaient un bon fond...ils sont les malheureuses victimes de mauvaises circonstances.

Link to comment
Share on other sites

Ils ne partent pas sur la même base Rebus a raison. Ils naissent chacun dans un environnement qui leur est propre. Il possèdent tous leur propre caractère auquel vient se greffer les expériences de la vie. Certains vivent des drames et leur caractère les poussent à devenir mauvais, d'autres réagissent différement, en tirent un enseignement et envisagent d'améliorer le monde. Certaines personnes vivent les mêmes péripéties pourtant se trouvent dans des situations radicalement opposées.

Link to comment
Share on other sites

Je ne suis pas d'accord sur le fait que Orochimaru soit "Maléfique" dés son plus jeune age: on le voit en effet, enfant, comme un jeune garçon doux et attristé par la mort de ses parents. Lorsque Sandaime lui parle de mue de serpent blanc symbolisant la réincarnation, on peut y voir un "déclic" de la part du futur Sanin, qui semble fuir la mort qui a emporter ses parents, se réincarnant dans le corps d'autre personnes...

Bref, je ne pense pas que Orochimaru soit maléfique de naissance! En revanche parmi les psychopathes pathologiques, On peut citer Suigetsu (qui, selon Kisame adorait torturer ses adversaires), ainsi que Kisame lui même, bien qu'on ne sache pas grand chose de lui. Zabuza pourrait également être cité, ayant exterminé une classe entière de futur genin a l'age de 5 ans, cela dit... Karin aussi, qui semble être une enfoirée selon les dire de Suigetsu, mais on ne l'a pas encore vue a l'oeuvre.

 

 

Mais sinon, je pense que la réponse est clairement donnée dans le manga est on possède un exemple complet sur Gaara: il y a une part de l'éducation/environnement qui modifie le coeur des gens. jeune garçon extremement triste,Gaara est devenu fou après l'attaque de sa mère adoptive. Il devient un cruel psychopathe sans pitiè, jusqu'a son affrontement contre Naruto, qui lui montre qu'il existe grâce aux autres. Gaara, voyant ça, décide d'essayer lui aussi d'exister pour les autres, et fini par devenir un Kazekage plus ou moins respecté, mais surtout dévoué...

 

Link to comment
Share on other sites

Ce qui est sûr, c'est que tout ces personnages ont été façonnés par des événements horribles dans leur enfance. A noter que ceux qui tournent "mal" sont souvent "trahis" dans leur enfance : Neji, Gaara et Sasuke sont ceux qui me viennent tout de suite à l'esprit. Nagato et Konan ont aussi dû se sentir trahi par Jiraya, qui les a laissés seuls après s'être juste occupé de leur formation de ninja, sans vraiment leur montrer la vie et les sensibiliser aux dangers qui les attendaient.

 

Quand aux autres... Kimimaro et Kabuto partagent le trait de n'avoir jamais pu se forger une identité quelconque avant d'être sous les ordres d'Orochimaru, ce qui explique la dévotion sans borne de Kimimaro et le fait que Kabuto ait fait sien le rêve d'Orochimaru sans chercher à découvrir ce qu'il voulait vraiment. Kabuto est intéressant car il a basiquement passé toute sa vie entouré d'ennemis, sans jamais cessé de bouger et de changer d'environnement... tu m'étonnes qu'il manque de repères aujourd'hui!

Link to comment
Share on other sites

Je suis d'accord avec Rebus, on ne peut pas dire qu'il parte sur les memes bases certes ils ont tous connu des drames dans leurs jeunesses mais certainement pas la meme solitude.

 

-Sasori a perdu ces parents mais sa grand-mere a toujours était là pour lui,

-Neji doit avoir une mère comme la dit Rebus,

-Nagato et Konan bien qu'orphelin n'était pas completement seul a la différence de Naruto ou Gaara qui étaient réjété par tout le monde y compris la famille pour Gaara.

 

Certains auraient pu etre sauvé mais d'autres étaient dans le fond plus penché vers le mal. Par exemple Haku aurait pu etre quelqu'un de trés bien et un ninja exemplaire si il était tombé sur quelqu'un comme Iruka a la place de Zabuza. D'autres comme Sasori qui avait un lien fort avec Chiyo ont quand meme fini dans la voie du mal. Kimimaro est pour moi comme Haku il aurait pu etre bon mais il est tombé sur Oro. Itachi avait tout et il a tout détruit lui meme pour finir dans l'akatsuki.

Link to comment
Share on other sites

Je trouve que Kishi nous a montré un très large panel de situation vis à vis de la solitude durant la FG. Et d'ailleurs les perso les plus intéressants ont eu à dépasser cette solitude. Certains sont passés dans le camp des "méchants" (pour reprendre l'expression de Papadoc), non pas tant par éducation à mon avis, mais plus pour avoir l'impression d'exister et de donner un sens à leurs vies. C'est le cas pour Haku, Kimimaro et même Gaara.

 

 

Orochimaru et surtout Sasori, même si cela n'est pas développé donne l'impression d'avoir poursuivi l'immortalité toutes leurs vies (soit par transfert d'âmes, soit par fabrication de marionnettes). Je pense qu'ils sont devenus "mauvais" en essayant d'aller de plus en plus loin dans leur obsession et ce à n'importe quel prix. Là encore l'éducation ne semble pas avoir été décisif (Oro a quand même été formé et on peut supposer en parti éduqué par le Troisième).

 

Sasuke est celui qui se rapproche de plus en plus du groupe Oro - Saso avec son obsession de se venger, sauf que pour l'instant il n'a pris la vie de personne. Mais jusqu'à environ 10 ans, il a été éduqué par ses parents, qui ne semblait pas mettre la vengeance en tête de liste de la bonne éducation, du moins, on peut le supposer.

 

 

Kabuto, c'est un cas un peu à part : trouvé suite à une guerre, il tombe sous le contrôle de Sasori avant d'être envoyé comme espion chez Oro avec qui il devient un disciple soumis. Lui, je le perçois plus comme un vrai "méchant" : son objectif n'est pas très clair, tant qu'il peut découper des gens, il est content... Comme la vie pour certains, c'est vachement simple !  :P

 

 

Enfin Naruto, orphelin dès la naissance, haïs et craint par la quasi-totalité du village pendant les 12-13 premières années de sa vie, éduqué un peu par Iruka et veillé de plus ou moins loin par le Troisième. Le peu d'éducation qu'il a reçu + la perception des autres villageois en faisaient le profil, à priori, parfait pour être un psychopathe sanguinaire, et pourtant comme le groupe Haku, Kimimaro et Co, son besoin d'exister aux yeux des autres va se matérialiser mais d'une autre manière que par le "mal".

 

 

Voila, donc si l'éducation me parait pour moi très importante, dans Naruto, plus que l'éducation reçue (bonne ou mauvaise), c'est surtout la puissance de l'obsession du personnage (besoin d'exister, immortalité, vengeance, etc.) et les personnes qu'ils croisent qui semble décisif.

Link to comment
Share on other sites

@ Sasori : je sais que tu avais refusé le topic. En l'absence de réponse à mon MP, j'ai pensé que qui ne disait mot consentait. Merci d'avoir laissé le fil.

 

Ayant été mal compris, je précise : bien sûr que tous non pas les mêmes bases environnementales.

 

Leurs points communs :

- absence ou perte d'un parent

(je retiens l'objection concernant la mère de Neji. En réfléchissant sur ce point, je m'aperçois que les mères sont très absentes de Naruto, elles sont soit absentes (mères de Sakura, Ino, Chôji, Neji, Hinata qu'on ne voit jamais, soit mortes (mère de Naruto, Sasuke, Sasori). Seules exceptions : la mère de Shikamaru, Kurenai "qui va bientôt être mère". Ca ne fait pas lourd!)

- état d'"innocence" propre à l'enfance.

Ce second point peut être aussi l'objet d'un débat, dans le sens où tout enfant n'est pas forcément innocent. Mais je pars du principe que pour Kishimoto, au vu des dessins et du comportement des personnages, l'état d'enfance est un état d'innocence. C'est pour cela que je parle de mêmes bases "innées". A défaut d'être EXACTEMENT LES MEMES (vous avez relevé, avec justesse, qu'ils peuvent avoir des caractères différents) il me semble que leur état psychique de base est, dans leur enfance, avant leur traumatisme, très semblable.

 

Peut on considérer qu'ils ont dès leur plus jeune âge un caractère déjà forgé?

Dur à dire, même pour Zabuza, dont on ne sait pas grand-chose à part comment il est devenu Genin.

Il est sûr que leur environnement a joué pour beaucoup (cf nombreuses références à la formation ninja à Suna, à Kiri...). Ce n'est pas par contre le seul critère, sinon comment expliquer que des ninjas de Konoha (qui, dans le monde des ninjas semble être le meilleur environnement) on trouve des personnes tombées dans les ténèbres comme Itachi, ou qui y ont séjourné/ y séjournent comme Neji, Sasuke?

 

@reharl :

Pour Orochimaru, je pensais comme toi au départ, avec la scène du serpent blanc. Mais le sandaime pendant son combat dis que l'on voyait de la malveillance dans ses yeux, et on voit alors le trio légendaire alors qu'ils sont tout jeunes. Pour trancher, il faudrait savoir si la scène du serpent blanc se passe avant ou après les moments où Sandaime détecte de la malveillance dans les yeux d'Oro.

 

@ Sasori : tu dis que ton homonyme dans le manga possédait un bon fond. Sur quoi te bases tu? Tout ce que l'on sait de lui c'est que visiblement il avait l'air d'un enfant assez doux. On sait aussi des points de son caractère : n'aime pas attendre ni faire attendre.

 

@ Rebus :

Dans ton post tu parles d'"affection pour la première personne qui vous prête de l'attention". Je crois que c'est là que l'on peut voir, dans ce qui est environnement, ce qui provoque le déclic : ce n'est pas tant de l'affection pour une personne que pour tout élément qui RETIENT L'ATTENTION DU PERSONNAGE :

* Orochimaru : le serpent blanc et le rêve d'immortalité

* Sasori : les marionnettes et le rêve d'en être une soi-même

* Pain : à comprendre. L'idée qui arrive un jour qu'il faut être un dieu pour changer les choses? Une déformation de la phrase de Jiraya que la souffrance fait grandir?

* Gaara : l'histoire autour du sable et de sa mère

* Kimimaro, Haku : ceux qui leur portent VRAIMENT attention

* Kabuto est PEUT ETRE à mettre dans ce même sac, il faudrait comprendre pourquoi son père d'adoption n'a pas pu changer son coeur. On PEUT supposer que, après Sasori qui traitait un peu ses espions comme des marionnettes (pas très gratifiant) le côté enjôleur d'Oro l'a gagné à sa cause...mais ce n'est pas certain. Kabuto reste un personnage des plus secrets, c'est aussi ce qui fait son charme.

@ Thefra : je ne suis pas sûr qu'il trouve du plaisir à découper les gens. C'est son boulot, il le fait sérieusement. Son vrai problème est peut-être justement qu'il ne sait pas ce qu'il veut, sinon survivre.

* Neji : la rancoeur globale qui émane de sa branche de la famille Hyuga

* Sasuke : sur les paroles que lui a laissé son frère la nuit du massacre des Uchiwa

Dans une note plus positive :

* Kakashi en réaction à ce qui est arrivé à son père

* Iruka : la volonté de feu que lui a transmis le Sandaime

* Naruto : avant tout l'affection d'Iruka, puis la compagnie de ses proches (cf fin de l'arc Suna)

 

La rédemption (souvent apportée par Naruto, mais pas seulement) consisterait donc :

- à réparer les dommages qu'a occasionné la trahison (pour ceux qui tournent "mal" : faire voir à Gaara que l'amour existe et est une force, faire voir à Neji que les choses peuvent être changées, que faudrait il faire voir à Sasuke? Je dirai que vaincre son frère ne passe pas par la survie et la haine; J'imagine bien Kannon pouvant être sauvée si on lui fait voir que l'idéal de Pain est vain et illusoire et ne peut apporter que le malheur)

- à faire comprendre le côté "illusoire" de l'idéal des ninjas qui sont dans l'erreur :

* pour Sasori : il se donne la mort, accepte de faire une chose futile : il comprend la monstruosité  qu'il est devenu en n'étant pas tout à fait marionnette mais en ayant perdu quasiment toute son humanité

* pour Zabuza : en supposant qu'il se soit construit sur l'idée qu'un ninja est fait pour être une arme, pour tuer, les larmes qu'ils versent pour Haku montrent la destruction de ce code intérieur.

* Orochimaru résiste à tout changement de ce point de vue. Il n'y a qu'à voir ses dernières paroles.

* Pour Pain, il faudrait le faire tomber de son illusion de divinité. Vu son niveau, ça ne va pas être facile.

Link to comment
Share on other sites

Kabuto est PEUT ETRE à mettre dans ce même sac, il faudrait comprendre pourquoi son père d'adoption n'a pas pu changer son coeur.

 

S'il était déjà espion à l'époque, ça serait un peu normal. De plus, être originaire d'un autre village n'a pas dû l'aider à se faire accepter. Quoique cet argument ne vaut que si Kabuto était assez âgé à l'époque, genre 9-10 ans. S'il était âgé de 4 ans, ça m'étonnerait qu'on l'ait regardé avec "peur". Donc au final on ne peut rien supposer du tout sur lui. Kishi, tu ne voudrais pas juste nous fournir la date approximative de la bataille du Col des Campanules?

Link to comment
Share on other sites

papadoc : qui ne dit mot ne consent pas, je t'ai dit que je le fermai et je n'ai pas répondu à ton mail suivant, cela signifiait que je restai sur ma position. Bon maintenant formulé différemment cela laisse plus de place au débat.

 

Pour Sasori et son bon fond, c'est ce que laisse suggérer les images tendres qu'il se remémore (ou il enlace ses parents), mais aussi son suicide que je vois comme un acte de rédemption. Pour ceux qui regardent l'animé (même si l'animé n'est pas officiel contrairement au manga) on s'aperçoit que Sasori est devenu ce qu'il est à cause de la solitude du au meurtre de ses parents.

Link to comment
Share on other sites

C'est sûr que perso Sasori ne m'a pas paru avoir un mauvais fond, mais la mort de ses parents alors qu'il était très jeune, l'échec de ses pantomines pour essayer de redonner à leurs marionettes des gestes humains et le manque d'affection ont dû profondément le marquer. Car oui, je pense que Chiyo n'a pas été une très bonne grand-mère pour Sasori, on voit bien qu'elle est plutôt du genre "conservatrice" et "chacun pour soi".

Link to comment
Share on other sites

l'éducation ne fait tous

ce n'est pas parce qu'on éduque une personne qu'elle devient se qu'on aurrait souhaité

 

c'est le cas de oro mais il a était bien détaillé en haut

 

pour sasori je ne vois pas sa mort ou son suicide comme un acte de rédemption

plutôt comme un acte final comme si il ne voulais plus faire partie du monde devenir une autre personne pour ne plus a avoir subir son triste passé du moin c'est comme ca que je le concoit

 

pour se qui est de ceux qui aurrait pu etre sauvé cela dépend des lien d'affection qu'il ont avec les peronne qui les prenne sous leur aile

pour kimimaro le simple faite de tombé sur oro la changé

parail pour haku si zabuza me l'avais pas pris avec lui il serait mort sur me pont ou il restais

 

je ne sait pas comment dire ca mais je vais essayé

les sentiments que les personne éprouve peuvent les faire évolué de maniere trés troublante

allant meme jusqu'a regnier leur amis (sasuke) jusqu'a extermié leur clan (itachi) a devenir un monstre (gaara) a étre devoué corp et ame (haku kimimaro)

tout cela dépend d'un seule fait leur sentiment

Link to comment
Share on other sites

Sasori a tout de meme trahi l'akatsuki en révélant le rendez vous avec orochimaru. Je considère son geste ainsi que sa volonté de disparaitre comme une maigre compensation du mal qu'il a fait. Il démontre que malgré son corps de pantin il a conservé un bout d'humanité en lui. Enfin chacun l'interprete à sa manière maintenant.

 

Sinon je suis daccord l'éducation ne fait pas tout, il y a le caractère iné du personnage et les expériences de la vie qui font qu'une personne évolue.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Pour moi il est clair que le mal n'est pas acquis, c'est au fur et a mesure et a cause de circonstances tragiques que l'on devient mechant.

Il n'y a qu'a voir l'histoire de sasori pour comprendre, c'est clairement la mort de ses parents qui l'a plongé dans le mal, kimimaro c'est pareil.

Quand a orochimaru, lui c'est le fait de ne pas avoir connu ses parents qui l'a rendu mechant, itachi c'est le destin maudit de son clan.

 

Ensuite pour la redemption,je ne pense pas qu'ils auraient pu etre sauvé, ils ont juste essayé de mourrir dignement c'est tout, zabuza par exemple tue gato et ses hommes car de toute manière il ne pouvait plus executer de jutsu et personne ne pouvait le soigner, il ne lui restait plus beaucoup de choix vu qu'il était recherché par des chasseurs de deserteur.Il est donc mort dignement.

 

Link to comment
Share on other sites

La question est intéressante et assez compliquée.

 

J'ai lu les avis laissés sur ce sujet et je suis d'accord dans la plupart des cas.

Je réfléchis sur le cas Sasuke en pensant aux histoires de repères. C'est intéressant de noter que Sasuke a perdu d'un seul coup tous ses repères affectifs et moraux et que le dernier repère qu'il lui restait, aussi horrible soit il, c'était son grand-frère bien aimé. Même s'il est la cause de tous ses malheurs, Sasuke a obéis à son frère puisqu'il a consacré sa vie à "haïr" son frère et à trouver un moyen de le tuer. Quand un enfant a peur et est perdu, il base sur ce que lui conseillent ses modèles : ses parents et ses frères et sœurs ainés, ce qu'a fais Sasuke puisqu'Itachi a dis que c'était la seule et unique condition pour qu'il puisse rester en vie.

Mais je me pose une question à la lumière de ce petit constat : Sasuke peut il être sauvé ?

Je me suis toujours dis que s'il battait son frère il ne pourrait pas revenir, mettre les pieds sous la table de chez Ichiraku et dire : "Coucou c'est moi !". Je pense à ça parce que certains ont placés Sasuke dans une sorte de catégorie avec Sasori or Sasori finit très mal, repentit ou pas. Le cas Sasuke reste assez énigmatique (dsl je m'éloigne peut être un peu)

 

 

 

On peut distinguer deux catégories :

 

- ceux qui étaient seuls ou perdu et se sont rattachés à quelqu'un pour survivre : Gaara, Naruto, Haku, Kimimaro ...

 

- ceux qui ont finalement été trahis ou qui ne croient pas que les autres aient une quelconque valeur et qui, du coup, deviennent de véritable sadique : Pain, Orochimaru et je pense que Kisame et Zabuza sont également dans ce cas.

 

 

 

 

Ceux de la première catégorie sont ceux qui à un moment ou un autre ont été mis entre les mains de la chance. On a les chanceux :

 

Le meilleur exemple est Naruto : Qui doit beaucoup à Iruka selon moi. Naruto a tout de même eu de l'amour paternel qui lui a appris des valeurs importantes et du coup est un adorable gamin qui devient un héro très attachant avec l'âge :)

 

Je me demande si Kakashi n'était pas aussi un peu dans ce cas la.

 

Dans une TRES moindre mesure, mais tout de même, on a Choji (si si je vous jure, il est même intéressant comme cas) : Choji a sans doute une bonne vie de famille, son père semble beaucoup l'aimer et lui donne de bonnes valeurs mais Choji restait dans l'ombre parce qu'il avait peur des autres. Son amitié avec Shikamaru lui a permis de sortir de l'ombre et de s'affirmer en tant qu'être doté d'un courage et d'une générosité incroyable mais aussi en tant que bon combattant. D'ailleurs, on voit bien que Choji dépend beaucoup de Shikamaru et l'admire beaucoup comme Haku pour Zabuza et surtout est près à mourir pour lui (je sais ! Ca n'a rien à voir mais j'explique comme je vois les choses !).

 

Gaara est un peu à part puisqu'il a d'abord fait partit de la seconde catégorie (les désabusés des valeurs et des sentiments humains) et que c'est Naruto qui l'a sauvé. Maintenant Gaara cherche à rétablir les valeurs de Naruto avec les autres et quelque part reforme sa propre famille puisqu'il semble s'être vraiment rapproché de son frère et sans doute aussi de sa sœur. En fait, dans le manga, Gaara a toujours été un personnage à part selon moi ^^.

 

Et dans les malchanceux la liste est longue : Zaku, Haku, Kimimaro mais on constate que malgré tout ils veulent y croire et s'y accrochent presque désespérément (ex : La mort de Kimimaro est plus que significative selon moi). En général ce sont qui font de la peine au moment de leur mort. Eux, il est évident pour moi qu'ils auraient pu mieux tourner s'ils avaient eu plus de chance.

 

 

 

 

Dans la catégorie des désabusés, je ne reviens pas sur Gaara :). On a Pein, bien sur et peut être Tobi. Je constate d'ailleurs que les non-manipulés sont les meilleurs méchants et les chefs de groupe qui manigancent tout dans tous les mangas aux méchants à tiroir en général (je pense à Fushigi Yuugi mais comme c'est un shojo je ne pense pas que vous connaissiez). Bien sur, ils ont une vie compliquée et très malheureuse mais on dirait qu'ils ne croient plus vraiment en rien à part eux-mêmes. Pein est comme ça. Ce qui les rend dangereux c'est que justement, ils n'ont aucune pitié et sont souvent très sadiques. Personnellement je ne pense pas que ce type de personnage puisse être sauvé puisque les autres n'ont plus d'intérêt pour eux, donc pourquoi les écouter quand ils essaient de les raisonner ?

Ces personnages auraient sans doute pu connaitre un destin différent s'ils avaient grandis dans un environnement normal et avec des valeurs. L'idée qu'on les ait trahis renforce effectivement leur ressentiment et explique leur état actuel. Il y a peut être aussi un aspect mégalo : les personnages dans cet état sont généralement très puissant, ce qui peut aussi expliquer qu'ils ont perdu toute foi en les autres.

 

Il y a quand même un personnage sur lequel je m'interroge : Konan  :P (quoi vous êtes déçus ?). Je la mettrais dans la catégorie de ceux qui se raccrochent. Pour moi, elle doit sans doute se raccrocher à Pein et si elle meurt, ce sera sans doute pour lui. Son problème c'est que comme beaucoup de personnage féminin elle manque de profondeur alors que moi j'aimerais vraiment que l'auteur creuse un peu ses motivations. Elle dit tout de même à Jiraya : "cet ordre vient de Dieu". Est ce qu'elle considère vraiment Pein comme un dieu ? Dans ce cas, elle est clairement un Kimimaro bis. Mais elle a quand même grandis avec lui. Je me demande comment réagirait Pein si elle mourait. Est ce qu'il s'en ficherait royalement, comme Orochimaru pour Kimimaro et le quartet, ou qu'il réagirait comme Zabuza qui demande à Kakashi de mourir auprès d'Haku parce qu'il a compris qu'il tenait à lui ?

Je me pose la question ^^ si quelqu'un a une hypothèse qu'il m'en fasse part !

 

Voila ^^ je sais que ça dévie un peu du sujet mais j'étais inspirée :) si ça ne va pas je supprimerais ce message.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Je crois avoir trouvé l'explication sur le fait que sasori n'aime ni attendre ni faire attendre.Quand il etait petit il a attendu ses parents en croyant qu'il allait revenir pendant plusieurs jours car chyo ne lui a pas dit tout de  suite que ses parents étaient morts. ;)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...